Principal

Traitement

Quel médecin dois-je aller avec une cystite (inflammation de la vessie)?

La cystite est une lésion infectieuse et inflammatoire de la vessie. Que faire lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent? Quel médecin traite la cystite et peut fournir des soins qualifiés?

Signes de cystite

La cystite est l'une des maladies les plus courantes chez le beau sexe. Selon les statistiques, une femme sur deux au moins une fois dans sa vie a souffert des manifestations de cette maladie. Les signes de cystite sont très spécifiques et il ne sera pas difficile de les reconnaître:

  • mictions fréquentes (jusqu'à 4 à 6 fois par heure);
  • douleur, douleur, brûlure pendant la miction;
  • douleur au pubis;
  • fièvre (au stade aigu de la maladie).

Chez de nombreuses femmes, la cystite s'accompagne d'une inflammation du vagin et du col de l'utérus. Dans cette situation, des signes d'infection génitale rejoignent les symptômes des lésions de la vessie. Démangeaisons dans le vagin, écoulement purulent abondant - ce sont les manifestations les plus courantes du processus inflammatoire de la région génitale. Le traitement de la cystite dans ce cas doit être complet, en tenant compte de toutes les pathologies concomitantes et des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Lorsque les premiers symptômes de la cystite apparaissent, vous devez absolument consulter un médecin. Malheureusement, toutes les femmes ne s'en souviennent pas. Beaucoup de femmes préfèrent être traitées à la maison, perdant ainsi un temps précieux. Qui dois-je contacter en cas de crise de cystite?

Quel médecin peut vous aider?

Lorsque les premiers symptômes de la cystite apparaissent, une femme doit obtenir un rendez-vous avec un urologue. Ce spécialiste est impliqué dans le diagnostic et le traitement des maladies du système urinaire. L'urètre, la vessie, les uretères et les reins sont tous sous la surveillance d'un urologue. Comment ce spécialiste peut-il vous aider??

Lors de la première visite, le médecin découvrira sûrement auprès de la femme tous les symptômes de la maladie. Il est très important de ne rien cacher au médecin et de lui parler de toutes les plaintes. Il n'y a pas de sujets honteux ou interdits dans une conversation avec un urologue. Le médecin doit savoir tout ce qui dérange le patient - la seule façon de poser un diagnostic et de prescrire le bon traitement.

Après examen et interrogatoire, l'urologue proposera à la femme de subir un examen:

  • analyse générale de l'urine;
  • tests d'urine spéciaux;
  • analyse des infections urogénitales;
  • Échographie de la vessie;
  • Échographie des reins (selon les indications);
  • cystoscopie.

Qui d'autre une femme peut-elle contacter lorsque les premiers signes de cystite apparaissent? Beaucoup de femmes, ayant ressenti de la douleur et une sensation de brûlure pendant la miction, essaient de prendre rendez-vous avec un gynécologue. Cette tactique est-elle vraie?

Une femme médecin, bien sûr, peut donner ses recommandations. Souvent, un urologue envoie son patient chez un gynécologue pour exclure les maladies concomitantes de la région génitale. Cependant, tout d'abord, une femme doit consulter un urologue et ensuite seulement tous les autres spécialistes. Un médecin spécialisé devrait être impliqué dans le traitement des maladies de la vessie, et le gynécologue n'est pas un tel spécialiste.

Comment un médecin peut-il aider??

Après avoir reçu les résultats de l'examen, la femme devra à nouveau consulter l'urologue. Quel traitement un médecin peut-il prescrire?

Habituellement, les antibiotiques sont prescrits après avoir reçu les résultats d'une analyse d'urine. La sélection des médicaments est effectuée en tenant compte des bactéries - pathogènes détectées de la maladie. Si la cystite survient sous une forme aiguë et qu'il n'y a pas de temps pour attendre la culture d'urine, le médecin peut prescrire des antibiotiques à large spectre.

Dans le traitement de la cystite, une grande attention est accordée aux plantes médicinales. Les remèdes à base de plantes améliorent l'écoulement de l'urine, soulagent l'inflammation et accélèrent le processus de guérison. Vous pouvez utiliser des remèdes à base de plantes pour prévenir la cystite.

Les médicaments antispasmodiques sont utilisés pour soulager rapidement la douleur. Ces médicaments éliminent les spasmes des muscles de la vessie et améliorent l'écoulement de l'urine. Les antispasmodiques ne sont utilisés que dans la phase aiguë de la maladie..

  • Immunomodulateurs

Pour le traitement de la cystite chronique chez la femme, des agents augmentant les défenses de l'organisme sont activement utilisés. Si l'inflammation de la vessie est devenue latente, il convient également d'envisager l'utilisation d'immunomodulateurs.

La cystite comme occasion de consulter un médecin

Dans la plupart des cas, la cystite non compliquée chez la femme peut être guérie à la maison en un temps assez court. Toute thérapie doit être effectuée sous la supervision d'un urologue. Il n'est pas recommandé de prendre des antibiotiques ou d'autres médicaments sans ordonnance d'un médecin.!

Dans quels cas vous devez contacter un urologue immédiatement?

  • les symptômes de la cystite ne disparaissent pas après 3 jours de traitement;
  • la maladie survient avec une température corporelle élevée;
  • la cystite s'accompagne de maux de dos sévères;
  • il y a un mélange de sang dans l'urine;
  • l'inflammation de la vessie se produit pendant la grossesse;
  • il y a une réaction indésirable à l'utilisation de médicaments.

N'importe laquelle de ces situations peut indiquer le développement de complications graves. Une assistance médicale doit être fournie dès que possible. Dans un état grave du patient, vous pouvez appeler l'équipe d'ambulance à domicile.

Cystite chez la femme, symptômes et traitement

Prestations de service

L'inflammation de la vessie est appelée cystite. Cette maladie est assez courante et cause beaucoup d'inconfort aux patients. Après cela, un grand nombre de complications peuvent survenir, jusqu'à la pyélo- et la glomérulonéphrite, si l'infection monte aux reins par les uretères.

Cela ne peut pas être autorisé. Vous devriez consulter un médecin dès les premiers signes d'une maladie. Vous pouvez subir un diagnostic et un traitement à Moscou dans notre clinique «Life-Medic». Notre clinique est la meilleure de la capitale. Nous vous aiderons à maintenir votre santé.!

Les premiers signes de cystite

Le processus inflammatoire dans la vessie peut survenir à tout âge et se déroule différemment. Chez les filles, les psychosomatiques peuvent être une cause courante. Les femmes sexuellement actives sont infectées par une mauvaise hygiène. Chez les personnes âgées, la cystite peut être associée à une incontinence urinaire, une faiblesse du sphincter musculaire, une régurgitation urinaire (flux inverse).

Dans la plupart des cas, la maladie commence par une gêne désagréable - brûlure, démangeaisons, douleur dans le bas-ventre, s'étendant jusqu'au bas du dos. Le problème est assez grave. Un traitement commencé inopinément aggrave le pronostic. Par conséquent, vous devez savoir exactement quel médecin contacter.

Dans notre clinique, les gynécologues, les urologues prennent. Le médecin traitant vous expliquera pourquoi la cystite est un diagnostic fréquent chez la femme, en quoi le tractus génito-urinaire féminin diffère de l'homme, quel est le processus pathologique dangereux et que faire pour que tout soit normal. Par conséquent, dès les premiers symptômes, appelez immédiatement et inscrivez-vous à une consultation!

Cystite chez la femme: causes

Pour guérir la maladie, vous devez savoir ce qui cause l'inflammation. La principale cause de cystite est une bactérie qui pénètre dans le système urinaire et provoque un processus inflammatoire. Dans 90% des cas, les femmes sont malades:

Le canal urinaire féminin est plus large et plus court que le mâle, et pour cette raison, les bactéries pénètrent librement dans la vessie.

L'emplacement de l'urètre à proximité de l'anus, à partir duquel Escherichia coli peut pénétrer.

Les statistiques ont montré qu'environ un quart des femmes souffraient de cystite et environ 10% avaient une forme chronique de la maladie. La population masculine a un chiffre beaucoup plus petit. Et pourtant, la question de savoir d'où vient la maladie n'est pas moins pertinente.

Autres causes

Il existe de nombreuses raisons pour le développement de la cystite. En voici quelques uns:

Infection. Dans la plupart des cas, c'est un agent infectieux des canaux urinaires qui provoque le développement d'une cystite, car la flore pathogène pénètre dans l'uretère par l'anus. Un tel coup peut se produire en raison d'un long séjour dans le froid et d'une faible immunité et se produit dans 90% des cas de la maladie. Dans d'autres cas, l'infection pénètre par d'autres voies, par exemple par les reins. Dans de très rares cas, l'infection se fait par la circulation sanguine ou par la lymphe.

Effet secondaire des médicaments. Certains médicaments ont des effets secondaires qui entraînent une inflammation de l'uretère. Ces médicaments, par exemple, sont des cytostatiques prescrits pour le traitement du cancer..

Réaction allergique. Parfois, une allergie se manifeste par un œdème du tractus urogénital féminin. La principale méthode de traitement dans ce cas est l'identification de l'allergène et l'exclusion du contact avec lui.

Facteurs associés

Vous devez savoir comment la maladie se manifeste et commence afin de commencer le traitement en temps opportun. Il existe également des facteurs qui augmentent le risque de cystite:

Pression. Le port de sous-vêtements étroits en tissu synthétique, dans lesquels les bactéries se multiplient plus activement, augmente la probabilité de développer la maladie.

Relations sexuelles avec de nombreux partenaires. Les contacts non protégés et le changement constant de partenaire sont une cause fréquente de cystite.

Maladie intestinale et selles. Pour cette raison, les bactéries pathogènes de la flore intestinale sont activées.

Maladie du rein. Ces maladies augmentent le risque d'infection..

Déséquilibre hormonal. Le système endocrinien peut jouer un rôle important dans les problèmes de miction. Par exemple, la cystite survient souvent chez les diabétiques..

Immunité faible. Avec un système immunitaire faible, les infections se propagent rapidement dans tout le corps..

En plus de toutes les raisons ci-dessus, il y en a une de plus que la plupart des femmes ne connaissent même pas. Il s'agit de contacts sexuels avec des partenaires réguliers et différents.

Cystite chez la femme après l'intimité (post-coïtale)

La maladie survient ou s'aggrave après un rapport sexuel. Ses causes sont une mauvaise hygiène, la présence de MST (maladies sexuellement transmissibles) chez le partenaire, ainsi que d'autres facteurs.

Attention. 60% des infections des voies urinaires surviennent après un contact sexuel. Chaque contact sexuel augmente le risque d'infection de 100%.

Les rapports sexuels non protégés (sans préservatif) conduisent souvent au développement du processus inflammatoire. Si une femme a une immunité réduite, l'infection se produit. Une bactérie, un virus ou des protozoaires avec une circulation sanguine, une lymphe ou avec une hygiène insuffisante du vagin pénètrent dans l'urètre et de là - le long du chemin ascendant - dans la vessie.

Qu'est-ce que la cystite psychosomatique post-coïtale

La cause de l'inflammation post-coïtale de la vessie génito-urinaire peut être supprimée de la sexualité, des émotions et des sentiments négatifs. Il s'agit d'une maladie non infectieuse dans laquelle se manifestent des symptômes similaires à la cystite ordinaire.

L'exacerbation se produit souvent après l'intimité. Par conséquent, dans le traitement de la cystite post-coïtale, il est nécessaire d'exclure le facteur psychogène. Les psychologues sont convaincus que la maladie provoque de l'anxiété et de la culpabilité, le traitement doit donc être complet.

Il est nécessaire d'éliminer l'excès de tension nerveuse, de travailler avec les psychotraumatismes de l'enfant, d'aider le patient à comprendre ses émotions et de développer sa propre estime de soi. Les psychologues de notre clinique «Life-Medic» s'en sortent très bien..

La transmission de la cystite d'une autre personne est-elle possible

La question de savoir si une infection se transmet de l'homme à la femme intéresse beaucoup de femmes si leur partenaire est malade. Étant donné que la cystite dans la plupart des cas est de nature infectieuse et que les bactéries sont activement excrétées dans l'urine, lors des rapports sexuels, elles sont transmises, suivies du développement d'une inflammation.

Si l'immunité d'une femme est réduite ou, par exemple, pendant la grossesse, lorsque, en raison de l'activité hormonale, le corps réagit trop fortement à tout, les agents infectieux - virus, bactéries - se multiplient rapidement et peuvent pénétrer dans la vessie avec du sang ou les voies génito-urinaires.

Attention. Les relations sexuelles non protégées avec un homme qui a une vie sexuelle active sont particulièrement dangereuses. En changeant de partenaire comme les gants, il favorise la propagation active des infections.

Vous pouvez être infecté non seulement lors de la proximité, mais si vous utilisez des articles d'hygiène courants, par exemple - des serviettes. La réponse à la question de savoir s'il est possible d'être infecté par une femme atteinte de cystite est donc positive.

Classification: types d'inflammation de la vessie

La cystite est classée en primaire et secondaire, ainsi qu'en infectieuse (bactérienne, virale) et non infectieuse. La forme de cystite, chronique ou aiguë, dépend de l'évolution de la maladie. Dans la cystite aiguë, des symptômes prononcés sont observés et la forme chronique se poursuit avec un tableau clinique flou.

Cela arrive aussi:

hémorragique - avec du sang dans l'urine;

interstitielle - chronique non bactérienne avec symptômes progressifs et gravité au fil du temps;

psychosomatique - provoqué par des processus psychogènes et nécessitant un traitement approprié.

Tous les types d'inflammation de la vessie présentent des symptômes similaires, il est donc important d'identifier le facteur à l'origine du processus afin d'éliminer son effet négatif.

Cystite chez la femme: symptômes

Intéressé par la façon dont l'inflammation de la vessie se manifeste? Le symptôme le plus courant de la cystite est une régularité perturbée de la miction et de l'inconfort. Ces symptômes sont des signes d'une infection de l'organisme dans laquelle des toxines sont libérées dans l'urine..

La douleur avec cystite est également l'un des symptômes communs. En règle générale, la douleur est ressentie dans le bas de l'abdomen et dans le périnée avec un retour dans le dos. La force du syndrome douloureux est individuelle. Environ 7% de la maladie ne provoque pas de douleur et certains ne ressentent qu'une gêne.

Attention. Dans certains cas de cystite, la présence de sang dans l'urine peut être observée. Cela indique une cystite aiguë ou complexe. Consultez immédiatement un médecin.

D'autres symptômes incluent des pertes vaginales, caractéristiques de la cystite infectieuse et de l'incontinence urinaire. L'intoxication se manifeste également souvent - transpiration accrue, mauvaise santé, fièvre faible et élevée, frissons.

Dès que des démangeaisons et d'autres premiers signes apparaissent, vous devez immédiatement contacter la clinique. Cela fera le bon diagnostic. Nos médecins savent détecter la cystite et vous recommanderont le traitement le plus approprié..

Cystite sanguine chez la femme

Une forme grave de cystite est hémorragique, dans laquelle il y a du sang dans l'urine (à la fois coagulée et écarlate fraîche). Chez la femme, diverses raisons conduisent à son développement:

Le processus pathologique ne diffère de la cystite ordinaire qu'en présence de sang dans les selles à différentes concentrations. L'urine peut varier de légèrement rose à brun foncé. Dans le même temps, une gêne (douleur, brûlure, douleur dans le bas-ventre) et des envies fréquentes (30 à 40 fois par jour) sont également observées. Avec la nature infectieuse de la forme hémorragique, des frissons, une faiblesse et d'autres symptômes d'intoxication sont également observés..

Que faire si du sang est détecté dans l'urine? Vous avez besoin de voir un médecin. N'aies pas peur. Un traitement correctement diagnostiqué et commencé en temps opportun vous permet d'éliminer le sang de l'urine le deuxième jour du traitement.

Diagnostique

Sur la base des symptômes ci-dessus, le diagnostic de cystite n'est pas difficile. La prescription d'antibiotiques aide à soulager la condition d'une personne presque instantanément. Pour clarifier la cause de la maladie, des tests sont prescrits: une analyse générale et une culture bactérienne de l'urine, une étude de la microflore vaginale.

Utilisez encore très souvent des ultrasons. De plus, l'échographie est effectuée non seulement la vessie, mais également l'ensemble du système excréteur. La biopsie, le scanner, l'IRM sont indiqués..

Traitement de la cystite dans la clinique "Life Medic"

En présence de douleur, tout d'abord, des médicaments sont prescrits pour éliminer les spasmes et les analgésiques. La principale chose dans le traitement de la cystite est l'utilisation de médicaments antibactériens. S'il y a d'autres écarts pendant le diagnostic, des médicaments appropriés sont alors prescrits. Avec un traitement approprié, la maladie disparaît dans les 10 jours.

Que boire avec une cystite chez les femmes

Si vous ne savez pas quoi faire, consultez immédiatement un médecin. Il peut y avoir plusieurs causes de sang dans l'urine. Y compris, et avec une prévision assez difficile. Par conséquent, vous devez faire un diagnostic précis, découvrir d'où il saigne avant de décider quoi utiliser.

Attention. Nous vous rappelons que l'automédication peut être dangereuse. Que prendre, dans chaque cas, le médecin traitant doit prescrire.

Si la maladie est basée sur la psychosomatique, les exercices de Kegel, le massage, la physiothérapie, la psychocorrection des blessures et les émotions négatives aideront. Les premiers soins sont une thérapie orientée vers le corps.

Compte tenu de la nature infectieuse de la maladie, en plus des comprimés prescrits, le lavage de la vessie peut être recommandé à des fins de rééducation. Dans ce cas, des antiseptiques chimiques et naturels, des infusions à base de plantes, des décoctions sont utilisés.

Pour soulager l'inconfort et la douleur, les médecins recommandent des analgésiques et des anti-inflammatoires. De l'infection - antibiotiques (chloramphénicol, azithromycine) et herbes (collection urologique). Uro-vaccin est prescrit pour la correction de l'immunité.

Si la maladie est aiguë, le repos au lit, la boisson et le régime alimentaire sont prescrits. La nourriture doit être légère et fractionnée. Le médecin vous dira que vous ne pouvez pas manger. Tous les aliments salés, épicés, en conserve et alcool sont supprimés de l'alimentation. Des décoctions d'herbes sont prescrites pour l'effet diurétique, la physiothérapie, un coussin chauffant, etc..

Complications de la cystite chez la femme

Avec la cystite, il y a des complications:

La présence de sang dans l'urine, des saignements sont parfois observés.

Le développement de la cystite interstitielle est lorsque le processus inflammatoire va au-delà de la membrane muqueuse jusqu'à la couche musculaire.

Pyélonéphrite aiguë, lorsque l'infection capture la structure des reins et que leur inflammation se produit.

Prévention de la cystite

Avant les rapports sexuels et après, il est nécessaire de laver les organes génitaux. Videz constamment la vessie. Pour traiter complètement toutes les maladies du système génito-urinaire. Ne pas trop refroidir.

En observant correctement toutes les recommandations ci-dessus et en écoutant votre médecin, vous pouvez oublier la cystite après 7 à 10 jours. Pour notre part, nous sommes prêts à faire tout ce qui est nécessaire pour cela..

Dans notre clinique, vous pouvez passer tous les tests et examens nécessaires sur place. Le médecin vous prescrira un traitement moderne, adapté à votre état et tenant compte des souhaits. Nous nous soucions de votre santé et de votre bien-être et serons heureux de vous aider.!

Comme il est facile de nous trouver:

De la station de métro Nakhimovsky Prospekt (5 minutes à pied)

De la sortie de métro Nakhimovsky Prospekt sur Azovskaya Street, puis après 250-300 mètres tourner à gauche sur Sivashskaya Street, puis après 40-50 mètres tourner à droite dans la cour.

De la clinique pour enfants et de la maternité de Zyuzino (10 minutes à pied)

De la clinique pour enfants et de la maternité de Zyuzino, vous devez aller dans la rue Azovskaya, puis tourner dans la rue Bolotnikovskaya et avant d'atteindre l'hôpital clinique narcologique N17, tourner à gauche dans la cour.

Depuis le métro Nagornaya (15 minutes)

Vous pouvez vous rendre du métro Nagornaya à notre centre médical en 15 minutes en conduisant 1 station de métro.

De la station de métro Varshavskaya (19 minutes à pied)

Il est pratique de se rendre de la station de métro Varshavskaya en trolleybus 52 et 8 de l'arrêt Bolotnikovskaya ulitsa 1 à l'arrêt du marché Moskvoretsky, puis à 550 mètres à pied

Du métro Kakhovskaya (19 minutes à pied)

De la station de métro Kakhovskaya, vous devez vous rendre sur le boulevard Chongarsky, suivre la rue Azovskaya, tourner à droite dans la rue Bolotnikovskaya, puis après 40-50 mètres (après la maison numéro 20, tourner à gauche vers la cour)

De la station de métro Chertanovskaya Chertanovo (20 minutes)

Depuis le quartier de Chertanovo, notre centre médical est accessible depuis le métro Chertanovskaya en 20 minutes ou à pied en 35-40 minutes.

Du métro Profsoyuznaya (25 minutes)

Sortez de la station de métro Profsoyuznaya jusqu'à la rue Profsoyuznaya. Depuis Nakhimovsky Prospekt, depuis l'arrêt Metro Profsoyuznaya, prendre 7 arrêts jusqu'à l'arrêt Metro Nakhimovsky Prospekt. Plus loin dans la rue Azov à 7 minutes à pied.

De la station de métro Kaluzhskaya (30 minutes)

Le métro Kaluzhskaya peut être atteint par 72 chariots en 30 minutes. Sortez du métro jusqu'à la rue Profsoyuznaya, depuis l'arrêt Metro Kaluzhskaya, continuez jusqu'à l'arrêt Chongarsky Boulevard, puis marchez 7 minutes sur Simferopolsky Boulevard

De la préfecture du quartier SUD-OUEST (SWAD) (30 minutes à pied)

De l'avenue Sébastopol, tourner dans la rue Bolotnikovskaya, sans atteindre l'hôpital clinique narcologique N17 à 100 mètres, tourner à gauche dans la cour.

Du métro Novye Cheryomushki (40 minutes)

Sortez du métro Novye Cheryomushki dans la rue. Gribaldi, puis à l'arrêt Profsoyuznaya Street Metro Novye Cheryomushki sur le trolleybus N60, continuer jusqu'à l'arrêt Chongarsky Boulevard, puis 7 minutes à pied le long du boulevard Simferopol

Urologue: 80% des patients se plaignent de cystite, en fait, ils ne tombent pas malades

Nous avons discuté avec l'urologue, andrologue, candidat des sciences médicales Jacob Makhmudov, qui devrait traiter la cystite, ce qui la provoque et quelles maladies peuvent être cachées derrière le tableau clinique de la cystite..

"AiF.ru": - On pense qu'un urologue est un homme médecin, mais comment une femme comprend-elle que ses problèmes doivent être résolus non pas dans le cabinet du gynécologue, mais chez l'urologue?

Yakov Makhmudov: - Au cours de l'évolution, il s'est avéré que les femmes et les hommes appartiennent à la même espèce, donc les hommes et les femmes ont des reins, une vessie qui relie leurs uretères. L'urologue s'occupe des maladies de ces organes. Le fait que les femmes atteintes de maladies de ces organes se tournent vers un autre spécialiste est un fait d'une certaine ignorance médicale.

"AiF.ru": - L'urologue traite la cystite. Mais je suis sûr que la plupart des femmes atteintes de cette maladie vont chez le gynécologue. Ce gynécologue devrait donner des directives à l'urologue?

Yakov Makhmudov: - Une personne doit consulter un médecin généraliste. Malheureusement, cette institution n'est pas développée dans notre pays. Un médecin généraliste est remplacé par un médecin généraliste local. Et déjà, il devrait donner une direction appropriée. Nos femmes vont elles-mêmes chez le gynécologue et traitent les maladies urologiques chez le mauvais spécialiste.

"AiF.ru": - Qu'est-ce qui peut provoquer une cystite et quels sont les symptômes de cette maladie?

Yakov Makhmudov: - Il y a un point de vue avec lequel on ne peut que convenir que la cystite bactérienne ne se développe pas dans une vessie saine, c'est-à-dire qu'une sorte de pathologie précède la cystite. Parfois, cela peut être une anomalie du développement, parfois ce peuvent être des maladies acquises qui contribuent au développement du processus inflammatoire dans la vessie, par exemple. Il est bien connu que l'ouverture externe de l'urètre peut être au mauvais endroit, c'est-à-dire trop près de l'entrée du vagin ou déplacée dans le vagin lui-même. Cela, bien sûr, contribue au développement de la cystite. Si nous parlons de maladies acquises, alors ce sont divers problèmes de la part de l'urètre, qui peuvent se développer pour diverses raisons, c'est une pathologie de la part de l'appareil musculaire ou des troubles neurologiques. En raison de toute pathologie, non seulement une certaine partie du corps souffre, mais tout l'organisme dans son ensemble. Par conséquent, toute maladie virale, même une sphère qui n'est pas directement liée aux problèmes urogénitaux, contribue au développement de la cystite.

"AiF.ru": - Maintenant, la grippe disparaît, elle peut provoquer une cystite?

Yakov Makhmudov: - Si vous avez la grippe aux pieds, n'importe quel organe peut être la cible de complications ultérieures. L'hypothermie, les maladies virales, certaines sortes d'erreurs dans la nutrition, à la suite desquelles l'état fiscaloïde des changements d'urine et le soi-disant «sable» est formé, peuvent également contribuer au développement de la cystite et de l'urétrite.

"AiF.ru": - Quels sont les précurseurs de la cystite?

Yakov Makhmudov: - Les signes avant-coureurs de la cystite, ainsi que ses manifestations pendant la période du plus grand développement de la maladie, peuvent être des mictions fréquentes, ainsi que des douleurs, des douleurs avant et immédiatement pendant la miction, une sorte de douleur dans la projection de la vessie. Les symptômes sont courants pour la cystite, ainsi que pour de nombreuses autres maladies..

Même un médecin par contumace dans ce problème n'est pas toujours facile à comprendre, par conséquent, pour diagnostiquer la maladie, il est nécessaire de passer des tests, de subir une échographie. Si ce n'est pas le cas avec la cystite aiguë, alors avec une maladie chronique des méthodes instrumentales d'investigation sont nécessaires, par exemple, la cystoscopie.

"AiF.ru": - Vous dites que les symptômes sont communs à la fois pour la cystite et pour de nombreuses autres maladies, c'est-à-dire que la probabilité que vous n'ayez pas de cystite, mais qu'ils soient traités pour cela, est très élevée?

Yakov Makhmudov: - Souvent, vous devez faire face au fait qu'une femme traite la cystite depuis des années, ce qu'elle n'a pas. Autrement dit, nous parlons de diagnostics. Les analyses de la femme sont inchangées, la vessie n'est pas changée et elle est traitée pour une cystite pour la totalité des symptômes caractéristiques de la cystite, et elle peut avoir une symphysite, en fait, c'est de l'arthrose de l'articulation pubienne. Mon expérience personnelle montre que 80% des patients atteints de cystite n'ont pas de cystite, mais il y a une autre maladie.

Par conséquent, avant de traiter, vous devez toujours vous assurer de ce que nous traitons, au moins mener des études élémentaires dans le cadre de celles recommandées. Nous avons nos recommandations, et les recommandations de l'Association européenne d'urologie, et les recommandations des États-Unis. Nous pouvons tout utiliser maintenant, tout est disponible.

Quel médecin dois-je contacter pour la cystite chez les femmes

La cystite est une maladie inflammatoire de la vessie, souvent de nature bactérienne. En cas de pathologie, les femmes se tournent parfois vers les mauvais médecins.

Symptômes de la maladie

Avant de savoir quel médecin contacter avec la cystite, il est utile de comprendre les premiers signes. Les premiers symptômes de la pathologie sont des douleurs en urinant.

Une femme visite les toilettes plusieurs dizaines de fois par heure, tandis que la quantité d'urine libérée à la fois est de 15 à 20 ml.
Dans le même temps, la température corporelle d'une femme augmente. Cela se produit rapidement, en quelques heures. Ces symptômes suffisent à diagnostiquer par le médecin - cystite.

Qui guérit la maladie

Si les représentantes ont présenté les premiers symptômes de la maladie, elles s'appliquent:

  • Thérapeute. La première personne à qui vous vous adressez est un thérapeute. Le thérapeute local est le premier maillon du diagnostic et du traitement de la cystite. Chaque femme se rend chez un thérapeute, car ce médecin établit un diagnostic préliminaire et l'envoie à une consultation avec un urologue.
  • Urologue. Les médecins urologues sont ceux qui prescrivent des mesures thérapeutiques. Déterminer l'étendue du processus, contrôler le développement des complications. La personne doit être prête à être hospitalisée. Il est conseillé si le traitement est effectué dans un hôpital dans un service d'urologie. Si la localité dans laquelle la femme vit n'a pas d'hôpitaux et de services spécialisés où il y a un urologue, un traitement dans un service thérapeutique ou chirurgical est possible.
  • Gynécologue. Les femmes font une erreur lorsque les signes de la maladie arrivent chez le gynécologue. Ce traitement n'est pas approprié, le médecin ne traite pas les maladies du système urinaire. Avec la cystite, une visite chez un gynécologue n'est nécessaire que pour exclure une infection secondaire des organes reproducteurs. Est-il possible d'aller immédiatement chez le gynécologue? S'il n'est pas possible de consulter immédiatement un urologue, consultez le thérapeute.

Une visite chez le médecin devient un besoin prioritaire pour la maladie. Cela est nécessaire pour prescrire un traitement adéquat et rapide, qui sera la clé d'une guérison rapide..

Chacun des médecins répertoriés contribue au diagnostic. Le thérapeute donne une référence à une analyse générale de l'urine et du sang, qui, avec un historique, vous permet de suspecter une cystite.

L'urologue est engagé dans des examens étroits, tels que l'analyse bactériologique, bactérioscopique de l'urine et l'échographie du système urinaire.

Le gynécologue examine la chaise gynécologique afin d'identifier d'éventuelles maladies secondaires qui sont apparues..

Quels autres médecins participent au traitement? Si la pathologie est souvent récurrente chronique, il peut être nécessaire de consulter un immunologiste et un endocrinologue. Cela est nécessaire pour établir la cause d'une diminution de l'immunité..

Diagnostique

On sait déjà quel médecin traiter avec la cystite, nous traiterons des mesures diagnostiques.

Une anamnèse suffit pour poser un diagnostic, mais le médecin doit documenter le diagnostic, pour lequel des examens de laboratoire et instrumentaux sont effectués.

Une analyse générale de l'urine et du sang est effectuée à la clinique, mais pour une échographie, il est recommandé de contacter une clinique spécialisée.

Traitement

Le traitement de la cystite est effectué à l'hôpital ou à domicile, mais sous réserve de recommandations et de restrictions.

Les femmes atteintes d'une inflammation de la vessie sont montrées au repos au lit. Ceci afin d'exclure une irritation mécanique de la vessie par les organes environnants..

De plus, ils traitent la cystite avec un régime. Les aliments ne doivent pas être acides, épicés ou salés. Il est également recommandé d'exclure les baies, les fruits, les tomates et le chou, car ils contiennent des acides.

Ces restrictions alimentaires sont causées par le fait que ces produits provoquent des changements dans l'indicateur acide-base de l'urine.

Un tel changement entraîne une irritation chimique de la muqueuse enflammée et il est plus difficile de guérir la maladie.

Le traitement étiotrope implique l'utilisation de médicaments antibactériens. Aujourd'hui, le choix des antibiotiques est large et choisissez celui qui sera efficace contre un pathogène spécifique.

L'inconvénient de ces médicaments est qu'ils affectent négativement la microflore intestinale et vaginale, ce qui entraîne l'apparition de problèmes tels que la dysbiose et le muguet.

Empêcher l'utilisation de yaourts et de médicaments pour la prévention du muguet.

En plus du traitement étiotrope, un traitement pathogénique est effectué, qui comprend l'élimination de l'augmentation de la température corporelle, de la douleur et du gonflement de la muqueuse urétrale.

Pour chaque personne, les médicaments sont sélectionnés individuellement, en tenant compte des caractéristiques liées à l'âge et de la présence de maladies d'autres organes.

Chaque maladie est traitée par le médecin qui la comprend mieux. Le médecin consulté est déjà connu, par conséquent, au premier signe, il le fait immédiatement.

Quels sont les symptômes des maladies de la vessie et comment les traiter: renseignez-vous et prenez rendez-vous avec un médecin à la clinique MEDSI de Saint-Pétersbourg

Table des matières

Souvent, les organes internes du système urinaire sont soumis à divers processus pathologiques. Les médecins diagnostiquent souvent des maladies de la vessie chez les femmes, les hommes et les enfants, qui sont causées par divers facteurs indésirables. Les causes des processus pathologiques peuvent être complètement différentes, allant de l'hypothermie à la malignité. Il vaut la peine de prendre au sérieux les maladies de la vessie et des organes du système urinaire. Une déviation mineure sans traitement menace de complications graves et d'une forme chronique de la maladie. Il y a souvent des dommages simultanés à la vessie et aux reins, ce qui complique le traitement. Les maladies les plus courantes de la vessie sont la cystite, la névrose, l'urolithiase, les polypes, la leucoplasie et les pathologies tumorales. Chacune de ces maladies nécessite une détection rapide et un traitement spécial..

Maladie de la vessie

  • Diverticule. La pathologie est caractérisée par une cavité sacculaire dans la paroi de l'organe interne, qui est reliée à la cavité par un canal. La taille de cette éducation peut être différente. Dans la plupart des cas, un seul diverticule est diagnostiqué et très rarement une diverticulose multiple est observée. En règle générale, les diverticules sont localisés sur le côté ou derrière la surface de l'organe. La pathologie est observée à la suite d'un développement anormal de l'organe interne pendant le développement intra-utérin. Si la maladie a un caractère acquis, elle peut être causée par un adénome de la prostate chez l'homme ou par une sténose de l'urètre. En présence d'un diverticule, un débit urinaire fractionné est observé, dans lequel la vessie est d'abord vidée, puis le diverticule
  • Cystite chez les femmes et les hommes. En raison de la structure particulière de l'urètre, le corps féminin est plus souvent sujet à la cystite. Cette maladie est assez courante chez les femmes, mais la cystite est souvent diagnostiquée chez les hommes. La pathologie est caractérisée par un processus inflammatoire dans la vessie dû à une infection. Souvent, les organismes nuisibles pénètrent dans l'organe interne par les intestins ou les organes génitaux. La cystite est caractéristique des personnes qui mènent un mode de vie inactif. Dans ce cas, la stagnation de l'urine se produit, ce qui sert d'environnement favorable à la reproduction des bactéries. Le corps féminin est plus susceptible d'être affecté par cette maladie en raison de la structure spéciale de l'urètre
  • Cystalgia. La névrose de la vessie ou la cystalgie endommage le système génito-urinaire féminin. De nombreux faits peuvent affecter la survenue d'une maladie. La cystalgie est souvent causée par un trouble hormonal, un dysfonctionnement du système nerveux ou la présence d'infections dans le corps. Les médecins ont remarqué que la maladie est plus souvent diagnostiquée chez les femmes qui se caractérisent par une instabilité émotionnelle. Souvent, la cystalgie survient chez les femmes qui ont peur des rapports sexuels, des relations sexuelles glaciales ou interrompues. Dans la plupart des cas, la pathologie se produit dans le contexte d'un état mental instable. Ces problèmes de vessie ne sont en aucun cas associés à des pathologies du système génito-urinaire, la maladie est de nature plutôt psychologique et nécessite l'aide de plusieurs spécialistes
  • Urolithiase Un métabolisme altéré et une déshydratation peuvent déclencher la formation de pierres et de sable dans la vessie. L'urolithiase est une maladie dans laquelle des pierres et du sable se forment dans la vessie. La pathologie est commune aux personnes de tout âge et se retrouve même chez les nouveau-nés. Différentes pierres peuvent apparaître, certaines d'entre elles sont très dangereuses (pierres oxalates). L'urolithiase se produit avec une altération du métabolisme, une déshydratation, un manque de lumière solaire. Souvent, une pathologie est observée chez les patients atteints de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal
  • Tumeurs de l'organe interne. Les médecins ne connaissent pas la nature et les causes des maladies tumorales dans l'organe interne. Il a été établi que les tumeurs de la vessie surviennent souvent chez les personnes qui entrent souvent en contact avec des colorants à l'aniline. Les tumeurs sont de nature bénigne ou maligne. Il existe des maladies tumorales situées dans la couche épithéliale ou celles créées à partir de fibres conjonctives
  • Cancer de la vessie. Dans la plupart des cas, les médecins diagnostiquent un carcinome à cellules transitionnelles dans l'organe interne. Ce n'est que dans de rares cas que le patient présente un carcinome épidermoïde ou un adénocarcinome. Les cancers sont les effets des papillomes. Dans la plupart des cas, la pathologie dépasse les personnes qui fument et travaillent avec des colorants à l'aniline. Le cancer de la vessie affecte encore plus la moitié des hommes. Souvent, la maladie survient chez les personnes atteintes de maladies chroniques du système urinaire ou de malformations congénitales des organes pelviens
  • Leukoplakia. La maladie se caractérise par un changement dans la muqueuse de l'organe interne, à la suite de quoi les cellules épithéliales deviennent kératinisées et deviennent plus dures. La leucoplasie se produit sous forme chronique de cystite, en cas de lithiase urinaire et à la suite d'effets mécaniques ou chimiques sur la membrane muqueuse de la vessie
  • Atonie de la vessie (incontinence urinaire). Avec l'atonie de la vessie, une miction involontaire est observée. Lorsque les terminaisons nerveuses qui envoient des impulsions de la moelle épinière à la vessie sont blessées, une atonie est diagnostiquée. Dans de tels cas, une personne éprouve une miction spontanée, tandis que l'urine ne sort pas complètement et que la vessie reste pleine. La source de la maladie est une lésion de la colonne vertébrale.
  • Polypes dans l'organe interne. Les polypes sont appelés excroissances qui se forment sur la muqueuse d'un organe interne. Progressivement, les polypes augmentent et atteignent une taille considérable. Dans la plupart des cas, la pathologie n'est pas dangereuse et ne se produit pas, par conséquent, le traitement n'est pas prescrit. Avec une augmentation significative de la croissance, la cystoscopie est recommandée pour rétablir un écoulement normal d'urine
  • D'autres maladies. Les maladies de la vessie chez l'homme et la femme ne sont pas toujours directement liées aux processus pathologiques de l'organe interne. Dans certains cas, des maladies surviennent en raison d'une mauvaise fonction rénale, d'infections des voies urinaires ou de maladies des organes génitaux qui affectent la vessie. Il existe souvent de telles maladies:
    • Cystocèle, dans laquelle le vagin tombe, et avec lui la vessie
    • L'œstrophie est une perturbation intra-utérine notée dans la formation de l'organe
    • Kyste urinaire
    • Sclérose, dans laquelle le col de la vessie est affecté et des cicatrices se produisent, la maladie survient en raison d'une inflammation de la vessie
    • L'hyperactivité se caractérise par une fréquentation fréquente des toilettes
    • Lésion de tuberculose
    • Hernie, à la suite de laquelle les parois de la vessie passent à travers la porte de la hernie
    • Un ulcère qui se produit principalement au sommet de l'organe
    • L'endométriose est notée par la pénétration de cellules endométriales sur la muqueuse de l'organe

Souvent, les maladies rénales entraînent des problèmes de vessie et provoquent les maladies ci-dessus. En raison de processus pathologiques dans l'organe jumelé, une stagnation de l'urine se produit, ce qui entraîne une inflammation de la vessie et des voies urinaires. Pour les maladies des reins et de la vessie, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

Symptômes et signes chez les hommes et les femmes

Selon la maladie et son stade, le patient présente différents symptômes avec des intensités différentes. Dans certains cas, il n'y a aucun signe de la maladie dans la vessie et la pathologie se déroule sous une forme latente. Les signes les plus caractéristiques d'une maladie des organes internes sont des douleurs dans le bas-ventre. Les symptômes suivants sont également observés:

  • Miction rapide
  • Excrétion urinaire douloureuse
  • Incontinence urinaire
  • Miction la nuit
  • Changement de couleur de l'urine
  • Sang dans l'urine
  • Turbidité de l'urine

Avec la névrose, une miction spontanée se produit, ce qui conduit au choc du patient.

Des symptômes supplémentaires peuvent être ajoutés à la symptomatologie principale, en fonction de la maladie. Ainsi, avec l'endométriose, la présence de douleurs dans l'abdomen se produit. S'il y a des virus dans la vessie ou une maladie catarrhale, le patient ressent de la douleur lorsque l'urine est retirée et la vessie est constamment pleine. Avec la lithiase urinaire, des douleurs lombaires et des taches pendant la miction sont notées. Lorsque la sclérose de l'organe interne se produit, il y a une cystite constante, qui est difficile à guérir, et coupe la douleur lorsque l'urine est excrétée. En cas de rupture de la vessie, il y a une douleur aiguë qui ne peut être tolérée, une personne peut ressentir un choc.

Quel médecin traite la vessie?

Si vous ressentez des symptômes désagréables, vous devez tout d'abord consulter un thérapeute. Après une familiarisation avec les symptômes et l'examen, le médecin orientera le patient atteint d'une maladie de l'organe interne vers un urologue. De nombreuses femmes atteintes de cystite et d'autres maladies du système urinaire sont conseillées par un gynécologue. Ce spécialiste déterminera si l'appareil reproducteur est endommagé. Si le processus pathologique s'est propagé aux reins, vous devez contacter un néphrologue spécialiste des reins..

Diagnostique

Scanner. Si un cancer est suspecté, une tomodensitométrie est réalisée..

Pour identifier le processus pathologique, des diagnostics complexes sont prescrits, qui comprennent des études en laboratoire et instrumentales. Afin d'identifier une infection ou un virus, qui est devenu la cause première de la pathologie, une analyse générale de l'urine est effectuée. Le patient subit une échographie des organes situés dans le bassin. S'il y a un écoulement de sang pendant la miction, le patient est envoyé pour une urographie excrétrice. Un examen cytologique de l'urine et une cystoscopie sont effectués. Si un cancer est suspecté, des tests pour les marqueurs tumoraux et la tomodensitométrie sont prescrits. Après avoir passé toutes les études et posé un diagnostic, le spécialiste prescrit le traitement nécessaire pour la vessie.

Traitement pour femmes et hommes

Dans la plupart des cas, des médicaments et un régime spécial sont indiqués. Compte tenu des caractéristiques de la maladie, du degré de dommages et des symptômes, une thérapie individuelle est choisie. Tout d'abord, l'élimination du foyer infectieux de la maladie est effectuée. Il est recommandé de traiter la vessie avec des médicaments antibactériens qui affectent la cause profonde de la maladie. Les signes de maladie de la vessie sont éliminés avec les antispasmodiques et la phytothérapie. À la maison, il est recommandé de prendre des diurétiques qui rétablissent l'écoulement normal de l'urine..

Si une tumeur maligne est détectée, des complications, une rupture de l'organe interne et d'autres difficultés sont survenues, une intervention chirurgicale est indiquée. Les médecins effectuent l'opération de plusieurs manières, en fonction de la gravité de la lésion. La chirurgie est indiquée pour la formation de grosses pierres qui ne peuvent pas être dissoutes ou enlevées naturellement.

Quel médecin traite la vessie

La cystite est une maladie dans laquelle la vessie devient enflammée. Chez les femmes, la maladie survient assez souvent (presque un représentant sur deux de la belle moitié de l'humanité en a souffert au moins une fois dans sa vie). Dix fois moins souvent, mais néanmoins, les hommes souffrent de cystite. Les enfants ne font pas exception..

Signes de cystite

Les signes de cystite sont assez spécifiques et apparaissent brillamment. Ceux-ci incluent, mais ne sont pas limités à:

  • mictions fréquentes, introduisant des corrections graves et désagréables dans la vie d'un patient qui doit maintenant aller aux toilettes presque toutes les 15 minutes;
  • un changement dans l'apparence de l'urine - elle devient trouble, une odeur désagréable peut même apparaître, indiquant un processus négligé;
  • douleur dans la zone au-dessus du pubis (et pas seulement au moment de la miction) - assez souvent, ce symptôme est observé chez les femmes;
  • sensation de brûlure pendant la miction;
  • maux de dos - possibles, mais pas toujours;
  • fièvre, vomissements, nausées - tout cela peut survenir dans certains cas.

Si de telles alarmes se produisent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Premièrement, l'automédication contre la cystite est lourde de nombreuses complications graves. De plus, une maladie complètement différente peut être masquée derrière les symptômes de cette maladie, nécessitant une approche différente.

Cela ressemble à une cystite: qui contacter?

Donc, vous avez un soupçon de cystite. Que faire? Qui contacter? Tout d'abord, cela vaut la peine de visiter un thérapeute. Après avoir analysé les plaintes du patient, il le référera très probablement à un spécialiste qui traite la cystite - un urologue. Une visite chez un gynécologue sera également recommandée pour les femmes, car très souvent parmi les représentants de la moitié de l'humanité, la cause de la maladie est diverses maladies de la région génitale.

Seul un médecin, basé sur un examen approfondi du patient, peut établir un diagnostic précis et prescrire un traitement compétent. En particulier, les procédures de recherche suivantes peuvent être nécessaires pour diagnostiquer la cystite:

  • test sanguin général - cette étude sur la cystite n'est pas assez informative, avec elle, vous ne pouvez confirmer que la présence d'un processus inflammatoire dans le corps;
  • analyse d'urine - l'analyse la plus importante pour le diagnostic des maladies du système génito-urinaire; avec la cystite, même l'apparence et l'odeur de l'urine changent, le niveau de leucocytes y augmente et des globules rouges peuvent apparaître;
  • analyse d'urine selon Nechiporenko - cette analyse de la portion moyenne d'urine est prescrite en cas d'écarts dans l'analyse générale de l'urine; il vous permet de clarifier l'état des organes du système génito-urinaire;
  • tests rapides (bandelettes) - méthodes de recherche modernes qui peuvent détecter les nitrites dans l'urine (formés sous l'influence de la flore pathogène), ainsi que déterminer le niveau de protéines et de globules blancs;
  • Ultrason
  • culture d'urine;
  • cystoscopie - lorsque l'urètre et la vessie sont visualisés à l'aide d'un appareil spécial - un cystoscope; cependant, la procédure, en raison de son caractère invasif et de sa capacité à déclencher la propagation de l'infection, est interdite en cas de processus aigu.

Comment les médecins traitent la cystite?

Après avoir écouté les histoires d'amis sur la façon dont les médecins traitaient la cystite, les patients commencent souvent à prendre eux-mêmes des antibiotiques et d'autres médicaments. Et, en effet, en règle générale, les symptômes disparaissent assez rapidement. Cependant, une telle automédication sans la supervision d'un urologue spécialisé

dans la plupart des cas, cela conduit simplement au fait que la maladie devient une forme chronique latente. Le traitement à ce stade sera plus long et plus difficile. Et à la fin, les patients indépendants devront toujours se tourner vers un médecin, car toute hypothermie et affaiblissement de l'immunité dans ce cas serviront de déclencheur pour exacerber la maladie et provoquer des symptômes douloureux.

Ainsi, le traitement de la cystite doit être effectué par un urologue. En règle générale, dans les cas où la maladie cause des inconvénients importants au patient, le spécialiste prescrit des antibiotiques et des sulfonamides, qui diffèrent dans un très large spectre d'action, sans attendre les résultats des tests. Une fois les résultats prêts, le médecin a la possibilité d'ajuster le traitement pour le rendre plus ciblé et ciblé. Pour soulager la douleur, on peut prescrire au patient des médicaments tels que, par exemple, Monural ou Sedural. Dans certains cas (rares et graves), une intervention chirurgicale est nécessaire..

Les mesures suivantes facilitent l'état du patient atteint de cystite et contribuent à une récupération rapide:

  • procédures thermiques - chaleur sèche, bains chauds et compresses - tout cela peut considérablement soulager l'état du patient, sans être un traitement;
  • consommation excessive d'alcool - cela aide à éliminer les agents pathogènes de la vessie;
  • repos et repos au lit (si possible);
  • exclusion du régime alimentaire des aliments gras, salés, épicés, frits, ainsi que de l'alcool;
  • l'utilisation de canneberges (de préférence sous forme de boisson aux fruits);
  • l'utilisation d'infusion de busserole, de prêle, de feuilles d'airelle (à condition qu'il n'y ait pas de réaction allergique aux ingrédients).

Souvent, la cystite s'aggrave précisément chez la femme enceinte. Lorsqu'elles détectent les premiers signes de la maladie, elles doivent d'urgence consulter un médecin, car le traitement des femmes pendant la période de mise au monde a ses propres caractéristiques. Tout d'abord, il est hautement indésirable pour ces patients de prendre des antibiotiques. Heureusement, en médecine moderne, il existe de nombreuses méthodes qui vous permettent de traiter les femmes enceintes sans nuire au fœtus. Tout d'abord, il s'agit de mesures de renforcement de l'immunité et d'instillation vésicale..

En règle générale, avec un traitement approprié et l'exécution de toutes les ordonnances, la cystite disparaît dans les 10 jours. La prévision dans ce cas est très favorable. Cependant, une maladie qui n'est souvent pas prise au sérieux en raison de sa prévalence, sans surveillance appropriée par les médecins, peut entraîner de graves complications telles que la cystite interstitielle (dans laquelle le processus inflammatoire affecte également la couche musculaire de la vessie, à la suite de laquelle le corps se contracte, ce qui peut nécessiter une transplantation), une pyélonéphrite (inflammation des reins) ou une hématurie (saignement, qui dans les cas graves peut même nécessiter une transfusion sanguine).

Est-il possible de guérir soi-même la cystite?

La cystite est une pathologie plutôt insidieuse qui, en l'absence de traitement adéquat, peut prendre une forme chronique, lourde de conséquences assez graves. Par conséquent, lorsque des symptômes caractéristiques de l'inflammation se produisent, vous ne devez pas retarder la visite chez le médecin. Après avoir réussi les tests, on saura quel pathogène a provoqué le développement de la maladie et comment y faire face. Et puis, avec le strict respect des recommandations médicales, dans une semaine, il sera possible de guérir la cystite à la maison.

Maladie de la vessie: symptômes et traitement

L'inflammation de la vessie nécessite un appel obligatoire et urgent à un spécialiste. Mais beaucoup de gens ont une idée très vague de ce qu'il faut faire avec la cystite: à quel médecin s'adresser et si un médecin a suffisamment d'examen?

Quel médecin dois-je contacter pour une cystite? Thérapeute

La maladie qu’une personne rencontre pour la première fois peut dérouter qui que ce soit: il est souvent impossible de déterminer de manière indépendante la cause correcte des symptômes.

Dans ce cas, les adultes sont invités à consulter le thérapeute et les enfants doivent être emmenés chez le pédiatre. Sur la base des plaintes, le médecin orientera un spécialiste et vous indiquera comment se comporter la première fois afin de faciliter l'évolution de la maladie avant la nomination d'un traitement adapté.

En règle générale, le thérapeute (ou le pédiatre) présente les symptômes suivants:

  • crampes en urinant;
  • douleur constante dans le bas-ventre;
  • sang, mucus et autres excrétions dans l'urine, un changement dans son odeur;
  • mictions fréquentes, surtout la nuit;
  • température légèrement élevée, faiblesse générale.

N'importe lequel de ces signes peut indiquer non seulement une cystite, mais aussi d'autres maladies. Souvent, les patients souffrent d'urolithiase ou d'urétrite (inflammation de l'urètre). Les femmes souffrent également souvent de problèmes rénaux, tandis que chez les hommes, la prostate est très vulnérable. Ces affections peuvent «se cacher» derrière les symptômes de la cystite, ou simplement la compléter. Le diagnostic final est posé après un examen complet.

Quel médecin devrais-je consulter pour une cystite? Urologue

Beaucoup croient qu'un urologue est un médecin exclusivement masculin. Cette opinion est erronée: le médecin peut travailler avec des hommes et des femmes ou des enfants. Les urologues se spécialisent dans le traitement des maladies du système génito-urinaire - la cystite se réfère également à ces maladies..

Le plus souvent, le thérapeute envoie le patient à l'urologue. Certaines filles sont timides devant ce médecin, car elles ont peur d'un examen similaire à la gynécologie. Mais dans la plupart des cas, l'expérience est vaine: l'inflammation de la vessie est principalement déterminée par les symptômes et les résultats des tests - presque toujours, cela suffit pour poser un diagnostic. Bien que la chaise gynécologique du bureau soit nécessairement là.
Habituellement, un urologue prescrit une ou plusieurs manipulations à partir de la liste suivante:

  1. Échographie de la vessie et des reins; un examen de la prostate peut également être indiqué pour les hommes.
  2. Analyses générales d'urine et de sang.
  3. Urine de Baksev.
  4. Analyse d'urine pour la biochimie.
  5. Uroflowmetry (caractérisation du flux d'urine).
  6. Cystoscopie (examen de la vessie à l'aide d'un endoscope).

Grâce à la recherche, le médecin obtient une image complète de l'état du patient. Si nécessaire, l'urologue palpe également les reins, l'abdomen et chez les hommes les organes génitaux. Des tests de dépistage des maladies sexuellement transmissibles sont parfois recommandés..

Un urologue peut prescrire au patient un traitement à part entière, impliquant souvent des antibiotiques. Mais presque toujours, le médecin conseille au patient de consulter un certain nombre de spécialistes pour exclure la probabilité d'autres affections.

Avec la cystite, à quel médecin dois-je m'adresser? Gynécologue

Chez la femme, les organes génitaux sont examinés par un gynécologue. Si une fille tombe malade, elle est envoyée à un spécialiste des enfants.

Une visite chez le gynécologue se justifie par le fait que souvent la cystite est provoquée:

  • candidose génitale;
  • vaginose bactérienne;
  • chlamydia
  • gonorrhée et autres maladies du système reproducteur.

Le gynécologue doit effectuer un diagnostic complet pour exclure ou confirmer la présence des problèmes ci-dessus. Sans élimination des maladies génitales, la cystite reviendra constamment..

L'examen gynécologique est principalement effectué par:

  • inspection dans le fauteuil;
  • diffamer;
  • échographie transvaginale.

Comme un urologue, un gynécologue peut recommander au patient de passer des tests pour les infections sexuellement transmissibles. Avec des résultats positifs, une femme devra consulter un vénéréologue.

Parfois, la cystite se développe dans un contexte de malposition congénitale de l'urètre par rapport au vagin. Dans ce cas, les exacerbations dérangeront la femme après chaque contact intime. La seule façon de résoudre le problème est la chirurgie..

Avec la cystite, quel médecin dois-je contacter? Néphrologue

La vessie est étroitement associée aux reins. Par conséquent, l'examen par un néphrologue ne sera pas superflu, surtout si le patient observe les symptômes suivants:

  1. Douleur dans la région lombaire de gravité variable.
  2. Augmentation significative de la température.
  3. Malaise général.

Ces signes indiquent que l'infection s'est élevée aux reins et a provoqué leur inflammation. Bien que cela se produise parfois dans l'autre sens: la pyélonéphrite devient la cause de la cystite. Dans tous les cas, vous devez vous battre avec les deux pathologies.

  • palpe les reins;
  • prescrit des analyses d'urine et de sang;
  • envoie à une échographie des reins, si cela n'a pas été fait auparavant.

Il est nécessaire de traiter à la fois la vessie et les reins, car ces organes se "tirent" l'un sur l'autre. Il est très important de ne pas trop refroidir: la cystite et la pyélonéphrite surviennent presque toujours dans le contexte de gel du corps.

Si le processus inflammatoire s'est transformé en une forme chronique, il est logique de consulter également un spécialiste des maladies infectieuses et un immunologiste.

Au moment de décider à quel médecin s'adresser pour une cystite, l'essentiel est de ne pas hésiter à visiter. La maladie «fraîche» est beaucoup plus facile à traiter qu'une maladie négligée.

Beaucoup de filles ont rencontré une maladie telle que la cystite. Malheureusement, tout le monde ne sait pas quel médecin traite cette maladie chez les femmes. Nous déterminerons quel médecin doit être consulté si vous vous suspectez de cette maladie..

Référence rapide

Avant de savoir qui traite la cystite chez les femmes, il est nécessaire de connaître les symptômes de cette maladie. Beaucoup de femmes qui vont voir un médecin se trompent sur le diagnostic. Très probablement, vous avez une cystite si les symptômes suivants sont présents:

  • L'envie constante d'aller "un peu".
  • Douleur dans le bas-ventre irradiant vers les lombaires.
  • La température est montée au dessus de 37.
  • Urine rosâtre - du sang peut être présent.
  • Frissons et courbatures.
  • Cette condition persiste pendant plus d'une journée, aucun médicament pour les reins n'aide..

Vous devez savoir que la cystite est une maladie bactérienne. Avec elle, l'inflammation de la vessie se produit à travers l'urètre. D'où l'envie d'uriner et la douleur. Vous ne devez pas prendre de médicaments graves (antibiotiques, par exemple) par vous-même si vous n'êtes pas sûr d'avoir cette maladie.

Quel médecin dois-je traiter avec une cystite??

Cette question est posée par chaque femme qui a rencontré cette maladie pour la première fois. D'une part, les filles sont habituées au fait que le gynécologue s'occupe de la question des lieux intimes. D'autre part, le thérapeute peut également guérir l'inflammation. Ce médecin a une formation approfondie dans tous les domaines de la médecine. S'il décide que vous devez être examiné par un spécialiste avec un objectif étroit, il vous enverra chez lui. Dans le cas où le thérapeute diagnostique chez vous une cystite, quel médecin traite cette maladie chez la femme, il vous le dira. Peut-être que le processus inflammatoire n'est pas si fort et qu'il peut être éliminé par le thérapeute.

Comment un gynécologue vous aidera-t-il?

On sait que ce médecin ne s'occupe que du système reproducteur. L'urètre et la vessie n'en font pas partie. Cependant, étant venu au rendez-vous du gynécologue et lui parlant des symptômes qui vous dérangent, vous recevrez une aide qualifiée. Le médecin pourra vous adresser une référence au bon spécialiste et vous fournir les premiers soins. Vous vous trompez peut-être dans vos hypothèses. Le médecin procédera à un examen gynécologique sur le fauteuil, prendra des frottis. Symptômes très similaires dans la colite et certaines maladies sexuellement transmissibles. Par exemple, avec la trichomonase, elle coupe beaucoup dans l'urètre, entraîne «un peu», des démangeaisons et des brûlures se font sentir. Le gynécologue pourra déterminer si vous avez besoin d'un médecin traitant la cystite chez la femme, ou n'est-ce pas son profil.

Dans tous les cas, la femme médecin ne vous laissera pas d'ennuis et pourra vous apporter toute l'assistance possible contre cette maladie..

Néphrologue et urologue

C'est en vain qu'un urologue n'est qu'un médecin de sexe masculin. En effet, les représentants de la moitié la plus forte se tournent vers lui plus souvent. Cependant, il existe un type spécial de ce domaine - la gynécologie urologique. Elle est aux prises avec une maladie comme la cystite. Quel médecin traite cette maladie chez les femmes? L'urologue le plus ordinaire. Seulement femme. Peut-être que la clinique que vous visitez n'aura pas d'urogynécologue spécialisé. Souvent, un wagon spécialisé traite des hommes et des femmes.

Un néphrologue aidera également à faire face à la cystite. Certes, il traite des maladies rénales: pyélonéphrite, urolithiase, inflammation des glandes surrénales et autres troubles similaires. Mais tout le monde sait que les reins et la vessie sont très proches et étroitement dépendants l'un de l'autre. Par conséquent, le néphrologue ne refusera pas votre demande d'aide pour faire face à la douleur et diagnostiquer la maladie..

Chaque fille qui a déjà souffert de cystite veut se débarrasser d'elle dès que possible. Les analgésiques sans traitement nécessaire aident très mal.

Tout médecin traite la cystite de la même manière. Pour commencer, des médicaments antibactériens sont prescrits. Ce sont eux qui éliminent la cause de la maladie. Le plus courant aujourd'hui est Monural. Son avantage sur les autres médicaments similaires est à usage unique. Assez de pilules pour oublier une fois pour toutes la cystite. Cependant, ce n'est pas bon marché.

Les analgésiques ne sont qu'un traitement concomitant et sont prescrits en fonction des symptômes. Si une fille ne peut tolérer de fortes douleurs et des brûlures, elle peut les accepter.

Les antispasmodiques seront utiles. Les plus célèbres sont Noshpa et Papaverin. Le médecin les prescrira si nécessaire pour arrêter les crampes.

Dans les premiers stades de la cystite, lorsque l'inflammation n'est pas si forte, les infusions à base de plantes aideront. Kanefron est très populaire.

Autotraitement

Le médecin qui traite la cystite chez la femme sait quels médicaments conviennent à chaque personne malade. Cependant, toutes les filles ne courent pas à la réception au premier signe. Beaucoup essaient de se débarrasser de cette maladie par leurs propres moyens. Malheureusement, cela ne mène pas toujours à un résultat positif. Les filles se réchauffent dans des bains chauds, pendant lesquelles elles se sentent mieux pendant un certain temps. Mais cela peut être très dangereux: vous ne pouvez pas réchauffer l'inflammation! Vous pouvez prendre des bains chauds avec des infusions de camomille ou de calendula. Ils facilitent l'évolution de la maladie, mais ne peuvent pas la guérir complètement. Si vous "étouffez" les premiers symptômes de la cystite, vous pouvez la traduire en une forme chronique. Dans ce cas, même avec un petit rhume, vous ressentirez une exacerbation de cette maladie..

De même, ne prenez pas d'antibiotiques eux-mêmes, non destinés au traitement du système génito-urinaire. Ces médicaments peuvent être encore plus nocifs..

Vous ne devez pas tarder à consulter un médecin, même si vous ne savez pas quel spécialiste contacter. Tout d'abord, consultez un thérapeute ou un gynécologue, puis vous agirez en fonction de la situation.

Grossesse et cystite

Souvent, les femmes sont confrontées à cette maladie, étant en position. Au cours de cette période, de nombreuses maladies chroniques s'aggravent et de nouvelles apparaissent, car l'immunité fonctionne pour deux. Dans cette situation, la fille doit immédiatement consulter son gynécologue. C'est ce médecin qui déterminera le danger de la maladie de la mère pour l'enfant. Si nécessaire, le médecin vous enverra chez un urologue ou un néphrologue.

Le gynécologue vous enverra une analyse d'urine et vous prescrira une échographie de la vessie. Pendant la grossesse, toute inflammation est assez dangereuse et ne vaut donc pas la peine de retarder le traitement. Les médicaments antibactériens ne seront recommandés par le médecin que si la maladie ne répond à aucun autre traitement..

Soyez attentif à votre santé, pas seulement en position. Quel que soit le médecin que vous contactez, vous recevrez les premiers soins et, si nécessaire, vous serez référé à un spécialiste spécialisé qui diagnostiquera et soignera la cystite. Quel médecin traite cette maladie chez les femmes, vous savez maintenant.

La cystite est non seulement une maladie désagréable, mais aussi dangereuse, qui se manifeste souvent chez les filles et les femmes en âge de procréer.

La pathologie est un processus inflammatoire qui se produit dans la vessie..

Les bactéries pathogènes peuvent agir comme provocateurs. Parmi les agents pathogènes les plus actifs et les plus courants du processus infectieux, les staphylocoques et les streptocoques sont isolés, souvent les agents pathogènes sont les gonocoques et Escherichia coli.

Si la cystite se manifeste chez un enfant, une visite chez le médecin ne doit pas être différée. Le processus infectieux dans le corps de l'enfant se développe très rapidement et les conséquences peuvent être irréversibles. En fonction de la cause de la cystite, le médecin sélectionnera le médicament nécessaire.

Pour le traitement, des antibiotiques à large spectre sont utilisés, qui doivent être pris à des doses recommandées par des spécialistes..

L'inflammation de la vessie peut être diagnostiquée chez l'homme, mais les femmes, en raison des caractéristiques anatomiques de la structure, sont confrontées à une pathologie plusieurs fois plus souvent.

Une réponse doit être donnée à la question de savoir quel médecin traite la cystite chez la femme et quel spécialiste doit être consulté en premier..

Dans quels cas, il est impossible de reporter une visite chez le médecin

Avant de décider quel médecin traiter la cystite, vous devez évaluer soigneusement votre propre état. Avec la cystite, les femmes manifestent des symptômes douloureux, surtout si la pathologie se présente sous une forme aiguë. Il est nécessaire de traiter la cystite aiguë, car la maladie a la particularité de devenir rapidement chronique.

Au cours de la pathologie aiguë et lors de l'exacerbation de la forme chronique de l'inflammation, une femme peut ressentir les symptômes suivants:

  • augmentation de la température corporelle;
  • faiblesse persistante;
  • nausée se terminant par un bâillonnement;
  • réduire la douleur pendant la miction;
  • mictions fréquentes avec une petite quantité d'urine;
  • douleurs aux coutures dans le bas-ventre;
  • un changement dans le ton de l'urine (se produit à la suite de l'activité de certains agents pathogènes).

La pathologie chez la femme affecte souvent le système reproducteur et affecte son fonctionnement. Dans certains cas, la maladie peut survenir isolément. Avec la défaite des pathogènes des pathologies vénériennes, la maladie progresse rapidement.

Attention! Les pilules pour la cystite doivent être choisies par un médecin après avoir établi la nature de l'agent pathogène.

En l'absence de l'effet thérapeutique approprié, de nombreux organes du système reproducteur féminin et des organes de la sphère génito-urinaire sont entraînés dans le processus pathologique. Il est impossible d'hésiter avec une cystite, elle doit être traitée immédiatement. Pour un médecin complet, vous devez suivre tous les rendez-vous chez le médecin, une femme doit se rappeler qu'il est impossible de se débarrasser de la cystite sans agents antibactériens. Le refus du traitement peut entraîner de graves problèmes, jusqu'à la propagation de la maladie aux organes de l'appareil reproducteur et l'infertilité.

Quel médecin dois-je contacter pour une cystite

Avec la cystite, quel médecin la femme va-t-elle consulter? Peu de gens peuvent répondre à cette question, car la pathologie est assez spécifique et nécessite un effet systémique. Les spécialistes suivants peuvent traiter le traitement de la maladie:

  1. Tout d'abord, vous devez contacter un thérapeute, car il s'agit d'un spécialiste d'un profil large qui aidera à établir la cause de la maladie. Après des tests de laboratoire, le médecin déterminera l'agent causal de l'inflammation de la vessie et prescrira un traitement à la femme. Dans certains cas, la compétence du thérapeute peut ne pas être suffisante et alors l'intervention de spécialistes étroits est requise. Si vous soupçonnez une cystite chez les enfants, vous devez consulter un pédiatre. Le médecin orientera vers des tests basés sur les résultats qui peuvent être utilisés pour évaluer la probabilité de pathologie..
  2. Lorsqu'elle pense à quel médecin consulter en cas d'inflammation de la vessie, une femme néglige souvent un urologue. Il est généralement admis qu'il s'agit d'un médecin de sexe masculin, mais un spécialiste de sa pratique doit souvent traiter toutes sortes de problèmes féminins. Le concept global d'urologie recouvre une science qui traite du traitement des pathologies du système reproducteur masculin et du système urinaire des deux sexes. Par conséquent, nous pouvons conclure qu'un tel médecin pourra choisir des médicaments et guérir la cystite.
  3. Qui traite l'inflammation chez les femmes est un gynécologue, et c'est ce spécialiste qui est souvent le maillon le plus fondamental du processus de traitement. L'accès en temps opportun à un gynécologue aidera à prévenir le développement de pathologies de la sphère reproductive et des maladies gynécologiques chroniques.

Le médecin traitant peut être un néphrologue, mais le plus souvent, c'est le thérapeute et le gynécologue qui choisissent la méthode d'exposition pour éliminer le processus inflammatoire chez une femme atteinte de cystite..

Qui une femme doit-elle contacter en premier - peu importe, en tout cas, un représentant de l'une des spécialités énumérées aidera à choisir le bon traitement. La tâche principale de la fille n'est pas d'hésiter, mais de consulter un médecin en temps opportun.

Méthodes pour éliminer la maladie

Quel que soit le médecin consulté par une femme, le schéma thérapeutique sera le même.

Tout d'abord, la fille sera invitée à passer des tests pour déterminer avec précision l'agent pathogène. Parmi les méthodes d'examen les plus courantes figurent:

  • test sanguin;
  • Analyse d'urine;
  • recherche de la présence de maladies sexuellement transmissibles;
  • semer un biomatériau pour déterminer l'agent pathogène.

Après avoir déterminé l'agent causal de la cystite, un spécialiste pourra choisir le remède nécessaire. La méthode de traitement implique l'utilisation;

  • des agents antimicrobiens;
  • formulations antivirales;
  • médicaments antibactériens.

La liste des recommandations générales des médecins est la suivante:

  • hygiène approfondie des organes génitaux après la miction et les selles;
  • les douches vaginales sont indiquées (avec la propagation du processus pathologique);
  • refus d'intimité pendant la durée de la thérapie;
  • forte consommation d'alcool pour accélérer le processus d'élimination des produits de décomposition;
  • suivre un régime.

Recommandations

Souvent avec une cystite, les filles ressentent une douleur intense dans le bas-ventre, qui s'intensifie avant d'uriner. La manifestation d'un tel symptôme doit être signalée au médecin, puis le médecin pourra recommander l'analgésique le plus efficace et le plus sûr, ce qui n'affectera pas l'efficacité de l'antibiotique.

Au cours du traitement, l'utilisation de médicaments pour prévenir le développement de la dysbiose est indiquée, cette recommandation est associée à l'effet négatif des antibiotiques sur les intestins.

La durée du traitement varie considérablement en fonction de l’état de santé du patient. Dans les cas avancés, le traitement de l'inflammation de la vessie a lieu dans un hôpital.

Afin d'éviter l'hospitalisation, vous devez consulter un médecin dès les premiers symptômes de la maladie.

La cystite est une lésion infectieuse et inflammatoire de la vessie. Que faire lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent? Quel médecin traite la cystite et peut fournir des soins qualifiés?

Signes de cystite

La cystite est l'une des maladies les plus courantes chez le beau sexe. Selon les statistiques, une femme sur deux au moins une fois dans sa vie a souffert des manifestations de cette maladie. Les signes de cystite sont très spécifiques et il ne sera pas difficile de les reconnaître:

  • mictions fréquentes (jusqu'à 4 à 6 fois par heure);
  • douleur, douleur, brûlure pendant la miction;
  • douleur au pubis;
  • fièvre (au stade aigu de la maladie).

Chez de nombreuses femmes, la cystite s'accompagne d'une inflammation du vagin et du col de l'utérus. Dans cette situation, des signes d'infection génitale rejoignent les symptômes des lésions de la vessie. Démangeaisons dans le vagin, écoulement purulent abondant - ce sont les manifestations les plus courantes du processus inflammatoire de la région génitale. Le traitement de la cystite dans ce cas doit être complet, en tenant compte de toutes les pathologies concomitantes et des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Lorsque les premiers symptômes de la cystite apparaissent, vous devez absolument consulter un médecin. Malheureusement, toutes les femmes ne s'en souviennent pas. Beaucoup de femmes préfèrent être traitées à la maison, perdant ainsi un temps précieux. Qui dois-je contacter en cas de crise de cystite?

Quel médecin peut vous aider?

Lorsque les premiers symptômes de la cystite apparaissent, une femme doit obtenir un rendez-vous avec un urologue. Ce spécialiste est impliqué dans le diagnostic et le traitement des maladies du système urinaire. L'urètre, la vessie, les uretères et les reins sont tous sous la surveillance d'un urologue. Comment ce spécialiste peut-il vous aider??

Lors de la première visite, le médecin découvrira sûrement auprès de la femme tous les symptômes de la maladie. Il est très important de ne rien cacher au médecin et de lui parler de toutes les plaintes. Il n'y a pas de sujets honteux ou interdits dans une conversation avec un urologue. Le médecin doit savoir tout ce qui dérange le patient - la seule façon de poser un diagnostic et de prescrire le bon traitement.

Après examen et interrogatoire, l'urologue proposera à la femme de subir un examen:

  • analyse générale de l'urine;
  • tests d'urine spéciaux;
  • analyse des infections urogénitales;
  • Échographie de la vessie;
  • Échographie des reins (selon les indications);
  • cystoscopie.

Qui d'autre une femme peut-elle contacter lorsque les premiers signes de cystite apparaissent? Beaucoup de femmes, ayant ressenti de la douleur et une sensation de brûlure pendant la miction, essaient de prendre rendez-vous avec un gynécologue. Cette tactique est-elle vraie?

Une femme médecin, bien sûr, peut donner ses recommandations. Souvent, un urologue envoie son patient chez un gynécologue pour exclure les maladies concomitantes de la région génitale. Cependant, tout d'abord, une femme doit consulter un urologue et ensuite seulement tous les autres spécialistes. Un médecin spécialisé devrait être impliqué dans le traitement des maladies de la vessie, et le gynécologue n'est pas un tel spécialiste.

Comment un médecin peut-il aider??

Après avoir reçu les résultats de l'examen, la femme devra à nouveau consulter l'urologue. Quel traitement un médecin peut-il prescrire?

Habituellement, les antibiotiques sont prescrits après avoir reçu les résultats d'une analyse d'urine. La sélection des médicaments est effectuée en tenant compte des bactéries - pathogènes détectées de la maladie. Si la cystite survient sous une forme aiguë et qu'il n'y a pas de temps pour attendre la culture d'urine, le médecin peut prescrire des antibiotiques à large spectre.

Dans le traitement de la cystite, une grande attention est accordée aux plantes médicinales. Les remèdes à base de plantes améliorent l'écoulement de l'urine, soulagent l'inflammation et accélèrent le processus de guérison. Vous pouvez utiliser des remèdes à base de plantes pour prévenir la cystite.

Les médicaments antispasmodiques sont utilisés pour soulager rapidement la douleur. Ces médicaments éliminent les spasmes des muscles de la vessie et améliorent l'écoulement de l'urine. Les antispasmodiques ne sont utilisés que dans la phase aiguë de la maladie..

Pour le traitement de la cystite chronique chez la femme, des agents augmentant les défenses de l'organisme sont activement utilisés. Si l'inflammation de la vessie est devenue latente, il convient également d'envisager l'utilisation d'immunomodulateurs.

La cystite comme occasion de consulter un médecin

Dans la plupart des cas, la cystite non compliquée chez la femme peut être guérie à la maison en un temps assez court. Toute thérapie doit être effectuée sous la supervision d'un urologue. Il n'est pas recommandé de prendre des antibiotiques ou d'autres médicaments sans ordonnance d'un médecin.!

Dans quels cas vous devez contacter un urologue immédiatement?

  • les symptômes de la cystite ne disparaissent pas après 3 jours de traitement;
  • la maladie survient avec une température corporelle élevée;
  • la cystite s'accompagne de maux de dos sévères;
  • il y a un mélange de sang dans l'urine;
  • l'inflammation de la vessie se produit pendant la grossesse;
  • il y a une réaction indésirable à l'utilisation de médicaments.

N'importe laquelle de ces situations peut indiquer le développement de complications graves. Une assistance médicale doit être fournie dès que possible. Dans un état grave du patient, vous pouvez appeler l'équipe d'ambulance à domicile.