Principal

Pyélonéphrite

Cystite chez la femme, symptômes et traitement

La plupart des femmes souffrent de cystite et le pic de la maladie survient au printemps. Affaibli après l'hiver par le manque de soleil et de vitamines, l'organisme n'est pas en mesure de faire face aux bactéries. Les femmes se réveillent avec la nature, veulent avoir l'air attrayantes. Ils se débarrassent des choses chaudes et un rhume ne se fait pas attendre. Que faire avec la cystite, surtout si vous voyez un médecin, il n'y a ni désir ni opportunité. Pour le traiter avec des méthodes folkloriques utilisées par les mères et les grands-mères.

La cystite et le corps féminin

La cystite est une maladie virale dans laquelle un épaississement de la paroi de la vessie se produit. Chaque exacerbation de la maladie repousse les limites de l'éducation, augmentant sa taille. Que faire en cas de crise soudaine de cystite, comment la déterminer le premier jour de l'inflammation de la vessie et pourquoi elle affecte principalement les femmes.

Les causes des maladies fréquentes résident dans la physiologie de la femme. Une grande vessie a un canal urinaire relativement court se terminant au voisinage de l'anus. Cela contribue au développement des bactéries et à leur entrée sans entrave de l'extérieur dans la vessie d'une manière courte. Les femmes n'ont pas de prostate qui fait obstacle aux virus chez les hommes.

La cystite ne s'applique pas aux maladies qui peuvent affecter l'espérance de vie et avoir des conséquences graves sous forme d'oncologie. Mais si vous ne le traitez pas, cela peut grandement compliquer votre vie avec des douleurs intenses, des visites fréquentes aux toilettes, un inconfort lorsque vous faites l'amour.

Une fois dans la vessie, les bactéries irritent la muqueuse, violent l'intégrité des capillaires. Du sang apparaît dans l'urine. En raison de l'irritation du col de la vessie, l'envie d'aller aux toilettes devient fréquente et douloureuse.

Symptômes de la cystite vésicale

La cystite s'est aggravée, que faire, comment traiter la maladie. Vous devez d'abord le diagnostiquer correctement.

La cystite a des symptômes prononcés déjà au stade initial du développement de la maladie.

  • douleur pendant la miction;
  • fortes coupures dans le bas de l'abdomen avec libération des dernières gouttes d'urine;
  • l'envie d'uriner devient plus fréquente;
  • l'urine devient trouble;
  • en cas de maladie aiguë, du sang peut apparaître dans l'urine;
  • douleurs douloureuses dans le bas-ventre;
  • frissons, température;
  • douleur dans le bas du dos.

Dès le premier jour de la cystite, une gêne est observée après l'entrée des bactéries dans la vessie. Le nombre de symptômes de cystite augmente fortement et après une semaine, les douleurs dans le bas-ventre deviennent intolérables, la température augmente périodiquement.

Avec la transition de l'inflammation vers les reins, des palpitations, une transpiration accrue et une faiblesse sont ajoutées.

La cause de la cystite est la pénétration de virus et de bactéries dans les voies urinaires et la vessie. Le plus souvent, l'inflammation provoque:

  • entérobactéries;
  • staphylocoque;
  • Klebsiel;
  • Proteus;
  • E. coli.

Les médecins distinguent 4 principaux modes de migration du virus et les méthodes de cystite. Ils sont indiqués dans le tableau..

Type d'infection par cystiteLa voie d'entrée des bactéries dans la vessie
Hématogèneavec le flux sanguin des foyers internes d'infection
Lymphogènedu système lymphatique à travers lequel le virus circule
Ascendanturètre
Descendantdans l'uretère des reins

Que faire au premier signe de cystite

Les premiers signes de cystite sont apparus, que faire. Idéalement, consultez immédiatement un médecin, un gynécologue. Il prescrira des tests pour confirmer le diagnostic et un traitement médicamenteux. Malheureusement, cette méthode de traitement et les visites régulières chez le médecin pour de nombreuses femmes sont inacceptables. Mais la cystite doit être traitée.

Que faire avec la cystite pour réduire la douleur et guérir l'inflammation.

  1. Allongez-vous au lit, enveloppez-vous.
  2. Buvez du No-shpu pour soulager la douleur, il peut être remplacé par du chlorhydrate de drotavérine.
  3. Buvez des antibiotiques, prenez des antispasmodiques.
  4. Prenez des médicaments antifongiques et antibactériens.

Avec la cystite chez les femmes, les médicaments sont le plus souvent prescrits:

Il existe de nombreux autres médicaments qu'un médecin peut prescrire en fonction de la forme de la maladie..

Que faire en cas de cystite s'il n'y a pas de comprimés

Comment traiter la cystite s'il n'y a pas de pilules à la maison. Il n'y a ni désir ni possibilité de consulter un médecin. Pour commencer, le même lit et la même chaleur.

  • Buvez beaucoup d'eau, de thé vert et de camomille.
  • S'il n'y a pas de sang dans l'urine, vous pouvez appliquer un coussin chauffant enveloppé dans une serviette ou une serviette chauffée au fer dans le bas de l'abdomen.
  • Pour faire des bains chauds aux herbes.
  • Aide efficacement, lave les bactéries qui se douchent avec de la camomille ou du calendula.
  • Buvez du jus de canneberge, ajoutez du vinaigre de cidre de pomme à l'eau. Il est bon de boire du thé avec du lait. Le café doit être exclu; il irrite la muqueuse.
  • Refusez les plats épicés et salés, mangez plus de produits laitiers fermentés, de légumes cuits et frais, de fruits.

Pendant toute la durée du traitement de la cystite, les femmes doivent abandonner les rapports sexuels, l'alcool et le tabac..

Que faire de la cystite chez la femme. Dans les premiers stades, la cystite peut être traitée avec des remèdes populaires. Les graines d'aneth, dont la décoction est donnée aux nourrissons contre les ballonnements, aident à laver les bactéries et à soulager l'inflammation. Pour ce faire, broyez 50 g de graines, versez de l'eau bouillante dans un verre et mélangez bien. Lorsque le mélange est infusé et refroidi, passez à travers une étamine, buvez avant les repas comme le thé, mais sans sucre. Vous pouvez corriger le goût avec une cuillère à café de miel.

La camomille est un agent antiseptique et antibactérien unique. Il soulage l'inflammation, réduit la douleur, réduit le nombre de bactéries nocives.

  1. Une cuillère à soupe de fleurs par 200 ml d'eau bouillante est infusée pendant 30 minutes. Vous devez boire une cuillère 3 fois par jour.
  2. 5 cuillères à soupe d'herbe versez 3 litres d'eau. Ébullition. Faire tremper 15 minutes à feu doux. Souche. Utilisez un bouillon chaud pour les bains et les douches vaginales.
  3. Une cuillère à café de camomille et quelques feuilles de menthe. Préparez et buvez comme du thé. Vous pouvez ajouter du miel.

Pour les douches vaginales, des fleurs de calendula sont également utilisées. Par analogie avec la camomille, elle est brassée et utilisée comme agent antibactérien et antiparasitaire. Le calendula tue les virus, soulage l'inflammation, favorise la régénération de la muqueuse de la vessie.

La décoction de millet est utilisée depuis longtemps. Environ 40 grammes - 2 cuillères à soupe, les céréales sont versées avec 500 ml d'eau bouillante et bouillies à feu doux jusqu'à 7 minutes. Insistez ensuite encore 10 minutes. Comme médicament, utilisez du liquide. Le croup peut être mangé. Le bouillon est pris toutes les heures. La posologie est augmentée selon le schéma d'une cuillère le premier jour à 100 ml à partir de 3 jours et à la fin. Le cours dure une semaine..

Les feuilles de cassis sont brassées et bues comme du thé. Pour ce faire, utilisez une théière. Ils le versent avec de l'eau bouillante, s'endorment des feuilles, s'en sortent. Prenez du thé de groseille entre les repas.

Buvez beaucoup d'eau avec de l'urine et des germes. Les gynécologues recommandent aux femmes:

  1. Buvez un verre d'eau toutes les heures.
  2. Les compotes acides et les boissons aux fruits irritent la muqueuse et favorisent la vidange. Dans un environnement acide, les virus sont inconfortables et commencent à mourir et à quitter la vessie. Les boissons aux fruits riches en vitamines de canneberges, de raisins de Corinthe, de bleuets et d'airelles renforcent le corps, le saturent en vitamines et en même temps chassent les bactéries. De telles boissons ne pourront pas guérir complètement la cystite, mais elles faciliteront grandement la condition, établiront la miction et la vidange complète. La fréquence des envies sera réduite. La résistance du corps augmentera.
  3. Le thé noir et le café doivent être remplacés par du thé vert. Il a un effet diurétique, élimine la stagnation de l'urine dans les reins et la vessie. Le thé vert est riche en antioxydants qui nettoient le sang..

Il est recommandé d'utiliser des boissons aux fruits et des tisanes avec un traitement médicamenteux. Ils accélèrent la récupération.

Pour réduire la douleur dans le bas-ventre, les bains de pieds aux huiles essentielles aideront à brûler l'intérieur:

  • Géraniums;
  • Bergamote;
  • Eucalyptus;
  • Thym
  • Théier
  • Sauge;
  • Genévrier.

Faire tomber quelques gouttes dans de l'eau tiède et tenir vos pieds pendant 20 à 30 minutes. Après cela, essuyez, mettez des chaussettes chaudes.

Les bains thérapeutiques sont effectués à une température initiale de 39 à 40 degrés. pour eux un verre d'aiguilles, de prêle des champs ou de sauge est brassé dans 5 litres d'eau.

Prévention de la cystite

Les règles d'hygiène personnelle pour les femmes sont particulièrement importantes. Ses organes génito-urinaires sont facilement accessibles aux microbes. Pour prévenir l'inflammation de la vessie, vous devez suivre les règles:

  1. Portez des sous-vêtements en coton qui ne tirent pas sur le corps. Refusez les synthétiques et les cordes qui favorisent le mouvement des bactéries de l'anus. Des vêtements serrés nuisent à la circulation sanguine. Changer de sous-vêtements tous les jours.
  2. Respectez l'hygiène personnelle. Il est conseillé de se laver après chaque visite aux toilettes.
  3. Pendant les jours critiques, les serviettes et tampons doivent être changés régulièrement..
  4. Le risque de cystite est réduit si vous urinez et vous lavez avant et après les rapports sexuels.
  5. Des relations sexuelles brutales, un comportement de partenaire bâclé et une vie sexuelle trop active endommagent la muqueuse et les organes internes, contribuent à la formation de plaies et d'inflammations.
  6. Il est nécessaire de traiter en temps opportun les maladies gynécologiques, l'inflammation d'autres organes, d'éliminer les sources d'empoisonnement du sang avec des bactéries purulentes en présence d'abcès internes.
  7. Habillez-vous en fonction de la météo, ne congelez pas, surtout au début du printemps. Les vêtements d'extérieur d'hiver doivent être suffisamment longs pour protéger de manière fiable les organes pelviens du froid.
  8. Les aliments épicés irritent la muqueuse de l'estomac et de la vessie. Le nombre d'aliments acides et salés dans l'alimentation doit être réduit. La préférence est donnée aux fruits et légumes frais, aux produits laitiers, aux soupes. Il est utile pour le teint et la figure..

Même les enfants sont conscients des dangers de fumer et de boire. Une diminution de l'immunité rend le corps faible et incapable de faire face à lui-même à la cystite. L'air frais, les sports et juste les activités de plein air renforcent le corps.

Cystite chez la femme: symptômes et traitement à domicile

Beaucoup de gens connaissent le problème de la cystite. Cette maladie peut être chez les hommes et les femmes. Mais la cystite chez les femmes se produit plus souvent. Il est important d'identifier les premiers symptômes de la cystite au stade initial, afin que le traitement puisse être effectué à domicile. Avec une condition avancée, il sera plus difficile de faire face à la maladie. Mais si le bon traitement est appliqué à temps, les symptômes désagréables de la cystite peuvent être éliminés rapidement..

p, blockquote 1,0,0,0,0 ->

Chez les filles, la maladie commence à se manifester à un jeune âge, lorsqu'elles, voulant plaire au sexe opposé, enfilent des jupes courtes et des vestes minces par temps glacial. Et quand ils atteignent l'âge de vingt ans, la cystite prend une forme chronique. Il convient de noter qu'il s'agit d'une maladie délicate et plutôt désagréable..

p, blockquote 2.0,0,0,0 ->

Les causes de la cystite

Des mictions fréquentes, des douleurs aiguës dans le bas-ventre, des douleurs pendant la miction sont des signes de cystite. Cela est dû à une inflammation de la muqueuse vésicale. Les caractéristiques structurelles du corps féminin contribuent au fait que les femmes sont plus susceptibles de souffrir de cystite que les hommes.

p, blockquote 3,0,0,0,0,0,0 ->

Si le traitement n'est pas commencé à temps, il commencera à s'aggraver et à devenir chronique. Cela à son tour conduira au fait que toute hypothermie du corps provoquera le développement d'une cystite. Beaucoup de gens prennent la maladie à la légère et ne font pas attention à l'apparition des symptômes..

p, blockquote 4,0,0,0,0,0,0 ->

En conséquence, la cystite est déclenchée. Avec une forme négligée pendant la miction, du sang et du pus peuvent être libérés. La cystite ne peut être traitée à ce stade que dans un hôpital..

Souvent, la raison en est dans différentes bactéries (staphylocoques et chlamydia). Il existe d'autres raisons pour le développement de la maladie: immunité affaiblie, hypothermie. Personne n'est à l'abri de cette maladie. La meilleure façon de prévenir la cystite est l'hygiène personnelle et les soins de santé.

p, blockquote 6.0,0,0,0 ->

p, blockquote 7,0,0,0,0 ->

Symptômes et signes de cystite chez la femme

Les trois principaux signes, comme les trois baleines sur lesquelles repose le diagnostic de cystite, sont la douleur, la dysurie et les modifications de l'analyse d'urine. Très souvent, le scénario est le suivant: une jupe courte, des collants fins, le vent, assis sur un banc froid, «un peu gelé».

p, blockquote 8,0,0,0,0 ->

Et le matin - un malaise aigu, des douleurs douloureuses et tiraillantes dans le bas de l'abdomen et un désir constant et agité d'uriner. Cet état est épuisant. Je veux constamment aller aux toilettes, mais la prochaine fois que j'essaye, l'urine est assez libérée.

p, blockquote 9,0,0,0,0 ->

Si, normalement, la vessie d'une femme peut contenir jusqu'à 800 à 1 200 ml, une cystite entraîne une dysurie - mictions fréquentes en petites portions, ce qui n'apporte pas de soulagement. Ça fait mal d'uriner, les patients se plaignent: "comment ça coupe avec un couteau!". La douleur s'intensifie vers la fin de la miction.

p, blockquote 10,0,0,0,0 ->

L'urine change d'apparence: elle devient trouble, même un petit mélange de sang est possible. La température corporelle n'augmente généralement pas haut - jusqu'à un maximum de 37,5 degrés.

Ce sont les principales manifestations de la cystite aiguë. Une maladie négligée et non traitée devient très souvent chronique, puis les symptômes se produisent périodiquement avec toute hypothermie, stress, violation du régime habituel. On pense que si les épisodes aigus se produisent plus de deux fois, il est nécessaire de parler de cystite récurrente ou chronique.

p, blockquote 12,0,0,0,0 ->

Traitement de la cystite à domicile

À la première manifestation de la cystite, vous pouvez vous passer de l'aide de spécialistes. Mais avant de commencer un traitement indépendant, il est nécessaire de passer des tests qui aideront à déterminer le stade de la maladie.

p, blockquote 13,0,0,0,0 ->

La clinique sera testée pour les changements dans la composition de l'urine. La cystite n'est pas une maladie grave et peut être guérie seule. Le traitement ne sera efficace qu'après avoir établi la cause de la maladie.

p, blockquote 14,0,0,0,0 ->

Ce n'est qu'en identifiant les causes que les symptômes peuvent être atténués. Ce n'est qu'en éliminant la cause que l'état général peut être atténué.

Aux premiers symptômes du développement de la maladie, il est nécessaire de se limiter aux épices, aux aliments épicés et salés et de commencer immédiatement le traitement. Il faut aussi se réchauffer de différentes manières: consommer beaucoup de liquide chaud, s'habiller chaudement et s'envelopper dans un plaid. Une autre mesure nécessaire est la restriction de l'utilisation des céréales, des légumes et des fruits. Ces mesures simples soulageront la condition et le soulagement viendra..

p, blockquote 16,0,0,0,0 ->

p, blockquote 17,0,1,0,0 ->

Comment traiter la cystite aiguë

La forme la plus douloureuse de cette maladie est aiguë. Le traitement se déroule par étapes. C'est plus difficile que chronique. On montre au patient un régime et un alitement..

p, blockquote 18,0,0,0,0 ->

Il est également nécessaire d'augmenter la quantité de liquide consommée par jour. Buvez au moins deux litres de liquide. Les boissons alcoolisées sont interdites. Ceci est la première étape du traitement.

p, blockquote 19,0,0,0,0 ->

L'étape suivante est l'antibiothérapie. À ce stade du traitement, il est impossible de se passer de médicaments. Vous pouvez améliorer l'effet avec des décoctions et des infusions à base de plantes.

p, cote 20,0,0,0,0 ->

Au stade final du traitement, des procédures thermiques sont utilisées: bains chauds, boissons chaudes et vêtements chauds. Ils prennent des bains avec l'ajout de décoctions à base de plantes aux propriétés antiseptiques (millepertuis, camomille). La procédure dure environ vingt minutes.

p, blockquote 21,0,0,0,0 ->

Il devrait y avoir trois de ces procédures par jour. En outre, dans le traitement de la cystite, vous pouvez utiliser des mélanges à base de plantes (pissenlit, camomille, calamus et chélidoine). Les bains avec de tels frais soulagent bien la douleur. Après le bain, vous devez bien vous réchauffer, vous envelopper dans une couverture et vous coucher. Si toutes les recommandations sont correctement suivies, le soulagement viendra après le réveil..

p, blockquote 22,0,0,0,0 ->

Si du sang est libéré pendant la miction, les procédures thermiques sont strictement contre-indiquées, car cela peut provoquer des saignements. Dans ce cas, le traitement doit avoir lieu dans un hôpital sous la supervision de médecins.

p, blockquote 23,0,0,0,0 ->

Il faudra environ deux semaines pour traiter la cystite aiguë. Le processus de traitement d'une forme chronique est plus long.

Traitement de la cystite chronique

Lorsque la cystite devient chronique, il est beaucoup plus difficile de la traiter. Parce que les bactéries ont réussi à prendre pied dans le corps et à décoller est beaucoup plus difficile à combattre. Il est possible de traiter la cystite chronique par différents moyens:

p, blockquote 25,0,0,0,0 ->

Insistez pour une décoction sur la collection d'herbes (cynorhodons, millepertuis, eucalyptus, reine des prés, échinacée, feuilles d'airelle rouge). Le bouillon est ensuite filtré et bu trois fois par jour dans un verre. Il renforce le système immunitaire et soulage l'inflammation..

p, blockquote 26,0,0,0,0 ->

Une décoction d'herbes pour renforcer l'immunité. La collecte à base de plantes (propolis, eleutherococcus, citronnelle, ginseng, échinacée) est versée avec de l'eau bouillante. Après un certain temps, quand il est infusé, il est filtré et pris pendant dix jours. Le cours doit être répété après un certain temps..

p, blockquote 27,0,0,0,0 ->

Le traitement de la cystite doit être complet. Par conséquent, en combinaison avec des bouillons, vous pouvez également utiliser des bains chauds avec ces herbes. Pour soulager la condition, vous pouvez utiliser du vinaigre de cidre de pomme, qui a un bon effet diurétique.

p, blockquote 28,0,0,0,0 ->

Prendre tous les matins pendant une demi-heure avant de manger un mélange d'eau tiède dans lequel le miel et le vinaigre de cidre de pomme sont dilués. Le travail actif de la vessie soulagera la condition et fournira une récupération rapide..

p, blockquote 29,0,0,0,0 ->

Ce mélange se boit pendant un mois et tous les jours pendant un mois. Un autre diurétique est le thé vert. L'abdomen doit être réchauffé et réchauffé. Vous pouvez utiliser diverses compresses sur l'abdomen à partir de pelures d'oignons, de pommes de terre écrasées.

p, blockquote 30,0,0,0,0 ->

Souvent avec une cystite chronique, la constipation apparaît. Mais les laxatifs sont strictement interdits. Il est préférable de résoudre ce problème à l'aide d'abricots secs, de graines de lin, de pommes au four, de chou aigre, de produits laitiers fermentés et de jus de carotte. Exclure également les aliments qui ont un effet fixateur de l'alimentation.

p, blockquote 31,0,0,0,0 ->

p, blockquote 32,0,0,0,0 ->

Comment traiter la cystite: liste des médicaments

Le plus souvent, lors de l'élaboration d'un plan de traitement d'une maladie chez la femme, les médecins doivent inclure dans le processus thérapeutique des médicaments tels que les uroantiseptiques (antibiotiques) et les anti-inflammatoires. Ce traitement vous permet de vous débarrasser rapidement des symptômes de la cystite et de combattre l'infection..

p, blockquote 33,0,0,0,0 ->

1) Analgésiques et antispasmodiques pour le traitement symptomatique, ils élimineront les crampes et aideront à réduire le tonus des muscles lisses de la vessie:

p, blockquote 34,1,0,0,0 ->

  • No-spa - 120-240 mg par jour en 2-3 doses;
  • Papavérine - 40-60 mg 3-4 fois par jour;

2) Lorsque le diagnostic est confirmé et déjà connu de la femme, des antibiotiques sont prescrits pour le traitement étiotrope:

p, blockquote 35,0,0,0,0 ->

  • Monural - 3 mg une fois, 2 heures après un repas;
  • Nolicin - 1 comprimé 2 fois par jour, pendant 3 jours;
  • Biseptolum - 2 comprimés 2 fois par jour, pendant 3 jours;

3) Les préparations à base de plantes aident également à réduire les spasmes et la douleur:

p, blockquote 36,0,0,0,0 ->

  • Cyston - 2 comprimés 2 fois par jour;
  • Kanefron - 50 gouttes 3 fois par jour, diluées dans une petite quantité d'eau;
  • Spasmocysténal - jusqu'à 10 gouttes 3 fois par jour, diluées dans une petite quantité d'eau;
  • Phytolysine - 1 cuillère à café Dissolvez la pâte dans 1/2 tasse d'eau douce chaude, prenez 3-4 fois par jour après les repas.

Le choix d'un médicament approprié pour la cystite, la détermination de sa dose unique, l'ordre d'administration et la durée du traitement doivent être de la compétence exclusive du médecin. L'automédication non seulement ne contribue pas à une guérison rapide, mais entraîne également le développement de complications graves de la maladie.

Dans une forme récurrente de la maladie, en plus de la thérapie étiotrope et symptomatique susmentionnée, les instillations de la vessie, l'iontophorèse intravésicale, l'UHF, l'inductothermie, la thérapie magnétolaser, la magnétothérapie sont présentées.

p, blockquote 38,0,0,0,0 ->

Si une cystite récurrente est diagnostiquée chez une femme ménopausée, l'administration intravaginale ou périurétrale de crèmes contenant des œstrogènes est recommandée. Avec le développement de l'hyperplasie col de la vessie, ils ont recours à la résection transurétrale - TUR de la vessie.

Que faire avec la cystite

Une hypothermie fréquente, une surcharge émotionnelle, la prise de certains médicaments peuvent déclencher l'apparition d'une cystite. Une maladie du système urinaire se développe après pénétration de microorganismes pathogènes dans la circulation sanguine: Escherichia coli, staphylocoques, protea. Cela réduit la qualité de la vie humaine: il restreint la liberté de mouvement et vous fait changer de plan. Que faire avec la cystite pour éliminer rapidement la pathologie - vous devez respecter certaines règles.

À quoi devez-vous faire attention

Une sensation de brûlure et des douleurs dans les organes génitaux, des mictions fréquentes, une sensation de plénitude de la vessie après une récente visite aux toilettes, des crampes douloureuses dans le bas-ventre, un changement de couleur, d'odeur et de composition de l'urine ne sont que les principaux symptômes d'une maladie insidieuse. Lors du diagnostic, les urologues distinguent une forme aiguë et chronique de pathologie. La cystite aiguë survient soudainement, est violente, se manifeste par des signes caractéristiques d'une inflammation étendue.

La cystite non traitée se manifeste par des rechutes aiguës plusieurs fois par an avec hypothermie du corps. Cela peut se produire même lors d'un voyage à la mer, après la baignade. Mais même cela ne peut pas déplacer une personne pour prendre rendez-vous avec un gynécologue ou un urologue.

Les boîtes précieuses à la camomille ou à la busserole sont à nouveau retirées des casiers et tout recommence - le stade de la rémission remplace l'exacerbation de la maladie. Pour les microorganismes pathogènes, cette évolution est extrêmement favorable. Ils commencent à remonter les voies urinaires vers les reins, provoquant des changements irréversibles au niveau cellulaire.

Les hommes souffrent beaucoup moins souvent de cystite que les femmes. Cela est dû à la structure anatomique différente des deux sexes. L'urètre féminin est plus large et plus court que le mâle, de sorte que les virus et les bactéries pénètrent librement dans la vessie.

La maladie dans le sexe fort apparaît, en règle générale, dans la vieillesse dans un contexte de prostatite chronique. Si un homme est tourmenté par une cystite, qui ne disparaît pas même après avoir utilisé des antibiotiques puissants, vous devriez consulter un médecin pour subir un examen et un traitement de la prostatite ou de l'adénome.

Les premiers symptômes de la cystite sont des crampes douloureuses dans le bas-ventre

Ou peut-être que ce n'est pas de la cystite?

Si une personne a une violation de la miction et que l'urine devient trouble, la plupart des patients sont sûrs à 100% - tout, j'ai commencé la cystite - et recherchent un remède "éprouvé". L'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie peut ne rien avoir à voir avec des micro-organismes pathogènes. Une condition pathologique se développe lorsque des poisons d'origine végétale et animale, des alcalis et des acides caustiques et des produits alimentaires corrompus pénètrent dans le corps. La cystite peut avoir une étiologie allergique, formée par irradiation. Les tumeurs et les calculs malins peuvent obstruer l'urètre et provoquer une inflammation.

Par conséquent, la principale chose à faire dès les premiers signes de cystite est de prendre rendez-vous avec le médecin. Cela n'a aucun sens de se doucher avec des oreilles d'ours si vous avez un néoplasme dans la vessie. Si la cystite n'est pas compliquée et d'origine bactérienne, un médecin généraliste est engagé dans son traitement. Mais il est préférable de consulter un spécialiste au profil étroit - un urologue. Mais généralement, les événements suivants se produisent:

  • le gynécologue traite les filles et les femmes;
  • Urologue est engagé dans le traitement des garçons et des hommes.

Tous les spécialistes avant que les patients se voient prescrire des préparations pharmacologiques ou des procédures de physiothérapie envoient les patients pour la livraison d'échantillons biologiques au laboratoire. Ceci est très important pour un traitement ultérieur. Selon les résultats de l'étude, les pathogènes pathogènes et leur sensibilité aux antibiotiques sont identifiés..

Un gynécologue et un urologue prélèveront certainement des tampons du vagin et de l'urètre pour exclure les maladies sexuellement transmissibles. Le fait est qu'avec les symptômes de la cystite, les pathologies vénériennes sont aggravées. Dans ce cas, une thérapie parallèle est effectuée pour l'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie et, par exemple, la gonorrhée.

Un diagnostic plus approfondi sera peut-être nécessaire si, en plus des signes de cystite, le médecin détecte les symptômes d'une pathologie étrangère. Pour exclure les tumeurs malignes ou bénignes, des études instrumentales seront réalisées: TDM, IRM, échographie, radiographie. Une cystoscopie est une procédure assez courante pour examiner l'état de la paroi interne de la vessie..

Le bon traitement

Si la cystite pouvait être guérie à la maison, de nombreux cas de pathologie chronique ne seraient pas diagnostiqués chaque mois. Les premiers symptômes ne devraient pas être un signal pour aller à la pharmacie la plus proche ou à un voisin pour des conseils. Une personne n'a qu'à décider avec quel médecin prendre rendez-vous..

La cystite est une pathologie très insidieuse. De nombreuses femmes la considèrent comme une maladie insignifiante, qui est rapidement éliminée par la prise d'un antibiotique. Laquelle? Le pharmacien de la pharmacie vous dira le plus efficace, le plus populaire et le moins cher. Les conséquences d'une telle négligence de leur propre santé se dissipent alors pour longtemps des médecins. Ils éliminent:

  • réactions allergiques (urticaire, démangeaisons cutanées et cloques);
  • dysbiose intestinale;
  • immunité affaiblie;
  • cystite hémorragique chronique, pyélonéphrite, glomérulonéphrite;
  • troubles du tractus gastro-intestinal (nausées, flatulences, éructations et constipation).

Il suffit d'allumer le téléviseur pour savoir que la cystite disparaîtra immédiatement après la prise de cette pilule. Personne ne lit les petites lettres au bas de l'écran pour demander à voir un médecin. Des collègues au travail donnent volontiers des conseils sur les réchauffeurs chauds de l'estomac (les bactéries aiment la chaleur, ils se reproduisent plus volontiers) et le pouvoir magique des stigmates de maïs (les bactéries leur sont indifférentes).

L'automédication se termine généralement:

  • la transition de la cystite vers une forme chronique;
  • le développement de pathologies à partir de préparations pharmacologiques mal sélectionnées;
  • la propagation du processus inflammatoire à d'autres organes du système urinaire.

Le traitement de la cystite avec exacerbation ne prend pas beaucoup de temps. À condition que la pathologie soit d'origine bactérienne et ne soit pas compliquée par des MST ou des calculs rénaux. Ensuite, il suffit de diluer un sac de Monural dans un verre d'eau et de s'attendre à une récupération rapide. Mais pas une seule personne ne peut diagnostiquer indépendamment une cystite bactérienne non compliquée. Cela n'est possible que pour les spécialistes des laboratoires, des gynécologues et des urologues. Par conséquent, une seule dose d'un comprimé ou d'une solution peut entraîner l'élimination des symptômes de la cystite et la transformation d'une tumeur bénigne en une tumeur maligne..

Un bain de pieds chaud aide à éliminer les signes de cystite.

Premiers soins pour la cystite

Donc, le rendez-vous chez le médecin est prévu pour demain, mais les symptômes de la cystite ne disparaissent pas, la personne a souvent besoin de vider la vessie et le bas-ventre douloureusement insupportable. Le traitement de la pathologie comprend des méthodes traditionnelles et non traditionnelles d'élimination des signes négatifs. Tout d'abord, les crampes douloureuses doivent être soulagées et les muscles lisses de la vessie doivent être détendus. Vous pouvez prendre une pilule:

  • No-shp (drotaverina);
  • Spasmalgon;
  • Baralgin (Brala);
  • Spazgan;
  • Nimésulide (Nise).

Les gynécologues et les urologues recommandent le repos au lit pendant les exacerbations, tous les soins à domicile doivent être reportés. Quoi d'autre peut être fait:

  • boire de l'eau plate et propre. Toutes les heures, vous devez boire un verre de liquide. Cela provoquera des mictions fréquentes, dans lesquelles les agents pathogènes sont éliminés de la vessie;
  • boire des boissons aux fruits de baies. Les boissons acides ont un effet irritant sur la muqueuse de la vessie, ce qui contribue à une vidange complète. Les cassis, les airelles rouges, les canneberges et les bleuets présentent de légers effets anti-inflammatoires, bactéricides et antimicrobiens. Ce léger effet antiseptique n'affectera pas les résultats des tests de laboratoire, mais atténuera la gravité des crampes douloureuses;
  • préparer des infusions et des décoctions de plantes médicinales. Une telle boisson réduira la production de composés toxiques par les virus et les bactéries, détendra les muscles lisses de la vessie et activera les défenses de l'organisme. Les femmes peuvent être douchées avec de la camomille ou du calendula;
  • faire du thé vert. La boisson cicatrisante a des propriétés antiseptiques, toniques et réparatrices. Prendre une seule tasse de thé vert fraîchement infusé réduira les effets de l'intoxication et aura un effet calmant et réparateur..

En cas d'exacerbation sévère de la cystite, les aliments salés et épicés, ainsi que les aliments gras et frits, doivent être immédiatement exclus du régime. Il est strictement interdit de boire du café fort et de l'alcool, de soulever des poids, de fumer.

Les boissons aux fruits rouges ont fait leurs preuves dans le traitement de la cystite

Pour éliminer les douleurs douloureuses, les brûlures dans les organes génitaux et les douleurs dans le bas-ventre, il est nécessaire de préparer des bains de pieds chauds. L'eau de la procédure ne doit en aucun cas être chaude. Vous pouvez y ajouter des décoctions ou des infusions de plantes médicinales, quelques gouttes d'huiles essentielles:

  • théier;
  • sauge;
  • thym;
  • genévrier;
  • eucalyptus;
  • bergamote;
  • géraniums.

Vous ne pouvez pas faire de bains si lors de la vidange de la vessie dans l'urine est apparu du sang écarlate frais ou des caillots de sang noir. Il s'agit d'un symptôme de cystite hémorragique, qui se produit dans le contexte de la formation d'un ou de plusieurs foyers infectieux. L'eau chaude peut provoquer des saignements graves, une anémie ferriprive, des étourdissements.

Les méthodes ci-dessus pour éliminer les symptômes douloureux de la cystite ne sont absolument pas recommandées aux femmes enceintes. Il suffit de prendre note de l'utilisation d'eau propre et d'une bonne nutrition. L'hyperthermie (fièvre) est un signe fréquent d'une pathologie du système urinaire. Dans ce cas, vous devez boire autant de liquide que possible, mais exclure les bains de pieds chauds..

La cystite commence imperceptiblement, une gêne à chaque miction apparaît 2-3 jours après la pénétration de bactéries pathogènes dans la vessie. Vous devez immédiatement cesser d'utiliser des serviettes hygiéniques quotidiennes et du papier toilette avec des parfums. Après avoir vidé la vessie, vous devez vous laver et essuyer dans le sens des parties génitales à l'anus.

Quels médicaments le médecin prescrit-il

Le médecin ne commence le traitement qu'après avoir étudié les résultats des tests de laboratoire. Si des agents pathogènes pathogènes sont devenus la cause de la cystite, le patient doit alors suivre un traitement antibactérien en utilisant de tels médicaments:

  • céphalosporines de dernière génération;
  • Amoxiclav ou Amoxicillin;
  • Clarithromycine.

La durée du traitement dépend du stade du processus pathologique, de l'âge du patient et de l'histoire des maladies. En règle générale, la thérapie dure de 7 à 14 jours. Les antibiotiques détruisent rapidement les virus et les bactéries, mais affectent également négativement la microflore intestinale naturelle. Pour la prévention de la dysbiose, des probiotiques et des prébiotiques sont prescrits (Linex, Acipol, Enterol, Lactobacterin, Bifidumbacterin).

Amoxicilline - un antibiotique pour guérir rapidement la cystite

Si la cystite s'est aggravée, des antimicrobiens à large spectre sont utilisés, qui ont fait leurs preuves dans le traitement des formes aiguës et chroniques de pathologie:

  • Furazolidone. Le médicament a une activité contre de nombreuses bactéries et protozoaires;
  • Nolicin (Normax, Norbactin). L'effet antibactérien du médicament permet son utilisation dans le traitement de la cystite compliquée et non compliquée;
  • Monural. Un médicament moderne sous forme de poudre pour la préparation d'une suspension est actif contre tous les agents pathogènes de la cystite;
  • Nitroxoline (5-NOC). Un remède connu depuis longtemps qui n'a pas perdu de sa pertinence pour le traitement des pathologies du système urinaire;
  • Palin. L'effet thérapeutique du médicament est particulièrement efficace au début du développement de la cystite.

De nombreuses personnes redeviennent atteintes de cystite après le traitement. Cela peut être dû aux spécificités du travail ou à une hypothermie fréquente. Pour ces patients fréquents, les urologues ont synthétisé le médicament Uro-Wax. Le médicament contient un lyophilisat d'E. Coli, le principal agent causal de la cystite. Il est considéré comme une sorte de vaccin contre l'inflammation de la muqueuse de la vessie..

Une excellente prévention de la cystite est un mode de vie sain. Une maladie insidieuse ne se produit pas si une personne évite l'hypothermie, ne fume pas et n'abuse pas d'alcool. Renforcer la résistance du corps au développement d'une infection bactérienne contribuera à l'apport de vitamines et de minéraux.

Crise aiguë de cystite féminine: mesures d'urgence

La cystite n'est pas mortelle, mais elle peut être très douloureuse et désagréable. Les crampes et la dysurie peuvent provoquer un inconfort sévère. Bien que l'antibiotique agisse, beaucoup de temps passera, vous devez endurer. Vous devez savoir comment vous aider en ce moment et à quoi vous attendre à la clinique.

Cystite - causes

L'inflammation de la vessie est causée par divers agents pathogènes - bactéries, protozoaires, virus. Ils se sont propagés de manière ascendante. L'état général n'est pas cassé, il n'y a pas de fièvre.

Les symptômes locaux de la cystite sont facilement reconnaissables:

  • mictions fréquentes, envie constante d'aller un peu, surtout la nuit;
  • coupe à la fin de la vidange;
  • l'apparition dans l'urine de turbidité, de sédiments, de mucus.

La cystite est catarrhale, hémorragique, polypeuse. La cause de l'inflammation est une combinaison d'infection avec l'un des facteurs: stagnation de l'urine, hypothermie, diminution de l'immunité, rhume, problèmes post-coïtaux.

Chez la femme, la cystite est provoquée par la grossesse, la ménopause, chez l'homme - adénome, prostatite..

La forme aiguë, en l'absence de traitement, passe au stade chronique. Il est difficile de répondre aux médicaments, donc cela ne devrait pas être autorisé. Vous devez savoir quelle thérapie est recommandée et comment vous aider au stade pré-médical.

Caractéristiques des conditions d'urgence chez les femmes

Une crise de douleur aiguë provoque toujours la peur. La douleur dans le bas-ventre peut survenir pour diverses raisons, parfois la situation nécessite une hospitalisation d'urgence et un traitement chirurgical.

Les phénomènes les plus courants avec lesquels la douleur avec cystite doit être différenciée sont:

  • échec d'une grossesse extra-utérine;
  • torsion des kystes ovariens;
  • inflammation de l'appendice;
  • sortie des calculs rénaux.

La douleur pour ces raisons donne généralement un état grave, sueur froide, tachycardie, chute de pression, nausées et vomissements, ballonnements, fièvre, confusion. Localement, il y a un symptôme de tension de la paroi abdominale antérieure et de douleur à la palpation. L'échec d'une grossesse extra-utérine est précédé de l'absence de menstruations. La sortie des calculs s'accompagne de l'apparition de sang dans l'urine.

Lorsque les kystes ovariens sont tordus, la douleur survient fortement, comme d'un coup, survient souvent chez les jeunes filles. Avec l'appendicite, les symptômes gastro-intestinaux viennent au premier plan - vomissements, ballonnements. Une ambulance pour la cystite douloureuse chez les femmes doit être fournie après l'exclusion des maladies dangereuses, similaires à la clinique,.

Premiers soins pour la cystite aiguë

Vous ne pouvez pas mourir d'une inflammation de la vessie, mais vous n'avez tout simplement pas à la supporter. Il arrive que cela commence par une crise de douleur, surtout si elle est déclenchée par la libération de sable. Les premiers soins pour la cystite à domicile sont les suivants. Vous devez envelopper immédiatement le bas de votre dos avec un plaid naturel, mettre des sous-vêtements chauds, une ceinture en laine de chien, des chaussettes sur les jambes.

Les pieds peuvent être réchauffés avec de la moutarde, un coussin chauffant, planer dans l'eau chaude. Ce sera une grande distraction, soulagez la condition.

Il est nécessaire de prendre un anti-inflammatoire (paquet Nimesil) et un antispasmodique (capsule No-shp). À partir de méthodes folkloriques à la maison, vous pouvez faire un bain de miel et de lait. Il aide à la cystite aiguë en chauffant des sacs de sable ou du sel gemme, ainsi que assis sur un seau avec des briques chauffées au rouge. Il doit être soigné - le récipient est enveloppé d'un chiffon afin de ne pas vous brûler.

Pour soulager une attaque douloureuse de cystite chez les femmes enceintes, vous pouvez utiliser le médicament homéopathique Viburkol dans des suppositoires ou des suppositoires rectaux à la camomille. Ce n'est pas dangereux pour l'enfant..

Les médicaments chimiques dans les premières semaines de grossesse ne peuvent pas être pris sans ordonnance d'un médecin. Pendant le traitement pendant l'allaitement, il est arrêté avant la récupération, sans oublier d'exprimer.

Ce qui ne peut pas être fait

Il y a des conditions urgentes où il vaut mieux ne rien faire que de se faire du mal. Pour toute douleur à l'abdomen, il est interdit de le réchauffer avec un coussin chauffant. Surtout dans le contexte d'une augmentation de la température. Vous ne pouvez pas aller au sauna, le hammam est également contre-indiqué.

De nombreuses méthodes de premiers soins sont contre-indiquées pendant la grossesse en raison du risque de fausse couche, avec cancer, afin de ne pas provoquer de saignement ou d'enflure.

Ne pas appliquer froid - cela aggravera la condition. Jusqu'à ce qu'un diagnostic soit posé, il ne vaut pas la peine d'être traité avec des boissons alcoolisées relaxantes, une opération urgente peut être nécessaire, et l'alcool endommagera l'anesthésie. En outre, vous ne pouvez pas simplement ignorer les premiers symptômes de la maladie, faire une promenade, faire l'amour. La maladie évoluera ou sera transmise au partenaire.

Aide d'urgence de l'équipe visiteuse de médecins

Si la douleur ne disparaît pas de l'utilisation de la chaleur et des pilules, vous devez appeler une ambulance. Une équipe de médecins évaluera la gravité de la situation, sélectionnera les médicaments d'urgence nécessaires. Dans leur arsenal, il y a une aide rapide pour la cystite, comme une injection d'analgésiques et d'antispasmodiques.

Le «naklofène» peut soulager la douleur par voie intramusculaire. Les analgésiques narcotiques ne sont pas utilisés. La soi-disant magnésie sera injectée à partir d'un spasme. Selon l'état, les médecins partiront à domicile ou proposeront une hospitalisation. Les indications d'une telle décision seront une suspicion d'inflammation des reins, une sortie concomitante de calculs ou un blocage par eux, ainsi qu'une grossesse, l'âge des enfants.

Assistance d'urgence à l'arrivée à l'hôpital

Dans un hôpital, les médecins poursuivent tout d'abord le traitement avec des médicaments anti-inflammatoires et antispasmodiques. Les médecins peuvent utiliser une perfusion intraveineuse pour un soulagement continu et dosé de la douleur et des spasmes. L'état spastique des voies urinaires affecte non seulement négativement le patient, mais ne permet pas non plus aux antibiotiques et aux médicaments urotropes de fonctionner efficacement.

Après avoir confirmé le diagnostic, l'hôpital prescrira des diurétiques avec une courte cure parentérale, au lieu de tisanes. Cela permettra de rincer rapidement les voies urinaires.

Irriguer également la vessie directement à travers le cathéter avec une solution antiseptique.

Thérapie complémentaire en hospitalisation

Après avoir soulagé la douleur et les spasmes, lavé la vessie, le médecin sélectionne le schéma thérapeutique prévu. Il comprend un traitement antibactérien, prenant en compte les éventuelles réactions allergiques. Pour ce faire, effectuez un test cutané sur eux.

Les antibiotiques choisissent un large spectre d'action, car les résultats de l'analyse d'urine avec une bactérioscopie et une culture de sensibilité ne seront pas bientôt, et vous ne devriez pas perdre de temps. De plus, le médicament doit être excrété principalement par les reins sous une forme inchangée et, s'accumulant dans la vessie, avoir un effet thérapeutique.

En milieu hospitalier, des formes d'injection seront prescrites goutte à goutte par voie intramusculaire ou intraveineuse - Ceftriaxone, Cefpirome, Cefotaxime, Ofloxacin, Lomefloxacin. Les doses sont moyennes, le cours est fonction de la réponse au traitement, sous la surveillance d'une analyse d'urine.

De plus, des phytopréparations seront données oralement. Les médecins hospitaliers préfèrent davantage les injections et ne font pas vraiment confiance aux médicaments pris par voie orale. La raison en est le long chemin parcouru par le médicament dans les intestins, l'inactivation partielle dans le foie et une certaine perte de force efficace. Mais s'ils ne sont pas ajoutés au programme après la récupération à l'hôpital et la sortie de celui-ci, la maladie recommencera à s'aggraver.

Recommandations de traitement supplémentaires

Une fois à l'hôpital, il convient de considérer que les médicaments puissants à action rapide prescrits par les médecins de l'hôpital donnent un effet immédiat et soulagent l'inflammation aiguë. Mais la prévention de la transition vers une forme chronique n'est pas effectuée par eux. Par conséquent, vous devez insister sur les phytopréparations, les tisanes, qui sont prises longtemps après la sortie, normalisant le travail des organes enflammés.

Ceux-ci inclus:

Selon les critiques, le médicament Monural aide efficacement à la cystite. Ce médicament est utilisé une fois par jour pendant la nuit, une fois la vessie complètement vide. Accumulant, lave la muqueuse, exerçant une action lors d'un contact direct.

Les tisanes anti-inflammatoires diurétiques doivent être bues pendant au moins un mois. Ils traitent l'inflammation et préviennent les formes chroniques et les exacerbations..

Pour les préparer, faites un mélange de camomille, calendula, oreilles d'ours, guimauve séchée, millepertuis en proportions égales. Versez de l'eau bouillante à raison de 2 cuillères à soupe du mélange par litre d'eau, insistez pendant deux heures. Buvez chaud.

Dans la forme chronique, la physiothérapie est prescrite en l'absence de contre-indications. Pendant la grossesse ou l'alimentation (afin de ne pas interrompre), des instillations d'antiseptiques, de la «lévomycétine» sont utilisées.

Pour cela, une substance médicamenteuse est injectée directement dans la vessie avec un cathéter. La procédure n'affecte pas l'enfant.

Le traitement doit être effectué jusqu'à guérison complète, à en juger par les symptômes et les tests cliniques. Ils devraient être effectués plusieurs fois pour s'assurer qu'il n'y a pas de chronicité..