Principal

Pyélonéphrite

Les coliques rénales sont une urgence. Soulagement de la douleur pour les coliques rénales

La plupart des maux prennent une personne par surprise. Face à l'une ou l'autre symptomatologie, les gens agissent souvent intuitivement. Souvent, ce qui complique l'évolution de la maladie. L'urrolithiase nécessite une attention accrue. Surtout lors d'une attaque appelée colique rénale. Les soins d'urgence sont la seule solution raisonnable. Après tout, la douleur tombe sur le patient avec une force telle qu'il est absolument impossible de la supporter. Il est impératif que le patient soit à côté du patient qui sait comment soulager sa souffrance, qui a provoqué des coliques rénales, comment soulager la douleur. Il convient de rappeler quelles actions dans ce cas sont inacceptables.

Causes d'occurrence

L'une des sensations les plus fortes d'une personne est la colique rénale. Les soins d'urgence doivent être appelés immédiatement. Une douleur aiguë et coupante se produit dans la région lombaire. La principale cause de symptômes désagréables est une violation de la sortie d'urine du rein. Les pierres qui bloquent les conduits ou une tumeur qui comprime les voies ci-dessus de l'extérieur peuvent provoquer des problèmes..

Les affections suivantes peuvent provoquer une crise de coliques rénales:

  • maladie de la lithiase urinaire;
  • tumeurs rénales;
  • pyélonéphrite;
  • tuberculose rénale;
  • maladies de la cavité rétropéritonéale (paranéphrite);
  • lésion rénale;
  • maladies gynécologiques (ovarite, salpingite, annexite).

Symptômes d'une attaque

Le principal signe de colique rénale est une douleur dans la région lombaire. Cela peut se produire après avoir couru, marché, soulevé des poids, fait du vélo, de la moto. Souvent, une attaque se manifeste sans raison apparente. Les sensations de douleur surviennent rapidement et augmentent rapidement. Ils se sont propagés dans le haut de l'abdomen, couvrant la vessie et l'uretère. Chez les hommes, ils atteignent souvent les parties génitales. Les symptômes des coliques rénales chez les femmes sont parfois ressentis dans le périnée, redonnant à la cuisse.

Chaque cas individuel peut être caractérisé par l'un des signes suivants:

  • mictions fréquentes, se terminant par une douleur tranchante;
  • la présence de caillots sanguins dans l'urine;
  • augmentation de la pression (artérielle);
  • étourdissements, nausées, vomissements;
  • envie de déféquer;
  • augmentation de la température, si l'attaque est provoquée par une pyélonéphrite, jusqu'à 39 degrés.

La durée de l'attaque peut varier considérablement. Dans la plupart des cas, cela prend 10 à 12 heures. Parfois, ses manifestations se prolongent pendant plusieurs jours, donnant au patient de petites pauses.

Une cause fréquente d'une attaque chez les femmes

Non seulement les sources ci-dessus peuvent provoquer une gêne désagréable. Les symptômes des coliques rénales chez les femmes sont parfois provoqués par un certain nombre de caractéristiques physiologiques. Les filles à risque recherchent l'harmonie.

Les reins sont situés dans la couche de graisse rétropéritonéale, qui maintient leur position correcte. S'il y a peu ou pas de graisse, alors l'organe devient "errant". Dans ce cas, le rein peut tomber assez bas, tout en provoquant une courbure de l'uretère. En conséquence, une douleur rénale se manifestera. Le plus souvent, une «chute» de l'organe droit est observée, car le foie exerce une pression sur lui.

Maladies avec des symptômes similaires

Parfois, une attaque peut se produire non standard. En cas de doute sur le diagnostic correct, consultez un spécialiste. Souvent, les symptômes peuvent caractériser d'autres maladies, tout en se manifestant par des coliques rénales. Les soins d'urgence diagnostiquent correctement la maladie et beaucoup plus rapidement fourniront au patient le soulagement nécessaire.

Soyez très prudent, car les symptômes des maladies suivantes sont souvent confondus avec une attaque de coliques rénales:

  • une occlusion intestinale;
  • appendicite aiguë;
  • grossesse extra-utérine;
  • Salpingo-ovarite au stade aigu;
  • dommages aux racines lombaires et sacrées (radiculite);
  • colique hépatique (biliaire);
  • inflammation pancréatique aiguë;
  • mal de dos - lumbago;
  • ulcère d'estomac perforé.

Si le diagnostic des symptômes cause des difficultés aux médecins, le patient sera conduit au service d'urologie. Ne vous engagez pas dans l'autodiagnostic, car la santé humaine est en jeu.

Caractéristiques d'une attaque chez les enfants

Les coliques rénales peuvent survenir non seulement chez les adultes. Parfois, ce phénomène se produit chez les enfants. Une attaque s'accompagne de douleurs localisées au niveau du nombril. Des vomissements se produisent. Les enfants sont très agités, pleurent constamment. La durée de l'attaque dure environ 20 minutes. Une augmentation de la température peut être observée, généralement dans la plage de 37,2 à 37,3 C.

Attaque chez les femmes enceintes

La principale source de l'état pathologique est la pyélonéphrite chronique au stade aigu ou la lithiase urinaire. Les sensations désagréables sont généralement localisées dans le côté droit. Souvent, la douleur se propage aux organes génitaux et à la cuisse.

Sans échec, une assistance qualifiée pour les coliques rénales est requise. Après tout, cela peut souvent provoquer une naissance prématurée. Dans ce cas, ne prenez pas de mesures indépendantes. Appel d'urgence urgent requis.

Premiers secours

Assurez-vous uniquement que les symptômes sont causés par la lithiase urinaire de manière fiable, prenez des mesures. Si de telles manifestations sont vraiment des coliques rénales, comment soulager la douleur? Après avoir appelé l'équipe d'ambulance, il est nécessaire de prendre les mesures appropriées pour soulager l'état du patient.

Placer le patient dans un bain chaud (38-40 degrés). L'eau doit être telle que le patient souffrant puisse y résister. La littérature de référence sur l'urologie indique que 10 à 20 minutes suffisent. Un bain chaud peut soulager les spasmes des muscles des uretères. Ainsi, il facilite le passage de la pierre.

Il faut comprendre qu'en raison de diverses maladies (cardiovasculaires, cutanées), un bain chaud peut être contre-indiqué au patient. Et si une telle personne a des coliques rénales? Comment soulager la douleur dans ce cas? Un coussin chauffant ordinaire vient à la rescousse. Mettez-le sur la zone du rein endommagé. Les procédures thermiques sont le meilleur moyen de faire face aux attaques d'urolithiase. Ils sont également utilisés dans un hôpital.

Il est très important de se rappeler que la procédure ci-dessus est utilisée uniquement pour les coliques rénales. Si la douleur est provoquée par une inflammation aiguë de l'organe péritonéal, les manipulations thermiques sont strictement interdites. Tout réchauffement entraînera une progression rapide de la maladie.

Analgésiques

Les premiers soins comprennent la prise de médicaments. Médicaments recommandés pour les coliques rénales:

Ils aideront sans aucun doute à faire face à la douleur et, il convient de le noter, pas pire que les analgésiques. Ce dernier, avec une maladie, doit être pris avec beaucoup de soin.

Antidouleurs pour coliques rénales:

Mais rappelez-vous que la prise d'analgésiques peut jouer une blague très cruelle. Dans le cas où la douleur n'est pas causée par une lithiase urinaire, il devient très difficile de diagnostiquer la véritable cause. La clinique de la maladie due aux effets des analgésiques est très tachée.

Parfois, une maladie assez grave peut être diagnostiquée chez un patient, nécessitant une intervention chirurgicale immédiate. Si le patient a reçu une bonne dose d'analgésique, l'équipe d'ambulance peut être dans une position difficile et ne pourra pas diagnostiquer la cause de sa souffrance.

Qui est hospitalisé

Dans la plupart des cas, en cas de coliques rénales, les soins d'urgence peuvent arrêter l'attaque. La pierre se déplace dans la vessie, d'où elle est naturellement excrétée. Le patient est soulagé de la douleur. Son état rebondit rapidement.

Si la taille de la pierre est grande (plus de 8-10 mm), elle ne peut pas sortir indépendamment par l'uretère. Dans ce cas, le patient a de nouvelles attaques, l'une après l'autre. Le séjour du patient à l'hôpital sous la supervision de médecins devient pertinent.

L'hospitalisation est obligatoire pour les patients qui ont:

  1. Ne pas transmettre de douleur après avoir pris des préparations pharmacologiques. Cela indique un cours sévère de l'attaque. Ou sur une maladie complètement différente.
  2. Arrêt de la miction. Dans ce cas, on peut parler d'un blocage complet des pistes. Ce phénomène est lourd de mort rénale..
  3. La survenue de douleurs bilatérales.
  4. Un rein. Ces analgésiques sont strictement contre-indiqués. Après tout, une diminution de la fonctionnalité rénale, même légère, peut provoquer le développement d'une maladie grave. Ne tentez pas le destin, car la conséquence peut être une insuffisance rénale.

Les patients qui n'ont pas besoin d'être hospitalisés restent à domicile et reçoivent toutes les recommandations nécessaires pour un meilleur soulagement de la maladie. On conseille aux patients une paix totale. Des procédures thermiques sont prescrites. Un régime approprié pour les coliques rénales est recommandé. Un contrôle strict du processus de miction devient nécessaire. Le patient doit respecter l'hygiène personnelle. Les médecins conseillent de collecter l'urine dans un vaisseau spécifique. Cela vous permettra de surveiller les sédiments, ainsi que de contrôler la sortie des pierres.

Recommandations diététiques

Les patients qui ont eu une crise ont besoin d'un régime modéré. Le médecin recommandera certainement au patient quels produits doivent être jetés..

Ainsi, un régime pour les coliques rénales est basé sur les points suivants:

  • Un rejet complet des produits pouvant provoquer une nouvelle attaque. Ce sont des aliments frits et salés, du chocolat, tout type de cacao, du thé.
  • Le régime doit être enrichi de divers types de céréales, salades de légumes et de fruits, soupes végétariennes.
  • Sont exclus du menu les bouillons de viande, diverses saucisses, diverses viandes fumées. Foie et autres plats dont les ingrédients sont à l'intérieur d'animaux sont interdits.
  • Légumes cuits à la vapeur, céréales sont recommandés..
  • N'oubliez pas l'eau. Il est conseillé aux patients de boire environ 3 litres de liquide par jour. Le choix doit être fait en faveur de l'eau douce. Il faut refuser de façon rigide.

Caractéristiques d'un régime pour les calculs rénaux

Un examen complet du patient peut apporter des ajustements importants à son alimentation. Les résultats des analyses vous permettent de diagnostiquer la composition chimique des pierres ou du sable. Conformément aux résultats, le médecin recommandera de prendre en compte certaines des nuances de l'alimentation..

  • La présence d'oxalates dans l'urine oblige le patient à abandonner les produits contenant une grande quantité de calcium et d'acide oxalique. Cette catégorie comprend: salade, tomates, légumineuses, rhubarbe. Il doit être exclu du régime alimentaire: oseille, carottes, betteraves, produits laitiers. Pour enlever les pierres, il est recommandé d'utiliser des poires, des pêches, des concombres, des raisins, des coings, des abricots.
  • La détection des calculs d'urate interdit l'utilisation de fromages, épinards, thé fort, radis. Les produits utiles qui contribuent à l'élevage sont: la pastèque, les fraises, la citrouille, les airelles rouges, le céleri.
  • L'identification des phosphates nécessite l'exclusion du régime alimentaire des produits laitiers et du fromage cottage. Il est recommandé d'ajouter des jus de choucroute, de baies et de bouleau à l'alimentation.

Conclusion

Se diagnostiquer est une tâche très risquée! Les symptômes caractéristiques des coliques rénales peuvent indiquer de nombreuses autres affections. Par conséquent, n'expérimentez pas sur une personne qui a besoin d'aide. Il est préférable d'appeler une ambulance si vous n'êtes pas sûr que ces manifestations sont des coliques rénales. Les soins d'urgence fourniront au patient un diagnostic compétent et un traitement approprié..

Comment soulager la douleur dans les coliques rénales: médicaments et méthodes alternatives

Kalika rénale - un symptôme de diverses pathologies du système urinaire.

Cela peut entraîner de graves complications, il est donc important que les patients connaissent les causes de la pathologie et les méthodes de soins.

La pathologie est diagnostiquée chez les personnes des deux sexes de toute catégorie d'âge et les enfants. C'est plus difficile pour les femmes enceintes.

Informations générales sur la maladie

La colique rénale est un syndrome de douleur paroxystique intense résultant d'une obstruction aiguë de l'uretère ou du bassin de l'organe.

Symptômes dus à une altération de la perméabilité de l'urine dans les parties supérieures des voies excrétoires.

Cette condition provoque une compression des voies, la pression augmente, ce qui entraîne l'apparition d'un gonflement du tissu rénal, un étirement de la capsule de l'organe. Ces mécanismes physiopathologiques se manifestent par des coliques rénales..

Causes d'occurrence

Il peut y avoir de nombreux facteurs provoquants. Ils se présentent comme suit:

  • maladie rénale, le tartre se déplace le long des voies urinaires, puis une obstruction se produit, ce qui entraîne l'apparition de douleurs;
  • pyélonéphrite aiguë ou exacerbation de la forme chronique de la maladie;
  • lésions tumorales des reins;
  • blessures diverses;
  • maladies concomitantes d'autres organes de la cavité pelvienne ou abdominale.

En cas de pathologie, la prédisposition génétique, les facteurs professionnels, la surcharge physique, la prise de certains médicaments et l'augmentation de la perte de liquide sont importants.

La manifestation du tableau clinique

Les patients se plaignent de douleurs aiguës et intenses de nature spastique dans la colonne lombaire. Les symptômes peuvent durer jusqu'à 12 heures..

La douleur peut irradier vers le périnée, le long de l'uretère, dans la zone de l'espace intercostal et la cuisse externe. L'irradiation dépend complètement du mouvement de la pierre le long des voies urinaires.

Les patients auront des plaintes de besoin fréquent d'uriner, dans certaines situations - un acte de défécation. Les processus eux-mêmes sont douloureux.

La quantité de liquide libérée peut être limitée ou totalement absente. Il y a souvent des plaintes de ballonnements et de constipation. Les patients recherchent une position qui aidera à soulager leur état..

Signes chez les enfants

Chez les enfants, en particulier les moins de 10 ans, la douleur se concentre près du nombril. Ils ont souvent des vomissements, de la fièvre. Les enfants deviennent agités.

Symptômes chez les femmes enceintes

Chez les femmes enceintes, la pathologie survient généralement au cours des 3 trimestres, par conséquent, elle est souvent confondue avec un travail qui a commencé. Dans le même temps, les coliques rénales peuvent provoquer une contraction de l'utérus, ce qui peut entraîner un accouchement prématuré. Ce résultat n'est pas souhaitable car il existe un risque de complications..

Méthodes de diagnostic

Lors du diagnostic, le médecin doit recueillir soigneusement l'anamnèse et analyser les plaintes du patient.

Un examen général est effectué avec un examen de palpation de la cavité abdominale, raclant le long de la région lombaire (une douleur indique des maladies des organes urinaires).

Des méthodes de diagnostic en laboratoire sont prescrites - analyses sanguines générales et biochimiques, analyse générale de l'urine et méthode Nechiporenko.

Les patients subissent des études instrumentales - radiographie, échographie de la cavité abdominale et du bassin, urographie. Dans les situations les plus difficiles, l'imagerie par résonance magnétique ou calculée peut être prescrite, ainsi que la laparoscopie diagnostique.

Toutes les méthodes sont nécessaires pour établir la cause exacte de la colique rénale. Le diagnostic différentiel est effectué avec diverses maladies du tube digestif (appendicite, cholécystite et autres) et du bassin (annexite, grossesse extra-utérine), des organes du système cardiovasculaire (crise cardiaque), une hernie de la colonne vertébrale et une névralgie intercostale.

Quand appeler une ambulance

Un appel d'ambulance est nécessaire dans certaines situations. Cela doit être fait dans les états suivants:

  • aucune amélioration dans les 1-2 jours;
  • le patient n'a qu'un seul organe ou le diagnostic est un rein vague;
  • plaintes de vomissements sévères ou de fièvre très élevée;
  • il n'y a pas d'urination;
  • le symptôme inquiète des 2 côtés ou il est très prononcé à droite;
  • il vaut la peine d'appeler une ambulance en cas de doute sur le diagnostic de colique rénale.

Dans de telles situations, il est préférable de consulter immédiatement un médecin.

Thérapies

Dans cette condition, le patient a besoin d'une assistance rapide. Les tactiques sont déterminées dans les cas où il ne fait aucun doute que le patient a des coliques rénales.

Médicaments contre la douleur à soulagement rapide

Avant d'utiliser des médicaments, vous devez rassurer le patient, le coucher. S'il n'y a aucun doute sur le diagnostic, vous devez attacher un coussin chauffant à la zone pathologique.

Le patient doit recevoir une injection d'un médicament combinant un analgésique et un antispasmodique. A cet effet, adapter:

  • Revalgin;
  • Baralgin (1 ampoule chacun).

Vous pouvez utiliser Analgin en combinaison avec Drotaverin (dans le cas où il n'y a pas de formes injectables, il est permis de prendre 2 comprimés de ces médicaments à l'intérieur).

Pour les patients âgés de plus de 15 ans, 2 ml de chaque médicament sont administrés par voie intramusculaire. Les ampoules doivent être préchauffées à la main. Pour les enfants, la posologie est calculée en fonction du poids selon les instructions.

Il est possible d'injecter par voie intramusculaire ou intraveineuse 1 ml de kétoprofène. Le médicament est disponible sous forme de comprimés sous différents noms commerciaux. En l'absence d'injections, 1-2 comprimés peuvent être pris par voie orale (chacun contient 10 mg de substance active).

En l'absence des médicaments ci-dessus, il est permis de mettre 1 comprimé de nitroglycérine sous la langue et de le dissoudre (la quantité de composant actif est de 0,25 mg).

ethnoscience

En médecine populaire, il existe également des techniques pour soulager la douleur chez les coliques rénales à domicile. Diverses plantes sont utilisées pour le traitement:

  1. Il existe la méthode suivante - mélanger 1 cuillère à soupe de feuilles de mélisse, de menthe et de fleurs de camomille dans 200 ml d'eau. Boire 1 verre par jour.
  2. Vous pouvez faire bouillir la racine de mûre dans 5 ml d'eau. Ce dernier devrait bouillir de moitié. Le bouillon se boit trois fois par jour, 100 ml.
  3. Canneberges utiles. 2 cuillères à soupe de cette plante doivent être mélangées avec la même quantité de racine de persil hachée, de renouée et de racine de calamus. Les composants sont versés dans un verre d'eau bouilli pendant 10 minutes. Vous devez boire un demi-verre de cette décoction 3 fois par jour pendant une demi-heure avant de manger.
  4. Une autre recette consiste à mélanger 2 cuillères à soupe de genièvre, d'épine-vinette, de sac de berger, d'acier. 200 ml d'eau sont ajoutés à ces composants, bouillis pendant 25 minutes, puis insistés pendant 4 heures. Ensuite, le bouillon doit être filtré. Boit une boisson chaude dans une dose de 50 ml 4 fois par jour avant les repas.
  5. Pour le traitement des coliques rénales, une décoction de bouleau est utilisée. Pour le préparer, vous devez mélanger 2 cuillères à soupe de feuilles hachées de cet arbre, la même quantité de sureau noir, de persil, de graines de lin et de cynorhodons. Le mélange résultant est bouilli dans 500 ml d'eau pendant 60 minutes. La même durée de perfusion. Boire une demi-tasse 3 fois par jour avant de manger.
  6. Une façon simple consiste à infuser 1 petite cuillerée de graines de lin dans 200 ml d'eau bouillie. Vous devez boire 100 ml toutes les 120 minutes pendant 2 jours. Si le goût est désagréable, vous pouvez ajouter un peu plus d'eau..
  7. Vous pouvez également infuser uniquement des racines d'églantier dans une quantité de 20 g. Les plantes sont bouillies dans 200 ml d'eau pendant 15-20 minutes, après quoi le mélange est filtré. Ces décoctions se boivent 3 fois par jour avant les repas, 100 ml chacune.

Traitements traditionnels

Si l'utilisation d'antispasmodiques et d'analgésiques ne donne pas de résultat, vous pouvez utiliser le médicament Pipolfen.

Par voie intramusculaire, 2 ml de ce médicament doivent être administrés en association avec une quantité similaire d'Analgin. Pipolfen a des somnifères, le patient s'endort, une relaxation complète du corps.

Dans de telles situations, le médicament Papaverine, qui a un puissant effet antispasmodique et hypotenseur, convient également à l'injection intramusculaire..

Assez 1 ampoule (2 ml) de médicament. Le médicament est utilisé pour traiter les enfants de plus de 6 mois..

Nutrition et alimentation

Un régime amaigrissant est l'un des principaux composants du traitement de cette condition pathologique. Les patients doivent jeter les aliments salés, frits et en conserve.

Il est utile de manger des bouillons légers, de la viande blanche, du poisson bouilli. Il est recommandé de boire beaucoup de liquides, en particulier du jus de canneberge. Vous pouvez manger des céréales, des concombres, des abricots et des poires, ainsi que des produits laitiers.

Mesures préventives

Pour prévenir l'apparition de coliques rénales à l'avenir, les patients doivent suivre un régime, éviter l'hypothermie, boire beaucoup de liquides, se protéger contre diverses infections et blessures traumatiques..

Vous pouvez boire divers produits à base de plantes tous les six mois, ce qui améliore le fonctionnement des reins et a un effet antiseptique..

Conclusion

Les coliques rénales sont un symptôme désagréable de certaines maladies des voies excrétoires. Le plus souvent, le tableau clinique est provoqué par le passage de calculs dans les uretères.

Il est également nécessaire de connaître les méthodes d'alerte afin d'éviter des exacerbations à l'avenir..

Quel est le médicament pour les coliques rénales?

La colique rénale est l'une des manifestations les plus fortes de la lithiase urinaire et de la pyélonéphrite. Les attaques de douleur lors du mouvement des pierres ou lors d'un processus aigu sont si fortes qu'il n'est pas toujours possible de les retirer à la maison.

La plupart des patients souffrent de coliques périodiques pendant de nombreuses années et n'osent pas se faire opérer. Dans leur trousse de premiers soins, il y a toujours des antispasmodiques, des analgésiques et des médicaments actifs qui aident à la lithiase urinaire.

Comment se manifestent les coliques?

La douleur peut augmenter en force si la pierre se déplace progressivement le long de l'uretère, ou surgir soudainement avec un blocage aigu. L'intensité de la douleur est au même niveau, dure généralement de plusieurs minutes à plusieurs heures.

  • une douleur intense se propage du milieu de la région lombaire à la région inguinale;
  • au milieu d'une attaque, il y a une sensation de nausée, de vomissement;
  • miction soudaine sans urine;
  • faiblesse, vertiges;
  • perturbation du rythme cardiaque;
  • sensation de soif, lèvres sèches et muqueuse buccale;
  • une sensation de froid dans le corps (frissons) ou de transpiration;
  • la douleur fait courir une personne;
  • lors du changement de position, l'attaque ne disparaît pas.

Les calculs rénaux ne sont pas une source d'inconfort. La douleur survient uniquement lorsque le calcul s'éloigne du lieu de formation. Parfois, l'impulsion pour les coliques rénales est des tentatives indépendantes de se débarrasser des pierres en utilisant des remèdes populaires. Si les pierres sont grosses, cela peut entraîner des complications et des douleurs intenses. Pendant l'écrasement, les pierres écaillées endommagent la membrane muqueuse des uretères, ce qui entraîne l'apparition de sang dans l'urine.

Dans la vieillesse, la colique rénale est plus faible dans les manifestations, ce qui est dû à une diminution du tonus des muscles du plancher pelvien et du système urinaire.

Aperçu des médicaments

À quoi sert la colique rénale et avec quels moyens les patients remboursent-ils les accès de douleur? Chaque personne a un nombre, une taille et une forme de pierres différents, donc les coliques ne sont pas les mêmes.

Avec toute déviation grave associée aux reins, l'automédication est dangereuse. Aucun patient ne sait exactement où se trouve la pierre et comment elle évoluera. Dans certains cas, il sort seul et le patient est soulagé.

Une bonne nutrition pour les pathologies rénales vous permettra d'ajuster la thérapie et d'améliorer considérablement l'évolution de la maladie du patient. Vous pouvez savoir quel régime doit être suivi pour les coliques rénales.

Avant de prendre des médicaments, le patient doit autant que possible détendre les muscles du plancher pelvien. Cela peut être fait à l'aide d'un coussin chauffant. Un emballage chaud n'est utilisé qu'en cas de décharge d'urine, même en petites quantités. Un coussin chauffant est placé dans le périnée et dans le bas du dos. La température ne doit pas être trop chaude. La douleur aiguë disparaît uniquement après l'élimination du spasme de l'uretère, la pierre peut se déplacer ou pénétrer dans l'urètre sans obstacles.

Ainsi, les principaux médicaments qui aident à traiter les coliques rénales:

Il est utilisé pour éliminer les affections spastiques sans effet prononcé sur les vaisseaux et le muscle cardiaque. La drotavérine n'a aucun effet toxique, elle est donc utilisée pour soulager les spasmes des coliques rénales chez la femme enceinte. Les composants de No-shpa ont une absorption maximale de toutes les parties du tractus gastro-intestinal. Ils se lient rapidement aux protéines plasmatiques dans 98% des cas. La drotavérine est absorbée uniformément dans les tissus, ce qui est bon pour la pénétration dans les cellules musculaires lisses.

Le médicament est contre-indiqué pour une utilisation dans des conditions hépatiques sévères et une insuffisance rénale aiguë. En cas de surdosage, des effets secondaires du système nerveux central (maux de tête, troubles du sommeil) peuvent survenir. Dans de rares cas, une réaction allergique et un dysfonctionnement intestinal sont enregistrés.

À la maison, j'utilise No-shpu sous forme de comprimés, l'injection intramusculaire de la solution est autorisée. En cas de coliques intenses, No-spa est administré par voie intraveineuse en milieu hospitalier.

Prix: à partir de 100 roubles.

Disponible sous forme de comprimés, de solution et de suppositoires rectaux (suppositoires). Pour les coliques rénales prononcées à la maison, il est préférable d'utiliser des injections. La solution aura rapidement un effet relaxant et réduira le tonus des muscles lisses. Avec tout type d'administration, il est bien adsorbé et lié à la base protéique dans le plasma. La substance pénètre facilement à travers toutes les barrières cellulaires et se transforme dans le foie. Le médicament a un effet dirigé sur les coliques rénales.

La limitation de la prise du médicament est un état de choc, le transfert de lésions cérébrales traumatiques graves et une violation prononcée du système endocrinien. L'innocuité du médicament à utiliser pendant la grossesse n'a pas été établie.Par conséquent, lors du port d'un fœtus, seul un spécialiste peut autoriser son utilisation. Les risques pour la mère et l'enfant à naître sont pris en compte.

En cas de surdosage, dans de rares cas, des modifications sont observées de la part du système cardiovasculaire (altération de la formation sanguine, baisse de la pression artérielle). Lors de l'utilisation de Papaverine en parallèle avec des sédatifs et des hypnotiques, son effet peut être accru.

Prix: à partir de 40 roubles.

Au moment de l'administration, la colique rénale a un triple effet. Il a des effets antispasmodiques, vasodilatateurs et sédatifs. Le corps pénètre facilement à travers les barrières fluidiques et les membranes cellulaires. L'utilisation de doses élevées du médicament entraîne son accumulation dans le tissu nerveux. La platifilline est utilisée pour les coliques rénales, hépatiques et les douleurs sévères de nombreux systèmes et organes.

Le médicament est contre-indiqué dans le glaucome, l'obstruction paralytique et la violation pathologique de la motilité intestinale. Un surdosage peut entraîner un drainage de la muqueuse buccale, une altération de la fréquence cardiaque et un retard du débit urinaire. Après avoir utilisé Platifillin, une dilatation de la pupille peut se produire. Un surdosage du médicament ne doit être éliminé que dans un hôpital.

Prix: à partir de 80 roubles.

Quand consulter un médecin?

En cas de coliques rénales, la seule bonne décision serait d'appeler une ambulance pour une surveillance supplémentaire sous la supervision du personnel médical. Si le patient prend des médicaments antispasmodiques, il doit en informer le médecin de garde.

Les médicaments suivants peuvent être utilisés pour soulager les coliques rénales:

Il est recommandé de consulter un médecin immédiatement après une augmentation de la douleur. Parfois, un patient a besoin d'une opération d'urgence imprévue qui peut lui sauver la vie. Les patients souffrant de coliques rénales périodiques doivent constamment appeler un médecin à domicile pour soulager les spasmes. Habituellement, après l'injection, les uretères se relâchent et l'écoulement d'urine est rétabli. Si les pierres sont petites, elles sortent seules.

L'administration incontrôlée et l'administration de médicaments lors de coliques fréquemment récurrentes peuvent entraîner une mauvaise santé. De petites doses de médicaments peuvent être utilisées pour atténuer les symptômes, mais il est préférable de toujours appeler une ambulance.

Recommandations

Afin d'arrêter ce symptôme désagréable dès que possible, vous devez savoir:

  • L'urrolithiase peut être contrôlée avec un régime spécial. Il doit être équilibré, mais exclure les produits qui provoquent la formation de pierres. Les pierres ont une nature différente de formation (phosphates, oxalates, urates, xanthines, cystines). Chaque type affiche son propre régime, mais il existe également une liste générale de produits interdits pour chaque type de calcul.

Ce que vous ne pouvez pas manger:

  1. restauration rapide, aliments contenant des graisses transgéniques;
  2. épices, épices, sel;
  3. craquelins, chips;
  4. plats gras, cornichons et fumé.

L'option idéale est de passer aux soupes en purée, aux plats cuits à la vapeur et au four.

  • On montre au patient des procédures thermiques constantes et le rejet d'un effort physique intense. Des exercices physiques pointus contribueront au déplacement des calculs, ce qui peut provoquer une nouvelle crise de douleur. Lors d'une exacerbation, le patient est préférable de se reposer. Les bains chauds et l'application de coussinets chauffants aideront à détendre les muscles du plancher pelvien et à une meilleure évacuation de l'urine.
  • Si un médicament antispasmodique administré n'aide pas, il est strictement interdit d'en utiliser d'autres pendant une courte période. Cela vaut également pour les analgésiques. Avec de gros calculs, l'aide à domicile ne sera pas efficace et, dans le pire des cas, un surdosage peut survenir à cause des médicaments.

Pour tout symptôme indiquant des problèmes rénaux, il est recommandé de subir un examen complet. Pour exclure la survenue d'une douleur intense et d'un choc, vous devez immédiatement contacter des spécialistes.

Vous pouvez également découvrir en regardant cette vidéo ce qu'est la colique rénale.

Médicaments contre la douleur rénale

Les douleurs rénales sont souvent si fortes que vous ne pouvez pas vous passer de médicaments. Quand devriez-vous commencer à les boire et quelles pilules pour la douleur rénale aident le mieux?

Dans quelle situation boire des pilules?

Vous pouvez boire des analgésiques pour des douleurs d'intensité variable. Il n'y a pratiquement pas de tels cas où la prise de médicaments peut être contre-indiquée. Seules les situations cliniques critiques sont considérées comme une exception..

Le point important est que les médicaments doivent être sélectionnés exclusivement individuellement. Pour différentes maladies, différents médicaments sont prescrits. Par exemple, avec une inflammation des reins, des préparations contenant de l'aspirine sont strictement interdites par les coliques rénales. Les remèdes universels n'existent pas, rappelez-vous ceci.

Quels médicaments prendre pour les douleurs rénales?

Différents médicaments peuvent être prescrits au patient. En fonction de la cause de la douleur, le spectre d'action du médicament est déterminé. Tous sont divisés en plusieurs groupes principaux:

Examinons chaque groupe plus en détail..

Antispasmodiques myotropes

Utilisé en cas de douleur rénale due à la sortie ou au coincement de calculs. Dans de telles situations, il y a des problèmes de miction, des douleurs pendant ce processus. L'action des antispasmodiques vise à augmenter la lumière des canaux urinaires, afin que les calculs puissent sortir librement.

Bien détendre les muscles lisses et réduire les crampes tels que les médicaments:

  1. No-shpa - généralement bu en association avec d'autres médicaments. Les adultes ont un apport triple de 2 comprimés. Le remède est interdit en cas d'insuffisance rénale.
  2. Papavérine et platifilline - agissent en raison de la drotavérine. Les deux médicaments éliminent les crampes musculaires et soulagent ainsi la douleur, saturent le tissu affecté en oxygène. Posologies: pour les enfants de plus de 2 ans - 0,5 comprimé deux fois par jour, pour les adultes - 2 comprimés trois fois par jour.
    Ne pas utiliser pour les femmes enceintes et allaitantes.
    Pas efficace si la cause de la douleur est la colique.

Il existe également des analgésiques antispasmodiques combinés utilisés pour les douleurs rénales. Ceux-ci inclus:

  1. Spazmalgon. Il contient 3 substances actives. Désinfecte, dilate les voies urinaires. Les adultes peuvent prendre 2 comprimés 3 fois en 24 heures. Les doses pour les enfants sont déterminées individuellement.
  2. Spazgan. Soulage la douleur et la température. C'est un anti-inflammatoire et antiseptique. Les doses dépendent de l'état du patient, mais il existe des normes généralement acceptées: un maximum de 3 fois par jour pour 1-2 comprimés. Il est attribué aux enfants uniquement dans les cas extrêmes.
  3. Spasmonet. Ce remède a un effet très prononcé et durable. Il est prescrit pour le traitement et la prévention des douleurs rénales. Un patient adulte peut boire au maximum 6 comprimés par jour. Les posologies pour les enfants sont formées par le pédiatre. Avec un soin particulier, il doit être pris par les patientes enceintes et allaitantes..
  4. Baralgin. Il appartient au groupe des analgésiques et des anti-inflammatoires utilisés pour les douleurs rénales. Présenté sous forme de comprimés et d'injection. Le rythme du traitement par injection est déterminé par le médecin. Un adulte peut boire 6 comprimés par jour (3 fois 2 gélules). Les enfants et les femmes enceintes ne sont pas traités avec Baralgin.
  5. Je l'ai pris. Soulage la température et l'inflammation. Les adultes et les enfants de plus de 15 ans peuvent boire 6 comprimés par jour. Le médicament est interdit dans l'insuffisance rénale et hépatique, la grossesse.
  6. Revalgin. En plus de l'effet antispasmodique, il a également un anesthésique. Il est prescrit pour le traitement uniquement aux patients adultes (tous sauf enceintes). Il est consommé après avoir mangé. Vous pouvez boire deux fois par jour pour 1 comprimé. La durée du traitement ne doit pas durer plus de 3 jours, avec un traitement long, des effets secondaires négatifs apparaissent souvent.
  7. Baralgetas. Il s'agit d'un analgésique complet, son efficacité ne dépend pas de la localisation de la douleur. Le nombre et la fréquence des réceptions varient en fonction de l'intensité de la douleur. Il est important que l'intervalle entre les doses du médicament soit d'au moins 6 heures. Les bébés de moins de 5 ans ne doivent pas être traités avec ce remède..

Lors du traitement avec des médicaments antispasmodiques, il est important de respecter la posologie et le temps de traitement. Une consommation excessive peut provoquer des effets secondaires et une longue dépendance à la drogue.

Analgésiques

Les analgésiques pour la douleur dans les reins sous forme de comprimés et d'injections ne sont utilisés que pour soulager la douleur. Ils peuvent être d'origine synthétique, semi-synthétique et naturelle. Une utilisation à long terme ou une sélection incorrecte d'un médicament peut en affaiblir l'effet. Les analgésiques sont divisés en 2 grands groupes:

Antipyrétiques. Il s'agit notamment de médicaments simples, dont la substance active est le paracétamol ou l'analgine. En plus de soulager la douleur, ils abaissent également la température. Voici les antipyrétiques les plus populaires:

  1. Analgin - boire 3 fois par jour pour 2 comprimés, chez les enfants la posologie dépend du poids.
  2. Pentalgin - 1 comprimé trois fois par jour, cours - jusqu'à 5 jours, la pause minimale entre les doses - 4 heures.
  3. Tempalgin - vous pouvez prendre au maximum 3 comprimés en 24 heures (de préférence après un repas), consommer jusqu'à 5 jours.
  4. Nurofen - dose moyenne - 2 gélules 3 fois par jour.
  5. Panadol - jusqu'à 8 comprimés par jour avec une pause entre les doses à 4 heures.
  6. Efferalgan - 4 comprimés 3 fois par jour, avant consommation, ils doivent être légèrement dissous dans de l'eau chaude. Faites une pause entre les utilisations. Vous pouvez boire un maximum de 3 jours.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Leur caractéristique est qu'en plus d'éliminer la douleur et la température, ils éliminent l'intensité du processus inflammatoire. Fonds du groupe AINS:

  1. Askofen et aspirine - vous pouvez boire 2 comprimés jusqu'à 3 fois par jour.
  2. Citramon - buvez 1 capsule 2-3 fois en 24 heures.
  3. Diclofénac (a également un effet antirhumatismal) - jusqu'à 3 comprimés sont bu une fois, il peut y avoir 3 séances par jour.
  4. Indométacine (considérée comme la plus efficace) - 1 comprimé jusqu'à 3 fois par jour. Si la douleur ne diminue pas - le nombre de réceptions augmente. Il est consommé dans les 10 jours. Les patients âgés sous traitement par indométacine doivent être surveillés en permanence par un médecin.

Médicaments contre les coliques rénales

La colique aiguë est un spasme sévère qui se produit généralement dans le complexe pyélocalicéal. La plupart du temps, les coliques se produisent en raison de calculs coincés dans les structures rénales et urinaires. Avec eux, le patient développe des nausées et des vomissements, des douleurs aiguës et aiguës (ils ne disparaissent pas même avec un changement de position corporelle), une faiblesse et d'autres troubles généraux.

Pour soulager la douleur, vous pouvez utiliser:

  1. Préparations de diclofénac sodique. Il existe sous forme de comprimés, de suppositoires rectaux et de solutions injectables..
  2. Paracétamol et acétaminophène - utilisés pour la douleur causée par une infection.
  3. Baralgin (5 ml) et Promedol (solution à 1-2%) - utilisés pour l'injection sous-cutanée.
  4. Pantopon et Morphine - il n'est injecté que dans le cas le plus extrême, si aucun des moyens ci-dessus n'aide.

Si les reins sont douloureux en raison de coliques, vous ne devez pas boire d'aspirine et d'ibuprofène contenant des médicaments. Dans ce cas également, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont interdits.

Remarque! Si vous souffrez de pyélonéphrite en plus des calculs rénaux, ne chauffez en aucun cas la zone affectée (bains chauds, coussin chauffant) ou buvez des diurétiques.

Méthodes alternatives contre la douleur rénale

En plus des médicaments, les patients utilisent souvent des médecines alternatives. En combinaison avec des médicaments, ils aident à réduire la douleur. Fondamentalement, ces mesures thérapeutiques visent des effets anti-inflammatoires, uroseptiques et diurétiques. À des fins de thérapie, vous pouvez utiliser ces plantes:

  • Pissenlits. Le thé basé sur eux améliore la circulation rénale, stimulant ainsi le flux urinaire.
  • Stigmates de maïs. Neutraliser l'infection, réduire l'inflammation et soulager la douleur pendant la miction.
  • Graines de céleri Ils éliminent les déchets métaboliques et fonctionnent bien contre les formations fongiques.
  • Persil. Utilisé pour faire du thé ou par voie topique (sous forme de compresses de bouillie).
  • Feuilles de chou. Minimise les effets secondaires de l'infection, soulage l'inflammation. Pour le traitement, des feuilles de chou sont utilisées. Ils se superposent à la zone affectée..
  • Blooming Sally. Il détend les muscles et agit comme antiseptique. Il soulage très bien la douleur et les crampes dans les reins..
  • Banane plantain. Le diurétique le plus doux, qui a en même temps un puissant effet antibactérien.
  • Ortie. Utilisé comme médicament anti-inflammatoire et diurétique.

Les experts donnent quelques recommandations sur l'utilisation de la médecine traditionnelle contre les douleurs rénales:

  1. Pour soulager la douleur, prenez des bains chauds avec une décoction de paille et d'huiles essentielles de genièvre et de cyprès dans l'eau.
  2. Pour accélérer la lixiviation des calculs rénaux et des bactéries, buvez des infusions de feuilles de bardane.
  3. Pour apaiser les muqueuses irritées, les extraits de genièvre et les boissons aux canneberges aident. Ces boissons doivent être bu sans sucre, l'ajout de cuillère à café mon chéri.

N'oubliez pas que les remèdes populaires ne peuvent à eux seuls guérir les maladies rénales. Avec les pathologies, un traitement complexe est obligatoire. Si vous ne vous adressez pas à temps à un spécialiste et essayez simplement de cacher les symptômes de la maladie, des complications apparaîtront sûrement.

Régime d'inconfort

La nutrition vise à réduire la charge rénale et à éviter l'irritation des muqueuses. De l'alimentation, vous devez supprimer:

  1. un soda;
  2. pain nature;
  3. cornichons;
  4. bouillons de poisson, champignons, viande;
  5. nourriture en boîte;
  6. huileux;
  7. légumineuses, oignons et ail;
  8. de l'alcool;
  9. thé et café forts;
  10. Chocolat.

Vous devez manger ces aliments:

  • pain sans son et sans protéines;
  • soupes végétariennes;
  • après 2 semaines de traitement, la viande bouillie peut être;
  • poisson faible en gras;
  • lait et produits laitiers;
  • légumes bouillis et crus (aneth, persil, concombres, tomates, laitue, chou, betteraves, carottes, pommes de terre);
  • baies et fruits (en particulier les pastèques), plats à base de ceux-ci;
  • graisses réfractaires;
  • sauces laitières, aux légumes et à la crème sure;
  • thé faible, jus dilués, infusions de cassis et d'églantier.

Production

La douleur dans les reins peut avoir une cause, une intensité et un caractère différents. Les médicaments aideront à soulager la douleur, alors qu'il est important de traiter la cause de l'inconfort. Si ce symptôme désagréable se produit, consultez un médecin, il vous prescrira des analgésiques appropriés et prescrira un traitement pour éliminer la cause profonde de la douleur.

Antispasmodiques pour coliques rénales

La sortie d'une pierre du bassin du rein dans l'uretère provoque parfois une complication de la lithiase urinaire - colique. Pour aider un proche ou vous-même, vous devez savoir quoi faire en cas de coliques rénales, comment soulager la douleur et traiter les conséquences d'une affection aiguë.

Causes des coliques

La colique est un complexe symptomatique qui se manifeste avec difficulté dans la sortie d'urine du rein. En même temps, le bassin déborde, ses parois sont tendues et les muscles lisses des parois des uretères se contractent convulsivement, essayant d'éliminer l'obstacle. En raison de la diminution de l'écoulement des fluides, les vaisseaux sanguins des vaisseaux sanguins deviennent plus étroits, ce qui amène le sang à l'organe pour la purification et lui fournit en même temps de l'oxygène. Le flux sanguin devient plus petit et les tissus du rein souffrent de la privation d'oxygène. En conséquence, une personne ressent une douleur aiguë.

La cause la plus fréquente de coliques est un débouché pour le tartre avec urolithiase. Mais il existe d'autres maladies dans lesquelles il y a un rétrécissement de la lumière de l'uretère et une rétention urinaire dans les reins. Ceux-ci inclus:

  • processus inflammatoires - le blocage se produit avec du mucus ou du pus;
  • tuberculose - les tissus mourants peuvent également fermer partiellement ou complètement l'écoulement;
  • une néphroptose, une sténose ou une dystopie entraînent une torsion ou une flexion de l'uretère;
  • d'autres maladies (tumeurs des organes adjacents, œdème, hématomes, adénome de la prostate, etc.) qui exercent une pression sur les voies urinaires;
  • inflammation des canaux eux-mêmes (hydronéphrose, urétrite, etc.);
  • thrombose des veines sortant du rein, leur embolie et infarctus du rein;
  • malformation congénitale des voies urinaires.

Souvent, les coliques surviennent également pendant la grossesse en raison d'une exacerbation de maladies jusque-là inaperçues ou en raison d'une pression sur l'uretère. Afin de ne pas nuire en cas de douleur aiguë, vous devez savoir quoi faire avec les coliques rénales et quelles actions doivent être évitées.

Premiers secours

Les coliques se produisent de façon inattendue et se manifestent par une douleur intense. Les femmes les comparent aux contractions du travail. Un liquide diurétique abondamment bu ou tremblant pendant le transport peut provoquer une attaque. La force des manifestations douloureuses augmente sur plusieurs heures et dépend du taux de sortie d'urine dans un rein obstrué.

À ce moment, l'état du patient est si grave qu'il nécessite l'intervention d'un médecin. Une ambulance doit être demandée si l'origine de la douleur n'est pas connue et si la personne n'est pas traitée pour une lithiase urinaire, une néphrite ou une autre maladie urogénitale. Avec un diagnostic confirmé de maladie rénale, l'attaque peut être soulagée à domicile lorsque le médecin n'est pas disponible.

Pour éliminer la colique rénale, la victime doit être mise dans une position confortable et réchauffée. Appliquez un coussin chauffant chaud sur le périnée. Il n'est pas recommandé de donner des analgésiques pour les coliques rénales, seuls les médicaments antispasmodiques (Baralgin, Spazmalgin et leurs analogues) peuvent aider le patient. Parfois, la prise de comprimés n'est pas possible, par conséquent, les injections de ces médicaments sont effectuées à la posologie recommandée. Les médicaments soulageront les spasmes des muscles de l'uretère et le patient aura envie d'uriner. Aucun autre traitement ne peut être utilisé..

Vous ne devez pas restreindre l'envie, vous devez uriner immédiatement dans un récipient spécialement prévu à cet effet. Toute l'urine y est recueillie jusqu'à ce qu'une pierre sorte. Lorsque le spasme de l'uretère s'arrête et que la miction commence, le patient doit s'asseoir et appliquer un coussin chauffant sur la région du rein malade.

Les premiers secours ne sont effectués de manière indépendante que dans les cas où il n'y a aucun moyen d'appeler une urgence. Plus tard, le patient devrait consulter un urologue.

L'aide d'un médecin est nécessaire si:

  • la température a atteint des valeurs élevées;
  • des nausées et des vomissements sont apparus;
  • après avoir pris des antispasmodiques, il n'y a pas de soulagement, le patient ne peut pas uriner;
  • les deux reins sont touchés, une douleur est ressentie à droite, 1 rein a été retiré.

Recettes folkloriques

Les antispasmodiques naturels sont plus faibles que les médicaments, de sorte que la fourniture d'une telle assistance peut être retardée. Pour arrêter une attaque aiguë, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  1. Faites cuire à la vapeur les grains d'avoine et appliquez-les en compresse sur la région rénale.
  2. Une décoction de pharmacie de camomille (2 cuillères à café. Pour 1 tasse d'eau bouillante) aide à soulager les spasmes. Versez de l'eau bouillante sur l'herbe et insistez pendant environ 10 minutes. Boisson chaude.
  3. Pour 250 ml d'eau bouillante, prenez 2 c. collection de menthe ou de sauge, de camomille et de centaure. Infuser les herbes dans de l'eau bouillante pendant 10 à 15 minutes et utiliser comme antispasmodique.

Le plus souvent, les remèdes populaires sont utilisés pour traiter les conséquences d'une attaque, et le moyen le plus efficace pour soulager la douleur des coliques rénales est de prendre des médicaments..

Prévention de la pathologie

La prévention des coliques vise à prévenir ses causes et à provoquer des facteurs. Vous pouvez éviter le début d'une attaque, en connaissant le diagnostic, dans lequel un blocage de l'uretère peut se produire:

  1. Avec une lithiase urinaire confirmée, le régime alimentaire et le régime alimentaire sont d'une importance primordiale. Dans de telles conditions, les pierres poussent plus lentement et montrent rarement des signes de mouvement. En plus du régime alimentaire, vous devez constamment prendre les médicaments prescrits par votre médecin et avec des coliques rénales, des antispasmodiques. Il est conseillé d'acheter du thé médicinal aux herbes aux propriétés litholytiques (saxifrage, racine de genévrier) et à effet anti-inflammatoire (bleuet, calendula, sauge) en pharmacie.
  2. Avec la pyélonéphrite ou un autre processus inflammatoire, les antibiotiques ou les décoctions d'herbes médicinales à action antiseptique (millefeuille, camomille, calendula, feuilles et bourgeons de bouleau, etc.) sont recommandés. Afin de ne pas provoquer d'aggravation de l'inflammation ou d'attaque des coliques, le régime prescrit par le médecin doit être suivi à l'exception des matières grasses et frites, de la cuisson et de la restriction du sel.
  3. L'omission des reins (néphroptose) implique l'utilisation d'une alimentation équilibrée, qui évitera les fortes fluctuations de poids et de graisse viscérale. Une gymnastique spéciale est recommandée pour le développement d'un corset musculaire dans le bas du dos et l'abdomen..

Il est conseillé d'éviter un effort physique inhabituel, vous ne devez pas boire beaucoup d'eau à la fois. Un grand volume de liquide peut provoquer un mouvement des calculs ou conduire à l'accumulation d'urine en cas d'interférence avec son écoulement normal (avec néphroptose par exemple).

Comment soigner les reins à la maison?

Après avoir retiré la colique rénale, cela a été possible avec l'aide d'un médecin ou de son propre chef, vous devez absolument consulter un urologue pour une consultation sur un traitement ultérieur. Selon le diagnostic, un traitement médicamenteux approprié sera prescrit. Dans les cas difficiles, le patient est hospitalisé.

Lors de la récupération d'une crise aiguë, la douleur peut réapparaître. À la maison, pour soulager les spasmes, des médicaments tels que No-shpa ou Drotaverin sont utilisés. Un effet antispasmodique est exercé par Cyston, Cystenal (gouttes), Spazdolzin (bougies). Après consultation avec un médecin, Platifillin, Analgin, Ketorol peuvent être prescrits. Vous ne pouvez pas prendre plusieurs analgésiques à la fois ou boire des pilules sans l'avis d'un médecin.

Un moyen de soulager une attaque de coliques rénales à la maison est un bain chaud. Avec une conduite indépendante, vous devez suivre les règles:

  • température de l'eau non supérieure à + 39 ° С;
  • durée de 15-20 minutes;
  • la prochaine devrait être une bulle d'ammoniac et de Corvalol;
  • les bains ne peuvent pas être pris avec menstruation chez la femme et avec inflammation.

Il est permis d'inclure des herbes médicinales dans le schéma thérapeutique. Étant donné que l'attaque est causée par diverses maladies, vous avez besoin de l'avis obligatoire d'un médecin quelles préparations à base de plantes sont les mieux prises avec le diagnostic du patient.

Médicaments contre la colique rénale

Anesthésiques à l'hôpital

Lorsque le patient entre à l'hôpital, avant de prescrire des analgésiques pour les coliques rénales, il est examiné et la taille des calculs est déterminée. Le dernier facteur influence le choix de la méthode de traitement à venir: avec une taille supérieure à 8 mm - ablation chirurgicale, avec une taille inférieure à 8 mm - la douleur et les médicaments décongestionnants.

En cas de coliques rénales prolongées et aiguës, le traitement doit être instauré. Le médecin ne décide de prendre des médicaments qu'après avoir reçu des informations sur les méthodes de premiers soins et de traitement.

La lutte contre les coliques rénales commence par les antispasmodiques et les analgésiques. Le médecin décide quel médicament le patient prendra. Avec une attaque prolongée, il prescrit un compte-gouttes à partir d'un complexe de médicaments (Baralgin, Platifillin, glucose). Les compte-gouttes sont généralement combinés dans le traitement avec des injections (Analgin, Pipolfen, Platifillin) et la prise de comprimés (Promedol, Diphenhydramine, Papaverine, No-shpa).

D'autres actions et recommandations du médecin dépendent du cours de la récupération. Si le patient a un processus inflammatoire dans le corps, des antibiotiques sont prescrits. En cas de gonflement, on prescrit au patient des diurétiques.

La décision de recourir à une intervention chirurgicale sous anesthésie est utilisée si les médicaments et la thérapie n'aident pas ou s'il y a une infection en plus des coliques rénales. Le médecin choisira le type d'anesthésie, en fonction de l'état du patient et de la présence de maladies chroniques.

Pour les douleurs aiguës et l'impossibilité d'hospitalisation, une injection intramusculaire est nécessaire. La pharmacologie des analgésiques montre que les plus efficaces dans ces cas sont No-shpa, Spazmalgon, Papaverin ou Analgin with Diphenhydramine. Vous pouvez également utiliser Baralgin.

Il faut se rappeler que les analgésiques ne soulageront pas la cause de la douleur. Le patient, d'une manière ou d'une autre, a besoin de l'aide d'un spécialiste. Le patient doit être prescrit des antibiotiques. De plus, le traitement comprend l'utilisation de Pentoxifylline. Cela améliorera la circulation sanguine. Le médecin peut également prescrire des médicaments contre l'inflammation..

Anti-inflammatoire non stéroïdien

Pour un traitement efficace, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Leur principal avantage est une diminution du taux de synthèse des prostaglandines, ainsi qu'une diminution de la formation d'urine et une réduction du débit sanguin rénal.

Les AINS les plus prescrits sont Ortofen, Indomethacin, Piroxicam, Nimesulide, Ketorolac.

Le premier médicament est utilisé par voie intramusculaire, orale, ainsi que par voie sublinguale et rectale. Pour éliminer une crise aiguë de douleur, une injection intramusculaire de 75 mg de médicament est nécessaire 1 à 2 fois par jour. Orthofen continue d'être administré par voie orale..

Un bon médicament est une combinaison de diclofénac et de misoprostol. Une composition similaire est appelée Artrotek..

Le médicament dont la force est inférieure à Arthrotek est l'ibuprofène. Il est mieux toléré par l'organisme, le moins toxique de tous les AINS. La réaction se produit dans un délai maximum de cinq heures après l'ingestion.

Le médicament suivant est l'indométacine. L'un des médicaments les plus actifs pour la force des effets anti-inflammatoires sur les coliques rénales. Il a également un fort effet analgésique. Dans les 15 à 20 minutes suivant la prise du médicament à l'intérieur, la diurèse diminue de 50%.

Selon les statistiques, 22% des patients qui ont reçu une injection d'indométacine avaient besoin d'analgésiques narcotiques. 11% de ceux qui prennent du diclofénac avaient besoin d'analgésiques.

Le kétorol (ou kétorolac) est connu pour son efficacité dans la lutte contre la douleur, ainsi que pour le traitement des coliques rénales. Il est souvent utilisé pour anesthésier l'un ou l'autre organe du corps humain après une intervention chirurgicale ou avant des procédures graves. Il a la capacité d'être rapidement absorbé par le corps. L'effet analgésique se produit dans les dix minutes après que le patient a bu le médicament. Le principe principal du médicament est l'inhibition de l'interaction des prostaglandines. Le médicament n'interagit pas avec les récepteurs opiacés.

Son efficacité dans le soulagement de la douleur est comparable à celle du diclofénac et est souvent utilisée pour les coliques rénales. L'apport quotidien ne doit pas dépasser la norme de 40 mg, et la prise de Ketorol n'est pas recommandée pendant plus de sept jours.

Analgin (il est également appelé métamizole ou Baralgin M) - l'analgésique le plus courant en médecine russe.

Il est souvent bu pour soulager les coliques rénales. Ce médicament est un analgésique efficace à action antispasmodique..

La combinaison du métamizole avec deux antispasmodiques (avec un effet myotrope et atropinique) est utilisée pour réduire l'effet de la douleur due au spasme.

Si le patient souffre de maladies gastro-intestinales chroniques, des antispasmodiques et des antidiurétiques sont utilisés pour lutter contre les coliques rénales..

Antispasmodiques myotropes

Les soi-disant médicaments qui visent à soulager les spasmes. Ils sont utilisés dans les conditions suivantes:

douleur pendant la menstruation,

  • pathologies du tractus gastro-intestinal et douleurs qui les accompagnent,
  • colique rénale,
  • douleur dans l'ostéochondrose.

Les antispasmodiques myotropes sont classés de différentes manières..

L'action des médicaments myotropes vise à soulager les spasmes. Ils peuvent être divisés selon la méthode d'influence sur le corps: myotrope et neurotrope.

Les premiers affectent la structure du muscle lisse. Le chlorhydrate de drotavérine est utilisé dans leur production. Les médicaments myotropes comprennent:

Les médicaments neurotropes agissent sur les terminaisons nerveuses (plus précisément, sur leurs impulsions), stimulant les muscles qui souffrent de douleur. Ceux-ci inclus:

Il existe également une classification des antispasmodiques myotropes par origine: artificielle et naturelle (naturelle). Ces derniers incluent la camomille, le muguet, la menthe, l'origan.

La classification par forme implique les types suivants:

  • comprimés / dragées,
  • infusions,
  • granulés pour suspensions et solutions,
  • ampoules pour injection,
  • suppositoires pour administration rectale.

Lorsqu'un spasme dans le système urinaire est détecté, No-shpa est souvent prescrit. Avec de tels symptômes et une douleur dans les reins causée par une inflammation, les antispasmodiques suivants doivent être pris:

  • No-shpa,
  • Chlorhydrate de drotavérine,
  • Bicyclette,
  • Papavérine,
  • Oxybutynine.

Lors de l'observation d'un patient présentant une lithiase urinaire et un effet provoquant sur les calculs du facteur (activité, forte activité physique), deux ou trois comprimés sont autorisés.

Vous devez étudier attentivement les symptômes et ne pas confondre la douleur de l'écoulement de pierre avec l'appendicite et d'autres pathologies gastro-intestinales.

Si le patient souffre d'urolithiase, il doit comprendre qu'il développera des coliques rénales. Le meilleur effet avec les coliques rénales aiguës est donné par les antispasmodiques combinés avec des médicaments destructeurs de calculs. Il est conseillé de prendre des antispasmodiques de type complexe: Spazmalgon, Baralgin.

Ces médicaments combinent des analgésiques et des antispasmodiques. Parmi les composants de ces préparations, la menthe poivrée, l'acide nicotinique donne un effet spécial. La réception de l'un des antispasmodiques ne doit commencer qu'après avoir consulté un médecin..