Principal

Tumeur

Pyéloectasie (droite, gauche, bilatérale) des reins - qu'est-ce que c'est, méthodes de traitement de la maladie

La pyélectasie rénale est une anomalie dans le développement d'un organe qui n'est pas considérée comme une maladie distincte. C'est plutôt l'un de ses symptômes. Elle se caractérise par l'expansion du bassin, ce qui conduit souvent à l'apparition de pyélonéphrite et d'autres pathologies graves.

Qu'est-ce que la pyéloectasie rénale?

L'apparition d'un symptôme indique une violation du fonctionnement des organes du système urinaire, dans laquelle le bassin est étiré et considérablement augmenté. Ce phénomène est affecté par les adultes et les jeunes enfants. Le plus souvent, les hommes en souffrent, car ils ont une structure spéciale du système génito-urinaire.

Les causes de la pyéloectasie peuvent être divisées en deux groupes:

CongénitalAcquis
Rétrécissement de la lumière et de l'urètreDéséquilibre hormonal
Maladies neurologiques dans lesquelles le processus de vidange est altéréInflammation des voies urinaires
Structure anormale des reins ou de l'urètreBlessures pelviennes
Le rétrécissement du prépuce du pénis, dans lequel il est impossible d'exposer complètement la têteTroubles endocriniens provoquant une augmentation de la quantité d'urine
Urètre pincéTumeurs génito-urinaires
Faiblesse de la paroi abdominalePathologies provoquant un rétrécissement de la lumière de l'urètre
Troubles circulatoiresInfections rénales

Chez les enfants, une pyéloectasie du rein gauche et droit est possible en présence des facteurs suivants:

  1. Anomalies du fœtus, accompagnées d'une pression sur le système urinaire.
  2. Sous-développement du système musculaire.
  3. Mictions fréquentes avec augmentation du volume d'urine.

Dans toutes ces situations, la pression dans le bassin et la vessie augmente fortement.

Formes de pyéloectasie

Pour chaque patient, la maladie évolue différemment, mais il y a toujours trois étapes dans son développement:

  • modérée - le bassin n'est pas beaucoup élargi et n'est pas dangereux pour le patient;
  • moyen - il est nécessaire d'être constamment surveillé par un médecin, de subir des recherches sur une machine à ultrasons;
  • sévère - peut être traité par chirurgie, sinon le rein peut cesser de fonctionner.

Les pyéloectasies modérées et modérées n'ont pas besoin de traitement, mais il est important d'être constamment surveillé par un urologue. Une forme grave implique une opération, car l'accumulation d'urine perturbe le travail de tous les organes urinaires - à cause de cela, l'hydronéphrose peut apparaître. Avec la progression de la maladie, non seulement le bassin, mais aussi les calices rénaux, l'uretère souffre. Chez l'adulte, une pyéloectasie bilatérale modérée est possible. Dans ce cas, deux organes sont immédiatement affectés, ce qui perturbe le travail de l'ensemble de l'organisme dans son ensemble.

Si l'urine s'accumule dans le corps, qui est ensuite jetée dans les reins, le développement de la pyéloectasie est inévitable. La forme congénitale survient chez le fœtus au cours du développement fœtal. Acquis - à un âge avancé, avec des dommages aux organes pelviens, une inflammation et des infections qui interfèrent avec le retrait normal de l'urine.

Selon l'emplacement, les types de pathologie suivants sont distingués:

  • pyéloectasie bilatérale - les deux bassins sont dilatés, des symptômes prononcés sont présents;
  • rein droit - un seul rein est endommagé, le second fonctionne pleinement;
  • rein gauche - l'expansion se produit à gauche, les signes d'anomalie peuvent être absents.

Les symptômes de la pyélectasie

La pathologie du côté gauche et du côté droit avec une gravité modérée à modérée est presque asymptomatique, ce qui complique le diagnostic.

Le plus souvent, la maladie entraîne des conséquences négatives: augmentation de la pression locale, fixation d'une infection secondaire et stagnation de l'urine. Tous ces processus se manifestent par les symptômes suivants:

  • une sensation de lourdeur, d'inconfort dans la région lombaire;
  • difficulté à uriner;
  • douleur lors de la vidange;
  • changement dans l'odeur et la couleur de l'urine.

Avec la pyéloectasie bilatérale, un tableau clinique plus prononcé est observé: la destruction des tissus rénaux, une violation de l'écoulement normal de l'urine, le processus inflammatoire dans les reins et leur perte de leurs fonctions. Chez l'homme, la pathologie est diagnostiquée beaucoup plus souvent que chez la femme. Souvent, il est détecté à un stade avancé, après l'apparition de complications négatives telles que la pyélonéphrite et l'insuffisance rénale. Tous se manifestent par un syndrome douloureux intense, des difficultés à uriner, une forte fièvre.

Si l'un de ces symptômes apparaît, consultez un médecin. Il procédera à un examen complet et prescrira un traitement. Il est très important d'établir la cause de l'anomalie et de prévenir d'éventuelles complications. Ce n'est que de cette manière qu'une récupération rapide peut être obtenue.

Conséquences possibles

Le principal danger de la pyéloectasie gauche et droite est une violation de la fonction qui assure la sortie d'urine. Si l'urine est retenue dans le corps, des substances nocives s'accumulent dans le sang. Si la pathologie est apparue depuis longtemps, l'atrophie et la mort du tissu rénal sont possibles. En conséquence, une insuffisance rénale se forme..

La pyélectasie provoquée par le développement d'une tumeur n'est pas moins dangereuse. Il est très important de détecter une formation maligne au premier stade et d'agir à temps. Lorsque le processus inflammatoire commence dans les reins, une transformation progressive des tissus fonctionnels en sclérose est possible. Lors de la formation de cicatrices et d'adhérences, la vessie est constamment dans un état comprimé. La pression du patient augmente et le bassin se dilate.

La pielectasie à gauche ou à droite peut déclencher le développement d'autres pathologies affectant le système urinaire:

  1. Ectopie - prolapsus de l'uretère.
  2. Pyélonéphrite, cystite - inflammation des organes génito-urinaires.
  3. Uréthrocèle - expansion des uretères due à la stagnation de l'urine.

Pieloectasia pendant la grossesse

Chez les femmes enceintes, le bassin se dilate en raison de la pression constante de l'utérus élargi sur les organes génito-urinaires. De plus, des perturbations hormonales peuvent en être la cause. Le plus souvent pendant la grossesse, une pyéloectasie du rein droit se produit. La pathologie est considérée comme «passagère», car elle peut disparaître après l'accouchement.

Lors du diagnostic d'une maladie, il est important de déterminer si elle se développe en raison d'une situation intéressante ou est apparue plus tôt. L'interruption de grossesse avec anomalies n'est pas pratiquée, mais s'il s'agit d'une forme chronique, complications possibles lors de l'accouchement.

Comment traiter la pathologie

Le traitement de la pyéloectasie rénale est prescrit par un médecin après un examen complet. Le schéma thérapeutique spécifique dépend du degré de dommage et de la localisation de l'anomalie. Les troubles existants du système génito-urinaire sont également pris en compte..

Thérapie médicamenteuse

Cette méthode convient aux patients chez qui la maladie est provoquée par une inflammation. Avec une pression élevée dans la vessie et d'autres organes, des antispasmodiques myotropes sont prescrits - ils contribuent à la relaxation musculaire. Avec la lithiase urinaire, on montre au patient des médicaments qui assurent l'écrasement et l'élimination ultérieure des pierres formées.

Si une pyéloectasie est détectée chez les nourrissons ou les jeunes enfants, vous pouvez adopter une attitude attentiste, mais vous rendre régulièrement à l'urologue pour une échographie. Il en va de même pour les adultes aux premiers stades de la maladie..

Lorsque les infections sont à l'origine de la pathologie, une antibiothérapie est nécessaire. Le patient se voit prescrire des antibiotiques, des immunostimulants, des complexes vitaminiques. Dans tous les cas, le traitement est complété par des probiotiques - ils restaurent et soutiennent la microflore intestinale.

Chirurgie

Si les méthodes conservatrices échouent, consultez un chirurgien. S'il recommande une opération, un diagnostic complet doit être fait, ce qui vous permet d'évaluer l'état général du patient et la fonctionnalité de l'ensemble du système urinaire.

Sans faute, l'opération est réalisée avec un rétrécissement de l'uretère et une augmentation significative du bassin.

Remèdes populaires

Avec la pyéloectasie, les patients sont autorisés à prendre les décoctions à base de plantes suivantes:

  1. Adonis, prêle des champs, avoine, ortie, busserole et feuilles de bouleau - tout mélanger, infuser dans un thermos et insister pendant douze heures. Remède prêt à l'emploi pour utiliser cinquante grammes jusqu'à quatre fois par jour.
  2. Pissenlit, genévrier, feuilles de bouleau - le médicament est préparé de la même manière.

Le traitement de phytopréparation ne doit pas être effectué plus de trois mois et uniquement sous la supervision d'un médecin.

Nutrition pour pyeloectasia

Pendant et après le traitement, le patient doit suivre un régime. Cela implique de réduire la quantité de protéines alimentaires et d'augmenter la quantité de glucides et de graisses. Vous devez également réduire la consommation de sel, de conservateurs, de plats frits et fumés, de chocolat et de confiseries. Ils doivent être remplacés par des viandes maigres et du poisson, des légumes et des fruits. Tous les produits sont de préférence cuits à la vapeur ou bouillis. Avec la pathologie bilatérale, il est important de surveiller la quantité de liquide consommée..

La prévention

Pour éviter une éventuelle expansion du bassin rénal, il est nécessaire de suivre des règles simples:

  • traiter en temps opportun les maladies affectant les organes génito-urinaires;
  • s'il y a des problèmes de miction, jetez une grande quantité d'eau;
  • pendant la grossesse, mener une vie active et consulter régulièrement un médecin;
  • lorsque le travail sédentaire fait périodiquement de la gymnastique, ce qui évitera la stagnation des reins;
  • éviter l'hypothermie.

Avec la pyéloectasie, le bassin augmente de taille, ce qui peut être dangereux pour la santé. Dans l'enfance, une gestion attentive et une surveillance constante sont recommandées. Chez l'adulte, les reins sont plus difficiles à récupérer, par conséquent, un traitement médicamenteux est nécessaire, et en l'absence de résultat positif, une intervention chirurgicale.

Qu'est-ce que la pyéloectasie rénale chez les hommes: causes, symptômes, traitement

La pielectasie n'est pas une maladie distincte - sa détection indique une violation de l'écoulement normal de l'urine en raison d'une anomalie du développement ou d'une infection. Les conditions pathologiques du système pyelocaliceal sont le principal facteur étiologique dans le développement de maladies aiguës et chroniques du système urinaire.

Chez les enfants et les adultes, la plus fréquente est la pyéloectasie des reins. Cette condition est à la fois héréditaire et acquise dans la nature. Souvent, la pyéloectasie rénale chez l'homme est diagnostiquée à l'âge adulte, car immédiatement après la naissance, cette déviation ne se manifeste pas toujours cliniquement.

1 À propos de la maladie

Cette maladie survient, en règle générale, en raison du retour de l'urine vers le rein ou en raison d'une violation de son écoulement du système rénal du bassin - une formation anatomique qui passe directement dans l'uretère. La fonction du bassin rénal est l'accumulation d'urine du calice rénal.

En fonction de la gravité, les formes suivantes de la maladie sont distinguées:

Puissance

La description

Aucun médicament n'est prescrit. Une surveillance dynamique supplémentaire est recommandée.

Un médicament est prescrit. Le schéma thérapeutique est déterminé par le médecin traitant sur la base d'un diagnostic approfondi. Surveillance dynamique des patients

Dans le contexte de la pharmacothérapie prolongée, la question de l'intervention chirurgicale est en train d'être résolue

1.1 Raisons

Classiquement, toutes les raisons pouvant conduire au développement de cette pathologie sont réparties dans les groupes suivants:

Groupe

La description

  • Processus infectieux.
  • Croissance tumorale.
  • Troubles hormonaux.

Ces anomalies peuvent entraîner une augmentation significative de l'urine excrétée.

En raison de dommages d'origine diverse (inflammation, traumatisme, etc.), il y a un rétrécissement de l'uretère, le développement de la lithiase urinaire

Anomalies du développement de l'uretère: son inflexion ou sa déviation

  • Infection intra-utérine du fœtus avec chlamydia, infections streptococciques et staphylococciques lorsque la mère est porteuse d'infections virales.
  • Malformations congénitales des reins.
  • Prématurité du fœtus

Pour la pyéloectasie chez l'adulte, des maladies telles que:

  • adénome de la prostate;
  • tumeurs des voies urinaires (vessie, uretère, etc.);
  • maladie de la lithiase urinaire;
  • blessures et leurs complications - rétrécissement cicatriciel de l'urètre.

1.2 Classification

La pectoectasie rénale est une expansion du système pyélocalicéal qui se produit à la suite d'un rétrécissement ou d'une obstruction le long des voies urinaires. La "congestion" qui en résulte conduit à une violation de l'écoulement d'urine. Les groupes suivants sont distingués en fonction de l'emplacement de l'obstacle:

  1. 1. L'obstruction est située dans la région de la vessie et de l'urètre.
  2. 2. La pression sur l'uretère est externe.
  3. 3. Blocage de la lumière urétérale directement.
  4. 4. Changements pathologiques dans la structure de la paroi de l'uretère.

Les types de pyélectasie suivants sont distingués en fonction du nombre de reins affectés:

Un type

La description

L'expansion s'est produite immédiatement dans les deux bassins. Le plus souvent diagnostiqué chez les enfants

Unilatéral (gauche et droite)

En raison de la pathologie unilatérale des parties supérieures du système urinaire, le bassin du rein droit ou gauche se dilate. Plus fréquent chez les adultes

1.3 Mécanisme de développement

La pielectasie est la première étape de l'hydronéphrose - une expansion progressive du calice et du bassin avec atrophie du parenchyme rénal. L'insuffisance rénale croissante entraîne une destruction inévitable du tissu rénal, dont la fonction la plus importante est la sécrétion et l'excrétion (excrétion) de l'urine.

Le processus de réabsorption - absorption inverse - se produit lors du passage de l'urine primaire des capsules du néphron dans les tubules du rein. À ce stade, l'urine primaire, qui produit environ 170 litres par jour, produit de l'urine secondaire, dont le volume est d'environ 1,5 litre. Ce mécanisme est vital - le fait est que l'urine primaire est très proche du plasma sanguin humain et est riche en substances précieuses pour le corps, dont la perte est un coup puissant pour le corps.

En raison d'une violation du fonctionnement normal du rein, le processus de réabsorption ralentit et le taux de sécrétion augmente, ce qui conduit à la stagnation de l'urine et à l'expansion des voies urinaires supérieures.

Le stade initial de la pyéloectasie est caractérisé par une hypertrophie de la couche musculaire du complexe pyélocalicéal. Bientôt, sous la pression de l'urine, les parois s'amincissent et le tissu rénal s'atrophie progressivement. En raison de la malnutrition et du métabolisme tissulaire, la moelle des reins s'atrophie d'abord, puis la corticale.

Après 6-8 semaines, à travers les larmes qui en résultent, l'urine pénètre dans l'espace périnéphrique, dans la lymphe et la circulation sanguine. Les complications les plus dangereuses de cette pathologie sont l'hydronéphrose, l'insuffisance rénale, la pyélonéphrite, l'hypertension artérielle.

1.4 Pyélectasie chez le fœtus et l'enfant

La pieloectasie chez les enfants survient souvent avant même la naissance, et les garçons sont les plus sujets à la forme congénitale de l'état pathologique. En raison d'une altération de l'écoulement d'urine, les reins sont soumis à une compression ou à une autre déformation, ce qui entraîne une violation de leur activité fonctionnelle.

Chez les enfants, les facteurs suivants jouent le plus grand rôle dans la survenue de pyéloectasie:

  • prédisposition génétique;
  • compression de l'uretère due à des anomalies dans la formation des organes;
  • organisation atypique de la valve de la jonction urétéropelvienne, ce qui peut entraîner une courbure de l'uretère;
  • prématurité;
  • dysfonctionnement neurogène;
  • maladies graves des reins et d'autres organes du système urinaire chez la mère pendant la grossesse;
  • toxicose tardive (éclampsie et prééclampsie).

2 Tableau clinique

Les symptômes de la maladie chez l'enfant sont souvent absents jusqu'à la fixation d'un facteur dommageable (processus infectieux et inflammatoire, traumatisme, etc.). Les signes cliniques surviennent à l'âge adulte. Les enfants atteints d'une pathologie congénitale diagnostiquée sont observés par un pédiatre pour prévenir le développement de problèmes de santé graves.

Chez l'adulte, la maladie se manifeste à l'âge de 25 à 40 ans. Le plus souvent, cette condition pathologique est diagnostiquée chez la femme que chez l'homme (environ 1,5 fois plus souvent).

2.1 Chez l'adulte

Les manifestations de la pyéloectasie sont non spécifiques, les symptômes suivants sont les plus répandus:

Symptôme

La description

Dans la région lombaire à droite ou à gauche, des douleurs douloureuses périodiques ou constantes surviennent souvent. Avant le début de la douleur, les patients notent une diminution de l'excrétion urinaire, et après leur soulagement, une augmentation du débit urinaire

Augmentation de la température corporelle

Dans le cas de la fixation d'agents pathogènes infectieux, une fièvre se produit, accompagnée d'une augmentation de la température corporelle à des nombres subfébriles et (37 ° C) et fébriles (38 ° C), des nausées et des vomissements

Avec le développement de l'hydronéphrose, les reins hypertrophiés peuvent être palpés dans l'hypochondre

L'apparition de sang dans l'urine

Il est observé avec des dommages aux parois des voies génito-urinaires

L'empoisonnement du corps par des produits métaboliques se manifeste par l'apparition de faiblesse, de vertiges, d'une diminution de la concentration et de la capacité de travail, d'une augmentation de la transpiration, de nausées et de vomissements

Hypertension artérielle

Étant donné que le rein est un organe impliqué dans la régulation de la pression artérielle, il y a une augmentation de la pression artérielle

2.2 Chez les enfants

Chez les nourrissons, cette condition pathologique survient souvent de manière latente et n'est diagnostiquée qu'après une échographie (échographie). Avec la progression du processus, les symptômes suivants sont observés:

  • aggravation de l'état général: le bébé pleure, l'appétit est réduit;
  • augmentation de la température corporelle;
  • des picotements dans l'abdomen, des douleurs dans la région lombaire;
  • troubles dyspeptiques: nausées, vomissements, diarrhée.

Comme le nouveau-né est incapable de se plaindre de lui-même, les parents de l'enfant peuvent remarquer leur apparence en modifiant le comportement du bébé: dans ce cas, l'enfant devient en larmes, de mauvaise humeur, refuse de manger, etc..

Avec la progression de la pyéloectasie, il y a une possibilité d'apparition plus fréquente de pyélonéphrite et d'autres maladies rénales inflammatoires par rapport aux enfants en bonne santé. Dans le cas où une autre maladie du système urinaire, par exemple, la lithiase urinaire, joue un rôle dans l'apparition et le développement de la pyéloectasie, les manifestations associées à cette maladie apparaissent au premier plan dans le tableau clinique.

3 Quel est l'état pathologique dangereux chez les enfants?

Il existe des normes individuelles liées à l'âge de l'enfant, à l'expansion du bassin, dont l'excès indique le plus souvent précisément une pyéloectasie:

Âge

La taille

Foetus jusqu'à 32 semaines

Foetus jusqu'à 36 semaines

Les facteurs étiologiques qui peuvent entraîner l'expansion des frontières du bassin rénal sont en eux-mêmes dangereux pour la santé de l'enfant. Les processus inflammatoires du rein peuvent nuire à sa structure en raison de la sclérose - un processus dans lequel les cellules normales sont remplacées par du tissu conjonctif, incapables de remplir leurs fonctions.

Une obstruction permanente à l'écoulement de l'urine entraîne une compression du rein, une altération du fonctionnement, une malnutrition et, par conséquent, provoque une atrophie tissulaire. En conséquence, le processus se termine avec la mort de l'organe.

En cas de suspicion de pyéloectasie, le médecin traitant prescrit un examen urologique complet afin de déterminer l'étiologie et la gravité de la maladie. Après avoir analysé les données, le médecin détermine la forme de la maladie et prescrit également un traitement efficace.

Les périodes d'âge les plus critiques pour l'apparition de cette pathologie sont:

Période

La description

Période de croissance intensive

Elle se caractérise par des changements hormonaux prononcés.

On pense que la pyéloectasie chez les enfants peut passer de manière indépendante même sans traitement. Néanmoins, lors de la détermination de cette pathologie, l'enfant est enregistré et observé par des spécialistes, un pédiatre et un urologue pendant plusieurs années. De telles tactiques peuvent empêcher le développement de complications graves..

4 Diagnostic et traitement

Sur la base des données obtenues auprès du patient, le médecin traitant prescrit une gamme de méthodes d'examen supplémentaires. L'échographie (échographie) des reins est l'une des méthodes les plus simples, mais en même temps les plus informatives. Les échos de la pyéloectasie sont:

  • une augmentation de la taille du rein, de ses cupules et de son bassin;
  • diminution de l'épaisseur du parenchyme rénal;
  • détection de pierres dans la vessie et les zones au-dessus.

En plus de cela, une analyse d'urine périodique est effectuée (analyse générale et biochimique, selon Zimnitsky, Nechiporenko, etc.).

Avec la pyéloectasie lors d'une échographie, les phénomènes suivants peuvent être détectés:

Nom

La description

Image

Extension de type uretère avec un kyste avec son extension dans la lumière de la vessie

Retour urinaire de la vessie vers les uretères

Expansion pathologique des cavités collectrices du rein et violation associée de ses fonctions

En contournant la vessie, l'un ou les deux uretères se jettent dans l'urètre

En plus de l'échographie, les méthodes suivantes ont trouvé leur application dans le diagnostic de cette condition:

  • cystographie;
  • urographie;
  • tomodensitométrie (TDM) des reins.

Si une pyéloectasie est détectée, un traitement médicamenteux n'est pas prescrit dans tous les cas. Si le processus pathologique est asymptomatique, il est nécessaire de respecter les règles suivantes:

  1. 1. subir régulièrement des examens médicaux, suivre les recommandations du médecin traitant.
  2. 2. Rationalisez votre alimentation.
  3. 3. Respectez les règles d'hygiène personnelle.
  4. 4. Participer activement à la prévention du développement de maladies infectieuses et inflammatoires du système génito-urinaire.

En cas de progression de la pathologie, un traitement médicamenteux est prescrit, dont le but est d'assurer un écoulement adéquat de l'urine et d'arrêter les processus inflammatoires qui se sont produits. Si l'urolithiase a provoqué une pyeloectasie, un régime spécial est indiqué pour empêcher la croissance des calculs et un traitement conservateur ou chirurgical approprié..

Un traitement spécifique peut être prescrit exclusivement par un spécialiste. L'automédication avec des remèdes populaires est non seulement inefficace, mais aussi extrêmement dangereuse pour la santé.

Le processus pathologique est éliminé en agissant sur la cause profonde. Compte tenu de la nature congénitale de la pyéloectasie, une intervention chirurgicale est indiquée. Lors du rétrécissement de l'uretère, la technique d'endoprothèse a été largement utilisée - introduisant un échafaudage spécial dans la zone rétrécie.

En cas de lithiase urinaire, le traitement doit viser à écraser les pierres et à les retirer. Les médecins ne recherchent un traitement chirurgical qu'en l'absence de l'effet des méthodes de thérapie conservatrices.

La prévention des maladies du système génito-urinaire est le traitement rapide des processus infectieux et inflammatoires, le respect rigoureux de toutes les recommandations et prescriptions d'un spécialiste. Pour la période de traitement, la quantité de liquide consommée doit être limitée, pendant la grossesse, il est nécessaire de s'inscrire et d'effectuer tous les examens programmés à temps.

Pectoectasie rénale - quels sont-ils, symptômes et traitement

La pieloectasie est une dilatation (expansion) pathologique du bassin rénal, ce qui rend difficile l'évacuation de l'urine du rein.

Formulaires et types

L'étirement excessif du bassin rénal peut être de trois degrés. Pour les degrés légers à modérés, un suivi systématique par un spécialiste et une échographie des voies urinaires sont recommandés. Un degré sévère nécessite un traitement chirurgical.

Selon le moment de l'occurrence, la pyéloectasie congénitale et acquise est isolée. De plus, le processus peut être unilatéral, dans lequel un rein est affecté, et bilatéral, tandis que l'expansion du bassin est observée dans les deux reins.

Péloectasie rénale CIM-10

Avec code de pyeloectasie congénitale selon la CIM-10 Q 62.

Avec une pathologie acquise, en fonction de la cause de l'expansion du bassin, codes selon la CIM-10 N20-N39.

Qui arrive

La pyélectasie rénale est une maladie infantile courante. Chez l'adulte, il survient principalement entre 20 et 40 ans. Les femmes tombent malades une fois et demie plus souvent que les hommes.

Pieloectasia chez les enfants

La pieloectasie peut être diagnostiquée déjà au stade du développement intra-utérin. Pendant la grossesse, dans un cas sur quarante, une augmentation du bassin est notée. Un signe d'expansion est considéré comme ayant une taille supérieure à 4 mm. Lors de l'établissement d'un diagnostic, une surveillance échographique doit être effectuée tout au long de la grossesse.

L'expansion modérée du bassin rénal est considérée comme la norme pour de nombreux enfants et n'entraîne pas toujours le développement de problèmes de santé, mais elle provoque la prudence et est une indication pour des observations régulières.

La pyélectase survient souvent chez les garçons et a une prédisposition héréditaire. Il existe une relation définie entre l'expansion du bassin et le syndrome de Down. Pour exclure une anomalie chromosomique chez le fœtus, l'amniocentèse est indiquée..

Pioélectasie chez la femme enceinte

La croissance utérine pendant la grossesse entraîne une compression des uretères et une rétention urinaire dans le rein. L'expansion du bassin disparaît souvent après l'accouchement, mais il existe un risque de développer des maladies graves: éclampsie, prééclampsie, urolithiase, pyélonéphrite, hydronéphrose.

Tout au long de la grossesse, une femme doit subir une échographie régulière des voies urinaires pour établir un diagnostic rapide et prévenir le développement de complications.

Les raisons

Obstacles dans l'urètre et la vessie:

  • Pierres, tumeurs, diverticules, corps étrangers de l'urètre et de la vessie.
  • Valves, rétrécissements urétraux.
  • BPH.
  • Troubles neurogènes de la vessie.

Compression urétérale externe:

  • Cystite.
  • Ganglions lymphatiques hypertrophiés.
  • Lésions inflammatoires de l'espace rétropéritonéal.
  • Une maladie intestinale.
  • Vaisseau rénal supplémentaire pouvant comprimer l'uretère.

Position et évolution anormales de l'uretère:

  • Anomalie de l'uretère.
  • Rétrécissement du segment urétéropelvien et de l'uretère.
  • Diminution du tonus urétéral.

Symptômes

Au stade initial, la pyéloectasie peut ne pas se manifester. Il n'y a pas de troubles de la miction.

Avec la progression du processus, en particulier avec des dommages bilatéraux, il y a des douleurs dans la région lombaire, l'abdomen, il est possible de réduire la miction, l'augmentation de la température. L'aggravation du processus conduit à une atrophie (diminution de la taille) du rein et au développement d'une insuffisance rénale.

Diagnostique

Le diagnostic est basé sur les plaintes, les méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales.

Les plaintes possibles incluent des douleurs dans la région lombaire, de la fièvre, une décoloration de l'urine ou une modification de la fréquence des mictions. Cependant, au début de la maladie, les plaintes peuvent ne pas être.

Examen échographique des reins, de la vessie, de la prostate

L'échographie des reins détermine leur taille, l'épaisseur du parenchyme, la dilatation du bassin (normale jusqu'à 4 mm), la présence de calculs, l'expansion de l'uretère. La présence de formations volumétriques dans la vessie, l'urine résiduelle est déterminée. Dans la prostate, la taille, la présence de nœuds, les foyers de compactage sont évalués.

Urographie excrétoire

Avec cette méthode d'examen, un contraste spécial est introduit dans la veine, qui est excrété par les reins. Au bout de quelques minutes, une série de radiographies est réalisée, sur laquelle il est possible de déterminer la dilatation du système pyélo-local et la longueur de la zone rétrécie. S'il y a un blocage dans l'uretère, son niveau est déterminé.

Cystographie rétrograde

Le contraste est introduit dans la vessie par un cathéter, après quoi une radiographie est prise. La méthode permet d'identifier les maladies de la vessie, la présence de reflux.

Les méthodes supplémentaires comprennent la numération formule sanguine générale, la dopplerographie, la TDM, l'IRM.

Traitement

Le principal objectif du traitement de la pyéloectasie est d'éliminer la cause de celle-ci..

Chez les enfants, la tactique est plutôt attendue. Une surveillance continue et une échographie doivent être effectuées tous les trimestres. Dans ce cas, des médicaments sont prescrits pour améliorer la contractilité des reins et les processus inflammatoires dans les organes du système urinaire sont évités. Avec une augmentation des symptômes cliniques et biologiques, un traitement chirurgical est indiqué.

Si l'obstruction des voies urinaires est devenue la cause de l'expansion du bassin, il est nécessaire d'éliminer le blocage et de rétablir le flux d'urine. La préférence est donnée aux opérations de préservation d'organes..

Lors du rétrécissement des voies urinaires supérieures, les types d'opérations suivants sont effectués:

  • Chirurgie plastique reconstructive ouverte (une anastomose est appliquée entre l'uretère et le bassin rénal, tandis que la zone rétrécie peut être enlevée ou préservée)
  • Opérations endourologiques (utilisation de bougie, dilatation en ballon des zones rétrécies)
  • Chirurgie plastique laparoscopique.

    En présence d'un vaisseau rénal supplémentaire, plusieurs méthodes de traitement sont possibles:

    • Après isolement du vaisseau supplémentaire, toute la partie rétrécie du segment pelviourethral est excisée et une nouvelle anastomose se forme au-dessus des vaisseaux,
    • Initialement, le vaisseau accessoire est ligaturé, transecté, puis une chirurgie plastique segmentaire est effectuée.,
    • Avec un fonctionnement satisfaisant du segment pelviourethral, ​​le vaisseau supplémentaire est sécrété et fixé à la fibre périnéphrique.

    Si la cause de la pyeloectasie est l'urolithiase. Les options de traitement possibles sont:

    • Thérapie litholytique (dissolution des calculs urinaires) avec des médicaments (blemaren, cyston)
    • Réalisation de lithotripsie (écrasement de pierres)
    • Mise en place d'un stent dans l'uretère pour améliorer l'écoulement de l'urine,
    • Traitement chirurgical.

    En présence de maladies inflammatoires des voies urinaires, des uroseptiques, des médicaments antibactériens sont administrés.

    Pyélectasie

    Qu'est-ce que la pyéloectasie rénale?

    La pieloectasie est une affection pathologique accompagnée d'une hypertrophie du bassin rénal due à une importante accumulation de liquide. Le bassin rénal est une sorte de «réservoir» où l'urine s'accumule avant de passer à travers les uretères dans la vessie. En fait, la pyéloectasie est un symptôme d'une altération de la fonction rénale causée par une modification de l'écoulement des fluides. Dans la plupart des cas, cette condition pathologique se transforme en hydronéphrose des reins. La pieloectasie est une maladie plutôt insidieuse, car elle est asymptomatique dans les stades initiaux et vous ne remarquerez peut-être pas que sa dégénérescence dans une douleur est une maladie dangereuse. Assez souvent, il y a une maladie du rein droit, moins souvent - la gauche. La pyéloectasie bilatérale est un phénomène très rare et survient dans des cas exceptionnels..

    La maladie se caractérise par trois stades de développement:

    • Un degré modéré ne nécessite pas de traitement médical ou chirurgical. En règle générale, la maladie ne dérange pas le patient et ne provoque pas de perturbations globales du fonctionnement des reins ou du système urinaire. Une surveillance régulière par un néphrologue et un examen de routine en continu sont recommandés..
    • Moyen. Il est détecté lors de l'échographie et nécessite une surveillance. Dans certains cas, un néphrologue peut prescrire des médicaments visant à éliminer la cause de la maladie.
    • Lourd. Les symptômes sont aigus et en l'absence de traitement approprié, des complications peuvent se développer jusqu'à l'insuffisance rénale.

    Raisons du développement de la pyéloectasie

    En médecine, il existe quatre groupes de causes qui provoquent le développement de la maladie:

    • Pathologies congénitales dynamiques: phimosis (rétrécissement du prépuce, qui ne permet pas d'ouvrir complètement la tête du pénis), sténose (rétrécissement externe de l'ouverture urétrale), altération de la miction, qui résulte de causes neurologiques.
    • Causes dynamiques acquises: changements hormonaux, diabète sucré et autres maladies qui augmentent la production d'urine; maladies inflammatoires des reins et du système urogénital; processus infectieux aigus avec complications sous forme d'intoxication du corps; lésions malignes ou bénignes de la prostate ou de l'urètre, y compris l'adénome de la prostate.
    • Causes congénitales organiques: structure pathologiquement incorrecte des reins, à la suite de quoi l'uretère est comprimé et l'écoulement d'urine est perturbé; anomalies dans le développement de l'uretère ou des parois des voies urinaires; vaisseaux sanguins mal formés qui interagissent directement avec le système urinaire.
    • Causes organiques acquises: processus inflammatoires dans l'uretère; tumeurs dans les organes du système génito-urinaire; prolapsus du rein (néphroptose); la formation de pierres ou l'accumulation de sable dans les reins et l'uretère; rétrécissement de l'uretère survenu à la suite d'une blessure ou après une intervention chirurgicale.

    Pieloectasia chez les enfants

    La maladie est assez courante chez les enfants. Le plus souvent, il est diagnostiqué immédiatement après la naissance et dans 85% des cas, les enfants de sexe masculin tombent dans la zone à risque. En raison de la pathologie, une déformation du rein se produit souvent, ce qui perturbe son bon fonctionnement et réduit l'activité.

    Il y a une maladie pendant le développement fœtal à la suite d'effets indésirables sur le corps d'une femme enceinte, ainsi qu'en présence d'une prédisposition génétique à la maladie. En particulier, la pyéloectasie chez l'enfant peut se développer en raison de la prématurité, en présence d'une maladie rénale sévère chez la femme enceinte, en cas de maladie inflammatoire ou infectieuse pendant la grossesse. Souvent, la cause de la pathologie peut être l'éclampsie ou la prééclampsie..

    Les symptômes de la pyélectasie

    Assez souvent, la pyéloectasie est asymptomatique, en particulier aux stades doux et modéré. Une maladie est détectée, généralement avec le développement de complications, sous la forme d'une atrophie du tissu rénal, d'une altération du fonctionnement des organes et de leur sclérose.

    Les symptômes les plus courants comprennent: une douleur tiraillante dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, une douleur pendant la miction (brûlure, picotement), l'apparition d'un gonflement et, dans certains cas, une hyperthermie.

    L'évolution de la pyéloectasie s'accompagne d'un certain nombre de processus pathologiques, notamment:

    • Ballonnement de l'uretère dans la zone de son entrée dans la vessie.
    • L'uretère coule dans le vagin ou l'urètre.
    • La sortie d'urine se produit dans le bassin rénal, en raison de la structure anormale de l'organe.
    • Une augmentation de la taille de l'uretère due à une pression élevée dans la vessie.

    Diagnostic de la maladie

    Pour diagnostiquer la pyéloectasie, vous devez contacter un néphrologue. Le médecin procédera à un examen initial et à une enquête complète du patient sur l'état de santé, la durée et la gravité des symptômes, découvrira les facteurs prédisposants qui ont contribué au développement de la maladie.

    De plus, un certain nombre d'études instrumentales et de laboratoire sont effectuées pour établir un diagnostic:

    • Analyse d'urine pour identifier les processus inflammatoires et les infections.
    • Un échantillon d'urine selon Zimnitsky pour évaluer la fonction rénale, analyse de Nechiporenko.
    • Test sanguin général, qui vous permet d'évaluer l'état général du corps du patient.
    • Échographie rénale.
    • Cystographie ou urographie - une radiographie avec le contraste de la vessie et du système urinaire, pour évaluer leur fonctionnement et identifier les endroits où l'écoulement de l'urine est altéré.

    Traitement de la pyélectasie

    Le médecin doit choisir un traitement médical et une pyélectasie après un examen complet. L'automédication dans ce cas non seulement n'apportera pas le bon résultat, mais aggravera la situation..
    Le traitement de la pyéloectasie vise principalement à éliminer la cause de la pathologie. Sur la base et sélectionne la méthodologie:

    • Avec les pathologies congénitales, une intervention chirurgicale est indispensable. Ainsi, l'endoprothèse est utilisée pour rétrécir l'uretère. Pendant l'opération, un cadre est introduit qui dilate le canal et normalise l'écoulement de l'urine du bassin.
    • Avec le développement de la lithiase urinaire, les corps étrangers sont écrasés et retirés de l'organe.
    • En présence d'une infection bactérienne, une inflammation, des antibiotiques et des uroantiseptiques sont prescrits.
    • Pour intensifier le travail du corps, des diurétiques sont prescrits.
    • Il est conseillé au patient de suivre un régime dont l'essence est le rejet complet des viandes fumées, des cornichons et autres produits qui retiennent le liquide. Il vaut la peine de restreindre l'utilisation de frites.

    Prévention de la pyélectasie

    Afin d'éviter les anomalies congénitales, une femme enceinte doit surveiller attentivement sa santé. En particulier, les médecins recommandent de suivre ces recommandations:

    • Renforcez l'immunité en prenant des complexes de vitamines pour les femmes enceintes.
    • Limitation des visites dans les endroits surpeuplés pendant l'épidémie de grippe et d'autres virus.
    • Mangez correctement pendant la grossesse.
    • Refuser les dépendances nocives.
    • Marcher dehors régulièrement.
    • Évitez l'hypothermie et l'haltérophilie.
    • Visitez régulièrement le gynécologue traitant.

    Pour éviter le développement de pyéloectasies acquises, éviter les blessures, l'hypothermie et limiter l'utilisation de produits qui inhibent le processus d'excrétion de liquide. De plus, en présence de facteurs prédisposants, il vaut la peine de subir régulièrement un examen de routine chez un patient.

    Pyélocalicectasie du rein gauche ce qu'elle est - Reins

    La pectoectasie rénale, qu'est-ce que c'est? Beaucoup de gens doivent faire face à cette question. Cette pathologie peut difficilement être qualifiée de maladie. Ce n'est là qu'un des signes d'un problème de santé. Autrement dit, ce n'est pas un diagnostic indépendant - d'autres troubles précèdent son apparition.

    Qu'est-ce que la pyéloectasie?

    Derrière le nom effrayant se cache une pathologie dans laquelle le bassin rénal se dilate. Plus précisément, qu'est-ce que la pyéloectasie rénale? Les médecins le considèrent comme un signe indirect, indiquant qu'il y a certaines violations dans le processus d'écoulement d'urine du bassin. Divers facteurs peuvent en être la cause - des anomalies aux lésions infectieuses. Selon les statistiques, les hommes doivent découvrir la pyélectase des reins, ce qu'elle est, plus souvent que les femmes.

    Variétés de pathologie

    Un rein peut être affecté par cette maladie - à droite ou à gauche, mais une pyélokalikoectasie bilatérale des reins est le plus souvent observée lorsque le bassin et les bols sont dilatés et que l'uretère est agrandi.

    La violation a plusieurs stades de développement et peut être légère, modérée et sévère.

    Il est important de commencer le traitement de la maladie à un stade précoce, sinon des conséquences graves sous la forme d'une expansion de l'uretère, qui peuvent provoquer une urétéropyélectasie ou une urétérohydronephrose, ne sont pas exclues. Par conséquent, vous ne devez en aucun cas retarder la prise de contact avec un bon médecin.

    Peloectasie rénale - Causes

    Dans différents organismes, la même pathologie est causée par d'excellents facteurs. Dans la plupart des cas, les problèmes sont associés à un mauvais écoulement d'urine du bassin ou à son rejet dans les reins. Il est très important de savoir quelles sont les causes de la pyéloectasie rénale au début du traitement - cela vous aidera à choisir les méthodes thérapeutiques les plus appropriées et à traiter rapidement le problème. Un expert doit être impliqué dans la recherche des raisons..

    Pyéloectasie rénale congénitale

    Il existe deux formes principales de la maladie. L'un d'eux - congénital - dans lequel l'expansion du bassin rénal se produit en raison de pathologies congénitales. Ces derniers sont organiques et dynamiques. Pyéloectasie rénale organique congénitale, c'est quoi? Il s'agit d'un problème qui se produit en arrière-plan:

    • processus pathologiques qui ont provoqué une pression sur l'uretère;
    • changements causés par les vaisseaux sanguins;
    • pathologie des voies urinaires supérieures;
    • structure incorrecte de l'uretère.

    Les raisons dynamiques incluent:

    • rétrécissement de la lumière de l'urètre;
    • phimosis;
    • les maladies neurologiques qui provoquent des perturbations dans le processus de miction;
    • valvules urétrales.

    Pyéloectasie acquise

    Une autre forme de la maladie est acquise. Dans ce cas, la pyéloectasie rénale se développe déjà en cours de vie. Des facteurs dynamiques et organiques peuvent également en être la cause. Parmi ces derniers, les éléments suivants sont considérés comme les plus courants:

    • inflammation de l'uretère et des organes voisins;
    • rétrécissement de l'uretère causé par des dommages mécaniques;
    • maladie de la lithiase urinaire;
    • déplacement rénal;
    • néoplasmes (de nature différente) dans le système urinaire;
    • Maladie d'Ormond.

    Pyéloectasie rénale dynamique acquise, c'est quoi? Elle est provoquée par de tels facteurs:

    • infections (en particulier celles qui empoisonnent le corps);
    • Diabète;
    • les maladies en raison desquelles le volume d'urine augmente;
    • troubles hormonaux;
    • formations bénignes dans la prostate ou l'urètre;
    • inflammation des reins.

    Thérapies

    Le diagnostic aide à identifier les causes de la pyélocalicectasie. Les formes congénitales chez les enfants disparaissent souvent pendant la croissance. Souvent, cependant, seule la chirurgie aide à vaincre la maladie. Ils sont nécessaires dans 25 à 40% des cas.

    Méthodes et médicaments traditionnels

    Lors du choix des méthodes de traitement des pheelokalikoektazii, les causes de leur apparition sont prises en compte et des mesures sont en cours d'élaboration pour les éliminer. En voici les principaux:

    • si l'écoulement d'urine est empêché par des calculs, ils écrasent les pierres et les retirent, prennent les préparations Fitolizin, Kanefron;
    • prendre des antispasmodiques (No-shpa, Spazmalgon);
    • analgésiques (Dexalgin, Nalbufin);
    • médicaments pour améliorer la microcirculation (pentoxiiline);
    • uroseptiques (azithromycine, Palin).

    Traitement à différents stades

    Le stade initial, qui n'est pas caractérisé par une insuffisance rénale fatale, nécessite l'élimination des processus inflammatoires dans les organes urinaires et adjacents. Cela permettra de contrôler le processus d'expansion du TGV..

    Les médicaments prescrits aident à contrôler l'écoulement de l'urine, à empêcher son retour et à réduire la pression organique.

    Il convient de rappeler que l'expansion pathologique des cupules et du bassin ne peut être complètement éliminée que par la méthode chirurgicale..

    Intervention chirurgicale

    Les mesures chirurgicales peuvent être effectuées par la méthode endoscopique ou par chirurgie abdominale.

    Le choix de la méthode est déterminé par la gravité de l'affection, les causes et la nature de la lésion.

    Si les fonctions du parenchyme sont préservées, une chirurgie plastique du rein ou de l'uretère est effectuée. Stenting utérin possible pour améliorer la perméabilité.

    Si les fonctions sont perdues, faites une néphrectomie (retrait).

    Méthodes folkloriques

    Le traitement avec des remèdes populaires peut être considéré comme un moyen auxiliaire d'éliminer le processus inflammatoire et d'améliorer l'écoulement de l'urine. Utilisation:

    1. Les racines de la garance de teinture. Il est largement utilisé pour éliminer les pierres et réduire le tonus du corps. Les rhizomes sont broyés en poudre. 1 cuillère à café est versée avec 1,5 tasse d'eau bouillante et bouillie pendant 10 minutes. Filtre. Boire 3 fois par jour après les repas, 0,5 tasse. Une préparation pharmaceutique est disponible sous forme de teinture, de comprimés et d'extrait.
    2. Racine de rhubarbe, fleurs immortelles, millefeuille en proportions égales sont mélangées. À 1 cuillère à soupe. une cuillerée du mélange prendre un verre d'eau bouillante, couvrir et insister jusqu'à ce qu'il refroidisse. Boire 0,5 tasse 2 fois par jour.

    Avant d'utiliser une phyto-collection, l'avis d'un médecin est requis. De plus, vous devez être sûr de la qualité des matières premières..

    Peloectasie rénale - Symptômes

    Le gros problème est que les signes de pyéloectasie sont souvent absents. Chez le nourrisson, par exemple, la maladie est asymptomatique dans 99% des cas. Il ne peut être détecté que lors de l'échographie. La situation est similaire avec les adultes. Beaucoup ne réalisent pas qu'ils ont un début de peloectasie rénale, quel genre de problème c'est. Cela se produit car, en règle générale, la pathologie affecte d'abord un organe. Le deuxième rein commence en même temps à fonctionner plus activement et compense tous les défauts.

    Pyélectasie du rein droit

    Cette forme de pathologie est souvent détectée. Cela s'explique par certaines caractéristiques structurelles de l'organe. La pyéloectasie de droite est souvent secrète. La maladie principale cause beaucoup plus de problèmes aux patients, en raison de laquelle il y a eu une augmentation du bassin ou des complications qui se développent dans ce contexte. Cela peut être accompagné des symptômes suivants:

    • douleur dans l'abdomen, à droite dans le dos (leur nature est terne et douloureuse, l'intensité est différente);
    • la nausée;
    • vomissement
    • problèmes de miction;
    • la présence de traces de sang visibles dans l'urine;
    • gonflement;
    • vertiges;
    • faiblesse générale;
    • saute dans la pression artérielle.

    Peloectasie du rein gauche

    Cette forme est rare. Si vous avez dû traiter spécifiquement ce type de maladie, vous pouvez soupçonner que vous avez quitté la pyéloectasie en:

    • température élevée;
    • douleur;
    • colique rénale;
    • vomissement
    • la nausée
    • maux de tête et vertiges, se développant en raison de l'anémie;
    • la présence d'une quantité impressionnante d'impuretés sanguines dans l'urine.

    Pyéloectasie bilatérale

    Il s'agit d'un autre phénomène non le plus courant, qui est presque toujours très difficile et se reproduit souvent (même après un traitement efficace). Comme d'autres formes de cette maladie, la pyéloectasie des deux reins peut ne pas se manifester pendant longtemps. Les symptômes évidents - fièvre, forte douleur intense dans le bas du dos - ne surviennent généralement que lorsque la maladie atteint un stade sévère et que des complications commencent à se développer. Jusqu'à ce moment, il ne sera possible de remarquer une augmentation du bassin que sur les résultats des études. Cela peut être dit:

    • l'ectopie urétérale est un phénomène dans lequel l'uretère se déverse dans le vagin ou l'urètre;
    • mégaurètre - forte expansion soudaine de l'uretère;
    • hydronéphrose - se développe lorsqu'il y a une sorte d'obstruction dans la transition entre le bassin et l'uretère;
    • urétérocèle - gonflement de l'uretère lorsqu'il se jette dans la vessie;
    • reflux vésico-urétéral - une condition dans laquelle l'urine commence à gonfler dans la direction opposée - de la vessie au rein.

    Peloectasie rénale - Gravité

    Il existe trois degrés principaux:

    Une pyéloectasie modérée peut survenir seule après un petit laps de temps - il n'est pas toujours nécessaire de la traiter. La forme moyenne de la maladie se déroule également à peu près de la même manière - sans symptômes, avec la perspective d'une «autodestruction». Une autre chose est une pyéloectasie sévère. Cette condition doit être supprimée en utilisant des méthodes de traitement conservatrices. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut même être nécessaire..

    Échos de pyéloectasie

    Les patients ne comprennent pas toujours en quoi la pyéloectasie rénale diffère à l'échographie. Bien qu'en réalité, les signes d'écho de la pathologie ne sont pas si difficiles à comprendre. L'une des principales caractéristiques distinctives est une augmentation du bassin. Dans un état sain, sa taille doit être d'environ 10 mm. En plus d'augmenter le diamètre, une diminution de l'épaisseur du parenchyme rénal, une augmentation de la taille des organes eux-mêmes et des perturbations hémodynamiques indiquent une pyéloectasie. Certains patients ont une inflammation ou des calculs..

    Peloectasie rénale - Analyse d'urine

    Afin de clarifier le diagnostic, lorsqu'une pyéloectasie rénale modérée est détectée, des tests sanguins et urinaires sont effectués. L'urine est parfois prélevée directement sur les organes. Cela peut être fait lors d'analyses instrumentales. Les études les plus informatives sont l'analyse d'urine selon le test de Nechiporenko, Zimnitsky et Reberg. Lors du décodage des résultats, une attention particulière doit être portée à la quantité de créatinine et à la filtration glomérulaire..

    Classification des types de pyélocalicectasie et signes de développement de la maladie

    Il existe plusieurs types de maladies des reins droit et gauche, qui diffèrent par certains signes. Le développement de plusieurs types de maladies a été établi, il peut être le suivant:

    • unilatérale, lorsque pyelokalikoektaziya uniquement dans le rein droit ou uniquement dans la gauche;
    • bilatérale lorsque la maladie s'est propagée aux deux reins.

    Selon le niveau de gravité de la maladie, trois types peuvent être distingués: complexe, moyen et facile.

    La pieloectasie peut être unilatérale (à droite ou à gauche) et bilatérale. Le plus souvent, il est droitier.

    Pourquoi la pyéloectasie est-elle dangereuse??

    La pyéloectasie n'est pas aussi dangereuse que les causes qui l'ont provoquée. Lorsqu'il y a un problème, comme un écoulement difficile d'urine, des formes aiguës ou chroniques de pyélonéphrite peuvent se développer, parfois les reins sont comprimés, ce qui conduit à un mauvais fonctionnement des organes et à leur mort ultérieure (en l'absence de traitement approprié, bien sûr). La pyélectasie pendant la grossesse est très indésirable. La pathologie peut affecter non seulement l'état de la mère - la gestose se développe dans les cas les plus difficiles - et compliquer le processus de naissance, mais aussi affecter le bébé.

    Afin de ne pas vous soucier de votre santé et d'éviter des modifications irréversibles du bassin rénal, il est plus facile de respecter des règles préventives simples:

    1. Examiné régulièrement (en particulier pour les femmes enceintes).
    2. Vérifiez que l'urine est vidée en temps opportun.
    3. Évitez l'hypothermie.
    4. Ne laissez pas les rhumes dériver, combattez-les à temps et avec des moyens éprouvés.
    5. Les personnes qui travaillent en position assise, il est facile de se réchauffer tous les jours pour éviter l'urine dans les reins.

    La prévention

    Les mesures préventives pour la pyélocalicectasie sont assez simples. Les médecins recommandent:

    • prévenir l'hypothermie,
    • observer la routine quotidienne,
    • faire du sport,
    • ne pas abuser de drogues,
    • mange correctement,
    • éviter les situations stressantes,
    • subir des examens médicaux réguliers,
    • s'abstenir de boire,
    • renforcer le système immunitaire,
    • contrôler la consommation d'eau,
    • suivre les recommandations des spécialistes,
    • communiquer en temps opportun dans un établissement médical, sans attendre une détérioration.

    Il faut prendre soin de soi. L'essentiel est de comprendre que les maladies rénales entraînent des complications et que la prévention est beaucoup plus efficace que le traitement. Le refus des addictions nocives, des vêtements en fonction de la météo et une alimentation équilibrée peuvent débarrasser de nombreuses pathologies graves.

    Une augmentation pathologique de la partie pyélocalicée des reins est appelée pyélocalicectasie.

    Formellement, cette condition n'est pas une maladie, mais la taille excessive de la cavité dans l'organe peut provoquer de nombreuses pathologies, à la fois les reins eux-mêmes et l'ensemble du système urinaire.

    L'expansion du système pyelocaliceal (CHS) peut être observée dans un rein ou les deux.

    Peloectasie rénale - Traitement

    Puisque ce n'est pas une maladie, il n'est pas habituel de traiter la condition. Un traitement approprié de la pyéloectasie implique le traitement de la pathologie, qui a provoqué une augmentation du bassin. Les patients présentant des affections de gravité légère à modérée doivent être surveillés en permanence par un spécialiste. Une lutte sérieuse ne commence que lorsque la maladie entre dans une phase sévère. Si les calculs rénaux sont devenus la cause de la pyéloectasie, ils sont éliminés (dans la plupart des cas par échographie), il est habituel de lutter contre les pathologies urolithiques avec des médicaments.

    Peloectasie rénale - traitement chez l'adulte, médicaments

    Un ensemble de médicaments dépend de la cause des changements pathologiques. Si les organes du système génito-urinaire sont infectés, des antibiotiques sont prescrits, tels que:

    • Amoxiclav;
    • Ceftriaxone;
    • Lévofloxacine;
    • Cyprolet.

    Selon l'agent pathogène, l'agent pathogène peut changer. Lorsque le bassin rénal se dilate sur le fond de sable ou de pierres, le traitement implique l'utilisation de phytosiline, de kanefron et d'autres médicaments à base de plantes. Ces médicaments aident à soulager l'inflammation:

    Pour renforcer le système immunitaire, des vitamines et des immunomodulateurs sont prescrits. Les médicaments spasmolytiques sont appelés à réduire la pression à l'intérieur de la vessie:

    • Drotavérine;
    • Papavérine;
    • Spasmolgon et autres.

    En plus des médicaments, les médecins recommandent très souvent aux patients de suivre un régime. Sinon, le traitement ne sera pas aussi efficace. Quel que soit le rein affecté par la pathologie, il est préférable d'exclure du menu quotidien:

    • fumé;
    • légumineuses;
    • café, cacao;
    • poisson et viande gras;
    • assaisonnements;
    • de l'alcool;
    • chocolat et confiserie;
    • champignons.

    Remplacez-les par:

    • les produits laitiers;
    • céréales (flocons d'avoine, blé);
    • viande bouillie maigre;
    • fruits et légumes frais;
    • bouillons hypocaloriques.

    Diagnostique

    Le diagnostic de pyélocalicectasie n'est pas compliqué et peut être fait en examinant les reins et d'autres parties du système urinaire. Pour cela, une échographie ou une radiographie de contraste est prescrite (uropielographie excrétrice, MSCT, etc.).

    Lors de l'examen à l'aide de l'échographe, même les plus petites extensions, ainsi que la raison de son apparition et la quantité d'urine résiduelle, sont clairement visualisées. Je suis souvent satisfaite de la pathologie diagnostiquée pendant la grossesse lors d'un examen de routine banal.

    Le plus souvent, l'expansion du système pyélocalicéal est diagnostiquée lors d'examens préventifs par un spécialiste. Procédures de diagnostic conçues pour détecter une localisation précise.

    Le diagnostic est établi à l'aide des procédures suivantes:

    • Ultrason Diagnostique la maladie chez le bébé pendant la grossesse. Chez l'adulte, l'image échographique de la maladie est parfaitement prononcée.
    • Etudes par méthodes isotopiques. Cette méthode vous permet de suivre la dynamique de la formation de l'urine, son courant (Scintigraphie).
    • Études aux rayons X pour détecter les changements dans le passage de l'urine (Urographie).

    En plus des principales méthodes de diagnostic de cette maladie, des études biochimiques classiques sont utilisées qui permettent d'identifier les pathologies associées:

    • Analyse sanguine générale.
    • Analyse générale d'urine.
    • Cultures bactériennes de flore pathogène.

    De telles analyses permettent le traitement étiologique de la maladie. Après élimination du principal facteur provoquant, le syndrome de pyélokalikoectasie peut passer. Cela dépend, bien sûr, du stade de développement du processus..

    Dans la plupart des cas, la pyélokalikoectasie chez un enfant est détectée déjà au stade de la grossesse ou au cours de la première année de vie. Compte tenu de ce fait, les médecins attribuent souvent cette pathologie à des anomalies congénitales de la structure.

    Symptomatologie

    Le plus souvent, cette maladie est affectée par les hommes et les nouveau-nés. Habituellement, la pyéloectasie se déroule modérément, sans aucun signe particulier, et une violation ne peut être constatée qu'avec un examen matériel du patient. Cependant, il existe un certain nombre de symptômes qui indiquent que le patient a la maladie décrite:

    Recommandé sur le sujet:

    Traitement de la pyéloectasie rénale

    • stagnation d'urine;
    • douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen.

    Si vous ignorez les symptômes, la stagnation de l'urine peut provoquer une sclérose rénale, une nécrose et une atrophie tissulaire, ainsi qu'une pyélonéphrite et une insuffisance rénale.

    Actions préventives

    Afin de minimiser le risque de développer une pyéloectasie ou d'augmenter l'efficacité du traitement, il est recommandé de recourir aux mesures préventives suivantes:

    • activité physique, bonne nutrition et maintien d'un mode de vie sain;
    • pendant l'accouchement, suivez toutes les recommandations du médecin;
    • diagnostic et traitement des maladies du système urinaire et des reins;
    • si la quantité d'urine excrétée par l'organisme a diminué, consommez moins de liquide;
    • suivre des cours préventifs de médicaments spéciaux (Kanefron et analogues) ou de préparations à base de plantes.

    La pieloectasie est dangereuse pour son évolution cachée, à cause de laquelle la maladie peut évoluer vers des stades sévères et provoquer un certain nombre de pathologies rénales graves. Le respect rigoureux des règles de prévention, un diagnostic rapide de la pyéloectasie et son traitement compétent aideront à maintenir les reins en bonne santé pendant longtemps.

    Complications possibles de la maladie

    Chez l'adulte, la pyéloectasie des reins survient le plus souvent presque asymptomatiquement. Seuls les signes d'une maladie fondamentale peuvent être observés, ce qui était le résultat ou la cause profonde de l'expansion du bassin.

    À son tour, la stagnation de l'urine provoque souvent une sclérose rénale, une défaillance fonctionnelle du rein, une atrophie de l'ensemble du tissu rénal et même des processus inflammatoires dans les reins, y compris une maladie appelée pyélonéphrite.

    La pyéloectasie bilatérale s'accompagne souvent des maladies suivantes:

    1. Ectopie de l'uretère. La maladie est caractérisée par le flux de l'uretère chez les filles dans le vagin, chez les garçons - dans l'urètre. Ce phénomène s'accompagne souvent d'un doublement net du rein, puis d'une pyéloectasie de la partie supérieure de l'organe déformé.
    2. Uréthrocèle. Pendant l'apport dans la vessie, l'uretère gonfle sous la forme d'une bulle, et la sortie elle-même dans ce cas est dans un état quelque peu rétréci. Dans la lumière de l'urée, une cavité supplémentaire est observée lors de l'échographie. Souvent, du même côté, le médecin découvre une pyéloectasie..
    3. Maladie valvulaire chez les garçons de l'urètre postérieur. Dans ce cas, une échographie permet d'identifier une nette expansion des uretères. Une pyéloectasie bilatérale est également détectée..
    4. Mégaurètre. L'uretère augmente considérablement. La cause peut être une pression élevée directement dans la vessie, un reflux vésico-urétéral, ainsi qu'un rétrécissement dans la partie inférieure de l'uretère.
    5. Reflux vessie-uretère. Avec cette maladie, un processus d'écoulement inverse de l'urine de l'urée vers le rein se produit. La maladie s'accompagne de changements spéciaux de la taille de tout le bassin avec une seule ou plusieurs échographies.

    C'est important! En règle générale, la pyéloectasie des deux reins se caractérise par une évolution sévère et prolongée et des rechutes fréquentes même après la guérison définitive de la maladie.