Principal

Pyélonéphrite

Normes de contenu et importance de l'épithélium pavimenteux dans l'analyse d'urine

Des études d'urine de nature générale sont aujourd'hui prescrites dans les cliniques et les hôpitaux. Quelle que soit la gravité du cas, il est recommandé de faire ce test - il se réfère aux méthodes de base pour évaluer l'état du patient. Cependant, ses résultats ne sont pas toujours clairs et peuvent effrayer une personne ou être trompeurs. Bien sûr, le médecin traitant doit traiter individuellement le déchiffrement des données, et dans cet article, nous parlerons de ce qu'est l'épithélium plat dans l'urine et de son apparence et de ses changements qui vont au-delà de la plage normale..

Quelles sont les cellules squameuses dans l'urine

Ce sont des fragments de tissus couvrant toutes les cavités corporelles dans lesquelles les muqueuses sont présentes. Chaque personne en a, quel que soit son sexe, son âge ou sa santé.

D'où viennent-ils dans le matériau

Les cellules épithéliales pénètrent dans l'urine lors de son passage dans le tractus excréteur. Les départements dont les parois sont en contact ont une membrane muqueuse, ce qui signifie qu'ils peuvent contenir ces fragments de tissu.

Les strates de cellules sont étroitement liées et elles sont difficiles à séparer chez une personne en bonne santé, elles se trouvent donc en petite quantité dans le biomatériau étudié. Mais dans les cas où un processus défavorable se développe (inflammation de toute nature), une desquamation ou une exfoliation de l'épithélium se produit. En conséquence, l'urine contient beaucoup plus de copies qu'en l'absence de maladie.

Norme

L'épithélium squameux se trouve dans l'urine même chez une personne qui ne souffre pas de maladies du système excréteur (reins et autres services). Mais il y a une grande différence entre les faits et le niveau de contenu.

Si la microscopie au cours de l'analyse révèle une augmentation du nombre, mais que la personne examinée ne se plaint pas de l'état de santé et d'autres signes de maladies des voies urinaires, vous devez penser à des situations telles que:

  • manque d'hygiène personnelle avant de collecter le matériel pour les tests de laboratoire;
  • entrer dans la capacité du vagin détachable (chez les femmes);
  • utilisation de toutes les portions d'urine, pas seulement moyennes.

Quelles pathologies apparaissent

Les fragments épithéliaux squameux sont lavés par l'urine et peuvent être trouvés dans des zones anatomiques telles que:

  1. Urètre.
  2. Vessie.
  3. Chez les femmes, le vagin.

Par conséquent, en grande quantité, on les trouve si:

  • la membrane muqueuse de la vessie change défavorablement (une condition précancéreuse se produit ou un néoplasme se forme);
  • une cystite se développe (aiguë ou chronique);
  • chez les femmes, la vaginite est présente, chez les hommes - prostatite, et la décharge tombe dans le matériel prélevé pour l'analyse, déformant l'image de l'étude.

Le contenu de l'épithélium de type plat dans l'urine augmente après des interventions invasives (pénétrant dans la cavité corporelle) - par exemple, à la suite de l'introduction d'un cathéter ou d'une sonde endoscopique dans l'urètre pour examen.

Classification

Lorsqu'une partie de l'urine est examinée, séparée par centrifugation d'un liquide (on l'appelle sédiment), on peut détecter des types d'épithélium squameux tels que:

  1. Kératinisé. Il est situé dans la zone génitale externe. En raison de la localisation de la surface, il est facilement lavé par l'urine, il se trouve donc, bien qu'en différentes quantités, dans tous les échantillons du matériau.
  2. Non kératinisé. Son emplacement est l'urètre, chez les femmes aussi le vagin.

Tous les fragments de tissus sont formés de couches germinales (pour le système excréteur, l'ancêtre est le milieu, ou mésoderme). En plus du plat, l'épithélium peut apparaître dans l'urine:

  • transition;
  • rénale ou tubulaire;
  • glandulaire.

L'épithélium de transition dans l'urine ne peut être trouvé qu'en quantités uniques (sur la base du médicament entier préparé à partir de l'échantillon). Il est situé dans le bassin rénal et dans les parties sous-jacentes du tractus excréteur. Augmente:

  • avec intoxication;
  • avec des conditions fébriles;
  • après des interventions chirurgicales;
  • en cas d'utilisation de médicaments pour l'anesthésie;
  • chez les patients atteints d'ictère;
  • avec des néoplasmes du système génito-urinaire;
  • avec des calculs rénaux lors d'épisodes de passage de calculs à travers les voies excrétoires;
  • avec une cystite chronique;
  • avec une intolérance aux médicaments.

L'épithélium glandulaire est situé dans la prostate. Ce n'est pas un composant normal des échantillons de patients en bonne santé, il se trouve dans les processus inflammatoires.

Diagnostique

Étant donné que l'épithélium de type plat n'appartient pas aux marqueurs de la maladie et n'est évalué que s'il apparaît en quantité significative, il n'y a pas d'analyse séparée pour l'identifier. Pour le détecter, utilisez des techniques standard.

Microscopie des sédiments urinaires

Les cellules épithéliales en sont le composant et sont évaluées dans le cadre d'une étude clinique générale du type de biomatériau mentionné. Comment cela peut-il arriver? Le patient recueille l'urine dans un récipient et l'emmène au laboratoire. Le spécialiste du dosage place l'échantillon dans un tube à essai dans une centrifugeuse pour obtenir un culot, qui est ensuite soumis à la microscopie au grossissement souhaité..

En plus de l'épithélium pavimenteux, d'autres fragments de tissus sont également visibles au microscope - par conséquent, s'ils sont détectés, ce fait est enregistré dans la conclusion de l'étude en laboratoire. Chaque type de cellule est soumis à:

  1. Quantifier.
  2. Identification (c.-à-d. L'appartenance au type d'épithélium est indiquée).

Dans les maladies des voies urinaires, en plus des éléments tissulaires, des cylindres, des globules blancs, des globules rouges et divers sels peuvent être détectés. Le niveau d'acidité (pH) est toujours vérifié. Les cellules épithéliales, modifiées à la suite du processus tumoral, sont appelées atypiques et doivent également être décrites par un assistant de laboratoire ou un médecin du KLD qui effectue des recherches au microscope. Ils ne peuvent être identifiés qu'à l'aide d'une couleur spéciale du médicament.

Cylindres épithéliaux

Ce sont des formations qui sont des moulages des tubules rénaux. Normalement, on ne les trouve pas, parmi les causes probables de l'apparition:

  • glomérulonéphrite aiguë et chronique;
  • amylose;
  • insuffisance rénale progressive;
  • changements nécrotiques dans les tubules;
  • intoxication (à la suite d'un contact avec des poisons, des médicaments au bismuth).

Ces cylindres sont représentés principalement par l'épithélium rénal, plutôt que squameux. Ils peuvent être identifiés lors d'une analyse d'urine générale lors d'un examen microscopique des sédiments. Ils indiquent de graves violations du système excréteur. Estimé comme des signes pronostiquement défavorables.

Préparation de l'étude

Pour passer une analyse d'urine, au cours de laquelle la quantité d'épithélium (à la fois plat et d'autres types) sera évaluée, il est nécessaire:

  1. Le matin, après s'être réveillé d'une nuit de sommeil.
  2. Seule la partie médiane - le reste, la première et la finale, est descendue dans les toilettes.
  3. En dehors des pathologies inflammatoires vives des organes génitaux externes (à l'exception des cas individuels sur recommandation d'un médecin).
  4. Pour les femmes - avant ou après les menstruations.

Les contenants de pharmacie stériles jetables sont les mieux adaptés, mais en leur absence, les ustensiles en verre ou en plastique peuvent être utilisés sans traces de désinfectants et d'humidité résiduelle. Le matériel doit être apporté au laboratoire au plus tard 1 à 2 heures après la collecte.

Décryptage

Après avoir lu l'article, vous en savez déjà beaucoup sur l'épithélium pavimenteux et d'autres types de fragments de tissus dans l'urine, et maintenant il vaut la peine de systématiser les informations obtenues dans le tableau pour la commodité d'interpréter les résultats des analyses:

Type d'épithéliumNormePathologie
PlatLes célibataires (1-5) chez les femmes peuvent parfois être trouvés en plus grand nombreCouches, éventuellement avec des écailles cornées
Transition0-3↑ 3
RénalEst absentDétecté

Il convient d'ajouter que l'épithélium pavimenteux seul n'est pas un paramètre important pour le diagnostic. Cela a déjà été mentionné au début de l'article. Bien qu'il puisse apparaître en grand nombre dans les maladies, il ne peut pas être considéré comme un marqueur fiable de différenciation, et il existe d'autres signes plus importants pour déterminer la variante et la gravité de la pathologie, qu'il s'agisse d'une inflammation ou d'un processus tumoral..

Les normes sont indiquées pour les champs visuels et non pour le volume total de cellules dans l'échantillon entier. L'évaluation des indicateurs est requise conjointement avec des informations supplémentaires (globules rouges, globules blancs, sels, cylindres). Vous pouvez les lire dans d'autres articles du site..

Épithélium dans l'urine

La norme pour une personne moderne est de contrôler ses indicateurs fonctionnels. Souvent, nous devons faire face à la délivrance d'une variété de médailles, en commençant par les médailles générales ordinaires et en terminant par des études coûteuses étroitement ciblées. Nous visitons tous des laboratoires ou utilisons une variété de méthodes de diagnostic express. Les personnes les plus intelligentes vérifient systématiquement leur santé afin de vérifier et d'exclure la possibilité de développer des maladies. Une telle approche de l'état de santé permet d'éviter de nombreux problèmes, de combattre les maladies avant qu'elles ne deviennent négligées ou avant de devenir quelque chose de plus terrible..

En termes de simplicité, de prix et de contenu informatif, l'analyse d'urine peut être qualifiée de leader aujourd'hui. Les résultats de ces diagnostics aident à évaluer le fonctionnement des reins, ils vous permettent de connaître l'état de l'organisme dans son ensemble. Les laboratoires modernes, si nécessaire, peuvent effectuer de nombreux tests différents:

  • Analyse clinique générale de l'urine. Conçu pour étudier les paramètres organoleptiques (quantité, couleur, odeur...), physico-chimiques (densité et acidité), biochimiques (protéines, glucose, créatinine...), microscopiques (épithélium, globules rouges, leucocytes...) et microbiologiques (bactéries).
  • Analyse d'urine selon Nechiporenko. Le plus souvent, ils sont prescrits pour vérifier les paramètres, dont le résultat est augmenté en général, et le diagnostic final est difficile. Aide à identifier la pyélonéphrite, la cystite et d'autres affections accompagnées de sang dans les urines..
  • Analyse selon Zimnitsky. Il est nécessaire pour fixer la diurèse quotidienne (le volume de sortie d'urine pour une période de temps spécifique).
  • Analyse de Sulkovich. Il est très courant en pédiatrie de détecter la quantité de Ca chez un enfant. Si le niveau de calcium dans le corps de l'enfant augmente, il y a un excès de vitamine D.
  • Ensemencement bactériologique. Il est fait pour semer des bactéries à partir d'un échantillon donné.

Dans l'urine, vous pouvez trouver des composés, des substances et des organismes tels que:

  • écureuils. Il ne survient que dans les maladies du système génito-urinaire. Protéine très dangereuse pour les femmes pendant la grossesse à n'importe quel trimestre.
  • glucose. Disponible chez les personnes atteintes de diabète ou de certaines maladies rénales (par exemple amylose et néphrite).
  • créatinine. Chez les hommes, la norme est de 74 à 110, la norme chez les femmes de 44 à 80, le nourrisson de 18 à 35 ans, les enfants de moins de quatorze à 27 à 62 ans. La violation des normes (augmentation ou diminution de la créatinine) indique un dysfonctionnement des reins.
  • cétones (acétone, acides acétoacétiques et hydroxybutyriques). Les cétones sont obtenues si le processus de fractionnement des protéines et des graisses est incomplet. La présence de cétones indique un déséquilibre dans l'alimentation, sont des signes avant-coureurs de diabète, d'intoxication du corps ou même de cancer de l'estomac.
  • bilirubine. Doit être absent. La présence de bilirubine signale des affections hépatiques (hépatite, cirrhose) ou des lésions des voies biliaires.
  • urobilinogène. Sa présence indique un dysfonctionnement intestinal, certaines infections, une septicémie, des lésions hépatiques sévères.
  • des globules rouges. Chez les hommes, une unité peut être détectée et jusqu'à trois unités la norme chez les femmes. Une augmentation du taux laisse présager une glomérulonéphrite, un infarctus du rein, une urolithiase, un cancer du système génito-urinaire.
  • globules blancs. Chez les hommes, jusqu'à trois unités se trouvent, chez les femmes - jusqu'à six unités. Une leucocytose accrue informe sur le passage des processus inflammatoires, sur les affections graves des organes génito-urinaires (pyélonéphrite, prostatite, cystite, cancer).
  • hémoglobine. Doit être absent. Avertit d'une maladie hémolytique, du paludisme, d'un infarctus du myocarde, d'une intoxication par certaines substances.
  • cylindres. La détection unique est considérée comme normale. En cas d'excès, puis par type de cylindre (érythrocytes cireux granuleux hyalins et épithéliaux), de nombreuses déviations différentes sont jugées.
  • épithélium. Pas plus de dix unités sont détectées, bien qu'une telle norme ne soit acceptée que pour certains types d'épithélium (par exemple, plats ou de transition). Si ce paramètre est plus élevé, ce sont des anomalies dans le fonctionnement des reins et de la vessie.
  • sel. Différents types de sels présents (oxalates, urates, phosphates) contribuent à l'apparition de diverses anomalies et troubles.
  • les bactéries. Semé en présence d'infections provoquant la prostatite, la cystite, la pyélonéphrite.
  • champignons. Présent pour diverses infections, utilisation à long terme d'antibiotiques ou immunodéficience.
  • l'amylase. La norme est jusqu'à 17 unités pour les hommes et les femmes. Les écarts indiquent une pancréatite.

Ce sont les principaux paramètres étudiés lors de l'étude de l'urine. Avec de nombreux paramètres, nous rencontrons constamment, avec certains très rarement. À propos d'un des phénomènes rares - l'épithélium dans l'urine, nous le dirons plus en détail.

Épithélium dans l'urine

Tout le monde connaît la structure, les fonctions et les emplacements de la couche épithéliale. Il peut être monocouche (plat, cubique prismatique) et multicouche (kératinisé et non kératinisé) et transitionnel.Les cellules épithéliales recouvrant le système urogénital d'une personne peuvent exfolier au fil du temps. Ce processus contribue à son entrée dans les sédiments urinaires. L'examen microscopique révèle trois types de cellules: plates, transitoires et rénales.

Que signifie la présence d'épithélium pavimenteux??

La détection d'un petit nombre de cellules plates ne pose pas de problème, cela est particulièrement fréquent dans le matériel prélevé sur des femmes et est associé à des caractéristiques anatomiques.

Si ce facteur est augmenté, il y a des processus inflammatoires (prostatite, cystite, urétrite) ou des affections gynécologiques.

Que signifie trouver des cellules transitoires??

Ces cellules recouvrent la vessie, l'urètre, les uretères, le bassin rénal et les canaux de la prostate. Un petit nombre de ces épithéliums ne nécessitent aucune action thérapeutique. Si l'épithélium de transition est élevé, une personne est confrontée à des signes de cystite, d'une maladie urolithique et peut-être même d'une maladie oncologique.

On constate souvent que dans des échantillons de personnes en bonne santé, on trouve de l'épithélium plat et / ou transitionnel. Ce phénomène est associé à une mauvaise collecte d'urine. Pour que votre analyse donne le résultat correct, vous devez suivre les règles d'obtention. L'urine est collectée le matin, après avoir effectué toutes les procédures d'hygiène. Le réservoir de collecte a besoin d'un propre, mieux stérile.

Que signifie l'épithélium rénal??

Ces cellules sont couvertes par les tubules rénaux du parenchyme. Si l'étude révèle de telles cellules, il s'agit alors d'une déviation sans équivoque. L'exception est l'analyse de l'enfant dans les premiers jours de la vie, car le corps du nouveau-né présente les hormones restantes de la mère. Dans d'autres cas, l'apparition de ces épithélium dans l'urine signifie la survenue de processus inflammatoires (pyélonéphrite, glomérulonéphrite) ou même de lésions sévères (atteinte rénale ischémique dans le diabète sucré).

Que signifie la détection d'épithélium chez un enfant??

Normalement, un enfant n'aura pas plus de trois épithéliums dans l'urine, à la fois des cellules plates et des cellules de transition (cubiques ou cylindriques). Un indicateur accru dans différentes combinaisons indique différentes maladies.

  1. Seul l'épithélium squameux est élevé, ce qui signifie que l'urétrite, la cystite et l'inflammation génitale peuvent être présentes.
  2. Une augmentation de l'épithélium de transition avec un épithélium pavimenteux normal ou élevé se produit avec une infection ou une inflammation (cystite, pyélonéphrite, urolithiase).

La détection de l'épithélium rénal dans l'urine d'un enfant révèle des anomalies dans le travail des reins (pyélonéphrite, néphrosclérose, tuberculose rénale, pathologies congénitales) ou des voies urinaires.

Ces maladies, en plus de l'épithélium dans l'urine, présentent des symptômes riches (douleur lors de la miction, rétention ou incontinence urinaire, gonflement, violation d'autres paramètres dans les études sur l'urine et le sang.

De plus, les cellules sont déterminées par:

  • stagnation d'urine pendant le stress ou la rétention spontanée;
  • reflux vésico-urétéral (écoulement d'urine de la vessie vers les reins);
  • dépôt de sel;
  • intoxication du corps;
  • l'utilisation d'un cathéter lors de la réception de matériel;
  • problèmes circulatoires;
  • collecte inadéquate d'urine;
  • violation des règles de transport des matériaux.

Les parents sensés devraient connaître et considérer les facteurs qui deviennent la cause première de ces maladies. Il:

  1. Prédisposition héréditaire. Un risque accru de déviations est possible si la famille souffre également de telles maladies.
  2. Pathologies pendant la grossesse.
  3. Prématurité.
  4. Anomalies du travail (asphyxie).
  5. Malformations congénitales.
  6. Infections staphylococciques et streptococciques (amygdalite, furonculose, amygdalite chronique).
  7. Autres infections.

S'il existe de tels facteurs, il est nécessaire de consulter un spécialiste (néphrologue, urologue) et, de préférence, une surveillance systématique de la santé de l'enfant.

L'épithélium dans l'analyse générale de l'urine: types de cellules épithéliales et anomalies

L'épithélium est la couche supérieure des cellules qui recouvre les muqueuses, la surface du corps et des organes internes, ainsi que certaines glandes. Au microscope, les cellules épithéliales ressemblent à des flocons. Lors de l'analyse des urines, leur quantité est examinée..

Lorsque l'urine traverse les reins, l'exfoliation des particules individuelles est éliminée. Si le contenu de l'épithélium squameux dans l'urine dépasse la norme, cela signifie que des processus inflammatoires peuvent se produire dans le corps, ou qu'il existe des maladies graves des reins, de la vessie et de l'urètre.

L'épithélium dans l'analyse générale de l'urine

Lors de l'étude de l'urine, il est important de suivre certaines règles. Le patient doit fournir au moins 100 grammes d'urine. La partie médiane de l'urine est la plus précieuse pour le diagnostic. L'échantillon est livré en quelques heures. Pendant la menstruation, l'analyse n'est pas effectuée. Le pot d'urine doit être complètement propre.

Une préparation et une collecte incorrectes de tests dans de nombreux cas sont une cause directe de l'apparition de cellules épithéliales dans l'urine..

Types d'épithélium

La surface de divers organes du système urinaire est hétérogène. Il se compose de différentes cellules épithéliales:

  • plat (couche supérieure située dans la partie inférieure de la vessie et dans les uretères)
  • transitionnel (tapissant les parois du bassin rénal)
  • rénale (présente dans le parenchyme rénal)

Le contenu d'épithélium dans l'urine dans des limites normales indique un bon état des canaux urinaires.

Lorsque l'urine traverse le système urinaire, les vieilles cellules restent dans les sédiments urinaires. Les cellules qui ne conviennent pas pour une activité ultérieure meurent et sortent pendant la miction. Les cellules squameuses font partie des tubules rénaux.

Ils ressemblent à des cercles en forme. Dans l'urine, ces cellules se trouvent individuellement ou sous forme de couches. Chez les femmes, les cellules plates apparaissent en permanence dans l'analyse d'urine. Ils pénètrent dans l'urine par le vagin ou l'urètre. Dans l'urine masculine, l'épithélium pavimenteux se nourrit de la partie inférieure de l'urètre.

Les cellules épithéliales de transition ont une structure variable. L'épithélium de transition est jaune. Il est situé dans la partie supérieure de l'urètre, sur les uretères et les reins.

L'augmentation de la teneur en épithélium de transition peut parler de sable dans les reins, de cystite et de pyélonéphrite, d'hépatite et de calculs rénaux. Les cellules de l'épithélium rénal sont situées dans le parenchyme rénal et apparaissent dans l'urine chez les personnes atteintes de pyélonéphrite et d'infections génito-urinaires. Ils ont une forme arrondie ou oblongue..

Une augmentation du nombre de cellules de l'épithélium rénal dans certains cas peut indiquer la présence de toxines dans le corps et une violation de l'approvisionnement en sang.

Il est affiché négativement sur les muqueuses. Cellules épithéliales rénales introuvables dans l'urine adulte.

S'ils le sont, cela signifie qu'avec une forte probabilité, nous pouvons parler de maladies rénales graves. L'épithélium rénal est fixé chez les bébés au premier jour de leur vie. Elle se produit en raison de l'excrétion des hormones maternelles qui pénètrent dans le corps de l'enfant.

Normes

Lors de l'analyse de l'urine, des indicateurs précis de l'épithélium sont établis. Des écarts mineurs de la norme chez les adultes et les enfants sont autorisés..

Chez les enfants, le nombre normal varie entre 0 et 1, chez les hommes la norme est de 0 à 5, chez les femmes le nombre d'unités tombant dans le champ de vision peut être de 0 à 2. Qu'est-ce que cela signifie si le nombre de cellules épithéliales dans l'urine dépasse la norme? Cela peut indiquer des maladies des organes internes..

Un diagnostic précis est fait lors de tests supplémentaires. Lorsqu'un excès d'épithélium squameux dans l'urine est détecté, une analyse supplémentaire est prescrite, ce qui élimine le risque d'erreurs lors de la première collecte.

A ce jour, les tests suivants sont effectués:

  • analyse générale de l'urine pour déterminer ses paramètres physico-chimiques, vérifier le niveau d'épithélium, de globules rouges, de globules blancs et de globules rouges,
  • Analyse de Nechiporenko pour détecter la cystite, la pyélonéphrite et d'autres maladies dans lesquelles le sang pénètre dans l'urine,
  • analyse d'urine par jour,
  • évaluation des niveaux de calcium chez les enfants

Raisons des écarts par rapport à la norme

La présence d'épithélium squameux dans l'urine indique souvent diverses inflammations dans le corps. Nous identifions les causes les plus courantes de son apparition:

  • Virus et champignons qui contribuent au développement de processus inflammatoires dans la vessie.
  • Violations des processus métaboliques. Dans leur contexte, des pathologies rénales se développent.
  • Traitement inapproprié des reins avec des médicaments, après quoi leur travail est interrompu.
  • Troubles du système urinaire chez l'homme associés à des maladies inflammatoires de la prostate.

Une augmentation de l'épithélium squameux dans l'urine féminine dans la grande majorité des cas indique des maladies dans l'urètre. Étant donné que l'urètre féminin et le système reproducteur ont une structure spéciale, les patients ont souvent des pathologies dans les muqueuses du système génito-urinaire, ainsi que dans la vessie.

Pendant les menstruations et avec diverses inflammations, une délamination importante des cellules se produit. Cela explique l'excès de la norme des cellules épithéliales dans l'urine détecté lors de l'analyse..

Les femmes se rendent fréquemment aux toilettes, souffrent de douleurs au bas du dos, de troubles de l'urine et de la présence de caillots sanguins. Les mêmes signes sont observés en présence d'infections génitales, d'urétrite, de cystite. L'inflammation des reins peut survenir pendant plusieurs années et n'est souvent pas remarquée par le patient. Dans les étapes initiales de quelque chose de suspect n'est pas résolu.

Le plus souvent, les causes sont déterminées par l'analyse de l'urine, lorsque des composés protéiques et des globules rouges sont trouvés. L'urine devient sombre et mousseuse.

Le patient se plaint de problèmes rénaux et de douleurs lombaires. Si les cellules rénales sont détectées dans les résultats de l'analyse du matériau, un traitement sérieux est nécessaire. De nombreux épithélium squameux se produisent dans l'urine des femmes enceintes.

À l'heure actuelle, les femmes ont une envie accrue d'uriner. Un utérus élargi comprime les organes des voies urinaires, changeant leur position. Par conséquent, les résultats des tests peuvent varier légèrement..

Pendant la grossesse, une augmentation du nombre d'épithélium pavimenteux est déterminée lors de l'accouchement d'OAM (analyse d'urine générale). Cela peut indiquer des maladies telles que l'urétrite, la cystite. L'inflammation peut se développer très rapidement. Des mesures doivent être prises immédiatement afin que la maladie n'affecte pas le développement du fœtus..

Épithélium dans l'urine des enfants

Trois cellules d'épithélium pavimenteux et de transition dans le champ de vision sont considérées comme un indicateur normal chez l'enfant. Dépasser ces indicateurs signifie que le bébé a une ou plusieurs maladies. S'il y a plus de cellules que d'épithélium pavimenteux, alors il développe une urétrite, une cystite ou des processus inflammatoires dans les organes génitaux.

Lorsqu'il y a un grand nombre de cellules épithéliales transitoires dans l'urine, la lithiase urinaire est souvent déterminée. Si un enfant a un épithélium rénal dans l'urine, les diagnostics possibles sont la pyélonéphrite, la tuberculose des reins et la maladie des voies urinaires.

Que faire

Si beaucoup d'épithélium est détecté dans l'urine, un certain nombre de mesures importantes doivent être prises. Tout d'abord, vous devez faire attention à la douleur à l'aine lorsque vous visitez les toilettes. S'ils sont toujours présents, il est nécessaire de consulter un médecin qui vous prescrira un traitement.

Le type de traitement est sélectionné en fonction des résultats du diagnostic. Si une urétrite est détectée, des médicaments spéciaux sont prescrits spécifiquement pour le traitement de cette maladie..

Le traitement dure jusqu'à 10 jours. Pendant cette période, les aliments épicés et frits, l'alcool sont exclus du menu. Le patient doit suivre un régime et boire beaucoup.

Si des maladies de la vessie sont détectées, des antibiotiques et des analgésiques sont prescrits. Lorsqu'il est utilisé, le médecin surveille l'état général du corps et des organes individuels. Lors de la détection de la néphropathie, il est immédiatement nécessaire d'exclure l'utilisation de médicaments qui provoquent le développement de cette maladie.

En aucun cas, vous ne devez recourir à l'automédication pour vous débarrasser des maux. Cela ne fera qu'aggraver la situation. Après le diagnostic de la maladie, toutes les recommandations du médecin doivent être suivies et le traitement doit être suivi..

Que signifie la présence d'épithélium squameux dans l'urine - un lien avec l'oncologie

Des tests d'urine standard, que chacun de nous doit effectuer une fois par an, vérifient l'état de santé des voies urinaires et de tout le corps. Ils peuvent détecter une augmentation de l'épithélium pavimenteux. Lors de l'interprétation des résultats et de l'établissement d'un diagnostic, il faut tenir compte non seulement de sa quantité, mais aussi de la forme.

Épithélium plat dans l'urine

L'épithélium plat dans l'urine provient de la vessie et des voies urinaires. Une petite quantité d'épithélium squameux dans l'urine est la norme. Des niveaux élevés peuvent survenir chez les femmes pendant la grossesse et avant les menstruations. On suppose que lors de l'interprétation des résultats d'une analyse d'urine, l'apparition de 3 à 5 cellules squameuses dans le champ de vision du microscope est considérée comme une norme.

Nombreuses urines squameuses

L'information la plus courante, après une analyse d'urine générale, est la définition de «faible niveau d'épithélium pavimenteux». Ce résultat est acceptable et n'indique pas une maladie..

L'épithélium pavimenteux squameux du système urinaire est sécrété par le corps comme un processus naturel pour se débarrasser des tissus morts.

Le terme «épithélium pavimenteux multiple dans l'urine» indique une anomalie et suggère un processus inflammatoire existant dans le corps, par exemple, une infection des voies urinaires, qui peut être asymptomatique (pas de démangeaisons, de brûlures ou de mictions fréquentes).

Dans les maladies inflammatoires des voies urinaires, des bandes de mucus peuvent également être trouvées dans l'urine. Le résultat de l'étude peut également démontrer la présence de leucocytes et de bactéries dans l'urine..

L'inflammation de la vessie ou de l'urètre peut être causée par des virus, des bactéries ou des parasites. Leur nombre augmente également après les procédures effectuées dans la zone de l'urètre, qui est une fonction naturelle du corps lors de la régénération épithéliale. Ensuite, malgré le résultat négatif, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Par conséquent, tout résultat nécessite un avis médical, après quoi il peut être confié, confirmant des études supplémentaires.

Épithélium plat dans l'urine des femmes enceintes

Une analyse d'urine générale peut indiquer de nombreux épithélium squameux chez la femme enceinte. Si elle est effectuée au cours du premier trimestre, le résultat n'indique probablement pas d'inflammation et ne doit pas être inquiété. L'épithélium plat se trouve en grande quantité dans l'urine en raison de son exfoliation physiologique.

Cependant, il faut se souvenir du résultat et faire attention à la désignation de la quantité d'épithélium lors du prochain contrôle. Si, toutefois, le résultat est anormal au cours du 2e ou du 3e trimestre de la grossesse, il s'agit d'un signal d'infection des voies urinaires.

En cas de grossesse, les complications de ce type d'infection peuvent même entraîner une naissance prématurée et un faible poids à la naissance. Avec cette suspicion, une prolongation de l'étude est nécessaire pour commencer le traitement le plus tôt possible..

Le plus grand danger pour une femme enceinte existe lorsque l'infection comprend le canal de naissance.

Épithélium plat dans l'urine chez les enfants

La norme de l'épithélium pavimenteux chez les enfants est généralement plus faible que chez les adultes, et se ferme dans la plage de 0 à 4 unités dans le champ de vision du microscope.

Chez l'enfant, de nombreuses cellules squameuses indiquent, le plus souvent, une inflammation de l'urètre. Il arrive cependant que le mauvais résultat soit obtenu en raison d'une mauvaise collecte d'échantillons. Par conséquent, les organes urinaires doivent être lavés avant chaque prélèvement..

Épithélium plat et suspicion de cancer

De nombreux épithéliums atypiques dans un échantillon d'urine peuvent indiquer un cancer de la vessie, qui est asymptomatique au premier stade. Les changements sont accompagnés de sang dans l'urine, et l'étude nécessite une analyse approfondie, car le cancer de la vessie est très malin..

Cependant, le plus souvent, un résultat accru indique une inflammation de la vessie - lorsque l'inflammation commence, la réaction défensive du corps est l'exfoliation des cellules épithéliales.

Lors de l'interprétation des résultats de l'étude, il convient de rappeler que l'épithélium pavimenteux n'est pas un indicateur de maladie rénale - les tubules rénaux sont caractérisés par un épithélium rond, qui ne doit pas se trouver dans l'urine.

La présence d'épithélium rond dans l'échantillon peut indiquer une maladie rénale, des dommages causés par des toxines ou une défaillance. Les niveaux d'épithélium peuvent également augmenter avec certaines maladies virales, telles que la rougeole, la cytomégalie et l'hépatite virale..

Épithélium plat dans l'urine: normes et raisons de l'augmentation

La présence d'épithélium squameux dans l'analyse d'urine peut être à la fois une variante de la norme physiologique et un signe de certaines maladies. Lorsqu'un niveau accru de cellules épithéliales apparaît, un nouveau test de l'analyse est nécessaire conformément aux règles de collecte d'urine, car dans la plupart des cas, leur violation chez les femmes est la seule raison de cela..

La maladie la plus dangereuse, qui est asymptomatique et ne peut se manifester que sous la forme d'un niveau élevé d'épithélium pavimenteux, est la leucoplasie de la vessie. Cette maladie est précancéreuse, son diagnostic et son traitement précoces sont donc importants..

L'étude des sédiments urinaires est standard dans l'analyse générale de l'urine pour le diagnostic de diverses maladies. L'un des critères d'évaluation du système génito-urinaire est la présence de cellules épithéliales qui tapissent les muqueuses des organes internes. 4 de leurs espèces sont distinguées, différant par la forme, la structure et l'origine de différents départements du système génito-urinaire:

  • Épithélium plat (kératinisé et non kératinisé). Lavé avec de l'urine des voies urinaires. Pénètre souvent dans l'urine par le vagin et les organes génitaux externes. Il est moins fréquent chez les hommes, chez les femmes, il peut être présent en quantité importante, situé en grappes et en couches.
  • Transition.
  • Cylindrique (dans les analyses chez l'homme).
  • Épithélium rénal. Il survient dans l'urine avec des dommages aux tubules rénaux (avec néphrose, glomérulonéphrite chronique, autres pathologies rénales) et ne devrait normalement pas être détecté chez les personnes en bonne santé.

L'épithélium pavimenteux non kératinisant tapisse la partie inférieure de l'urètre et le vagin chez la femme. Sa présence est typique des environnements humides et des surfaces qui ne remplissent pas la fonction d'absorption. L'examen microscopique de ces cellules ressemble à des taches incolores arrondies, leur taille dépasse l'épithélium kératinisant et le contenu interne a une structure à grains mous..

Épithélium non kératinisant au microscope

L'épithélium pavimenteux kératinisant est une cellule de la couche superficielle des organes génitaux externes, ressemble à des taches incolores, polygonales ou arrondies, avec de petits noyaux de cellules situés au centre qui ont un contenu dense et homogène sous leur coquille.

Épithélium kératinisant au microscope

Les cellules de l'épithélium de transition multicouche sont similaires à la kératinisation, mais elles ne contiennent pas un noyau, mais 2-4. Ce type de cellule combine les signes d'un épithélium cylindrique et squameux, tapissant les uretères, le bassin rénal, les parois de la vessie, les canaux prostatiques, la prostate et l'urètre chez les hommes.

Épithélium de transition sous le microscope

Leur forme est plus diversifiée - ronde, polygonale, cylindrique et le contenu intérieur a une structure granulaire rugueuse. Dans l'urine des personnes en bonne santé, elles peuvent être trouvées en une seule quantité. Leur contenu augmente avec la fièvre, l'empoisonnement aux sels de métaux lourds, l'antigel, l'éthylène glycol et d'autres composés toxiques, après la chirurgie, avec des maladies du foie, des reins et de la vessie.

Épithélium rénal microscopique

En une seule quantité, des cellules squameuses dans l'urine se trouvent également chez les personnes en bonne santé. Les indicateurs normaux selon l'âge sont indiqués dans le tableau:

Groupe de patients

Valeurs normales dans le champ de vision

Pour clarifier, il est nécessaire de reprendre l'analyse conformément aux recommandations suivantes:

  • femmes adultes - se laver soigneusement avant de collecter l'urine et utiliser un coton-tige stérile pour empêcher les pertes vaginales de pénétrer;
  • une portion moyenne d'urine doit être collectée dans un récipient (les 20-30 premiers ml sont jetés dans les toilettes);
  • chez un jeune enfant, l'urine ne peut pas être évacuée du pot, car la pollution qui s'y trouve peut fausser considérablement les résultats des tests;
  • pour la collecte d'urine chez les nourrissons, il est préférable d'utiliser des urinoirs spéciaux, alors qu'il est nécessaire de nettoyer en profondeur les organes génitaux externes.

Chez les jeunes enfants, la cause d'une augmentation du niveau d'épithélium squameux peut être récemment transférée à des maladies infectieuses du système urinaire, dans lesquelles une desquamation intense de l'épithélium se produit à la suite de processus inflammatoires. Si l'apport répété d'urine ne montre pas de diminution de l'indicateur, cela peut indiquer la présence d'une pathologie.

Les raisons de l'augmentation de l'épithélium squameux dans l'urine sont les pathologies suivantes:

  • Dommages aux tissus rénaux résultant de la prise de médicaments ayant des effets néphrotoxiques: aspirine, pyrazolone, acétaminophène, indométacine, phénylbutazone, ibuprofène, naproxène et autres AINS, antibactériens et anticonvulsivants, médicaments contenant du cisplatine, du lithium, du benzobarbital, des aminosides.
  • Inflammation et lésions infectieuses de la vessie et des voies urinaires.
  • Prostatite chez les hommes.
  • Maladies rénales résultant d'une diminution de l'intensité des processus métaboliques.
  • Pyélonéphrite.
  • Maladie rénale.
  • Maladies inflammatoires génitales féminines.
  • Leucoplasie et conditions précancéreuses de la vessie.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont largement utilisés dans le traitement de diverses maladies et sont vendus dans une pharmacie sans ordonnance d'un médecin. Cependant, des études expérimentales montrent leur effet négatif sur les reins, dans lesquels survient la mort de l'épithélium. L'insuffisance rénale, provoquée par l'utilisation prolongée de ces médicaments, s'accompagne initialement de symptômes cliniques mineurs:

  • diminution de la densité urinaire;
  • l'apparition de traces de protéines, un nombre modéré de globules rouges dans les analyses;
  • augmentation des niveaux de cellules épithéliales;
  • réduction de la taille des reins, rugosité de leurs contours, modifications des cupules détectées par ultrasons.

Le plus grand danger est la combinaison de plusieurs médicaments. Sont à risque les patients âgés souffrant d'hypertension artérielle, de diabète sucré ou ayant des antécédents d'insuffisance rénale. Les cellules squameuses peuvent également survenir après l'installation d'un cathéter urinaire en raison de légers dommages à la membrane muqueuse de l'urètre.

La leucoplasie de la vessie et du triangle de la vessie (métaplasie squameuse) dans de nombreux cas est presque asymptomatique pendant plusieurs années. Chez ces patients, les infections sexuellement transmissibles sont souvent détectées dans les frottis (chlamydia, ureaplasma, gonococcus, Trichomonas, herpès, mycoplasmes, Escherichia, gardnerella). En plus des valeurs élevées d'épithélium squameux et d'écailles cornées dans l'urine, il peut y avoir les signes suivants de la maladie:

  • l'apparition d'une forte envie soudaine d'uriner;
  • douleur prolongée dans l'urètre ou le bassin;
  • urination fréquente;
  • localisation anormale de l'ouverture externe de l'urètre;
  • augmentation des symptômes au début de l'activité sexuelle ou changement de partenaire sexuel.

Souvent, les femmes malades sont diagnostiquées avec une cystite, bien que la cause de ces troubles soit la présence d'une pathologie différente. En cystoscopie, 60 à 96% des patients ont une leucoplasie située dans le col de la vessie et la bulle urinaire. Cette maladie est un processus pathologique de la muqueuse, caractérisé par une violation des fonctions de l'épithélium squameux et la survenue d'une kératinisation, ce qui n'est pas normal. De nombreux experts considèrent cette condition comme précancéreuse. Les raisons du développement de la leucoplasie sont les suivantes:

  • processus infectieux chronique dans le tractus urogénital;
  • irritation prolongée de la muqueuse avec des produits chimiques, des médicaments, des cathéters;
  • manque de vitamine A;
  • schistosomiase urogénitale (irritation de la muqueuse au contact de pointes acérées sur les œufs d'un ver parasite), dont la complication est le cancer de la vessie.

Le diagnostic de la maladie est réalisé par cystoscopie (insertion d'un endoscope dans la vessie à travers l'urètre) et biopsie du tissu épithélial. L'examen cytologique des sédiments urinaires révèle des cellules squameuses dégénératives. Aux stades ultérieurs, des globules rouges et un nombre important de globules blancs apparaissent. Les complications de la leucoplasie sont:

  • processus malin;
  • le développement d'une insuffisance rénale due à une perte d'élasticité des parois de la vessie;
  • la formation d'ulcères et de polypes;
  • développement d'urétrite chronique et de cystite.

Des sites d'épithélium pavimenteux stratifié sans kératinisation sont également détectés chez les femmes en bonne santé (jusqu'à 80% des cas), en particulier en âge de procréer. Les cellules dans les foyers avec des tissus altérés ressemblent à un épithélium vaginal. Cette condition en médecine est considérée comme une variante de la norme, et elle est associée à des changements hormonaux. L'accélération de ce processus peut se produire chez une femme enceinte en relation avec une libération accrue d'œstrogènes pendant la gestation. Par conséquent, il est important de reconnaître cette maladie à temps et d'effectuer son traitement, qui consiste à:

  • l'utilisation de médicaments antibactériens et antiparasitaires;
  • thérapie antivirale (pour la détection de l'herpès);
  • traitement local en introduisant des analogues de glucosaminoglycanes naturels ou synthétiques dans la vessie (héparine, acide hyaluronique, sulfate de chondroïtine) pour restaurer la couche de mucine;
  • chirurgie transurétrale en l'absence d'effet d'une thérapie conservatrice (électrovaporisation ou électrorésection).

Les maladies inflammatoires des voies urinaires associées aux infections sont parmi les pathologies les plus courantes chez la femme. Les principaux agents pathogènes sont les bactéries E. coli, les entérocoques, les staphylocoques, Klebsiella et Proteus. Chez les femmes atteintes d'infections urinaires chroniques récurrentes, des changements métaplasiques focaux sont détectés dans le col de la vessie et du triangle de la vessie avec une image morphologique de la leucoplasie, dans laquelle l'épithélium plat est desquamé en raison d'une inflammation chronique.

Une augmentation des leucocytes, la présence de bactéries dans l'urine, des frottis vaginaux et cervicaux ne sont détectés que chez 15% des patients, et dans d'autres cas, les études cliniques donnent des résultats faussement négatifs en présence de signes subjectifs de cystite (mictions fréquentes, douleurs dans le bas-ventre). Des études médicales montrent que l'antibiothérapie chez ces patients est efficace dans 70% des cas, ce qui confirme leur infection latente.

Pendant les femmes ménopausées, l'incidence des infections des voies urinaires augmente en raison des processus suivants:

  • une diminution des niveaux d'oestrogène et le développement d'une atrophie muqueuse à cause de cela;
  • amincissement de l'épithélium;
  • diminution de la production d'acide lactique;
  • croissance du nombre de bactéries non lactiques;
  • pH vaginal accru.

Le traitement des maladies inflammatoires des voies urinaires est effectué avec des médicaments systémiques antibactériens, antifongiques et antiviraux.

Augmentation des cellules épithéliales transitoires d'urine dans l'analyse d'urine

Vue sur les reins

Il s'agit du troisième type d'épithélium pavimenteux. Si tout va bien pour la santé, alors ces cellules ne sont pas détectées. Mais parfois, ils peuvent être vus dans l'analyse des nouveau-nés.

Que dit l'épithélium plat en grande quantité dans l'urine, et qu'est-ce que cela signifie??

La très forte teneur en épithélium squameux dans l'urine s'explique par les maladies suivantes, telles que la cystite et la néphropathie (néphropathie analgésique et néphropathie IgA). Pour vérifier le diagnostic, il ne suffira pas d'analyser uniquement le contenu de l'épithélium pavimenteux dans l'urine. Il existe des symptômes pour reconnaître les maladies, et ils peuvent être remarqués par le patient lui-même. Et à l'avenir, le spécialiste déterminera les causes de l'apparition de l'épithélium squameux lors du diagnostic.

Cependant, le résultat exact de l'urine et le contenu des cellules épithéliales dans l'urine ne peuvent être obtenus qu'en laboratoire. Il est impossible de le faire visuellement.

Si des résultats sont obtenus dans lesquels une forte concentration de cellules dans l'urine est détectée, alors vous devez immédiatement diagnostiquer et identifier la cause de son apparition, en particulier si un contenu accru des espèces transitoires est détecté, alors c'est un signal concernant les interventions urologiques (instrumentales) et l'intoxication, la cystite, la pyélonéphrite et les calculs rénaux les maladies. Cependant, les cellules peuvent être présentes en une seule quantité..

Si une concentration accrue d'épithélium rénal dans l'urine est détectée, ce fait identifie les maladies rénales survenant dans le corps, par exemple, des dommages au parenchyme rénal, car l'épithélium rénal forme la surface des tubules dans les reins.

La cause de l'inflammation est l'intoxication, l'infection, la pyélonéphrite, l'insuffisance circulatoire, la glomérulonéphrite. Si un patient a subi une greffe de rein, et après trois jours, le résultat de l'analyse montre la présence d'une variété de rein dans l'urine, et son contenu est de 15 ou plus dans le champ de vision, alors ce fait indique la possibilité de rejet de l'allogreffe.

Il existe plusieurs autres raisons de révéler un type d'épithélium rénal:

  • nécrose tubulaire;
  • néphrosclérose;
  • empoisonnement aux métaux lourds, alcool;
  • fièvre;
  • utilisation de médicaments (phénacétine, cortisol, salicylates et bismuth).

Les personnes en bonne santé dans l'urine normale ont les indicateurs d'épithélium plats suivants:

  • chez les hommes - 1 / non trouvé;
  • chez les femmes - 1 / introuvable;
  • type rénal - non détecté;
  • type de transition - 1 ou non détecté.

En médecine, lors du diagnostic d'urine, les indicateurs les plus importants sont les bactéries, les globules blancs et les protéines. Un contenu élevé de ces indicateurs indique une inflammation survenant dans le système urinaire.

Cependant, afin d'obtenir un résultat précis, il est nécessaire de collecter le matériel dans des «conditions sanitaires» et uniquement dans des plats propres. Le meilleur moment de la journée pour cela est le matin. Avant la procédure, les organes génitaux externes doivent être lavés. Il est recommandé d'utiliser un écouvillon pour pénétrer dans le vagin. Il est strictement interdit de faire une analyse pendant les menstruations.

De ce qui précède, nous pouvons conclure que l'épithélium du type épithélium squameux est détecté en petite quantité. Son nombre accru indique les processus inflammatoires actuels dans les organes génito-urinaires.

Et pour obtenir un diagnostic précis, vous devez collecter une analyse selon les recommandations dans des conditions stériles, puis consulter un spécialiste qu'un épithélium plat a été détecté dans l'urine et ce que cela signifie, car en tout cas le médecin en sait plus et sera en mesure d'orienter dans une situation plus rapide.

Épithélium identifié dans l'urine où la ligne entre la norme et la pathologie


L'urine humaine peut «révéler» la présence de maladies émergentes et en développement.

Ainsi, un changement de couleur ou une odeur désagréable d'urine devrait alerter et faciliter un appel urgent à un spécialiste.

Le dépassement de la norme indique de graves problèmes qui doivent être résolus immédiatement..

Performance normale

En raison des communications de plomberie modernes, une personne ne fait pas attention à la couleur de l'urine.

Lorsque vous allez aux toilettes, vous ne pouvez reconnaître que l'odeur, qui peut être dure, acide ou souffler certains produits chimiques.

C'est pourquoi les experts recommandent de collecter l'urine dans un bocal au moins une fois par mois pour examiner sa couleur et rechercher les sédiments.

Si nous considérons les résultats, une augmentation de la quantité d'épithélium dans l'urine devrait alerter le spécialiste.

Selon les données approuvées, la norme de l'épithélium dans l'urine n'est pas supérieure à 10 dans le champ de vision. Un indicateur plus élevé indique qu'une personne a un certain type de problème.

L'épithélium est appelé la couche supérieure des cellules des organes internes.

Dans le cas de l'analyse des indicateurs de l'analyse, l'épithélium est toujours présent dans l'urine, car le fluide passe à travers les canaux urinaires, ce qui signifie qu'il interagit avec la couche superficielle des cellules.

Cependant, il y a des cas où un indicateur surestimé n'indique pas le développement du processus inflammatoire.

Les causes de cette manifestation dans la plupart des situations incluent l'utilisation d'antibiotiques et d'autres médicaments.

Il est à noter que c'est en fonction du type d'épithélium que le médecin pourra établir la nature de la maladie existante.

Variétés de cellules épithéliales

Dans l'analyse de l'urine, le type de cellules épithéliales trouvées en grande quantité est souvent indiqué.

N'attribuer que trois variétés, chacune ayant son propre indicateur de taux, différent du sexe et de l'âge de la personne.

Ainsi, dans l'urine, il peut y avoir trois types d'épithélium:

Épithélium urinaire

L'analyse générale (clinique) de l'urine est l'une des méthodes les plus informatives de diagnostic en laboratoire. Avec lui, le médecin évalue l'état du corps, principalement les organes des systèmes urinaire et reproducteur d'une personne.

Il existe de nombreux indicateurs d'analyse d'urine, qui indiquent la présence de processus infectieux, inflammatoires et d'autres pathologies du corps. Un tel indicateur est la quantité d'épithélium dans une analyse d'urine..

Considérez ce qu'est l'épithélium et quelle est la norme de l'épithélium dans l'analyse de l'urine.

L'épithélium dans l'analyse générale de l'urine

L'épithélium est une couche de cellules qui tapisse la cavité et la surface du corps, les muqueuses, y compris les voies génito-urinaires.

L'urine humaine est constamment en contact avec l'épithélium lors de son passage à travers les reins, les uretères, d'autres organes du système urinaire.

Selon le type de cellules épithéliales détectées, le médecin peut suggérer le développement d'une maladie.

Types d'épithélium dans l'analyse d'urine

Les spécialistes distinguent trois types d'épithélium - plat, transitoire, rénal.

L'épithélium plat dans l'analyse de l'urine chez les hommes en bonne santé ne se produit généralement pas. Il peut pénétrer dans l'urine du tiers inférieur de l'urètre..

Contrairement aux hommes, les femmes et les filles ont presque toujours une petite quantité d'épithélium squameux dans leur urine. Ils mettent constamment à jour les muqueuses des organes génitaux et les cellules épithéliales du vagin pénètrent dans l'urine. De plus, un petit nombre de cellules squameuses de l'urètre peuvent également être présentes dans l'urine des femmes.

La valeur diagnostique de la quantité d'épithélium pavimenteux dans l'étude de l'urine n'est pas particulièrement grande. Cependant, une augmentation de son niveau peut indiquer des maladies infectieuses des voies urinaires. Le plus souvent, cet indicateur d'analyse d'urine augmente avec la cystite d'évolution aiguë ou chronique, la prostatite, la pyélonéphrite aiguë ou chronique, l'urétrite.

Épithélium de transition tapissant la vessie, les uretères, le bassin rénal, l'urètre supérieur, les grands canaux de la prostate chez l'homme. Dans l'urine des personnes en bonne santé, les cellules de l'épithélium de transition peuvent être trouvées en une seule quantité.

Une augmentation du contenu des cellules épithéliales de transition dans l'urine peut être un symptôme du développement de maladies telles que la pyélonéphrite, la cystite, l'urolithiase, les néoplasmes des voies urinaires.

Une teneur élevée en épithélium rénal dans l'urine est détectée avec des lésions du parenchyme rénal, une glomérulonéphrite chronique ou aiguë, une pyélonéphrite, une intoxication du corps, des maladies infectieuses, des états fébriles et des troubles de la circulation. L'identification de ce type d'épithélium indique des dommages aux tubules rénaux. De plus, une augmentation significative de l'épithélium rénal est un signe précoce et dangereux de rejet de greffe après une greffe de rein..

La norme de l'épithélium dans l'analyse de l'urine est de moins de 10 cellules dans le champ de vision du microscope. Certains laboratoires indiquent que la norme de cet indicateur ne dépasse pas 2-3 cellules dans le champ de vision.

Très souvent, des cellules épithéliales, en particulier des cellules plates, se trouvent dans l'urine du patient en raison d'une mauvaise collecte d'urine pour l'analyse. Beaucoup négligent les règles de base pour la collecte d'urine. En conséquence, l'analyse peut se révéler fausse, y compris les cellules épithéliales.

L'urine est collectée pour analyse à jeun le matin (sauf s'il y avait d'autres recommandations du médecin)

Avant de collecter l'urine, il est très important d'avoir une toilette complète des organes génitaux externes. Si une femme doit uriner pendant ses règles, vous devez utiliser un tampon hygiénique

L'urine est recueillie dans des plats lavés proprement, mieux dans un récipient spécial pour recueillir l'urine (disponible dans une pharmacie). L'urine moyenne est prise pour analyse, c'est-à-dire que la première miction est effectuée dans les toilettes, puis dans la vaisselle, et également complétée dans les toilettes.

L'urine collectée doit être livrée au laboratoire dans les deux heures.

Lors de la conduite d'OAM, il est important non seulement le nombre de cellules épithéliales, mais aussi leur variété. Ils peuvent être de plusieurs types:

  1. Plat. Couvre la surface intérieure de l'urètre. Chez les femmes, ces cellules peuvent obtenir l'urine du vagin et du col de l'utérus, et chez les hommes de la prostate.
  2. Transition. Il se compose des parois de la vessie et des uretères.
  3. Rénal. Couvre les tubules rénaux. Il peut être cubique et membre. Les cellules de ce dernier sont équipées d'une bordure, formée de villosités microscopiques. Grâce à eux, la meilleure absorption des nutriments est assurée. L'épithélium cubique est équipé d'un noyau sphérique situé au centre. Les cellules elles-mêmes ont une forme cinq ou hexagonale. Ils tapissent la surface de toutes les glandes du corps humain.

Le diagnostic dépendra de la détermination correcte du type de cellules trouvées dans l'échantillon d'urine. Par leur nombre, il est également possible de juger de la gravité de la maladie en développement.

Analyse d'urine pour épithélium pavimenteux

Pour identifier le contenu de l'épithélium pavimenteux, vous devrez passer un test général d'urine. Il est nécessaire d'aborder correctement et avec compétence cette procédure - la fiabilité des analyses est extrêmement importante.

Un test d'urine général pour l'épithélium pavimenteux doit être effectué le matin et l'estomac vide.

La première étape consiste à acheter un récipient pour l'urine. Ne pas utiliser de boîtes de conserve pour bébé et autres récipients ménagers: même soigneusement lavés et bouillis, ces récipients peuvent garder des micro-organismes nocifs à leur surface.

Nous vous conseillons d'acheter un contenant spécial en pharmacie: ce contenant est déjà correctement stérilisé et absolument étanche à l'air. Coût en moyenne 100-200 roubles de la Fédération de Russie.

  1. Vous ne pouvez pas prendre de médicaments diurétiques, ainsi que des médicaments contenant des composés de nitrofurane, deux jours avant la procédure d'accouchement. Il est extrêmement indésirable d'utiliser des produits aux propriétés colorantes par jour pour l'analyse: betteraves, agrumes, carottes.
  2. Avant de collecter l'urine, il est nécessaire d'effectuer des procédures hygiéniques afin que les particules de mucus, le fluide des organes génitaux externes ne pénètrent pas dans le récipient. Il est recommandé aux femmes de tamponner pour bloquer la libération des pertes vaginales. Et si une femme a des règles, pendant cette période, il est généralement préférable de ne pas donner d'urine. Des impuretés en excès sont trop probables.
  3. L'urine doit être prélevée immédiatement avant sa prise, c'est-à-dire généralement le matin. Vous ne devez pas vous engager dans cette procédure le soir, car le matin, le biomatériau ne sera plus frais et les résultats de l'étude ne pourront pas refléter pleinement l'état réel des choses. Il est optimal de transférer le récipient au laboratoire au plus tard une heure ou deux après la prise du biomatériau.

Attention: pour l'analyse, il n'est pas nécessaire de filtrer un pot / récipient d'urine entier. La quantité optimale est de 100 ml, soit environ un demi-verre

La pharmacologie moderne peut également offrir un moyen indépendant d'étudier l'urine. Dans les pharmacies, vous pouvez trouver en vente des bandelettes express, avec lesquelles vous pouvez facilement et rapidement faire un test d'urine général à la maison.

Mais dans tous les cas, seul un médecin doit diagnostiquer et prescrire un traitement.

Fonctions de diagnostic

Déterminer quel épithélium est présent dans l'urine et en quelle quantité est une tâche difficile, et nécessite l'attention, la persévérance, certaines connaissances et l'expérience de l'assistant de laboratoire. Et si auparavant le comptage des cellules était effectué «manuellement», il existe déjà des instruments et des programmes qui vous permettent de faire l'analyse sans aucune intervention humaine. Cela améliore considérablement la précision des résultats..

Si l'indicateur est dépassé de manière significative, avant de poser un diagnostic final, une deuxième analyse est généralement prescrite. Le fait est que le premier résultat est parfois incorrect en raison du non-respect par le patient des règles d'hygiène.

Ainsi, le contenu de l'épithélium squameux dans l'urine ne doit pas dépasser 3-5 unités à tout âge et condition - la norme est valable pour les hommes et les femmes. Si l'analyse a montré un excès de cet indicateur, il est nécessaire, sous la direction d'un médecin, d'identifier la cause et de suivre un traitement.

Plus tôt l'excès est établi et, en conséquence, le diagnostic est posé, plus il y a de chances pour une récupération rapide et réussie.

Norme de l'urine squameuse

Lors d'un test général d'urine, un professionnel de la santé tient compte de plusieurs caractéristiques de l'urine. Ces paramètres peuvent varier quelque peu, mais pour un corps sain, ces indicateurs doivent s'inscrire dans certaines limites de la norme physiologique. Si les paramètres dépassent les intervalles physiologiques reconnus, un écart pathologique du paramètre par rapport à la norme est détecté, ce qui indique la présence d'une maladie. Une analyse comparative régulière d'un indicateur spécifique vous permet d'évaluer le taux de progression de la maladie et de prendre des mesures adéquates dans le temps.

La norme de l'épithélium squameux dans l'urine d'un patient masculin est l'absence de cellules épithéliales dans l'oculaire du microscope, c'est-à-dire la zone observée par l'assistant de laboratoire menant l'étude, ou il peut y avoir trois à cinq unités, mais pas plus. Chez les femmes, cette forme d'épithélium dans l'urine doit être absente ou en une seule quantité. Si ces cellules sont plus que la normale, le médecin prescrit généralement une nouvelle analyse, car le résultat peut être peu fiable en raison d'une mauvaise préparation de la femme pour la collecte d'urine.

L'urine est collectée dans un récipient stérile spécialement conçu pour une telle analyse. À défaut, pour une analyse future, le récipient doit être lavé très soigneusement, désinfecté à la fin avec de l'eau bouillante. Immédiatement avant de recueillir l'urine, une femme doit bien laver ses organes génitaux externes. Ce n'est qu'après avoir passé toutes ces procédures que nous pouvons parler de la collecte d'urine pour effectuer une analyse correcte et fiable. Il convient de rappeler qu'il est nécessaire de collecter uniquement une portion moyenne d'urine, car c'est la plus informative. Pour l'étude, 100 ml suffiront.

Pourquoi la quantité d'épithélium rénal augmente-t-elle

Il est complètement absent chez une personne en bonne santé. S'il est trouvé, avec un degré de probabilité élevé, nous pouvons parler du développement de pathologies rénales graves. Parmi les principales causes du problème figurent:

Glomérulonéphrite. La maladie s'accompagne d'un processus inflammatoire localisé dans la région des glomérules rénaux. À mesure que la maladie se développe, les tubules et le tissu interstitiel sont impliqués dans le processus. La pathologie se développe souvent dans le contexte de l'amygdalite, de l'amygdalite, de la streptodermie, de la rougeole, des infections virales respiratoires aiguës, de la varicelle. La phase aiguë s'accompagne de douleurs, d'enflures, d'envies fréquentes de vider la vessie.
Pyélonéphrite. S'il y a 2 éléments ou plus de l'épithélium rénal dans l'urine, cela indique le développement d'une inflammation, qui peut être localisée dans le tissu rénal.
Insuffisance rénale. Il se développe à la suite d'une thérapie intempestive ou incorrecte des pathologies rénales. Cela entraîne une perte complète de la fonctionnalité des organes. Le résultat est une forte intoxication du corps. Le patient devra subir régulièrement une procédure de dialyse. Sinon, la mort est inévitable. Les cellules de l'épithélium rénal dans l'urine apparaissent en même temps en concentration élevée.
Néphropathie ischémique. La maladie est associée à une diminution de la fonctionnalité du système excréteur en raison d'une violation de l'apport sanguin normal à l'organe. Les raisons résident dans l'athérosclérose vasculaire ou les pathologies auto-immunes. Chez un nouveau-né, la néphropathie ischémique peut être la conséquence d'une déshydratation ou d'une surchauffe du corps.
Néphrosclérose Les causes de l'apparition d'épithélium rénal dans l'urine peuvent résider dans la maladie, accompagnée d'un remplacement progressif du tissu conjonctif parenchymateux. En conséquence, l'approvisionnement total en sang des organes est perturbé, les parois des artères et des aréoles deviennent plus épaisses. Il en résulte une perte complète des performances des organes. Les symptômes de ce problème sont: une augmentation du volume d'urine séparée, l'apparition d'impuretés sanguines dans l'urine, un gonflement, une douleur dans la zone cardiaque, une diminution de la vision.
Tuberculose des reins. L'épithélium rénal dans l'urine peut être détecté par une infection à Mycobacterium tuberculosis. Ils affectent le parenchyme rénal. La maladie se manifeste par une détérioration générale du bien-être, des douleurs dans la région lombaire, une dysurie, une macrohémmaturie. L'homme a l'air fatigué, déprimé

Dans une telle situation, il est important de diagnostiquer et de commencer le traitement à temps..

L'analyse pour la détection des cellules épithéliales rénales dans l'urine est nécessairement réalisée après une transplantation rénale. Parfois, il y en a trop, ce qui signifie une plus grande probabilité de rejet de l'organe donneur.

L'apparition de ces cellules dans un échantillon d'urine peut résulter d'un empoisonnement aux métaux lourds. Le même symptôme s'accompagne de dégâts d'alcool toxiques..

Épithélium plat dans l'urine pathologique

Les cellules épithéliales suivantes peuvent être présentes dans l'urine pathologique:

  • épithélium urétral - cellules ovales ou rondes, non granulaires;
  • épithélium de la vessie:
    • polygonale, à noyau rond et cytoplasme granuleux;
    • forme irrégulière, avec un ou deux processus du cytoplasme avec le noyau et granularité prononcée;
    • ovale ou ronde, avec un cytoplasme granuleux et un petit noyau.

épithélium du bassin rénal - cellules avec un cytoplasme allongé à une extrémité et une vésicule ovale;

épithélium rénal et épithélium de la prostate - leurs cellules sont presque identiques: elles ont une forme ronde, leur noyau est à la périphérie, elles sont granulaires ou ont des gouttelettes de graisse; leur particularité est qu'elles sont souvent de couleur brune ou jaune sale, qui leur sont données par le sang ou les pigments biliaires.

Erreurs dans la détermination des cellules épithéliales dans une analyse d'urine

La principale difficulté à identifier les cellules épithéliales dans l'analyse d'urine est qu'après rejet, elles perdent leur aspect d'origine et sont transformées. Par conséquent, la simple présence de cellules épithéliales dans l'urine ne nous permet pas de parler avec précision du développement de la pathologie inflammatoire.

Une approche intégrée est nécessaire - il est possible de parler de la maladie sans ambiguïté si, avec cela, le phénomène de protéinurie est également observé, des éléments d'un résidu organisé (cylindres, grains de lécithine, filaments spermatiques, corps en couches de la prostate, etc.) sont détectés dans l'urine ou d'autres symptômes de détresse urogénitale sont présents le système.

Il y a plusieurs années, de nouvelles sections sur l'examen microscopique des sédiments urinaires ont été introduites dans le Système fédéral d'évaluation externe de la qualité. L'objet d'analyse en eux sont des préparations virtuelles situées sur l'écran d'ordinateur et représentant un modèle numérique tridimensionnel de préparations microscopiques.

Une analyse des résultats des études menées sur une maquette numérique au cours des 5 dernières années, a révélé les principaux défauts dans la détermination des cellules épithéliales dans l'urine.

Ainsi, les participants les plus performants du FSVOK ont identifié l'épithélium pavimenteux (plus de 70%), les cellules de l'épithélium rénal et transitionnel ont correctement identifié plus de la moitié des participants (60%).

Un indicateur relativement faible, très probablement, est associé à une attention insuffisante aux caractéristiques morphologiques de ces éléments. De plus, les participants ont souvent fait l'erreur de confondre les cellules épithéliales avec les globules blancs ou de confondre les leucocytes avec les cellules rénales

De plus, les participants ont souvent fait l'erreur de confondre les cellules épithéliales avec les globules blancs ou de confondre les leucocytes avec les cellules rénales.

Matériel vérifié par des experts Aktion Medicine

La méthode de traitement chez les hommes

Le schéma thérapeutique pour chaque homme est individuel. Le spécialiste, sur la base des résultats des tests et de l'état de santé du patient, prescrira un traitement adéquat.

Le traitement de l'épithélium élevé dans l'urine est traité avec les méthodes suivantes:

  • traitement complexe: antibiotiques, anti-inflammatoires et analgésiques;
  • traitement hormonal, effectué avec néphropathie;
  • immunostimulants et vitamines;
  • agents antiseptiques.

Il est strictement interdit d'automédication incontrôlée à la maison. Cela n'apportera pas seulement un résultat efficace, mais aggravera également considérablement l'état de santé.

Un homme à la moindre manifestation de tout écart doit consulter un urologue et se rendre immédiatement pour des tests. Ce n'est qu'après un diagnostic approfondi que vous pouvez identifier la lésion et commencer le traitement correct, ce qui apportera un résultat positif. Il faut aussi se rappeler qu'un résultat d'analyse fiable est possible sous réserve des règles de préparation.

En résumé, nous pouvons conclure qu'une quantité accrue d'épithélium transitoire et squameux n'est pas toujours le signe d'un processus pathologique. Seul un spécialiste hautement qualifié peut évaluer l'état de santé et prescrire un traitement en cas de déviation.

Dans tous les cas, afin de prévenir le développement d'une maladie grave, il est nécessaire de se soumettre systématiquement à un diagnostic de l'organisme et de passer en temps voulu les tests prescrits.

Diagnostique

Pour détecter l'épithélium squameux, une personne doit passer un test d'urine. L'urine est recueillie dans un récipient stérile à la maison, puis elle doit être envoyée au laboratoire pour la recherche.

L'analyse est la suivante:

  • un tube de laboratoire est rempli d'urine (environ 12 ml);
  • puis la centrifugation du fluide biologique se produit;
  • 20 minutes après cela, la partie liquide est retirée et les sédiments sont envoyés pour examen au microscope;
  • après les procédures, l'assistant de laboratoire décide de la quantité d'épithélium dans l'urine.

L'analyse d'urine peut être considérée comme un leader en matière de fiabilité et d'économie. Le résultat de ce diagnostic n'a pas besoin d'attendre longtemps et peut déterminer assez précisément le fonctionnement des reins et évaluer le travail de tout l'organisme.

Épithélium dans l'urine des femmes

Comme mentionné précédemment, les cellules squameuses recouvrent le vagin et pénètrent parfois dans l'urine, données à la clinique pour analyse. De plus, ils ne signifient pas dans tous les cas une alarme - si les cellules squameuses sont augmentées au-dessus des valeurs spécifiées dans les normes, elles ne parlent pas nécessairement de la maladie

La raison pour attirer l'attention sur la situation est un excès significatif du nombre d'objets cellulaires par rapport à la normale, car, en plus du vagin, l'épithélium squameux pénètre dans l'urine par la muqueuse de l'urètre et le tégument interne de la vessie. Si le nombre de particules d'origine rénale et urétrale observées dépasse la norme et est très important, un tel phénomène peut indiquer au médecin une néphropathie ou, par exemple, le développement d'une cystite

La détection d'un grand nombre d'épithélium dans l'urine chez la femme est souvent précédée des symptômes typiques suivants:

  • désirs très fréquents pour le départ de petits besoins;
  • douleur gênante dans le bas-ventre;
  • caillots sanguins dans l'urine;
  • la miction s'accompagne d'inconfort et de douleur.

Le volume d'urine excrété chez un patient présentant ces symptômes est généralement faible, le liquide lui-même est trouble et dégage une odeur nauséabonde.

En plus de la cystite, un tableau clinique similaire peut montrer:

  • l'urétrite;
  • muguet;
  • quelques problèmes sexuellement transmissibles.

Parfois, la maladie sous-jacente disparaît sans intervention médicale. À mesure que les symptômes se rétablissent et que les symptômes diminuent, les cellules épithéliales se normalisent également..

Un indicateur épithélial accru dans l'analyse de l'urine est parfois observé chez la femme enceinte, toute pathologie associée peut être absente. L'augmentation, en règle générale, est insignifiante, elle est due à une diminution de l'immunité de la femme enceinte pour des raisons naturelles et montre des réactions corporelles normales aux changements d'état. Néanmoins, le nombre de corps détectés dans le champ de vision ne doit pas dépasser 6 pièces.

La croissance synchrone d'unités de structures cellulaires d'une forme transitoire ou squameuse de l'épithélium dans l'urine d'une femme enceinte et un frottis de l'urètre indiquent souvent certaines lésions infectieuses du tractus génital avec un épithélium pathologiquement changé. Dans une telle situation, le médecin est obligé de diagnostiquer l'état de la microflore vaginale pour une activité pathogène.

Le phénomène peut également être déclenché par des troubles rénaux, dans lesquels une femme enceinte prend des diurétiques et un traitement anti-inflammatoire. Si l'écart, par rapport à la norme, est très important, le patient est placé dans un hôpital pour subir un traitement et exclure la possibilité de gestose.

Important pour les femmes et l'âge. Pour les jeunes filles et les femmes adultes en bonne santé, les normes sont données ci-dessus; dans l'intervalle de 45 à 50 ans, les indicateurs peuvent légèrement monter ou descendre, bien qu'il n'y ait pas de raisons évidentes à cela.

Chez les femmes de 50 ans et plus, l'urine contient généralement de l'épithélium squameux dans les limites normales. Cependant, des changements sont possibles, en raison de la ménopause à venir ou de problèmes gynécologiques existants: le nombre de corps examinés dans l'urine peut augmenter, de quelques unités au maximum. Les médecins considèrent ce phénomène comme normal et non comme une menace pour la santé de leur service..

Il est important de se rappeler: si l'indicateur considéré dans l'urine est augmenté et fixé pendant plusieurs semaines ou mois, il est nécessaire de procéder à un diagnostic approfondi de l'état des organes reproducteurs et de s'assurer que le système urinaire est en ordre. Il est également conseillé de vérifier s'il y a des polypes et des kystes dans le vagin: ces maladies peuvent parfois être diagnostiquées par l'épithélium

Il est également conseillé de vérifier s'il y a des polypes et des kystes dans le vagin: ces maladies peuvent parfois être diagnostiquées par l'épithélium.

Cellules épithéliales plates dans l'urine de bébé

Dans l'urine d'un enfant en bonne santé, les cellules squameuses ne devraient normalement pas l'être ou 1 à 3 cellules sont autorisées dans le champ de vision. Chez les nouveau-nés dans les premiers jours de la vie dans l'urine, la présence de cellules épithéliales squameuses et même rénales est considérée comme normale. Tous les organes du nouveau-né sont adaptés au nouvel environnement et le système urinaire ne fait pas exception. Ceci est considéré comme la norme pendant les deux premières semaines de la vie du bébé et n'est pas considéré comme un processus pathologique. Un excès prononcé du niveau de ces cellules chez un enfant plus âgé indique des processus inflammatoires dans le système urinaire.

Une forte augmentation de l'épithélium pavimenteux uniquement indique un processus inflammatoire possible dans le tiers inférieur de l'urètre. C'est ce qu'on appelle l'urétrite.

Il est important de savoir que de tels résultats peuvent être associés à une cystite - une inflammation de la vessie. Cet indicateur chez un enfant sera augmenté si les règles d'hygiène ne sont pas respectées lors de la collecte de l'analyse, ainsi qu'avec une inflammation des organes génitaux - orchite, vaginite.
L'importance accrue des cellules plates et en même temps transitoires, indique une inflammation de la vessie, dans les parties supérieures de l'urètre, une pyélonéphrite, des calculs de la vessie

Et cela peut aussi être le cas si l'infection pénètre dans le bassin rénal et l'uretère.
Si beaucoup d'épithélium des reins apparaît dans le contexte d'un nombre accru de cellules plates, c'est un indicateur extrêmement défavorable. Puisque cela se produit avec une pathologie rénale assez grave - pyélonéphrite, glomérulonéphrite, hydronéphrose. L'insuffisance rénale congénitale, la tuberculose rénale, la néphrosclérose et la nécrose rénale accompagnent de tels changements dans l'urine du bébé..

L'urine d'un enfant doit être collectée en respectant toutes les règles d'hygiène. L'urine pour l'analyse n'est prélevée que le matin, l'enfant est soigneusement lavé à l'eau tiède immédiatement avant la collecte, un récipient stérile ou un pot propre et sec est utilisé comme récipient. L'urine est livrée pour examen au plus tard deux heures après le prélèvement.

Si un enfant a non seulement une pathologie dans les tests, mais aussi des problèmes de santé externes, il doit être présenté à un pédiatre et s'il doit consulter un néphrologue pour éviter le développement de complications graves. Ce sont les principales manifestations et symptômes:

  • douleur dans la région lombaire et l'abdomen;
  • fièvre en l'absence de symptômes de bronchite, rhinite, amygdalite;
  • troubles urinaires;
  • douleur pendant la miction;
  • la faiblesse;
  • maux de tête;
  • chez les nouveau-nés et les nourrissons jusqu'à 1 an - anxiété déraisonnable, pleurs et crachats fréquents.

Une visite précoce à la clinique aidera à diagnostiquer la maladie en temps opportun, à soulager les complications graves qui sont lourdes de maladie rénale..