Principal

Tumeur

Que faire des coliques rénales à la maison

La sortie d'une pierre du bassin du rein dans l'uretère provoque parfois une complication de la lithiase urinaire - colique. Pour aider un proche ou vous-même, vous devez savoir quoi faire en cas de coliques rénales, comment soulager la douleur et traiter les conséquences d'une affection aiguë.

Causes des coliques

La colique est un complexe symptomatique qui se manifeste avec difficulté dans la sortie d'urine du rein. En même temps, le bassin déborde, ses parois sont tendues et les muscles lisses des parois des uretères se contractent convulsivement, essayant d'éliminer l'obstacle. En raison de la diminution de l'écoulement des fluides, les vaisseaux sanguins des vaisseaux sanguins deviennent plus étroits, ce qui amène le sang à l'organe pour la purification et lui fournit en même temps de l'oxygène. Le flux sanguin devient plus petit et les tissus du rein souffrent de la privation d'oxygène. En conséquence, une personne ressent une douleur aiguë.

La cause la plus fréquente de coliques est un débouché pour le tartre avec urolithiase. Mais il existe d'autres maladies dans lesquelles il y a un rétrécissement de la lumière de l'uretère et une rétention urinaire dans les reins. Ceux-ci inclus:

  • processus inflammatoires - le blocage se produit avec du mucus ou du pus;
  • tuberculose - les tissus mourants peuvent également fermer partiellement ou complètement l'écoulement;
  • une néphroptose, une sténose ou une dystopie entraînent une torsion ou une flexion de l'uretère;
  • d'autres maladies (tumeurs des organes adjacents, œdème, hématomes, adénome de la prostate, etc.) qui exercent une pression sur les voies urinaires;
  • inflammation des canaux eux-mêmes (hydronéphrose, urétrite, etc.);
  • thrombose des veines sortant du rein, leur embolie et infarctus du rein;
  • malformation congénitale des voies urinaires.

Souvent, les coliques surviennent également pendant la grossesse en raison d'une exacerbation de maladies jusque-là inaperçues ou en raison d'une pression sur l'uretère. Afin de ne pas nuire en cas de douleur aiguë, vous devez savoir quoi faire avec les coliques rénales et quelles actions doivent être évitées.

Causes des coliques

Premiers secours

Les coliques se produisent de façon inattendue et se manifestent par une douleur intense. Les femmes les comparent aux contractions du travail. Un liquide diurétique abondamment bu ou tremblant pendant le transport peut provoquer une attaque. La force des manifestations douloureuses augmente sur plusieurs heures et dépend du taux de sortie d'urine dans un rein obstrué.

À ce moment, l'état du patient est si grave qu'il nécessite l'intervention d'un médecin. Une ambulance doit être demandée si l'origine de la douleur n'est pas connue et si la personne n'est pas traitée pour une lithiase urinaire, une néphrite ou une autre maladie urogénitale. Avec un diagnostic confirmé de maladie rénale, l'attaque peut être soulagée à domicile lorsque le médecin n'est pas disponible.

Pour éliminer la colique rénale, la victime doit être mise dans une position confortable et réchauffée. Appliquez un coussin chauffant chaud sur le périnée. Il n'est pas recommandé de donner des analgésiques pour les coliques rénales, seuls les médicaments antispasmodiques (Baralgin, Spazmalgin et leurs analogues) peuvent aider le patient. Parfois, la prise de comprimés n'est pas possible, par conséquent, les injections de ces médicaments sont effectuées à la posologie recommandée. Les médicaments soulageront les spasmes des muscles de l'uretère et le patient aura envie d'uriner. Aucun autre traitement ne peut être utilisé..

Vous ne devez pas restreindre l'envie, vous devez uriner immédiatement dans un récipient spécialement prévu à cet effet. Toute l'urine y est recueillie jusqu'à ce qu'une pierre sorte. Lorsque le spasme de l'uretère s'arrête et que la miction commence, le patient doit s'asseoir et appliquer un coussin chauffant sur la région du rein malade.

Les premiers secours ne sont effectués de manière indépendante que dans les cas où il n'y a aucun moyen d'appeler une urgence. Plus tard, le patient devrait consulter un urologue.

L'aide d'un médecin est nécessaire si:

  • la température a atteint des valeurs élevées;
  • des nausées et des vomissements sont apparus;
  • après avoir pris des antispasmodiques, il n'y a pas de soulagement, le patient ne peut pas uriner;
  • les deux reins sont touchés, une douleur est ressentie à droite, 1 rein a été retiré.

Premiers soins pour les coliques rénales

Recettes folkloriques

Les antispasmodiques naturels sont plus faibles que les médicaments, de sorte que la fourniture d'une telle assistance peut être retardée. Pour arrêter une attaque aiguë, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  1. Faites cuire à la vapeur les grains d'avoine et appliquez-les en compresse sur la région rénale.
  2. Une décoction de pharmacie de camomille (2 cuillères à café. Pour 1 tasse d'eau bouillante) aide à soulager les spasmes. Versez de l'eau bouillante sur l'herbe et insistez pendant environ 10 minutes. Boisson chaude.
  3. Pour 250 ml d'eau bouillante, prenez 2 c. collection de menthe ou de sauge, de camomille et de centaure. Infuser les herbes dans de l'eau bouillante pendant 10 à 15 minutes et utiliser comme antispasmodique.

Le plus souvent, les remèdes populaires sont utilisés pour traiter les conséquences d'une attaque, et le moyen le plus efficace pour soulager la douleur des coliques rénales est de prendre des médicaments..

Prévention de la pathologie

La prévention des coliques vise à prévenir ses causes et à provoquer des facteurs. Vous pouvez éviter le début d'une attaque, en connaissant le diagnostic, dans lequel un blocage de l'uretère peut se produire:

  1. Avec une lithiase urinaire confirmée, le régime alimentaire et le régime alimentaire sont d'une importance primordiale. Dans de telles conditions, les pierres poussent plus lentement et montrent rarement des signes de mouvement. En plus du régime alimentaire, vous devez constamment prendre les médicaments prescrits par votre médecin et avec des coliques rénales, des antispasmodiques. Il est conseillé d'acheter du thé médicinal aux herbes aux propriétés litholytiques (saxifrage, racine de genévrier) et à effet anti-inflammatoire (bleuet, calendula, sauge) en pharmacie.
  2. Avec la pyélonéphrite ou un autre processus inflammatoire, les antibiotiques ou les décoctions d'herbes médicinales à action antiseptique (millefeuille, camomille, calendula, feuilles et bourgeons de bouleau, etc.) sont recommandés. Afin de ne pas provoquer d'aggravation de l'inflammation ou d'attaque des coliques, le régime prescrit par le médecin doit être suivi à l'exception des matières grasses et frites, de la cuisson et de la restriction du sel.
  3. L'omission des reins (néphroptose) implique l'utilisation d'une alimentation équilibrée, qui évitera les fortes fluctuations de poids et de graisse viscérale. Une gymnastique spéciale est recommandée pour le développement d'un corset musculaire dans le bas du dos et l'abdomen..

Il est conseillé d'éviter un effort physique inhabituel, vous ne devez pas boire beaucoup d'eau à la fois. Un grand volume de liquide peut provoquer un mouvement des calculs ou conduire à l'accumulation d'urine en cas d'interférence avec son écoulement normal (avec néphroptose par exemple).

Traitement des coliques rénales

Comment soigner les reins à la maison?

Après avoir retiré la colique rénale, cela a été possible avec l'aide d'un médecin ou de son propre chef, vous devez absolument consulter un urologue pour une consultation sur un traitement ultérieur. Selon le diagnostic, un traitement médicamenteux approprié sera prescrit. Dans les cas difficiles, le patient est hospitalisé.

Lors de la récupération d'une crise aiguë, la douleur peut réapparaître. À la maison, pour soulager les spasmes, des médicaments tels que No-shpa ou Drotaverin sont utilisés. Un effet antispasmodique est exercé par Cyston, Cystenal (gouttes), Spazdolzin (bougies). Après consultation avec un médecin, Platifillin, Analgin, Ketorol peuvent être prescrits. Vous ne pouvez pas prendre plusieurs analgésiques à la fois ou boire des pilules sans l'avis d'un médecin.

Un moyen de soulager une attaque de coliques rénales à la maison est un bain chaud. Avec une conduite indépendante, vous devez suivre les règles:

  • température de l'eau non supérieure à + 39 ° С;
  • durée de 15-20 minutes;
  • la prochaine devrait être une bulle d'ammoniac et de Corvalol;
  • les bains ne peuvent pas être pris avec menstruation chez la femme et avec inflammation.

Il est permis d'inclure des herbes médicinales dans le schéma thérapeutique. Étant donné que l'attaque est causée par diverses maladies, vous avez besoin de l'avis obligatoire d'un médecin quelles préparations à base de plantes sont les mieux prises avec le diagnostic du patient.

15 juin 2017 IMPORTANT À SAVOIR!

Alexander Myasnikov dans le programme «Sur la chose la plus importante» parle de la façon de traiter les MALADIES DU REIN et de ce qu'il faut prendre...

Causes des coliques

Les coliques rénales sont comprises comme une attaque douloureuse aiguë localisée dans la région lombaire d'un côté (moins souvent des deux côtés), provoquée par une embolie des voies urinaires et une altération de la dynamique de l'urine dans le rein. Les coliques peuvent survenir chez une personne à tout âge, même chez les enfants. Arrêter l'attaque est une tâche importante, et cela peut être fait à l'hôpital et à la maison. Mais il est nécessaire d'établir la cause de la pathologie, en agissant précisément sur elle, afin d'éviter une répétition du symptôme à l'avenir.

La principale condition préalable au développement d'une crise de douleur est la lithiase urinaire. Les calculs rénaux sont localisés dans un ou deux organes, sont simples ou multiples. Les petites pierres quittent rapidement les reins, pénètrent dans la vessie par les uretères et quittent le corps pendant la miction. Mais une pierre plus grosse migre dans l'uretère et y reste coincée, provoquant une stagnation de l'urine et l'apparition d'un syndrome douloureux aigu.

Pas moins souvent, les coliques accompagnent la pyélonéphrite aiguë. Le processus inflammatoire conduit à la production d'un grand nombre de globules blancs, de fibrine et de mucus, qui s'accumulent dans le rein et provoquent un gonflement et une compression des terminaisons nerveuses. D'autres causes possibles de douleur sont:

  • kystes, hémangiomes et autres tumeurs bénignes;
  • cancer du rein
  • tuberculose;
  • rein tombant.

La croissance des fibromes utérins, les adhérences, l'inflammation dans la région génitale chez les femmes contribuent également à la compression des organes et au développement de la douleur.

Symptômes

Habituellement, une attaque de douleur survient soudainement, sans raison apparente. Il peut se développer même la nuit pendant le repos. Une douleur aiguë apparaît sous forme de spasmes dans la région rénale, ce qui donne à la région inguinale, à l'abdomen supérieur. Un changement de position ne soulage pas la douleur. Les sensations ne diminueront que si elles conduisent à pousser une pierre de l'uretère dans la vessie.

Si la pierre obstrue la partie inférieure de l'uretère, la douleur est donnée à l'urètre, au périnée et aux organes génitaux externes. Il existe d'autres symptômes caractéristiques d'une attaque:

  • nausées ou nausées sévères;
  • vomissements qui ne soulagent pas;
  • l'apparition de gouttes de sang dans l'urine;
  • urine foncée due au sang dissous;
  • douleur à la miction;
  • troubles digestifs, diarrhée.

Lorsque la néphrite est devenue la cause du syndrome, la température corporelle augmente, de la fièvre et des frissons apparaissent et la santé générale est perturbée. Si des coliques apparaissent sur le côté droit, il est nécessaire de les différencier par une attaque d'appendicite. Le diagnostic des coliques du côté gauche est beaucoup plus facile. Pour le diagnostic, une analyse d'urine générale, une analyse sanguine générale, une échographie des reins et de la vessie, une cystographie, une urographie excrétrice, une TDM sont effectuées..

Premiers secours

Avec le développement d'une crise de douleur, vous devez appeler d'urgence une ambulance. Les patients sont généralement conduits à l'hôpital et après l'élimination des coliques aiguës, le traitement est effectué à domicile. Avant l'arrivée de l'équipe de médecins, vous devez essayer d'alléger la souffrance du patient en supprimant le syndrome douloureux. Les premiers soins sont autorisés à fournir à une personne une colique gauche et en présence de pathologies rénales dans l'anamnèse, en cas de doute sur le diagnostic. S'il y a une colique du côté droit, le diagnostic d'inflammation de l'appendice doit être écarté avant de prendre tout médicament.

Pour réduire la force de l'attaque, les mesures suivantes sont autorisées:

  1. Renforcer le régime d'alcool.
  2. Attachez un coussin chauffant chaud, une bouteille, un sac de sable à la région lombaire (cela n'est autorisé qu'avec des coliques répétées sur le fond du mouvement d'une grosse pierre avec un diagnostic). Vous pouvez également prendre un bain de siège chaud pendant 10-15 minutes.
  3. Donnez au patient des analgésiques ou des antispasmodiques pour détendre les muscles lisses, contre l'inflammation et la douleur aiguë. Baralgin, Papaverine, No-shpa, Revalgin en comprimés aident bien. Si la famille a un agent de santé, vous pouvez entrer les mêmes médicaments par voie intramusculaire.
  4. En l'absence de ces médicaments, il est permis de dissoudre un comprimé de nitroglycérine pour anesthésier l'attaque.

Que ne devrait-on pas faire en tant que premiers secours? Il est interdit de prendre de fortes doses d'analgésiques, surtout s'ils n'ont pas l'effet souhaité. De plus, ne réchauffez pas la zone lombaire pendant une longue période, il est préférable de procéder à une courte procédure thermique, puis d'appliquer de la chaleur sèche sur le dos (envelopper avec un foulard, une écharpe). Tout réchauffement est interdit en cas d'augmentation de la température corporelle, car dans ce cas la cause de la maladie est le processus inflammatoire.

Traitement à l'hôpital et à domicile

Il existe un certain nombre d'indications d'hospitalisation et de traitement dans un hôpital:

  • colique rénale des deux côtés;
  • une attaque chez un enfant ou une femme enceinte;
  • la présence d'un seul rein;
  • absence d'effet de la thérapie à domicile;
  • âge avancé;
  • la présence de complications;
  • le développement de coliques sur fond de pyélonéphrite, de tumeurs;
  • l'apparition de vomissements fréquents et graves;
  • une forte augmentation de la température corporelle;
  • manque d'urination.

Pour soulager l'attaque, les médicaments sont injectés à l'aide des antispasmodiques indiqués ci-dessus, des analgésiques non narcotiques (Novocaïne avec glucose, Pipolfen, Halidor, Atropin, Diphenhydramine, Diclofenac, Ketonal, Promedol, Platifillin, Maxigan). Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être utilisés dans les comprimés, les suppositoires.

L'utilisation d'analgésiques et de médicaments pour les spasmes musculaires lisses se poursuit jusqu'à ce que la pierre disparaisse, l'état du patient s'améliore. Les antibiotiques sont prescrits si la cause de la colique est un processus inflammatoire ou si elle survient dans un contexte de pyélonéphrite. En l'absence d'effet médicamenteux et de rétention urinaire aiguë, un cathétérisme urétéral est effectué. Souvent, vous devez faire une chirurgie d'urgence (méthodes endoscopiques ou abdominales) pour retirer le calcul.

À mesure que l'attaque s'apaise et que la santé du patient se normalise, ils sont libérés. Un autre traitement est toujours effectué à domicile. Il peut s'agir de tels médicaments:

  1. Moyens pour optimiser la circulation sanguine dans les vaisseaux rénaux - Pentoxifylline, Trental.
  2. Uroantiseptiques pour soulager l'inflammation - Furomag, Nitroxolin.
  3. Médicaments pour améliorer le fonctionnement de l'ensemble du système urinaire et dissolution des calculs - Olimetin, Uroholum, Litovit, Uro-Vaxom, Kanefron, Cyston.

Recettes folkloriques

Toute autre méthode de thérapie ne peut être utilisée qu'avec l'approbation d'un médecin. Les coliques rénales peuvent accompagner des maladies graves du système urinaire, qui sont dangereuses et entraînent parfois la mort d'une personne. Il est important de ne pas retarder le traitement dans un hôpital, en espérant des remèdes populaires.

Histoires de nos lecteurs «J'ai pu guérir les REINS en utilisant un remède simple, que j'ai appris d'un article d'un DOCTEUR-URALOG avec 24 ans d'expérience Pushkar D.Yu...» Mikhailova Elena, Crimée En savoir plus »

Les recettes suivantes existent:

  1. Un verre de prêle d'herbe infusée dans 2 litres d'eau bouillante, laisser reposer 2 heures. Filtrez, versez dans un bain chaud. Prenez un bain pendant 15 minutes.
  2. Vous devez manger des pastèques (300-700 g par jour), car ce produit a un effet diurétique et soulage les épisodes de coliques - il élimine les calculs de l'uretère.
  3. En cas de douleur aiguë, prenez la feuille de chou, écrasez-la dans vos mains. Enveloppez le rein affecté avec un chiffon chaud, laissez jusqu'à ce que la condition soit soulagée.
  4. Préparez une cuillère à soupe de bourgeons de bouleau 300 ml d'eau bouillante, laissez reposer une heure. Buvez 100 ml d'infusion trois fois par jour. Il est conseillé d'utiliser une telle thérapie avec un cours de 7-10 jours.

Entre autres choses, ces plantes - laurier, absinthe amère, concombre sauvage, cynorrhodon, camomille, millepertuis, ont fait leurs preuves dans la lithiase urinaire..

Prévention de la pathologie

Afin de ne plus souffrir de symptômes de douleur, vous devez suivre les recommandations du médecin pour le traitement de toutes les maladies rénales. Il est nécessaire de connaître les causes des calculs dans les reins et d'agir sur eux à l'aide de médicaments, de régimes. En l'absence de contre-indications, il est nécessaire d'augmenter le régime hydrique. Le sel dans l'alimentation ne doit pas dépasser la norme autorisée par le médecin. De plus, en prophylaxie, vous devez arrêter de fumer et d'alcool, mener une vie active, éviter l'hypothermie et l'apparition de foyers d'infection dans le corps. Dans ce cas, le risque d'exacerbation d'une maladie rénale sera minime.

Fatigué de lutter contre les maladies rénales?

Œdème du visage et des jambes, maux de dos, faiblesse et fatigue persistantes, miction douloureuse? Si vous présentez ces symptômes, le risque de maladie rénale est de 95%.

Si vous ne vous souciez pas de votre santé, alors lisez l'avis d'un urologue avec 24 ans d'expérience. Dans son article, il parle des capsules RENON DUO.

Il s'agit d'un produit de réparation rénale allemand à action rapide qui est utilisé dans le monde entier depuis de nombreuses années. Le caractère unique du médicament est:

  • Élimine la cause de la douleur et ramène les reins à leur état d'origine.
  • Les capsules allemandes éliminent la douleur lors de la première utilisation et aident à guérir complètement la maladie.
  • Pas d'effets secondaires et pas de réactions allergiques.

Les processus inflammatoires dans les reins entraînent souvent une stagnation de l'urine et la formation de calculs. Lorsque la pierre quitte le bassin et avance le long de l'uretère, des sensations douloureuses aiguës se manifestent, entraînant souvent une perte de conscience. S'il n'est pas possible d'appeler une équipe médicale, il est nécessaire de prodiguer les premiers soins au patient. Un tel traitement des coliques rénales à domicile implique une thérapie complexe, qui comprend des médicaments, des recettes folkloriques et des procédures de réchauffement.

Comment fournir les premiers soins

Tout d'abord, il est nécessaire d'arrêter une crise de douleur. Les actions suivantes sont recommandées pour cela:

  • Une personne souffrant de coliques rénales est mise au lit et enveloppée dans une couverture chaude..
  • L'eau chaude est recueillie dans une bouillotte d'une température confortable pour le patient et appliquée dans le bas du dos.
  • Si le gardien est capable de faire des injections intramusculaires, Baralgin ou Spazmalgon est administré. Ces médicaments peuvent être utilisés même en l'absence d'un diagnostic précis, en cas de douleur aiguë dans la région lombaire.
  • Après l'injection, afin de faciliter l'écoulement de l'urine et de la sortie des calculs, le patient doit s'allonger au lit afin que la vessie soit plus basse que les reins.
  • Il est strictement interdit d'endurer si vous voulez uriner. Il n'est pas recommandé de sortir du lit. Utilisez donc un récipient pré-préparé pour recueillir l'urine.

Comme la fonctionnalité des reins au moment de l'attaque est altérée, l'écoulement d'urine est minime. Vous ne pouvez pas sortir du lit en raison du risque de nouveau spasme, donc le patient urine en position assise.

Prochaines étapes

Si vous avez réussi à arrêter l'attaque, pour consolider l'effet positif, vous pouvez prendre un bain:

  1. La température de l'eau ne doit pas dépasser 40 ° C - le réchauffement pendant le processus inflammatoire contribue souvent au développement d'un abcès.
  2. La procédure ne dure pas plus de 20 minutes.
  3. Comme il y a un risque élevé de retour de la douleur, ils tiennent à proximité des moyens avec lesquels vous pouvez rapidement faire prendre conscience au patient, par exemple, l'ammoniac.

Les procédures thermiques, comme un bain ou une compresse, dilatent les vaisseaux sanguins, augmentent le flux sanguin dans la zone enflammée. En conséquence, l'écoulement d'urine s'améliore. Souvent, ces méthodes les plus simples peuvent anesthésier la pierre. Mais vous ne pouvez recourir à des procédures qu'en l'absence d'une température élevée. Sinon, le risque d'aggraver l'état du patient est élevé..

Avec une colique rénale persistante, il est recommandé de prendre à nouveau Baralgin antispasmodique. Si ce médicament n'est pas disponible, No-shpa est autorisé - mais l'effet positif sera beaucoup plus faible.

Après une attaque, une personne a soif. Parmi les boissons autorisées, il y a le thé faible au citron, un bouillon d'églantier, le jus de canneberge. Cependant, il est interdit de boire de grands volumes de liquide..

6 heures après l'attaque, le patient reçoit Aspark ou Panangin. Ces médicaments aideront à renforcer le muscle cardiaque, qui est soumis à un stress sévère pendant les coliques. Il est conseillé d'utiliser Asparkam, car le médicament empêche la cristallisation des substances minérales. Pour une meilleure absorption du médicament, la vitamine B6 est prise en même temps..

Que faire si la colique rénale ne peut pas être éliminée? En cas de douleur intense, vous pouvez effectuer une injection avec un mélange de Pipolfen et Analgin, afin que le patient puisse s'endormir pendant plusieurs heures. Mais il vaut mieux appeler des spécialistes qui hospitalisent la personne ou fournissent une assistance professionnelle sur place.

Quels médicaments aident à soulager la douleur

Si une personne a d'abord montré une douleur intense, les proches tentent souvent de soulager les symptômes de l'anesthésie. Mais avec les coliques rénales, il est interdit d'utiliser des analgésiques jusqu'à ce que le patient soit examiné par un médecin. Ces médicaments brouillent le tableau clinique, les signes ne sont pas exprimés et, si nécessaire, le médecin ne sera pas en mesure de déterminer d'urgence la cause exacte de la pathologie. Si une lithiase urinaire est déjà diagnostiquée, administrer Ketarol.

Comment alléger l'état du patient s'il n'y a pas de Baralgin ou de No-shpa dans la maison? Il est recommandé de traiter l'attaque avec les médicaments suivants:

Les antispasmodiques soulagent rapidement les spasmes des muscles lisses, facilitant la sortie du calcul. Par conséquent, la douleur est réduite.

Si l'urolithiase est compliquée par une infection bactérienne, l'urologue prescrit des antibiotiques en fonction de la souche pathogène. Mais une antibiothérapie à long terme entraîne un déséquilibre des micro-organismes bénéfiques dans les intestins. Pour restaurer une microflore optimale après le traitement des coliques rénales, des probiotiques sont utilisés, par exemple, la bifidumbactérine, et des produits laitiers fermentés sont également introduits dans l'alimentation.

Thérapie populaire

Si une personne développe des coliques rénales, le traitement à domicile est souvent effectué à l'aide de recettes folkloriques courantes. Avant d'utiliser de tels conseils, vous devriez consulter un urologue qui vous dira lesquels aideront à soulager l'attaque dans une situation spécifique. Tenez également compte du risque de réaction allergique aux composants des remèdes populaires.

Les herbes médicinales sont utilisées en thérapie, ce qui soulage les symptômes de la maladie en raison des qualités suivantes:

  • antispasmodique;
  • anti douleur;
  • astringent;
  • diurétique;
  • antipyrétique.

La liste des herbes utiles pour les coliques rénales comprend:

  1. La mouche, la prêle et la busserole ont un effet diurétique;
  2. Persil, bleuet bleu, bourgeons de bouleau - élimine les spasmes des muscles lisses;
  3. Plantain et camomille - désinfectez la zone enflammée, détruisez les agents pathogènes qui ont provoqué le processus inflammatoire;
  4. Demi-plancher et orthosiphon - aide à éliminer les pierres et le sable du rein.

Bien sûr, ce n'est pas une liste complète des plantes médicinales qui éliminent les symptômes des coliques hépatiques..

Comment soulager la douleur à l'aide de recettes folkloriques:

  1. Dans un verre d'eau bouillante cuit à la vapeur 1 cuillère à soupe. l graines de carotte. Ils maintiennent la perfusion pendant 1 heure. Buvez un demi-verre 6 fois par jour.
  2. Dans un verre d'eau bouillante, infuser 1 cuillère à soupe. l feuilles d'airelle. Continuez à chauffer à feu doux pendant encore 10 minutes. Le bouillon fini est filtré et, lorsqu'il refroidit à une température acceptable, dissous dans un outil de 1 cuillère à soupe. l miel naturel. Buvez 1 verre de boisson trois fois par jour.
  3. Frottez finement la racine de raifort. Ajouter du sucre au goût au goût. Avant chaque repas, mangez 1 c. mélanges.
  4. Dans 100 ml d'eau, 1 c. jus d'agripaume frais. Prendre pendant la journée 3 fois dans un demi verre.
  5. À volume égal, le miel naturel et le jus de radis noir sont mélangés. Toutes les 2 heures, prendre 1 cuillère à soupe. l.
  6. Dans 500 ml d'eau bouillante, évaporer 2 cuillères à soupe. l queue de cheval. Après une demi-heure, la perfusion est filtrée et bu 100 ml deux fois par jour.

Une compresse avec de la paille d'avoine a un bon effet lors d'une attaque. Pour faciliter la sortie des pierres, la paille est cuite à la vapeur avec de l'eau bouillante, une serviette pliée plusieurs fois est humidifiée dans l'infusion. Appliquez une serviette sur la zone affectée.

Si une colique rénale se manifeste, le traitement à domicile comprend nécessairement le bon régime.

Nourriture diététique

Grâce à l'alimentation, le risque d'attaque est considérablement réduit. Une nutrition optimale signifie éliminer du menu tous les produits pouvant provoquer des coliques. Ceux-ci inclus:

  • poisson et viande frits;
  • assaisonnements;
  • nourriture en boîte;
  • cuisson;
  • légumineuses;
  • verts frais;
  • des œufs
  • café et cacao;
  • sel.

Le régime est basé sur les caractéristiques des calculs présents dans les reins.

En présence d'oxalates éliminés:

  • légumineuses;
  • salades de légumes frais;
  • Tomates
  • carotte;
  • oseille;
  • Lait.

Si des calculs d'urate sont identifiés, l'interdiction est:

Quand les pierres de phosphate excluent les produits laitiers.

Pour diversifier le menu est autorisé le bouillon de poulet, une petite quantité de poisson de mer bouilli. Vous ne pouvez pas boire d'alcool, vous devez limiter le sel ou abandonner complètement ce produit. La décoction de jus de canneberge ou de rose musquée est indiquée, ce qui soulage les spasmes. Les canneberges ont également des propriétés désinfectantes..

Avec les coliques hépatiques, une consultation urologique est nécessaire. L'auto-traitement aide à éliminer les symptômes de la maladie, mais n'élimine pas la cause. Comment traiter correctement les crises, seul un médecin qualifié vous le dira.

La colique rénale est une douleur aiguë intense dans le bas du dos, qui ressemble à une crampe. Le plus souvent, un tel problème est associé à la présence de calculs rénaux d'un diamètre supérieur à 2 cm.Cette condition fait souffrir une personne, il est donc nécessaire de prendre immédiatement les mesures adéquates pour prodiguer les premiers soins. Il existe plusieurs méthodes efficaces pour soulager les coliques rénales à la maison. L'essentiel est de choisir une méthode qui vous convient.

Les coliques rénales s'accompagnent de symptômes douloureux vifs. Il peut être confondu avec la manifestation d'autres maladies, par exemple l'appendicite. Par conséquent, avant de commencer le traitement, il est nécessaire de déterminer le diagnostic. Parmi les principaux signes de coliques figurent:

  • Les sensations douloureuses augmentent par étapes. Ils se caractérisent par des crampes et sont concentrés dans la région lombaire. Peut survenir à tout moment.
  • La miction devient plus fréquente et douloureuse.
  • Les nausées alternent avec les vomissements.
  • La fièvre apparaît, la température corporelle augmente.
  • Un mélange de sang est détecté dans l'urine.
  • Des ballonnements sont notés.
  • Il y a une faiblesse dans le corps, l'appétit disparaît.
  • Un symptôme de colique rénale chez les hommes est une douleur intense, irradiant vers le pénis. Cela se produit lorsque la pierre traverse l'urètre..

Le syndrome douloureux est si fort qu'il provoque souvent un évanouissement ou un état de choc. Par conséquent, une assistance d'urgence à la victime devrait être fournie dans les premières minutes après le début de l'attaque..

Si vous n'êtes pas sûr du diagnostic correct, ne prenez aucune mesure, mais appelez immédiatement une ambulance.

Des secouristes compétents faciliteront l'état du patient et lui permettront d'attendre calmement l'arrivée de l'ambulance. Dans les premières minutes après le début de l'attaque, les activités suivantes sont menées:

  1. Créez une atmosphère calme pour le patient. Allongez-le dans son lit et couvrez-le d'une couverture chaude..
  2. Appliquez un coussin chauffant chaud dans le bas du dos. Cela ne peut être fait que s'il y a une grosse pierre, dont la présence est confirmée lors des procédures de diagnostic à la clinique..
  3. La victime devra boire beaucoup de liquide..
  4. Un moyen efficace de soulager la douleur des coliques rénales est de prendre des analgésiques. Les plus sûrs sont No-shpa, Papaverin, Drotaverin. L'utilisation de médicaments puissants n'est pas recommandée. Ils vont changer les symptômes et compliquer le travail des médecins.
  5. Si l'état du patient s'est amélioré, il est autorisé à prendre un bain chaud. Durée de la procédure - pas plus de 20 minutes.

Le bien-être du patient doit être surveillé en permanence. S'il s'est évanoui, utilisez de l'ammoniac pour faire ressentir. La décision d'hospitalisation est prise par un ambulancier. Les personnes ayant un rein, les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, ainsi que celles qui ont des coliques des deux côtés, sont sûrement envoyées à la clinique.

Les soins d'urgence pour les coliques doivent être alphabétisés. Sinon, l'état du patient s'aggrave, ce qui provoquera le développement de complications. Il est strictement interdit de faire ce qui suit:

  • Prenez des analgésiques en double dose. Même si la douleur est insupportable, vous devez prendre des médicaments avec prudence. Mieux vaut attendre l'arrivée des médecins.
  • Tenez le coussin chauffant sur le bas du dos pendant longtemps. L'échauffement en présence d'une température corporelle élevée est particulièrement dangereux. Ce comportement du corps indique la présence d'un processus inflammatoire. L'échauffement dans ce cas peut conduire à un abcès.
  • Il est interdit de donner à la victime du thé, du café, des boissons gazeuses. Il vaut mieux se limiter à l'eau chaude et propre..

Les coliques rénales sont particulièrement dangereuses pendant la grossesse. Cela peut provoquer une naissance prématurée. Dans ce cas, il vaut mieux ne pas prendre de mesures du tout, mais attendre des spécialistes.

Le moyen le plus rapide et le plus efficace pour soulager les coliques rénales est l'utilisation de médicaments. Les médicaments suivants sont prescrits:

  1. No-Shpa. Cet outil est considéré comme l'antispasmodique le plus sûr. Il réduit la quantité de calcium pénétrant dans les cellules musculaires, ce qui réduit leur tonus. Avec une crise de coliques, vous pouvez boire immédiatement 4 comprimés. Le médicament Drotaverin devient un analogue de cet outil.
  2. Baralgin. Disponible sous forme de comprimés, ainsi que sous forme de solution injectable. Le médicament oral agit lentement, il est donc préférable de faire une injection pour une douleur intense. Pour soulager une crise de coliques rénales, il est nécessaire d'introduire 2 ml de médicament par voie intraveineuse ou 5 ml par voie intramusculaire.
  3. Papavérine. Il est produit sous forme de comprimés. Prendre plusieurs fois par jour jusqu'à disparition complète des crampes. Le médicament est contre-indiqué en présence d'insuffisance cardiaque.
  4. Ketorol. Le médicament a un fort effet analgésique. Pour obtenir un effet rapide, Ketorol est administré par voie intramusculaire. Le liquide est injecté lentement sur une demi-minute.
  5. Platyphylline. Les composants du médicament affectent les cellules responsables des impulsions neuromusculaires. Le produit est facilement toléré, mais est inefficace dans les attaques sévères..

La pharmacothérapie n'est utilisée que si un diagnostic précis est posé. Sinon, les médicaments fausseront le tableau clinique et les spécialistes ne pourront pas choisir la bonne stratégie de traitement..

Médicaments qui rétablissent la miction

Après avoir arrêté l'attaque et éliminé la douleur, il est nécessaire de prendre des médicaments qui rétablissent la miction complète. Ils soulagent également la douleur et améliorent la santé globale. Parmi les moyens les plus efficaces et les plus sûrs figurent:

  • Phytolysine. Produit à base de omentum, feuilles de bouleau, prêle, persil, agropyre. C'est une pâte à usage interne. Une cuillère à café du médicament est diluée dans un demi-verre d'eau et bue. Vous devez le faire trois fois par jour.
  • Urolesan. Un médicament complet pour soulager la douleur. Il a un effet antiseptique, augmente l'acidité de l'urine, améliore la formation et la séparation de la bile, augmente le flux sanguin dans les reins. Il se compose d'extraits d'origan, de menthe poivrée, de cônes de houblon, ainsi que de plusieurs huiles essentielles. Avec les coliques, 20 gouttes sont appliquées sur un morceau de sucre raffiné et se dissolvent trois fois par jour.
  • Phytolite. Gère efficacement les manifestations de la maladie. Il a un fort effet antispasmodique et anti-inflammatoire. Avec son aide, l'intensité des coliques rénales est supprimée, la composition de l'urine est normalisée et le processus de miction est facilité. Il peut être utilisé à des fins préventives..
  • Déversé. La composition de cet outil comprenait de la soie bouclée. Cette plante a un fort effet diurétique et antispasmodique. Il favorise la dissolution des calculs rénaux et empêche leur re-formation. Convient pour arrêter les attaques de coliques et les prévenir.
  • Cyston. Un remède combiné composé d'extraits bicotylédones, d'un brise-pierre, d'une garance copieuse et d'autres plantes médicinales. Après son utilisation, la concentration de substances contribuant à la formation de calculs dans l'urine diminue, les muscles lisses du système urinaire se détendent, ce qui facilite l'écoulement de l'urine et soulage les douleurs. Le médicament a également un effet bactéricide et bactériostatique. Un effet rapide de l'utilisation de Cyston n'est pas observé, ils ne peuvent donc pas arrêter une attaque. Il est préférable de l'utiliser dans la phase de récupération après les coliques..
  • Kanefron N. Le médicament se caractérise par un effet diurétique, anti-inflammatoire et antimicrobien prononcé. Aide à soulager les spasmes, améliore l'écoulement de l'urine, empêche la formation de nouvelles pierres. Il se présente sous la forme d'une solution pour administration orale. La posologie quotidienne est de 150 gouttes. Il est partagé à la réception.

Répondez sans ambiguïté à la question de savoir quoi faire à la maison avec les coliques rénales. Peut-être seulement un spécialiste. Il sélectionnera les médicaments qui vous conviennent, leur posologie et leur durée d'utilisation..

Le traitement des coliques rénales à domicile peut être effectué avec l'utilisation de la médecine alternative. Parmi les recettes les plus efficaces figurent:

  1. Mélangez une cuillerée de centaurée, de sauge et de camomille. Les matières premières sont cuites à la vapeur dans 200 ml d'eau bouillante. Après 35 minutes, le produit est filtré et pris dans une cuillère toutes les deux heures..
  2. Huit cuillères à soupe de feuilles de bouleau séchées sont versées dans un litre d'eau bouillante. Faire bouillir sur feu pendant environ 20 minutes. Le bouillon filtré doit être chaud toutes les heures..
  3. Les graines de citrouille finement hachées sont cuites à la vapeur dans un verre d'eau bouillante et insistées pendant environ 20 minutes. Le liquide résultant est imprégné d'une petite section de gaze et appliqué sur la région rénale.
  4. La racine de mûre grossière est versée avec 5 litres d'eau et bouillie jusqu'à ce que la moitié de l'eau se soit évaporée. Vous devez prendre une telle décoction 100 ml trois fois par jour.
  5. Incorporer une cuillerée de nerprun, de graines de carvi, de racines de guimauve et de feuilles de menthe. Versez la composition de 250 ml d'eau et portez à ébullition. Prenez la quantité de verre.
  6. Dans un verre d'eau, deux cuillères à soupe de racines de rose musquée écrasées sont bouillies pendant une heure. Le bouillon préparé est insisté pendant encore une demi-heure, après quoi il est filtré. Boire quatre fois par jour pour un demi-verre.
  7. Les feuilles d'airelle rouge aideront à éliminer le rein. Dans un verre d'eau bouillante, résister à 20 grammes de matières premières séchées. Faire bouillir pendant 15 minutes. Une fois le produit refroidi, ajoutez-y une cuillerée de miel. Ils boivent un tel médicament dans un demi-verre trois fois par jour.
  8. L'anesthésie de la zone affectée aide à la décoction de prêle. On en fait bouillir 30 grammes dans un litre d'eau pendant 10 minutes. Buvez 300 ml toutes les deux heures.

Les recettes folkloriques sont mieux utilisées après l'arrêt de l'attaque. Ils aident à éliminer toutes les sensations inconfortables et à restaurer une miction complète. Il ne faut pas attendre d'eux un effet rapide, par conséquent, aucune aide d'urgence ne peut être fournie avec leur aide..

L'utilisation de la médecine alternative peut provoquer une forte réaction allergique. Si cela se produit, arrêtez d'utiliser le médicament et demandez de l'aide dans une clinique médicale.

Le traitement des coliques rénales à domicile doit être effectué conformément aux principes d'une bonne nutrition. Au moment de l'attaque, le patient perd son appétit. En même temps, il doit boire autant de liquide que possible. Après l'arrêt d'une affection aiguë, les recommandations suivantes sont requises:

  • Il est interdit de manger des aliments qui alourdissent les reins. Il s'agit notamment de thé et de café forts, de plats salés et de poivre. Il faudra refuser les frites et fumées, les frites, les produits semi-finis et les saucisses.
  • Pour aggraver l'état de santé, les bouillons de viande et de poisson, les champignons et les abats peuvent.
  • Au moment du traitement, il vaut mieux devenir végétarien. Des salades et des soupes de légumes légers vous aideront à récupérer plus rapidement.
  • Les plats aromatisés sont autorisés avec de la crème sure faible en gras et de l'huile végétale. La mayonnaise doit être complètement jetée..
  • Il faut boire au moins trois litres de liquide par jour. C'est mieux s'il s'agit d'eau minérale légère. Il est interdit de consommer du jus de colis, de limonade, de bière et de boissons alcoolisées.
  • La base du régime doit être des plats cuits au four ou cuits à la vapeur.
  • Mangez plus de légumes, herbes, baies et fruits.
  • En présence de calculs de phosphate dans les reins, un rejet des produits laitiers sera nécessaire. Si la formation est oxalate, il est interdit de manger des épinards, de la salade et des pommes de terre.

Une bonne nutrition aide à éliminer les effets négatifs d'une attaque. Vous devez suivre un régime pendant plusieurs mois après le traitement de la phase aiguë de la maladie.

Afin de ne plus penser à la façon de traiter les coliques, vous devez prendre toutes les mesures pour éviter les rechutes. Un rôle important à cet égard est joué par le respect des règles de prévention suivantes:

  1. Arrêtez de fumer et d'abus d'alcool.
  2. Maintenez une alimentation qui n'affecte pas les reins. Refuser les produits nocifs en les remplaçant par une abondance de fruits et légumes.
  3. Subir régulièrement des examens médicaux et traiter tous les problèmes identifiés.
  4. Pratiquez des sports légers. Les avantages sont la marche, la natation, la gymnastique.
  5. Plus de temps pour marcher au grand air, sortir.
  6. Évitez les situations stressantes, le stress mental et moral.
  7. Buvez des décoctions d'herbes qui améliorent l'écoulement des fluides du corps.
  8. Ne pas soulever de poids, ne pas faire de mouvements brusques et de secousses.

Les coliques rénales font souffrir une personne. Pour y faire face à la maison n'est pas toujours obtenu. Par conséquent, dès les premiers symptômes négatifs, il vaut la peine d'appeler une ambulance. Après avoir arrêté l'attaque, dirigez tous vos efforts vers la bonne prévention et la prévention de la rechute de la maladie.

Les coliques rénales chez la femme se caractérisent par de fortes douleurs aiguës dans le bas du dos et sur les côtés de l'abdomen. Le problème est causé par une diminution de l'écoulement d'urine dans les reins..

La douleur aiguë est à l'étroit. Il peut se propager à l'aine. Si la miction est complètement absente ou si l'envie est fréquente, mais que l'urine sort en petites portions et provoque de la douleur, une attention médicale immédiate est requise. À l'avenir, le patient est hospitalisé ou le traitement est effectué à domicile.

1 Causes et symptômes

Il existe plusieurs facteurs principaux qui provoquent une obstruction (violation de la perméabilité de l'uretère):

Cause

Mécanisme des coliques

Le plus souvent, les coliques commencent en raison d'une pierre qui bloque le bassin ou l'uretère

L'infection provoque des processus inflammatoires. Les causes les plus courantes sont les streptocoques, les staphylocoques, la grippe, E. coli. En raison de processus inflammatoires, une couche d'épithélium et de fibrine est desquamée, du pus se forme. Il pénètre dans les voies urinaires et les obstrue. Assez souvent, la pyélonéphrite se développe dans le contexte des calculs rénaux

Traumatisme urinaire

En raison de dommages aux organes du système urinaire, des hématomes se forment qui resserrent les canaux. Des caillots sanguins se forment dans leurs lumens.

Caractéristiques congénitales des reins

Ces anomalies du développement comprennent la fixation des uretères à la vessie, la mauvaise localisation des reins ou la néphroptose (leur omission). Le plus souvent, ils restent rarement remarqués tout au long de la vie d'une personne, mais sous l'influence de traumatismes ou de processus infectieux, un retard aigu de l'écoulement de l'urine peut se développer

Tumeur (bénigne et maligne)

Les néoplasmes pathologiques peuvent transmettre le bassin et l'uretère. La tumeur peut être localisée à l'intérieur et à proximité des organes urinaires

Les micro-organismes qui causent la tuberculose sont souvent localisés dans le tissu rénal..

Pour la survenue d'attaques, des facteurs connexes sont également nécessaires. Ceux-ci inclus:

  • déshydratation (se produit souvent avec un dysfonctionnement intestinal);
  • utilisation prolongée et incontrôlée de médicaments du groupe des diurétiques;
  • hypothermie aiguë;
  • travail lié à l'haltérophilie fréquente.

Les symptômes supplémentaires des coliques chez les femmes sont les suivants:

  1. 1. Crampes, crampes. Au début, ils sont localisés dans la région lombaire, mais vont ensuite à l'aine, au haut des cuisses.
  2. 2. Troubles dyspeptiques (colite, constipation).
  3. 3. Violations de la sortie d'urine, problèmes de miction. L'envie est fréquente, mais en raison du colmatage des canaux, il n'est pas possible de vider la vessie.
  4. 4. L'augmentation de la température corporelle.

Les coliques persistent. Lorsque la douleur s'étend jusqu'au haut de l'abdomen, des nausées sont souvent ressenties et des vomissements commencent.

Chez les femmes enceintes, les coliques s'accompagnent des mêmes symptômes, mais ils sont plus intenses. Il existe un risque de fausse couche en raison d'une diminution du tonus utérin.

Causes, symptômes et traitement recommandés du sable de rein chez les femmes

2 Premiers soins

Dès que les coliques commencent, vous devez appeler rapidement une équipe d'ambulance. Les médecins ne pourront pas arriver instantanément, le patient doit donc se débrouiller seul à domicile. Les premiers secours sont les suivants:

  1. 1. Réchauffez la région lombaire. Un bain chaud est le mieux adapté pour cela. La température de l'eau est de 40 ° C. Cette procédure est idéale, car tout le corps est chauffé, et non une partie séparée. Une alternative est un coussin chauffant. Il faut se rappeler qu'en cas de suspicion de tuberculose rénale, la chaleur est strictement interdite.
  2. 2. Prenez une anesthésie. Les analgésiques peuvent être utilisés, mais les médicaments à effet combiné sont les mieux adaptés, notamment les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Citramon, Diclofenac, Ketorolac) et les antispasmodiques (Revalgin, Spazmalgon, Baralgin). Ensemble, ces pilules soulagent les crampes, stabilisent la température corporelle, soulagent la douleur.

Les deux actions doivent être effectuées en parallèle. Il faut environ une demi-heure pour que les comprimés fonctionnent. L'effet combiné de la chaleur et des analgésiques améliorera légèrement le bien-être d'une femme avant l'arrivée du médecin. Après cela, vous devez vous allonger pour que les reins soient plus hauts que la vessie. Au bout d'un moment, l'envie de vider la vessie apparaît. Vous ne pouvez pas les tolérer. Récupérer le liquide est nécessaire dans un récipient spécial. L'urine doit y être recueillie jusqu'à ce qu'une pierre sorte (si c'est lui qui a provoqué le blocage de la lumière).

S'il n'y a aucun effet de la chaleur et des analgésiques, vous devez attendre l'arrivée de l'ambulance: vous devrez peut-être vous procurer des analgésiques ou subir une intervention chirurgicale dans des conditions stationnaires..

Nous recommandons les causes de la cystite chez les femmes, les symptômes et le traitement

2.1 Pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la formation de calculs est une cause fréquente de coliques rénales. Le plus souvent, ils sont ressentis du côté droit..

Pendant la grossesse, les procédures thermiques sont strictement interdites. Cela s'applique à la fois au bain et au coussin chauffant. Pour éliminer la douleur, vous devez utiliser No-shpa, Papaverine, Platifillin par voie sous-cutanée.

Parfois, il s'avère supprimer l'attaque avec des antispasmodiques, qui n'agissent que sur les muscles lisses des uretères. Avisan et Cystenal feront l'affaire. Ces médicaments ont non seulement un effet antispasmodique, mais éliminent également l'inflammation..

Vous devez arrêter les coliques rénales uniquement dans des conditions stationnaires, afin de ne pas provoquer le développement de complications graves. Dans cette condition, le risque d'infection se joint plusieurs fois. Les coliques rénales peuvent provoquer une naissance prématurée.

Causes, symptômes et traitement recommandés du muguet chez les femmes

Les médecins recommandent un traitement supplémentaire pour les coliques rénales en milieu hospitalier, mais les patients ne sont pas toujours d'accord. Habituellement, les médecins prescrivent certaines procédures et certains médicaments et laissent les femmes rentrer chez elles. Symptômes chez les patients nécessitant une hospitalisation urgente:

  • douleur des deux côtés;
  • pression artérielle, fièvre;
  • la présence d'un rein.

Si les patients présentant de tels problèmes ne restaurent pas la fonction urinaire en quelques heures, il existe un risque de destruction d'organes de nature irréversible et même de mort.

De plus, la colique rénale chez la femme est traitée en fonction de la maladie initiale:

Faites une compresse sur la région rénale. Effectuez la procédure avant de vous coucher. Le cours dure 4-5 jours

Une fois par semaine, ne mangez que de la bouillie. Boire exclusivement avec de l'eau dans laquelle le grain a été bouilli

Utilisez une décoction 3 fois par jour pour 100 ml

Prenez le médicament dans une demi-tasse toutes les deux heures. Il est permis d'ajouter un peu de jus de citron frais pour améliorer le goût de la boisson.

Graines de cumin, écorce de nerprun, feuilles de menthe et racines de guimauve

Prenez une tasse le soir

Camomille, menthe et mélisse

Boire un verre une fois par jour

Prenez le médicament 3 fois par jour dans une tasse une demi-heure avant le repas.

Tous ces outils sont assez efficaces, mais avant de les utiliser, vous devez toujours consulter un médecin.

Comment soulager la douleur dans les coliques rénales: médicaments et méthodes alternatives

Kalika rénale - un symptôme de diverses pathologies du système urinaire.

Cela peut entraîner de graves complications, il est donc important que les patients connaissent les causes de la pathologie et les méthodes de soins.

La pathologie est diagnostiquée chez les personnes des deux sexes de toute catégorie d'âge et les enfants. C'est plus difficile pour les femmes enceintes.

Informations générales sur la maladie

La colique rénale est un syndrome de douleur paroxystique intense résultant d'une obstruction aiguë de l'uretère ou du bassin de l'organe.

Symptômes dus à une altération de la perméabilité de l'urine dans les parties supérieures des voies excrétoires.

Cette condition provoque une compression des voies, la pression augmente, ce qui entraîne l'apparition d'un gonflement du tissu rénal, un étirement de la capsule de l'organe. Ces mécanismes physiopathologiques se manifestent par des coliques rénales..

Causes d'occurrence

Il peut y avoir de nombreux facteurs provoquants. Ils se présentent comme suit:

  • maladie rénale, le tartre se déplace le long des voies urinaires, puis une obstruction se produit, ce qui entraîne l'apparition de douleurs;
  • pyélonéphrite aiguë ou exacerbation de la forme chronique de la maladie;
  • lésions tumorales des reins;
  • blessures diverses;
  • maladies concomitantes d'autres organes de la cavité pelvienne ou abdominale.

En cas de pathologie, la prédisposition génétique, les facteurs professionnels, la surcharge physique, la prise de certains médicaments et l'augmentation de la perte de liquide sont importants.

La manifestation du tableau clinique

Les patients se plaignent de douleurs aiguës et intenses de nature spastique dans la colonne lombaire. Les symptômes peuvent durer jusqu'à 12 heures..

La douleur peut irradier vers le périnée, le long de l'uretère, dans la zone de l'espace intercostal et la cuisse externe. L'irradiation dépend complètement du mouvement de la pierre le long des voies urinaires.

Les patients auront des plaintes de besoin fréquent d'uriner, dans certaines situations - un acte de défécation. Les processus eux-mêmes sont douloureux.

La quantité de liquide libérée peut être limitée ou totalement absente. Il y a souvent des plaintes de ballonnements et de constipation. Les patients recherchent une position qui aidera à soulager leur état..

Signes chez les enfants

Chez les enfants, en particulier les moins de 10 ans, la douleur se concentre près du nombril. Ils ont souvent des vomissements, de la fièvre. Les enfants deviennent agités.

Symptômes chez les femmes enceintes

Chez les femmes enceintes, la pathologie survient généralement au cours des 3 trimestres, par conséquent, elle est souvent confondue avec un travail qui a commencé. Dans le même temps, les coliques rénales peuvent provoquer une contraction de l'utérus, ce qui peut entraîner un accouchement prématuré. Ce résultat n'est pas souhaitable car il existe un risque de complications..

Méthodes de diagnostic

Lors du diagnostic, le médecin doit recueillir soigneusement l'anamnèse et analyser les plaintes du patient.

Un examen général est effectué avec un examen de palpation de la cavité abdominale, raclant le long de la région lombaire (une douleur indique des maladies des organes urinaires).

Des méthodes de diagnostic en laboratoire sont prescrites - analyses sanguines générales et biochimiques, analyse générale de l'urine et méthode Nechiporenko.

Les patients subissent des études instrumentales - radiographie, échographie de la cavité abdominale et du bassin, urographie. Dans les situations les plus difficiles, l'imagerie par résonance magnétique ou calculée peut être prescrite, ainsi que la laparoscopie diagnostique.

Toutes les méthodes sont nécessaires pour établir la cause exacte de la colique rénale. Le diagnostic différentiel est effectué avec diverses maladies du tube digestif (appendicite, cholécystite et autres) et du bassin (annexite, grossesse extra-utérine), des organes du système cardiovasculaire (crise cardiaque), une hernie de la colonne vertébrale et une névralgie intercostale.

Quand appeler une ambulance

Un appel d'ambulance est nécessaire dans certaines situations. Cela doit être fait dans les états suivants:

  • aucune amélioration dans les 1-2 jours;
  • le patient n'a qu'un seul organe ou le diagnostic est un rein vague;
  • plaintes de vomissements sévères ou de fièvre très élevée;
  • il n'y a pas d'urination;
  • le symptôme inquiète des 2 côtés ou il est très prononcé à droite;
  • il vaut la peine d'appeler une ambulance en cas de doute sur le diagnostic de colique rénale.

Dans de telles situations, il est préférable de consulter immédiatement un médecin.

Thérapies

Dans cette condition, le patient a besoin d'une assistance rapide. Les tactiques sont déterminées dans les cas où il ne fait aucun doute que le patient a des coliques rénales.

Médicaments contre la douleur à soulagement rapide

Avant d'utiliser des médicaments, vous devez rassurer le patient, le coucher. S'il n'y a aucun doute sur le diagnostic, vous devez attacher un coussin chauffant à la zone pathologique.

Le patient doit recevoir une injection d'un médicament combinant un analgésique et un antispasmodique. A cet effet, adapter:

  • Revalgin;
  • Baralgin (1 ampoule chacun).

Vous pouvez utiliser Analgin en combinaison avec Drotaverin (dans le cas où il n'y a pas de formes injectables, il est permis de prendre 2 comprimés de ces médicaments à l'intérieur).

Pour les patients âgés de plus de 15 ans, 2 ml de chaque médicament sont administrés par voie intramusculaire. Les ampoules doivent être préchauffées à la main. Pour les enfants, la posologie est calculée en fonction du poids selon les instructions.

Il est possible d'injecter par voie intramusculaire ou intraveineuse 1 ml de kétoprofène. Le médicament est disponible sous forme de comprimés sous différents noms commerciaux. En l'absence d'injections, 1-2 comprimés peuvent être pris par voie orale (chacun contient 10 mg de substance active).

En l'absence des médicaments ci-dessus, il est permis de mettre 1 comprimé de nitroglycérine sous la langue et de le dissoudre (la quantité de composant actif est de 0,25 mg).

ethnoscience

En médecine populaire, il existe également des techniques pour soulager la douleur chez les coliques rénales à domicile. Diverses plantes sont utilisées pour le traitement:

  1. Il existe la méthode suivante - mélanger 1 cuillère à soupe de feuilles de mélisse, de menthe et de fleurs de camomille dans 200 ml d'eau. Boire 1 verre par jour.
  2. Vous pouvez faire bouillir la racine de mûre dans 5 ml d'eau. Ce dernier devrait bouillir de moitié. Le bouillon se boit trois fois par jour, 100 ml.
  3. Canneberges utiles. 2 cuillères à soupe de cette plante doivent être mélangées avec la même quantité de racine de persil hachée, de renouée et de racine de calamus. Les composants sont versés dans un verre d'eau bouilli pendant 10 minutes. Vous devez boire un demi-verre de cette décoction 3 fois par jour pendant une demi-heure avant de manger.
  4. Une autre recette consiste à mélanger 2 cuillères à soupe de genièvre, d'épine-vinette, de sac de berger, d'acier. 200 ml d'eau sont ajoutés à ces composants, bouillis pendant 25 minutes, puis insistés pendant 4 heures. Ensuite, le bouillon doit être filtré. Boit une boisson chaude dans une dose de 50 ml 4 fois par jour avant les repas.
  5. Pour le traitement des coliques rénales, une décoction de bouleau est utilisée. Pour le préparer, vous devez mélanger 2 cuillères à soupe de feuilles hachées de cet arbre, la même quantité de sureau noir, de persil, de graines de lin et de cynorhodons. Le mélange résultant est bouilli dans 500 ml d'eau pendant 60 minutes. La même durée de perfusion. Boire une demi-tasse 3 fois par jour avant de manger.
  6. Une façon simple consiste à infuser 1 petite cuillerée de graines de lin dans 200 ml d'eau bouillie. Vous devez boire 100 ml toutes les 120 minutes pendant 2 jours. Si le goût est désagréable, vous pouvez ajouter un peu plus d'eau..
  7. Vous pouvez également infuser uniquement des racines d'églantier dans une quantité de 20 g. Les plantes sont bouillies dans 200 ml d'eau pendant 15-20 minutes, après quoi le mélange est filtré. Ces décoctions se boivent 3 fois par jour avant les repas, 100 ml chacune.

Traitements traditionnels

Si l'utilisation d'antispasmodiques et d'analgésiques ne donne pas de résultat, vous pouvez utiliser le médicament Pipolfen.

Par voie intramusculaire, 2 ml de ce médicament doivent être administrés en association avec une quantité similaire d'Analgin. Pipolfen a des somnifères, le patient s'endort, une relaxation complète du corps.

Dans de telles situations, le médicament Papaverine, qui a un puissant effet antispasmodique et hypotenseur, convient également à l'injection intramusculaire..

Assez 1 ampoule (2 ml) de médicament. Le médicament est utilisé pour traiter les enfants de plus de 6 mois..

Nutrition et alimentation

Un régime amaigrissant est l'un des principaux composants du traitement de cette condition pathologique. Les patients doivent jeter les aliments salés, frits et en conserve.

Il est utile de manger des bouillons légers, de la viande blanche, du poisson bouilli. Il est recommandé de boire beaucoup de liquides, en particulier du jus de canneberge. Vous pouvez manger des céréales, des concombres, des abricots et des poires, ainsi que des produits laitiers.

Mesures préventives

Pour prévenir l'apparition de coliques rénales à l'avenir, les patients doivent suivre un régime, éviter l'hypothermie, boire beaucoup de liquides, se protéger contre diverses infections et blessures traumatiques..

Vous pouvez boire divers produits à base de plantes tous les six mois, ce qui améliore le fonctionnement des reins et a un effet antiseptique..

Conclusion

Les coliques rénales sont un symptôme désagréable de certaines maladies des voies excrétoires. Le plus souvent, le tableau clinique est provoqué par le passage de calculs dans les uretères.

Il est également nécessaire de connaître les méthodes d'alerte afin d'éviter des exacerbations à l'avenir..




ProblèmeTraitement
Maladie rénaleUn cours de médicaments qui détruisent les pierres est prescrit. Le médecin prescrit Cyston, Cystenal.

Des méthodes instrumentales sont également utilisées: cystoscopie avec ultrasons et laser, thérapie par ondes de choc

Pyélonéphrite primaire ou inflammation due à la stagnation de l'urineLes antibiotiques Palin et Monural sont nécessaires. Médicaments encore prescrits avec un large spectre d'action antibactérienne. Il s'agit notamment de l'amoxicycline, de la gentamicine..

Pour normaliser la pression, des diurétiques sont nécessaires pour soulager les symptômes aigus du spasme. Ils sont complétés par des médicaments antihypertenseurs. Besoin également d'un régime. Pour les coliques, il est recommandé de limiter l'apport en graisses et glucides. Le sel est complètement éliminé, tout comme les aliments irritants:

  • boissons gazeuses;
  • de l'alcool
  • café;
  • Chocolat;
  • agrumes;
  • oseille;
  • épinard;
  • marinades;
  • épices.

Pendant le traitement rénal, il est impératif de suivre un régime de boisson, de contrôler la pression et la quantité quotidienne d'urine. Après la thérapie, plusieurs autres traitements devront être effectués afin de prévenir.

3.2 Remèdes populaires

Les remèdes populaires aident également avec les coliques rénales. Il est recommandé aux femmes d'utiliser les recettes suivantes à la maison:

Ingrédient principal

Cuisine

Tableau d'application

  1. 1. Mélanger 1 cuillère à soupe. l graines avec 100 ml d'eau bouillante.
  2. 2. Insistez 20 minutes
  1. 1. Versez une petite quantité de grains avec de l'eau.
  2. 2. Cuire jusqu'à cuisson.
  3. 3. Vidangez le liquide
  1. 1. Prenez 1 grosse racine.
  2. 2. Broyer.
  3. 3. Versez 5 litres d'eau.
  4. 4. Cuire jusqu'à ce que le volume de liquide soit réduit de 2 fois.
  5. 5. Cool.
  6. 6. Filtre
  1. 1. Mélanger 1 cuillère à soupe. l cru avec une tasse d'eau.
  2. 2. Faire bouillir
  1. 1. Mélanger 1 cuillère à soupe. l tous les composants.
  2. 2. Versez la composition de 260 ml d'eau bouillante.
  3. 3. Cuire 5 minutes.
  4. 6. Filtre
  1. 1. Mélanger 1 cuillère à soupe. l tous les composants;
  2. 2. Versez une tasse d'eau bouillante.
  3. 3. Insistez 2 heures
  1. 1. Mélangez 20 g de matières premières avec une tasse d'eau bouillante.
  2. 2. Faire bouillir pendant 20 minutes.
  3. 5. Cool.
  4. 4. Filtre.
  5. 5. Ajoutez 1 cuillère à soupe. l mon chéri