Principal

Traitement

Insuffisance rénale

Qu'est-ce que c'est - l'insuffisance rénale est un trouble rénal fonctionnel grave qui entraîne des déséquilibres hydriques, électrolytiques et acido-basiques dans le corps.

L'insuffisance rénale se caractérise par une forte diminution de la quantité d'urine excrétée par les reins jusqu'à son absence complète pendant une longue période.

En conséquence, le travail de tous les organes internes d'une personne est perturbé. L'absence de traitement adéquat et en temps opportun peut entraîner des lésions rénales irréversibles, qui deviendront une véritable menace pour la vie humaine.

Les causes de l'insuffisance rénale

Il existe deux formes d'insuffisance rénale: aiguë et chronique. Ils diffèrent par leurs manifestations et leurs méthodes de traitement. L'insuffisance rénale aiguë (ARF) devient parfois chronique.

L'ARF peut survenir à la suite d'un choc d'origines diverses, des effets nocifs des poisons et des substances toxiques, des infections, des maladies rénales et des médicaments. L'ARF a une classification différenciée en fonction des manifestations du syndrome.

Ainsi, l'insuffisance rénale aiguë est divisée en:


  1. 1) Prérénal, dans lequel les reins ne fonctionnent pas en raison de troubles circulatoires;
  2. 2) rénale, dans laquelle les reins ne fonctionnent pas en raison de dommages;
  3. 3) Postrénal, dans lequel le travail des reins est normal, mais il y a un défaut dans les voies urinaires.
L'insuffisance rénale chronique (CRF) se développe le plus souvent à la suite de maladies des reins et des voies urinaires, ainsi que de maladies endocriniennes et cardiovasculaires. Cette condition est caractérisée par une mort lente des tissus rénaux jusqu'à leur destruction complète..

De plus, dans CRF, il y a quatre étapes de son développement:


  1. 1) Latent, dans lequel il n'y a pas de manifestations cliniques spéciales qui peuvent faire comprendre à une personne son état;
  2. 2) Stade des manifestations cliniques, qui se caractérisent par des manifestations d'intoxication du corps;
  3. 3) la décompensation, qui se traduit par l'apparition de symptômes supplémentaires comme complications de la maladie;
  4. 4) Le stade terminal, dont l'issue est la mort d'une personne, si la transplantation de reins sains n'est pas effectuée.
L'insuffisance rénale aiguë et chronique est caractérisée par ses symptômes et manifestations..

Symptômes d'insuffisance rénale

L'insuffisance rénale aiguë se développe progressivement, passant par plusieurs étapes de son développement, caractérisées par un certain ensemble de symptômes.

Il existe quatre niveaux de parafoudre:

1) Pour la première étape initiale du parafoudre des symptômes légers sont caractéristiques. Les manifestations cliniques sont liées à la cause du développement d'une insuffisance rénale aiguë, par exemple, des symptômes d'empoisonnement dus à une exposition au poison ou des symptômes de la maladie sous-jacente. Ainsi, le principal symptôme spécifique de l'insuffisance rénale aiguë n'est qu'une diminution de la quantité d'urine excrétée. Cette condition peut durer plusieurs jours, au cours desquels des signes d'intoxication peuvent apparaître avec des douleurs abdominales, un léger gonflement et une peau pâle.

2) Deuxième étape il est noté par le développement ultérieur de l'oligurie jusqu'à l'anurie - l'incapacité totale des reins à produire de l'urine. Les symptômes deviennent plus graves en raison de l'accumulation d'urée dans le sang. Ainsi, une arythmie, une hypertension, une tachycardie apparaissent, parfois des convulsions se produisent. Les réactions humaines sont inhibées, une somnolence se produit. De plus, il y a un œdème étendu jusqu'au gonflement du disque optique. Du tractus gastro-intestinal (GIT) du patient, les nausées, les vomissements et la diarrhée peuvent tourmenter.

3) La troisième étape est la restauration. Une personne commence à se sentir mieux car la fonction rénale revient progressivement à la normale. Les symptômes d'intoxication disparaissent, le fonctionnement normal de tous les organes internes est rétabli. La période de récupération dépend du degré de lésion rénale, des causes de l'insuffisance rénale aiguë et de l'adéquation du traitement.

4) Parfois, les experts distinguent quatrième étape, ce qui signifie toute la gamme de processus visant à restaurer la fonction et l'état des reins aux paramètres d'origine. En général, la période de récupération peut durer plusieurs mois..

Symptômes d'insuffisance rénale chronique

Les symptômes se développent également par étapes. L'insuffisance rénale chronique se caractérise par une atteinte progressive des reins avec des symptômes progressant lentement. Ainsi, une personne peut souffrir d'insuffisance rénale chronique pendant plusieurs mois voire plusieurs années.

1) Le stade latent de l'insuffisance rénale chronique est caractérisé par une faible gravité des symptômes. Les manifestations cliniques sont davantage associées à la maladie sous-jacente, qui a provoqué le développement d'une insuffisance rénale chronique. Avec le développement d'une insuffisance rénale chronique, une personne peut commencer à souffrir d'une fatigue accrue, qui sera particulièrement visible avec un effort physique élevé, de la faiblesse, de la somnolence et de la bouche sèche, ce qui augmentera le besoin d'une personne en eau potable. Développement possible de polyurie - une augmentation de la quantité d'urine excrétée par le rein.

2) L'étape suivante est l'étape des manifestations cliniques, dont le nom parle de lui-même. Des dysfonctionnements fonctionnels apparaissent dans le travail des reins, ce qui se traduit par une forte diminution de la quantité d'urine excrétée. Cela implique un changement dans la composition du sang, qui sera vu dans les analyses. Faiblesse et fatigue générale de la progression du patient. Une bouche et une soif constamment sèches apparaissent. Les symptômes gastro-intestinaux comprennent les nausées, les maux d'estomac, l'halitose, la diarrhée et les vomissements. En raison d'une forte diminution de l'appétit, une personne peut perdre du poids de manière significative. Des troubles neurologiques apparaissent également, qui se traduisent par l'insomnie, les maux de tête et l'apathie. Il peut y avoir des problèmes avec le système cardiovasculaire, ce qui entraînera des arythmies et une tachycardie. De plus, des douleurs osseuses et articulaires peuvent apparaître..

3) L'étape suivante est l'étape de décompensation, qui se caractérise par l'ajout de symptômes secondaires supplémentaires. Étant donné que chez une personne souffrant d'insuffisance rénale chronique, dans la plupart des cas, l'amygdalite, la pharyngite et les maladies respiratoires aiguës sont difficiles, des complications peuvent se développer jusqu'à la pneumonie et l'œdème pulmonaire. En outre, un certain nombre d'autres complications peuvent apparaître, dont l'occurrence dépend de l'état de la personne.

4) La dernière étape de l'insuffisance rénale chronique est marquée par de nombreux symptômes qui détériorent gravement la qualité de vie d'une personne. Le stade final est caractérisé par une diminution générale de l'humeur en conjonction avec des symptômes neurologiques. Un fort gonflement apparaît, la peau devient jaunâtre. L'urine, qui n'est pas excrétée par les reins, sort avec de la sueur, ce qui explique l'odeur désagréable constante d'une personne souffrant d'insuffisance rénale chronique.

Du tractus gastro-intestinal, des vomissements, des brûlures d'estomac et de la diarrhée peuvent être observés. Une forte intoxication du corps se produit, ce qui entraîne des troubles fonctionnels dans le travail d'autres organes. Ainsi, la production d'une personne des hormones nécessaires diminue, l'immunité globale diminue, ce qui conduit au développement de diverses maladies qu'une personne n'est pas en mesure de faire face seule. Sans traitement, les modifications des organes internes finissent par devenir irréversibles, ce qui entraîne la mort.

Traitement de l'insuffisance rénale

Tranchant l'insuffisance rénale est un processus réversible. Le traitement consiste principalement à éliminer les causes de l'insuffisance rénale aiguë, ce qui évitera d'autres effets négatifs sur les reins. Ceci est réalisé grâce aux soins intensifs. La fonction rénale normale est rétablie en raison d'une hémodialyse ou d'une dialyse péritonéale, ce qui permet aux reins de récupérer complètement. Le pronostic de l'insuffisance rénale aiguë est généralement favorable..

Traitement chronique L'insuffisance rénale dépend de l'état général de la personne, des causes de l'insuffisance rénale chronique et de la négligence de la maladie. Une thérapie est menée visant à traiter la cause sous-jacente de l'insuffisance rénale chronique, ainsi qu'à égaliser tous les processus métaboliques dans le corps humain..

La thérapie doit également viser à ralentir la progression des lésions rénales. Le succès du traitement dépend en grande partie de la personne, c'est-à-dire de la façon dont elle aborde de manière responsable l'exécution de toutes les ordonnances du médecin. Au dernier stade de l'insuffisance rénale chronique, une dialyse régulière ou une transplantation rénale saine est nécessaire..

Le pronostic de l'insuffisance rénale chronique est assez favorable si le traitement est commencé au stade initial ou au stade des manifestations cliniques. Le pronostic de l'insuffisance rénale chronique au stade final dépend de la possibilité de transplantation rénale. S'il existe une telle opportunité, cela donne à une personne une chance de prolonger considérablement sa vie, qui ne sera pratiquement pas différente de la vie de personnes en bonne santé.

Quel médecin dois-je contacter pour le traitement?

Si, après avoir lu l'article, vous supposez que vous présentez des symptômes caractéristiques de cette maladie, vous devriez consulter un urologue..

Insuffisance rénale: symptômes, causes, traitement

Insuffisance rénale: symptômes, causes et traitement

Insuffisance rénale

L'insuffisance rénale, également connue sous le nom de stade terminal de la maladie rénale, survient lorsque les reins ne sont plus en mesure d'éliminer adéquatement les déchets de votre sang et de contrôler le niveau de liquide corporel. L'insuffisance rénale peut survenir soudainement ou progressivement. Les personnes atteintes d'insuffisance rénale ont besoin d'une dialyse ou d'une transplantation pour rester en vie.

Si vous souffrez d'une maladie rénale, cela ne signifie pas que vous développerez une insuffisance rénale. Chacune des dix personnes âgées de 18 ans et plus présente au moins un signe de maladie rénale chronique..

Vous pouvez perdre jusqu'à 90% de votre fonction rénale avant de vous sentir malade. Dans de nombreux cas, les signes de la maladie ne sont pas visibles..

Symptômes de maladie rénale

Aux premiers stades de la maladie rénale, les gens ne présentent aucun symptôme. En fait, certaines personnes ne présentent aucun symptôme jusqu'à ce que plus de 90% de leur fonction rénale disparaisse..

Les symptômes d'une maladie rénale peuvent inclure:

  • fatigue
  • perte d'appétit
  • Difficulté à dormir
  • maux de tête
  • manque de concentration
  • respiration confuse
  • nausée et vomissements
  • changements dans la quantité et la quantité d'urine
  • changements dans l'urine ou le sang dans l'urine
  • gonflement des jambes et des chevilles
  • douleur rénale.

Traitement de l'insuffisance rénale

  • dialyse
  • greffe du rein
  • soins de soutien sans dialyse

Une dialyse ou une transplantation rénale est nécessaire lorsqu'il reste moins de 10% de la fonction rénale. Ces options sont également connues sous le nom de thérapie de remplacement du rein. Certaines personnes choisissent les soins d'assistance non dialysés plutôt que la dialyse ou la transplantation rénale..

Dialyse pour insuffisance rénale

La dialyse élimine artificiellement les déchets de votre circulation sanguine. Il existe deux formes de dialyse: l'hémodialyse et la dialyse péritonéale. La dialyse péritonéale est divisée en deux types principaux: la dialyse péritonéale ambulatoire continue (CAPD) et la dialyse péritonéale automatisée (APD).

Le choix de la méthode de dialyse dépend de facteurs tels que l'âge, la santé et le mode de vie..

Greffe du rein

Une greffe de rein est un traitement pour l'insuffisance rénale, mais ce n'est pas un remède. La transplantation offre une vie plus active, ainsi qu'une absence de dialyse et des restrictions sur l'apport hydrique et le régime alimentaire. Il est important de se rappeler qu'un nouveau rein nécessite des soins.

Soins de soutien non antibiotiques pour l'insuffisance rénale

Le soutien sans dialyse est le choix de traitement pour l'insuffisance rénale, lorsqu'une personne a décidé que les options de dialyse et de transplantation ne lui conviennent pas.

Les soins de soutien sans dialyse signifient que vos soins sont toujours surveillés et pris en charge par des professionnels de la santé. Vous pouvez avoir des médicaments et une alimentation limitée pour améliorer votre qualité de vie. Un traitement d'entretien sans dialyse ne prolongera pas artificiellement votre vie lorsque vos reins ne fonctionnent pas pleinement..

Les causes de l'insuffisance rénale

  • diabète (néphropathie diabétique) - même s'il est bien géré, le diabète peut provoquer des lésions rénales
  • hypertension artérielle (hypertension)
  • glomérulonéphrite - œdème ou inflammation de minuscules unités de filtration (néphrons) dans les reins
  • maladie rénale polykystique - une maladie héréditaire qui provoque la formation de kystes en nid d'abeilles dans les reins
  • le reflux urinaire (néphropathie par reflux) est un problème de valve à bulles qui permet à l'urine de refluer dans les reins, provoquant des cicatrices
  • Médicaments - Certains médicaments, comme le lithium et la cyclosporine, peuvent provoquer une insuffisance rénale. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pris à des doses thérapeutiques conventionnelles peuvent parfois provoquer une insuffisance rénale aiguë..

Maladie rénale chronique (MRC)

Souvent, le développement d'une maladie rénale se produit progressivement et la fonction rénale s'aggrave au fil des ans. Si vous perdez définitivement plus d'un tiers de votre fonction rénale, cela s'appelle une «maladie rénale chronique» (IRC). Cela peut entraîner une insuffisance rénale..

Vous êtes plus à risque de maladie rénale chronique si vous:

  • souffrez de diabète
  • avoir une pression artérielle élevée
  • sont obèses
  • plus de 60 ans
  • avez des antécédents familiaux de maladie rénale terminale ou de maladie rénale héréditaire chez un parent du premier ou du deuxième degré
  • insuffisance cardiaque ou crise cardiaque passée, ou avez eu un accident vasculaire cérébral
  • avez des antécédents de lésion rénale aiguë

Le risque d'IRC entraînant une insuffisance rénale dépend de votre niveau de lésions rénales. Si une maladie rénale survient tôt, le traitement, associé à des changements de régime alimentaire et de style de vie, peut prolonger la vie de vos reins..

Insuffisance rénale aiguë

Une forte baisse de la fonction rénale est appelée insuffisance rénale aiguë. Cela peut être mortel et nécessite un traitement immédiat. Les causes de l'insuffisance rénale aiguë peuvent être divisées en trois groupes:

  • rénal (atteinte du rein lui-même)
  • post-rénal (obstruction dans d'autres parties des voies urinaires).

L'insuffisance rénale aiguë est souvent de courte durée, et de nombreuses personnes atteintes d'insuffisance rénale aiguë ont besoin d'une dialyse en attendant la récupération rénale. Parfois, le traitement consiste à contrôler la tension artérielle et la chimie du sang en attendant le retour de la fonction rénale..

Le résultat pour les personnes atteintes d'insuffisance rénale aiguë dépend de la cause sous-jacente et de la présence ou de l'absence d'autres maladies. Dans les cas où la cause est rénale ou post-rénale, les reins se rétablissent souvent bien dès que le facteur qui la provoque est éliminé. L'insuffisance rénale aiguë est moins courante que l'insuffisance rénale chronique (persistante).

Diagnostic de l'insuffisance rénale

Une série de tests peut être utilisée pour tester la fonction rénale. Si une maladie rénale chronique est détectée, des tests peuvent être utilisés pour déterminer:

  • causer des dommages aux reins
  • quantité de lésions rénales
  • options de traitement.

Les tests peuvent inclure:

  • tests d'urine pour l'albumine, le sang, le glucose et les globules rouges ou blancs
  • contrôle de la pression artérielle
  • échographie, tomodensitométrie (TDM), rayons X et autres techniques d'imagerie pour photographier vos reins
  • biopsie rénale, où une aiguille est utilisée pour retirer un petit morceau de tissu rénal pour examen au microscope.

Insuffisance rénale aiguë: symptômes et traitement

L'insuffisance rénale aiguë est une occurrence soudaine d'une violation prononcée ou un arrêt complet du fonctionnement des reins. Ce processus pathologique est potentiellement réversible, bien que toutes les fonctions rénales en souffrent - excrétoire, filtration et sécrétion..

Selon les statistiques disponibles, sur un million de personnes en Europe, une insuffisance rénale aiguë se développe chez environ deux cents personnes. Plus de 50% des cas de pathologie sont causés par des opérations sur le cœur ou sur de gros vaisseaux, ainsi que par de multiples blessures. Entre 15 et 20% des cas d'insuffisance rénale aiguë surviennent en pratique obstétricale. En outre, au cours des 10 dernières années, le nombre de cas d'insuffisance rénale aiguë lors de la prise de médicaments a augmenté. Il est à noter que dans les pays africains, l'insuffisance rénale se développe principalement dans le contexte d'une infection virale ou parasitaire. Alors que dans les pays européens, la cause est le plus souvent l'hypertension artérielle et le diabète.

Les causes de l'insuffisance rénale

Les causes de l'insuffisance rénale sont multiples, mais elles sont toutes combinées en trois grands groupes, qui sont également des formes de la maladie..

Causes de l'insuffisance rénale prérénale (forme hémodynamique):

Réduction du débit cardiaque, qui est observée avec une insuffisance cardiaque, des arythmies, un choc cardiogénique, une embolie pulmonaire, une tamponnade cardiaque;

Une diminution prononcée du niveau de liquide extracellulaire, qui peut être due à la diarrhée, des vomissements prolongés, une grave hémorragie, une déshydratation, des brûlures, une ascite contre la cirrhose;

Obstruction intestinale, péritonite, pancréatite aiguë, comme conditions conduisant à la séquestration de liquide dans les tissus;

Vasodilatation de la genèse systémique sur fond de septicémie, d'anaphylaxie, de choc endotoxique ou de vasodilatateurs récepteurs.

Causes de l'insuffisance rénale rénale (forme parenchymateuse):

Effet toxique sur le parenchyme des reins de poisons, engrais, cadmium, mercure, uranium, sels de cuivre. Peut-être le développement d'une condition pathologique sur fond de piqûres de serpents venimeux et d'insectes;

Consommation incontrôlée de médicaments qui ont un effet toxique sur les reins. Parmi ceux-ci, les sulfamides et certains autres antibiotiques, agents antitumoraux. Si une personne a déjà une insuffisance rénale, l'introduction d'agents de contraste pour effectuer un examen aux rayons X, ainsi que tous les médicaments ci-dessus, peut entraîner une insuffisance aiguë, même si la posologie est observée;

Une augmentation des taux sanguins d'hémoglobine et de myoglobine avec un coma d'origine alcoolique ou narcotique, avec transfusion de sang inapproprié, avec macrohémaglobinurie, dans le contexte d'une compression prolongée des tissus;

L'inflammation des reins, bien que rare, peut encore conduire au développement d'une insuffisance rénale. C'est la glomérulonéphrite, la néphrite tubulo-interstitielle;

Maladies infectieuses - fièvre hémorragique avec syndrome rénal sévère, hépatite virale, leptospirose, infection par le VIH, etc.;

Ablation d'un rein ou de sa blessure.

Causes de l'insuffisance rénale postrénale (forme obstructive):

Urolithiase avec obstruction des voies urinaires avec des calculs, ce qui conduit à une violation du passage de l'urine;

Tumeur de la prostate, des uretères, de la vessie;

Lésions dystrophiques de la fibre rétropéritonéale;

Ligature aléatoire de l'uretère pendant la chirurgie.

Parfois, une combinaison de plusieurs facteurs provoquant une insuffisance rénale est possible.

Stade et symptômes de l'insuffisance rénale

Les symptômes de l'insuffisance rénale varient en fonction du stade de la maladie:

Symptômes du stade initial de la maladie. L'état du patient sera déterminé par la maladie qui a provoqué une insuffisance rénale. Par conséquent, pour déterminer sa manifestation, une personne n'est pas en mesure de le faire de manière indépendante; la pathogenèse est voilée par les symptômes du facteur étiologique. Bien que l'effondrement circulatoire se produise, il est de courte durée et passe donc inaperçu. De tels symptômes d'insuffisance rénale, tels que la perte d'appétit, des nausées et une faiblesse, sont attribués par le patient à une blessure, un empoisonnement ou une autre condition qui a conduit à la manifestation du processus d'insuffisance rénale..

Symptômes de la phase oligoanurique de la maladie. L'absence totale d'urine excrétée est rare, mais son volume est significativement réduit (jusqu'à 500 ml ou moins par jour).

En outre, des violations telles que:

Protéinurie prononcée - une teneur élevée en protéines se trouve dans l'urine;

Azotémie - une augmentation de la teneur en produits métaboliques azotés dans le sang;

Hyperphosphatémie - une augmentation du niveau de phosphates dans le sang;

Acidose métabolique avec nausées et vomissements, somnolence, faiblesse croissante, respiration rapide et essoufflement;

L'hypertension artérielle est diagnostiquée chez 20 à 30% des patients;

Hypernatrémie - augmentation de la teneur en sodium dans l'espace interstitiel;

Hyperphosphatémie - augmentation des niveaux de phosphates dans le sang;

L'urémie aiguë provoque des dommages au foie (avec son augmentation de taille) et à d'autres organes du tractus gastro-intestinal. Peut-être le développement de saignements gastro-intestinaux dus à des ulcères, qui se trouvent dans 10-30% des cas.

Dans le contexte de l'hyperhydratation, un œdème pulmonaire est possible, qui se traduit par la survenue de râles humides, l'apparition d'un essoufflement. De plus, le patient devient inhibé, il existe une menace d'entrer dans le coma.

Un autre symptôme courant de ce stade de la maladie est la péricardite et la gastro-entérocolite urémique. Souvent, ces conditions sont compliquées par des saignements.

Dans le contexte d'un affaiblissement des forces immunitaires, l'infection peut se joindre. Le développement d'une septicémie, d'une pancréatite, d'une stomatite et d'une pneumonie n'est pas exclu. Les infections aiguës aggravent considérablement l'état des patients.

Cette étape se développe dans les trois premiers jours après que l'un ou l'autre facteur étiologique, qui a conduit à une insuffisance rénale, a affecté le corps. Le stade oligoanurique dure de 10 jours à 2 semaines, mais peut être réduit à plusieurs heures, ou étiré pendant 2 mois. Si le stade oligoanurique dure plus de 4 semaines, il faut exclure la vascularite rénale, la glomérulonéphrite, la nécrose corticale rénale.

Symptômes du stade de récupération de la diurèse. Un symptôme frappant de cette phase est la polyurie, qui se développe dans le contexte du fait que les tubules rénaux détruits ont perdu la capacité de réabsorption. La diurèse quotidienne augmente progressivement et peut aller de 2 à 5 litres. L'équilibre eau-électrolyte revient progressivement à la normale. Cependant, il existe un risque d'hypokaliémie due à la lixiviation du potassium dans l'urine. Cette phase dure en moyenne deux semaines. Si le patient reçoit une thérapie inadéquate à la situation, une déshydratation, une hypophosphatémie, une hypocalcémie peuvent se développer.

Symptômes de la phase de récupération complète. À ce moment, le fonctionnement des reins est restauré à son niveau d'origine. Cette période peut durer de six mois à un an. Cependant, il est possible que l'insuffisance rénale aiguë se transforme en chronique. Cela se produit si la majeure partie du tissu rénal est affectée..

Complications de l'insuffisance rénale

Les complications de l'insuffisance rénale dépendent de la gravité des dysfonctionnements des organes et de la présence d'oligurie. C'est dans le contexte d'une oligurie brillante que le niveau de filtration glomérulaire diminue, ce qui réduit le flux d'électrolytes, de produits du métabolisme de l'azote et d'eau. En conséquence, la composition du sang souffre.

Défaillances du métabolisme eau-sel. Le plus dangereux à cet égard est l'hyperkaliémie, car dans son contexte, les patients commencent à se plaindre de faiblesse musculaire, parfois de tétraparésie, une bradycardie se forme. Plus la concentration de potassium dans le sang est élevée, plus le risque d'insuffisance cardiaque est élevé.

Violations de la composition du sang. Puisqu'il augmente le niveau d'azote, cela devient la raison de la mort rapide des globules rouges. En conséquence, une complication telle qu'une anémie normochromique normocytaire se développe..

Violations du fonctionnement du système immunitaire. Cela conduit au fait que les patients développent diverses infections, qui surviennent dans 30 à 70% des cas. Les complications sous forme de troubles immunitaires sont très dangereuses, car ce sont les infections jointes qui entraînent le plus souvent la mort. La cavité buccale souffre, les plaies postopératoires ne guérissent pas longtemps, des dommages aux systèmes respiratoire et urinaire sont possibles. La septicémie, la complication la plus redoutable de l'échec, est généralement déclenchée par des bactéries gram-négatives et gram-positives..

Les violations du système nerveux se manifestent par le fait qu'une personne a de la confusion, de l'inhibition, qui est remplacée par de l'excitation. Peut-être une désorientation dans l'espace. Dans la vieillesse, la neuropathie se développe souvent..

Du système cardiovasculaire, des complications telles que l'arythmie, l'insuffisance cardiaque congestive, l'hypertension artérielle sont possibles.

De la part du système digestif, des complications telles que nausées, vomissements, douleurs abdominales, manque d'appétit, saignement contre la gastro-entérocolite sont possibles.

Diagnostic de l'insuffisance rénale

Le diagnostic de l'insuffisance rénale comprend une variété de tests, notamment:

Sang pour déterminer le niveau de potassium, de composés azotés;

Urine pour le test de Zimnitsky;

Test sanguin biochimique avec détermination du niveau d'urée, d'électrolytes, de créatine;

L'urine est également envoyée pour analyse générale et bactériologique.

Une défaillance est détectée en examinant la vessie. Il n'y a pas d'urine dedans. Il est important de faire la distinction entre anurie et rétention urinaire aiguë, qui peut également être associée à un échec. Avec un remplissage excessif d'urine, l'anurie ne se développe pas.

En ce qui concerne les méthodes d'examen instrumentales, il est nécessaire d'effectuer une échographie de la vessie et des reins pour déterminer la forme de l'échec. Il sera possible de juger de la présence ou de l'absence d'obstruction des voies urinaires.

L'échographie des vaisseaux rénaux est réalisée pour évaluer le flux sanguin dans les organes. Une biopsie rénale est réalisée pour poser un diagnostic différentiel..

Une radiographie pulmonaire est possible pour exclure le syndrome pulmonaire-rénal et l'œdème pulmonaire. La chromocystoscopie est indiquée en cas de suspicion d'obstruction de l'uretère..

Un électrocardiogramme est retiré pour chaque patient souffrant d'insuffisance rénale afin de détecter une arythmie à temps..

Comment traiter l'insuffisance rénale aiguë?

Le traitement de l'insuffisance rénale est déterminé principalement par le stade auquel la maladie se situe, ainsi que par le facteur qui a provoqué le développement du processus pathologique. Le succès de la thérapie dépend également de l'interaction étroite du patient avec les néphrologues et les urologues.

L'objectif principal est d'éliminer le facteur étiologique qui a provoqué la défaillance des reins. Parallèlement, des mesures sont prises pour éliminer le choc existant, normaliser le travail du cœur et reconstituer la perte de sang. Il est important que les vaisseaux soient en bon état et que le flux sanguin dans les reins soit rétabli.

Des mesures de détoxication doivent être effectuées dans le cas où le patient est empoisonné par des sels de métaux lourds, ce qui conduit au développement d'une insuffisance. Ce sont des mesures telles que les entérosorbants, le lavage gastrique, l'hémosorption.

Pour débarrasser le patient d'une insuffisance postrénale, l'obstruction des voies urinaires doit être supprimée. Pour cela, des cathéters peuvent être insérés dans les uretères, une néphrostomie et une pyélostomie sont effectuées..

Ainsi, le stade initial d'insuffisance nécessite une diminution de l'effet des néphrotoxines sur l'organisme, l'élimination des troubles circulatoires. Si une insuffisance aiguë ne s'est pas encore manifestée, mais menace seulement de se développer, il est possible à des fins prophylactiques l'administration intraveineuse du médicament Mannitol, qui contribue à améliorer la filtration et fonctionne comme un diurétique osmotique. Au stade oligurique, cela n'a aucun sens de l'appliquer.

Il est important de comprendre qu'une thérapie visant à éliminer la cause de l'échec ne sera efficace que lorsqu'elle est effectuée aux stades initiaux du développement de la pathologie. En plus des mesures thérapeutiques, des soins de haute qualité pour la cavité buccale, les muqueuses et les phanères cutanées sont nécessaires. Il est possible de prescrire des antibiotiques si la flore bactérienne est isolée. Bien que ces médicaments soient souvent prescrits pour prévenir le développement d'une infection bactérienne. Cependant, il est conseillé d'abandonner la streptomycine, la néomycine et la monomycine, car elles ont augmenté la néphrotoxicité.

Avec la forme oligoanurique de la maladie, une dialyse extracorporelle matérielle est prescrite au patient, ainsi qu'une puissante thérapie de désintoxication.

Afin de ne pas provoquer d'hyperhydratation, d'intoxication hydrique, il est nécessaire de surveiller attentivement la quantité de liquide prescrite au patient pendant la période oligurique et anurique.

Quant à la nutrition des patients, dans les trois premières phases du développement de la pathologie, la protéine doit être complètement exclue de l'alimentation. Il est possible de manger de la crème sure, de la crème, des sirops. Si les troubles dyspeptiques sont persistants, le patient est transféré vers la méthode parentérale de nutrition.

Pour éliminer les toxines azotées qui provoquent des vomissements et des nausées graves, il est nécessaire d'effectuer un lavage gastrique prolongé. Dans le contexte des crises, les sels de calcium sont administrés par voie parentérale.

Toutes les formes d'insuffisance rénale nécessitent une hospitalisation. Selon les indications, une hémodialyse est réalisée. Parfois, elle est réalisée avant la chirurgie - avant une néphrostomie ou avant une pyélostomie. L'intervention chirurgicale est effectuée sur le rein, qui fonctionne mieux. Les critères d'évaluation dans ce cas sont des signes cliniques. La douleur sera toujours plus intense là où le rein fonctionne mieux. Une fois l'anurie éliminée, on prescrit au patient des médicaments visant à normaliser le flux sanguin rénal et à augmenter les propriétés rhéologiques du sang.

Il convient de garder à l'esprit que l'hémodialyse peut sauver la vie des patients même les plus difficiles, vous ne devez donc pas refuser de la réaliser. Il est efficace même dans les formes arénales de pathologie, lorsque l'état du patient est très grave. Après hémodialyse, il devient possible d'effectuer une greffe de rein.

La néphrostomie par ponction est réalisée en présence d'une tumeur maligne dans la région pelvienne ou dans l'espace rétropéritonéal, si le patient présente une obstruction des uretères.

Unitiol est prescrit pour le développement d'une carence qui s'est formée lors d'un empoisonnement au mercure.

Les diurétiques osmotiques, une combinaison de dopamine et de furosémide aident à normaliser l'état du patient. Une combinaison de deux méthodes permet de corriger l'équilibre sel et eau - hémodialyse et hémosorption de sang par la méthode extrarénale.

Indications d'hémodialyse artificielle par le rein:

Absence d'effet d'un traitement conservateur.

L'indice de créatine sanguine est supérieur à 114 mmol / l.

L'azote résiduel dépasse 113 mmol / L.

urée supérieure à 49 mmol / l.

Il est impossible d'effectuer une dialyse pendant une septicémie, dans le contexte d'un infarctus du myocarde, avec des saignements du tractus gastro-intestinal, dans le contexte d'une insuffisance hépatique et cardiaque, avec une thromboembolie pendant une exacerbation.

Il est conseillé de visiter les stations pour prévenir la pathologie au plus tôt six mois après la sortie du patient de l'hôpital.

Quant au pronostic de guérison, il dépend complètement de la sévérité de l'évolution de la maladie, de l'âge du patient et de la réussite du traitement à conduire à une insuffisance rénale aiguë. Avec un traitement adéquat, une récupération complète est observée dans 35 à 40% des cas, partielle - dans 10 à 15%. Jusqu'à 3% des patients auront besoin d'une hémodialyse constante. La forme rénale de la maladie est particulièrement défavorable à cet égard. Après cela, plus de 40% des patients sont transférés en hémodialyse permanente.

La mort des patients survient en raison d'un coma urémique, d'une septicémie et de troubles hémodynamiques. L'oligurie aggrave le pronostic. L'évolution simple de la pathologie qui s'est développée au départ nous permet de faire une prévision de guérison complète dans 90% des cas. Cependant, une condition importante est une visite opportune à un médecin.

Quel traitement peut être organisé à domicile?

En ce qui concerne le traitement de l'insuffisance rénale aiguë à domicile, la réponse peut être sans équivoque - vous devez appeler immédiatement une équipe d'ambulance. L'insuffisance rénale aiguë est une affection grave qui représente une menace pour la vie du patient et nécessite une hospitalisation d'urgence. Il est impossible de guérir une personne à la maison.

Plus une assistance qualifiée est fournie, plus le pronostic est mauvais. De plus, avec un traitement précoce, il y a encore des chances que la personne rétablisse sa capacité de travail au cours des prochaines années.

Quels médicaments sont utilisés pour traiter l'insuffisance rénale aiguë??

Pour soulager les symptômes d'intoxication, l'introduction d'une solution de bicarbonate de sodium (2-3%) + insuline et glucose est indiquée.

Pour éviter le développement d'une pathologie, le mannitol (20%) est introduit dans un volume de 300 ml. Utilisez le médicament dès que possible.

En tant que diurétique osmotique, une solution de glucose (10-20%) + insuline agit. Introduit par voie intraveineuse dans les premières heures de manifestation de l'insuffisance rénale dans un volume de 0,5 l.

Dopamine + Furosémide pendant 6-24 heures. Dopamine de 3 à 5 mcg par kg par minute, Furosémide de 30 à 50 mcg par kg par heure.

Venoruton en injection, ou par voie orale trois fois en 24 heures.

Par voie intramusculaire ou sous la peau d'Unithiol, si la pathologie se déroule dans le contexte d'un empoisonnement au mercure. Dose 1 ml pour 10 kg de poids corporel du patient.

Trental par voie intraveineuse ou orale. 100 mg sont administrés par voie intraveineuse, 1-2 comprimés sont pris par voie orale trois fois en 24 heures.

Furosémide intraveineux 200 mg + mannitol.

Quel médecin traite l'insuffisance rénale?

Un urologue et un néphrologue traitent l'insuffisance rénale, mais si vous soupçonnez une manifestation de cette condition, vous devez appeler une ambulance et ne pas attendre le prochain rendez-vous..

Éducation: Un diplôme dans la spécialité «Andrologie» a été obtenu après avoir terminé sa résidence au Département d'urologie endoscopique de l'Académie russe des sciences médicales au Centre d'urologie de l'Hôpital clinique central n ° 1 des chemins de fer russes (2007). Des études supérieures d'ici 2010 ont également eu lieu ici..

Néphrologue sur pourquoi les reins échouent et comment reconnaître la maladie par analyse

Olga Valovik, néphrologue au Centre républicain de réadaptation médicale et de balnéothérapie à Minsk, a étudié en détail les maladies rénales tout au long de sa carrière professionnelle. Sur l'exemple de ses patients, elle voit qu'il n'y a pas de situations désespérées. Aujourd'hui, les personnes recevant une thérapie de remplacement rénal étudient, travaillent, voyagent, leur vie continue, mais avec quelques changements dans leur rythme et leur mode de vie habituels. La dialyse «adoucit» les manifestations de l'insuffisance rénale et une greffe de rein redonne aux gens une vie pleine.

Dans une interview avec TUT.BY, Olga Valovik a expliqué pourquoi les reins sont douloureux, quels symptômes indiquent une insuffisance rénale et ce à quoi vous devez faire attention dans vos analyses d'urine et de sang..

Olga Valovik est diplômée de l'Université médicale d'État de Minsk avec un diplôme en soins médicaux. Il travaille au Centre républicain de réadaptation médicale et de balnéothérapie à Minsk. Elle est la spécialiste indépendante en chef en néphrologie et en thérapie de remplacement rénal du comité de santé du comité exécutif de la ville de Minsk. Elle a été formée et formée en néphrologie, transplantation, thérapie de remplacement rénal dans les principales cliniques du Bélarus, la clinique britannique (Churchill Hospital, Oxford) et en Allemagne (Campus Charite Mitte, Berlin)

«Augmentation de la créatinine dans le sang - une raison de soupçonner une insuffisance rénale»

- À cause de ce que les reins font le plus souvent mal?

- Le plus souvent, cela se produit dans un processus inflammatoire aigu, mais dans ce cas, une personne aura très probablement une forte fièvre et des changements inflammatoires dans l'analyse générale du sang et de l'urine: le nombre de leucocytes et de globules rouges est augmenté. Dans ce cas, la perte de protéines dans l'urine peut également augmenter - plus de 0,15 grammes par jour.

Il n'y a pas de processus inflammatoire dans le rein avec une bonne analyse d'urine. Si le test d'urine est normal, il n'y a pas de fièvre et le patient dit qu'il a un syndrome douloureux - les problèmes ne sont pas avec les reins.

Il est nécessaire de faire attention au test sanguin général. Dans le processus inflammatoire, le nombre de leucocytes sera supérieur à 9 et le nombre de coups de couteau sera supérieur à 6%.

- L'ESR dans le sang sera également augmentée?

- Le taux d'ESR est jusqu'à 15 mm / heure. Dans le processus inflammatoire, l'ESR augmente généralement. Cependant, il est important de comprendre qu'une légère augmentation de l'ESR en l'absence d'autres signes du processus inflammatoire dans le corps n'est pas toujours un signe de pathologie. Il existe un syndrome de vitesse de sédimentation érythrocytaire accélérée.

- Comment les reins font mal?

- S'il s'agit d'un processus inflammatoire aigu, le bas du dos fait mal. Pour évaluer le syndrome douloureux, les médecins utilisent la technique de la «frappe». Le patient nous tourne le dos, nous posons notre main, et la seconde on frappe dessus. Si le patient ne répond pas à cela, il n'a généralement pas d'inflammation aiguë dans les reins..

- La pyélonéphrite peut survenir du fait qu'il s'est assis sur un rhume?

- Oui. Avec l'hypothermie locale, une infection des voies urinaires inférieures peut survenir, «augmenter» avec le développement d'une pyélonéphrite aiguë. En général, une infection des voies urinaires inférieures (cystite, urétrite) est la cause la plus fréquente de pyélonéphrite aiguë.

La pyélonéphrite hématogène est très rare - elle est transportée par le sang. Cela se produit chez les personnes ayant une immunité réduite (dans le contexte du VIH, l'utilisation de médicaments immunosuppresseurs) avec le développement d'une septicémie, c'est-à-dire une infection généralisée.

Il est très important de traiter les infections des voies urinaires chez les femmes enceintes et les patients diabétiques. Si cela n'est pas fait, le risque de développer une pyélonéphrite avec diverses complications augmente.

- La pyélonéphrite peut être chronique?

- Peut être. En règle générale, la pyélonéphrite chronique se développe une deuxième fois chez les patients présentant une pathologie des voies urinaires existante: urolithiase, polykystose rénale, anomalies congénitales des voies urinaires.
S'il n'y a aucune raison pour une diminution de l'écoulement d'urine des reins, le développement d'une pyélonéphrite chronique est peu probable.

- Avec la suspicion de quelles maladies les thérapeutes réfèrent les patients au néphrologue?

- La principale pathologie que font les néphrologues est l'insuffisance rénale chronique. Elle se développe en raison de la glomérulonéphrite, du diabète sucré, de l'hypertension artérielle, de la pathologie héréditaire des reins, des maladies génétiques, des anomalies congénitales des voies urinaires, des maladies rhumatologiques et de la pathologie rénale chez les femmes enceintes.

Les néphrologues sont référés en raison de niveaux élevés de créatinine et d'urée dans le sang, de la présence de protéines ou de globules rouges dans l'urine, d'infections chroniques des voies urinaires et d'hypertension qui ne peuvent pas être traités, avec des changements dans les reins qui sont visibles à l'échographie, en raison de l'utilisation prolongée de non-stéroïdiens anti-inflammatoire, diurétique, lors de la planification d'une grossesse, si lors de grossesses précédentes une femme avait des problèmes rénaux.

La créatinine est un produit du métabolisme de la masse musculaire. Son niveau sera plus faible si une personne souffre de parésie ou de paralysie, lorsque certains muscles ne fonctionnent pas. Avec un effort physique important, par exemple, chez les athlètes et les personnes qui participent activement à la remise en forme, les niveaux de créatinine seront légèrement plus élevés. En outre, un nombre plus élevé de créatinine peut être observé chez les personnes obèses..

«Les reins filtrent environ 1 500 litres de sang par jour»

- Qu'est-ce qui cause l'insuffisance rénale??

- Une cause fréquente d'insuffisance rénale aiguë est l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Surtout s'ils sont pris avec des inhibiteurs de l'ECA - ces médicaments sont prescrits pour abaisser la pression artérielle. Et cette combinaison est assez dangereuse. Ces médicaments affectent les vaisseaux rénaux: certains sur l'artère entrante et le second sur l'artère sortante. La pression dans les artères est égalisée, les reins arrêtent de filtrer le sang et une insuffisance rénale aiguë peut survenir.

Oui, il peut y avoir des indications médicales strictes pour ces médicaments, puis ils peuvent être pris - mais uniquement selon les prescriptions du médecin et sous sa surveillance, avec surveillance du niveau de créatinine dans le sang. Et il arrive que les gens boivent ces pilules, essayant de faire baisser la fièvre, trois pièces par jour, alors que le médecin ne les a pas prescrites. Le résultat d'un tel «traitement» peut être une insuffisance rénale aiguë, en particulier dans des conditions de déshydratation dans un contexte de température corporelle élevée..

Chez les personnes âgées, une insuffisance rénale aiguë survient souvent du fait qu'elles boivent peu d'eau. Norme - 30 ml pour 1 kg de poids corporel par jour. Les exceptions ne peuvent concerner que les personnes souffrant de problèmes cardiaques, lorsque le cœur ne peut pas faire face et qu'un gonflement apparaît. Dans ce cas, la quantité d'eau pour le patient doit être limitée par le médecin traitant.

Il arrive également que nous recevions des patients atteints d'insuffisance rénale due à un empoisonnement. Il y a eu une histoire où un homme et sa femme ont peint les murs d'une cave et ont été empoisonnés par de la vapeur de toluène. Il est contenu dans de la peinture ordinaire..

- Pourquoi les reins ont-ils échoué à cause de cela??

- Le rein est un travailleur d'organes. Il filtre et affiche tout ce qu'une personne mangeait, buvait, respirait. Les reins fonctionnent 24h / 24 et environ 1 500 litres de sang sont filtrés par jour. Les acides aminés et autres substances bénéfiques vont au travail du corps, et tout le reste - l'urée, la créatinine, les bases azotées et les toxines - sont excrétés dans l'urine.

Ce couple marié respirait du toluène - et les reins ne pouvaient pas faire face. Pour autant que je sache, l'homme s'est déjà rétabli et sa femme est toujours à la clinique.

- L'insuffisance rénale peut être chronique. Comment évolue-t-il?

- Maintenant, nous utilisons le terme «maladie rénale chronique». Il comporte cinq étapes. Les deux premiers se déroulent sans altération de la fonction rénale, et à partir du troisième stade, une insuffisance rénale chronique.

Nous avons déjà discuté des principales causes de maladie rénale chronique, mais il est important de noter qu'aujourd'hui, les causes les plus courantes de maladie rénale chronique dans notre pays, comme dans le monde entier, sont les lésions rénales secondaires chez les patients souffrant d'hypertension artérielle et de diabète..

- Qu'arrive-t-il aux reins en raison du diabète et de l'hypertension??

- L'hypertension artérielle et le diabète sucré affectent les vaisseaux rénaux, le flux sanguin dans les filtres rénaux est altéré et leur fonction diminue progressivement.

Calculs rénaux formés à cause de l'eau du robinet

- D'où les pierres de corail apparaissent dans les reins?

- Il peut être affecté par un facteur héréditaire, une violation des processus métaboliques dans le corps.

Il existe encore une condition endocrinologique telle que l'hyperparathyroïdie. Il s'agit de la production excessive d'hormone parathyroïdienne par une hypertrophie de la glande parathyroïde. En conséquence, l'échange de calcium et de phosphore est perturbé. En conséquence, le niveau de calcium dans le sang augmente, qui peut être déposé dans le rein sous la forme de calculs coralliens. Une personne est traitée pour une lithiase urinaire, puis il s'avère que la cause des calculs rénaux était une hyperparathyroïdie, et il fallait d'abord la traiter.

- La formation de pierres dépend de ce que vous mangez.?

- Les pierres de corail, en règle générale, - non, mais ordinaires - peut-être.

Des pierres peuvent apparaître avec certaines préférences alimentaires, notamment à cause de l'eau que vous buvez. J'avais une famille avec de l'oxalurie, c'est-à-dire qu'ils avaient des oxalates dans leur urine.

Il s'est avéré que cette famille boit de l'eau du robinet, et qu'elle contient beaucoup de sels de calcium, et plus tard des pierres se sont formées à partir de ces sels. L'eau dure doit être filtrée.

- L'insuffisance rénale peut entraîner une hémodialyse?

- Elle le conduit. Et bien qu'il soit impossible d'arrêter complètement l'insuffisance rénale, le processus de mort des glomérules peut être inhibé avec succès et ainsi retarder le début de la dialyse. Avec l'aide des conseils d'un néphrologue, de nombreuses personnes reconsidèrent leur mode de vie, leurs habitudes et commencent à vivre d'une nouvelle manière. De plus, plus tôt les médecins détectent la maladie, plus il est probable que le processus peut être arrêté.

- Quel genre de nourriture les reins aiment-ils??

- Alimentation équilibrée. Les reins n'aiment pas les substances extractives, les conservateurs, car ils doivent tout filtrer. D'après ma pratique, je peux dire que les personnes qui cuisinent des aliments cuisinés à la maison ne mangent pas de plats cuisinés, de plats culinaires, de saucisses, de saucisses, de conserves, de viandes fumées et la maladie a une évolution meilleure et plus favorable..

"Une personne peut même ne pas sentir comment les reins ont échoué"

- Combien de patients en dialyse en Biélorussie?

- La prévalence du stade terminal de l'insuffisance rénale chronique, qui nécessite une dialyse - 350 personnes pour 1 million d'habitants. Il existe plusieurs centres d'hémodialyse à Minsk et des centres satellites sont situés dans tout le pays. En règle générale, la dialyse est effectuée trois fois par semaine pendant quatre heures. Ne pensez pas que les personnes sous dialyse mènent un mode de vie solitaire: beaucoup d'entre elles parcourent le monde et subissent une dialyse dans le pays où elles vont. Maintenant que le monde a beaucoup changé, il y a toujours la possibilité de mener votre style de vie habituel.

Les patients en dialyse sont aujourd'hui essentiellement «vieux». En 2007, lorsque je suis allé au Royaume-Uni pour un stage, nous avons été emmenés au service de dialyse et j'ai été surpris qu'il n'y ait que des patients âgés. À cette époque, nous avions presque un jeune sous dialyse. Nous avons maintenant la même image qu'au Royaume-Uni, mais seulement 12 ans se sont écoulés. L'âge moyen des patients en dialyse au Bélarus parmi les hommes est de 50 ans, les femmes de 58 à 60 ans.

Tous les patients en dialyse sont des candidats potentiels à une greffe de rein. La transplantation rénale peut améliorer considérablement la qualité et augmenter l'espérance de vie d'une personne atteinte d'un stade terminal de maladie rénale chronique.

- Que ressent une personne lorsque les reins commencent à défaillir?

"Peut-être que je ne ressens rien." Le rein est un organe doté d'énormes capacités de réserve. Même lorsqu'ils sont endommagés, les reins tentent de fournir leur fonction pour éliminer les substances toxiques. Les signes de la maladie peuvent apparaître dans certains cas uniquement avec une diminution de la fonction rénale inférieure à 30%.

En raison de l'évolution asymptomatique prolongée de la maladie rénale, les gens recherchent souvent de l'aide dans les derniers stades de l'insuffisance rénale chronique. Dans ma pratique, il y a eu un cas où un gars allait rejoindre l'armée: lors de l'examen, il a révélé un faible taux d'hémoglobine et a été envoyé chez un gastro-entérologue. Mais il s'est avéré que ses reins ne fonctionnaient pratiquement pas, il ne restait que cinq pour cent de leur fonction normale. Nous l'avons emmené d'urgence en dialyse.

Et en même temps, le jeune homme n'était pas inquiet. Le corps s'est adapté à cette condition..

- Je comprends que le cancer du rein est un sujet pour les oncologues, mais les néphrologues le rencontrent dans leur pratique?

- Parfois, nous l'identifions d'abord par les résultats d'une échographie et envoyons les données du patient aux oncologues.

- Les reins atteints de cancer peuvent faire mal?

- En règle générale, non, mais si la tumeur est apparue dans le bassin du rein et que l'écoulement d'urine est altéré, cela est possible.

- Que faut-il faire pour qu'il n'y ait pas de problèmes rénaux?

- Pour la prévention, vous devez bien manger, arrêter de fumer, bouger davantage, contrôler votre poids, votre tension artérielle, votre taux de sucre, éviter l'utilisation incontrôlée de médicaments toxiques pour les reins: analgésiques et antibiotiques.

Si une personne souffre d'hypertension artérielle ou de diabète sucré, et qu'il s'agit de facteurs de risque de développement d'une pathologie rénale, il est conseillé de passer un test urinaire général, une analyse d'urine pour l'albuminurie une fois par an, un test sanguin biochimique avec une évaluation du glucose, du cholestérol, de la créatinine et du calcul de la vitesse filtration glomérulaire.

L'insuffisance rénale chronique

L'insuffisance rénale chronique est une diminution progressive de la fonction rénale due à la mort du néphron due à une maladie rénale chronique. Au stade initial, il est asymptomatique, puis des troubles de l'état général et de la miction, un gonflement et des démangeaisons se rejoignent. La détérioration progressive de la fonction rénale entraîne une perturbation des fonctions vitales du corps, la survenue de complications de divers organes et systèmes. Le diagnostic comprend des analyses cliniques et biochimiques, des tests de Reberg et Zimnitsky, une échographie des reins, une échographie des vaisseaux rénaux. Le traitement de l'insuffisance rénale chronique est basé sur le traitement de la maladie sous-jacente, l'élimination des symptômes et des cycles répétés d'hémocorrection extracorporelle.

ICD-10

informations générales

L'insuffisance rénale chronique (IRC) est une violation irréversible des fonctions de filtration et d'excrétion des reins, jusqu'à leur cessation complète, en raison de la mort du tissu rénal. CRF a un cours progressif, dans les premiers stades, il se manifeste comme un malaise général. Avec une augmentation de l'insuffisance rénale chronique - symptômes graves d'intoxication: faiblesse, perte d'appétit, nausées, vomissements, enflure, peau - sèche, jaune pâle. Soudain, parfois à zéro, la diurèse diminue. Aux stades ultérieurs, une insuffisance cardiaque, un œdème pulmonaire, une tendance au saignement, une encéphalopathie et un coma urémique se développent. Montrant une hémodialyse et une greffe de rein.

Causes de CRF

L'insuffisance rénale chronique peut entraîner une glomérulonéphrite chronique, une néphrite dans les maladies systémiques, une néphrite héréditaire, une pyélonéphrite chronique, une glomérulosclérose diabétique, une amylose rénale, une polykystose rénale, une néphroangiosclérose et d'autres maladies qui affectent les deux reins ou un seul rein..

Pathogénèse

La pathogenèse est basée sur la mort progressive des néphrons. Au début, les processus rénaux deviennent moins efficaces, puis la fonction rénale est altérée. L'image morphologique est déterminée par la maladie sous-jacente. L'examen histologique indique la mort du parenchyme, qui est remplacé par du tissu conjonctif. Le développement d'une insuffisance rénale chronique est précédé d'une période de souffrance rénale chronique d'une durée de 2 à 10 ans ou plus. L'évolution de la maladie rénale avant le début de l'insuffisance rénale chronique peut être divisée en plusieurs étapes. La définition de ces étapes présente un intérêt pratique, car elle affecte le choix des tactiques de traitement.

Classification

On distingue les stades suivants de l'insuffisance rénale chronique:

  1. Latent. Il se déroule sans symptômes graves. Il n'est généralement détecté que par les résultats d'études cliniques approfondies. Filtration glomérulaire réduite à 50-60 ml / min, protéinurie périodique notée.
  2. Compensé. Le patient est préoccupé par la fatigue, une sensation de bouche sèche. Une augmentation du volume d'urine avec une diminution de sa densité relative. Diminution de la filtration glomérulaire à 49-30 ml / min. Augmentation de la créatinine et de l'urée.
  3. Intermittent. La gravité des symptômes cliniques augmente. Des complications surviennent en raison de l'augmentation de l'insuffisance rénale chronique. L'état du patient change par vagues. Diminution de la filtration glomérulaire à 29-15 ml / min, acidose, augmentation persistante de la créatinine.
  4. Terminal. Elle se caractérise par une diminution progressive de la diurèse, une augmentation de l'œdème, des violations flagrantes du métabolisme acide-base et eau-sel. Il y a des symptômes d'insuffisance cardiaque, de congestion dans le foie et les poumons, de dystrophie hépatique, de polysérosite.

Symptômes d'insuffisance rénale chronique

Dans la période précédant le développement de l'insuffisance rénale chronique, les processus rénaux persistent. Le niveau de filtration glomérulaire et de réabsorption tubulaire n'est pas altéré. Par la suite, la filtration glomérulaire diminue progressivement, les reins perdent leur capacité à concentrer l'urine et les processus rénaux commencent à souffrir. À ce stade, l'homéostasie n'est pas encore altérée. À l'avenir, le nombre de néphrons fonctionnels continue de diminuer, et avec une diminution de la filtration glomérulaire à 50-60 ml / min, les premiers signes de CRF apparaissent chez le patient.

Les patients présentant des stades latents d'insuffisance rénale chronique ne présentent généralement pas de plaintes. Dans certains cas, ils notent une légère faiblesse et une baisse des performances. Les patients compensés atteints d'insuffisance rénale chronique sont préoccupés par une baisse des performances, une fatigue accrue et une sensation périodique de bouche sèche. Avec un stade intermittent d'insuffisance rénale chronique, les symptômes deviennent plus prononcés. La faiblesse augmente, les patients se plaignent d'une soif constante et d'une bouche sèche. L'appétit est réduit. La peau est pâle, sèche.

Les patients atteints de CRF en phase terminale perdent du poids, leur peau devient gris-jaune, flasque. Démangeaisons cutanées, diminution du tonus musculaire, tremblements des mains et des doigts, secousses musculaires mineures sont caractéristiques. La soif et la bouche sèche s'intensifient. Les patients sont léthargiques, somnolents, incapables de se concentrer.

Avec une augmentation de l'intoxication, une odeur caractéristique d'ammoniac de la bouche apparaît, des nausées et des vomissements. Les périodes d'apathie sont remplacées par l'excitation, le patient est inhibé, inadéquat. La dystrophie, l'hypothermie, l'enrouement, le manque d'appétit, la stomatite aphteuse sont caractéristiques. Ventre gonflé, vomissements fréquents, diarrhée. La chaise est sombre, fétide. Les patients se plaignent de démangeaisons cutanées atroces et de contractions musculaires fréquentes. L'anémie est en augmentation, le syndrome hémorragique et l'ostéodystrophie rénale se développent. Les manifestations typiques de l'insuffisance rénale chronique au stade terminal sont la myocardite, la péricardite, l'encéphalopathie, l'œdème pulmonaire, l'ascite, les saignements gastro-intestinaux, le coma urémique.

Complications

Le CRF se caractérise par une augmentation des troubles de tous les organes et systèmes. Les changements sanguins comprennent une anémie due à la fois à l'inhibition de l'hématopoïèse et à une réduction de la durée de vie des globules rouges. Des troubles de la coagulation sont à noter: une augmentation du temps de saignement, une thrombocytopénie, une diminution de la quantité de prothrombine. Du côté du cœur et des poumons, il y a une hypertension artérielle (chez plus de la moitié des patients), une insuffisance cardiaque congestive, une péricardite, une myocardite. Dans les derniers stades, une pneumonie urémique se développe..

Les changements neurologiques dans les premiers stades comprennent la distraction et les troubles du sommeil, dans les derniers stades, la léthargie, la confusion et, dans certains cas, les délires et les hallucinations. À partir du système nerveux périphérique, une polyneuropathie périphérique est détectée. Du tractus gastro-intestinal dans les premiers stades, une détérioration de l'appétit, la bouche sèche. Plus tard, des éructations, des nausées, des vomissements et une stomatite apparaissent. À la suite d'une irritation des muqueuses, l'excrétion des produits métaboliques développe une entérocolite et une gastrite atrophique. Des ulcères superficiels de l'estomac et des intestins se forment, devenant souvent des sources de saignement.

Du côté du système musculo-squelettique, diverses formes d'ostéodystrophie (ostéoporose, ostéosclérose, ostéomalacie, ostéite fibreuse) sont caractéristiques de l'insuffisance rénale chronique. Les manifestations cliniques de l'ostéodystrophie rénale sont les fractures spontanées, les déformations squelettiques, la compression des vertèbres, l'arthrite, la douleur dans les os et les muscles. Du côté du système immunitaire, une lymphocytopénie chronique se développe dans l'insuffisance rénale chronique. Une diminution de l'immunité provoque une incidence élevée de complications purulentes-septiques.

Diagnostique

Si vous soupçonnez le développement d'une insuffisance rénale chronique, le patient doit consulter un néphrologue et effectuer des tests de laboratoire: une analyse biochimique du sang et de l'urine, un test de Reberg. La base du diagnostic est une diminution de la filtration glomérulaire, une augmentation de la créatinine et de l'urée.

Pendant le test de Zimnitsky, une isohyposténurie est détectée. L'échographie des reins indique une diminution de l'épaisseur du parenchyme et une diminution de la taille des reins. Une diminution du débit sanguin rénal intraorganique et principal est détectée à l'échographie des vaisseaux rénaux. L'urographie de contraste aux rayons X doit être utilisée avec prudence en raison de la néphrotoxicité de nombreux agents de contraste. La liste des autres procédures de diagnostic est déterminée par la nature de la pathologie qui a provoqué le développement de l'insuffisance rénale chronique..

Traitement de l'insuffisance rénale chronique

Les spécialistes dans le domaine de l'urologie et de la néphrologie modernes ont des capacités étendues dans le traitement de l'insuffisance rénale chronique. Un traitement rapide visant à obtenir une rémission stable ralentit souvent de manière significative le développement de la pathologie et retarde l'apparition de symptômes cliniques sévères.

Traitement de la maladie sous-jacente

Lors de la thérapie d'un patient présentant un stade précoce d'insuffisance rénale chronique, une attention particulière est accordée aux mesures de prévention de la progression de la maladie sous-jacente. Le traitement de la maladie sous-jacente se poursuit même avec des processus rénaux altérés, mais pendant cette période, la valeur de la thérapie symptomatique augmente. Si nécessaire, des médicaments antibactériens et antihypertenseurs sont prescrits. Traitement au sanatorium illustré.

Un contrôle de la filtration glomérulaire, de la fonction de concentration des reins, du débit sanguin rénal, du niveau d'urée et de créatinine est nécessaire. En cas de troubles de l'homéostasie, la correction de la composition acide-base, de l'azotémie et de l'équilibre eau-sel du sang est effectuée. Le traitement symptomatique consiste à traiter les syndromes anémiques, hémorragiques et hypertendus, en maintenant une activité cardiaque normale.

Régime

Les patients atteints d'insuffisance rénale chronique reçoivent un régime hypocalorique riche en calories (environ 3 000 calories), qui comprend des acides aminés essentiels. Il est nécessaire de réduire la quantité de sel (jusqu'à 2-3 g / jour), et avec le développement d'une hypertension sévère - transférez le patient à un régime sans sel. La teneur en protéines dans l'alimentation dépend du degré d'insuffisance rénale, avec une filtration glomérulaire inférieure à 50 ml / min, la quantité de protéines diminue à 30-40 g / jour, avec une diminution de l'indice inférieur à 20 ml / min - jusqu'à 20-24 g / jour.

Thérapie symptomatique

Avec le développement de l'ostéodystrophie rénale, la vitamine D et le gluconate de calcium sont prescrits. Gardez à l'esprit le danger de calcification des organes internes causée par des doses élevées de vitamine D dans l'hyperphosphatémie. Pour éliminer l'hyperphosphatémie, du sorbitol + hydroxyde d'aluminium est prescrit. Pendant le traitement, le niveau de phosphore et de calcium dans le sang est contrôlé. La correction de la composition acide-base est effectuée avec une solution à 5% de bicarbonate de sodium par voie intraveineuse. Avec l'oligurie, le furosémide est prescrit à une dose qui fournit une polyurie pour augmenter la quantité d'urine excrétée. Pour normaliser la pression artérielle, des médicaments antihypertenseurs standard sont utilisés en association avec le furosémide.

En cas d'anémie, des préparations à base de fer, des androgènes et de l'acide folique sont prescrits, avec une diminution de l'hématocrite à 25%, des transfusions fractionnées de globules rouges sont effectuées. La posologie des médicaments chimiothérapeutiques et des antibiotiques est déterminée en fonction de la méthode d'excrétion. Les doses de sulfanilamides, de céphaloridine, de méthicilline, d'ampicilline et de pénicilline sont réduites de 2 à 3 fois. Lors de la prise de polymyxine, de néomycine, de monomycine et de streptomycine, même à petites doses, des complications (névrite du nerf auditif, etc.) peuvent se développer. Les dérivés des nitrofuranes sont contre-indiqués chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique.

Utiliser des glycosides dans le traitement de l'insuffisance cardiaque doit être utilisé avec prudence. La posologie est réduite, en particulier avec le développement d'une hypokaliémie. Les patients présentant un stade intermittent d'insuffisance rénale chronique pendant l'exacerbation se voient prescrire une hémodialyse. Après amélioration, le patient est à nouveau transféré vers un traitement conservateur.

Méthodes de désintoxication extracorporelles

La nomination de cycles répétés de plasmaphérèse est efficace. Au début du stade terminal et en l'absence de l'effet de la thérapie symptomatique, une hémodialyse régulière est prescrite au patient (2-3 fois par semaine). Le transfert en hémodialyse est recommandé avec une diminution de la clairance de la créatinine inférieure à 10 ml / min et une augmentation de son taux plasmatique à 0,1 g / l. Lors du choix d'une stratégie de traitement, il convient de garder à l'esprit que le développement de complications de l'insuffisance rénale chronique réduit l'effet de l'hémodialyse et exclut la possibilité d'une transplantation rénale.

Prévision et prévention

Le pronostic de l'insuffisance rénale chronique est toujours grave. Une réadaptation durable et une prolongation significative de la vie sont possibles avec une hémodialyse en temps opportun ou une greffe de rein. La décision sur la possibilité de réaliser ces types de traitement est prise par les transplantologues et les médecins des centres d'hémodialyse. La prévention implique la détection et le traitement en temps opportun des maladies pouvant provoquer une insuffisance rénale chronique.