Principal

Kyste

Symptômes de la cystite chez les hommes - traitement, causes, signes

On sait que la cystite survient souvent chez les femmes, mais chez les hommes il y a ou non cystite? Et si cela se produit, quels sont ses symptômes caractéristiques et comment traiter la cystite chez l'homme? Parmi les représentants du sexe fort, cette maladie est enregistrée beaucoup moins fréquemment que chez les femmes, principalement chez les hommes de plus de 45 ans, et ne représente qu'environ 1% de tous les cas diagnostiqués.

Par conséquent, certainement - il y a une cystite chez les hommes. Les symptômes qui peuvent indiquer une cystite sont des mictions fréquentes, avec des brûlures, des coupures, des douleurs dans la zone au-dessus du pubis, l'apparition de mucus, du sang dans les urines, des mictions nocturnes. Cela est dû au processus inflammatoire dans lequel la membrane muqueuse de la vessie est affectée, ce qui entraîne une perturbation de son fonctionnement normal.

Pour diagnostiquer la cystite, l'urine est examinée à la fois bactériologiquement et microscopiquement, une échographie de la vessie est effectuée, bien qu'elle ne se révèle pas toujours informative, l'échographie des reins, de la prostate, ainsi que la cystographie, la tomodensitométrie en spirale multidétecteur. Le traitement de la cystite chez l'homme comprend une antibiothérapie obligatoire, un traitement symptomatique, l'utilisation de divers remèdes à base de plantes, la physiothérapie.

Les causes de la cystite chez les hommes

Il est très facile pour un jeune homme de ne pas avoir de cystite, et il suffit de suivre les règles d'hygiène personnelle. Mais la principale cause de cystite chez l'homme, en particulier avec l'âge, est la lithiase urinaire, les infections génitales chroniques, la sténose de l'utérus et l'immunité affaiblie (par exemple, la prise d'hormones, de cytostatiques, la radiothérapie, l'infection à VIH, etc.) Chez les femmes, la cystite survient le plus souvent en raison de infection ascendante de l'urètre, de l'anus, du vagin et chez les hommes de la prostate, de l'urètre, de l'épididyme, des vésicules séminales.

Si un homme a des problèmes urologiques, accompagnés d'un rétrécissement de l'urètre et, par conséquent, d'une stagnation de l'urine, c'est le déclencheur de l'apparition de la cystite.

Il peut s'agir d'obstructions mécaniques, telles qu'un corps étranger, de calculs sortant de la vessie, ainsi que de maladies plus graves, telles que l'adénome de la prostate, les néoplasmes malins, les diverticules, etc..

La cystite chez l'homme est rarement un processus isolé, car un urètre étroit et allongé empêche l'entrée de toute infection dans la vessie. Par conséquent, le plus souvent, la cystite infectieuse est associée à une prostatite, une urétrite, une vésiculite. Comme chez les femmes, le principal agent causal est E. coli, le staphylocoque, Pseudomonas aeruginosa, les champignons Candida.

La cystite masculine peut être causée par des infections sexuellement transmissibles latentes - gonorrhée, trichomonase, chlamydia chez l'homme, mycoplasmes. Très rarement, la cystite accompagne des maladies telles que le purpura, l'actinomycose et la schistosomiase.

Si l'infection pénètre par un mécanisme à la baisse, cela est le plus souvent dû à une pyélonéphrite, une tuberculose rénale.

Séparément, il convient de prêter attention à l'étiologie tuberculeuse de la cystite, car parfois le processus tuberculeux des voies génito-urinaires chez l'homme est usé, chronique, ne se manifeste que par une fièvre de bas grade, une faiblesse, des symptômes mineurs et des signes périodiques, la cystite, la prostatite chronique, la pyélonéphrite, l'urétrite, etc..

Aujourd'hui, il y a une épidémie de tuberculose dans le pays, l'immunité est en baisse dans la population et l'infection à mycobacterium tuberculosis dans la population adulte est de 90%. Dans des conditions favorables à la tuberculose - stress, surmenage, mauvaise nutrition, abus d'alcool - elle quitte facilement l'état latent et affecte non seulement les poumons habituels, mais aussi d'autres organes - la prostate, les testicules, les reins, y compris.

Au contraire, l'insidiosité des formes extrapulmonaires de tuberculose réside dans le fait qu'elles se déguisent en processus infectieux banaux, et les cultures pour la détection du bacille de Koch dans une évolution chronique sont souvent faussement négatives, en particulier pendant le traitement avec des fluoroquinolones.


La grippe, la sinusite, l'amygdalite chronique et d'autres maladies infectieuses et virales, qui semblent être localisées dans des organes du système respiratoire éloignés de la vessie, peuvent pénétrer des bactéries pathogènes dans la vessie par la voie hématogène (par le sang). Par conséquent, l'inflammation de la vessie peut souvent être une complication de tout processus infectieux dans le corps..

C'est également une infection possible lors de la cystoscopie elle-même, du cathétérisme de la vessie.

Les blessures à l'abdomen, à la colonne vertébrale, au diabète sucré chez les hommes, à l'hypothermie constante, au stress chronique et au manque de sommeil, qui réduisent tous les défenses de l'organisme, contribuent également au développement de la cystite chez les hommes.

Des symptômes de cystite peuvent également apparaître après des interventions chirurgicales dans la cavité abdominale, des opérations transurétrales de la vessie, une résection de la prostate, des néoplasmes malins de l'urètre et de la prostate.

Symptômes, signes de cystite chez les hommes - aigus et chroniques

  • Dans la cystite aiguë, le principal symptôme est une envie fréquente d'uriner, alors qu'un seul volume d'urine ne peut être que de 10 à 15 ml, parfois une incontinence urinaire peut survenir.
  • La douleur et la difficulté à uriner sont également des signes de cystite chez les hommes, ils doivent faire un effort pour démarrer le processus de vidange de la vessie. Des sensations particulièrement douloureuses accompagnent le début et la fin de la miction. Dans ce cas, la douleur est décrite par les patients comme une sensation de brûlure, une douleur dans l'urètre (causes de la douleur, sensation de brûlure pendant la miction). Parfois, les douleurs sont très intenses, parfois supportables. Entre les vidanges, les hommes sont préoccupés par la douleur dans le pénis, l'aine et la région pubienne.
  • La cystite aiguë chez l'homme se produit avec des symptômes d'intoxication générale, avec une forte fièvre, une transpiration excessive, des maux de tête, des frissons, une faiblesse générale, etc. Dans de tels cas, le patient est hospitalisé..
  • Dans les situations graves, lorsqu'une forme de cystite gangréneuse et hémorragique se développe chez les hommes, l'urine acquiert une couleur trouble, contient du sang, du mucus, il peut y avoir une odeur putréfactive et la quantité d'urine ne peut pas dépasser 400 ml. en un jour.
  • Quant à la cystite chronique chez l'homme, ses symptômes sont plus maîtrisés, les douleurs peuvent être insignifiantes, la fréquence des pulsions n'est pas non plus élevée, les impuretés dans l'urine sont le plus souvent de nature muqueuse, sans particules de sang. Cependant, comme tout processus chronique, la cystite se déroule également par vagues, avec des périodes de rémission et d'exacerbations.

Traitement de la cystite chez les hommes

Avec les symptômes ci-dessus, un homme devrait consulter un urologue. Le médecin ne prescrit aucun traitement qu'après une anamnèse du patient soigneusement recueillie, un diagnostic approfondi dans toutes les directions:

  • Culture d'urine bactérienne, identification du pathogène et de sa sensibilité aux agents antimicrobiens.
  • Frottis urogénital pour les infections latentes - IST
  • Analyse d'urine - elle est informative en cas de valeurs élevées de leucocytes, de globules rouges, de mucus. La suspicion de tuberculose est causée par une réaction urinaire acide.
  • L'échographie de la vessie n'est généralement pas effectuée, car il est impossible pour le patient d'accumuler un volume d'urine suffisant pour un examen informatif, mais l'échographie des reins et de la prostate est obligatoire, car elle peut aider à identifier la cause de la cystite.
  • Dans la cystite chronique, la cystoscopie est indiquée pour détecter les corps étrangers, les calculs, les tumeurs et une biopsie est également réalisée au cours de cette procédure. La cystoscopie peut également être prescrite pour l'évolution persistante de la cystite aiguë et elle est conçue pour déterminer le type et la localisation de la cystite elle-même, c'est-à-dire qu'ils évaluent d'abord visuellement l'état de la muqueuse, bien que des corps étrangers et des calculs puissent également avoir lieu.
  • Parfois, cystourethrography, uroflowmetry est nécessaire pour confirmer ou exclure une obstruction organique, qui se produit souvent avec la cystite chez les hommes.

Le traitement de la cystite aiguë avec rétention urinaire persistante et douleur intense qui ne peut pas être arrêtée par des analgésiques est effectué dans un hôpital, après un diagnostic approfondi, l'identification de l'agent causal ou des maladies concomitantes du système génito-urinaire. Comment traiter la cystite chez l'homme? Les recommandations générales pour le traitement de cette maladie sont les suivantes:

  • Repos au lit dans la période aiguë de la maladie, prise de fièvre avec des antipyrétiques, boire beaucoup de liquides jusqu'à 2,5 litres par jour, régime sans aliments salés, épicés et acides.
  • Antibiotiques pour la cystite chez les hommes. Après avoir identifié l'agent pathogène, déterminé sa sensibilité aux antibiotiques, l'utilisation d'antimicrobiens est nécessaire: il s'agit généralement des fluoroquinolones (Nolicin pour la cystite, Normax, Cifran, Ciprolet A), des nitrofuranes (Furadonin), des céphalosporines, pendant une semaine, uniquement selon les directives d'un médecin.
  • Phytothérapie. Obligatoire pour la cystite chez les hommes, le traitement doit inclure des diurétiques à base de plantes, des médicaments anti-inflammatoires, tels que des tisanes - thé à la busserole, feuille d'airelle rouge, prêle des champs. À condition qu'une personne ne présente aucune manifestation allergique aux herbes médicinales, les médicaments à base de plantes qui ont un effet auxiliaire sont bons, soulagent les symptômes de l'inflammation - Kanefron, Cyston pour la cystite, Fitolizin. Vous pouvez également utiliser les propriétés bénéfiques des canneberges - soit boire du jus de canneberge, du jus de fruit pour la cystite, ou prendre des comprimés de Monurel avec de l'extrait de canneberge. Étant donné que les remèdes à base de plantes réduisent la concentration d'antibiotiques, ils ne sont utilisés qu'après la fin du traitement antibiotique.
  • Antidouleurs. Antispasmodiques - No-Shpa, Papaverin, ainsi que les anti-inflammatoires non stéroïdiens - Diclofenac, Nimesil conviennent au soulagement de la douleur.
  • STI Pour le traitement des maladies sexuellement transmissibles, il existe certains schémas thérapeutiques que le médecin prescrit en cas de détection de telles infections par PCR, car ils peuvent également être des agents responsables de la cystite chez l'homme.
  • Les symptômes et le traitement de la cystite dépendent des maladies concomitantes, qui sont le plus souvent - prostatite, pyélonéphrite, adénome de la prostate, urolithiase, adénomectomie. Par conséquent, dans de tels cas, le traitement de la cystite est le traitement de ces maladies.
  • Rinçage de la vessie. Parfois, un médecin peut effectuer des manipulations pour vider la vessie avec des antiseptiques ou un blocage à la novocaïne.
  • Physiothérapie. Après la fin de la période aiguë d'inflammation, pour la résorption et une récupération rapide, l'électrophorèse, l'UHF, les ultrasons, la thérapie magnétique au laser, la boue sont effectuées.
  • Sanatoriums. Pendant les périodes de rémission, il est très efficace d'effectuer un traitement dans divers sanatoriums spécialisés - Territoires de Krasnodar et Stavropol.

"Harmonie"

Clinique de santé masculine et féminine

Cystite chez l'homme

Une maladie appelée cystite survient lorsque la vessie devient enflammée. Le plus souvent, cela se produit en raison de la faute de bactéries. Cependant, d'autres causes donnent lieu à une pathologie. La cystite entraîne des symptômes désagréables, des douleurs et des complications. La pathologie est importante à temps pour détecter et commencer à traiter.

Hommes et cystite

La maladie est considérée comme une maladie féminine, car les femmes ont un urètre plus court (urètre), à ​​travers lequel l'urine de la vessie sort. C’est plus facile pour les microbes d’y arriver. De plus, l'entrée de l'urètre chez la femme est proche de l'anus. Cependant, parfois, les hommes rencontrent également une maladie. Surtout ceux de plus de 40 ans. Le plus souvent, la cystite chez l'homme est une complication d'une autre maladie infectieuse de l'urètre.

Symptômes

Les symptômes de la maladie sont nombreux:

  • un homme ressent un fort désir fréquent d'uriner (2-3 fois par heure);
  • l'urine coule en petites portions;
  • le patient sent qu'il ne peut pas se débarrasser complètement de l'urine;
  • un homme brûle gravement lorsqu'il répond à un petit besoin;
  • le sang, le mucus est mélangé à l'urine;
  • l'urine a une couleur trouble, une odeur désagréable;
  • un homme souffre d'inconfort dans le bassin, l'aine, le scrotum (pression, douleur);
  • le patient a une petite température.

Les garçons (comme les filles) souffrent également d'incontinence urinaire.

Vous devez courir chez le médecin s'il y a des signes de cystite chez les hommes:

  • côté ou dos douloureux;
  • fièvre, forte fièvre;
  • très malade.

Tout cela est le signe d'une exacerbation de la pathologie..

La cystite a des complications désagréables. Certes, ils se produisent rarement:

  • perforation;
  • pyélonéphrite (inflammation bactérienne de l'urine). Elle se développe lorsque l'urine de la vessie à travers les uretères pénètre dans les reins.

Prendre rendez-vous
à l'urologue
possible par téléphone

ou en utilisant le système d'enregistrement en ligne sur le site

Pourquoi la cystite se produit-elle??

La pathologie a de nombreuses variétés. Le plus commun est bactérien (chronique et aigu).

Bactérien

Elle survient lorsque l'agent pathogène pénètre dans l'urètre par l'anus. Puisque les hommes ont un anus loin du pénis, ils ont rarement une cystite bactérienne.

Le problème est causé par:

  • E. coli (dans plus de 80% des cas)
  • gonocoques et staphylocoques.

Non bactérien et interstitiel

Une variété non bactérienne est rare, peut être asymptomatique, ne faisant qu'exacerber occasionnellement.

La cystite interstitielle est également appelée syndrome de la vessie douloureuse. La cause de la maladie reste incertaine. La forme interstitielle de la pathologie est caractérisée par des douleurs chroniques, des périodes de rechute fréquentes.

Autres raisons

La maladie chez l'homme est causée par:

  • médicaments. Particulièrement chimiothérapeutique (isofamide et cyclophosphamide);
  • radiothérapie;
  • utilisation prolongée d'un cathéter inséré dans l'urètre pour drainer l'urine.

L'inflammation de la vessie se produit également à la suite de:

  • prostatite ou urolithiase;
  • problèmes rénaux (pyélonéphrite, urolithiase);
  • diabète sucré;
  • VIH.

Quelle que soit la cause de la cystite chez l'homme, les symptômes de la maladie sont fondamentalement identiques.

Diagnostique

Pour faire un diagnostic, tout d'abord, cela se fait:

  • Analyse d'urine;
  • cystoscopie. Le médecin insérera un endoscope dans l'urètre et examinera attentivement la vessie. Parfois, une biopsie est également nécessaire;
  • Ultrason Cependant, pour l'étude de la vessie, cette méthode est inefficace, car avec la cystite, l'urine y est mal "retenue". Il ne se redresse pas, il est très difficile de considérer les parois intérieures.

S'il y a des signes que la cystite est causée par une maladie d'un autre organe du système génito-urinaire, le médecin prescrit son étude. Ce n'est qu'après un examen approfondi des résultats du test que le médecin détermine comment traiter la cystite chez les hommes.

Traitement

La thérapie dépend des raisons qui ont provoqué le problème:

  • Les formes bactériennes sont traitées avec des antibiotiques. Pour les hommes, les médecins prescrivent souvent de la nitroxoline, de la loméfloxacine, de l'amoxiclav ou de la ciprofloxacine. Si la cystite bactérienne n'a pas dérangé auparavant, il sera possible de la guérir en 3 à 7 jours. En cas de cystite chronique, une rechute s'est produite plus d'une fois, une pharmacothérapie plus longue sera nécessaire.
  • La forme interstitielle est traitée par hydrodistension (la bulle est étirée à l'aide d'un gaz ou d'un liquide spécial). Parfois, cela élimine le syndrome douloureux. La stimulation des nerfs qui contrôlent la vessie est également utilisée..

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène), le panadol est utilisé pour soulager la douleur.

La prévention

Pour contourner le problème:

  • boire plus d'eau (2-3 litres par jour). Ceci est particulièrement important pour ceux qui subissent une chimiothérapie ou une radiothérapie;
  • allons uriner dès que nous ressentons l'envie;
  • surveiller attentivement l'hygiène des parties génitales. Après la défécation, nous nous essuyons en direction de l'anus, et non l'inverse;
  • utilisez un coussin chauffant. Appliquer sur le bas-ventre;
  • essayez de ne pas boire de café, de plats épicés, de sodas, d'alcool, de jus d'agrumes;
  • 20-30 minutes par jour prendre un bain de siège.

La prévention en temps opportun élimine la nécessité de traiter la cystite chez les hommes.

La cystite est un problème désagréable, mais elle peut être résolue. La maladie principale ne démarre pas et s'en débarrasse à temps.

N'oubliez pas que pour poser un diagnostic précis, déterminer les causes et la nature de la maladie, prescrire un traitement efficace ne peut être qu'un médecin qualifié. Vous pouvez prendre rendez-vous avec nos spécialistes ou appeler un médecin à domicile par téléphone

Soyez en bonne santé et heureux!

Urologues de la clinique "Harmony"

Akutin
Roman Mikhailovich
Urologue

Evdokimov
Aleksandr Vladimirovich
Urologue,

Cystite chez l'homme - symptômes et traitement à domicile

La cystite est une infection bactérienne résultant de la pénétration de bactéries dans la vessie par l'urètre. Cette condition douloureuse est attribuée aux infections des voies urinaires inférieures..

La cystite est moins fréquente chez les hommes, en raison du fait que leur urètre est beaucoup plus long que celui de la femme et que, par conséquent, les bactéries doivent parcourir suffisamment de temps pour atteindre la vessie. Environ deux cents représentants du sexe fort trouvent les signes appropriés.

Aujourd'hui, nous allons examiner la cystite chez les hommes, ses symptômes, ainsi que les médicaments utilisés pour un traitement efficace à domicile..

Causes d'occurrence

Pourquoi la cystite survient-elle chez l'homme et qu'est-ce que c'est? Le plus souvent, c'est l'infection qui provoque la cystite. Les bactéries pénètrent dans la vessie, principalement de manière ascendante, c'est-à-dire depuis l'urètre, la prostate, les testicules ou les épididymes, les vésicules séminales.

Chez l'homme, l'urètre est assez long, étroit et incurvé. De plus, la membrane muqueuse et l'épithélium de la vessie des hommes peuvent résister indépendamment aux microbes. Cela explique la rareté de la maladie chez le sexe fort.

  1. La cystite infectieuse chez l'homme, en règle générale, se développe dans le contexte de l'urétrite, de la prostatite, de l'orchite, de la vésiculite, de l'épididymite.
  2. La cystite spécifique est causée par des mycoplasmes, des chlamydia, des trichomonades, des mycobactéries tuberculeuses, des gonocoques.
  3. Très rarement, la cystite accompagne des maladies telles que le purpura, l'actinomycose et la schistosomiase.

D'autres facteurs qui augmentent la probabilité de développer une cystite chez les hommes comprennent le diabète sucré, les lésions de la colonne vertébrale, la chirurgie transurétrale (résection de la prostate, de l'urètre, des tumeurs de la vessie), le stress, l'hypothermie, l'abus d'alcool, les aliments épicés.

Signes de la maladie

Les premiers signes de cystite chez l'homme peuvent être détectés indépendamment, car cette maladie est caractéristique:

Le traitement de la cystite avec des antibiotiques n'a pas besoin d'être reporté, car cela est lourd de conséquences et peut entraîner des complications sous la forme d'une inflammation de la fibre près de la vessie, entraîner une diminution de la taille de la vessie elle-même, une incontinence urinaire et une pyélonéphrite.

Les symptômes de la cystite chez les hommes

Avec le développement d'une cystite aiguë, il y a des symptômes auxquels un homme doit porter une attention particulière - des déplacements fréquents aux toilettes pour peu de besoins. Si la miction s'accompagne de douleur et de difficultés et que l'urine elle-même devient trouble - c'est l'occasion de contacter un urologue et d'être examiné.

Ainsi, les principaux symptômes de la cystite chez l'homme sont:

  • il devient douloureux d'uriner, une sensation de brûlure et une douleur sur le pubis apparaissent;
  • mictions fréquentes, mais il ne s’avère pas toujours pipi;
  • l'urine est excrétée en petites portions, le sang peut être libéré à la fin;
  • il y a des signes d'intoxication: faiblesse, fatigue, maux de tête, diminution de l'appétit;
  • la douleur ou l'inconfort sur le pubis peut apparaître en dehors de l'acte d'uriner;
  • parfois, l'urine est libérée involontairement, mais en petite quantité;
  • l'urine devient trouble, un précipité floculant y tombe, une odeur désagréable peut être ressentie;
  • la température corporelle peut augmenter.

Les plaintes persistent pendant 10 à 14 jours, après quoi, si elles ne sont pas traitées, la forme aiguë de la cystite peut devenir chronique, quand il n'y a aucun symptôme ou qu'elles le sont, mais elles sont faibles.

Diagnostique

Afin de comprendre comment traiter la cystite chez les hommes, il convient de la diagnostiquer correctement. A tenu en même temps:

  1. Analyse d'urine par la méthode de Nechiporenko.
  2. Culture d'urine sur les microbes du pathogène afin de déterminer leur sensibilité aux antibiotiques.
  3. Uroflowmetry - une étude du passage de l'urine à travers l'urètre et sa vitesse.
  4. Cystoscopie - un examen interne de la vessie avec un endoscope.

Le succès du traitement de la cystite dépend directement du diagnostic et de la détermination de la cause de son développement.

Complications

Les conséquences les plus graves de la cystite sont la survenue d'un reflux vésico-urétéral (lorsque l'urine est rejetée de la vessie vers les uretères) et la pyélonéphrite.

Les formes sévères de cystite (par exemple, gangréneuse) peuvent entraîner l'apparition de fistules et une inflammation du tissu proche de la bulle. L'inflammation au niveau des sphincters de la vessie s'accompagne parfois d'une rétention urinaire aiguë.

Traitement de la cystite chez les hommes

Lorsque des symptômes de cystite ont été détectés, un homme doit commencer le traitement avec certains médicaments, principalement des antibiotiques. Ils sont nommés uniquement par un spécialiste.

Le schéma thérapeutique général de la cystite chez l'homme comprend:

  1. Vous devez boire beaucoup de liquides, jusqu'à trois litres par jour. Mentir plus. Le régime est interdit pour salé, aigre et épicé. S'il y a une température, prenez des médicaments antipyrétiques.
  2. Antibiotiques. Attribuer après la sélection de l'agent pathogène et l'établissement de sa sensibilité aux médicaments. Il s'agit généralement de comprimés: nitrofuranes (furadonine), fluoroquinolones (Normax, Ciprolet A, Nolicin), céphalosporines.
  3. Phytothérapie. Obligatoire pour la cystite chez l'homme, le traitement doit inclure les diurétiques des plantes, les anti-inflammatoires, tels que les tisanes - thé à la busserole, feuille d'airelle rouge, prêle des champs.
    Antidouleurs. Les antispasmodiques (Papaverine, No-Shpa) et les AINS (Nimesil, Diclofenac) soulagent efficacement la douleur.
  4. Si des IST sont détectées, des médicaments appropriés sont prescrits..
  5. Les symptômes et le traitement de la cystite dépendent des maladies concomitantes, qui sont le plus souvent - prostatite, pyélonéphrite, adénome de la prostate, urolithiase, adénomectomie.
  6. Rinçage de la vessie. Parfois, le patient reçoit cette procédure avec une solution spéciale avec des antiseptiques. Il aide à détruire rapidement les bactéries pathogènes à l'intérieur de la vessie..
  7. Physiothérapie. Après la fin de la période aiguë d'inflammation, pour la résorption et une récupération rapide, l'électrophorèse, l'UHF, les ultrasons, la thérapie magnétique au laser, la boue sont effectuées.

La cystite aiguë est traitée avec des médicaments antibactériens à domicile prescrits par un médecin. En outre, il est recommandé à ces patients de se reposer, de suivre un régime spécial et de boire beaucoup..

Le traitement d'une forme chronique est plus difficile; les procédures physiothérapeutiques et les instillations antiseptiques locales sont ici indispensables. Dans ce cas, la thérapie vise à améliorer le passage de l'urine et à prévenir le reflux.

Antibiotiques

Le médicament principal est un antibiotique, car dans la plupart des cas, la cystite est causée précisément par la flore bactérienne. Les groupes d'antibiotiques qui pénètrent dans la muqueuse de la vessie sont les fluoroquinolones et les céphalosporines.

Antibiotiques fluoroquinolones:

  • loméfloxacine;
  • gatifloxacine;
  • l'ofloxacine;
  • ciprofloxacine.

Médicaments à base de plantes:

Il est également important de suivre un régime qui empêchera l'environnement agressif de l'urine..

Nutrition pour la cystite

Un rôle très important est joué par les boissons lourdes (environ 2 à 2,5 litres par jour).

Le régime alimentaire de cette maladie doit être doux et inclure des produits qui ont principalement un effet diurétique - pastèque, melon, citrouille, concombres, canneberges et autres aliments végétaux. Il est également permis de consommer du lait, du fromage cottage, du fromage non salé, du son, du pain complet, des céréales.

Il est strictement interdit pendant la période de maladie de l'alcool, des aliments salés, gras, épicés, frits, de la restauration rapide, ainsi que des fruits et des baies aigres (à l'exception des canneberges).

Pourquoi les hommes ont une cystite - signes, traitement

On pense que l'inflammation de la vessie est une maladie plus féminine, bien qu'il existe des cas où la cystite est également diagnostiquée chez les hommes. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques des organes pelviens chez l'homme, et en particulier des voies urinaires.

Le canal est une forme incurvée, plus longue que celle des femmes. La vessie est en sécurité conditionnelle, car un urètre étroit et oblong empêche l'infection.

Classification des maladies

La maladie a ses propres variétés, basées sur les types de facteurs provoquants, le type de cours. Si nous considérons les conséquences possibles du développement de la cystite, alors nous distinguons:

  1. Primaire. Il se caractérise par un développement indépendant, c'est-à-dire que les raisons ne sont pas associées à des processus pathologiques dans le corps. Par exemple, prendre des médicaments, des produits chimiques, des effets toxiques, etc..
  2. Secondaire. Des problèmes se forment plus tard au cours d'une pathologie particulière dans le corps. La localisation de la lésion peut être en dehors du kystique ou du kystique.

La vessie peut être affectée par différents changements structurels dans les tissus, ce qui sous-tend la division des maladies en l'une des espèces correspondantes. Elle peut être hémorragique, catarrhale, interstitielle, granulomateuse, ulcéreuse et certaines des conditions dangereuses - cystite gangréneuse et flegmique.

Il existe des divisions en cystite bactérienne et non bactérienne. Dans le premier cas, la maladie se développe en raison de la pénétration de micro-organismes pathologiques sur la membrane muqueuse de l'organe, et avec une infection non bactérienne, l'infection ne pénètre pas directement dans les tissus de la vessie, une inflammation apparaît en relation avec d'autres influences.

Facteurs affectant la survenue d'une cystite

Divers facteurs peuvent provoquer des réactions pathologiques à la surface de la muqueuse vésicale. Le plus souvent, la cystite chez l'homme se produit pour les raisons suivantes:

  • développement de pathologies, dysfonctionnements urologiques entraînant une stagnation de l'urine, par exemple, prostatite, calculs;
  • l'infection de la vessie, qui conduit à une cystite, et la pénétration de bactéries peut être externe - vers le haut ou interne - vers le bas. Avec la voie ascendante, l'infection se produit par l'uretère, les testicules, les tubules séminifères et, pour l'infection descendante, l'infection peut s'abaisser des reins, due à la tuberculose du système urinaire;
  • formations étrangères dans le système d'urination. Il peut s'agir de tumeurs, de calculs, du développement d'un adénome;
  • maladies sexuellement transmissibles, infections génitales;
  • lésions mécaniques des tissus associées à la chirurgie, blessures des organes pelviens;
  • hypothermie, rhumes prolongés;
  • mauvaise hygiène.

Symptômes de la maladie

Le principal symptôme de toute cystite est des sensations désagréables et douloureuses en urinant. Les désirs deviennent fréquents, mais en vain. Les symptômes peuvent varier en fonction de la forme du cours, donc, au stade aigu, des manifestations plus intenses de la maladie sont observées que dans la chronique.

Dans l'inflammation aiguë de la vessie

Pour la cystite aiguë, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • douleur aiguë et sensation de brûlure pendant la miction, en particulier au début et à la fin du processus;
  • désirs fréquents de vider, mais le plus souvent en vain;
  • fièvre, frissons, faiblesse générale, parfois vertiges;
  • l'apparition d'impuretés ou de caillots sanguins dans l'urine, le pus, le mucus peut être observée sous forme d'impuretés;
  • incontinence.

L'intensité des manifestations peut changer, un soulagement temporaire peut survenir..

Avec une forme chronique de la maladie

La cystite aiguë non traitée passe souvent au stade chronique, qui devient un facteur provoquant le développement d'autres dysfonctionnements urogénitaux tout aussi graves.

Les symptômes de l'inflammation chronique de la vessie chez l'homme peuvent être reconnus par les symptômes suivants:

  • le désir de vider l'urine apparaît plus souvent, mais n'a pas un caractère net, presque ininterrompu, comme au stade aigu;
  • douleur dans le bas de l'abdomen, parfois dans le pénis, inconfort dans la partie pubienne;
  • l'urine peut ne pas être claire visuellement, mais des impuretés distinctes sont déjà visibles avec des exacerbations, des rechutes.

Mesures diagnostiques

Vous pouvez obtenir le plus d'informations sur la maladie à presque n'importe quel stade en utilisant des mesures de diagnostic spécialement sélectionnées. En plus de l'examen initial par un urologue, ils peuvent inclure:

  1. Etude PCR. Elle est réalisée sur la base de la collecte de matériel biologique (grattage) pour déterminer les types d'organismes pathogènes. La réaction en chaîne du polymère se déroule en plusieurs étapes avec extraction de l'ADN, analyse d'un certain nombre de processus.
  2. Analyse d'urine. La structure et la composition de l'urine est une méthode classique et assez informative pour détecter l'inflammation, ainsi que l'état général du corps.
  3. Cystographie. Examen visuel ou radiographie de la vessie, préalablement remplie d'un contraste de couleur spécial. Aide à déterminer la localisation de l'inflammation, leur profondeur et certaines autres caractéristiques de l'évolution de la maladie.
  4. Uroflowmetry. La procédure de suivi de la dynamique de l'urine.

En plus des mesures ci-dessus, une échographie peut être prescrite, mais le plus souvent ce n'est pas pour la vessie, mais pour la prostate, les reins.

Méthodes complexes de traitement de la maladie

Se débarrasser de la cystite passe par des mesures complexes, y compris plusieurs effets à la fois. C'est l'effet sur le foyer de l'inflammation, pour empêcher sa propagation, l'élimination du facteur provoquant, l'élimination des symptômes et de la douleur, la prévention des rechutes.

À ces fins, généralement dans le schéma de traitement de la cystite chez les hommes comprennent les positions suivantes:

  1. Antibiotiques. Après avoir identifié le type de bactérie qui s'est installée sur les tissus de la vessie, des antibiotiques sont prescrits. Il est important de choisir la bonne substance active qui peut lutter contre la multiplication des microbes et cela doit être fait exclusivement par un spécialiste.
  2. Phytothérapie. Le traitement avec des préparations à base de plantes et des frais naturels est souvent utilisé pour les troubles urologiques. Avec la cystite chez les hommes, cela est également pratiqué, mais les procédures sont auxiliaires du schéma de récupération principal et non la principale forme de suppression de l'inflammation. La liste des herbes recommandées est très longue, chacun peut choisir sa propre recette qui aide à soulager l'une ou l'autre symptomatologie, à stimuler les processus métaboliques. Il existe déjà des préparations à base de plantes prêtes à l'emploi.
  3. Antidouleurs. Des antispasmodiques sont utilisés, ainsi que des anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  4. Traitement des maladies sexuellement transmissibles. Souvent, ce sont ces infections qui provoquent le développement de la cystite chez les hommes. Si vous n'arrêtez pas leur développement, les mesures de lutte contre l'inflammation de la vessie seront inutiles. Pour chaque IST, il existe un schéma thérapeutique spécifique que le médecin choisit..
  5. Rinçage de la vessie. La procédure est réalisée à l'aide de solutions spéciales d'action antiseptique.
  6. Physiothérapie. Les procédures ne sont autorisées qu'après l'achèvement de la phase aiguë. L'électrophorèse, les manipulations au laser, les ultrasons et d'autres types de procédures physiothérapeutiques peuvent être recommandés comme effets..
  7. Sanatoriums. Pour maintenir une dynamique positive de récupération, ainsi que pendant la période de rémission, le repos dans des sanatoriums spécialisés sera utile.

Caractéristiques du traitement du stade chronique de l'inflammation

Si le stade aigu n'a pas été traité correctement, la maladie peut se transformer en une forme chronique. Dans ce cas, les symptômes ne seront pas si évidents, un soulagement périodique viendra et l'inflammation se propagera progressivement à d'autres tissus, organes.

Avec une attaque aiguë répétée, de graves changements structurels dans la muqueuse de la vessie sont probables.

Le traitement du stade chronique est plus long, la thérapie est plus intensive, en raison de la localisation extensive de l'infection, des antibiotiques puissants sont prescrits. Aux stades avancés, des problèmes concomitants du système génito-urinaire apparaissent, y compris des problèmes de puissance, de pathologie rénale. Dans de tels cas, un traitement sérieux est déjà prescrit pour plusieurs maladies en développement à la fois..

Comment manger?

Les symptômes et la dynamique de la récupération sont affectés par le régime alimentaire. Les plats épicés peuvent provoquer une gêne, et comme pour l'alcool, il est contre-indiqué en toutes quantités.

Vous devez vous abstenir des aliments salés, fumés et épicés. La préférence est donnée aux aliments végétaux et naturels..

Il est nécessaire de surveiller la consommation excessive d'alcool, le liquide doit être consommé au moins 2,5 litres.

Quel médecin contacter?

S'il y a de légères affections, une visite chez le médecin peut être commencée avec un thérapeute qui déterminera les maladies probables et consultera un spécialiste. Pas besoin d'essayer de faire un diagnostic par vous-même, car certaines maladies ont des symptômes similaires.

Une visite directe à un urologue pour une consultation est également interdite, ce qui se pratique dans des cliniques privées, en contournant la salle de traitement.

Est-il possible de prévenir la maladie?

Il est difficile d'éliminer complètement l'apparence de la cystite chez l'homme, mais il est tout à fait possible de prévenir l'apparition d'une inflammation de la vessie. Pour ce faire, il suffit de respecter les mesures suivantes:

  • l'hygiène personnelle doit être maintenue en tout temps;
  • rapports sexuels protégés avec changements fréquents de partenaire;
  • vidange régulière de la vessie; éviter la rétention urinaire prolongée et fréquente;
  • éviter l'hypothermie;
  • diagnostic et traitement en temps opportun des maladies des organes pelviens, y compris la prostatite, la pathologie rénale et d'autres dysfonctionnements;
  • visite immédiate chez un urologue ou vénéréologue avec apparition d'inconfort dans les organes génitaux.

La cystite dans les premiers stades est facilement traitable, l'essentiel est de consulter un spécialiste en temps opportun. En retardant une visite chez le médecin, le problème peut être aggravé à des conséquences graves et souvent irréversibles non seulement pour les hommes, mais aussi pour la santé générale.

Comment se manifeste la cystite chez un homme et comment la traiter

La cystite est une inflammation des parois de la vessie. Il est généralement provoqué par des bactéries et des champignons - staphylocoques, Klebsiella, Candida, Proteus. La cystite chez l'homme se manifeste par des brûlures pendant la miction, une douleur de la zone sus-pubienne, une opacification de l'urine. Le diagnostic comprend l'analyse bactériologique de l'urine, l'échographie de l'urée et des reins, la culture d'un frottis de l'urètre sur la microflore.

Les hommes ont-ils une cystite

Lorsque des plaintes de miction douloureuse et fréquente apparaissent chez de nombreux patients, la question se pose de savoir s'il peut y avoir une cystite chez les hommes. Selon les statistiques, la maladie est 4 à 5 fois plus souvent détectée chez les femmes en âge de procréer. Pas plus de 0,5% des hommes après 40 ans souffrent de cystite, qui est due aux caractéristiques anatomiques et physiologiques. L'urètre masculin étroit et long (par rapport à la femelle) conserve plus de 90% des microbes pathogènes, ce qui empêche l'infection de la vessie.

Dans 9 cas sur 10, la cystite chez l'homme survient dans le contexte d'autres maladies. L'inflammation de l'urée est principalement associée à une stagnation de l'urine, qui se produit lorsque les conduits urinaires sont serrés au niveau de la zone sous-bulle ou de l'urètre.

Types de cystite

La cystite masculine est classée selon différents critères:

  • au cours - aigu et lent (chronique);
  • facteur provoquant - infectieux et aseptique;
  • localisation des lésions - cervicale, commune (diffuse) et focale;
  • origine - primaire et secondaire;
  • la nature des modifications de la paroi de l'urée - catarrhale, ulcéreuse, fibreuse, etc..
La détermination de la forme de cystite facilite l'élaboration de tactiques de traitement et la sélection de méthodes de traitement.

Aiguë et chronique

L'inflammation aiguë de l'urée appartient au groupe des cystites primaires, qui se manifestent par des symptômes vifs. Selon la cause de l'inflammation, on distingue 2 formes de la maladie:

  • Infectieux. Causé par des agents pathogènes - champignons, parasites, bactéries.
  • Non infectieux. Elle est provoquée par un empoisonnement chimique, la prise de médicaments, des blessures, des troubles neurologiques, une exposition aux radiations.

La cystite infectieuse aiguë est relativement facile à traiter. Mais si vous ignorez le problème, l'inflammation prend une forme lente. Les manifestations cliniques sont mal exprimées, donc les hommes ne sont pas pressés de voir un médecin.

En urologie, on distingue 3 types de cystites chroniques:

  • Latent. Les hommes ne se plaignent pas de la détérioration de leur santé, car il n'y a aucun signe externe de la maladie. Les changements dans l'urée sont déterminés lors d'un examen de routine, des tests de laboratoire.
  • Persistant. L'inflammation de la vessie ne s'aggrave pas plus de 2 à 3 fois par an. La rechute est indiquée par un nombre élevé de globules blancs et la présence de protéines dans l'urine..
  • Interstitiel. Les exacerbations de la cystite se produisent plus de 4 à 5 fois par an. En raison d'une inflammation chronique, les hommes se plaignent de douleurs constantes dans la région sus-pubienne et de dysurie - troubles de la miction.
La cystite lente est provoquée par une infection bactérienne, parasitaire ou un traumatisme.

Primaire et secondaire

L'origine de la cystite est:

  • La primitive est une maladie indépendante qui survient sans modifications antérieures du système urinaire. Ce groupe comprend les formes aiguës, lentes et parasitaires de la maladie. Se produisent lorsque les hommes n'observent pas d'hygiène personnelle, d'hypothermie, après des examens instrumentaux du système génito-urinaire.
  • Secondaire - une complication des maladies de fond entraînant une stagnation de l'urine dans la vessie ou un rétrécissement des canaux urinaires. Dans la moitié des cas, la cystite se produit avec une urétrite infectieuse, une urolithiase, une prostatite, des blessures à l'aine et des tumeurs dans l'urètre.

La cystite primaire est souvent aiguë et secondaire - sous une forme lente.

Cervicale et diffuse

Selon la localisation des lésions, 2 types de maladies sont distingués:

  • Cervicale - la région cervicale s'enflamme avec le sphincter de la vessie. En conséquence, les hommes souffrent d'incontinence urinaire.
  • Diffuse - inflammation totale de l'urée, accompagnée de la défaite de tous ses départements.

Si les lésions sont situées dans la zone du triangle de la vessie, qui est limitée par l'ouverture de l'urètre et la bouche des uretères, cette maladie est appelée trigonite.

Catarrhale et ulcéreuse

L'inflammation s'accompagne de changements pathologiques dans la structure de la vessie. Selon leur nature, ces types de cystites se distinguent:

  • catarrhale - la muqueuse acquiert une teinte rouge et gonfle;
  • nécrotique - le tissu affecté meurt;
  • ulcéreuse - les couches muqueuses et sous-muqueuses de l'ulcération de la vessie;
  • phlegmoneux - le pus s'accumule dans les lésions, à cause desquelles les parois de la vessie commencent à fondre.
La nature des modifications de la vessie chez l'homme dépend de facteurs provoquants, tels que l'agent causal de l'infection. La cystite ulcéreuse se produit souvent avec une inflammation infectieuse et lente de la muqueuse.

Formes rares

Moins que tout chez l'homme, les types de maladies suivants sont détectés:

  • bilharziose - une maladie tropicale causée par des trématodes (douves);
  • malakoplakia - une pathologie d'origine inconnue, accompagnée de la formation de nodules jaunes sur la surface interne de la vessie;
  • actinomycose - une maladie fongique déclenchée par des champignons parasites.

Chez les hommes atteints de purpura, une forme hémorragique de cystite est souvent détectée. Selon le degré de dommages aux vaisseaux sanguins, les hémorragies sont ponctuées, en forme de bande et à grandes taches.

Les causes de la cystite chez les hommes

Les causes de la cystite résident dans les maladies urologiques, qui s'accompagnent d'une stagnation de l'urine et d'un rétrécissement des canaux urinaires. La sortie de fluide de l'urée est empêchée par:

  • les calculs;
  • cicatrisation urétrale;
  • rétrécissement du prépuce;
  • tumeurs de l'urètre;
  • BPH.

Les principaux agents responsables de la cystite chez l'homme comprennent:

  • staphylocoques;
  • Proteus;
  • Champignons Candida;
  • Klebsiella;
  • E. coli.

Les agents pathogènes pénètrent dans la vessie de différentes manières:

  • hématogène - par le sang;
  • ascendant - de l'urètre;
  • descendant - de l'uretère ou du rein;
  • lymphogène - à travers la lymphe.
La cystite affecte les hommes atteints d'urétrite, d'épididymite, de prostatite lente et d'orchite.

L'infection directe de la vessie survient lors d'un examen instrumental des hommes avec cathétérisme de l'urée. Les facteurs qui provoquent une inflammation du système urinaire comprennent:

  • Diabète;
  • hypothermie;
  • manque d'hygiène;
  • abus de nourriture épicée;
  • chirurgie de la prostate;
  • changement fréquent de partenaires sexuels;
  • carence en vitamines et minéraux.

L'obstruction urinaire chez l'homme provoque des tumeurs bénignes et malignes dans le système urogénital, des lésions du pénis.

La cystite est-elle transmise de femme à homme

La cystite est causée par des micro-organismes non spécifiques, c'est-à-dire qu'elle n'a pas de pathogène spécifique. Par conséquent, l'inflammation ne peut pas être transmise à un homme par contact sexuel avec une femme malade. La probabilité d'infection de la vessie se produit si la maladie est causée par des infections sexuellement transmissibles:

Mais dans ce cas, c'est la cystite qui ne se produit pas nécessairement.

Pour éviter l'infection, les hommes devraient abandonner l'intimité avec les femmes souffrant d'infections urogénitales.

Symptômes sous forme aiguë et chronique

Une miction rapide et inconfortable sont les premiers symptômes de l'inflammation de l'urée chez l'homme. La gravité du tableau clinique dépend de la forme de la pathologie. Les symptômes de la cystite masculine aiguë sont prononcés, apparaissent soudainement quelques jours après l'infection du système génito-urinaire.

Signes typiques de cystite chez les hommes:

  • douleur de la zone sus-pubienne;
  • urination fréquente
  • brûlure dans le pénis;
  • envie d'aller aux toilettes la nuit;
  • sang, mucus dans l'urine.

Si la cystite est causée par une infection, les hommes se plaignent de fièvre, de faiblesse générale, de fièvre, de mictions inconfortables.

Le tableau symptomatique de la cystite lente est médiocre. Les hommes se sentent satisfaisants, donc le handicap diminue légèrement.

Si la maladie devient lente, la gravité des symptômes diminue. Les urologues distinguent de tels signes d'inflammation de la vessie:

  • inconfort lors de la miction;
  • sortie d'urine en petites portions;
  • opacification de l'urine.

Dans les rechutes, les symptômes de la cystite lente ne diffèrent pas de ceux de l'inflammation aiguë de l'urée.

Ce qui est nécessaire pour le diagnostic

Lors de l'examen initial, l'urologue examine et palpe les organes génitaux, sonde la prostate à travers le rectum. Pour identifier une infection des voies urogénitales, un test d'urine pour la microflore est effectué. Pour déterminer l'agent causal de la maladie, les hommes sont prescrits:

  • Test PCR pour les infections urogénitales;
  • inoculation d'un frottis de l'urètre;
  • test sanguin clinique.

L'échographie de la vessie est difficile en raison de fréquentes mictions. Par conséquent, un examen échographique de la prostate et des reins est effectué avec la détermination de la quantité résiduelle d'urine. Pour détecter un blocage dans le conduit urinaire, les hommes subissent une débitmétrie urinaire - enregistrant la vitesse de miction.

Traitement de l'inflammation de la vessie chez l'homme

Sur la base des résultats de l'examen, l'urologue détermine comment traiter la cystite chez un homme. Pour éliminer les lésions du système génito-urinaire, différentes méthodes sont utilisées:

  • thérapie médicamenteuse;
  • régime;
  • procédures physiothérapeutiques;
  • intervention chirurgicale.

Le choix du traitement dépend de la forme de cystite, de la présence de complications concomitantes.

Les préparatifs

Les antibiotiques pour la cystite sont nécessaires pour détruire les bactéries pathogènes. Avec la flore microbienne, les médicaments du groupe gèrent efficacement:

  • fluoroquinolones - Geoflox, Oflo, Zanocin;
  • céphalosporines - Sefotak, Cefotaxime, Fagotsef;
  • nitrofuranes - Solafur, Furadonin, Furagin.

L'uroseptique végétale est un remède efficace contre la cystite chez l'homme, qui ne crée pas de stress sur les reins ou le foie. Pour la destruction rapide de l'infection, Uroprofit ou Kanefron sont prescrits. Une récupération rapide est possible en renforçant l'immunité. Par conséquent, le schéma thérapeutique comprend des immunostimulants - Biostim-T, Immunal, Lysozyme.

Nutrition

Pour guérir la cystite et éviter les rechutes, les hommes devraient suivre un régime laitier-végétal. De l'alimentation, excluez les cornichons, les épices, l'alcool, ainsi que les fruits aigres. Pour normaliser le niveau de pH de l'urine, ces produits sont utilisés:

  • yaourts maison;
  • kéfir faible en gras;
  • légumes sucrés;
  • eau minérale alcaline;
  • jus de légumes;
  • fromage cottage faible en gras.

Les régimes sont suivis tout au long de la période de traitement..

Remèdes populaires

L'inflammation urinaire chez l'homme est traitée avec des préparations à base de plantes:

  • Numéro de collection 1. La mélisse, la racine de calamus, le sureau et la busserole sont mélangées en quantités égales. Pour 1 litre d'eau, prenez 6 cuillères à soupe. l matières premières. Faire bouillir pendant 15 minutes et insister pendant au moins 7 heures. Buvez 150 ml sous forme de chaleur jusqu'à 4 fois par jour.
  • Numéro de collection 2. Le persil est mélangé à l'origan, à la menthe, à l'eucalyptus et au millepertuis dans des proportions égales. 2 cuillères à soupe. l faire bouillir dans ½ litre d'eau à feu doux pendant 10 minutes. Prendre 50 ml jusqu'à 6 fois par jour.
Dans la cystite chronique, il est recommandé de prendre des décoctions pendant 8-12 mois.

Combien de temps l'inflammation est-elle traitée?

La cystite aiguë de nature bactérienne est traitée avec des antibiotiques pendant 5 à 7 jours au maximum. Avec une inflammation chronique, la durée du cours est de 1 à 3 mois. En cas de complications, le traitement est effectué dans un hôpital.

Avec l'urée ridée, la chirurgie plastique chirurgicale est réalisée avec le remplacement de la zone endommagée par l'intestin. La période de rééducation dure de 3 à 4 semaines à plusieurs mois. Pour accélérer la guérison de la vessie, une physiothérapie est prescrite - inductothermie, UHF, magnétothérapie.

Complications possibles

L'inflammation de l'urée dans le contexte de la prostatite, de l'urétrite et d'autres maladies urologiques est lourde de complications. Dans la moitié des cas, une cystite lente entraîne une diminution de la fertilité et de l'infertilité.

Les conséquences probables de la cystite chez les hommes:

  • changements sclérotiques dans les lésions;
  • violation de la fonction érectile;
  • paracystite (inflammation du tissu adipeux autour des voies urinaires);
  • réduction du volume de la vessie;
  • pyélonéphrite.

Avec une lésion infectieuse des organes urinaires, le risque de pénétration de bactéries dans la circulation systémique augmente, ce qui conduit à une septicémie - empoisonnement du sang.

Prévention de la cystite chez l'homme

Pour prévenir la cystite, vous devez:

  • se conformer aux règles d'hygiène;
  • éviter l'hypothermie;
  • traiter en temps opportun les infections urogénitales;
  • refuser les relations sexuelles avec des partenaires occasionnels;
  • exclure le tabagisme et l'alcool;
  • vivre une vie active.
Les hommes atteints de pyélonéphrite lente, d'urétrite et d'autres maladies de la sphère urogénitale doivent être examinés par un médecin deux fois par an..

Sous réserve d'un avis médical, la probabilité d'inflammation de l'urée est réduite plusieurs fois. Un diagnostic et un traitement rapides de la maladie préviennent les complications potentiellement mortelles.

Traitement de la cystite masculine à domicile

L'inflammation des tissus de la cavité intravésicale de la vessie est familière à beaucoup, y compris les hommes. De toutes les pathologies diagnostiquées, 1% tombe sur leur part. En règle générale, la maladie chez l'homme est secondaire, se développe dans le contexte de la présence d'autres pathologies, donc l'attitude des médecins envers le traitement indépendant de la cystite chez l'homme est extrêmement négative.

Sans identifier la genèse exacte de la maladie, le traitement à domicile n'apportera pas de résultats, mais ne fera qu'exacerber la situation. Examinons plus en détail - pour quelles raisons la cystite se développe chez les hommes, les symptômes de la maladie et le traitement à domicile, si possible.

Causes possibles de cystite chez les hommes

Si le besoin nécessite le traitement de la cystite à domicile, sans consulter un urologue, vous ne devez pas le commencer. Vous ne pouvez pas compter sur les conseils de "sympathisants" et faire confiance à des recommandations douteuses et non vérifiées. Un traitement inadéquat et inadéquat contribue à la chronicité rapide d'une maladie sujette à progression et rechute..

Seul un spécialiste peut évaluer la situation et donner des conseils pratiques sur la façon de guérir rapidement la cystite chez les hommes à la maison, en fonction de la pathogenèse révélée.

Hommes d'âge précoce et moyen, la cystite, dans la grande majorité, contourne. Pour l'empêcher, il suffit de respecter les règles d'hygiène de base. La structure anatomique de l'urètre est une configuration longue et sinueuse, ne prédispose pas à une implantation bactérienne facile.

Les problèmes surviennent avec l'âge, avec le développement de nombreuses pathologies urologiques inflammatoires qui augmentent considérablement le risque de cystite. Ceci est facilité par:

  • lésion inflammatoire de la muqueuse de la cavité urétrale;
  • hyperplasie bénigne et maligne;
  • la formation de calculs dans le système urinaire, entraînant des processus inflammatoires;
  • lésion inflammatoire de la prostate;
  • insuffisance rénale;
  • pathologie anatomique de l'urètre, contribuant au développement de rétrécissements (altération de la perméabilité - rétrécissement, etc.).

Infections vénériennes - lésions purulentes-inflammatoires des voies urinaires (gonorrhée), infections à chlamydia et mycoplasmes, la trichomonase peut provoquer des réactions inflammatoires dans le réservoir urinaire de la vessie masculine. Le développement de rechutes est souvent causé par la présence de purpura thrombocytopénique, d'une infection fongique rayonnante, de la bilharziose, de la pyélonéphrite ou de la tuberculose.

Le catalyseur du développement de la cystite peut être:

  • blessures de l'abdomen et de l'urètre;
  • interventions diagnostiques et chirurgicales;
  • Diabète, radiothérapie et chimiothérapie;
  • stress constant et hypothermie.

Par conséquent, le traitement de la cystite chez les hommes à la maison est rapide et efficace, sans connaître la principale cause de développement, il est tout simplement impossible. Jusqu'à ce que la pathologie de base qui conduit au développement de réactions infectieuses et inflammatoires chez MP soit arrêtée, la rechute de la maladie se manifestera encore et encore.

Les principaux signes de cystite masculine

Les symptômes du développement de la maladie chez les hommes sont largement similaires aux manifestations chez les femmes.

Sous forme aiguë, la maladie se manifeste:

  1. Troubles dysuriques - mélanges fréquents avec excrétion d'urine peu abondante, dysfonctionnement de la valve de blocage de l'urée (sphincter), se manifestant par une incontinence urinaire et une fuite de dérivés.
  2. Syndrome douloureux - coupure et brûlure dans l'urètre pendant la miction. Signes d'inconfort et de lourdeur dans le bas-ventre. Donner des douleurs au pénis, à la région inguinale et sacrée.
  3. Malaise général avec signes d'intoxication, faiblesse, fièvre de bas grade, fièvre et fièvre, avec un processus compliqué (nécrotique, hémorragique, etc.).
  4. Changements dans la structure de l'urine - l'odeur d'acétone, d'inclusions purulentes ou sanglantes.

L'inflammation chronique se caractérise par une clinique longue et "ondulée", accompagnée des mêmes symptômes, mais moins prononcée et moins aiguë. Si la cystite chez les femmes les met complètement hors d'état de travailler, la cystite masculine, même sous une forme aiguë, est souvent portée sur les jambes. De plus, la cystite masculine a ses propres caractéristiques. Elle se développe souvent (dans près de 80% des cas), à la suite d'une pathologie infectieuse et inflammatoire de fond, se manifestant par les mêmes troubles urologiques.

Par conséquent, aucun médecin ne peut dire immédiatement comment traiter la cystite dans ce cas, car sans examen diagnostique, il n'est pas toujours possible de distinguer le processus inflammatoire de la MP des lésions inflammatoires de la prostate, des intestins, des reins ou du tractus urétral. Si la thérapie vise uniquement à arrêter la cystite, en ignorant la manifestation possible de problèmes concomitants, l'effet sera nul et les signes de cystite réapparaîtront et s'aggraveront..

Traitement à domicile avec des médicaments

Avec une exacerbation de la maladie et l'impossibilité de consulter immédiatement un médecin jusqu'à ce que le médecin examine le patient, l'utilisation de tout médicament qui soulage les symptômes doit être limitée. Cela peut compliquer la recherche diagnostique et affecter les résultats des tests. Tout ce qui peut être fait dans ce cas est:

  • réduire l'activité physique et assurer la paix;
  • buvez autant de liquide que possible, sous forme de tisane à la camomille et au miel;
  • les spasmolytiques (No-shpa, Baralgin) aideront à soulager la douleur et à faciliter l'écoulement de l'urine, la chaleur vers la région de l'aine.

Seulement sur la base d'une identification diagnostique de l'étiologie du processus inflammatoire chez les MP, le médecin sélectionnera le protocole de traitement nécessaire et donnera les recommandations nécessaires sur la façon de traiter la cystite chez l'homme à domicile. Si un facteur pathogène est identifié, il est prescrit:

  1. Thérapie antibactérienne avec divers groupes d'antibiotiques et d'uroseptiques hautement toxiques efficaces pour toutes les souches pathogènes et impact négatif minimal sur le corps - médicaments et analogues de Ciprofloxacine, Lévofloxacine, Fosfomycine, Nolitsin, Palin, Furadonine.
  2. Médicaments anti-inflammatoires - sous forme d'indométacine, piroxicam, ibuprofène, nimésulide.
  3. Antalgiques à base de Diclofenac, Urolesan ou Kanefron.

Dans les processus aigus de troubles dysuriques, pour soulager les symptômes, des onguents chauffants à base d'herbes médicinales sont prescrits - Phytosoline, Montavit, Econazole.

Aujourd'hui, la cystite primaire peut être guérie rapidement avec les comprimés Monural. Pour arrêter la réaction inflammatoire dans la cavité réservoir de la vessie, vous devez prendre un seul comprimé du médicament.

Avec un traitement rapide du processus aigu, le traitement dure de 3 à 10 jours.

Traitement à domicile avec des remèdes populaires

La cystite n'est que cette maladie lorsque le médecin lui-même peut proposer au patient des méthodes de traitement alternatives basées sur les propriétés médicinales des plantes. En médecine, cela s'appelle la phytothérapie. Mais il convient de noter que les remèdes populaires, ce n'est qu'un des composants de la thérapie complexe, améliorant l'effet du traitement médicamenteux.

La monothérapie avec des uroseptiques médicinaux ne peut que réduire temporairement les symptômes désagréables, mais ne résoudra pas le problème dans son ensemble.

Voici quelques exemples de la façon dont il est possible de contribuer au traitement rapide de la vessie chez les hommes avec des herbes médicinales à la maison, comment ils sont préparés et quel est leur effet..

Pour la vitesse d'élimination des agents pathogènes de la cavité du réservoir de la vessie, une diurèse améliorée est nécessaire, qui peut être fournie par des infusions et des thés de cynorrhodons, de busserole, de feuilles d'ortie, de genévrier, de menthe poivrée, de stigmates de lingonberry et de maïs.

  1. 2 cuillères à soupe de cynorrhodons sont versées avec un litre d'eau bouillante et laissez infuser au bain-marie pendant 5 minutes. Déjà dans la boisson résultante, s'ajoute un quart de l'Art. cuillères à soupe de feuilles sèches écrasées d'ortie ou de genièvre. Laisser reposer jusqu'à refroidissement et prendre 1/3 tasse 3 / jour.
  2. Des proportions égales de menthe poivrée, d'ortie, de fruits ou d'une feuille d'airelle rouge sont broyées (moulin à café, mixeur). 1 cuillère à soupe. verser une cuillerée du mélange avec 250 ml d'eau bouillante, laisser infuser 3 heures, puis porter à ébullition, filtrer et diviser en trois doses.

Pour renforcer les fonctions immunitaires, les thés et teintures sont préparés à partir d'herbes et de racines d'échinacée, de ginseng et d'eleutherococcus. Utilisé pour les teintures, à la fois individuellement et dans des proportions égales de mélanges. (une cuillère à soupe de 200 ml d'eau bouillante, infusée jusqu'à refroidissement, divisée en trois doses).

Pour arrêter les réactions inflammatoires, des thés sont utilisés brassés sur des fleurs séchées de camomille et de cannelle. Un bon antiseptique est le jus d'aloès mélangé avec du miel et des racines de persil brassées.

Un vaste assortiment de mélanges prêts à l'emploi avec une description détaillée peut être acheté à la pharmacie. L'avantage de la phytothérapie est de rares réactions allergiques et l'intolérance individuelle.

Conséquences possibles en l'absence de traitement

La maladie elle-même ne cause pas un grand risque, car avec un traitement rapide, elle est traitée pendant une semaine et demie. Les complications d'une maladie avancée inquiètent.

Parmi les conséquences possibles:

  1. La formation d'une forme hémorragique de la maladie, caractérisée par le développement de changements pathologiques dans les tissus conjonctifs de l'organe sous forme de formations fibreuses, accompagnées d'un processus hémorragique (hémorragie, sang dans l'urine).
  2. La défaite des couches profondes des tissus structuraux dans la cavité réservoir de la vessie (forme interstitielle de la cystite) avec des formations ulcéreuses, une forte diminution du volume du réservoir, le développement du processus aigu d'incontinence urinaire.
  3. Le développement d'une pathologie gangreneuse, impliquant dans le processus infectieux et inflammatoire les tissus de l'organe entier, une nécrose complète de la muqueuse, conduisant à une violation de l'intégrité de la vessie et à une péritonite.
  4. La propagation de lésions inflammatoires aux uretères, à la bouche urétrale et à la valve obturatrice (trigonite), au tissu pelvien (paracystite), à ​​la structure tissulaire des reins (pyélonéphrite), à ​​la prostate et aux testicules (prostatite et orchite).
  5. Dysfonction érectile, développement de l'infertilité.

De plus, les rechutes fréquentes d'une maladie avancée conduisent à une incontinence urinaire chronique qui, dans un "avenir radieux", se manifeste par un collecteur d'urine éternel attaché à la jambe, car les troubles fonctionnels pathologiques du sphincter sont difficiles à traiter.

Recommandations de prévention

Les recommandations de prévention visent à prévenir les réactions inflammatoires dans les tissus de la vessie et leurs rechutes..

Les points clés importants de la prévention sont causés par:

  • Occupation de la thérapie par l'exercice - la préférence est donnée à ses formes non agressives: exercices sur le système de quilles, yoga.
  • Respect de la culture sexuelle - relations étroites avec un partenaire régulier, utilisation de contraceptifs barrières pour les relations occasionnelles, à l'exception des relations sexuelles lors d'une exacerbation de la maladie.
  • Renforcement des fonctions immunitaires - subissant périodiquement un traitement immunostimulant, prenant des complexes de vitamines pendant la saison des infections respiratoires.
  • Hygiène personnelle et intime quotidienne.
  • Exclusion de l'alimentation de produits provocateurs qui provoquent une irritation des muqueuses.

Si vous respectez toutes les règles et prescriptions médicales recommandées, le traitement de la cystite masculine à domicile est tout à fait possible et peut donner des résultats efficaces..