Principal

Traitement

Causes, symptômes et traitement des microlithes rénaux chez les hommes

Les microlytes dans les reins chez l'homme sont quelque peu naturels, car ils se forment en raison d'un mécanisme simple associé à la stagnation de l'urine. Mais parfois, la quantité de sels qui en constituent la majeure partie augmente, ce qui entraîne l'apparition d'une autre maladie - la lithiase urinaire. Les symptômes de ce dernier dépendent de l'emplacement et de la taille des pierres. Lors du diagnostic des microlithes, il est important d'établir un traitement adéquat et d'apporter des modifications à l'alimentation.

1 Que sont les microlites dans les reins??

Chez une personne en bonne santé, des sels se forment constamment dans l'urine. Cela se produit avec une absence prolongée de vidange de la vessie (par exemple, la nuit). Ce processus est naturel, mais la quantité de ces sels reste minime, donc les pathologies ne sont pas prises en compte. Cependant, avec une augmentation du volume des sédiments, une microlithiase est diagnostiquée..

Les microlites dans les reins sont une collection de sels précipités présents en grande quantité dans l'urine. Habituellement, ils apparaissent dans le rein droit, mais peuvent être présents dans la gauche ou dans les deux organes en même temps. Les petits calculs sont capables de rester dans les reins ou de se déplacer le long de l'uretère jusqu'à la vessie. De plus, les microlithes sont le point de départ de la lithiase urinaire..

Habituellement, la microlithiase est observée chez les hommes âgés de 30 à 40 ans, mais peut être diagnostiquée même chez les nouveau-nés. Selon l'âge, les calculs dans les tubules rénaux peuvent avoir une composition différente. Chez les patients âgés, les urates, qui sont des sels d'acide urique, sont plus souvent retrouvés. De plus, il y a:

  • phosphates constitués de sels d'acide phosphorique;
  • oxalates à base d'acide oxalique.

Tout d'abord, le patient reçoit un diagnostic de diathèse d'acide urique ou de sable dans les reins. Progressivement, il commence à cristalliser, formant des microlites. À un stade précoce, la microlithiase ne provoque pas d'inconfort et d'anxiété, mais si elle n'est pas traitée, les calculs deviennent gros, provoquant une néphrolithiase.

2 raisons

Il n'y a aucune raison qui puisse expliquer pleinement la formation de microlithes dans les reins. Puisqu'ils sont le stade initial de la lithiase urinaire, il est nécessaire de considérer une combinaison de facteurs exogènes, endogènes et génétiques prédisposant à la formation de calculs rénaux.

Il existe plusieurs théories de la pathogenèse. Selon le principal, pour diverses raisons, la composition quantitative des changements d'urine. Avec une augmentation de la quantité de sels sous forme de colloïdes, un précipité apparaît, formant des microlites. De plus, il est à noter que la formation de pierres nécessite un noyau, qui devrait devenir un centre d'accumulation de sel. Il peut être composé de particules de membrane épithéliale endommagée, de déchets de la flore pathogène.

Les principaux facteurs exogènes comprennent la composition chimique du sol et de l'eau, la mauvaise écologie, les conditions de travail et de vie.

Il existe d'autres raisons à la formation de microlithes dans les reins:

  1. 1. Hypercalciurie due à une absorption accrue de calcium dans l'intestin, une violation de son métabolisme dans le tissu osseux et une filtration insuffisante dans les reins.
  2. 2. Un mode de vie sédentaire et en surpoids. Ces facteurs contribuent à l'accumulation de phosphates, de calcium et d'acide urique..
  3. 3. Violation des processus métaboliques. Elle peut être déclenchée par des pathologies du tube digestif, du système endocrinien, du foie.
  4. 4. Les conséquences des interventions chirurgicales sur les voies urinaires (cicatrices, matériel de suture, néphrostomie - un tube de drainage installé depuis longtemps).
  5. 5. La prévalence dans l'alimentation des aliments salés, des protéines animales, des marinades, des viandes fumées. Apport insuffisant d'aliments riches en vitamines et minéraux nécessaires au fonctionnement normal de l'organisme.
  6. 6. Consommation d'eau insuffisante, surtout lorsque vous vivez dans une zone à climat chaud.
  7. 7. Utilisation à long terme de certains groupes de médicaments, en particulier les sulfonamides.
  8. 8. Caillots sanguins et caillots sanguins dans les reins.
  9. 9. Anomalies anatomiques de la structure du système urinaire (acquises ou congénitales) entraînant une stagnation de l'urine dans les reins.
  10. 10. Troubles de la miction de diverses étiologies, y compris les tumeurs, les uretères compressibles et d'autres parties du système urinaire.
  11. 11. Infections antérieures de la vessie et des reins de nature bactérienne (pyélonéphrite, cystite).

3 symptômes

Les microlites dans les reins sont petites, donc jusqu'à un certain temps, elles ne provoquent pas de symptômes. Les pierres simples jusqu'à 3 mm ne provoquent pas non plus d'inconfort chez un homme malade.

Mais même à ce stade du développement de la lithiase urinaire, le patient peut se sentir mal:

  • chaleur;
  • flatulence;
  • douleur dans le bas de l'abdomen de nature tirante, localisée des deux côtés ou d'un seul;
  • haute pression;
  • gonflement.

Avec des microlithes chez un homme, la couleur de l'urine peut changer: elle devient rosâtre et trouble. La raison en est des dommages à la membrane muqueuse des organes sous l'influence de particules solides d'urine. Si les formations dépassent la taille de 3 mm et commencent à être éliminées des reins, les symptômes changent considérablement. Le patient a des coutures, des douleurs aiguës. Ils sont localisés dans la région lombaire et transmis à l'intérieur de la cuisse. Il y a un désir fréquent de vider la vessie.

Progressivement, la micronéphrolithiase progresse, à la suite de quoi le caillou devient plus gros et la production d'urine du corps est perturbée. Et il y a des symptômes similaires à la décharge d'urolithes (formations polycristallines). La microlithiase présente des symptômes qui peuvent varier en fonction de l'emplacement des calculs dans les reins. S'ils sont localisés à droite, la douleur peut être confondue avec les symptômes de l'appendicite, des maladies de la vésicule biliaire et du foie, elle couvre le bas-ventre. Lorsque la microlithiase est affectée par le rein gauche, les symptômes ressemblent parfois à des signes de maladies intestinales..

Si une microlithiase est diagnostiquée chez un enfant, il souffre d'apathie et de faiblesse. Comme pour les adultes, le bébé ressent une douleur dans la région lombaire et vide plus souvent la vessie.

4 Localisation et diagnostic

Dans la plupart des cas, des changements diffus se produisent dans les reins. Les calculs commencent à se former dans la vessie avec une cystite infectieuse lente et une stagnation prolongée de l'urine. Dans les uretères, les pierres ne s'attardent généralement pas, car avec la contraction des muscles lisses, elles descendent.

À l'intérieur du rein, des microlithes sont situés dans le bassin. Là, ils s'accumulent après plusieurs étapes de filtration dans les tubules.

Si les symptômes du patient sont légers ou absents, le médecin prescrit les procédures suivantes:

  1. 1. Analyse d'urine. La microlithiase est diagnostiquée avec un écart de pH allant jusqu'à 7, tandis que la norme est de 4, une augmentation de la densité (plus de 1022 g / l), l'apparition de sels, la turbidité et les globules rouges inchangés.
  2. 2. Analyse d'urine pour la microflore pathogène. Lors de la réception d'un résultat positif, la sensibilité aux médicaments antibactériens est déterminée.
  3. 3. Tests d'urine selon Zimnitsky. Il vous permet d'évaluer la fonction de concentration des reins..
  4. 4. Échographie. C'est la meilleure méthode pour détecter les microlithes. Il est plus sûr que les rayons X, mais il n'est pas en mesure de détecter les oxalates de moins de 6 mm, car ils ont des échos non spécifiques, similaires à l'image normale du sinus rénal.
  5. 5. Urographie. Pour effectuer cette procédure, un agent de contraste est injecté au patient, ce qui vous permet d'obtenir des informations précises sur l'emplacement du microlithe, sa taille et les caractéristiques structurelles des voies urinaires.

Pour le diagnostic des microlithes dans les reins, la tomodensitométrie est également utilisée. Cette méthode présente des avantages - elle vous permet d'évaluer à la fois la taille et l'emplacement de la pierre, ainsi que sa densité. Il aide à établir un pronostic de la maladie et à sélectionner un régime de traitement adéquat avec des comprimés et d'autres moyens de traitement médicamenteux.

Si le patient a une douleur prolongée, un diagnostic différentiel est effectué pour exclure d'autres pathologies possibles qui présentent des symptômes similaires. En plus des lésions inflammatoires du foie, des intestins, de la vésicule biliaire, un contrôle est effectué pour les maladies de la colonne vertébrale.

5 Traitement

Le schéma et la méthode de thérapie sont basés sur la taille et l'emplacement des pierres. Pour éliminer le sable des reins, des préparations spéciales sont utilisées qui ont un effet dissolvant et diurétique..

Si les calculs ont réussi à devenir trop gros, ils ne sortiront pas d'eux-mêmes, alors qu'ils peuvent obstruer les voies urinaires, empêchant l'écoulement de l'urine. Par conséquent, les diurétiques ne peuvent être utilisés qu'après la nomination d'un médecin.

5.1 Médicaments

Si les microlithes dans les reins ne provoquent pas d'inconfort, le traitement n'est effectué qu'avec des remèdes à base de plantes. Ils sont assez sûrs, ne provoquent pas de complications et n'ont aucune contre-indication. Parmi les préparations à base de plantes, les médecins recommandent généralement celles qui contiennent des terpènes - ingrédients naturels ayant des effets antispasmodiques, bactériostatiques et sédatifs légers.

Les remèdes à base de plantes visent à améliorer la circulation sanguine dans le rein, à augmenter la diurèse. Ces groupes de médicaments aident à soulager les spasmes des muscles lisses du bassin rénal et des uretères, à normaliser la motilité des voies urinaires, qui est généralement altérée par le sable et les cristaux de sel qu'ils contiennent..

Préparations et leur description:

Le nom du médicamentLa descriptionPhoto
CystenalIl contient un extrait de teinture de garance et un mélange d'huiles essentielles. On lui prescrit 3 à 4 gouttes, à prendre avec de l'eau ou sur un morceau de sucre, 30 minutes avant les repas. Utiliser dans un délai d'un mois. En présence de coliques rénales, la posologie est augmentée à 20 gouttes
RovatinexLa composition du médicament aux effets antispasmodiques et anti-inflammatoires contient des huiles essentielles (camphène, pinène, fenhol, terpène, bornéol, anéthol). Pour le traitement des microlithes, une telle combinaison vous permet de dissoudre progressivement et d'éliminer sans douleur les calculs rénaux. Il est pris en 1-2 capsules 3 fois par jour. S'il y a des coliques rénales, la posologie est augmentée de 2 fois
KanefronLe médicament contient un extrait d'herbe de centaure, de racines de livèche et de feuilles de romarin. Lors de l'utilisation du médicament pendant 4 semaines, le bien-être du patient s'améliore, les microlites sont éliminées, la couleur et les paramètres de laboratoire de l'urine sont normalisés et le métabolisme phosphore-calcium est restauré. Le médicament est pris en 2 comprimés ou 40-50 gouttes 3 fois par jour
CystonIl s'agit d'un médicament combiné à plusieurs composants d'origine végétale. Il régule les propriétés colloïdales de l'urine, contribuant à l'excrétion de petites microlites et d'acide urique. En plus du diurétique, il a également un effet antimicrobien. Conçu pour une utilisation en 2 comprimés 2-3 fois par jour
NephrolithComme le premier médicament, il est basé sur l'action du colorant d'extrait de garance. Contient de l'extrait de muguet et divers acides qui contribuent à la régulation du métabolisme eau-sel

Pour le soulagement des coliques rénales, des analgésiques sont utilisés. Baralgin est l'un des meilleurs médicaments à traiter à la maison. En milieu hospitalier, une combinaison de plusieurs médicaments est utilisée (Platifillin, Atropine, Halidor, Drotaverin, Maksigan, etc.).

Les symptômes aigus peuvent être efficacement éliminés avec une combinaison de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et de vitamines A et E. Un traitement antibactérien n'est effectué que lors du diagnostic des agents pathogènes infectieux, et le groupe de médicaments est déterminé en fonction de la sensibilité des microbes à certains médicaments. Si la maladie se présente sous une forme bénigne, les uroseptiques et les médicaments du groupe sulfonamide sont recommandés. Dans un processus inflammatoire grave provoqué par la flore bactérienne, des antibiotiques à large spectre sont utilisés.

5.2 Régime

À un certain stade du développement de la microlithiase, vous pouvez arrêter la maladie avec un régime alimentaire. Des régimes alimentaires correctement sélectionnés contribuent au nettoyage partiel des reins..

Le régime est choisi en fonction du type de sels régnant dans les microlithes déposés:

  1. 1. Avec les phosphates, les produits laitiers sont exclus. Des restrictions sont imposées sur les légumes, les fruits, l'alcool, les boissons gazeuses, les épices et les épices. Il est permis de manger de la viande, du poisson, du pain, des agrumes et des céréales à grains entiers.
  2. 2. En cas d'urata, les produits contenant du calcium (fromage à pâte dure, lait, poisson, sésame, haricots, bouillon de viande) sont supprimés de l'alimentation. Les céréales, les huiles, les pâtes, les fruits, les graines sont utiles, mais il est conseillé de limiter la consommation de viande.
  3. 3. Lorsque les oxalates refusent les aliments contenant de l'acide oxalique. Ceux-ci incluent les agrumes, la salade verte, l'oseille, le café. Utile sont le lait, le pain, les céréales, les œufs, les pâtes, les baies, les noix et l'avoine.

5.3 Remèdes populaires

Les remèdes populaires peuvent être utilisés pour éliminer les microlithes des reins. Recettes populaires:

  1. 1. Prenez 10 g de feuilles de bouleau, versez 500 ml d'eau et faites bouillir pendant 10 minutes. La composition est insistée 1 heure et filtrée. Utiliser 3 fois par jour pour 50 ml. L'outil aide à éliminer le sable et les petites pierres.
  2. 2. Dissoudre dans un verre d'eau 1 cuillère à soupe. l miel, buvez la portion entière le matin à jeun. Répétez la procédure jusqu'à ce que les pierres soient complètement retirées et que le soulagement commence. Cela prend généralement 1-2 semaines.
  3. 3. Prenez un pot de trois litres, remplissez-le à moitié de millet et versez de l'eau bouillie. L'outil est insisté pendant plusieurs heures et filtré. La perfusion est utilisée tout au long de la journée. Le traitement est prolongé jusqu'à guérison complète des microlithes dans les reins.
  4. 4. L'infusion de persil est préparée à partir de 40 g de matières premières, qui sont versées avec 1 verre d'eau bouillante et insisté pendant 12 heures. La boisson obtenue est consommée en 2 étapes: 100 ml avant le petit déjeuner et la même quantité avant le dîner. L'outil est utilisé pendant 3 mois.
  5. 5. L'infusion de stigmates de maïs est préparée à partir de 1 cuillère à soupe. l des matières premières et un verre d'eau bouillante. Il est consommé une heure avant les repas, jusqu'à 5 fois par jour.

À titre préventif, il est recommandé aux enfants ayant tendance à former des microlithes les recettes suivantes:

  1. 1. Prenez 1 cuillère à soupe. l feuilles et fruits de fraises des bois, versez 400 ml d'eau, faites bouillir au bain-marie pendant 10 minutes, puis filtrez et consommez 100 ml 3 fois par jour pendant 2 semaines.
  2. 2. Broyer 1 cuillère à soupe. l canneberges, ajouter le sucre au goût et verser de l'eau bouillie tiède. L'outil est insisté pendant 15 minutes, puis consommé dans 1 verre par jour.
  3. 3. Mélanger des quantités égales de jus de radis et de miel. Utilisez le médicament 1 cuillère à café 2 fois par jour après les repas. La durée du traitement est de 2 semaines.

5.4 Fonctionnement

Avec des microlithes dans les reins, la chirurgie est prescrite dans des cas extrêmement rares, par exemple, avec un blocage de l'uretère avec du sable. Cela n'est possible que si les pierres individuelles dépassent 6-7 mm de diamètre.

Des méthodes généralement peu invasives sont utilisées:

  • lithotripsie par ultrasons;
  • retrait au laser;
  • onde de choc écrasant.

Les opérations ouvertes ne sont prescrites qu'en présence de calculs qui occupent une partie importante du bassin de l'un des reins, ou avec un blocage aigu des voies urinaires avec des calculs.

Qu'est-ce que la microlite

En Europe, des microlithes laminaires sont apparus dans la culture gravettienne [3], largement répandus à l'époque de la Madeleine, et étaient encore produits au Mésolithique dans toute la Méditerranée. Ils sont légèrement plus grands que les derniers géométriques et sont constitués de flocons de silex [4].

Leur objectif n'est pas toujours clair. À en juger par leur petite taille, ils étaient attachés à une poignée ou à un autre support en bois ou en os, par exemple, comme la pointe d'une lance ou d'une flèche de lancer [5] [6]. Parmi les vestiges des foyers des habitations de la culture Madeleine, les lames laminaires se retrouvent par groupes de trois, comme si elles étaient attachées aux pôles de trois pièces chacun. On y trouve également des pointes de fléchettes en corne, dans les rainures dont les lames de silex étaient fixées avec un matériau visqueux. Vingt lames de silex ont été trouvées dans la grotte de Lascaux, renforcées de matière visqueuse sur un manche en corne ronde, formant soi-disant un harpon ou une arme similaire. Certains microlithes trouvés en Angleterre portent des traces de traitement au burin, mais ils pourraient également être laissés lorsque la pointe frappe un objet solide [7].

Lames

Les microlithes en forme de lame ont une variété de formes, notamment rectangulaire, biseautée, convexe, concave, semi-circulaire ou sans forme. La forme traditionnelle des lames est utilisée pour déterminer les périodes de développement des cultures aurignacienne, solutréienne, tardenois et ibéro-mauresque [8].

Pointu

Le nombre de variantes régionales de microlithes de ce type est très important, et il est difficile de les distinguer, sans savoir dans quel contexte archéologique cet artefact a été trouvé [9].

Microlithes géométriques

Les premiers microlithes géométriques européens sont apparus dans la culture de la Madeleine [11]. Au début, ils avaient une forme triangulaire, puis trapézoïdale. Ils étaient communs au Mésolithique et au Néolithique, toujours produits également en chalcolithique et même à l'âge du bronze avec des pointes métalliques. Ci-dessous, avec des microlithes géométriques typiques sous la forme (de gauche à droite) d'un trapèze, d'un triangle et d'un croissant, à titre de comparaison, une microlite laminaire est représentée.

Des microlithes géométriques ont été utilisés comme tranchants et tranchants de harpons, flèches et autres outils de lancer de différentes tailles. Ci-dessous, un ancien harpon et un échantillon de montage de microlithes trapézoïdaux comme la pointe de flèche trouvée dans une tourbière au Danemark.

Remarques

  1. ↑ Chasse à l'âge de pierre (HTML). Musée du Pays de Galles.
  2. ↑ L'homme primitif et l'essor de la civilisation au Sri Lanka: les preuves archéologiques
  3. ↑ Piel-Desruisseaux, Jean-Luccite ​​Outils préhistoriques. Pour moi. Fabrication. Utilisation. - Masson, Paris, 1986. - ISBN ISBN 2-225-80847-3. (pages 147-9)
  4. ↑ Pelegrin, Jacques (1988). «Débitage expérimental par pression. Du plus petit au plus grand »Journée d'études technologiques en Préhistoire. ISBN 2-222-04235-6. (pages 37-53)
  5. ↑ Laming-Emperaire, Annette Los cazadores depredadores del posglacial y del Mesolítico // La Prehistoria - Editorial Labour, Barcelona, ​​1980.-- ISBN ISBN 84-335-9309-9. (page 68)
  6. ↑ Piel-Desruisseaux, Jean-Luc Outils préhistoriques. Pour moi. Fabrication. Utilisation. - Masson, Paris, 1986. - ISBN ISBN 2-225-80847-3. (pages 123-127)
  7. ↑ Barton, R. N. E. E. y Bergman, C. A. (1982). «Chasseurs à Hengistbury: quelques preuves de l'archéologie expérimentale» 14. ISSN 0043-8243.
  8. ↑ Brézillon, Michel La dénomination des objets de pierre taillée - Paris: Éditions du CNRS, 1971. - ISBN pages 263–7.
  9. ↑ Brézillon, Michel. La dénomination des objets de pierre taillée. 1971. París: Editions du CNRS, pages 292-340
  10. ↑ González Echegaray, J. Excavaciones en la terraza de El Khiam (Jordanie). 1964. Bibliotheca Praehistorica Hispana.
  11. ↑ Bordes, F. y Fitte, P. Microlithes du Magdalénien supérieur de la Gare de Gouze (Dordogne) // Miscelánea en homenaje al Abate Henri Breuil. Vol. I - Barcelone, 1964. - ISBN page 264.

Références

  • Huanghua Microlites Development of Chinese Civilization, Carleton University
  • Pourquoi des microlithes? Rapport archéologique de l'American Anthropological Association
  • Microlithes mésolithiques après retrait des glaciers

Fondation Wikimedia. 2010.

Voir ce que "Microlit" est dans d'autres dictionnaires:

microlith - microlith... Dictionnaire d'orthographe

MICROLITH - 1. Aiguille très fine ou cristalline lamellaire. Chez M. certains opt. constantes, donc dans la plupart des cas il est possible d'établir le m auquel elles appartiennent, bien que les formes caractéristiques de ce mla n'apparaissent pas...... Encyclopédie géologique

MICROLITH - Cristaux microscopiques trouvés dans la majeure partie des volcans. rochers. Dictionnaire de mots étrangers inclus dans la langue russe. Chudinov AN, 1910. microlith a, m. (... Dictionnaire des mots étrangers de la langue russe

MICROLITH est un minéral du groupe niobate de tantale, (Ca, Na) 2Ta2O6 (OH, F). Jusqu'à 1 4% H2O. Impuretés: U, Bi, Nb. Cristaux bruns et autres couleurs, grains, agrégats. Dureté 4,3 5,7; densité 5,9 6,4 g / cm3. On le trouve principalement dans les pegmatites à granite de métaux rares...... Big Encyclopedic Dictionary

microlite - n., nombre de synonymes: 4 • cristal (17) • minéral (5627) • outil (68) •... Dictionnaire des synonymes

MICROLITE - MICROLITE, calcul de magnitude microscopique, formant dans certaines conditions, le macrolite de calcul habituel. La taille de M. peut être inférieure et supérieure à celle d'un érythrocyte, atteignant parfois 30 50 / l. Leur forme est souvent ronde ou ovale, de structure...... Grande encyclopédie médicale

microlite - Un minéral rare du groupe pyrochlore; collection pierre colorée. [Dictionnaire gemmologique anglais-russe. Krasnoyarsk, KrasBerry. 2007.] Thèmes gemmologie et fabrication de bijoux EN microlite... Guide du traducteur technique

microlite - mikrolitas statusas T sritis chemija apibrėžtis Mineralas. formulė (Na, Ca) ₂ (Nb, Ta) ₂O₆ (O, OH, F) atitikmenys: angl. microlite rus. microlite... Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

microlite - (microlithus; micro + grec. lithos stone) calcul de petites tailles; librement situé dans la cavité ou le canal du corps... Un grand dictionnaire médical

microlithes - microlithes, microlithes, microlithes, microlithes, microlithes, microlithes, microlithes, microlithes, microlithes, microlithes, microlithes, microlithes (Source: «A.A. Zaliznyak's Complete Accentuated Paradigm»)... Formes de mots

Microlithes rénaux

Dans des conditions de fonctionnement normal du système urinaire, les sels dans l'urine sont excrétés avec lui par le corps. En raison de troubles métaboliques, les sels insolubles commencent à s'accumuler dans les reins. De petits cailloux et des grains de sable apparaissent - des microlites dans les reins. Il est nécessaire de comprendre ce que c'est, pourquoi les microlithes apparaissent et comment y faire face.

Quelle est la microlithiase de la maladie

La première étape de l'apparition de la lithiase urinaire (DCI), lorsque de petites pierres et du sable apparaissent dans le système urinaire, est appelée microlithiase rénale. Cela se produit d'un côté ou des deux côtés lorsque les deux reins sont touchés. En règle générale, les calculs atteignent une taille de plusieurs millimètres et se trouvent le plus souvent dans le système pyélocalicéal (hls) des reins.

Une telle pathologie n'est pas rare et de nombreuses personnes d'âges différents (adultes et jeunes enfants) y font face. Se produit le plus souvent en raison d'un excès de certaines substances dans le corps du patient. En conséquence, des pierres apparaissent qui ont une structure différente, par exemple:

Au début, la pathologie ne se manifeste en aucune façon. Les cristaux sont trop petits pour être gênants. Au fil du temps, les grains de sable se rejoignent, se développent et des pierres assez grosses apparaissent.

Les causes de la microlithiase rénale

Aucun spécialiste ne peut donner au patient une raison claire qui a provoqué la maladie. Il existe un certain nombre de facteurs qui contribuent à la formation de microlithes dans les reins:

  • Mauvaise hérédité. Si le métabolisme eau-sel a été perturbé chez l'un des parents, une personne peut hériter de l'incapacité à dissoudre les sels, en raison de protéines défectueuses impliquées dans la formation de calculs.
  • Erreurs dans la nourriture. Dépendance aux épices, aux acides et au sel, à la consommation d'alcool, à de grandes quantités de viande et à d'autres produits qui augmentent l'acidité.
  • Manque de liquide et consommation prolongée d'eau dure.
  • Infections et processus inflammatoires dans le corps, entraînant une stagnation de l'urine.
  • Le résidu bactérien provoque la formation de cristaux de sel autour de lui.
  • Manque de vitamines A, D.
  • Anomalies dans la structure des organes entraînant une stagnation de l'urine.
  • Pathologies endocriniennes provoquant des troubles métaboliques.
  • Maladies du tractus gastro-intestinal et des systèmes urinaire et reproducteur (ulcère, adénome de la prostate, gastrite, pyélonéphrite).
  • Maladies affectant le tissu osseux et le calcium (par exemple, ostéoporose, ostéomyélite).
  • Climat. Vivre dans des régions chaudes et arides contribue à la micronéphrolithiase rénale.
  • Néoplasmes et blessures dans la région pelvienne.

Les sédiments salins dans l'urine peuvent apparaître en raison de processus inflammatoires chroniques dans le corps, qui passent souvent sans signes particuliers et passent longtemps inaperçus..

L'apparition dans les cupules des microlithes est moins dangereuse que l'urolithiase, cependant, les signes de ces maladies sont largement similaires. Au début, les symptômes de la microlithiase rénale sont presque invisibles. Les pierres de petite taille (jusqu'à 3 mm) sont de nature unique et ne causent pas d'inconfort. Il y a un changement dans la couleur de l'urine, qui devient trouble et acquiert une teinte rose en raison des impuretés du sang. Cela est dû à l'application de microtraumatismes de la membrane muqueuse par contact avec la surface rugueuse des pierres. Dans de rares cas, il existe:

  • gonflement,
  • Douleur lancinante,
  • flatulence,
  • chaleur,
  • hypertension artérielle.

Les grosses pierres, jusqu'à 4 mm, qui sortent des reins, provoquent une douleur intense. Il est ressenti dans une vaste zone, affecte le bas du dos, l'intérieur de la cuisse et donne aux organes génitaux. Des mictions et des douleurs fréquentes sont observées..

Plus il y a de calculs dans les reins, plus ils sont gros, plus la probabilité de perturbation du processus d'excrétion d'urine est élevée. Elle s'accompagne de douleurs tiraillantes et douloureuses dans la région lombaire, qui deviennent parfois aiguës, comme dans les coliques rénales..

Les sensations douloureuses sont de nature différente et dépendent directement de l'emplacement des microlithes de leur forme et de leur volume. Ces douleurs sont intermittentes, disparaissent et reviennent après un certain temps. Renforcé en inclinant, en tournant le corps, en changeant la position du corps.

Afin de ne pas prendre de microlithiase pour une autre maladie qui donne des sensations douloureuses similaires, vous devez boire un antispasmodique, par exemple, No-shpu. Si la douleur disparaît, la cause réside dans les reins, et sinon, il pourrait s'agir d'ostéochondrose ou d'une autre maladie.

L'accumulation de sels dans le rein droit provoque des douleurs dans le bas-ventre. Cela provoque des soupçons d'appendicite, un dysfonctionnement du foie ou de la vésicule biliaire. La localisation à gauche des microlithes ne se fait sentir que lorsque la taille des calculs atteint 2-3 mm. Elle se manifeste par des douleurs lombaires à gauche, leur renforcement lors des mouvements. Les microlites se forment beaucoup plus souvent dans le rein droit que dans le gauche.

Diagnostic de la microlithiase

Avant le traitement, une étude instrumentale et en laboratoire du patient est réalisée. Identifier les bactéries pathogènes, déterminer la composition en sel aidera à une analyse générale de l'urine. La nature des écarts dans les processus métaboliques montrera une analyse biochimique du sang et du général - infections et inflammations.

La présence de microlithes peut être déterminée par échographie, scintigraphie radio-isotopique et urographie d'urgence. Le diagnostic opportun de la microlithiase rénale vous permettra de commencer le traitement à temps et d'éviter les conséquences négatives.

Microlithiase infantile

Chez les enfants, cette maladie n'est pas diagnostiquée si souvent. La cause des microlithes dans les reins des enfants est une mauvaise nutrition: une consommation excessive de protéines, des aliments gras crée un environnement approprié pour le dépôt de sels. De plus, l'inactivité du bébé, une prédisposition génétique, certaines maladies peuvent entraîner des troubles métaboliques.

Des symptômes caractéristiques apparaissent:

  • léthargie, léthargie,
  • gonflement,
  • douleur dans le bas du dos,
  • vomissement,
  • température corporelle élevée,
  • changements dans la composition de l'urine,
  • urination fréquente.

Pour confirmer le diagnostic de microlithes chez un enfant, il est plus sûr d'effectuer une échographie.

Traitement de la microlithiase rénale

Après un examen approfondi du patient, le médecin traitant prescrit un traitement basé sur les caractéristiques individuelles du corps du patient. Il est important de suivre les recommandations, de boire beaucoup de liquides, de suivre un régime spécial et un résultat positif de la maladie ne vous fait pas attendre longtemps.

Ne vous auto-médicamentez pas. Les préparations de dissolution des pierres sont strictement axées sur la composition chimique des microlithes. Le type de microlithes ne peut être déterminé que sur la base de tests de laboratoire..

Traitement médicamenteux de la microlithiase

Pour éliminer la maladie, des médicaments sont prescrits pour briser les microlites et les retirer du corps avec de l'urine. Pour cela, des diurétiques à propriété diurétique sont prescrits. Si le patient se plaint de douleurs intenses, des comprimés spasmolytiques sont prescrits. Si la microlithiase rénale est compliquée par des maladies infectieuses, un traitement antibiotique et anti-inflammatoire est nécessaire.

Intervention chirurgicale

En règle générale, la microlithiase ne nécessite pas d'intervention chirurgicale en raison de la petite taille des pierres. Il suffit de suivre un régime et de suivre un traitement médicamenteux. La chirurgie n'est recommandée qu'en cas d'obstruction par microlites des canaux excréteurs.

Méthodes folkloriques

Les plantes médicinales aident à lutter contre les microlithes dans les reins. Dans les recettes de médecine traditionnelle, les plantes aux propriétés diurétiques et anti-inflammatoires (millepertuis, églantier, airelle rouge) sont largement utilisées. Pour préparer l'infusion, versez un litre d'eau bouillante avec un mélange d'herbes (toutes 1 cuillère à café chacune), insistez une heure. Boire 0,5 tasse par heure avant les repas.

Si des microlithes urolithiques sont détectés, ils sont traités avec une infusion de stigmates de maïs. Dans un verre d'eau bouillante, prenez une cuillère à soupe de stigmates. Boire avant les repas 3 à 5 fois pendant la journée. Les dépôts de phosphate sont traités avec des feuilles de bouleau et des stigmates de maïs. Deux cuillères à soupe de plantes sont versées dans 250 g d'eau, bouillies et insistées. Buvez trois verres pendant la journée.

Les bouillons à base de carotte, persil, millet et avoine moulue ont un excellent effet diurétique. Porter un verre d'eau à ébullition, ajouter 40 g de persil haché, laisser reposer une nuit. Boire la moitié avant le petit déjeuner, le reste avant le dîner.

L'infusion de millet est préparée comme suit: un demi-volume de grain est versé dans un bocal en verre de trois litres, de l'eau bouillante est ajoutée au sommet. Insisté, filtré et bu 1,5 litre par jour. Prendre quotidiennement jusqu'à l'élimination complète des microlithes du corps. Avec les microlithes, il est recommandé de boire du jus de canneberge et des thés de l'herbe..

Régime alimentaire spécial pour la microlithiase rénale

Un contrôle strict du régime alimentaire aidera à éliminer les microlithes dans les reins et à corriger le résultat. Le régime alimentaire doit être sélectionné en fonction du type de microlithes. Avec les microlithes de phosphate des reins, le calcium et les composés alcalins ne sont pas autorisés. Les agrumes et les aliments contenant de l'acide oxalique et citrique sont exclus lorsque des oxalates sont détectés. Urata a besoin d'aliments exclus aux purines.

Une condition préalable à la détection des calculs rénaux est de ne pas manger de cornichons, viandes fumées, aliments gras et frits, haricots, épinards, fromages, oseille, abats, épices. Il est très important de boire environ deux litres de liquide par jour. Il peut s'agir de décoctions médicinales, d'eau minérale, de compotes, de tisanes. Un assistant irremplaçable dans la lutte contre les microlithes rénaux - pastèque.

Plus tôt vous identifiez la néphromicrolithiase et comprenez ce qu'elle est, plus les chances de la guérir rapidement et d'empêcher le développement de pathologies et de complications plus graves sont élevées.

Microlithes dans les reins gauche et droit: causes, symptômes et traitement

Autres maladies rénales

La microlithiase est une maladie rénale caractérisée par la formation de petites pierres cristallisées. En plus des reins, une microlithiase apparaît dans les uretères et la vessie.

La pathologie peut évoluer en urolithiase et entraîner des complications. Fondamentalement, les microlithes ne se font pas sentir en raison de leur petite taille..

Les premiers symptômes commencent à apparaître lorsque le calcul augmente et commence à quitter les reins.

La microlithiase est la formation de sable et de pierres (microlithes) de petite taille (plusieurs millimètres de diamètre) dans les reins, les uretères et la vessie.

La présence de microlithes dans un organe apparié est considérée comme le stade initial de la lithiase urinaire. Les femmes souffrent moins souvent de microlithiase que les hommes.

La pathologie y survient en raison de perturbations métaboliques et de perturbations hormonales. Le plus souvent, la maladie est observée chez l'adulte.

Les pierres se forment à la suite d'un mauvais métabolisme. Si le système urinaire fonctionne bien, les acides, les sels et les minéraux sont éliminés du corps. S'il y a des problèmes, les substances précipitent, se cristallisent et s'accumulent progressivement. La pathologie due à la forme des calculs de sel est appelée micronéphrolithiase..

Raisons qui provoquent la formation de pierres:

  • blessures des voies urinaires;
  • mauvaise alimentation, consommation d'aliments gras, épicés, frits, alcool, etc.;
  • problèmes avec le système endocrinien;
  • facteur héréditaire;
  • inflammation du système urinaire;
  • apport d'eau insuffisant;
  • métabolisme altéré;
  • boire de l'eau dure pour boire;
  • pathologie chronique du système digestif;
  • les maladies osseuses qui augmentent les niveaux de calcium;
  • un défaut dans le développement des organes urinaires, ce qui entraîne une stagnation de l'urine. Lésions pathologiques du rein

Les petites microlites pendant longtemps peuvent ne pas se manifester de quelque manière que ce soit, en particulier les simples. À l'avenir, les signes de pathologie suivants peuvent apparaître:

  • problèmes de selles, ballonnements;
  • urination fréquente;
  • opacification ou assombrissement de l'urine, éventuellement tache de sang;
  • coupure, douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen, le bas du dos;
  • miction douloureuse;
  • augmentation de la température corporelle;
  • gonflement;
  • aggravation sous de lourdes charges.

Lorsque les calculs atteignent une taille supérieure à 3 mm, ils commencent à quitter les reins, à la suite de quoi le patient ressent des douleurs de coupure et de couture. Avec une augmentation du nombre de formations, le flux urinaire est perturbé. Leur grande accumulation en un seul endroit peut provoquer des coliques rénales. Dans le même temps, les femmes se plaignent de douleurs dans la région inguinale s'étendant jusqu'à la cuisse.

Les microlytes dans les reins chez les femmes provoquent diverses sensations désagréables selon l'emplacement.

Si le rein droit souffre, les sensations ressembleront à des douleurs avec appendicite, pathologie du foie ou de la vésicule biliaire.

Si la formation a atteint une taille de plusieurs millimètres, le symptôme ressemble à une douleur dans les intestins. La microlithiase des deux reins est moins courante.

Méthodes de recherche utilisées pour détecter les microlithes dans les reins:

  1. 1. Analyse d'urine. Il est nécessaire de déterminer la quantité de composants dans l'urine (globules rouges, globules blancs, sels, etc.).
  2. 2. Test sanguin général. Il indique la présence d'un processus inflammatoire.
  3. 3. Échographie. La méthode d'examen est le plus souvent utilisée pour le diagnostic, donne un résultat fiable et ne gêne pas le patient.
  4. 4. Urographie excrétoire. La méthode de diagnostic est utilisée extrêmement rarement. Il s'agit d'un examen aux rayons X, qui montre avec une grande précision l'emplacement des formations pathologiques, leur taille, leur structure, etc..

Urographie excrétoire: calculs rénaux

Échographie: microlithes dans les reins

Afin de se débarrasser des microlithes dans les reins, un long traitement sera nécessaire. Le processus est complexe, comprend la prise de médicaments, l'utilisation de remèdes populaires et les régimes amaigrissants. La chirurgie est utilisée dans les cas graves et avancés..

Lorsque vous utilisez une méthode de traitement, consultez un spécialiste.

Les opérations dans le traitement de la microlithiase sont extrêmement rares. Ils n'éliminent pas la cause de la formation de calculs, donc cette méthode de thérapie est inefficace. L'exception est les cas où des microlites d'une taille de 6-7 mm obstruent l'uretère.

D'autres méthodes pour le traitement des formations pathologiques comprennent des procédures mini-invasives, il est conseillé de les appliquer si les microlithes augmentent de taille:

ProcédureLa description
Écrasement laserLa procédure consiste à détruire les calculs par exposition à l'énergie laser. Sa puissance est suffisante pour briser une pierre de toute taille et densité. Le laser est capable de détruire la formation à un état de poussière, tandis que le patient ne ressent aucune douleur. Le risque de développer une inflammation est réduit à plusieurs reprises
Lithotripsie par ultrasonsCette méthode est moins traumatisante que la chirurgie. La base de la procédure est l'écrasement des formations - une action ultrasonique sur elles pour détruire les plus petites particules

Lithotripsie ultrasonique: principe de fonctionnement

Seul un médecin peut sélectionner les comprimés appropriés pour le patient, ainsi que prescrire leur posologie. Chaque remède agit à sa manière sur l'organisme, donc si un médicament ne donne aucun résultat, un spécialiste peut le remplacer par un autre. Liste des médicaments courants:

Nom du médicamentLa description
PhytolysineAffecte le système génito-urinaire et les hormones sexuelles. Il favorise la dissolution des calculs, leur élimination du corps, empêche l'augmentation et la réémergence des formations après la chirurgie. Les substances contenues dans les herbes médicinales de cet agent ont un effet diurétique, analgésique, antimicrobien et anti-inflammatoire.
CystonIl a un effet diurétique (diurétique), un effet antimicrobien, réduit l'irritation. L'outil aide à dissoudre, détruire les microlites, empêche la formation de pierres. Fournit le flux sanguin aux reins et aux voies urinaires, réduit les spasmes de la vessie, facilitant la miction
KanefronIl a un effet antioxydant, antispasmodique et anti-inflammatoire. Il a également un effet antimicrobien et diurétique en raison de la teneur en substances spéciales dans les composants du médicament. Utilisé pour empêcher la formation de calculs, y compris après leur retrait

L'objectif principal du traitement de la microlithiase avec des médicaments vise à éliminer les formations pathologiques du corps. Cette fonction est réalisée par des médicaments à effet diurétique. Souvent, la maladie s'accompagne d'infections dans les organes du système génito-urinaire, donc des antibiotiques sont prescrits avec ces médicaments.

Le grand avantage de la médecine traditionnelle est qu'elle se caractérise par une relative sécurité et l'absence d'effets secondaires. Remèdes efficaces pour les calculs rénaux:

NomLa description
Bouillon d'églantierVersez 8 à 10 cuillères à soupe de cynorhodons finement hachés avec un litre d'eau. Mettre le feu, porter à ébullition et laisser mijoter 20 minutes. Laissez le bouillon refroidir. Utilisez 100 ml avant les repas 3-4 fois par jour. L'outil aide à dissoudre les pierres
Thé aux herbesDiverses préparations à base de plantes ont un effet diurétique et anti-inflammatoire. Un effet positif sur les reins du millepertuis, du plantain, du houblon, de l'ortie, de la livèche, de la sauge. Boire de la tisane est recommandé plusieurs fois par jour
Flacon de bruyèreDeux cuillères à soupe de la plante versent un litre d'eau bouillante et laissent infuser 10 heures. Utilisez le bouillon 3-4 fois par jour avant les repas
Graines de carotteLes graines doivent être bien broyées et prises le matin et le soir. L'outil est capable de restaurer les processus métaboliques, ce qui est très important pour les reins.
Infusion de persilPour préparer l'infusion, les verts et la racine de la plante sont utilisés. Il doit être versé avec un litre d'eau bouillante et laisser infuser pendant plusieurs heures. Prendre 3 fois par jour une demi-heure avant les repas
MilletVersez de l'eau bouillante, mettez le feu et faites cuire environ 10 minutes. Ensuite, vous devez filtrer le bouillon et, si vous le souhaitez, ajouter un peu de miel pour le goût. Utilisez tout au long de la journée en toute quantité

Le traitement avec des méthodes de médecine traditionnelle n'est efficace qu'au stade initial de la maladie. Les herbes médicinales, en raison d'une utilisation à long terme, ont un effet positif sur le système immunitaire et aident à restaurer les fonctions normales du système génito-urinaire.

Tout d'abord, dans le traitement de la microlithiase, il est nécessaire d'établir une nutrition. Les aliments interdits doivent être exclus de votre alimentation. Le régime dépend directement du type de calcul:

  • phosphate - il vaut la peine d'éliminer le lait et les œufs d'un certain nombre de produits consommés;
  • urate - exclure les produits de café et de cacao;
  • oxalate - exclut les agrumes et les haricots, car ils contiennent de l'acide oxalique et citrique.

Avec des calculs rénaux, les experts prescrivent un régime numéro 7. Elle se caractérise par une diminution de l'apport en protéines à 25 grammes par jour. Ces produits comprennent les céréales, la viande, les haricots, etc. De plus, vous devez surveiller la quantité de sel consommée et tenir un registre des calories.

Certains produits sont recommandés en raison de la grande quantité d'eau qu'ils contiennent. En été, pendant deux semaines, vous pouvez manger de la pastèque avec du pain brun. Manger d'autres fruits de saison n'est pas exclu. Il aide à augmenter les niveaux de liquide dans le corps..

Il faut boire environ 3 litres d'eau purifiée par jour. Une grande quantité de liquide aide à éliminer le sable et les pierres. Il est également recommandé de boire des thés aux reins. Le respect d'un régime assure une dissolution progressive et l'élimination des formations pathologiques du corps avec l'urine.

Afin de vous protéger des manifestations de la microlithiase, vous devez changer votre style de vie: manger équilibré, se débarrasser des mauvaises habitudes. Au fil du temps, le respect de toutes les règles améliore le travail de tous les organes, y compris les reins.

Il est nécessaire d'exclure les aliments frits, épicés et salés, de surveiller la quantité de liquide consommée. Vous devez toujours faire attention aux fruits de saison, surtout en été..

Étant donné que la présence d'autres maladies du système génito-urinaire contribue à l'apparition de la microlithiase, il est important de traiter toutes les infections en temps opportun et de subir régulièrement des examens préventifs.

Que signifie la présence de microlithes dans les deux reins??

Que sont les microlites dans les reins? Cette question est posée par la plupart des patients qui entendent d'abord un tel diagnostic. Les microlithes sont les précurseurs des pierres qui se forment à la suite du dépôt de sels sur les tissus des reins. Cette pathologie est appelée microlithiase. Lorsqu'ils s'accumulent dans les conglomérats, des calculs de différentes tailles se forment, ce qui conduit à une lithiase urinaire.

En règle générale, les microlithes n'apportent pas d'inconfort, cependant, avec une accumulation significative d'entre eux, ils peuvent provoquer des signes caractéristiques de la néphrolithiase.

Les causes de la maladie

Les facteurs suivants précèdent la microlithiase rénale:

  1. Prédisposition héréditaire. La présence d'urolithiase chez des proches parents augmente le risque de formation de sable dans les organes appariés du système urinaire.
  2. Anomalies dans la structure, ce qui entraîne des processus stagnants et conduit au retard des sels dans les reins.
  3. Un apport insuffisant en liquide entraîne l'impossibilité d'un auto-nettoyage par les reins en raison d'une quantité insuffisante d'urine formée.
  4. Vivre dans une zone de climat sec et chaud entraîne une séparation accrue de la transpiration et une diminution du débit de fluide.
  5. Boire de l'eau dure avec beaucoup de sel.
  6. Malnutrition, consommation excessive de viande, aliments salés, fumés et en conserve.
  7. Pathologies infectieuses et inflammatoires de forme aiguë et chronique, entraînant un gonflement des reins et des processus stagnants.
  8. Les dysfonctionnements du système endocrinien, qui conduisent à une perturbation du processus d'assimilation et d'excrétion des sels, se déposent progressivement sur les parois des organes.
  9. Les maladies du tractus gastro-intestinal entraînent une violation du processus d'absorption et d'élimination des nutriments du corps, qui s'accumulent dans les reins, conduisant au développement d'une microlithiase.
  10. Le surpoids contribue à une accumulation importante de sels de calcium, de phosphate et d'acide urique..
  11. Chirurgie du système urinaire.
  12. Thérapie médicamenteuse à long terme.
  13. Présence de néoplasmes malins et bénins dans les reins.
  14. Carence en vitamine D, ainsi que d'autres vitamines et minéraux.

Image clinique

Les premiers signes de microlithiase sont rencontrés par des personnes âgées de 20 à 50 ans. Les microlithes simples n'entraînent pas de développement de douleur et d'inconfort chez un patient. Cependant, avec leur formation importante, l'accumulation dans les conglomérats provoque un tableau clinique prononcé.

La pathologie peut être reconnue par la douleur dans la région lombaire - colique rénale.

Dans le même temps, le microlithe dans le rein droit entraîne une sensation de douleur et d'inconfort du côté droit, la microlithiase du rein gauche provoque des sensations désagréables du côté gauche de la colonne lombaire.

La douleur peut irradier vers l'aine et l'abdomen. La sensation d'inconfort dans la région des organes appariés est renforcée pendant l'effort physique, les mouvements brusques, les tremblements.

Les symptômes concernent le patient:

  • douleur, inconfort, brûlure lors de la vidange;
  • envie accrue d'uriner;
  • changement de couleur de l'urine;
  • opacification et précipitation dans l'urine;
  • l'apparition de sang dans l'urine, ce qui indique le processus de promotion des microlithes;
  • troubles du tube digestif: nausées, vomissements, constipation lors d'une exacerbation de la maladie;
  • intoxication corporelle: frissons, fièvre, bouche sèche.

Diagnostique

Les symptômes de la microlithiase sont similaires aux pathologies d'autres organes en rapport avec lesquelles il est important de poser le diagnostic différentiel correct.

La microlite du rein gauche présente des signes similaires avec des pathologies du tube digestif, des coliques dans l'intestin, des pathologies inflammatoires des tissus musculaires. Les microlithes du rein droit peuvent être confondus avec l'appendicite, les pathologies hépatiques et biliaires.

La microlithiase des deux reins a un tableau clinique similaire avec pyélonéphrite, cancer du rein, ostéochondrose.

Pour confirmer le diagnostic, des méthodes de diagnostic en laboratoire sont utilisées:

  1. Analyse clinique générale de l'urine. Les écarts par rapport à la norme des indicateurs d'acidité, l'augmentation de la densité, la turbidité, la présence de sédiments, les globules rouges, les cylindres indiquent le dépôt de sels et de sable. Lorsque la flore pathogène se joint à l'urine, les globules blancs et les bactéries se trouvent en grande quantité.
  2. Une étude bactériologique vous permet d'étudier la microflore de l'urine. En cas de réaction positive et d'identification du pathogène du processus infectieux et inflammatoire, une détermination de sa résistance aux médicaments antibactériens est effectuée. Cette méthode de diagnostic vous permet de prescrire le traitement correct, qui sera actif par rapport à la flore pathogène identifiée.
  3. L'analyse d'urine selon Zimnitsky est une méthode de diagnostic par laquelle un médecin peut étudier en détail la capacité des organes appariés à concentrer et à excréter l'urine.

Pour obtenir des informations plus détaillées, des méthodes de diagnostic instrumentales sont utilisées, parmi lesquelles les plus efficaces sont l'échographie, l'urographie, la TDM.

L'examen échographique est une méthode de recherche sûre utilisée pour diagnostiquer tous les patients, y compris les femmes enceintes et les enfants..

Permet d'étudier l'état du corps, la présence de néoplasmes, leur taille, leur localisation, les complications possibles. L'inconvénient de cette méthode est l'impossibilité de déterminer les oxalates dont le diamètre est inférieur à 6 mm.

L'urographie excrétoire est une méthode de diagnostic par rayons X, qui est effectuée après l'administration intraveineuse d'un médicament contrasté. Cette méthode permet d'obtenir des données sur la localisation des microlithes dans les reins et leurs caractéristiques.

La tomodensitométrie est une méthode de diagnostic moderne et de haute précision qui vous permet d'évaluer l'emplacement, la taille et la densité du calcul.

Traitement

Le traitement médicamenteux des microlithes dans les reins vise à la dissolution et à l'évacuation du sable avec l'urine. À cette fin, des diurétiques, des médicaments à effet antispasmodique et analgésique sont prescrits. Lorsqu'une infection est attachée, des médicaments antibactériens et antiflogistiques sont prescrits.

  • Le cysténal est une préparation à base de plantes dont l'ingrédient actif est la teinture de garance et les huiles essentielles. Il est prescrit en 10 à 30 jours, 4 gouttes avant chaque repas. En cas de coliques rénales sévères, la posologie augmente à 20 gouttes.
  • Enatin - contient des composants naturels: menthe, huile végétale d'olive, calamus et soufre raffiné. 3-4 formes posologiques sont prescrites pendant la journée.
  • Spasmocystenal - contient toutes les caractéristiques de Cystenal et est son analogue proche. La composition comprend de la radobéline synthétisée à partir de la racine de belladone. Il est prescrit pour une douleur intense de 20 gouttes, après avoir arrêté le symptôme, la posologie recommandée est de 2 à 3 gouttes. Le cours du traitement jusqu'à ce que le sable ait complètement dérivé.
  • Rovatinex - le médicament contient de nombreuses huiles essentielles qui contribuent à la dissolution rapide et à l'évacuation indolore des microlithes. La posologie quotidienne maximale du médicament est de 6 gélules. Avec l'apparition de coliques rénales, il est recommandé d'augmenter la posologie de 2 fois pour l'arrêter.
  • Kanefron N est un médicament à base d'herbes médicinales. Il est prescrit pour les microlithes des deux reins. Aide à améliorer l'état général du patient, modifie l'acidité de l'urine, ce qui contribue à la dissolution du sable et à son élimination rapide. La durée de traitement recommandée est de 30 jours. En une journée, vous devez boire 150 gouttes ou 6 comprimés, en divisant cette quantité en 3 doses.
  • Le cyston est un médicament efficace et sûr prescrit pour le traitement des microlithes dans les reins, même chez un enfant à partir de 2 ans. Il normalise la diurèse, soulage la douleur et a un effet antimicrobien. 2 comprimés sont prescrits trois fois par jour. Pour les petits patients, la posologie du médicament est déterminée individuellement en fonction du poids corporel.
  • La néphrolite est un médicament à base de teinture de garance, de muguet et d'acides, qui contribue à la restauration de l'équilibre eau-électrolyte. Il est prescrit en 1 à 2 mois, avec un apport quotidien de 2 comprimés 3 fois par jour.

Pour réduire la douleur lors de l'avancement des microlithes, des analgésiques et des antispasmodiques sont prescrits (No-shpa, Papaverin, Ketorolac, Diclofenac). Sur recommandation du médecin traitant, une combinaison d'anti-inflammatoires non hormonaux avec des hépatoprotecteurs et des vitamines A et E est autorisée, ce qui peut réduire la gravité du tableau clinique et guérir les microlites.

Intervention chirurgicale

Les microlithes jusqu'à 3 mm se prêtent bien au traitement médical, cependant, si le diamètre spécifié est dépassé, ils apportent au patient une grande gêne et souvent les médicaments ne sont pas en mesure de faire face aux tumeurs solides. Les méthodes les plus efficaces pour résoudre rapidement le problème:

  1. La lithotripsie à distance est une méthode d'intervention chirurgicale non invasive. Le broyage est réalisé par l'action d'une onde de choc sur un néoplasme à distance. Il est recommandé pour les patients dont le diamètre des pierres ne dépasse pas 5 mm. L'inconvénient de cette méthode est les dommages aux organes adjacents.
  2. Néphrolithotomie percutanée - une méthode de destruction par l'action des ondes ultrasonores sur les microlites par une ponction cutanée.
  3. La lithotripsie par contact est une méthode chirurgicale par laquelle les pierres sont écrasées par un puissant courant d'air, un laser ou des ondes ultrasonores. L'opération est réalisée à travers l'urètre sous le contrôle d'un endoscope, d'un équipement radiologique ou ultrasonore. Après une destruction réussie, les restes des microlithes sont retirés avec une pince spéciale. Faciliter le passage de ces particules aidera à l'installation d'un système de drainage dans l'urètre ou l'urètre.
  4. Les opérations abdominales ouvertes sont utilisées extrêmement rarement - elles conduisent au développement de nombreux effets secondaires. Utilisé comme mesure de soins médicaux d'urgence.

Autres méthodes thérapeutiques et prophylactiques

Pour accélérer le processus d'élimination des tumeurs solides, il est recommandé d'augmenter l'activité physique et de changer l'alimentation. À cet effet, la course, le saut et la randonnée en plein air sont parfaits. En tant que thérapie auxiliaire, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle.

Régime

Un régime spécial est recommandé pour la microlithiase d'un ou des deux reins - il accélère le processus de dissolution des calculs en raison d'un changement dans la composition de l'urine. Les recommandations concernant la nutrition sont sélectionnées par le médecin en fonction de l'origine chimique et organique du sable.

Lorsque les oxalates doivent être abandonnés, l'acide oxalique, qui se trouve dans l'oseille, les épinards et autres légumes verts à feuilles, les produits contenant du cacao. Il est recommandé de compléter le régime alimentaire avec des céréales, de la citrouille, des produits laitiers et des œufs..

Avec les microlithes de phosphate, il est nécessaire d'exclure les produits qui ont passé la procédure de fumage, de conservation ou de torréfaction. Les aliments épicés, les épices, les légumineuses, les produits à base de cacao, le fromage cottage, les œufs et le poulet devraient également être limités. Vous pouvez remplacer vos aliments préférés de la liste des interdits par des produits à base de viande et de poisson, de l'huile animale, des fruits aigres, des baies, de la citrouille, du chou.

Avec l'urate, le patient doit exclure la viande, le poisson, les champignons et les soupes et les bouillons préparés sur leur base, le thé fort, le café, l'oseille et les légumineuses. Les fruits et légumes sucrés (salade, carottes, betteraves, pommes de terre), les céréales et les produits laitiers doivent être présents dans l'alimentation.

Les carbonates suggèrent l'exclusion des produits laitiers. La base du régime devrait être les céréales, les plats de poisson et de viande, le beurre, les œufs.

Recettes folkloriques

Le traitement des microlithes dans les reins avec des remèdes populaires ne peut être utilisé que comme traitement d'appoint et sur recommandation d'un urologue. Pour la préparation de médicaments, des herbes et des produits apicoles sont utilisés, qui ont un effet antispasmodique et antiseptique prononcé et contribuent à une modification de l'acidité de l'urine, ce qui aide à dissoudre et à éliminer les microlites.

Les plus efficaces sont les décoctions à base de cynorhodons, airelles, canneberges et groseilles, qui peuvent être utilisées séparément ou combinées.

Pour préparer le bouillon, vous avez besoin de 10 g de feuilles qui doivent être versées avec de l'eau, porter à ébullition puis laisser mijoter à feu doux pendant 5 minutes. Après cela, insistez et prenez tout au long de la journée.

Cette recette aide à renforcer la séparation des urines et a un effet analgésique..

Une décoction à base d'avoine ou de mil améliore la décharge des microlithes grâce à l'effet antispasmodique et diurétique. Pour la cuisson, vous aurez besoin de 200 g de matières premières purifiées, qui doivent être versées 0,5 litre d'eau bouillante et broyer jusqu'à tendreté. Égoutter le bouillon et prendre 50-100 ml par jour 2-3 fois.

Les infusions de graines de carotte, de racine de persil, de genévrier, de mélilot, de busserole aideront à faire face parfaitement..

Que sont les microlithes rénaux - une question fréquente pour les patients qui entendent d'abord un tel diagnostic. Les médecins appellent ces tumeurs le stade initial du développement de la lithiase urinaire. L'échographie, la TDM et l'urographie sont utilisées pour diagnostiquer le sable. Les microlithes de petites tailles se prêtent bien au traitement médicamenteux, si la chirurgie dépasse 3 mm, la chirurgie est nécessaire.

Microlithes rénaux: qu'est-ce que c'est, symptômes et signes, diagnostic, traitement

L'urrolithiase peut exister sous différentes formes. L'un d'eux est la microlithiase - une condition qui doit être traitée afin d'éviter la transition vers des stades plus graves.

Microlites dans les reins - qu'est-ce que c'est?

Chez une personne en bonne santé, le sel dans l'urine se produit régulièrement: si vous ne videz pas la vessie à temps (par exemple, la nuit), ce processus se déroule dans le corps. Lorsque la quantité de ces sels est minime, la condition n'est pas considérée comme une pathologie, mais avec une augmentation du volume des sédiments, le diagnostic est posé - microlithiase.

Les microlites sont un conglomérat de sels précipités qui sont présents en grande quantité dans l'urine. Le plus souvent, ils apparaissent dans le rein droit, mais peuvent être présents dans la gauche et les deux reins à la fois.

Ces petites pierres peuvent stagner dans les reins elles-mêmes et peuvent se déplacer dans les uretères et la vessie.

La maladie est considérée comme la forme initiale de la lithiase urinaire et a le code N-20 "calculs rénaux et uretères" selon la CIM-10.

La microlithiase apparaît dans la plupart des cas chez les personnes de plus de 30 à 40 ans, mais elle est tout à fait capable de se développer même chez les nouveau-nés. Selon l'âge, la composition des calculs rénaux peut varier - chez les personnes âgées, les urates sont plus souvent diagnostiqués - sels d'acide urique.

En plus des urates, une personne peut avoir de telles microlites:

  • Oxalates - sels d'acide oxalique.
  • Phosphates - Sels d'acide phosphorique.

Initialement, le patient a une diathèse d'acide urique, ou du sable dans les reins, qui commence à cristalliser avec le temps - des microlites se forment.

La microlithiase ne provoque pas d'anxiété à un stade précoce et sans exacerbation, mais au fil du temps, sans traitement, les calculs grossissent, la néphrolithiase se développe. En général, la pathologie évolue pendant une longue période de temps, donc avec des examens préventifs réguliers, elle sera détectée au stade initial.

Dans la vidéo sur les microlithes dans les reins:

Les raisons

Il n'y a aucune raison unique et définitive qui affecterait la formation de microlithes dans les reins. Cette pathologie est multifactorielle et son développement dépend de la masse des prérequis affectant négativement le corps..

Les principaux sont les suivants:

  • Échecs de la composition acide-base de l'urine et troubles métaboliques.
  • Processus inflammatoire chronique dans les reins.
  • Anomalies dans la structure du système urinaire et chirurgie rénale, laissant des cicatrices, des cicatrices, une néphrostomie.

Des microlithes simples apparaissent dans le bassin rénal et les canaux collecteurs. C'est là que la cristallisation du sel commence - des particules de sels de divers acides se rassemblent.

Ensuite, des microlithes se forment et leur structure est divisée en deux parties - organique (seulement 3% de la masse totale) et minérale.

Les sels minéraux adhèrent à la base organique (résidus épithéliaux, déchets bactériens).

Les facteurs de risque qui augmentent le risque de formation de microlithes dans les reins sont:

  • Pathologie chronique du tractus gastro-intestinal, du foie.
  • L'ostéoporose.
  • Maladie parathyroïdienne.
  • Faible consommation d'eau, faible apport de liquide.
  • Inclusion fréquente dans le menu de sels, marinades, viandes fumées.
  • Vivre dans un climat chaud.
  • Composition du sol, mauvaise écologie.
  • Syndromes de malabsorption intestinale.
  • Hypodynamie.
  • Caillots sanguins dans les vaisseaux rénaux.

Les tailles des microlithes peuvent être de 1 à 3 mm ou plus. Leur croissance ultérieure se produit par l'agrégation de nouveaux sels. Plus les facteurs pathogènes affectent le corps humain, plus le taux de croissance des microlithes dans le système urinaire est élevé.

Chez un enfant, les microlithes n'apparaissent le plus souvent pas dans les reins, mais dans la vessie.

Les causes de la maladie sont:

  • Inflammation dans les reins, la vessie, les uretères avec rechutes.
  • Anomalies dans la structure des organes.
  • Chargé par l'hérédité.
  • Caractéristiques métaboliques.
  • Certaines maladies hormonales.
  • Régime riche en purines.

Symptômes

Les signes de microlithes dans les reins sont les suivants:

  • Douleurs sourdes, douloureuses et tiraillantes dans les reins et le bas du dos.
  • Sensations dans la région vertébrale, ressemblant à celles de l'ostéochondrose (raideur, brûlure, parfois injections de douleur).
  • Gêne accrue lors de la course, de la longue marche, du saut.
  • Envie accrue d'uriner.
  • Brûlure dans l'urètre en urinant.

L'urine trouble est un autre signe de l'apparition de sable dans les reins, ce qui est souvent perceptible à l'œil nu. De plus, la colique rénale est un signe certain du développement de la microlithiase..

Elle se produit en raison d'un traumatisme causé par les coins pointus des pierres aux tissus mous environnants, ainsi qu'en raison du mouvement des microlites du bassin rénal vers l'uretère. Une sortie de pierre de 3 à 4 millimètres suffit pour que les signes de coliques rénales soient ressentis.

Les coliques sont dues au fait que les microlithes sont très mobiles et lâches dans le bassin, par conséquent, peuvent se déplacer librement à travers le système urinaire.

Le tableau clinique du rendement en microlites est le suivant:

  • Douleur intense dans la projection du rein, parfois difficile à tolérer par une personne;
  • Irradiation de la douleur dans l'aine, le bas-ventre;
  • L'apparition de sang dans l'urine;
  • Nausées Vomissements;
  • Retard des selles;
  • Fausse envie fréquente d'aller aux toilettes;
  • Fièvre;
  • Faiblesse, tachycardie;
  • Frissons;
  • Bouche sèche;
  • Ballonnements;
  • Gonflement des jambes.

Dans l'enfance, des microlithes dans les reins sont souvent détectés. Il est possible de soupçonner l'existence de la maladie par une faiblesse, des plaintes fréquentes de douleurs lombaires douloureuses, des mictions fréquentes en petites portions. La colique rénale chez un enfant survient moins souvent que chez l'adulte, mais avec leur développement, les symptômes sont similaires à ceux décrits ci-dessus et ressemblent fortement à une douleur avec appendicite.

Diagnostique

Le diagnostic de laboratoire est d'une grande importance dans le diagnostic en présence de microlithes. Même dans l'analyse d'urine générale habituelle, divers changements sont révélés - des signes d'inflammation (globules blancs, bactéries), une augmentation de la composition et du volume des sels et de petites quantités de sang. Aussi dans l'analyse générale de l'urine, il y a une augmentation de la densité, une déviation du niveau de pH, l'apparition de cylindres.

L'échographie des reins et de la vessie montre la présence de calculs dans le bassin, dans les uretères.

Malheureusement, les calculs d'oxalate de moins de 6 mm sont extrêmement mal visualisés par échographie, par conséquent, même avec une image échographique "propre", mais en présence d'anomalies caractéristiques dans l'urine, la radiographie (urographie) est recommandée.

L'urographie CT est une technique encore plus précise. Le patient reçoit une injection d'agent de contraste, après quoi une série de photos est prise. Cette méthode de recherche aidera à établir le type, la forme, la taille et le nombre de microlites..

Lors du diagnostic des symptômes, la microlithiase est importante à distinguer de:

  • Appendicite aiguë;
  • Pyélonéphrite aiguë;
  • Autres types de lithiase urinaire;
  • Dommages tumoraux aux reins;
  • Inflammation des intestins, des organes pelviens;
  • Pancréatite
  • Cholécystite aiguë;
  • Ostéochondrose.

Microlite de la coupe médiane du rein gauche

Traitement

Avant de commencer à traiter les microlithes dans les reins, il est important d'organiser une bonne nutrition et de changer votre style de vie.

Le patient doit marcher autant que possible, pratiquer des sports réalisables - cela est nécessaire pour améliorer la circulation sanguine dans les reins et optimiser l'urodynamique.

Un régime alimentaire avec certaines règles aidera à stopper la croissance rapide des calculs et contribuera même parfois à leur dissolution et à leur excrétion par les reins..

Les caractéristiques du régime alimentaire pour la microlithiase sont les suivantes:

  • En cas d'urate, l'apport de purines doit être limité - viande, soupes, bouillons, alcool. Les protéines de viande peuvent être remplacées par des protéines d'oeufs, de lait, d'aliments à base de lait aigre. Les légumes, les fruits, les noix, les céréales sont très utiles aux humains..
  • Avec les oxalates, vous ne pouvez pas manger des aliments contenant de l'acide oxalique - légumes verts, agrumes, lait aigre, tomates, certaines baies, fruits aigres. La viande est également consommée en quantité limitée. Il devrait y avoir plus d'aliments riches en magnésium dans votre alimentation..
  • Avec les phosphates, vous devez supprimer les aliments du menu qui provoquent une augmentation de l'acidité du suc gastrique - aliments acides, alcool, café, épices, épices. Vous pouvez manger de la viande, du poisson, des céréales, des pâtes, la plupart des légumes, certains fruits.

Pour éliminer les microlites des reins, il est important de boire plus d'eau pure (jusqu'à 3 litres), de réduire la quantité de chlorure de sodium à 5 g / jour, mais la quantité exacte est déterminée par le médecin individuellement.

Habituellement, la microlithiase se prête bien à une thérapie conservatrice, mais le médecin prescrit quoi traiter. En règle générale, le traitement avec des médicaments commence par l'utilisation d'antispasmodiques myotropes, ainsi que de diurétiques.

Les premiers détendent les muscles des reins, les seconds lavent les microlites du bassin.

En parallèle, en présence de petites pierres, des préparations à base de plantes sont prescrites qui améliorent l'écoulement de l'urine et ont des effets anti-inflammatoires et antibactériens dus à la présence de terpènes:

Avec les coliques rénales, le patient est autorisé à prendre Baralgin, ou ce médicament est administré ou Revalgin, No-shpa par voie intramusculaire (intraveineuse).

À l'hôpital, ils effectuent un traitement de base avec des antispasmodiques, des médicaments pour améliorer la circulation sanguine rénale, des diurétiques et, si nécessaire, des antibiotiques.

Dans l'enfance, les vitamines A et E sont nécessairement prescrites et la douleur aiguë peut être soulagée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Remèdes populaires

Avec une tendance à former des microlithes, des méthodes prophylactiques peuvent être utilisées:

  • Cuire une cuillère à soupe de fruits et de feuilles de fraises des bois dans 400 ml d'eau au bain-marie pendant 10 minutes. Filtrer après refroidissement, boire 100 ml trois fois par jour pendant 14 jours.
  • Écraser une cuillère à soupe de canneberges avec du sucre au goût, verser de l'eau bouillie tiède. Insistez 15 minutes, buvez un verre de jus de fruits par mois.
  • Mélanger le jus de radis avec du miel (1: 1), boire une cuillère à café deux fois par jour après les repas pendant 2 semaines.

La médecine traditionnelle conseille aux adultes d'éliminer indépendamment les microlites des reins avec de tels remèdes populaires:

  • Feuilles de bouleau (10 g) versez 500 ml d'eau, laissez cuire 10 minutes. Insister sur l'heure, la souche. Boire trois fois par jour pour 50 ml. Cela aidera à éliminer le sable et les petites pierres..
  • Dissolvez une cuillère à soupe de miel dans un verre d'eau. Buvez la portion entière le matin à jeun. Répétez jusqu'à ce que les pierres sortent et que le soulagement arrive (1-2 semaines).

Intervention chirurgicale

En présence de petits calculs rénaux, la chirurgie est extrêmement rare. L'exception est les cas d'obstruction du calcul de l'uretère, pour lesquels sa taille doit dépasser 6-7 mm. Néanmoins, de nombreuses microlites continuent d'augmenter en taille, ce qui est particulièrement fréquent en ignorant le régime alimentaire ou les troubles métaboliques existants.

En tant que mesures mini-invasives pendant la transition de la maladie au stade de néphrolithiase, les mesures suivantes peuvent être recommandées:

  • Écrasement au laser;
  • Écrasement des ondes de choc;
  • Lithotripsie par ultrasons.

Les opérations ouvertes sont effectuées en présence de calculs qui occupent une partie importante du bassin du rein droit ou gauche, ou lors d'un blocage aigu des voies urinaires avec des calculs. Pour prévenir la chirurgie, le traitement par microlithiase et les changements de style de vie doivent être initiés au stade le plus précoce de la maladie..

Microlithes dans les reins: causes, symptômes, diagnostic et traitement

Photo du site bolyatpochki.ru

La microlithiase est une maladie caractérisée par des microlithes. Elle se développe avec le temps, sans traitement, elle peut se transformer en maladie rénale ou colique rénale.

Les raisons

Les microlites sont formées de grains de sable de sels qui restent dans les reins en raison de perturbations métaboliques. À partir d'eux, des pierres se forment avec le temps..

Il peut y avoir plusieurs raisons:

  • troubles métaboliques, notamment déséquilibre eau-sel;
  • mauvaise alimentation, à savoir apport hydrique insuffisant, abus de viande, aliments épicés, acides et salés;
  • maladies gastro-intestinales, par exemple, gastrite, ulcère;
  • cholécystite;
  • pyélonéphrite;
  • maladies inflammatoires chroniques des voies urinaires;
  • pathologies endocriniennes;
  • troubles hormonaux entraînant un déséquilibre électrolytique et un retrait du calcium;
  • carence en vitamines et minéraux, hypercalcémie;
  • adhérences, néoplasmes dans les voies urinaires, en raison desquels l'urine est retenue;
  • prédisposition héréditaire;
  • anomalies dans la structure des voies urinaires;
  • chirurgie du système urinaire.

Chez les hommes, une microcalculose rénale peut survenir en raison d'un adénome de la prostate, c'est pourquoi ils sont plus susceptibles d'avoir une microlithiase.

Symptômes

Étant donné que le microlite est minuscule, de la taille de quelques grains de sable, il peut ne pas y avoir de symptômes. Le plus souvent, une personne apprend son problème lorsque de grosses pierres se forment ou fait une échographie des reins. Dans ce dernier cas, le résultat est le plus favorable, car des complications désagréables peuvent être évitées..

Symptômes de la microlithiase rénale:

  • urine foncée, un changement dans sa consistance, elle devient visqueuse, il y a un sédiment sous forme de sable;
  • envie accrue d'uriner;
  • gonflement des jambes;
  • léthargie, fatigue chronique;
  • dessin, douleur ou douleur aiguë dans le bas du dos, le bas de l'abdomen ou dans la région de l'aine;
  • flatulence;
  • augmentation de la pression artérielle et de la température corporelle.

À mesure que les microlithes des reins commencent à augmenter, des écoulements sanglants peuvent apparaître dans l'urine. Cela se produit si l'uretère est blessé..

Des microlithes simples dans les reins qui ont atteint un diamètre de plus de 4 mm peuvent provoquer une douleur insupportable s'ils sont libérés. Dans le même temps, la miction l'exige, le processus devient douloureux.

Plus les microlithes sont gros, plus la douleur est grande.

La localisation des sensations douloureuses dépend de l'emplacement des micro-pierres. Le microlithe du rein gauche se manifeste par une douleur à gauche, à droite - à droite. Lorsque les deux organes sont touchés, la douleur se propage dans tout le bas du dos.

La microlithiase gauche la plus difficile à identifier. Les symptômes n'apparaissent que lorsque le galet atteint 3 mm de diamètre.

Diagnostique

Le diagnostic correct ne peut être posé que dans le domaine de l'examen instrumental. Lors d'un examen visuel et d'un examen des manifestations cliniques, le médecin peut avoir des doutes, car le microlithe du rein droit présente des symptômes similaires à l'appendicite ou à une insuffisance hépatique.

Les symptômes des microlithes dans les reins chez les femmes peuvent être confondus avec une inflammation des appendices, car la douleur apparaît dans le bas du dos et l'abdomen et la température corporelle augmente. Cependant, avec la palpation, il est possible de déterminer le foyer exact de la douleur.

La microlithiase des deux reins peut être confondue avec des maladies du dos, car la douleur n'est pas constante, augmente avec les virages, les virages et avec un changement de position corporelle. Cependant, après avoir tapoté, il devient évident que le problème n'est pas dans la colonne vertébrale.

Il est possible à la maison de distinguer les microlithes des deux reins des maladies du dos, par exemple, de l'ostéochondrose. Il est nécessaire de boire un antispasmodique. Si la douleur a disparu, le rein est coupable.

Le diagnostic de micronephrolithiase rénale en laboratoire implique une analyse clinique et biochimique du sang et de l'urine. Selon les résultats de la clinique, il est possible d'identifier un processus infectieux et inflammatoire, en règle générale, il est absent. Grâce à la biochimie, les perturbations métaboliques sont visibles, il y a des écarts des principaux indicateurs par rapport à la norme.

L'urographie excrétrice est importante dans le diagnostic de micronéphrolithiase des deux reins. Il s'agit d'une étude radiographique utilisant un produit de contraste. Les photos montrent l'emplacement des microlithes.

La deuxième méthode fiable la plus importante pour détecter les microlithes est l'échographie des reins. Le spécialiste remarquera les changements les plus mineurs. Il est possible de déterminer avec une précision maximale la taille et l'emplacement des micro-pierres.

Les microlites dans les reins des deux reins ne peuvent être détectées par échographie que si elles ont plus de 6 mm de diamètre, bien que cette taille soit typique des pierres de haute qualité.

Traitement

Le traitement des microlithes dans les reins est principalement conservateur, mais il doit être complet. Ce sont des médicaments et un régime.

Médicaments

Pour le traitement, des médicaments sont utilisés pour éliminer le sable et les petites pierres, avoir un effet diurétique. C'est Cyston, Spilled, Nephrolith.

Si la formation de microlithes s'accompagne d'un processus infectieux et inflammatoire, des antibiotiques sont également prescrits - Furagin, Furadonin, Norfloxacin.

Antispasmodiques - No-shpa, Baralgin sont utilisés pour soulager la douleur.

Remèdes populaires

Photo de hozyain.by

Le traitement des microlithes dans les reins avec des remèdes populaires doit être effectué sous la supervision d'un médecin, après que l'origine de la pierre est connue.

Le bouillon de canneberges est utile. Pour le préparer, vous avez besoin de 1 cuillère à soupe. l baies et sucre au goût. Versez 200 ml d'eau bouillante avec ces ingrédients, laissez reposer 10 minutes. Buvez 1 cuillère à soupe par jour. pour un mois.

Efficace avec l'infusion de rose musquée microlites: 1 cuillère à soupe. l les baies doivent verser 200 ml d'eau bouillante. Buvez comme du thé. Au lieu de rose sauvage, vous pouvez utiliser des stigmates de maïs ou des bourgeons de bouleau.

La pastèque, le melon, les concombres ont un effet diurétique. Ils doivent être inclus dans votre alimentation..

Opération

Plus souvent avec la microlithiase, la chirurgie n'est pas nécessaire. Cependant, avec de grosses pierres, en cas de risque de colique rénale ou d'insuffisance, une intervention chirurgicale est réalisée.

Sera-ce laparoscopie ou la chirurgie abdominale, dépend de la taille du calcul.

Régime

Dans le traitement de la micronéphrolithiase rénale, la nutrition diététique est importante, cependant, lors de l'élaboration du menu, il est important de considérer le type de microlithes. Le régime alimentaire est sélectionné individuellement pour un patient spécifique..

Tout d'abord, il est important d'établir un régime de boisson, de boire jusqu'à 2 litres de liquide pour laver le sable. Mais vous ne pouvez pas utiliser d'eau dure, elle, au contraire, contribue à la formation de pierres. Il doit d'abord être nettoyé..

Le plus souvent, un régime à base de lait végétal est prescrit aux patients, les produits d'origine animale sont nocifs. Les aliments suivants doivent être exclus de l'alimentation:

  • épices épicées, y compris le raifort et la moutarde;
  • sel;
  • aliments à haute teneur en acide - oseille, épinards, agrumes;
  • viandes fumées;
  • champignons, légumineuses, chou-fleur;
  • viande grasse, abats;
  • fromage cottage, lait et autres aliments riches en calcium;
  • Chocolat;
  • café, thé noir fort.

Avec les carbonates, il est nécessaire de réduire la consommation de produits contenant du calcium, avec les urates - refuser la viande, les abats et le poisson, avec les phosphates - vous ne pouvez pas manger de produits laitiers, de légumes frais et de fruits. Si des oxalates sont trouvés, vous devez arrêter de manger des pommes de terre, de l'oseille, des épinards, du chocolat et du café. En savoir plus sur le régime Oxalate →

La prévention

La prévention de la microlithiase se fait mieux en été. Il est bon de manger des légumes et des fruits à effet diurétique. N'oubliez pas le régime alimentaire abondant, buvez jusqu'à 2 litres d'eau pure en été et environ 1,5 litre en automne-hiver.

La sève de bouleau est utile. Il enlève le sable, mais si de grosses pierres se forment, il peut être nocif, provoquant des coliques rénales.

Il est également important de normaliser le métabolisme, de restaurer le fond hormonal.

Les microlithes rénaux sont difficiles à détecter mais faciles à prévenir. Afin d'éviter la formation de grosses pierres, il vaut la peine de bien manger.