Principal

Pyélonéphrite

Endométriose et cystite

+7925191 56 65 - GYNÉCOLOGIE à Moscou

Un processus infectieux chronique d'origine bactérienne a longtemps été considéré comme la cause de la cystite. Sous le tissu épithélial de la vessie, l'infection se multiplie et perd sa sensibilité au traitement antibiotique. La vessie est considérée comme faisant partie du système génito-urinaire, donc les urologues ont déjà été impliqués dans le traitement de cette pathologie. Malheureusement, ils n'ont pas attaché d'importance à cette maladie. Dans les temps modernes, cette maladie est passée dans la compétence des immunologistes. Il est associé à un système immunitaire affaibli. Les propriétés de la membrane muqueuse de la vessie sont violées.

La muqueuse est une couche protectrice. Il permet à l'urine d'être contenue à l'intérieur de la vessie sans exercer d'effet irritant sur ses parois. Si cette couche est perturbée, les substances contenues dans l'urine et pouvant irriter les tissus pénètrent dans les tissus interstitiels par la muqueuse. Dans ces tissus, des terminaisons nerveuses peuvent être irritées par des substances provenant de l'urine. Il provoque des douleurs et des spasmes musculaires..

- Impureté urinaire dans le sang (hématurie)

- Gêne en urinant

- Douleur dans la région lombaire

- Augmentation de la miction (parfois les femmes doivent aller aux toilettes toutes les 5 minutes)

Tous ces symptômes interfèrent avec votre style de vie habituel. Qui a cette maladie? Les patients gynécologiques souffrant de douleurs pelviennes rencontrent souvent cette pathologie. Le nombre de cas non détectés à temps chez ces patients est élevé. Il existe une relation étroite entre l'endométriose et la cystite interstitielle. La grande majorité des femmes atteintes d'endométriose souffrent de cystite.

Les médecins appellent ça des "putains de jumeaux". Même après un traitement conservateur, après la chirurgie, le patient peut ressentir une douleur pelvienne. Qu'est-ce qui contribue à la défaite de la muqueuse? Il est associé à un processus infectieux chronique dans le système génito-urinaire. Le processus est lent. Parfois, la pathologie est associée à des infections antérieures.

Le diagnostic est difficile à cause de l'insignifiance fréquente des symptômes. Le diagnostic repose sur la cystoscopie et un échantillon de potassium. La cystoscopie nécessite une anesthésie générale. À travers l'urètre, le liquide est introduit dans l'organe à travers un tube. À l'autre extrémité de ce tube, il y a un objectif de caméra vidéo et une lampe. Depuis le caméscope, l'image pénètre dans l'oculaire ou l'écran d'ordinateur.

Le médecin peut évaluer l'état de l'organe, de sa muqueuse, détecter une inflammation et des processus tumoraux. La cystoscopie peut être combinée avec une biopsie d'une zone spécifique. Le test de stimulation potassique est une nouvelle méthode de diagnostic efficace. Le potassium peut passer à travers la muqueuse endommagée de la vessie. Du chlorure de potassium est injecté dans la vessie du patient. Normalement, le corps ne répond pas au potassium, contrairement à une vessie atteinte de cystite. Réaction - irritation sévère, douleur dans le bassin, envie soudaine et intense d'uriner.

Symptômes, diagnostic et traitement de l'endométriose vésicale chez la femme

L'endométriose est une pathologie qui affecte l'urée et d'autres organes du système d'excrétion urinaire. La maladie s'accompagne de signes caractéristiques..

Mais il y a des cas où l'endométriose est cachée et ne se laisse détecter qu'à la suite d'examens préventifs.

La maladie est considérée comme féminine et se caractérise par un déplacement de la membrane utérine interne.

informations générales

Les tissus endométriaux se propagent dans les couches musculaires de l'utérus, quittent l'emplacement initial, pénètrent dans les ovaires, le col utérin, la cavité abdominale, les intestins, l'urée.

Chez les patients qui ont récemment subi une intervention chirurgicale sur les organes du système génito-urinaire, la membrane muqueuse de l'utérus peut pénétrer dans la cicatrice chirurgicale. On pense que les symptômes ressentis par les patientes dépendront de l'emplacement de l'endomètre.

Dans la plupart des cas, la maladie peut être trouvée chez les femmes de la tranche d'âge de vingt-trois à quarante ans, et le nombre de patients atteindra vingt-six pour cent du total.

Avec l'âge, les fonctions menstruelles ne sont activées que chez 10 à 12% des filles. Moins fréquemment, la maladie affecte la ménopause - seulement trois à six pour cent.

La maladie a deux formes:

  • génital, dans lequel la lésion est appliquée sur les organes génitaux;
  • extragénital - le système reproducteur n'est pas affecté.

Le degré de développement de la pathologie

Il existe quatre degrés de développement de la maladie:

  1. Changements dans le tissu superficiel d'une seule nature, germination superficielle de l'endomètre.
  2. De nombreux foyers qui infectent profondément (au milieu) les tissus.
  3. Germination plus profonde, apparition d'adhésions uniques dans l'abdomen.
  4. Compactage des adhérences, augmentation des zones affectées.

Les lésions focales peuvent varier dans leurs formes et tailles. Il y a des foyers arrondis de seulement quelques millimètres, mais il y a aussi des excroissances atypiques dans leurs formes, atteignant sept à neuf centimètres de diamètre. Ils se caractérisent par une teinte cerise foncé inhabituelle, qui a des cicatrices blanchâtres sur les bords. Par ses caractéristiques, la maladie peut provoquer la formation d'adhérences dans la région pelvienne.

La structure et la fonction de l'endomètre

L'endomètre est la couche utérine interne qui remplit la fonction principale - la fixation de l'ovule afin de favoriser la fécondation et le développement du fœtus. Le tissu est enrichi de récepteurs extragéniques et de progestérone, ce qui permet une mise à jour mensuelle de l'endomètre..

La composition de l'endomètre comprend deux couches:

  1. Extérieur. Il est également appelé glandulaire ou endomètre. La couche peut être soumise à une exfoliation cyclique, puis repousse dans la phase initiale.
  2. Intérieur. Responsable de la création d'une couche mise à jour de l'endomètre glandulaire.

Causes d'occurrence

Les causes de la maladie sont les suivantes:

  • écarts dans le fond hormonal;
  • hérédité;
  • processus inflammatoires dans les organes du système génito-urinaire;
  • malnutrition;
  • surpoids;
  • perturbation de l'équilibre hydrique;
  • affaiblissement du système immunitaire, problèmes métaboliques;
  • conséquences des interventions chirurgicales;
  • fin de grossesse.

Symptômes de la maladie

L'endométriose vésicale ne peut pas détecter ses symptômes, et elle ne peut parfois être diagnostiquée chez la femme que tardivement, lorsque la pathologie est très développée.

Les symptômes communs caractéristiques de la pathologie peuvent être considérés:

  • dysurie et hématurie;
  • douleur importante dans la région pelvienne;
  • urine trouble, la présence de flocons en elle;
  • symptômes de douleur pendant la sortie d'urine
  • incontinence urinaire;
  • gain de poids rapide.

La caractéristique de ce type de maladie est l'urine avec une teinte rouge, qui commence à se démarquer à la veille du cycle menstruel. Cela est dû à des changements pathologiques dans la muqueuse.

Mesures diagnostiques

Tous les symptômes inhérents à cette pathologie, ou la sensation d'autres signes confirmant l'endométriose de la vessie, devraient être la raison principale d'une visite opératoire chez un spécialiste en mesure de fournir une assistance qualifiée.

Le médecin étudiera l'histoire pour connaître la liste des maladies de la vessie antérieures, des modifications héréditaires et des blessures, écouter les plaintes du patient, s'intéresser à la durée et à la fréquence des cycles menstruels. Le nombre de naissances, d'avortements et de chirurgies gynécologiques est obligatoire. Après l'enquête, des analyses d'urine et de sang seront prescrites..

Ayant pris en compte tous les symptômes, le spécialiste prescrira un examen diagnostique pour préciser la pathologie et déterminer le diagnostic exact pour l'élaboration d'un parcours thérapeutique.

La cystoscopie est assez efficace à cet égard. Il s'agit d'une méthode dans laquelle les études sont effectuées à l'aide d'un cystoscope..

La procédure est inhérente à la douleur, car vous devez entrer la technique dans le canal uretère tout en la remplissant de liquide. Pour éliminer les symptômes de la douleur, le diagnostic est effectué sous l'influence de l'anesthésie.

L'efficacité de l'échographie et de l'IRM, qui ne sont prescrites que dans les situations les plus difficiles, est notée..

Traitement de la pathologie chez les femmes

Si le diagnostic est confirmé, le médecin prescrit immédiatement un traitement de l'endométriose vésicale afin de ne pas provoquer de complications plus graves. Il y a deux façons de faire ça:

  1. Conservateur. Cela implique de prendre des médicaments qui affectent le fond hormonal. Le médecin précisera nécessairement si les projets de grossesse de la patiente tiennent compte de la perception des médicaments par l'organisme. Pour améliorer l'état de l'urée et éliminer la maladie, il est nécessaire de suivre des cours de contraception, dont la durée est de trois à quatre mois. La violation des schémas thérapeutiques n'est pas recommandée, sinon l'effet ne sera pas obtenu. En complément, des médicaments qui rétablissent le système immunitaire peuvent être prescrits;
  2. Opérationnel. Selon lui, une décision est prise si le patient ne connaît pas d'amélioration. Lorsque la maladie est déclenchée et que les médicaments n'aident pas à éliminer l'inflammation, une femme peut retirer les zones touchées de l'urée. Le plus grand danger de cette méthode est l'entrée possible de cellules endométriales dans les organes adjacents du système uretère. Cependant, les médecins surveillent attentivement cela pendant l'opération. Ensuite, des médicaments hormonaux sont prescrits au patient afin que la cicatrisation se produise rapidement..

La médecine traditionnelle

Avec une telle maladie, un traitement indépendant n'est pas recommandé - il y a une forte probabilité de nuire gravement à votre santé. Tous les cours thérapeutiques remèdes populaires doivent être discutés avec votre médecin.

Si le traitement se déroule bien et que le patient est autorisé à utiliser des méthodes alternatives, vous devez faire attention aux formulations les plus efficaces:

  1. Teintures et décoctions à base de plantes qui aident à améliorer le système immunitaire (camomille, highlander, ortie).
  2. Décoction d'un pinceau rouge. Pour la préparer, prenez des racines sèches de la plante, broyez-la, versez-la dans un récipient et ajoutez un demi-litre d'eau bouillie. Le mélange est bouilli pendant quinze à vingt minutes à feu doux, envelopper la casserole dans une couverture, insister pendant au moins une demi-heure. Il est nécessaire d'utiliser le bouillon tous les jours deux à trois fois, un demi-verre, avant de manger. Avec la menstruation, il est nécessaire d'interrompre le cours de traitement.

Prévention et pronostic

Cette maladie est évitée sans problème par les mesures préventives suivantes:

  1. Un mode de vie sain et actif doit être suivi..
  2. Ne pas abuser de l'alcool, abandonner les produits du tabac.
  3. Lutter contre le surpoids, organiser une alimentation équilibrée qui aidera à établir le métabolisme.
  4. Deux fois par an pour visiter un urologue et un gynécologue.
  5. N'apportez pas la situation à l'avortement, ne retardez pas la maladie jusqu'à la chirurgie.

Un diagnostic et un traitement lancés en temps opportun aideront à éliminer complètement la maladie. Si le développement de la pathologie n'est pas arrêté, l'endomètre deviendra une tumeur de nature maligne, provoquera l'infertilité.

Symptômes, diagnostic et traitement de l'endométriose vésicale chez la femme

L'endométriose est une condition dans laquelle le tissu tapissant la cavité utérine (endomètre) apparaît sur d'autres organes reproducteurs, tels que les ovaires ou les trompes de Fallope. Dans de rares cas, des parties de ce tissu se développent dans des zones éloignées de l'utérus, mais se produisent plus souvent sur les organes pelviens, par exemple, sur la vessie.

Les implants endométriaux peuvent apparaître à l'intérieur des parois de la vessie ou à leur surface, mais les deux cas sont rares et accompagnés d'un inconfort important. Si l'endomètre est formé uniquement à l'extérieur de la paroi de la vessie, cette endométriose est alors appelée superficielle. Si les implants poussent à l'intérieur de la paroi, cette endométriose est généralement appelée profonde.

Pendant la prochaine menstruation, le tissu endométrial s'épaissit et laisse le corps avec du sang. Cependant, les implants qui poussent à l'extérieur de l'utérus ne peuvent pas sortir et rester dans le corps. Ce fait provoque des symptômes tels que des règles douloureuses et sévères..

Dans cet article, nous examinerons les symptômes, le diagnostic et le traitement de l'endométriose vésicale. Nous discuterons également d'autres causes de la douleur vésicale et parlerons en détail de la cystite interstitielle, dont les symptômes sont très similaires à ceux de l'endométriose..

Diverses formes d'endométriose affectent de 6 à 10% des femmes en âge de procréer, par conséquent, chez la plupart des patientes, la condition en question est diagnostiquée précisément dans cette période de la vie. L'âge moyen d'une femme qui découvre la présence de l'endométriose est de 27 ans.

L'endométriose vésicale se développe beaucoup moins fréquemment. En 2014, des scientifiques espagnols ont publié un rapport selon lequel de 1 à 2% des femmes atteintes d'endométriose ont des implants endométriaux affectant le système urinaire, où la vessie est l'endroit le plus probable pour leur apparition.

La douleur de remplissage de la vessie et la nécessité d'uriner fréquemment sont des symptômes courants de l'endométriose de la vessie

En 2012, des scientifiques italiens ont mené une étude et rapporté qu'environ 30% des femmes atteintes d'endométriose vésicale ne présentaient aucun symptôme. Une femme peut ne pas être au courant de cette maladie jusqu'à ce que les implants endométriaux soient identifiés au hasard dans le diagnostic d'autres conditions, telles que l'infertilité.

Les symptômes de toute forme d'endométriose sont plus faciles à remarquer avant ou après les menstruations..

Les symptômes spécifiques de l'endométriose de la vessie sont les suivants:

  • besoin d'uriner d'urgence;
  • urination fréquente
  • douleur avec une vessie pleine;
  • sensation de brûlure ou douleur au moment de la sortie d'urine;
  • sang dans l'urine;
  • douleur pelvienne;
  • douleur sur un côté du bas du dos.

Lorsque l'endométriose se développe dans d'autres parties du corps, les symptômes sont les suivants:

  • crampes et douleur pendant les menstruations ou avant qu'elles ne commencent;
  • douleur pendant les rapports sexuels (dyspareunie);
  • menstruations abondantes;
  • saignement de rupture ou saignement entre les règles;
  • fatigue
  • la nausée;
  • vomissement.

À l'aide de l'échographie, vous pouvez déterminer le site d'apparition des implants endométriaux

Lors du diagnostic d'endométriose de la vessie, les médecins vérifient initialement le vagin et la vessie pour des formations anormales. De plus, le patient est invité à passer un test d'urine pour vérifier la présence de sang.

D'autres examens peuvent inclure les suivants..

  • Ultrason L'échographie implique l'utilisation d'ondes sonores à haute fréquence pour obtenir des images des organes internes du corps. En utilisant cette procédure, le médecin peut savoir où se trouvent les implants endométriaux et combien.
  • IRM L'imagerie par résonance magnétique utilise des ondes magnétiques et des ondes radio pour obtenir des images détaillées des parties internes du corps humain. Le médecin peut utiliser cette méthode de diagnostic pour détecter les implants endométriaux sur la vessie ou d'autres organes de la cavité pelvienne.
  • Cystoscopie. Pour effectuer une cystoscopie, le médecin insère un cystoscope à travers l'urètre dans la vessie. Cet outil vous permet de voir la paroi interne de la vessie et de vérifier le tissu endométrial.

Dès que le diagnostic d'endométriose est confirmé, le médecin évaluera le stade de la maladie. Les étapes déterminent à quel point les implants endométriaux sont largement représentés et à quel point ils se sont développés dans d'autres organes.

Voir aussi: Comment traiter les infections des voies urinaires sans antibiotiques?

L'endométriose a quatre étapes.

  • Étape 1. Minimum. Au premier stade de l'endométriose, une femme a une petite quantité de tissu endométrial, qui est situé uniquement sur ou près de la surface des organes.
  • Étape 2. Facile. Au deuxième stade de l'endométriose, une femme présente des lésions plus étendues, mais elles ne se développent également qu'à la surface des organes.
  • Étape 3. Modérée. Au troisième stade de l'endométriose, une femme présente des lésions étendues qui commencent à se développer dans les tissus des organes de la cavité pelvienne.
  • Étape 4. Grave. Au quatrième stade de l'endométriose, une femme a un grand nombre d'implants endométriaux qui se sont développés en plusieurs organes de la cavité pelvienne.

L'endométriose est une maladie incurable. Cependant, cette condition peut être contrôlée avec des médicaments ou des procédures chirurgicales..

La chirurgie est le traitement le plus courant de l'endométriose vésicale. Pendant l'opération, les médecins essaient de retirer tous les implants endométriaux qui se sont développés dans la paroi de la vessie. Cela aide à atténuer considérablement les symptômes..

Pour l'endométriose de la vessie, deux types de chirurgie sont utilisés..

  1. Chirurgie transurétrale, dans laquelle le médecin insère un cystoscope dans l'urètre et la vessie. À une extrémité, le cystoscope possède un outil qui vous permet de retirer le tissu endométrial.
  2. La cystectomie partielle implique l'ablation de la partie affectée de la vessie. Le chirurgien peut y parvenir par laparotomie lorsqu'une grande incision est réalisée, ou par laparoscopie lorsque le chirurgien doit faire plusieurs petites incisions.

Le médecin peut prescrire des médicaments hormonaux à la femme pour ralentir la croissance du tissu endométrial et soulager la douleur. Le traitement hormonal peut inclure l'hormone de libération de la gonadotrophine (GnRH) ou des pilules contraceptives..

L'endométriose vésicale n'affecte pas la capacité des femmes à avoir des enfants. Cependant, une partie du tissu endométrial apparaît sur d'autres organes du système reproducteur, par exemple sur les ovaires. Cela peut entraîner des difficultés à concevoir un enfant..

La cystite interstitielle et l'endométriose vésicale présentent des symptômes similaires.

Avec la cystite interstitielle, les femmes éprouvent souvent les mêmes symptômes qu'avec l'endométriose de la vessie. Les symptômes courants des deux affections sont les suivants:

  • douleur pelvienne chronique qui dure 6 mois ou plus;
  • besoin de mictions fréquentes et urgentes;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • besoin d'uriner la nuit;
  • douleur vésicale.

Les femmes qui ne répondent pas au traitement traditionnel de l'endométriose peuvent avoir une cystite interstitielle non diagnostiquée. Parfois, les femmes souffrent des deux conditions..

Les causes exactes de la cystite interstitielle n'ont pas été déterminées. Malheureusement, les antibiotiques qui peuvent être utilisés pour traiter d'autres formes de cystite ne sont pas efficaces dans ce cas..

Les médecins recommandent généralement aux patients de changer leur mode de vie, par exemple en ajustant leur régime alimentaire, en cessant de fumer, en buvant moins de liquides avant d'aller au lit et en prévoyant d'utiliser les toilettes pour éviter de trop remplir la vessie..

Les autres causes potentielles de douleur ou d'inconfort pelvien sont les suivantes:

  • infections de la vessie
  • défauts dans la membrane de la vessie;
  • réactions auto-immunes;
  • réactions allergiques.

Si une personne ressent une pression sur la vessie ou une douleur qui ne disparaît pas, elle devrait consulter un médecin. Le spécialiste effectuera une série de tests pour vous aider à déterminer la cause des symptômes..

Les médecins ne savent pas exactement pourquoi l'endométriose de la vessie se développe. Les causes possibles de cette condition sont les suivantes..

  • Opérations dans la cavité pelvienne. Selon une théorie, les opérations précédemment effectuées, telles que la césarienne ou l'hystérectomie, peuvent faire pénétrer le tissu endométrial dans la vessie.
  • Transformation cellulaire précoce. Ce processus implique la transformation des cellules restantes de l'embryon en tissu endométrial.
  • Menstruations rétrogrades. Avec la menstruation rétrograde, le flux sanguin qui quitte l'utérus pendant la menstruation ne quitte pas le corps, mais est envoyé à la cavité pelvienne. Les cellules endométriales peuvent ensuite être implantées dans la paroi de la vessie..
  • Transplantation. La transplantation est le processus au cours duquel les cellules de l'endomètre se déplacent à travers le système lymphatique ou les vaisseaux sanguins et finissent par pénétrer dans la vessie..
  • La génétique. On pense que l'endométriose peut être héréditaire..

Sans traitement approprié, l'endométriose de la vessie peut endommager les reins. De plus, une variante est possible dans laquelle des cancers se développent à partir d'implants endométriaux, bien que cela se produise rarement.

Les perspectives de traitement dépendent du stade de l'endométriose. Plus la scène est lourde, plus elle est difficile à traiter.

Dans de nombreux cas, les opérations d'élimination anormale des tissus deviennent le traitement le plus efficace, bien que l'endométriose revienne souvent après la chirurgie, des interventions chirurgicales répétées ou répétées peuvent donc être nécessaires.

L'endométriose est une pathologie qui affecte l'urée et d'autres organes du système d'excrétion urinaire. La maladie s'accompagne de signes caractéristiques..

Mais il y a des cas où l'endométriose est cachée et ne se laisse détecter qu'à la suite d'examens préventifs.

La maladie est considérée comme féminine et se caractérise par un déplacement de la membrane utérine interne.

informations générales

Les tissus endométriaux se propagent dans les couches musculaires de l'utérus, quittent l'emplacement initial, pénètrent dans les ovaires, le col utérin, la cavité abdominale, les intestins, l'urée.

Chez les patients qui ont récemment subi une intervention chirurgicale sur les organes du système génito-urinaire, la membrane muqueuse de l'utérus peut pénétrer dans la cicatrice chirurgicale. On pense que les symptômes ressentis par les patientes dépendront de l'emplacement de l'endomètre.

Dans la plupart des cas, la maladie peut être trouvée chez les femmes de la tranche d'âge de vingt-trois à quarante ans, et le nombre de patients atteindra vingt-six pour cent du total.

Avec l'âge, les fonctions menstruelles ne sont activées que chez 10 à 12% des filles. Moins fréquemment, la maladie affecte la ménopause - seulement trois à six pour cent.

La maladie a deux formes:

  • génital, dans lequel la lésion est appliquée sur les organes génitaux;
  • extragénital - le système reproducteur n'est pas affecté.

Le degré de développement de la pathologie

Il existe quatre degrés de développement de la maladie:

  1. Changements dans le tissu superficiel d'une seule nature, germination superficielle de l'endomètre.
  2. De nombreux foyers qui infectent profondément (au milieu) les tissus.
  3. Germination plus profonde, apparition d'adhésions uniques dans l'abdomen.
  4. Compactage des adhérences, augmentation des zones affectées.

Les lésions focales peuvent varier dans leurs formes et tailles. Il y a des foyers arrondis de seulement quelques millimètres, mais il y a aussi des excroissances atypiques dans leurs formes, atteignant sept à neuf centimètres de diamètre. Ils se caractérisent par une teinte cerise foncé inhabituelle, qui a des cicatrices blanchâtres sur les bords. Par ses caractéristiques, la maladie peut provoquer la formation d'adhérences dans la région pelvienne.

La structure et la fonction de l'endomètre

L'endomètre est la couche utérine interne qui remplit la fonction principale - la fixation de l'ovule afin de favoriser la fécondation et le développement du fœtus. Le tissu est enrichi de récepteurs extragéniques et de progestérone, ce qui permet une mise à jour mensuelle de l'endomètre..

La composition de l'endomètre comprend deux couches:

  1. Extérieur. Il est également appelé glandulaire ou endomètre. La couche peut être soumise à une exfoliation cyclique, puis repousse dans la phase initiale.
  2. Intérieur. Responsable de la création d'une couche mise à jour de l'endomètre glandulaire.

Causes d'occurrence

Les causes de la maladie sont les suivantes:

  • écarts dans le fond hormonal;
  • hérédité;
  • processus inflammatoires dans les organes du système génito-urinaire;
  • malnutrition;
  • surpoids;
  • perturbation de l'équilibre hydrique;
  • affaiblissement du système immunitaire, problèmes métaboliques;
  • conséquences des interventions chirurgicales;
  • fin de grossesse.

Symptômes de la maladie

L'endométriose vésicale ne peut pas détecter ses symptômes, et elle ne peut parfois être diagnostiquée chez la femme que tardivement, lorsque la pathologie est très développée.

Les symptômes communs caractéristiques de la pathologie peuvent être considérés:

  • dysurie et hématurie;
  • douleur importante dans la région pelvienne;
  • urine trouble, la présence de flocons en elle;
  • symptômes de douleur pendant la sortie d'urine
  • incontinence urinaire;
  • gain de poids rapide.

La caractéristique de ce type de maladie est l'urine avec une teinte rouge, qui commence à se démarquer à la veille du cycle menstruel. Cela est dû à des changements pathologiques dans la muqueuse.

Avec le développement de la pathologie, les parois de l'urée sont affectées plus fortement, le foyer de la maladie augmente, des adhérences se forment, des douleurs se produisent dans le bassin. Des démangeaisons et une sensation de brûlure peuvent survenir pendant la sortie d'urine..

Mesures diagnostiques

Tous les symptômes inhérents à cette pathologie, ou la sensation d'autres signes confirmant l'endométriose de la vessie, devraient être la raison principale d'une visite opératoire chez un spécialiste en mesure de fournir une assistance qualifiée.

Le médecin étudiera l'histoire pour connaître la liste des maladies de la vessie antérieures, des modifications héréditaires et des blessures, écouter les plaintes du patient, s'intéresser à la durée et à la fréquence des cycles menstruels. Le nombre de naissances, d'avortements et de chirurgies gynécologiques est obligatoire. Après l'enquête, des analyses d'urine et de sang seront prescrites..

Ayant pris en compte tous les symptômes, le spécialiste prescrira un examen diagnostique pour préciser la pathologie et déterminer le diagnostic exact pour l'élaboration d'un parcours thérapeutique.

La cystoscopie est assez efficace à cet égard. Il s'agit d'une méthode dans laquelle les études sont effectuées à l'aide d'un cystoscope..

La procédure est inhérente à la douleur, car vous devez entrer la technique dans le canal uretère tout en la remplissant de liquide. Pour éliminer les symptômes de la douleur, le diagnostic est effectué sous l'influence de l'anesthésie.

L'efficacité de l'échographie et de l'IRM, qui ne sont prescrites que dans les situations les plus difficiles, est notée..

Traitement de la pathologie chez les femmes

Si le diagnostic est confirmé, le médecin prescrit immédiatement un traitement de l'endométriose vésicale afin de ne pas provoquer de complications plus graves. Il y a deux façons de faire ça:

  1. Conservateur. Cela implique de prendre des médicaments qui affectent le fond hormonal. Le médecin précisera nécessairement si les projets de grossesse de la patiente tiennent compte de la perception des médicaments par l'organisme. Pour améliorer l'état de l'urée et éliminer la maladie, il est nécessaire de suivre des cours de contraception, dont la durée est de trois à quatre mois. La violation des schémas thérapeutiques n'est pas recommandée, sinon l'effet ne sera pas obtenu. En complément, des médicaments qui rétablissent le système immunitaire peuvent être prescrits;
  2. Opérationnel. Selon lui, une décision est prise si le patient ne connaît pas d'amélioration. Lorsque la maladie est déclenchée et que les médicaments n'aident pas à éliminer l'inflammation, une femme peut retirer les zones touchées de l'urée. Le plus grand danger de cette méthode est l'entrée possible de cellules endométriales dans les organes adjacents du système uretère. Cependant, les médecins surveillent attentivement cela pendant l'opération. Ensuite, des médicaments hormonaux sont prescrits au patient afin que la cicatrisation se produise rapidement..

La médecine traditionnelle

Avec une telle maladie, un traitement indépendant n'est pas recommandé - il y a une forte probabilité de nuire gravement à votre santé. Tous les cours thérapeutiques remèdes populaires doivent être discutés avec votre médecin.

Si le traitement se déroule bien et que le patient est autorisé à utiliser des méthodes alternatives, vous devez faire attention aux formulations les plus efficaces:

  1. Teintures et décoctions à base de plantes qui aident à améliorer le système immunitaire (camomille, highlander, ortie).
  2. Décoction d'un pinceau rouge. Pour la préparer, prenez des racines sèches de la plante, broyez-la, versez-la dans un récipient et ajoutez un demi-litre d'eau bouillie. Le mélange est bouilli pendant quinze à vingt minutes à feu doux, envelopper la casserole dans une couverture, insister pendant au moins une demi-heure. Il est nécessaire d'utiliser le bouillon tous les jours deux à trois fois, un demi-verre, avant de manger. Avec la menstruation, il est nécessaire d'interrompre le cours de traitement.

Prévention et pronostic

Cette maladie est évitée sans problème par les mesures préventives suivantes:

  1. Un mode de vie sain et actif doit être suivi..
  2. Ne pas abuser de l'alcool, abandonner les produits du tabac.
  3. Lutter contre le surpoids, organiser une alimentation équilibrée qui aidera à établir le métabolisme.
  4. Deux fois par an pour visiter un urologue et un gynécologue.
  5. N'apportez pas la situation à l'avortement, ne retardez pas la maladie jusqu'à la chirurgie.

Un diagnostic et un traitement lancés en temps opportun aideront à éliminer complètement la maladie. Si le développement de la pathologie n'est pas arrêté, l'endomètre deviendra une tumeur de nature maligne, provoquera l'infertilité.

L'endométriose est une maladie associée à des problèmes gynécologiques dans la moitié féminine de l'humanité. La pathologie est souvent accompagnée d'une cystite, qui est désagréable avec ses symptômes. Selon les statistiques, la cystite avec endométriose est très courante. Tout au long de la vie, la plupart des femmes lui font face.

Il n'y a pas de limite d'âge pour ces maladies. Ils peuvent souffrir de filles, de filles, mais plus souvent de femmes de 30 à 40 ans. Parfois, avec l'endométriose, vous devez recourir à une intervention chirurgicale. Comment traiter et diagnostiquer ces maladies?

Endométriose vésicale

Toute violation du travail de la vessie affecte négativement la qualité de la vie humaine. Et il est situé à côté des organes génitaux internes et externes d'une femme.

Urologue à propos de la cystite: N'achetez pas de médicaments coûteux, ils ne traitent pas tous la cystite, j'ai mené des recherches et trouvé le remède le plus efficace et le moins cher! En savoir plus sur le médicament

La membrane muqueuse de l'utérus sécrète des cellules qui améliorent sa croissance lorsqu'elle pénètre dans un environnement favorable, les organes voisins sont capturés par des néoplasmes. La vessie est très proche de l'utérus, l'endométriose est donc d'abord affectée. Les causes de ces maladies chez les femmes sont:

  1. Une variété de troubles hormonaux.
  2. Inflammation pelvienne fréquente.
  3. Les conséquences de la chirurgie sur les organes pelviens.

Ces deux maladies sont souvent confondues chez les femmes et l'auto-médiation aggrave la situation. Par conséquent, il est important de subir un diagnostic à temps pour déterminer la cause des changements pathologiques.

Symptômes de cystite avec endométriose

Les spécialistes traitants notent les principaux symptômes suivants:

  • Douleur intense dans le bassin, s'intensifiant plusieurs jours avant le début des menstruations et disparaissant à leur fin. Cependant, dans les cas graves, la douleur dure plus longtemps et il est difficile de les arrêter;
  • Urine sanguine squameuse contenant des flocons.
  • Incontinence urinaire la nuit ou constamment.
  • Gonflement du visage, du corps, des jambes.

Pour certaines femmes, ces symptômes surviennent avant le début des règles, à partir desquelles elles ne consultent pas immédiatement un médecin, et la maladie commence à progresser..

Irina, 30 ans: «Seul ce remède m'a aidé dans le traitement de la cystite: en savoir plus sur le remède

Méthodes de diagnostic et traitement

Pour commencer le traitement correct, vous devez passer quelques tests:

  1. Recherche en laboratoire.
  2. Diagnostic instrumental, cystoscopie.
  3. Échographie.
  4. IRM.

Le traitement de la cystite avec endométriose est effectué de manière globale, médicamenteuse et chirurgicale, en tenant compte de certains facteurs:

  • l'âge du patient;
  • caractéristiques psychologiques;
  • localisation des processus pathologiques, prévalence, complexité de l'évolution de la maladie;
  • la présence d'une inflammation, des manifestations adhésives de l'endométriose.

Après avoir terminé le traitement, le patient a besoin d'une rééducation visant à éliminer les conséquences, à restaurer le handicap.

Commentaires

Les patients qui sont venus pour traiter la cystite, mais avec un diagnostic détaillé de l'endométriose, ont suivi avec succès un traitement. Ils donnent une rétroaction positive sur la qualité de la thérapie utilisée. Il est important de ne pas manquer l'instant et de commencer à se débarrasser des maladies désagréables en temps opportun.

Il n'est pas si difficile de guérir l'endométriose de la vessie comme cela semble à première vue. Grâce à un ensemble de mesures, je me suis débarrassé de la maladie en peu de temps. Dans cet article, je veux donner quelques conseils utiles à ceux qui sont confrontés à un problème similaire..

Toute maladie du système urinaire est dangereuse et présente des manifestations très désagréables. L'endométriose vésicale est une pathologie assez courante. La maladie persécute uniquement les femmes, car elle provoque la prolifération de la muqueuse utérine. Toute alarme doit attirer l'attention, car cette pathologie affecte non seulement la vessie, mais affecte l'ensemble du système génito-urinaire.

Qu'est-ce que l'endométriose vésicale?

L'endométriose est une maladie exclusivement féminine. L'endomètre, qui se présente sous forme de tissu utérin, commence son mouvement, ce qui conduit à des processus pathologiques. L'endomètre commence à se propager au tissu musculaire de l'utérus ou va au-delà de son emplacement d'origine. Les symptômes d'une maladie en développement dépendront de l'endroit où l'endomètre s'est déplacé..

Habituellement, la pathologie attrape les représentants du beau sexe à l'âge de la reproduction. Pendant la ménopause, le développement de la maladie est extrêmement rare. L'endométriose peut ou non affecter le système reproducteur..

Le degré de développement de la pathologie

Le degré de développement de la maladie:

  1. Modifications superficielles de l'endomètre, les lésions sont uniques;
  2. Les changements atteignent les tissus moyens, il y a plusieurs foyers;
  3. Des adhérences dans la cavité abdominale sont notées, les changements se produisent encore plus profondément;
  4. Les zones touchées augmentent en volume, le processus de changement s'approfondit.

Les zones modifiées peuvent différer non seulement en volume, mais également en forme. Ces taches ont une teinte rouge vif avec des bords clairs..

Les symptômes de l'endométriose de la vessie

Les médecins notent plusieurs symptômes de base qui se produisent à n'importe quel endroit des zones modifiées. L'évolution de la maladie reste toujours longue avec une progression constante. La régression ne commence que pendant la ménopause, lorsque les hormones féminines cessent d'influencer le corps de quelque façon que ce soit..

Voir aussi: Traitement de l'endométriose interne 1 et 2 degrés

Le principal symptôme de l'endométriose est toujours la douleur. Avant le début des menstruations pendant plusieurs jours, la douleur s'intensifie et disparaît après leur fin. Souvent, la vessie grossit et commence à interférer avec les organes adjacents.

Symptômes de dommages avec l'endométriose:

  • L'urine acquiert une teinte trouble avec des impuretés de sang;
  • La douleur se propage dans la région pelvienne;
  • L'incontinence urinaire survient la nuit;
  • Un gonflement du visage et des jambes apparaît.

Plus en détail sur les symptômes de l'endométriose dans la vidéo:

Raisons possibles

Les raisons exactes à ce jour, les scientifiques n'ont pas été clarifiées. Parmi les facteurs d'influence, il convient de noter:

  • Intervention chirurgicale dans la cavité utérine;
  • Développement anormal au stade de l'embryon humain;
  • Inverser le reflux sanguin pendant les menstruations;
  • Changements génétiques.

Diagnostique

Au début du diagnostic d'une telle maladie, les médecins commencent par vérifier l'utérus et la vessie à la recherche de formations anormales. Une analyse d'urine aidera à déterminer s'il y a du sang et en quelle quantité. De plus, le rendez-vous de l'échographie, de l'IRM, de la cystoscopie.

Traitement

Le traitement de l'endométriose ne peut être effectué que de deux manières - conservatrice ou chirurgicale. Le choix de la bonne option de traitement dépend de nombreux facteurs. Le médecin tiendra compte de l'âge du patient, de la localisation de la maladie et de sa gravité.

Chirurgical

Pendant l'intervention chirurgicale, le chirurgien excise la partie changée de la vessie. Les excisions doivent atteindre les tissus sains en retirant complètement l'endomètre. Une telle technique permettra d'éviter les rechutes à l'avenir..

Thérapie médicamenteuse

Les principaux médicaments de l'endométriose vésicale sont les hormones. Avant de prescrire de tels médicaments, un spécialiste doit interroger la patiente sur la planification de la grossesse. Les contraceptifs doivent être pris dans les 3 mois, puis l'état du corps sera rétabli.

Ne violez pas le régime de médicaments, sinon le traitement n'apportera pas de résultat positif. En tant que thérapie supplémentaire, des agents sont prescrits pour renforcer l'immunité.

La médecine traditionnelle

Si la patiente est autorisée à utiliser la médecine traditionnelle comme traitement supplémentaire, elle peut utiliser des teintures et des décoctions de diverses herbes, ainsi qu'une décoction à base d'un pinceau rouge.

Voir aussi: Indications pour l'utilisation de l'utérus avec endométriose

Pour cuisiner, vous aurez besoin de la racine séchée de cette plante, qui est versée avec 0,5 l d'eau bouillante. Faites cuire ce mélange à feu doux pendant au moins 15 minutes. Chaque jour, vous devez boire au moins un demi-verre 3 fois par jour.

Prévention et pronostic

N'oubliez pas que l'établissement d'un diagnostic similaire à ses débuts est assez difficile, par conséquent, une visite chez le gynécologue plusieurs fois par an est obligatoire. Si vous commencez le traitement à temps, l'endométriose de la vessie est facile à guérir en peu de temps. Ignorer la maladie entraînera inévitablement la formation d'une tumeur maligne.

Méthodes de prévention

Pour réduire la probabilité de développer une telle maladie, les experts recommandent:

  • Effectuer le traitement obligatoire des maladies chroniques;
  • Surveillez l'état des hormones;
  • Maintenez un mode de vie normal, buvez suffisamment de liquides;
  • En décoction pour nettoyer le corps, vous pouvez utiliser de la chélidoine, de la camomille et d'autres herbes;
  • Utilisez uniquement des contraceptifs oraux.

Ainsi, le respect d'un ensemble de mesures conduit nécessairement à un rétablissement complet et les méthodes de prévention éviteront de tels problèmes.

Il peut être intéressant -> Comment le kyste folliculaire ovarien est résolu - les causes de la pathologieTraitement des appendices et des kystes ovariens avec AlmagBur dans la glycérine - comment utiliser avec le muguetComment traiter l'endométriose utérine à domicile Utile à savoir:

Température basale de A à Z

* Chers amis! Oui, c'est de la publicité, tournez comme il se doit!

La cystite... peut-elle être la raison de ne pas supporter?

Bonjour. J'ai 28 ans, maintenant je suis en traitement. Le diagnostic de l'endométrite chronique. À cause de lui, 2 ST pour une période de 4-5 semaines. Aucune infection. 2 fois a été traité avec une provocation de pyrogène. Après le deuxième traitement par pyrogène, la cystite s'est réveillée, mais les antibiotiques ne semblaient pas la prendre, une sensation de brûlure est restée. A passé un test d'urine pour la microflore et la sensibilité aux antibiotiques, le résultat: pas de croissance bactérienne. Je suis complètement confus. Nous ne pouvons pas comprendre la cause de l'endométrite et de la cystite, peut-être que la raison en est une, mais pourquoi les antibiotiques ne le prennent-ils pas? Peut-être que quelqu'un a fait face à une situation similaire? Les médecins peuvent-ils me dire quoi faire ensuite? remercier!

Sources utilisées: www.my-bt.ru

Quels facteurs influencent la survenue d'une maladie telle que l'endométriose vésicale?

L'endométriose vésicale est une maladie inhérente uniquement aux femmes en raison de caractéristiques physiologiques..

La maladie commence par une croissance anormale du tissu utérin (endomètre), qui affecte la vessie et d'autres organes du système urinaire. Cela conduit à l'apparition de néoplasmes et nécessite des soins médicaux..

Qu'est-ce que l'endomètre??

L'endomètre est la membrane muqueuse de la couche interne de l'utérus, composée d'un grand nombre de composants différents.

Cela consiste en:

  • épithélium prismatique (avec plaques basales);
  • stroma (tissu conjonctif);
  • glandes utérines;
  • vaisseaux sanguins (principalement dans le stroma).

L'endomètre remplit les fonctions suivantes:

  1. création de conditions favorables à l'implantation de blastocytes dans l'utérus (fonction principale);
  2. donner accès au fœtus à l'oxygène et aux nutriments pendant la grossesse;
  3. empêche l'adhérence et les adhérences de l'utérus (chez les femmes non enceintes);
  4. partie du placenta du fœtus.

L'endomètre est sensible aux hormones. Sous leur influence, il peut s'épaissir et se développer. Cela est particulièrement visible au cours de la dernière étape du cycle menstruel. C'est l'une des étapes de la préparation d'une éventuelle grossesse..

Si la grossesse ne se produit pas, tous les tissus de l'endomètre reviennent à leur état précédent jusqu'au cycle suivant, et l'excès de tissu est rejeté et retiré indépendamment.

Les causes de l'endométriose de la vessie

L'utérus et la vessie sont situés à proximité, de sorte qu'ils peuvent interagir l'un avec l'autre. L'endométriose se produit avec une prolifération anormale des tissus endométriaux dans l'utérus, qui se propage à la vessie. Les facteurs suivants y contribuent:

  • changements hormonaux;
  • malnutrition;
  • obésité;
  • stress passés;
  • la présence de maladies infectieuses chroniques du système génito-urinaire;
  • immunité affaiblie;
  • maladie métabolique;
  • chirurgie dans l'utérus;
  • prédisposition génétique;
  • grossesse après 40 ans.

Cette pathologie survient chez les femmes de 20 à 45 ans. Cela est dû au travail actif du système reproducteur pendant cette période, qui se prépare constamment à une éventuelle grossesse.

Après la ménopause, la maladie est rarement diagnostiquée..

Symptômes de la maladie

La maladie peut être asymptomatique ou les symptômes ne sont pas prononcés, ce qui rend le diagnostic difficile. Ça peut être:

  • miction douloureuse;
  • gain de poids;
  • douleur pelvienne;
  • lourdeur dans le bas-ventre;
  • la présence dans l'urine de particules similaires à des flocons;
  • l'apparition de sang dans l'urine;
  • incontinence urinaire;
  • douleur pendant les rapports sexuels.

Tout d'abord, faites attention à la couleur de l'urine - elle acquiert progressivement une teinte rouge.

Cela est dû au fait que le sang de l'endomètre pénètre dans la vessie, qui est toute jonchée de vaisseaux sanguins. Un autre symptôme caractéristique est la douleur dans le bas de l'abdomen ou dans la région pelvienne - peut-être qu'un gros endomètre a provoqué la formation d'adhérences utérines.

Comment est diagnostiqué?

Pour un diagnostic précis de la maladie, il est nécessaire de subir un examen complet, qui comprend les mesures suivantes:

  • étude des antécédents médicaux;
  • plaintes des patients;
  • l'étude du cycle menstruel;
  • analyses générales d'urine et de sang.

D'autres études instrumentales sont menées:

  • Échographie de la vessie (inefficace);
  • cystoscopie - montre le degré de dommages aux organes et le lieu de formation des tumeurs;
  • hystéroscopie - aide à détecter l'hyperplasie utérine;
  • IRM - utilisé pour une image plus détaillée lorsque d'autres méthodes n'ont pas donné les résultats souhaités.

Le médecin doit différencier l'endométriose des autres symptômes similaires de la maladie. Les néoplasmes de la vessie peuvent mesurer de quelques millimètres à 5 à 6 cm et ressembler extérieurement à un kyste ou à des polypes de couleur brune ou bleuâtre. Des tumeurs bénignes concomitantes peuvent apparaître en parallèle.

Schéma thérapeutique

Dans chaque cas, le médecin choisit un traitement individuel, car celui-ci est influencé par un certain nombre de facteurs (âge, physiologie, présence d'enfants, désir de devenir enceinte à l'avenir, etc.). La base de la thérapie médicamenteuse sont des agents hormonaux qui réduisent l'activité de l'endomètre utérin et le ramènent à la normale..

Cela comprend les types de médicaments suivants: anti-œstrogènes, contraceptifs oraux, gonadoréline et progestatifs. La prise de ces médicaments dure de 3 à 12 mois, selon la gravité de la maladie.

Le cours du traitement et la posologie sont sélectionnés uniquement par le médecin traitant.

Comme moyen supplémentaire, un traitement pour soulager les symptômes désagréables peut être prescrit des analgésiques et des sédatifs, mais uniquement sur décision du médecin.

Si la pharmacothérapie ne donne pas le résultat souhaité, la question se pose alors d'une intervention chirurgicale. Dans ce cas, le chirurgien retire une partie de l'endomètre et des tumeurs associées. Ce qui suit montre également l'utilisation d'agents hormonaux pour accélérer le temps de récupération..

En traitement, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle, qui renforcera le système immunitaire et accélérera la récupération. Pour ce faire, il est utile d'utiliser périodiquement des décoctions ou infusions d'alpiniste, de camomille, de pinceau rouge (racine) et d'ortie dioica. Cependant, cela ne peut être fait qu'après avoir consulté un médecin..

Méthodes de prévention

Pour prévenir la maladie, vous devez suivre quelques règles simples:

  • surveiller le poids corporel (ne pas trop manger);
  • renoncer aux mauvaises habitudes (alcool, tabac, etc.);
  • s'engager dans l'éducation physique et mener une vie saine;
  • mange correctement;
  • traiter à temps toutes les maladies infectieuses du système génito-urinaire;
  • subir régulièrement des examens par un gynécologue (au moins deux fois par an);
  • refuser l'avortement et autres méthodes d'avortement.

L'endométriose constitue une réelle menace pour la santé. Si le traitement n'est pas commencé à temps, la pathologie peut se transformer en tumeur maligne ou provoquer une infertilité. Dans les premiers stades, le pronostic d'une récupération réussie sans conséquences est favorable et, en outre, la thérapie se limitera à la prise de médicaments.

À quoi ressemble l'endométriose vésicale à l'échographie - regardez la vidéo:

Sources utilisées: opochke.com

Méthodes de traitement de l'endométriose.

Je pense que de tels médicaments sont prescrits quand il y a des problèmes, et si tout est normal, alors pourquoi?

Les filles, prenez-en une nouvelle?

On m'a diagnostiqué une endométriose. Je ne sais pas quoi en faire

Marishka Z, après un traitement des zones visibles de l'endométriose, je n'ai pas trouvé, mais les douleurs dans la zone ovarienne sont restées, mais je suis déjà habitué à elles.

point777, bonjour, bienvenue! Si votre endométriose ne vous dérange pas du tout, alors vous n'avez rien à faire avec cela, beaucoup boivent juste OK pour la prévention. Et si vous avez bien sûr des kystes ou de grandes surfaces, vous devez vous en débarrasser par laparoscopie.

Si du côté des sensations, alors je ne le ressens pas du tout et je ne sais pas si je l'ai jusqu'à ce que je revienne à G (dans le journal j'ai écrit que j'ai erré avec de nombreux médecins, mais en vain). Maintenant, voici le diagnostic: kyste PY, endométriose.

Et elle est partie parce que nous planifions depuis plus de 4 ans, mais je n'ai toujours pas d'enfant

Pendant longtemps, une infection bactérienne chronique a été considérée comme la cause de la cystite interstitielle. On a supposé que l'infection se multiplie sous l'épithélium de la vessie et devient insensible à l'antibiothérapie en cours. Auparavant, les urologues ont traité le problème de la cystite interstitielle, car la vessie appartient aux organes du système génito-urinaire. Malheureusement, les urologues n'accordent pas beaucoup d'importance à cette maladie..

On sait maintenant que la cystite interstitielle est associée à un trouble du système immunitaire. Cela se manifeste par une violation des propriétés de la membrane interne (muqueuse) de la vessie. Cette couche protectrice permet à l'urine d'être dans la vessie sans irriter sa paroi. Si cette couche est perturbée, les substances irritantes dans l'urine pénètrent à travers la membrane muqueuse dans le soi-disant tissu interstitiel. Dans ce tissu se trouvent les terminaisons nerveuses, qui sont irritées par les substances présentes dans l'urine. Cela entraîne des spasmes musculaires et des douleurs..

Manifestations de cystite interstitielle

Les manifestations de cette maladie sont très diverses. Les symptômes les plus fréquemment observés sont l'hématurie (sang dans l'urine), la douleur pendant les rapports sexuels, la douleur pelvienne, la douleur pendant la miction et les maux de dos. De nombreuses femmes atteintes de cystite interstitielle urinent très souvent. Dans certains d'entre eux, ces manifestations sont si prononcées qu'elles sont obligées d'aller aux toilettes toutes les cinq minutes, ce qui interfère avec un mode de vie normal.

Qui souffre de cystite interstitielle?

On ne sait pas combien de cas non diagnostiqués de cystite interstitielle peuvent être représentés par des patients gynécologiques souffrant de douleurs pelviennes, cependant, selon les dernières données, ce nombre peut atteindre 25%. Certaines études ont montré une relation entre la survenue d'une cystite interstitielle et l'endométriose. Environ 80 à 90% des femmes atteintes d'endométriose, d'une manière ou d'une autre, ont une cystite interstitielle. Par conséquent, leur combinaison est parfois appelée «putain de jumeaux». C'est parfois la raison pour laquelle, même après un traitement médicamenteux ou chirurgical, la douleur pelvienne peut persister chez les femmes malades.

Ce qui cause des dommages à la membrane muqueuse de la vessie?

La plupart des femmes atteintes de cystite interstitielle peuvent souffrir de lésions des muqueuses associées à une infection chronique lente du système urinaire pendant plusieurs années, dans certains cas, il peut y avoir une conséquence d'infections passées.

Diagnostic de la cystite interstitielle

Le diagnostic de la cystite interstitielle est difficile en raison du fait que ses manifestations peuvent être si insignifiantes que beaucoup peuvent ne pas penser à cette maladie. Le diagnostic de la cystite interstitielle est basé sur des méthodes telles que la cystoscopie et un test de potassium, qui est effectué en conjonction avec la cystoscopie. La cystoscopie est généralement réalisée sous anesthésie générale. La méthode consiste à introduire un tube spécial dans la vessie à travers l'urètre, à l'aide duquel du liquide est introduit dans la vessie. Plus loin à l'extrémité de ce tube, il y a une ampoule et un objectif de caméscope. L'image du caméscope peut aller soit vers le moniteur, soit vers l'oculaire. En utilisant la cystoscopie, le médecin peut voir directement l'état de la membrane muqueuse des voies urinaires. Il vous permet de diagnostiquer des tumeurs, des inflammations. Pendant la cystoscopie, vous pouvez également effectuer une biopsie d'une certaine zone.

Récemment, une nouvelle méthode de diagnostic prometteuse a été mise au point, appelée test de stimulation potassique. L'une des substances qui peuvent pénétrer à travers la muqueuse affectée de la vessie peut être le potassium. Dans ce test, du chlorure de potassium est injecté dans la vessie d'une femme.

Une vessie normale ne répond pas au potassium, contrairement à une vessie avec une cystite interstitielle. La réaction consiste en l'apparition d'une irritation sévère, d'un besoin impérieux d'uriner et de douleurs pelviennes.

Traitement de la cystite interstitielle

Il existe plusieurs traitements pour cette maladie. Dans les premiers stades, des antibiotiques et du diméthylsulfoxyde ont été utilisés pour traiter la cystite interstitielle. Malheureusement, l'efficacité de ce type de traitement était insuffisante. Actuellement, le médicament de première ligne pour le traitement de cette pathologie est Elmiron (polysulfate de pentosane). Des études ont montré que l'efficacité de ce médicament après trois mois de traitement est de 40 à 50%. Après six mois, le nombre de patients bénéficiant d'un soulagement significatif atteint 60 à 70%.

L'une des causes de l'irritation des terminaisons nerveuses dans le tissu interstitiel de la vessie est la libération d'une substance spéciale à partir des cellules - l'histamine. Par conséquent, les antihistaminiques (par exemple, la suprastine, la diazoline) sont recommandés..

La cystite interstitielle se manifeste par des douleurs assez prononcées. Cependant, les analgésiques conventionnels n'aident pas avec cette maladie ou sont inefficaces. Cela est dû au fait qu'avec la cystite interstitielle, les terminaisons nerveuses sont affectées. Autrement dit, de par sa nature, la douleur est neuropathique. Les analgésiques typiques sont les antidépresseurs, les antiépileptiques et les antihistaminiques. Étant donné que l'histamine est l'un des principaux médiateurs de l'inflammation, qui est libérée par les cellules, ce qui provoque une miction péremptoire et des mictions fréquentes.

En plus du traitement médicamenteux, la physiothérapie est également utilisée. Le fait est qu'après un certain temps, la cystite interstitielle se transforme en souffrance non seulement de la vessie. À la suite de la stimulation nerveuse, d'autres nerfs sont également irrités. L'une de ces structures est les muscles pelviens. Par conséquent, lors de l'examen d'un patient atteint de cystite interstitielle, il est important d'examiner non seulement la vessie, mais également le tonus musculaire des muscles du plancher pelvien..

De plus, un régime est nécessaire. Une liste d'aliments à éviter comprend des aliments épicés et aigres riches en caféine et en alcool. En raison de la présence de potassium, des produits tels que les bananes et le melon irritent souvent les patients.

Sources utilisées: www.medkrug.ru

Cystite ou endométriose?

Oh, les filles. Aide-moi à comprendre. Il y a environ trois semaines, elle a commencé à visiter les toilettes souvent, probablement toutes les heures. Il n'y a aucune douleur. Je suis allée chez le médecin, elle a dit que c'était une cystite, m'a prescrit une monurale, et si le kanéfron n'a pas aidé. En enlevant le polype en avril, j'ai trouvé une adénomyose. Elle lui a dit que ce n'était pas lié.

En général, le monural a aidé 3 jours, Kanefron n'a pas aidé du tout. Peut-être que c'était mieux depuis un certain temps, mais depuis plusieurs jours, je cours à nouveau toutes les heures. À cause des vacances, personne ne travaille (au moins les médecins que je connais ((Demain, je veux au moins me faire dépister et aller dans un centre, au moins chez quelqu'un. J'en ai juste marre. Je ne comprends pas ce qui m'arrive) J'ai relu tout ce qui est possible, et la cystite non infectieuse, et quelque chose presse sur la vessie, et une adénomyose a germé.

Peut-être que quelqu'un avait quelque chose de similaire? Plus de force et de nerfs.

Sources utilisées: www.baby.ru

Endométriose et urétrite: histoire 2

Pendant une année entière, Elena Vladimirovna, 41 ans, est passée de clinique en clinique. Une sensation de brûlure douloureuse dans l'urètre l'a amenée à consulter le médecin encore et encore, à passer des tests et à boire des antibiotiques. Il semblerait que l'urétrite soit banale! Mais pour une raison quelconque, rien n'a aidé. Les brûlures et les démangeaisons sont revenues avec une vigueur renouvelée après tout traitement, des signes de démangeaisons et d'inconfort dans le vagin sont apparus..

La consultation d'un gynécologue dans de telles situations est obligatoire. Quand Elena Vladimirovna est venue me voir, il y en avait plusieurs et elle n'a pas attendu de miracle. Elle était sceptique, mais elle répond aux questions avec plaisir.

«Qu'est-ce qui a été traité avec des contraceptifs?» «J'ai souffert d'endométriose. J'ai apporté toutes les déclarations - voir.

Au fil des ans, Elena Vladimirovna s'est inquiétée des douleurs pelviennes atroces, à propos desquelles elle a sollicité à plusieurs reprises des soins médicaux. En 2001, elle a subi une laparoscopie diagnostique, a «cautérisé» de nombreux foyers d'endométriose et «Buséréline» a été prescrite pendant six mois. L'effet était merveilleux - il n'y a eu aucune douleur pendant deux années entières..

En 2009, une grande clinique a effectué une extirpation laparoscopique de l'utérus sans appendices. De multiples foyers d'endométriose de 2 à 4 mm de diamètre coagulés sur le péritoine. "Pourquoi ont-ils quitté les ovaires?" "Je n'avais donc que 38 ans." "Et alors. Où est la logique - pour retirer l'utérus et quitter les ovaires? " Ils m'ont expliqué que si l'utérus était retiré, l'endométriose ne pouvait plus fuir. " Et ils ont prescrit le traitement hormonal? " Ils ont tout enlevé pour moi! Ils ont dit que l'endométriose n'est plus.

Ma perplexité était grande, même si j'ai compris qu'Elena Vladimirovna voyait la situation de la position de la patiente. De la position d'un médecin, un tel volume d'opération est extrêmement imprudent. Les ovaires continuent de produire des œstrogènes, ce qui stimule la croissance des foyers d'endométriose. "Mais sans les ovaires, j'aurais eu une ménopause!" "Pensez-vous que la ménopause ne commencera pas? Commencez nécessairement et rapidement.

Nous traitons depuis un an. L'écoulement de chocolat s'est arrêté rapidement, mais les démangeaisons et les brûlures dans l'urètre ont persisté pendant près de 6 mois. Nous avons cru au succès, constaté une amélioration et compris que nous pouvions trouver la cause d'une telle urétrite incurable. Avec une thérapie à long terme, il est très important de choisir un médicament avec une bonne tolérance, et nous avons réussi - J'ai déjà réussi. Puis-je arrêter de boire le médicament? »« Comprenez-vous que les symptômes peuvent réapparaître? »« Oui, mais si je recommence à le boire, ils disparaîtront?

Peut être. Malheureusement, il est difficile de prévoir de nouveaux développements. Comme la fonction des ovaires s'estompe, l'endométriose cessera de se comporter de manière agressive. Esperons le meilleur. (infertilité: histoire 1)