Principal

Kyste

Inflammation de la vessie chez les femmes - symptômes et traitement

La maladie urologique la plus courante, touchant principalement les femmes, est la cystite..

Il s'agit d'une maladie plutôt désagréable, qui se manifeste par une inflammation de la vessie.

En raison de son apparition aiguë et de la même évolution, de symptômes très inquiétants, la cystite provoque de nombreuses difficultés chez les patients.

Une violation brutale du mode de vie habituel apparaît, l'activité et l'humeur de travail sont réduites et l'inflammation de la vessie ne permet pas des visites normales dans les universités et les lieux de travail.

Parmi les maladies urologiques existantes, la cystite occupe une position de leader. Les femmes souffrent de cystite le plus souvent en raison de la structure caractéristique des organes internes. La vessie est proche de l'anus et du vagin, d'où les micro-organismes nuisibles se propagent.

Pour toutes les maladies des organes génitaux féminins, l'un ou l'autre changement dans les systèmes urinaire et excréteur est visible. Le processus inflammatoire des organes génitaux peut provoquer une maladie des voies urinaires. Souvent, l'étiologie de la maladie est associée à une colpite ou une vaginose. Les provocateurs de la cystite féminine sont la perte de l'innocence, la vie sexuelle active, les menstruations, la grossesse, le processus de naissance, etc..

En ce qui concerne la cystite chez l'homme, la maladie n'apparaît généralement pas d'elle-même, mais sous l'influence d'une autre affection urologique. La maladie affecte jusqu'à 0,5% de la population masculine. Les hommes souffrent de cystite avec famine prolongée, calculs rénaux.

Pour que la maladie ne se propage pas plus loin et n'entraîne pas de conséquences désagréables, si vous constatez les premiers signes de cystite, contactez immédiatement un spécialiste!

Causes de l'inflammation de la vessie

La maladie gêne le plus souvent en hiver, à un moment d'hypothermie. Divers provocateurs peuvent la provoquer, la maladie est multi-cause. Nous en nommerons les principaux.

La principale cause d'inflammation de la vessie est appelée infection. Les champignons Candida, E. coli, staphylococcus, qui sont des micro-organismes opportunistes, peuvent provoquer cette maladie. L'infection infectieuse peut être externe ou interne. Selon votre mode de vie, une infection se produira..

Vous pouvez être infecté par la méthode urogénitale ou ascendante, en descendant - des reins et des uretères, à travers la paroi de l'urée et la voie lymphogène. Notez que les capacités de protection de la bulle sont suffisantes pour traiter seul l'agent pathogène.

Cet organe protège l'activité phagocytaire, l'osmolarité élevée de l'urine, la concentration nocturne d'urine et d'autres facteurs. Par conséquent, d'autres causes sont souvent associées à une infection bactérienne..

Facteurs supplémentaires la survenue de la maladie peut être:


  • détérioration des fonctions protectrices du corps.
  • hypothermie.
  • état de grossesse, d'accouchement et de lactation.
  • la présence de calculs rénaux.
  • non-respect des règles d'hygiène.
  • problèmes de sortie d'urine.
  • dysfonctionnements hormonaux.
  • vidange urinaire rare, ce qui provoque une stagnation.
  • constipation prolongée.
  • inflammation des reins (voir les symptômes de la glomérulonéphrite).
  • manipulations de nature différente - endo-urétrale et autres.
  • utilisation prolongée de médicaments antibactériens et de cytostatiques.
  • stress chronique et manque de sommeil, régimes.
Votre médecin peut déterminer la cause exacte de la maladie et d'autres tactiques de traitement..

Symptômes d'inflammation de la vessie

Chez les femmes, l'inflammation de la vessie est facilement identifiée par les symptômes caractéristiques. Et donc, ces signes sont caractéristiques de la cystite:


  1. 1) Vous avez des mictions fréquentes. Dans ce cas, il n'y a pas de vidange complète de la vessie. De petites portions d'urine ainsi que des douleurs et des envies sont le premier signe d'une maladie.
  2. 2) Il y a de la douleur en urinant, une personne peut ne pas quitter les toilettes du tout.
  3. 3) Dans l'analyse de l'urine, un nombre élevé de globules blancs est détecté, ce qui indique un processus inflammatoire.
  4. 4) La nuance de l'urine change, elle devient trouble.
  5. 5) Il y a une odeur désagréable, parfois du sang.
  6. 6) Il y a une envie impérieuse d'atteindre l'incontinence.
Très souvent, l'inflammation de la vessie ne manifeste pas de symptômes tels que fièvre, nausées, faiblesse, maux de tête, courbatures et douleurs musculaires. Mais quand il s'agit d'une forme nécrotique ou ulcéreuse de la maladie, ces symptômes sont possibles.

Comment traiter l'inflammation de la vessie chez les femmes?

L'inflammation de la vessie, dont l'efficacité du traitement chez la femme dépend largement de la forme de la maladie, et devrait avoir une approche systématique et individuelle. Pour commencer, les foyers d'infection sont éliminés et supprimés, les antibiotiques (céphalosporines et fluoroquinolones) et d'autres médicaments antibactériens sont utilisés pour lutter efficacement contre les agents pathogènes.

Le médecin éliminera également les causes des récidives fréquentes de la maladie et prescrira des médicaments pour stimuler les propriétés protectrices naturelles de la vessie. Les préparations à base de plantes sont appliquées, par exemple, urolesan avec un cours de 1 mois.

Des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des médicaments immunomodulateurs ainsi que des antispasmodiques sont utilisés dans le traitement. Si le patient est préoccupé par la douleur, des analgésiques sont prescrits. Il est également important d'éliminer divers troubles qui surviennent lors de l'écoulement de l'urine. Il est recommandé de corriger vos conditions d'hygiène. Concernant la vie sexuelle, les médecins conseillent de s'abstenir de rapports sexuels pendant une semaine ou deux.

Parmi les autres recommandations, vous aurez besoin de beaucoup d'alcool, de vitamines et de traitements pour d'autres maladies. Étant donné que la cystite peut provoquer une insuffisance hormonale ou une pyélonéphrite, vous devez faire attention aux maladies indésirables.

Complications

La principale complication de la cystite aiguë est une forme chronique de la maladie.

De plus, une complication peut être le passage d'une infection à tout autre organe situé au-dessus ou au-dessous de la vessie. Avec cette complication, de la fièvre et d'autres symptômes s'ajoutent.

La prévention

Dans les mesures préventives de l'inflammation de la vessie, diverses méthodes sont utilisées. L'élimination de la stagnation dans les organes pelviens et l'amélioration des selles sont excellentes..

Il vaut la peine d'exclure de votre alimentation les produits qui irritent les voies urinaires. Il s'agit notamment de cornichons, tomates, conserves, chocolat, fromage, noix, vinaigre, alcool, poivre. Le sel est également souhaitable de réduire dans votre alimentation..

Vous devriez faire du jogging ou de l'éducation physique régulièrement, ainsi que traiter les maladies du corps à temps. Pour la prévention de la cystite, il est recommandé aux femmes de rincer le vagin.

Quel médecin dois-je contacter pour le traitement?

Si, après avoir lu l'article, vous supposez que vous présentez des symptômes caractéristiques de cette maladie, vous devriez consulter un urologue..

Inflammation de la vessie chez les femmes

Selon les statistiques, les femmes souffrant d'une inflammation de la vessie sont beaucoup plus susceptibles de tomber malades que les hommes. Cela est dû aux caractéristiques structurelles du corps féminin - voies urinaires plus courtes, ce qui facilite l'entrée des agents pathogènes dans la vessie et provoque une inflammation.

Qu'est-ce qu'une cystite ou une inflammation de la vessie

Cystite - une maladie infectieuse qui affecte la membrane muqueuse d'un organe, perturbe sa fonction.
La maladie peut être aiguë et chronique. La forme aiguë se caractérise par une douleur aiguë lors de la miction, une augmentation de la température corporelle. Si aucune mesure n'a été prise pour éliminer les causes de la maladie, la cystite aiguë passe au stade chronique.

Causes de l'inflammation de la vessie

La maladie se développe lorsque des bactéries sont présentes dans la vessie. Ils pénètrent dans l'organe de différentes manières. Le plus souvent, Escherichia coli, staphylococcus, d'autres agents pathogènes remontent à travers l'urètre. Les bactéries peuvent pénétrer par les reins ou les uretères, ainsi que par la paroi de la vessie à partir de foyers d'infection adjacents.

La présence de bactéries pathogènes ne signifie pas l'apparition de la maladie. Les défenses de l'organisme y font souvent face. Mais s'il existe des facteurs prédisposants, un processus inflammatoire peut commencer..

  • développement anormal du système urinaire,
  • stagnation d'urine due à une constipation constante ou à un travail sédentaire,
  • la présence de pierres et de sable dans la vessie,
  • manque de circulation sanguine normale dans les organes pelviens,
  • hypothermie corporelle,
  • précédente blessure au bas du dos,
  • début précoce de l'activité sexuelle,
  • changements hormonaux dans le corps pendant la grossesse ou la ménopause,
  • diabète sucré, maladies oncologiques, gynécologiques et autres,
  • non-respect des règles d'hygiène,
  • immunité affaiblie due au stress, au manque de sommeil.

Les symptômes de l'inflammation

Une douleur brûlante aiguë et des démangeaisons lors de la vidange de la vessie, ainsi que des envies fréquentes sont les principaux symptômes de la cystite.

De plus il y a:

  • douleur dans la région pubienne et le sacrum,
  • énurésie,
  • urine trouble, présence de sang, de flocons, de caillots,
  • odeur d'urine non naturelle et âcre,
  • nausées, faiblesse générale, fièvre.

Ces signes se manifestent clairement au cours de la phase aiguë de la maladie. Si la cystite est passée au stade chronique, alors l'image de la maladie est plus effacée, les symptômes ne sont pas si prononcés. Le moindre facteur provoquant contribuera à la rechute. Par conséquent, un traitement rapide aidera à éviter les complications..

Inflammation de la vessie

La cystite est traitable. L'essentiel est de le démarrer à temps, de diriger les efforts pour éliminer les causes de la maladie. Le traitement prescrit doit être effectué dans un complexe, y compris l'utilisation d'antibiotiques, de remèdes à base de plantes, de probiotiques, ainsi que des procédures générales de renforcement.

Traitement antibiotique

La prise d'antibiotiques est nécessaire, car elle réduit considérablement le risque de transition de la cystite au stade chronique et stabilise rapidement la condition. Les meilleurs médicaments d'aujourd'hui sont:

Monural. Le médicament affecte efficacement les micro-organismes qui se sont introduits dans la vessie. La prise du médicament s'améliore rapidement, car elle a un effet analgésique. Monural n'a pratiquement aucune contre-indication.

Palin. Agent antibactérien. Il n'est pas prescrit aux enfants de moins de 15 ans, ainsi qu'aux femmes enceintes et allaitantes. Parmi les effets secondaires de Palin, on note des nausées, des étourdissements, une éruption allergique.

Nitroxoline. Le médicament est efficace pour le traitement de la cystite chronique, mais est contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi que pour les personnes souffrant de maladies du foie et des reins. Des effets secondaires peuvent être observés: nausées, somnolence, éruption cutanée.

Traitement à base de plantes

Les préparations à base de plantes sont développées et produites sur la base de matières végétales et de composants naturels. Ils sont principalement efficaces en combinaison avec des antibiotiques, car ils améliorent leur effet..

Cyston. Il s'agit d'une préparation à base de plantes à plusieurs composants, qui a, entre autres, un effet antimicrobien. Cyston est une pilule à base de plantes pour administration orale. Ils sont de couleur brun clair avec des inclusions hétérogènes. Dans le traitement de la cystite, le médicament soulage la douleur, améliore l'action des antibiotiques, soulage le processus inflammatoire, réduit les spasmes muqueux, tue les bactéries pathogènes.

Il peut être prescrit aux enfants à partir de six ans, ainsi qu'aux femmes enceintes. La posologie et la durée d'administration dépendent de l'âge du patient. Des réactions allergiques au médicament sont notées..

Kanefron. Le médicament est également indiqué en thérapie complexe dans le traitement des maladies inflammatoires des voies urinaires. Le spectre de son action est presque identique à Cyston. Mais voici les composants qui peuvent provoquer des réactions allergiques dans la composition de Kanefron est moindre, il est donc préférable pour les patients sujets aux allergies d'opter pour ce médicament.

Kanefron est disponible sous forme de gouttes et dragées. Il n'a pas de contre-indications, mais les enfants de moins de 5 ans, ainsi que les personnes souffrant de maladies du foie et d'alcoolisme, ne sont pas prescrits sous forme de gouttes, car ils contiennent de l'alcool. Les effets secondaires de la prise des médicaments n'ont été observés que chez les individus présentant une intolérance individuelle aux composants individuels. La posologie du médicament dépend de l'âge du patient.

L'utilisation de probiotiques

Les probiotiques sont des médicaments qui contiennent des micro-organismes bénéfiques pour l'homme. Après avoir pris des antibiotiques, une violation de l'état de la microflore du corps peut être observée. Les probiotiques sont prescrits pour le restaurer. Les plus efficaces pour la prévention des médicaments contre la cystite contenant des lactobacilles: Acipol, RioFlora Imuno et RioFlora Balance.

Traitement à domicile avec des remèdes populaires

En plus de prendre des médicaments, il est recommandé aux patients de boire beaucoup de liquides - plus de deux litres de liquide par jour. Il est bon d'utiliser des décoctions de feuilles d'airelle rouge, de fleurs de camomille, de cynorhodons. Si possible, le repos au lit et les procédures thermiques doivent être prises pour réchauffer le bas-ventre..

Bains avec bouillons

Parmi les recettes folkloriques les plus courantes figurent les bains aux infusions à base de plantes. Ils favorisent l'hygiène personnelle, sont également efficaces pour soulager la douleur et ont des effets anti-inflammatoires et désinfectants..

L'eau pour la procédure ne doit pas être trop chaude (pas plus de 42 degrés), car des températures élevées peuvent aggraver la condition. Prenez un bain jusqu'à ce que l'eau refroidisse confortablement, mais pas plus de 30 minutes. Après cela, il est recommandé d'isoler la région lombaire et de se reposer pendant une heure dans un lit chaud.

Les remèdes efficaces pour les bains d'immersion sont le permanganate de potassium, la furatsilline, le bicarbonate de soude, ainsi que les préparations à base de plantes. Vous pouvez prendre un bain avec une décoction de camomille. 500 g de fleurs séchées sont plongées dans un seau d'eau chaude et infusées. La composition est filtrée. De manière similaire, il est possible d'effectuer un chauffage en utilisant une décoction de prêle des champs secs (350 g de matières premières par bain).

Bain de conifères efficace. Les petits cônes de pin et d'épinette et les jeunes pousses sont placés dans un récipient de 10 litres, versés dans l'eau par un tiers et bouillis pendant une demi-heure. Filtrer et diluer avec de l'eau.
Recommandé non seulement sédentaire, mais aussi les bains de vapeur. La particularité de leur adoption est la suivante:

  • la température de la solution doit être d'environ 90 degrés,
  • le récipient où la solution est versée doit être tel qu'il soit pratique de s'y asseoir: un seau ou une grande casserole,
  • assis sur un récipient dont vous avez besoin pour envelopper le bas du corps,
  • temps de bain - 20-30 minutes,
  • la solution doit toujours être chaude. Si nécessaire, versez-y de l'eau bouillante.

Pour les bains de vapeur, vous pouvez utiliser une décoction de camomille de pharmacie, de millepertuis, de prêle des champs et de décoction de conifères.

Jus de canneberge pour la cystite

Au stade initial de la maladie, le jus de canneberge fraîchement pressé aide. Il contient des substances actives qui ont un effet antibactérien sur de nombreux micro-organismes, dont E. coli. Les bactéries, tombant dans l'environnement acide créé par les canneberges, perdent leur capacité à rester sur les parois de la vessie et sont excrétées avec l'urine.

Vous pouvez utiliser des canneberges fraîches ou de l'extrait sec de la pharmacie. Le jus conditionné pour le traitement ne convient pas, car il ne contient pas d'oligo-éléments susceptibles d'affecter les agents pathogènes.

Graines de persil

Le persil, entre autres substances utiles, contient des vitamines B et de l'acide folique, qui ont un effet antimicrobien. Et les huiles essentielles contenues peuvent soulager la douleur et avoir un effet anti-inflammatoire.

Pour le traitement, vous pouvez utiliser des graines de persil à partir desquelles préparer l'infusion. Pour ce faire, 1 cuillère à café de graines est versée avec 2 tasses d'eau tiède. Insister dans la chaleur et en l'absence de lumière pendant 10 heures. Filtre. La perfusion résultante doit être bue par jour. Une dose unique - une cuillère à soupe. En 3 jours, la douleur et la douleur disparaissent en urinant, les brûlures passent.

Compresse sur le ventre

Des compresses sur l'abdomen aident à soulager la douleur liée à la cystite. Ils peuvent être utilisés s'il n'y a pas de fièvre, ainsi qu'une prédisposition aux maladies pouvant provoquer des saignements. Voici des recettes de compresses:

  1. Dans l'eau chaude, vous devez ajouter 2 gouttes d'huile essentielle de bois de santal, d'eucalyptus et de genièvre.
  2. Trempez une serviette dans la solution. Pressez-le et appliquez pendant 5 minutes sur le bas-ventre.
  3. Vous pouvez faire une compresse de miel. Le miel est mélangé avec de la farine, de préférence de la farine d'avoine. Un gâteau est déroulé du mélange résultant et appliqué juste au-dessus du pubis. Dessus recouvert de toile cirée et isolé.
  4. Une compresse d'argile aide bien. L'argile est diluée avec de l'eau tiède jusqu'à un état de crème sure épaisse, enduite sur le bas-ventre, recouverte d'une toile cirée.

Comment prévenir l'apparition de la cystite

Des mesures préventives aideront une femme à se débarrasser de la maladie:

  • ne pas trop refroidir,
  • pendant le travail sédentaire, toutes les 3 heures pour se lever et se réchauffer pour éviter la stagnation de l'urine,
  • à la première envie d'uriner, vider la vessie,
  • boire au moins un litre d'eau par jour,
  • respecter les règles d'hygiène personnelle et intime.

Quels problèmes de santé peuvent survenir s'ils ne sont pas traités

Si la cystite n'est pas traitée à temps, les conséquences peuvent être les plus graves. La maladie deviendra chronique et entraînera des modifications irréversibles de la vessie. Dans certains cas, une forme incurable de la maladie peut être déclenchée. Et puis la seule issue est l'opération pour l'enlever.

La cystite peut provoquer des infections rénales (pyélonéphrite), et par la suite entraîner des dommages.

Des experts conseillent

Pour que la cystite ne provoque pas de violation du mode de vie habituel, ne réduit pas l'activité mentale et physique, suivez les mesures préventives et prenez des mesures pour traiter la maladie dès les premiers symptômes.

Si vous trouvez une faute de frappe ou une inexactitude, veuillez sélectionner un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Causes et symptômes de l'inflammation de la vessie

Inflammation de la vessie

L'inflammation de la vessie est une maladie assez douloureuse, car avec elle, le patient présente des symptômes très désagréables. Mais ce n'est pas tout ce qui peut vous arriver. N'oubliez pas que l'intérieur de l'organe fait mal, ce qui signifie que la situation peut s'aggraver: par exemple, la maladie va augmenter. Par conséquent, ceux qui souffrent de cette maladie, dès qu'ils ressentent les premiers symptômes, devraient immédiatement consulter un médecin.

Selon les statistiques, les femmes souffrent beaucoup plus souvent de maladies similaires. Le fait est que nous avons une structure d'organismes différente. Ainsi, dans le corps féminin, la structure de l'urètre contribue au retard de diverses infections.

Causes de l'inflammation de la vessie

La cause de l'inflammation de la vessie est le plus souvent une infection - staphylocoque, Escherichia coli, etc. Tout cela peut provenir de l'extérieur ou, inversement, de l'intérieur - par exemple, des reins. Tout dépend de votre style de vie..

Mais encore, pourquoi es-tu malade? Après tout, la vessie initiale de toute personne est suffisamment solide pour ne pas subir diverses infections, elle est recouverte pour cela d'une membrane muqueuse spéciale.

Voici quelques-unes des causes de l'inflammation de la vessie: du fait que vous avez été au froid pendant une longue période, vous suivez depuis longtemps un régime qui vous a bien épuisé, ainsi qu'un stress chronique et une fatigue intense. La maladie elle-même commence lorsque vous avez du mal à aller aux toilettes et ressentez une gêne.

En outre, cette maladie peut apparaître lorsqu'il existe différents types de dommages de l'intérieur. Les dommages peuvent être causés, par exemple, par des pierres qui peuvent être dans la vessie, également par une substance chimique (cela peut inclure des médicaments), lors d'une opération incorrecte ou de brûlures de toutes sortes.

Signes et symptômes de l'inflammation de la vessie

Inflammation aiguë. Le danger de cette maladie réside dans le fait qu'elle commence soudainement après la congélation. Les symptômes de l'inflammation de la vessie sont fréquents lorsque vous allez aux toilettes, tandis que l'urine n'atteint pas la fin, elle vous fait très mal, et même avec une forte envie, l'urine sort en petites gouttelettes, vous ne quittez pratiquement pas les toilettes. Il peut simplement y avoir des douleurs dans le bas-ventre et des brûlures. Si vous faites une analyse d'urine, alors un signe que vous êtes malade sera un très grand nombre de globules blancs. Le danger est que ces symptômes puissent également disparaître soudainement au début. Cela peut se produire en quelques jours, même sans traitement. Si en une semaine votre état ne s'améliore pas, alors ce n'est pas seulement une question de maladie, par exemple, il peut y avoir un adénome de la prostate.

Inflammation chronique C'est très dangereux, car une inflammation chronique peut commencer en raison du fait que vous ne traitez pas l'inflammation correctement, ainsi qu'en raison d'un traitement retardé. Cela deviendra clair si un mois ou moins s'est écoulé et que tout recommence. De plus, l'inflammation chronique peut ne pas s'arrêter du tout, vous pouvez en devenir malade sans vous arrêter.

Complications de la vessie

Cela a été discuté un peu plus tôt. Les complications constituent une maladie chronique. Une autre complication est qu'il s'agit principalement d'une infection, ce qui signifie que l'inflammation peut aller plus haut ou plus bas et affecter d'autres organes - par exemple, les reins et le foie, car la vessie est directement liée à eux. Si cela se produit, vous aurez également, en plus des douleurs pendant la miction, une température.

Inflammation de la vessie

L'inflammation de la vessie (cystite) est soit la conséquence d'une infection causée par une bactérie qui vit dans le rectum sans nuire au corps, mais devient une cause de cystite lorsqu'elle pénètre dans l'urètre et la vessie (cystite infectieuse), ou est causée par une irritation chimique de la vessie (cystite non infectieuse). Dans le premier cas, pour le traitement, il est nécessaire de consulter un gynécologue, dans le second - à un urologue.

Dès que vous ressentez le début d'une attaque, buvez un demi-litre d'eau pour réduire l'acidité de l'urine et la douleur pendant la miction diminue. Ensuite, pendant trois heures toutes les 20 minutes, buvez un verre de liquide - thé faible, jus dilué. Prenez un analgésique si nécessaire..

Pour soulager la douleur pendant la miction, vous devrez prendre des bains chauds, vous pouvez également faire monter vos jambes, boire certains médicaments qui détendent les organes internes, permettant ainsi à l'urine de passer plus librement.

Allongez-vous au lit avec deux chauffe-mains, en en plaçant un sous le dos et en tenant l'autre avec les pieds, afin de réchauffer l'urètre. Pour soulager plus rapidement l'inflammation, parallèlement au réchauffement, il est recommandé d'utiliser un certain nombre de médicaments conçus pour traiter la cystite.

Il existe de nombreuses plantes médicinales qui aident à la cystite, par exemple, vous pouvez prendre une infusion de feuilles d'airelle, de busserole, de verge d'or, etc. Les canneberges sont un excellent remède contre la cystite. Vous pouvez également prendre un bain de siège à partir d'une décoction de camomille de pharmacie.

Bien sûr, il est inacceptable de se limiter à l'automédication dans une maladie aussi grave. Dès que possible, consultez un médecin. En cas de suspicion de cystite, un test urinaire doit être effectué, ainsi que sa portion matinale, car le plus grand nombre de micro-organismes s'accumulent pendant la nuit. Si le diagnostic est confirmé, une cure d'antibiotiques et d'autres médicaments est prescrite.

Quels sont les symptômes des maladies de la vessie et comment les traiter: renseignez-vous et prenez rendez-vous avec un médecin à la clinique MEDSI de Saint-Pétersbourg

Table des matières

Souvent, les organes internes du système urinaire sont soumis à divers processus pathologiques. Les médecins diagnostiquent souvent des maladies de la vessie chez les femmes, les hommes et les enfants, qui sont causées par divers facteurs indésirables. Les causes des processus pathologiques peuvent être complètement différentes, allant de l'hypothermie à la malignité. Il vaut la peine de prendre au sérieux les maladies de la vessie et des organes du système urinaire. Une déviation mineure sans traitement menace de complications graves et d'une forme chronique de la maladie. Il y a souvent des dommages simultanés à la vessie et aux reins, ce qui complique le traitement. Les maladies les plus courantes de la vessie sont la cystite, la névrose, l'urolithiase, les polypes, la leucoplasie et les pathologies tumorales. Chacune de ces maladies nécessite une détection rapide et un traitement spécial..

Maladie de la vessie

  • Diverticule. La pathologie est caractérisée par une cavité sacculaire dans la paroi de l'organe interne, qui est reliée à la cavité par un canal. La taille de cette éducation peut être différente. Dans la plupart des cas, un seul diverticule est diagnostiqué et très rarement une diverticulose multiple est observée. En règle générale, les diverticules sont localisés sur le côté ou derrière la surface de l'organe. La pathologie est observée à la suite d'un développement anormal de l'organe interne pendant le développement intra-utérin. Si la maladie a un caractère acquis, elle peut être causée par un adénome de la prostate chez l'homme ou par une sténose de l'urètre. En présence d'un diverticule, un débit urinaire fractionné est observé, dans lequel la vessie est d'abord vidée, puis le diverticule
  • Cystite chez les femmes et les hommes. En raison de la structure particulière de l'urètre, le corps féminin est plus souvent sujet à la cystite. Cette maladie est assez courante chez les femmes, mais la cystite est souvent diagnostiquée chez les hommes. La pathologie est caractérisée par un processus inflammatoire dans la vessie dû à une infection. Souvent, les organismes nuisibles pénètrent dans l'organe interne par les intestins ou les organes génitaux. La cystite est caractéristique des personnes qui mènent un mode de vie inactif. Dans ce cas, la stagnation de l'urine se produit, ce qui sert d'environnement favorable à la reproduction des bactéries. Le corps féminin est plus susceptible d'être affecté par cette maladie en raison de la structure spéciale de l'urètre
  • Cystalgia. La névrose de la vessie ou la cystalgie endommage le système génito-urinaire féminin. De nombreux faits peuvent affecter la survenue d'une maladie. La cystalgie est souvent causée par un trouble hormonal, un dysfonctionnement du système nerveux ou la présence d'infections dans le corps. Les médecins ont remarqué que la maladie est plus souvent diagnostiquée chez les femmes qui se caractérisent par une instabilité émotionnelle. Souvent, la cystalgie survient chez les femmes qui ont peur des rapports sexuels, des relations sexuelles glaciales ou interrompues. Dans la plupart des cas, la pathologie se produit dans le contexte d'un état mental instable. Ces problèmes de vessie ne sont en aucun cas associés à des pathologies du système génito-urinaire, la maladie est de nature plutôt psychologique et nécessite l'aide de plusieurs spécialistes
  • Urolithiase Un métabolisme altéré et une déshydratation peuvent déclencher la formation de pierres et de sable dans la vessie. L'urolithiase est une maladie dans laquelle des pierres et du sable se forment dans la vessie. La pathologie est commune aux personnes de tout âge et se retrouve même chez les nouveau-nés. Différentes pierres peuvent apparaître, certaines d'entre elles sont très dangereuses (pierres oxalates). L'urolithiase se produit avec une altération du métabolisme, une déshydratation, un manque de lumière solaire. Souvent, une pathologie est observée chez les patients atteints de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal
  • Tumeurs de l'organe interne. Les médecins ne connaissent pas la nature et les causes des maladies tumorales dans l'organe interne. Il a été établi que les tumeurs de la vessie surviennent souvent chez les personnes qui entrent souvent en contact avec des colorants à l'aniline. Les tumeurs sont de nature bénigne ou maligne. Il existe des maladies tumorales situées dans la couche épithéliale ou celles créées à partir de fibres conjonctives
  • Cancer de la vessie. Dans la plupart des cas, les médecins diagnostiquent un carcinome à cellules transitionnelles dans l'organe interne. Ce n'est que dans de rares cas que le patient présente un carcinome épidermoïde ou un adénocarcinome. Les cancers sont les effets des papillomes. Dans la plupart des cas, la pathologie dépasse les personnes qui fument et travaillent avec des colorants à l'aniline. Le cancer de la vessie affecte encore plus la moitié des hommes. Souvent, la maladie survient chez les personnes atteintes de maladies chroniques du système urinaire ou de malformations congénitales des organes pelviens
  • Leukoplakia. La maladie se caractérise par un changement dans la muqueuse de l'organe interne, à la suite de quoi les cellules épithéliales deviennent kératinisées et deviennent plus dures. La leucoplasie se produit sous forme chronique de cystite, en cas de lithiase urinaire et à la suite d'effets mécaniques ou chimiques sur la membrane muqueuse de la vessie
  • Atonie de la vessie (incontinence urinaire). Avec l'atonie de la vessie, une miction involontaire est observée. Lorsque les terminaisons nerveuses qui envoient des impulsions de la moelle épinière à la vessie sont blessées, une atonie est diagnostiquée. Dans de tels cas, une personne éprouve une miction spontanée, tandis que l'urine ne sort pas complètement et que la vessie reste pleine. La source de la maladie est une lésion de la colonne vertébrale.
  • Polypes dans l'organe interne. Les polypes sont appelés excroissances qui se forment sur la muqueuse d'un organe interne. Progressivement, les polypes augmentent et atteignent une taille considérable. Dans la plupart des cas, la pathologie n'est pas dangereuse et ne se produit pas, par conséquent, le traitement n'est pas prescrit. Avec une augmentation significative de la croissance, la cystoscopie est recommandée pour rétablir un écoulement normal d'urine
  • D'autres maladies. Les maladies de la vessie chez l'homme et la femme ne sont pas toujours directement liées aux processus pathologiques de l'organe interne. Dans certains cas, des maladies surviennent en raison d'une mauvaise fonction rénale, d'infections des voies urinaires ou de maladies des organes génitaux qui affectent la vessie. Il existe souvent de telles maladies:
    • Cystocèle, dans laquelle le vagin tombe, et avec lui la vessie
    • L'œstrophie est une perturbation intra-utérine notée dans la formation de l'organe
    • Kyste urinaire
    • Sclérose, dans laquelle le col de la vessie est affecté et des cicatrices se produisent, la maladie survient en raison d'une inflammation de la vessie
    • L'hyperactivité se caractérise par une fréquentation fréquente des toilettes
    • Lésion de tuberculose
    • Hernie, à la suite de laquelle les parois de la vessie passent à travers la porte de la hernie
    • Un ulcère qui se produit principalement au sommet de l'organe
    • L'endométriose est notée par la pénétration de cellules endométriales sur la muqueuse de l'organe

Souvent, les maladies rénales entraînent des problèmes de vessie et provoquent les maladies ci-dessus. En raison de processus pathologiques dans l'organe jumelé, une stagnation de l'urine se produit, ce qui entraîne une inflammation de la vessie et des voies urinaires. Pour les maladies des reins et de la vessie, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

Symptômes et signes chez les hommes et les femmes

Selon la maladie et son stade, le patient présente différents symptômes avec des intensités différentes. Dans certains cas, il n'y a aucun signe de la maladie dans la vessie et la pathologie se déroule sous une forme latente. Les signes les plus caractéristiques d'une maladie des organes internes sont des douleurs dans le bas-ventre. Les symptômes suivants sont également observés:

  • Miction rapide
  • Excrétion urinaire douloureuse
  • Incontinence urinaire
  • Miction la nuit
  • Changement de couleur de l'urine
  • Sang dans l'urine
  • Turbidité de l'urine

Avec la névrose, une miction spontanée se produit, ce qui conduit au choc du patient.

Des symptômes supplémentaires peuvent être ajoutés à la symptomatologie principale, en fonction de la maladie. Ainsi, avec l'endométriose, la présence de douleurs dans l'abdomen se produit. S'il y a des virus dans la vessie ou une maladie catarrhale, le patient ressent de la douleur lorsque l'urine est retirée et la vessie est constamment pleine. Avec la lithiase urinaire, des douleurs lombaires et des taches pendant la miction sont notées. Lorsque la sclérose de l'organe interne se produit, il y a une cystite constante, qui est difficile à guérir, et coupe la douleur lorsque l'urine est excrétée. En cas de rupture de la vessie, il y a une douleur aiguë qui ne peut être tolérée, une personne peut ressentir un choc.

Quel médecin traite la vessie?

Si vous ressentez des symptômes désagréables, vous devez tout d'abord consulter un thérapeute. Après une familiarisation avec les symptômes et l'examen, le médecin orientera le patient atteint d'une maladie de l'organe interne vers un urologue. De nombreuses femmes atteintes de cystite et d'autres maladies du système urinaire sont conseillées par un gynécologue. Ce spécialiste déterminera si l'appareil reproducteur est endommagé. Si le processus pathologique s'est propagé aux reins, vous devez contacter un néphrologue spécialiste des reins..

Diagnostique

Scanner. Si un cancer est suspecté, une tomodensitométrie est réalisée..

Pour identifier le processus pathologique, des diagnostics complexes sont prescrits, qui comprennent des études en laboratoire et instrumentales. Afin d'identifier une infection ou un virus, qui est devenu la cause première de la pathologie, une analyse générale de l'urine est effectuée. Le patient subit une échographie des organes situés dans le bassin. S'il y a un écoulement de sang pendant la miction, le patient est envoyé pour une urographie excrétrice. Un examen cytologique de l'urine et une cystoscopie sont effectués. Si un cancer est suspecté, des tests pour les marqueurs tumoraux et la tomodensitométrie sont prescrits. Après avoir passé toutes les études et posé un diagnostic, le spécialiste prescrit le traitement nécessaire pour la vessie.

Traitement pour femmes et hommes

Dans la plupart des cas, des médicaments et un régime spécial sont indiqués. Compte tenu des caractéristiques de la maladie, du degré de dommages et des symptômes, une thérapie individuelle est choisie. Tout d'abord, l'élimination du foyer infectieux de la maladie est effectuée. Il est recommandé de traiter la vessie avec des médicaments antibactériens qui affectent la cause profonde de la maladie. Les signes de maladie de la vessie sont éliminés avec les antispasmodiques et la phytothérapie. À la maison, il est recommandé de prendre des diurétiques qui rétablissent l'écoulement normal de l'urine..

Si une tumeur maligne est détectée, des complications, une rupture de l'organe interne et d'autres difficultés sont survenues, une intervention chirurgicale est indiquée. Les médecins effectuent l'opération de plusieurs manières, en fonction de la gravité de la lésion. La chirurgie est indiquée pour la formation de grosses pierres qui ne peuvent pas être dissoutes ou enlevées naturellement.

Cystite

La principale raison du développement d'un processus inflammatoire infectieux de la vessie est E. coli, mais les champignons chlamydia, ureaplasma et candida sont également dangereux. Un mode de vie sédentaire contribue au développement de la cystite, provoquant une violation de la circulation sanguine dans les organes du petit bassin et de la vessie, une diminution de l'immunité, une violation du métabolisme matériel, de la ménopause, de la consommation d'aliments épicés et du diabète sucré. La cystite se présente sous deux formes: aiguë et chronique. Dans la cystite aiguë, le patient a des mictions fréquentes et douloureuses avec une possible libération de sang. Les symptômes de la cystite chronique sont similaires, mais moins prononcés. La cystite chronique en l'absence du traitement nécessaire peut se transformer en interstitiel.

Toutes les formes sont capables de modifier sérieusement le mode de vie habituel, de réduire la capacité de travail et d'introduire des inconvénients psychologiques.Par conséquent, dès les premiers symptômes, un traitement compétent doit commencer par un spécialiste. Les urologues et les gynécologues participent au traitement de la cystite. Ces spécialistes déterminent comment traiter l'inflammation de la vessie, prescrivent un traitement qui, en règle générale, comprend des comprimés pour augmenter l'immunité, soulager l'inflammation et les antibiotiques.

La cystite est une maladie multi-espèces. La trigonite est un exemple de cystite. Cela signifie que l'inflammation s'est propagée au triangle kystique. Si seule la partie inférieure du triangle est affectée, nous parlerons de l'inflammation cervicale de la vessie. La cystite cervicale doit son nom à la localisation de l'inflammation dans le col de la vessie. Son traitement est un processus complexe, obligeant le patient à respecter le repos au lit, un régime strict et la consommation de grandes quantités d'eau.

En parlant de cystite féminine, il est important de mentionner que cette maladie a tendance à s'aggraver avant la menstruation. La cystite pendant les menstruations est un phénomène assez courant. Pendant cette période, en raison des caractéristiques anatomiques et biologiques du corps féminin, la pénétration des bactéries, des protozoaires et des virus dans les voies génitales et l'urètre devient plus rapide et plus dangereuse. De plus, pendant la période de menstruation, l'immunité d'une femme ou d'une fille est très vulnérable et le sang sécrété si l'hygiène n'est pas respectée peut être une excellente source de nutrition pour les invités non invités. De plus, dans le vagin, il existe des champignons du genre Candida qui, lorsque l'immunité est réduite, peuvent provoquer eux-mêmes une cystite..

La cystite infantile est également plus fréquente chez les filles que chez les garçons. Cela est dû à la proximité du système urinaire court et large et de l'anus. En outre, l'inflammation de la vessie chez les enfants peut être causée par une hypothermie, un affaiblissement du système immunitaire et un facteur héréditaire. La cystite chez les bébés contribue au port constant de couches, si courant aujourd'hui, et à la présence de calculs dans les organes urinaires.

L'inflammation de la vessie chez l'homme est caractéristique de l'âge adulte. Les symptômes masculins de cette maladie sont identiques à ceux des femmes. Presque toujours, la cause de la cystite chez l'homme réside dans la pénétration de l'infection par le sang des organes enflammés voisins.

En plus de la perception traditionnelle des causes de la cystite, des provocations psychosomatiques sont également possibles. Les psychosomatiques de la cystite ont leur place, car cette maladie se manifeste au cours d'une période de changements de vie. Souvent, une inflammation de la vessie est observée chez les personnes qui ont tendance à restreindre leurs émotions ou à les supprimer.

Types de cystite

  • la cystite hémorragique est une inflammation de la vessie provoquée par une infection. Il se caractérise par la décharge d'urine avec une odeur désagréable et des taches;
  • avec la cystite interstitielle, le processus inflammatoire se développe en raison d'une nature non infectieuse. Cette espèce se caractérise par des sensations douloureuses lors du remplissage de la vessie et une diminution de son volume. Avec la cystite interstitielle, non seulement la muqueuse, mais aussi la couche sous-muqueuse s'enflamment;
  • l'une des conséquences de la radiothérapie est la cystite radiologique. Cela se produit en raison de dommages à la muqueuse de la vessie;
  • en raison de changements dans la microflore dus au sexe, une cystite sexuelle se développe. Sa sous-espèce est une cystite vénéréologique causée par des maladies sexuellement transmissibles;
  • avec une infection de l'urètre et de la vessie, une cystite post-coïtale se développe. Les principaux agents pathogènes sont Escherichia coli, les mycoplasmes et d'autres infections;
  • cystite cervicale - inflammation du col de la vessie. Ce type peut se manifester par une incontinence urinaire;
  • avec des troubles métaboliques, une cystite hypercalceurique peut se développer, en particulier, lorsque les reins commencent à sécréter des cristaux de sel de calcium;
  • avec une intoxication de la vessie, une cystite chimique se développe, mais elle n'est pas particulièrement courante;
  • les allergènes pénétrés dans le corps humain (sous forme d'aliments, de médicaments, de cosmétiques et de produits chimiques ménagers) peuvent provoquer une cystite allergique;
  • les infestations helminthiques sont souvent capables de provoquer une forme parasitaire de cystite.

Quel que soit le type de cystite, le traitement comprendra des médicaments antibactériens, du repos au lit, de la chaleur sèche, des décoctions à base de plantes et un apport hydrique suffisant sont possibles.

Les symptômes de la cystite

Les symptômes de la cystite chez les femmes, les hommes et les enfants sont fondamentalement identiques. En règle générale, la cystite provoque des mictions fréquentes en petites portions, apportant une sensation de douleur et de brûlure. L'urine devient trouble et a une forte odeur désagréable. Il y a des cas fréquents de libération d'une petite quantité de sang avec l'urine. Avec la cystite, une faiblesse et une douleur dans le bas du dos peuvent être observées..

Les symptômes de la cystite chez les enfants et les personnes âgées ne sont pas si prononcés et peuvent se manifester sous la forme de changements de température, de gastralgies et de nausées. Dans la vieillesse, la cystite peut être asymptomatique. Un autre symptôme de la cystite est l'incontinence urinaire.

Les symptômes féminins de la cystite sont la dysurie et la nycturie. Les caractéristiques de ces conditions sont l'application d'efforts pour la miction (la nécessité de pousser), l'incontinence urinaire involontaire, la douleur au début et à la fin du processus de miction. Dans l'inflammation aiguë de la vessie, une augmentation de la température corporelle et un état de santé affaibli sont observés.

Les symptômes de la cystite chez l'homme sont similaires à ceux de la femme: mictions fréquentes, surtout la nuit, douleur et douleur dans le pubis et le périnée, présence de mucus et de sang dans l'urine.

La cystite chez les enfants n'est pas toujours déterminée immédiatement, car il est plus difficile pour un enfant d'expliquer son état et la nature de la douleur, et les nouveau-nés ne pourront rien expliquer du tout. Les enfants ont généralement un état de faiblesse, d'inconfort dans le bas-ventre, de douleur et de sensation de brûlure, comme chez les adultes. La couleur de l'urine devient jaune foncé. L'enfant devient léthargique et des températures allant jusqu'à 38 ° C sont observées. La cystite est moins fréquente chez les garçons que chez les filles.

Les causes de la cystite

La cause la plus fréquente de cystite est considérée comme la pénétration dans la vessie à travers l'urètre de bactéries - en particulier l'esherichia coli. Une cystite après un rapport sexuel se développe en raison d'une friction prolongée de l'urètre. En règle générale, les premiers symptômes de cystite après un rapport sexuel sont observés après 12 heures. La cause de la cystite peut être une allergie aux cosmétiques intimes. Chez les enfants, la cause de la cystite peut être la pathologie du système urinaire, lorsque le flux d'urine est perturbé et qu'il peut retomber dans l'uretère. Chez les personnes âgées, le processus de mouvement est souvent compliqué et mène une vie sédentaire. Cela conduit à une vidange incomplète de la vessie et à une miction rare, ce qui peut entraîner le développement d'une cystite. La cystite affecte les personnes qui s'abstiennent souvent d'uriner pour diverses raisons. La présence d'une tumeur peut être l'une des causes de la cystite, mais ce phénomène est peu fréquent..

Les causes de cystite chez les femmes sont associées à une violation de la microflore du vagin. Le plus souvent, les femmes manifestent des types d'inflammation infectieuses et allergiques. La gonorrhée avec pas moins de succès peut déclencher une cystite. L'hypothermie est un grand risque pour les femmes. Ainsi, nous mettons en évidence les causes les plus courantes de cystite chez la femme:

  • non-respect de l'hygiène personnelle;
  • hypothermie (assis dans le froid);
  • stase urinaire;
  • immunité faible;
  • grossesse;
  • chirurgie génitale et infection.
Les causes de la cystite chez l'homme sont la présence de maladies du système urinaire, contre lesquelles l'inflammation de la vessie est une complication. En général, les causes sont similaires à celles des femmes: la stagnation de l'urine, l'hypothermie, E. coli et la gonorrhée (et d'autres MST) provoquent également la maladie. La cystite chez l'homme peut être associée à une tuberculose du système génito-urinaire. En présence de maladies infectieuses et virales, la cystite peut se développer en raison de la voie hématogène. Le développement de la cystite est favorisé par le diabète sucré, les blessures de l'abdomen, le stress et les interventions chirurgicales dans le système génito-urinaire.

Diagnostic de la cystite

Règles pour réussir un test d'urine pour la cystite

Traitement de la cystite

La cystite peut-elle être guérie pour toujours? C'est probablement le principal problème qui inquiète les personnes qui ont personnellement rencontré cette maladie. Cela est possible si le bon traitement est commencé pendant le temps. Comment et comment traiter la cystite, détermine l'urologue. En règle générale, le médecin choisit une thérapie complexe. Outre le traitement médicamenteux, le respect des régimes alimentaires, de lit et de boisson joue un rôle important. Pour clarifier, la quantité d'eau quotidienne doit être d'au moins 2 à 2,5 litres, et le régime implique la consommation de produits diurétiques et le rejet d'alcool, de café, d'épices, de torréfiés, de fumés, de salés, d'aigres, de conserves et de conservateurs. Le respect de ces schémas est une règle générale dans le traitement de la cystite chez les femmes, les hommes et les enfants. Nous analyserons plus en détail le traitement de la cystite.

Le traitement de la cystite chez la femme ne nécessite pas d'hospitalisation et peut être effectué à domicile. Pour aider à faire face aux symptômes désagréables, un coussin chauffant attaché au bas de l'abdomen et un bain chaud vous aideront. Pour la période de traitement de la cystite, les femmes devront abandonner temporairement les contacts sexuels. Le résultat souhaité de la thérapie est la normalisation de la microflore vaginale. Les femmes reçoivent principalement des antibiotiques à base de pénicilline pour neutraliser les microbes et des médicaments contenant des bactéries bénéfiques pour stabiliser la microflore. Supprimer l'inflammation aidera les bougies avec belladone. Sous réserve des exigences du médecin, le traitement dure moins d'une semaine. Questions importantes pour les femmes: comment traiter la cystite pendant la grossesse et est-elle dangereuse pour le fœtus? La cystite est une maladie qui, si elle n'est pas correctement traitée pendant la grossesse, peut entraîner des complications sous la forme d'une infection des reins et d'une naissance prématurée. Pour le traitement de la cystite pendant la grossesse, les médecins choisissent les médicaments les plus sûrs. La complexité provoque une cystite infectieuse, car des antibiotiques sont nécessaires pour son traitement, qui ne sont pas recommandés pour le fœtus. Pour le traitement de la cystite chez les femmes enceintes, des analgésiques et des anticholinergiques, des médicaments pour détendre les muscles de la vessie sont utilisés. La cystite après l'accouchement se développe en raison de la position pincée de la vessie et de la circulation sanguine altérée pendant le travail, le cathétérisme et le refroidissement, ainsi que de l'affaiblissement post-partum du système immunitaire. La cystite qui apparaît pendant l'allaitement est plus sûre à traiter avec des préparations à base de plantes (Kanefron), mais nous devons nous rappeler que, comme tout médicament, seul un médecin peut la prescrire.

Pour éliminer la douleur et les mictions fréquentes, les médecins prescrivent des antispasmodiques (No-shpa) et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Nimesil). La sélection des médicaments contre la cystite chez l'homme dépend des pathologies actuelles du système génito-urinaire. La physiothérapie et les sanatoriums seront de bons assistants pour améliorer la condition après exacerbation et pendant la rémission.
Comme antibiotiques pour la cystite, appliquez:

  • fluoroquinolones - Norfloxacine;
  • nitrofuranes - Nitrofurantoïne, furazidine;

Le traitement de la cystite chez les enfants doit être prescrit et surveillé exclusivement par un médecin. L'auto-administration d'antibiotiques pour les enfants peut entraîner de graves problèmes de santé à l'avenir. Les enfants malades, comme les adultes malades, ont besoin de paix, de régime et de bains chauds. Dans la forme aiguë, des médicaments uroseptiques, analgésiques et antibactériens sont généralement prescrits. La tâche principale des parents dans le traitement des enfants est le strict respect des recommandations médicales, en particulier la posologie des médicaments et la durée de leur utilisation. La cystite chronique chez les enfants est principalement une conséquence du phimosis, des infections génitales, de l'urétrite, du diverticule et d'autres maladies. Cela suggère que, sur la base d'une pathologie concomitante, le traitement de la cystite chronique sera également construit.

Pour prévenir la cystite chez les enfants et les adultes, il est utile de prendre des mesures préventives. La prévention de la cystite comprend le respect des règles d'hygiène (procédures d'eau avec du savon tous les jours), le port de linge propre, le renforcement de l'immunité, une alimentation compétente et saine.

Médicaments contre la cystite


Les préparations pour la cystite chez les femmes, les hommes et les enfants comprennent des antibiotiques, des anti-inflammatoires et des agents de renforcement généraux. Les médicaments de choix pour la cystite sont la fosfomycine, la furadonine et l'urofuragine. Antibiothérapie alternative pour la cystite: Ofloxacine, Ciprofloxacine, Lévofloxacine. Les trois premiers médicaments sont utilisés depuis de nombreuses années pour le traitement de la cystite et n'ont toujours pas perdu leur pertinence. Examinons plus en détail les caractéristiques des médicaments contre la cystite.

Les agents antimicrobiens à large spectre comprennent la furagine et la furadonine. Le traitement avec ces médicaments dure de une semaine à 10 jours. Il est recommandé de les utiliser après avoir mangé. Ces médicaments contre la cystite conviennent bien aux premiers soins en cas d'exacerbation. Les inconvénients des médicaments comprennent un grand nombre d'effets secondaires.

L'urofuragine est utilisée avec succès non seulement comme médicament de choix pour le traitement de la cystite, mais aussi comme moyen de prévention dans les opérations et les études urologiques (avec cystoscopie ou cathétérisme). Les capsules d'urofuragine ont une bonne biodisponibilité et ne modifient pas l'indice d'acide de l'urine. Cet agent antimicrobien a un large spectre d'action et un faible développement de résistance à celui-ci. Le médicament supprime les processus biochimiques des micro-organismes pathogènes et détruit leurs membranes, et réduit également la libération de poisons par eux. L'avantage des capsules d'Urofuragin est leur capacité à activer le système immunitaire et à stimuler la leucopoïèse (formation de leucocytes).

La fosfomycine est un antibiotique idéal pour la cystite, si je puis dire. Il est disponible sous forme de comprimés et de poudre pour dissolution dans l'eau. Cet outil moderne a une liste minimale d'effets secondaires, ce qui est un avantage certain lors du choix d'un médicament. Le médicament a une absorption et une action rapides, ciblant spécifiquement les bactéries qui provoquent le développement de la cystite. Un seul comprimé de Fosfomycine pour la cystite vous permet d'obtenir un effet thérapeutique réussi. Il est difficile d'y croire, mais il a été vérifié qu'une seule utilisation d'un antibiotique aide à éliminer tous les symptômes désagréables de la cystite. Mais ce n'est pas tous les avantages: la fosfomycine est efficace et sûre pour le traitement de la cystite pendant la grossesse. Il est recommandé de le prendre avant le coucher, après la miction. L'effet antibiotique dure 3 jours.

Dans le traitement de la cystite, les remèdes à base de plantes ont également montré leur efficacité, qui peuvent être utilisés avec des antibiotiques pour augmenter l'efficacité du traitement et après un épisode aigu pendant une longue période pour empêcher le développement d'une autre exacerbation. À ces fins, un apport à long terme de décoctions de diverses préparations diurétiques et antiseptiques à base de plantes ou de médicaments à base de plantes officiels, tels que Kanefron N. actions antispasmodiques et antimicrobiennes. Le traitement à base de plantes de la cystite est combiné avec succès avec une pharmacothérapie. Des études ont montré que le résultat de la phytothérapie est observé après quelques semaines. L'avantage d'utiliser les frais de légumes est leur naturel. Mais les plantes ne sont pas toujours sans danger pour notre corps, il est donc très important de respecter la dose. La posologie pour l'utilisation de préparations à base de plantes varie en fonction de l'âge du patient. Ainsi, par exemple, la dose quotidienne de collecte d'herbes pour les enfants de moins de 1 an est d'une demi-cuillère à café, pour les enfants de moins de 3 ans - 1 cuillère à café, de 6 à 10 ans - 1 cuillère à soupe, pour les adultes - 2 cuillères à soupe. Voici un exemple de recette à base de plantes pour la cystite, que vous pouvez cuisiner vous-même à la maison:

  • Collection à base de plantes à base de feuilles d'airelle rouge, de camomille, de millepertuis et de bourgeons de peuplier noir. Toutes les herbes sont mélangées dans des proportions égales. Ensuite, prenez 2 cuillères à soupe du mélange résultant et versez un demi-litre d'eau bouillante. La collection doit être perfusée pendant la nuit, puis prête à l'emploi. Cet outil peut être utilisé 1/3 tasse 3-5 fois par jour avant les repas. Cette collection à base de plantes est utilisée pendant environ deux mois.
N'oubliez pas l'importance de consulter un professionnel de la santé.