Principal

Traitement

Hydronéphrose rénale

Hydronéphrose rénale qu'est-ce que c'est, l'issue de la maladie

La transformation hydronéphrotique ou hydronéphrose du rein est une maladie dont le signe principal est l'expansion progressive du système pyélo-calcique du rein. Cette pathologie se développe à la suite d'une violation de l'écoulement de l'urine, ce qui entraîne une augmentation de la pression hydrostatique dans les cupules et le bassin.

En raison de la compression des vaisseaux, la nutrition est perturbée, une atrophie du tissu rénal se produit et une détérioration significative de leurs fonctions. Le plus souvent, l'hydronéphrose survient chez les jeunes femmes. En règle générale, un seul rein est affecté. Hydronéphrose du rein droit et gauche rencontre avec la même fréquence.

Ce que c'est?

L'hydronéphrose est une maladie caractérisée par une expansion persistante et progressive du système du bassin rénal. Cela est dû à une violation de l'écoulement d'urine, ce qui conduit à une atrophie du tissu rénal.

Causes d'occurrence

La cause la plus fréquente d'hydronéphrose congénitale chez les enfants est une violation de la structure de l'uretère du bassin rénal. Par exemple, si l'uretère se déplace trop haut, il y a alors une inflexion. Cela perturbe la sortie d'urine du rein et contribue à sa stagnation. La compression peut être due à une artère rénale mal située.

Autres causes de l'hydronéphrose:

  1. Grossesse.
  2. Maladies gynécologiques: cancer du col utérin, kystes ovariens, endométriose, abcès (abcès) des trompes de Fallope et des ovaires.
  3. Tumeurs situées près des uretères et les serrant à l'extérieur.
  4. Lésions fongiques des uretères et de l'urètre.
  5. Maladies de la vessie: diverticules, tumeurs, reflux d'urine de la vessie vers les uretères en raison d'une fonction valvulaire insuffisante.
  6. Anévrisme aortique.
  7. Maladies de la prostate: prostatite, adénome bénin de la prostate, tumeurs malignes.
  8. Urolithiase (blocage avec une pierre de l'uretère).
  9. Blessures aux uretères et à la vessie.

Maladies inflammatoires du système urinaire: urétrite (inflammation des uretères), cystite (inflammation de la vessie).

Classification

En fonction de la gravité de l'atrophie du parenchyme rénal, on distingue 4 degrés d'hydronéphrose:

  • 1 degré - parenchyme préservé,
  • 2 degrés - dommages mineurs au parenchyme,
  • 3 degrés - dégâts importants,
  • 4 degrés - manque de parenchyme, le rein ne fonctionne pas.

Il existe trois stades de développement de cette maladie:

  • Stade I - seul le bassin rénal est élargi, la fonction du rein n'est pas modifiée ou est légèrement altérée.
  • Stade II - la taille du rein est augmentée de 15 à 20%, le bassin se dilate considérablement, sa paroi devient plus mince. Capacité d'évacuation du bassin significativement perturbée. La fonction rénale est réduite de 20 à 40%.
  • Stade III - la taille du rein est augmentée de 1,5 à 2 fois. Le bassin et les cupules sont considérablement élargis, le rein est une cavité à plusieurs chambres. Il y a une violation brutale de la capacité d'évacuation du bassin. Fonction rénale réduite de 60 à 80% ou totalement absente.

Selon la cause, l'hydronéphrose peut être congénitale ou acquise.

  • l'hydronéphrose ariobtained peut être causée par la lithiase urinaire, les tumeurs et les dommages aux voies urinaires.
  • avec l'hydronéphrosténose congénitale, il peut y avoir un défaut dans la structure cellulaire du néphron ou une sténose du segment pyelourethral, ​​qui est causée par une sténose, une valve de la membrane muqueuse de l'uretère, une compression par un vaisseau supplémentaire, etc..

L'hydronéphrose congénitale et acquise peut être aseptique ou infectée..

Les symptômes de l'hydronéphrose

L'hydronéphrose est une affection aiguë, et ses symptômes sont souvent similaires aux manifestations de la pyélonéphrite.

Les symptômes suivants sont les plus caractéristiques de l'hydronéphrose:

  1. Les patients peuvent se plaindre de douleur dans la région lombaire, ainsi que d'inconfort dans l'abdomen inférieur et moyen (une variété de localisations de la douleur est associée à une variété de facteurs qui ont causé la maladie).
  2. Les sensations douloureuses sont constantes, moins souvent - de nature paroxystique, peuvent s'intensifier avec le mouvement. La douleur est causée par le fait que la capsule du rein est étirée sous l'influence de la pression de l'organe en augmentation;
  3. Une augmentation de la température corporelle de plus de 38 ° C est observée dans le cas de la jonction de l'infection à l'hydronéphrose;
  4. Troubles dysuriques (troubles urinaires), tels que diminution de l'urine, assombrissement ou opacification de l'urine, associés à une congestion du système urinaire.

D'autres signes d'intoxication (maux de tête, vomissements, faiblesse et somnolence) peuvent apparaître indépendamment de la présence ou de l'absence d'infection..

Diagnostique

Au moindre soupçon d'hydronéphrose, il est nécessaire d'appliquer des méthodes de diagnostic qui confirment le diagnostic, déterminent la cause de l'hydronéphrose, découvrent le stade de son développement;

  1. Un examen complet doit être effectué: sang, analyses d'urine.
  2. L'examen radiographique du rein est la principale méthode de diagnostic de l'hydronéphrose. Une radiographie panoramique permet de déterminer la taille des reins et de détecter les calculs, le cas échéant. Sur une série d'urogrammes intraveineux, on peut noter la lente accumulation de solution de contraste dans le bassin élargi (bassin) et le calice. Sur les urogrammes, une forme élargie et arrondie du bassin, des coupes dilatées sont visibles. En cas d'altération importante de la fonction rénale, la solution de contraste ne peut s'accumuler à une concentration suffisante qu'après 1 à 2 heures ou ne pas du tout être affectée à un rein malade.
  3. Pour déterminer le degré d'insuffisance rénale, une étude radio-isotopique et une analyse rénale sont effectuées..
  4. Examen échographique des reins - vous permet de déterminer l'augmentation et la taille du bassin et du calice du rein, le degré d'expansion, l'épaisseur du tissu rénal.

Pour clarifier le diagnostic, l'angiographie, la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique sont possibles..

Effets

L'hydronéphrose peut avoir pour conséquence une insuffisance rénale. Dans ce cas, le rein cesse de fonctionner et ne filtre pas le sang. La toxicité peut entraîner la mort..

L'urolithiase est très courante, tout comme elle est associée à l'hydronéphrose. Non moins dangereuse est la rupture spontanée du bassin ou de la cupule rénale et l'urine se déversera dans la cavité abdominale, provoquant une septicémie urogénique. De plus, avec une hydronéphrose développée, une urémie peut se développer. Par conséquent, si vous soupçonnez une maladie rénale, vous devez immédiatement contacter un spécialiste.

Traitement de l'hydronéphrose rénale

Le traitement de la maladie doit viser à éliminer ses causes et à préserver la fonction rénale. Peut-être un traitement conservateur et chirurgical de l'hydronéphrose. Les thérapies médicamenteuses sont utilisées pour soulager la douleur, réduire la pression artérielle, éliminer l'urémie et détruire une infection secondaire.

Quels médicaments sont prescrits pour l'hydronéphrose:

  • médicaments antibactériens à large spectre - pénicillines protégées (augmentine), céphalosporines (céfadox), fluoroquinolones (lévofloxacine, ciprofloxacine);
  • Agoniste β-2-adrénergique hexoprénaline (ginipral) - il réduit le tonus et élargit la lumière de l'uretère;
  • antispasmodiques myotropes - drotavérine (sans shpa), papavérine;
  • diurétiques - le plus souvent en boucle (furosémide, torasémide);
  • antihypertenseurs - les inhibiteurs de l'ECA (enap, prestarium) et les bloqueurs des canaux calciques (amlodipine) se manifestent le mieux;
  • analgésiques - opioïdes (morphine, promedol) pour les coliques rénales ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens (movalis, nimesil).

Pour éliminer l'urémie, des méthodes de détoxication afférentes sont utilisées: plasmaphérèse, hémodialyse.

Traitements chirurgicaux

Les chirurgiens utilisent plusieurs techniques clés dans le traitement des transformations hydronéphrotiques des reins..

Dans les premiers stades de l'évolution de la maladie, l'expansion de la lumière de l'uretère est efficace, et dans les stades ultérieurs, la chirurgie plastique du bassin et la correction de la taille sont indiquées. Si le rein droit a subi une transformation hydronéphrotique, il y a un risque élevé de dommages au pancréas pendant le traitement chirurgical.

Quelques jours avant l'opération, un cathéter ou une cystostomie est installé pour faciliter le prélèvement d'urine et réduire la charge sur l'organe atteint. Avec une préservation partielle de la fonction rénale, les spécialistes effectuent l'une des opérations suivantes:

  1. Créer une bouche supplémentaire entre le rein et l'uretère.
  2. Chirurgie plastique patchwork.
  3. Endotomie collante utilisée pour réduire la taille du bassin.
  4. Chirurgie rénale par laparoscopie.
  5. Bougienage urétéral.

Le régime alimentaire, qui consiste à réduire la quantité de protéines et à augmenter l'apport en fibres, est tout aussi important. Cela vous permet de réduire la charge sur l'organe affecté et d'alléger l'état du patient. La période de récupération prend environ 14 jours.

Aux dernières étapes du processus pathologique, le rein est retiré. Cette décision est prise sur la base des résultats d'un examen diagnostique en cas de perte de la fonction de l'organe.

Hydronéphrose chez les nouveau-nés

L'hydronéphrose néonatale ou hydronéphrose postnatale est une conséquence de l'hydronéphrose prénatale (prénatale). L'hydronéphrose est l'expansion du bassin rénal et / ou l'augmentation de la taille des reins en raison d'une altération du débit urinaire.

Dans la plupart des cas, la cause est une obstruction des canaux urinaires (l'uretère à la jonction avec le rein ou la vessie, ainsi qu'une obstruction de l'urètre) ou, dans des cas plus rares, un reflux vésico-urétral (un dysfonctionnement de la valve entre l'uretère et la vessie, qui empêche le retour de l'urine dans l'uretère et un rein de la vessie). Habituellement, l'hydronéphrose est détectée chez le fœtus pendant la grossesse en raison de l'échographie, et les médecins sont prêts à faire le bon choix du traitement et de l'observation nécessaires.

Traitement de l'hydronéphrose chez les enfants

La plupart des enfants devront subir une échographie environ une fois tous les trois mois au cours de la première année de vie, afin que les spécialistes puissent déterminer correctement le degré et la progression de l'hydronéphrose. De nombreux enfants diagnostiqués avec hydronéphrose prénatale sont sous la surveillance étroite des médecins, car leur état est en mesure de se normaliser de façon indépendante au fil du temps sans intervention chirurgicale. Dans la plupart des cas d'hydronéphrose légère à modérée, seule une surveillance périodique est nécessaire..

Si l'évolution de l'hydronéphrose chez un enfant s'aggrave au fil du temps ou qu'une forme grave a été initialement diagnostiquée, une intervention médicale peut être nécessaire. L'opération est généralement réalisée par un urologue pédiatrique. La pyéloplastie est la procédure la plus courante pour corriger l'hydronéphrose. La pyéloplastie consiste à retirer les parties de l'uretère qui sont rétrécies ou affectées par une obstruction, puis à les rattacher à la partie saine du système de drainage. Le succès et l'issue de la pyéloplastie sont d'environ 95%. Il y a des moments où d'autres opérations peuvent être nécessaires..

Hydronéphrose pendant la grossesse

Pendant la grossesse, l'hydronéphrose devient un test sérieux pour une femme. Un fœtus en croissance peut exercer une pression sur l'uretère, ce qui empêche l'écoulement normal de l'urine.

Souvent pendant la grossesse, l'hydronéphrose progresse rapidement, provoquant une pyélonéphrite. Par conséquent, la future femme doit absolument être observée par un médecin. Lorsque l'hydronéphrose est détectée chez la femme enceinte, un traitement conservateur est effectué en tenant compte de la position de la femme et avec un risque minimal pour le fœtus. Si nécessaire, une intervention chirurgicale est inévitable, les femmes enceintes doivent donc surveiller attentivement leur état.

Prévoir

Le pronostic de l'hydronéphrose peut donner divers indicateurs. Tout dépend du déroulement de l'opération et des complications possibles. Chez la moitié des patients après la chirurgie, des complications conduisent à des opérations répétées, une hospitalisation systématique et une thérapie continue.

Si l'hydronéphrose ne s'est développée qu'à gauche ou uniquement à droite, le pronostic est relativement favorable, car même avec une forme sévère de la maladie, un rein peut être retiré, ce qui évite à tout le corps d'être infecté et d'autres maladies.

En cas de double diagnostic, la chirurgie n'est pas toujours efficace. Et bien que la double hydronéphrose soit trop rare, le patient peut ne pas survivre sans transplantation d'au moins un rein, car dans la plupart des cas, il existe toutes les indications pour l'ablation des deux reins, ce qui est incompatible avec la vie. Si, cependant, les deux reins peuvent être sauvés, chez chaque patient sur deux, une insuffisance rénale est détectée. Comme pour d'autres maladies, l'état du pronostic dépend de la durée et du stade. Plus tôt l'opération est terminée, plus grandes sont les chances d'une vie pleine et saine.

Le résultat de la maladie est le suivant: les enfants de moins de trois ans dans 90% des cas après la chirurgie ont un mode de vie normal. De bons résultats sont déterminés chez 80% des enfants âgés de 3 à 15 ans. Les adultes se remettent enfin dans cinquante pour cent des cas.

Hydronéphrose rénale: symptômes et traitement selon le stade

L'hydronéphrose rénale est une maladie spécifique caractérisée par une augmentation pathologique de la taille interne de la région pyélocalicéenne des reins en raison de la forte pression sur ses parois d'un grand volume de liquide (excrété par les reins d'urine). Dans ce cas, l'accumulation et la stagnation de l'urine sont associées à une violation complète ou partielle de son écoulement à travers le système urinaire. Cela conduit à une inflammation du tissu rénal - le parenchyme avec son atrophie subséquente et la détérioration de la fonction filtrante et excrétrice du rein. À la suite de cela, partielle, puis avec la progression de la maladie, une insuffisance rénale complète peut survenir au début..

Pour éviter l'empoisonnement du corps avec des produits, l'activité vitale dans de tels cas, l'élimination de l'un et lorsque l'hydronéphrose bilatérale et les deux reins endommagés sont indiqués. À l'avenir, il est démontré que ces patients effectuent régulièrement des séances d'hémodialyse sur un appareil rénal artificiel ou une greffe d'organe donneur.

Classification de l'hydronéphrose

En fonction des causes du développement de la maladie, ses formes se distinguent:

  • Congénitale - l'hydronéphrose se développe in utero ou immédiatement après la naissance.
  • Acquis - l'hydronéphrose apparaît en raison de dommages à un rein précédemment en bonne santé.

On distingue les principaux degrés d'hydronéphrose ou, comme on dit, les étapes:

  • Stade I - il n'y a une expansion que du système pelvien sans altération de la fonction organique.
  • Stade II - une expansion significative du bassin, accompagnée d'un amincissement de ses parois et d'une altération de la fonction rénale jusqu'à 20%.
  • Stade III - le rein est représenté par une grande cavité à plusieurs chambres remplie d'urine. Les fonctions sont réduites de moins de 80%.

Causes de l'apparition et du développement de l'hydronéphrose

Une hydronéphrose congénitale ou acquise du rein droit ou gauche peut survenir à la suite d'une détérioration ou d'un arrêt complet du mouvement de l'urine du bassin à travers l'uretère vers la vessie et l'urètre. Les causes de cette violation peuvent être à la fois des facteurs anatomiques et physiologiques..

L'hydronéphrose congénitale chez les enfants se manifeste par des défauts existants dans la forme et la structure du rein, de l'uretère et du système urinaire inférieur. En outre, l'hydronéphrose rénale congénitale ou acquise chez les enfants peut survenir avec une pathologie du développement des vaisseaux sanguins pendant la période prénatale ou la première année de vie. Causes congénitales:

  • Rétrécissement pathologique de la lumière interne (dysthénie) des voies urinaires au niveau du rein, de l'uretère, du sphincter de la vessie ou de l'urètre.
  • Anomalie congénitale de l'artère rénale elle-même ou de sa branche, dans laquelle le vaisseau a la forme d'un anneau qui comprime l'uretère et interfère avec l'écoulement normal de l'urine.
  • Forme anormale, pli ou emplacement incorrect de l'uretère.
  • Pathologie congénitale du développement des voies urinaires inférieures (obstruction; urétérocèle, etc.).
  • Immaturité ou sous-développement du système urinaire chez les bébés prématurés.

La forme acquise d'hydronéphrose peut avoir à la fois des causes anatomiques d'altération de l'écoulement d'urine du bassin rénal, ainsi que physiologiques (résultant de maladies du système nerveux central et périphérique). Il existe cinq principaux groupes de conditions pathologiques qui créent des obstructions mécaniques de nature anatomique dans le système urinaire:

  • Épaississement des parois de l'uretère ou du bassin à la suite de tumeurs.
  • La présence de tumeurs dans les organes et les tissus environnants qui compressent l'uretère, le rein ou l'urètre.
  • Violation de l'emplacement normal de l'uretère ou du rein (omission du rein, flexion ou torsion de l'uretère).
  • Chevauchement de la lumière interne de l'uretère et du bassin par les calculs rénaux formés.
  • Serrage ou dommages aux organes inférieurs du système urinaire à la suite d'un cancer et d'autres maladies ou blessures.

Assez souvent, les femmes subissent une hydronéphrose pendant la grossesse. Sa cause est une compression mécanique de l'uretère et d'autres organes du système urinaire par un utérus élargi.

Symptômes de l'hydronéphrose à divers stades de la maladie

Peu compliquée dans les premiers stades de développement, l'hydronéphrose ne présente pratiquement aucun symptôme ni manifestation clinique. Le patient ne ressent qu'une légère détérioration du bien-être, une fatigue accrue. Par conséquent, il est possible de soupçonner de légers degrés d'hydronéphrose à ce stade uniquement avec un examen aléatoire pour d'autres maladies. Un bassin rénal élargi peut être déterminé, par exemple, par palpation ou échographie diagnostique.

En cas de maladies inflammatoires concomitantes, il est déjà possible de soupçonner une hydronéphrose unilatérale ou bilatérale par les symptômes suivants caractéristiques d'autres maladies rénales:

  • Douleurs persistantes ou récurrentes dans la région lombaire.
  • Coliques rénales fréquentes ou sévères.
  • Nausées, vomissements, ballonnements et hypertension artérielle lors d'épisodes de coliques rénales.
  • Tout d'abord, une diminution, puis une augmentation significative de la quantité d'urine lors de l'urination.
  • Formation de tumeurs palpables dans la région de l'hypochondre droit ou gauche (ou des deux côtés).
  • L'apparition de sang dans l'urine (tandis que sa couleur devient brunâtre ou rougeâtre).

Aux stades ultérieurs du développement de la maladie, les symptômes de l'hydronéphrose rénale deviennent plus prononcés..

Méthodes de diagnostic de l'hydronéphrose

L'hydronéphrose cachée et sans rechute peut ne pas présenter de symptômes d'inflammation ou une violation claire du filtrage et de la fonction excrétrice. Cela peut se poursuivre jusqu'au développement de la forme initiale d'insuffisance rénale. Par conséquent, avec une diminution de la quantité d'urine ou un changement de sa couleur et de sa concentration, il est urgent de procéder à un examen complet de laboratoire et de matériel avec un urologue.

Les méthodes les plus précises pour diagnostiquer l'hydronéphrose comprennent:

  • Recherche en laboratoire: analyse générale du sang et de l'urine, analyses sanguines biochimiques, analyse d'urine selon Zimnitsky, Nechiporenko et autres.
  • Examen échographique des reins, de l'uretère et de la vessie, qui, si nécessaire, est complété par un examen d'autres organes internes.
  • Examen radiographique de ces organes à l'aide d'agents de contraste.
  • Imagerie par résonance magnétique matérielle (IRM).

Les méthodes de diagnostic matériel permettent de déterminer et de comparer le côté présent, ou les lésions rénales prédominent. Ainsi, l'hydronéphrose du rein droit a une plus grande région pelvienne par rapport à un rein gauche sain. Ou vice versa, l'hydronéphrose du rein gauche a un bassin plus grand que le rein droit.

Traitement de l'hydronéphrose rénale

Lors de la confirmation du diagnostic, le traitement de l'hydronéphrose rénale doit être instauré immédiatement. En effet, avec le développement et la complication de cette maladie, le pronostic pour le patient peut être extrêmement défavorable. Et les méthodes thérapeutiques efficaces qui rétablissent complètement la fonction rénale n'existent pas aujourd'hui.

Le traitement médicamenteux de l'hydronéphrose pour les patients atteints de lésions rénales unilatérales ou bilatérales ne peut être effectué que comme traitement symptomatique ou en préparation d'un traitement chirurgical.

La chirurgie de l'hydronéphrose rénale peut à la fois éliminer complètement et réduire seulement la manifestation de cette maladie. Le résultat et le pronostic du traitement chirurgical dépendent largement de la forme et du stade de la maladie. Avec l'élimination complète des causes anatomiques de compression du rein ou de l'uretère, ainsi qu'avec une légère violation de ses fonctions, il est possible de se débarrasser complètement de l'hydronéphrose.
Un traitement chirurgical opportun est particulièrement important pour éliminer l'hydronéphrose congénitale chez les enfants. Dans la plupart des cas, les opérations réalisées pour éliminer les défauts ou la chirurgie plastique des pathologies congénitales du développement des reins et de l'uretère donnent de bons résultats et un pronostic favorable pour la vie et la santé de l'enfant.

Traitement et alimentation de l'hydronéphrose chez la femme enceinte

Le traitement de l'hydronéphrose pendant la grossesse vise à rétablir l'écoulement d'urine des reins à l'aide d'exercices physiques et respiratoires spéciaux, de procédures physiothérapeutiques, de laxatifs, de marches prolongées à l'air frais et d'un régime alimentaire. L'objectif principal d'une telle thérapie est la prévention des maladies inflammatoires de la sphère génito-urinaire. Ce n'est que dans les formes très graves de cette maladie que l'interruption de grossesse est recommandée.

Un régime thérapeutique spécialement développé pour l'hydronéphrose rénale chez les femmes enceintes et les enfants comprend des plats à haute teneur en fibres: pain brun, une variété de légumes bouillis ou cuits à la vapeur, poisson et veau bouillis à faible teneur en matière grasse, soupe de betterave rouge, soupe de chou et soupe de betterave rouge, etc. Mais des aliments gras, frits et salés doivent être jetés.

Prédiction et prévention de la maladie

L'élimination rapide des causes de l'hydronéphrose contribue à la restauration rapide de toutes les fonctions rénales. Si l'obstruction se produit pendant une longue période et s'accompagne d'une lésion ou d'une infection bilatérale, le pronostic de la maladie est grave et se termine souvent par la nécessité d'une hémodialyse ou d'une transplantation d'un rein de donneur.

Afin de prévenir le développement de l'hydronéphrose, un examen médical régulier avec une échographie des reins et une analyse en laboratoire de l'urine est nécessaire.

Hydronéphrose rénale: qu'est-ce que c'est, traitement du rein droit et gauche

L'hydronéphrose rénale est une pathologie très grave qui nécessite un traitement rapide. La transformation hydronéphrotique est causée par le développement d'un processus pathologique provoqué par une violation de l'écoulement d'urine du corps, ce qui provoque un étirement du système bassin-cupule. En règle générale, la maladie n'affecte qu'un seul rein: le droit ou le gauche.

Qu'est-ce que l'hydronéphrose rénale?

Pendant une journée, les reins passent à travers eux-mêmes jusqu'à 2 000 litres. divers fluides consommés par l'homme. Dans ce cas, 1-2 l d'urine se forment, qui sont excrétés naturellement avec des éléments nocifs et toxiques, des scories et des produits métaboliques. Les échecs dans le travail d'un ou des deux reins affectent négativement la vie de l'organisme dans son ensemble. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes de l'hydronéphrose du rein droit (gauche) apparaissent, vous devez immédiatement contacter la clinique pour un diagnostic précoce de la maladie et le déroulement du traitement..

Mécanisme de violation

L'urine produite par le rein est collectée dans certaines structures, communément appelées bassin. Ensuite, l'urine accumulée dans une certaine quantité pénètre dans la vessie en passant par l'uretère. S'il y a un obstacle à l'écoulement du liquide, celui-ci s'accumule progressivement dans la région du bassin, ce qui entraîne un étirement des tissus. Si le traitement n'est pas commencé à ce stade, il y a une augmentation de la pression dans le bassin, ce qui conduit à son augmentation, et après un certain temps, le rein lui-même augmente également.

Il est d'usage de distinguer deux types d'hydronéphrose du rein gauche (droit): congénital et acquis.

Le développement du premier peut être déclenché par les facteurs suivants:

  • L'emplacement du canal n'est pas normal;
  • obstruction urinaire

La forme acquise de l'hydronéphrose rénale se développe, en règle générale, dans le contexte des pathologies suivantes:

  • blessures à la colonne vertébrale entraînant une violation naturelle de l'écoulement d'urine;
  • maladie de la lithiase urinaire;
  • néoplasmes malins et métastases dans la région abdominale;
  • processus pathologiques dans les voies urinaires;
  • tumeurs des ovaires, de la prostate, des voies urinaires et de l'utérus.

De plus, la pathologie peut être associée aux caractéristiques anatomiques du corps..

Comment l'hydronéphrose apparaît: symptômes

Les caractéristiques de cette pathologie sont qu'elle survient et se développe sans pratiquement aucun symptôme prononcé. Par conséquent, l'hydronéphrose est souvent détectée accidentellement pendant la grossesse ou lorsqu'un patient subit un examen médical pour une maladie complètement différente.

Stade de développement de l'hydronéphrose

L'hydronéphrose du rein droit (ainsi que du rein gauche) a trois stades de développement:

  1. Forme compensée. À ce stade, l'urine s'accumule dans le système pyelocaliceal en petite quantité, ce qui n'affecte pratiquement pas le fonctionnement du rein et n'interfère pas avec son fonctionnement normal.
  2. Au deuxième stade, il y a un amincissement important du tissu, ce qui réduit l'efficacité de l'organe de 40%.
  3. Au troisième stade de la maladie, le rein est presque complètement inopérant, une insuffisance rénale chronique se produit.

Symptômes

Au premier stade de la maladie, le patient peut présenter des symptômes caractéristiques d'une pathologie qui a provoqué le développement d'une stagnation de l'urine dans le bassin. Mais comme la stagnation du liquide n’est presque pas exprimée et que l’expansion de la paroi est insignifiante, la capacité de l’organe à drainer l’urine de manière indépendante reste.

Au deuxième stade, les symptômes suivants se développent:

  • Le patient se plaint de flatulences, de nausées et, dans certains cas, même de vomissements.
  • Des symptômes de maladie rénale peuvent apparaître. Cela s'explique par le fait qu'une telle maladie peut provoquer le développement de l'hydronéphrose, cependant, souvent la microflore bactérienne et la stagnation de l'urine conduisent souvent à la formation de calculs. Dans ce cas, il y a une douleur paroxystique sévère (colique rénale), qui ne peut être arrêtée qu'avec des antispasmodiques. La douleur et les coliques avec hydronéphrose sont très similaires aux symptômes des calculs rénaux.
  • Il existe un syndrome douloureux dans la région lombaire, qui est de nature terne et douloureuse. L'intensité de la douleur ne dépend pas de la position du corps du patient et de l'heure de la journée.
  • Une analyse d'urine peut montrer la présence de globules rouges et de globules blancs..
  • Au milieu d'épisodes de douleur, une augmentation de la pression artérielle se produit.
  • Lorsqu'une infection est attachée, la douleur et la douleur apparaissent pendant la miction et la température corporelle augmente.
  • La quantité d'urine libérée est réduite.
  • A la palpation, le spécialiste détermine facilement le compactage du rein et une augmentation significative de sa taille.

Souvent, le principal et unique signe de transformation hydronéphrotique du rein droit est la présence d'une petite quantité de sang dans l'urine excrétée. La présence de symptômes de l'hydronéphrose rénale devrait servir de base à une visite immédiate à la clinique. Un traitement rapide commencé à 95% garantit une récupération complète et rapide.

La symptomatologie de la maladie est déterminée non seulement par le stade de développement de l'hydronéphrose, mais également par le degré de dommages à l'organe. Très souvent, dans le contexte de l'hydronéphrose, une pyélonéphrite se développe, dont les signes rejoignent la symptomatologie générale. Un signe caractéristique de la pyélonéphrite est une forte augmentation de la température corporelle (jusqu'à 40 degrés), tandis que le patient a soudainement de la fièvre, il frissonne.

Un processus pathologique qui exacerbe les troubles qui se produisent dans les tissus de l'organe affecté conduit à un développement plus rapide de la forme terminale de l'hydronéphrose. Une autre complication de l'hydronéphrose est l'insuffisance rénale, qui se caractérise par les symptômes suivants:

  • La peau qui gratte;
  • une perte d'appétit;
  • perte de poids;
  • les saignements peuvent entraîner des saignements.

Dans certains cas, des vomissements et des contractions musculaires sont observés. Parfois, il y a une sensation d'amertume dans la bouche.

Dans le contexte d'une diminution de l'immunité, le patient souffre souvent de rhumes, ainsi que d'inflammation du système respiratoire. Souvent, le syndrome hépatorénal (altération de la fonction hépatique) rejoint le tableau d'ensemble. Un test sanguin révèle un niveau accru d'urée et de créatine, ainsi que la présence d'azote résiduel. Les globules rouges et les protéines se trouvent dans l'urine.

De plus, l'état psycho-émotionnel du patient change radicalement. Il semble irritable, dans certains cas, il y a une agression non motivée. Cela s'explique par le fait que circulant dans le sang, les produits métaboliques toxiques ont un effet négatif sur les cellules du cerveau..

Pour sauver la vie du patient, une hémodialyse est effectuée à ce stade de la maladie et la seule méthode de traitement est une greffe de rein.

Chez les enfants, une forme congénitale d'hydronéphrose est plus souvent observée. Les raisons peuvent être les suivantes:

  • Caractéristiques de la structure anatomique;
  • rétrécissement de l'uretère;
  • un vaisseau supplémentaire qui provoque une compression de l'uretère;
  • la présence d'une valve entre le bassin et l'uretère;
  • torsion ou adhérences dans l'uretère.

À la suite de ces anomalies congénitales, une stagnation de l'urine dans le rein se développe..

Étant donné que chez les enfants, le cours de l'hydronéphrose, en règle générale, passe sans aucune manifestation, il n'est possible de détecter la maladie que lors de l'examen d'une infection voisine (fièvre, changements dans l'urine). Dans certains cas, la pathologie est détectée par échographie du système génito-urinaire.

Chez certains bébés, une formation tumorale peut être observée sur la paroi avant de l'abdomen, indiquant une hypertrophie rénale. Les ballonnements et les crampes intestinales sont certains parents confondus avec des symptômes de dysbiose ou de colite. La douleur intense et prolongée, en règle générale, ne se produit qu'avec une violation aiguë ou significative de la sortie d'urine.

Hydronéphrose rénale: traitement

Comment et quoi traiter l'hydronéphrose? Quels traitements ont été les plus efficaces? Une maladie peut-elle être guérie sans chirurgie? Le choix du traitement dépend du degré de lésion de l'organe, du stade de la maladie, ainsi que de la présence de raisons qui excluent l'utilisation d'autres méthodes.

Traitement chirurgical de l'hydronéphrose

L'opération est indiquée dans les cas suivants:

  • une tumeur rénale qui pénètre dans la lumière de l'uretère, du bassin ou du calice;
  • compression externe de l'uretère (par exemple, une tumeur des organes et des tissus environnants, etc.);
  • développement anormal du système urinaire;
  • hydronéphrose des derniers stades;
  • calculs rénaux en forme de corail (nécessite une chirurgie plastique du rein ou sa résection);
  • adénome de la prostate, qui a un effet compressif sur l'uretère distal;
  • une structure anormale de l'uretère dans une certaine zone ou sur toute sa longueur (dans ce cas, le plastique est réalisé à volonté);
  • traumatisme de l'uretère, accompagné d'une violation de l'intégrité de ses parois ou de dommages au système pyélo-calcique (dans ce cas, la chirurgie plastique est obligatoire).

Dans tous les autres cas, l'hydronéphrose peut être traitée avec des méthodes traditionnelles ou folkloriques..

Un traitement conservateur

À première vue, il peut sembler que la thérapie conservatrice soit une méthode fondamentale de traitement de l'hydronéphrose, mais ce n'est pas le cas. Cette méthode n'est prescrite qu'à un cercle restreint de patients, à savoir les patients pour lesquels l'opération est contre-indiquée pour une raison quelconque. Par exemple, la présence de pathologies concomitantes complexes (absence d'un deuxième rein ou maladie du système cardiovasculaire), ainsi que dans les cas où le patient ne peut tout simplement pas subir une intervention chirurgicale en raison de l'état général du corps ou à la suite de complications métaboliques graves.

Un traitement conservateur peut également être utilisé comme traitement antibiotique lorsqu'un processus infectieux-inflammatoire est lié à la maladie sous-jacente..

Le traitement symptomatique n'affecte pas la cause de la pathologie et est utilisé uniquement pour soulager la douleur et normaliser la pression artérielle. L'effet maximal de la prise de médicaments est d'améliorer la microcirculation dans l'organe affecté.

Traitement de la transformation hydronéphrotique à domicile

Comme le montre la pratique, le traitement de la pathologie à domicile est inefficace. L'établissement d'un tel diagnostic est déjà la base de l'hospitalisation du patient, et dans des conditions stationnaires, le spécialiste détermine la suite des choses et dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est effectuée.

Cependant, pour atténuer les symptômes de l'hydronéphrose au stade initial, il est autorisé d'utiliser des méthodes de traitement alternatives, mais uniquement après avoir consulté un spécialiste. Sinon, l'automédication peut provoquer une forte réaction négative du corps et provoquer l'activation d'un développement ultérieur de la pathologie.

Ainsi, le traitement de la transformation hydronéphrotique du rein gauche sans intervention chirurgicale n'est possible qu'aux stades initiaux de la maladie, tandis que le moyen le plus efficace est de traiter les médicaments traditionnels en combinaison avec des méthodes alternatives et l'utilisation d'un régime spécial, qui est prescrit par le médecin traitant.

Hydronéphrose. Étapes, symptômes, traitement et conséquences

Le site fournit des informations de référence à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise!

Qu'est-ce que l'hydronéphrose?

Les causes de l'hydronéphrose

Structure rénale

Le rein est un organe en forme de haricot qui remplit les fonctions de miction. Dans la structure du rein, on distingue deux parties - le parenchyme rénal et l'appareil pyélocalicéal, qui passe dans les uretères.

Parenchyme rénal
Le parenchyme (c'est-à-dire le tissu rénal lui-même) a une structure hétérogène et se compose de matière corticale et cérébrale. La substance corticale est de couleur foncée et contient des glomérules rénaux. La fonction principale de cette partie du rein est de filtrer et de former l'urine primaire. La substance cérébrale du rein a une teinte plus claire et se compose des tubules rénaux. La fonction de la substance cérébrale est la formation d'urine secondaire (finale) et l'excrétion des produits métaboliques du corps.

Coupe du bassin partie du rein
Cette partie du rein est responsable de l'accumulation et de l'excrétion ultérieure de l'urine dans l'uretère. Après que le sang a traversé le tissu rénal, la partie liquide en a été filtrée et l'urine s'est formée. L'urine s'accumule dans des structures appelées calices. Dans le rein, on distingue 6 à 10 petites tasses et jusqu'à 4 grandes tasses. De grandes coupes s'ouvrent dans le bassin, qui, à leur tour, passent dans l'uretère. Le bassin est la cavité en forme d'entonnoir dans laquelle s'accumule l'urine. Le bassin et le calice sont composés de la muqueuse et de la membrane musculaire. En raison des contractions de la couche musculaire, l'urine passe du bassin à l'uretère et de celle-ci à la vessie. Ainsi, dans les cupules et le bassin, il y a une accumulation continue d'urine, qui s'écoule ensuite dans les uretères. Si quelque chose empêche l'écoulement de l'urine, il commence à s'accumuler dans le bassin. Le plus souvent, des calculs, des tumeurs ou un rétrécissement de l'uretère obstruent l'écoulement de l'urine du bassin.

Si l'urine s'accumule pendant une longue période, elle commence à serrer le tissu rénal. Étant sous compression constante, le parenchyme (tissu) du rein commence à s'atrophier (cesse de fonctionner).

Urolithiase

Tumeurs

Anomalies du système urinaire

L'urine filtrée est recueillie dans le bassin, d'où elle pénètre ensuite dans les uretères. Si l'urine rencontre des obstacles sur son chemin, son autre chemin est suspendu. Un tel obstacle peut être une anomalie congénitale de l'uretère ou du système pyelocaliceal.

Les anomalies de l'uretère qui peuvent provoquer l'hydronéphrose comprennent:

  • Rétrécissement de l'uretère initial - avec cette anomalie, l'urine passe plus loin, mais pas dans son intégralité. En raison d'un uretère rétréci, une partie de l'urine reste dans le bassin et commence à s'accumuler avec le temps..
  • Courbure de l'uretère - empêche également l'écoulement complet de l'urine du bassin. Les courbures peuvent être acquises (adhérences dues aux infections) ou congénitales.
  • Décharge élevée de l'uretère - complique de même le flux d'urine à travers l'uretère.
  • Anomalie de la valve uretère - cette anomalie, en règle générale, est détectée même dans les premières années de la vie, car elle s'accompagne d'une rétention totale d'urine dans le bassin. La valve est un volet de la muqueuse qui ferme la lumière de l'uretère.
Les anomalies du système urogénital comprennent également l'atonie congénitale des voies urinaires. Avec cette anomalie, la couche musculaire qui compose les uretères et la vessie n'est pas en mesure de se contracter complètement. Normalement, le mouvement de l'urine dans les voies urinaires est assuré par des contractions rythmiques de l'uretère. Cependant, avec l'atonie, l'uretère ne se contracte pas et, par conséquent, ne fournit pas d'écoulement d'urine.

Il en résulte une stagnation et une accumulation d'urine, d'abord dans l'uretère, puis dans les reins. Dans le même temps, l'hydronéphrose peut également être une conséquence de l'hypertonicité (tension) de l'uretère. Cette pathologie (également appelée dyskinésie) se traduit par des contractions fréquentes et irrégulières de l'uretère.

Souvent, l'hydronéphrose est une conséquence du reflux vésico-urétéral. Avec cette pathologie, l'urine est jetée de la vessie dans l'uretère et de là, lorsqu'elle s'accumule, dans le rein.

Les symptômes de l'hydronéphrose

Le principal symptôme de l'hydronéphrose est une douleur sourde et sourde, dont la localisation dépend de la localisation du processus pathologique. Parfois, la douleur peut prendre le caractère d'une colique rénale. Le plus souvent, cela se produit si la cause de la pathologie est l'urolithiase. De plus, le tableau clinique de l'hydronéphrose est complété par les symptômes de la maladie sous-jacente. Si une infection rejoint cette maladie, les symptômes d'intoxication générale apparaissent dans le tableau clinique.

Hydronéphrose à droite
Avec ce type d'hydronéphrose, l'expansion du système pyelocaliceal se produit dans le rein droit. Le plus souvent, cette anomalie est longtemps asymptomatique. Les patients peuvent se plaindre d'une gravité sourde et modérée, de douleurs à droite. La douleur peut être accompagnée d'une légère fièvre, de nausées et de faiblesse. En règle générale, l'hydronéphrose est effacée pendant longtemps et ne peut être détectée que lors des tests de laboratoire.

Les symptômes de l'hydronéphrose sont:

  • sang dans l'urine - si les calculs rénaux sont la cause de l'hydronéphrose, alors l'hématurie (ou le sang dans l'urine) est un symptôme courant;
  • température élevée - est notée lorsque l'hydronéphrose est accompagnée d'une pyélonéphrite (infection des voies urinaires);
  • hypertension artérielle - un symptôme qui est déjà noté dans les derniers stades de l'hydronéphrose;
  • œdème - apparaissent également aux stades décompensés;
  • réduction du débit urinaire quotidien (ou oligurie) - moins de 500 millilitres en 24 heures, avec une norme de 1,5 litre.
La localisation du syndrome douloureux avec hydronéphrose à droite peut souvent imiter l'image d'une appendicite ou d'une colique hépatique. Une forte augmentation de la douleur peut être déclenchée par une obstruction totale (complète) (blocage) du bassin rénal ou un excès de l'uretère. Cette condition est urgente et nécessite une hospitalisation immédiate du patient..

Hydronéphrose à gauche

L'hydronéphrose du rein gauche est caractérisée par des douleurs sourdes et douloureuses à gauche. La douleur peut également prendre la forme de coliques rénales. Le syndrome douloureux prend un caractère aigu, brûlant et insupportable. Dans cette condition, le patient se précipite littéralement, ne peut pas trouver de place pour lui-même ou tenir dans une position pendant plusieurs secondes. Un schéma similaire est caractéristique lors de la migration d'un calcul rénal (lorsqu'une pierre d'un rein descend dans l'urètre) ou avec une forte compression de l'uretère.

De plus, l'hydronéphrose à gauche s'accompagne du développement d'un œdème, d'une pression artérielle élevée et d'une diminution du débit urinaire quotidien (volume d'urine). Cependant, tous ces symptômes se développent déjà aux derniers stades de l'hydronéphrose. En plus d'une douleur sourde et inexprimée aux premiers stades de la maladie, il peut y avoir un symptôme tel que du sang dans l'urine (le terme médical est hématurie). Il peut être de deux types - macroscopique et microscopique. Dans le premier cas, la présence de sang dans l'urine est visible à l'œil nu. Le patient lui-même remarque que l'urine a changé de couleur et a pris une teinte rouge. Dans le second cas, la présence d'éléments sanguins dans l'urine n'est confirmée que par des méthodes de laboratoire.

L'hydronéphrose est souvent compliquée par l'accession de l'infection et, par conséquent, une augmentation de la température corporelle (manifestation d'un processus infectieux). Cela s'explique par le fait qu'avec l'hydronéphrose, le processus de stagnation de l'urine est noté. En raison de l'écoulement altéré du bassin, l'urine est retenue dans les reins. Cela devient le sol pour le développement de bactéries en lui (s'il n'y a pas de processus de mouvement, alors les bactéries se fixent très rapidement au substrat, dans ce cas, à l'urine). Le résultat est une infection rapide de l'urine et la transition de l'inflammation vers les reins. Dans le contexte de l'hydronéphrose, la pyélonéphrite se développe également souvent, ce qui s'accompagne également d'une augmentation de la température corporelle et de douleurs lombaires sourdes..

Hydronéphrose bilatérale

L'hydronéphrose bilatérale est généralement une pathologie congénitale. Mais aussi (bien que rarement), elle peut être déclenchée par une lithiase urinaire, une compression du rein ou de l'uretère de l'extérieur avec une tumeur, un ganglion lymphatique. Étant donné que le processus affecte les deux reins à la fois, l'insuffisance rénale se développe très rapidement.

Les symptômes de l'insuffisance rénale comprennent:

  • gonflement
  • hypertension artérielle;
  • la présence de protéines dans l'urine (protéinurie);
  • retard dans le corps de l'urée et d'autres produits métaboliques.
L'œdème est le résultat d'une perte massive de protéines par l'organisme. En cas d'insuffisance rénale, la filtration de l'urine primaire est interrompue. En conséquence, les protéines sont perdues dans l'urine, à savoir l'albumine. Dans un corps sain, l'albumine forme une pression oncotique, c'est-à-dire qu'elle retient l'eau dans la circulation sanguine. Lorsqu'il n'y a pas suffisamment de protéines, l'eau de la circulation sanguine pénètre dans les tissus et les fait tremper. C'est ainsi que se développe un œdème rénal. Avec la pathologie rénale, le gonflement est chaud, doux, jaunâtre. Tout d'abord, ils sont localisés dans des endroits de tissu lâche, par exemple autour de l'orbite. Plus il y a de protéines dans l'urine, plus le gonflement est prononcé.

L'hypertension artérielle (pression artérielle élevée) est également un symptôme constant et difficile à traiter dans l'hydronéphrose. Il se développe en raison d'une atrophie et d'un apport sanguin insuffisant aux reins. Comme vous le savez, l'accumulation d'urine lors de l'hydronéphrose comprime le tissu rénal, ce qui conduit à son atrophie. Cela conduit à l'activation du système rénine-angiotensine, qui déclenche une cascade de réactions, dont le résultat final est une augmentation de la sécrétion de l'hormone angiotensine II. À son tour, l'angiotensine II resserre les vaisseaux sanguins et stimule la sécrétion d'aldostérone. L'aldostérone retient l'eau dans le corps et la rétention d'eau ainsi que les vaisseaux rétrécis - c'est l'hypertension.

Avec l'urine, les reins éliminent les produits vitaux du corps, y compris les produits toxiques tels que l'urée et la créatinine. Ces produits sont très toxiques et, pénétrant rapidement dans le cerveau, peuvent provoquer une encéphalopathie (une maladie cérébrale). Cette condition est le stade final de l'hydronéphrose. Un symptôme caractéristique de la maladie à ce stade est l'odeur spécifique d'urée du patient.

Degrés (étapes) de l'hydronéphrose

Dans le développement de l'hydronéphrose, plusieurs étapes sont distinguées. La durée de ces stades dépend de la gravité de la maladie sous-jacente et de la présence de maladies concomitantes. Le stade final ou terminal de l'hydronéphrose, en règle générale, coïncide déjà avec une insuffisance rénale.

Les étapes de l'hydronéphrose comprennent:

  • le stade initial de l'hydronéphrose;
  • stade précoce de l'hydronéphrose;
  • stade terminal de l'hydronéphrose.

Hydronéphrose de stade 1

Hydronéphrose de stade 2

Hydronéphrose de stade 3

Diagnostic de l'hydronéphrose selon la CIM

Tests d'hydronéphrose

Une analyse d'urine et un test sanguin sont prescrits pour le diagnostic..

Analyse d'urine pour hydronéphrose

La présence de globules rouges dans l'urine.

La présence de protéines dans l'urine, dans les derniers stades de l'hydronéphrose, la perte de protéines dans l'urine dépasse 3,5 grammes par jour.

La présence dans l'urine de cylindres (substances d'origine protéique).


En parallèle, le patient présente un œdème sévère (dû à une perte de protéines) et une hypertension persistante.

Indicateurs d'un test sanguin pour l'hydronéphrose

Une diminution de la concentration de protéines totales dans le sang de moins de 65 grammes par litre.

Diminution prédominante d'albumine (protéine à haute densité), moins de 25 grammes par litre.

Une augmentation du cholestérol de plus de 6,5 millimoles par litre.


Il y a également une augmentation des niveaux d'urée, de créatinine et d'azote dans le sang. Toutes ces substances, persistantes dans l'organisme, provoquent une intoxication endogène..

Traitement hydronéphrose

Opération avec hydronéphrose

Nutrition pour l'hydronéphrose

Avec l'hydronéphrose, le processus d'élimination naturelle des produits de décomposition du corps est inhibé. Pour réduire l'intoxication du corps avec des substances nocives, le patient doit suivre un régime spécial.

Les dispositions alimentaires pour l'hydronéphrose sont les suivantes:

  • apport limité de protéines animales;
  • exclusion de certains produits;
  • l'utilisation de la quantité requise de produits végétaux.
Apport limité de protéines animales
Avec l'hydronéphrose, il est recommandé de ne pas consommer plus de 0,5 gramme de protéines pour 1 kilogramme de poids d'une personne malade. Donc, si le patient pèse 70 kilogrammes, il peut manger 35 grammes de protéines par jour. Reconstituer la norme protéique devrait être du poisson ou de la viande faible en gras, des produits laitiers à faible teneur en matières grasses. Dans ce cas, vous devez choisir des produits naturels (non congelés, non transformés).

Les produits autorisés avec l'hydronéphrose sont:

  • viande (poulet, dinde, veau);
  • abats (foie);
  • poisson (cabillaud, sandre, brochet);
  • produits laitiers et lait aigre (fromage cottage, kéfir, lait, crème sure, yaourt).
Exclusion de certains produits
Certains aliments devraient être réduits pour l'hydronéphrose. Le refus de ces produits affectera positivement l'état général du corps et permettra de mieux résister à la maladie.

Les produits qui doivent être retirés du régime alimentaire pour l'hydronéphrose sont:

  • toute sorte de viande ou de poisson à haute teneur en matières grasses;
  • viande en gelée et autres types de bouillons riches à base de viande ou de poisson;
  • plats préparés par friture, fumage, séchage;
  • conservation industrielle et domestique (légumes ou fruits salés, marinés, marinés);
  • bonbons, gâteaux, pâtisseries et autres produits avec beaucoup de sucre;
  • produits alimentaires à haute teneur en sel (chips, crackers, pailles de sel);
  • tout produit ayant une odeur, une couleur ou un goût non naturels.
  • boissons gazeuses, alcool.
Manger la bonne quantité d'aliments végétaux
Avec l'hydronéphrose, il est recommandé d'inclure au moins 600 grammes de fruits et légumes dans l'alimentation quotidienne. Les aliments végétaux doivent être consommés principalement crus.

Remèdes populaires dans le traitement de l'hydronéphrose

Dans le traitement de l'hydronéphrose, il est conseillé d'utiliser des médicaments fabriqués selon les recettes de la médecine traditionnelle. L'utilisation de ces médicaments devrait s'ajouter à la principale méthode de traitement. La conduite d'une thérapie avec des méthodes alternatives nécessite le respect d'un certain nombre de règles. Le non-respect peut entraîner diverses complications..

Règles d'utilisation de la médecine traditionnelle
Avant de suivre une thérapie avec des méthodes alternatives, vous devez absolument rendre visite au médecin. Le médecin déterminera la pertinence d'un tel traitement et déterminera s'il existe des contre-indications. En outre, un médecin peut recevoir des recommandations sur le régime optimal pour prendre des médicaments alternatifs. Pour que le traitement soit sûr et efficace, vous devez suivre les règles de préparation et d'utilisation de la médecine traditionnelle.

Les règles de traitement de l'hydronéphrose avec des remèdes populaires sont les suivantes:

  • Tout au long de la période de prise de remèdes populaires, vous devez suivre un régime thérapeutique spécial. Pendant le traitement, vous devez également limiter la consommation d'alcool au minimum.
  • Avant de prendre tout remède, vous devez absolument faire un test d'allergie. Pour ce faire, vous devez utiliser le médicament à la dose minimale pour les 2 à 3 premières fois (moins que celle spécifiée dans la prescription 5 à 7 fois).
  • Les composants à partir desquels la préparation est préparée doivent être achetés dans des lieux spécialisés (pharmacies, magasins). Il n'est pas recommandé d'acheter des produits médicaux dans des lieux de commerce non autorisés.
  • Tous les composants pour la préparation des remèdes populaires sont utilisés sous forme de poudre. Utilisez un hachoir à viande, un mélangeur ou un robot culinaire pour le broyage..
  • Il est nécessaire de stocker les préparations à base de plantes dans des récipients en verre ou des sacs en tissu naturel. Pendant le stockage, le contact des matières premières avec l'air doit être limité..
  • La durée de conservation du produit préparé ne dépasse pas 12 heures. Par conséquent, chaque jour, il est nécessaire de préparer une nouvelle portion du médicament.
  • Avec l'hydronéphrose, tous les remèdes populaires sont utilisés sous forme de décoction. Pour ce faire, versez la quantité requise de matières premières (indiquée dans la recette) avec la quantité requise d'eau chaude (également indiquée dans la recette) avec de l'eau chaude. Ensuite, la composition doit être mise au bain-marie et maintenue pendant 20 à 30 minutes. Après cela, le bouillon doit être insisté 1 à 2 heures, filtré et pris par voie orale.
  • La durée du traitement avec des remèdes populaires pour l'hydronéphrose est de 2 à 3 mois. Après chaque mois, vous devez faire une pause de 2 semaines, puis reprendre le traitement.
Recettes alternatives pour le traitement de l'hydronéphrose
Avec l'hydronéphrose, diverses herbes, légumes et autres produits naturels sont utilisés. La médecine traditionnelle peut améliorer la fonctionnalité des reins, réduire la douleur, réduire l'intoxication.

Les produits utilisés pour l'hydronéphrose sont:

  • citrouille (tiges, jus);
  • haricots (écharpe);
  • persil (racine, graines);
  • frais à base de plantes.
Recette de citrouille
Avec l'hydronéphrose, la tige de citrouille est utilisée (la partie par laquelle le légume se fixe à la tige). Pour préparer une seule portion (quotidienne) d'une décoction de tige, il est nécessaire d'utiliser 2 cuillères à soupe de matières premières et 2 verres d'eau. Le bouillon prêt doit être consommé pendant la journée.
Également dans le traitement de l'hydronéphrose, du jus de citrouille frais peut être utilisé. Vous devez préparer une boisson vous-même, car le jus fini dans des sacs n'a pas suffisamment de propriétés curatives. Le taux recommandé est de 200 à 300 millilitres par jour..

Recette de ceinture de haricots
Pour préparer le bouillon, des feuilles de haricot sec sont utilisées. La norme quotidienne de ce remède est de 750 à 1000 millilitres, que vous devez boire en 6 à 7 réceptions. Pour préparer une portion de bouillon, vous devez utiliser 4 cuillères à soupe de feuilles de haricot par litre d'eau.

Recette de persil
Une portion quotidienne du bouillon est préparée à partir de 50 grammes de racine de persil frais et d'eau, dans un volume d'un verre. Vous devez boire le médicament 4 fois par jour pour une cuillère à soupe. Le moment optimal pour utiliser une décoction est une demi-heure avant un repas.
Avec l'hydronéphrose, les graines de persil sont également utiles, à partir desquelles une boisson médicinale est préparée. Le volume quotidien de la boisson est préparé à partir d'une cuillère à soupe de graines et de 250 millilitres d'eau. 50 millilitres sont pris 3-4 fois par jour..

Recettes à base de plantes
Avec l'hydronéphrose, diverses préparations à base de plantes sont utilisées, dont plusieurs plantes médicinales. Pour préparer la collection, vous devez mélanger les ingrédients dans les proportions indiquées dans la recette, puis les verser dans un récipient pratique pour le stockage. Par la suite, une boisson est préparée à partir de la collection, pour une portion quotidienne dont une cuillère à soupe de matières premières et un verre d'eau sont utilisés. Le bouillon est préparé selon la méthode traditionnelle - il est d'abord vieilli au bain-marie, puis filtré et rentré à l'intérieur. La portion quotidienne de la décoction doit être divisée en 3 à 4 parties et les boire avant de manger.

Recettes à base de plantes pour l'hydronéphrose

Composition (les chiffres indiquent la proportion d'ingrédients dans la collection)

  • ortie - 1;
  • busserole - 1;
  • adonis - 1;
  • grains d'avoine - 1;
  • prêle - 1;
  • feuilles de bouleau - 3.
  • racine de bardane - 1;
  • camomille - 1;
  • absinthe - 1;
  • busserole - 1;
  • dogrose - 2;
  • racine de céleri - 2.
  • calendula - 1;
  • menthe - 1;
  • busserole - 1;
  • aneth (graines) - 1.
  • aulne (cônes) - 1;
  • épilobe à feuilles étroites - 1;
  • chélidoine - 1;
  • guimauve (racine) - 1;
  • menthe - 1;
  • Volodushka - 1;
  • coriandre (fruits) - 1;
  • renouée - 1.

Les effets de l'hydronéphrose

Les conséquences de l'hydronéphrose se manifestent par diverses pathologies, à la suite desquelles la fonctionnalité des reins et l'état général du corps s'aggravent. Des complications se développent en cas de détection intempestive ou de traitement inadéquat de la maladie.

Les effets les plus courants de l'hydronéphrose sont:

  • l'attachement d'une infection bactérienne;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • l'apparition de formations solides dans les reins;
  • insuffisance rénale.

Infection bactérienne

Le développement d'une infection bactérienne est une conséquence courante de l'hydronéphrose. Avec cette maladie, la fonctionnalité normale du système urinaire est perturbée, ce qui entraîne un écoulement incorrect et une stagnation de l'urine. Tout cela crée des conditions propices à la reproduction des bactéries et au développement du processus bactérien. La forme d'infection bactérienne la plus courante par hydronéphrose est la pyélonéphrite secondaire (lésions inflammatoires des reins).

Le mécanisme de développement de la pyélonéphrite
Dans la plupart des cas, la pyélonéphrite provoque Escherichia coli. Il peut également s'agir de Pseudomonas aeruginosa, Proteus, Klebsiella. Ces micro-organismes vivent dans les intestins et font partie de la microflore normale. Mais lorsqu'ils pénètrent dans d'autres organes, un processus inflammatoire se développe. De manière ascendante, l'infection pénètre dans la cavité rénale et la pyélonéphrite commence. Assez souvent, la maladie prend une forme récurrente (systématiquement récurrente) ou chronique.

Chez les femmes, en raison de caractéristiques anatomiques, une complication sous forme de pyélonéphrite est plus fréquente. Chez la femme, l'urètre (canal pour la miction) est plus large, plus court et plus proche de l'anus. Ces caractéristiques du corps féminin augmentent la probabilité d'infection par le rein.

Les symptômes de la pyélonéphrite secondaire
La pyélonéphrite secondaire commence par une augmentation de la température, qui peut atteindre 39 à 40 degrés. Le patient est préoccupé par les signes généraux d'infection, qui s'expriment par des maux de tête, des frissons, des douleurs musculaires et articulaires. Des nausées, des vomissements (périodiquement) et une transpiration excessive peuvent également être présents. La fréquence cardiaque (pouls) augmente, la respiration devient plus rapide, la langue sèche. Le patient se comporte de façon apathique, apathique. Quelques jours plus tard, dans le processus de développement du processus infectieux, les symptômes locaux rejoignent également les symptômes communs.

Les manifestations locales de la pyélonéphrite sont:

  • maux de dos (du côté où l'infection se développe);
  • douleur accrue la nuit, avec toux, respiration profonde;
  • tension des muscles abdominaux (déterminée par la palpation);
  • problèmes de miction.
La douleur qui dérange le patient dans la région lombaire est généralement donnée au haut de l'abdomen, à l'aine et à la cuisse. Une sensation de douleur plus prononcée au moment où une personne est allongée sur le dos ou sur le côté opposé à la zone de localisation du processus infectieux.

Comme mentionné ci-dessus, la pyélonéphrite avec hydronéphrose devient souvent chronique. Comme la forme aiguë, le stade chronique de l'infection rénale bactérienne s'accompagne de symptômes locaux et généraux. Par rapport à la pyélonéphrite primaire, qui se développe comme une maladie indépendante, les manifestations de l'infection par l'hydronéphrose sont plus prononcées. Le patient peut être dérangé par une douleur sourde et sourde dans la région lombaire, qui apparaît le plus souvent pendant une période où il fait humide et froid à l'extérieur. La douleur peut se propager à d'autres organes et parties du corps (cela se produit rarement avec la pyélonéphrite primaire).
Les symptômes courants de l'inflammation rénale chronique, qui se développe dans un contexte d'hydronéphrose, sont divisés en début et en fin.

Les symptômes courants de la pyélonéphrite, qui apparaissent au début de la maladie, comprennent:

  • fatigabilité rapide;
  • perte d'appétit;
  • faiblesse générale qui se produit périodiquement;
  • fièvre de bas grade (de 37 à 37,5 degrés);
  • augmentation de la pression artérielle (chez environ la moitié des patients).
Souvent en milieu de journée, les patients atteints de pyélonéphrite chronique ont envie de prendre une position horizontale à cause de la fatigue. En effet, avec un séjour prolongé sur les jambes dans les reins, l'écoulement du sang veineux est difficile.
Le symptôme tardif de la pyélonéphrite secondaire au stade chronique comprend la sécheresse des tissus muqueux de la cavité buccale. Au début, la sécheresse apparaît de temps en temps, puis devient permanente. Le patient commence à s'inquiéter des brûlures d'estomac, des éructations. L'apparence d'une personne change - la peau devient pâle, le visage acquiert des contours gonflés. Les personnes atteintes d'une inflammation chronique des reins se caractérisent par un comportement émotionnel passif, qui se manifeste en l'absence d'intérêt et d'initiative, d'inaction, d'apathie.

Hypertension artérielle

Avec l'hydronéphrose, le rein affecté commence à synthétiser l'hormone rénine dans un volume accru, ce qui provoque une augmentation de la pression artérielle. En conséquence, une hypertension néphrogénique se développe, à laquelle il est difficile de répondre avec un traitement médicamenteux..

Le mécanisme de développement de l'hypertension néphrogénique
Avec l'hydronéphrose dans le rein affecté, la circulation sanguine diminue, ce qui réduit la libération de liquide. En conséquence, un œdème sévère se développe et les vaisseaux sanguins se rétrécissent. De plus, les parois des vaisseaux deviennent plus sensibles à l'action de certaines substances, à la suite de quoi les vaisseaux commencent à se contracter. Les troubles circulatoires et la vasoconstriction provoquent une augmentation de la synthèse de rénine, entraînant une hypertension néphrogénique.

Les symptômes de l'hypertension néphrogénique
Une caractéristique distinctive de l'hypertension néphrogénique est une augmentation, principalement de la pression (diastolique) inférieure. Cette condition est mal corrigée par les médicaments conçus pour abaisser la tension artérielle. De plus, les patients s'inquiètent de graves maux de tête à l'arrière de la tête ou dans la région du front. La douleur peut être accompagnée de vertiges. Dans le contexte d'un rétrécissement des vaisseaux sanguins, la nutrition de la rétine est perturbée, ce qui entraîne des problèmes de vision qui progressent rapidement.

Les autres symptômes de l'hypertension néphrogénique sont:

  • soif intense;
  • augmentation de la miction;
  • nausées Vomissements;
  • une forte augmentation de la température;
  • gonflement.
Parfois, l'hypertension néphrogénique s'accompagne de troubles du système nerveux, à cause desquels les patients deviennent trop larmoyants, irritables. En l'absence de traitement en temps opportun en raison du rétrécissement des vaisseaux sanguins, d'une violation de l'activité cérébrale, une insuffisance cardiaque peut se développer.

L'apparition de formations solides dans les reins

La présence de formations solides dans les reins (lithiase urinaire) peut être à la fois une cause et une complication de l'hydronéphrose. Si l'urolithiase se développe à la suite de l'hydronéphrose, elle se caractérise par la formation de calculs de struvite, également appelés maladies infectieuses.

Le mécanisme de l'apparition de dépôts solides dans les reins
La violation de l'écoulement de l'urine et les infections bactériennes caractéristiques de l'hydronéphrose forment un environnement favorable à la formation de calculs de struvite. Des bactéries telles que Proteus, Pseudomonas aeruginosa et Klebsiella décomposent l'urée de l'urine, ce qui conduit à la formation de sédiments, à partir desquels la pierre est formée. Ces formations consistent en une précipitation de magnésium, d'ammonium, de carbonate de calcium. Les calculs rénaux infectieux augmentent rapidement en volume et, en raison de leur forme spécifique, sont également appelés calculs coralliens..

Les symptômes de la présence de calculs rénaux
Ces symptômes caractéristiques de la lithiase urinaire comme des douleurs aiguës dans le dos ou le bas de l'abdomen avec des calculs de struvite ne sont pas aussi prononcés ou absents. Les patients peuvent se plaindre d'une détérioration générale, d'une bouche sèche et d'une augmentation de la température. Si elles ne sont pas traitées, ces pierres peuvent provoquer une infection purulente générale (septicémie), une insuffisance rénale, des rides et une perte rénale..

Insuffisance rénale

L'insuffisance rénale est l'une des complications les plus graves de l'hydronéphrose et entraîne parfois des conséquences irréversibles..

Le mécanisme de développement de l'insuffisance rénale
Avec l'hydronéphrose, la pression dans le rein augmente, en raison de laquelle le parenchyme (le tissu dont le rein est recouvert) diminue de volume et s'atrophie progressivement. L'approvisionnement en sang de l'organe est également perturbé. En conséquence, la fonction excrétrice des reins diminue et des substances nocives (scories azotées) commencent à s'accumuler dans le sang, qui sont normalement excrétées du corps par l'urine.

Symptômes d'insuffisance rénale
Les symptômes de l'insuffisance rénale dépendent de l'arrière-plan de la forme d'hydronéphrose que cette complication a développée. Le stade aigu de l'hydronéphrose entraîne une insuffisance rénale aiguë. Avec cette complication, les reins perdent leur fonction en un temps très rapide (de plusieurs semaines à plusieurs jours). Par conséquent, lors de l'identification des symptômes d'une complication en développement, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin.

Les symptômes de l'insuffisance rénale aiguë sont:

  • une forte diminution des volumes d'urine (initialement jusqu'à 400 millilitres par jour, puis pas plus de 50 millilitres par jour);
  • une augmentation du volume corporel (due à l'accumulation de liquide);
  • démangeaisons omniprésentes de la peau;
  • somnolence, léthargie;
  • nausées, vomissements, selles molles;
  • gonflement du visage, des chevilles;
  • perte d'appétit;
  • maux d'estomac.
En l'absence d'intervention médicale en temps opportun, l'essoufflement se développe, car une grande quantité de liquide s'accumule dans les poumons. Des hémorragies et des ecchymoses se produisent sur le corps. Des contractions musculaires involontaires (crampes), des hallucinations, une perte de conscience peuvent apparaître.
Dans l'hydronéphrose chronique, une diminution de la fonction rénale se produit progressivement et dans la plupart des cas imperceptiblement (dans les premiers stades) pour le patient. L'insuffisance rénale chronique évolutive provoque une faiblesse générale, une diminution des performances, des maux de tête fréquents. Le poids corporel des patients commence à diminuer, la peau devient jaune.

Les autres symptômes de l'insuffisance rénale chronique sont:

  • muqueuses sèches dans la bouche, odeur d'ammoniac;
  • saignement des gencives, ecchymoses sur le corps;
  • irrégularités menstruelles (chez les femmes);
  • augmentation persistante de la pression artérielle;
  • sensibilité accrue aux maladies (en raison d'une immunité réduite).