Principal

Tumeur

Mictions fréquentes la nuit chez les femmes. Raisons et traitement

La miction altérée chez les femmes est un problème courant. Une personne en bonne santé excrète 1 500 ml d'urine par jour. Des envies nocturnes fréquentes indiquent le développement de processus pathologiques. Il est nécessaire de consulter un urologue ou un néphrologue pour déterminer la cause des troubles et choisir le traitement le plus efficace.

Mictions fréquentes la nuit sans douleur: normales ou pathologiques?

Pour chaque personne, le taux de miction est un concept individuel. Tout dépend de nombreux facteurs, dont la physiologie du corps, l'âge, les maladies actuelles, l'alimentation. Des mictions fréquentes se caractérisent par une augmentation des voyages aux toilettes.

Une personne ressent une gêne grave. Dans la plupart des cas, la miction normale en allant aux toilettes ne dépasse pas 10 r. par jour pendant la journée. Pour la nuit, cet indicateur varie de 1-2 p.

Raisons pour les femmes

La nuit, la miction fréquente chez les femmes apparaît souvent dans un contexte de diverses conditions pathologiques. Mais il existe des facteurs de provocation physiologiques qui affectent négativement le fonctionnement du système urinaire.

NomLa description
Physiologique
  • grossesse (l'utérus se développe et appuie sur la vessie);
  • utilisation excessive d'eau, de thé, de jus, de décoctions et de teintures;
  • apport incontrôlé de diurétiques;
  • ménopause;
  • vieillesse;
  • choc émotionnel sévère.
Pathologique
  • Diabète;
  • troubles neurologiques;
  • pathologies gynécologiques;
  • maladies du système nerveux central;
  • processus pathologiques dans les reins qui provoquent des maladies graves;
  • dysfonctionnements cardiovasculaires entraînant des pathologies.

Des mictions nocturnes fréquentes chez la femme s'accompagnent également des symptômes alarmants suivants, dont l'apparition est importante pour contacter l'hôpital en temps opportun:

  • augmentation de la température corporelle;
  • douleur dans le dos;
  • jambes faibles;
  • transpiration accrue la nuit;
  • tousser;
  • perte de poids (en particulier pour les fumeurs expérimentés);
  • les troubles mentaux.

La miction nocturne doit également alerter une femme si cela s'est produit pour la première fois et de manière inattendue.

Quand consulter un médecin? Diagnostique

Il est important de consulter un spécialiste non seulement lorsque des mictions nocturnes apparaissent, mais également en cas de symptômes concomitants. Une faiblesse dans les jambes indique un dysfonctionnement du fonctionnement de la moelle épinière. Une forte fièvre et des maux de dos provoquent une infection des reins. Un examen médical, prenant en compte les plaintes de la femme, et le médecin sélectionne le traitement par l'urologue.

Le spécialiste procédera à un examen et prescrira des mesures diagnostiques supplémentaires, en tenant compte de l'état du patient:

NomLa description
Analyse générale d'urineAide à identifier les changements pathologiques dans le système urinaire.
Analyse sanguine généraleLes résultats montreront le développement du processus inflammatoire et l'augmentation des taux de sucre..
Culture bactériologiqueLe test déterminera la sensibilité des agents pathogènes aux médicaments antibactériens.
Chimie sanguineLes diagnostics aident à évaluer l'urée, la créatinine, l'acide urique.
Examen échographique des reins (échographie)Vous permet de déterminer la taille et la structure du système urinaire, l'épaisseur du parenchyme rénal, la formation de calculs, de kystes ou l'enflure.
CystoscopieL'examen vous permet de déterminer le processus inflammatoire dans la vessie.

De plus, une femme peut avoir besoin d'une consultation néphrologue pour poser un diagnostic précis..

Mesures thérapeutiques

La thérapie est sélectionnée après avoir obtenu les résultats du diagnostic. Le médecin définit le schéma de médication et de traitement en tenant compte du degré de développement des processus pathologiques et des caractéristiques individuelles du corps de la femme.

Apnée

La nuit, les mictions fréquentes chez les femmes provoquent l'apnée. La thérapie est choisie par un somnologue. Le syndrome d'apnée obstructive se caractérise non seulement par une diminution des voies respiratoires, mais également par un ronflement intense et des mictions fréquentes la nuit.

Le traitement principal du syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS) est la PPC (de l'anglais "nasal continue positive airway pressure" - pression nasale positive constante). Un masque spécial est utilisé, à travers lequel l'air est fourni aux voies respiratoires sous une certaine pression.

Les dispositifs oraux sont également utilisés pour empêcher l'extension de la mâchoire inférieure dans un rêve et la rétraction de la langue. Les caractéristiques anatomiques ou le stade avancé de la maladie permettent de corriger la chirurgie.

La cystite interstitielle

La maladie se caractérise par un processus inflammatoire dans la vessie. Les symptômes qui l'accompagnent sont la douleur, des mictions fréquentes.

La thérapie implique l'utilisation de certains médicaments:

Groupe de médicamentsNomApplication
Antidépresseurs tricycliquesAmitriptyline, IndipramineLa posologie adulte est de 25 à 50 mg. Il est recommandé de prendre le médicament avant le coucher..
AntibiotiquesNitroxoline, MonuralLe médicament est utilisé par voie orale à 0,1 g 4r. par jour. Le cours de thérapie dure 2-3 semaines.
Anti-inflammatoires non stéroïdiensNaproxène, ibuprofène, paracétamolLa posologie quotidienne est de 500 à 1000 mg. Il doit être divisé en 2 doses, toutes les 12 heures.
Antihistaminiques"Hydroxyzine", "Cimétidine"La posologie adulte est de 25 à 100 mg par jour, divisée en 4 doses.
ImmunosuppresseursMéthotrexate, cyclosporineLe médicament est administré par voie intramusculaire ou intraveineuse, pré-dilué avec du chlorure de sodium. La posologie maximale est de 15 mg avec une concentration du médicament principal de 5 mg.

Il est également recommandé à une femme de changer son mode de vie, d'effectuer des exercices pour s'entraîner et d'augmenter le tonus des parois de la vessie. La chirurgie est le dernier recours dans les situations avancées..

Néphrosclérose

Les processus pathologiques perturbent les reins. La principale raison est une hypertension prolongée..

Les médicaments suivants sont utilisés pour le traitement:

Groupe de médicamentsNomApplication
Médicaments antihypertenseursCatapressan, DibazolLe médicament est administré par voie intraveineuse ou intramusculaire à 30-40 mg.
AnabolisantsRetabolil, MethylandrostenediolLa posologie féminine est de 100 mg 1 p. par voie intramusculaire par semaine.
Médicaments diurétiquesFurosémide, EufillinOn prescrit aux adultes 20 à 40 mg par jour pour 2-3 doses avec un intervalle de temps minimum de 6 heures.

La thérapie implique également l'utilisation de sorbants et de vitamine D. L'évolution maligne de l'hypertension et la progression de l'insuffisance rénale nécessitent une intervention chirurgicale.

Nocturie

Les médicaments sont sélectionnés par le médecin après un examen médical. Il est important d'éliminer la maladie sous-jacente, qui provoque des mictions nocturnes fréquentes chez les femmes.

Groupe de médicamentsNomApplication
Médicaments antibactériens"Nolitsin", "Palin"Comprimés à croquer, à prendre avant les repas pendant 30 minutes ou après un repas après 2 heures La posologie recommandée est de 400 mg 2 r. par jour pendant 7-14 jours.
ProbiotiquesLinex, AcidolactLes adultes se voient prescrire 2 casquettes. 3 p. en un jour.
SédatifsNovopassit, SedavitLe médicament est pris par voie orale par 1 onglet. 3 p. par jour.

Les complexes de vitamines et les minéraux aideront à améliorer le bien-être général et à tonifier les parois de la vessie.

Insuffisance rénale

La nuit, la miction fréquente chez les femmes se développe dans le contexte d'une insuffisance rénale progressive ou soudaine.

L'urologue sélectionne un schéma thérapeutique en tenant compte des caractéristiques individuelles du corps humain et du degré de développement de la maladie:

Groupe de médicamentsNomApplication
Médicaments diurétiques«Torasemide», «Diuver»La posologie standard dépend de l'état de la personne et est de 5-20 mg 1 p. par jour.
AntagonistesNifedipine, DiltiazemLe médicament est pris au cours des repas ou après un repas, 1 dragée 2-3 p. en un jour. La posologie quotidienne maximale est de 40 mg.
Inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensineCaptopril, LisinoprilLe médicament est pris avant les repas. La posologie initiale est de 25 mg 2 r. par jour.
AnalgésiquesNo-Shpa, RiabalL'administration orale fournit 1 à 2 comprimés. 3 p. par jour.

Les médicaments à base de plantes (Uronefron, Cyston, Fitolizin) aideront à éliminer la miction nocturne.

Ureterohydronephrosis

La condition pathologique est caractérisée par l'expansion du bassin rénal et des calices avec l'uretère. La maladie provoque une défaillance de l'écoulement naturel de l'urine, ce qui entraîne la mort des cellules rénales fonctionnelles.

Les médicaments suivants sont prescrits pour le traitement:

Groupe de médicamentsNomApplication
Antispasmodiques"Baralgin", "Dicloran"Une femme se voit prescrire 1 à 2 comprimés. 2-3 p. par jour.
AnalgésiquesFanigan, KetanovPrenez 1 onglet. 2-3 p. en un jour.
Anti-inflammatoire"Urolesan", "Kanefron"La posologie adulte consiste à prendre 1 capsule. 3 p. par jour. Le cours de thérapie est de 5-7 jours.
AntibiotiquesOfloxacine, AmoxilLa posologie standard est de 200 à 800 mg 2 r. par jour pendant 7-10 jours.

De plus, des médicaments sont prescrits pour améliorer la circulation sanguine dans les reins et éliminer l'hypertension.

Maladies gynécologiques

Des mictions fréquentes chez les femmes la nuit indiquent le développement de fibromes utérins (tumeur bénigne) sous une forme avancée. Les désirs naissent de la pression du néoplasme sur la vessie. La thérapie est choisie par le gynécologue après un examen approfondi.

Groupe de médicamentsNomApplication
Anti-inflammatoireDexalgin, NimesilUne dose unique est de 12,5-25 mg. L'intervalle de temps entre les doses est de 8 heures et un maximum de 3 comprimés peut être bu par jour..
Contraceptifs orauxVizanne, Klaira1 à 2 comprimés par jour pour 6 mois.
Agonistes"Triptoréline", "Nafarelin"1 injection (3,75 mg) tous les 28 jours.
AntiprogestogènesMifépristone, ZhenaleUne femme se voit prescrire une dose unique de 600 mg de médicament.

Un traitement hormonal substitutif est également effectué, un dispositif intra-utérin est utilisé. Si nécessaire, des agents hémostatiques sont prescrits. Pour prévenir l'anémie, il est recommandé aux femmes de prendre des complexes vitaminiques ou des compléments alimentaires.

Troubles endocriniens

Une miction accrue est observée dans le diabète sucré. Une femme se sent faible dans son corps, elle veut constamment boire, elle est également perturbée par des démangeaisons cutanées..

Le schéma thérapeutique implique l'utilisation des médicaments suivants:

Groupe de médicamentsNomApplication
Dérivés de sulfonyluréesDiabeton, AmarilLa posologie initiale est de 1 onglet. par jour avec repas.
BiguanidesMetformine, SioforLe médicament est pris 1 onglet. après manger.
GliptinesJanuvia, GalvusLa posologie recommandée est de 1 onglet. par jour.

De plus, des inhibiteurs d'alpha-glucosidase et des inhibiteurs de cotransporteurs sodium-glucose sont prescrits.

La médecine traditionnelle

La thérapie des mictions nocturnes fréquentes permet l'utilisation d'ordonnances pour les guérisseurs et les guérisseurs, mais strictement après avoir consulté un médecin. De nombreux ingrédients utilisés peuvent déclencher une réaction allergique ou aggraver votre santé..

Médecine traditionnelle efficace:

NomRecetteApplication
Bains de guérisonBroyer et mélanger la paille d'avoine, les branches de pin, la poussière de foin. Versez tous les composants avec de l'eau (5 L), mettez le feu et chauffez pendant 25 minutes. Passer le bouillon fini et ajouter au bain.Il est recommandé de prendre des procédures thérapeutiques de l'eau pendant 20 minutes.
CompresseHerbe de prêle (1 cuillère à soupe) versez de l'eau (0,5 l). Le mélange résultant doit être bouilli pendant 10 minutes.Le médicament est appliqué sous une forme chaude sur le bas-ventre. Une compresse médicale est recommandée avant le coucher.
Soie de maïsVerser le composant principal (1 cuillère à soupe) avec de l'eau chaude (1 cuillère à soupe) et laisser reposer 20 minutes.Le bouillon résultant est recommandé de boire tous les jours à 0,5 cuillère à soupe. 2 p. Pour le goût, vous pouvez ajouter une petite quantité de miel ou de sucre..
Feuilles d'airelleVersez le composant principal avec de l'eau (400 g). Mettez la solution en feu, portez à ébullition et réchauffez pendant 15 minutes. Refroidir, filtrer et prendre selon le schéma.Le médicament fini est recommandé de boire 4 p. 100 ml par jour avant les repas.

La nuit, des mictions fréquentes chez les femmes peuvent indiquer une pathologie grave. Les violations du système urinaire ne peuvent être ignorées. Il est important d'être examiné en temps opportun et de commencer le traitement, car la probabilité de développer des complications est élevée. La fonction reproductrice en souffrira.

Vous ne pouvez pas ignorer la miction nocturne chez les femmes ou l'attribuer à un trouble léger, même s'il n'y a pas de douleur. Les maladies graves qui progressent et provoquent des complications dangereuses peuvent être à l'origine d'une pathologie fréquente..

Conception de l'article: Vladimir le Grand

Mictions nocturnes fréquentes chez les femmes et les hommes. Causes et traitement de la nycturie chez les enfants

La nocturie est un processus de violation de la miction naturelle, accompagné d'une augmentation de la fréquence des pulsions uniquement la nuit. Une personne est obligée de visiter les toilettes à plusieurs reprises, ce qui nuit à son bien-être général et à sa qualité de vie. L'augmentation de la miction provoque de l'insomnie et forme un certain nombre de problèmes psychologiques. La pathologie survient chez les enfants et les adultes de la catégorie d'âge, cependant, les personnes de plus de 50 ans sont à risque.

Qu'est-ce que la nycturie??

La fréquence du flux d'urine chez une personne en bonne santé ne dépasse pas 4 à 7 fois par jour et pas plus d'une visite aux toilettes la nuit. Un patient souffrant de nycturie est plus susceptible d'uriner. Dans le même temps, une grande quantité, dans certains cas, d'urine abondante est enregistrée, ce qui dépasse la norme quotidienne.

Des mictions fréquentes la nuit ne permettent pas à une personne de dormir normalement, ce qui affecte la productivité du travail et la concentration pendant la journée. Les troubles du sommeil causés par la nycturie nuisent au bien-être général, affectent le fonctionnement des systèmes cardiovasculaire et immunitaire.

La condition est à la fois permanente et temporaire. En urologie, ces formes de nycturie sont divisées par des relations de cause à effet. Les troubles permanents avec l'excrétion d'urine du corps sont enregistrés avec des dommages aux organes internes. Une forme temporaire survient dans les troubles de crise, y compris le système nerveux central. Dans la pratique médicale, je distingue également la vraie nycturie, associée à une oligurie diurne, et inconstante, lorsque la diurèse reste normale.

Les experts recommandent de ne pas retarder la visite d'un établissement médical. Une augmentation de la diurèse nocturne est souvent le signe d'un processus pathologique grave dans le corps, en particulier une insuffisance cardiaque.

Provoquer des facteurs de développement

Pourquoi la pathologie se développe-t-elle? La prédominance prononcée de la diurèse nocturne par rapport aux visites diurnes aux toilettes indique une insuffisance rénale ou une altération du fonctionnement de la vessie. Les écarts sont caractéristiques de la population féminine en raison des caractéristiques anatomiques de la structure des organes. Chez les hommes, des visites fréquentes aux toilettes indiquent des processus inflammatoires persistants dans la prostate, des dommages au système cardiovasculaire ou au foie.

Sous l'influence des maladies la nuit, l'excrétion de l'excès de liquide accumulé pendant la journée est activée. Les principales raisons de la nycturie comprennent:

  • hypothermie,
  • cystite,
  • pyélonéphrite chronique (inflammation des reins),
  • néphrite interstitielle (inflammation non infectieuse des reins),
  • néphrosclérose (destruction des cellules rénales fonctionnelles),
  • forme aiguë et chronique de glomérulonéphrite (inflammation recouvrant les tubules des reins).

Les causes secondaires de l'augmentation des sorties nocturnes aux toilettes comprennent le diabète insipide, une altération de la circulation sanguine dans les reins, l'athérosclérose, la néphropathie pendant la grossesse et un gonflement sévère. Les facteurs non dangereux pour augmenter le débit urinaire nocturne sont les suivants: boire des quantités excessives de liquide, traitement avec des diurétiques et hyperactivité de la vessie. Une augmentation de la diurèse est souvent fixée chez les hommes âgés en raison de changements naturels dans le corps.

Nocturie chez la femme

L'augmentation de la fréquence des mictions nocturnes chez les femmes est due au système génito-urinaire sensible. Elle réagit de toute urgence à toute anomalie dans le corps, y compris la pénétration de bactéries pathogènes. Les agents infectieux provoquent une inflammation persistante, entraînant une envie fréquente.

La nocturie peut être observée dans un contexte de dysurie - une violation de la miction causée par la compression de l'urètre. Il se développe à la suite de maladies passées du système urinaire, de processus semblables à des tumeurs et de la formation de calculs. Dans la plupart des cas, la violation se déroule sans douleur (une exception est le blocage des uretères). Une femme ressent un malaise général qui n'affecte pas ses performances et sa qualité de vie.

Les causes de mictions fréquentes la nuit chez les femmes sans douleur et symptômes associés sont deux facteurs principaux: la grossesse et l'apport excessif de liquide le soir. Un bébé qui se développe rapidement dans l'utérus déplace tous les organes et exerce une pression supplémentaire sur l'urée. La fréquence des pulsions pendant la grossesse augmente aux premiers stades et au troisième trimestre.

Les causes de la nycturie, accompagnées de douleur, d'évanouissement et de bouche sèche, comprennent la cystite et l'urolithiase. Avec la cystite, l'inflammation recouvre la membrane muqueuse de l'urée. La pathologie se traduit par un trouble de la miction, qui oblige une femme à visiter fréquemment et de façon incontrôlable les toilettes. L'urolithiase s'accompagne d'une miction fréquente et d'une sensation d'incomplétude après la vidange.

Les raisons supplémentaires de l'apparition de la nycturie comprennent les changements hormonaux causés par la ménopause (ménopause), accompagnés de bouffées de chaleur et de douleurs dans le bas-ventre.

Le développement de la nycturie chez l'homme

La miction nocturne fréquente chez les hommes est une conséquence des processus physiologiques naturels. L'augmentation du nombre de pulsions, de la concentration d'urine et de son volume est associée à des changements involutifs dans le corps. Chez les hommes d'âge avancé, le développement de la nycturie est enregistré beaucoup plus souvent que chez les femmes. Cependant, ce n'est pas la seule différence entre le cours des processus pathologiques chez les patients de différents sexes..

Les symptômes supplémentaires de la nycturie chez les hommes comprennent la douleur et un changement de la teinte de l'urine. Les manifestations de la pollakiurie (augmentation du besoin d'uriner avec une quantité constante d'urine excrétée) sont enregistrées à la fois avec des changements liés à l'âge dans le corps et en raison du développement de maladies graves.

Les principales pathologies "masculines" incluent: vessie hyperactive, adénome de la prostate, prostatite.

La réception de toute quantité d'urine avec une activité excessive de l'urée entraîne une envie immédiate. La pathologie se produit à la fois indépendamment et est une conséquence de l'adénome. À la suite de la maladie, une hypertrophie de la glande est fixée, ce qui provoque une violation de la circulation sanguine et de la pression de l'urée.

Nocturie chez les enfants

L'augmentation de la miction chez les enfants est considérée comme un processus physiologique normal, mais seulement jusqu'à 2 ans. Chez les garçons, une augmentation de la miction peut durer jusqu'à l'âge de sept ans. Dans la pratique médicale, il y a eu des cas de développement de polyurie âgés de 7 à 15 ans. Chez les nourrissons, les envies fréquentes sont souvent étroitement liées à l'incontinence urinaire (énurésie). En même temps, le bébé ne dort pas bien, est anxieux, pleure.

Le développement de la nycturie chez les enfants est associé aux conditions suivantes:

  • vidange de la vessie à un niveau réflexe (il s'agit d'un processus normal pouvant aller jusqu'à un an),
  • immaturité des voies urinaires (normale jusqu'à 1-2 ans),
  • phase profonde de sommeil (l'enfant ne se réveille pas s'il veut aller aux toilettes, ce qui entraîne la libération d'urine dans un rêve),
  • basse température dans l'appartement,
  • tension nerveuse fréquente (dans l'enfance, toute situation stressante fait travailler activement le système excréteur).

Selon les experts, les causes des troubles de la diurèse chez les enfants sont souvent associées à différents types d'inflammations. Ceci est également observé dans le contexte des pathologies congénitales des reins, des malformations cardiaques et du diabète sucré à progression rapide..

Caractéristiques du diagnostic de la nycturie

Il est impossible de traiter la pathologie sans mesures diagnostiques spécialisées. Identifier la véritable cause de l'augmentation de la diurèse aidera les études modernes en laboratoire et instrumentales. Lors de la première visite chez un spécialiste, un historique médical complet est réalisé (symptômes, état général, pathologies supplémentaires, maladies antérieures et interventions chirurgicales).

Sur la base des données, le spécialiste prescrit un ensemble de mesures diagnostiques. Il comprend:

  • Examen échographique de l'urée. La procédure vous permet d'identifier le volume résiduel d'urine.
  • Examen échographique des reins. La procédure vise à étudier l'état du système urinaire et la présence / absence de calculs.
  • Baksev. Détermine la présence / absence d'agents pathogènes.
  • Analyse clinique de l'urine. Détermine la composition quantitative des protéines et d'autres composants.
  • Échantillon d'urine selon Zimnitsky. La procédure vise à déterminer le volume d'urine quotidien et son poids.

De plus, les experts recommandent de tenir un journal des mictions, qui doit être emporté avec vous. Il vous permet d'enregistrer la fréquence des pulsions et la fréquence du processus. Les hommes doivent tenir un journal pendant trois jours, les femmes - quatre jours. À la fin du diagnostic, le médecin établit le diagnostic final et prescrit une thérapie complexe.

Mesures médicales et préventives

Il n'y a pas de traitement spécifique pour augmenter la miction. L'élimination de la pathologie vise à normaliser le rapport d'urine excrété avec le liquide entrant dans le corps. Le traitement commence par la lutte contre la principale cause-provocatrice de la nycturie. Avec les changements dans la glande de la prostate, les hommes doivent suivre une cure d'antagonistes α1-adrénergiques et d'inhibiteurs de 5α-réductase.

Pour se débarrasser des signes d'un trouble du système urinaire et réduire la miction, des médicaments qui soulagent l'irritation et normalisent le fonctionnement de la vessie sont utilisés. La pharmacothérapie est prescrite individuellement. Les médicaments, leur dosage et leur durée d'utilisation, dépendent de la négligence du processus et de la cause profonde de son développement.

Les mesures thérapeutiques supplémentaires comprennent: limiter la consommation de liquide (surtout le soir), éliminer l'alcool, le dîner 2 heures avant le coucher, les sédatifs légers et les comprimés antimuscariniques. Avec une miction accrue chez les femmes, des exercices spéciaux sont prescrits qui doivent être effectués à la maison. Leur objectif est de renforcer les muscles du plancher pelvien.

La prévention de la pathologie consiste en une visite systématique chez un urologue, un apport hydrique modéré (sans aller au-delà de la norme quotidienne) et un entraînement des muscles pelviens. Les experts recommandent un traitement rapide des maladies qui provoquent des mictions fréquentes. Les remèdes populaires et l'automédication sont inacceptables!

Pourquoi les femmes urinent-elles souvent la nuit?

Uriner la nuit chez les femmes est un problème qui inquiète souvent les femmes enceintes, les personnes âgées et celles qui souffrent de maladies du système génito-urinaire. Il existe des causes plus rares de nycturie - hyperglycémie, tubolopathie ou hydronéphrose. De nombreux facteurs font qu'une femme vide sa vessie la nuit. Pour résoudre le problème, il est important de diagnostiquer correctement puis d'effectuer un traitement correct en temps opportun..

Pendant 24 heures, une personne sécrète jusqu'à deux litres d'urine, visitant les toilettes 4-7 fois. De plus, la miction nocturne ne dépasse pas deux fois. Lorsque la miction se produit plus souvent, une femme boit peut-être beaucoup d'eau. Pour les coups, jusqu'à 75% du liquide quitte le corps. Chez une personne qui utilise 1-2 litres d'eau pendant cette période, la diurèse est de 800 à 1500 ml. Si vous buvez 3 litres de liquide par jour, aller aux toilettes augmentera jusqu'à 4 fois par nuit.

Mais lorsque la miction nocturne se produit beaucoup plus souvent, même en raison de la consommation de grandes quantités de liquide, elle est nocive pour le corps. Avec l'urine, des substances utiles et des sels minéraux en sortent, ce qui se termine par le développement d'hyponatrémie, de convulsions, de troubles dyspeptiques, de coma.

Facteurs physiologiques

La miction fréquente chez les femmes est la norme pendant la grossesse, la ménopause et le syndrome prémenstruel. Lorsqu'elle porte un enfant, la nycturie est causée par des changements hormonaux au cours du premier trimestre et par une compression de l'urée par l'utérus au cours des derniers mois. Dans la période prémenstruelle, une polyurie nocturne apparaît également en raison de changements hormonaux. Mais après les menstruations, le fond se stabilise et l'utilisation nocturne des toilettes s'arrête.

Entre autres raisons, on peut distinguer:

  • La raison de l'augmentation de la miction la nuit avec la ménopause est due à une diminution de la production d'hormones sexuelles et à une perte d'élasticité des tissus, y compris les muscles de la vessie. La perturbation du fonctionnement d'un organe le rend incapable de contenir du liquide.
  • Chez les femmes plus âgées, des mictions multiples sont notées dans 80% des cas. Cela est dû à la perte du tonus musculaire de l'urée et à son étirement.
  • Chez les femmes âgées, l'urètre est facilement endommagé, ce qui contribue au développement de maladies infectieuses et inflammatoires des organes génito-urinaires. En plus des fréquents déplacements aux toilettes, ces maladies s'accompagnent de douleur, de douleur, d'incontinence urinaire temporaire.
  • La pollakiurie nocturne peut être causée par la consommation de produits diurétiques au coucher: flocons d'avoine, sarrasin; cornichons; baies (cerises, framboises, canneberges); légumes (concombres, carottes, asperges, betteraves, courgettes); épices (persil, ail, céleri); melons (pastèque, citrouille); fruits (ananas, abricot). Parmi les boissons, le diurétique naturel est l'eau minérale, le lactosérum, le bouillon d'églantier, les jus de pomme ou de raisin. De plus, la nycturie est fournie aux femmes qui, après le dîner, boivent de l'alcool, du café et du thé, ce qui irrite la vessie..
  • La miction nocturne peut être causée par l'habitude de s'asseoir droit. Cette pose entraîne des troubles circulatoires, une rétention d'eau dans le corps.
  • Pourquoi la nycturie apparaît-elle après la prise de certains médicaments? De nombreux médicaments ont un effet diurétique. Par exemple, les médicaments antihypertenseurs ont un effet diurétique. Il est préférable de prendre ces médicaments le matin ou au déjeuner..
  • De plus, l'augmentation de la production d'urine la nuit chez les femmes sans douleur provoque du stress. Surmenage émotionnel rend la vessie plus sensible, provoquant des déplacements fréquents aux toilettes.

Facteurs pathologiques

Les causes de mictions fréquentes et douloureuses chez les femmes la nuit peuvent être pathologiques. Dans ce cas, nous parlons de maladies du système génito-urinaire.

  1. La pyélonéphrite est caractérisée par une inflammation du bassin rénal. L'émergence d'une pathologie contribue à une hypothermie et une infection constantes. La pyélonéphrite aiguë se manifeste par de fortes douleurs dans le bas du dos, une faiblesse, des nausées, de la fièvre jusqu'à 40 ° C. La forme chronique se caractérise par une gêne tirante, des mictions fréquentes, la présence de caillots purulents et sanguins dans l'urine.
  2. La cystite est une inflammation aiguë ou chronique de l'urée. L'apparition de la maladie contribue à une infection bactérienne qui a pénétré le système urinaire. Symptômes de cystite: mictions fréquentes, accompagnées d'inconfort dans l'urètre; une légère augmentation de la température à 37,5 ° C; des caillots sanguins se trouvent dans l'urine.
  3. L'urétrite se caractérise par une inflammation de l'urètre. Les signes de pathologie sont la douleur, la douleur et la sensation de brûlure qui se produisent pendant la miction. Si la maladie devient chronique, l'inconfort hante constamment la femme. L'urétrite est souvent associée à une cystite..
  4. La néphrolithiase est caractérisée par la formation pathologique de calculs dans les organes urogénitaux (vessie, uretères, bassin). L'urrolithiase se manifeste par une envie soudaine d'uriner pendant l'activité physique. Il y a aussi un symptôme de «pose» de l'urée lorsque le flux est interrompu, mais l'organe n'est pas encore complètement vide. Les femmes s'inquiètent de l'inconfort dans l'aine résultant de mouvements ou de miction.

Maladies gynécologiques

La miction fréquente la nuit avec la libération d'une petite quantité d'urine chez les femmes peut être causée par des formations de type tumoral du système reproducteur. Ces pathologies comprennent le kyste, le fibrome, les fibromes. Ce sont des tumeurs bénignes dont la formation est presque asymptomatique. Les troubles dysuriques ne surviennent que lorsque la formation devient importante et exerce une pression sur les organes voisins.

En plus d'une augmentation de la miction, d'autres symptômes sont caractéristiques de la pathologie:

  • inconfort dans le bas-ventre;
  • trouble du cycle menstruel;
  • anémie;
  • saignement utérin.

D'autres facteurs dans l'apparition de la nycturie chez les femmes sont le prolapsus de l'utérus. La pathologie se développe lorsque les ligaments et les muscles du bassin soutenant l'organe sont affaiblis..

Le non-traitement du prolapsus entraîne un déplacement de la vessie, qui s'accompagne d'énurésie, des mictions fréquentes la nuit. La maladie se manifeste également par des douleurs dans la région inguinale, une hyperménorrhée, une gêne dans le vagin..

Troubles endocriniens

La miction fréquente chez les femmes la nuit est une des principales manifestations du diabète. La maladie se développe en violation du métabolisme des glucides. En plus des mictions répétées, la maladie s'accompagne de démangeaisons de la peau, d'une vulvite, d'une cicatrisation prolongée des plaies, d'un malaise chronique.

L'envie constante d'uriner provoque un diabète insipide. Une maladie rare se développe lorsque l'hypothalamus et l'hypophyse se décomposent, raison pour laquelle la concentration de l'hormone vasopressine dans le sang diminue.

Avec le diabète insipide, la quantité d'urine libérée par jour peut dépasser cinq litres. Autres symptômes de pathologie - soif intense, perte de poids sans cause, malaise, nausées, vomissements, dessèchement des muqueuses ou de la peau.

Autres maladies

Parfois, la miction fréquente chez les femmes la nuit provoque des perturbations dans le fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins. Les maladies se manifestent par un trouble de l'équilibre eau-sel, un gonflement, une hypertension artérielle. Pendant la journée, le liquide s'accumule dans le corps et pendant le repos nocturne, le gonflement diminue, ce qui contribue à la miction.

Des mictions fréquentes inquiètent les femmes avec une hyperactivité de la vessie, ce qui perturbe le processus de miction. Les signes du syndrome sont l'énurésie, qui est particulièrement visible pendant la grossesse et la vieillesse..

Comment diagnostiquer un problème

Un certain nombre de mesures diagnostiques sont effectuées pour détecter la nycturie. Pour révéler ce qui provoque exactement des mictions nocturnes fréquentes, une biochimie sanguine est effectuée. L'analyse permet d'identifier les violations dans le travail de tous les organes.

Pour exclure le diabète, vous devez donner du sang pour le sucre. Glucose normal jusqu'à 6,5 mmol / l.

Le test de Zimnitsky est l'étude la plus informative, qui vous permet de détecter la plupart des causes de la nycturie. L'analyse est effectuée pour identifier la fonction de concentration et de sécrétion d'eau des reins et de l'élevage.

Pour un échantillon pendant la journée, 8 à 12 portions d'urine sont collectées toutes les 2 à 3 heures. L'étude détermine la gravité spécifique et le volume d'urine. Chez une personne en bonne santé, la quantité quotidienne d'urine excrétée doit dépasser la nuit. Normalement, la proportion d'une portion peut atteindre 1035.

Lorsque la densité de l'urine est la même que celle du sang, cela indique une violation de la capacité de concentration des reins. Si les indicateurs sont plus bas, on peut parler d'hyposténurie accompagnant l'insuffisance rénale et de pyélonéphrite. Une densité supérieure à 1025 est caractéristique d'une inflammation sévère des reins, d'une déshydratation, d'une augmentation de la viscosité du sang.

L'échographie et la radiographie sont effectuées pour diagnostiquer la lithiase urinaire et les fibromes utérins..

Traitement

Après avoir identifié la cause, le traitement est sélectionné pour une miction rapide qui survient chez les femmes la nuit. Souvent, un symptôme similaire apparaît avec une inflammation du système génito-urinaire. Le principal objectif du traitement de la cystite, de la pyélonéphrite ou de l'urétrite est l'élimination de l'infection par l'utilisation d'antibiotiques, d'uroseptiques, de médicaments anti-inflammatoires, d'antispasmodiques.

Pour éliminer la microflore pathogène, les types d'agents antimicrobiens suivants sont utilisés:

  1. Pénicillines (ampicilline, amoxicilline);
  2. Fluoroquinolones (Moxifloxacine, Ciprofloxacine);
  3. Céphalosporines (céfuroxime, ceftriaxone);
  4. Nitrofuranes (Nitroxoline, Nevigramonom).

Pour éliminer la miction fréquente et douloureuse la nuit chez les femmes peut également des préparations à base de plantes naturelles. Les médicaments populaires de ce groupe sont Uronefron, Kanefron, Phytolysin, Cyston.

La miction nocturne est traitée avec des uroantiseptiques. Ce sont des agents antibactériens utilisés pour le traitement complexe des processus inflammatoires, tels que le biseptol, la furadonine, la nitroxoline, la paline.

Si des mictions abondantes le soir et la nuit sont causées par des troubles endocriniens, des médicaments hypoglycémiants sont utilisés. Avec le diabète de type 1, une insulinothérapie est effectuée. Le diabète sucré est traité avec des substituts de vasopressine - Tipressin Tanat, Antidiuretin SD.

Lorsque les envies nocturnes sont non seulement plus rapides, mais également accompagnées de douleurs dans l'urètre lors de la vidange, des analgésiques et des antispasmodiques peuvent être prescrits. C'est Riabal, No-shpa, Spazmolgon ou Drotaverin.

Avec des mictions fréquentes, la physiothérapie est utilisée pour normaliser le fonctionnement du système excréteur. Procédures efficaces - myostimulation utilisant des capteurs de vibration urétrale et rectale, stimulation électrique des muscles pelviens, UHF du bas-ventre.

ethnoscience

Si vous voulez vraiment utiliser les toilettes la nuit, vous pouvez ajuster la miction en utilisant des décoctions à base de plantes.

  • Les bourgeons de bouleau aideront à normaliser le travail de la vessie. Pour préparer une boisson, 10 g de matière première sont versés dans 200 ml d'eau bouillante, laissés infuser 2 heures. Le médicament est pris trois fois par jour, 0,5 tasse à la fois.
  • Les rudiments du peuplier noir sont également utilisés. 50 g de graines sont versés avec un demi-litre d'eau bouillante. Perfusion à jeun dans 100 ml.
  • Pour normaliser le travail des reins, de la vessie et améliorer l'état psycho-émotionnel, il est utile pour les femmes de boire du thé à la menthe. 20 g de feuilles séchées hachées sont versés avec 1,5 litre d'eau bouillante et placés sur la cuisinière pendant 10 minutes. Le bouillon est pris trois fois par jour.
  • Avec une miction douloureuse, il est utile d'appliquer des compresses médicales au bas de l'abdomen. Un oignon ordinaire a un effet analgésique. Les légumes sont pelés et moulus. La bouillie est placée sur de la gaze et appliquée sur l'aine pendant 2-3 heures. La procédure est effectuée quotidiennement jusqu'à disparition des symptômes..
  • Pour éliminer la douleur avec des mictions nocturnes répétées, une compresse de prêle des champs aidera. La matière première broyée est appliquée dans la région inguinale le soir pendant 20 minutes.
  • Avec un vidage fréquent de la vessie la nuit, il est utile de prendre un bain chaud avec une décoction d'aiguilles de pin ou de foin. La durée du traitement de l'eau est de 25 minutes. Après cela, vous devez vous coucher et vous mettre à couvert avec une couverture.

Il est plus facile pour les femmes de prévenir la nycturie que de traiter les maladies qui provoquent un symptôme désagréable. À cette fin, il est nécessaire de traiter en temps opportun les maladies infectieuses des voies génito-urinaires, d'éviter l'hypothermie, de contrôler le niveau de glucose dans le sang. La nuit, vous ne devez pas boire beaucoup d'eau et manger des aliments qui provoquent une pollakiurie. Il est également important de consulter régulièrement un gynécologue, un thérapeute et de maintenir un mode de vie sain..

Causes de mictions fréquentes sans douleur chez les femmes

Si une femme va souvent aux toilettes pour une petite - ce n'est pas seulement désagréable et gênant, mais dans certains cas, cela parle de dysfonctionnements graves du corps. Lorsque la miction fréquente est naturelle, lorsqu'elle est dangereuse et que faire à ce sujet?

La miction fréquente est combien

Combien de fois par jour une personne va aux toilettes est une affaire individuelle. Dépend de l'âge, de l'état de santé, de ce qu'il mange et boit, même du temps.

Le tarif journalier moyen est de 3 à 10 fois, la nuit - pas plus d'une fois.

Polyurie - uriner plus de 10 fois par jour, nycturie - plusieurs fois par nuit - c'est l'occasion de consulter un médecin.

Habituellement, ce n'est pas le nombre de voyages dans la salle des dames qui inquiète, mais le fait qu'ils sont devenus plus fréquents. Si une femme veut constamment utiliser les toilettes pendant un petit moment, vous devez trouver la raison.

Les raisons

Pour les déplacements fréquents aux toilettes, des causes physiologiques et pathologiques sont possibles.

Causes physiologiques des mictions fréquentes

Les raisons sont les suivantes:

  1. Grossesse. Pendant la grossesse, le fond hormonal change, le volume sanguin augmente et la circulation des fluides devient plus intense. À partir du deuxième trimestre, l'utérus augmente considérablement de volume et appuie sur la vessie. Tout cela conduit à des envies fréquentes et plus la durée est longue, plus.
  2. Menstruation. Au cours de la période prémenstruelle, le liquide s'accumule dans le corps et, avec le début des menstruations, il est excrété.
  3. Climax Le tonus des muscles du canal urinaire et de la vessie dépend du niveau d'oestrogène. Avec l'extinction de la fonction reproductrice, la quantité d'hormones diminue. Il provoque une incontinence urinaire et des mictions fréquentes sans douleur chez les femmes pendant la journée et pendant le sommeil.
  4. Prendre des diurétiques. Avec une telle thérapie, non seulement la quantité d'urine augmente, mais aussi le volume d'urine excrété.
  5. Régime. Les aliments gras, épicés et salés provoquent une irritation des récepteurs de la vessie, et vous voulez aller aux toilettes plus souvent. Le café, le thé vert, la bière ont le même effet diurétique..
  6. Stress. Les facteurs psycho-émotionnels affectent tout le corps. Un stress sévère entraîne une privation d'oxygène des cellules, qui se manifeste, entre autres, par l'envie d'aller aux toilettes.

Presque toutes ces causes de mictions fréquentes sans douleur chez les femmes sont temporaires, mais nécessitent une attention et un contrôle minutieux, car elles peuvent provoquer des infections des voies urinaires.

Causes pathologiques des mictions fréquentes

L'envie fréquente aux toilettes n'est pas toujours inoffensive, dans de nombreux cas, elle est une manifestation de maladies inflammatoires graves, de maladies infectieuses, de néoplasmes, etc. Parfois, elles s'accompagnent de douleur, d'autres manifestations désagréables, et parfois non, et la miction est le seul symptôme que vous ne devez pas regarder pour commencer le traitement à temps.

Les causes pathologiques des mictions fréquentes chez les femmes sont divisées en trois groupes:

1. Maladies du système urinaire:

  • la cystite est une inflammation de la muqueuse de la vessie. Avec la cystite, l'urine est trouble, le bas-ventre fait mal, la miction s'accompagne de douleurs, de brûlures, d'une sensation de vidange incomplète de la vessie;
  • urétrite - inflammation de l'urètre. Les symptômes sont similaires à la cystite, du mucus apparaît dans l'urine;
  • pyélonéphrite - inflammation du bassin rénal. Symptômes: lombalgie, urine avec du sang et du pus, forte fièvre;
  • maladie de la lithiase urinaire. Symptômes: douleur dans le bas-ventre, s'étendant jusqu'à la cuisse, miction avec du sang, interruption du flux urinaire;
  • atonie (tonalité affaiblie) de la vessie. Avec cette pathologie, il y a une envie d'uriner chez les femmes sans urine ou avec une très petite quantité de liquide excrété, l'incontinence;
  • hyperactivité de la vessie. Les récepteurs nerveux maintiennent les murs dans un ton constant, provoquant une envie d'aller aux toilettes.

2. Maladies gynécologiques:

  • l'omission de l'utérus entraîne une déformation et un déplacement de tous les organes du petit bassin et une pression sur la vessie;
  • les fibromes utérins, atteignant une taille importante, exercent une pression sur les organes du système urinaire. Symptômes: douleurs abdominales basses, saignements utérins, incontinence urinaire.
  • diabète insipide. Une maladie rare qui survient en raison d'anomalies de l'hypothalamus ou de l'hypophyse. Symptômes: libération d'une grande quantité d'urine (6 à 15 litres par jour) et soif constante;
  • Diabète. La carence en insuline provoque la soif, et elle - mictions fréquentes.

Diagnostic et traitement

Quoi qu'il en soit, les femmes urinent fréquemment la nuit sans douleur ou pendant la journée et s'accompagnent de brûlures, de démangeaisons et d'autres symptômes désagréables, elles nécessitent un examen.

Commencez avec un thérapeute, il vous prescrira les tests nécessaires:

  • un test sanguin général et biochimique montrera la présence d'un processus inflammatoire, des problèmes avec la glande thyroïde, les reins, etc.
  • l'analyse générale de l'urine révélera des impuretés de mucus, de protéines, de sel, etc.;
  • frottis de microflore vaginale sur des champignons et des bactéries pathogènes;
  • L'échographie des organes pelviens montrera une augmentation, une déformation, un déplacement des organes, la présence de néoplasmes.

Après l'examen et l'examen initiaux, le thérapeute vous dirigera vers un spécialiste - un urologue, endocrinologue, gynécologue ou néphrologue. Dans certains cas, vous aurez besoin de l'aide d'un chirurgien.

Tout traitement des mictions fréquentes, sans douleur ou avec douleur, vise à éliminer non pas le symptôme, mais la cause - la maladie sous-jacente.

Les infections sont traitées avec des antibiotiques, des pro et des prébiotiques pour restaurer la microflore, des antispasmodiques sont utilisés pour soulager la douleur, etc..

Ne vous auto-médicamentez pas. Quelle que soit la pathologie, la thérapie est complexe. Et prescrire et contrôler ses experts.