Principal

Kyste

Symptômes d'insuffisance rénale chronique, stades, méthodes de traitement, médicaments

La médecine moderne parvient à faire face à la plupart des maladies rénales aiguës et à inhiber la progression de la plupart des maladies chroniques. Malheureusement, encore environ 40% des pathologies rénales sont compliquées par le développement d'une insuffisance rénale chronique (CRF).

Ce terme fait référence à la mort ou au remplacement par le tissu conjonctif d'une partie des unités structurales des reins (néphrons) et à une altération irréversible des fonctions des reins pour purifier le sang des toxines azotées, à la production d'érythropoïétine, responsable de la formation d'éléments sanguins rouges, à éliminer l'excès d'eau et de sels, et également à l'absorption inverse des électrolytes.

L'insuffisance rénale chronique entraîne un trouble de l'équilibre hydrique, électrolytique, azoté, acide-base, qui entraîne des changements irréversibles de l'état de santé et entraîne souvent la mort dans la variante terminale de l'insuffisance rénale chronique. Le diagnostic est fait pour les troubles enregistrés pendant trois mois ou plus..

Aujourd'hui, le CRF est également appelé maladie rénale chronique (IRC). Ce terme souligne le potentiel de développement de formes sévères d'insuffisance rénale même dans les premières étapes du processus, lorsque le débit de filtration glomérulaire (DFG) n'est pas encore réduit. Cela vous permet de traiter plus étroitement les patients atteints de formes asymptomatiques d'insuffisance rénale et d'améliorer leur pronostic..

Critères CRF

Le diagnostic d'insuffisance rénale chronique est posé si le patient a l'une des deux options d'insuffisance rénale pendant 3 mois ou plus:

  • Dommages aux reins avec une violation de leur structure et de leur fonction, qui sont déterminées par des méthodes de diagnostic en laboratoire ou instrumentales. Le DFG peut diminuer ou rester normal..
  • Il y a une diminution du DFG de moins de 60 ml par minute en combinaison avec ou sans atteinte rénale. Cet indicateur du taux de filtration correspond à la mort d'environ la moitié des néphrons rénaux.

Ce qui conduit à une insuffisance rénale chronique

Presque toute maladie rénale chronique sans traitement tôt ou tard peut entraîner une néphrosclérose avec une insuffisance rénale qui ne fonctionne pas normalement. Autrement dit, sans traitement en temps opportun, l'issue d'une maladie rénale telle que le CRF n'est qu'une question de temps. Cependant, les pathologies cardiovasculaires, les maladies endocriniennes, les maladies systémiques peuvent entraîner une insuffisance rénale.

  • Maladie rénale: glomérulonéphrite chronique, pyélonéphrite chronique, néphrite tubulo-interstitielle, tuberculose rénale, hydronéphrose, polykystose rénale, cancer du rein, néphrolithiase.
  • Pathologies des voies urinaires: urolithiase, rétrécissement urétral.
  • Maladies cardiovasculaires: hypertension artérielle, athérosclérose, y compris angiosclérose rénale.
  • Pathologies endocriniennes: diabète.
  • Maladies systémiques: amylose rénale, vascularite hémorragique.

Comment se développe l'insuffisance rénale chronique?

Le processus de remplacement des glomérules affectés du rein par du tissu cicatriciel s'accompagne simultanément de changements compensatoires fonctionnels dans les autres. Par conséquent, l'insuffisance rénale chronique se développe progressivement avec le passage de plusieurs étapes au cours de son évolution. La principale raison des changements pathologiques dans le corps est une diminution du taux de filtration sanguine dans le glomérule. Le débit de filtration glomérulaire est normalement de 100 à 120 ml par minute. Un indicateur indirect permettant de juger du DFG est la créatinine sanguine.

  • La première étape de l'insuffisance rénale chronique - initiale

Dans le même temps, le débit de filtration glomérulaire reste au niveau de 90 ml par minute (version normale). Dommages rénaux confirmés.

Il suggère une atteinte rénale avec une légère diminution du DFG de l'ordre de 89 à 60. Pour les personnes âgées, en l'absence de dommages structuraux aux reins, de tels indicateurs sont considérés comme normaux..

Au troisième stade modéré, le DFG tombe à 60-30 ml par minute. Dans le même temps, le processus se produisant dans les reins est souvent caché aux yeux. Il n'y a pas de clinique lumineuse. Augmentation possible du débit urinaire, diminution modérée du nombre de globules rouges et d'hémoglobine (anémie) et de la faiblesse associée, léthargie, diminution des performances, pâleur de la peau et des muqueuses, ongles cassants, perte de cheveux, peau sèche, appétit diminué. Environ la moitié des patients ont une augmentation de la pression artérielle (principalement diastolique, c'est-à-dire inférieure).

Il est appelé conservateur, car il peut être restreint par des médicaments et, comme le premier, il ne nécessite pas de purification du sang à l'aide de méthodes matérielles (hémodialyse). Dans ce cas, la filtration glomérulaire est maintenue à un niveau de 15-29 ml par minute. Des signes cliniques d'insuffisance rénale apparaissent: faiblesse grave, capacité réduite à lutter contre l'anémie. Augmentation du débit urinaire, miction importante la nuit avec des envies nocturnes fréquentes (nycturie). Environ la moitié des patients souffrent d'hypertension artérielle.

Le cinquième stade de l'insuffisance rénale est appelé terminal, c'est-à-dire l'ultime. Avec une diminution de la filtration glomérulaire inférieure à 15 ml par minute, la quantité d'urine excrétée (oligurie) diminue jusqu'à ce qu'elle soit complètement absente dans le résultat (anurie). Tous les signes d'empoisonnement du corps avec des scories azotées (urémie) apparaissent sur le fond de perturbations de l'équilibre eau-électrolyte, de dommages à tous les organes et systèmes (principalement le système nerveux, le muscle cardiaque). Avec cette évolution des événements, la vie du patient dépend directement de la dialyse du sang (le nettoyer en contournant les reins cassés). Les patients décèdent sans hémodialyse ni greffe de rein.

Symptômes d'insuffisance rénale chronique

Apparition des patients

L'apparence ne souffre que lorsque la filtration glomérulaire est considérablement réduite.

  • En raison de l'anémie, la pâleur apparaît, en raison de troubles hydroélectrolytiques, de la peau sèche.
  • À mesure que le processus progresse, le jaunissement de la peau et des muqueuses apparaît, leur élasticité diminue.
  • Des hémorragies et des ecchymoses spontanées peuvent apparaître..
  • Grattage dû aux démangeaisons.
  • Le soi-disant œdème rénal avec gonflement du visage, jusqu'au type répandu d'anasarca, est caractéristique.
  • Les muscles perdent également leur tonus, deviennent flasques, ce qui provoque la fatigue et le handicap des patients.

Troubles du système nerveux

Cela se manifeste par la léthargie, les troubles du sommeil nocturne et la somnolence pendant la journée. Mémoire diminuée, capacité d'apprentissage. À mesure que le CRF augmente, une inhibition marquée et des troubles de la capacité à se souvenir et à penser apparaissent.

Les violations dans la partie périphérique du système nerveux affectent la froideur des membres, des sensations de picotements, des glissements. À l'avenir, les troubles moteurs des bras et des jambes se rejoignent.

Fonction urinaire

Elle souffre d'abord du type de polyurie (augmentation du volume urinaire) avec une prédominance des mictions nocturnes. De plus, le CRF se développe le long de la voie de la diminution des volumes d'urine et du développement du syndrome œdémateux, jusqu'à l'absence totale d'excrétion..

Équilibre eau-sel

  • le déséquilibre salin se manifeste par une soif accrue, une bouche sèche
  • faiblesse, assombrissement des yeux avec une forte augmentation (due à une perte de sodium)
  • un excès de potassium explique la paralysie musculaire
  • arrêt respiratoire
  • rythme cardiaque, arythmies, blocages intracardiaques jusqu'à l'arrêt cardiaque.

Dans le contexte de l'augmentation de la production d'hormones parathyroïdiennes, l'hormone parathyroïdienne apparaît des niveaux élevés de phosphore et de faibles niveaux de calcium dans le sang. Cela entraîne un ramollissement des os, des fractures spontanées, des démangeaisons cutanées..

Déséquilibre d'azote

Ils provoquent la croissance de la créatinine sanguine, de l'acide urique et de l'urée, à la suite de:

  • avec un DFG inférieur à 40 ml par minute, une entérocolite se développe (lésions du petit et du gros intestin avec douleur, ballonnements, selles molles fréquentes)
  • souffle d'ammoniac
  • lésions de goutte secondaire.

Le système cardiovasculaire

  • tout d'abord, il répond par une augmentation de la pression artérielle
  • deuxièmement, les lésions cardiaques (muscles - myocardite, sac péricardique - péricardite)
  • il y a des douleurs sourdes au cœur, des troubles du rythme cardiaque, un essoufflement, un gonflement des jambes, une hypertrophie du foie.
  • avec une évolution défavorable de la myocardite, le patient peut mourir sur fond d'insuffisance cardiaque aiguë.
  • la péricardite peut survenir avec l'accumulation de liquide dans le sac péricardique ou la précipitation de cristaux d'acide urique qui, en plus de la douleur et de l'expansion des frontières du cœur, lors de l'écoute de la poitrine, donne un bruit de frottement péricardique caractéristique («funéraire»).

Formation de sang

Dans le contexte d'une carence dans la production d'érythropoïétine par les reins, la formation de sang ralentit. Le résultat est une anémie, qui se manifeste très tôt par une faiblesse, une léthargie, une baisse des performances.

Complications pulmonaires

caractéristique des stades avancés de l'insuffisance rénale chronique. Il s'agit d'un poumon urémique - œdème interstitiel et inflammation bactérienne du poumon au milieu des défenses immunitaires en baisse.

Système digestif

Elle réagit avec une diminution de l'appétit, des nausées, des vomissements, une inflammation de la muqueuse buccale et des glandes salivaires. Avec l'urémie, des défauts érosifs et ulcéreux de l'estomac et des intestins apparaissent, accompagnés de saignements. L'hépatite aiguë devient également un compagnon fréquent de l'urémie..

Insuffisance rénale pendant la grossesse

Même une grossesse physiologique augmente considérablement le fardeau des reins. Avec la maladie rénale chronique, la grossesse aggrave le cours de la pathologie et peut contribuer à sa progression rapide. Cela est dû au fait que:

  • pendant la grossesse, l'augmentation du débit sanguin rénal stimule la surcharge des glomérules rénaux et la mort de certains d'entre eux,
  • la détérioration des conditions d'absorption inverse dans les tubules du rein de sels conduit à la perte de volumes élevés de protéines, toxiques pour le tissu rénal,
  • l'augmentation du système de coagulation sanguine contribue à la formation de petits caillots sanguins dans les capillaires des reins,
  • l'aggravation de l'hypertension pendant la grossesse contribue à la nécrose glomérulaire.

Plus la filtration dans les reins est mauvaise et plus le nombre de créatinine est élevé, plus les conditions de début de grossesse et de gestation sont défavorables. Une femme enceinte souffrant d'insuffisance rénale chronique et son fœtus attendent un certain nombre de complications de la grossesse:

  • Hypertension artérielle
  • Syndrome néphrotique avec œdème
  • Prééclampsie et éclampsie
  • Anémie sévère
  • Insuffisance fœto-placentaire et hypoxie fœtale
  • Retards et malformations du fœtus
  • Fausse couche et naissance prématurée
  • Maladies infectieuses du système urinaire d'une femme enceinte

Les néphrologues et les obstétriciens-gynécologues sont impliqués dans le choix de l'opportunité d'une grossesse chez chaque patiente en insuffisance rénale chronique. Dans ce cas, il est nécessaire d'évaluer les risques pour la patiente et le fœtus et de les corréler avec les risques que la progression de l'insuffisance rénale chronique diminue chaque année la probabilité d'une nouvelle grossesse et sa résolution réussie.

Méthodes de traitement

Le début de la lutte contre l'insuffisance rénale chronique est toujours la régulation du régime alimentaire et l'équilibre eau-sel

  • Les patients sont des aliments recommandés avec un apport limité de protéines dans les 60 grammes par jour, l'utilisation prédominante de protéines végétales. Avec la progression de l'insuffisance rénale chronique au stade 3-5, la protéine est limitée à 40-30 g par jour. Dans le même temps, ils augmentent légèrement la proportion de protéines animales, préférant le bœuf, les œufs et le poisson faible en gras. Le régime populaire aux œufs et aux pommes de terre.
  • Dans le même temps, la consommation de produits contenant du phosphore est limitée (légumineuses, champignons, lait, pain blanc, noix, cacao, riz).
  • L'excès de potassium nécessite de réduire l'utilisation de pain noir, pommes de terre, bananes, dattes, raisins secs, persil, figues).
  • Les patients doivent suivre un régime de boisson à un niveau de 2 à 2,5 litres par jour (y compris la soupe et les comprimés à boire) en présence d'un œdème sévère ou d'une hypertension artérielle non raffinée.
  • Il est utile de tenir un journal alimentaire, ce qui facilite la prise en compte des protéines et oligo-éléments..
  • Parfois, des mélanges spécialisés enrichis en graisses et contenant une quantité fixe de protéines de soja et de micronutriments équilibrés sont introduits dans l'alimentation.
  • Parallèlement au régime alimentaire, les patients peuvent également présenter un substitut d'acides aminés, le kétostéril, qui est généralement ajouté avec un DFG inférieur à 25 ml par minute..
  • Un régime pauvre en protéines n'est pas indiqué pour la malnutrition, les complications infectieuses de l'insuffisance rénale chronique, l'hypertension artérielle non contrôlée, avec un DFG inférieur à 5 ml par minute, l'augmentation de la dégradation des protéines, après les opérations, le syndrome néphrotique sévère, l'urémie terminale avec des dommages au cœur et au système nerveux, une mauvaise tolérance alimentaire.
  • Le sel n'est pas limité aux patients sans hypertension artérielle sévère et sans œdème. En présence de ces syndromes, le sel est limité à 3-5 grammes par jour.

Entérosorbants

Ils peuvent quelque peu réduire la gravité de l'urémie en raison de la liaison dans l'intestin et de l'élimination des toxines azotées. Cela fonctionne dans les premiers stades de l'insuffisance rénale chronique avec la préservation relative de la filtration glomérulaire. Polyphepan, Enterodesum, Enterosgel, charbon actif, Polysorb, Filtrum STI sont utilisés.

Traitement de l'anémie

Pour arrêter l'anémie, l'érythropoïétine est introduite, ce qui stimule la production de globules rouges. L'hypertension artérielle non contrôlée devient une limitation de son utilisation. Étant donné que, dans le contexte du traitement par l'érythropoïétine, une carence en fer peut se produire (en particulier chez les femmes menstruées), la thérapie est complétée par des préparations orales en fer (Sorbifer durules, Maltofer, etc., voir préparations en fer pour l'anémie).

Trouble de la coagulation sanguine

La correction des troubles de la coagulation sanguine est réalisée par le clopidogrel. Tiklopedin, Aspirin.

Traitement de l'hypertension

Préparations pour le traitement de l'hypertension artérielle: inhibiteurs de l'ECA (Ramipril, Enalapril, Lisinopril) et sartans (Valsartan, Candesartan, Losartan, Eprozartan, Telmisartan), ainsi que Moxonidine, Felodipine, Diltiazem. en association avec des salurétiques (indapamide, arifon, furosémide, bumétanide).

Troubles de l'échange de phosphore et de calcium

Il est arrêté par le carbonate de calcium, qui empêche l'absorption du phosphore. Carence en calcium - préparations synthétiques de vitamine D.

Correction des perturbations eau-électrolyte

effectué de la même manière que le traitement de l'insuffisance rénale aiguë. L'essentiel est de débarrasser le patient de la déshydratation dans le contexte d'une restriction de l'alimentation en eau et en sodium, ainsi que de l'élimination de l'acidification du sang, qui est lourde d'essoufflement et de faiblesse. Les solutions sont introduites avec des bicarbonates et des citrates, du bicarbonate de sodium. Une solution de glucose à 5% et de la trisamine sont également utilisées..

Infections secondaires avec insuffisance rénale chronique

Cela nécessite l'utilisation d'antibiotiques, de médicaments antiviraux ou antifongiques..

Hémodialyse

Avec une diminution critique de la filtration glomérulaire, la purification du sang à partir des substances du métabolisme de l'azote est effectuée par la méthode d'hémodialyse, lorsque les scories passent dans la solution de dialyse à travers la membrane. L'appareil le plus couramment utilisé est un «rein artificiel», la dialyse péritonéale est moins couramment effectuée lorsque la solution est versée dans la cavité abdominale et que le péritoine joue le rôle de membrane. L'hémodialyse en cas d'insuffisance rénale chronique est réalisée en mode chronique, pour cela les patients se rendent plusieurs heures par jour dans un centre ou un hôpital spécialisé. Dans ce cas, il est important de préparer en temps opportun le shunt artério-veineux, qui est préparé avec du GFR 30-15 ml par minute. Puisque le DFG tombe en dessous de 15 ml, la dialyse est commencée chez les enfants et les patients atteints de diabète sucré, avec un DFG inférieur à 10 ml par minute, la dialyse est effectuée chez les autres patients. De plus, les indications d'hémodialyse seront:

  • Intoxication sévère aux produits azotés: nausées, vomissements, entérocolite, tension artérielle instable.
  • Oedème résistant au traitement et troubles électrolytiques. Œdème cérébral ou œdème pulmonaire.
  • Acidification sanguine prononcée.

Contre-indications à l'hémodialyse:

  • troubles de la coagulation
  • hypotension sévère persistante
  • tumeurs avec métastases
  • décompensation des maladies cardiovasculaires
  • inflammation infectieuse active
  • maladie mentale.

Greffe du rein

Il s'agit d'une solution fondamentale au problème de l'insuffisance rénale chronique. Après cela, le patient doit utiliser des cytostatiques et des hormones à vie. Il y a des cas de transplantations répétées, si pour une raison quelconque la greffe est rejetée. L'insuffisance rénale pendant la grossesse avec un rein transplanté n'est pas une indication pour interrompre la gestation. la grossesse peut être effectuée avant le temps requis et est généralement résolue par césarienne à 35-37 semaines.

Ainsi, l'insuffisance rénale chronique, qui a remplacé le concept d '«insuffisance rénale chronique», permet aux médecins de voir plus rapidement le problème (souvent lorsque les symptômes externes sont toujours absents) et de réagir dès le début du traitement. Un traitement adéquat peut prolonger ou même sauver la vie du patient, améliorer son pronostic et sa qualité de vie.

Insuffisance rénale

L'unité fonctionnelle du rein est le néphron, qui se compose de nombreux glomérules capillaires. Ici, les processus de filtration d'urine ont lieu. Et les processus d'absorption inverse aux fins d'excrétion ultérieure se produisent dans les tubules. Chaque rein humain possède environ un million de néphrons. Lorsque 90% des néphrons échouent, une insuffisance rénale commence, dans laquelle les reins ne peuvent pas faire face à la charge habituelle.

Insuffisance rénale: causes

Dans la circulation sanguine du corps, les reins sont des organes périphériques. Dans toutes les situations stressantes, la centralisation de la circulation sanguine se produit. Tout d'abord, les organes vitaux sont alimentés en oxygène et en nutriments: cœur - cerveau - poumons. Malgré l'importance des fonctions rénales, elles sont "à la mer" et reçoivent du sang en quantité minimale. Par conséquent, les reins sont considérés comme des «organes de choc».

Presque toute situation stressante prolongée affecte d'une manière ou d'une autre le fonctionnement du système urinaire. L'insuffisance rénale a les causes suivantes:

  • Choc de toute nature;
  • Effondrement - une forte diminution de la pression artérielle;
  • Dommages traumatiques aux reins;
  • Lésions aiguës du parenchyme rénal dans les maladies inflammatoires et auto-immunes (pyélonéphrite, glomérulonéphrite);
  • L'endommagement ou l'ablation d'un seul rein;
  • Empoisonnement aigu du corps de toute nature: des poisons naturels aux médicaments;
  • Maladies entraînant une diminution de l'écoulement d'urine;
  • Gestose tardive;
  • Maladies tumorales des reins.

Avec la centralisation de la circulation sanguine, les néphrons rénaux «s'éteignent» de la circulation sanguine générale et le sang passe à travers les capillaires de réserve ouverts, contournant le stade de filtration. Avec les maladies rénales, les capillaires des glomérules rénaux sont détruits, ce qui entraîne une insuffisance rénale aiguë, dont les symptômes sont la principale fonction des organes - excréteurs.

Insuffisance rénale: symptômes

Lorsqu'un organe particulier est affecté, tous les symptômes n'indiquent pas une insuffisance ou un manque de ses fonctions. Étant donné que les reins éliminent du sang les substances neutralisées par le foie lorsqu'une insuffisance rénale aiguë se développe, tous les métabolites continuent de circuler dans le sang dans tout le corps, y compris le cerveau. Des toxines spécifiques agissent sur elle, principalement des corps cétoniques. Le patient a des troubles de la conscience: de la stupeur au coma. L'humeur change: soit il y a euphorie, soit dépression. Il n'y a pas d'appétit, mais des vomissements apparaissent, ce qui n'apporte aucun soulagement. En tant que réaction compensatoire, une diarrhée apparaît - l'excès de liquide est excrété dans le tractus gastro-intestinal. Un œdème systémique apparaît, qui diffère de l'œdème cardiaque par une augmentation rapide - en quelques heures seulement.

L'insuffisance rénale aiguë se manifeste tout d'abord par les principaux symptômes cardinaux:

Avec l'oligurie, le débit urinaire est inférieur à 400 ml par jour. Avec l'anurie, 50 ml sont libérés en 24 heures.

Étapes de l'insuffisance rénale

Dans l'insuffisance rénale aiguë, il y a trois étapes successives:

  • Initiale;
  • Oligurique;
  • Réparatrice.

Au stade initial, les manifestations de la maladie sont causales. S'il s'agit d'un choc ou d'un empoisonnement, les symptômes de choc ou d'intoxication sont principalement notés. Les symptômes généraux de faiblesse n'indiquent pas directement qu'une insuffisance rénale se développe, dont le traitement n'est le plus souvent pas effectué pendant cette période.

Avec l'oligurie, il y a une image prononcée de la maladie, par conséquent, des mesures d'urgence sont prises. Des médicaments qui améliorent la circulation sanguine vers les reins sont utilisés. Le volume de sang circulant est reconstitué. La lutte contre l'œdème est réalisée: infusion de solutions salines et protéiques. Les diurétiques de la deuxième phase ne sont pas utilisés. La stimulation de la miction n'a aucune justification pathogénétique, car les diurétiques n'améliorent pas l'apport sanguin aux néphrons.

Le stade de récupération est caractérisé par une polyurie. Une quantité accrue d'urine indique que la fonction de filtration des reins agit. L'insuffisance rénale s'arrête, par conséquent, les systèmes digestif, respiratoire et moteur reviennent à la normale. Si une personne était dans le coma, la conscience lui revient. Pendant cette période, des mesures thérapeutiques sont mises en œuvre pour reconstituer la perte de liquide.

La restauration rénale dépend de l'effet du facteur dommageable. Le traitement du stade final de l'insuffisance rénale est effectué dans une clinique externe, sous le contrôle des paramètres d'analyse d'urine.

Insuffisance rénale: symptômes chez les enfants

Chez les enfants, la maladie est plus rapide que chez les adultes. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques et physiologiques et aux raisons pour lesquelles l'insuffisance rénale se développe chez les enfants d'âges différents:

  • La période du nouveau-né est une thrombose vasculaire des reins ou un syndrome de coagulation intravasculaire disséminé;
  • De la petite enfance à trois ans - syndrome hémolytique et urémique - une maladie associée au système sanguin;
  • Âge préscolaire et scolaire - glomérulonéphrite ou pyélonéphrite aiguë.

Le traitement dépend de la cause de la maladie, mais toutes les procédures sont effectuées de la même manière que pour les adultes. Seul le dosage du médicament change.

Insuffisance rénale chronique: symptômes

Dans une évolution chronique, l'insuffisance rénale se manifeste non seulement par des troubles dysuriques, mais des violations de toutes les fonctions rénales sont notées:

  • La pression artérielle augmente;
  • L'hémoglobine sanguine diminue;
  • Le calcium est perdu, l'ostéoporose se développe;
  • Modifications de la fonction contractile myocardique.

En règle générale, l'insuffisance rénale chronique, le traitement est forcé d'avoir lieu en permanence, dans le service d'hémodialyse.

Vidéo de YouTube sur le sujet de l'article:

Les informations sont compilées et fournies à titre informatif uniquement. Consultez votre médecin dès les premiers signes de maladie. L'automédication est dangereuse pour la santé.!

Insuffisance rénale: symptômes, causes, traitement

Insuffisance rénale: symptômes, causes et traitement

Insuffisance rénale

L'insuffisance rénale, également connue sous le nom de stade terminal de la maladie rénale, survient lorsque les reins ne sont plus en mesure d'éliminer adéquatement les déchets de votre sang et de contrôler le niveau de liquide corporel. L'insuffisance rénale peut survenir soudainement ou progressivement. Les personnes atteintes d'insuffisance rénale ont besoin d'une dialyse ou d'une transplantation pour rester en vie.

Si vous souffrez d'une maladie rénale, cela ne signifie pas que vous développerez une insuffisance rénale. Chacune des dix personnes âgées de 18 ans et plus présente au moins un signe de maladie rénale chronique..

Vous pouvez perdre jusqu'à 90% de votre fonction rénale avant de vous sentir malade. Dans de nombreux cas, les signes de la maladie ne sont pas visibles..

Symptômes de maladie rénale

Aux premiers stades de la maladie rénale, les gens ne présentent aucun symptôme. En fait, certaines personnes ne présentent aucun symptôme jusqu'à ce que plus de 90% de leur fonction rénale disparaisse..

Les symptômes d'une maladie rénale peuvent inclure:

  • fatigue
  • perte d'appétit
  • Difficulté à dormir
  • maux de tête
  • manque de concentration
  • respiration confuse
  • nausée et vomissements
  • changements dans la quantité et la quantité d'urine
  • changements dans l'urine ou le sang dans l'urine
  • gonflement des jambes et des chevilles
  • douleur rénale.

Traitement de l'insuffisance rénale

  • dialyse
  • greffe du rein
  • soins de soutien sans dialyse

Une dialyse ou une transplantation rénale est nécessaire lorsqu'il reste moins de 10% de la fonction rénale. Ces options sont également connues sous le nom de thérapie de remplacement du rein. Certaines personnes choisissent les soins d'assistance non dialysés plutôt que la dialyse ou la transplantation rénale..

Dialyse pour insuffisance rénale

La dialyse élimine artificiellement les déchets de votre circulation sanguine. Il existe deux formes de dialyse: l'hémodialyse et la dialyse péritonéale. La dialyse péritonéale est divisée en deux types principaux: la dialyse péritonéale ambulatoire continue (CAPD) et la dialyse péritonéale automatisée (APD).

Le choix de la méthode de dialyse dépend de facteurs tels que l'âge, la santé et le mode de vie..

Greffe du rein

Une greffe de rein est un traitement pour l'insuffisance rénale, mais ce n'est pas un remède. La transplantation offre une vie plus active, ainsi qu'une absence de dialyse et des restrictions sur l'apport hydrique et le régime alimentaire. Il est important de se rappeler qu'un nouveau rein nécessite des soins.

Soins de soutien non antibiotiques pour l'insuffisance rénale

Le soutien sans dialyse est le choix de traitement pour l'insuffisance rénale, lorsqu'une personne a décidé que les options de dialyse et de transplantation ne lui conviennent pas.

Les soins de soutien sans dialyse signifient que vos soins sont toujours surveillés et pris en charge par des professionnels de la santé. Vous pouvez avoir des médicaments et une alimentation limitée pour améliorer votre qualité de vie. Un traitement d'entretien sans dialyse ne prolongera pas artificiellement votre vie lorsque vos reins ne fonctionnent pas pleinement..

Les causes de l'insuffisance rénale

  • diabète (néphropathie diabétique) - même s'il est bien géré, le diabète peut provoquer des lésions rénales
  • hypertension artérielle (hypertension)
  • glomérulonéphrite - œdème ou inflammation de minuscules unités de filtration (néphrons) dans les reins
  • maladie rénale polykystique - une maladie héréditaire qui provoque la formation de kystes en nid d'abeilles dans les reins
  • le reflux urinaire (néphropathie par reflux) est un problème de valve à bulles qui permet à l'urine de refluer dans les reins, provoquant des cicatrices
  • Médicaments - Certains médicaments, comme le lithium et la cyclosporine, peuvent provoquer une insuffisance rénale. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pris à des doses thérapeutiques conventionnelles peuvent parfois provoquer une insuffisance rénale aiguë..

Maladie rénale chronique (MRC)

Souvent, le développement d'une maladie rénale se produit progressivement et la fonction rénale s'aggrave au fil des ans. Si vous perdez définitivement plus d'un tiers de votre fonction rénale, cela s'appelle une «maladie rénale chronique» (IRC). Cela peut entraîner une insuffisance rénale..

Vous êtes plus à risque de maladie rénale chronique si vous:

  • souffrez de diabète
  • avoir une pression artérielle élevée
  • sont obèses
  • plus de 60 ans
  • avez des antécédents familiaux de maladie rénale terminale ou de maladie rénale héréditaire chez un parent du premier ou du deuxième degré
  • insuffisance cardiaque ou crise cardiaque passée, ou avez eu un accident vasculaire cérébral
  • avez des antécédents de lésion rénale aiguë

Le risque d'IRC entraînant une insuffisance rénale dépend de votre niveau de lésions rénales. Si une maladie rénale survient tôt, le traitement, associé à des changements de régime alimentaire et de style de vie, peut prolonger la vie de vos reins..

Insuffisance rénale aiguë

Une forte baisse de la fonction rénale est appelée insuffisance rénale aiguë. Cela peut être mortel et nécessite un traitement immédiat. Les causes de l'insuffisance rénale aiguë peuvent être divisées en trois groupes:

  • rénal (atteinte du rein lui-même)
  • post-rénal (obstruction dans d'autres parties des voies urinaires).

L'insuffisance rénale aiguë est souvent de courte durée, et de nombreuses personnes atteintes d'insuffisance rénale aiguë ont besoin d'une dialyse en attendant la récupération rénale. Parfois, le traitement consiste à contrôler la tension artérielle et la chimie du sang en attendant le retour de la fonction rénale..

Le résultat pour les personnes atteintes d'insuffisance rénale aiguë dépend de la cause sous-jacente et de la présence ou de l'absence d'autres maladies. Dans les cas où la cause est rénale ou post-rénale, les reins se rétablissent souvent bien dès que le facteur qui la provoque est éliminé. L'insuffisance rénale aiguë est moins courante que l'insuffisance rénale chronique (persistante).

Diagnostic de l'insuffisance rénale

Une série de tests peut être utilisée pour tester la fonction rénale. Si une maladie rénale chronique est détectée, des tests peuvent être utilisés pour déterminer:

  • causer des dommages aux reins
  • quantité de lésions rénales
  • options de traitement.

Les tests peuvent inclure:

  • tests d'urine pour l'albumine, le sang, le glucose et les globules rouges ou blancs
  • contrôle de la pression artérielle
  • échographie, tomodensitométrie (TDM), rayons X et autres techniques d'imagerie pour photographier vos reins
  • biopsie rénale, où une aiguille est utilisée pour retirer un petit morceau de tissu rénal pour examen au microscope.

«Développement de l'insuffisance rénale chez la femme: formes, symptômes et traitement»

2 commentaires

La vie humaine est impossible sans un nettoyage rapide du corps des toxines nocives, des produits métaboliques et de l'excès de liquide. Ces fonctions sont attribuées au système urinaire, où la plus grande charge repose sur les reins. Ils purifient et filtrent le sang des substances nocives sans interruption, remplissant la fonction d'installations de traitement dans le corps. L'insuffisance rénale se produit lorsque l'insuffisance rénale survient à la suite de divers effets pathologiques..

La maladie n'est pas caractérisée par des différences entre les sexes, mais selon les statistiques, les symptômes de l'insuffisance rénale chez les femmes apparaissent beaucoup plus souvent. La différence très anatomique entre le système urogénital féminin et masculin est une condition préalable au développement de maladies rénales. Tout d'abord, il s'agit d'un urètre féminin plus court et plus large, le long duquel l'infection monte par le chemin ascendant sans entrave dans les structures rénales, formant des foyers d'inflammation en elles.

De vastes processus inflammatoires affectant les tissus du parenchyme (la membrane des reins), les calices rénaux et la structure tissulaire du bassin provoquent des perturbations dans les processus de filtration de l'urine et de son excrétion. À la suite de longs processus stagnants d'urine, une intoxication cellulaire et tissulaire étendue se développe. De multiples causes externes et internes du développement de la maladie déterminent la manifestation d'une symptomatologie particulière dans chaque cas.

Manifestations cliniques

L'insuffisance rénale peut survenir sous une forme aiguë ou chronique. De plus, les signes de la maladie dépendent de la gravité (stade) du processus pathologique. Le temps de transition de la forme aiguë à chronique est dû à l'état de santé général de la femme et à la capacité du corps à résister à l'effet infectieux.

L'insuffisance rénale aiguë (ARF) se développe avec une intoxication soudaine des tissus structurels des reins. Cela peut être dû à:

  • divers processus tumoraux dans l'organe lui-même et dans les glandes surrénales;
  • lésions tuberculeuses des reins;
  • dommages thermiques profonds de la peau;
  • effets radioactifs et certains médicaments;
  • processus hémorragiques massifs;
  • évolution chronique des maladies des voies urinaires;
  • compression des reins à la suite de blessures;
  • troubles du système hémostatique causés par la chirurgie;
  • pathologies rénales congénitales;
  • maladies endocriniennes;
  • processus de naissance difficile ou grossesse sévère.

Le résultat de l'intoxication se manifeste par une insuffisance rénale fonctionnelle dans les processus d'excrétion et de filtration, qui provoque un certain nombre de troubles pathologiques - l'accumulation de substances nocives dans le sang:

  • l'urée et ses composés azotés;
  • microflore pathogène;
  • augmentation des taux sanguins de créatinine;
  • glucose.

Signes d'insuffisance rénale chez une femme

La manifestation des symptômes de l'insuffisance rénale aiguë est due aux causes de l'insuffisance rénale aiguë et au stade de développement du processus pathologique.

  1. Les causes de nature prérénale (indépendamment de l'insuffisance rénale) provoquent le développement de la maladie en cas d'insuffisance cardiaque, de choc ou d'effondrement cardiovasculaire, d'arythmies sévères ou d'une diminution significative du flux sanguin vers les reins (par exemple, avec perte de sang).
  2. Le facteur rénal (la raison réside dans les troubles structurels du rein lui-même) est dû à la nécrose aiguë (mort) des tubules rénaux qui filtrent le sang. Que peut-il se produire sous l'influence de substances toxiques, de divers substituts, de médicaments et d'un manque de sang dans les reins. Parfois, cela peut être le résultat d'une maladie rénale inflammatoire aiguë..
  3. Le facteur postrénal (obstructif) provoque le développement d'une insuffisance rénale aiguë au milieu d'une perméabilité vasculaire diminuée (occlusion), par exemple, une obstruction bilatérale aiguë des uretères.

Étapes des symptômes

L'apparition de la maladie (stade 1) se manifeste par des migraines sévères, des frissons, des douleurs musculaires et de la fièvre, si la cause est due à un effet infectieux. Des signes de troubles fonctionnels du tractus gastro-intestinal sous forme de nausées, de vomissements et de diarrhée apparaissent après une heure. L'effet toxique des substances toxiques s'exprime par le jaunissement de la peau, les signes d'anémie et les tremblements des extrémités.

Le développement de la maladie se manifeste par une augmentation rapide des symptômes:

  • Une manifestation de confusion, qui est remplacée par un évanouissement profond;
  • Il y a une transpiration accrue (sueur froide sur le front);
  • Signes de pulsation filamenteuse;
  • Une manifestation caractéristique de l'hypertension artérielle avec un abaissement alternatif de l'enfer aux limites critiques.

Dans le cas d'une lésion infectieuse des organes du système urinaire, des douleurs apparaissent dans la région lombaire, des problèmes dans le processus de miction et la présence d'inclusions sanglantes dans l'urine.

La prochaine étape de développement (2e) est caractérisée par une diminution de la quantité d'urine libérée, ou un arrêt complet de son allocation. Il y a une perte de conscience et le développement du coma. Les processus œdémateux dans le tissu sous-cutané augmentent considérablement le poids du patient. Un œdème cérébral et pulmonaire peut survenir..

Les signes du stade terminal de l'insuffisance rénale aiguë apparaissent avec un traitement inadéquat de la maladie ou son absence complète. Les symptômes sont exprimés:

  • L'apparition dans la bouche d'une grande quantité de crachats moussants;
  • La manifestation d'hémorragies sous-cutanées et internes;
  • Conditions syncopales (évanouissement);
  • Crampes fréquentes dans les muscles du mollet;
  • Troubles cardiovasculaires.

A ce stade de la maladie, il n'est plus possible d'aider le patient.

L'insuffisance rénale chronique

En fait, une forme chronique d'insuffisance rénale est un syndrome d'insuffisance irréversible de la fonction rénale. La maladie progresse lentement, les symptômes cliniques ne sont pas prononcés, donc une visite chez le médecin, en règle générale, est reportée jusqu'à des temps meilleurs.

Pendant ce temps, le nombre de néphrons participant activement à la filtration diminue chaque jour. La connexion par les reins de néphrons non impliqués dans le travail ne donne qu'un effet temporaire, car ils s'effondrent également avec le temps. En conséquence, la dernière étape du processus chronique s'exprime par la ride du rein et la perte complète de ses capacités fonctionnelles..

Au stade initial de la maladie, les symptômes peuvent être complètement absents. Leur manifestation douloureuse s'observe parallèlement à la destruction des néphrons rénaux et aux processus de leur déformation

  • La violation de la miction provoque une déshydratation. Le volume de formation d'urine double comme réglé. Le nombre de voyages aux toilettes augmente la nuit. L'aggravation de la pathologie réduit la fréquence des mictions. La couleur de l'urine devient presque brune et elle sent mauvais.
  • Les femmes sont affaiblies et léthargiques, la bouche est constamment sèche et l'amertume est ressentie, elles sont sujettes à la fatigue et à l'insomnie.
  • Les troubles digestifs se manifestent par des signes d'intoxication - nausées débilitantes, vomissements fréquents, apparition de éructations acides et de ballonnements, diarrhée ou difficulté à déféquer.
  • Il y a des contractions constantes, des mains tremblantes.
  • Les violations des processus de coagulation sanguine provoquent l'apparition d'hémorragies dans tout le corps.
  • Dans les selles et l'urine impuretés sanglantes.

Thérapie thérapeutique et pronostic

Le traitement de l'insuffisance rénale commence par l'élimination de tous les troubles rénaux et la restauration de leurs propriétés fonctionnelles. L'utilisation de techniques de détoxification aide à nettoyer le sang des toxines et toxines nocives et à restaurer les processus d'urination normaux. Pour cela, des séances de cours d'hémodialyse, de plasmaphérèse, d'hémosorption.

La thérapie de désintoxication s'accompagne de médicaments qui rétablissent l'équilibre des processus métaboliques dans le corps. La liste des médicaments pour le traitement de l'insuffisance rénale comprend:

  1. Médicaments qui améliorent la circulation et la circulation du sang dans les reins. Par exemple - "Dopamine".
  2. Médicaments diurétiques qui contribuent à l'élimination active des produits métaboliques du corps, tels que "Gyrotiazide", "Trigrim", "Diacarba".
  3. En cas d'infection bactérienne, une antibiothérapie (jusqu'à 2 semaines) du groupe des céphalosparines est prescrite - Amoxiclav, Clorithromycine et autres médicaments.

Dans une clinique chronique d'insuffisance rénale, en plus des mesures visant à éliminer la cause profonde de la maladie, la thérapie vise à éliminer les processus pathologiques et à améliorer la santé des femmes.

  1. Aux signes d'anémie, des agents contenant du fer sont prescrits - «Sorbifer» ou «Fenyuls».
  2. Le problème des poches est résolu à l'aide de diurétiques naturels - frais de demi-plancher et oreilles d'oreille.
  3. Les pathologies intestinales sont éliminées par les médicaments du groupe antiacide, les probiotiques et en suivant un régime alimentaire approprié.

Avec un dernier stade progressif de la maladie, les procédures d'hémodialyse sont effectuées en permanence. S'il est impossible de restaurer les fonctions vitales du rein, l'hémodialyse devient une procédure à vie. Alternative à cela, seul un rein de donneur.

Dans le traitement de l'insuffisance rénale, l'alimentation joue un rôle important. Une nutrition équilibrée appropriée peut réduire considérablement la charge du rein, lui permettant de ne pas fonctionner pleinement. Dans le même temps, le bien-être des femmes peut être tout à fait normal, sans aucun changement particulier dans le rythme de vie habituel. Le principe de base de la formation d'un régime est:

  • Diminution des aliments protéinés dans l'alimentation;
  • Régime hypercalorique;
  • Périodes de déchargement de nourriture;
  • Une augmentation du régime alimentaire des plats de légumes et de fruits;
  • Contrôler la consommation de sel et de liquide.

L'insuffisance rénale chronique

L'insuffisance rénale chronique est une diminution des fonctions de filtration et d'excrétion des reins, due à la mort des néphrons et provoquée par une maladie chronique des organes.

L'extinction de la fonction rénale provoque une violation de la vie normale, à laquelle divers systèmes corporels réagissent avec des complications. En particulier, l'insuffisance rénale chronique, dont les symptômes peuvent inclure un malaise général, un gonflement, des nausées, des vomissements, une perte d'appétit, conduit éventuellement à une insuffisance cardiaque.

La maladie a quatre stades: latent, compensé, intermittent, terminal.

Ce que c'est?

L'insuffisance rénale chronique (IRC) est une violation irréversible des fonctions de filtration et d'excrétion des reins, jusqu'à leur cessation complète, en raison de la mort du tissu rénal. CRF a un cours progressif, dans les premiers stades, il se manifeste comme un malaise général. Avec une augmentation de l'insuffisance rénale chronique - symptômes graves d'intoxication: faiblesse, perte d'appétit, nausées, vomissements, enflure, peau - sèche, jaune pâle. Soudain, parfois à zéro, la diurèse diminue.

Aux stades ultérieurs, une insuffisance cardiaque, une tendance aux saignements, un œdème pulmonaire, une encéphalopathie, un coma urémique se développent. Montrant une hémodialyse et une greffe de rein.

Classification

Il existe une classification de l'insuffisance rénale chronique par rapport au stade de l'évolution des symptômes:

  1. Latent - les signes n'apparaissent pratiquement pas. Une personne peut se sentir un peu fatiguée. Très souvent, il est déterminé dans le diagnostic d'un problème complètement différent, pour le diagnostic duquel des tests sanguins ou urinaires ont été effectués;
  2. Compensé - la quantité d'urine excrétée augmente (plus de deux litres par jour), il y a un léger gonflement le matin;
  3. Intermittent - une fatigue intense inquiète une personne, ainsi que la bouche sèche. Une faiblesse musculaire apparaît;
  4. Terminal - un changement brusque de l'humeur du patient, l'immunité est réduite. Il y a une violation du travail et d'autres organes internes, parmi lesquels le cœur et les poumons. Mais le stade le plus clairement terminal de l'insuffisance rénale chronique est caractérisé par un signe tel que l'apparition d'une odeur d'urine de la cavité buccale de la victime.

Raisons du développement

Le développement d'une insuffisance rénale chronique est précédé de facteurs plus graves que l'abus de sel ou l'hypothermie banale. Les principales causes de l'apparition sont une maladie des voies urinaires existante. Mais dans certains cas cliniques, une infection présente dans le corps humain peut ne pas être associée aux reins, malgré le fait qu'elle affecte finalement cet organe apparié. Ensuite, le CRF est défini comme une maladie secondaire..

Maladies entraînant une insuffisance rénale:

  1. Glomérulonéphrite (en particulier sous forme chronique). Le processus inflammatoire recouvre l'appareil glomérulaire des reins.
  2. Polykystique La formation de plusieurs vésicules à l'intérieur des reins - kystes.
  3. Pyélonéphrite. Inflammation du parenchyme rénal d'origine bactérienne.
  4. Présence de malformations congénitales ou acquises (post-traumatiques).
  5. Néphrolithiase La présence de dépôts pierreux multiples ou uniques à l'intérieur des reins - calculs.

La maladie se développe dans le contexte de telles infections et conditions:

  1. Diabète sucré de type insulino-dépendant.
  2. Dommages au tissu conjonctif (vascularite, polyarthrite).
  3. Hépatite virale B, C.
  4. Paludisme.
  5. Diathèse d'acide urique.
  6. Augmentation de la pression artérielle (hypertension).

De plus, le développement de l'insuffisance rénale chronique prédispose à une intoxication régulière avec des médicaments (par exemple, une prise de médicaments non contrôlée et chaotique), des produits chimiques (travail dans l'industrie de la peinture et du vernis).

Symptômes

Les symptômes de l'insuffisance rénale chronique sont les suivants:

  1. Apparition des patients. Il n'y aura pratiquement pas de signes externes caractéristiques jusqu'au moment où il y a une diminution prononcée de la filtration glomérulaire des organes. Il sera alors possible de visualiser les violations suivantes:
    • La pâleur de la peau due à l'anémie, qui augmente progressivement. Les violations de l'équilibre eau-électrolyte entraînent une sécheresse accrue de la peau. Pour la même raison, la peau perd de son élasticité, il est possible d'acquérir une couleur ictérique;
    • Les hématomes sous-cutanés commencent souvent à se produire. Des ecchymoses apparaissent sans blessure ni blessure préalable;
    • Il y a des rayures sur la peau des patients, qui sont causées par de fortes démangeaisons douloureuses;
    • Le visage devient très enflé. L'œdème se propage aux extrémités, à l'estomac;
    • Le tonus musculaire diminue, ils deviennent flasques, ce qui affecte leur fonctionnalité. Cela affecte négativement la capacité de la personne à travailler. Les contractions musculaires et les crampes sur fond de conscience claire s'expliquent par une baisse du taux de calcium dans le sang;
    • La peau reste sèche même lorsque le patient éprouve une excitation ou un stress sévère..
  2. Violations du système nerveux. Les patients deviennent léthargiques, dorment mal la nuit et se sentent fatigués et dépassés pendant la journée. Les fonctions cognitives souffrent, en premier lieu - la mémoire et l'attention. La capacité d'apprendre et de percevoir les informations se détériore. Souvent, les patients se plaignent d'un rhume dans les membres, d'une sensation de picotement et de «chair de poule». Cela est dû à un trouble du système nerveux périphérique. Au fur et à mesure que le processus pathologique progresse, des troubles moteurs des membres supérieurs et inférieurs sont observés.
  3. Système urinaire. Le volume d'urine dans les premiers stades de développement de la maladie augmente et le patient va souvent aux toilettes la nuit. Avec le développement de l'insuffisance, le volume d'urine excrété diminue, l'œdème continue d'augmenter, une anurie complète est possible.
  4. Violations de l'équilibre eau-sel. La glande thyroïde commence à produire de l'hormone parathyroïdienne en grand volume. En conséquence, les niveaux de phosphore augmentent et les niveaux de calcium baissent. Cela provoque des fractures spontanées fréquentes dues au ramollissement du tissu osseux..
    • Il y a une soif constante, la bouche du patient est sèche;
    • Avec une forte augmentation de l'endroit, il y a un assombrissement des yeux, une faiblesse musculaire. Cela est dû à la lixiviation du sodium du corps;
    • Dans le contexte d'un excès de potassium dans le sang, la paralysie musculaire augmente;
    • Insuffisance respiratoire possible;
    • L'équilibre eau-sel est essentiel au fonctionnement de l'organisme dans son ensemble. Les échecs peuvent entraîner de graves problèmes dans le travail du cœur, jusqu'à son arrêt.
  5. Déséquilibre de l'azote. Si le débit de filtration glomérulaire chute en dessous de 40 ml par minute, le patient présente des signes d'entérocolite. Dans le contexte d'une augmentation du niveau d'urée et d'acide urique dans le sang, ainsi que d'une augmentation de la créatinine, une odeur d'ammoniac émanera de la bouche du patient, des lésions articulaires commenceront à se développer.
  6. Manifestations du système cardiovasculaire. La fonction de l'hématopoïèse souffre, qui se traduit par une anémie, une léthargie, une fatigue et une faiblesse accrues.
    • Une péricardite et une myocardite se développent;
    • La pression artérielle augmente;
    • Il y a des douleurs au cœur de nature terne et douloureuse, l'essoufflement augmente, la fréquence cardiaque est perturbée;
    • L'insuffisance cardiaque aiguë est une complication de l'insuffisance rénale et peut provoquer la mort d'un patient.

À un stade avancé de développement de l'insuffisance rénale, un poumon urémique se développe. L'œdème interstitiel se développe, une infection bactérienne est associée, ce qui est associé à une diminution de l'immunité.

Quant au système digestif, son travail est perturbé. L'appétit disparaît, des nausées et des vomissements peuvent survenir. Souvent, les glandes salivaires et la muqueuse de la cavité buccale réagissent avec une inflammation. Parfois, les patients atteignent le stade d'anorexie en raison de leur aversion pour la nourriture. L'urémie provoque des ulcères gastriques et intestinaux, qui peuvent être compliqués par des saignements. L'hépatite aiguë accompagne souvent l'urémie.

Insuffisance rénale pendant la grossesse

Même une grossesse physiologique augmente considérablement le fardeau des reins. Avec la maladie rénale chronique, la grossesse aggrave le cours de la pathologie et peut contribuer à sa progression rapide. Cela est dû au fait que:

  • pendant la grossesse, l'augmentation du débit sanguin rénal stimule la surcharge des glomérules rénaux et la mort de certains d'entre eux,
  • la détérioration des conditions d'absorption inverse dans les tubules du rein de sels conduit à la perte de volumes élevés de protéines, toxiques pour le tissu rénal,
  • l'augmentation du système de coagulation sanguine contribue à la formation de petits caillots sanguins dans les capillaires des reins,
  • l'aggravation de l'hypertension pendant la grossesse contribue à la nécrose glomérulaire.

Plus la filtration dans les reins est mauvaise et plus le nombre de créatinine est élevé, plus les conditions de début de grossesse et de gestation sont défavorables. Une femme enceinte souffrant d'insuffisance rénale chronique et son fœtus attendent un certain nombre de complications de la grossesse:

  • Hypertension artérielle
  • Syndrome néphrotique avec œdème
  • Prééclampsie et éclampsie
  • Anémie sévère
  • Insuffisance fœto-placentaire et hypoxie fœtale
  • Retards et malformations du fœtus
  • Fausse couche et naissance prématurée
  • Maladies infectieuses du système urinaire d'une femme enceinte

Les néphrologues et les obstétriciens-gynécologues sont impliqués dans le choix de l'opportunité d'une grossesse chez chaque patiente en insuffisance rénale chronique. Dans ce cas, il est nécessaire d'évaluer les risques pour la patiente et le fœtus et de les corréler avec les risques que la progression de l'insuffisance rénale chronique diminue chaque année la probabilité d'une nouvelle grossesse et sa résolution réussie.

Dommages aux organes et systèmes dans l'insuffisance rénale chronique

  1. Changements dans le tube digestif. Pendant les premières phases, l'appétit diminue souvent et la bouche s'assèche. Au fil du temps, une stomatite se produit, des nausées constantes, se terminant par des vomissements, des rots fréquents. Une muqueuse irritée entraîne des manifestations d'entérocolite, de gastrite atrophique. En conséquence, les ulcères superficiels de l'intestin et de l'estomac provoquent souvent des saignements.
  2. Le sang change. L'insuffisance rénale chronique entraîne une diminution des taux d'hémoglobine. L'hémopoïèse est inhibée, l'espérance de vie des globules rouges est réduite. Il peut également y avoir une détérioration de la coagulabilité sanguine, une diminution du taux de prothrombine et une thrombocytopénie..
  3. La réaction du cœur et des poumons. Chez la plupart des patients, une hypertension, une myocardite, une péricardite peuvent être observées. Une insuffisance cardiaque congestive se produit et, dans le cas avancé, une pneumonie urémique.
  4. Problèmes avec le système musculo-squelettique. Dans l'insuffisance rénale chronique, diverses formes d'ostéodystrophie se produisent souvent: ostéoporose, ostéite fibreuse, ostéosclérose, ostéomalacie. Les maladies peuvent se manifester par de l'arthrite, une compression des vertèbres, des fractures inattendues, des déformations squelettiques, des douleurs musculaires donnant aux os.
  5. Complications du système nerveux. Dans les premiers stades du système nerveux central, des changements tels que des troubles du sommeil, des problèmes de concentration de l'attention peuvent survenir, une confusion dans l'esprit, des réactions inhibées sont possibles, des hallucinations commencent dans les cas difficiles et le patient s'extasie. Une polyneuropathie périphérique est également observée..
  6. Changements dans le système immunitaire. L'insuffisance rénale chronique s'accompagne souvent d'une lymphocytopénie. En raison de l'inhibition des défenses de l'organisme, diverses complications purulentes-septiques se développent.

Complications et conséquences

Au fil du temps, l'insuffisance rénale chronique affecte presque tous les organes humains. Les complications potentielles de l'insuffisance rénale chronique comprennent:

  1. Faiblesse osseuse, fractures fréquentes.
  2. Maladies cardiaques et vasculaires.
  3. Baisse de la libido et de l'impuissance.
  4. Péricardite, inflammation du péricarde.
  5. Complications de grossesse qui présentent un risque pour la mère et le fœtus.
  6. Rétention hydrique, ce qui entraîne un gonflement des bras et des jambes, une augmentation de la pression artérielle et une accumulation de liquide dans les poumons.
  7. Augmentation soudaine du potassium sanguin (hyperkaliémie), qui peut interférer avec la fonction cardiaque normale.
  8. Dommages au système nerveux central, qui se manifestent par un changement de personnalité, une diminution de l'intelligence, des convulsions.
  9. Détérioration de la réponse immunitaire, ce qui rend le corps du patient plus sensible aux infections.
  10. Réduire le nombre de globules rouges (anémie).
  11. Lésions rénales irréversibles nécessitant une dialyse ou une transplantation à vie.

Diagnostique

Le diagnostic d'insuffisance rénale chronique débute par une visite au cabinet d'un néphrologue, qui procédera à un examen, établira son anamnèse et prescrira un plan d'examen:

  • étude en laboratoire de la composition de l'urine, en présence d'insuffisance rénale chronique, détection de la présence de protéines (protéinurie), densité inférieure à la normale, parfois traces de globules rouges;
  • un test d'urine pour la quantité de protéine perdue en 24 heures est effectué afin d'évaluer les dommages aux reins, car la quantité de protéine libérée avec l'urine indique le degré de perforation des membranes, qui devrait normalement retenir la protéine et la renvoyer dans la circulation sanguine;
  • un test sanguin clinique (général) à n'importe quel stade, à l'exception du test isolé, révèle une ESR élevée, une faible hémoglobine (anémie);
  • la biochimie de la composition du sang à tous les stades, à l'exception de la latence et dans certains cas compensée, révèle une augmentation, en règle générale, de deux indicateurs: l'urée sanguine et la créatinine; avec protéinurie dans le sang, les protéines diminuent;
  • Le test de Reberg - une étude qui détermine le plus précisément le principal facteur d'efficacité des reins, à savoir le DFG;
  • Échographie - avec une insuffisance rénale chronique visualise une diminution de la taille des organes et du parenchyme;
  • La radiographie avec introduction de contraste est utilisée pour évaluer l'état des vaisseaux des reins, mais en pratique, elle est rarement utilisée en raison de la toxicité des médicaments.

Traitement de l'insuffisance rénale chronique

Chaque étape de l'insuffisance rénale implique des actions spécifiques.

  1. Au stade I, la maladie sous-jacente est traitée. Le soulagement d'une exacerbation du processus inflammatoire dans les reins réduit la gravité des phénomènes d'insuffisance rénale.
  2. Au stade II, parallèlement au traitement de la maladie sous-jacente, le taux de progression de l'insuffisance rénale est évalué et des médicaments sont utilisés pour réduire son taux. Il s'agit notamment de lespenephril et hofitol - ce sont des préparations à base de plantes, la dose et la fréquence d'administration sont prescrites par le médecin traitant.
  3. Au stade III, les complications possibles sont identifiées et traitées, des médicaments sont utilisés pour ralentir la progression de l'insuffisance rénale. Correction de l'hypertension artérielle, de l'anémie, des troubles du calcium et du phosphate, du traitement des complications infectieuses et cardiovasculaires.
  4. Au stade IV, préparer le patient à une thérapie de remplacement rénal
  5. et au stade V, une thérapie de remplacement rénal est effectuée.

La thérapie de remplacement rénal comprend l'hémodialyse et la dialyse péritonéale..

L'hémodialyse est une méthode extrahépatique de purification du sang, au cours de laquelle les substances toxiques sont éliminées du corps, et des perturbations normalisées dans l'équilibre hydrique et électrolytique. Cela se fait en filtrant le plasma sanguin à travers une membrane semi-perméable de l'appareil rénal artificiel. Le traitement avec hémodialyse d'entretien est effectué au moins 3 fois par semaine, avec une durée d'une séance d'au moins 4 heures.

Dialyse péritonéale. La cavité péritonéale d'une personne est bordée d'un péritoine, qui agit comme une membrane à travers laquelle l'eau et les substances dissoutes y pénètrent. Un cathéter spécial est inséré chirurgicalement dans la cavité abdominale à travers lequel la solution de dialyse pénètre dans la cavité abdominale. Un échange se produit entre la solution et le sang du patient, à la suite de quoi les substances nocives et l'excès d'eau sont éliminés. La solution est là pendant plusieurs heures, puis s'écoule. Cette procédure ne nécessite pas d'installations spéciales et peut être effectuée de manière indépendante par le patient à domicile, en voyage. Une fois par mois est examiné dans un centre de dialyse pour la surveillance. La dialyse est utilisée comme traitement de la période d'attente pour une transplantation rénale..

Tous les patients atteints d'insuffisance rénale chronique de stade V sont considérés comme candidats à une transplantation rénale..

Régime alimentaire et nutrition pour l'insuffisance rénale chronique

Pour réduire la manifestation des symptômes de la maladie, le médecin prescrira un programme nutritionnel spécial au patient. Un régime pour l'insuffisance rénale chronique implique de manger des aliments qui contiennent des graisses et des glucides. Les protéines d'origine animale sont strictement interdites, et les protéines végétales sont en quantités très limitées. L'utilisation de sel est complètement contre-indiquée.

Lors de l'élaboration d'un programme de nutrition pour un patient souffrant d'insuffisance rénale chronique, le médecin prend en compte de tels facteurs:

  • stade de la maladie;
  • taux de progression;
  • perte quotidienne de protéines avec diurèse;
  • état du phosphore, du calcium, ainsi que du métabolisme électrolytique de l'eau.

Afin de réduire la concentration de phosphore, les produits laitiers, le riz blanc, les légumineuses, les champignons et les muffins sont interdits. Si la tâche principale est de réguler l'équilibre du potassium, il est recommandé d'abandonner le contenu des fruits secs, du cacao, du chocolat, des bananes, du sarrasin et des pommes de terre dans l'alimentation.

La prévention

  1. Refusez l'alcool. Si vous buvez toujours de l'alcool, suivez la mesure. Les médecins occidentaux pensent que pour une femme en bonne santé de moins de 65 ans, la norme ne doit pas dépasser un verre et pour un homme en bonne santé - pas plus de deux verres par jour. L'alcool n'est généralement pas recommandé pour les personnes âgées, malades et enceintes.
  2. Suivez les instructions du médicament. Lorsque vous utilisez des médicaments, y compris l'aspirine, l'ibuprofène, le paracétamol, suivez les instructions du fabricant. La prise de fortes doses de médicaments peut endommager vos reins. Si vous souffrez déjà d'une maladie rénale, consultez votre médecin avant de prendre tout médicament..
  3. Maintenez une masse corporelle saine. Si vous avez des problèmes de surpoids, commencez à faire du sport et contrôlez votre alimentation. L'obésité augmente non seulement le risque de problèmes rénaux, mais contribue également au diabète, conduit à l'hypertension, réduit la durée et la qualité de vie..
  4. Renoncez aux cigarettes. Si vous fumez, consultez votre médecin au sujet des méthodes actuelles pour éliminer la dépendance à la nicotine. Pilules, patch de nicotine, psychothérapie et groupes de soutien peuvent vous aider à arrêter de fumer.
  5. Surveillez votre santé. N'exécutez pas de maladies infectieuses qui peuvent affecter vos reins au fil du temps..

Il est recommandé que les patients atteints de cette maladie visitent les stations: Truskavets, Zheleznovodsk, Yevpatoriya, les eaux minérales de Berezovsky et autres.

Prévoir

Le pronostic de la maladie dépend de la qualité de la thérapie, du stade de la maladie, de la présence de complications ou de maladies concomitantes.

Le pronostic ultérieur de la maladie dépend du patient lui-même: comment il mènera son mode de vie et respectera les recommandations médicales. Après que l'hémodialyse et la transplantation rénale ont commencé à être largement utilisées, les décès sont moins fréquents. Les méthodes de traitement modernes (engagées en néphrologie) aident à soulager ces syndromes et à prolonger la vie des patients atteints d'insuffisance rénale chronique jusqu'à 20 ans.