Principal

Tumeur

Hydronéphrose rénale chez les nouveau-nés: causes, symptômes et pronostic

Il y a une pyéloectasie due au fait que l'urine dans le corps de l'enfant ne peut pas s'écouler complètement normalement et cela pose des problèmes. Dans certains cas, et non avec un traitement rapide, cette maladie se transforme en une pathologie plus grave, à savoir l'hydronéphrose: alors l'enfant a plus de liquide dans les reins qu'il ne le devrait, bien que l'urine soit tout à fait normale. Cette pathologie doit être traitée, car si cela ne se produit pas, le rein peut non seulement cesser de remplir ses fonctions, mais aussi commencer à menacer la vie de l'enfant.

Types d'hydronéphrose et les causes de son apparition chez un nouveau-né

Le plus souvent, les causes de l'hydronéphrose sont des anomalies congénitales de la structure des reins et de leurs vaisseaux. Il y a l'hydronéphrose, qui affecte un seul rein (unilatéral) et qui affecte les deux (bilatéral). Le plus souvent, une hydronéphrose unilatérale peut être trouvée. Il existe plusieurs types de cette pathologie:

  • Pyélectasie - en raison d'une pression urinaire élevée, le bassin rénal commence à s'étirer. Si vous commencez le traitement à ce stade, il est tout à fait possible d'éviter des conséquences graves. Les fonctions du rein n'ont pas encore été violées, mais sa taille est déjà légèrement augmentée.
  • Hydrocalicose - le bassin rénal se dilate encore plus, il y a aussi une augmentation de la taille du calice rénal. L'excès de liquide qui se trouve dans les tubules du rein commence à comprimer fortement le parenchyme rénal et perturbe ainsi presque complètement ses fonctions normales.
  • Atrophie des tissus rénaux - Ce stade de la maladie n'est plus traité et est irréversible. En raison de l'inhibition constante des fonctions du rein, il y a une perte complète de ses fonctions et, par conséquent, la mort de l'organe. Il convient de noter qu'un organe qui ne peut pas remplir ses fonctions normalement est dangereux pour le corps d'un nouveau-né et d'un adulte.

Par conséquent, si vous ou le médecin traitant avez le moindre soupçon que les reins du bébé ne vont pas bien, vous devez immédiatement diagnostiquer et si les craintes sont confirmées, vous devez immédiatement commencer à traiter l'hydronéphrose. Il convient de noter que, comme la plupart des autres maladies associées aux reins d'un nouveau-né, si vous commencez un traitement en temps opportun, il y a de meilleures chances qu'à l'avenir cela n'affecte pas la santé du bébé.

Comme le montre la pratique mondiale, dans la plupart des cas, les dysfonctionnements du corps de l'enfant ont commencé à être constatés non pas par les médecins, mais par les parents. Par conséquent, ne perdez pas de vigilance, mais surveillez l'état et le bien-être du bébé immédiatement après la naissance. Après tout, ce sont les parents qui sont responsables de vos bébés. Afin de comprendre que tout n'est pas en ordre avec le bébé, à savoir avec ses reins, vous devez surveiller attentivement le comportement de l'enfant et de ses urines. Si un nouveau-né commence à développer des pathologies rénales, il se comportera de manière très agitée. La nature de l'urine changera également, et dans certains cas, même une impureté d'une petite quantité de sang peut apparaître, ce qui devrait vous alerter immédiatement et vous faire consulter immédiatement un médecin.

Hydronéphrose chez un nouveau-né: diagnostic et traitement

L'hydronéphrose est une violation des reins chez un nouveau-né. Cette pathologie est de plus en plus courante ces dernières années et nécessite un diagnostic et un traitement immédiats..

Diagnostic de l'hydronéphrose chez un nouveau-né

Selon le degré de développement de la maladie chez le nouveau-né, l'hydronéphrose sera exprimée différemment. Selon les statistiques et de nombreuses études, l'hydronéphrose ne se manifeste en aucune façon jusqu'au troisième stade de la maladie, lorsque le rein commence à perdre ses fonctions. La seule chose à laquelle les parents peuvent prêter attention, c'est que l'enfant est devenu très agité. Dans certains cas, une petite quantité de sang peut être présente dans l'urine du bébé.

Si l'hydronéphrose chez un enfant a commencé à se développer avant même la naissance, sa présence peut être observée au stade de la grossesse à l'aide d'un diagnostic échographique périnatal. Dans ce cas, vous n'avez pas besoin d'attendre les dernières semaines de grossesse, la présence de pathologie devient évidente à partir de la 15e semaine de grossesse, lorsque vous pouvez considérer le système collectif de l'organe.

Le principal signe de pathologie est une hypertrophie rénale d'un enfant. Si de tels écarts sont constatés, il est nécessaire tout au long de la grossesse d'observer le bébé et, après sa naissance, de procéder à un nouvel examen très approfondi. Si les symptômes de la pathologie persistent après la naissance, des mesures diagnostiques supplémentaires seront prescrites, à savoir:

  • Échographie des reins et de la vessie avant et après la miction;
  • cystourethrographie mixte;
  • urographie intraveineuse;
  • néphroscintigraphie - le système urinaire du rein est examiné à l'aide de radioisotopes.

Dans certains hôpitaux, d'autres méthodes de diagnostic tout aussi efficaces peuvent être utilisées, à savoir: la tomodensitométrie ou la renographie par radio-isotopes à résonance magnétique, les CDC, etc. Afin de vérifier pleinement la présence d'une pathologie, des tests fonctionnels d'urine peuvent également être effectués. De plus, après une étude approfondie, un urologue pédiatrique devrait poser un diagnostic précis et vous expliquer comment il va traiter cette pathologie. Il convient de souligner qu'un diagnostic précis de la présence d'hydronéphrose n'est possible que lorsque l'enfant a un mois.

Hydronéphrose du nouveau-né: traitement

L'hydronéphrose ne peut être guérie que par la chirurgie. Avec l'aide d'anciennes méthodes de traitement, vous pouvez ralentir le début du processus inflammatoire ou atténuer le cours de la maladie et de ses symptômes avant que l'opération ne soit effectuée directement. Pendant l'opération, tous les obstacles qui empêchent l'urine de quitter le corps normalement de manière naturelle seront supprimés. Il convient de noter que chaque cas est individuel et que le médecin doit donc choisir indépendamment la méthode chirurgicale en fonction de la complexité de la pathologie et du degré de son développement.

Aujourd'hui encore, vous pouvez trouver des cas assez fréquents de traitement endoscopique de l'hydronéphrose. Après deux petites perforations, des endoscopes spéciaux de très petite taille sont insérés dans la cavité abdominale. L'ensemble du processus d'exploitation est contrôlé directement via un écran d'ordinateur. En utilisant cette méthode de traitement, vous pouvez éviter de nombreuses complications, ainsi que la survenue de divers types de blessures..

Je voudrais également ajouter que la pyéloectasie chez un nouveau-né n'a pas besoin d'intervention médicale. Il est seulement nécessaire d'observer l'enfant assez souvent à l'aide d'une échographie. Si le bébé a reçu un diagnostic d'hydronéphrose du premier ou du deuxième degré, il y a des cas où il décède de lui-même au cours de la première année de vie et n'a pas besoin d'intervention chirurgicale.

Les parents devraient-ils s'inquiéter lorsque le bassin du bébé est agrandi? Méthodes de diagnostic d'une maladie, causes de son apparition, méthodes de traitement

Agrandissement du bassin rénal chez un enfant - aujourd'hui, un tel problème n'est pas rare. En médecine, l'expansion pathologique de cette partie de l'organe est appelée terme spécial - pyéloectasie. Ce trouble se développe chez les enfants de tout âge et de tout sexe. Dans la plupart des cas, la maladie est de nature unilatérale, les dommages aux capsules pelviennes des deux côtés en même temps sont assez rares.

La pielectasie peut être une maladie congénitale ou acquise. La pathologie est souvent diagnostiquée spécifiquement chez les garçons, car chez les filles, elle survient environ 4 à 5 fois moins souvent. Pour comprendre pourquoi le bassin rénal augmente chez les nouveau-nés et les jeunes enfants, vous devez comprendre l'essence du problème. Par conséquent, nous vous suggérons de vous familiariser avec cette maladie plus en détail..

Un organe humain important - les reins

Étant une sorte de filtre, les reins nettoient le fluide corporel et en renvoient une partie après le nettoyage dans la circulation sanguine. Le liquide restant, allant des reins à l'uretère, est éliminé du corps. Ainsi, une personne doit être reconnaissante aux reins pour la libération de toutes les substances nocives et toxiques du corps..

La filtration se produit dans deux reins, car il s'agit d'un organe apparié.

Chaque rein est constitué de petits calices rénaux. L'urine y est recueillie; elle passe à travers leurs parois, étant filtrée. Relier les reins aux uretères, bassin rénal. Plus larges dans la partie supérieure connectée au rein, ils deviennent beaucoup plus étroits dans la partie inférieure et ressemblent un peu à l'extérieur à un entonnoir.

Comment traiter?

Le traitement d'une hypertrophie rénale gauche ou droite est effectué après les résultats de l'examen. La thérapie peut être effectuée de manière conservatrice ou chirurgicale. Avec le développement du processus inflammatoire, la perturbation des organes, un certain nombre de médicaments sont prescrits, notamment:

  1. Antibiotiques et uroantiseptiques - vous permettent d'éliminer l'inflammation, de supprimer et de détruire l'agressivité des micro-organismes pathogènes: monuraux, ceftriaxone, clarithromycine, ampicilline et autres qui ont un large spectre d'action.
  2. Remèdes à base de plantes - soulagent l'inflammation, contribuent à l'élimination du sable et des petites pierres des reins et de l'uretère: Cyston, Kanefron, pâte Fitolizin.
  3. Médicaments immunomodulateurs - augmentent les défenses de l'organisme, réduisent le risque de rechute.

Si nécessaire, le médecin peut prescrire d'autres médicaments, en particulier ceux qui améliorent la circulation sanguine, normalisent la pression artérielle. Un traitement important est le maintien d'un régime sans sel. Le patient doit refuser les aliments gras, frits et épicés. Les avantages apporteront des légumes et des fruits, des produits laitiers et du lait aigre, des viandes faibles en gras. Un néphrologue pourra développer un régime alimentaire, donner des recommandations utiles pour le traitement.

Le traitement chirurgical est toujours effectué avec des lésions bilatérales des organes ou des risques élevés de complications. En pratique, le plus souvent utilisé:

  1. Urétéroplastie.
  2. Néphrectomie.
  3. Greffe du rein.

Le pronostic après traitement dépend directement du taux de progression et d'augmentation du bassin et du calice. Si un rein est endommagé, l'autre reprend ses fonctions. Lorsque les deux organes sont touchés, il est difficile de prédire le pronostic, car il existe un risque élevé de développer une hydronéphrose. Plus tôt le patient consulte un médecin et lui fournit le traitement nécessaire, plus les chances d'un pronostic positif sont grandes.

Bassin rénal chez les nouveau-nés

Il est possible de déterminer en temps opportun la présence de la maladie in utero grâce à l'échographie (échographie). À la 17e semaine de grossesse et plus tard grâce à cette étude, il est possible de déterminer la taille du bassin rénal chez un nourrisson et de les corréler avec des indicateurs reconnus par la norme.

La norme de la taille du bassin rénal:

  • Grossesse jusqu'à la 32e semaine - de 4 à 5 mm;
  • Grossesse de 32 à 36 semaines - de 5 à 6 mm;
  • Nouveau-né - pas plus de 7-8 mm.

Si l'échographie montre que les dimensions du bassin sont supérieures aux valeurs indiquées, indiquez: il y a un bassin agrandi. Dans ce cas, une augmentation jusqu'à 10 mm nécessite de surveiller la dynamique. Et si la taille du bassin dépasse 10 mm, une intervention spécialisée est requise.

Détection de pathologie dans l'enfance

Les reins et le système urinaire se forment chez le fœtus à 6-7 semaines de gestation. Une augmentation du bassin gauche ou droit peut déjà être déterminée lors de la deuxième échographie prévue (à 18-20 semaines). Après la naissance, un bilan de santé du bébé et une confirmation du diagnostic sont effectués. En bas âge, la taille des structures rénales est surveillée tous les 3 mois. En plus de la technique instrumentale pour les enfants de plus d'un an, la radiographie est prescrite et la composition du sang et de l'urine est analysée en laboratoire. À la palpation de l'abdomen, le médecin découvre une mégacystose (hypertrophie de la vessie).

Recherche en laboratoire

Pour le diagnostic de pyéloectasie, des tests de laboratoire sont d'abord prescrits, confirmant la présence d'écarts dans le fonctionnement du système urinaire. Si le bassin rénal est élargi chez un enfant, des changements dans la composition de l'urine et du sang sont observés, le volume d'urine excrété est perturbé. Par conséquent, le médecin oriente vers l'examen suivant:

  1. Analyse sanguine générale. Avec le processus inflammatoire, le niveau de leucocytes augmente.
  2. Analyse générale d'urine. Il y a un changement dans la composition de l'urine: la présence de protéines de globules rouges, une augmentation du niveau de globules blancs. L'urine devient trouble, avec un précipité blanc.
  3. Collecte d'urine à Zimnitsky. Conduit pour étudier la fonctionnalité des reins. Le plus souvent, une pyéloectasie, une oligurie (manque d'urine) et une hyperstenurie (augmentation de la densité) sont diagnostiquées.
  4. L'étude de l'urine selon Nechiporenko. Pour l'analyse, prenez une portion moyenne d'urine. En présence d'une pathologie rénale, une augmentation du taux de leucocytes, de globules rouges et de cylindres est notée.
  5. Semis bactériologique d'urine. Il est nécessaire d'identifier un pathogène infectieux et de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques.

Après un examen de laboratoire, un diagnostic différentiel est effectué. Les changements dans l'urine et le sang peuvent être des signes de pyélonéphrite, d'hydronéphrose, de cystite, d'urolithiase.

Diagnostic instrumental

Le bassin droit ou gauche élargi du rein chez un enfant dans les premiers stades est détecté lors d'un examen instrumental. Le spécialiste évalue la taille, la forme et la structure des reins et de l'uretère, en examinant l'espace rétropéritonéal et le bas-ventre. Le parent du bébé est orienté vers les procédures suivantes:

  1. L'échographie permet d'évaluer la forme et la taille du bassin, du calice, la localisation des structures rénales, la localisation des veines. L'étude est sans danger pour les nourrissons et révèle une pathologie des reins dans l'utérus..
  2. La radiographie est nécessaire pour exclure la présence d'urolithiase.
  3. La tomodensitométrie et l'IRM sont effectuées pour confirmer le diagnostic et identifier les tumeurs de type tumoral, les pathologies du système vasculaire.
  4. L'endoscopie (cystographie, urographie) permet d'évaluer l'état des muqueuses de l'urètre, de la vessie, élimine les calculs immédiatement pendant l'étude.

Pour évaluer le fonctionnement des reins, certaines études sont réalisées à l'aide d'un produit de contraste. Cette technique est contre-indiquée chez les nourrissons..

Comment un bassin rénal élargi affecte-t-il le corps?

Une augmentation du bassin rénal chez les enfants pour les spécialistes est la preuve que des violations se produisent dans l'écoulement de l'urine dans l'uretère. L'urine s'accumule dans le bassin, augmentant son volume. Et bien que l'expansion du bassin rénal ne soit pas une maladie indépendante, cependant, elles ont de graves conséquences. De ce fait, sans intervention et correction appropriées, de graves changements dans le corps peuvent survenir:

  • Atrophie tissulaire;
  • La sclérose se développe;
  • L'insuffisance rénale se développe.

Comme vous pouvez le voir, même l'absence de manifestations douloureuses avec une légère augmentation du bassin rénal peut entraîner des perturbations dans le travail d'un organe aussi grave que les reins.

Conséquences et complications

L'hypotension du bassin rénal chez un enfant est un signe clair de débit urinaire altéré. Il s'accumule dans le bassin et conduit à son expansion. Sans traitement, des conséquences graves peuvent survenir:

  • atrophie tissulaire;
  • le développement de la sclérose;
  • rétrécissement de l'urètre;
  • maladie de la lithiase urinaire.

La complication la plus dangereuse est l'hydronéphrose, dans laquelle l'écoulement normal de l'urine est perturbé et le bassin augmente de taille. Il est également possible le développement d'une pyélonéphrite - une inflammation des reins. Processus inflammatoires sévères accompagnés d'une infection bactérienne. En l'absence de traitement, l'organe cesse de fonctionner, une insuffisance rénale se produit, pouvant entraîner la mort. La pyéloectasie peut provoquer un reflux vésico-urétéral lorsque l'urine revient de la vessie vers le rein. Autres complications moins fréquentes.

La raison de l'augmentation du bassin du rein chez un nouveau-né

Actuellement, diverses causes de la maladie du bassin.

L'augmentation congénitale dans la plupart des cas est héritée. Les caractéristiques individuelles du développement intra-utérin peuvent également conduire à une hypertrophie pelvienne des reins (formation d'un uretère rétréci, flexion).

Complications survenues pendant la grossesse en raison de l'utilisation incontrôlée de médicaments, violation d'un mode de vie sain par la mère, tout cela est également la raison pour laquelle le bassin du rein est élargi.

Les raisons de l'élargissement acquis du bassin sont également complétées par des complications après les maladies rénales de l'enfant et l'infection qui s'est infiltrée dans le corps..

Types de pyéloectasie

Il existe plusieurs types de pyéloectasie. Par le nombre d'organes touchés, la maladie peut être unilatérale ou bilatérale. En fonction de l'évolution de la maladie, on distingue les formes légères, modérées et sévères de la maladie. Il est classé pour des raisons d'occurrence:

La pyéloectasie acquise peut être organique, causée par le rétrécissement des conduits en raison du processus inflammatoire ou de la formation de calculs. La forme dynamique apparaît avec des tumeurs, une altération de l'équilibre hormonal, des maladies infectieuses qui provoquent le développement du processus inflammatoire.

INTÉRESSANT: quelle est la tumeur de Wilms chez les enfants?

Stades de la maladie

Pathologie congénitale ou acquise, une hypertrophie du bassin rénal peut survenir sur chacun des deux reins. Une expansion bilatérale est également possible lorsque les deux bassins s'agrandissent.

Une augmentation du bassin rénal chez les nouveau-nés se produit progressivement. Cela nous permet de distinguer les étapes suivantes du développement de la maladie

Étape initiale et facile

Une légère augmentation du bassin n'a pas modifié le fonctionnement des reins. L'enfant ne ressent pas d'inconfort, il n'y a pas de symptômes prononcés de pathologie. Il est possible de déterminer sa présence uniquement avec une étude échographique.

Moyenne

Au deuxième stade intermédiaire, avec une expansion significative du bassin, une augmentation du rein est également perceptible. Le tissu externe du rein est endommagé, son activité a diminué de 30 à 40%. En urinant, le bébé devient agité, pleure, ce qui indique certaines sensations douloureuses. Dans l'urine, une quantité minimale d'éléments sanguins peut apparaître.

Grade 3 - Lourd

Elle diffère de la deuxième augmentation des signes caractéristiques de la maladie. Le bassin rénal est encore plus élargi, ainsi que le rein de l'enfant. La destruction des tissus externes du rein augmente. La quantité d'urine produite est réduite. La douleur ressentie par le nouveau-né s'intensifie. Augmentation possible de la température corporelle.

Diagnostic de pathologie

En néphrologie pédiatrique, la pyéloectasie est classée comme:

  • côté droit;
  • côté gauche;
  • bilatéral.

La pathologie la plus courante du rein gauche et extrêmement rarement la droite ou les deux. Cette condition est également qualifiée par l'étiologie:

  • expansion organique congénitale;
  • expansion dynamique congénitale;
  • pyéloectasie acquise;
  • expansion dynamique acquise.

Quelle que soit la classification de la maladie, si le bassin du nouveau-né est élargi, le médecin doit prescrire une série d'études qui aideront à déterminer non seulement la cause, mais aussi le stade, établir un plan approximatif du traitement.

Si vous soupçonnez une expansion pelvienne du rein, vous devez montrer le bébé à un urologue dès que possible. Après avoir interrogé l'enfant ou les parents pour confirmer le diagnostic, le médecin prescrira un examen complet au petit patient. Le diagnostic de pyéloectasie comprend les méthodes de diagnostic suivantes:

  • analyse sanguine clinique et biochimique;
  • analyse générale de l'urine;
  • analyse d'urine selon Nechiporenko et Zimnitsky;
  • examen échographique des reins et de la vessie;
  • radiographie des voies urinaires;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée (prescrite dans les cas graves en présence d'indications médicales).

L'échographie est toujours considérée comme le moyen le plus efficace de diagnostiquer la pyéloectasie, ce qui vous permet de:

  • évaluer la taille du système pyélocalicéal des reins;
  • déterminer la présence d'un processus pathologique;
  • identifier le degré de dommage à la couche rénale fonctionnelle;
  • établir un défaut anatomique conduisant à une violation du processus normal d'évacuation de l'urine et au développement d'une pyéloectasie.

Comme indiqué précédemment, les pathologies congénitales du système urinaire chez les enfants sont diagnostiquées avec succès au cours du développement fœtal. À partir de 17 à 21 semaines de gestation, les reins, les uretères et la vessie urinaire du fœtus sont bien visualisés à l'aide d'une échographie.

Traitement

Après avoir reçu des informations sur l'expansion du bassin rénal chez les nourrissons, nous apprenons quelles méthodes sont utilisées pour traiter la maladie.

Pour déterminer l'état des reins et des uretères, les nouveau-nés et les enfants de moins de 2 ans doivent être étroitement surveillés par les parents et les spécialistes.

La clarification du diagnostic nécessite des études spéciales. Une radiographie donnera une réponse précise à la question de savoir si le bassin rénal du bébé est agrandi et quelle est cette augmentation.

Si une nouvelle extension du bassin du rein est détectée chez un nouveau-né, l'enfant sera spécialement enregistré. Des études et analyses supplémentaires régulières, des observations du médecin et des parents aideront les spécialistes à déterminer les méthodes et les méthodes de traitement ultérieur..

Si une augmentation anormale du bassin rénal ne se produit pas, l'enfant ne ressent pas de douleur, il n'y a pas de symptômes prononcés de la maladie, alors aucune intervention dans le développement du corps n'est nécessaire pendant les deux premières années. Le système du bassin rénal est en train de se former, et souvent le corps de l'enfant, augmentant le bassin pour diverses raisons, puis fait face à la maladie de lui-même.

Le processus n'est pas ignoré, l'enfant doit être sous la surveillance constante d'un médecin. Des analyses d'urine et des ultrasons régulières aident à suivre la dynamique..

Dans les premier et deuxième stades d'expansion du bassin, très souvent l'élargissement de l'organe passe de lui-même et le problème disparaît.

En cas d'augmentation importante du bassin ou de changement rapide de sa taille, le corps de l'enfant a besoin d'aide.

La médecine moderne utilise des méthodes conservatrices et chirurgicales pour traiter la maladie.

Avec un traitement conservateur, des médicaments à base d'herbes médicinales sont utilisés, des procédures de physiothérapie spéciales sont prescrites. Cela permettra à l'enfant d'uriner plus facilement, d'arrêter la congestion urinaire dans le bassin.

Une intervention chirurgicale est prescrite dans les cas les plus graves de la maladie, si la taille du bassin rénal ne s'est pas rétablie d'elle-même et si un traitement conservateur n'a pas donné les résultats escomptés. Le chirurgien, en utilisant la méthode de la laparoscopie, effectue la correction nécessaire pour éliminer les obstacles au passage de l'urine.

Les causes de la maladie

Il est très difficile de parler de ce qui peut provoquer une pyéloectasie chez les enfants, car il peut y avoir de nombreuses raisons. Cependant, le plus souvent, les médecins disent que le bassin rénal de l'enfant peut augmenter en raison de problèmes de niveau génétique. Si la mère de l'enfant elle-même a rencontré des problèmes rénaux tout au long de sa vie, il est possible que sa progéniture ait également besoin d'un traitement..

La prédisposition à l'ordre héréditaire est considérée comme le principal facteur de risque. Sur sa «conscience», environ 85% des cas connus de la médecine. Cependant, en plus d'être prédisposé au niveau génétique, il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles un enfant peut avoir besoin d'un traitement pour la pyéloectasie:

  • emplacement pelvien incorrect;
  • infection dans la cavité rénale;
  • inflammation ou autre infection des uretères;
  • manque de vidange de la vessie au bon moment, entraînant son débordement;
  • augmentation et diminution de la pression sur les zones urétérales;
  • prolapsus rénal.

Dans le contexte de toutes ces raisons, le bassin rénal peut être augmenté au cours de la vie de l'enfant. Dans le même temps, l'auto-reconnaissance, sans parler du traitement, est impossible à domicile, car le diagnostic est spécifique. Il convient de noter que souvent, la condition peut être normalisée indépendamment, par un an ou deux sans l'utilisation de médicaments..

Il ne faut pas oublier le mode de vie d'une femme enceinte pendant la période de grossesse. Il s'agit bien sûr de l'absence de mauvaises habitudes. Mais il est important de garder une trace non seulement de cela. Faites particulièrement attention lorsque vous choisissez des médicaments pour traiter tout symptôme désagréable qui apparaît au cours de la maladie. Nous parlons du fait qu'un certain nombre de médicaments sont toxiques. En conséquence, leur effet secondaire peut être la formation de diverses pathologies chez les bébés même pendant la période de développement dans l'utérus. Par conséquent, il est interdit de vous prescrire des médicaments pendant la grossesse, en particulier au premier trimestre.

De toutes les causes de pyélectasie chez les nouveau-nés, deux se distinguent le plus souvent. Nous parlons d'un écoulement perturbé d'urine et de reflux urétéral. Dans le premier cas, il y a des uretères étroites qui ne sont pas en mesure de faire passer l'urine en bonne quantité, en conséquence, les reins commencent à se déformer.

Le reflux urétéral peut être une autre cause de l'élargissement du bassin; en cas de pathologie congénitale, il peut devenir la conséquence d'une violation. Nous parlons du jet d'urine inversé qui est tombé dans la vessie, vers le rein. Dans ce cas, la valve ne fonctionne pas correctement, ce qui devrait bloquer le chemin du retour de liquide.

La prévention des maladies

Un effet opportun sur la pathologie apparue chez l'enfant permettra de maintenir le fonctionnement sécuritaire des reins, de les protéger des infections et autres maladies.

Ayant appris le diagnostic de «bassin rénal élargi», les jeunes parents ne devraient pas désespérer! Ils doivent devenir encore plus attentifs à tous les processus de la vie du bébé, recevoir les conseils nécessaires d'un pédiatre et d'un urologue pédiatrique.

Pour prévenir la maladie, les parents doivent s'assurer que:

  1. Échographie des reins et des voies urinaires - le premier mois de la vie.
  2. En pathologie - analyse d'urine régulière et conseil du médecin.
  3. Avec une légère expansion du bassin, une échographie est effectuée tous les trois mois.

Les soins conjoints de parents aimants et de spécialistes professionnels, ainsi que l'aide opportune de médecins aideront à maintenir la santé de l'enfant!

Symptômes

La plupart des pyéloectasies infantiles sont asymptomatiques. En règle générale, ces formulaires représentent plus de 75% des cas.

Un cours asymptomatique est également caractéristique des premiers stades d'expansion du système pyélocalicéal, lorsqu'il n'y a toujours pas de troubles fonctionnels.

Aux derniers stades de la maladie, des symptômes indésirables apparaissent.

Les signes d'expansion les plus caractéristiques comprennent divers troubles de la miction. Dans ce cas, des portions d'urine peuvent varier. Certaines maladies provoquent chez l'enfant des envies fortes et fréquentes d'uriner. Si le bébé commence souvent à se réveiller au milieu de la nuit et à courir aux toilettes, cela devrait alerter les parents et les motiver à demander l'avis d'un enfant à un urologue pédiatrique.

Une maladie rénale bactérienne peut survenir avec une augmentation de la température corporelle et l'apparition de symptômes d'intoxication. Leur violation de la miction les accompagne également. Dans certains cas, un enfant développe des douleurs lors de l'utilisation des toilettes. L'évolution sévère de la maladie s'accompagne d'un changement de comportement du bébé. Il devient plus maussade, léthargique et léthargique..

Symptomatologie

Selon la sévérité du parcours, on distingue trois stades de la maladie:

  • Étape 1 Le bassin est modérément élargi, la fonction rénale n'est pas altérée, le parenchyme n'est pas modifié.
  • 2 étages. Le bassin est considérablement augmenté, les parois sont amincies. Le volume du rein dépasse la norme de 30 à 40%. L'état d'atrophie d'une partie du parenchyme rénal. Le reste des néphrons ne peut pas supporter la charge.
  • 3 étages. Le rein est structurellement déformé, agrandi 1,5 à 2 fois. À l'intérieur - cavités étirées à plusieurs chambres. Fonction réduite de 60 à 80%. Parenchyme rénal gravement détruit.

Le tableau clinique est déterminé par le stade, la prévalence et le degré de la maladie.

Symptômes de l'hydronéphrose chez les nouveau-nés:

  • anxiété, pleurs en urinant;
  • gonflement du visage, gonflement;
  • quantité réduite d'urine;
  • une augmentation de l'abdomen;
  • hématurie - sang dans l'urine.

En raison de la stagnation de l'urine, une infection secondaire se joint souvent. Une pyélonéphrite bactérienne se développe, caractérisée par de la fièvre, des frissons, des nausées, des vomissements et de la diarrhée. En cas d'insuffisance rénale dans le sang, la quantité de toxines, de produits de décomposition et d'autres substances nocives augmente. Cela provoque une intoxication du corps: le bébé devient léthargique, inhibé. Les réflexes non conditionnés sont réduits - le bébé ne tète pas bien, crache, refuse de téter, ce qui entraîne une faible prise de poids, l'anémie.

Symptômes de l'hydronéphrose acquise chez les enfants plus âgés:

  • Douleur dans l'abdomen et dans le bas du dos (persistante, douloureuse). Avec une lithiase urinaire concomitante, une colique rénale survient - douleur aiguë aiguë avec irradiation dans l'aine.
  • Gonflement d'abord sur le visage, puis sur le tronc et les membres.
  • Hypertension artérielle.
  • Nausées, manque d'appétit.
  • Sécheresse et démangeaisons de la peau.
  • Réduire la diurèse quotidienne.
  • L'apparition dans l'urine de sang.
  • La température augmente avec l'ajout d'infection.

Bassin rénal élargi chez un nouveau-né - qu'est-ce que cela signifie et que faire

Lisez aussi:

Galactosémie chez les nouveau-nés - traitement et prévention

Dropsie des testicules chez un nouveau-né - qu'est-ce que c'est et comment traiter

Plaque blanche dans la langue d'un nouveau-né - que faire avec

Bonjour mes chers lecteurs! Je pense que chacun de nous, jeunes mères, a entendu des diagnostics inconnus du pédiatre en direction de son nouveau-né. Ce sont souvent des erreurs et parfois ce ne sont que des prévisions. Cependant, il arrive également que le diagnostic posé par le médecin de l'enfant soit absolument justifié et confirmé par les résultats des tests, puis des parents inconscients se tournent vers Internet pour obtenir de l'aide..

C'est arrivé avec mon amie, lors du premier examen après les résultats de l'échographie, le médecin a dit que l'enfant avait une pyéloectasie (un tel diagnostic est posé si le bassin du rein est élargi chez le nouveau-né). Que puis-je dire: avec toutes les maladies du bébé, les jeunes parents commencent à paniquer. Heureusement, la pyéloectasie n'est pas du tout une cause d'alarme, mais seulement une raison d'être un peu plus attentif à votre bébé.

1. Quel est le bassin du rein

Le bassin rénal est un entonnoir conçu pour «recueillir et éliminer» l'urine du corps. En gros, le bassin sert de conducteur - l'urine entre par les cupules rénales, après quoi elle sort naturellement (par la miction).

Les uretères jouent ici un rôle important, car si le bassin est élargi, ils se rétrécissent, créant ainsi un obstacle à l'écoulement naturel de l'urine. Dans ce cas, on peut parler de pyéloectasie.

2. Causes de pyéloectasie chez un nouveau-né

Au départ, je voudrais noter que cette maladie peut survenir chez le fœtus dans l'utérus. Si une femme ne manque pas la consultation d'un médecin et assiste à tous les examens échographiques prévus, même au stade de la grossesse, tout écart dans le développement du bébé peut être établi.

La pathologie peut être détectée par échographie après 17 semaines de grossesse. On pense que la norme du bassin chez les nouveau-nés ne doit pas dépasser 10 mm.

Il convient également de noter que les facteurs suivants peuvent être l'agent causal de la maladie:

  • prédisposition héréditaire;
  • lumière urétérale non formée (avec rétrécissement ultérieur);
  • anomalies (par exemple, «détachement» de l'uretère du bassin).

Toutes les raisons ci-dessus concernent la pathologie congénitale. Cependant, il convient de dire que littéralement 40% des enfants naissent avec cette maladie.

En plus des caractéristiques physiologiques de la formation du bassin, les causes de la survenue d'une pyéloectasie acquise doivent être mises en évidence:

  • conséquences d'une maladie rénale;
  • les infections.

3. Symptômes de pyeloectasia

Souvent, l'expansion du bassin du rein n'affecte pas le bien-être général du nouveau-né.

En fait, il existe plusieurs stades de la maladie:

  1. Stade I. La maladie est asymptomatique, ne cause aucun inconvénient à l'enfant, de sorte que le parent peut ne pas remarquer de signes de détérioration de l'état du bébé. La fonction rénale n'est pas altérée et continue de "fonctionner" en mode "normal".
  2. Étape II. À ce stade, il y a une augmentation du rein et du bassin par la suite. Le bébé peut pleurer en urinant, car cette procédure lui donne maintenant un inconfort. "L'efficacité" des reins est réduite de 40%.
  3. Étape III. Le rein continue de croître, ce qui réduit ses fonctions de plus de 40%.

Dans tous les cas, ne paniquez pas, car cette pathologie est traitable.

4. Diagnostic de la maladie

Si nous parlons de pyélectasie congénitale, il est très probable que la pathologie sera établie même pendant la grossesse. Dans ce cas, le médecin décidera de la poursuite du traitement du bébé déjà nouveau-né ou conseillera la future mère sur le mode de vie correct pour l'élimination intra-utérine de la maladie.

Dans certains cas, une petite pyéloectasie est la norme et disparaît quelque temps après la naissance du bébé. Le plus souvent, cette maladie survient chez les garçons.

Encore une fois, après la naissance, le bébé sera examiné par un médecin. Pour établir (ou réfuter) le diagnostic, vous aurez besoin:

  • recueillir l'analyse d'urine;
  • faire une échographie (pour déterminer la taille du bassin).

Une fois le diagnostic confirmé, le médecin prescrira le traitement approprié à l'enfant. Par exemple, lors de la deuxième échographie pendant la grossesse, nous avons diagnostiqué une pyéloectasie, mais la toute première échographie de la cavité abdominale du bébé a montré que le bassin avait disparu. Alors ne vous inquiétez pas prématurément.

5. Comment traiter un bassin rénal élargi chez un nourrisson

Les parents doivent être préparés au fait que le traitement du bassin est un long processus. Cela ne signifie pas que les procédures prendront énormément de temps et prendront de l'énergie. Pas du tout! Par exemple, on a prescrit au bébé de mon ami des médicaments et on lui a dit de suivre un cours de physiothérapie.

Soit dit en passant, c'est le traitement qui est prescrit pour la plupart des enfants atteints d'une maladie telle que la pyéloectasie.

De nombreux parents sont intéressés: pourquoi cette pathologie est dangereuse. Je m'empresse de te faire plaisir! Aux stades initiaux (stades I et II de la maladie), le bassin rénal élargi ne nécessite pas d'intervention chirurgicale, et après avoir passé le traitement, il «disparaît» complètement sans laisser de trace.

Au dernier stade de la maladie, en plus de recueillir l'urine et de subir une échographie, le médecin peut prescrire d'autres procédures:

  • recherche sur les radio-isotopes;
  • urographie intraveineuse;
  • cystographie.

Après avoir terminé tous les tests, le nouveau-né est le plus susceptible de se faire prescrire une opération, mais vous ne devriez pas en avoir peur, car elle est effectuée par la méthode sans effusion de sang et à l'aide de minuscules outils.

Dans la période postopératoire, le bébé a besoin de soins spéciaux, comme le médecin lui-même avisera les parents.

Quelque temps après le traitement, l'enfant doit être surveillé par un néphrologue. Obligatoire:

  • passer systématiquement un test d'urine (une fois par mois);
  • effectuer une échographie (pour surveiller la taille des reins et du bassin).

Les parents ne devraient pas s'inquiéter si un nouveau-né a été diagnostiqué avec une pyéloectasie, car après une guérison complète, cette maladie n'entraîne pas de complications, ce qui signifie qu'elle n'entraîne aucune conséquence..

Par conséquent, chers lecteurs, vous ne pouvez pas paniquer, mais traitez calmement vos enfants! Et je vous souhaite un prompt rétablissement! Prenez soin de vous et de vos proches!

Si cet article vous a été utile, recommandez-le à vos amis. Et abonnez-vous à mes mises à jour, car je vous dis au revoir pendant un moment! Bye Bye!

Expansion du bassin rénal chez un nouveau-né - principales causes et méthodes de traitement

La situation où un nouveau rein est hypertrophié chez un nouveau-né est très courante aujourd'hui. Ce phénomène en médecine est appelé pyéloectasie. Il peut avoir une forme congénitale et acquise, se présenter sous une forme légère ou sévère. En règle générale, le processus pathologique se développe d'une part, mais une forme bilatérale est également possible..

Ce que vous devez savoir sur la maladie

Habituellement, un bassin rénal élargi chez un nouveau-né est caractéristique des garçons. Les filles sont moins susceptibles de souffrir de cette maladie. Si le bébé a un bassin et un calice élargis, il s'agit d'un changement pathologique des organes. De plus, l'uretère peut souffrir - il augmente considérablement de taille..

La pielectasie n'est pas considérée comme une maladie indépendante. Les médecins appellent cela une anomalie du système urinaire ou un processus infectieux qui provoque une violation de l'écoulement normal de l'urine. La pathologie congénitale peut être détectée même pendant la grossesse de la mère par échographie. Elle peut affecter un ou les deux reins. La pyélectasie à un degré modéré ne nécessite aucun traitement et passe d'elle-même - après la maturation finale du système génito-urinaire. Dans certains cas, une thérapie conservatrice est effectuée et une forme sévère nécessite une intervention chirurgicale obligatoire.

Les causes de la maladie

Chez un nouveau-né, l'expansion du bassin du rein se produit pour diverses raisons. De plus, la génétique joue un rôle énorme. Si une mère souffre de problèmes rénaux, son enfant peut également en souffrir. Une autre cause fréquente est l'infection fœtale dans l'utérus. Parmi d'autres facteurs provoquants, on peut noter:

  • emplacement incorrect du bassin;
  • infection de la cavité rénale;
  • processus inflammatoire dans les uretères;
  • vidange intempestive de la bulle, entraînant son débordement;
  • prolapsus des reins;
  • inflammation des organes compliquée par une infection bactérienne;
  • augmentation de la pression dans les reins et autres organes du système urinaire;
  • néoplasmes d'origine différente.

L'une de ces causes peut entraîner une augmentation du bassin rénal chez les enfants. Il est impossible de reconnaître les changements en cours, car des procédures de diagnostic spécifiques sont nécessaires. Assez souvent, le phénomène disparaît de lui-même d'un à deux ans sans l'utilisation de médicaments.

Le style de vie d'une femme enceinte revêt une importance particulière. Tout d'abord, toutes les mauvaises habitudes doivent être exclues. De plus, il est important de sélectionner soigneusement les médicaments pour toute maladie. Certains d'entre eux sont toxiques et peuvent provoquer le développement de pathologies chez l'enfant à naître. Par conséquent, les médicaments non contrôlés pendant la grossesse, en particulier dans les premiers mois, sont strictement interdits. Parfois, la déviation est détectée à la suite de l'effet sur le corps de la future mère des rayonnements ionisants, de l'intoxication en cas d'empoisonnement ou d'infections.

Diagnostique

L'identification du bassin élargi du rein chez l'enfant est possible pendant la grossesse de la mère et dans les premiers mois après la naissance. A la dix-septième semaine de développement intra-utérin et plus tard, une échographie permet de déterminer la taille du bassin et de les comparer aux valeurs normales:

Jusqu'à 32 semainesde 4 à 5 millimètres
32-36 semaines de grossesse5 à 6 millimètres
Nouveau néepas plus de 8 millimètres

Si le bassin rénal de l'enfant est agrandi, un traitement obligatoire est effectué. Avant de grandir, une surveillance constante des organes est nécessaire. La déviation est l'augmentation de la taille du bassin. Lorsqu'un problème est constaté dans les premières années de la vie ou à l'adolescence, la pathologie est considérée comme acquise. Pendant les changements hormonaux, le poids et la croissance augmentent considérablement, les organes changent de position, c'est pourquoi divers problèmes peuvent apparaître.

Sous une forme bénigne, la pyéloectasie peut ne se manifester d'aucune façon - dans ce cas, elle ne peut être détectée que lors d'examens préventifs. Avec le développement de complications, des symptômes caractéristiques sont observés. Si le diagnostic a déjà été fait, vous devez contrôler la quantité d'urine excrétée par l'enfant.

Si le bassin du rein est élargi chez un nouveau-né, il est très important de subir régulièrement une échographie et de passer des tests. Lorsqu'ils indiquent une inflammation, un examen complet est effectué. Il vous permet d'obtenir un tableau clinique clair de la maladie et d'éliminer l'hydronéphrose..

Comment se développe la maladie?

La pieloectasie se manifeste par des symptômes non spécifiques. Tout d'abord, le bien-être de l'enfant empire - il pleure constamment et refuse de manger. Fièvre possible, troubles dyspeptiques. Les enfants plus âgés peuvent se plaindre de douleurs abdominales.

Une augmentation du bassin rénal se développe progressivement. Grâce à cela, on peut distinguer trois stades de développement de la maladie:

  1. Poumon initial - une légère expansion est notée, ce qui n'affecte pas le fonctionnement des reins. Le bébé ne ressent pas d'inconfort, il n'y a pas de symptômes prononcés.
  2. Moyen - le bassin est considérablement élargi, en même temps qu'il y a une augmentation du rein, à cause de laquelle il ne peut pas fonctionner pleinement. En urinant, le bébé devient agité, des pleurs, des impuretés sanguines sont possibles dans l'urine.
  3. Grave - les signes de pathologie deviennent prononcés, les tissus rénaux sont détruits, l'urine est excrétée en plus petites quantités. L'enfant souffre de douleur, peut-être d'une augmentation de la température corporelle.

Avec le développement de l'insuffisance rénale, les symptômes sont plus prononcés: des démangeaisons cutanées sévères, des convulsions, une altération de la conscience sont notées. L'enfant devient léthargique, se fatigue rapidement, refuse de manger et ne dort pas bien la nuit.

Conséquences et complications

L'hypotension du bassin rénal chez un enfant est un signe clair de débit urinaire altéré. Il s'accumule dans le bassin et conduit à son expansion. Sans traitement, des conséquences graves peuvent survenir:

  • atrophie tissulaire;
  • le développement de la sclérose;
  • rétrécissement de l'urètre;
  • maladie de la lithiase urinaire.

La complication la plus dangereuse est l'hydronéphrose, dans laquelle l'écoulement normal de l'urine est perturbé et le bassin augmente de taille. Il est également possible le développement d'une pyélonéphrite - une inflammation des reins. Processus inflammatoires sévères accompagnés d'une infection bactérienne. En l'absence de traitement, l'organe cesse de fonctionner, une insuffisance rénale se produit, pouvant entraîner la mort. La pyéloectasie peut provoquer un reflux vésico-urétéral lorsque l'urine revient de la vessie vers le rein. Autres complications moins fréquentes.

Traitement

Si l'expansion du bassin est diagnostiquée au cours du développement fœtal, les médecins surveillent attentivement l'état de l'enfant. Dans ce cas, la mère doit être sous la supervision de spécialistes. Lorsque le bébé atteint l'âge de trois ans, le médecin détermine les autres tactiques de traitement - observation ou chirurgie.

À cet âge, tous les organes et systèmes sont formés, vous pouvez donc évaluer correctement la situation et prendre les mesures adéquates.

Thérapie conservatrice

Le traitement médicamenteux est effectué avec une inflammation des reins et d'autres organes du système urinaire. Si un bassin rénal élargi est diagnostiqué chez un nouveau-né, des médicaments sont prescrits qui réduisent le tonus musculaire et améliorent la fonction des organes.

Lorsque la pyéloectasie est causée par la formation de calculs, il est recommandé d'utiliser des agents qui contribuent à la destruction des tumeurs et à leur sortie du corps de manière naturelle. En l'absence de résultat positif, une décision est prise sur la nécessité d'une intervention chirurgicale.

Chirurgie

L'intervention est réalisée avec une pyéloectasie rénale bilatérale compliquée. Ce phénomène est très dangereux et une thérapie analphabète peut entraîner la mort de l'enfant. Les indications absolues pour la chirurgie sont:

  • augmentation significative de la taille des reins;
  • obstruction urétérale;
  • maladie de la lithiase urinaire;
  • processus tumoraux.

Pour le travail, le chirurgien utilise un appareil endoscopique. Il évite les lésions tissulaires graves - il suffit de faire une petite ponction pour se débarrasser du problème.

L'intervention chirurgicale aide à normaliser la miction et à améliorer le fonctionnement du bassin rénal. Dans la période postopératoire, le risque de développer des complications graves est élevé, de sorte que le bébé est laissé sous la surveillance d'un spécialiste. Après la sortie dans les six mois, un examen mensuel avec un médecin est requis.

La prévention

Si l'enfant a un bassin rénal élargi, une surveillance constante et des mesures visant à prévenir les exacerbations et les inflammations sont nécessaires.

Si une pyéloectasie est détectée pendant le développement intra-utérin de la future femme, toutes les recommandations du médecin doivent être suivies exactement.

Lorsque le bassin élargi se trouve dans les miettes jusqu'à un an, il est important de surveiller son état, pour prévenir le développement d'une inflammation, en cas de problèmes de miction, consultez un spécialiste à temps. Après un an, le risque de normalisation de la taille du bassin est élevé, ce qui signifie que le problème sera éliminé. Les parents doivent se rappeler que la maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Par conséquent, ne l'exposez pas à des charges - cela peut entraîner une exacerbation de la maladie. Pour éviter le développement de la maladie, il est nécessaire de procéder à une échographie des reins et des voies urinaires au cours du premier mois de la vie de l'enfant. Si une pathologie est détectée, vous devrez régulièrement faire un test d'urine. Avec une légère augmentation du bassin, une échographie est effectuée tous les trois mois. N'oubliez pas que des soins médicaux en temps opportun aideront à maintenir la santé de l'enfant.