Principal

Traitement

Recommandations pour le traitement de la sténose de l'artère rénale

Le rétrécissement de la lumière de l'artère rénale droite ou gauche est appelé sténose. Une défaite bilatérale est également possible. Les manifestations cliniques sont causées par une ischémie rénale. Les principaux symptômes sont une hypertension artérielle sévère et une néphropathie. Pour le traitement, des médicaments sont utilisés, ainsi que des méthodes chirurgicales - chirurgie plastique, installation d'un stent ou d'un shunt, retrait de la paroi interne de l'artère.

Informations générales et code pour la CIM-10

La sténose artérielle signifie un rétrécissement du diamètre d'une ou plusieurs artères rénales à la fois, ou de leurs branches, qui s'accompagne d'une diminution de la perfusion rénale. Curieusement, mais cette pathologie est considérée comme l'une des plus graves non seulement en néphrologie et en urologie, mais aussi en cardiologie.

Chez une personne en bonne santé, le sang est filtré par les reins, ce qui entraîne la formation d'urine primaire, dont la densité est égale à la densité du sang, et pendant le blocage, la quantité de sang pénétrant dans les organes urinaires devient sensiblement inférieure, et elle est filtrée bien pire, ce qui est la raison pour laquelle la personne augmente la pression artérielle.

De plus, cela conduit à une suppression du travail fonctionnel des reins et, par conséquent, une insuffisance rénale se développe, après un certain temps, si la thérapie nécessaire n'est pas effectuée, l'organe cesse complètement de remplir ses fonctions.

Les sténoses sont classées selon l'emplacement:

  • côté gauche;
  • côté droit;
  • bilatéral.

La maladie a obtenu son code selon MKD - I15.0 - hypertension rénovasculaire.

Traitement chirurgical

S'il n'est pas possible de guérir les conséquences de la sténose par une méthode conservatrice, une opération chirurgicale est prescrite. Il s'agit de la méthode la plus efficace, ce qui est possible dans les cas suivants:

  • stade avancé de la maladie, lorsque l'hémodynamique est altérée dans le rein;
  • si le patient n'a qu'un seul rein;
  • hypertension maligne;
  • dommages à l'une des artères, provoquant une défaillance chronique;
  • complications telles que l'angine de poitrine, l'oedème pulmonaire.

La chirurgie rénale implique une intervention chirurgicale pour rétablir le flux sanguin. Ce sont le stenting, l'angioplastie par ballonnet, la résection et les prothèses, l'ablation des reins, la transplantation.

La période postopératoire, pendant laquelle la tension artérielle est rétablie, peut durer jusqu'à six mois.

Un traitement conservateur et une intervention chirurgicale aident respectivement dans 50 et 80% des cas.

Tous les documents sont publiés sous la paternité, ou par les éditeurs de médecins professionnels (à propos des auteurs), mais ne sont pas une prescription de traitement. Contacter un spécialiste!

Lors de l'utilisation de matériaux, une référence ou une indication du nom de la source est requise.

Auteur: A. Olesya Valeryevna, MD, MD, médecin praticien, enseignant dans une université de médecine

La sténose de l'artère rénale (SPA) est une maladie grave, accompagnée d'un rétrécissement de la lumière du vaisseau qui alimente le rein. La pathologie ne réside pas seulement chez les néphrologues, mais aussi chez les cardiologues, car la principale manifestation devient généralement une hypertension sévère, difficile à corriger.

Les patients présentant une sténose de l'artère rénale sont principalement des personnes âgées (après 50 ans), mais également chez les jeunes sténoses peuvent également être diagnostiquées. Chez les personnes âgées atteintes d'athérosclérose des vaisseaux sanguins, il y a deux fois plus d'hommes que de femmes et en cas de pathologie vasculaire congénitale, des femmes prédominent, chez qui la maladie apparaît après 30 à 40 ans.

Une personne sur dix souffrant d'hypertension artérielle, principale cause de cette affection, présente une sténose des principaux vaisseaux rénaux. Aujourd'hui, plus de 20 changements différents sont connus et décrits, conduisant à un rétrécissement des artères rénales (AP), à une augmentation de la pression et à des processus sclérotiques secondaires dans le parenchyme organique..

La prévalence de la pathologie nécessite l'utilisation non seulement de méthodes de diagnostic modernes et précises, mais également d'un traitement rapide et efficace. Il est reconnu que les meilleurs résultats peuvent être obtenus dans le traitement chirurgical de la sténose, tandis que la thérapie conservatrice joue un rôle de soutien..

Causes d'occurrence

La principale cause de pathologie (dans 7 cas sur 10) est l'apparition de plaques athéromateuses sur les parois des artères. D'autres facteurs provoquant la maladie sont:

  • dysplasie fibromusculaire (congénitale ou acquise);
  • lésion rénale;
  • changements dans les organes liés à l'âge;
  • surpoids;
  • Diabète.

Une fois que l'approvisionnement en sang des tissus rénaux est perturbé, ils subissent une privation d'oxygène, ce qui entraîne des changements dégénératifs et ils perdent leur fonction de filtrage.

La sténose résultant de l'apparition de plaques athérosclérotiques est deux fois plus susceptible d'affecter les hommes que les femmes. Mais la dysplasie fibromusculaire devient la cause de la maladie plus souvent chez les femmes de plus de 40 ans.

Il existe un certain nombre d'autres maladies qui provoquent la survenue de cette pathologie (environ 5% sur 100%):

  • anévrisme artériel;
  • vascularite;
  • Maladie de Takayasu;
  • thrombose de l'artère rénale;
  • compression externe du vaisseau;
  • néphropotose.

Quelle que soit la cause de la maladie, elle entraîne une perturbation de la circulation sanguine et des dommages aux organes internes.

Diagnostique

Les méthodes de recherche suivantes sont utilisées pour identifier la maladie:

  • Inspection et interrogation du patient. L'analyse des symptômes existants permet d'établir un diagnostic préliminaire. Compléter la consultation initiale avec des antécédents médicaux, dans lesquels les causes possibles de rétrécissement des vaisseaux rénaux sont identifiées.
  • Dopplerographie. La procédure de diagnostic minimalement invasive est utilisée dans les premiers stades de l'examen. La méthode vise à mesurer la vitesse du flux sanguin, à détecter les caillots sanguins et les changements pathologiques dans les parois des artères.
  • Tomodensitométrie avec introduction d'un agent de contraste. Aide à déterminer la taille des reins et le degré de sténose vasculaire, à identifier les dépôts athérosclérotiques.
  • Imagerie par résonance magnétique. Il est très informatif, vous permet d'identifier les signes d'une altération de l'approvisionnement en sang des tissus. En raison du coût élevé, la procédure est rarement utilisée..
  • Angiographie de contraste. La méthode vise à déterminer la perméabilité des vaisseaux rénaux. L'introduction d'un produit de contraste peut entraîner une violation des fonctions du système excréteur, par conséquent, l'angiographie n'est utilisée qu'avec l'inefficacité d'autres procédures de diagnostic.
  • Scintigraphie radioisotopique. L'analyse des résultats du test permet d'identifier les signes indirects de sténose des artères des reins..
  • Urographie excrétoire. Au cours de l'étude, une diminution du taux d'excrétion de l'agent de contraste par le rein affecté est détectée.
  • Recherche en laboratoire. Obligatoires: analyse générale de l'urine et du sang, détermination de la composition biochimique du sang et des indicateurs du métabolisme des graisses, mesure du débit de filtration glomérulaire.

Informations importantes: comment renforcer les parois faibles (minces) des vaisseaux cérébraux et quels sont les symptômes des mauvaises artères sanguines

Symptômes

Deux symptômes principaux sont caractéristiques de la sténose de l'artère rénale - l'hypertension artérielle et la néphropathie ischémique.

La première s'accompagne de maux de tête, inconfort dans les yeux, acouphènes, apparition d'étoiles devant les yeux, affaiblissement de la mémoire, troubles du sommeil, irritabilité.

En raison d'une violation du fonctionnement du système cardiovasculaire, il y a une augmentation de la fréquence cardiaque, une sensation de pression derrière la poitrine se produit, un essoufflement apparaît. De plus, les patients peuvent ressentir des maux de dos persistants, une hématurie, des convulsions peuvent apparaître.

Signes à différentes étapes

La maladie dans son développement passe par plusieurs étapes, chacune ayant ses propres symptômes.

  1. Le stade initial est caractérisé par la préservation des reins, le patient présente une normotension ou une hypertension artérielle modérée, qui peut être ajustée avec des médicaments.
  2. Le stade de sous-compensation se manifeste par une altération de la fonction rénale, l'hypertension artérielle est stable. La taille des organes urinaires eux-mêmes peut légèrement diminuer..
  3. Décompensation - une insuffisance rénale prononcée se manifeste, l'hypertension artérielle devient sévèrement stable, difficile à traiter, l'organe apparié peut diminuer en taille jusqu'à 4 cm.
  4. Le stade terminal - l'hypertension devient maligne, la pression artérielle atteint 250-280 unités et ne se prête pas à un traitement médicamenteux. L'organe ne remplit pas ses fonctions, la taille peut diminuer de plus de 5 cm.

L'insuffisance rénale chronique, devient le stade final de la maladie, le patient présente des symptômes d'intoxication constants - nausées et vomissements, maux de tête, gonflement. Ces patients sont sujets à une pneumonie fréquente, à une inflammation abdominale.

Le mécanisme de l'hypertension

Dans le contexte de tous les symptômes de la sténose de l'artère rénale, l'augmentation la plus forte de la pression artérielle est la plus frappante. Par conséquent, si le patient présente ce symptôme, un examen spécial des reins est nécessaire.

L'hypertension et la sténose sont interconnectées. Deux mécanismes y contribuent, à la suite desquels la pression artérielle augmente:

  • Activation du système de forme rénine-angiotensine. Ces substances biologiques provoquent un rétrécissement de la lumière des artérioles. La conséquence de cela sera une augmentation de la résistance des vaisseaux périphériques, ce qui entraînera une augmentation de la pression dans les artères.
  • Les effets de l'aldostérone. Il s'agit de l'une des hormones produites par le cortex surrénalien. Le corps tolère bien la norme de cette hormone, mais la sténose provoque sa production excessive. De l'excès d'aldostérone dans le corps, l'excès de liquide commence à s'accumuler et avec lui les ions sodium. Tout cela entraîne également une augmentation de la pression..

Si l'hypertension devient chronique, dans ce cas, elle provoque des modifications du système des vaisseaux sanguins et du cœur. En raison de l'incapacité à remplir correctement sa fonction de pompage du sang, le ventricule gauche augmente progressivement, ce qui est également la cause de l'hypertension.

Qui contactera et comment diagnostiquer

S'il y a des symptômes indiquant des problèmes rénaux, il est d'abord nécessaire de consulter un thérapeute, si des antécédents médicaux sont collectés, le médecin soupçonne que les symptômes de la maladie indiquent une pathologie rénale, puis le patient sera invité à consulter un urologue ou un néphrologue.

Afin de diagnostiquer les pathologistes, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre d'études spécifiques, y compris les procédures suivantes:

  • Échographie des reins et de l'abdomen;
  • dopplerométrie;
  • Angiographie CT
  • artériographie;
  • urographie;
  • TAPOTER,
  • scintigraphie;

En plus d'études très spécialisées, le patient subit d'autres tests dont le principal objectif est de découvrir la cause de la sténose:

  • analyse sanguine clinique et biochimique;
  • analyse générale de l'urine;
  • électrocardiographie;
  • perfusion.

Toutes les procédures de diagnostic sont sélectionnées individuellement par le médecin traitant, en fonction des symptômes..

Comment détecter une sténose de l'artère rénale?

L'examen d'un patient présentant une suspicion de sténose de l'artère rénale gauche ou droite commence par une clarification détaillée des plaintes, du moment de leur apparition, de la réponse au traitement conservateur de l'hypertension, si elle a déjà été prescrite. Ensuite, le médecin écoutera le cœur et les gros vaisseaux, prescrira des tests sanguins et urinaires et des examens instrumentaux supplémentaires.


sténose des deux artères rénales en angiographie

Lors de l'examen initial, il est déjà possible de détecter une expansion du cœur due à une hypertrophie des départements gauches, une amplification du deuxième tonus sur l'aorte. Un bruit est entendu dans la partie supérieure de l'abdomen indiquant un rétrécissement des artères rénales.

Les principaux indicateurs biochimiques de la SPA seront le niveau de créatinine et d'urée, qui augmentent en raison d'une capacité de filtration insuffisante des reins. Dans l'urine, les globules rouges, les globules blancs et les cylindres de protéines peuvent être détectés..

Parmi les méthodes de diagnostic supplémentaires, l'échographie est utilisée (les reins sont de taille réduite) et la dopplerométrie vous permet d'enregistrer un rétrécissement de l'artère et un changement de la vitesse du flux sanguin à travers elle. Des informations sur la taille, l'emplacement et les capacités fonctionnelles peuvent être obtenues par la recherche de radio-isotopes.

L'artériographie est reconnue comme la méthode de diagnostic la plus informative, lorsque la localisation, le degré de sténose de l'AP et les troubles hémodynamiques sont déterminés par radiographie de contraste. La TDM et l'IRM sont également possibles..

Thérapies

Plus récemment, la seule méthode utilisée pour traiter la sténose de l'artère rénale a été considérée comme chirurgicale - c'est-à-dire qu'un rein endommagé a été retiré.

Cependant, grâce au développement de la médecine moderne, de nouvelles méthodes apparaissent constamment, à la fois pour le diagnostic et le traitement de la maladie, ce qui permet de traiter la maladie non seulement par la méthode chirurgicale, mais aussi avec l'utilisation d'une thérapie conservatrice et de la médecine traditionnelle.

Avant de commencer le traitement, il est recommandé au patient d'abandonner l'utilisation de sel, d'alcool et de tabac, de plus, si le patient est obèse, il doit d'abord réduire le poids.

Méthodes médicales

Avec cette pathologie, la pharmacothérapie est davantage un caractère auxiliaire, elle ne peut pas éliminer la cause profonde de l'hypertension et de l'ischémie des reins.

Tout d'abord, il est nécessaire de normaliser la pression, pour cela, un tandem d'antihypertenseur et de diurétiques et de bloqueurs est utilisé. Lors de l'utilisation de ces médicaments, il est important de contrôler le travail des organes urinaires afin que le traitement ne leur nuise pas.

Donc, le Captopril peut être utilisé, généralement la posologie est de 6,25-12,5 mg trois fois par jour.Si la pression n'est pas revenue à la normale en une semaine, la posologie est augmentée à 25 mg 4 fois par jour..

Ce médicament ne peut pas être utilisé chez les patients atteints de diabète sucré et d'insuffisance cardiaque sévère. Dans de tels cas, les éléments suivants peuvent s'appliquer:

  1. Bêta-bloquants cardiosélectifs (Egiloc à une dose de 100 mg par jour, dans des conditions sévères, une augmentation jusqu'à 200 mg est autorisée).
  2. Inhibiteurs lents des canaux calciques (nifédipine jusqu'à 20 mg par jour),
  3. Diurétiques de l'anse (Furosémide - la dose dans chaque cas est sélectionnée individuellement),
  4. Agonistes des récepteurs de l'imidazoline (Moxonidine 0,2-0,6 mg par jour, selon la recommandation du médecin).

Lors de la sélection de la posologie des médicaments, il est nécessaire de surveiller le niveau de créatinine et de potassium dans le sang du patient.

Pour les patients atteints de sténose athérosclérotique, les statines sont obligatoires pour abaisser le cholestérol, par exemple:

  • Atoris: l'administration commence généralement par 10 mg par jour, la dose maximale de 80 mg;
  • Rosucard: posologie de 5 à 40m par jour, non utilisé en cas d'insuffisance rénale sévère;
  • Liptonorm: posologie en fonction de l'état du patient de 10 à 40 mg par jour.

Le choix du médicament et de la posologie dans chaque cas est sélectionné individuellement, en tenant compte de la filtration, éventuellement des reins.

Les patients diabétiques peuvent se voir prescrire de l'insuline.

Intervention chirurgicale

Si la lumière du vaisseau est rétrécie de plus de 65%, le traitement médicamenteux n'aura pas d'effet positif, la seule façon de rétablir l'approvisionnement en sang du rein est la chirurgie. De plus, les indications d'une intervention chirurgicale sont:

  • vue bilatérale hémodynamiquement significative;
  • dans le cas où la pathologie se développe dans un seul rein qui fonctionne;
  • sténose entraînant une hypertension non maîtrisée.

Si un patient est diagnostiqué avec une sténose bilatérale, l'angioplastie par ballonnet est la méthode de traitement la plus efficace - c'est-à-dire l'introduction d'un ballon spécial à travers l'artère fémorale dans la zone de l'artère rétrécie, qui est ensuite progressivement gonflée, ce qui contribue à l'expansion de l'artère.

La méthode de stenting peut également être utilisée - à l'aide d'un cathéter à ballonnet, un stent (microtubule) est amené sur le site de rétrécissement du vaisseau, puis le ballonnet est gonflé et le stent est pressé dans la paroi du vaisseau, maintenant sa lumière à l'avenir.

La troisième méthode opérationnelle utilisée est la dérivation, au cours de laquelle un nouveau flux sanguin est créé avec des dérivations qui contournent la zone affectée de l'artère.

Parfois, le patient subit des prothèses des artères, dans lesquelles la zone affectée est reconstruite, cette opération est effectuée après résection de la zone affectée du vaisseau - un implant spécial est utilisé pour rétablir le flux sanguin vers l'organe si une résection a été effectuée avant

Si un grand nombre de vaisseaux sont affectés et que l'organe a perdu sa fonction, il est retiré.

ethnoscience

Comme la pharmacothérapie, les recettes traditionnelles ne peuvent pas être guéries de la sténose, mais il est possible d'améliorer l'état des vaisseaux sanguins et de minimiser les symptômes cliniques. À ces fins, vous pouvez appliquer des infusions curatives, des décoctions.

  1. Écorce de sorbier. Pour ce faire, 200 gr. verser l'écorce de 600 ml d'eau et faire bouillir à feu doux pendant 3 heures, la boisson doit être de 3 cuillères à soupe. cuillères à soupe avant les repas.
  2. Ail. Moudre 80 grammes d'ail dans un mélangeur, ajouter 200 grammes de vodka et insister 10 jours dans l'obscurité. Prendre 10 gouttes deux fois par jour avant les repas.
  3. Aubépine et rose sauvage. Prenez 10 cuillères à soupe. l aubépine et 5 cuillères à soupe. cuillères à soupe de rose sauvage, moudre et verser deux litres d'eau bouillante. Rouler la poêle avec une serviette et mettre dans un endroit chaud pendant une journée. Filtrez, utilisez 1 cuillère à soupe. avant de manger.

Bien sûr, il est impossible de vaincre la sténose avec ces recettes, mais vous pouvez améliorer la qualité de vie, la seule condition pour une telle thérapie est la consultation de votre médecin.

Un traitement conservateur

Il existe deux types de traitement de la sténose de l'artère rénale: conservatrice et chirurgicale.

La pharmacothérapie conservatrice dans le traitement de la sténose rénale est utilisée comme dispositif auxiliaire, mais n'élimine pas le problème. Ces patients ont besoin d'une correction constante de la pression artérielle et du débit urinaire.

En outre, l'utilisation de médicaments est indiquée pour les personnes âgées et celles qui reçoivent un diagnostic de lésions athérosclérotiques courantes des vaisseaux sanguins.

Les agents thérapeutiques qui constituent la base de la thérapie visent à lutter contre l'hypertension. Ce groupe comprend les diurétiques, ainsi que les antihypertenseurs..

Pendant le traitement, il n'est pas souhaitable de réduire fortement la pression, de sorte que les doses sont sélectionnées individuellement pour chaque patient. Des doses correctement sélectionnées peuvent contrôler la créatine et le potassium dans le sang.

En présence d'une sténose athérosclérotique, des statines sont prescrites pour normaliser le métabolisme des graisses. Si le patient souffre de diabète, de l'insuline et des hypolipidémiants sont ajoutés au traitement. L'aspirine combat avec succès les complications thrombotiques.

Dans les cas graves d'insuffisance rénale à l'hôpital ou à l'hôpital, hémodialyse.

Complications et conséquences

La survenue de cette pathologie est une condition extrêmement dangereuse en raison de possibles complications graves. Cela peut donc provoquer:

  • ischémie chronique;
  • insuffisance rénale;
  • œdème pulmonaire;
  • angiopathie rétinienne;
  • crise cardiaque;
  • accident vasculaire cérébral.

Dans tous les cas, plus le patient retarde sa visite chez un spécialiste et ne prête pas attention aux symptômes, plus la probabilité de complications graves est grande.

Étiologie de la maladie

La sténose de l'artère rénale est une pathologie néphropathique caractérisée par un rétrécissement des artères du rein. La maladie peut toucher deux organes simultanément. Dans le même temps, des signes d'hypertension, de détérioration de l'apport sanguin rénal, d'ischémie sont enregistrés.

Les artères rénales sont de gros vaisseaux qui fournissent du sang à la structure tissulaire des reins. Avec la sténose, la lumière des artères se rétrécit considérablement, ce qui entraîne un dysfonctionnement de l'approvisionnement en sang.

La sténose peut toucher à la fois un rein (monolatéral) et les deux à la fois (bilatéral). Cette dernière espèce est la plus dangereuse, car la perméabilité des artères qui alimentent les reins est altérée. Les branches vasculaires peuvent également être affectées..

Les types de sténose suivants sont distingués en fonction de l'emplacement de l'artère affectée:

  1. Athérosclérotique, dans lequel le rétrécissement est fixé à l'embouchure des vaisseaux. Caractéristique pour les hommes après 50 ans.
  2. Dysplasie fibromusculaire - la lésion est située au milieu et dans la zone artérielle distale. Un type rare de pathologie observée chez les femmes d'âges différents.

La sténose athérosclérotique provoque une ischémie rénale chronique, ce qui augmente le risque d'insuffisance rénale.

Le rétrécissement des artères périphériques fait référence à des pathologies vasculaires. Parmi les causes de sténose, la plus courante est l'athérosclérose. Cette maladie est plus souvent diagnostiquée chez les hommes âgés obèses atteints de diabète. Dans ce cas, les plaques lipidiques sont localisées dans les premières sections des vaisseaux. La maladie peut être asymptomatique jusqu'à l'apparition de signes d'obstruction vasculaire..

Les autres causes de sténose de l'artère rénale comprennent:

  1. Dysplasie d'origine fibromusculaire, dans laquelle les parois vasculaires sont caractérisées par une insuffisance de tissu musculaire. La maladie est diagnostiquée chez la femme..
  2. Anévrisme de l'artère rénale.
  3. Processus tumoraux dans les organes voisins et dans les vaisseaux périphériques.
  4. Vascularite - destruction des parois des vaisseaux sanguins.

Les causes décrites sont rares, ce qui est la base de l'exclusion primaire de l'athérosclérose.

Traitement de la sténose de l'artère rénale

Facteurs affectant le développement de l'athérosclérose

En plus du facteur âge, les causes de l'athérosclérose dans les artères rénales sont:

  • maladie rénale congénitale;
  • altération de la coagulation sanguine;
  • inflammations d'origine diverse dans la région des reins;
  • pathologies endocriniennes (diabète sucré et troubles hormonaux);
  • hypertension artérielle;
  • obésité;
  • manque d'activité motrice;
  • facteur génétique (tendance héréditaire aux maladies des vaisseaux sanguins et des reins);
  • tabagisme, alcoolisme, toxicomanie;
  • la présence dans l'alimentation d'une grande quantité d'aliments gras;
  • calculs biliaires
  • le syndrome néphrotique.

Ils contribuent à la violation de l'intégrité de la couche interne des vaisseaux sanguins (endothélium), ce qui aggrave sa fonction de barrière. S'il y a une violation du métabolisme des lipides dans le corps, la maladie de l'athérosclérose est presque garantie.

Tous les facteurs de risque peuvent être divisés en modifiables, c'est-à-dire sujets à ajustement et non modifiables - ceux qui ne peuvent pas être modifiés:

  • Mode de vie:
  • régime malsain (manger de grandes quantités d'aliments gras),
  • inactivité physique,
  • fumeur,
  • l'abus d'alcool
  • hypertension artérielle (indicateurs supérieurs à 140/90);
  • Diabète;
  • augmentation du cholestérol sanguin;
  • en surpoids.
  • âge avancé (hommes de plus de 45 ans et femmes de plus de 55 ans);
  • prédisposition héréditaire.

Dans la plupart des cas, l'artériosclérose rénale se développe chez les personnes de plus de 45 ans. Dans le même temps, les hommes sont plus sujets aux maladies que les femmes.

La principale cause de l'athérosclérose des reins est la pénétration de plaques lipidiques-cholestérol de l'aorte dans les vaisseaux du système génito-urinaire. L'apparition de la maladie est due à:

  1. Maladie rénale congénitale.
  2. Trouble de la coagulation sanguine.
  3. Le processus inflammatoire localisé dans le rein.
  4. Maladies endocriniennes, en particulier le diabète sucré ou une violation de la quantité d'hormones sexuelles.
  5. en surpoids.
  6. Hypertension artérielle.
  7. Mode de vie sédentaire.
  8. Prédisposition génétique.
  9. Présence de mauvaises habitudes (le tabagisme est particulièrement négatif)
  10. Manger de grandes quantités d'aliments riches en cholestérol.
  11. Cholélithiase.
  12. Le syndrome néphrotique.

Prédisposer aux risques modifiables d'athérosclérose de l'artère rénale:

  • les dépendances (consommation d'alcool à long terme, la nicotine entraîne une vasoconstriction, des troubles métaboliques dans le corps);
  • Les victimes potentielles de l'athérosclérose rénale sont des personnes souffrant d'hypertension. Elle s'accompagne de lésions des vaisseaux oculaires, des reins. Au troisième stade de la pathologie, les artères rénales thrombosent, les niveaux de créatinine augmentent et le taux de filtration glomérulaire diminue. Et vice versa - l'athérosclérose vasculaire augmente le niveau de rénine, une hypertension artérielle se produit;
  • les maladies endocriniennes perturbent l'équilibre hormonal, le métabolisme physiologique. Avec le diabète, le corps est affaibli, les processus sont perturbés;
  • un mode de vie sédentaire, le travail sédentaire contribue au surpoids, à une altération du métabolisme lipidique;
  • consommation de grandes quantités d'aliments gras;
  • les maladies infectieuses (chlamydia, cytomégalovirus affectent les vaisseaux des reins, perturbent leur travail);
  • syndrome métabolique;
  • métabolisme lipidique.

Les causes ci-dessus entraînent une dyslipidémie.

Sténose de l'artère rénale: causes de la pathologie

Le rétrécissement de la lumière des artères périphériques se réfère à la pathologie du système vasculaire. Il existe différentes causes de sténose. L'athérosclérose est la plus courante. Comme vous le savez, dans la plupart des cas, il est observé chez les personnes en surpoids, menant une vie sédentaire ou souffrant de diabète. L'athérosclérose peut se développer avec le temps. Cependant, il est rarement diagnostiqué jusqu'à l'apparition des symptômes des artères obstruées. Les autres causes de sténose comprennent:

  1. Dysplasie fibromusculaire. Ce terme fait référence à un défaut génétique congénital qui se traduit par un manque de fibres musculaires dans la paroi vasculaire. La pathologie est observée chez les femmes de tout âge..
  2. Anévrisme de l'artère rénale.
  3. Tumeurs des vaisseaux périphériques.
  4. Vascularite congénitale et acquise.
  5. Compression de l'artère rénale par des néoplasmes provenant des tissus des organes voisins.

Les raisons énumérées se retrouvent dans de rares cas. Par conséquent, ils ne sont diagnostiqués qu'après exclusion de l'athérosclérose..

Sténose vasculaire chez l'enfant

La sténose pulmonaire périphérique isolée (valvulaire, supravalvulaire, sous-valvulaire) est une malformation congénitale chez l'enfant. Ses causes sont des pathologies formées avant la naissance du bébé:

  • anneau aortique étroit;
  • développement incorrect ou absence d'un (deux) des trois volets de valve;
  • cicatrice du tissu conjonctif sous la valve aortique.

Si, au début de la grossesse, une échographie du fœtus détermine une forme grave de pathologie cardiaque, la grossesse est interrompue. Il est difficile de déterminer l'échographie d'une pathologie légère et modérée du cœur fœtal. Si les médecins ont une telle suspicion, le diagnostic est effectué par échocardiographie (à partir de 6-7 mois), surveille systématiquement le développement de l'enfant dans l'utérus. Immédiatement après sa naissance, une décision est prise sur l'opportunité d'une intervention chirurgicale.

La sténose primaire peut inclure pulmonaire - une diminution du diamètre de l'artère pulmonaire. Cette maladie est enregistrée environ 10% du nombre de nouveau-nés atteints de cardiopathie congénitale. Le rétrécissement de la lumière de l'artère du poumon entraîne une forte pression sur le ventricule droit du cœur. Le muscle cardiaque s'épaissit, la durée de l'évacuation du sang augmente. Avec une pathologie légère, la maladie est asymptomatique, l'enfant se développe normalement.

En cas de gravité modérée de la pathologie, le nouveau-né présente un symptôme typique - un triangle nasolabial bleu, des ongles. Insuffisance cardiaque souvent manifeste. L'intervention chirurgicale est entreprise à l'âge de 5 à 10 ans. Un degré sévère de rétrécissement pulmonaire ne peut être traité que chirurgicalement; la chirurgie doit être effectuée dès que possible après la naissance du bébé. La procrastination peut entraîner la mort du bébé.

Conséquences possibles

Avec des lésions athérosclérotiques des artères rénales et des troubles circulatoires, une hypertension vasorénale peut se développer. C'est l'une des formes de la maladie, qui ne peut pratiquement pas être traitée même avec les médicaments modernes les plus efficaces. La maladie progresse rapidement et peut provoquer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral..

Dans certains cas, un anévrisme se produit (une augmentation pathologique dans une section de l'artère). En cas de rupture, un choc hémorragique et une perte de sang aiguë se développent. Dans 70% des cas, le patient décède avant d'entrer à l'hôpital. Seule une intervention chirurgicale urgente peut sauver une vie.

La présence d'une sténose et d'une altération du flux sanguin peut provoquer une insuffisance rénale. Il s'agit d'une condition pathologique dans laquelle la fonction rénale est altérée. Ils cessent de produire et d'excréter de l'urine, ce qui perturbe l'équilibre eau-sel. Le résultat d'une telle maladie peut être fatal..

Les raisons

La sténose peut être causée par divers facteurs qu'une personne hérite de ses parents ou acquiert tout au long de sa vie. Les principales raisons qui conduisent au rétrécissement des organes et des vaisseaux sanguins sont:

  • Malformations congénitales. Causée par des pathologies du développement fœtal et des défauts génétiques des parents.
  • Épaississement des murs. Les infections, les toxines et d'autres facteurs entraînent des troubles métaboliques chez l'homme. En conséquence, des processus inflammatoires se produisent, des fibres fibreuses se développent, du cholestérol se dépose, ce qui affecte négativement la largeur de la lumière interne des organes.
  • Crampes. Dans un état normal, les organes et les tissus du corps humain sont composés de fibres élastiques. Stress, stress chronique, certaines maladies entraînent une forte réduction, souvent accompagnée de douleurs. Au fil du temps, cela provoque une hypertrophie des parois des vaisseaux sanguins et des muscles lisses des organes.
  • Pathologie des organes voisins. L'inflammation, un traumatisme, un gonflement, des néoplasmes (bénins ou malins) d'une zone particulière du corps humain peuvent avoir un effet compressif sur les tissus adjacents.
  • Le vieillissement naturel du corps. Il y a une détérioration progressive des systèmes et des tissus, des changements destructeurs dans leurs fonctions.

Diagnostic de pathologie

Seule une approche intégrée du diagnostic de l'athérosclérose des vaisseaux rénaux permettra au médecin de déterminer avec précision la maladie. Dans un premier temps, un patient est interrogé, au cours duquel le médecin découvre toutes les plaintes, les étapes et la limitation de leur apparence. Suit ensuite un examen visuel du patient, dans lequel le spécialiste est capable d'identifier les signes avant-coureurs. De plus, au rendez-vous initial, la pression artérielle est mesurée sur les deux mains.

Le diagnostic en laboratoire de l'athérosclérose des reins repose sur une évaluation de leur fonction excrétrice (détermination de l'urée, de la créatinine, des électrolytes dans le sang, calcul du débit de filtration glomérulaire), une évaluation du métabolisme des graisses (profil lipidique). Tous les patients, sans exception, doivent subir un test d'urine clinique pour diagnostiquer l'état du filtre rénal.

L'échographie des reins aidera à confirmer ou à nier la présence d'athérosclérose des artères rénales. L'étude permet d'analyser l'état des reins, leur texture, d'identifier d'éventuels changements pathologiques.

La dopplerométrie est une bonne aide - avec son aide, il est possible de suivre la vitesse et la nature du flux sanguin dans le lit vasculaire des reins. Cette méthode est combinée avec ECHO-KG..

Évolution de la maladie

Même avec des dommages à l'artère d'un rein, le mécanisme de l'hypertension commence très rapidement

Pourquoi SPA se pose, nous l'avons compris. Il reste à comprendre les caractéristiques du développement et de l'évolution de la maladie. Lorsque le flux sanguin dans les artères rénales est altéré, un système qui régule la pression est activé. L'hormone Angiotensin et Renin est produite, ce qui contribue à la production d'enzymes qui peuvent conduire à des spasmes de petites aréoles, ainsi qu'à augmenter la résistance des vaisseaux périphériques. À la suite de ce processus, l'hypertension se développe..

Même en cas de lésion de l'artère d'un rein, le mécanisme de l'hypertension démarre très rapidement. Au fil du temps, un rein sain s'adapte à un nouveau niveau de pression. De plus, elle maintiendra ce niveau même si l'organe affecté est complètement retiré ou si le système d'approvisionnement en sang du rein malade est restauré par angioplastie..

De plus, il est impossible d'exclure la possibilité que la maladie s'accompagne de changements ischémiques dans l'organe affecté. De plus, en raison d'un manque de sang artériel, une dystrophie tubulaire se développe, le tissu conjonctif se développe dans le stroma et les glomérules rénaux. En conséquence, cela conduit à une néphrosclérose et à une atrophie. Le rein affecté est de taille réduite, compacté et ne peut plus remplir les fonctions qui lui sont assignées.

Étapes

Une maladie telle que l'athérosclérose des artères rénales se développe par étapes.

  • La première étape est caractérisée par l'apparition de taches lipidiques. Le développement de la maladie ne fait que commencer, donc, dans la plupart des cas, il n'y a pas de symptômes. En présence de plusieurs facteurs qui affectent à la fois l'apparition de l'athérosclérose, l'évolution de la pathologie s'accélère, les taches se forment plus rapidement et en grande quantité.
  • L'étape 2 comprend la formation de plaque fibreuse. Cela commence par le développement d'une inflammation des taches. Un grand nombre de cellules immunitaires s'accumulent dans cette zone, essayant de les gérer. Sous l'influence du processus inflammatoire, la décomposition et la décomposition des graisses se produisent, à cause desquelles elles commencent à envahir les tissus conjonctifs. À ce stade, la circulation sanguine est déjà considérablement altérée et la plaque elle-même devient plus dense.
  • Le stade 3 est le dernier, dans lequel le développement actif des complications qui découlent immédiatement du stade de formation de la plaque fibreuse commence déjà. Les symptômes ne commencent à apparaître qu'à ce stade. Souvent, cette forme de la maladie est également appelée athhérocalcinose, car les dépôts de calcium commencent dans la plaque. L'évolution de la maladie peut être lente, mais parfois elle continue de croître, aggravant davantage le flux sanguin. Dans ce contexte, le risque d'occlusion est particulièrement élevé et, par conséquent, la probabilité de péritonite, de crise cardiaque ou de gangrène augmente.

Symptômes de la maladie

Aux stades initiaux de l'apparition et du développement de l'athérosclérose des vaisseaux des reins, elle passe inaperçue. Les patients vivent et ne soupçonnent pas qu'ils ont été victimes de cette maladie insidieuse. Ce n'est qu'au stade final de la maladie que les principales manifestations semblent suggérer la présence de problèmes graves.

Le principal symptôme de l'athérosclérose des reins est une augmentation incontrôlée de la pression artérielle. Cela conduit à une hypertension secondaire persistante..

Des problèmes de tension artérielle surviennent en raison d'une sclérose sévère des artères rénales. L'insuffisance de l'approvisionnement en sang conduit à une ischémie du tissu rénal, ce qui entraîne une diminution de la production de rénine (l'hormone de relaxation de la paroi vasculaire) et une augmentation de la production d'angiotensine (hormone de la contraction de la paroi vasculaire).

Si les vaisseaux rénaux des deux côtés sont impliqués dans le processus pathologique, les patients se plaignent de douleurs dans la projection des reins ou dans la région inguinale. En raison d'une violation de la fonction excrétrice de l'organe chez les patients, une rétention d'humidité est notée, qui se manifeste par un gonflement du visage, des jambes et des pieds. La perméabilité du filtre rénal subit également des changements pathologiques - les molécules de protéines et les globules rouges pénètrent dans l'urine par les pores de filtration. Cela est dû à sa couleur brune..

Aux stades finaux de l'athérosclérose des reins, une insuffisance rénale se développe - la production et l'excrétion d'urine diminuent fortement ou s'arrêtent complètement, une pastosité prononcée de tout le corps (anasarca) est notée, un syndrome d'intoxication se développe en raison du retard des métabolites toxiques (nausées, vomissements), la peau devient terreuse Les patients dégagent une odeur âcre d'ammoniac. Cette condition est considérée comme mettant la vie en danger et nécessite une action immédiate.!

Avec une autopsie pathologique de personnes décédées de l'athérosclérose des artères rénales, des reins ridés secondaires sont trouvés. Les organes sont de taille considérablement réduite, dans le contexte de leur texture à grains fins. De tels changements indiquent une sclérose totale du parenchyme rénal.

Qu'est-ce que l'athérosclérose rénale?

L'athérosclérose des artères rénales (code CIM 10 - I 70.1) est une maladie des vaisseaux des reins, caractérisée par le dépôt de lipides sur leur muqueuse endothéliale, qui au fil du temps entraîne une détérioration du flux sanguin dans la zone touchée.

Au départ, les molécules de graisse se déposent sous forme de fines rayures. Avec la progression du processus pathologique, ces dépôts commencent à être intensément recouverts d'éléments du tissu conjonctif - ce qui conduit à la formation d'une plaque fibreuse.

Au fur et à mesure du développement de l'athérosclérose des vaisseaux des reins, des dépôts de sels de calcium apparaissent dans les plaques. Ces formations durcissent, leur taille augmente. Ce sont des plaques calcifiées qui provoquent un rétrécissement critique de la lumière dans les vaisseaux des reins. Cela détermine la gravité de la maladie, ainsi que la gravité de ses manifestations cliniques, la probabilité de complications dangereuses.

Le rein est un organe parenchymateux dont la fonction dépend de la quantité de flux sanguin dans ses troncs vasculaires. Lorsque les artères sont endommagées par le processus athérosclérotique dans les reins, la production active de rénine, la substance responsable de l'amélioration de l'apport sanguin à cet organe, commence. Une dilatation excessive du lit vasculaire se produit, ses parois perdent leur élasticité, deviennent flasques. Malgré cela, le blocage des artères vasculaires par des plaques athéromateuses entraîne une détérioration significative du flux sanguin. Le résultat de ces changements pathologiques est généralement une insuffisance rénale..

Prévention et pronostic

Les mesures de prévention de l'athérosclérose doivent être observées non seulement pour la prévention de la maladie, mais également dans le cadre d'un traitement complet.

Prenez, par exemple, les régimes alimentaires malsains et riches en graisses. Même les médicaments les plus modernes et les plus puissants ne peuvent pas guérir l'athérosclérose sans respecter les principes de base d'une alimentation saine. Par conséquent, n'expérimentez pas avec la santé. De plus, les mesures de prévention de l'athérosclérose sont assez simples et tout à fait réalisables..

Berceau pour ceux qui ne veulent pas souffrir d'athérosclérose des artères rénales dans l'histoire de leurs maladies:

  • Il faut renoncer à une consommation excessive (!) D'alcool.
  • De petites doses de vin rouge sec (jusqu'à 200 ml), sur la recommandation des médecins, pour un corps sain et relativement sain ne bénéficieront que.
  • Besoin d'essayer d'arrêter de fumer.
  • Si cette recommandation semble impossible, réduisez au moins le nombre de cigarettes fumées.
  • Il est nécessaire d'exclure de l'alimentation quotidienne l'utilisation de graisses animales réfractaires.
  • Cela s'applique au saindoux, aux saucisses, au porc, à la viande d'oie et au canard.
  • Bien sûr, il n'est pas nécessaire que le bien-être abandonne catégoriquement et à jamais ce qui précède.
  • Rare (1 à 2 fois par mois), l'utilisation de tels produits ne nuira pas à la santé.
  • Il est nécessaire d'éviter un gain de poids excessif.
  • S'ils sont déjà disponibles, des efforts doivent être faits pour les réduire..
  • Besoin de revoir votre activité physique quotidienne.
  • "Le mouvement c'est la vie". Mais dans tout, vous avez besoin d'un sens des proportions. La transpiration qui déborde pendant l'exercice n'est pas une garantie d'une meilleure santé.
  • Un effet positif beaucoup plus important aura une marche quotidienne (c'est une condition préalable) à un rythme moyen à une distance d'environ 5 km.
  • La distance doit varier en fonction de l'âge et du bien-être physique..

Afin d'éviter le développement de l'athérosclérose des artères rénales, il est nécessaire:

  1. Arrêtez de fumer et de boire de l'alcool.
  2. Mange correctement.
  3. Faites de l'exercice et faites de longues promenades au grand air.
  4. Buvez beaucoup de liquides.
  5. À temps pour traiter toutes les maladies rénales, empêchant leur transition vers une forme chronique.
  6. Si le niveau de cholestérol dans le corps est élevé, vous devez suivre toutes les prescriptions du médecin et prendre les médicaments à temps pour le réduire.

Si des symptômes d'athérosclérose apparaissent, contactez un néphrologue..

Les mesures préventives de l'athérosclérose dans les artères rénales nécessitent un mode de vie sain. Nous parlons de refuser l'alcool et le tabagisme, une activité physique adéquate, une alimentation saine et le maintien d'un poids normal..

Un mode de vie correct vous permet de ralentir le développement de la maladie et de prévenir les complications de l'athérosclérose des reins. Avec la prévention secondaire, une condition importante pour maintenir la santé est de suivre strictement les instructions du médecin concernant la prise de médicaments.

Diagnostique

Le praticien principal est impliqué dans le diagnostic primaire dès son admission. En cela, il aide à la collecte de l'anamnèse, à l'inspection visuelle. Une attention considérable est accordée à l'établissement des faits du risque de la maladie, par exemple, la mesure de l'IMC, des indicateurs de pression, etc..

Parmi les méthodes instrumentales pour clarifier le diagnostic primaire en utilisant:

  • IRM Aide à visualiser avec précision la présence et l'emplacement des plaques, donne une idée de l'état de la paroi vasculaire.
  • Échocardiographie. Souvent effectués en combinaison avec des ultrasons, des tests de stress spéciaux sont également impliqués..
  • Échographie intravasculaire, angiographie, coronarographie, autres techniques invasives.
  • Numérisation triplex et duplex. En utilisant des techniques, les vaisseaux sanguins sont visualisés et la vitesse du flux sanguin est établie..
  • Scintigraphie rénale.
  • Angiographie rénale.

Causes et symptômes

La maladie vasculaire athérosclérotique survient dans tout le corps. La pathologie affecte les reins, le cœur, les membres inférieurs et le cerveau. La principale cause de l'athérosclérose est une violation du métabolisme lipidique.

Sous l'influence de facteurs nocifs (utilisation d'aliments gras, maladies chroniques), un changement dans le niveau de lipides se produit. Il y a un bon cholestérol (haute densité) et mauvais (basse densité). Les lipoprotéines de haute densité transportent le mauvais cholestérol des organes et tissus internes vers le foie. Ici, il est converti en bile. Lorsque le taux de mauvais cholestérol augmente, le foie n'a pas le temps de le traiter, il s'accumule dans les vaisseaux.

Sur la paroi artérielle, les lipides, les plaquettes, les sels de calcium sont débogués, le tissu conjonctif se développe. La lumière du vaisseau diminue, moins de sang entre, la privation d'oxygène de l'organe se produit. Dans les conditions d'ischémie, le niveau d'hormones qui régulent la pression artérielle augmente. Les premières cloches de la maladie apparaissent.

L'artériononécrose des reins se manifeste par une pression artérielle objectivement accrue, la structure du tissu (rein de muscat) change à l'intérieur. Si le tensiomètre montre des chiffres d'hypertension qui ne vont pas bien, consultez un spécialiste. Danger de maladie - Transition vers une insuffisance rénale chronique.

  • Athérosclérose de la valve aortique du cœur
  • Le tableau clinique de l'artériosclérose oblitérante
  • Les causes de l'athérosclérose sténosante

Traitement

Thérapeutique

Le complexe de mesures thérapeutiques a plusieurs directions à la fois:

  1. Abaisser le cholestérol, améliorer son élimination de l'organisme et abaisser ses métabolites sanguins.
  2. Traitement de substitution. Cela est pertinent au début de la ménopause..
  3. Réduire la production de cholestérol, ainsi que réduire sa consommation de l'extérieur, c'est-à-dire de la nourriture.
  4. Ingestion d'agents infectieux.

Une attention particulière doit être accordée à la correction du mode de vie, en particulier le changement des habitudes alimentaires. En savoir plus sur le régime alimentaire ci-dessous

Médicament

Le traitement de l'athérosclérose des reins avec des médicaments implique la prise de plusieurs groupes de médicaments:

  • Séquestrants. Nécessaire pour assurer le processus de retrait du cholestérol, ainsi que des acides biliaires.
  • Fibrates. Affectent la production de leur propre cholestérol, en l'abaissant.
  • Un acide nicotinique. Aide à réduire les triglycérides, le cholestérol et les lipoprotéines de faible densité.
  • Statines Affecte également la production de cholestérol, en réduisant sa quantité.
  • Médicaments antihypertenseurs.

Chirurgical

Un traitement chirurgical peut également être nécessaire, mais généralement uniquement dans les formes graves de pathologie ou en présence d'un risque élevé de formation de caillots sanguins.

  • Parmi toutes les méthodes possibles, la chirurgie endovasculaire est utilisée (pose de stent dans le vaisseau, ce qui empêche le blocage) ou l'endartériectomie (technique d'intervention ouverte).
  • L'autoplastie et l'angioplastie des artères hépatiques, sa résection et son implantation dans l'aorte, une néphrectomie sont également réalisées..
  • Il existe également des méthodes de traitement extracorporelles. Ceux-ci incluent l'hémosorption, la plasmofiltration en cascade, la plasmosorption. Ces méthodes visent à modifier la composition et les propriétés du sang grâce à des dispositifs spéciaux.

Méthodes folkloriques

Les remèdes populaires pour le traitement de l'athérosclérose ne peuvent pas être utilisés comme principales méthodes de thérapie, sinon cela entraînera des conséquences très graves pour le corps.

Cependant, avec l'autorisation du médecin, il est tout à fait possible d'utiliser des décoctions de décoctions qui aident à renforcer les vaisseaux sanguins et à abaisser la pression artérielle. Il sera donc possible de maintenir leurs performances, de réduire la probabilité de complications.

Causes d'occurrence

On distingue les causes modifiables, c'est-à-dire celles dont l'influence peut être exclue par une personne, y compris avec un traitement rapide ou simplement en raison de la correction de son mode de vie. Cette liste comprend:

  1. Fumeur. Chez les personnes qui inhalent régulièrement de la nicotine, le risque d'hypertension est beaucoup plus élevé et une pression en dehors des limites autorisées prédispose toujours à l'athérosclérose. Comme les maladies coronariennes et l'hyperlipidémie, qui se développent parfois sous l'influence du tabagisme.
  2. Hypertension. En cas de pression artérielle élevée, le processus d'imprégnation des parois des vaisseaux sanguins avec de la graisse est très intense. Et cela, comme vous le savez, est déjà le stade initial de l'athérosclérose. Il convient de noter que parfois l'athérosclérose des artères rénales devient elle-même un facteur provoquant l'apparition de l'hypertension.
  3. Diabète. La présence de ce diagnostic rend déjà le corps sensible à de nombreuses maladies, mais la probabilité de développer précisément l'athérosclérose augmente de 7 fois. Cela est dû à une altération du métabolisme, en particulier des lipides.
  4. Le manque d'exercice. Avec un manque d'activité motrice, les processus métaboliques s'aggravent également.
  5. Mauvaises habitudes alimentaires. Particulièrement souvent, l'athérosclérose se développe chez les fans d'abus de diverses viandes fumées et d'autres aliments gras..
  6. Les infections Cette maladie vasculaire peut provoquer immédiatement 2 types d'infection - le chlamydia et le cytomégalovirus.
  7. Obésité. Est l'un des jalons les plus importants de l'apparition de l'athérosclérose..
  8. Dyslipidémie, c'est-à-dire altération du métabolisme des graisses dans le corps. Presque tous les facteurs mentionnés ci-dessus, à un degré ou à un autre, sont associés à une dyslipidémie.

Les raisons invariables qui peuvent affecter le développement de l'athérosclérose aortique comprennent l'âge, les caractéristiques génétiques et le sexe.

Ainsi, on sait que le risque de la maladie augmente avec l'âge, et chez les hommes il se développe même 10 ans plus tôt que d'habitude. À l'âge de 50 ans, le sexe fort a 4 fois plus de risques d'apparition d'athérosclérose des artères rénales.

Regardons les symptômes de l'athérosclérose rénale.

Traitement

Jusqu'à récemment, le traitement de la sténose de l'artère rénale se résumait à l'ablation d'un organe endommagé. Mais, heureusement, la médecine évolue constamment, de nouvelles méthodes de diagnostic et de traitement font leur apparition. Aujourd'hui, la sténose rénale est traitée de plusieurs manières:

  • méthode conservatrice;
  • chirurgie;
  • ethnoscience.

Le principal symptôme de la sténose rénale est l'hypertension artérielle, qui est traitée avec des médicaments. Le choix des médicaments dépend de la gravité de l'hypertension:

  1. La première étape - normotension ou hypertension modérée - est caractérisée par une fonction rénale normale et le bien-être du patient, dont la pression artérielle ne dépasse pas la norme, ou dépasse parfois légèrement la limite supérieure de la norme. À ce stade, on peut prescrire au patient des diurétiques ou des antihypertenseurs qui aident à arrêter rapidement l'attaque.
  2. La deuxième étape - la compensation - une caractéristique distinctive de cette étape est l'hypertension persistante, la fonction rénale diminuée, une légère diminution de sa taille. Le patient a besoin d'un traitement constant et de la supervision du médecin traitant.
  3. La troisième étape - la décompensation - est caractérisée par une hypertension sévère, réfractaire aux antihypertenseurs, la taille des reins est considérablement réduite et leur fonction est altérée. Le traitement est effectué uniquement dans un hôpital, sous la surveillance étroite du personnel médical.

Les médecins connaissent également le concept de «l'hypertension maligne», lorsque la pression monte à une vitesse fulgurante à des niveaux critiques, la taille des reins diminue à 4 cm, les performances de l'organe endommagé sont considérablement altérées. La sténose de l'artère rénale a souvent cette complication.

Afin de normaliser la pression artérielle, une cure de traitement complexe est prescrite, comprenant:

  • médicaments antihypertenseurs;
  • Bloqueurs ACE;
  • diurétiques.

Il convient de noter que la pharmacothérapie est une méthode de traitement symptomatique auxiliaire qui améliore le bien-être du patient, mais n'élimine pas la cause profonde de la maladie.

Chirurgie

La sténose rénale, confirmée par des tests de laboratoire, est une indication pour une intervention chirurgicale. Le type d'opération est déterminé par le médecin, en tenant compte de l'état général du patient, de la gravité et du type de sténose. Le plus souvent, la sténose rénale est traitée par les opérations suivantes:

  1. Chirurgie de pontage - création à l'aide d'un système de shunts, une voie supplémentaire pour la circulation sanguine, en contournant la zone affectée des artères.
  2. La dilatation endovasculaire du ballon (angioplastie) est une intervention chirurgicale dans laquelle la lumière d'un vaisseau rétréci est dilatée à l'aide d'un ballon qui est inséré dans le vaisseau.
  3. Stenting de l'artère rénale - expansion d'un vaisseau sténosé en utilisant des stents spéciaux à ressort ou à mailles qui sont installés à l'intérieur du vaisseau, le dilatant et rétablissant le flux sanguin.
  4. Résection sténotique d'une artère - ablation d'une partie endommagée d'un vaisseau.
  5. Les prothèses de l'artère rénale est un type de chirurgie reconstructrice qui est effectuée après résection des artères. La tâche principale consiste à rétablir le flux sanguin à l'aide d'un implant d'artère rénale.
  6. La néphrectomie est un traitement radical de la sténose rénale, qui implique l'ablation complète d'un organe endommagé.

Médecine traditionnelle dans le traitement de la sténose rénale

Comme mentionné ci-dessus, la sténose rénale est le plus souvent traitée par la méthode chirurgicale. Mais dans certains cas, lorsque la fonction des reins et leur taille ne sont pas modifiées, vous pouvez abaisser la tension artérielle en utilisant des méthodes de médecine traditionnelle.

Une infusion de cynorrhodons et d'aubépine aidera à nettoyer et à rendre les vaisseaux élastiques. Pour sa préparation, nous prenons des cynorrhodons et des aubépines dans un rapport de 1: 2. Par exemple, 4 cuillères à soupe de rose sauvage et 8 cuillères à soupe d'aubépine. Nous lavons les fruits et les déposons dans un thermos que nous remplissons pendant 8 heures avec de l'eau bouillante dans un volume de 2 litres. Après cela, notre infusion est prête, prenez 1 verre 3 fois par jour avant les repas.

Une décoction de cendres de montagne aide bien à la sténose. Versez 100 g d'écorce avec 300 ml d'eau et laissez cuire environ 2 heures. Après refroidissement, filtrer et conserver au réfrigérateur. Nous prenons une telle décoction pour 3 cuillères à soupe. l avant les repas.

La guérison de l'herbe de mélisse aidera à éliminer les acouphènes, les étourdissements et les maux de tête. À cette fin, vous pouvez l'ajouter au thé ou faire une infusion spéciale. Les recettes de la médecine traditionnelle ne soulageront pas la sténose, mais amélioreront considérablement le bien-être général du patient..

La collecte rénale aidera à éliminer l'excès de liquide du corps et à réduire ainsi la pression. Vous pouvez le faire vous-même, mais il est préférable d'acheter du thé de rein prêt à l'emploi dans une pharmacie.

Traitement

La sténose est éliminée pendant la chirurgie. La dysplasie fibreuse est une indication de dilatation endovasculaire du ballon et de stenting des artères des reins. La sténose athérosclérotique est éliminée à l'aide d'un pontage rénal péritonéal, mésentérique et aortique ou d'une endartériectomie de l'artère rénale. Parfois, la zone sténotique du vaisseau est excisée et réimplantée dans l'aorte, puis une anastomose est appliquée. Dans certains cas, des prothèses sont réalisées. Pour ce faire, utilisez une autogreffe vasculaire ou une prothèse synthétique. Avec la néphroptose, une néphropexie est réalisée. Si la chirurgie reconstructive n'est pas possible, une néphrectomie est prescrite. Le traitement est complété par des antihypertenseurs et des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine..