Principal

Coliques

Quel est le danger de maladie rénale chez les nouveau-nés?

À ce jour, les pathologies rénales chez les nouveau-nés ne sont pas rares. Chez les nourrissons du premier mois de vie, les médecins diagnostiquent souvent une hypertrophie du bassin du rein, appelée en médecine pyéloectasie. Cette maladie peut être congénitale ou acquise. En règle générale, le risque de pyéloectasie rénale chez les garçons nouveau-nés est 3 à 5 fois plus élevé que chez les filles.

Selon les experts, le développement de la pyéloectasie contribue à la fois à une prédisposition héréditaire et à des effets néfastes sur le corps d'une femme pendant la grossesse.

La pieloectasie survient à la suite d'une violation de la décharge d'urine dans le corps de l'enfant. Cette maladie est dangereuse car elle peut entraîner une maladie aussi grave que l'hydronéphrose du rein chez un nouveau-né, dans laquelle il y a une augmentation du niveau de liquide dans les reins du bébé en violation du débit normal d'urine. Il s'agit d'une pathologie assez grave, car en l'absence de traitement approprié, le rein affecté peut perdre ses fonctions et provoquer une maladie qui menace la vie de l'enfant. Nous vous proposons de parler des maladies congénitales des reins chez les nouveau-nés, ainsi que de leur traitement.

Types et causes de l'hydronéphrose rénale chez un nouveau-né

Selon les médecins, les causes les plus fréquentes d'hydronéphrose chez les nouveau-nés sont des anomalies congénitales de la structure des reins et de leurs vaisseaux. L'hydronéphrose est unilatérale (affecte un seul rein) ou bilatérale (affecte les deux reins). En règle générale, l'hydronéphrose chez les enfants est unilatérale. Dans le cas où une augmentation du rein chez un nouveau-né est associée à une expansion de l'uretère, ils parlent d'une maladie telle que l'uretérohydronephrose.

Il existe de tels degrés d'hydronéphrose:

  1. Pieloectasia - (étirement du bassin rénal dû à une pression urinaire élevée). À ce stade, la fonction rénale n'est pas altérée, mais sa taille est déjà légèrement augmentée.
  2. Hydrocalicose (plus grande expansion du bassin rénal et du calice rénal). Le liquide contenu dans les tubules comprime le parenchyme rénal, ce qui entraîne une violation importante de sa fonction.
  3. Une augmentation de l'atrophie rénale des tissus, qui prend un caractère irréversible. Dans ce cas, la fonction du rein est progressivement perdue, ce qui entraîne sa mort. Un rein qui a perdu sa fonction constitue une grave menace pour la santé de l'enfant.

Diagnostic de l'hydronéphrose

La gravité des manifestations de l'hydronéphrose dépendra du degré de la maladie. Hydronéphrose chez les nouveau-nés, en règle générale, ne se manifeste en aucune manière jusqu'au troisième degré de la maladie. La seule chose qui dans ce cas peut attirer l'attention des parents est l'augmentation de l'anxiété du bébé, ainsi que l'apparition d'une impureté de sang dans son urine (dans de rares cas).

À ce jour, le diagnostic échographique prénatal peut détecter cette maladie pendant le développement prénatal du bébé - à partir de la 15e semaine de grossesse, lorsqu'il est déjà possible de déterminer le système rénal collectif de l'enfant. Le signe principal de la présence de la maladie sera une hypertrophie rénale chez le nouveau-né. Dans ce cas, les spécialistes doivent surveiller le déroulement de la grossesse et, après la naissance du bébé, réexaminer le bébé. Si les symptômes de la maladie chez le nouveau-né persistent, on lui prescrit un examen supplémentaire, qui comprend:

  • Échographie des reins et de la vessie avant et après la miction;
  • cystourethrographie mixte;
  • urographie intraveineuse;
  • néphroscintigraphie - une étude radio-isotopique des reins et du système urinaire.

De plus, des méthodes telles que la CDC (cartographie Doppler couleur), la renographie par radio-isotopes, l'imagerie par résonance magnétique ou calculée peuvent être utilisées.

De plus, pour étudier la fonction rénale, un spécialiste peut prescrire des tests urinaires fonctionnels (test Nechiporenko, test Zimnitsky).

Sur la base des résultats de ces études, un urologue pédiatrique établit un diagnostic et détermine la stratégie pour un traitement ultérieur. Il convient de noter qu'avec l'hydronéphrose chez les nouveau-nés, le médecin ne peut poser un diagnostic précis qu'un mois après la naissance de l'enfant.

Traitement de l'hydronéphrose chez les nouveau-nés

L'hydronéphrose n'est traitée que chirurgicalement, tandis qu'une thérapie conservatrice n'est recommandée que pour éliminer le processus inflammatoire ou soulager les symptômes de la maladie avant la chirurgie.

L'opération de traitement de cette pathologie chez le nouveau-né consiste à éliminer les obstacles qui interfèrent avec l'écoulement normal de l'urine. Selon les experts, chaque cas spécifique nécessite une approche individuelle, par conséquent, la méthode chirurgicale de la thérapie par hydronéphrose doit être choisie directement par le médecin qui opérera l'enfant..

À ce jour, le traitement de cette maladie est le plus souvent effectué par voie endoscopique. L'endoscope est inséré dans la cavité abdominale à travers deux petites piqûres, et toutes les manipulations sont effectuées avec un instrument chirurgical mince. Dans ce cas, l'opération elle-même est contrôlée à l'aide d'un moniteur. Cette méthode de traitement de l'hydronéphrose permet de réduire de manière significative le caractère invasif de l'opération, ainsi que d'éliminer pratiquement la menace de complications postopératoires.

En conclusion, je voudrais noter que la pyéloectasie rénale chez le nouveau-né ne nécessite pas d'intervention médicale. Dans ces situations, une surveillance dynamique par échographie est recommandée deux à quatre fois par an. Quant à l'hydronéphrose du premier et du deuxième degré, parfois au cours de la première année de vie d'un enfant, il passe de façon autonome sans intervention chirurgicale. Mais une maladie du troisième degré, ainsi qu'une augmentation de ses manifestations, nécessitent une opération d'urgence, car les formes avancées d'hydronéphrose rénale chez les nouveau-nés peuvent entraîner des pathologies sévères telles que la pyélonéphrite chronique, la dégénérescence et la mort du tissu rénal. Par conséquent, les parents doivent être extrêmement attentifs à leurs enfants et, en cas de divers changements dans leur état et leur comportement, contacter d'urgence le pédiatre traitant!

Dossier d'opération pour l'hydronéphrose du rein chez un nouveau-né

Types de transformation hydronéphrotique

L'hydronéphrose est divisée en 3 degrés de développement.

  1. La première étape se caractérise par une augmentation du volume du bassin, mais le fonctionnement et l'intégrité de l'organe restent normaux.
  2. Au deuxième stade, le rein devient légèrement plus gros (le bassin est agrandi, ses parois sont amincies, la performance de l'organe est réduite de 40%).
  3. Avec le développement de la troisième étape, le parenchyme organique s'atrophie, le fonctionnement cesse presque complètement, le rein augmente de manière significative.

L'hydronéphrose du 1er degré avec un diagnostic rapide ne nuit pas au système urinaire. Le résultat avec un traitement adéquat est positif..

La maladie est également divisée en hydronéphrose unilatérale et bilatérale, acquise et congénitale chez les enfants. Chez les nouveau-nés, dans la plupart des cas, une maladie rénale primaire (congénitale) est détectée, résultant d'une anomalie dans le développement d'un organe ou de ses vaisseaux.

Les dommages à deux reins à la fois ne sont diagnostiqués que dans 5 à 15% des cas. Mais ce type de pathologie conduit souvent à la mort d'un enfant.

Informations générales sur la maladie

L'hydronéphrose ou transformation hydronéphrotique est une pathologie qui est apparue en raison de l'augmentation de la pression urinaire sur les structures rénales. Cela se produit parce que, pour diverses raisons, le rein ne peut pas filtrer le liquide qui y pénètre. Par conséquent, toutes les substances toxiques et les produits métaboliques ne sont pas excrétés dans le corps de l'enfant. L'hydronéphrose, laissée sans surveillance médicale, entraîne une insuffisance rénale, des anomalies du système nerveux central.

Si le processus pathologique a un long cours, de forts changements affectent les calices rénaux et le bassin - ils deviennent plus gros et plus minces. La sortie d'urine est encore plus difficile et l'atrophie rénale devient plus prononcée.

La défaite du rein gauche est plus fréquente. La détection de la maladie est compliquée par le fait que les symptômes sont «lissés» au début, puisqu'un rein sain remplit temporairement des fonctions pour lui-même et pour un organe malade. Les dommages bilatéraux à l'appareil rénal s'accompagnent d'un tableau clinique plus prononcé.

Diagnostic de l'hydronéphrose pendant l'enfance

En cas de suspicion de présence d'une telle maladie, une échographie des organes de la cavité abdominale est effectuée, principalement les reins. Afin de déterminer le plus précisément le degré de la maladie, les procédures de diagnostic suivantes peuvent être prescrites:

  • radiographie utilisant des solutions de contraste,
  • angiographie,
  • CT ou IRM,
  • cartographie doppler,
  • renographie par radio-isotopes (néphroscintigraphie),
  • urétroscopie, cystoscopie,
  • culture d'urine,
  • tests d'urine selon Zimnitsky, Nechiporenko.

Si la présence d'hydronéphrose est suspectée chez un nouveau-né, cela s'accompagne de certains problèmes, car le nourrisson ne peut pas parler des symptômes qui le dérangent. Mais grâce aux diagnostics nécessaires décrits ci-dessus, il est possible d'établir le degré de la maladie et de prescrire un traitement adéquat.

Quand une intervention chirurgicale est nécessaire?


Quelles que soient les causes de l'hydronéphrose rénale chez les nouveau-nés, la chirurgie est indiquée dans les circonstances suivantes:

  • il y a une violation de la sortie d'urine;
  • insuffisance rénale diagnostiquée;
  • un développement multiple du processus inflammatoire dans le rein est détecté, provoqué par l'expansion des structures de l'organe;
  • le patient s'inquiète des douleurs périodiques;
  • il y a une violation de la capacité fonctionnelle du rein.

La chirurgie de l'hydronéphrose aide à préserver l'organe affecté et à restaurer sa fonction principale.

Régime

Au premier stade de développement d'une telle pathologie, un régime spécial est élaboré, le rôle principal étant joué par des produits à haute valeur nutritionnelle. Les nutritionnistes essaient en même temps de limiter complètement la quantité de sels et constituent également un régime de boisson qui implique l'utilisation de grands volumes de liquide.

Aux stades ultérieurs de l'hydronéphrose, le régime a un nom spécial - «Tableau de Pevzner n ° 7». Le respect d'un tel régime est une nécessité tout au long de la période de traitement, et ses principales caractéristiques distinctives sont également: minimiser la quantité de sel et augmenter la quantité de liquide utilisée (au moins 2 litres par jour). Ce régime entraîne une réduction efficace de la charge sur les reins..

Méthodes de diagnostic

Les spécialistes ont appris à poser un diagnostic d'hydronéphrose avant même la naissance de l'enfant. La procédure d'échographie standard pendant la grossesse peut détecter des anomalies dans la formation des reins fœtaux. Après la naissance, ces enfants sont engagés dans des urologues spécialisés et des chirurgiens pédiatriques. Les médecins prescrivent un certain nombre de tests et d'études qui peuvent confirmer le diagnostic et clarifier l'image de la maladie:

  • chez les enfants, en particulier les nouveau-nés et les nourrissons, un spécialiste peut sentir l'hypertrophie rénale à travers la paroi avant de l'abdomen. En outre, le médecin établit un niveau élevé de pression artérielle;
  • test sanguin général - un examen standard pour une maladie rénale suspectée. L'hydronéphrose seule ne peut provoquer aucun changement. Avec l'inflammation dans le rein, le niveau de globules blancs - leucocytes et ESR (le taux de sédimentation des globules rouges au fond du tube) augmente;
  • la détermination de certains composés chimiques (analyse biochimique) clarifiera la capacité des reins à purifier le sang. Les niveaux d'urée et de créatinine sont des indicateurs auxquels le médecin fera d'abord attention. La déviation de la norme dans le sens de l'enthousiasme est un signe sérieux que l'hydronéphrose a réussi à endommager considérablement les glomérules et les tubules du rein;


Niveau d'urée - l'un des indicateurs de la santé rénale

  • l'examen de certaines propriétés de l'urine et de ses sédiments au microscope (analyse générale) révèle un certain nombre d'écarts. L'apparition de leucocytes et de protéines dans l'urine informe le spécialiste de la présence d'une inflammation dans les reins, de cristaux de sel - de l'urolithiase. De plus, la teneur en globules rouges dans l'urine (hématurie) est caractéristique de l'hydronéphrose;
  • plus précisément, le nombre de globules rouges et de globules blancs dans l'urine est déterminé dans les analyses selon la méthode de Nechiporenko, Addis-Kakovsky et Amburge. Dans le premier cas, la portion moyenne d'urine du matin est utilisée, dans le second cas, le matériel est collecté quotidiennement, dans le troisième - en trois heures;
  • Le test de Zimnitsky vous permet de tirer des conclusions indirectes sur la capacité des reins à débarrasser le corps des toxines et des toxines. Toute l'urine est collectée dans huit conteneurs par jour, après quoi l'assistant de laboratoire dans chaque portion détermine la densité. De faibles taux, ainsi qu'une petite dispersion des chiffres indiquent une insuffisance rénale;
  • semer l'urine sur un milieu nutritif permet de résoudre la question de sa stérilité. Sinon, le laboratoire donnera une réponse sur la présence d'un type particulier de bactérie, ainsi que sur leur sensibilité aux antibiotiques;


    Semer l'urine vous permet de croître et d'étudier les bactéries

    l'échographie est un examen obligatoire pour une maladie rénale suspectée, qui est sans danger pour les enfants de tout âge et ne nécessite pas de préparation spéciale. L'image obtenue par échographie donne au médecin des informations sur la taille du rein, de son bassin, ainsi que sur le mouvement du sang à travers les vaisseaux. De plus, l'échographie est un excellent moyen de détecter les calculs dans l'uretère et le bassin;


    L'échographie est un moyen de détecter l'hydronéphrose

  • L'examen radiographique des reins avec l'administration préalable d'un médicament spécial (urographie excrétoire) dans la veine permet au médecin de conclure que les reins fonctionnent, leur taille, la présence de calculs, le rétrécissement des uretères et des vaisseaux supplémentaires;
  • rénographie - une étude des reins à l'aide d'un médicament radioactif. Les images aux rayons X ne sont pas utilisées ici, l'image est l'appareil qui répond au rayonnement du médicament;
  • la tomographie est la méthode la plus précise pour établir le diagnostic de l'hydronéphrose. Une série de clichés révèle de nombreux détails essentiels de la maladie. De plus, l'utilisation d'un produit de contraste aux rayons X vous permet d'obtenir des informations encore plus fiables;


    La tomographie vous permet d'examiner le rein en détail


    La cystographie mixte vous permet de voir la vessie, les reins et les uretères

    Le diagnostic différentiel de l'hydronéphrose est réalisé avec les maladies suivantes:

    • pyélonéphrite (inflammation du bassin);
    • glomérulonéphrite (inflammation glomérulaire);
    • polykystose rénale;


    L'hydronéphrose doit être distinguée de la polykystose rénale

  • tumeurs bénignes et malignes du rein;
  • anomalies de la structure rénale.
  • Traitement de l'hydronerphose chez les enfants

    Le traitement de l'hydronéphrose est très important pour commencer à un stade précoce. Dans ce cas, les médecins notent un résultat réussi sans aucune conséquence. Les reins commencent à fonctionner pleinement.

    Avec l'hydronéphrose rénale chez un enfant, le traitement peut être conservateur (avec l'utilisation de médicaments) et rapide.

    De nombreux bébés, en particulier les prématurés, sont sous le contrôle des médecins depuis un certain temps. Des examens systématiques et des tests de contrôle aident à arrêter la maladie naturellement.

    La méthode conservatrice n'est utilisée qu'au premier stade de la maladie, dans lequel il n'y a pas de destruction de l'organe. Les actions visent à éliminer la stagnation de l'urine. Avec l'hydronéphrose, qui s'accompagne d'une infection, des antibiotiques sont prescrits. Assurez-vous de suivre un régime, de boire beaucoup d'eau et une surveillance constante par un médecin.

    Avec l'hydronéphrose, une opération pour un enfant peut être réalisée de plusieurs manières:

    • Laparoscopie. Grâce à cette méthode, le risque de complications est minimisé et la période de rééducation est considérablement réduite. Mais une telle opération n'est pas effectuée pour les bébés prématurés ou les bébés ayant un manque de poids corporel.
    • Pyéloplastie Les tissus endommagés de l'uretère et du bassin sont retirés et une nouvelle connexion est établie entre eux. Cette méthode vous permet de guérir l'hydronéphrose dans 90% des cas..
    • Résection de l'uretère.
    • Néphrostomie Une opération dans laquelle un cathéter est inséré dans le rein pour drainer l'urine.
    • Néphrectomie Si la maladie est passée au troisième stade et que l'organe est complètement détruit, l'ablation du rein est nécessaire. Cela se fait uniquement en dernier recours et hydronéphrose unilatérale. Si au moins 10% des tissus sains sont conservés, une telle méthode est jetée et une autre, plus douce mais efficace est utilisée..
    • Si deux reins sont atteints, une transplantation est nécessaire..

    Les enfants après la chirurgie ne souffrent pas d'hydronéphrose et se rétablissent rapidement.

    Que pouvez-vous faire

    Dans la plupart des cas, l'hydronéphrose est congénitale. Il est difficile de prévenir, la future femme devrait abandonner ses mauvaises habitudes dès la planification de la grossesse.
    Pendant la grossesse, des échographies de dépistage doivent être effectuées pour signaler la présence de la maladie. Dans ce cas, avec la progression de la maladie, la chirurgie est possible même pendant la période prénatale et plusieurs mois après la naissance.

    En aucun cas, ne refusez pas la chirurgie, c'est la seule option de traitement efficace pour l'hydronéphrose du deuxième et troisième degré.

    Si la maladie a été détectée lors d'un examen de routine au premier stade, un traitement conservateur est possible. Il est important de prendre les médicaments exactement comme prescrit par le médecin, en respectant la posologie, la fréquence et la durée du cours.

    Que fait le médecin

    Lorsque le tableau clinique de l'hydronéphrose pédiatrique apparaît, des études supplémentaires sont nécessaires. Un test sanguin et urinaire vous permet de diagnostiquer uniquement les derniers stades de la maladie.

    Lors du diagnostic, il est important d'étudier les causes de son apparition, après quoi le spécialiste élabore un schéma de traitement individuel.

    La pharmacothérapie n'est possible qu'au premier stade de la maladie. Votre médecin peut vous prescrire une cure d'antibiotiques et de médicaments..

    Lors de la détection de l'hydronéphrose chez un enfant au deuxième stade, une intervention chirurgicale est nécessaire. Selon les causes et l'évolution de la maladie, plusieurs options chirurgicales sont possibles:

    • chirurgie plastique - création d'une connexion artificielle entre l'uretère et le rein,
    • stenting urétéral - renforcement de l'entrée de l'uretère avec un tube du diamètre correspondant,
    • néphrostomie - l'introduction d'un cathéter dans le rein qui recueillera l'urine dans l'urinoir externe.

    Au troisième stade de la maladie, un cathéter est possible, avec des dommages importants au rein, son retrait est recommandé afin d'éviter l'intoxication du corps.

    La thérapie conservatrice peut être une option de traitement, mais c'est généralement une solution temporaire. Une telle situation est possible si le corps est diagnostiqué avec un processus inflammatoire à un moment donné ou si l'opération est impossible pour une raison quelconque.

    La principale méthode de traitement chez les nouveau-nés reste la chirurgie. Après la naissance d'un enfant, un examen est effectué. La condition des deux reins est également diagnostiquée, s'il existe des preuves. Un examen opportun des femmes enceintes vous permet de démarrer le processus de traitement ou de prévention des maladies fœtales pendant.

    Les antécédents médicaux peuvent inclure un diagnostic congénital, mais l'hydronéphrose du premier et même du deuxième degré peut passer sans symptômes et sans conséquences négatives pour la santé de l'enfant. Une intervention chirurgicale d'urgence pour une maladie du troisième degré est nécessaire.

    La chirurgie pédiatrique moderne peut résoudre le problème. Les opérations avec hydronéphrose congénitale sont à un niveau élevé. Ils effectuent ces opérations, comme prévu, et de toute urgence. L'hydronéphrose est traitable. L'état d'un rein affecté changera. Le corps va commencer à récupérer.

    Dans certains cas, la disparition progressive des premières manifestations de la maladie est enregistrée (ce qui est possible dans les situations où les facteurs provoquant une violation de l'écoulement de l'urine s'avèrent instables). Même si l'enfant ne s'inquiète de rien d'autre, vous devez continuer de surveiller sa santé au cours des prochaines années pour éviter le développement soudain de l'hydronéphrose.

    Au premier stade de la maladie, le processus thérapeutique varie en fonction de la dynamique du développement d'une telle maladie. Si, après plusieurs échographies, le bassin rénal s'agrandit, le traitement doit être démarré immédiatement. Dans les cas où l'hydronéphrose est déjà passée au stade terminal, une opération chirurgicale visant à retirer l'organe affecté devient une nécessité.

    Il est important de noter qu'au cours du traitement, il est nécessaire non seulement d'éliminer l'hydronéphrose, mais également d'éliminer la cause de la violation de l'écoulement d'urine, qui a provoqué l'apparition d'une condition similaire chez un jeune patient. Dans certains cas, des médicaments sont prescrits pour réduire la pression artérielle et aider à éliminer l'enflure des uretères.

    Le traitement de l'hydronéphrose chez les nouveau-nés doit être commencé le plus tôt possible. Les méthodes modernes vous permettent de diagnostiquer la maladie aux premiers stades. Pour le diagnostic, les types d'examens suivants sont requis:

    • analyse sanguine générale;
    • analyse d'urine (selon Zimnitsky et Nechiporenko);
    • examen échographique des uretères et des reins;
    • urographie;
    • IRM.

    Les méthodes de traitement sont sélectionnées en fonction de:

    • le degré de développement de la maladie;
    • étapes du processus inflammatoire;
    • la présence d'autres pathologies.


    Si la pathologie des reins est congénitale, elle est diagnostiquée avant même la naissance du bébé

    L'hydronéphrose rénale congénitale chez les nouveau-nés est diagnostiquée au cours d'un examen échographique du fœtus à 16-20 semaines de gestation. Immédiatement après la naissance, le bébé a besoin d'une échographie des reins. Souvent, le travail des organes est restauré sans aucune intervention. Le fonctionnement des reins est vérifié après 3 mois, puis tous les six mois. Les procédures sont effectuées jusqu'à 3 ans, si la dynamique est positive..

    Les bébés nés plus tôt que prévu ou par césarienne ont également besoin d'un examen systématique. Leur système urinaire peut ne pas avoir le temps de se former et de remplir pleinement leurs fonctions.

    Des méthodes de traitement conservatrices sont utilisées pour traiter l'hydronéphrose de grade 1 et 2, sauf si des infections sont ajoutées à la maladie, et le médecin observe une tendance positive. Avec cette méthode, utilisez:

    • anti-inflammatoires - pour réduire la douleur;
    • antibiotiques - pour prévenir la propagation de l'infection;
    • les médicaments qui abaissent la pression artérielle;
    • vitamines, préparations à base de fer;
    • régime - il est nécessaire d'exclure les boissons gazeuses, les aliments fumés, les sauces de l'alimentation, de limiter la consommation de sel et de protéines;
    • consommation quotidienne de grandes quantités d'eau.


    Pendant la période de traitement, il est important de surveiller le régime de consommation d'alcool de l'enfant
    L'enfant doit être surveillé par un médecin et subir les examens échographiques nécessaires des reins en temps opportun. Pour déterminer la dynamique du développement de la maladie, il est nécessaire de passer des tests sanguins et urinaires.

    Si les méthodes de traitement conservatrices n'ont pas donné de résultat positif ou si la maladie est détectée aux stades ultérieurs, un traitement chirurgical est utilisé. N'ayez pas peur de la chirurgie, car la médecine moderne vous permet d'effectuer la procédure sans grandes incisions et cicatrices.

    La méthode la plus douce est la chirurgie plastique laparoscopique. Une telle opération est réalisée à l'aide d'un tube spécial avec une caméra. Un laparoscope est inséré à travers de petites incisions. La méthode aide à restaurer pleinement le fonctionnement des reins. Une telle opération est réalisée pour les enfants de tout âge. Limites:

    • nourrissons de faible poids à la naissance;
    • Bébés prématurés;
    • les bébés qui ont de graves comorbidités.


    La rééducation postopératoire est très rapide, l'essentiel est de surveiller la nutrition du bébé et de suivre toutes les recommandations du médecin

    La période de récupération prend environ une semaine. Après l'opération, il est nécessaire de surveiller le régime alimentaire et de subir un examen par un urologue tous les 3 mois. L'utilisation de médicaments rétablira toutes les fonctions du corps.

    Les formes initiales d'hydronéphrose ne nécessitent généralement pas d'intervention médicale sérieuse. L'enfant est soumis à un régime, il est mis sur un compte de dispensaire avec un néphrologue, et la période d'observation par le médecin dépendra directement de la façon dont le rein malade se comporte. Le problème est que le premier degré n'est pas détecté aussi souvent que nous le souhaiterions. Habituellement, un médecin est consulté lorsque des symptômes apparaissent et les symptômes eux-mêmes indiquent la présence d'un deuxième stade et d'un stade supérieur.

    Au deuxième et au troisième degré, un traitement conservateur est prescrit. Les médicaments sont recommandés pour l'enfant, mais si leur utilisation selon le schéma prescrit par le médecin n'apporte pas le résultat souhaité, ils disent de la nécessité d'une intervention chirurgicale.

    Parmi les médicaments utilisés pour traiter l'hydronéphrose pédiatrique, les anti-inflammatoires sont généralement utilisés, ainsi que les médicaments qui réduisent l'œdème (diurétiques), et parfois les antibiotiques (pour les formes infectieuses). Pour soulager les symptômes d'intoxication, des sorbants sont recommandés. Si la tension artérielle augmente, des médicaments antihypertenseurs sont prescrits pour abaisser la tension artérielle..

    La chirurgie de l'hydronéphrose est une mesure nécessaire qui est utilisée si le débit d'urine est considérablement altéré, ainsi que lorsque le traitement avec des méthodes conservatrices n'a pas aidé.

    L'opération est conçue pour restaurer la perméabilité des conduits et la position normale des uretères. Elle peut être réalisée de manière ouverte - le chirurgien excise le parenchyme affecté en piquant des zones saines du tissu rénal (pyéloplastie).

    Si la cause de la maladie de l'enfant réside dans le canal urinaire étroit, une chirurgie endoscopique est effectuée, avec un uretère étroit, une endoprothèse est réalisée.

    Dans la plupart des cas, la médecine moderne essaie de recourir à la laparoscopie - une méthode plus douce dans laquelle l'effet traumatique est minime et la période postopératoire est plus rapide et plus facile.

    Plus le degré est bas, meilleur est le pronostic du traitement. Dans 90% des cas, avec les premiers stades de la pathologie, il est possible d'obtenir une récupération complète. À 2 et 3 degrés, les prévisions sont moins positives - même avec un traitement adéquat, il est possible que l'enfant reçoive un handicap. Mais si aucun traitement n'est fourni, une issue fatale est très probable..

    Les avis des parents sur le traitement sont mitigés. Même après une opération réussie, souvent réalisée par de très petits enfants à l'âge de quelques mois seulement, les enfants sont rééduqués longtemps, ils ont une faible immunité, ils sont également interdits plusieurs années après la chirurgie. Souvent, les parents refusent délibérément de recevoir un handicap pour un enfant, mais c'est leur plein droit.

    Diagnostique

    La maladie est souvent diagnostiquée même pendant la vie fœtale à l'aide d'un examen échographique du fœtus aux semaines 20-22. Grâce à l'échographie, vous pouvez déterminer l'hydronéphrose du rein gauche ou droit. Dans ce cas, la première option est diagnostiquée plus souvent que la seconde.

    Après la naissance et 30 jours après, le bébé subit à nouveau une échographie des reins. Cela est nécessaire pour confirmer le diagnostic. Avec la progression de la maladie au cours du deuxième mois de vie, un nouveau-né est soumis à un examen radiographique et à une urographie pour confirmer le diagnostic et déterminer la cause de la pathologie.

    Les causes de l'hydronéphrose et le mécanisme de développement

    Le développement d'une forme unilatérale d'hydronéphrose chez les nouveau-nés se produit lorsqu'un uretère est affecté, le bilatéral affecte la vessie ou deux uretères, c'est très rare.

    Les raisons du développement de la transformation hydronéphrotique des reins:

    • Changements chromosomiques. En plus des déformations spécifiques du visage et des maladies cardiaques dans le syndrome de Down, l'hydronéphrose se produit souvent, qui affecte deux reins.
    • Hypoxie du fœtus. Le manque d'oxygène provoque une thrombophilie, un vieillissement précoce du placenta, une anémie. Ces pathologies conduisent à une hydronéphrose unilatérale..
    • Infection intra-utérine. Souvent, les lésions rénales provoquent un cytomégalovirus. Des virus tels que l'uréoplasme et la chlamydia affectent également la formation pathologique du système urinaire, mais font moins de mal..
    • Dysplasie des uretères et du bassin.
    • Fumer, boire de l'alcool pendant la grossesse.

    Forme acquise

    La forme acquise d'hydronéphrose se développe en raison des facteurs suivants:

    • blessures aux organes (uretères, urètre, vessie et organes abdominaux);
    • maladies infectieuses ou inflammatoires des voies urinaires;
    • pierres dans les reins;
    • l'hydronéphrose se développe chez les garçons en raison d'une inflammation de la prostate.

    Le fonctionnement du rein avec hydronéphrose chez les enfants est altéré en raison de l'expansion du bassin rénal. Des substances nocives s'accumulent dans le corps, car le corps n'est pas en mesure d'excréter et de filtrer l'urine. Avec l'accumulation d'une grande quantité d'urine, les parois du bassin et des cupules s'étirent. Si vous ne commencez pas le traitement de la maladie à temps, cela peut entraîner une perturbation d'autres organes.

    Qu'est-ce qu'une hydronéphrose dangereuse

    Un retard prolongé dans l'écoulement de l'urine entraîne des lésions ischémiques du parenchyme rénal avec des modifications atrophiques ultérieures. Le taux de formation du processus pathologique dépend entièrement de la façon dont l'obstruction du canal urinaire.

    Avec une violation prononcée de l'écoulement urinaire, le bassin rénal pendant un petit laps de temps fait toujours face à la fonction urinaire, mais après une certaine période de temps, une hypertrophie des fibres musculaires commence à se développer.

    Une pression élevée dans le bassin rénal et l'uretère peut entraîner la rupture de leurs membranes, tandis que l'urine se déverse dans la cavité de l'espace rétropéritonéal. En raison de la stagnation prolongée de l'urine dans les parties supérieures du système urinaire, des processus infectieux et inflammatoires peuvent se développer.

    Pronostic de récupération et complications possibles

    Le résultat de la plupart des opérations est un succès. Environ 95% des enfants après la chirurgie peuvent vivre pleinement. L'hydronéphrose unilatérale à un stade précoce est plus facile à traiter, le pronostic de récupération de ces patients est plus favorable. Au stade 3 et avec des dommages bilatéraux, la maladie est beaucoup plus difficile à guérir.

    Après l'opération, les conséquences possibles:

    • processus inflammatoires dus aux infections;
    • saignement
    • pendant l'opération pendant la période prénatale, l'interruption de grossesse et l'accouchement prématuré sont possibles.

    Les complications surviennent rarement en raison des méthodes chirurgicales modernes, de l'utilisation de sutures résorbables et de l'utilisation d'agents antibactériens. Le plus souvent, les petits patients souffrent des effets..

    Le processus de guérison dépend du stade auquel le traitement a commencé. Plus le traitement ne démarre pas longtemps, plus le risque de complications graves est élevé. Il est nécessaire de prendre en compte le développement rapide de la maladie, en particulier après le début de la deuxième étape, à laquelle commence la mort des tissus sains.

    L'une des complications graves est la fixation d'une infection, à la suite de laquelle une pyélonéphrite peut se développer. Les symptômes comprennent la fièvre, la rétention urinaire, la douleur et la miction intermittente.

    La conséquence la plus terrible de l'hydronéphrose est l'insuffisance rénale, qui peut survenir au troisième stade en raison de l'absence de traitement. Le corps est constamment exposé à des toxines et des substances nocives, qui devraient normalement être excrétées dans l'urine. L'enfant aura constamment besoin d'hémodialyse pour nettoyer le sang. Le seul traitement de l'insuffisance rénale est une greffe de rein.

    La pyélonéphrite est la conséquence la plus courante de l'absence de traitement. Il se développe en raison de l'accumulation de bactéries qui provoquent une inflammation de l'organe. L'ignorance de l'hydronéphrose au troisième stade conduit au développement d'une insuffisance rénale chronique. Une telle pathologie constitue une menace pour la vie du bébé. Il est possible de guérir complètement l'insuffisance rénale chronique par transplantation d'organe..

    Il est impossible d'empêcher le développement d'une maladie de type congénital. Vous ne pouvez effectuer une échographie des reins de l'enfant qu'en un mois pour diagnostiquer la maladie à temps.

    Pour éviter le développement d'une maladie secondaire (acquise), vous devez bien manger, ne pas abuser du sel de table. Si une personne est prédisposée au développement de l'hydronéphrose, il est nécessaire de protéger le bas du dos des blessures, de ne pas trop refroidir et de contrôler le volume quotidien de liquide consommé.

    L'élargissement du rein chez les enfants dans la plupart des cas est congénital. Il se manifeste à des stades avancés, de sorte que le traitement est souvent radical. Si la maladie est ignorée, la mort est inévitable..

    Les conséquences de l'hydronéphrose chez un enfant peuvent être divisées en physiologiques et psychologiques.

    Le premier groupe comprend de nombreuses lésions infectieuses du système génito-urinaire, les plus dangereuses d'entre elles:

    • maladie de la lithiase urinaire,
    • insuffisance rénale,
    • cystite chronique,
    • pyélonéphrite récurrente.

    Des problèmes psychologiques peuvent survenir dans l'enfance consciente en raison de la manifestation de la maladie, comme l'énurésie, un gonflement sévère. Et lors de l'installation d'un cathéter, la communication avec les pairs peut devenir problématique.

    Pourquoi un traitement est nécessaire?

    L'hydronéphrose chez les nourrissons est une pathologie courante qui nécessite un diagnostic et un traitement en temps opportun. Avec un contact intempestif avec des spécialistes, des complications potentiellement mortelles se développent. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, vous devez contacter un établissement médical. En contactant l'hôpital, le médecin examinera l'enfant et établira un diagnostic. Ensuite, le spécialiste prescrira un plan de traitement..

    Comme traitement, des médicaments et des interventions chirurgicales sont prescrits.

    Thérapie médicamenteuse

    Le traitement de l'hydronéphrose est effectué par la nomination des médicaments présentés dans le tableau:

    Groupes pharmacologiquesDes noms
    Antipyrétiques et anti-inflammatoiresIbufen
    "Paracétamol"
    Agents antibactériensCéphalexine
    Céfotaxime
    AntispasmodiquePlantex

    Symptômes

    L'hydronéphrose rénale chez l'enfant peut ne manifester aucun symptôme pendant une longue période. Pour cette raison, des complications graves se développent et sont difficiles à traiter. La pathologie peut être reconnue par les manifestations suivantes:

    • Augmenter la taille de l'abdomen en raison de l'ascite - accumulation de liquide.
    • Douleurs paroxystiques régulières dans le bas du dos.
    • Une légère augmentation de la température corporelle.
    • Léthargie de l'enfant, manque d'appétit.
    • Démangeaisons toxiques.
    • Nervosité, mauvaise humeur, sautes d'humeur.

    Dans de rares cas, l'hydronéphrose rénale chez les enfants peut être détectée par la présence de stries sanguines dans l'urine. De plus, un médecin peut facilement détecter une tumeur par palpation.

    Quelles sont les complications?


    L'hydronéphrose peut être compliquée par une insuffisance rénale chez les enfants.
    L'hydronéphrose chez les bébés est très dangereuse et entraîne des conséquences graves:

    • pyélonéphrite;
    • l'urémie;
    • insuffisance rénale, dangereuse chez l'enfant jusqu'à un an.

    Des mesures thérapeutiques doivent être appliquées immédiatement après la détection de l'hydronéphrose, car la maladie n'a pas de délai de développement, peut progresser très rapidement.

    Symptômes et causes de l'élargissement du bassin du rein chez un nouveau-né, diagnostic et traitement

    La pieloectasie fait référence à des pathologies cachées, qui ne peuvent être détectées chez un nouveau-né que par des études matérielles. Habituellement, une augmentation du bassin rénal du fœtus est connue même pendant la grossesse avec une échographie. Les parents ne devraient pas paniquer. Si le bassin rénal est élargi (élargi) chez le nouveau-né, le bébé doit être surveillé, dans la plupart des cas, la taille de la cavité revient progressivement à la normale.

    Qu'est-ce que la pyéloectasie

    Le bassin rénal remplit une fonction cumulative - l'urine filtrée par le sang s'accumule dans une petite cavité à l'intérieur de l'organe, puis est évacuée par l'uretère dans la vessie. La taille du bassin détermine la quantité d'urine à l'intérieur du rein. Avec des dimensions accrues de la cavité, l'urine est retenue dans l'organe, ce qui menace le développement de pathologies inflammatoires et infectieuses des reins.

    La pyélectasie est un élargissement congénital ou acquis du bassin. Chez les nouveau-nés, la pathologie se développe généralement in utero, le bébé naît avec une capacité accrue du bassin. Si le bassin n'est agrandi que dans le rein gauche ou droit, la pyéloectasie est appelée unilatérale. La forme bilatérale est fixée lors de l'expansion des deux reins.

    Ce qui menace

    Un bassin élargi provoque une accumulation d'urine dans le corps du rein. La pathologie pendant longtemps peut être asymptomatique chez le bébé, ce qui augmente le risque de la maladie avec une surveillance insuffisante de l'état de l'organe. Un rein avec un excès d'urine accumulé fonctionne avec une surcharge, ce qui conduit souvent au développement d'une hydronéphrose, d'une dégénérescence des tissus organiques et d'une perte de fonction.

    L'urine stagnante est un milieu pratique pour la propagation de la flore pathogène, ce qui conduit souvent à une infection du rein et d'autres parties du système génito-urinaire. En raison de dommages au tissu rénal, une hypertension de nature néphrogénique peut se développer, tandis que la pression est pratiquement impossible à corriger. La conséquence du développement de ces processus pathologiques peut être une insuffisance rénale.

    Important: avec l'élargissement diagnostiqué du bassin chez les nourrissons, la régularité des examens, une surveillance constante de la fonction rénale est importante.

    Raisons possibles

    L'hérédité est l'une des raisons les plus importantes du développement de la pyéloectasie chez le fœtus. L'expansion du bassin chez le bébé dans de nombreux cas est fixe si la mère a des pathologies rénales - chroniques ou développées pendant la grossesse.

    Pendant la période de développement embryonnaire, des facteurs tératogènes sont également imposés, c'est-à-dire des effets négatifs sur le fœtus de l'environnement extérieur. Cet effet est particulièrement dangereux au moment où la formation de la forme et de la fonction des reins se produit. Nous distinguons les types les plus dangereux d'influences externes pendant le développement fœtal, conduisant souvent à une pyéloectasie chez les nouveau-nés.

    Infection maternelle

    Dans les maladies infectieuses chez une femme, la flore pathogène et les produits de son activité vitale traversent le placenta et pénètrent dans le sang fœtal. La formation de structures rénales peut être perturbée en raison de l'exposition aux toxines.

    Fumeur

    Lorsqu'une femme enceinte fume, le fœtus ne reçoit pas d'oxygène, un empoisonnement par des substances toxiques de la fumée de tabac se produit. Le tabagisme provoque souvent des malformations congénitales chez les nouveau-nés.

    La toxicomanie

    Plus dangereux encore est l'effet sur l'embryon des stupéfiants. Lors de l'utilisation de médicaments, l'organogenèse est altérée, ce qui peut entraîner le développement d'une pyéloectasie.

    Médicament

    Un traitement incontrôlé pendant la grossesse est dangereux pour le développement d'anomalies congénitales chez le fœtus. La plupart des médicaments ne sont pas indiqués pour une utilisation par les femmes enceintes..

    Exposition aux rayons X

    Le danger pour le fœtus est même une petite dose de rayonnement pendant les études radiologiques de la mère.

    Écologie

    Chez les femmes vivant dans des zones polluées par l'environnement travaillant dans des industries dangereuses, le risque d'expansion du bassin chez un nourrisson augmente.

    Raisons du développement des formes acquises

    La pielectasie peut se développer après la naissance du bébé, pour les raisons suivantes:

    • maladies infectieuses;
    • anomalies dans le développement des reins;
    • chevauchement de l'uretère avec des masses purulentes, des tumeurs;
    • serrage par les organes voisins;
    • déplacement rénal.

    Les structures musculaires des voies urinaires sont souvent sous-développées chez les prématurés, ce qui provoque une stagnation de l'urine dans les reins.

    Référence: la pyéloectasie, dans une plus large mesure, est une maladie des garçons - l'expansion du bassin est 3-4 fois plus fréquente chez eux que chez les filles.

    Comme manifesté chez un enfant

    Les symptômes d'expansion du bassin sont absents dans la plupart des cas. La maladie se manifeste lorsque l'inflammation, l'infection causée par la pyéloectasie se joint. La maladie peut se développer sous 3 formes.

    Initiale

    Cette forme est caractéristique de la plupart des bébés - l'expansion du bassin ne se manifeste pas. Dans la période initiale, une surveillance constante de l'état des reins est importante afin de ne pas manquer l'adhésion aux processus pathologiques. Habituellement, avec la croissance et le développement du système génito-urinaire chez les nourrissons, la taille du bassin revient aux normes physiologiques.

    Moyenne

    La forme moyenne se caractérise par des symptômes mineurs - douleurs lombaires douloureuses, troubles de la miction. Chez les nourrissons, cela se traduit par de l'anxiété, des pleurs sans raison apparente, une miction rare et difficile avec un cri. Cours de pharmacothérapie prescrits.

    Lourd

    Les formes sévères nécessitent des soins intensifs, souvent un traitement chirurgical. Si les mesures de traitement ne sont pas opportunes, le parenchyme se dégrade, une insuffisance rénale chronique peut se développer.

    Conséquences des complications

    Différentes pathologies du système génito-urinaire deviennent des complications de l'expansion du bassin chez l'enfant:

    • inflammation causée par la stagnation de l'urine;
    • infection
    • hydronéphrose;
    • néphropathie;
    • rétrécissement de l'uretère;
    • violation de l'écoulement d'urine - problèmes d'urination;
    • ectopie avec un bord urétéral chez les garçons dans l'urètre, chez les filles dans le vagin;
    • urétérocèle;
    • dégénérescence du parenchyme dans le tissu conjonctif;
    • formation de pierre.

    Des complications se développent avec une détection intempestive de la transition de la maladie à un stade sévère et l'absence de traitement adéquat.

    Comment identifier

    La pyéloectasie congénitale est généralement détectée par échographie pendant la grossesse. Après la naissance d'un bébé, ils sont régulièrement examinés, des tests sont suivis et des études échographiques de contrôle sont effectuées..

    Recherche en laboratoire

    Les tests suivants sont effectués pour les bébés:

    • analyse d'urine - ne montre généralement pas de changements, une augmentation des globules blancs, une fixation des protéines et des bactéries se produit dans les processus inflammatoires;
    • test sanguin de créatinine et d'urée - vérifier la dysfonction rénale.

    Lorsqu'une flore pathogène est détectée, une inoculation bactérienne est effectuée pour déterminer l'agent pathogène..

    Diagnostic instrumental

    Il est recommandé aux nourrissons tous les 3 mois de faire une échographie de contrôle avec bassin élargi. Lorsque des changements dans le rein se produisent, ils effectuent en outre:

    • CT, IRM des reins;
    • urographie;
    • angiographie;
    • radiographie
    • examen radiologique (néphroscintigraphie).

    En utilisant ces méthodes, l'état des reins et d'autres parties du système urinaire est détecté.

    Diagnostic et diagnostic différentiel

    Avec un diagnostic différentiel, les causes de la pyéloectasie sont identifiées, c'est-à-dire ce qui a provoqué l'expansion du bassin. Les pathologies de la structure des organes génito-urinaires, les maladies qui peuvent provoquer une augmentation de la cavité du rein, conduisant à une insuffisance rénale, sont déterminées. Avec la forme physiologique associée au sous-développement des organes chez le bébé, ils continuent de surveiller, des études de contrôle sont prescrites avec une fréquence de 2-3 mois.

    Méthodes de traitement

    Dans la plupart des cas, le nourrisson n'a pas besoin d'un traitement spécial pour la pyélectasie. Les médecins surveillent la dynamique de la taille du bassin en effectuant des échographies régulières.

    Intervention chirurgicale

    Les opérations sont indiquées en cas d'insuffisance rénale. L'intervention est réalisée par endoscopie, laparoscopie ou méthode ouverte, selon le type d'opération. Types d'interventions chirurgicales:

    • plastique - suture du bassin élargi;
    • restauration de l'écoulement d'urine - enlèvement des calculs, expansion de l'uretère, excision des tumeurs.

    Les enfants n'ont pratiquement pas d'ablation rénale, car même avec 10% de tissus sains, les fonctions des organes peuvent être restaurées, revenir à la normale en raison des propriétés de régénération élevées à un jeune âge.

    Thérapie conservatrice

    Le traitement médicamenteux commence par le développement de processus infectieux et inflammatoires (pyélonéphrite, cystite, autres). Il vise à éliminer les agents pathogènes et à restaurer les fonctions rénales. Préparations appliquées:

    • antibiotiques
    • uroseptiques;
    • remèdes à base de plantes qui améliorent l'écoulement de l'urine;
    • régulateurs d'immunité.

    Les enfants se voient également prescrire des multivitamines pour renforcer le corps et un régime qui réduit le fardeau des reins..

    Prévision et prévention

    Chez la plupart des nouveau-nés, le bassin élargi à l'âge de 6-12 mois revient à la normale, n'a pas besoin de traitement spécial.

    Le bébé a besoin de soins spéciaux, d'une surveillance opportune de l'état (échographie).

    La prévention de la pyélectasie chez les nourrissons commence pendant la grossesse. Les femmes atteintes de pathologies rénales doivent se rappeler que le danger d'une prédisposition héréditaire chez l'enfant à naître peut être réduit en prenant soin de leur santé pendant la période de gestation. L'exclusion des facteurs provoquants - mauvaises habitudes, infection, rhume protègeront le fœtus, permettront la formation d'organes génito-urinaires sains.

    Si une pyéloectasie est détectée chez un nouveau-né, les règles suivantes doivent être respectées:

    1. Consultez un médecin régulièrement, faites une échographie de suivi.
    2. Protéger le bébé de l'hypothermie et de la surchauffe, prévenir le développement de maladies infectieuses, de rhumes.
    3. Surveillez attentivement l'hygiène - lavez régulièrement, changez la couche afin que l'infection rénale ne se développe pas de manière ascendante.
    4. Surveiller la miction chez les nourrissons - si elle est irrégulière ou maigre, consultez un médecin.

    Il est important de suivre un régime de boisson, à un âge plus avancé - le régime recommandé. On peut prescrire aux enfants une cure de diurétiques ou d'uroseptiques pour prévenir l'inflammation et les infections..

    Les parents doivent être plus attentifs aux enfants, subir les examens recommandés, éliminer les blessures, empêcher les bébés d'attraper un rhume et les contacts avec les patients. Lorsque la pyéloectasie chez les nourrissons, en suivant les recommandations de soins, la protection contre le rhume et les infections aide à éviter les complications, à atteindre des normes d'âge de la taille du bassin et des reins en bonne santé.

    La pieloectasie (élargissement du bassin du rein) fait référence à des anomalies du système pyélocalicéal. Il est généralement détecté par hasard lors d'un examen pour une autre pathologie. Chez les nouveau-nés, la pyéloectasie est plus souvent une maladie congénitale. Comment reconnaître la pathologie d'un bébé dans le temps et ce dont les parents devraient se méfier?

    Qu'est-ce que la pyéloectasie chez un nouveau-né

    Pieloectasia - une augmentation du bassin rénal. Ce sont les cavités où l'urine est recueillie et plus loin à travers les uretères, elle pénètre dans la vessie. La pyéloectasie elle-même n'est pas une maladie grave, mais elle provoque des infections inflammatoires des reins causées par des infections..

    La taille normale du bassin chez un nouveau-né est considérée comme étant de 6 à 7 mm, environ 90 à 95% des enfants ont cet indicateur. Le bassin jusqu'à 10 mm est considéré comme une caractéristique individuelle, mais il existe un risque de progression de la pathologie, une observation est donc requise.

    Avec la pyéloectasie, le bassin rénal se dilate pathologiquement

    Chez les garçons, la pathologie est détectée 5 fois plus souvent que chez les filles. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques du système génito-urinaire.

    Chez les enfants nés prématurément, cette condition est détectée plus souvent. Après la naissance, il y a une augmentation active du poids corporel. Les reins ne suivent pas la croissance des autres organes. La fonction urinaire commence à être perturbée et le bassin se dilate.

    Types de pathologie

    On distingue la pyéloectasie unilatérale et bilatérale. La localisation du côté gauche prédomine dans 80% des cas; le côté droit et bilatéral représentent 10%.

    Si les cupules se dilatent avec le bassin rénal, il s'agit d'une pyélocalicectasie ou transformation hydronéphrotique des reins. Si l'uretère se dilate, ce type de pathologie est appelé urétéropyélectasie.

    Raisons et facteurs de développement

    Les causes du développement de la pathologie sont des effets indésirables sur le fœtus pendant la grossesse:

    • prédisposition héréditaire;
    • hypoxie fœtale chronique du fœtus et insuffisance fœto-placentaire chronique (modifications du placenta, qui perturbent l'interaction du corps de la femme et du fœtus); en cas de perturbation de la circulation sanguine, des anomalies dans la structure des organes urinaires se développent, ce qui conduit finalement à une pyéloectasie;
    • l'effet des rayonnements ionisants;
    • abus de tabac, d'alcool, de drogues par la mère pendant la grossesse;
    • maladies de la mère et infection intra-utérine du fœtus (ce sont des maladies virales, en particulier transmises par une femme au début de la grossesse, ou toute maladie chronique avec un long séjour dans le sang de la chlamydia, des staphylocoques, des streptocoques);
    • vivre dans des conditions environnementales défavorables.

    Le plus souvent, la pyéloectasie au moment de l'accouchement passe d'elle-même et la pathologie des reins après la naissance du bébé n'est pas détectée. Mais s'il persiste, c'est probablement la conséquence d'autres facteurs:

    • rétrécissement des uretères;
    • reflux vésico-urétéral (reflux d'urine inverse dans les reins de la vessie) - apparaît en raison d'une défaillance de la valve au site de l'uretère dans la vessie;

    Le reflux urétéral (reflux urinaire inversé de la vessie vers le rein) peut provoquer une pyéloectasie

  • augmentation de la pression dans la vessie;
  • troubles fonctionnels de l'innervation des organes urinaires.
  • Symptômes de l'expansion du bassin rénal chez les nouveau-nés

    Avec une augmentation du bassin d'un petit degré, l'évolution de la maladie est asymptomatique. Les manifestations cliniques ne se produisent qu'avec l'ajout d'une inflammation dans les reins, sont:

    • fièvre;
    • faible succion jusqu'à un rejet complet de la nourriture;
    • manque de gain de poids;
    • des périodes de léthargie suivies d'un cri douloureux;
    • miction rapide ou difficile;
    • décoloration de l'urine;
    • tabouret liquéfié.

    Ces symptômes chez les nouveau-nés ne sont pas spécifiques à la pathologie des reins, mais signalent des troubles dans le corps. Il est important de consulter un pédiatre à temps pour découvrir la cause de la maladie et commencer le traitement. Ceci est particulièrement important en ce qui concerne les bébés prématurés, lorsque la probabilité de développer une évolution fulminante de la maladie est très élevée..

    Diagnostic et diagnostic différentiel

    Le diagnostic est posé par échographie pendant la grossesse. À partir de la 17e semaine, des changements dans les reins du fœtus peuvent être détectés. Après la naissance, un examen de l'enfant est effectué pour clarifier le diagnostic, déterminer le degré d'expansion du bassin et résoudre le problème des méthodes d'examen supplémentaires:

    • un test sanguin clinique et un test d'urine général - aideront à détecter en temps opportun l'attachement d'une infection, qui deviendra visible par une augmentation du niveau de leucocytes;
    • urographie excrétoire - une étude basée sur l'introduction d'une substance radio-opaque dans le corps et une série de rayons X, qui vous permet d'évaluer le plus précisément le degré d'expansion du bassin et de l'uretère;

    L'urographie excrétoire vous permet d'évaluer l'état fonctionnel du système urinaire

  • cystographie - diffère de l'urographie excrétoire en ce que la substance radio-opaque dans ce cas est administrée par l'urètre (urètre).
  • Tout d'abord, la pyéloectasie doit être différenciée du premier stade de l'hydronéphrose congénitale. L'image échographique de ces conditions est similaire, ici l'urographie excrétrice vient à la rescousse. Avec l'hydronéphrose, les calices rénaux sont également dilatés, ce qui n'est pas observé avec la pyéloectasie. Les tactiques pour observer et traiter ces conditions sont différentes..

    Avec l'hydronéphrose, les cupules des reins se dilatent, contrairement à la pyélectasie

    Traitement de la pyélectasie

    Avec une légère expansion du bassin (jusqu'à 10 mm), aucun traitement n'est nécessaire. Sous la surveillance d'un urologue, l'enfant a jusqu'à 3 ans, c'est à cet âge que la formation du système urinaire s'arrête. Le plus souvent, la pyéloectasie est réduite à une normalisation complète de la taille du bassin.

    Avec une expansion progressive et une altération de la fonction rénale, la question de la chirurgie est abordée. Les interventions chirurgicales dépendent de la raison de l'expansion du bassin.

    • Avec le reflux vésico-urétéral, les interventions visant à restaurer la valve urétérale sont indiquées. Effectuer une chirurgie de la vessie abdominale ou une chirurgie endoscopique à l'aide de cystoscopes pédiatriques.
    • Avec un rétrécissement anatomique de l'uretère à la jonction avec le bassin, l'excision d'une section étroite de l'uretère est réalisée avec la formation d'une nouvelle anastomose.

    Pronostic, complications et conséquences du traitement

    Comme les nouveau-nés utilisent moins d'opérations traumatisantes, le risque de complications après eux est minime. Cependant, il est parfois possible de redévelopper la pyéloectasie pendant les périodes de croissance active de l'enfant.

    L'élargissement non détecté du bassin rénal en temps opportun peut entraîner des complications:

      Pyélonéphrite aiguë. Elle survient avec une violation de l'écoulement d'urine et la fixation d'une infection qui pénètre les reins de manière ascendante avec une mauvaise hygiène du périnée, un affaiblissement de l'immunité de l'enfant ou des rhumes fréquents.

    Une infection pénètre dans les reins de la vessie si une maladie inflammatoire d'origine bactérienne s'y est déjà développée

  • Hydronéphrose, ou transformation hydronéphrotique des reins. Apparaît avec une difficulté prolongée dans l'écoulement de l'urine, après le bassin, les cupules se dilatent, puis le rein entier augmente. Le tissu rénal s'atrophie et cesse de fonctionner. Dans les cas avancés, le rein est complètement retiré.
  • Urolithiase. Avec un écoulement difficile de l'urine des reins, les sédiments s'y accumulent, ce qui à l'avenir peut conduire à la formation de calculs.
  • La prévention

    La prévention de l'élargissement congénital du bassin rénal consiste dans le bon comportement de la femme enceinte pendant la grossesse:

    • inscription en temps opportun avec le passage de tous les examens nécessaires;
    • traitement approprié des maladies infectieuses (en collaboration avec un gynécologue);
    • un mode de vie sain avec le rejet des mauvaises habitudes;
    • nutrition adéquat.

    Si l'enfant a reçu un diagnostic de pyéloectasie encore in utero, afin d'éviter les événements indésirables, les parents ne doivent pas ignorer:

    • Échographie des reins tous les 3 mois à 1 an, puis tous les 6 mois;
    • tests d'urine tous les 3 mois et avec l'ajout d'infections virales respiratoires aiguës et d'autres maladies inflammatoires;
    • traitement en temps opportun de toute pathologie somatique pour prévenir le risque d'infection secondaire des reins chez l'enfant;
    • durcir le bébé, éviter l'hypothermie;
    • prévention des infections virales;
    • Massez le corps de l'enfant en mettant l'accent sur la paroi abdominale antérieure et la région lombaire.

    Vidéo: pyéloectasie fœtale - que faire aux parents

    La détection d'une pyéloectasie chez un nouveau-né ne devrait pas provoquer de panique chez les parents. Prendre soin d'un tel bébé n'est pas différent de prendre soin d'un pair en bonne santé. Mais il faut surveiller attentivement l'état de santé et au moindre écart par rapport à la norme, en informer le médecin. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même, prendre des antibiotiques, des diurétiques, des herbes médicinales par vous-même. Vous devez vous connecter à une visite régulière chez l'urologue et subir les examens nécessaires.

    Les malformations congénitales du système urinaire se retrouvent de plus en plus dans la pratique des pédiatres. Une pathologie courante est l'expansion du bassin rénal chez les nouveau-nés, ou pyéloectasie, qui n'est pas une pathologie grave, mais nécessite toujours une surveillance et une observation constantes par un médecin. Un bassin rénal élargi chez un nouveau-né est plus souvent diagnostiqué chez les garçons et 5 fois moins probable chez les filles. Avec des formes légères de pathologie, le pronostic est favorable, mais lorsque la maladie progresse, le travail des reins et du système urinaire est considérablement perturbé, ce qui peut entraîner des processus sévères et parfois irréversibles. Selon les statistiques, le bassin élargi est plus souvent présent sur le rein gauche, moins souvent une lésion de l'organe droit ou une lésion bilatérale est diagnostiquée.

    Raisons et mécanisme de développement

    Le bassin rénal chez les nouveau-nés est une formation de cavité dans laquelle l'urine s'accumule avant d'être avancée dans les uretères. En violation de cette fonction, une augmentation et une expansion du bassin rénal se produisent, l'urine commence à s'accumuler dans le bassin, son écoulement est perturbé, des processus stagnants peuvent apparaître.

    Il est possible de déterminer que le bassin rénal est élargi chez le nouveau-né, même pendant la période prénatale, lorsqu'une femme subit un dépistage échographique. Une bonne visualisation des reins est déjà observée à la 17e semaine de développement prénatal. Normalement, la taille ne doit pas dépasser 4 à 5 cm. Chez un nouveau-né, la norme est de 6 à 7 mm. S'il y a des écarts, le médecin évalue l'état général du bébé, détermine la cause et, si nécessaire, prescrit un traitement. Chez certains enfants, la norme peut être de 8 mm, mais si le diamètre de l'organe est de 8 à 10 mm, cette condition est déjà considérée comme une pathologie, appelée pyeloectasie.

    L'expansion du bassin rénal chez un nouveau-né peut apparaître pour diverses raisons, mais dans 70% des cas, la pathologie est héréditaire. Si l'un des parents a eu une telle maladie, il y a une forte probabilité que le bébé ait un bassin rénal pathologiquement élargi après la naissance. D'autres raisons pouvant provoquer l'apparition de cette pathologie comprennent:

    • sténose de l'ouverture externe de l'urètre;
    • dysfonction vésicale;
    • Diabète;
    • inflammation des reins;
    • intoxication du corps;
    • anomalies dans le développement des reins ou de l'uretère;
    • haute pression dans les reins et les voies urinaires.

    Voir aussi: Énurésie chez les femmes et les hommes

    Les facteurs provoquants qui peuvent entraîner une augmentation du bassin rénal chez un nouveau-né comprennent l'utilisation prolongée de certains médicaments par la mère pendant la grossesse, la consommation d'alcool, le tabagisme et la présence de maladies chroniques dans l'anamnèse. Dans certains cas, la pathologie est détectée après la naissance, se manifeste dans le contexte des rayonnements ionisants, de l'intoxication du corps d'une femme ou de maladies infectieuses.

    Classification de la pathologie

    En néphrologie pédiatrique, la pyéloectasie est classée comme:

    • côté droit;
    • côté gauche;
    • bilatéral.

    La pathologie la plus courante du rein gauche et extrêmement rarement la droite ou les deux. Cette condition est également qualifiée par l'étiologie:

    • expansion organique congénitale;
    • expansion dynamique congénitale;
    • pyéloectasie acquise;
    • expansion dynamique acquise.

    Quelle que soit la classification de la maladie, si le bassin du nouveau-né est élargi, le médecin doit prescrire une série d'études qui aideront à déterminer non seulement la cause, mais aussi le stade, établir un plan approximatif du traitement.

    Stades et symptômes

    En cours de progression, la pyéloectasie passe par plusieurs étapes, chacune accompagnée de certains changements dans les tissus rénaux et le système urinaire.

    Étape initiale et facile

    Le bassin rénal du nouveau-né à ce stade est légèrement augmenté, ne perturbe pas l'organe. L'enfant ne ressent aucune sensation désagréable et la pathologie elle-même ne peut être diagnostiquée qu'à l'aide d'ultrasons pendant le développement intra-utérin ou immédiatement après la naissance.

    Moyenne

    La deuxième étape de la pathologie s'accompagne d'une expansion marquée du bassin, il y a des dommages au tissu externe de l'organe, sa fonction est réduite de 40%. À ce stade de la maladie, des symptômes graves peuvent être présents, ce qui oblige les parents à consulter un médecin. Le bébé devient agité, pleure souvent en urinant, du sang dans l'urine peut être présent.

    Troisième degré

    Stade le plus sévère de la maladie, caractérisé par des symptômes graves. L'enfant a un bassin et un rein élargis lui-même, la production d'urine est considérablement réduite, la température corporelle est augmentée, il y a des douleurs pendant la miction et d'autres symptômes nécessitant un examen médical. Le tissu rénal est considérablement endommagé et, avec une forte expansion du bassin, il exerce une pression sur d'autres tissus.

    Voir aussi: Variétés et traitement de la pyélonéphrite bilatérale

    Qu'est-ce qu'une pyéloectasie dangereuse pour un nouveau-né

    La probabilité de complications au cours de la pyéloectasie chez un nouveau-né est faible, mais néanmoins, dans certains cas, avec la progression de la pathologie, les symptômes suivants peuvent apparaître:

    • sténose urétérale;
    • dommages aux valves de l'arrière de l'urètre;
    • reflux vésico-urétéral;
    • ballonnements des uretères (urétrocèle);
    • pyélonéphrite;
    • sclérose rénale.

    Afin de réduire le risque de complications, vous devez reconnaître la maladie à temps, effectuer le traitement nécessaire prescrit par votre médecin.

    Mesures diagnostiques

    Il est possible de reconnaître un bassin rénal élargi chez un nouveau-né à l'aide d'une échographie, qui est la plus informative et la plus sûre pour le bébé et vous permet de reconnaître l'expansion des conduits urinaires, d'évaluer la taille et la fonction du système urinaire. Le médecin peut prescrire des méthodes de recherche supplémentaires, notamment: tests de laboratoire, cystographie, radiographies, dont les résultats vous permettront d'avoir une image complète de la maladie, de choisir le schéma thérapeutique optimal.

    Méthodes de traitement

    Si le nouveau-né a une forme bénigne de la maladie, le traitement n'est pas effectué. L'enfant est enregistré auprès d'un médecin, doit subir régulièrement une échographie pour surveiller l'état. Très souvent, la pathologie disparaît d'elle-même jusqu'à l'âge de trois ans. Si la pathologie est diagnostiquée pendant la période de développement intra-utérin, la future femme doit être hospitalisée sous surveillance médicale jusqu'à la naissance du bébé. Ces femmes sont augmentées dans la quantité d'ultrasons nécessaires jusqu'à deux mois. Cette méthode de recherche vous permettra de suivre le travail des reins chez le fœtus, d'évaluer son état général.

    Dans les cas où la pathologie évolue rapidement ou le deuxième stade est diagnostiqué, un traitement conservateur est prescrit à l'enfant - en prenant des médicaments qui améliorent le débit urinaire, ainsi que des cours de physiothérapie, une surveillance échographique régulière. Le traitement peut durer plusieurs mois. Avec une tendance positive, la chirurgie n'est pas réalisée. Si la thérapie conservatrice n'apporte pas les résultats souhaités ou si la fonction du système urinaire est considérablement altérée, le seul traitement sera la chirurgie. La méthode laparoscopique ou endoscopie la plus couramment utilisée, qui concerne les procédures douces. Le pronostic après chirurgie est favorable, l'essentiel est de reconnaître la maladie à temps, de prévenir ses complications.

    Voir aussi: Transformation hydronéphrotique du rein: caractéristiques et traitement

    La prévention

    Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques pour prévenir cette pathologie chez les nouveau-nés, par conséquent, la seule façon de protéger l'enfant est considérée comme le maintien d'un mode de vie sain par la femme enceinte, une échographie régulière, un suivi de l'état basé sur les résultats des analyses.

    L'élargissement du bassin rénal chez les enfants ne peut être ignoré. Plus les adultes consultent tôt le médecin, plus ils ont de chances de récupérer. L'automédication de cette pathologie doit être exclue, on ne peut pas s'attendre à ce qu'elle se transmette d'elle-même. Seul un médecin peut dire quoi faire pour éliminer le risque de complications à l'avenir.

    Lisez aussi:

    C'est arrivé avec mon amie, lors du premier examen après les résultats de l'échographie, le médecin a dit que l'enfant avait une pyéloectasie (un tel diagnostic est posé si le bassin du rein est élargi chez le nouveau-né). Que puis-je dire: avec toutes les maladies du bébé, les jeunes parents commencent à paniquer. Heureusement, la pyéloectasie n'est pas du tout une cause d'alarme, mais seulement une raison d'être un peu plus attentif à votre bébé.

    1. Quel est le bassin du rein

    Le bassin rénal est un entonnoir conçu pour «recueillir et éliminer» l'urine du corps. En gros, le bassin sert de conducteur - l'urine entre par les cupules rénales, après quoi elle sort naturellement (par la miction).

    Les uretères jouent ici un rôle important, car si le bassin est élargi, ils se rétrécissent, créant ainsi un obstacle à l'écoulement naturel de l'urine. Dans ce cas, on peut parler de pyéloectasie.

    2. Causes de pyéloectasie chez un nouveau-né

    Au départ, je voudrais noter que cette maladie peut survenir chez le fœtus dans l'utérus. Si une femme ne manque pas la consultation d'un médecin et assiste à tous les examens échographiques prévus, même au stade de la grossesse, tout écart dans le développement du bébé peut être établi.

    La pathologie peut être détectée par échographie après 17 semaines de grossesse. On pense que la norme du bassin chez les nouveau-nés ne doit pas dépasser 10 mm.

    Il convient également de noter que les facteurs suivants peuvent être l'agent causal de la maladie:

    • prédisposition héréditaire;
    • lumière urétérale non formée (avec rétrécissement ultérieur);
    • anomalies (par exemple, «détachement» de l'uretère du bassin).

    Toutes les raisons ci-dessus concernent la pathologie congénitale. Cependant, il convient de dire que littéralement 40% des enfants naissent avec cette maladie.

    En plus des caractéristiques physiologiques de la formation du bassin, les causes de la survenue d'une pyéloectasie acquise doivent être mises en évidence:

    • conséquences d'une maladie rénale;
    • les infections.

    3. Symptômes de pyeloectasia

    Souvent, l'expansion du bassin du rein n'affecte pas le bien-être général du nouveau-né.

    En fait, il existe plusieurs stades de la maladie:

    1. Stade I. La maladie est asymptomatique, ne cause aucun inconvénient à l'enfant, de sorte que le parent peut ne pas remarquer de signes de détérioration de l'état du bébé. La fonction rénale n'est pas altérée et continue de "fonctionner" en mode "normal".
    2. Étape II. À ce stade, il y a une augmentation du rein et du bassin par la suite. Le bébé peut pleurer en urinant, car cette procédure lui donne maintenant un inconfort. "L'efficacité" des reins est réduite de 40%.
    3. Étape III. Le rein continue de croître, ce qui réduit ses fonctions de plus de 40%.

    Dans tous les cas, ne paniquez pas, car cette pathologie est traitable.

    4. Diagnostic de la maladie

    Si nous parlons de pyélectasie congénitale, il est très probable que la pathologie sera établie même pendant la grossesse. Dans ce cas, le médecin décidera de la poursuite du traitement du bébé déjà nouveau-né ou conseillera la future mère sur le mode de vie correct pour l'élimination intra-utérine de la maladie.

    Dans certains cas, une petite pyéloectasie est la norme et disparaît quelque temps après la naissance du bébé. Le plus souvent, cette maladie survient chez les garçons.

    Encore une fois, après la naissance, le bébé sera examiné par un médecin. Pour établir (ou réfuter) le diagnostic, vous aurez besoin:

    • recueillir l'analyse d'urine;
    • faire une échographie (pour déterminer la taille du bassin).

    Une fois le diagnostic confirmé, le médecin prescrira le traitement approprié à l'enfant. Par exemple, lors de la deuxième échographie pendant la grossesse, nous avons diagnostiqué une pyéloectasie, mais la toute première échographie de la cavité abdominale du bébé a montré que le bassin avait disparu. Alors ne vous inquiétez pas prématurément.

    5. Comment traiter un bassin rénal élargi chez un nourrisson

    Les parents doivent être préparés au fait que le traitement du bassin est un long processus. Cela ne signifie pas que les procédures prendront énormément de temps et prendront de l'énergie. Pas du tout! Par exemple, on a prescrit au bébé de mon ami des médicaments et on lui a dit de suivre un cours de physiothérapie.

    Soit dit en passant, c'est le traitement qui est prescrit pour la plupart des enfants atteints d'une maladie telle que la pyéloectasie.

    De nombreux parents sont intéressés: pourquoi cette pathologie est dangereuse. Je m'empresse de te faire plaisir! Aux stades initiaux (stades I et II de la maladie), le bassin rénal élargi ne nécessite pas d'intervention chirurgicale, et après avoir passé le traitement, il «disparaît» complètement sans laisser de trace.

    Au dernier stade de la maladie, en plus de recueillir l'urine et de subir une échographie, le médecin peut prescrire d'autres procédures:

    • recherche sur les radio-isotopes;
    • urographie intraveineuse;
    • cystographie.

    Après avoir terminé tous les tests, le nouveau-né est le plus susceptible de se faire prescrire une opération, mais vous ne devriez pas en avoir peur, car elle est effectuée par la méthode sans effusion de sang et à l'aide de minuscules outils.

    Dans la période postopératoire, le bébé a besoin de soins spéciaux, comme le médecin lui-même avisera les parents.

    Quelque temps après le traitement, l'enfant doit être surveillé par un néphrologue. Obligatoire:

    • passer systématiquement un test d'urine (une fois par mois);
    • effectuer une échographie (pour surveiller la taille des reins et du bassin).

    Les parents ne devraient pas s'inquiéter si un nouveau-né a été diagnostiqué avec une pyéloectasie, car après une guérison complète, cette maladie n'entraîne pas de complications, ce qui signifie qu'elle n'entraîne aucune conséquence..

    Par conséquent, chers lecteurs, vous ne pouvez pas paniquer, mais traitez calmement vos enfants! Et je vous souhaite un prompt rétablissement! Prenez soin de vous et de vos proches!

    Si cet article vous a été utile, recommandez-le à vos amis. Et abonnez-vous à mes mises à jour, car je vous dis au revoir pendant un moment! Bye Bye!

    La pyéloectasie est une anomalie congénitale ou acquise dans le développement du système urinaire. Si le bassin du rein est élargi chez un enfant, les médecins recommandent aux parents de ne pas paniquer. La maladie est asymptomatique depuis longtemps. Le plus souvent, la pathologie se développe, la cavité devient de taille normale et ne dérange pas l'enfant. Il est important de surveiller votre santé et de prévenir les infections.

    Bassin rénal, ses fonctions, sa structure et sa localisation

    Le bassin rénal est une partie de la structure du parenchyme rénal. Il est situé entre les grandes et petites tasses et est le lieu de leur connexion. Le côté étendu de la cavité fait face au rein et l'étroit à l'uretère. L'entonnoir remplit une fonction cumulative, il est également responsable de la promotion de l'urine.

    L'urine pénètre dans le bassin, qui est filtrée du sang et contient des produits vitaux, des toxines et des toxines. De plus, l'urine passe par les voies urinaires jusqu'à la vessie et est excrétée.

    Le bassin est un sac musculaire composé de muscles lisses longitudinaux et transversaux. À l'intérieur, il y a une membrane muqueuse, qui peut devenir enflammée, enflée et élargie en cas de troubles du système urinaire. La cavité est imperméable, de sorte que l'urine ne pénètre pas dans les reins.

    C'est important de savoir! Conformément au tableau des tailles normales du bassin, le fœtus à 32 semaines de gestation devrait être d'environ 4 mm. Un nouveau-né, un bébé mensuel et un enfant jusqu'à trois ans ont une cavité de 7 mm (une augmentation temporaire de 10 mm est autorisée). Chez les enfants de plus de trois ans et les adultes, cette partie du rein ne dépasse pas 8 mm.

    Élargissement du bassin rénal chez les enfants

    La pyélectasie rénale dans la classification internationale reçoit le code selon la CIM 10 - Q62. La maladie appartient à la classe des anomalies congénitales ou des malformations du système urinaire. Distinguer entre pathologie unilatérale (bassin élargi à droite ou à gauche) et bilatérale.

    Raisons possibles des changements

    L'expansion du bassin du rein chez un nouveau-né se produit en raison de diverses anomalies dans le développement du système génito-urinaire. La violation de la perméabilité urinaire due au rétrécissement de l'urètre ou de l'uretère, la pathologie des vaisseaux des reins peut provoquer une pyéloectasie. Ces changements sont hérités ou commencent pendant la grossesse pour les raisons suivantes:

    • infection maternelle tombant à travers la barrière placentaire;
    • tabagisme, alcoolisme, toxicomanie;
    • prendre des médicaments sans la supervision d'un médecin;
    • Exposition aux rayons X;
    • conditions environnementales défavorables.

    On distingue également la pyéloectasie acquise, qui se développe pour les raisons suivantes:

    • maladies inflammatoires infectieuses du système génito-urinaire;
    • néoplasmes bénins et malins;
    • urolithiase, reflux vésico-urétéral;
    • blessures et conséquences de l'opération;
    • prolapsus du rein;
    • pathologie du système endocrinien, dysfonctionnement de la production d'hormones, troubles métaboliques.

    Les filles et les garçons sont également affectés par la pathologie. Chez les enfants jusqu'à un an, la pyéloectasie physiologique est distinguée, ce qui est considéré comme la norme, mais nécessite une échographie périodique des reins. Dans ce cas, il ne devrait pas y avoir d'augmentation du calice et de l'uretère, les reins fonctionnent assez bien. Cette condition peut être causée par une grande quantité de liquide consommée. La taille du bassin revient rapidement à la normale après avoir établi un régime d'alcool.

    Manifestations d'anomalies

    Une augmentation du bassin rénal chez l'enfant dans les premiers stades ne se produit pas. C'est pourquoi il y a des cas fréquents de négligence de la maladie et de l'infection. La maladie est considérée comme un état limite, elle est souvent détectée au stade initial de développement par hasard, sur une échographie préventive. Parfois, lorsque l'entonnoir se dilate, les enfants ressentent une légère sensation de picotement dans la région lombaire. Les nouveau-nés deviennent de mauvaise humeur, surtout après le sommeil et pendant la miction.

    Symptômes cliniques se manifestant par une pyéloectasie:

    • violation de la miction, incontinence urinaire;
    • somnolence, diminution de l'activité physique;
    • humeur maussade;
    • nausée, manque d'appétit.
    • légère hypertrophie abdominale.

    En outre, une violation du travail des reins peut être détectée par des tests de laboratoire. Dans l'urine, le niveau de leucocytes augmente, des impuretés du sang, des sels et des cylindres apparaissent.

    Un bassin élargi provoque une pyélonéphrite ou une urétrite. Lorsqu'une infection est attachée, la température augmente, des douleurs sévères se développent dans le bas du dos, le bébé est léthargique, mange mal et demande constamment à boire. Après une irritation, des démangeaisons, un gonflement dans la région génitale.

    Menace de complications

    La pyéloectasie rénale droite ou gauche chez un enfant entraîne une stagnation prolongée de l'urine et une expansion progressive du calice, une déformation du parenchyme. L'absence de traitement en temps opportun provoque une hydronéphrose, qui est difficile à traiter.

    De plus, les complications suivantes sont diagnostiquées chez les enfants:

    • processus inflammatoires infectieux (pyélonéphrite, urétrite);
    • rétrécissement de la lumière de l'uretère, reflux rénal;
    • ectopie de l'uretère;
    • urétérocèle;
    • cicatrisation de la muqueuse des voies urinaires;
    • maladie de la lithiase urinaire;
    • colique rénale.

    La maladie rénale dans l'enfance entraîne un retard dans le développement physiologique. L'absence de filtration sanguine adéquate et une diminution du débit urinaire menacent l'intoxication du corps. Dans ce cas, le bébé se lève brusquement, des vomissements apparaissent. Si un enfant a un grand nombre de globules rouges dans son urine, il existe un risque de développer une anémie.

    C'est important de savoir! Le pronostic d'expansion avancée des deux bassins - le diagnostic d'insuffisance rénale chronique.

    Détection de pathologie dans l'enfance

    Les reins et le système urinaire se forment chez le fœtus à 6-7 semaines de gestation. Une augmentation du bassin gauche ou droit peut déjà être déterminée lors de la deuxième échographie prévue (à 18-20 semaines). Après la naissance, un bilan de santé du bébé et une confirmation du diagnostic sont effectués. En bas âge, la taille des structures rénales est surveillée tous les 3 mois. En plus de la technique instrumentale pour les enfants de plus d'un an, la radiographie est prescrite et la composition du sang et de l'urine est analysée en laboratoire. À la palpation de l'abdomen, le médecin découvre une mégacystose (hypertrophie de la vessie).

    Recherche en laboratoire

    Pour le diagnostic de pyéloectasie, des tests de laboratoire sont d'abord prescrits, confirmant la présence d'écarts dans le fonctionnement du système urinaire. Si le bassin rénal est élargi chez un enfant, des changements dans la composition de l'urine et du sang sont observés, le volume d'urine excrété est perturbé. Par conséquent, le médecin oriente vers l'examen suivant:

    1. Analyse sanguine générale. Avec le processus inflammatoire, le niveau de leucocytes augmente.
    2. Analyse générale d'urine. Il y a un changement dans la composition de l'urine: la présence de protéines de globules rouges, une augmentation du niveau de globules blancs. L'urine devient trouble, avec un précipité blanc.
    3. Collecte d'urine à Zimnitsky. Conduit pour étudier la fonctionnalité des reins. Le plus souvent, une pyéloectasie, une oligurie (manque d'urine) et une hyperstenurie (augmentation de la densité) sont diagnostiquées.
    4. L'étude de l'urine selon Nechiporenko. Pour l'analyse, prenez une portion moyenne d'urine. En présence d'une pathologie rénale, une augmentation du taux de leucocytes, de globules rouges et de cylindres est notée.
    5. Semis bactériologique d'urine. Il est nécessaire d'identifier un pathogène infectieux et de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques.

    Après un examen de laboratoire, un diagnostic différentiel est effectué. Les changements dans l'urine et le sang peuvent être des signes de pyélonéphrite, d'hydronéphrose, de cystite, d'urolithiase.

    Diagnostic instrumental

    Le bassin droit ou gauche élargi du rein chez un enfant dans les premiers stades est détecté lors d'un examen instrumental. Le spécialiste évalue la taille, la forme et la structure des reins et de l'uretère, en examinant l'espace rétropéritonéal et le bas-ventre. Le parent du bébé est orienté vers les procédures suivantes:

    1. L'échographie permet d'évaluer la forme et la taille du bassin, du calice, la localisation des structures rénales, la localisation des veines. L'étude est sans danger pour les nourrissons et révèle une pathologie des reins dans l'utérus..
    2. La radiographie est nécessaire pour exclure la présence d'urolithiase.
    3. La tomodensitométrie et l'IRM sont effectuées pour confirmer le diagnostic et identifier les tumeurs de type tumoral, les pathologies du système vasculaire.
    4. L'endoscopie (cystographie, urographie) permet d'évaluer l'état des muqueuses de l'urètre, de la vessie, élimine les calculs immédiatement pendant l'étude.

    Pour évaluer le fonctionnement des reins, certaines études sont réalisées à l'aide d'un produit de contraste. Cette technique est contre-indiquée chez les nourrissons..

    Méthodes de traitement

    Si le bassin du rein est élargi chez un nouveau-né ou un nourrisson, les médecins choisissent une tactique d'attente. Dans ce cas, la santé du bébé devrait être normale. Jusqu'à 2-3 ans, l'enfant reçoit une échographie de contrôle. Un traitement urgent est nécessaire pour identifier les tumeurs, les calculs, les anomalies dans le développement du canal urinaire. En outre, une forte progression de l'expansion des structures rénales et de la fixation de l'infection est considérée comme dangereuse..

    La nécessité d'une intervention chirurgicale

    La pyéloectasie rénale bilatérale chez les nourrissons et les enfants plus âgés nécessite un traitement chirurgical. L'opération vise à restaurer la taille des structures rénales. De plus, pour améliorer l'écoulement de l'urine, une chirurgie plastique est effectuée sur l'uretère et les canaux urinaires.

    Pendant l'intervention, le bébé est fait une petite ponction de la région abdominale, où un endoscope (tube avec un appareil photo et une lampe) est inséré, ainsi que des instruments médicaux. L'opération est considérée comme mini-invasive. Presque immédiatement, la récupération de l'écoulement d'urine et l'amélioration de l'état de l'enfant sont notées.

    L'opération est prescrite pour l'hydronéphrose, la lithiase urinaire ou la pyélonéphrite. En utilisant une technique laparoscopique, les néoplasmes sont enlevés et les voies urinaires se dilatent. Si l'un des reins est complètement invalide, le patient doit subir une néphrectomie (prélèvement d'organe).

    Pendant la chirurgie, il y a un risque élevé d'infection et de développement de complications, donc on prescrit à l'enfant des médicaments antibactériens.

    Attention! Contre-indications à la laparoscopie: prématurité, présence de maladies chroniques supplémentaires, troubles de la coagulation.

    Les possibilités d'une thérapie conservatrice

    Si le bassin du rein est élargi chez un enfant de plus de 2 ans ou qu'une infection a rejoint la pyéloectasie, les médecins prescrivent des antibiotiques et des uroantiseptiques. La thérapie dure jusqu'à deux semaines, en l'absence de dynamique positive, il est recommandé de consulter des chirurgiens.

    En plus des antibiotiques, les médicaments suivants sont prescrits:

    • médicaments anti-inflammatoires pour soulager l'inflammation, calmer les muqueuses, réduire la douleur pendant la miction;
    • des moyens pour dissoudre les calculs;
    • médicaments myotropes pour réduire la pression rénale;
    • antispasmodiques et analgésiques pour les douleurs intenses;
    • immunomodulateurs, complexes de vitamines pour augmenter les fonctions protectrices du corps.

    Il est impossible de traiter indépendamment l'expansion du bassin. Si des accumulations de sel trop importantes sont détectées à l'échographie ou à la radiographie, les préparations pour la dissolution des calculs ne sont pas utilisées. La médecine traditionnelle ne convient que pour la prévention des complications.

    Prévention et pronostic

    La pyéloectasie est une maladie grave qui nécessite une surveillance constante. Un bébé jusqu'à 3 ans est examiné tous les 3-6 mois, il est également nécessaire de donner en permanence du sang et de l'urine pour une analyse générale. L'essentiel est de prévenir l'empoisonnement par les toxines et de prévenir les violations graves de l'écoulement de l'urine. Le bassin élargi revient à lui-même après 7 ans. Si l'hygiène personnelle, l'assainissement des conditions de vie, les principes d'une bonne nutrition ne sont pas respectés, le risque de développer des complications augmente.

    Pour prévenir les maladies rénales, suivez ces directives:

    • Nutrition rationnelle riche en vitamines et minéraux, apport de complexes vitaminiques.
    • Exclusion du régime alimentaire des aliments épicés, frits, fumés et salés.
    • Le régime alimentaire approprié à l'âge de l'enfant.
    • L'enfant ne peut pas jouer au football, au basket-ball, au hockey pour éviter les blessures accidentelles dans les reins.

    Tempérez le bébé dès son enfance, mais habillez-le toujours en fonction des intempéries, évitez les courants d'air. Si l'enfant est malade, assurez-vous de contacter le pédiatre qui, en fonction des caractéristiques du diagnostic, vous prescrira un traitement adéquat. La thérapie ne doit pas contenir de médicaments qui ont une charge accrue sur les reins.

    Le bassin rénal élargi est détecté à la naissance ou après un an. Si cette déviation ne dérange pas le bébé, il se sent bien et se développe conformément aux normes, aucun traitement n'est nécessaire. L'enfant reçoit une échographie de suivi régulière. Si les médecins ont révélé la progression de la maladie et le développement de complications, un traitement conservateur ou chirurgical urgent est nécessaire..