Principal

Coliques

Comment reconnaître les symptômes du kyste ovarien?

Un corps féminin sain fonctionne comme une horloge, mais sous l'influence de certaines raisons, le travail coordonné des organes échoue. Donc, l'une des raisons qui peuvent conduire à une violation de la régularité des menstruations est un kyste ovarien.

Qu'est-ce qu'un kyste ovarien?

Un kyste sur l'ovaire est une tumeur bénigne arrondie sous la forme d'une cavité contenant un liquide sécrétoire clair. Ces bulles peuvent apparaître à la fois dans l'ovaire lui-même et à sa surface.

La plupart des tumeurs disparaissent sans traitement en quelques cycles de menstruations. Mais il y a des cavités kystiques qui ne se résolvent pas, mais accumulent du liquide et se développent, atteignant une taille de 20 cm de diamètre.

Le plus souvent, la pathologie se développe chez les femmes en âge de produire. Après le début de la ménopause, la probabilité d'un kyste fonctionnel semble minime. Les exceptions sont les formations congénitales, on peut les trouver à tout âge.

Habituellement, sauf pour les périodes irrégulières et douloureuses, un kyste ovarien ne se manifeste en aucune façon. Les femmes apprennent son existence par hasard lors d'un examen médical. Souvent, ces cavités interfèrent avec la conception et sont détectées lors de l'examen pour identifier les causes de l'infertilité..

Mais le kyste n'est pas toujours inoffensif. En grandissant et enflammé, il donne une forte douleur, comprime les organes internes, viole le rythme de vie habituel. Si la cavité éclate ou se tord, elle menace de saignement, de péritonite et de chirurgie.

Types de kystes ovariens

Un kyste peut se former à droite, à gauche et sur les deux ovaires à la fois. L'apparition de plusieurs formations kystiques est possible puis la polycystose est diagnostiquée..

Un kyste peut survenir en raison de perturbations dans le processus de maturation folliculaire. Il s'agit d'un kyste folliculaire, hémorragique, lutéal (corps jaune). Une telle formation est sujette à l'auto-résorption et avec une thérapie appropriée est facilement guérie..

Les formations non fonctionnelles constituées de tissus altérés (dermoïde, tumeur endométrioïde) provoquent le plus souvent des complications et sont généralement éliminées après détection.

Kyste du corps jaune

Pendant l'ovulation, un follicule sain, libérant un ovule, se transforme en glande (corpus luteum), produit une hormone, puis meurt. Si le processus est perturbé, le follicule continue d'accumuler du liquide et de croître. Cela forme le kyste du corps jaune.

Cette espèce survient souvent à la suite de changements hormonaux après la prise du ou des médicaments Postinor pour stimuler l'ovulation. En outre, un kyste lutéal peut se développer à partir de l'abus de régimes hypocaloriques.

Les signes de ce type d'éducation sont l'échec du cycle mensuel et la douleur dans la région inguinale.

Habituellement, la pathologie passe par plusieurs cycles de menstruations.

Kyste folliculaire

Un kyste folliculaire est l'une des variétés les plus courantes de masses ovariennes bénignes. Il est formé d'un follicule mature avec un processus perturbé d'ovulation et de libération d'ovules.

L'éducation se produit uniquement dans l'un des ovaires et ne dégénère pas en malin.

Un kyste folliculaire insignifiant s'accompagne de menstruations irrégulières, de barbouillages sanglants et de douleurs entre les cycles.

De plus grandes tailles se font sentir par une température élevée, des douleurs dans le bas-ventre pendant les contacts sexuels actifs et l'activité physique.

Une tumeur folliculaire survient à la suite de changements hormonaux causés par la grossesse, le traitement médicamenteux de l'infertilité et l'utilisation de contraceptifs.

En outre, les processus inflammatoires dans les organes du système reproducteur, qui sont survenus en raison d'une intervention chirurgicale, d'une infection, de troubles circulatoires, influencent le développement des kystes.

Ces tumeurs peuvent également être une anomalie congénitale. Cela se produit si la mère pendant la grossesse ou l'accouchement a changé les niveaux hormonaux. Dans la moitié des cas, un kyste folliculaire congénital disparaît deux mois après la naissance.

Kyste hémorragique

La coquille de la formation kystique est pénétrée par de nombreux capillaires et, à la suite d'un contact sexuel ou d'un effort intense, une hémorragie dans la cavité kystique elle-même peut se produire. Un kyste hémorragique apparaît, rempli de sang ou de caillots.

Kyste endométrioïde

Les cellules endométriotiques qui sont tombées à la surface de l'ovaire commencent à se développer rapidement et à accumuler du sang au cours de chaque cycle de menstruation. Ces cellules envahies avec un contenu sanguin noirci sont le kyste endométrioïde.

Ce type d'éducation apparaît plus souvent chez les femmes nullipares d'âge productif..

Un kyste endométrioïde est diagnostiqué par imagerie par résonance magnétique ou échographie, ce qui permet de le distinguer d'une tumeur dermoïde et lutéale. Des tests sanguins en oncologie sont également nécessaires..

Les signes symptomatiques de pathologie se manifestent sous la forme de taches mineures dans les intervalles entre les menstruations, la douleur, aggravées par un contact sexuel ou avec un stress accru. Les tentatives infructueuses de conception peuvent également être attribuées aux symptômes d'une tumeur endométrioïde.

Kyste ovarien dermoïde

Le kyste ovarien dermoïde ressemble à un néoplasme ovale, moins souvent arrondi avec une coquille épaissie et contenant un liquide semblable à du mucus avec des parties de cheveux, de graisse, de dents.

Cette pathologie peut être détectée à tout âge, mais le plus souvent les adolescents et les femmes la rencontrent après la ménopause. Dans la plupart des cas, la cavité dermoïde est une anomalie congénitale et se forme au moment du développement intra-utérin.

Une telle tumeur se développe au fil des ans et passe généralement inaperçue jusqu'à ce qu'elle atteigne une taille impressionnante..

Ensuite, il y a de tels signes:

  1. Trouble de la motilité intestinale
  2. Mictions fréquentes, accompagnées de douleur et de sensation de brûlure
  3. Lourdeur et douleur douloureuse dans le bas-ventre.
  4. Une augmentation de l'abdomen peut être observée..
  5. Le kyste dermoïde n'a aucun effet sur le cycle menstruel.

Si la formation s'enflamme, la femme s'affaiblit, il y a une douleur aiguë dans le bas-ventre et la fièvre commence.

Kyste paraovarien

Un kyste paraovarien provient du tissu de l'appendice et est situé entre l'ovaire et la trompe utérine. Il s'agit d'une anomalie congénitale et se retrouve chez les adolescents et les femmes âgés de 25 à 40 ans..

Une caractéristique de cette formation est l'incapacité de la cavité à se résoudre, mais également un kyste paravarien ne peut pas dégénérer en tumeur cancéreuse.

Un petit néoplasme qui ne provoque pas de douleur, en règle générale, n'est pas traité. Un gros kyste doit être retiré par laparoscopie..

Une exposition prolongée aux rayons ultraviolets et l'abus de bains chauds peuvent provoquer une augmentation de la taille d'une tumeur paravarienne..

Kyste de l'ovaire droit

Une masse kystique dans l'ovaire droit peut apparaître à la suite d'une intervention chirurgicale lorsque l'appendice est retiré et se caractérise par l'apparition des symptômes suivants:

  • un débit urinaire insuffisant avec des envies fréquentes;
  • l'apparition de douleurs abdominales à droite;
  • sécrétion de sang entre les cycles;
  • augmentation du tonus de la paroi abdominale antérieure.

Kyste de l'ovaire gauche

La présence d'une tumeur kystique sur l'ovaire gauche peut être déterminée par la présence de tels signes:

  • une sensation de lourdeur dans la cavité abdominale;
  • douleur de l'abdomen à gauche;
  • voyages futiles aux toilettes;
  • sang et douleur en milieu de cycle;
  • développer la plénitude.

Les maladies inflammatoires de l'intestin peuvent provoquer l'apparition d'une cavité dans l'ovaire gauche.

Pourquoi un kyste ovarien se produit-il??

La raison du développement de cavités kystiques dans les ovaires n'a pas encore été entièrement étudiée, mais le plus souvent la pathologie apparaît sous l'influence de facteurs tels que:

  • changements hormonaux avec augmentation de la production d'hormones mâles;
  • maladies du système endocrinien;
  • facteurs héréditaires;
  • anomalie congénitale;
  • des dommages à la cavité abdominale à la suite d'interventions chirurgicales ou de blessures;
  • processus inflammatoires ou infection des organes du système reproducteur;
  • faible résistance aux infections;
  • perturbation de l'apport sanguin aux organes pelviens.

Facteurs de risque

Les pathologies sont plus sensibles aux femmes en âge de procréer. Avec le début de la ménopause, le risque de néoplasmes diminue fortement.

La plus grande probabilité de développer une tumeur dans les ovaires est observée s'il existe les raisons suivantes:

  • puberté précoce;
  • l'utilisation du tamoxifène pour le traitement de l'oncologie;
  • en surpoids;
  • défaillance du système hormonal;
  • irrégularité du cycle mensuel;
  • surmenage psychologique prolongé;
  • antécédents d'infertilité, d'interruption de grossesse ou de kyste;
  • mauvaises habitudes et mode de vie sédentaire.

Symptômes des kystes ovariens

Le plus souvent, la présence d'un kyste ovarien devient une véritable surprise pour une femme, car beaucoup ne soupçonnaient pas la pathologie qui s'y développait avant un examen médical accidentel. En effet, des signes significatifs indiquant l'apparition d'une pathologie ne commencent à être observés qu'avec une augmentation de la taille de la cavité. La plupart des kystes se développent imperceptiblement.

Avec des formations de petite taille, les symptômes suivants se produisent:

  • la menstruation devient irrégulière et douloureuse;
  • une douleur peut apparaître au milieu du cycle et du sang peut être libéré;
  • envie d'uriner;
  • une douleur à l'aine pendant l'activité physique et sexuelle est observée;
  • gros ventre.

Si des mesures ne sont pas prises à temps, la situation s'aggrave et de tels signes effrayants apparaissent:

  • périodes lourdes;
  • douleur intense dans le bas-ventre;
  • faiblesse générale et fièvre;
  • soif insatiable et bouche sèche;
  • urination fréquente;
  • la croissance des poils du visage est observée.

Torsion des kystes ovariens

Un sac kystique élargi peut se tordre autour de son axe. Une torsion à 360 degrés est dite complète et un demi-tour est dit incomplet. Une torsion partielle ou totale des jambes empêche l'apport sanguin à la tumeur, ce qui provoque sa nécrosation et l'inflammation des organes voisins (intestins, appendices, utérus et trompes de Fallope).

Les raisons du développement d'une telle complication peuvent être:

  1. Tout mouvement brusque.
  2. Blessure abdominale.
  3. Affaiblissement des parois des muscles abdominaux.
  4. Longues jambes de kyste.
  5. Débordement prolongé de la vessie ou des intestins.
  6. Période de grossesse.
  7. Perte de poids soudaine.
  8. Problèmes intestinaux.

Symptômes de torsion kystique

Les symptômes des deux types de torsion de la jambe du sac ne diffèrent que par l'intensité de la manifestation. Avec un tour complet de la jambe tumorale, le symptôme de douleur est plus prononcé.

La torsion peut être déterminée par de telles manifestations:

  • une douleur insupportable se produit dans le bas de l'abdomen, irradiant vers le dos, l'anus, le périnée ou la jambe;
  • la fièvre apparaît en combinaison avec la sueur froide;
  • la peau pâlit, la faiblesse augmente;
  • se dessèche dans la bouche et a constamment soif;
  • des crises de vomissements, flatulences, constipation peuvent apparaître;
  • palpitations;
  • des gouttelettes de sang peuvent être observées.

Rupture du kyste ovarien

Si le kyste n'est pas détecté à temps, le liquide continue de s'y accumuler et le néoplasme augmente considérablement de diamètre. Sous l'influence de facteurs externes, la coque de la cavité ne résiste pas et se déchire.

  1. Cela peut se produire en raison d'une poussée ou d'un impact dans la cavité péritonéale..
  2. L'haltérophilie, la flexion profonde fréquente ou le saut, en un mot, une surcharge de travail pendant l'activité physique peut provoquer un écart..
  3. Un autre facteur contributif est le contact sexuel..

Symptômes

Les symptômes qui accompagnent les dommages aux parois du kyste sont assez intenses et ne passent pas inaperçus.

Après avoir ressenti les signes caractéristiques de l'apoplexie (lacune dans l'éducation), vous devez appeler d'urgence une équipe d'ambulance:

  • douleur aiguë dans l'abdomen ou la région inguinale;
  • faiblesse croissante;
  • arythmie
  • élévation de la température à 38-39 degrés;
  • l'apparition de sang du vagin.

Si le kyste folliculaire commence à éclater, la douleur fait mal et se propage au rectum. La chaleur peut être absente, mais la migraine apparaît.

L'apoplexie du corps jaune s'accompagne de vomissements et la douleur s'intensifie progressivement. La rupture d'un kyste dermoïde ou endométrioïde est particulièrement dangereuse, car tout ce qui était à l'intérieur de la cavité tumorale pénètre dans le péritoine. Il y a une forte augmentation de la température à 39 degrés. Souvent, au milieu d'une douleur intense, des évanouissements peuvent survenir..

À la suite de saignements intra-abdominaux, la pression chute, la moitié inférieure de l'abdomen devient bleuâtre.

Cette situation nécessite une attention médicale rapide..

Diagnostic et analyse du kyste ovarien

En cas de suspicion de développement de kystes ovariens, un complexe d'études diagnostiques est prescrit:

  1. Examen gynécologique associé à des antécédents médicaux.
  2. Les études cliniques sur l'urine et le sang aident à détecter les processus inflammatoires et les saignements occultes.
  3. Test sanguin pour les marqueurs tumoraux afin de déterminer la probabilité d'oncologie.
  4. Une grossesse extra-utérine est exclue à l'aide d'un test.
  5. L'IRM et l'échographie sont effectuées pour détecter la formation de kystes et déterminer le type de kyste..
  6. Dans les cas difficiles, une ponction est prescrite pour détecter le sang contenu dans le péritoine.
  7. Recherche au laparoscope. Pendant la procédure, si nécessaire, le kyste peut être retiré.

Sur la base de l'analyse des plaintes du patient et des résultats de l'examen, une décision est prise sur la faisabilité d'un traitement médicamenteux ou la nécessité d'une intervention chirurgicale.

Puis-je tomber enceinte avec un kyste ovarien?

Si la formation kystique sur l'ovaire appartient aux types fonctionnels de tumeurs (kyste du corps jaune, folliculaire) et qu'il n'y a pas de tendance à augmenter en taille, alors une grossesse est possible. Il est même possible que le sac se résorbe de lui-même.

Mais en raison du risque de complications pendant la gestation, il est préférable de planifier la conception après l'ablation du néoplasme. Ce sera plus sûr pour la femme et le fœtus..

Kyste ovarien pendant la grossesse

Les femmes enceintes atteintes de kystes ovariens sont surveillées attentivement par un médecin et subissent régulièrement une échographie pour surveiller l'état des tumeurs..

Pendant la grossesse, des complications surviennent souvent sous la forme d'une torsion des jambes de la tumeur kystique ou de dommages à la membrane du kyste, ce qui est une indication pour la chirurgie.

Si au cours de l'observation, le kyste ne se résout pas, mais qu'au contraire, des augmentations de taille supérieures à 8 cm, ou dans les analyses, des taux élevés d'oncarara CA-125 sont notés, alors une décision est prise pour éliminer la formation pathologique.

L'opération est réalisée au plus tôt 4 mois de grossesse, afin de ne pas provoquer d'interruption. Avec des tailles importantes du sac, une laparotomie est réalisée avec excision de la paroi abdominale. Si les tumeurs sont petites, une laparoscopie est utilisée et le kyste est retiré par des perforations dans la cavité abdominale. Après quoi un échantillon du contenu de la cavité est soumis à une étude histologique.

Traitement du kyste ovarien

Il existe deux façons de traiter les kystes ovariens:

Méthode de médication

S'il n'est pas nécessaire de retirer d'urgence la cavité pathologique de l'ovaire et que la tumeur n'augmente pas en taille, un traitement médicamenteux des formations kystiques est utilisé.

La thérapie peut inclure des médicaments pour soulager l'inflammation et soulager les symptômes. Généralement prescrit:

  1. Antispasmodiques (Baralgin, No-shpa).
  2. Anti-inflammatoires.
  3. Médicaments renforçant l'immunité.
  4. Médicaments contenant des hormones (Danol, Duphaston, Gestrinon).

Les procédures de physiothérapie sont activement utilisées:

  1. Thérapie au laser
  2. Magnétothérapie
  3. Enveloppements de boue.
  4. Ultraphonophorèse
  5. Bains aux infusions médicinales.
  6. Douches vaginales

De plus, il est permis de recourir à des recettes de médecine traditionnelle.

En cours de traitement, une surveillance régulière de l'état de la cavité est effectuée à l'aide d'ultrasons.

Ablation du kyste ovarien

Les indications d'une intervention chirurgicale sont:

  • manque de résultats du traitement médicamenteux;
  • grande taille de kyste et sa mobilité;
  • polykystique
  • syndrome de douleur sévère;
  • grossesse prévue ou infertilité due au développement d'une tumeur kystique;
  • un kyste représentant le danger de dégénérescence en tumeur maligne (dermoïde, endométrioïde, mucineux);
  • un kyste éclatant, son inflammation ou torsion des jambes.

L'ablation de la tumeur peut se produire sans excision de la paroi abdominale, à l'aide d'une sonde laparoscopique - laparoscopie. Chirurgie abdominale également utilisée - laparotomie.

Laparoscopie de routine

Tenue au début du cycle mensuel. Cette opération ne prend généralement pas beaucoup plus de temps et dure environ 30 minutes. Après l'anesthésie, plusieurs ponctions d'un diamètre de 0,5 à 1,5 cm sont pratiquées dans la cavité abdominale du patient.

À travers des trous dans le péritoine, du dioxyde de carbone est injecté et une sonde de laparoscope équipée d'une caméra est introduite. Après cela, le contenu de la tumeur et de sa membrane est retiré. Par la suite, les tissus kystiques retirés subissent un examen histologique..

Après la chirurgie, un repos au lit de 10 jours est observé. À l'avenir, la femme reçoit des recommandations pour adhérer à une bonne nutrition et pendant un mois pour éviter un effort physique intense et des rapports sexuels.

Laparotomie

Il est utilisé pour les grandes tailles de tumeurs ou en cas de rupture de la membrane kystique et pour verser le contenu dans la cavité abdominale. Les indications de laparotomie comprennent également une tumeur maligne, un kyste purulent et des adhérences dans la cavité abdominale.

Cette opération nécessite une dissection de la paroi abdominale antérieure et dure de 1 à 4 heures, selon la complexité du cas. Elle est réalisée sous anesthésie générale..

Situations pendant la chirurgie:

  1. En cours de laparotomie, seule une tumeur peut être enlevée - cystectomie.
  2. Si nécessaire, avec le kyste, la partie affectée de l'ovaire est enlevée - une résection en forme de coin.
  3. Si l'ovaire ne peut pas être sauvé, il est complètement retiré - ovariectomie.
  4. Si le kyste est malin, il est nécessaire d'exciser non seulement les ovaires, mais aussi l'utérus et les tissus voisins - hystérectomie.

Élimination des kystes au laser

Il s'agit d'une méthode moins invalidante, mais qui ne convient pas à tous les patients. Cette intervention est la même laparoscopie, mais au lieu d'exciser le kyste, elle est cautérisée par un faisceau laser. Avec cette méthode, il n'y a même pas de saignement. Au lieu d'un laser, un courant électrique peut être appliqué..

Énucléation

L'éclosion de la tumeur kystique se produit pendant la laparotomie. Le sac est excisé sans endommager les parois du kyste et les tissus environnants. Donc, seule une masse bénigne est supprimée.

La ponction élimine la petite cavité du kyste à travers le vagin..

Est-il possible de guérir un kyste sans chirurgie?

Dans de nombreux cas, les formations kystiques folliculaires sont capables de se résoudre indépendamment en quelques cycles menstruels..

Une méthode efficace pour éliminer la pathologie est la nomination d'un traitement hormonal à l'aide de médicaments contenant de la progestérone ou des contraceptifs oraux. Cette hormonothérapie doit être effectuée pendant au moins six mois.

Un remède à la maison sous forme de pommades et de teintures médicinales d'herbes médicinales, de produits apicoles, d'huiles, ainsi que l'utilisation de tampons avec du miel, du jus d'oignon ou de l'aloès peuvent également avoir un effet de soutien; le bouillon d'ortie est également efficace.

Toutes ces méthodes ne doivent être utilisées qu'après avoir consulté un gynécologue..

Qu'est-ce qu'un kyste dangereux sur l'ovaire?

Un kyste ovarien en croissance non traité peut entraîner de nombreuses complications:

  • torsion des jambes, entraînant une nécrose tumorale;
  • des dommages aux parois du kyste, à la suite desquels des saignements et une péritonite sont possibles;
  • perturbations du cycle menstruel;
  • la formation d'adhérences dans la cavité abdominale;
  • changements hormonaux;
  • infertilité
  • dégénérescence en tumeur maligne.

Le cycle menstruel est plus souvent violé dans le contexte du développement d'une tumeur folliculaire et d'un kyste du corps jaune. Des retards de différentes durées peuvent survenir et s'accompagner de douleurs douloureuses, d'un gonflement des glandes mammaires. Mensuel, généralement très abondant.

Les tentatives infructueuses de concevoir un enfant dans le contexte de la formation de kystes s'expliquent par une violation de la production d'ovules. Il s'agit d'une fausse infertilité et complètement curable par l'hormonothérapie. Si le kyste est lancé et qu'il y a une inflammation des ovaires et des organes voisins, une grossesse peut ne jamais se produire. C'est ce qu'on appelle la véritable infertilité..

Des processus adhésifs dans les trompes de Fallope et les ovaires peuvent se produire en présence d'un kyste ou après son retrait. Les adhésions sont un sérieux obstacle à la conception. Vous pouvez détecter leur apparence lors d'un examen médical. Aucun symptôme autre qu'un cycle irrégulier.

Il existe plusieurs étapes de développement des adhérences:

  • 1 degré - le passage de l'œuf à travers le tuyau n'est pas difficile;
  • 2 degrés - il y a une commissure entre l'ovaire et le tube, ce qui empêche l'avancement de l'ovule;
  • Grade 3 - la sonde utérine est totalement infranchissable.

L'élimination des adhérences se fait avec un laser, un couteau électrique ou un jet d'eau sous haute pression.

Contre-indications du kyste ovarien

La présence d'une formation kystique pathologique sur l'ovaire impose un certain nombre de limitations dans la vie habituelle d'une femme.

Avant la guérison de la maladie, les actions suivantes doivent être exclues:

  • effets dangereux de la température sur le corps, il est nécessaire d'éviter de visiter les saunas et de prendre des bains chauds;
  • l'utilisation de coussinets chauffants et d'autres méthodes de chauffage de la cavité abdominale;
  • une exposition prolongée au soleil ou des voyages au solarium;
  • serrer l'abdomen avec des vêtements serrés ou pendant la procédure d'emballage;
  • prendre des médicaments contenant des hormones;
  • haltérophilie, faire des virages profonds et des exercices sur les muscles abdominaux;
  • rapports sexuels fréquents avec un homme.

La prévention des maladies

Afin de vous protéger autant que possible de l'apparition de formations kystiques, il est nécessaire de se faire une règle de se soumettre à un examen annuel par un gynécologue.

Les mesures préventives supplémentaires comprennent:

  • de ne pas commencer et traiter simultanément des maladies du système reproducteur et endocrinien en même temps;
  • prévenir l'infection par les organes génitaux;
  • ajuster le régime alimentaire, la nutrition doit être non nutritive et contenir tous les nutriments nécessaires;
  • prendre des complexes de vitamines et des médicaments pour augmenter les défenses de l'organisme;
  • prévenir les avortements et leurs conséquences;
  • prendre des médicaments contenant des hormones doit être convenu avec le médecin;
  • une surveillance dynamique et des examens réguliers sont nécessaires pour toutes les femmes qui ont reçu un traitement au cours de la vie de kystes folliculaires et paraovariens, kystes du corps jaune;
  • subir un contrôle par ultrasons;
  • ne pas se soigner soi-même

Une attitude prudente envers sa propre santé et ne pas négliger la manifestation des premiers symptômes de la pathologie empêchera le développement de complications et normalisera l'état et le travail des ovaires.

Le traitement d'une maladie à un stade précoce de développement est toujours plus rapide et plus facile que la correction d'une maladie avancée.

On pense que les contraceptifs oraux peuvent prévenir la survenue de kystes dans les ovaires, il vaut donc la peine de discuter du choix de ces médicaments avec un gynécologue.

Il sera utile d'augmenter l'activité motrice. Cela éliminera la congestion dans le bassin, améliorera la circulation sanguine et rendra le corps plus résistant aux infections, ce qui réduira la probabilité de développer un kyste.

Kyste de l'ovaire

Kyste ovarien - une formation pathologique, une bulle à contenu liquide ou semi-liquide, augmentant le volume d'un organe plusieurs fois. Les kystes peuvent être congénitaux ou acquis. Ils nécessitent toujours un traitement, car ils peuvent dégénérer en tumeur maligne et s'ils se brisent, ils mettent la vie en danger.

Dans la clinique d'oncologie de l'hôpital Yusupov, des spécialistes fournissent une assistance non seulement aux patients cancéreux, mais aussi aux patients atteints de néoplasmes bénins et limites. Ainsi, si une femme développe un kyste sur l'ovaire droit, le traitement de la maladie au contact de l'hôpital de Yusupov sera effectué selon un programme individuel établi par une équipe de spécialistes.

Les raisons

Les kystes ovariens ont les causes suivantes:

  • Kyste du corps jaune. La formation du corps jaune se produit à la suite de l'ovulation, lorsqu'il y a rupture du follicule et libération de l'œuf. Dans le corps jaune, la production de l'hormone progestérone se produit, ce qui est nécessaire au développement de la grossesse. Si la grossesse ne se produit pas, le corps jaune se dissout de lui-même. Mais dans certains cas, cela ne se produit pas et, par conséquent, il est rempli de sang et de liquide, se transformant en un néoplasme pathologique. Les causes d'un tel kyste ovarien chez la femme sont des déséquilibres hormonaux dans le corps;
  • Kyste folliculaire. Un kyste folliculaire se produit lorsque l'ovulation et la rupture folliculaire ne se produisent pas. En règle générale, ces formations pathologiques n'atteignent pas de grandes tailles et ont tendance à disparaître d'elles-mêmes. Ils peuvent apparaître sur l'un ou l'autre côté de l'ovaire, selon l'emplacement du follicule mature. Un kyste dans l'ovaire droit chez la femme a les mêmes raisons que dans la gauche - une défaillance du système hormonal du corps;
  • Kyste endométrioïde. Ne s'applique pas aux kystes ovariens fonctionnels. Cela peut menacer la vie d'une femme et provoquer l'infertilité. L'endométriose est une condition pathologique dans laquelle la couche interne de la paroi utérine se développe et, en conséquence, un kyste ovarien endométrioïde se produit.

L'endométriose se développe sous l'influence des facteurs provoquants suivants:

  • Traitement chirurgical des organes pelviens;
  • Échec hormonal;
  • Flux sanguin menstruel rétrograde à travers les trompes de Fallope;
  • Prédisposition génétique.

Le médecin détermine la cause de l'apparition du kyste sur l'ovaire individuellement pour chaque patiente.

Un tel néoplasme nécessite un traitement obligatoire. À risque sont les femmes avec un petit nombre de naissances dans l'histoire, ainsi que les primipares séculaires (après 35 ans).

Un kyste ovarien paraovarien est une formation de cavité semblable à une tumeur qui ne provient pas de l'ovaire, mais des ligaments reliant les ovaires et l'utérus. Il atteint une taille énorme et de ce fait serre les organes voisins, perturbant ainsi leur travail. Un kyste ovarien paraovarien se développe pour les raisons suivantes:

  • Troubles des ovaires;
  • Mauvaise maturation folliculaire;
  • Pathologie du système endocrinien;
  • Maladies infectieuses;
  • Chirurgie génitale, y compris l'avortement médicamenteux.

Une équipe de professionnels travaille à la clinique d'oncologie de l'hôpital Yusupov, qui étudie depuis de nombreuses années les causes de l'apparition des kystes dans l'ovaire chez la femme, le diagnostic et le traitement. L'hôpital dispose de ressources technologiques innovantes, des protocoles européens sont appliqués pour guider les professionnels de la santé.

Symptômes

En fonction des raisons de la formation d'un kyste ovarien chez la femme, la symptomatologie de la maladie dépend également. Une douleur sourde dans le bas de l'abdomen, une sensation de satiété et de pression sont les premiers symptômes indiquant des néoplasmes dans la cavité pelvienne. Le plus souvent, les femmes viennent consulter un gynécologue pour des plaintes de règles douloureuses irrégulières. Dans de rares cas, une augmentation de la taille ou des ballonnements indique la présence d'un kyste dans les ovaires. Il existe d'autres manifestations cliniques des kystes ovariens:

  • Douleur aiguë dans le bas-ventre pendant les rapports sexuels ou un effort physique intense;
  • Urination fréquente;
  • Faiblesse, nausées, vomissements;
  • Augmentation de la température corporelle à 38-39 C;
  • Tension de la paroi abdominale antérieure;
  • Tachycardie (palpitations cardiaques);
  • Gain de poids.

Dans certains cas, la maladie peut être asymptomatique et accidentellement détectée lors de la visite d'un gynécologue ou lors d'une échographie. Par conséquent, il est extrêmement important de subir régulièrement des examens médicaux et des procédures de diagnostic..

Selon les statistiques, les kystes ovariens sont diagnostiqués chez 40% des femmes avec un cycle menstruel régulier et chez 60% avec un cycle irrégulier. Après la ménopause, l'incidence des néoplasmes est réduite à 6%.

Quelle est la maladie dangereuse?

Les kystes ovariens sont divisés en deux types: fonctionnels et organiques. Les kystes fonctionnels sont diagnostiqués au hasard chez la plupart des femmes malades, avec un examen de routine ou une échographie. Les kystes fonctionnels peuvent disparaître sans aucun traitement; ils ne provoquent souvent pas de complications graves et se développent de manière asymptomatique.

Une femme qui consulte un oncologue, lors de la détection des violations, cherche à savoir si le kyste ovarien est un cancer ou non, et quel est le pronostic d'une issue favorable de la maladie. Les progrès de la médecine moderne permettent un traitement efficace des néoplasmes à divers stades de développement avec des conséquences minimes pour le patient.

Cependant, en cas de non-respect des recommandations médicales et d'absence de traitement, une femme doit être préparée à d'éventuelles complications:

  • Irrégularités menstruelles;
  • Écoulement sanguin non associé à la menstruation;
  • Faiblesse et fatigue générales;
  • Infertilité;
  • Rupture tumorale;
  • Torsion des jambes du néoplasme;
  • Formation d'adhérence.

Lorsque des patients présentant des signes prononcés de rupture tumorale, une hémorragie contactent l'hôpital de Yusupov, la femme est hospitalisée d'urgence, car cette condition peut menacer sa vie. Lors de la consultation, les oncologues expliquent aux patientes ce qu'est un kyste sur l'ovaire d'une femme et justifient la nécessité de certaines mesures thérapeutiques.

Un saignement entre les menstruations avec un kyste ovarien survient après une rupture de tumeur. Le plus souvent, des ruptures du kyste endométrioïde, qui a une structure complexe, se produisent. Cette condition pathologique peut menacer la vie d'une femme, car l'une de ses conséquences est la péritonite. Si un kyste dans l'ovaire chez la femme, dont les conséquences peuvent aggraver la santé génésique, se développe activement, le saignement aura une couleur brun foncé.

Le kyste ovarien hémorragique est un type spécial dans lequel des saignements utérins se produisent également. Cependant, ce symptôme indique la formation d'une tumeur maligne, qui nécessite un traitement chirurgical.

Les patients présentant une rupture de kyste et des saignements à tout moment de la journée peuvent contacter l'hôpital de Yusupov. Des oncologues expérimentés fourniront une assistance d'urgence et effectueront des diagnostics. Pour aider les patients dans un état critique, les cliniques de l'hôpital de Yusupov fonctionnent sept jours par semaine.

Le liquide dans la lumière du kyste ovarien est un environnement favorable au développement de micro-organismes. L'inflammation du kyste peut être primaire, dans laquelle seuls les appendices sont affectés, ou secondaire - la transition de l'inflammation du vagin et de l'utérus à l'ovaire. Le processus inflammatoire peut se développer non seulement à la suite de lésions infectieuses des organes génitaux, mais aussi à la suite du stress, de troubles endocriniens et de l'utilisation d'un dispositif intra-utérin. Les spécialistes de l'hôpital de Yusupov prennent en compte tous les facteurs disponibles lors de l'élaboration du programme de traitement le plus approprié.

Les kystes ovariens se retrouvent chez 20% des femmes modernes, dont 0,01% est la probabilité de transformation en oncologie. Cette variante de la maladie est extrêmement rare, mais les spécialistes cherchent à protéger le patient, à éliminer l'influence des facteurs provoquants et à guérir une tumeur bénigne.

Les oncologues de l'hôpital Yusupov expliquent aux patientes qui souhaitent savoir si le kyste ovarien se transforme souvent en cancer, qu'il est impossible de déterminer si la tumeur va dégénérer ou si elle restera un néoplasme bénin.

Cependant, tous les types de kystes ovariens ne peuvent pas dégénérer en tumeur maligne. Les types de kystes suivants sont les plus sensibles à ce processus: un kyste séreux simple, un kyste paraovarien, un kyste dermoïde. La probabilité de développer un cancer augmente chez les femmes après 40 ans, s'il y a des antécédents de tumeur borderline, d'oncologie concomitante.

Diagnostique

Afin de comprendre ce qui cause un kyste ovarien chez la femme, il est nécessaire de diagnostiquer à temps. Il est possible d'identifier un kyste ovarien à l'hôpital de Yusupov, où travaillent des spécialistes ayant un haut niveau de qualification et une vaste expérience. Un gynécologue peut faire l'hypothèse d'un kyste ovarien même avec un examen manuel régulier sur une chaise.

Pour confirmer le diagnostic, des méthodes de recherche supplémentaires sont toujours prescrites:

  • L'échographe moderne permet une détection précoce de la formation de kystes et arrête le cours de la maladie au tout début de son apparition. Cela aide à prévenir le développement de complications et l'apparition de processus irréversibles dans les organes du système reproducteur;
  • La laparoscopie diagnostique est prescrite dans les cas particulièrement graves, avec des difficultés à établir un diagnostic. Plusieurs petites piqûres sont pratiquées dans la paroi abdominale à travers lesquelles un laparoscope est inséré - un dispositif optique spécial. Cela vous permet de visualiser les organes génitaux internes de la patiente et de comprendre ce qui cause le kyste sur l'ovaire;
  • Tomodensitométrie des ovaires;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Analyses pour déterminer le niveau d'hormones sexuelles;
  • Marqueurs tumoraux;
  • Ponction d'une poche de Douglas. Il est utilisé en cas de suspicion de rupture du kyste et de saignement interne..

Le plus souvent, si nous ne parlons pas de processus malins, des tactiques d'attente sont utilisées dans le traitement des kystes ovariens. Si une diminution du diamètre du kyste n'est pas observée, le médecin peut prescrire un traitement conservateur ou procéder à un traitement chirurgical.

Diagnostic différentiel

Toutes les tumeurs des ovaires chez les femmes ne sont pas bénignes. Les néoplasmes malins (cancer) représentent environ 20% de tous les néoplasmes dans les organes reproducteurs. En outre, il existe également des tumeurs limites..

Les tumeurs ovariennes limites sont le plus souvent diagnostiquées chez les femmes après 30 ans. Un examen histologique dans ce cas peut montrer des cellules malignes, cependant, cliniquement, ces kystes auront une évolution bénigne. Dans de rares cas, ces néoplasmes deviennent la cause de la propagation des métastases. Les kystes ovariens frontaliers provoquent souvent des rechutes (réapparition d'une tumeur au même endroit ou à proximité). Dans de tels cas, une intervention chirurgicale répétée est nécessaire. La chimiothérapie n'est pas utilisée, car elle n'est pas efficace..

Le cancer de l'ovaire (tumeurs malignes) se rencontre dans la plupart des cas chez les femmes pendant la ménopause. Malheureusement, le cancer du kyste ovarien ne présente des symptômes qu'aux derniers stades. À cet égard, 90% des patients finissent dans le fauteuil du médecin au troisième ou au quatrième stade de la maladie.

Les symptômes suivants sont caractéristiques du cancer de l'ovaire:

  • Dessin de douleurs mineures dans le bas-ventre, aggravées par l'effort;
  • Une sensation de lourdeur et la présence d'un corps étranger dans le bas-ventre;
  • Douleur irradiant vers l'hypochondre ou la région épigastrique;
  • Repérer pendant les rapports sexuels;
  • Irrégularités menstruelles;
  • Féminisation externe (se manifestant par une augmentation des glandes mammaires, ainsi qu'une augmentation de la libido (libido);
  • Ascite (accumulation d'une grande quantité de liquide dans la cavité abdominale);
  • Violation de la miction, des selles;
  • Désordres digestifs;
  • Minceur.

Avec le cancer de l'ovaire, des opérations radicales sont effectuées qui visent à éliminer toutes les formations tumorales. La chimiothérapie et la radiothérapie sont utilisées. Malgré la gravité de la maladie, les patients ont une chance de guérison complète.

Traitement et réadaptation

Les kystes ovariens ont différentes causes et nécessitent des traitements différents. Étant donné que la plupart d'entre eux disparaissent d'eux-mêmes, pour le traitement, il suffit généralement de normaliser le fond hormonal d'une femme. En fonction des données d'analyse, de l'examen gynécologique, ainsi que des méthodes de recherche supplémentaires, le spécialiste prescrit des médicaments hormonaux ou des contraceptifs, des anti-inflammatoires, une antibactérienne, des médicaments enzymatiques pouvant entraîner la résorption des kystes pendant plusieurs cycles menstruels, ainsi que la physiothérapie.

Thérapie médicamenteuse

Dans le traitement médical d'une tumeur bénigne, des analgésiques, des hormones et des anti-inflammatoires sont utilisés. Les médicaments hormonaux contribuent à la normalisation du fond hormonal, dans certains cas, sous l'influence de médicaments, la tumeur diminue. Un kyste de l'ovaire droit, dont le traitement est commencé à un stade précoce, peut disparaître en quelques mois. L'acide ascorbique et folique inhibe la croissance des tumeurs.

Les oncologues de l'hôpital Yusupov prêtent attention à chaque patient. Lors de l'accueil, le spécialiste prescrit non seulement le traitement nécessaire, mais explique également comment le kyste ovarien est traité, détermine les résultats prévus et le calendrier de leur réalisation. En l'absence de dynamique positive, la chirurgie est prescrite.

Intervention chirurgicale

Des chirurgiens expérimentés travaillent à l'hôpital de Yusupov, qui, avec les spécialistes de la clinique d'oncologie, traitent les patientes diagnostiquées avec des kystes ovariens. Le kyste ovarien peut être retiré avec les tissus adjacents, l'ovaire ou le chirurgien ne peut exciser que la capsule.

L'ablation chirurgicale d'une tumeur ovarienne est indiquée pour les femmes si:

  • Il existe un risque de dégénérescence du kyste en une tumeur maligne;
  • Une rupture de néoplasme s'est produite;
  • Le traitement médicamenteux pendant 6 mois ne donne pas d'effet positif.

S'il y a des indications et qu'un kyste atypique dans l'ovaire chez la femme se développe, le traitement chirurgical peut être effectué de plusieurs manières:

  • La laparoscopie est une procédure mini-invasive dans laquelle la cavité abdominale n'est pas disséquée. Le chirurgien effectue toutes les manipulations à travers trois ponctions dans la paroi abdominale antérieure;
  • La résection du kyste comprend l'ablation du néoplasme et des tissus adjacents pour exclure le re-développement de la tumeur;
  • Une cystectomie est réalisée par une petite incision dans l'abdomen gauche; pendant la procédure, la capsule tumorale est retirée;
  • L'annexectomie est réalisée uniquement pour l'oncologie ovarienne, car cette méthode implique l'ablation de l'ovaire gauche et de la trompe de Fallope;
  • L'ovariectomie est réalisée avec des lésions du tissu ovarien et le développement de néoplasmes malins. Pendant la procédure, l'organe et le kyste de l'ovaire gauche sont excisés, le traitement est stressant pour une femme.

Traitement par laparoscopie

Les chirurgiens pratiquant la laparoscopie savent comment traiter un kyste sur l'ovaire chez les femmes sans intervention grave et sans douleur. L'opération est effectuée par des spécialistes utilisant une caméra spéciale équipée d'objectifs de haute précision. Grâce à une ponction dans l'abdomen, le chirurgien introduit des outils pour retirer la tumeur.

Dans cette procédure, la cavité abdominale est remplie de dioxyde de carbone afin d'améliorer la visibilité des organes internes. Pendant l'opération, le médecin n'endommage pas les organes et les tissus voisins, car il utilise l'image affichée sur le moniteur. Les femmes atteintes d'un kyste ovarien gauche peuvent être traitées rapidement comme l'une des options pour maintenir la santé génésique.

Réhabilitation

La clinique d'oncologie de l'hôpital Yusupov a toutes les conditions pour une réhabilitation réussie, qui dure de 10 jours à un mois. Toutes les actions de cette période visent à restaurer les fonctions reproductives du corps, à prévenir la récurrence de la maladie, ainsi qu'à normaliser l'état psycho-émotionnel du patient.

Le programme de réadaptation de l'hôpital Yusupov comprend plusieurs étapes:

  • Prendre des médicaments hormonaux;
  • Phonophorèse;
  • Correction de régime;
  • Laser ou thérapie magnétique au laser;
  • Physiothérapie.

Pendant ce temps, il est nécessaire d'abandonner les contacts sexuels, les efforts physiques intenses, les sports. Après la fin de la période de réadaptation, une femme peut reprendre son mode de vie habituel.

Combien coûte l'opération?

Les femmes atteintes de kystes ovariens peuvent être traitées à la fois dans des établissements médicaux publics et privés. Le coût des services dans les cliniques privées est plus élevé, mais en même temps le patient reçoit un traitement de haute qualité qui répond aux normes internationales et à des conditions de séjour confortables.

Avant le début du traitement, les spécialistes de l'hôpital de Yusupov expliquent au patient combien coûte le traitement des kystes ovariens et à partir de quels composants le coût du service est calculé, qui est calculé selon la liste de prix actuelle.

Les médecins de l'hôpital Yusupov aident chaque patient demandeur. Les femmes qui présentent des signes de kystes ovariens ou qui sont diagnostiquées avec la maladie peuvent consulter un gynécologue hautement qualifié. La pré-nomination peut vous faire gagner du temps et planifier de manière optimale votre journée de travail. Appeler un spécialiste de l'hôpital Yusupov pour prendre rendez-vous.

Conséquences de la maladie

Un diagnostic prématuré et le refus de traiter les kystes ovariens peuvent entraîner de graves conséquences pour le corps féminin. Ainsi, avec un kyste paraovarien, une tendance à la croissance est observée, ce qui affecte le travail des organes voisins. Le plus souvent, l'utérus, la vessie et les intestins sont affectés. Les patients rapportent de la douleur, une augmentation de la miction et de la constipation.

L'évolution prolongée du processus pathologique entraîne une diminution progressive du volume de tissu ovarien, qui participe normalement à la synthèse des hormones. Par conséquent, une des conséquences probables à long terme d'un kyste ovarien non traité est l'infertilité..

À l'hôpital de Yusupov, une approche individuelle attentive est appliquée à chaque patient. Vous serez toujours aidé à résoudre tous les problèmes grâce aux normes de service élevées. Un personnel médical sensible et attentif répondra rapidement à tous vos souhaits. Si vous souhaitez plus d'informations sur le traitement des kystes ovariens chez la femme et les causes de leur apparition, prenez rendez-vous avec un spécialiste à l'hôpital de Yusupov.

Quel est le danger d'un kyste ovarien et quelles conséquences peut sa présence

Un kyste ovarien est une formation remplie de liquide. Selon les statistiques médicales, cette pathologie est détectée chez une femme sur quatre en âge de procréer. La maladie s'accompagne d'irrégularités menstruelles, d'apparition de douleurs abdominales et d'autres symptômes désagréables. Certaines formes d'infertilité sont également associées à la pathologie des appendices..

Le kyste ovarien est dangereux car sans traitement, il peut se développer, exercer une pression sur les organes voisins et perturber leur fonctionnement normal. Il existe également un risque de dégénérescence maligne. De plus, avec cette pathologie, il y a une forte probabilité de complications potentiellement mortelles. Avec cette maladie, les gynécologues recommandent fortement de ne pas retarder l'examen et de ne pas refuser la thérapie proposée. Dans les premières étapes du problème, vous pouvez vous débarrasser des méthodes douces. Dans les situations avancées et avec le développement de complications, la fertilité est loin d'être toujours maintenue..

Invisible, dangereux, imprévisible: quels kystes devraient avoir peur?

Toutes les formations détectées sur les appendices ne constituent pas une menace sérieuse pour le corps. Il est nécessaire de distinguer les types de kystes afin de pouvoir évaluer leur réel danger:

  • Folliculaire - formé d'un follicule néovulant. Peut être asymptomatique ou accompagné d'une violation du cycle menstruel. Existent rarement depuis plus de 3 mois. Sujette à une régression indépendante;
  • Lutéale - formée à partir du corps jaune. Ils grandissent lentement, atteignent une taille de 6 à 8 cm et disparaissent souvent d'eux-mêmes en 3 mois;

Les kystes lutéaux ont la capacité de se dissoudre d'eux-mêmes en quelques mois.

  • Endométrioïde: affecte le cycle menstruel et est l'une des principales causes d'infertilité. Peut régresser pendant la ménopause et pendant la grossesse;
  • Paraovarial. Ils se caractérisent par une évolution asymptomatique et une croissance lente. N'affecte pas le cycle menstruel et la fonction de reproduction. Ne se dissolvent pas d'eux-mêmes;
  • Les kystes dermoïdes sont une pathologie congénitale. Grandir pendant de nombreuses années. Ils ne présentent pas de danger sérieux avec de petites tailles. Ne régressez pas;
  • Séreux. Différent dans la croissance imprévisible. N'affecte pas le cycle menstruel. Ne passez pas indépendamment.

Selon les statistiques, des formations tumorales dans 70% des cas sont détectées sur l'ovaire droit. L'ovulation se produit plus souvent ici, ce qui signifie qu'il y a une plus grande probabilité de processus pathologiques. Mais cela ne signifie pas que la pathologie de l'ovaire gauche est moins dangereuse. Différentes formations peuvent apparaître d'un ou deux côtés, et les risques possibles sont déterminés par des raisons complètement différentes, telles que:

  • Localisation. Les formations fonctionnelles, qui ont tendance à régresser sans traitement, sont généralement unilatérales. L'endométriose peut être bilatérale;
  • La taille. Plus le kyste est gros, plus la probabilité de complications est élevée. Les formations jusqu'à 5 cm de diamètre s'accompagnent rarement de symptômes sévères et ne nécessitent parfois qu'une observation dynamique. Un danger grave est présenté par de gros kystes (à partir de 10 cm), dont la rupture peut entraîner des saignements intra-abdominaux massifs;

Un kyste ovarien géant qui a blessé les poumons et les intestins d'une Mexicaine de 24 ans.

  • Emplacement sur une base large ou sur une jambe mince. Dans ce dernier cas, le risque de torsion et le développement d'une clinique d'un abdomen aigu est élevé;
  • La présence d'une pathologie concomitante. Dans le contexte des processus inflammatoires des organes pelviens, la probabilité de suppuration du kyste augmente;
  • Statut reproducteur. Si une femme rêve de devenir mère, l'éducation aux annexes peut interférer avec ses plans;
  • Âge. Il n'est pas toujours possible d'établir un diagnostic précis selon l'examen et l'échographie, et parfois une tumeur maligne se cache sous l'apparence d'un kyste. Le cancer de l'ovaire est plus souvent détecté chez les femmes de plus de 40 ans, mais l'apparition d'une pathologie dangereuse à un jeune âge n'est pas exclue.

L'examen prend également en compte l'épaisseur de la capsule tumorale, le flux sanguin dans les tissus environnants et d'autres paramètres. Tous ces facteurs aident à déterminer le type d'éducation et à déterminer les futures tactiques..

Souvent, le type d'enseignement ne peut être déterminé qu'après son retrait et l'examen histologique du matériel.

En règle générale, le type de tumeur ne peut être identifié qu'après un examen histologique.

Examinons plus en détail les complications probables de la pathologie et voyons comment éviter leur apparition..

L'effet des kystes sur le cycle menstruel: du retard des menstruations au saignement

La nature des irrégularités menstruelles et des complications associées dépendra du type de formation de tumeur:

  • Le kyste folliculaire ovarien est lourd de retard dans la menstruation, après quoi l'écoulement devient abondant et prolongé. Le développement de saignements utérins n'est pas exclu. Des taches légères et rares au milieu du cycle sont un peu moins courantes. Tant que le problème existe, les menstruations peuvent être irrégulières;
  • Le kyste du corps jaune avec des manifestations cliniques est similaire au follicule. Dans son contexte, il y a également un retard dans les menstruations, souvent suivi de saignements. L'échec du cycle peut être long;
  • Le kyste endométrioïde se fait sentir à la veille des menstruations. On note l'apparition de douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen et le bas du dos. La douleur s'intensifie pendant les menstruations et persiste jusqu'à ce qu'elles soient terminées. La menstruation devient abondante et longue. Souvent, une telle pathologie est associée à une endométriose d'une localisation différente, ce qui ne fait qu'accentuer les symptômes négatifs.

Avant la menstruation, un kyste endométrioïde s'accompagne de douleurs dans le bas-ventre.

Des menstruations longues et lourdes, ainsi que des taches acycliques, peuvent conduire au développement d'une anémie avec toutes les manifestations caractéristiques de cette maladie, telles que:

  • Faiblesse grave et baisse des performances;
  • Attention et mémoire altérées;
  • Maux de tête et vertiges;
  • Peau pâle et muqueuses.

Des suppléments de fer sont prescrits pour corriger l'anémie, mais vous ne pouvez vous débarrasser du problème qu'en éliminant sa cause - la formation à l'intérieur de l'ovaire.

Les saignements utérins causés par un kyste sont considérés comme dangereux non seulement en raison d'une possible anémie. Il s'agit d'une condition qui menace la vie d'une femme. Si le saignement ne s'arrête pas ou s'intensifie, des douleurs apparaissent dans le bas-ventre, l'état général s'aggrave, il est nécessaire de consulter un médecin le plus rapidement possible. En cas de forte perte de sang, vous devez appeler une ambulance.

Si, dans le contexte de la pathologie existante, l'estomac fait mal, la tête tourne, des nausées apparaissent, une forte faiblesse se fait sentir, il n'est pas nécessaire d'hésiter à consulter le médecin. Ces symptômes peuvent indiquer un début d'hémorragie ovarienne et une rupture du kyste..

La faiblesse générale, jusqu'à la perte de conscience, peut indiquer une hémorragie dans la cavité abdominale.

Processus inflammatoires et lésions purulentes de l'ovaire

La suppuration du kyste ne se produit pas soudainement. Les facteurs suivants contribuent au développement d'une complication dangereuse:

  • Existence à long terme d'une pathologie (plus de 6 mois);
  • Grandes tailles du kyste (à partir de 50 mm);
  • Torsion partielle des jambes d'une formation tumorale;
  • Processus inflammatoires aigus et chroniques des organes pelviens (salpingoophorite, endométrite, cystite).

Le développement d'une inflammation purulente des ovaires s'accompagne de tels signes:

  • Douleur aiguë dans le bas-ventre du côté affecté. La douleur peut céder à l'aine, au périnée, au rectum;
  • Nausée et vomissements;
  • Tension musculaire de l'abdomen;
  • Diarrhée ou constipation;
  • Ballonnements et flatulences;
  • Augmentation de la température corporelle à des nombres élevés et des frissons.

L'un des signes de l'inflammation ovarienne purulente est une température corporelle élevée..

La fièvre est un symptôme clé de l'inflammation du kyste ovarien. La température corporelle peut être faible, mais le plus souvent le thermomètre atteint 38,5-39 degrés. Avec une inflammation purulente de l'ovaire, il peut vomir pendant plusieurs heures. Les nausées sont remplacées par des vomissements, il y a un dysfonctionnement des intestins (diarrhée ou constipation).

Un kyste enflammé sans traitement conduit au développement de telles complications potentiellement mortelles:

  • Pelviopéritonite - inflammation du péritoine pelvien;
  • Péritonite - la transition d'un processus purulent dans la cavité abdominale;
  • Sepsis - la propagation de l'infection dans tout le corps.

Le diagnostic est établi en fonction des symptômes caractéristiques et de l'histoire. Avec un examen vaginal, le médecin parvient à palper une formation douloureuse au niveau des appendices. Le diagnostic est confirmé par échographie.

Le traitement des kystes ovariens suppuratifs n'est que chirurgical. La suppression du foyer pathologique est effectuée, l'assainissement avec des antiseptiques. L'opération est réalisée par accès laparoscopique. Avec le développement de la péritonite, une laparotomie est réalisée - une autopsie de la cavité abdominale.

Dans un avenir lointain, l'inflammation du kyste ovarien menace le développement d'adhérences du bassin. Les adhérences entraînent l'apparition de douleurs persistantes dans le bas-ventre et empêchent la grossesse.

L'inflammation de la formation kystique peut conduire à un processus d'adhésion qui menace une femme infertile.

Fonction pelvienne altérée

De petites formations sur les ovaires n'affectent pas le fonctionnement de la vessie et du rectum. Des problèmes surviennent lorsqu'une tumeur atteint une grande taille - de 8 à 10 cm Un kyste en croissance appuie sur les organes adjacents et interfère avec leur fonctionnement normal. Plus il y aura d'éducation, plus les conséquences seront graves pour le corps de la femme.

Si la tumeur presse sur la vessie, les symptômes suivants se produisent:

  • Urination fréquente;
  • Excrétion urinaire en petites portions;
  • Sensation de vidange incomplète de la vessie;
  • Incontinence urinaire (y compris fuite involontaire);
  • Rétention urinaire aiguë avec blocage complet des voies urinaires.

La compression par la formation de la vessie perturbe l'écoulement normal de l'urine par les reins et entrave leur travail. Peut-être le développement de l'hydronéphrose - une expansion progressive du bassin rénal et du calice. Cette condition menace l'insuffisance rénale - une incapacité totale du corps à remplir sa fonction. Les patients atteints de cette pathologie ont besoin d'une hémodialyse à vie ou d'une transplantation rénale..

Les gros kystes ovariens affectent indirectement le fonctionnement des reins. En violation de la sortie d'urine des reins, l'hydronéphrose peut se développer.

La compression du kyste rectal en croissance conduit à la constipation. Les selles deviennent rares, il y a une sensation de selles incomplètes, de lourdeur dans l'abdomen. La relation est évidente: une tumeur située dans le petit bassin appuie sur le tube digestif distal, ce qui rend difficile le déplacement des selles. Une grande formation peut entraîner une occlusion intestinale.

Une tumeur en croissance s'étend au-delà du bassin et monte dans la cavité abdominale. Les kystes géants entraînent une augmentation de la taille de l'abdomen. À ce stade, un traitement chirurgical est indispensable. Plus tôt l'opération est effectuée, plus il est facile de restaurer les performances des organes.

Conditions d'urgence gynécologiques

Les formations ovariennes tumorales, atteignant de grandes tailles, peuvent conduire au développement de telles conditions dangereuses:

Rupture de la capsule

Les facteurs suivants peuvent provoquer cette complication:

Les relations sexuelles peuvent provoquer une rupture du kyste ovarien.

  • Activité physique importante;
  • Mouvements brusques, sauts et virages;
  • Activités sportives;
  • Visites de saunas et de bains, procédures thermales;
  • Chirurgie des organes pelviens ou abdominaux.

La rupture de la capsule est sujette aux kystes lutéaux et endométrioïdes. D'autres formations ovariennes s'accompagnent moins souvent du développement d'une telle complication..

Symptômes de rupture d'un kyste:

  • Douleur aiguë dans le bas de l'abdomen, donnant dans l'aine, le bas du dos, la jambe;
  • Nausée et vomissements;
  • Miction retardée et selles (diarrhée possible);
  • Écoulement vaginal sanglant;
  • Abaisser la pression artérielle.

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, appelez une ambulance.

Dans le diagnostic de cette complication, l'échographie et la laparoscopie sont les plus informatives. Une fois le diagnostic posé, une intervention chirurgicale est effectuée dans laquelle les options suivantes sont possibles:

  • Excision kystique, suture et coagulation des tissus endommagés;
  • Résection ovarienne (ablation d'une partie d'un organe);
  • Annexectomie (ablation de l'ovaire avec éclatement).

Le choix de la méthode de traitement dépend du degré d'endommagement des tissus des appendices et des capacités techniques de la clinique.

La photo montre une image de la rupture d'un kyste ovarien avec saignement - l'une des conséquences les plus dangereuses de la pathologie:

Jambes de torsion

Les raisons du développement de cette complication sont similaires à celles avec rupture de la formation de la capsule. Le tableau clinique de la pathologie dépend du degré de torsion:

  • Avec une torsion partielle de la jambe, la douleur augmente progressivement. Il y a une augmentation de la température corporelle, l'apparition de nausées et de vomissements;
  • Avec une torsion complète, la clinique se développe rapidement. Il y a des douleurs aiguës dans le bas-ventre, une tension musculaire de la paroi abdominale, une parésie intestinale et une rétention des selles. La fréquence cardiaque fréquente, la baisse de la pression artérielle et la pâleur de la peau parlent en faveur de la torsion. Apparition possible de saignements vaginaux.

Traitement chirurgical uniquement:

  • Détorsionner les jambes de l'éducation. Peut-être avec un accès laparoscopique et l'utilisation d'un instrument atraumatique;
  • Oophorectomie. Il est effectué s'il n'a pas été possible de rétablir l'approvisionnement en sang du corps après avoir détordu les jambes..

La photo montre une torsion complète des jambes du kyste ovarien. Cette condition est toujours accompagnée d'un tableau clinique vivant et ne peut pas passer inaperçue:

Le danger de malignité (lorsque la formation peut devenir maligne)

Les kystes ovariens sont des formations bénignes et ne dégénèrent presque jamais en cancer. Cependant, il existe quelques subtilités:

  • Les formations folliculaires et lutéales ne contiennent pas d'épithélium adénogénique, par conséquent, leur malignité est impossible;
  • Un kyste séreux est généralement une découverte aléatoire par un médecin. Ces kystes sont interprétés comme fonctionnels avant l'examen histologique. Leur capacité de malignité n'a pas été prouvée à ce jour, cependant, un tel résultat ne peut pas être complètement nié;
  • Les kystes endométrioïdes ne dégénèrent pas en cancer;
  • Une formation paraovarienne est considérée comme une pathologie congénitale. On pense que ce kyste n'est pas malin, cependant, il n'y a pas de données fiables sur cette question;
  • Les kystes dermoïdes sont quelque peu susceptibles de dégénérer en une tumeur maligne.

Il est important de comprendre que les kystes et les tumeurs ovariennes bénignes présentent des symptômes similaires et qu'un diagnostic précis ne peut souvent être posé qu'après une intervention chirurgicale et un examen histologique. Contrairement aux cavités kystiques, de nombreux types de tumeurs peuvent dégénérer en cancer. Il arrive également qu'une échographie montre une certaine formation ronde, qui est confondue avec un kyste, et après l'opération, une tumeur maligne est détectée.

L'insidiosité du cancer de l'ovaire réside dans le fait qu'il est souvent asymptomatique, sans les soi-disant petits symptômes (perte de poids, faiblesse non motivée, etc.) et parfois détecté déjà aux stades avancés de la maladie.

Dans le diagnostic différentiel, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Test pour les marqueurs tumoraux. Avec le cancer de l'ovaire, le niveau de CA 125 augmente;

Avec le cancer de l'ovaire, la concentration de CA 125 augmente, donc le test de cette protéine est utilisé dans le diagnostic différentiel.

  • Ultrason L'examen utilise un capteur transvaginal pour les petites formations et un capteur transabdominal pour les grosses tumeurs. La localisation du kyste, sa structure, la présence de cellules et de cloisons, l'épaisseur de la capsule, l'inclusion sont évalués. L'éducation peut être hypo- et hyperéchogène, ce qui permet également de déterminer son type;
  • Cartographie Doppler couleur. Les néoplasmes malins sont bien alimentés en sang. L'identification du flux sanguin atypique est un argument en faveur du processus oncologique;
  • Scanner. Aide à clarifier l'emplacement de la tumeur et à déterminer son type. Utilisé dans le diagnostic différentiel avec d'autres maladies du bassin et de la cavité abdominale;
  • Imagerie par résonance magnétique - utilisée pour détecter les métastases;
  • Laparoscopie. Il est effectué pour clarifier le diagnostic et est généralement non seulement diagnostique, mais aussi thérapeutique.

Les formations folliculaires jusqu'à 3 centimètres ne doivent pas être considérées comme des kystes. Même dans le cycle menstruel naturel, le follicule dominant peut atteindre cette taille, et c'est une variante de la norme. Lors de l'identification de telles structures, une observation dynamique est montrée..

Influence sur la conception de l'enfant et le déroulement de la grossesse

Les kystes folliculaires ovariens empêchent l'ovulation et la grossesse. Tant que l'éducation existe, la conception d'un enfant n'a pas lieu. Après régression du kyste, le fond hormonal est restauré et le cycle menstruel revient à la normale.

Des kystes lutéaux peuvent exister pendant la grossesse. Les formations du corps jaune n'interfèrent pas avec le port du fœtus, mais peuvent éclater à tout moment. Dans cette condition, une opération d'urgence est indiquée. Dans cette situation, une forte probabilité de fausse couche spontanée. Avec un résultat favorable, le kyste du corps jaune régresse indépendamment pendant une période de 12 à 16 semaines.

Sur la photo des résultats de l'échographie, un kyste du corps jaune pendant la grossesse est présenté.

Un kyste endométrioïde modifie le fond hormonal et peut empêcher le début de l'ovulation, ce qui rend la conception impossible. Parfois, la grossesse ne survient qu'après la fin des études. Il est à noter que lors du transport d'un enfant, les kystes endométrioïdes diminuent et régressent.

Les formations séreuses, dermoïdes et paraovariennes ne sont pas dangereuses à petite taille. Ils n'ont pas d'activité hormonale, n'interfèrent pas avec la conception et le port du fœtus. Cependant, les grosses tumeurs peuvent interférer avec le développement intra-utérin de l'enfant..

Il est recommandé de se débarrasser des grosses formations ovariennes (plus de 10 cm) avant la grossesse. Lors du port d'un fœtus, le risque de rupture de la capsule et de torsion des jambes kystes est accru.

Dois-je traiter un kyste ovarien?

Les tactiques d'identification de cette pathologie peuvent être différentes:

  • Observation. Peut-être lorsque des kystes fonctionnels jusqu'à 5-6 cm sont détectés, une échographie est effectuée 3 mois après la détection de la maladie immédiatement après la fin des menstruations suivantes;
  • Thérapie hormonale. Avec les formations fonctionnelles, les COC sont prescrits, avec des gestagènes d'endométriose peuvent être utilisés. La durée du traitement est d'au moins 3 mois. L'opportunité d'utiliser des hormones est décidée sur une base individuelle;

L'hormonothérapie pour les kystes fonctionnels implique l'utilisation de contraceptifs oraux combinés.

  • Chirurgie. Elle se manifeste en l'absence d'effet de l'hormonothérapie, ainsi qu'avec le développement de complications.

Que se passera-t-il si le kyste ovarien n'est pas traité? Tout dépend du type de pathologie. Les structures fonctionnelles peuvent se résoudre indépendamment et peuvent être compliquées par la rupture de la capsule et des saignements dans la cavité abdominale. Les dermoides et les formations para-ovariennes ne régressent pas et vous ne pouvez vous en débarrasser que chirurgicalement. Pour déterminer les tactiques de la thérapie, vous devez comprendre clairement les conséquences possibles et choisir l'option la plus sûre pour une femme. Parfois, il est possible de connaître le type de kyste uniquement après un examen histologique, et dans ce cas, la chirurgie ne peut être dispensée.

Réponses aux questions fréquemment posées

Quel kyste est le plus dangereux?

Du point de vue d'une éventuelle malignité, les formations séreuses conduisent souvent au développement d'un cancer. Mais une autre pathologie peut être non moins dangereuse. En particulier, l'endométriose conduit à l'infertilité. Les kystes folliculaires et lutéaux, atteignant de grandes tailles, peuvent se tordre et éclater.

Les kystes séreux sont les plus dangereux. Ils deviennent le plus souvent des formations malignes.

Est-il possible de mourir d'un kyste ovarien?

Non, l'éducation n'est pas mortelle, mais vous pouvez mourir de complications: saignements intra-abdominaux, péritonite, septicémie.

Si un kyste se produit sur les deux ovaires, cela est dangereux.?

Les risques possibles pour la santé et la vie sont principalement déterminés par le type d'éducation, plutôt que par son emplacement.

Faites des kystes ovariens?

Non, la pathologie n'affecte pas le poids d'une femme. Des kilos superflus peuvent apparaître sur le fond de l'insuffisance hormonale, ce qui a conduit à la formation d'un ovaire. Vous devez trouver une raison pour perdre du poids et vous débarrasser de la pathologie des appendices.

Un kyste ovarien peut-il entraîner une perte de cheveux ou une croissance excessive des cheveux, l'apparition d'acné, une aggravation de la peau?

Non, mais des symptômes similaires peuvent être associés à des déséquilibres hormonaux concomitants..

Les kystes ovariens se produisent-ils chez les adolescentes et ce qu'elles menacent?

Oui, une telle pathologie est souvent trouvée pendant la puberté - à l'âge de 14-16 ans ou plus tôt, lorsque le cycle menstruel n'est en train de s'établir. Les formations folliculaires qui disparaissent en quelques mois sont généralement détectées. Les saignements utérins sont moins fréquents. Si un kyste est détecté chez une adolescente, une observation obligatoire par un gynécologue est indiquée.