Principal

Pyélonéphrite

Syndrome d'œdème

Dans la littérature médicale, le problème de l'œdème ressemble à - un syndrome œdémateux. Le syndrome de l'œdème est une accumulation excessive de liquide dans les tissus du corps et les cavités séreuses, dont le développement est provoqué par de nombreuses conditions pathologiques. Souvent, le syndrome œdémateux peut entraîner une modification de la fonction du tissu œdémateux lui-même..

Il y a vraiment beaucoup de raisons pour l'œdème en médecine:
1. Oedème cardiaque (cardiaque).
2. Oedème rénal (syndromes néphrotiques et néphritiques).
3. Oedème entéropathique (avec perte de protéines; œdème cachectique et «affamé»; œdème dû à une hypoalbuminémie dans les maladies du foie).
4. Oedème inflammatoire.
5. Oedème toxique.
6. Oedème endocrinien.
7. Prééclampsie.
8. Oedème prémenstruel.
9. Oedème veineux.
10. Oedème lymphatique.
11. Gonflement médicamenteux.
12. Oedème orthostatique.
13. Oedème idiopathique.

Oedème CARDIAQUE (COEUR)

L'œdème cardiaque se rencontre souvent dans diverses maladies cardiaques (anomalies, cardiosclérose athérosclérotique, cardiomyopathie congestive, myocardite, anévrisme aortique, etc.).

Comment comprendre que ces gonflements sont cardiaques? Le tableau clinique habituel de l'œdème cardiaque:
- l'œdème est symétrique, peu déplacé, je m'intensifie le soir;
- caractérisé par la cohérence du "test", lorsqu'il est pressé, il reste une longue fosse non disparue;
- la peau sur la zone de l'œdème est froide, cyanotique (cyanotique);
- le développement de l'œdème, en règle générale, est précédé d'un essoufflement;
- l'œdème se développe lentement, se propage de bas en haut;
- cela arrive souvent: oligurie (diminution de la quantité d'urine), nycturie (envie d'uriner plus d'une fois par nuit), congestion dans les poumons, gonflement des veines cervicales, hypertrophie du foie, orthopnée (l'essoufflement s'intensifie en position horizontale, une personne préfère une position assise);
- avec l'existence prolongée d'un œdème, des changements trophiques de la peau, des fissures, une dermatite se produisent;
- l'oedème périphérique peut être combiné avec l'abdomen (ascite, hydrothorax, hydropéricarde).

Pour clarifier la pathologie cardiaque, des études sont réalisées: ECG, FCG, radiographie pulmonaire, échocardiographie, angiographie cardiaque, etc.

Œdème du REIN

Il existe une variété de maladies rénales qui peuvent provoquer un gonflement: glomérulonéphrite, amylose, lupus érythémateux disséminé, néoplasmes malins du rein, néphropathie diabétique.

En médecine, les syndromes néphrotiques et néphritiques sont divisés. Leur gonflement est un peu différent.

Le syndrome néphrotique tire son nom du mot "néphrose", qui signifie lésion des tubules, absorption pathologique, trouble métabolique. Elle se produit comme une complication secondaire avec des signes cliniques flous.

Les cas de pathologie les plus courants sont:
- Maladies systémiques. Comprend les troubles métaboliques tels que l'amylose, le diabète sucré et les maladies auto-immunes - rhumatismes, lupus érythémateux.
- Dommages aux reins par les xénobiotiques. Peut être causé par un empoisonnement aux métaux lourds - or, lithium, mercure et médicaments - antibiotiques, vaccins, médicaments anti-TB.
- Maladies infectieuses. Les infections à long terme provoquent des réactions auto-immunes dues à la longue présence d'un antigène étranger dans le sang (syphilis, hépatite, parasites, tuberculose)

L'œdème néphrotique se caractérise par:
- apparaissent principalement dans les endroits avec le tissu sous-cutané le plus friable: sur le visage (en particulier dans les paupières), sur la paroi abdominale antérieure, dans la région génitale et ne dépendent pas de la position du corps;
- protéinurie élevée (quotidiennement - plus de 3 g), hypoprotéinémie, dysprotéinémie, hyperlipidémie, souvent - une abondance dans l'urine d'une variété de cylindres (granuleux, gras, voskvidnyh) et épithélium rénal dégénéré de graisse;
- progressivement, l'œdème peut atteindre le degré d'anasarca, souvent l'œdème s'accompagne d'ascite, moins souvent - hydrothorax.
- l'oligurie est facultative, l'essoufflement n'est pas caractéristique.

Un œdème néphritique est souvent observé dans la glomérulonéphrite aiguë ou chronique (sans syndrome néphrotique). L'œdème se produit en raison d'une diminution de la charge de filtration du sodium et d'une augmentation de la perméabilité de la paroi capillaire.

Avec un œdème néphritique, il est caractéristique:
- développement rapide d'un œdème (en quelques jours), apparaissant parfois plus tôt que les changements urinaires;
- plus prononcé le matin;
- assez doux et mobile, souvent localisé sur le visage, la peau au-dessus du gonflement est chaude, pâle;
-les changements trophiques ne sont pas caractéristiques;
- souvent associée à une oligurie et une hypertension.

Oedème entéropathique

L'entéropathie est le nom commun pour les maladies de l'intestin grêle d'origines diverses, combinées par le développement de changements inflammatoires dans la membrane muqueuse de l'intestin grêle, se terminant souvent par une atrophie des villosités et des lésions érosives-ulcéreuses.

Un œdème entéropathique survient:
1. Avec perte de protéines - lorsque la perte de protéines se produit dans les intestins.
Souvent, cette situation se produit avec une entérite chronique, le LED (une maladie grave de l'intestin grêle, qui se caractérise par une entérite chronique progressive et une malabsorption, se manifeste par une diarrhée, des douleurs abdominales modérées, des nausées, une glossite, une stomatite), une maladie de Whipple (c'est une maladie infectieuse rare qui survient avec lésions primaires du système lymphatique de l'intestin grêle et des membranes synoviales des articulations), amyloïdase intestinale (lorsque des protéines anormales précipitent sur les parois intestinales, ce qui conduit à la mort cellulaire, s'accompagne d'une altération de la digestion et de l'absorption pariétale dans l'intestin), de tumeurs de l'intestin grêle, etc.)

Signes diagnostiques d'un œdème entéropathique avec perte de protéines: une diarrhée prolongée, une élévation des protéines plasmatiques dans les fèces, l'anasarque, une perte de poids et un syndrome de malabsorption sont caractéristiques. En analyse d'urine, vous pouvez voir une hypoprotéinémie (moins de 35 à 40 g / l), une hypoalbunémie (moins de 15 g / l).

2. Un œdème cachectal et "affamé" est observé en cas de famine générale et protéique chez les alcooliques chroniques, les patients cancéreux, avec une anorexie neurogène. Souvent combiné à un épuisement sévère. Procède souvent à une polyurie, une pollurie. Une histoire est importante pour le diagnostic..

3. Un œdème causé par une hypoalbunémie dans les maladies du foie peut survenir aux stades avancés de l'hépatite chronique, la cirrhose avec une violation prononcée de la fonction de synthèse de l'albumine du foie. La clinique est souvent dominée par le syndrome ascitique..

Oedème INFLAMMATOIRE

Un œdème inflammatoire (avec érysipèle, abcès, phlegmon, etc.) se produit dans le contexte de symptômes graves de la maladie sous-jacente. Ils sont clairement de nature locale, accompagnés de signes classiques d'inflammation (hyperémie, hyperthermie, douleur).

Œdème TOXIQUE

Oedème toxique de nature locale résultant des piqûres de serpents, d'insectes, lorsqu'il est exposé à des agents de guerre chimique, etc. Le diagnostic n'est pas difficile s'il existe des données anamnestiques claires..

Oedème ENDOCRIN

Oedème endocrinien - Mixidema. Avec lui, un œdème muqueux du tissu sous-cutané se produit, en particulier sur le visage, les épaules et les jambes. L'œdème est dense, la peau ne se plie pas, lorsqu'elle est pressée, la fosse ne reste pas. Gonflement du visage, rétrécissement des fissures palpébrales, enrouement de la voix, gonflement de la langue, muqueuse laryngée sont caractéristiques. Pour poser un diagnostic, il est nécessaire de prendre en compte la présence des principaux signes d'hypothyroïdie - peau sèche, adynamie, diminution du métabolisme basal, diminution du taux d'hormones thyroïdiennes dans le corps, fragilité des ongles et des cheveux, et bradycardie.

Oedème gestationnel

Oedème gestationnel des femmes enceintes (hydropisie). L'œdème apparaît dans la 2e moitié de la grossesse et surtout sur les membres inférieurs. Peu à peu, ils se sont répandus. L'augmentation marquée du poids (1-2 kg par semaine, en cas de grossesse normale, elle est de 300 à 400 g par semaine) est à noter. Il y a oligurie, le test de McClure-Aldrich devient positif. Contrairement à la néphropathie des femmes enceintes, il n'y a aucun changement dans l'urine (pas de protéinurie) et l'hypertension artérielle. Le pronostic est généralement favorable. Dans de rares cas, une transition vers la néphropathie des femmes enceintes est possible.

Oedème prémenstruel

L'œdème prémenstruel est causé par un déséquilibre hormonal: un excès d'œstrogène et un manque de progestérone, ce qui affecte la perméabilité vasculaire et contribue à la rétention de sodium et d'eau. Souvent révélé une insuffisance de la fonction du corps jaune et des cycles anovulatoires. Dans la seconde moitié du cycle apparaissent généralement de petites enflures des jambes et des pieds. Un gonflement des gencives est possible. Des étourdissements, associés à un gonflement des structures de l'oreille interne, sont parfois notés. De plus, une faiblesse, une irritabilité, des maux de tête, des troubles du sommeil (insomnie ou somnolence) et parfois un état dépressif sont observés. Après l'arrêt des menstruations, ces phénomènes disparaissent rapidement.

Oedème veineux

Oedème veineux associé à un écoulement veineux altéré. Plus souvent locale, observée avec thrombophlébite et phlébothrombose, varices, syndrome de compression veineuse. Dans les premiers cas, il existe des signes de ces maladies: une augmentation du volume de la jambe inférieure, la présence de cyanose, des troubles cutanés trophiques, des varices sont détectés. Ils se développent lentement, au début il y a une sensation de lourdeur dans les jambes, parfois des douleurs douloureuses, des contractions musculaires convulsives la nuit, après une longue marche, un gonflement des jambes et des pieds. Le gonflement des jambes est plus prononcé le soir, pendant la nuit, il diminue. Plus tard, une expansion des veines saphènes est détectée, la douleur devient plus vive, des démangeaisons peuvent se rejoindre.

Œdème LYMPHATIQUE

Oedème lymphatique. Ceux-ci comprennent la lymphangite (lésions inflammatoires des vaisseaux lymphatiques, il y a tous les signes d'inflammation: gonflement, fièvre, rougeur, douleur à la palpation), somnolence congénitale (défaut des vaisseaux lymphatiques des jambes au niveau du collecteur, plus souvent chez les femmes âgées de 10 à 40 ans, se manifestant d'abord sous la forme d'un œdème unilatéral de la jambe, puis les deux jambes sont impliquées, mais l'asymétrie persiste), l'éléphantiasis secondaire (se développe après une érysipèle récurrente, une lymphadénite transférée, une lymphangiite, etc.), un syndrome post-mastectomie (après une chirurgie radicale pour cancer du sein, le bras gonfle du côté de l'opération en raison de difficultés d'écoulement veineux).

Oedème MÉDICINAL

L'œdème médicamenteux est plus souvent modéré, se manifestant par une utilisation prolongée de groupes de médicaments tels que les hormones (corticostéroïdes, hormones sexuelles féminines, testostérone), hypotensive (alcaloïde rauwolfia, apressine, octadine, méthyldopa, bêta-bloquants, clonidine, minoxidil, bloqueurs de calcium (bloqueurs de calcium), bloqueurs de calcium butadion, naproxène, ibuprofène, indométacine), antidépresseurs. Disparaissent après le retrait du médicament.

Oedème ORTHOSTATIQUE

Un œdème orthostatique est observé chez certaines personnes, le domaine de la station debout prolongée. Ils apparaissent sur les pieds, les jambes, principalement le soir, passent indépendamment après le repos et s'accompagnent d'une sensation de tension et de fatigue dans les jambes. L'œdème orthostatique est associé à une augmentation prolongée de la pression capillaire, à une rétention orthostatique de sodium et, éventuellement, à des caractéristiques individuelles du drainage veineux et lymphatique.

Oedème IDIOPATHIQUE

Se produisent plus souvent chez les femmes d'âge moyen (35-50 ans), sujettes à des problèmes de surpoids et autonomes, en particulier à la ménopause. Elle est associée à une altération de la fonction du système nerveux sympathique, à un déséquilibre œstrogène-progestérone, affectant la perméabilité capillaire, ainsi qu'à l'hypersensibilité des glandes surrénales à l'angiotensine II et aux tubules rénaux à l'aldostérone et à l'hormone antidiurétique..

L'œdème idiopathique est généralement petit, doux, apparaît sur les pieds et les jambes en fin de journée, le matin il peut être sur les paupières et les doigts (il est difficile de porter un anneau), plus prononcé par temps chaud. Les périodes de rétention hydrique peuvent spontanément céder la place à des périodes de diurèse abondante avec apparition d'une faiblesse générale. Passer seul.

Les principaux facteurs de l'œdème peuvent être classés par pathogenèse:

1. L'augmentation de la pression hydrostatique dans les capillaires, ce qui conduit à la libération de fluide des vaisseaux dans les tissus.
2. Diminution de la pression oncotique du plasma sanguin en dessous de 20 mm Hg.
3. La perméabilité accrue de la membrane capillaire, à travers laquelle l'interaction entre le plasma sanguin et le liquide interstitiel.
4. Une concentration accrue d'électrolytes, principalement de sodium, ce qui entraîne une augmentation de la quantité totale de liquide dans le corps.
5. Changements dans l'état des vaisseaux lymphatiques à travers lesquels le liquide interstitiel est partiellement drainé.
6. Déséquilibre hormonal (vasopressine, rénine, aldostérone, glucocorticoïdes, androgènes, œstrogènes).

Les principes de traitement du syndrome œdémateux:

1. Tout d'abord, il est nécessaire de traiter les causes et de les éliminer.
2. Un régime est prescrit avec une restriction de l'apport en sel (jusqu'à 1,5 g par coup). Il ne faut pas oublier qu'un régime absolument sans sel est dangereux, car peut aggraver la perturbation du métabolisme eau-électrolyte, provoquer une azotémie de coagulation et un syndrome de déplétion saline.
3. Thérapie diurétique périodique sous la supervision d'un médecin.
4. Thérapie vitaminique qui stabilise les parois des capillaires et améliore le métabolisme tissulaire.

Syndrome œdémateux: la cause et le mécanisme de la maladie. Nous résolvons le problème fondamentalement

Ce conte parle du syndrome œdémateux. Quelles en sont les raisons? Quel est le mécanisme de développement de ce phénomène? En raison de l'évolution de l'œdème cardiaque ou rénal, quelles méthodes de diagnostic différentiel peuvent distinguer le gonflement des tissus dans diverses maladies? Pourquoi l'obésité provoque-t-elle cette pathologie? Quelle est la relation entre le syndrome œdémateux et la toxicose et quel rôle jouent les reins dans ce processus??

Bonjour les amis! Avec le phénomène dont je parlerai dans mon article, toute personne rencontre tout au long de sa vie. Le malheur nous dépasse, quel que soit l'âge ou le sexe. Des phénomènes similaires peuvent être observés même chez les nouveau-nés. Par conséquent, nous devons savoir quoi rechercher, quand sonner l'alarme et quoi faire pour éviter les changements pathologiques dans notre corps.

Ce que je vais dire dans cet article, essentiellement, la propédeutique est un court cours d'introduction dans un sujet approfondi, qui peut être discuté pendant une longue période. Tous ceux qui se soucient de leur santé pourront continuer à étudier dans notre Healthy Body Academy en ligne, qui contient les connaissances nécessaires pour rester en bonne santé et vivre heureux pour toujours..

Amis, lisez l'article ci-dessous, ce sera très intéressant!

Et pour ceux qui veulent:

Et maintenant, parlons du syndrome œdémateux, de ses types et de ses méthodes de traitement de cette maladie.

Types et causes

Comme son nom l'indique, ce phénomène n'est pas une maladie indépendante, mais indique de graves problèmes en nous. Un syndrome est une manifestation externe d'une maladie qui peut avoir différentes causes. Sachant ce qu'il exprime et comment il diffère selon les différentes affections, nous pouvons soupçonner lequel de nos organes ou systèmes a besoin d'examen et de traitement.

Le syndrome de l'œdème est la présence d'un excès d'humidité à l'intérieur des cavités de notre corps ou dans les tissus. C'est toujours un signe de déséquilibre eau-sel..

En règle générale, la lymphe, avec le liquide tissulaire, occupe un quart du poids corporel. Pour une personne de 80 kilos, ce sera 20 litres. Si le volume de liquide dans le corps augmente de 15% (2-3 litres supplémentaires), un œdème général se produit.

Si l'excès d'humidité est concentré à l'intérieur des tissus, l'organe augmente sensiblement, ses propriétés élastiques sont violées. Avec l'accumulation dans les cavités, l'espace libre diminue et cela conduit à la compression des organes qui y sont situés, au déplacement des lieux ordinaires.

Types d'oedème

Étant l'un des symptômes de nombreuses maladies et conditions, ils sont divisés en:

  • local (local), par exemple sur le visage, le bras ou la jambe;
  • général (généralisé), en raison de la rétention d'eau.

Selon la composition qualitative, ils sont divisés en:

  • de nature inflammatoire, lorsque l'exsudat inflammatoire s'accumule autour de la zone affectée;
  • de nature non inflammatoire si du liquide fuit du sang et des vaisseaux lymphatiques dans les tissus environnants.

Une personne en bonne santé peut ressentir un léger gonflement en raison d'un long séjour dans une pièce étouffante, ainsi qu'en raison de la chaleur. Ce phénomène ne nécessite pas de traitement et le fluide se résout par lui-même, après un bon repos.

Avec ce syndrome, une condition préalable à une perturbation métabolique secondaire peut être créée: un gonflement des tissus provoque une stagnation, une malnutrition des cellules, une infection due à une baisse des fonctions de protection.

Quelles sont les causes de ce phénomène?

  1. Allergie. Sa conséquence la plus terrible peut être l'œdème de Quincke.
  1. Problèmes endocriniens. Ceux-ci incluent le myxœdème, le syndrome de Cushing.
  1. Maladies du système urinaire. Lorsqu'il y a une violation de la membrane rénale et que les reins ne peuvent pas remplir leur fonction principale - l'élimination des toxines et des produits de décomposition - un œdème rénal se produit.
  1. Problèmes avec le cœur et les vaisseaux sanguins: insuffisance cardiaque ou œdème pulmonaire à la suite de troubles circulatoires dans le cercle pulmonaire.
  1. Pathologies vasculaires dans lesquelles l'écoulement du sang veineux et de la lymphe est altéré. Cela arrive avec des varices.
  1. Cachexie - une déplétion générale du corps, ainsi qu'un manque de protéines dans le plasma sanguin.
  1. État de grossesse.
  1. Syndrome prémenstruel.
  1. Toxicose. Empoisonnement divers.
  1. Paralysie.
  1. Maladies oncologiques.
  1. Blessures et blessures.
  1. Surchauffe du corps, surmenage.
  1. Excès de sel ou manque de sel dans les aliments. Le premier conduit à une rétention d'eau dans le corps, le second à un manque de sodium dans le plasma sanguin et à une violation de l'équilibre eau-électrolyte.
  1. Prise longue et incontrôlée de certains médicaments. En particulier, les médicaments pour abaisser la tension artérielle, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les hormones.

Toutes les maladies causent des dommages irréparables, mais très souvent, la cause profonde est que nos reins ne peuvent pas nettoyer le corps des toxines à 100%. Vous pouvez découvrir ce qu'il faut faire pour que la membrane rénale fonctionne comme il se doit, dans la Online Academy of Healthy Body.

Syndrome de l'œdème: symptômes dans diverses conditions pathologiques

Processus local d'origines diverses

Il capture n'importe quel organe particulier. Par exemple, œdème scrotal avec orchite ou hernie inguinale, membre blessé - avec gangrène gazeuse. Ce phénomène se traduit par les symptômes suivants:

  • douceur du tégument;
  • épaississement et élargissement de l'organe;
  • changement de forme;
  • pâleur et cyanose;
  • la peau gonfle, perd de son élasticité, devient étirée et brillante;
  • le tissu sous-cutané devient comme une pâte: si vous appuyez avec votre doigt, un trou se forme pendant plusieurs secondes, qui ne se lisse pas immédiatement;
  • des microfissures apparaissent à travers lesquelles le fluide peut fuir;
  • des ulcères se forment en raison de la malnutrition.

Habituellement, tous ces signes disparaissent d'eux-mêmes si vous vous débarrassez de la maladie sous-jacente..

Avec un écoulement insuffisant de lymphe sur les jambes, l'éléphantiasis peut se développer: la peau s'épaissit, le tissu conjonctif se développe. Le pied prend l'aspect caractéristique «ivoire».

À quoi cela ressemble-t-il avec les affections courantes

Selon la pathogenèse, avec une maladie de divers organes et systèmes, les manifestations externes diffèrent également.

Copains! Je, Andrey Eroshkin, tiendra des webinaires très intéressants pour vous, inscrivez-vous et regardez!

Sujets pour les prochains webinaires:

  • Comment perdre du poids sans volonté et pour que le poids ne revienne plus?
  • Comment redevenir en bonne santé sans pilules, de manière naturelle?
  • D'où proviennent les calculs rénaux et que faire pour qu'ils n'apparaissent plus?
  • Comment arrêter d'aller chez les gynécologues, donner naissance à un bébé en bonne santé et ne pas vieillir à 40 ans?

Insuffisance musculaire cardiaque

Il est visible sur les jambes, avec une aggravation de la condition, il peut atteindre la région lombaire. Avec l'insuffisance cardiaque, le patient est menacé d'hydropisie du péricarde, des cavités abdominales et thoraciques. Elle s'accompagne d'essoufflement, de palpitations, de douleurs cardiaques, de cyanose (cyanose du tégument), de gonflement des veines cervicales.

Myxœdème (extinction de la fonction thyroïdienne)

Joints sur les épaules, le visage et les jambes. La peau est bleuâtre, pelée. Symptômes courants: dépression, somnolence, ralentissement métabolique. La fréquence cardiaque ralentit. Les cheveux sur la tête et le corps deviennent cassants et tombent. L'ouïe est altérée. La carie se développe. Dans le sang - un manque d'hormones thyroïdiennes.

Cirrhose du foie

Avec lui, un symptôme ascitique se développe (hydropisie de la cavité abdominale). L'estomac pend en position debout. Mentir - se propage autour, comme une grenouille. Le nombril dépasse. Gonflement et membres inférieurs. De plus: érythème, lèvres carmin, jaunisse, "étoiles" vasculaires sur le corps. Une histoire d'alcoolisme, d'hépatite.

Cachexie

La condition se développe sur le plan alimentaire (en raison d'un apport insuffisant de protéines dans les aliments) ou en raison d'une perte de protéines lors de certaines maladies. Les adolescents qui essaient de perdre du poids en mangeant des végétaux peuvent être affectés..

Le visage, les jambes et les pieds sont touchés. Autres signes: langue framboise, diarrhée sévère, émaciation.

Oedème néphrotique

Cet organe vital, comme je l'ai dit, est responsable du nettoyage de notre sang des composants toxiques chez les enfants et les adultes, en particulier chez les femmes enceintes. Avec la glomérulonéphrite et d'autres pathologies rénales, en raison de l'accumulation de toxines, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • le visage gonfle et devient pâteux;
  • les paupières gonflent, les yeux deviennent comme des alcalis;
  • jambes et bas du dos enflés, parfois tout le corps;
  • signes d'intoxication: léthargie, fièvre, insomnie, dyspepsie, démangeaisons;
  • œdème pulmonaire;
  • ascite;
  • première phase - hypotension (pression artérielle basse)
  • la deuxième phase - augmentation de la pression artérielle, hypertension;
  • autres symptômes rénaux.

Tout cela suggère que les reins ont besoin d'une aide urgente..

Toxicose

Un épanchement excessif de liquide dans les tissus peut se développer pendant la grossesse, sur une période de 25 à 30 semaines. Surtout sur les jambes, mais peut monter jusqu'au périnée et même être présent sur le visage. La peau est humide, facile à appliquer une fois pressée.

Cette section peut être combinée avec la précédente, car les reins sont l'organe le plus important pour une femme pendant la grossesse et tout au long de la vie. Pour éviter la toxicose, il est nécessaire de restaurer le fonctionnement du système excréteur, en particulier la membrane rénale. Comment le faire - peut être trouvé dans notre Académie du corps sain en ligne.

en surpoids

Dans plus de soixante-dix pour cent des cas, l'œdème entraîne une surcharge pondérale. Le tissu adipeux accumule facilement l'humidité. La compression des organes internes par la couche graisseuse conduit à la stagnation.

Particulièrement visible chez les femmes en surpoids, leurs jambes gonflent, le soir, après avoir séjourné dans de l'eau tiède ou constamment. Le processus de la ménopause est exacerbé. Par conséquent, le problème de l'obésité est directement lié au problème abordé dans cet article..

Syndrome de l'œdème: diagnostic et traitement

Dans tous les cas décrits ci-dessus, vous devez consulter un médecin pour un diagnostic. Dans ce cas, le médecin doit tenir compte des signes extérieurs, pouvoir distinguer l'œdème des tissus remplis de graisse, mener des études complémentaires:

  • ECG;
  • Ultrason
  • des analyses de sang;
  • radiographie
  • lymphe et phlébographie;
  • tomographie des reins, du foie, du cœur, etc..

Parmi les études spécifiques sur la rétention d'eau, un «test blister» est réalisé: l'injection de sérum physiologique dans la peau de l'avant-bras pour déterminer le taux de résorption. Ainsi, vous pouvez déterminer l'excès et la déshydratation.

Parmi les recommandations cliniques, l'essentiel: vous devez traiter la maladie sous-jacente. Pour contrôler la diminution ou l'augmentation de l'épanchement liquidien, le patient est pesé, le volume de l'abdomen, les membres sont déterminés, la quantité quotidienne d'urine est calculée.

Le syndrome de l'œdème nécessite un traitement à la fois de la maladie sous-jacente et des manifestations externes. La compression des liquides et les perturbations trophiques peuvent nuire au patient et provoquer de nouvelles maladies: les vaisseaux dégénèrent, l'innervation est perturbée, les ligaments s'affaiblissent, les muscles s'atrophient. Des sensations de douleur qui conduisent au stress sont ajoutées..

Dans de nombreux cas, le développement de complications aussi graves peut être évité. Pour y parvenir, vous devez connaître les mécanismes d'action et construire votre vie en accord avec eux.

Des détails sur la façon de se débarrasser des toxines dans le sang et de se protéger de l'obésité, de la toxicose des femmes enceintes et de l'insuffisance rénale peuvent être trouvés dans notre Académie en ligne du corps sain.

C'est tout pour aujourd'hui.
Merci d'avoir lu mon article jusqu'à la fin. Partagez cet article avec vos amis. Abonnez-vous à mon blog.
Et j'ai continué!

Syndrome de l'œdème: causes internes et externes et méthodes de traitement

Le syndrome de l'œdème, dont nous parlerons avec vous, n'est pas une maladie indépendante. L'accumulation d'humidité excessive dans les tissus et les cavités de notre corps est un symptôme qui se produit avec un certain nombre de maladies très différentes qui ne sont pas liées les unes aux autres. Il existe des traitements spécifiques pour cette condition, mais la tâche principale est de trouver la maladie sous-jacente..

Salutations amis! Je suis Svetlana Morozova. En médecine, ce phénomène est étudié au niveau de la propédeutique (une introduction générale au thème des maladies internes), car la compréhension de la genèse (origine) du syndrome œdémateux permet de poser un diagnostic correct.

Ayant trouvé des signes d'œdème, nous espérons souvent qu'il "se résoudra" et manquera la maladie, lui permettant de l'emporter sur nous. Par conséquent, vous devez savoir ce qui provoque l'accumulation de liquide en excès, comment distinguer le syndrome néphrotique œdémateux du cœur ou du foie, quel médecin contacter et que faire pour se débarrasser de la pathologie.

Qu'est-ce que le syndrome œdémateux indique?

Comment est-il?

Le syndrome de l'œdème est approximativement le même chez les enfants et les oncles et tantes adultes.

Tout œdème est dangereux pour la santé. Parfois, il est suggéré que si les jambes gonflent à cause de la chaleur ou des travaux justes à la fin de la journée, ce n'est pas effrayant, cela passera après le repos. Mais leur présence signifie que votre système veineux ne peut pas faire face, que vous menez une vie sédentaire ou violez les principes de la nutrition. Il est nécessaire de prendre en compte la pathogenèse de ce phénomène..

Tout œdème peut être divisé selon le mécanisme de développement:

  • inflammatoire, lorsque l'exsudat s'accumule dans les tissus - produits de la décomposition et de l'activité vitale des micro-organismes nuisibles;
  • non inflammatoire, dans lequel le transsudat s'accumule - liquide céphalo-rachidien et autres fluides du corps lui-même, en raison de perturbations trophiques.

Par localisation, ce phénomène est divisé en:

  • local, dans lequel des phénomènes œdémateux sont observés dans une zone limitée du corps, par exemple une jambe ou un bras;
  • fréquent lorsque, pour diverses raisons, l'eau persiste dans notre corps, couvrant la majeure partie.

Le syndrome œdémateux primaire résultant de la maladie peut provoquer des changements trophiques dans les tissus, perturbant leur nutrition et leur apport en oxygène. Cela conduit au développement d'une pathologie secondaire. Par conséquent, il est très important de trouver la cause de l'œdème et de l'éliminer dès que possible..

Raisons internes et externes

L'épanchement de liquide pathologique commence pour diverses raisons. Les principaux et les plus dangereux d'entre eux:

  1. Les blessures et les pressions mécaniques qui perturbent l'approvisionnement en sang endommagent le sang et les vaisseaux lymphatiques.
  2. Intoxications avec des substances toxiques qui violent la perméabilité des vaisseaux sanguins provoquant la stagnation.
  3. Troubles des organes importants: muscle cardiaque, foie, reins, poumons, cerveau.
  4. Allergie entraînant un œdème de Quincke.
  5. Les tumeurs sont bénignes et malignes, obstruant la circulation sanguine.
  6. Maladie des glandes endocrines.
  7. Problèmes vasculaires, obstruction de l'écoulement le long du lit veineux avec varices.
  8. Apport incontrôlé d'hormones abaissant la pression artérielle.
  9. Porter bébé.
  10. Effets paralytiques, parésie et autres troubles du système nerveux.
  11. Surchauffe (hyperthermie), manque de protéines dans les aliments, excès de sel.

N'importe laquelle de ces conditions peut entraîner un épanchement de liquide dans les tissus et l'espace interstitiel..

Syndrome de l'œdème: symptômes généraux et particuliers

Principales caractéristiques

Ils sont faciles à voir à l'œil nu. Habituellement, ceci:

  • une augmentation de la partie du corps en volume;
  • lisser les contours;
  • pâleur ou cyanose;
  • consistance pâteuse du tissu sous-cutané;
  • perte d'élasticité de la peau (avec la pression, les piqûres restent pendant plusieurs secondes);
  • la couverture de la partie gonflée du corps est brillante de tension;
  • l'apparition de microfissures à travers lesquelles suinte l'humidité;
  • ulcération avec œdème prolongé.

La compression des cellules peut entraîner leur mort, il est donc important de consulter un médecin dès que possible et de rechercher la cause du syndrome.

Symptômes résultant de diverses maladies

Il existe de nombreuses maladies, parmi lesquelles les symptômes sont l'œdème et la douleur associée. De carence en vitamines, d'alcoolisme, avec une consommation excessive d'eau et son manque. Par conséquent, lors du diagnostic, le diagnostic différentiel est important.

Problèmes cardiaques

Avec l'insuffisance cardiaque, il y a simultanément des phénomènes d'essoufflement, de bleuissement des lèvres et du bout du nez, de gonflement des jambes, parfois jusqu'au bas du dos. Les veines du cou gonflent. Un œdème péricardique peut survenir, ce qui est une condition très dangereuse..

Affections rénales

Avec la glomérulonéphrite, l'insuffisance rénale, le liquide n'est pas retiré du corps. Le visage gonfle, les paupières gonflent, alors n'ouvrez pas les yeux. L'hypertension se produit. L'œdème peut se propager des jambes et du bas du dos à tout le corps. En même temps, des signes d'intoxication générale se développent: fièvre, diarrhée, insomnie, léthargie, etc. Un œdème pulmonaire peut se développer..

Dysfonction thyroïdienne

Zones oedémateuses denses sur le haut du corps et le visage. Inhibition, somnolence, cheveux cassants, caries, perte d'audition et de vision apparaissent. Le rythme cardiaque ralentit. Dans le sang - un manque d'hormones thyroïdiennes.

Obésité

Chez les femmes très pleines, les parties inférieures des jambes peuvent gonfler. La condition est aggravée si vous restez longtemps en position horizontale, prenez un bain chaud, asseyez-vous longtemps ou mangez beaucoup de sel. La condition s'aggrave simultanément avec le syndrome prémenstruel. Les tissus sont doux, si vous piquez votre doigt - la cavité tient pendant un certain temps.

Trouble d'écoulement lymphatique

Une affection similaire peut survenir avec les varices, lorsqu'un ralentissement de l'écoulement lymphatique s'ajoute à une insuffisance sanguine veineuse. Mais il peut s'agir d'une maladie indépendante du système lymphatique appelée éléphantiasis. Les lymphatiques comprennent l'érysipèle, le lymphœdème et d'autres affections.

"L'éléphantiasis" se caractérise par un épaississement de la peau, une croissance rapide du tissu conjonctif dans le derme, la formation de plis et d'irrégularités, à cause de laquelle il commence à ressembler à la peau d'un éléphant.

Cirrhose des cellules hépatiques

Habituellement accompagné d'un œdème ascitique ou d'une hydropisie - accumulation de liquide dans la cavité abdominale. L'abdomen s'affaisse, en position couchée il ressemble à un «abdomen de grenouille», du fait que le liquide s'écoule dans les parties latérales. Les jambes peuvent gonfler en même temps. Il y a des signes de la maladie sous-jacente: "étoiles" vasculaires sur la peau, jaunisse, rougeur des paumes, lèvres "carmin".

La cirrhose chez les nouveau-nés est particulièrement dangereuse - une condition pathologique dans laquelle un bébé peut mourir rapidement même avec un traitement rapide.

Cachexie, œdème alimentaire ou faim

Elle survient principalement sur les jambes et les pieds. La carence en protéines affecte tous les organes et tissus, les traits caractéristiques incluent la «langue de framboise», le visage enflé, la perte de poids générale, la diarrhée constante.

Elle peut survenir dans des régimes alimentaires trop enthousiastes de filles et d'adolescentes désireuses de perdre du poids de toute urgence. Ainsi que la malnutrition pour d'autres raisons.

Œdème iatrogène (médicament)

Elle est provoquée par l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, une hormonothérapie prolongée et une passion pour les contraceptifs..

Grossesse

Les femmes enceintes peuvent souffrir d'un œdème dû à une toxicose. Habituellement pendant environ 30 semaines. S'étend aux jambes, au périnée, à l'abdomen, parfois au visage. La peau est chaude, douce et humide, facilement pressée.

Problèmes neurogènes

Ils surviennent avec tout dommage à l'hypothalamus, ainsi qu'avec des maladies rares - une tumeur trophoblastique qui se produit dans la région du placenta pendant la grossesse, le trophydème de Mayge (œdème chronique et récurrent des lèvres), etc..

Varicocèle

Varicocèle, se produit en raison de varices du cordon spermatique. Elle s'exprime par un inconfort, une douleur et un gonflement des testicules, du scrotum et de la zone environnante.

Idiopathie et autres causes

Un épanchement tissulaire caractéristique se produit avec la gangrène anaérobie.

Les femmes en surpoids, après 45-50 ans, font généralement face au tissu et les doigts gonflent le matin.

Ce groupe comprend également le syndrome œdémateux d'étiologie inconnue.

Syndrome de l'œdème: diagnostic et traitement

Examen et histoire

Des mesures diagnostiques doivent être effectuées afin de détecter les véritables causes de la maladie. Extérieurement, il n'est pas difficile de déterminer le gonflement des tissus, en augmentant la taille et en lissant les contours de la partie du corps. La pression des doigts laisse des "fossettes" caractéristiques. Les actions suivantes obéissent à un tel algorithme:

  • interrogatoire et établissement de l'heure d'apparition de l'œdème, causes probables;
  • inspection et détermination de la couleur, des changements de température, d'autres signes extérieurs;
  • en tenant compte des sensations, symptômes et signes concomitants de la maladie sous-jacente;
  • procédures de diagnostic supplémentaires.

Les études instrumentales et de laboratoire comprennent:

  • analyse biochimique du sang, détermination des composants protéiques, des hormones, de la bilirubine et d'autres composants;
  • tests hépatiques;
  • phlébographie et radiographie;
  • ECG;
  • radiographie
  • tomographie du cœur, des reins, du foie et d'autres organes;
  • vénographie et lymphographie;
  • biopsie au besoin;
  • autres procédures nécessaires pour déterminer la maladie.

Les méthodes spécifiques pour déterminer le syndrome œdémateux comprennent:

  • diurèse quotidienne (mesure de la quantité d'urine par jour, qui doit correspondre au liquide que vous buvez);
  • en tenant compte du poids du patient;
  • mesure du volume des membres et de l'abdomen;
  • «Test blister» (injection de sérum physiologique dans la peau de l'avant-bras et suivi du taux de résorption).

La tâche principale de l'examen est le diagnostic et la sélection du bon traitement

Mesures thérapeutiques

En identifiant correctement la maladie sous-jacente, nous pouvons parler de l'efficacité du traitement. S'il y a une pathologie cardiaque, cela est fait par un cardiologue, si le foie est un gastro-entérologue, les reins sont un néphrologue, les glandes thyroïdes sont un endocrinologue, etc..

Mais il existe des mesures cliniques recommandées communes à toutes les conditions. Ils doivent éliminer le syndrome œdémateux lui-même. Ceci est crucial, car sous une pression constante et un manque de nutrition, l'organe affecté peut commencer à se dégrader. La violation du trophisme entraîne la disparition de la barrière immunitaire et l'infection par des infections secondaires.

Le traitement de l'œdème comprend:

  • hospitalisation et coucher;
  • régulation de la consommation de sel et de liquide avec les aliments;
  • déshydratation avec des diurétiques de divers groupes (boucle, osmotique, épargnant le potassium, thiazides et netiazides et autres médicaments);
  • l'application de bandages élastiques sur les membres;
  • enlèvement de liquide abdominal par ponction;
  • physiothérapie;
  • remèdes populaires (cryomassage, compresses, frais diurétiques).

La prévention comprend la normalisation des processus métaboliques, une nutrition et un mode de vie appropriés, une détection et un traitement rapides de toutes vos plaies.

Si nous savons comment nos maladies commencent et ce qui les provoque, comment les organes doivent fonctionner normalement, nous pouvons nous assurer une vie saine et pleine et une longévité. Obtenez des connaissances à notre Académie en ligne Healthy Body. Vous y apprendrez les plus utiles, présentés de manière simple et compréhensible..

Abonnez-vous à mon blog, recommandez-le à vos amis et connaissances, partagez des liens.

Syndrome d'œdème

L'accumulation excessive de liquide dans les tissus de l'organisme, qui s'accompagne d'une augmentation de leur volume et d'une diminution des propriétés physiques, est appelée syndrome œdémateux. Traitement complexe de la maladie.

L'œdème est local, lorsque le liquide s'accumule dans un organe et généralisé, lorsqu'il y a une accumulation de liquide en excès dans les tissus de tout le corps.

Préparations pour le syndrome oedémateux

Classification de l'oedème

En médecine, on distingue les types d'œdèmes suivants:

1. Cardiaque - sont l'une des manifestations de l'insuffisance cardiaque.

2. Médicaments - causés par l'introduction de médicaments dans le corps.

  • œdème cachectique;
  • entéropathie de perte de protéines;
  • le syndrome néphrotique.

4. Associé à une altération de la circulation lymphatique:

  • éléphantiasis primaire;
  • éléphantiasis secondaire;
  • lymphangiite;
  • syndrome postmastectomie;
  • filariose.

5. Oedème membranaire:

  • inflammatoire;
  • jade;
  • toxique;
  • paralytique (avec pathologies neurologiques);
  • Oedème de Quincke.

6. Oedème associé à une altération de la circulation veineuse:

7. Oedème associé à une perturbation du système endocrinien:

  • œdème idiopathique, dont les causes sont inconnues;
  • œdème orthostatique.

Syndrome de l'œdème: causes

Le syndrome de l'œdème avec une maladie rénale peut survenir pour les raisons suivantes:

  • allergie;
  • intoxication aiguë aux drogues ou à l'alcool;
  • malformations congénitales des reins;
  • intoxication;
  • les infections
  • tumeurs rénales.

L'apparition d'un œdème peut indiquer la présence des maladies suivantes chez un patient:

  • néphrite;
  • syphilis;
  • insuffisance rénale;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • néphrose;
  • Diabète;
  • vascularite;
  • thrombose veineuse rénale;
  • glomérulonéphrite;
  • amylose et plusieurs autres.

Symptômes du syndrome de l'œdème

Le syndrome de l'œdème dans la maladie rénale se manifeste par des signes externes et internes.

Les signes externes comprennent un œdème, localisé sur les parties suivantes du corps:

  • paupières, visage;
  • estomac;
  • jambes;
  • organes génitaux externes;
  • bas du dos.

La peau dans les endroits d'oedème est douce et sèche au toucher, la couleur de la peau est pâle. Si le syndrome rénal œdémateux est aigu, la peau aux endroits de l'œdème devient dense.

Syndrome de l'œdème - signes internes:

  • ascite - accumulation de liquide dans la cavité abdominale;
  • œdème pulmonaire (pas d'essoufflement);
  • hémorragies dans les yeux;
  • hypertension artérielle;
  • changements d'urine.

Syndrome d'œdème chez les enfants

Il a été constaté que le syndrome œdémateux chez l'enfant survient peu de temps après la naissance. Cette pathologie est assez courante chez les bébés prématurés. Les causes de l'œdème chez les enfants peuvent être une maladie hémolytique, un syndrome d'absorption intestinale altérée, une administration excessive de solutions isotoniques au corps de l'enfant.

Si un œdème local survient chez l'enfant, il est nécessaire de consulter un spécialiste (pédiatre, cardiologue, allergologue, chirurgien), qui, selon les résultats de l'analyse, prescrit une cure.

Diagnostic du syndrome oedémateux

Tout d'abord, il est nécessaire d'identifier la cause de l'œdème. À cette fin, effectuez les tests de diagnostic suivants:

  • examen par un cardiologue - pour exclure les maladies CCC;
  • examen par un neurologue;
  • examen par un néphrologue;
  • mesurer le rapport du liquide bu à la quantité d'urine;
  • tests de laboratoire de sang et d'urine;
  • Échographie des reins et plusieurs autres.

Syndrome de l'œdème: traitement

Tout d'abord, ils éliminent les causes qui ont provoqué le développement d'un œdème. Chaque maladie pouvant provoquer un syndrome rénal œdémateux a son propre schéma thérapeutique..

De plus, un traitement symptomatique est prescrit, visant à améliorer l'état général du patient. Diurétiques prescrits par votre médecin, l'automédication est inacceptable et peut entraîner le développement d'un certain nombre de complications graves.

Quelles que soient les causes de l'œdème, vous devez réduire la quantité de liquide consommée à 1 litre par jour. De plus, le patient se voit prescrire un régime sans sel, car le sel empêche l'élimination des fluides du corps.

Si le syndrome oedémateux est traité rapidement et correctement, le pronostic est favorable et le traitement dans la plupart des cas donne de bons résultats.

Dans notre boutique en ligne, vous pouvez acheter les médicaments suivants pour le traitement du syndrome œdémateux, qui peuvent être utilisés dans le cadre du traitement complexe de cette maladie:

  • Complexe d'acide aminé;
  • Bioflavine C;
  • Broméline;
  • B complexe;
  • Vitamine E;
  • Formule de glutathion;
  • Formule D;
  • Formule verte et plusieurs autres.

Avant d'utiliser tel ou tel médicament, il est nécessaire de consulter un médecin.

Prévention du syndrome de l'œdème

Le syndrome de l'œdème, dont les causes et les méthodes de traitement sont décrites ci-dessus, peut être prévenu.

La prévention de cette pathologie comprend:

  • rejet des mauvaises habitudes;
  • une bonne nutrition (réduire la quantité de sel consommée, refuser la restauration rapide, les aliments gras, frits, épicés, épicés);
  • respect du régime d'alcool;
  • cours d'éducation physique;
  • le contrôle du poids;
  • traitement en temps opportun de diverses maladies du corps;
  • évitement du stress;
  • assainissement régulier des foyers d'infection chronique dans le corps;
  • examens prophylactiques réguliers du corps pour identifier les causes de l'œdème, ce qui facilite grandement le traitement ultérieur et améliore le pronostic.