Principal

Kyste

Qu'est-ce qu'un changement rénal diffus, qu'est-ce qu'il menace

Le rein est considéré comme un appareil complexe conçu pour remplir certaines fonctions importantes pour la vie, soutenant le fonctionnement normal du corps. Toute partie structurelle de celui-ci participe à la filtration du plasma, tout en formant l'urine - déchets.

On connaît un grand nombre de maladies qui se produisent sous des formes aiguës ou chroniques et qui ont un effet néfaste sur les reins, les faisant dévier.

Changements diffus dans les reins - qu'est-ce que c'est

Ce concept est très multiforme. Il n'est pas diagnostiqué, se référant à la conclusion fonctionnelle basée sur les résultats de l'échographie de l'urètre. Chacune de ces violations est représentée par un changement dans la structure structurée des tissus ou des cellules..

Les diagnostics ont identifié un certain nombre de changements similaires qui se produisent dans les reins. Le principal est la taille. Sa croissance confirme l'apparition d'un processus inflammatoire. Mais les maladies de nature chronique contribuent à la réduction des reins, amincissant leurs tissus.

Il convient de noter que ces changements comprennent l'épaississement du parenchyme, les écarts dans les paramètres du sinus rénal, la moindre suspicion de présence de liquide dans le bassin, les écarts dans la structure des veines et les conditions préalables à la formation d'une thrombose. La formation de pierres devrait également être incluse dans cette liste..

Types et classification de la pathologie

Par le niveau d'endommagement, ces types de diffusion se distinguent:

En observant visuellement les organes lors de l'échographie, des écarts diffus peuvent se répartir sur:

  • clair et flou;
  • faible ou modéré;
  • explicite.

Causes et symptômes

Souvent, ce type de changement peut être observé chez les enfants. Mais le processus n'est pas classé comme pathologique, car jusqu'à l'âge de trois ans, le rein de l'enfant a une structure de type lobée et pendant l'échographie est quelque peu spécifique.

un problème problématique se caractérise par des lésions tissulaires de l'intérieur. Les changements se produisent constamment - avec la pénétration d'oxygène et de nutriments. Cependant, au moment de la destruction, les écarts sont profonds. Ce groupe à risque peut comprendre:

  • les personnes souffrant d'un excès de poids corporel;
  • les diabétiques;
  • patients présentant des anomalies liées à l'âge.

On pense que:

  • traits héréditaires;
  • produits du tabac;
  • écarts dans l'échange de matières;
  • interruptions des performances du tube digestif.

Ces changements sont affectés par:

  • pathologies congénitales;
  • néoplasmes, polypes, kystes;
  • changements pathologiques dans les formes aiguës et chroniques;
  • rechutes de maladies non traitées.

Les signes de la maladie peuvent s'exprimer par un épaississement des tissus, qui est apparu en raison de cette asymétrie de l'organe. Les principaux symptômes de la maladie rénale sont les poches, provoquées par des difficultés de perméabilité capillaire, l'hypertension artérielle.

En conséquence, l'activité de filtration liquide augmente, mais le processus de son absorption inverse est beaucoup plus faible. Une déviation régulière commence à se développer dans le processus d'émission d'urine, qui s'accompagne de douleurs, de brûlures et de sang. Les signes d'apparition de déviations comprennent des douleurs dans la région lombaire causées par une augmentation de la taille des reins et un étirement de leurs capsules.

Avec des changements diffus dans les sinus des reins

Il est capable de souffrir indirectement en raison de la formation de calculs, de kystes, de processus inflammatoires, d'athérosclérose. Les violations de la structure des sinus confirment le développement de pathologies associées aux nuances de la localisation et à la structure compliquée des entrées des organes. Le sinus condensé confirme les conditions suivantes:

  • l'apparition dans le bassin des calculs;
  • étanchéité des parois due à des lésions chroniques survenant sous des formes lentes;
  • vasoconstriction due à la présence de plaques de type athérosclérotique en eux;
  • développement anormal, accompagné d'une inflammation et de changements dans les cellules vasculaires;
  • kystes appuyant sur les vaisseaux sanguins et provoquant une douleur intense.

Ces écarts s'accompagnent d'un gonflement, de douleurs, de picotements dans la région cardiaque, d'une violation de la pression dans les artères.

Souvent, les causes de cette déviation sont considérées comme une pédonculite ou une fibrolipomatose - processus inflammatoires aux entrées et aux jambes vasculaires des reins. Le processus est caractérisé par des lésions sclérotiques. La fibrolipomatose est formée en raison de la tuberculose des reins, du processus inflammatoire dans le bassin, de l'apparition de calculs dans l'urètre, des adénomes.

Maladies provoquant une violation de la structure normale du tissu rénal

Chacun d'eux doit être examiné en détail..

Kyste parenchymateux

La maladie est congénitale ou acquise. Avec lui, une cavité remplie d'exsudats séreux ou hémorragiques apparaît dans le tissu principal du rein. Un kyste est formé au singulier ou au pluriel. Le mécanisme de sa formation est d'une grande importance pour déterminer le diagnostic.

Si la cavité est apparue en raison d'un traumatisme ou d'une altération de l'écoulement de liquide, ce type de formation est considéré comme bénin et est éliminé sans problème par laparoscopie. Au moment de l'examen, le kyste peut être déterminé par une seule cavité de forme ronde ou ovale avec un contour clair, à l'intérieur de laquelle il y a du liquide.

Le chevauchement des lacunes dans les tubules avec des polypes ou des changements dans la forme de prolifération des tissus conjonctifs provoque l'apparition de formations kystiques multiloculaires, qui se présentent sous la forme de cavités multi-chambres avec des contours prononcés.

Pyélonéphrite

Le processus inflammatoire dans les reins, qui peut être accompagné de dommages aux tissus sous-jacents et au bassin. Dans la plupart des cas, les deux organes sont affectés par une forme aiguë ou chronique de la maladie..

Glomérulonéphrite

La glomérulonéphrite survient généralement en raison de maladies de type infectieux - amygdalite, otite moyenne, pneumonie et scarlatine.

La restructuration de l'immunité du corps causée par la microflore nocive fera percevoir les tissus rénaux comme étrangers et les attaquera des composants protecteurs.

Chez une personne en bonne santé, les complexes immuns sont neutralisés dans le foie et, lorsque cela ne se produit pas, le système vasculaire des enchevêtrements rénaux peut être sujet à destruction..

Avec une telle maladie, les reins ont le plus souvent une taille normale, mais augmentent parfois. La structure parenchymateuse est inégale en raison de l'élargissement des glomérules. Les vaisseaux sont mal définis, il y a de nombreuses hémorragies et de petites cavités.

Néphrosclérose

En raison de la densité de la structure tissulaire, la teinte de son intensité aux ultrasons diffère légèrement, ce qui permet d'identifier de nombreux changements de nature diffuse. De plus, une atrophie se produit, ce qui peut entraîner une diminution de la taille des reins et un amincissement des tissus..

  1. Nombreuses lésions focales du parenchyme avec formation de capsules, dans lesquelles se trouvent des masses nécrotiques. À l'échographie, ces capsules sont définies comme des formations kystiques.
  2. Lésions focales uniques du parenchyme.
  3. Cicatrices multiples qui apparaissent lorsqu'un rein se remet d'une maladie grave.
  4. Remplacement partiel ou complet de tout segment rénal sain par nécrose encapsulée.
  5. La défaite de plus de la moitié du tissu rénal.

Le traitement d'une telle maladie implique une approche intégrée, car le bacille de Koch développe rapidement une résistance aux formulations médicinales utilisées..

Signes ultrasonores de diffusion

L'échographie est très populaire en raison de sa disponibilité, du manque de préparation longue et de la publication d'informations à un prix abordable. Les signes de changement sont:

  • épaississement sous forme d'obscurcissement du tissu rénal;
  • donner des échos des sinus des reins;
  • échogénicité affaiblie;
  • contours mal exprimés du tissu parenchymateux;
  • amincissement des sinus;
  • signes prononcés de la présence de liquide dans le bassin;
  • circulation sanguine problématique dans les organes;
  • veines sombres faisant allusion à des caillots sanguins;
  • identification problématique de la structure de l'écho;
  • mouvement inverse du sang dans les artères;
  • manque de capacité à identifier les veines.

Étant donné que des modifications de ce type ne sont pas considérées comme un diagnostic indépendant, mais confirment l'apparition de pathologies, il n'y a pas de schéma thérapeutique spécifique pour cette condition. Sur la base des indicateurs des examens, une conclusion finale est faite dans laquelle les étapes et les types de pathologie sont déterminés afin de développer une tactique spécifique en thérapie.

Il s'avère que l'objectif principal du traitement est d'éliminer les causes qui provoquent la diffusion du parenchyme ou des sinus rénaux.

La glomérulonéphrite est traitée avec des médicaments spéciaux qui inhibent et détruisent la cause de l'infection. En complément, un régime et un alitement sont prescrits. Vous devrez peut-être prendre des antibiotiques et des hormones..

Dans les cas de pyélonéphrite, le problème de détournement d'urine est résolu. À cette fin, vous devez suivre un régime, prendre des anti-inflammatoires et des diurétiques.

N'oubliez pas qu'ignorer la maladie ou la traiter vous-même n'est pas recommandé. La négligence peut provoquer une insuffisance rénale..

Médecin hépatite

traitement du foie

Changements structurels rénaux

Le rein est un appareil complexe qui remplit un certain nombre de fonctions vitales qui assurent le fonctionnement normal du corps. Chaque élément structurel de cet organe est impliqué dans le processus de filtration du plasma sanguin, à la suite de quoi un produit d'activité vitale est formé - l'urine. Il existe de nombreuses maladies rénales, dont l'évolution chronique ou aiguë a un effet néfaste, sur l'un ou l'autre élément structurel, provoquant des changements diffus dans les reins..

Pour comprendre ce que sont les changements diffus, il est nécessaire de comprendre la structure fonctionnelle de l'appareil rénal.

Lors de l'étude de la structure du rein, le parenchyme (le principal tissu rénal) et le système pyélo-local (CLS) sont principalement isolés. Dans la structure du parenchyme, il convient de distinguer une substance corticale constituée de néphrons (glomérules entourés d'une capsule) et une substance cérébrale constituée de tubules urinaires, c'est ici que se produit la formation d'urine. Le système pyelocaliceal sert à accumuler et à excréter l'urine.

Le sang artériel traverse les artères longues et minces qui forment le glomérule, où la filtration primaire a lieu, puis pénètre dans les tubules urinaires, qui assurent l'absorption (réabsorption) des substances bénéfiques filtrées (glucose, vitamines, minéraux). Ainsi, une purification maximale du plasma est obtenue avec une minimisation de la perte de nutriments.

Tout changement dans la structure du rein, dans 90% des cas, est le résultat de processus pathologiques conduisant à une violation de leurs fonctions. Par conséquent, la détection des écarts diffus dans les tissus lors de l'échographie ou d'autres procédures de diagnostic nécessite un ensemble de mesures de diagnostic visant à identifier les causes de ces changements.

Important! De 150 à 180 litres de liquide passent quotidiennement dans les reins, formant 1,5 à 1,8 litre d'urine à la suite de la réabsorption.

La détection de changements diffus ne peut pas être considérée comme un diagnostic, car toute anomalie structurelle dans les tissus de l'organe n'est que la preuve de l'influence de certains processus pathologiques, à la suite de laquelle il y a une violation des reins.

En fonction de la zone de localisation des changements diffus, on distingue les violations structurelles suivantes:

  • corps rénaux;
  • parenchyme;
  • sinus;
  • système pyelocaliceal.

Un rôle important, en termes de diagnostic, est joué par la nature des changements structurels, ce qui permet de rendre un premier diagnostic diagnostique, ce qui n'exclut cependant pas un examen plus approfondi. Par exemple, les écarts suivants peuvent se produire:

  • changement de taille de rein;
  • asymétrie des contours du rein;
  • amincissement ou épaississement du parenchyme rénal;
  • la formation dans le parenchyme de foyers de densité augmentée ou diminuée;
  • troubles de la structure des sinus;
  • changements dans la structure du système pyelocaliceal;
  • fluide dans le système pyélocalicéal;
  • compactage dans la structure de la veine rénale.

Important! Une augmentation du volume du système pyelocaliceal chez un nouveau-né n'est pas une pathologie, car elle se produit en raison de l'accumulation forcée de produits métaboliques dans son propre corps, pendant la période d'existence intra-utérine.

La structure lobulaire du rein chez les enfants n'est pas non plus une pathologie, car elle revient à la normale après 2-3 ans de vie

L'échographie, aujourd'hui, reste la première de toutes les procédures de diagnostic en raison de la disponibilité, du contenu élevé de l'information et de l'absence de contre-indications pour un nombre illimité d'études. La méthode est basée sur les propriétés des tissus mous pour résister à la pénétration des ondes ultrasonores.

En même temps, une certaine quantité d'ondes est réfléchie et certaines traversent les tissus et sont absorbées par eux. Plus les ultrasons sont réfléchis (région hyperéchogène), plus la teinte est claire sur l'écran du moniteur et, par conséquent, l'organe ou ses inclusions ont une densité plus élevée.

La classification des changements diffus dans la structure des reins, en termes d'échographie, comprend les types de changements suivants:

Les changements diffus dans le CLS causés par la déformation du bassin ou des sinus des reins formés par des calculs, sur le moniteur de l'appareil à ultrasons ressembleront à des zones hyperéchogènes. Les tissus ayant une faible densité seront reflétés sur le moniteur à ultrasons comme des zones plus sombres appelées hypoéchogènes. Un fluide dans la structure d'un organe, comme un kyste, est caractérisé comme une formation anéchoïque.

Des modifications diffuses des reins lors de l'échographie auront les symptômes suivants:

  • gradation dans le parenchyme;
  • zones hyperéchogènes dans le CLS;
  • absence de contours clairs dans le parenchyme;
  • gradation dans les contours des artères rénales
  • sites anaéchogènes dans le parenchyme ou CHS;
  • déformation des contours du bassin et de la capsule rénale.

Grâce à l'échographie, vous pouvez étudier l'état fonctionnel des reins du fœtus en fin de grossesse

Les raisons de la détérioration de la structure des reins peuvent être trouvées dans une grande variété de pathologies ou de changements anatomiques congénitaux ou acquis. Par exemple, une courbure congénitale de l'uretère ou une courbure résultant de sa compression pendant la grossesse par un fœtus en croissance peut conduire au développement d'une hydronéphrose.

Une augmentation du volume du système pyelocaliceal, qui est un signe direct de la maladie, est diagnostiquée comme «changements diffus de la fréquence cardiaque» pendant le diagnostic. De plus, des changements structurels dans le CLS et les sinus du rein peuvent provoquer:

  • formations kystiques dans la cavité du bassin ou du calice;
  • pierres dans le CLS;
  • formations tumorales.

Les dommages aux sinus des reins s'accompagnent souvent de douleurs cardiaques et d'une augmentation de la pression artérielle

Les processus inflammatoires et sclérotiques provoquant un gonflement (en cas d'inflammation) ou une atrophie (en cas de changements athérosclérotiques) dans la surface vasculaire du sinus sont d'une grande importance dans le développement de troubles structurels des sinus des reins. Souvent, un traitement inférieur d'une maladie inflammatoire conduit au développement de processus atrophiques.

Important! Une caractéristique qui accompagne le cours du stade aigu des maladies est une augmentation de l'organe, tandis qu'un cours chronique, au contraire, sa diminution.

Les modifications diffuses du parenchyme rénal peuvent avoir diverses manifestations, en relation avec la caractéristique structurelle du tissu parenchymateux. La liste des maladies qui provoquent une violation de la structure normale du tissu rénal comprend:

  • kyste parenchymateux;
  • pyélonéphrite;
  • glomérulonéphrite;
  • néphrosclérose;
  • tuberculose.

Un kyste parenchymateux du rein est une pathologie congénitale ou acquise dans laquelle, directement dans le tissu principal de l'organe, une cavité se forme, remplie d'exsudat séreux ou hémorragique. Un kyste peut se former dans le rein en une seule copie (solitaire), mais de multiples lésions kystiques (polykystiques) peuvent également être observées..

Le mécanisme de formation des kystes est d'une grande importance diagnostique. Si la cavité kystique s'est formée à la suite d'un traumatisme ou d'une violation de l'écoulement de liquide du canal néphronique en raison d'une obstruction par des cristaux d'acide urique, alors, en règle générale, une telle formation est bénigne et peut être facilement éliminée par la méthode laparoscopique. Lors du diagnostic d'un kyste, il est défini comme une seule cavité, ronde ou ovale avec des limites claires, remplie de contenu liquide.

Le chevauchement de la lumière du tubule avec des polypes ou des changements dysplasiques, par exemple, la prolifération du tissu conjonctif, conduit à la formation d'un kyste multiloculaire, qui est une formation de cavité à plusieurs chambres avec des contours clairs.

Un kyste à plusieurs chambres est considéré comme une forme kystique de cancer

Maladie inflammatoire des reins, accompagnée de lésions du tissu rénal sous-jacent et du bassin rénal. Le plus souvent, la maladie affecte les reins droit et gauche et peut avoir une évolution aiguë ou chronique.

Les raisons du développement de la pyélonéphrite peuvent être:

  1. Adénome de la prostate. La glande hypertrophiée empêche l'écoulement d'urine en temps opportun des reins, contribuant au développement du processus inflammatoire. Un certain rôle est également joué par l'infection du rein par des micro-organismes pathogènes se développant dans la prostate;
  2. Reflux vessie-uretère. Dans la plupart des cas, le développement de la pyélonéphrite est précédé d'une cystite ou d'une urétrite. En raison du long cours de ces maladies, le mécanisme qui empêche le reflux de l'urine dans les uretères est violé, ce qui est la raison de l'infection des reins;
  3. Urolithiase. En plus de l'écoulement d'urine altéré, les calculs endommagent la muqueuse du bassin, facilitant la pénétration d'agents pathogènes dans le tissu rénal.

Lors de la visualisation de l'état des reins sur un échographe, dans le cours aigu de la maladie, une augmentation de l'épaisseur du parenchyme, une inadéquation de la taille des deux reins et, dans les cas chroniques, des contours inégaux, une hétérogénéité (due à des cicatrices) et un amincissement de la structure du tissu sous-jacent. Dans la pyélonéphrite chronique, des modifications diffuses importantes du parenchyme sont observées..

En règle générale, la glomérulonéphrite survient en raison d'infections antérieures de nature infectieuse:

La restructuration immunitaire du corps, provoquée par la microflore bactérienne, vous fait percevoir vos propres tissus rénaux comme étrangers, les exposant à des complexes protecteurs. Dans un corps sain, les complexes immuns doivent être neutralisés dans le foie, si cela ne se produit pas, les vaisseaux des glomérules rénaux sont destructeurs.

Avec la glomérulonéphrite, le rein est généralement de taille normale, mais peut être agrandi. La structure du parenchyme est inégale, en raison d'une augmentation des glomérules rénaux, le système vasculaire est mal défini, il peut y avoir plusieurs hémorragies et des cavités exsudatives microscopiques.

L'hématurie est l'un des signes diagnostiques de la glomérulonéphrite

La néphrosclérose est une maladie associée à un apport sanguin insuffisant aux reins en raison de lésions sclérotiques du système vasculaire. La violation de l'approvisionnement en sang entraîne la mort progressive des composants fonctionnels du rein - les glomérules et le remplacement progressif de leur tissu conjonctif.

En raison du fait que le tissu interstitiel a une structure plus dense, l'intensité de la teinte lors de l'examen échographique présente certaines différences, en raison desquelles des modifications diffuses importantes sont déterminées. De plus, des changements atrophiques se produisent dans la néphrosclérose, entraînant une diminution de la taille de l'organe (rides) et un amincissement de sa coquille.

Les stades de la néphrosclérose sont divisés en:

Les modifications vasculaires athérosclérotiques sont la principale cause de néphrosclérose primaire

Si à la fin d'un examen médical, la mention «rein primaire rétréci» est présente, alors les processus pathologiques sont causés par des lésions athérosclérotiques du système vasculaire. Le rein secondaire ratatiné est le résultat de processus inflammatoires chroniques qui causent des dommages irréversibles au parenchyme:

Important! Avec la néphrosclérose, les reins ont une surface à grains fins, à la suite de laquelle, lors d'une échographie, le contour a des contours flous, dans certains cas, une tubérosité prononcée est déterminée.

Les dommages tuberculeux aux reins, selon le stade de développement, peuvent avoir diverses manifestations:

  • lésion multifocale de tout le volume du parenchyme, accompagnée de la formation de capsules remplies de masses nécrotiques. À l'échographie, les capsules sont définies comme de multiples formations kystiques remplies, contrairement aux kystes, non pas avec de l'exsudat, mais avec des masses plus denses (caséeuses);
  • foyers isolés isolés de dommages au parenchyme;
  • changements cicatriciels multiples (zones à échogénicité accrue). Ce processus est observé lorsque l'organe est restauré après une maladie;
  • remplacement partiel ou complet de l'un des segments du tissu rénal sain par des foyers de nécrose encapsulés;
  • des dommages à plus de 70% des tissus organiques.

Important! En plus des capsules formées, l'échographie détermine la déformation du système pyélocalicéal, qui présente certaines similitudes avec une déformation similaire lors du développement d'un kyste parenchymateux.

Le traitement de la tuberculose nécessite une approche intégrée, en raison du développement rapide de la résistance du bacille de Koch aux médicaments utilisés..

Ainsi, le concept de changements diffus signifie un éventail assez large de transformations structurelles qui ont un impact négatif sur l'activité fonctionnelle d'un organe. Le but principal des procédures de diagnostic est de caractériser avec précision ces changements, ce qui permet de détecter une maladie avec un pourcentage élevé de précision et de développer les tactiques de traitement les plus efficaces.

Des modifications diffuses du parenchyme et des sinus des reins perturbent le fonctionnement des filtres naturels, se développent souvent dans le contexte d'exacerbation de pathologies chroniques. Les changements négatifs indiquent souvent l'apparition de kystes, de tumeurs, d'une altération de la circulation sanguine.

Il est important de savoir pourquoi des changements diffus se sont produits, pour traiter une maladie qui provoque des processus pathologiques. Les symptômes, les méthodes de diagnostic, la correction des violations de la structure du parenchyme et des sinus des reins sont décrits dans l'article.

  • informations générales
  • Causes d'occurrence
  • Signes et symptômes
  • Sortes
  • Changements diffus dans les sinus des reins
  • Modifications diffuses du parenchyme rénal
  • Diagnostique
  • Traitement

Lorsqu'un problème est identifié, la taille des organes en forme de haricot augmente, la différence entre les reins droit et gauche est souvent perceptible. La diffusion n'est pas une maladie, c'est une condition des tissus, un signe indiquant le développement de processus négatifs. Si des anomalies sont détectées, les médecins ne traitent pas la diffusion, mais éliminent la cause profonde des changements pathologiques.

Les symptômes négatifs se développent dans deux départements:

  • parenchyme rénal. La formation des tissus tapisse les organes en forme de haricot de l'extérieur. On distingue deux couches - corticale et cérébrale. Le tissu mince se compose de minuscules capsules entrelacées de capillaires. Des millions de capsules produisent de l'urine. Le long des sinus, à travers la couche cérébrale, le fluide coule plus bas, se rassemble dans le calice et le bassin. L'épaisseur moyenne du parenchyme est normale chez l'adulte - de 1,4 à 2,6 cm, chez les patients âgés - de 1 à 1,1 cm L'amincissement ou l'épaississement de la couche est un signe de pathologie rénale. Après durcissement, les structures parenchymateuses dans de nombreux cas sont complètement restaurées;
  • sinus du rein. Les organes appariés en forme de haricot ont un pôle supérieur et inférieur, une porte avec des vaisseaux sanguins entrants et sortants. Un autre élément est le bassin et une partie de l'uretère, à travers laquelle le fluide traité est excrété. La porte ainsi que les éléments énumérés sont le sinus du rein. Chaque site effectue un travail spécifique, a une structure complexe. Tout changement dans le sinus du rein viole la filtration, la fonction excrétrice des organes importants.

En savoir plus sur les causes de la formation de kystes du rein gauche et les options de traitement pour l'éducation.

Sur les symptômes caractéristiques et les méthodes de traitement de la nycturie chez l'homme, lisez cette page..

Souvent, des changements diffus dans le parenchyme se développent lors de l'exacerbation des pathologies rénales. Les maladies d'autres organes et systèmes provoquent également des changements négatifs..

Problèmes principaux:

  • Diabète;
  • hyperthyroïdie;
  • la formation de calcifications dans le tissu rénal;
  • inflammation des nodules du parenchyme et des tubules;
  • la graisse corporelle, les accumulations de mauvais cholestérol interfèrent avec l'écoulement de l'urine à travers les sinus;
  • stade initial de la lithiase urinaire;
  • les maladies vasculaires augmentent l'échogénicité du parenchyme;
  • les pathologies congénitales des vaisseaux sanguins, d'autres parties du filtre naturel provoquent une hyperplasie du parenchyme dans l'un des reins;
  • l'inflammation du tissu adipeux est une autre raison de l'hyperéchoogénicité du parenchyme.

Avec des changements diffus, les parois du parenchyme s'épaississent, les sinus des reins augmentent, les organes diffèrent en taille. Aux premiers stades des changements négatifs, les signes sont bénins, avec le développement du processus pathologique, les symptômes apparaissent auxquels vous devez faire attention.

Manifestations caractéristiques:

  • gonflement des tissus dans le contexte d'une augmentation de la pression intracapillaire;
  • douleur pendant la miction;
  • violation de la fréquence et du volume de liquide prélevé tout en maintenant le régime d'alcool habituel;
  • inconfort dans la région lombaire, dans la plupart des cas, bilatéral. Le syndrome douloureux se développe avec l'étirement de la capsule rénale;
  • dans les sinus et le parenchyme, les médecins identifient les kystes, la taille des organes en forme de haricot augmente;
  • avec la croissance du kyste, l'approvisionnement en sang des tissus est perturbé, une condition dangereuse se développe - insuffisance rénale.

Important! Certains signes sont clairement visibles, d'autres médecins ne détectent que lors d'une échographie ou orientent le patient vers un examen supplémentaire en cas d'aggravation des tests urinaires. Les examens préventifs annuels réduisent le risque de maladie rénale avancée.

Selon les résultats de l'échographie, les médecins diagnostiquent les écarts suivants:

  • mauvaise visualisation des veines rénales;
  • échogénicité réduite;
  • liquide dans le bassin rénal;
  • thrombose tumorale;
  • le parenchyme a des contours flous;
  • diminution de l'épaisseur des sinus;
  • épaississement du parenchyme;
  • la thrombose veineuse;
  • un écho de la zone des sinus des reins;
  • circulation inverse dans les artères rénales.

Selon la zone où des écarts sont détectés, la diffusion du sinus et du parenchyme du rein est distinguée. La violation de la structure et de la taille est largement similaire, les causes et les facteurs provoquants sont presque les mêmes.

Les principales causes des changements structurels:

  • condensation du sinus sur le fond de l'apparition des calculs;
  • compactage vasculaire avec développement de l'athérosclérose, formation de plaques qui interfèrent avec le flux sanguin normal;
  • compactage des parois du bassin avec un processus inflammatoire lent;
  • inflammation du tissu périvasculaire dans les malformations congénitales;
  • accumulation de liquide, apparition de kystes rénaux.

Important! Si un kyste est détecté, le patient doit consulter un néphrologue ou un urologue. Inflammation du "sac" rempli de liquide, le développement d'un abcès est un phénomène dangereux. Si le kyste se rompt, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

Modifications diffuses du parenchyme rénal

Les principaux types:

  • problèmes de circulation sanguine artérielle;
  • amincissement ou épaississement du parenchyme;
  • l'apparition d'inclusions liquides;
  • violation des proportions des deux reins;
  • l'apparition de zones à échogénicité réduite et accrue.

Problèmes rénaux provoquant des changements diffus:

  • l'apparition de calcifications. Les dépôts de sel se forment dans les troubles métaboliques, la malnutrition, les pathologies d'autres organes. Le parenchyme mort s'accumule dans le parenchyme et les microcristaux de calcium recouvrent progressivement la surface. Un des signes de dépôt de sel est le gonflement des tissus. Pour éviter le processus négatif, vous devez bouger davantage, ne pas abuser des aliments protéinés et des produits laitiers, traiter les maladies inflammatoires à temps;
  • développement tumoral. Des formations bénignes apparaissent dans le parenchyme. Chez certains patients, des tumeurs suffisamment sûres dégénèrent en cancer du rein. Pour clarifier la nature du néoplasme, CT, IRM et échographie de l'organe à problème seront nécessaires. Avec le développement d'une tumeur maligne dans le sinus du rein, des changements négatifs peuvent être détectés dès la palpation de la zone à problème. Le développement d'un processus dangereux est indiqué par des frissons, une pression artérielle élevée, une augmentation de la température fertile sur une longue période, un gonflement des tissus;
  • formations kystiques. Des cavités remplies de liquide à parois minces apparaissent dans les sinus et le parenchyme des reins. Les excroissances sont de forme ovale ou ronde. Les kystes sont congénitaux et se développent au cours de la vie. Signes de formations kystiques: douleur dans la région lombaire, hypertension artérielle, apparition de sang dans l'urine. Les patients atteints de pathologie congénitale subissent périodiquement un traitement pour réduire le volume de liquide. Les excroissances simples sont éliminées par ponction. Avec l'élimination en temps opportun des formations kystiques, la fonction rénale est restaurée assez rapidement;
  • amincissement du parenchyme. Le problème survient au cours de l'évolution chronique des pathologies rénales. Les bactéries pathogènes provoquent le processus inflammatoire, en l'absence de traitement ou de traitement inapproprié, l'infection entraîne la mort de certains des filtres naturels, les reins sont ridés et la zone tissulaire est réduite. Dans les cas avancés, le parenchyme est tellement aminci que les fonctions des organes importants sont gravement altérées. Retarder la visite d'un néphrologue expérimenté met la vie en danger: une insuffisance rénale se développe.

Apprenez les règles d'utilisation du médicament Fitolizin pour le traitement des maladies des voies urinaires.

Sur les symptômes caractéristiques et les méthodes de traitement de l'inflammation rénale chez les femmes est écrit sur cette page..

Rendez-vous à l'adresse et découvrez les options de traitement de l'urétrite chez les hommes à domicile.

Pour déterminer les causes de la diffusion, nommez:

  • Échographie des reins.
  • CT ou IRM.
  • Analyse d'urine.
  • Test sanguin.

Il n'y a pas de schéma thérapeutique spécifique: tout dépend du type de pathologie, contre laquelle se développe la diffusion des sinus et du parenchyme rénal. Pour toute maladie, un régime alimentaire est obligatoire, l'utilisation d'aliments qui n'irritent pas les muqueuses délicates. Si la thérapie conservatrice n'aide pas, un traitement chirurgical est prescrit.

Résoudre les principaux problèmes:

  • pyélonéphrite. Repos au lit, antibiotiques, régime strict, phytothérapie, antihypertenseurs qui réduisent la pression artérielle;
  • glomérulonéphrite infectieuse diffuse. Composés antibactériens, alimentation, alitement, sous formes sévères - médicaments hormonaux;
  • kyste. Les médecins observent le développement de l'éducation, avec une augmentation rapide de la taille, le développement d'un abcès, la croissance est supprimée;
  • maladie de la lithiase urinaire. Préparations spéciales qui dissolvent les calculs, les composés anti-inflammatoires, les diurétiques, l'alimentation, les analgésiques, les antispasmodiques;
  • néphrite. Repos au lit, uroseptiques, antibiotiques, alimentation, anti-inflammatoires, plantes médicinales.

Des changements diffus dans les sinus et le parenchyme des reins sont des signes de développement de pathologies. Il est important de consulter un urologue ou un néphrologue expérimenté, de découvrir la cause des écarts, de clarifier le diagnostic, de faire une échographie et de passer des tests. Une thérapie appropriée, le respect par le patient des règles nutritionnelles, une médication rapide éliminent les changements structurels dans le tissu rénal. Le traitement chirurgical aide dans certains cas..

Les changements diffus dans les reins ne sont pas appelés maladies, mais des changements pathologiques qui se sont produits avec le corps en raison d'une maladie aiguë ou chronique. Le sinus du rein, le parenchyme, le système pyelocaliceal (CHS) sont affectés. Les causes des violations sont des processus inflammatoires, la formation de calculs, une défaillance du métabolisme. Pour visualiser les problèmes existants, une échographie ou une tomodensitométrie est utilisée..

Des changements diffus dans les reins apparaissent en raison de maladies aiguës ou chroniques.

Dans 90% des cas, le parenchyme rénal est affecté à la suite de processus qui perturbent leur travail. La diffusion détectée nécessite des diagnostics supplémentaires pour identifier la cause des dommages..

Les reins ont une structure complexe. Le parenchyme et le TLS sont protégés par une capsule de tissu fibreux, mais malgré cela, des changements structurels se produisent. Il s'agit notamment de l'expansion du bassin, la défaite des sinus et du tissu organique lui-même, un changement de sa taille et de sa structure. Si la cause de la pathologie est un processus chronique, le parenchyme rénal devient plus mince. Dans les maladies aiguës, les tissus deviennent plus épais, des foyers de haute densité se forment.

Il y a une violation de la fréquence cardiaque des deux reins ou des dommages à un seul organe. Dans le même temps, le fonctionnement du filtre naturel se détériore, ce qui entraîne un certain nombre de complications affectant d'autres systèmes et organes. Ainsi, des changements diffusement hétérogènes dans les sinus provoquent un œdème, des douleurs dans le dos et le cœur et une augmentation de la pression artérielle. La violation des structures rénales chez un enfant est particulièrement dangereuse.

Retour à la table des matières

Des violations de la structure des reins, ainsi que des modifications diffuses du foie, résultent d'un mode de vie inapproprié et de mauvaises habitudes. De plus, les maladies sont susceptibles de:

  • les personnes atteintes de diabète;
  • les personnes d'âge avancé;
  • patients en surpoids.

Retour à la table des matières

Des changements diffus dans les reins se produisent plus souvent si de tels facteurs sont présents:

  • mauvaises habitudes;
  • hérédité accablée;
  • maladies gastro-intestinales;
  • échec des processus métaboliques.

Les principales causes des changements diffus sont les suivantes:

  • malformations congénitales de la structure organique;
  • développement d'un néoplasme;
  • maladie rénale aiguë ou chronique;
  • exacerbation répétée d'une maladie non traitée.

Retour à la table des matières

La cavité, qui sert de sorte de porte par laquelle l'organe se connecte au sang et aux vaisseaux lymphatiques, est appelée sinus. Les raisons des changements dans ce département sont:

  • compactage des parois du bassin en raison d'une inflammation chronique;
  • pierres dans le CLS;
  • augmentation de la densité vasculaire dans le contexte de l'athérosclérose;
  • anomalies du tissu interne de la cavité;
  • kystes.

L'automédication pour tout changement dans le parenchyme rénal est interdite.

Retour à la table des matières

Le sinus rénal souffre souvent en raison d'un processus inflammatoire affectant une partie de l'organe porte et du pédicule vasculaire. La pathologie se distingue par des formations sclérotiques et se produit sous l'influence des facteurs suivants:

  • pression rénale élevée avec tuberculose;
  • BPH;
  • pierres dans l'uretère;
  • inflammation pelvienne.

En raison de la coulée inverse d'urine dans les reins et de l'empoisonnement de l'organe avec des produits de décomposition, une inflammation des fibres sinusales et des ganglions lymphatiques se produit. Les vaisseaux sont affectés par des formations fibro-sclérotiques. En raison de la violation de l'écoulement de la lymphe, le mécanisme du travail de l'organe apparié change. De tels changements dans les reins provoquent de graves maux de dos, qui peuvent être confondus avec une radiculite..

Retour à la table des matières

Pour identifier la présence de violations dans la structure des reins, ces méthodes permettent:

L'étude la plus informative des modifications diffuses des reins est possible à l'échographie, au scanner ou à l'IRM..

L'examen échographique est le plus populaire et le plus abordable. La procédure ne nécessite pas de préparation compliquée et, dans la plupart des cas, fournit une quantité suffisante d'informations pour le diagnostic et le traitement. Les troubles diffus échographiques sont détectés par les signes suivants:

  • échogénicité faible;
  • écho du sinus;
  • assombrissement du tissu rénal, parler de compactage;
  • contours flous du corps;
  • fluide dans le bassin;
  • augmentation de la saturation du parenchyme avec les vaisseaux sanguins;
  • une panne de veine indiquant un caillot de sang;
  • difficulté à détecter la structure de l'écho;
  • flux sanguin inversé.

Retour à la table des matières

Toute lésion diffuse de l'organe apparié est une conséquence du processus pathologique. Pour restaurer l'état du rein, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente, et non sa complication. Il n'y a pas de méthodologie unique pour éliminer la diffusion; la thérapie est choisie individuellement, en fonction de la cause du trouble. Dans le cadre de la lutte contre la pathologie, il est prescrit:

  • régime stricte;
  • repos au lit;
  • anti-inflammatoires;
  • antibiotiques
  • médicaments hormonaux;
  • diurétiques;
  • médicaments antihypertenseurs;
  • phytothérapie;
  • intervention chirurgicale (si le traitement médicamenteux est impuissant).

Le but de la thérapie est d'éliminer la cause de la violation.

Retour à la table des matières

Pour éviter un changement dans la structure rénale, il est important de renoncer aux mauvaises habitudes. N'abusez pas des plats épicés et aigres qui peuvent irriter un organe jumelé. Il est nécessaire de subir régulièrement un examen médical pour la détection rapide des maladies. Les maladies émergentes doivent être traitées de bonne foi, ne permettant pas à la pathologie de prendre une forme chronique.

L'examen échographique des reins est l'une des études les plus précises, ce qui vous permet d'identifier de nombreuses maladies humaines au stade initial. L'échographie montrera la taille des reins, l'état des tissus et, dans le cas d'une maladie, des changements diffus dans le parenchyme et les vaisseaux de l'organe. Par la taille de la lumière des vaisseaux sanguins et des tissus, le système pyelocaliceal et le rein lui-même, nous pouvons conclure sur l'état de l'organe et la santé générale du corps humain.

Avec la pathologie rénale chez l'adulte et l'enfant, leurs changements diffus se produisent le plus souvent. Leurs signes:

  • Miction altérée;
  • Maux de tête persistants avec hypertension artérielle;
  • Douleurs tiraillantes dans le bas du dos et le bas du dos;
  • Visage gonflé, gonflement de la périphérie, sous les yeux et les jambes.

Lors du traitement de patients adultes présentant de tels symptômes, les urologues ou les néphrologues prescrivent une échographie rénale.

Le diagnostic échographique révèle la structure, la forme, l'emplacement et la taille de l'organe. Si les indicateurs du protocole d'examen sont identiques à la normale, les tissus organiques sont en ordre. Cependant, cela n'exclut pas que la fonction d'un ou des deux reins a déjà été altérée, et les symptômes douloureux sont causés précisément par leur pathologie..

Chez les patients adultes, la taille normale des reins lors du décodage des ultrasons est la suivante:

  • Longueur 10-12 cm;
  • Largeur 5-6 cm;
  • Épaisseur 4-5 cm;
  • L'épaisseur du parenchyme peut aller de 1,1 chez un patient âgé à 2,3 cm chez un jeune.

Les indicateurs normaux se caractérisent par de tels signes:

  • Le rein droit est légèrement plus bas que le gauche;
  • Les deux reins ont la forme de haricots;
  • La capsule a une épaisseur pouvant atteindre 0,15 cm et elle est hyperéchogène;
  • Les reins ont des tailles identiques ou ne diffèrent pas de plus de 15 mm;
  • Le contour externe des organes est clair et uniforme;
  • Taille normale des organes postérieurs et antérieurs pour le diagnostic - pas plus de 15 mm;
  • La densité d'écho de la capsule rénale est supérieure à celle de ses pyramides;
  • Déplacement des organes pendant la respiration - pas plus de 20-30 mm;
  • CSF, le système pyelocaliceal, avec une vessie pleine anéchoïque et non visualisée;
  • L'indice de résistance (selon la dopplerométrie) de l'artère principale du rein à la porte est d'environ 0,7 et de 0,34 à 0,74 dans les veines interlobaires.

Avec des indicateurs normaux, les mots «echoteni», «néoplasmes échogènes» et «microcalculose» ne devraient pas être présents dans le diagnostic. Ils indiquent que des pierres se sont formées dans l'organe. En conclusion, le terme «formation volumétrique» ne doit pas être inclus, ce qui indique que le rein est enflammé, qu'il a un abcès ou un kyste.

Les résultats de l'échographie sont décryptés exclusivement par le médecin. Il prend en compte non seulement l'identité de l'état de l'organe à la norme, mais aussi l'anamnèse et l'ensemble du tableau clinique, prend en compte l'état de santé et l'âge du patient.

Lors de l'examen échographique des adultes, les manifestations diffuses sur le moniteur peuvent ressembler à:

  • Prononcé;
  • Clairement visible;
  • Floue proéminente;
  • Modérer;
  • Le faible.

Les DI rénales sont la raison de l'inclusion des éléments suivants dans le protocole d'examen:

  • Des formations volumétriques sont présentes ou non dans le corps. S'ils le sont, leur échostructure, leur échogénicité et leur emplacement sont décrits;
  • Si des calculs ont été trouvés, leurs dimensions, le nombre où il a été révélé si une ombre acoustique est apparue ou non;
  • Anomalies dans la structure de l'organe. Le médecin doit décrire si un kyste, un organe spongieux, une hypoplasie, une aplasie, une autre DI rénale, etc..

Une photographie de l'examen est jointe au protocole écrit. Lorsque des anomalies diffuses dans les organes sont détectées, l'assistant de laboratoire qui a effectué l'échographie les montre avec des flèches. Ainsi, le médecin traitant tirera lui-même des conclusions, car les résultats de l'échographie ne sont pas un diagnostic précis, mais seulement une conclusion sur les résultats de l'examen.

L'expression "changements diffus" en néphrologie indique de nombreux écarts. Ils se manifestent par une destruction de la capsule rénale, du système pyélocalicéal ou des sinus.

La diffusion d'un organe est appelée:

  • Diminuer ou augmenter ses volumes et ses tailles;
  • Séchage ou expansion de la fibre rénale;
  • Pathologie du tissu adipeux et des vaisseaux sanguins.

La diffusion du système ChL, des sinus et de la capsule avec un épaississement du rein entier est le plus souvent provoquée par une destruction vasculaire, une inflammation du tissu adipeux, une urolithiase en développement.

Des modifications de nature diffuse donnent à penser dans les reins:

  • Un abcès à un stade précoce, c'est-à-dire un changement pathologique dans les tissus;
  • Pathologies veineuses structurelles, changements dans la taille, la quantité et la perméabilité des vaisseaux sanguins;
  • Thrombose;
  • La présence de corps caillouteux;
  • Liquide présent dans le bassin;
  • Processus perturbés d'absorption inverse et de métabolisme impliquant des composés de sodium.

Selon les caractéristiques et le niveau d'endommagement des fibres en néphrologie, on distingue les changements diffus suivants dans les reins:

  • Épaississement ou expansion de la capsule;
  • Variabilité dimensionnelle, changement de taille, emplacement et déplacement normal des reins;
  • Une augmentation de volume avec inflammation de tout le système ou d'une partie de celui-ci;
  • Organe amincissant en pathologie chronique;
  • Changement focal et uniforme de la structure du sinus.

Il existe plusieurs causes d'anomalies pathologiques dans les reins..

Changements dans la capsule cardiaque et rénale, souvent chez les enfants. Cependant, cela n'est pas considéré comme une pathologie. Jusqu'à ce que l'enfant ait 3 ans, ses reins ont une structure lobée, et donc sur le moniteur lors d'une échographie, les organes semblent spécifiques.

Les problèmes chez l'adulte se manifestent par une forte détérioration de l'état des tissus organiques. Tout d'abord, leur partie intérieure, leurs bonnets et leur bassin. De petits changements dans le système pyelocaliceal se produisent constamment. Ils sont associés à la pénétration de nutriments et d'oxygène dans les reins lors de la prise de nourriture et de l'exercice, de l'éducation physique, de l'utilisation de médicaments, des changements hormonaux.

Au cours de la destruction pathologique, les changements deviennent profonds et la taille normale des reins et l'état des organes changent. Le groupe à risque comprend:

  • Les amateurs d'alcool;
  • Les personnes âgées;
  • Les diabétiques
  • Les fumeurs
  • Les gros.

La probabilité de diffusion rénale est encore augmentée: troubles métaboliques, dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal et une prédisposition héréditaire, qui ne se manifeste souvent que chez l'adulte. De plus, une personne peut avoir d'autres maladies somatiques dans lesquelles une expansion des tissus, un changement de la taille de l'organe ou d'autres changements pathologiques se produisent.

Les principales causes de destruction du système pyélocalicéal et du parenchyme sont un mauvais mode de vie, le tabagisme, la dépendance à l'alcool et une mauvaise nutrition. Souvent, son apparence est également affectée par:

  • Rechutes d'une maladie complètement non traitée;
  • Polypes, tumeurs et kystes rénaux;
  • Anomalies héréditaires de la structure des reins;
  • Destruction rénale aiguë et chronique, y compris les traumatismes.

Les principaux symptômes de cette condition des organes pelviens sont un épaississement de leurs tissus et une asymétrie de l'organe apparié en volume manifesté visuellement à l'échographie. Les premiers signes de pathologie gonflent en raison d'une perméabilité vasculaire insuffisante et d'une pression artérielle élevée. C'est pourquoi, si une personne souffre d'hypertension artérielle, elle doit surveiller non seulement le système cardiovasculaire, mais également les processus qui se produisent dans les reins.

Le résultat de l'expansion des tissus du système pyelocaliceal est une augmentation de l'activité de filtrage et une diminution de l'absorption inverse du fluide. Une personne a régulièrement des problèmes de miction. Elle se caractérise par une sensation de brûlure lors de l'administration des besoins naturels, des douleurs aiguës et la présence de sang dans les urines. De plus, la congestion chez l'adulte entraîne la formation de calculs, ce qui peut provoquer le blocage de l'uretère d'une personne malade.

Les sinus rénaux souffrent indirectement d'inflammation, d'athérosclérose, de calculs, de cystose.

La diffusion des sinus caractérise l'apparition de plusieurs pathologies. Cela est dû à sa structure complexe et à son emplacement spécial. Une entrée d'organe trop serrée peut indiquer ce qui suit:

  • Un kyste s'est formé dans le sinus. Il presse les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne un dysfonctionnement aigu des organes;
  • Corps en pierre formés dans le bassin;
  • Dans l'organe humain, en raison de la formation de plaques athérosclérotiques, les vaisseaux sanguins sont devenus plus denses;
  • Dans le contexte d'une pathologie chronique et lente, les parois du bassin sont devenues plus denses;
  • La diffusion non homogène des sinus provoque un gonflement des reins et une douleur à l'intérieur de ceux-ci, en raison de laquelle il y a une augmentation de la pression artérielle et des douleurs cardiaques commencent.

Souvent, la diffusion dans le sinus rénal se produit en raison d'une inflammation du pédicule vasculaire et de la porte d'entrée de l'organe (fibrolipomatose). Cela s'accompagne de son changement sclérotique. La fibrolipomatose peut survenir en raison de tels problèmes:

  • Adénomes de la prostate;
  • Bassin rénal enflammé;
  • Pierres formées dans l'uretère;
  • Augmentation de la pression artérielle dans les reins.

L'urine, lorsqu'elle repasse du bassin vers le rein, avec des produits de décomposition agressifs, pénètre dans le tissu sinusal intermédiaire. Cela provoque une inflammation des vaisseaux et des ganglions lymphatiques avec leurs lésions fibreuses et sclérotiques. Lorsque l'écoulement lymphatique est bloqué, une stagnation se produit. Cela entraîne une douleur aiguë au bas du dos qui ressemble à une sciatique. Si de tels symptômes apparaissent chez les adultes et les enfants, vous devez absolument consulter un médecin.

Évaluer la santé rénale des urologues et néphrologues avec des méthodes de diagnostic telles que la numérisation informatique, l'IRM et l'échographie.

L'échographie est la plus courante, car elle est abordable, ne nécessite pas de préparation compliquée, donne beaucoup d'informations à un faible coût de la procédure.

Signes de modifications diffuses des reins et de leurs dommages destructeurs lors de l'échographie:

  • Il est impossible de déterminer les veines d'un organe;
  • Le tissu rénal est épaissi, élargi et la taille et d'autres indicateurs peuvent être modifiés à la fois vers le haut et vers le bas;
  • L'échogénicité du système est affaiblie;
  • Le sinus est aminci et un écho en sort;
  • Le tissu parenchymateux a un contour flou;
  • L'approvisionnement en sang du système est difficile;
  • Les tissus organiques sont sursaturés en vaisseaux;
  • Dans le bassin a révélé la présence de liquide;
  • L'identification des échostructures est difficile;
  • Inverser le flux sanguin dans les artères d'un organe.

N'importe lequel de ces signes peut être une indication d'hospitalisation. Souvent, des modifications diffuses du parenchyme ne sont qu'un symptôme et la pathologie du système est beaucoup plus grave. Un diagnostic précis ne peut être posé qu'après une étude approfondie de la santé du système urinaire humain.

Changement rénal diffus

Par «changements diffus», on entend plusieurs pathologies qui s'accompagnent de changements affectant le parenchyme, les sinus du rein ou le système pyélocalicéal (SHC).

Le concept n'est pas un diagnostic, mais est considéré comme la conclusion d'une échographie, d'un scanner ou d'une IRM du système urinaire. Les changements diffus sont appelés épaississement, amincissement des tissus, dommages au système vasculaire et à la graisse corporelle, augmentation ou diminution du rein lui-même.

Les changements polyvalents dans la structure des reins sont appelés pathologie diffuse..

Des modifications diffuses du parenchyme rénal, du SHC ou des sinus avec une augmentation et un épaississement de l'organe dans tout le volume provoquent souvent une urolithiase progressive, une destruction vasculaire, une inflammation du "coussin" gras.

Les changements diffus dans les reins s'expriment par un changement dans la taille, la structure de l'organe.

La diffusivité rénale entraîne une suspicion de liquide dans le bassin, un abcès précoce, des processus métaboliques altérés et une absorption inverse par le sodium, des changements structurels dans la veine rénale, une suspicion de thrombose, des varices ou une formation de calculs. Selon le degré et la nature des lésions tissulaires, on distingue plusieurs types de modifications rénales diffuses:

  • hypertrophie des organes causée par une inflammation;
  • réduction du volume causée par une pathologie chronique;
  • épaississement du parenchyme rénal;
  • variabilité d'amplitude, détérioration de la structure du sinus: uniforme, focale.

Selon la visualisation sur le moniteur à ultrasons, les changements diffus peuvent être:

Avec des changements diffus dans le parenchyme

Souvent, des changements diffus de la fréquence cardiaque des deux reins sont notés chez l'enfant. Mais ce processus n'est pas pathologique, car jusqu'à 3 ans, le rein d'un enfant est caractérisé par une structure lobée, il est donc spécifiquement visualisé par échographie. Le problème se caractérise par une détérioration de l'état du tissu rénal de l'intérieur. Des changements de degré modérés se produisent régulièrement lorsque l'oxygène, les nutriments pénètrent dans les tissus, en train de manger, d'exercices de respiration. Mais avec la destruction pathologique, des changements plus profonds se produisent. À risque sont:

  • les personnes en surpoids;
  • les patients diabétiques;
  • les personnes avec des changements d'âge.

Les diabétiques, les personnes en surpoids, les fumeurs sont plus enclins à diffuser des pathologies rénales..

Pour augmenter le risque de changements diffus dans les reins, vous pouvez:

  • mauvaise hérédité;
  • fumeur;
  • Troubles métaboliques;
  • défaillances du tube digestif.

Les principales raisons pour lesquelles le parenchyme et le TLS changent de manière diffuse sont la malnutrition et l'abus d'alcool. Causes communes:

  • malformations rénales congénitales;
  • tumeurs, kystes, polypes;
  • pathologies rénales aiguës et chroniques;
  • rechute d'une maladie non traitée.

La symptomatologie de la condition est déterminée par l'épaississement du tissu et l'asymétrie de l'organe apparaissant sur ce sol dans le volume. L'œdème causé par des problèmes de perméabilité capillaire, une augmentation de la pression artérielle sont considérés comme des signes précoces. En conséquence, l'activité de filtrage par rapport au liquide augmente, mais son absorption inverse diminue. Une violation persistante de la miction se développe, accompagnée de douleur, de brûlures, de sang dans l'urine. Les signes fréquents d'apparition de changements diffus sont une douleur au bas du dos des deux côtés, causée par une augmentation de la taille et un étirement de la capsule de l'organe apparié.

Le sinus rénal peut souffrir indirectement en raison de calculs, athérosclérose, cystose, inflammation de l'organe.

Les changements structurels dans les sinus des reins caractérisent le développement de plusieurs pathologies en raison de la particularité de l'emplacement et de la complexité de la structure des portes d'entrée de l'organe apparié. Un sinus rénal condensé peut parler de telles conditions:

  • formation de pierres dans le bassin;
  • compactage des parois pelviennes sur fond de lésion chronique par pathologie lente;
  • compactage des vaisseaux sanguins en raison de la présence de plaques athérosclérotiques;
  • anomalies du développement, accompagnées d'une inflammation et d'une altération de la fibre périvasculaire du sinus;
  • kystes dans les sinus, qui pressent sur les vaisseaux et provoquent une dysfonction rénale aiguë.

Des changements hétérogènes diffus dans les sinus des reins s'accompagnent d'œdème, de douleurs dans les organes et de picotements dans le cœur, de problèmes de pression artérielle.

Une cause courante de diffusion dans les sinus des reins est la pédonculite ou la fibrolipomatose - inflammation dans la zone de la porte et du pédicule vasculaire de l'organe apparié. Le processus est caractérisé par des lésions sclérotiques. La raison du développement de la fibrolipomatose est l'augmentation de la pression rénale contre la tuberculose, l'inflammation du bassin dans les reins, la formation de calculs dans l'uretère, les adénomes de la prostate. En cas de reflux inverse du bassin vers les reins, l'urine avec des produits de décomposition toxiques pénètre dans le tissu intermédiaire des reins et des sinus, conduisant à une inflammation des ganglions lymphatiques, des vaisseaux sanguins avec des lésions fibro-sclérotiques du type de la fibrolipomatose. Dans le contexte d'un écoulement lymphatique chevauchant dans le rein, les manifestations congestives sont aggravées, ce qui provoque des douleurs dorsales aiguës similaires à la radiculite.

Les procédures de diagnostic suivantes aident à évaluer l'état et la structure de l'insuffisance rénale rénale chez les médecins:

  • échographie;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • analyse de l'ordinateur.

L'échographie est considérée comme la plus populaire en raison de l'accessibilité, du manque de procédures préparatoires complexes, du contenu de l'information à bas prix. Les signes d'écho de la présence de lésions destructives diffuses du LCR ou des sinus sont:

  • épaississement sous forme d'obscurcissement du tissu rénal;
  • écho des sinus rénaux;
  • affaiblissement de l'échogénicité;
  • contours vagues du tissu parenchymateux;
  • amincissement du sinus;
  • identification des signes de liquide dans le bassin;
  • augmentation de la saturation du tissu rénal avec les vaisseaux sanguins;
  • problèmes d'approvisionnement en sang du corps;
  • dimming dans la veine rénale, qui est caractéristique de la thrombose;
  • la difficulté de déterminer les structures d'écho;
  • flux sanguin inversé dans les artères rénales;
  • impossibilité de déterminer les veines rénales.

Étant donné que le changement diffus dans les reins n'appartient pas à un diagnostic distinct, mais indique le développement de divers types de pathologies, il n'y a pas de régime de traitement unique pour la maladie. Par conséquent, sur la base des résultats d'autres études, un diagnostic final est établi avec la détermination du stade et de la forme du processus pathologique pour déterminer les tactiques thérapeutiques. Par conséquent, l'objectif principal de tout schéma thérapeutique est d'éliminer les causes des modifications diffuses du parenchyme ou des sinus des reins..

La glomérulonéphrite diffuse, provoquée par une infection, est traitée avec des médicaments spécifiques qui inhibent et éliminent la source de l'infection. Des mesures supplémentaires sont le repos au lit et un régime strict. Cela peut nécessiter la nomination de médicaments antibactériens et d'un traitement hormonal substitutif. Avec la pyélonéphrite, le problème de l'écoulement d'urine est résolu. Pour cela, on montre au patient un régime strict, des anti-inflammatoires et des diurétiques. Si la néphrite se développe en raison d'une violation de la pression artérielle, des médicaments cardiaques et antihypertenseurs, la phytothérapie est indiquée. Les pathologies qui ne sont pas éliminées par des méthodes conservatrices sont traitées chirurgicalement.

Il faut comprendre que la diffusion hétérogène du parenchyme rénal d'un côté ou des deux côtés n'est pas une maladie standard qui peut être traitée par des méthodes conventionnelles. Une approche intégrée est nécessaire ici, tant dans le diagnostic que dans le traitement. Sans échec, les patients présentant des signes d'écho de changements diffus sont référés à un médecin. Il est interdit de s'auto-soigner ou d'ignorer la pathologie. Cette négligence est lourde de développement d'une insuffisance rénale aiguë.

Rein - ne fait pas exception et, comme tout l'organisme, est sujet à des changements liés à l'âge. Chez les nouveau-nés, ces organes sont caractérisés par certaines caractéristiques morphologiques, dans la partie mature de la population - par d'autres.

Forme et morphologie

  • La forme est ronde;
  • Surface vallonnée en raison de la structure lobulaire;
  • Dimensions moyennes: longueur - 4,2 cm, le poids atteint 12 grammes;
  • Le rapport cortical et médullaire est de 1: 4 (8 et 2 mm, respectivement);
  • Fascia rénal très mince;
  • Il n'y a pas de couche graisseuse de la capsule rénale;
  • Bassin large et ampuloïde;
  • Rein long en direction oblique.
  • L'extrémité supérieure de l'organe est située au niveau de la XIIe vertèbre thoracique.
  • Le bord inférieur atteint la vertèbre lombaire IV.
  • Des deux côtés, les glandes surrénales sont situées en haut, le rein droit est en contact avec le foie et le caecum. La queue du pancréas et la rate sont adjacentes à la gauche.
  • L'axe longitudinal de chaque rein est parallèle à la colonne vertébrale, et la porte rénale fait face à l'avant.

La période fœtale est caractérisée par une croissance intensive de ces organes.

Dans le processus de croissance du corps d'un enfant, un organe subit un certain nombre de changements, augmente de taille et change de position par rapport aux autres organes internes. Chez un adulte, les caractéristiques persistent jusqu'à 50 ans, après quoi des changements irréversibles se produisent.

  • Dans les premières années de la vie d'un enfant, la longueur du rein augmente à 6 cm et la masse augmente à 37 grammes. Puis, à l'adolescence, la longueur peut atteindre 11 cm, et le poids des programmes.
  • La grosseur disparaît.
  • La substance corticale augmente, dont le rapport avec le cerveau atteint 1: 2.
  • En 2-3 ans, la structure lobulaire de la substance cérébrale disparaît.
  • Les tubules alambiqués proximaux et distaux et le genou ascendant de la boucle de Henley se développent.
  • À 5 ans, la capsule fibreuse devient clairement visible, une couche de graisse protectrice se forme sous elle, qui se développe le plus possible à l'âge de la vie.
  • La jambe du rein devient horizontale.
  • À l'âge d'environ un an, l'organe change de position, descendant jusqu'à la moitié de la vertèbre, non plus situé au bord des vertèbres thoraciques XII et IV lombaires, mais près de leur corps. Après 5 ans, la topographie rénale devient caractéristique d'un adulte.

Après 50 ans, le corps subit des changements irréversibles..

  • Taille réduite.
  • Les reins tombent progressivement.
  • La jambe du rein peut être dirigée vers le bas et augmente en longueur.
  • L'activité de filtration des organes est réduite en raison d'une diminution du nombre de néphrons actifs et d'une perte d'élasticité des vaisseaux sanguins.
  • En raison de changements structurels, diverses maladies rénales peuvent apparaître. insuffisance rénale aiguë et chronique. maladies infectieuses (néphrite), néoplasmes du parenchyme rénal.

Ainsi, le rein change tout au long de la vie d'une personne, passant d'une structure imparfaite à un organe hautement spécialisé.

Si après avoir passé une échographie du système urinaire, des changements diffus dans les reins sont détectés, vous ne devriez pas tomber dans le désespoir, car ce n'est pas une maladie. Les transformations diffuses indiquent la présence d'anomalies des reins. Comme l'hépatomégalie (hypertrophie du foie) ou la fibrolipomatose (processus inflammatoire), ce sont des changements dans la structure de l'organe, mais pas encore un diagnostic de la maladie. Mais quelle est l'essence de ces anomalies? Cela reste à voir..

La diffusion est un terme médical qui fait référence à des changements dans la structure du rein au niveau physique ou physiologique. Ce nom est généralement utilisé pour indiquer l'expansion ou la contraction du parenchyme rénal (tissu fonctionnel) ou du sinus rénal transformé trouvé après examen. Il existe plusieurs types de changements diffus: modéré, clair, flou, prononcé et inexprimé.

Les interprétations des résultats peuvent également être différentes. Il existe de telles causes de changements diffus dans les structures du rein:

  • la présence de formations pathologiques congénitales;
  • changements structurels caractéristiques de l'âge;
  • maladie rénale (sous forme chronique ou aiguë);
  • l'organisme avait déjà souffert d'une certaine maladie, mais le traitement de la maladie était inopportun et illettré;
  • il y a des néoplasmes dans l'organe, mais cela ne signifie pas qu'ils sont malins.
  • l'utilisation de certains médicaments.

Et maintenant, nous devons considérer plus en détail les transformations du parenchyme et des sinus. Si le sinus du rein est modifié de manière diffuse, dans la plupart des cas, il est dit d'une augmentation de celui-ci, d'un changement dans les veines du rein, ou d'une présence suspectée de liquide dans le bassin (le bassin est la cavité en forme d'entonnoir où l'urine des reins s'accumule, c'est l'un des éléments de l'unité fonctionnelle de l'organe - hls). Cela peut être le signe d'autres maladies, par exemple, des processus inflammatoires, une thrombose, des anomalies du développement..

Si le parenchyme rénal transformé de manière diffuse, cela a également une interprétation particulière, qui dépend des indicateurs de changement structurel. Lorsque l'organe est agrandi, cela indique la présence de changements diffus aigus. Lors de la transition vers une forme chronique, le rein diminue, car le tissu du parenchyme est épuisé par l'influence constante de facteurs négatifs.

Ce qui ne nécessite pas de traitement?

Il faut rappeler une fois de plus que les transformations diffuses ne signalent pas toujours un danger, car elles ne sont pas elles-mêmes un diagnostic. Les transformations structurelles peuvent être le signe d'une maladie déjà surmontée ou de changements liés à l'âge. Si une échographie est effectuée pour un enfant de 3 ans ou moins, des changements diffus peuvent également être détectés en cas de santé complète de l'enfant. En effet, à cet âge, les reins ne se forment et leur structure est hétérogène, semblable aux lobules.

Mais s'il était possible de vérifier que ces changements structurels diffus sont des signes de la maladie actuelle, alors le traitement commence par une consultation médicale et l'élimination de la maladie qui provoque de tels symptômes. Autrement dit, il est nécessaire de traiter le patient, d'éradiquer la cause et non les conséquences. Qu'il s'agisse d'un médicament ou d'une intervention chirurgicale, les deux méthodes peuvent être appropriées dans certaines situations..

Si le patient souffre de néphrite, il a besoin d'alitement, d'un régime alimentaire spécifique et de l'utilisation de médicaments antibactériens, uroseptiques et anti-inflammatoires. Mais si avec le développement de la maladie il y a une augmentation constante de la pression artérielle, les médecins recommandent d'utiliser des antihypertenseurs pour le cœur. Si la néphrite est chronique, une phytothérapie à effet diurétique sera très appropriée..

Le traitement des transformations diffuses commence après qu'un médecin a diagnostiqué une maladie qui provoque une transformation des organes. Et cela ne dépend pas s'il y a un changement structurel dans un seul rein ou dans les deux. Si des transformations hétérogènes sont trouvées, vous ne devez en aucun cas vous auto-médicamenter, car cela peut causer des dommages importants à la santé et parfois conduire à une autre maladie - l'insuffisance rénale. Par conséquent, il est préférable de subir des examens supplémentaires et de confier votre santé à des spécialistes..

Reflétant l'essence des troubles survenant dans les tissus du parenchyme. Ces changements pathologiques peuvent être le résultat d'une variété de phénomènes qui affectent l'état des reins. Souvent, de telles déviations sont observées chez des personnes en parfaite santé et sont la conséquence de pathologies congénitales du développement du parenchyme, et des symptômes sévères dans ce cas peuvent ne pas être observés.

Selon les statistiques, les modifications diffuses du parenchyme sont souvent le résultat de maladies antérieures ou de pathologies actuelles. Des changements pathologiques similaires dans la structure du parenchyme peuvent être observés dans l'un et les deux reins. Ainsi, lors de la détection de telles anomalies à l'échographie, des diagnostics complets supplémentaires sont nécessaires pour identifier les problèmes.

Le parenchyme rénal a sa propre charge fonctionnelle, car il aide à nettoyer les reins des toxines et des sels inutiles et à les éliminer du corps. De plus, le parenchyme participe à la normalisation de l'équilibre eau-sel et participe au métabolisme du corps.

Ainsi, l'apparition de modifications diffuses dans cette partie des reins ne doit pas passer inaperçue auprès des médecins. Les causes des violations de la structure du parenchyme sont extrêmement diverses. On pense que le plus souvent, ces écarts sont la conséquence de:

  • malformations congénitales sévères;
  • maladies infectieuses;
  • en surpoids;
  • diabète sucré;
  • pyélonéphrite;
  • glomérulonéphrite;
  • néphroptose;
  • blessure traumatique.

Les raisons du développement de la pathologie de la structure du parenchyme ne sont pas toujours le résultat d'une violation de l'influence de divers facteurs indésirables. Dans certains cas, des écarts similaires à la structure tissulaire normale sont observés dans le contexte du processus de vieillissement général. Des anomalies dans la structure des reins sont observées chez plus de 70% des personnes de plus de 60 ans. Le fait est qu'à cet âge, il y a une diminution physiologique de l'épaisseur des membranes, ce qui conduit à l'apparition d'un motif caractéristique lors de l'échographie.

Le terme «modification rénale diffuse» est assez vague, car il fait souvent référence à une augmentation ou à une diminution de la taille des organes. De plus, sous ce terme, les cavités identifiées à l'échographie peuvent être cachées, qui peuvent être remplies de contenu d'exsudat ou purulent qui forment un abcès.

Dans certains cas, le terme "modifications diffuses du rein" est utilisé en présence d'anomalies pathologiques dans la structure des veines rénales et, en outre, en cas de suspicion de thrombose. L'apparition de troubles de la structure tissulaire en fonction de leurs caractéristiques peut indiquer la présence d'un processus inflammatoire ou dégénératif, et parfois la présence de sable et de pierres.

Les manifestations symptomatiques de modifications diffuses du parenchyme rénal dépendent largement des caractéristiques de cette pathologie et des causes qui l'ont provoquée..

Dans certains cas, de tels changements ne provoquent pas de symptômes désagréables, car les parties saines des reins supportent une charge supplémentaire et y font face avec succès. Parfois, des signes de pathologie peuvent se manifester très clairement. Les symptômes de cette condition pathologique peuvent inclure:

  • impuretés sanguines dans l'urine;
  • douleur pendant la miction;
  • mal au dos;
  • inconfort dans l'abdomen;
  • violation de la miction;
  • nausée et quota;
  • augmentation de la pression artérielle.

Lors de la réalisation d'une échographie, des changements diffus se manifestent par l'asymétrie de l'emplacement, l'inégalité de l'épaisseur, les déformations de la zone cérébrale, les contours inégaux de l'organe et d'autres écarts de la structure. L'identification de ces caractéristiques de la structure des reins dans certains cas nous permet de déterminer la cause possible de leur apparition et de prescrire un traitement adéquat..

La thérapie des changements diffus à bien des égards dépend de l'état pathologique qui a provoqué l'apparition d'une telle violation. Dans le cas où des symptômes sévères des reins ne sont pas observés, l'utilisation de frais rénaux et d'autres moyens peut être démontrée pour améliorer l'état général de cet organe jumelé. Les frais rénaux, y compris les herbes médicinales, vous permettent d'éliminer les substances nocives des tissus et d'activer le processus de régénération. Les herbes médicinales suivantes peuvent pénétrer dans le bore rénal:

  • queue de cheval;
  • baies de genièvre;
  • graines de lin;
  • renouée;
  • paille d'avoine;
  • Succession;
  • racine de persil;
  • écorces de pastèque écrasées;
  • feuilles de bouleau;
  • racine de calamus;
  • sac de berger.

Entre autres choses, les personnes qui ne souffrent pas de symptômes graves se voient souvent montrer un certain régime et un régime de consommation d'alcool. Ces mesures, en l'absence de maladies chroniques ou aiguës, aident à normaliser la fonction rénale et à améliorer leur état..

Étant donné que ces écarts par rapport à la norme sont souvent le résultat de maladies telles que le diabète sucré, la glomérulonéphrite et les processus inflammatoires de diverses étiologies, des diagnostics supplémentaires et un traitement ciblé de la cause profonde sont nécessaires. Pour déterminer la cause du développement de la pathologie, une mesure nécessaire est la réalisation de tests de laboratoire sur le sang et l'urine, ainsi qu'une biopsie des tissus organiques. Le traitement vise ensuite à éliminer la maladie primaire.

salut! Merci d'avoir répondu aux demandes des mamans! La question est la suivante. L'enfant a 4 ans, a attrapé un rhume dans un jardin d'enfants, après quoi elle a commencé à se plaindre de douleurs pendant la miction. Une analyse d'urine générale a montré la présence de leucocytes 20-22, de globules rouges - 1-2. Après le cours de Furamag - leucocytes 3-5, globules rouges -2-3. Échographie des reins: la taille de la droite est 74 * 36, la gauche est 73 * 35. La typographie n'est pas modifiée. La forme et la taille habituelles Les contours sont lisses, clairs. Mobilité dans des limites normales La capsule n'est pas épaissie. Le parenchyme est homogène, l'épaisseur et l'échogénicité ne sont pas modifiées. Signes d'un changement dans le système pyélocalicéal: Des deux côtés des parois du CLS sont épaissis, une échogénicité accrue, Des deux côtés du calice élargi à 2,0 mm. Les inclusions et formations pathologiques ne sont pas visualisées. J'ai très peur, car nous devons être examinés dans un hôpital. Les procédures pour l'enfant ne sont pas des plus agréables. La principale question est de savoir quoi faire avec les crises répétées pendant la miction et y a-t-il un risque de chirurgie? remercier!

salut! La maladie a apparemment commencé par une cystite (inflammation de la vessie) et a remonté les uretères. Le fait que les parois du bassin et du calice soient épaissies est compréhensible - c'est une conséquence de l'inflammation. Et leur expansion, très probablement, est associée au développement d'une stagnation due à des violations de l'écoulement dans les uretères rétrécies en raison de l'inflammation. à mon avis, ils ne devraient pas vous offrir une opération. Bien sûr, vous devez examiner l'enfant: il est nécessaire d'exclure les reflux (reflux d'urine de la vessie dans les uretères) et de voir comment les reins fonctionnent. Il n'y a pas beaucoup de procédures agréables en médecine, mais rien de terrible, Dieu merci. Bonne chance et santé!

La consultation est à titre de référence seulement. Après la consultation, veuillez consulter un médecin.

Bonjour, Violetta. Les phoques sur le tissu rénal peuvent en indiquer beaucoup et agir en conséquence de toute maladie. Le compactage du parenchyme se produit dans la plupart des cas chez les personnes âgées et peut parler, par exemple, de développer une pyélonéphrite, etc. La chose la plus importante dans le diagnostic est la symptomatologie de la manifestation. Il peut y avoir à la fois des douleurs aiguës et des angoisses périodiques sous la forme d'une augmentation de la température corporelle, ou il peut n'y avoir aucun signe. Tout changement diffus dans le tissu rénal nécessite une étude approfondie et des tests supplémentaires, car ils peuvent affecter leur capacité à travailler. Chez les diabétiques, il s'agit d'un phénomène assez courant causé par la malnutrition, qui crée une charge excessivement élevée sur ces organes en plus de la maladie métabolique elle-même. Par conséquent, les reins sont l'un des organes les plus vulnérables des diabétiques. Nous ne risquons pas de dire quelque chose de plus spécifique, car nous ne disposons pas de données spécifiques sur votre état de santé. Un médecin qui peut donner une évaluation adéquate devrait en juger.

Olga Dmitrievna 31/01/2017 Répondre

Échographie des reins. Femelle de 53 ans. Rein droit 92 * 42 mm, contours lisses, parenchyme de 16 mm, non aminci, échogénicité inégale, architecture vasculaire correcte, structure diffusement hétérogène. Le système de la cavité n'est pas élargi. Le rein gauche mesure 101 * 45 mm, les contours sont uniformes, le parenchyme est 17 mm, le reste est le même que celui du rein droit, la gauche est abaissée, la droite au site de la projection anatomique. Une douleur constante dans le bas du dos, en particulier à droite, tourmente: il n'y a pas eu d'urine pendant une journée, puis, comme auparavant, une filtration accrue. Qu'est-ce que cela signifie? Merci pour la réponse à l'avance.

Uniquement pour nos abonnés

Désormais, tous les membres de notre groupe en contact ont une nouvelle opportunité accessible: télécharger des articles de la revue «Diabetes Mellitus», créée grâce au travail conjoint de la communauté russe du diabète!

Dans cette revue scientifique et pratique, vous trouverez de nombreuses informations utiles et intéressantes.

Il sera utile non seulement pour les diabétiques et toutes les personnes qui se soucient de leur santé, mais aussi pour les spécialistes en exercice.

Chaque semaine, nous publierons 1 numéro du magazine dans notre groupe en contact.

Intéressant sur le diabète

Si, selon les résultats d'un test sanguin, une certaine concentration du «sous-produit» de la proinsuline, un peptide C, est détectée, cela indique que le pancréas conserve la capacité de synthétiser indépendamment l'insuline endogène.

Une telle analyse est extrêmement importante au stade de la greffe de la glande donneuse..

Si le niveau de peptide C est normalisé, l'opération de transplantation peut être considérée comme réussie.

Un tel critère pour un test sanguin biochimique, tel que l'hémoglobine glyquée (ou glycosylée comme d'habitude), indique une hyperglycémie stable.

Une glycémie élevée affecte négativement les composés protéiques circulant avec la circulation sanguine..

S'ils sont dans un environnement doux pendant une longue période, alors après un certain temps, ils vont simplement sucrer et perdre certaines de leurs propriétés.

Cela les rendra inadaptés aux processus de synthèse et de métabolisme..

C'est pourquoi les diabétiques ayant une concentration élevée en glucose finissent par développer de nombreuses complications tardives qui les empêchent de vivre pleinement..

Si vous atteignez la glycémie cible et la maintenez constamment, vous pouvez parler en toute confiance de la réussite et de la longue vie d'un diabétique..

En effet, le principal problème de cette maladie insidieuse est un taux élevé de glucose, qui détruit lentement mais sûrement tout le corps de l'intérieur.!

Le meilleur diabète est compensé - le mieux pour tout l'organisme!

Le parenchyme rénal est le tissu nécessaire au fonctionnement des organes. Il est recouvert d'une coque de capsule et se compose de deux couches:

  • Corticale, située directement sous la capsule. Cette partie est formée de néphrons - unités produisant de l'urine..
  • Cerveau - est un tubule qui conduit l'urine dans le calice et le bassin rénal.

Le parenchyme rénal change avec le temps. Ainsi, chez les jeunes en bonne santé, son épaisseur est de mm, avec l'âge, le tissu diminue et ne dépasse pas en moyenne 11 mm. Des modifications diffuses du parenchyme rénal sont observées dans les maladies des organes urinaires.

Au microscope, vous pouvez voir que le tissu parenchymateux se compose de milliers de glomérules, densément tressés par des capillaires et de tubes collecteurs. Ces unités remplissent des fonctions vitales:

  • filtrer le sang, en en extrayant les substances nocives et inutiles;
  • l'excès de liquide et de sels est sécrété;
  • former l'urine primaire et secondaire;
  • préparer l'urine pour un transport ultérieur vers la vessie.

Des changements diffus dans les reins conduisent à une violation du processus de miction à tout moment.

Les troubles rénaux diffus sont toutes les anomalies qui se produisent dans le parenchyme: une augmentation ou un amincissement, l'apparition de formations, d'inclusions creuses, etc. Ces résultats peuvent indiquer des caractéristiques congénitales ou des changements liés à l'âge, mais indiquent le plus souvent le développement d'une maladie qui menace le rein, et donc tout l'organisme. Les raisons pour lesquelles des changements structurels se produisent dans un organe comprennent:

  • néphrolithiase;
  • pyélonéphrite chronique ou glomérulonéphrite;
  • altération de la circulation sanguine dans les capillaires rénaux;
  • l'apparition de plaques qui violent l'écoulement de l'urine à travers les tubules, la croissance du tissu adipeux;
  • troubles métaboliques (hyperthyroïdie, diabète sucré);
  • inclusions hyperéchogènes - cavités qui ne contiennent pas de liquide et ne conduisent pas le son.

Les modifications diffuses du parenchyme rénal sont fréquentes, mais pas les seules pathologies. En plus d'eux, l'épaisseur d'une substance fonctionnelle est affectée par:

  • kystes simples ou multiples - formations de cavités remplies de liquide de 3 à 5 cm;
  • tumeurs bénignes (adénome, angiomyolipome, oncocytome);
  • Néoplasmes malins.

Les changements structurels dans les reins ne sont pas une maladie indépendante, mais un symptôme détecté lors de mesures diagnostiques de maladies des reins ou des organes de la cavité abdominale. Si vous pensez que des pathologies diffuses sont prescrites:

Sur les photos, le parenchyme rénal est épaissi ou, à l'inverse, aminci, les contours de l'organe sont ondulés et flous, et une asymétrie rénale est également observée.

Les gens devraient vérifier les pathologies parenchymateuses:

  • éprouver des douleurs au bas du dos;
  • souffrant d'une violation de la miction (pulsions trop fréquentes, pulsions nocturnes, inconfort lors de la miction).

Afin d'arrêter les changements pathologiques dans le tissu structurel des reins, la maladie sous-jacente est d'abord traitée.

  • avec la pyélo- et la glomérulonéphrite, le patient a besoin d'une antibiothérapie, de médicaments d'entretien et d'un régime spécial;
  • le diabète doit être compensé en calculant la dose correcte d'insuline (avec une variété du premier type), en mangeant correctement et en menant une vie active;
  • les maladies thyroïdiennes sont corrigées par l'hormonothérapie substitutive;
  • avec l'hypertension rénale - une pathologie qui détruit les vaisseaux sanguins - l'administration de médicaments qui réduisent la pression artérielle est prescrite;
  • si la néphrolithiase entraîne des modifications diffuses du parenchyme, les calculs rénaux sont retirés par une méthode conservatrice ou chirurgicale;
  • tactiques courantes pour les kystes et les néoplasmes bénins des reins - surveillance constante;
  • si la maladie polykystique entraîne une perte de la fonction rénale, une néphrectomie est effectuée;
  • une tumeur maligne est enlevée par chimiothérapie ou chirurgicalement.

La prévention est également prescrite en fonction de la nature de la maladie sous-jacente. La recommandation générale pour les personnes souffrant de changements diffus du parenchyme, une - vous devez régulièrement, une fois par an, effectuer une échographie. Cela aidera à suivre la progression de la déformation des tissus et, par conséquent, à prendre des mesures opportunes qui inhibent le processus pathologique..

Le rein est un appareil complexe qui remplit un certain nombre de fonctions vitales qui assurent le fonctionnement normal du corps. Chaque élément structurel de cet organe est impliqué dans le processus de filtration du plasma sanguin, à la suite de quoi un produit d'activité vitale est formé - l'urine. Il existe de nombreuses maladies rénales, dont l'évolution chronique ou aiguë a un effet néfaste, sur l'un ou l'autre élément structurel, provoquant des changements diffus dans les reins..

Pour comprendre ce que sont les changements diffus, il est nécessaire de comprendre la structure fonctionnelle de l'appareil rénal.

Lors de l'étude de la structure du rein. Tout d'abord, le parenchyme (tissu rénal principal) et le système pyélo-local (CLS) sont isolés. Dans la structure du parenchyme, il convient de distinguer une substance corticale constituée de néphrons (glomérules entourés d'une capsule) et une substance cérébrale constituée de tubules urinaires, c'est ici que se produit la formation d'urine. Le système pyelocaliceal sert à accumuler et à excréter l'urine.

Le sang artériel traverse les artères longues et minces qui forment le glomérule, où la filtration primaire a lieu, puis pénètre dans les tubules urinaires, qui assurent l'absorption (réabsorption) des substances bénéfiques filtrées (glucose, vitamines, minéraux). Ainsi, une purification maximale du plasma est obtenue avec une minimisation de la perte de nutriments.

Tout changement dans la structure du rein, dans 90% des cas, est le résultat de processus pathologiques conduisant à une violation de leurs fonctions. Par conséquent, la détection des écarts diffus dans les tissus lors de l'échographie ou d'autres procédures de diagnostic nécessite un ensemble de mesures de diagnostic visant à identifier les causes de ces changements.

Important! De 150 à 180 litres de liquide passent quotidiennement dans les reins, formant 1,5 à 1,8 litre d'urine à la suite de la réabsorption.

La détection de changements diffus ne peut pas être considérée comme un diagnostic, car toute anomalie structurelle dans les tissus de l'organe n'est que la preuve de l'influence de certains processus pathologiques, à la suite de laquelle il y a une violation des reins.

En fonction de la zone de localisation des changements diffus, on distingue les violations structurelles suivantes:

  • corps rénaux;
  • parenchyme;
  • sinus;
  • système pyelocaliceal.

Un rôle important, en termes de diagnostic, est joué par la nature des changements structurels, ce qui permet de rendre un premier diagnostic diagnostique, ce qui n'exclut cependant pas un examen plus approfondi. Par exemple, les écarts suivants peuvent se produire:

  • changement de taille de rein;
  • asymétrie des contours du rein;
  • amincissement ou épaississement du parenchyme rénal;
  • la formation dans le parenchyme de foyers de densité augmentée ou diminuée;
  • troubles de la structure des sinus;
  • changements dans la structure du système pyelocaliceal;
  • fluide dans le système pyélocalicéal;
  • compactage dans la structure de la veine rénale.

Important! Une augmentation du volume du système pyelocaliceal chez un nouveau-né n'est pas une pathologie, car elle se produit en raison de l'accumulation forcée de produits métaboliques dans son propre corps, pendant la période d'existence intra-utérine.

La structure lobulaire du rein chez les enfants n'est pas non plus une pathologie, car elle revient à la normale après 2-3 ans de vie

L'échographie, aujourd'hui, reste la première de toutes les procédures de diagnostic en raison de la disponibilité, du contenu élevé de l'information et de l'absence de contre-indications pour un nombre illimité d'études. La méthode est basée sur les propriétés des tissus mous pour résister à la pénétration des ondes ultrasonores.

Modifications diffuses du parenchyme rénal

En même temps, une certaine quantité d'ondes est réfléchie et certaines traversent les tissus et sont absorbées par eux. Plus les ultrasons sont réfléchis (région hyperéchogène), plus la teinte est claire sur l'écran du moniteur et, par conséquent, l'organe ou ses inclusions ont une densité plus élevée.

La classification des changements diffus dans la structure des reins, en termes d'échographie, comprend les types de changements suivants:

Les changements diffus dans le CLS causés par la déformation du bassin ou des sinus des reins formés par des calculs, sur le moniteur de l'appareil à ultrasons ressembleront à des zones hyperéchogènes. Les tissus ayant une faible densité seront reflétés sur le moniteur à ultrasons comme des zones plus sombres appelées hypoéchogènes. Un fluide dans la structure d'un organe, comme un kyste, est caractérisé comme une formation anéchoïque.

Des modifications diffuses des reins lors de l'échographie auront les symptômes suivants:

  • gradation dans le parenchyme;
  • zones hyperéchogènes dans le CLS;
  • absence de contours clairs dans le parenchyme;
  • gradation dans les contours des artères rénales
  • sites anaéchogènes dans le parenchyme ou CHS;
  • déformation des contours du bassin et de la capsule rénale.

Grâce à l'échographie, vous pouvez étudier l'état fonctionnel des reins du fœtus en fin de grossesse

Les raisons de la détérioration de la structure des reins peuvent être trouvées dans une grande variété de pathologies ou de changements anatomiques congénitaux ou acquis. Par exemple, une courbure congénitale de l'uretère ou une courbure résultant de sa compression pendant la grossesse par un fœtus en croissance peut conduire au développement d'une hydronéphrose.

Une augmentation du volume du système pyelocaliceal, qui est un signe direct de la maladie, est diagnostiquée comme «changements diffus de la fréquence cardiaque» pendant le diagnostic. De plus, des changements structurels dans le CLS et les sinus du rein peuvent provoquer:

  • formations kystiques dans la cavité du bassin ou du calice;
  • pierres dans le CLS;
  • formations tumorales.

Les dommages aux sinus des reins s'accompagnent souvent de douleurs cardiaques et d'une augmentation de la pression artérielle

Les processus inflammatoires et sclérotiques provoquant un gonflement (en cas d'inflammation) ou une atrophie (en cas de changements athérosclérotiques) dans la surface vasculaire du sinus sont d'une grande importance dans le développement de troubles structurels des sinus des reins. Souvent, un traitement inférieur d'une maladie inflammatoire conduit au développement de processus atrophiques.

Important! Une caractéristique qui accompagne le cours du stade aigu des maladies est une augmentation de l'organe, tandis qu'un cours chronique, au contraire, sa diminution.

Les modifications diffuses du parenchyme rénal peuvent avoir diverses manifestations, en relation avec la caractéristique structurelle du tissu parenchymateux. La liste des maladies qui provoquent une violation de la structure normale du tissu rénal comprend:

  • kyste parenchymateux;
  • pyélonéphrite;
  • glomérulonéphrite;
  • néphrosclérose;
  • tuberculose.

Un kyste parenchymateux du rein est une pathologie congénitale ou acquise dans laquelle, directement dans le tissu principal de l'organe, une cavité se forme, remplie d'exsudat séreux ou hémorragique. Un kyste peut se former dans le rein en une seule copie (solitaire), mais de multiples lésions kystiques (polykystiques) peuvent également être observées..

Le mécanisme de formation des kystes est d'une grande importance diagnostique. Si la cavité kystique s'est formée à la suite d'un traumatisme ou d'une violation de l'écoulement de liquide du canal néphronique en raison d'une obstruction par des cristaux d'acide urique, alors, en règle générale, une telle formation est bénigne et peut être facilement éliminée par la méthode laparoscopique. Lors du diagnostic d'un kyste, il est défini comme une seule cavité, ronde ou ovale avec des limites claires, remplie de contenu liquide.

Voir aussi: Kyste rénal multichambre Néphrosclérose

Le chevauchement de la lumière du tubule avec des polypes ou des changements dysplasiques, par exemple, la prolifération du tissu conjonctif, conduit à la formation d'un kyste multiloculaire, qui est une formation de cavité à plusieurs chambres avec des contours clairs.

Un kyste à plusieurs chambres est considéré comme une forme kystique de cancer

Maladie inflammatoire des reins, accompagnée de lésions du tissu rénal sous-jacent et du bassin rénal. Le plus souvent, la maladie affecte les reins droit et gauche et peut avoir une évolution aiguë ou chronique.

Les raisons du développement de la pyélonéphrite peuvent être:

  1. Adénome de la prostate. La glande hypertrophiée empêche l'écoulement d'urine en temps opportun des reins, contribuant au développement du processus inflammatoire. Un certain rôle est également joué par l'infection du rein par des micro-organismes pathogènes se développant dans la prostate;
  2. Reflux vessie-uretère. Dans la plupart des cas, le développement de la pyélonéphrite est précédé d'une cystite ou d'une urétrite. En raison du long cours de ces maladies, le mécanisme qui empêche le reflux de l'urine dans les uretères est violé, ce qui est la raison de l'infection des reins;
  3. Urolithiase. En plus de l'écoulement d'urine altéré, les calculs endommagent la muqueuse du bassin, facilitant la pénétration d'agents pathogènes dans le tissu rénal.

Lors de la visualisation de l'état des reins sur un échographe, dans le cours aigu de la maladie, une augmentation de l'épaisseur du parenchyme, une inadéquation de la taille des deux reins et, dans les cas chroniques, des contours inégaux, une hétérogénéité (due à des cicatrices) et un amincissement de la structure du tissu sous-jacent. Dans la pyélonéphrite chronique, des modifications diffuses importantes du parenchyme sont observées..

En règle générale, la glomérulonéphrite survient en raison d'infections antérieures de nature infectieuse:

La restructuration immunitaire du corps, provoquée par la microflore bactérienne, vous fait percevoir vos propres tissus rénaux comme étrangers, les exposant à des complexes protecteurs. Dans un corps sain, les complexes immuns doivent être neutralisés dans le foie, si cela ne se produit pas, les vaisseaux des glomérules rénaux sont destructeurs.

Avec la glomérulonéphrite, le rein est généralement de taille normale, mais peut être agrandi. La structure du parenchyme est inégale, en raison d'une augmentation des glomérules rénaux, le système vasculaire est mal défini, il peut y avoir plusieurs hémorragies et des cavités exsudatives microscopiques.

L'hématurie est l'un des signes diagnostiques de la glomérulonéphrite

La néphrosclérose est une maladie associée à un apport sanguin insuffisant aux reins en raison de lésions sclérotiques du système vasculaire. La violation de l'approvisionnement en sang entraîne la mort progressive des composants fonctionnels du rein - les glomérules et le remplacement progressif de leur tissu conjonctif.

En raison du fait que le tissu interstitiel a une structure plus dense, l'intensité de la teinte lors de l'examen échographique présente certaines différences, en raison desquelles des modifications diffuses importantes sont déterminées. De plus, des changements atrophiques se produisent dans la néphrosclérose, entraînant une diminution de la taille de l'organe (rides) et un amincissement de sa coquille.

Les stades de la néphrosclérose sont divisés en:

Les modifications vasculaires athérosclérotiques sont la principale cause de néphrosclérose primaire

Si, à la conclusion d'un examen médical, il y a une formulation «rein ridée primaire», alors les processus pathologiques sont provoqués par des lésions athérosclérotiques du système vasculaire. Le rein secondaire ratatiné est le résultat de processus inflammatoires chroniques qui causent des dommages irréversibles au parenchyme:

Important! Avec la néphrosclérose, les reins ont une surface à grains fins, à la suite de laquelle, lors d'une échographie, le contour a des contours flous, dans certains cas, une tubérosité prononcée est déterminée.

Les dommages tuberculeux aux reins, selon le stade de développement, peuvent avoir diverses manifestations:

  • lésion multifocale de tout le volume du parenchyme, accompagnée de la formation de capsules remplies de masses nécrotiques. À l'échographie, les capsules sont définies comme de multiples formations kystiques remplies, contrairement aux kystes, non pas avec de l'exsudat, mais avec des masses plus denses (caséeuses);
  • foyers isolés isolés de dommages au parenchyme;
  • changements cicatriciels multiples (zones à échogénicité accrue). Ce processus est observé lorsque l'organe est restauré après une maladie;
  • remplacement partiel ou complet de l'un des segments du tissu rénal sain par des foyers de nécrose encapsulés;
  • des dommages à plus de 70% des tissus organiques.

Important! En plus des capsules formées, l'échographie détermine la déformation du système pyélocalicéal, qui présente certaines similitudes avec une déformation similaire lors du développement d'un kyste parenchymateux.

Le traitement de la tuberculose nécessite une approche intégrée, en raison du développement rapide de la résistance du bacille de Koch aux médicaments utilisés..

Ainsi, le concept de changements diffus signifie un éventail assez large de transformations structurelles qui ont un impact négatif sur l'activité fonctionnelle d'un organe. Le but principal des procédures de diagnostic est de caractériser avec précision ces changements, ce qui permet de détecter une maladie avec un pourcentage élevé de précision et de développer les tactiques de traitement les plus efficaces.