Principal

Coliques

Douleur et brûlure pendant la miction chez les hommes. Causes d'inconfort et d'inconfort

Brûlure pendant la miction chez les hommes - ce symptôme clinique indique souvent la présence d'un processus inflammatoire développé dans le canal urétral. Des sentiments similaires dans le sexe fort peuvent se produire avec diverses pathologies des voies urinaires. Pour choisir le bon schéma thérapeutique, le patient doit d'abord réussir les tests appropriés. Cela aidera le médecin à découvrir la véritable cause des brûlures et des picotements qui apparaissent dans l'urètre au moment de la production d'urine.

Pourquoi ce problème se produit-il??

Pourquoi les démangeaisons en urinant chez les hommes? Ce phénomène caractérise généralement l'inflammation de l'urètre. Le processus inflammatoire est le résultat de l'opposition du corps à divers agents pathogènes infectieux. La cause de la brûlure après la miction chez les hommes dans ce cas devient également un changement dans la composition de l'urine - un grand nombre de sels y apparaissent, qui irritent la muqueuse du canal urétral lors de la sortie de liquide. Dans la plupart des cas, de telles sensations désagréables chez les hommes surviennent en raison des maladies décrites en détail ci-dessous..

Urétrite aiguë et chronique

Un problème similaire apparaît souvent chez les hommes à la suite d'une infection des organes urinaires par une microflore fongique, bactérienne ou virale. Les agents responsables de la pathologie dans ce cas sont les staphylocoques, les mycoplasmes, les streptocoques. L'urétrite se produit également à la suite de lésions inflammatoires des organes génitaux du patient, si souvent des signes désagréables de la maladie apparaissent après un contact sexuel. Cette maladie se caractérise par un développement asymptomatique prolongé. Les symptômes d'une telle violation chez les représentants du sexe fort commencent à se manifester dans le contexte d'une diminution de la capacité de travail du système immunitaire. Ceux-ci inclus:

  • rougeur du prépuce, tête;
  • démangeaisons dans le canal d'urination lors de la libération d'urine;
  • la présence dans l'urine de sécrétions inhabituelles (masses purulentes, sang);
  • douleur intense pendant les selles;
  • autres troubles fonctionnels des voies urinaires.

L'urétrite non traitée en temps opportun provoque souvent une inflammation des organes génitaux du patient - la prostate, les testicules et leurs appendices, le scrotum.

Prostatite

Les brûlures pendant la miction se produisent également chez les hommes atteints de maladies de la prostate. Cet organe est étroitement lié au canal urétral, de sorte que son inflammation passe facilement au système urinaire.

La prostatite a deux formes cliniques de son développement - aiguë et chronique. Une telle maladie se manifeste par une hypothermie prolongée. L'inflammation de la prostate survient après un traumatisme au périnée, avec des lésions infectieuses de cet organe, une inactivité physique, une activité sexuelle diminuée, une constipation chronique, des pathologies virales et des rhumes. Dans ce cas, l'un des principaux signes du trouble est l'inconfort après avoir uriné chez un homme.

Le tableau clinique de la prostatite est complété par les symptômes suivants:

  1. incontinence ou retard urinaire;
  2. douleur dans le bas-ventre, qui tire dans la nature;
  3. dysérection;
  4. pincement et douleur brûlante dans le pénis, le scrotum et le rectum;
  5. envie accrue d'uriner;
  6. décoloration de l'urine, présence d'impuretés sanglantes.

De nombreux représentants du sexe fort ne se rendent pas à un rendez-vous avec un spécialiste, même après avoir remarqué des symptômes similaires. Les patients matures considèrent ces manifestations comme une conséquence logique du vieillissement des organes reproducteurs. Mais peu d'entre eux connaissent les complications dangereuses de cette maladie - pyélonéphrite, impuissance, vésiculite, cystite et infertilité. C'est pourquoi les hommes de tout âge devraient porter une attention accrue à la santé de leur prostate, et s'il y a une sensation de brûlure et de la douleur pendant la miction, consultez un médecin à temps.

Important! L'inflammation lancée de la prostate peut par la suite entraîner chez un patient une lésion d'organe maligne. Par conséquent, retarder le traitement d'une telle maladie n'est tout simplement pas autorisé! Il est assez facile de se débarrasser de la prostatite au début de son développement - l'essentiel est de consulter un spécialiste en temps opportun.

Maladies vénériennes

Si des démangeaisons et des brûlures surviennent lors de la miction chez un homme, une infection sexuelle est souvent à l'origine de cette symptomatologie. Cette catégorie de pathologies comprend la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis, la trichomonase.

En cas de défaite par les gonocoques, l'urètre antérieur est le premier à souffrir. Dans ce cas, le patient a une sensation de brûlure dans le pénis, une douleur le long du canal urétral. Progressivement, les agents pathogènes infectieux se multiplient et l'inflammation recouvre les parties restantes du système urinaire. La gonorrhée affecte non seulement le pénis d'un homme, mais également la zone de son rectum. Un signe caractéristique de cette maladie est l'apparition de pertes purulentes dans l'urine, de sang dans l'éjaculant (hémospermie). Dans le processus de contact sexuel, il y a des problèmes de libération de sperme, il y a une sensation d'inconfort et de douleur.

Avec la chlamydia, le processus inflammatoire recouvre la partie interne du tractus urétral. Il s'agit d'une maladie sexuellement transmissible courante qui affecte toujours l'état des organes urinaires. La maladie provoque l'apparition de symptômes tels que des démangeaisons après la miction, une opacification de l'urine, l'apparition de sédiments ou de sang et une diminution du nombre de sécrétions. Il est également possible une légère sensation de picotement et de brûlure au moment de la sortie d'urine de l'ouverture urétrale.

Les signes symptomatiques de la trichomonase apparaissent 4 jours après un rapport sexuel avec un porteur. Dans ce cas, il y a généralement une sensation de brûlure après la miction chez les hommes, il y a du pus et une décharge mousseuse qui sent mauvais. Dans ce cas, les démangeaisons intolérables deviennent le principal symptôme - le canal urétral affecté, les démangeaisons du pénis. Des sensations désagréables accompagnent le patient en permanence, se manifestant particulièrement fortement lors d'un contact sexuel et lors de la miction. Une douleur intense et une douleur dans l'urètre chez les hommes sont également caractéristiques. Si vous ne prenez aucune mesure pour éliminer cette violation, la trichomonase à l'avenir peut nuire à la fonction reproductrice du patient et provoquer l'infertilité.

La maladie la plus dangereuse de cette liste de maladies est la syphilis. Elle est causée par un micro-organisme spécial - un triponème pâle, qu'un homme reçoit d'un partenaire pendant les rapports sexuels. La maladie se manifeste après un certain temps. Elle se caractérise par l'apparition d'érosion et de plaies à la surface du pénis, une éruption cutanée sur la peau, une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux. Les problèmes d'urination dans cette situation incluent des picotements de l'urètre, tout en pinçant et en pinçant tout le canal. Une telle pathologie se termine par le développement de conséquences graves et graves, jusqu'à la mort du patient.

Urolithiase

Si après la miction, il y a une sensation de brûlure dans la tête du pénis et le long du tractus urétral - cela indique souvent la présence de calculs ou de sable dans les organes urinaires. Un trouble similaire est appelé urolithiase. On peut souvent rencontrer une telle maladie chez les hommes, car elle est la conséquence de pathologies chroniques du corps, de la malnutrition, de l'abus de mauvaises habitudes. De nombreux patients savent déjà qu'ils ont ce trouble. Par conséquent, lorsque l'urètre est pincé et en train de sortir de l'urine, une légère sensation de brûlure apparaît - cela leur indique une exacerbation de la lithiase urinaire.

L'urolithiase s'accompagne de la présence de tels symptômes caractéristiques:

  • brûlure dans l'urètre après la miction;
  • détérioration du bien-être du patient;
  • une augmentation significative de la pression artérielle;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • changement dans la composition et la couleur de l'écoulement (urine foncée, hématurie);
  • douleur dans le pénis, le scrotum (donne parfois au périnée, à la jambe).

Dans cette situation, des mictions fréquentes chez les hommes se produisent souvent, qui s'accompagnent de douleurs.

Bon à savoir! L'urrolithiase nécessite un traitement immédiat. Pour éliminer les signes de pathologie, vous devez contacter un urologue. Si une rétention urinaire aiguë se manifeste dans le contexte de la lithiase urinaire, vous devez appeler une ambulance. Dans les cas avancés, la maladie peut être compliquée par une pyélonéphrite..

Autres violations

Il existe plusieurs causes de brûlure dans l'urètre après la miction chez les hommes, qui ne peuvent être attribuées à aucune catégorie.

  1. Un traumatisme aux organes génitaux peut provoquer une réaction similaire dans le sexe fort - blessure au pénis, présence d'un hématome.
  2. Les démangeaisons dans l'urètre sont souvent le résultat d'une allergie aux détergents utilisés par le patient - crèmes et gels pour l'hygiène intime. Ces produits contiennent des produits chimiques qui agissent de manière agressive sur la membrane muqueuse de l'urètre..
  3. Tumeurs malignes et bénignes - si elles sont localisées dans la région pelvienne, une brûlure au moment de la sortie d'urine ou à la fin de la miction se manifeste par la compression du tractus génito-urinaire.
  4. Parfois, chez les hommes, le canal urétral est pincé, il y a une sensation d'inconfort en raison de l'utilisation de divers irritants alimentaires. Les produits agressifs incluent le vinaigre, l'alcool, les agrumes, le thé, le café, les sodas, les épices. Si vous remarquez qu'une sensation de brûlure apparaît après avoir mangé de tels aliments, alors pour éliminer les symptômes désagréables, supprimez-les simplement de votre menu.

Comment la brûlure apparaît?

Ce symptôme est plus souvent référé au concept de dysurie - il s'agit d'une affection qui comprend une sensation d'inconfort dans les voies urinaires, des douleurs lors de la sortie d'urine, des brûlures et des douleurs dans l'urètre. De plus, de tels symptômes chez les hommes n'apparaissent que dans le processus de miction.

Les brûlures pendant la miction sont complétées par les manifestations cliniques suivantes:

  • Canal urétral.
  • Gêne dans le bas-ventre.
  • Douleur dans l'aine, qui peut couvrir les testicules, leurs appendices et tout le périnée.

Un signe tel qu'une brûlure dans l'urètre se manifeste toujours soudainement et s'accompagne d'une douleur sévère des organes affectés. Le patient a une irrésistible envie de retirer l'urine, au cours de laquelle la douleur s'intensifie. Ce phénomène disparaît presque immédiatement après que la vessie est vide et l'inconfort dans les régions génitales, périnéales et lombaires reste un peu plus long. L'envie d'uriner n'est pas toujours complète (parfois une assez petite quantité de liquide est excrétée).

Attention! L'apparition d'une sensation de brûlure lors de la miction chez les hommes ne se produit jamais comme ça! Cette violation indique la présence d'une certaine pathologie chez une personne. Par conséquent, en cas d'apparition, il est nécessaire de rechercher la cause profonde de ce symptôme.

Thérapie médicamenteuse

Comment traiter la sensation de brûlure pendant la miction dans le sexe fort? Le choix de la méthode de traitement dans une telle situation est déterminé par la pathologie sous-jacente. Si la cause de l'inflammation est une infection, on prescrit au patient des médicaments antimicrobiens. Avec des signes d'urétrite causés par la microflore fongique, le patient se voit prescrire des médicaments antifongiques (Nystatine, Levorin). Lorsque la cause de la brûlure est une réaction allergique, la tâche principale d'un spécialiste devient la détermination d'un irritant chimique. Il peut s'agir de produits d'hygiène de mauvaise qualité, de matières synthétiques, de certains produits alimentaires. Le contact avec un allergène doit être complètement éliminé. Pour cela, le médecin vous conseillera de refuser de porter des vêtements en tissus synthétiques. Lors du bain, utilisez uniquement des gels éprouvés et d'autres produits d'hygiène..

Si une sensation de brûlure après la miction se produit en raison d'une inflammation bactérienne de la membrane muqueuse des voies urinaires, un homme doit prendre des antibiotiques (azithromycine). Le traitement de la prostatite chronique implique l'utilisation des médicaments suivants:

  1. antispasmodiques (Spazmalgon, Papaverin, No-shpa);
  2. β-drénobloquants (tamsulosine, térazosine);
  3. Analgésiques (Analgin, Ketanov, Pentalgin)

Les procédures physiothérapeutiques et le massage de la prostate aident également (effectués en rémission).

En présence de maladies sexuellement transmissibles, le traitement est effectué avec des médicaments du groupe correspondant. Pendant la durée du traitement, le patient doit abandonner les relations intimes. Lorsque la cause de la brûlure est l'urolithiase, les pierres sont écrasées de la manière la plus appropriée. Si au cours de l'examen, des urates dans la vessie sont révélés - un traitement conservateur avec des médicaments est possible (Blemaren).

Une sensation de brûlure dans l'urètre après la miction chez les hommes indique la présence de certains problèmes de santé. L'auto-traitement d'une telle maladie (bains, médecine traditionnelle) n'aide qu'au stade initial de la maladie. Mais pour se débarrasser d'une telle violation pour toujours - il vaut mieux demander l'aide d'un médecin qualifié.

Pourquoi la brûlure se produit-elle pendant la miction chez les hommes et comment s'en débarrasser

Dans cet article, nous analyserons ce que peut être la sensation de brûlure pendant la miction chez l'homme et expliquerons comment y faire face..

Causes de brûlure pendant la miction

En urologie, il existe trois groupes de causes pouvant provoquer une sensation de brûlure dans l'urètre:

  1. Les infections.
  2. Réaction allergique.
  3. Dommages mécaniques.

Les infections génitales qui provoquent des brûlures dans l'urètre sont appelées spécifiques. Ceux-ci incluent la gonorrhée, la chlamydia, Trichomonas, l'uréeplasma. Après un contact sexuel, la période d'incubation pour le développement d'une infection est de 2 jours à plusieurs mois. Leur activité s'accompagne généralement de sécrétions muqueuses..

Si la cause de la sensation de brûlure est la gonorrhée, le pus suinte abondamment de l'urètre. L'infection à Chlamydia et à la trichomonase se manifeste par des écoulements vitreux inodores, que l'on trouve en petites quantités le matin. Parmi les symptômes supplémentaires: l'urine devient trouble, les éponges urétrales deviennent rouges et gonflent, des impuretés sanguines peuvent apparaître dans le sperme lors de l'éjaculation. La gonorrhée est caractérisée par un écoulement jaune-vert. La miction devient plus fréquente. L'infection migre souvent vers les testicules, provoquant une orchite.

L'inconfort pendant la miction peut être causé par la reproduction abondante d'une colonie de champignons du genre Candida. En plus de la brûlure, un symptôme caractéristique est une décharge grumeleuse blanche avec une odeur acide qui s'accumule derrière le prépuce. Il existe également une candidose interne, qui ne se manifeste que par un prurit urétral, aggravé par la miction. La raison de l'activation du champignon peut être à la fois un contact sexuel non protégé et une diminution de leur propre immunité.

Les infections non spécifiques comprennent les micro-organismes, qui font naturellement partie de la microflore des autres organes. S'ils pénètrent dans l'urètre, ils provoqueront son inflammation, perturbant la composition bactérienne naturelle. Ceux-ci incluent E. coli, staphylococcus, streptococcus. En plus de la brûlure, leur présence peut s'accompagner d'écoulements purulents mineurs.

Urétrite

Les agents pathogènes pénètrent dans l'urètre de l'extérieur, ainsi que de la vessie, de la prostate, des testicules. Leur activité dans la muqueuse provoque ses lésions, ses ulcérations. Le flux d'urine irrite.

Sans traitement, l'infection peut être temporairement désactivée sous l'influence de l'immunité, cependant, avec la moindre provocation, une brûlure dans l'urètre se reproduira. L'urétrite se transformera en une forme chronique, à la suite de quoi des changements pathologiques commenceront dans la structure de la muqueuse. Un certain inconfort pendant la miction peut alors devenir permanent..

Prostatite

L'inflammation de la prostate peut provoquer des infections spécifiques et non spécifiques. Lors de l'éjaculation, le sperme passe à travers la prostate, enrichi de son jus. Avec lui, les agents pathogènes pénètrent également dans l'urètre. Certaines infections sont capables de s'encapsuler dans les canaux de la prostate en réponse aux effets des médicaments antibactériens, de sorte que l'inconfort dans l'urètre persiste après le traitement (prostatite chronique associée à une urétrite chronique).

Symptômes supplémentaires: douleur à l'aine, difficulté et mictions fréquentes. Les désirs s'intensifient la nuit.

Cystite

Une infection peut pénétrer dans la vessie à la fois par le bas de l'urètre et par le haut par les reins des uretères. Des mictions et des brûlures fréquentes sont caractéristiques. Une gêne dans l'urètre est constamment présente, aggravée par la miction. Contrairement à la prostatite, la douleur est localisée dans la vessie (juste en dessous du nombril). Avec une ulcération sévère des parois de la vessie, les capillaires commencent à éclater, le sang pénètre dans l'urine.

La cystite associée à une infection rénale s'accompagne de douleurs de recul, parfois coliques. L'urine devient trouble.

Dommages mécaniques

Des dommages mécaniques à l'urètre peuvent survenir pour les raisons suivantes:

  • Manipulations diagnostiques: insertion d'une sonde, cystoscope, urétrhroscope;
  • Passage de pierres ou de sable des reins, de la vessie, de la prostate;
  • Placement du cathéter;
  • Interventions chirurgicales sur la prostate et la vessie par accès transurétral.

Pour la lithiase urinaire, des symptômes supplémentaires sont caractéristiques sous la forme de douleurs lombaires sourdes, de coliques sévères périodiques dans le bas-ventre, de l'apparition de sang dans l'urine.

À la suite de dommages à la couche muqueuse lors du passage de l'urine, une irritation de l'urètre se produit, une sensation de brûlure se produit, qui reste pendant un certain temps après la miction.

Réaction allergique

Une sensation de brûlure désagréable dans l'urètre du côté de la tête et même son gonflement peuvent indiquer une allergie à un détergent, un lubrifiant dans un contraceptif ou un lubrifiant. L'inconfort survient généralement littéralement 1 à 2 minutes après l'application.

Vous pouvez vous débarrasser des allergies en utilisant les comprimés Tavegil ou Suprastin. Après 1-2 heures, la brûlure disparaît généralement sans médicament.

Autres raisons

Des brûlures dans l'urètre pendant la miction peuvent survenir après des rapports sexuels trop actifs en raison de lésions vasculaires. Lors de frictions intenses ou de masturbation, l'urètre est étiré, des microfissures peuvent apparaître dans la muqueuse. L'urine lorsqu'elle y pénètre provoque des démangeaisons et une légère sensation de brûlure..

L'inconfort dans l'urètre après un rapport sexuel peut être une réaction à la microflore du partenaire, et elle peut ne pas avoir de sensations désagréables. Les urologues appellent ce phénomène un conflit de microflore. Cela est typique des hommes qui ont rarement des relations sexuelles non protégées. Lorsque vous établissez une vie intime régulière avec un partenaire, les symptômes disparaissent.

Une légère sensation de brûlure dans l'urètre peut être due à l'abus d'alcool, d'aliments épicés et de caféine. Les substances irritantes sont filtrées par les reins dans l'urine et, en passant à plusieurs reprises à travers l'urètre, provoquent une irritation et une brûlure.

L'inconfort causé par une allergie ou des boissons disparaît en 1 à 2 jours. Cela peut prendre 3 à 4 jours pour guérir les microfissures. L'inflammation infectieuse a tendance à progresser.

Quand les tests sont «propres»

Certains hommes ont une soi-disant sensation de brûlure idiopathique dans l'urètre. Ils ne trouvent pas d'infections ou de pathologies, mais le problème existe depuis des années et est épuisant. Selon les critiques sur les forums, la cause pourrait être dans les intestins. Le soulagement se produit après la prise de "Phosphalugel" et analogues. Pour beaucoup, la sensation de brûlure a disparu suite aux résultats d'un traitement par un gastro-entérologue.

Le médicament "Phosphalugel" est un médicament du groupe antiacide qui réduit l'acidité du suc gastrique. Le prix dans les pharmacies est de 158 roubles.

La cause d'un inconfort constant dans l'urètre peut être un nerf génital pincé. Les tests ne montreront rien, mais la douleur sera toujours présente. La cause peut être une colonne vertébrale contusionnée ou une zone pelvienne. Les lésions nerveuses dans certains cas sont la conséquence d'un fort processus inflammatoire dans les zones de son passage. Il arrive que la cystite soit guérie, mais une sensation de brûlure dans l'urètre est restée. La cause peut être un spasme piriforme dû à des lésions nerveuses..

Diagnostique

Une sensation de brûlure sévère dans l'urètre est l'occasion de contacter un urologue si la veille un homme n'a pas donné de frottis pour les infections génitales et n'a pas été soumis à un traitement chirurgical avec accès transurétral. Un frottis de l'urètre est prélevé à l'aide d'une sonde à poils, après quoi une gêne est présente pendant quelques jours de plus.

L'analyse de base est un frottis de l'urètre, qui est examiné par trois méthodes:

  1. Analyse microscopique.
  2. Diagnostic des biomatériaux par PCR.
  3. Backseeding pour les infections non spécifiques.

Si les agents pathogènes ne sont pas identifiés, des études sont prescrites pour identifier les pathologies de la vessie, la prostate. Cela peut être une échographie, une IRM, une radiographie, une analyse d'urine. Pour vérifier l'état de la muqueuse de la muqueuse urétrale, une urétroscopie est prescrite. La brûlure dans l'urètre peut provoquer l'herpès, il est donc conseillé de passer des tests pour les IgG et IgM.

Traitement

Les méthodes de traitement sont sélectionnées en fonction des résultats des tests. Si une infection est suspectée, des antibiotiques à large spectre sont prescrits. L'agent causal est souvent une infection non spécifique qui est détectée lors de l'ensemencement bactérien, et cette analyse peut prendre plus d'une semaine. Si l'antibiotique prescrit ne soulage pas les symptômes, après avoir reçu le résultat du semis bactérien, les médicaments sont sélectionnés en tenant compte de la sensibilité du pathogène identifié pour eux.

Des techniques médicales et chirurgicales mini-invasives sont utilisées pour retirer les calculs des reins et de la vessie..

La neuropathie génitale est traitée avec des relaxants musculaires, des vitamines, de la physiothérapie, des anticonvulsivants.

Dans certains cas, la brûlure idiopathique (selon les résultats des analyses), qui tourmente depuis des mois, peut être éliminée en prenant un uroantiseptique appelé Furagin (un comprimé trois fois par jour pendant une semaine) plus de la crème Lomexin 2 fois par jour pendant 10 jours..

La furagine est un médicament antibactérien utilisé dans les infections aiguës et chroniques des voies urinaires: pyélonéphrite, cystite, urétrite, prostatite. Le prix dans les pharmacies est de 136 roubles.

Comment soulager la douleur

Les brûlures pendant la miction peuvent être atténuées à l'aide de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens: Nurofen, Ibuprofen, Ketorol. Ces fonds sont plus efficaces sous forme de suppositoires (les substances actives pénètrent plus rapidement dans la circulation sanguine du bassin).

S'il n'y a aucun moyen de consulter un médecin et que la douleur est très intense, vous pouvez acheter la pâte Fitolizin en pharmacie. Il s'agit d'un phyto-médicament qui soulage efficacement l'inflammation des organes urogénitaux. Dans les cas extrêmes, vous pouvez acheter "Monural". Il s'agit d'un antibiotique assez puissant, actif contre un large éventail d'infections non spécifiques qui provoquent des brûlures dans l'urètre. Il peut aider à l'infection par Escherichia coli, staphylococcus, streptococcus. Contre un champignon, le médicament est impuissant. "Flucostat", "Fluconazole" peuvent vous aider. Dans les cas extrêmes - douches vaginales avec une solution faible de soude.

La phytolysine est une préparation à base de plantes combinées avec un effet diurétique, anti-inflammatoire et antispasmodique. Le prix dans les pharmacies est de 398 roubles.

S'il n'y a pas de pharmacie à proximité, vous pouvez utiliser des antiseptiques improvisés: miramistine, chlorhexidine, une faible solution de permanganate de potassium. Parmi les remèdes populaires, vous pouvez essayer de doucher l'urètre avec une décoction de camomille, de sauge, de jus d'aloès dilué, de thé vert fort. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une seringue sans aiguille.

Les méthodes ci-dessus, à l'exception des analgésiques, ne sont utilisées que dans des cas extrêmes avant de passer des tests. Avec le problème de brûlure dans l'urètre, vous devez immédiatement vous rendre chez l'urologue ou dans un laboratoire privé. Après des manipulations indépendantes, les résultats des tests seront flous.

Régime

Le régime aidera à ne pas provoquer d'augmentation des brûlures pendant le traitement. Principes de base:

  • Exclure l'alcool, le thé fort, le café, les aliments épicés;
  • Marinade minimum, viandes fumées, cornichons;
  • Plus d'eau, compote de fruits, boissons aux fruits, tisanes.

L'alcool en soi peut provoquer une sensation de brûlure, car son utilisation réduit l'immunité et active les infections latentes.

La prévention

Après des rapports sexuels non protégés (y compris par voie orale), même avec un partenaire constant et fiable, il est très conseillé non seulement de se rincer la tête et le prépuce, mais d'uriner. Un jet d'urine transportera tous les agents pathogènes potentiels qui provoquent la soi-disant cystite post-coïtale.

Si le partenaire est accidentel, il est recommandé de remplir la chlorhexidine ou la miramistine dans l'urètre aussi rapidement que possible, maintenez pendant 2 minutes, puis expulsez le liquide. Il est conseillé de répéter la procédure 2 fois.

Chlorhexidine antiseptique. Le prix dans les pharmacies est de 12 roubles.

Les hommes souffrant de prostatite chronique devraient refuser les boissons alcoolisées, les rapports sexuels trop fréquents et intenses, méfiez-vous de l'hypothermie. Tous ces facteurs peuvent déclencher une exacerbation de l'inflammation et l'apparition de douleurs dans l'urètre..

Conclusion

Si les démangeaisons et les brûlures dans l'urètre ne disparaissent pas après une cure d'antibiotiques, les analyses ne montrent rien, c'est-à-dire qu'il y a deux options pour le développement d'événements: le sexe protégé et un changement de médecin (et de laboratoire). L'utilisation constante d'antibiotiques dans les tests de propreté entraîne une diminution de l'immunité et un déséquilibre de la microflore intestinale, mais souvent les médecins prescrivent au hasard un médicament après l'autre..

Brûlure après la miction chez les hommes: causes et méthodes de traitement

Publié par admin le 04/03/2018

Pénis - un organe dont vous ne voulez pas propager les maladies.

Si vous pouvez parler ouvertement de maux de gorge ou de calculs rénaux, admettre à votre femme, à vos amis ou même à votre médecin des sensations désagréables sous la taille est gênant et désagréable.

Ne désespérez pas. Le plus souvent, les maladies présentant des symptômes communs peuvent être guéries tranquillement en informant le nombre minimum de personnes à leur sujet. Parfois, la thérapie passe même rapidement, et souvent le traitement lui-même est indolore.

Causes urologiques de brûlure

Commençons par les causes les plus courantes des maladies génitales - urologiques. Leur présence indique un mode de vie inapproprié et des troubles métaboliques, mais en aucun cas la présence d'anomalies congénitales ou de rapports sexuels avec des partenaires potentiellement dangereux.

Urétrite

L'urétrite est une inflammation des voies urinaires. Avec le stress, l'hypothermie et un mode de vie sédentaire, la microflore à l'intérieur du pénis est perturbée. Cela conduit à la multiplication des bactéries, qui en elles-mêmes ne sont pas dangereuses, mais avec leur présence elles irritent le système génito-urinaire. Avec l'urétrite, la douleur pendant la miction et les brûlures dans la tête chez les hommes sans écoulement sont caractéristiques.

Prostatite

Cette maladie courante peut survenir avec un mode de vie sédentaire. Cependant, il est assez facile de l'empêcher - pour cela, il suffit de mener une vie sexuelle active.

Avec la prostatite, la glande prostatique s'enflamme. Celui qui s'enroule autour de l'urètre.

En raison de l'inflammation, elle augmente de taille et pince le canal susmentionné. Une personne atteinte de prostatite se sent fatiguée, malade, des démangeaisons surviennent après la miction chez les hommes et des douleurs lombaires. Dans le contexte de la prostatite, un complexe d'infériorité peut se développer..

Pierres dans les reins

Les principales causes de cette maladie sont la nutrition, qui contient un excès de sels et de graisses, et la déshydratation du corps. En recevant un liquide insuffisant, les reins n'ont pas le temps de retirer tout le laitier filtré du corps. Il accumule et obstrue les canaux de sortie.

Pour la prévention, les médecins recommandent étrangement de manger des aliments sains et de boire de la bière. La boisson mousseuse est un excellent diurétique qui ne permet pas aux dépôts excédentaires de rester longtemps dans les reins..

L'urrolithiase se fait sentir avec de fortes douleurs dans la région lombaire, des difficultés à uriner et une décoloration de l'urine.

Les maladies infectieuses comme cause de brûlure

L'association directe qui se produit chez la plupart des gens qui entendent parler de maladies infectieuses du système reproducteur est les rapports sexuels non protégés. C'est une illusion. En fait, seulement la moitié de toutes les maladies infectieuses sont à l'origine d'actes sexuels, l'autre moitié est due à une mauvaise hygiène et à un mode de vie inapproprié.

Balanite

La balanite est une maladie inflammatoire causée par des champignons et des streptocoques. Se produit exclusivement lorsque l'hygiène du gland du pénis n'est pas observée. Les patients atteints de balanite notent une forte sensation de brûlure dans la tête après la miction, une rougeur et un écoulement purulent.

Candidose

La candidose est un fidèle compagnon d'une immunité affaiblie. À l'état normal, le corps est capable de lutter contre la bactérie Candida nocive, mais plutôt faible. Cependant, lorsque la microflore est gravement perturbée, cette bactérie commence à se multiplier sur le gland du pénis. Le principal symptôme de cette maladie est une décharge blanche étrangère abondante.

Chlamydia, gonorrhée et trichomonase

Maladies jumelles. Chacun d'eux est transmis exclusivement par contact sexuel. Les symptômes des trois sont similaires: il brûle, se tord et, en urinant, une décharge étrange est perceptible. Seules les bactéries pathogènes diffèrent. Un danger particulier de ces maladies est que les symptômes n'apparaissent pas toujours sous une forme ouverte. Pour cette raison, vous pouvez manquer le moment optimal pour commencer le traitement et prendre une forme plus sévère. Pour éviter de tels problèmes, il est recommandé de toujours utiliser un préservatif pendant l'acte et de rincer régulièrement la tête du stylo avec de la chlorhexidine.

Douleur dans les lésions non infectieuses

Les maladies du pénis ne sont pas toujours causées par des bactéries étrangères. Parfois c'est la réaction de la peau ou des anomalies congénitales.

Allergie

Des démangeaisons, des brûlures après la miction chez les hommes dans la tête et des picotements dans l'aine peuvent être dus à de nouveaux sous-vêtements ou à des sous-vêtements en laine. La peau du pénis et de la tête est très sensible et délicate, elle réagit donc particulièrement fortement aux matériaux désagréables. S'il n'y a aucun symptôme de maladie infectieuse (sécrétions étrangères, difficulté à uriner), vous devrez peut-être simplement vous procurer de nouveaux sous-vêtements.

Phimosis

Une maladie dans laquelle la tête ne peut pas être exposée à la fin. Il complique l'hygiène personnelle et pose des problèmes au propriétaire tout au long de sa vie. Seule la chirurgie peut aider.

Auto-traitement pour la brûlure

Les causes du symptôme général de brûlure chez les hommes après la miction ne peuvent être appelées par un urologue expérimenté qu'après un examen complet. Il est strictement déconseillé de traiter seul le système reproducteur ou de masquer la maladie. Bien sûr, vous pouvez masquer la gonorrhée ou la prostatite pendant un certain temps, mais cela ne fonctionnera pas pour masquer l'infertilité ou l'inflammation des reins, qui peuvent se développer dans le contexte de ces affections..

La seule chose qu'un homme est tout à fait capable de faire est de prévenir ces maladies. Pour ce faire, c'est assez simple: observer une hygiène intime, changer et laver les sous-vêtements quotidiennement, ne pas avoir de rapports sexuels non protégés et mener au moins un style de vie modérément actif. Si vous suivez ces règles simples, vous pouvez oublier en toute sécurité les maladies du système reproducteur.

Quelles maladies une sensation de brûlure dans un pénis empêche-t-elle??

La brûlure dans le pénis est l'une des manifestations cliniques les plus courantes, indiquant la présence de problèmes avec le système génito-urinaire. La symptomatologie générale dépend de la maladie sous-jacente, mais dans la plupart des cas, les signes d'accompagnement (en plus des démangeaisons) sont les suivants: douleur lors de la miction, rougeur des organes génitaux, éruption cutanée, écoulement inhabituel de la tête du pénis, augmentation des ganglions lymphatiques inguinaux, perte de force.

Des spécialistes dans le domaine de l'urologie et de l'andrologie sont impliqués dans le diagnostic et le traitement des maladies des organes génitaux masculins. Classiquement, tous les symptômes associés aux brûlures, démangeaisons et autres anomalies pathologiques sont généralement divisés en deux catégories principales: infectieux et non infectieux. Examinons chacun d'eux plus en détail..

Brûlure dans le pénis: nature non infectieuse de l'événement

Dans ce cas, les facteurs prédisposant à l'apparition de sensations inconfortables peuvent être:

Allergie

Des brûlures dans la zone de la tête du pénis peuvent être déclenchées par une réaction allergique à une certaine substance, un objet, un aliment, etc. En tant qu'irritant, agissent généralement:

  • produits d'hygiène personnelle (savon solide et liquide, gels douche, crèmes, lotions);
  • médicaments locaux (onguents, compresses, bains);
  • sous-vêtements cousus à partir de tissus synthétiques ou d'un matériau trop grossier;
  • préservatifs en latex, produits à caractère sexuel (moyens pour augmenter la puissance, augmenter la durée des rapports sexuels, buses sur le pénis, lubrifiants, etc.);
  • une couverture ou une literie grossière qui frotte rapidement la peau;
  • piqûres d'insectes (moustiques, guêpes, moucherons, punaises de lit, poux du pubis).

Pour éliminer les foyers d'inflammation, ainsi que les démangeaisons et les brûlures, vous devez analyser soigneusement vos conditions de vie, votre régime sanitaire et hygiénique, votre garde-robe et essayer d'exclure d'éventuels "provocateurs" de la vie quotidienne. Pour se débarrasser des allergies dès que possible et pour vous sentir mieux, il est conseillé de ne pas couvrir la zone génitale avec une couverture pendant le sommeil, afin que la surface irritée du pénis n'entre en contact avec rien. Il est également bon d'appliquer des compresses froides sur le point sensible plusieurs fois par jour pendant 5 à 10 minutes.

Balanoposthite

Une maladie dans laquelle une inflammation de la tête du pénis et du prépuce se produit. Il se développe dans le contexte des conditions d'immunodéficience, ainsi que du non-respect des règles d'hygiène de base pour les soins des parties génitales. L'une des causes de la balanoposthite peut être une violation de la microflore du système génito-urinaire, provoquant un déséquilibre quantitatif des bactéries opportunistes (streptocoques, gonocoques, staphylocoques). En règle générale, les symptômes sont les suivants:

  • pleurs (macération) de la peau du pénis, léger gonflement;
  • brûlure et démangeaisons dans la zone de la tête du pénis;
  • l'apparition d'éruptions sous la forme de plaies remplies à l'intérieur de liquide blanc;
  • syndrome douloureux d'intensité différente;
  • gonflement des ganglions lymphatiques dans la zone inguinale;
  • le développement d'une érosion superficielle en ulcères nécrotiques (dernière étape).

Traitement: le schéma thérapeutique est développé en fonction du stade de la maladie chez lequel le patient est allé chez le médecin. En l'absence de manifestations cliniques graves, des préparations topiques sont prescrites (rinçages antiseptiques et bains avec Chlorofilipt, Miramistin, Furacilin), dans les situations avancées - antibiotiques à large spectre (fluoroquinolones, pénicillines). À des fins prophylactiques, des immunostimulants sont également pris.

Urétrite

Maladie urologique, au cours de laquelle l'urètre est enflammé. Le développement de l'urétrite peut être le résultat d'une réaction à divers produits chimiques qui composent le savon et les cosmétiques hygiéniques, ainsi qu'aux contraceptifs contenant du spermicide. La maladie se manifeste souvent en raison de blessures passées des organes génitaux, de diverses irritations mécaniques (literie, sous-vêtements, masturbation), ainsi que de la stagnation de la région pelvienne. Les principaux symptômes de l'urétrite sont:

  • sensation de brûlure, particulièrement dérangeante après la miction;
  • écoulement abondant de l'urètre sous forme de mucus de couleur verdâtre ou grisâtre-bleuâtre, accompagné d'une odeur âcre désagréable;
  • rougeur de l'urètre, gonflement de la tête;
  • urination fréquente;
  • écoulement de sang dans l'urine;
  • douleur pendant les rapports sexuels.

Traitement: le meilleur effet est obtenu avec une approche intégrée utilisant des antibiotiques (Norfloxacin, Amoxiclav, Cipronol) et des préparations topiques (Miramistin, Protargol). En parallèle, un cours multivitaminé est prescrit pour augmenter les défenses de l'organisme et renforcer l'immunité.

Urolithiase

Elle survient à la suite de changements internes qui entraînent le dépôt de calculs dans diverses parties du système urinaire (uretère, reins, vessie). Les manifestations cliniques de la maladie dépendent de l'organe dans lequel le problème a été localisé.Cependant, la symptomatologie générale est caractérisée par de tels signes:

  • brûlure et démangeaisons dans le pénis;
  • douleur et difficulté à uriner;
  • la présence de caillots sanguins dans l'urine, ainsi que des écoulements purulents;
  • indigestion
  • colique rénale;
  • urination fréquente.

Traitement: lors du diagnostic des pierres de petit diamètre, un traitement conservateur est prescrit, basé sur une alimentation stricte et la prise de médicaments contribuant à la dissolution des formations d'urate (Uralit U, Bemaren). Dans la pratique, l'utilisation de procédures balnéologiques, de phytothérapie et d'exercices de physiothérapie spéciaux se révèle. Dans le cas où les méthodes ci-dessus pour se débarrasser des pierres n'ont pas été efficaces, une intervention chirurgicale est réalisée (lithotripsie).

Prostatite

L'inflammation de la prostate est un phénomène assez courant chez les hommes de plus de 40 ans. Les causes de la maladie peuvent être des violations dans le tube digestif, le système immunitaire, une mauvaise circulation sanguine, des lésions des organes pelviens, une faible activité physique et un mode de vie passif, des troubles hormonaux, diverses pathologies chroniques dans le contexte du système génito-urinaire. La symptomatologie générale avec le développement de la prostatite ressemble à ceci:

  • brûlure et démangeaisons dans la tête du pénis, ainsi que dans le périnée;
  • douleur lors des selles;
  • mictions fréquentes, sans soulagement ni sensation de vidange complète;
  • écoulement purulent périodique ou persistant de l'urètre, en particulier avec la miction du matin;
  • la présence dans l'urine de fils et de flocons blanchâtres;
  • éjaculation accélérée lors des rapports sexuels;
  • problèmes d'érection;
  • fièvre.

Traitement: la nature du traitement dépend du stade de la maladie et s'exprime dans l'utilisation d'antibiotiques (Ofloxacine, Lévofloxacine), de médicaments qui normalisent la composition et la circulation sanguine (Detralex, Cavinton, Trental), ainsi que d'analgésiques (Ketanov, Ibuprofène, Nise, Tempalgin), d'agents de détoxication (Lactosol, Disol).

Candidose

Maladie fongique, qui est une conséquence d'un déséquilibre dans la microflore du corps. Elle est causée par des champignons du genre Candida et s'aggrave presque toujours dans un contexte d'immunité réduite. En plus du pénis lui-même, le muguet peut également se propager au scrotum et au périnée, provoquant une exacerbation de la prostatite ou de l'urétrite. Les principaux symptômes sont les suivants:

  • démangeaisons et brûlures dans la région génitale, en particulier, la tête et le prépuce;
  • léger gonflement des organes génitaux;
  • écoulement sous forme de touffes caillées de couleur blanche et grisâtre;
  • la formation à la surface de la tête de films blanchâtres, de vésicules, de taches rougeâtres et d'érosion;
  • odeur désagréable des organes génitaux;
  • douleur pendant la miction.

Traitement: dans la lutte contre la candidose, des médicaments antimycotiques de type local (clotrimazole) et oral (fluconazole, flucostat, natamycine), des bains et des lotions (permanganate de potassium, chlorhexidine), ainsi que diverses médecines traditionnelles sont utilisés.

Brûlure dans le pénis: la nature infectieuse de l'événement

Dans la liste des causes de nature infectieuse pouvant provoquer des brûlures et des démangeaisons des organes génitaux masculins, la place principale est occupée par les éléments suivants:

L'herpès génital

Une maladie virale caractérisée par l'apparition d'éruptions cutanées sur les parties génitales sous forme de vésicules remplies d'un liquide clair. Les porteurs du virus de l'herpès représentent environ 60 à 70% de la population adulte masculine. Une exacerbation de l'infection se produit généralement dans un contexte d'immunité réduite, ainsi qu'à la suite de l'infection d'un partenaire sexuel par un autre par contact non protégé (vaginal, oral, anal). Symptômes indiquant la présence d'herpès génital:

  • démangeaisons et sensation de brûlure dans la zone inguinale;
  • la présence d'une petite éruption cutanée qui se transforme après l'ouverture des bulles en une croûte continue;
  • gonflement des ganglions lymphatiques périphériques;
  • courbatures, douleurs musculaires;
  • malaise général, fièvre.

Traitement: consiste à utiliser des médicaments antiviraux (Herpevir, Acyclovir, Valtrex), ainsi que des agents immunomodulateurs d'une série d'interférons. Comme actions locales visant à réduire les démangeaisons, des compresses froides, des bains d'herbes médicinales du spectre anti-inflammatoire (camomille, calendula) peuvent être utilisés.

Blennorragie

L'agent causal de cette maladie sont les gonocoques qui, pénétrant les muqueuses des organes génitaux, pénètrent dans les organes du système génito-urinaire et provoquent un certain nombre de complications: des processus inflammatoires prolongés à une diminution des capacités reproductives des hommes et les conduisant à l'infertilité. Sexuellement transmissible. La période d'incubation dure en moyenne 15 jours à partir du moment du contact avec le porteur de l'infection. Les principaux symptômes:

  • démangeaisons et brûlures dans le pénis, aggravées pendant la miction;
  • écoulement purulent avec pression sur la tête du pénis;
  • mictions fréquentes, similaires aux manifestations de la cystite;
  • douleur dans l'anus pendant les selles;
  • gonflement des testicules et des ganglions lymphatiques inguinaux;
  • douleur pendant les rapports sexuels avec possibilité de taches sur le pénis;
  • fièvre, fièvre, migraines.

Traitement: les méthodes thérapeutiques pour lutter contre la gonorrhée sont basées sur la prise d'antibiotiques de la série des tétracyclines, de la pénicilline - seuls ou en combinaison de médicaments antibactériens de différents groupes. De plus, une vitamine et une immunothérapie sont effectuées, et des hépatoprotecteurs sont également prescrits pour restaurer les fonctions du foie et du tractus gastro-intestinal.

Attention! La posologie des médicaments est développée individuellement sur la base du tableau clinique global, ainsi que des caractéristiques du corps du patient et de la présence de pathologies concomitantes.

Trichomonase

Inclus dans le nombre de maladies sexuellement transmissibles. La complexité du diagnostic réside dans le fait que la trichomonase chez l'homme au stade initial est souvent asymptomatique, se manifestant sous la forme de complications diverses. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, presque tous les organes du système génito-urinaire, y compris la prostate, sont touchés. Signes d'infection:

  • douleur et brûlure dans le pénis, aggravées par la miction;
  • fausse envie d'aller aux toilettes même avec une vessie vide;
  • dessiner une douleur dans la région de la prostate;
  • écoulement muqueux de l'urètre de différentes intensités;
  • colique rénale;
  • rétrécissement des voies urinaires.

Traitement: la thérapie principale consiste à prendre des médicaments antibactériens (Tinidazole, Ornidozole, Metronidazole), combinés à des crèmes et des onguents contenant du nitroimidozole (Rosamet, Roseks). Si nécessaire, des analgésiques sont prescrits (Ketanov, Spazmolgin), des immunomodulateurs (Kagocel), des complexes vitaminiques, des hépatoprotecteurs (Gepabene).

Important! Les deux partenaires sexuels doivent subir un traitement, sinon la thérapie sera inefficace. L'alcool pendant la prise d'antibactériens est interdit.

Chlamydia

Une maladie infectieuse grave causée par la chlamydia - des micro-organismes qui sont localisés à l'intérieur des cellules et donc difficiles à diagnostiquer. Chez près de la moitié des hommes, la chlamydia survient en l'absence de symptômes évidents ou est présente dans l'organisme sous une forme latente. Symptômes signalant un problème possible:

  • sensation de brûlure dans le pénis, s'intensifiant pendant la miction;
  • l'urine du matin est trouble;
  • inflammation de l'ouverture externe de l'urètre;
  • écoulement du pénis d'un caractère mucopurulent, vitreux et aqueux;
  • douleur (raccourcis, contractions) à l'aine ou au bas du dos.

Traitement: il n'y a pas de traitement unique pour la chlamydia. Les cours d'antibiotiques sont sélectionnés individuellement en tenant compte de l'intensité de l'évolution de la maladie, de la santé générale du patient. En règle générale, les médicaments antibactériens d'une série de tétracyclines (Dorix, Solutab), les macrolides (Josamycin, Azitroicin), les fluoroquinolones (Phloxin, Levostar, Norfloxacin) sont prescrits. Utilisez également des agents antifongiques (fluconazole, pimafucine), des crèmes et des onguents topiques pour soulager l'inflammation externe et les démangeaisons.

Prévention et recommandations générales

Étant donné que de nombreuses maladies du système génito-urinaire, qui entraînent l'apparition de démangeaisons et de brûlures dans le pénis, sont transmises sexuellement ou surviennent dans un contexte d'immunité affaiblie, il est logique de prendre en compte un certain nombre de conseils concernant l'adhésion à une culture de la vie sexuelle et la révision de votre style de vie en général. Par exemple:

  • Avec des changements fréquents de partenaires sexuels ou en cas de doute, utilisez toujours des préservatifs.
  • Suivez les règles d'hygiène personnelle, portez des sous-vêtements en tissus naturels, sélectionnés avec précision en taille.
  • Manger sainement, à l'exclusion des aliments gras, salés, épicés, frits et de l'alcool de l'alimentation.
  • Faire du sport.
  • Subir régulièrement des examens programmés par un dermatovénérologue, un urologue et un andrologue.
  • Prenez des cours de vitamines, immunomodulateurs.

Avec la bonne attitude envers votre santé et votre vie sexuelle régulière, le risque de contracter une MST est considérablement réduit.

L'avis du vénéréologue sur les causes possibles de brûlure dans le pénis est présenté dans cette vidéo.