Principal

Coliques

Hydrocalicose des deux reins: causes, symptômes, traitement

L'hydrocalicose rénale (calicoectasie) est une déviation de la norme, dans laquelle il y a une augmentation de la taille de l'appareil pyélocalicéen en raison de son expansion et de son extension, en raison d'une violation du processus d'écoulement d'urine des reins vers la vessie. En conséquence, il y a compression du tissu rénal, altération de la circulation sanguine dans le rein et atrophie de la papille rénale.


Rein en état normal et en état d'hydrocalicose

Cette condition peut être caractéristique d'un certain nombre de pathologies des reins, des canaux urinaires ou de la vessie. Selon la localisation, ce processus pathologique est unilatéral ou bilatéral, l'hydrocalicose bilatérale est moins fréquente et ne représente qu'un cinquième des cas.

L'essence de la pathologie

Si nous regardons la sémantique et l'origine du terme sur l'hydrocalicose rénale et ce que c'est, alors traduit du grec le mot "calices" signifie "calice". Nous parlons de la formation anatomique des reins, dont la fonction est d'assurer un écoulement adéquat du liquide urinaire. De la même langue, la racine "hydro", comme vous le savez, se traduit par "eau", "eau".

Cela devient clair: l'hydrocalicose rénale est associée à une violation du passage de l'urine. Cette condition se produit pour un certain nombre de raisons. Il n'y a qu'un seul résultat: l'expansion du système pyélocalicéen, la stagnation de l'urine et une tendance à l'infection, ainsi que la persistance des infections des voies urinaires inférieures. Un autre mécanisme pathogénétique important est la compression des tissus fonctionnant normalement par les cupules expansées. Cela conduit à la formation d'un syndrome tel que la perte de la fonction rénale ou l'insuffisance rénale chronique..

Ainsi, l'hydrocalicose bilatérale est caractérisée par des changements morphologiques et fonctionnels..

Prévention de l'apparition de la calicoectasie

Pour prévenir la maladie, recourez à l'utilisation de remèdes populaires. L'essence de la thérapie est de prendre des décoctions et des teintures à base de plantes. Une bonne nutrition est particulièrement importante..

Pour réduire le risque de développer une hydrocolicose, il est recommandé:

  • Buvez au moins deux litres d'eau par jour.
  • Buvez des décoctions de genièvre pendant 14 jours (1 cuillère à soupe par verre d'eau).
  • Réduisez votre consommation de protéines, de friture et de malbouffe.
  • Boire des fruits et des compotes de baies (framboises, groseilles, etc.).
  • Inclure des produits laitiers sans gras (fromage cottage, kéfir) dans l'alimentation.

L'hydrocalicose rénale est une pathologie qui est un symptôme d'autres maladies du système urinaire. Un diagnostic rapide et un traitement correctement prescrit contribuent au rétablissement. L'approche du traitement est individuelle dans chaque cas. Souvent, une solution au problème n'est possible que chirurgicalement. Il est nécessaire de surveiller la santé des reins et, en cas d'apparition de signes avant-coureurs, de consulter un médecin.

Facteurs causaux

Un synonyme de la condition décrite est hydronéphrose, calicoectasie, pyélocalicectasie. Il existe cinq groupes de causes pour le développement de l'hydrocalicose.

L'obstruction urinaire est souvent associée à une obstruction dans la lumière de l'urètre ou de la vessie. De plus, chez les hommes, il s'agit souvent d'une pathologie de la prostate - un adénome ou un cancer. Moins fréquemment, avec l'hydrocalicose, des reflux, des diverticules (protrusion des parois) des voies urinaires dites inférieures sont détectés. Dans la vieillesse, les lésions bilatérales sont associées à des lésions neurogènes de la vessie. Chez un enfant de ce groupe de facteurs causaux, les valves urétrales passent en position de tête.

Causes de l'hydrocalicose rénale

Si, en raison d'une pression accrue dans la cavité, le bassin d'un rein est déformé, le médecin diagnostiquera une hydrocalicose unilatérale. La maladie bilatérale est rare - seulement 5-6% des patients sont à prédominance féminine (60-65%).

Le rein droit a une plus grande mobilité que le gauche et est situé à l'intérieur du corps humain environ 1 cm plus bas. Par conséquent, l'hydrocalicose du rein gauche est rarement diagnostiquée. Les causes de la calicoectasie sont:

  • Rénale ou affectant directement les reins.
  • Urgence, agissant directement.

Les vraies raisons du développement de la calicoectasie comprennent les maladies des reins et du système urinaire:

  • Dommages tuberculeux aux reins ou aux voies urinaires.
  • Dépôt de calculs rénaux.
  • La formation de pierres et de sable dans les uretères et la vessie.
  • Tumeurs bénignes ou malignes du rein.
  • Mobilité accrue ou abaissement de l'un des reins.
  • Anomalies congénitales ou acquises des veines rénales et (ou) des artères.
  • Maladies inflammatoires infectieuses des reins ou des voies urinaires causées par des micro-organismes pathogènes.
  • Obstruction mécanique interne ou externe des voies urinaires.

La cause rénale de l'apparition d'une hydrocalicose est parfois une lésion mécanique des reins - compression prolongée ou ecchymose sévère. La maladie d'étiologie extrarénale survient à la suite de:

  • Pathologies congénitales du système urinaire.
  • Foyers inflammatoires infectieux formés sur les organes viscéraux adjacents.
  • Ganglions lymphatiques hypertrophiés situés dans l'espace rétropéritonéal et pression sur l'uretère.
  • Hyperplasie prostatique.

Aux stades ultérieurs de l'accouchement, une femme présente parfois une calicoectasie rénale lorsqu'elle est examinée. L'hydrocalicose rénale pendant la grossesse se produit du fait que l'utérus augmente considérablement de taille et exerce une pression sur le rein droit. En règle générale, le phénomène est de courte durée, ne nécessite pas de traitement et après l'accouchement disparaît sans laisser de trace.


L'hydrocalicose rénale qui survient pendant la grossesse disparaît sans laisser de trace après l'accouchement

Symptomatologie

L'hydrocalicose du rein droit est une situation peu fréquente. Les patients se plaignent de douleurs lombaires à droite. Il peut y avoir une température élevée. Les sensations de douleur ressemblent à des coliques rénales, à une appendicite, à une cholécystite. Il est important d'effectuer un diagnostic différentiel approfondi et adéquat.

Le rein gauche est plus haut que le droit. Par conséquent, les douleurs gênent la gauche dans la région de l'angle côte-vertébral, ressemblant à une pancréatite. Parfois, les médecins pensent que les sensations désagréables de cette localisation sont associées non pas à l'hydrocalicose, mais à la pathologie du système musculo-squelettique.

Les douleurs sont désagréables, ternes ou éclatantes. Ils ressemblent à des manifestations de pyélonéphrite aiguë. L'hydrocalicose rénale est particulièrement brillante. Le syndrome d'intoxication vient au premier plan.

  1. La température monte à des nombres subfébriles et fébriles.
  2. Maux de tête sévères.
  3. Vomissements et nausées qui n'apportent pas de soulagement.
  4. La soif.
  5. Mictions fréquentes avec diminution du débit de liquide.

N'oubliez pas! La condition la plus dangereuse pour l'hydrocalicose est l'insuffisance rénale aiguë. Pour les enfants et les patients âgés, il peut se terminer fatalement sans assistance appropriée..

La nature des changements d'urine. Il devient plus foncé, concentré. L'urine avec hydrocalicose acquiert une teinte brunâtre, ce qui indique une hématurie - l'apparition de sang et de globules rouges dans l'urine. Le processus de miction lui-même devient douloureux. Peut causer de la douleur et de l'inconfort au niveau de l'articulation pubienne.

Le tableau clinique de la maladie

Avec un diagnostic d'hydrocalicose rénale, ce qui est maintenant devenu clair. Mais comment déterminer l'évolution de la maladie chez un adulte ou un enfant? Pour ce faire, vous devez surveiller le corps et ne pas «manquer» le développement des symptômes de la pathologie. Le plus souvent, il est difficile de ne pas identifier son apparence, car elle modifie considérablement le travail du corps et gêne le patient. Cependant, parfois, la maladie peut ne pas se révéler longtemps à l'aide de symptômes - dans ce cas, il n'est possible d'identifier le cours de l'hydrocalicose qu'après des tests spéciaux.

Si la taille de l'organe affecté varie considérablement, la personne remarquera le développement des symptômes suivants:

  • une forte augmentation de la température jusqu'à 40 degrés;
  • grave détérioration de l'état général;
  • frissons occasionnels;
  • nausées se transformant en vomissements;
  • détérioration ou perte complète d'appétit;
  • changement d'odeur, de couleur et de quantité d'urine;
  • allocation fréquente d'une petite partie de l'urine, qui passe avec douleur;
  • douleur lombaire à l'endroit où le blocage des uretères s'est produit;
  • la présence de sang dans l'urine.

La luminosité et la durée de ces symptômes dépendent directement des causes de la maladie, ils doivent donc d'abord être identifiés par le médecin..

L'hydrocalicose, qui se développe immédiatement sur les deux reins, provoque des complications en peu de temps, car l'organe apparié n'est pas en mesure de nettoyer indépendamment tout le liquide qui y pénètre.

Mesures diagnostiques

Une approche globale et globale est nécessaire pour confirmer le diagnostic. Une collecte approfondie de données anamnestiques et de plaintes constitue une grande partie de la conclusion préparée. Ensuite, les patients sont soumis à un examen complet et à un examen objectif..

Parmi les méthodes de laboratoire, les suivantes sont applicables:

  • Analyse d'urine.
  • Échantillon Zimnitsky.
  • Analyse de Nechiporenko.
  • Test sanguin.
  • Analyse biochimique pour des indicateurs tels que l'urée, la créatinine.

La prochaine étape est la mise en œuvre de méthodes de diagnostic instrumentales. Dans la pratique courante, l'échographie est utilisée. Il permet non seulement de visualiser la présence d'hydrocalicose rénale (et de démarrer le traitement), mais aussi de détecter la cause de la pathologie si la maladie est secondaire.

Le système pyelocaliceal du rein ou du rein est changé. Le bassin est dilaté, leurs parois peuvent être atoniques. Les pyramides rénales perdent leur netteté, et le schéma rénal s'efface: dystrophie et atrophie, amincissement du parenchyme sont observés.

Important! L'examen tomographique est utilisé dans des situations douteuses. La radiographie est plus applicable. Mais c'est loin d'être toujours informatif..

Diagnostic de l'hydrocalicose rénale

Lors du diagnostic de l'hydrocalicose des deux reins, il est important de la différencier des autres maladies du système génito-urinaire et du tractus gastro-intestinal présentant des symptômes similaires. Au premier stade de l'examen, la pathologie peut être identifiée lors de l'étude des résultats des tests biochimiques et de laboratoire de sang et d'urine:

  • Un nombre accru de leucocytes est détecté dans le sang, ce qui indique la présence d'un foyer d'infection dans le corps.
  • Dans l'urine, en plus de la teneur élevée en leucocytes, il y a un épithélium cylindrique et plat. La quantité de protéines et de globules rouges est surestimée.

En règle générale, une IRM ou une tomodensitométrie n'est pas nécessaire - une échographie est suffisante. La déformation des calices et l'élargissement du bassin dans les reins vers la gauche ou la droite sont clairement visibles sur la photo. Au cours de la procédure, une stagnation d'urine, une obstruction des uretères, provoquant une violation de sa perméabilité, sont détectées.

Si nécessaire, le patient se voit prescrire les méthodes suivantes pour examiner l'état des tissus et des vaisseaux sanguins:

  • Urographie rénale.
  • Radiographie de tous les organes du péritoine et de l'espace rétropéritonéal.
  • Urographie excrétoire utilisant le contraste.
  • Urétéropyélographie rétrograde.

Ces méthodes sont informatives, mais pendant la procédure, le corps humain reçoit des charges supplémentaires de rayonnement, donc elles ne sont pas utilisées dans le diagnostic des jeunes enfants ou des nouveau-nés.


L'échographie révèle une hydrocalicose rénale complètement indolore pour le patient

Approches de traitement

Au stade actuel, le traitement de l'hydrocalicose incombe aux urologues. Il est important de rétablir le flux urinaire. Pour cela, des interventions chirurgicales sont effectuées..

Dans l'enfance, l'hydronéphrose ne doit être traitée qu'en cas de symptômes. Parfois, vous devez recourir à une thérapie de remplacement. Il peut s'agir d'une dialyse - péritonéale ou d'hémodialyse utilisant un rein artificiel. Si possible, recourir à la transplantation.

Si la fonction rénale n'est pas altérée, l'état du système urinaire doit être surveillé. La rationalisation du régime de consommation, l'exclusion des aliments à forte teneur en sel est recommandée..

Intervention chirurgicale

Pour affecter les facteurs anatomiquement déterminés provoquant une violation de l'écoulement de l'urine, les spécialistes prescrivent une opération visant à éliminer l'obstruction des voies urinaires. De telles opérations sont effectuées à la fois de manière classique (au moyen d'une grande incision) et par la méthode mini-invasive à l'aide d'un endoscope. Le mode opératoire est choisi en fonction de l'endroit où l'organe a été pressé, ainsi que de la gravité du syndrome.

Après l'opération, le patient doit suivre un cours de rééducation. À l'avenir, il est recommandé de subir des examens médicaux réguliers par un urologue. Tous les trois mois, il est nécessaire de passer des tests, ainsi que de subir une échographie des reins..

Le pronostic ultérieur après la chirurgie dépend directement des facteurs qui ont influencé le développement de la maladie. Si la cause peut être éliminée, l'hydrocalicose doit être complètement guérie. Le risque de rechute dépend également de l'élimination de la cause profonde de la pathologie. Donc, si l'hydrocalicose est provoquée par des néoplasmes, le pronostic de récupération dépend du succès du traitement de la tumeur.

Symptômes

Au début, la détection de l'hydrocalicose est problématique, car elle est similaire aux symptômes d'autres maladies: appendicite, problèmes avec le tractus gastro-intestinal. En outre, l'expansion des cupules et du bassin rénal pendant une longue période imperceptible. En conséquence, la maladie ne sera pas diagnostiquée à temps et d'autres complications peuvent apparaître..

Les principaux symptômes de la pathologie sont:

  • Une forte augmentation de la température corporelle suivie d'une baisse rapide, des frissons.
  • Nausée et vomissements.
  • Manque d'appétit.
  • Douleur dans le bas du dos.
  • Urine impure et inodore.
  • Sang dans l'urine.

Chez la femme enceinte, l'anomalie se développe sans symptômes prononcés, et après l'accouchement, le fonctionnement normal des reins est rétabli.

Pourquoi le bassin du rein se dilate-t-il chez les nourrissons?

Le corps humain est individuel, donc tous les organes sont également uniques. Chacun des organes remplit sa fonction directe dans le corps. L'organisme des enfants ne fait pas exception. Si nous parlons des reins, ils remplissent la fonction de filtre, purifiant le sang des substances nocives et participent également au métabolisme. Si le bassin du rein est élargi chez un enfant ou un nouveau-né, que doivent faire les parents?

Description de la pathologie

Une telle maladie n'est pas rare chez un enfant. En médecine, cette maladie (c'est l'état du corps, exprimé en violation de son fonctionnement normal, de son espérance de vie et de sa capacité à maintenir son homéostasie) est appelée pyéloectasie - une augmentation du bassin rénal chez un enfant. Le fait est qu'une telle maladie peut être une maladie rénale congénitale ou acquise (rein (anatomie) - un organe du système excréteur (urinaire) des animaux et des humains). Gauche et droite.

Mais très rarement, une augmentation bilatérale du bassin rénal se produit. Habituellement, cette déviation corporelle survient après la première année de vie d'un enfant. Pendant cette période, l'urètre et le système urinaire mûrissent chez l'enfant.

Il existe une pathologie telle qu'un kyste du bassin du rein. Mais il convient de noter immédiatement que cette déviation dans le corps est assez rare. Le kyste est situé dans le calice moyen, mais dans de rares cas, dans les zones rénales. Il n'y a pas de symptômes spécifiques avec un kyste pelvien. Par conséquent, ce type de maladie doit être considéré individuellement..

Hydrocalicose des reins

Une violation courante du fonctionnement du système urinaire est l'hydrocalicose rénale. La pathologie se caractérise par une augmentation du système pyélo-calcique, ce qui provoque un trouble circulatoire des organes et une atrophie tissulaire. La déviation se produit à la suite d'un écoulement incorrect d'urine.

Variétés de pathologie

Selon la zone de dommages, la pathologie est classée dans les types suivants:

  • Hydrocalicose du rein droit. La perturbation de l'écoulement de l'urine vers la droite due à la formation d'un obstacle est caractéristique.
  • Hydrocalicose du rein gauche. Il se développe dans le contexte du blocage de la production d'urine sur la gauche.
  • Hydrocalicose bilatérale. Le trouble est caractérisé par un trouble de l'écoulement d'urine à travers le canal urinaire simultanément des deux reins.

L'hydrocalicose n'est pas une maladie indépendante. C'est un signe qu'une obstruction s'est produite dans le système urinaire qui interfère avec l'écoulement correct du liquide. Dans la pratique des néphrologues, un trouble pathologique du travail du rein droit plutôt que du rein gauche est plus souvent diagnostiqué.

Les raisons

Les raisons qui contribuent à bloquer la répartition normale de l'urine sont les pathologies suivantes:

Symptômes

L'hydrocalicose est une pathologie qui peut être asymptomatique pendant une longue période. Détecter la maladie à ce stade n'est possible qu'avec l'aide de diagnostics instrumentaux et de laboratoire. Lorsque la violation entre dans la phase active, les symptômes suivants apparaissent:

  • température corporelle élevée,
  • la faiblesse,
  • fatigue,
  • une perte d'appétit,
  • nausées, parfois vomissements,
  • lombalgie de la lésion,
  • changement dans la couleur et l'odeur de l'urine,
  • mictions fréquentes en petits volumes,
  • la présence de sang dans l'urine.

Si le blocage de l'écoulement de liquide se produit au niveau des reins, les symptômes de la maladie sont prononcés. Avec une difficulté de sortie dans l'uretère, les symptômes sont plus lissés. Si les deux reins sont affectés, le bien-être du patient se détériore rapidement et sans traitement approprié, il en résulte une insuffisance du système urinaire.

Dans l'enfance, l'hydrocalicose se développe en raison d'une altération du mouvement de l'urine dans les reins et les uretères. Les facteurs provocateurs sont les blessures traumatiques, les malformations congénitales et les processus inflammatoires causés par une infection du corps. L'hydrocalicose rénale bilatérale est dangereuse pour les nouveau-nés, car en raison d'une violation, la probabilité de complications graves est élevée.

Chez les enfants, la structure du système urinaire est différente de celle des adultes. Les tissus des cupules et du bassin à cet âge sont sous-développés et la taille des reins est augmentée. Les pathologies de nature inflammatoire se développent progressivement, de sorte que l'écart pendant longtemps est asymptomatique et passe inaperçu. La complexité d'un diagnostic rapide est que les jeunes enfants ne peuvent pas toujours parler de leurs problèmes. Les parents peuvent suspecter le développement d'une pathologie selon les signes suivants:

  • mictions fréquentes en petites portions,
  • décoloration et odeur d'urine,
  • une forte augmentation de la température, puis une diminution sans prise de médicament,
  • une perte d'appétit,
  • nausées, parfois vomissements.

Lorsque l'écoulement d'urine est altéré, vous pouvez voir qu'en urinant, le bébé pleure. Cela est dû à l'apparition de douleurs et de brûlures. En caressant le bas du dos, l'enfant commence à agir et à pleurer.

Méthodes de diagnostic

L'examen des maladies suspectées du système urinaire commence par le fait que le médecin interroge le patient et procède à un examen. Le médecin est tenu d'informer, le cas échéant, des maladies et blessures précédemment diagnostiquées. Pendant l'examen, le médecin doit palper la région lombaire. Avec l'hydrocalicose, le patient ressent une douleur de la lésion.

Pour confirmer une déviation dans le fonctionnement du système urinaire, fixez un test sanguin et urinaire général. Avec leur aide, vous pouvez rapidement détecter le processus inflammatoire et évaluer la gravité. Un test sanguin biochimique est envoyé pour identifier l'agent pathogène si la maladie est causée par une infection. Pour confirmer la violation, les méthodes de diagnostic instrumentales suivantes sont utilisées:

  • CT (tomodensitométrie),
  • radiographie avec introduction d'agents de contraste,
  • IRM (imagerie par résonance magnétique),
  • Échographie (échographie).

L'examen du patient à l'aide de dispositifs spéciaux vous permet de visualiser les organes et de déterminer avec une grande précision la cause des difficultés d'écoulement de l'urine. Le choix des tactiques de traitement dépend de la cause de la violation.

Traitement

Pour de nombreux patients, le diagnostic d'hydrocalicose rénale est une expression inconnue, et ils ne savent tout simplement pas ce que c'est et quel type de médecin traite cette pathologie. En règle générale, lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, les patients consultent un thérapeute et, si un enfant est malade, ils consultent un pédiatre. Lors de la confirmation des écarts dans le système urinaire, le traitement est poursuivi par un néphrologue ou un urologue.

Avec une légère violation, la thérapie est effectuée de manière conservatrice. Si le blocage de la sortie est compliqué et dangereux par le développement d'anomalies graves dans le travail des organes, le médecin prend une décision chirurgicale. Les lésions bilatérales nécessitent une hospitalisation d'urgence et les procédures de traitement sont effectuées sous la stricte surveillance d'un médecin. La thérapie pour les nouveau-nés a également lieu à l'hôpital.

Intervention chirurgicale

Une forme dangereuse d'hydrocalicose est une atteinte rénale bilatérale. Si le fonctionnement d'un organe est perturbé, le second compense partiellement le manque de travail. Dans ce mode, l'état d'une personne reste normal pendant longtemps. Avec un bouleversement du travail, l'intoxication active du corps avec des produits métaboliques commence des deux côtés. La violation affecte parfois non seulement l'urine, mais aussi d'autres systèmes.

L'intervention chirurgicale vise à éliminer la cause du blocage de l'écoulement. Si l'excrétion d'urine est difficile avec les calculs, alors l'écrasement ou le retrait de la pierre est effectué. Les masses tumorales qui entravent l'écoulement sont soumises à une résection (retrait d'une pièce) ou à une excision complète. Dans les situations d'urgence, un cathéter pour la sortie d'urine est possible. Après la chirurgie, le patient se voit prescrire un traitement de restauration..

Traitement médical

Avec le développement de l'hydrocalicose dans le contexte des processus inflammatoires d'étiologie infectieuse, le médecin prescrit l'utilisation de médicaments antibactériens. Le choix des fonds dépend du type d'agent pathogène. La thérapie antibiotique est effectuée simultanément avec la prise de médicaments pour protéger le tube digestif (Linex, Bactistatin). Si le patient a du sable dans les organes du système urinaire, des médicaments pour les dissoudre aideront à guérir la déviation (Cyston, Phytolysine).

Pour le soulagement de la douleur, des analgésiques ou antispasmodiques sont indiqués (Ketorol, Platifillin). Pour éliminer la stagnation de l'urine et éliminer les toxines du corps, des diurétiques sont prescrits (Veroshpiron, Lasix). En plus du traitement principal, une thérapie de renforcement général est prescrite. Il est également recommandé de prendre des complexes vitaminiques pour maintenir la fonction protectrice du corps dans des conditions normales.

Méthode endoscopique

En médecine moderne, le traitement endoscopique de l'hydrocalicose est répandu. La chirurgie a des dommages tissulaires minimes et une courte période de récupération. La méthode endoscopique consiste à éliminer les obstacles par de petites perforations dans la paroi antérieure de la cavité abdominale. Le chirurgien contrôle l'ensemble du processus de l'opération à travers le moniteur, sur lequel les informations enregistrées par l'endoscope sont projetées. Après le traitement, une échographie est requise tous les 3 mois pour évaluer l'efficacité du traitement.

Remèdes populaires

En tant que traitement auxiliaire pour l'hydrocalicose, des remèdes populaires peuvent être utilisés. Il est important de se rappeler que toute méthode doit être convenue avec le médecin. Dans le traitement du sable dans les reins, les décoctions des herbes et plantes suivantes sont efficaces:

  • souci,
  • genévrier,
  • Millepertuis,
  • bardane,
  • fruit de la rose des chiens,
  • airelle et feuilles de fraise.

À des fins préventives, il est recommandé de boire au moins 2 litres d'eau par jour. Des légumes frais, des fruits et des baies sont nécessaires dans l'alimentation quotidienne. La nourriture grasse et la malbouffe doivent être jetées. Il est recommandé de remplacer le thé noir nature par des cynorhodons, des groseilles et d'autres plantes médicinales. Il est bon de boire des boissons aux canneberges et aux airelles.

Prévoir

L'efficacité du traitement de l'hydrocalicose dépend de la cause de l'écoulement de l'urine. Si l'excrétion est compliquée par des calculs, leur élimination éliminera complètement les symptômes. Avec des anomalies congénitales dans la structure des organes, la récupération n'est possible qu'après la chirurgie. Si l'écoulement de liquide est altéré en raison de formations tumorales, le pronostic dépend de la nature de la maladie et de la qualité de l'opération. L'absence de traitement entraîne le développement de complications graves (urosepsie, insuffisance rénale, hydronéphrose).

L'hydrocalicose est un trouble qui, sans intervention médicale en temps opportun, peut entraîner de graves conséquences. Il est important de commencer le traitement le plus tôt possible, sinon le développement de complications dangereuses et un résultat défavorable pour le patient ne sont pas exclus. Le diagnostic de la pathologie n'est pas difficile pour les médecins. L'essentiel est que lorsque des symptômes de perturbation du fonctionnement du système urinaire apparaissent, allez à la clinique et passez un examen.

Hydrocalicose des reins: causes, symptômes, traitement

Les reins sont l'un des organes importants du système urinaire humain. Leur fonction principale est excrétoire.

Les changements dans l'organe se produisent généralement imperceptiblement, mais après un certain temps, les gens ont des problèmes de miction. La perturbation du système urinaire peut provoquer une hydrocalicose rénale.

Cette condition nécessite un traitement immédiat, car elle peut entraîner la destruction progressive du tissu rénal..

Hydrocalicose des reins

  • Qu'est-ce qu'une violation de l'hydrocalicose rénale??
  • L'hydrocalicose n'est pas une maladie indépendante, c'est un symptôme de changements qui se produisent dans les organes du système urinaire, ainsi que dans l'appareil du bassin rénal sous l'influence de certains facteurs.
  • Si la fonction excrétrice est altérée, un excès d'urine s'accumule dans les cupules de l'organe, conduisant à l'expansion du bassin rénal, à la compression du tissu rénal et des uretères.

Types d'hydrocalicose

  1. L'hydrocalicose peut se développer dans les reins droit, gauche ou les deux.
  2. Selon l'emplacement de la lésion (droite ou gauche), en raison d'une violation de l'écoulement d'urine, une expansion partielle ou complète du calice rénal se produit.

L'hydrocalicose gauche est beaucoup moins courante que l'hydrocalicose du rein droit. Les femmes lui sont plus sensibles en raison des caractéristiques structurelles du système urinaire.

Le développement unilatéral de l'hydrocalicose peut entraîner des dysfonctionnements fonctionnels du rein, mais cet écart est facilement éliminé.

Les lésions rénales bilatérales sont rares, en raison d'une prédisposition génétique ou d'une maladie systémique. Cette condition est très dangereuse en raison du risque de complications qui conduisent à une atrophie complète de l'organe.

Une hydrocalicose bilatérale peut entraîner une insuffisance rénale. Elle se caractérise par une forte diminution de la quantité d’urine libérée, l’accumulation de produits de décomposition toxiques dans le sang et une modification de l’équilibre eau-électrolyte du corps..

Les raisons

Pendant la fonction rénale normale, l'urine est recueillie dans les calices rénaux qui, une fois fusionnés, forment le bassin rénal. Elle est directement liée aux uretères, d'où l'urine pénètre dans la vessie et est excrétée.

Avec les changements dans le travail de ces organes, la sortie d'urine des reins est perturbée, ce qui provoque une compression du tissu rénal et des uretères.

Les facteurs d'apparition de l'hydrocalicose peuvent être à la fois congénitaux et acquis:

  • caractéristiques structurelles de l'organe;
  • prolapsus d'organe;
  • néphrite;
  • inverser l'écoulement d'urine vers les reins (reflux);
  • forte consommation de liquide;
  • formation de tumeurs;
  • la présence de sable et de calculs rénaux;
  • ecchymoses;
  • infections des voies urinaires;
  • troubles nerveux;
  • Troubles endocriniens;
  • troubles circulatoires dans les organes pelviens.

L'une des causes de l'apparition de l'hydrocalicose du rein droit pendant la grossesse est une augmentation significative du volume de l'utérus et une augmentation de la pression sur l'organe et l'uretère droit. Les fonctions du système urinaire d'une femme sont normalisées après la naissance d'un enfant.

Symptômes

Dans certains cas, en raison de l'évolution asymptomatique de l'hydrocalicose, il n'est pas possible de déterminer sa présence. Les manifestations cliniques ne sont pas significativement différentes des autres signes d'un dysfonctionnement du système urinaire.

  • Les symptômes de l'hydrocalicose seront prononcés si elle se développe dans le contexte d'autres maladies survenant sous une forme aiguë.
  • Si l'hydrocalicose est une maladie congénitale ou chronique, ses manifestations seront invisibles pour l'homme.
  • Les manifestations suivantes sont considérées comme des symptômes d'hydrocalicose rénale:
  • douleur dans le bas du dos et pression sur cette zone;
  • douleur irradiant vers la zone inguinale;
  • une forte augmentation de la température à 40 ° C;
  • diminution du débit urinaire;
  • décoloration de l'urine, l'apparition de sédiments et une odeur âcre;
  • l'apparition d'impuretés sanguines dans l'urine;
  • miction douloureuse;
  • gonflement des extrémités.

Cette condition est accompagnée de faiblesse, de frissons, de nausées et de vomissements, ce qui ne soulage pas.

Parfois, les sensations de douleur à droite, à gauche ou des deux côtés ne sont en aucun cas liées aux reins, mais indiquent des maladies concomitantes des organes voisins.

Pour déterminer correctement la nature de la douleur et la cause de son apparition, vous devez contacter un urologue.

Diagnostique

Souvent, la lombalgie n'est pas directement liée à une maladie rénale, mais est un symptôme d'anomalies dans le fonctionnement d'autres organes et systèmes.

Pour déterminer si cette condition est une hydrocalicose, il est nécessaire de subir un examen approprié:

  • analyses d'urine et de sang;
  • urographie des reins (normale ou avec utilisation d'un agent de contraste);
  • examen échographique des reins;
  • radiographie de la cavité abdominale;
  • examens endoscopiques;
  • tomographie multispirale

Seul un médecin dans un cas particulier peut déterminer la nécessité de certains types d'études. Les critères suivants sont pris en compte: âge et sexe du patient, présence de maladies chroniques, symptômes concomitants.

Le médecin traitant peut se limiter à des tests de laboratoire (s'il a identifié une violation) ou prescrire des examens détaillés.

Traitement

Pour que le traitement par hydrocalicose rénale soit efficace, il est nécessaire de déterminer quel est le facteur qui a provoqué l'apparition de cette symptomatologie..

Avec l'hydrocalicose, un traitement est prescrit qui comprend un ensemble de méthodes:

  1. Conservateur - basé sur l'utilisation de médicaments.
  2. Folk - l'utilisation de préparations à base de plantes à base de busserole, d'airelle rouge, de bourgeons de bouleau, d'ortie et d'autres herbes médicinales.
  3. Régime spécial - en fonction de l'état du patient, de la présence de maladies chroniques et concomitantes.
  4. Chirurgical - visant à éliminer les obstacles à l'écoulement normal de l'urine.

Si l'hydrocalicose est une pathologie congénitale qui ne provoque pas d'inconfort et de changements structurels dans les organes appariés, aucun traitement n'est requis.

Le succès du traitement dépend de l'opportunité d'aller chez le médecin, du bon diagnostic et des médicaments prescrits.

Thérapie médicamenteuse

  1. Que faire et comment traiter une telle violation comme l'hydrocalicose rénale, l'urologue dira en fonction des résultats du diagnostic
  2. La thérapie par hydrocalicose comprend l'utilisation de médicaments en cas d'infection bactérienne.
  3. Les médicaments suivants sont utilisés pour stabiliser l'écoulement de l'urine et réduire le processus inflammatoire:
  1. Antidouleurs - soulager la douleur.
  2. Uroseptiques - réduire l'enflure, améliorer le débit urinaire.
  3. Antispasmodiques - soulagent les spasmes, favorisent l'expansion des canaux urinaires et restaurent leur perméabilité.
  4. Antibactérien - inhibe la croissance et la reproduction des bactéries.

Avant d'utiliser un antibiotique, il est nécessaire de réaliser un test pour déterminer la sensibilité des pathogènes à son action..

Tous les médicaments doivent être utilisés strictement selon les prescriptions du médecin avec toutes les recommandations.

Un traitement inapproprié peut provoquer le développement d'une hydronéphrose, d'une pyélonéphrite et d'autres maladies du système urinaire.

Régime

Avec l'hydrocalicose rénale, il est nécessaire d'adhérer à un régime spécial, qui devrait contenir toutes les vitamines et minéraux nécessaires à l'organisme. La nutrition diététique est particulièrement recommandée pour les femmes enceintes, car le traitement médicamenteux leur est interdit..

Le régime alimentaire doit être choisi de manière à réduire la charge sur les reins:

  • l'exclusion des aliments gras, épicés, fumés et salés;
  • Minimiser les boissons caféinées
  • augmentation de la consommation de produits laitiers, de fruits et légumes.

Si des diurétiques sont prescrits, il est nécessaire d'augmenter la consommation d'aliments contenant du potassium.

Les jours de déchargement peuvent être utilisés pour augmenter le volume d'urine alloué aux patientes, mais pendant la grossesse - uniquement après accord avec le médecin.

Chirurgie

  • Si le traitement médicamenteux est inefficace, une intervention chirurgicale est recommandée..
  • La chirurgie est nécessaire pour les pathologies congénitales des reins, ainsi que pour le blocage des canaux urinaires, ce qui empêche l'urine de partir et provoque des douleurs.
  • Lors de l'identification de la nature infectieuse de l'hydrocalicose, des antibiotiques sont prescrits avant la chirurgie.
  • L'opération peut être réalisée sous la forme traditionnelle (en utilisant une incision de cavité de 20 cm de long) ou selon une méthode endoscopique indolore..

Les deux méthodes visent à exciser une obstruction de l'uretère et à rétablir l'écoulement normal de l'urine.

Le choix de la méthode dépend des résultats des études, de la localisation du défaut et de l'état des organes endommagés.

La méthode endoscopique est moins traumatisante et plus indolore. Pendant la chirurgie, de petites incisions sont pratiquées dans la paroi abdominale et des outils spéciaux y sont introduits..

Pendant l'opération, les pierres, les néoplasmes sont enlevés et la perméabilité des voies urinaires est restaurée.

Toutes les actions du chirurgien sous une forme agrandie sont affichées sur l'écran du moniteur, ce qui vous permet d'effectuer l'opération avec précision. Il passe en une heure et ne nécessite pas de longue rééducation.

Mais le patient doit être enregistré auprès du médecin traitant depuis longtemps et subir des examens réguliers.

Caractéristiques de l'hydrocalicose chez les enfants

  1. Les causes les plus courantes du développement de l'hydrocalicose chez les enfants sont les pathologies congénitales des reins et des vaisseaux sanguins.
  2. Les reins de l'enfant sont caractérisés par des tailles accrues et l'appareil bassin-cupule n'est pas encore complètement formé, ce qui provoque le développement de déviations dans le fonctionnement de l'organe.
  3. L'hydrocalicose rénale dans l'enfance peut ne pas se produire ou se produire sous une forme prononcée.
  4. Si vous avez des maux de dos et tout changement dans le comportement de l'enfant, son état, vous devez immédiatement consulter un médecin.
  5. Après examen et diagnostic, il découvrira les causes de la douleur infantile et prescrira le traitement nécessaire.

La prévention

  • Des mesures préventives aideront à réduire la probabilité de changements pathologiques dans les reins..
  • Pour ce faire, vous devez:
  • subir des examens réguliers;
  • éviter l'hypothermie;
  • observer les règles d'hygiène personnelle;
  • réduire l'apport calorique;
  • observer le régime de consommation.

Ignorer la douleur dans la région lombaire (quelles que soient les raisons de leur apparition) peut contribuer au développement de troubles graves du système urinaire, provoquant une hydronéphrose, une urosepsie, une insuffisance rénale.

Par conséquent, à la moindre sensation d'inconfort dans le bas du dos, vous devez immédiatement consulter un médecin. Cela aidera à reconnaître l'hydrocalicose et d'autres dysfonctionnements rénaux en temps opportun, ainsi qu'à identifier les maladies concomitantes et à éviter le développement de complications.

Pourquoi l'hydrocalicose rénale se produit-elle et comment est-elle traitée??

L'hydrocalicose rénale (calicoectasie) est une condition pathologique dans laquelle l'organe pyélocalicéal de l'organe est étiré et comprime le tissu rénal. La déviation n'est pas une maladie isolée indépendante: c'est juste un syndrome d'autres troubles du fonctionnement du système urinaire. Le traitement de l'hydrocalicose rénale n'est possible qu'après avoir établi sa cause exacte.

Caractéristiques de la pathologie

Chez une personne en bonne santé, l'urine est recueillie dans le calice rénal et est excrétée par les uretères de l'organe. Mais si quelque chose empêche sa sortie, l'urine s'accumule en grande quantité et l'hydronéphrose commence. La tasse qui en résulte augmente, se dilate et s'étire. Le tissu rénal est comprimé, ce qui entraîne une perturbation de l'organe.

Si le développement de l'hydrocaliose rénale se produit sur une longue période, la probabilité de complications augmente:

  • échec chronique;
  • urosepsie;
  • hydronéphrose.

La violation peut affecter un organe ou les deux. L'hydrocalicose rénale bilatérale est la plus dangereuse. Elle survient dans 10 à 15% des cas et est difficile à traiter. La pathologie affecte souvent le rein droit.

Les structures des cavités des deux reins peuvent se dilater simultanément ou avec une légère différence. Dans ce cas, la santé du patient se détériore très rapidement et le traitement doit être démarré dès que possible. Sinon, l'insuffisance rénale commence à se développer..

Raisons possibles

La principale raison menant à l'hydrocalicose rénale est l'écoulement d'urine obstrué du calice rénal. Les provocateurs de cette pathologie peuvent être des troubles du fonctionnement des organes urinaires ou d'autres systèmes corporels. Ceux-ci inclus:

  1. néoplasmes;
  2. prolapsus du rein;
  3. hydronéphrose prolongée;
  4. défauts dans les ganglions lymphatiques ou les vaisseaux sanguins;
  5. tuberculose rénale;
  6. malformations congénitales;
  7. blessures
  8. kystes;
  9. infections ou processus inflammatoires.

L'hydrocalicose apparaît souvent chez les femmes enceintes. Habituellement, la pathologie se développe dans les derniers stades ou avec un gros fœtus. L'utérus augmente considérablement de taille et exerce une pression sur les organes urinaires, ce qui affecte l'état des reins.

Si une personne a déjà observé l'un des écarts décrits, elle tombe automatiquement dans la zone à risque. Vous devez savoir à l'avance ce qu'est l'hydrocalicose rénale. Faites attention à la quantité d'urine libérée et à l'envie de vider la vessie..

Symptômes

Aux stades initiaux du développement de l'hydrocalicose, des symptômes spécifiques peuvent être absents. Une alarme chez les patients ne peut provoquer qu'une faible quantité d'urine. Progressivement, les signes du trouble deviennent plus prononcés, mais peuvent rappeler d'autres maladies du système urinaire.

La gravité des symptômes dépend du taux de développement de l'urodynamique. Les symptômes suivants apparaissent:

  • urination fréquente;
  • frissons;
  • un mélange de sang dans l'urine;
  • une forte augmentation de la température;
  • douleur dans la région lombaire;
  • nausées et vomissements persistants;
  • mauvaise urine.

La température corporelle augmente de façon inattendue et peut atteindre 40 degrés. Si l'écoulement d'urine est rétabli, il y a une forte diminution.

La douleur dépend de l'emplacement de l'organe à problème. S'il y a une hydrocalicose du rein gauche, ça fait mal à gauche, et vice versa. Le syndrome affecte le bas du dos, mais irradie vers l'abdomen latéral et inférieur, ainsi que dans l'aine. A la palpation, l'inconfort s'intensifie.

Il y a une hydrocalicose congénitale du rein droit - megakalikoz. Dans ce cas, le corps s'adapte à l'état pathologique et les symptômes peuvent être absents. Dans ce cas, la maladie est généralement diagnostiquée par hasard, lors d'un examen préventif en clinique..

Méthodes de diagnostic

Si une hydrocalicose bilatérale ou unilatérale est suspectée, vous devez contacter un néphrologue. Un examen complet est prescrit, qui établira la cause de la maladie et confirmera le diagnostic. Vous devez examiner non seulement les reins, mais aussi d'autres organes du système urinaire et même le système digestif.

La première étape nécessite des diagnostics en laboratoire, qui comprennent des tests biochimiques et généraux de sang et d'urine. Après avoir besoin d'aller:

  1. radiographie de la cavité abdominale;
  2. échographie;
  3. angiographie rénale;
  4. IRM
  5. CT multicoupe;
  6. pyélographie rétrograde;
  7. urographie excrétoire.

Pour trouver le meilleur traitement, vous devez découvrir la véritable cause de l'hydrocalicose.

Thérapie essentielle

Les tactiques thérapeutiques dépendent de la cause profonde et du degré d'expansion du système pyélocalicéal. Dans les premières étapes, l'accent est mis sur un traitement conservateur utilisant des médicaments et un régime spécial. Avec une maladie avancée, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Si l'hydrocalicose est détectée par hasard lors d'un examen de routine, mais n'altère pas le fonctionnement des reins, toute intervention peut être différée. Les tactiques attendues sont choisies - le patient est surveillé en permanence, des tests et des échographies sont régulièrement effectués.

Traitement médical

Les médicaments sont sélectionnés en fonction de la violation qui a conduit à la stagnation de l'urine. Si des infections ou des processus inflammatoires sont détectés par les résultats des tests, des antibiotiques sont utilisés. La présence de calculs (pierres ou sable) sont des médicaments prescrits pour les dissoudre. Les anti-inflammatoires et les analgésiques vous permettent d'éliminer les douleurs intenses.

La tâche des médicaments est de guérir l'hydrocalicose et d'éliminer ses conséquences. Pour se débarrasser du syndrome douloureux, des analgésiques sont sélectionnés - Nalbufin, Dexalgin, Ketanov, Movalis ou Ibuprofen. Certains analgésiques ne sont disponibles que sur ordonnance en pharmacie..

Pour se débarrasser des spasmes, les spasmolytiques conviennent:

Une fois l'obstruction de la lumière urétérale éliminée, l'urine congestive est lavée avec des diurétiques. Le nitrofurane, le furosémide et le Lasix conviennent. Le soutien du système urinaire peut être effectué avec des préparations à base de plantes - Hofetol, Kanefron, Urolesan.

Les infections identifiées sont éliminées avec des médicaments antibactériens: céfazoline, norfloxacine, lévofloxacine. L'utilisation d'antibiotiques viole la microflore intestinale et affecte négativement le tube digestif dans son ensemble. La baxystatine ou Linex aidera à se débarrasser des conséquences désagréables.

Chirurgie

L'opération doit être prescrite pour les anomalies anatomiques congénitales qui interfèrent avec l'écoulement physiologiquement normal de l'urine..

Les sténoses urétérales, les calculs et les tumeurs sont également retirés pendant la chirurgie. Auparavant, le patient réussit tous les tests nécessaires..

Une longue stagnation d'urine conduit souvent à une inflammation infectieuse et, dans ce cas, un traitement antibactérien est effectué..

Si possible, il est recommandé de recourir à une opération qui garantit une intervention minimale dans le corps - la laparoscopie. Cette méthode évite une incision chirurgicale standard. Les manipulations sont effectuées à travers plusieurs piqûres. Des instruments spéciaux et une caméra sont introduits dans la cavité abdominale, garantissant une visibilité aux spécialistes.

Pendant la chirurgie, une anesthésie générale est utilisée. La période de rééducation est réduite à plusieurs jours, la probabilité de formation d'une hernie postopératoire et les risques d'infection sont réduits. Mais il existe certaines contre-indications dans lesquelles une opération abdominale normale est prescrite. La liste des interdictions comprend:

  1. péritonite purulente;
  2. surpoids;
  3. infections actives;
  4. problèmes de coagulation;
  5. maladies des voies respiratoires supérieures;
  6. exacerbation de l'asthme;
  7. maladie cardiovasculaire chronique.

Après l'intervention, le patient devra consulter en permanence un médecin qui surveillera l'état du corps. Même s'il n'y a aucun signe de violation, il est conseillé de faire des analyses d'urine et de sang au moins une fois par an, ainsi qu'une échographie..

ethnoscience

Avec l'approbation d'un traitement conservateur, les recettes de médecine alternative peuvent être utilisées comme adjuvants. Les décoctions à base de plantes «correctes» peuvent considérablement soulager l'état du patient, éliminer les symptômes désagréables et améliorer le débit urinaire.

Un bon effet est obtenu par l'infusion de rose sauvage et de millepertuis: versez une cuillère à soupe de chacun des composants avec trois verres d'eau bouillante et laissez mijoter 15-20 minutes au bain-marie. Le bouillon prêt est infusé dans un endroit frais pendant 2-3 heures. Vous devez boire 100 ml trois fois par jour. Le cours dure 14 jours, après une semaine de pause.

La busserole est souvent utilisée pour traiter les maladies rénales. Il irrite légèrement la paroi interne de l'organe. Le processus d'absorption secondaire est inhibé, tandis que la production d'urine augmente.

Pour la prévention, une décoction de feuilles de busserole et de fleurs de bleuet est recommandée (proportions - deux pour un). Pour un demi-litre d'eau chaude, vous avez besoin de 40 grammes de collecte. Le mélange est mijoté au bain-marie pendant une demi-heure, refroidi et filtré.

Régime

La nutrition diététique avec calicoectasie n'a pas d'effet thérapeutique. Son action vise à réduire la charge sur les reins. La nutrition est recommandée comme pour la pyélonéphrite (régime médical n ° 7).

  • des céréales;
  • produits laitiers écrémés;
  • des légumes;
  • des fruits;
  • soupes de légumes;
  • variétés de poisson faibles en gras;
  • viande bouillie.

Il est nécessaire d'exclure les aliments en conserve, les viandes fumées, épicées et salées, les viandes grasses, les marinades et les cornichons. La friture des aliments n'est pas recommandée. Il est préférable de remplacer le beurre par une petite quantité de légumes; les sauces de magasin ne sont pas utilisées. Toute boisson alcoolisée est strictement interdite, même en petite quantité..

Il est souhaitable de boire des boissons aux fruits naturels (canneberge ou airelle), des compotes de fruits secs, des décoctions à base de plantes. Le thé vert ou noir doux est autorisé, la quantité de café est réduite. Les jus des magasins sont mieux remplacés par des jus fraîchement pressés, mais doivent être dilués avec de l'eau.

La prévention

Il est possible de prévenir la stagnation de l'urine même en présence de pathologies congénitales. Pour cela, les éventuels facteurs de risque doivent être exclus. Pour ce faire, vous devez fournir:

  1. nutrition adéquat;
  2. mode de vie sain;
  3. traitement en temps opportun;
  4. régime alimentaire approprié.

Une grande quantité de légumes et de fruits doit être incluse dans l'alimentation. Il est conseillé de faire cuire des aliments pour un couple ou cuire, la friture avec beaucoup d'huile ou de graisse est exclue. Les aliments dangereux sont riches en sel, car leur consommation est réduite.

Pour le fonctionnement normal du corps, les experts conseillent de boire au moins deux litres d'eau par jour. Cette norme est maintenue en l'absence de pathologies rénales. De plus, une activité physique modérée est nécessaire pour éviter la congestion - marche, yoga, natation, course à pied légère.

L'hydrocalicose fait référence à des troubles qui peuvent constituer un grave danger pour la vie du corps. Un manque prolongé de traitement peut entraîner de graves complications. Le diagnostic est assez rapide, et lors de l'identification de la cause profonde de la pathologie, il n'est pas difficile de choisir un traitement.

Causes de l'hydrocalicose rénale: traitement et pronostic

Ils nettoient jusqu'à 2 litres de sang par jour. Une interaction constante avec diverses substances nocives et microbes peut entraîner le développement de processus inflammatoires dans les reins.

L'hydrocalicose rénale est l'un des symptômes des troubles du système urinaire. Les médecins ne voient pas cela comme une maladie majeure et isolée.

Avec l'hydrocalicose, une expansion des calices rénaux et une compression du tissu rénal se produisent, ce qui conduit à un blocage du canal urinaire et à une perturbation du processus normal d'excrétion d'urine du corps..

Raisons du développement

Rénal (ou provoque une atteinte directe des reins):

Urgence (causes courantes):

  • troubles congénitaux du système vasculaire;
  • tumeurs ou blessures dans la région abdominale;
  • modifications congénitales du système génito-urinaire;
  • grossesse, les symptômes peuvent survenir aux derniers stades en raison d'une pression accrue sur les organes internes.

La manifestation du tableau clinique

  • température élevée (jusqu'à 40 degrés);
  • frissons sévères;
  • vomissements et nausées;
  • la faiblesse;
  • douleur aiguë dans le bas du dos, sur le côté ou dans la région de l'aine;
  • urination fréquente;
  • petit volume d'urine sortante;
  • turbidité de l'urine mélangée à une petite quantité de sang.

Dans de rares cas, l'hydrocalicose peut être asymptomatique. Cela peut être dû à des anomalies congénitales ou à des caractéristiques individuelles..

En raison de l'absence de symptômes prononcés de troubles, le traitement peut être commencé tard lorsque la maladie commence déjà à progresser.

Qui contacter et comment diagnostiquer

Vous devez vous tourner vers un urologue ou un néphrologue. Le diagnostic d'hydrocalicose comprend la réussite des tests pour une étude en laboratoire, puis la réussite de quelques examens. Au total, 3 types d'analyses sont à louer:

  • Analyse d'urine;
  • analyse sanguine générale;
  • chimie sanguine.

Le nombre et les types d'examens prescrits dépendent des caractéristiques individuelles de la personne, des symptômes et des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Dans la plupart des cas, 2-3 études sont utilisées pour établir un diagnostic. Pour confirmer l'hydrocalicose, les éléments suivants peuvent être prescrits:

Si vous soupçonnez la présence d'une hydrocalicose, le diagnostic est effectué très soigneusement. Le diagnostic exact et les options de traitement ultérieures dépendent des tests et des examens reçus..

Avec un diagnostic erroné ou inexact, le risque de développer une hydronéphrose est très élevé - une maladie dans laquelle la teneur en liquide dans les reins augmente et le processus normal d'écoulement d'urine est perturbé. Le pire des cas est l'atrophie rénale complète, c'est-à-dire défaillance fonctionnelle.

Thérapies

La méthode de traitement de l'hydrocalicose rénale est choisie par le médecin après avoir effectué tous les tests et examens nécessaires qui déterminent la cause du dysfonctionnement du système urinaire, la localisation de l'obstacle et la gravité de la maladie.

Traitement médical

  • si la maladie est causée par des infections ou des bactéries;
  • comme traitement préalable avant la chirurgie.

Avec ce type de traitement, les médicaments suivants sont utilisés:

  • anti-inflammatoires (par exemple, diclofénac, voltarène, indométacine);
  • antibiotiques
  • uroantiseptiques;
  • spasmolytique (sans shpa, drotavérine).

Intervention chirurgicale

Une intervention chirurgicale (chirurgicale) est effectuée pour éliminer divers types d'obstacles qui interfèrent avec l'écoulement normal de liquide des reins. La chirurgie peut être retirée

L'intervention chirurgicale est réalisée de deux manières:

  1. Classique, qui est la chirurgie abdominale. Dans lequel une incision est pratiquée dans la région abdominale et l'élimination des obstacles se produit directement. Avec la chirurgie abdominale, la période de rééducation augmente. Il existe également un risque élevé de complications postopératoires..
  2. Laparoscopique avec un endoscope. Au cours de cette opération, 3 petites perforations sont pratiquées sur la paroi abdominale du patient, à travers lesquelles les obstacles identifiés sont ensuite éliminés. Le chirurgien contrôle l'ensemble du processus de l'opération à l'aide d'un moniteur. La durée de l'opération est d'environ une heure. Dans ce cas, le risque de développer des complications postopératoires est minime.

Autres méthodes

Si l'hydrocalicose est asymptomatique, n'interfère pas avec le fonctionnement normal des reins, l'observation peut être la meilleure option. Dans ce cas, les conditions obligatoires sont:

  • réussir un examen complet et réussir les tests (au moins 1 fois tous les six mois);
  • échographie des reins;
  • suivre un régime recommandé.

La méthode d'observation peut également être utilisée pendant la grossesse. Étant donné que d'autres méthodes de traitement peuvent nuire à la gestation.

Dans la période préopératoire et de récupération, vous devez respecter certaines règles:

  • Ne mangez pas d'aliments gras et frits;
  • réduire la quantité d'aliments protéinés dans l'alimentation;
  • augmenter le nombre de légumes, fruits, produits à base de lait aigre;
  • boire suffisamment d'eau (au moins 1,5 à 2 litres par jour).

Caractéristiques de la pathologie chez les enfants

Les symptômes de l'hydrocalicose chez l'enfant ne diffèrent pratiquement pas des symptômes chez l'adulte. L'enfant peut également ressentir de graves douleurs au bas du dos, en particulier avec une légère pression, et peut développer de la fièvre, des frissons et d'autres symptômes..

Mais l'évolution asymptomatique de la maladie chez les enfants est plus fréquente que chez les adultes. Cela est principalement dû aux caractéristiques anatomiques du corps de l'enfant.

Chez l'enfant, la taille des reins est plus importante et les tissus élastiques et musculaires du bassin sont au contraire sous-développés. Par conséquent, l'inflammation se produit le plus souvent sous une forme latente et les symptômes peuvent être confondus avec d'autres maladies. Seul un urologue pédiatrique peut poser un diagnostic précis..

Le diagnostic de la maladie chez l'enfant ne diffère pas de l'adulte, mais il existe de légères différences dans les méthodes de traitement. En particulier, le traitement médicamenteux chez les enfants est inefficace, par conséquent, lors du diagnostic de l'hydrocalicose, la chirurgie est effectuée dans près de 100% des cas.

Pronostic pour la récupération

Après avoir suivi un traitement médicamenteux complet ou après une intervention chirurgicale, une courte période de rééducation suit. Mais même avec une guérison complète, la probabilité d'un retour de la maladie demeure.

Si la cause de l'hydrocalicose était la présence de calculs urinaires ou de sable, le risque de récurrence de la maladie est très élevé.

Dans tous les cas, il est nécessaire de prêter attention aux symptômes inquiétants qui peuvent apparaître après des blessures à l'abdomen et à l'aine ou des processus inflammatoires dans le corps. Avec des soins médicaux en temps opportun et un diagnostic rapide de la maladie, la probabilité de développer des complications et des troubles irréversibles est très faible.

Mesures préventives

Pour prévenir l'hydrocalicose et éviter une récidive de la maladie, il faut:

  • lors du diagnostic d'une maladie rénale, suivez les recommandations des médecins jusqu'à ce que les symptômes soient complètement éliminés;
  • observer les règles d'hygiène personnelle;
  • utiliser une quantité normale de liquide;
  • adhérer à un mode de vie sain;
  • subir des examens par un médecin;
  • subir périodiquement une thérapie diurétique visant à éliminer l'urine stagnante du corps;
  • faites attention aux causes de la rétention urinaire ou d'une diminution de la quantité d'urine, en particulier pour les personnes qui ont déjà présenté des symptômes d'hydrocalicose.

Hydrocalicose des reins: causes, symptômes, traitement

L'hydrocalicose rénale n'est pas une maladie indépendante. Cette condition pathologique peut accompagner une grande variété de maladies du système urinaire. Elle se manifeste par une augmentation du calice rénal, ce qui entraîne une compression du tissu parenchymateux de l'organe. De tels changements pathologiques peuvent être observés dans un ou deux reins..

Dans cet article, nous vous présenterons les causes, les manifestations, les méthodes de diagnostic et les différentes méthodes de traitement de l'hydrocalicose rénale. Ces informations vous aideront à comprendre l'essence de la maladie et vous pourrez poser vos questions à votre médecin..

Normalement, l'urine s'accumule dans le calice rénal et est excrétée par les uretères.

Si quelque chose interfère avec son écoulement normal, il s'accumule en grande quantité et conduit à l'étirement et à l'expansion du calice rénal.

Une telle augmentation du système pyelocaliceal provoque une compression du tissu rénal et conduit à une violation du fonctionnement complet de l'organe. En l'absence de traitement, par la suite, une telle pathologie peut provoquer le développement de:

  • hydronéphrose;
  • urosepsie;
  • l'insuffisance rénale chronique.

L'hydrocalicose rénale bilatérale est la plus difficile à traiter. Selon certaines statistiques, elle n'est détectée que dans 10 à 15% des cas, et chez 85 à 90% des patients, la pathologie est unilatérale. De plus, les experts notent que plus souvent cette expansion du calice rénal et la compression de l'organe se produisent dans le rein droit.

Les raisons

L'hydrocalicose n'est pas une pathologie indépendante. Cette condition accompagne une série d'autres maladies rénales..

La principale raison du développement de l'hydrocalicose rénale est la difficulté de l'écoulement de l'urine du calice rénal. Une telle violation peut être provoquée non seulement par des facteurs rénaux (maladies des organes urinaires), mais aussi extrarénaux (pathologies d'autres systèmes).

Causes rénales de l'hydrocalicose rénale:

  • néphroptose (omission du rein), entraînant un excès du pédicule rénal et de l'uretère;
  • tuberculose rénale;
  • maladie de la lithiase urinaire;
  • néoplasmes des reins;
  • blessures aux reins et autres organes urinaires;
  • maladies inflammatoires et infectieuses du système urinaire;
  • anomalies congénitales ou acquises dans la structure des organes urinaires;
  • compression du calice dans les anomalies congénitales des vaisseaux rénaux.

Causes extrarénales d'hydrocalicose rénale:

  • tumeurs de la cavité abdominale, provoquant une violation de l'écoulement de l'urine;
  • une augmentation des ganglions lymphatiques rétropéritonéaux ou des défauts des vaisseaux lymphatiques, entraînant une constriction des organes urinaires;
  • blessures aux organes voisins.

Une autre raison du développement de l'hydrocalicose rénale peut être la grossesse. Particulièrement souvent, cette pathologie survient aux stades ultérieurs ou lors de la naissance d'un gros fœtus, lorsque l'utérus commence à exercer une pression sur les organes urinaires.

Toutes les causes possibles ci-dessus du développement de l'hydrocalicose rénale peuvent conduire à l'apparition de cette pathologie. Si une personne a déjà souffert de telles maladies ou conditions, elle fait partie d'un groupe à risque et doit faire attention à la quantité d'urine excrétée. La réduction de la production d'urine ou de la rétention urinaire devrait être la raison pour aller chez le médecin.

Symptômes

Tous les symptômes de l'hydrocalicose rénale sont non spécifiques, la pathologie ne peut être détectée qu'avec des études supplémentaires. La gravité des manifestations de ces troubles dépend en grande partie de la rapidité avec laquelle se développe la difficulté d'écoulement de l'urine.

La plainte la plus courante des patients atteints d'hydrocalicose rénale est une fièvre soudaine accompagnée de frissons à des nombres élevés (39-40 ° C). Après récupération de l'écoulement d'urine, la température baisse fortement.

Dans le contexte de cette condition, le patient présente des symptômes d'intoxication: vomissements, nausées, perte d'appétit, faiblesse grave. De plus, une douleur aiguë se produit dans la région lombaire..

Parfois, il peut se propager sur le côté ou l'aine. Le syndrome douloureux lorsque vous essayez de bouger ou de ressentir est amplifié et aggrave encore plus le bien-être général.

Les vomissements au plus fort de la douleur n'apportent pas de soulagement.

En plus de la fièvre et de la douleur, une personne ressent des mictions fréquentes, mais l'urine est excrétée en petits volumes. Il devient trouble, a une odeur désagréable, des impuretés sanguines peuvent y être détectées..

En règle générale, les symptômes de l'hydrocalicose rénale causée par des facteurs rénaux sont plus prononcés et aggravent l'état du patient plus rapidement que les manifestations d'une pathologie provoquée par des causes extrarénales.

De plus, l'hydrocalicose peut parfois être asymptomatique (par exemple, avec certaines caractéristiques individuelles du corps ou lorsqu'elle se produit dans le contexte d'anomalies congénitales).

Une analyse de ces faits nous permet de conclure que l'apparition de toute manifestation de la pathologie est toujours une occasion de consulter un urologue, car seul un spécialiste peut évaluer la gravité de l'état du patient et prendre la bonne décision concernant l'observation et le traitement de l'hydrocalose rénale.

Manifestations de pathologie chez les enfants

Dans l'enfance, les reins sont plus gros et les tissus du bassin sont encore sous-développés..

C'est pourquoi les symptômes de l'hydrocalicose chez un enfant peuvent différer considérablement des manifestations de cette pathologie chez l'adulte.

Par exemple, chez les enfants, elle peut être asymptomatique ou, au contraire, se manifester par de fortes douleurs aiguës et de la fièvre. Dans de tels cas, seul un urologue pédiatrique expérimenté peut reconnaître l'hydrocalicose rénale.

Diagnostique

Les principaux symptômes de l'hydrocalicose sont une augmentation soudaine de la température jusqu'à des valeurs fébriles, des douleurs au bas du dos et des difficultés de sortie d'urine.

Le médecin peut soupçonner la présence d'hydrocalicose rénale par l'apparition d'une augmentation soudaine de la température, de douleurs et de troubles urinaires. Pour confirmer le diagnostic, les types d'études suivants sont prescrits:

  • tests cliniques et biochimiques de l'urine et du sang;
  • Échographie des reins;
  • radiographie de la cavité abdominale;
  • urographie excrétrice avec contraste;
  • urographie rénale;
  • TDM et IRM des reins et de l'espace rétropéritonéal;
  • MSCT.

Le volume d'examen du patient est déterminé individuellement. Habituellement, les 2-3 premiers tests sont suffisants pour établir un diagnostic précis, mais s'il est nécessaire d'obtenir une image plus détaillée et précise des changements pathologiques, le médecin peut prescrire des procédures de diagnostic plus informatives..

Traitement

Les tactiques de traitement de l'hydrocalicose rénale sont déterminées par des études diagnostiques. Souvent, les mesures de traitement conservatrices ne suffisent pas à éliminer la pathologie, il est recommandé à ces patients de subir une intervention chirurgicale pour éliminer les causes de l'écoulement d'urine altéré.

Parfois, l'hydrocalicose rénale est asymptomatique ou n'interfère pas avec le fonctionnement des reins. Dans de tels cas, une décision peut être prise sur la nécessité de tactiques dans l'attente. Ces patients doivent être testés au moins 2 fois par an pour une analyse d'urine et une échographie des reins..

Si l'hydrocalicose rénale est déclenchée par la grossesse, il est recommandé à la femme de suivre un régime, car d'autres méthodes de traitement peuvent être dangereuses pour l'enfant à naître et le déroulement de la grossesse. En règle générale, après la naissance, la taille de l'utérus revient à la normale et cesse d'interférer avec l'écoulement normal de l'urine..

Thérapie médicamenteuse

Souvent, l'une des conséquences de l'hydrocalicose est l'infection des reins causée par la stagnation de l'urine. Dans de tels cas, avant l'opération, le patient se voit prescrire un traitement antibiotique. Le choix du médicament est déterminé par les résultats d'un antibiotique - une analyse de l'urine pour la sensibilité du pathogène aux antibiotiques. De plus, la pharmacothérapie peut être complétée par l'utilisation d'uroantiseptiques.

Régime

Dans la période pré et postopératoire, le patient doit suivre le régime suivant:

  • limiter la consommation d'aliments gras et protéinés;
  • prendre une quantité suffisante d'eau tout au long de la journée;
  • augmenter la consommation de produits laitiers, de légumes et de fruits.

Chirurgie

Pour éliminer les causes anatomiques de l'écoulement d'urine altéré, dans de nombreux cas, une opération chirurgicale est nécessaire pour rétablir la perméabilité normale des voies urinaires.

De telles interventions peuvent être effectuées de la manière classique traditionnelle (c'est-à-dire après avoir pratiqué une grande incision) ou de manière endoscopique moins traumatisante..

L'intervention chirurgicale est déterminée par la localisation du facteur empêchant le passage normal de l'urine et la gravité de l'hydrocalicose.

Après l'intervention, le patient suit un cours de rééducation. De plus, il est conseillé par un urologue d'effectuer un examen urologique complet tous les 3 mois, y compris une échographie et une analyse d'urine.

Les prédictions après traitement chirurgical de l'hydrocalicose rénale dépendent des causes de son apparition..

Si le facteur contribuant au développement de la pathologie peut être complètement éliminé (par exemple, une anomalie congénitale ou un calcul urinaire), après le traitement, une récupération complète peut se produire.

La probabilité de rechute dans de tels cas est également déterminée par les causes profondes de l'hydrocalicose. Dans les cas où l'apparition de cette pathologie est causée par un néoplasme, le pronostic dépend de la nature du processus tumoral et de la possibilité de son élimination complète.

La prévention

Pour la prévention de l'hydrocalicose rénale et la prévention de sa rechute, les règles suivantes doivent être respectées:

  1. Diagnostiquer en temps opportun la pathologie rénale en cas de symptômes de maladies des organes urinaires et les traiter.
  2. Observer l'hygiène personnelle et sexuelle.
  3. Évitez l'hypothermie.
  4. Suivez un régime recommandé.

Quel médecin contacter

En cas d'élévation de la température à des chiffres élevés, de douleurs dans la région lombaire, de troubles urinaires (mictions fréquentes, diminution de la quantité d'urine libérée, changement de couleur et d'odeur), vous devez contacter un urologue.

Pour poser un diagnostic, le médecin effectuera des tests sanguins et urinaires généraux et biochimiques, une échographie des reins et une radiographie abdominale.

Si nécessaire, l'examen peut être complété par les études suivantes: urographie excrétrice, TDM et IRM, urographie rénale, MSCT.

L'hydrocalicose rénale est une pathologie dangereuse, qui s'accompagne de l'expansion du calice rénal et de la compression de l'organe. Par la suite, une altération de la fonction rénale peut provoquer le développement de complications graves, la perte de l'un des organes et menacer la vie du patient. La détection et l'élimination en temps opportun d'une telle pathologie augmentent considérablement les chances de guérison complète.