Principal

Tumeur

Régime Kidney Jade

Le tableau n ° 7 est un régime standard pour l'inflammation rénale chronique. Dans la phase aiguë, des jours de jeûne avec l'introduction progressive des produits autorisés sont recommandés. Dans toutes les options de régime proposées, des règles générales s'appliquent - le sel et les protéines sont limités, le liquide est contrôlé, la nutrition est fractionnée, légère.

5 règles nutritionnelles de base pour le jade

En ajustant le menu du patient avec du jade, vous pouvez obtenir les résultats suivants:

  • faciliter le travail d'un organe malade;
  • réduire ou égaliser les indicateurs de pression;
  • réduire le volume des poches périphériques ou frontales;
  • faciliter les processus métaboliques, accélérer l'élimination des toxines.

L'inflammation des reins est traitée à l'aide du tableau numéro 7. Principes de base et dispositions:

  • la quantité de nourriture protéinée est limitée;
  • les glucides et les protéines sont maintenus dans des limites normales;
  • les macronutriments et vitamines essentiels proviennent des aliments.

Le traitement de la maladie rénale ne se limite pas aux pilules et à la physiothérapie. Changer le régime alimentaire et respecter les exigences du médecin aide à vaincre la maladie.

Règles nutritionnelles pour la néphrite et l'inflammation de la vessie:

La nutrition avec du jade rénal doit être aussi utile et équilibrée que possible, sans stress inutile sur les organes internes.

  • Il n'y a aucune restriction sur la méthode de préparation. Si l'inflammation n'est pas causée par des maladies du tractus gastro-intestinal, les plats peuvent être frits, cuits au four, bouillis, etc. La purée de nourriture n'en vaut pas la peine..
  • Mangez au moins 4-5 fois par jour.
  • Le sel est limité à 5-6 g par jour. Cela aide à réduire la pression, à éliminer l'enflure et à prévenir la formation de tartre..
  • L'alcool ralentit les reins, provoquant des exacerbations et un gonflement. Par conséquent, aucun alcool ne doit être bu avec du jade, en particulier de la bière.
  • Le régime doit contenir une quantité suffisante d'aliments ayant un effet de lessivage - lait, légumes et fruits.
Retour à la table des matières

Quelle nourriture ne fait pas de mal?

Liste des produits utiles:

  • soupes de légumes et de céréales, produits laitiers - en quantités limitées;
  • pain et viennoiseries sans sel;
  • viande maigre, volaille, lapin, produits à base de viande hachée;
  • permis 1 œuf par jour;
  • légumes et fruits frais;
  • lait et produits laitiers autres que le fromage;
  • toute bouillie sauf le pois;
  • graisses végétales;
  • crème glacée au lait, sorbet, caramel, confiture;
  • sauce et sauces maison;
  • compote, tisanes, jus.
Retour à la table des matières

Ce que vous ne pouvez pas manger avec une inflammation des reins?

Le régime alimentaire du patient avec du jade ne doit pas inclure:

  • soupes grasses et riches sur bouillon de viande;
  • champignons, oignons, légumineuses, oseille, ail, radis, épinards;
  • fromage;
  • saucisses en conserve, fumées;
  • sauces piquantes et épices, mayonnaise et ketchup, moutarde;
  • eau minérale avec sodium;
  • chocolat, cacao, café.
Retour à la table des matières

Caractéristiques d'un régime pour l'inflammation rénale

Sous forme aiguë

Lors d'une exacerbation, la quantité de liquide consommée et la quantité d'urine excrétée sont strictement contrôlées: la différence peut atteindre 300 à 400 g. Le sel, la viande et le poisson sont limités. Si l'évolution de la maladie est particulièrement grave et s'accompagne d'un gonflement, le liquide et le régime alimentaire sont limités pendant 1-2 jours - thérapie de la soif et de la faim. Après 3 jours, le patient boit du thé faible sucré avec du citron. Les jours de jeûne avec du jade aigu aident bien. De plus, si la base de l'alimentation est la pastèque ou le fruit, le liquide n'est pas bu.

Le 4ème jour, le patient est transféré au tableau 7a. Si l'état ne s'aggrave pas, après 4 jours, le patient peut passer au tableau 7b. Si la condition empire, les jours de jeûne sont affichés. Après 3 semaines, du sel est progressivement ajouté. Si cela n'est pas fait, le patient se plaindra de nausées et de perte d'appétit. Cela est dû à un manque de chlore et de sodium..

Avec une forme chronique de jade

L'inflammation chronique conduit au fait qu'un certain nombre de glomérules ne peuvent pas faire face aux fonctions et ne fonctionnent pas. La néphrite chronique est souvent asymptomatique, se manifestant par un léger gonflement, des chutes de pression, une insuffisance rénale. Dans ce cas, le tableau n ° 7 ou 15 est recommandé avec une limite journalière de sel. Les jours de jeûne ont lieu une fois toutes les 2 semaines.

Avec rechute

Parfois, la néphrite chronique s'aggrave. Dans de tels cas, ils mangent la nourriture indiquée dans le traitement de la cystite aiguë: le sel est exclu, la viande et le poisson sont remplacés par des protéines végétales. Le sucre et les sucreries sont soumis à de sévères restrictions. Les jours de jeûne sont fortement recommandés pour accélérer la restauration de la fonction rénale et éliminer la douleur. Votre médecin vous aidera à choisir la meilleure option..

Avec néphrite interstitielle

La néphrite interstitielle est similaire à la pyélonéphrite: la maladie est associée à une inflammation des tubules rénaux et du tissu interstitiel. La différence est que cette forme de jade affecte le tissu conjonctif sans détruire l'organe. Règles nutritionnelles:

  • les produits provoquant des réactions allergiques sont exclus (oranges, bonbons, saucisses, etc.), car cela aggrave l'état des tubules;
  • sous forme chronique, le chou et les pommes de terre sont utilisés pour corriger le métabolisme du calcium-oxalate;
  • les épices sont interdites;
  • le sel est limité.

Pour une récupération rapide, il est recommandé de boire jusqu'à 2 litres d'eau purifiée par jour..

Avec jade glacé

Avec cette forme de la maladie, vous pouvez manger selon le régime alimentaire n ° 7. En même temps, le sel et les protéines sont limités et un bouillon d'églantier est utilisé pour augmenter les propriétés protectrices du corps et soulager l'inflammation. Pendant l'exacerbation, les 3 premiers jours se déchargent, puis le tractus gastro-intestinal s'améliore progressivement. Les processus métaboliques se normalisent progressivement en raison de la facilitation de la fonction rénale.

Pourquoi avez-vous besoin de jours de jeûne?

Options pour les jours de jeûne:

Les jours de jeûne pour le jade rénal basés sur la mono-nutrition aideront à accélérer le processus de guérison et à nettoyer le corps.

  • Concombre. Pendant la journée, les concombres peuvent être consommés sans restrictions. Ce légume est utile pour les maladies rénales, car le concombre contient beaucoup d'eau et de magnésium..
  • Sucre. Pendant la journée, 5 verres de thé faible sont bu avec 2 cuillères à soupe de sucre dans chaque portion.
  • Pastèque Mangez de petites tranches jusqu'à 3 kg de pastèque mûre.
  • Citrouille Cuire 2-3 kg de citrouille, manger en petits morceaux tout au long de la journée.
  • Patate. Cuire 1 kg de tubercules et manger en 5 sets.

Un régime avec du jade sera plus efficace si le patient observe périodiquement un mono-régime - ne consommez qu'un seul type de nourriture pendant la journée. Il existe de nombreuses options pour les jours de jeûne, cependant, le médecin doit choisir le meilleur en fonction de l'état actuel du patient et de la présence de diagnostics concomitants. Chez les patients présentant une forme aiguë au cours des 2 premiers jours, il est préférable de refuser complètement la nourriture et de limiter l'eau.

Régime pour maladie rénale, produits interdits et autorisés, menu

Un régime thérapeutique et correctement développé pour la maladie rénale est une condition préalable au traitement complexe de la maladie, car la nutrition vise à éliminer les troubles dans les processus de métabolisme matériel. Un régime pour les maladies rénales devrait améliorer l'effet des médicaments prescrits. Il est développé en tenant compte de la présence ou de l'absence d'œdème chez le patient, de l'hypertension, du niveau de protéines dans l'urine et de la capacité des reins à excréter les produits métaboliques protéiques.

Une conséquence de toute maladie rénale est un dysfonctionnement de l'organisme, apparaissant dans un contexte de perturbations de l'équilibre acide-base et eau-électrolyte, ainsi que de l'accumulation de produits métaboliques dans le sang. À la suite de cela, le patient développe un œdème, une augmentation de la pression artérielle et une intoxication du corps..

Un régime pour les maladies rénales est élaboré et prescrit par le médecin traitant, en tenant compte d'une règle constante: le régime limite au maximum l'apport en graisses et en protéines, les glucides deviennent la base de la nutrition. Un produit tel que le sel est toujours interdit lors de tout régime pour les maladies rénales, car il complique le travail des reins, retenant le fluide dans notre corps.

Restriction protéique.
Pour les problèmes rénaux, le niveau de protéines qui accompagne le régime doit être réduit. Le métabolisme des protéines dans le corps s'accompagne de la formation de scories azotées, qu'il est très difficile d'éliminer du corps vers les reins malades. Progressivement, ils commencent à s'accumuler dans le sang. Mais il est impossible d'éliminer complètement les protéines de l'alimentation, car c'est le composant le plus important, la base de nos cellules. Dans ce cas, une consommation limitée d'œufs durs, de viande bouillie ou cuite et de poisson faible en gras est recommandée. En cas d'insuffisance rénale chronique, il est recommandé de consommer 20 à 50 g de protéines par jour. Le montant peut varier en fonction du poids du patient et du stade de la maladie.

Avec des violations mineures des reins, il n'est pas nécessaire de limiter la consommation de protéines alimentaires. Dans ce cas, il est recommandé de décharger 1 à 2 jours par semaine..

Jours de jeûne pour les maladies rénales.
Le jour de jeûne est l'utilisation d'un type de produit dans les 24 heures. Pour les maladies rénales de toutes sortes, les jours de jeûne glucidique (avoine, fruits (en particulier la pomme, la pastèque), les baies, le jus, les légumes (en particulier le concombre)), qui augmentent le niveau d'urine excrété, améliorent les processus d'excrétion des produits du métabolisme des protéines du corps, sont recommandés. En conséquence, la pression artérielle est réduite, les manifestations d'insuffisance rénale chronique sont affaiblies..

Pendant les jours de jeûne des légumes, des fruits ou des baies, 1,5 kg de légumes (un), des fruits ou des baies doivent être consommés pendant la journée, leur apport doit être divisé en cinq parties. Les légumes peuvent être mijotés, bouillis ou consommés frais, sous forme de salades (vinaigrette - huile végétale (un peu), ou crème sure à faible teneur en matières grasses).

Apport calorique pour une maladie rénale.
Le contenu calorique total de l'alimentation par jour devrait être de 3500 kcal, pas moins (principalement des glucides et des graisses), sinon le corps dépensera beaucoup sur les protéines disponibles dans le corps, ce qui est lourd de formation excessive de métabolites toxiques et, par conséquent, de stress accru sur les reins. Manger devrait être régulier et fractionné (5-6 fois par jour en petites portions).

Restriction de sel.
Dans les cas graves, le sel est interdit, y compris les produits avec son contenu (viandes fumées, saucisses, marinades, conserves, fromages, eau minérale, cacao, etc.). Il est préférable d'acheter du pain spécial sans sel ou de le faire cuire vous-même. En cas de violations mineures, les patients sont autorisés à ajouter du sel dans la vaisselle (recommandé pas plus de 2-3 g par jour (une demi-cuillère à café)).

De plus, les aliments contenant du potassium et du phosphore (bananes, fruits secs, fromage cottage (rarement autorisé le pudding ou la casserole de fromage cottage faible en gras), les noix, les abats (foie, cervelle, reins) doivent être exclus de votre alimentation). Il est également nécessaire d'exclure les bouillons de viande, de poisson et de champignons, les plats épicés et épicés, les oignons et l'ail, les légumineuses et le chocolat. Sont autorisés les soupes maigres sur bouillon de légumes, pâtes et céréales, bouillon d'églantier, légumes frais, bouillis et cuits, baies et fruits, beurre et huile végétale, thé et café faibles, produits à base de lait aigre (yaourt, kéfir, crème sure), compotes et gelée.

Un régime strict est recommandé pour les patients atteints de syndrome néphrotique, de glomérulonéphrite et d'insuffisance rénale chronique (tableau n ° 7).

Avec un tel régime, il est permis de consommer:

  • Bonbons - miel, sucre, confiture, confitures, mais sans enthousiasme.
  • Céréales et pâtes en quantité limitée.
  • Limité au poisson faible en gras (bouilli ou cuit au four).
  • Légumes et herbes frais et bouillis (concombres, pommes de terre, betteraves, tomates, chou-fleur, carottes, salade verte, persil, aneth).
  • Pain et produits à base de farine - pain de blé blanc au son (sans sel).
  • Fruits - frais (en particulier la pastèque) et bouillis (purée de pommes de terre, gelées, mousses d'amidon).
  • Soupes maigres (sans viande) non salées (à base de légumes, pâtes, céréales, utilisez du beurre comme vinaigrette).
  • Boissons - thé faible, vous pouvez ajouter du lait, du bouillon de rose sauvage, du cassis (diluer la moitié avec de l'eau), des jus de fruits, de légumes et de baies.
  • Toute viande pendant les deux premières semaines de traitement est limitée, puis ajoutée en petites quantités et sous forme bouillie et exclusivement des variétés non grasses.
  • Oeufs - 1-2 œufs par jour (œufs à la coque ou brouillés uniquement à partir de protéines).
  • Lait et produits laitiers (boissons lactées fermentées limitées, cocottes et puddings au caillé).

Produits interdits:
  • Légumineuses, oignons, ail, oseille, champignons.
  • Eau minérale avec sodium.
  • Sel et produits additionnés (y compris la conservation).
  • Chocolat, café fort, cacao.
  • Collations en conserve.
  • Bouillons de viande, poisson et champignons.
  • Saucisses, viandes fumées, viande et poisson en conserve, fromages.
  • L'alcool et ses produits.
  • Pain ordinaire, pain brun.
  • Viandes grasses, poisson, volaille

Pour les autres maladies rénales, aucune restriction alimentaire importante n'est observée, il est recommandé de réduire uniquement la consommation de sel, d'épices chaudes et d'épices, ainsi que d'alcool.

Régime alimentaire pour la lithiase urinaire.
La nutrition dans ce cas est choisie en tenant compte de la composition des pierres, après l'étude.

Oxalates.
Lorsque les oxalates sont exclus des produits contenant de l'acide oxalique - il s'agit notamment des plantes à feuilles (laitue, oseille, épinards), du café, du chocolat, du cacao. Elle exclut également l'utilisation de produits contenant de l'acide ascorbique (radis, certaines variétés de pommes (antonovka), radis, cassis, agrumes). Une alimentation riche en vitamine B6, impliquée dans la dégradation de l'acide oxalique, est recommandée. Ces produits comprennent le pain brun, la farine d'avoine et le sarrasin. L'utilisation d'aubergines, de pruneaux, de haricots, de citrouilles et de chou-fleur est également recommandée..

Urata.
Les sels d'acide urique contribuent à la formation de calculs rénaux dans un environnement acide, donc le régime alimentaire devrait prédominer dans les aliments qui favorisent l'alcalinisation de l'urine (miel, céréales, pain, fruits secs, pommes de terre). Et pour retirer de l'alimentation ou à la limite maximale devrait être du poisson et de la viande en conserve, des saucisses et diverses viandes fumées, des abats.

Phosphates.
Avec l'origine phosphate des calculs, l'urine doit être acidifiée. Il est utile d'utiliser des plats de viande et de poisson, des soupes de légumes et de lait, des jus de baies et de fruits (compotes), le lait et les produits à base de lait aigre doivent être exclus.

Les calculs rénaux peuvent avoir une composition différente, ce qui est beaucoup moins courant. Dans tous les cas, le médecin élabore un régime individuellement, en collaboration avec un nutritionniste. Dans le cas où, la lithiase urinaire s'accompagne d'une douleur intense dans les reins, un tel régime est une excellente prévention de la formation de nouvelles pierres (calculs) et aide à dissoudre l'élimination des cellules existantes..

En cas de maladie rénale, des régimes stricts d'une durée supérieure à un mois sont contre-indiqués, car cela est lourd de formation de calculs rénaux de composition opposée. Ces régimes sont strictement contrôlés par le médecin traitant..

De nombreuses maladies rénales, y compris la pyélonéphrite, nécessitent un régime doux avec une stricte adhérence au régime spécifié. Même avec une amélioration, il est nécessaire de suivre le cours prévu. Par conséquent, essayez de cuisiner des plats à l'avance, emmenez-les au travail et ne grignotez pas dans les établissements douteux, en violant le régime alimentaire.

Option de menu de régime hebdomadaire pour les maladies rénales:
Un jour.
Petit déjeuner - bouillie de riz avec du lait non gras, fromage cottage faible en gras avec des raisins secs, une tasse de thé avec une cuillère de miel;
Deuxième petit-déjeuner - pouding au fromage cottage, bouillon d'églantier;
Déjeuner - soupe de légumes, 200 g de viande maigre bouillie, 200 ml de compote;
Dîner - côtelettes vapeur de poisson haché, casserole de fromage cottage avec des pâtes, 200 ml de lait faible en gras;
Le deuxième dîner - 200 ml de kéfir sans gras.

2 jours.
Petit déjeuner - bouillie de sarrasin avec du lait, des escalopes de carottes, du thé avec une cuillère de miel;
Deuxième petit déjeuner - poisson bouilli et purée de pommes de terre;
Déjeuner - bortsch maigre, viande bouillie de variétés faibles en gras, compote de pommes;
Dîner - casserole de viande, une portion de fromage cottage doux, une tasse de thé avec du lait;
Deuxième dîner - 200 ml de yaourt fait maison.

3 jours.
Petit déjeuner - vinaigrette, poisson bouilli, fromage cottage à la crème sure, 200 ml de jus de légumes ou de fruits;
Deuxième petit déjeuner - casserole de fromage cottage;
Déjeuner - soupe de vermicelles au lait, riz au veau bouilli, cerises mijotées;
Dîner - casserole de pommes de terre, flocons d'avoine avec l'ajout de fruits ou de baies;
Le deuxième dîner - 200 ml de yaourt fait maison;

4 jours.
Petit déjeuner - bouillie de riz au lait, fromage aux raisins secs, une tasse de thé;
Deuxième petit déjeuner - casserole de fromage cottage;
Déjeuner - soupe végétarienne aux légumes, viande bouillie (200 g) avec de la bouillie de sarrasin, compote de pommes;
Dîner - gâteaux de poisson cuits à la vapeur, cocotte de pâtes, 200 ml de lait;
Le deuxième dîner - 200 ml de kéfir;

5 jours.
Petit déjeuner - riz bouilli avec légumes, fromage cottage à la crème sure, compote de fruits ou jus;
Deuxième petit déjeuner - fromage cottage, kéfir avec du sucre;
Déjeuner - soupe de légumes avec l'ajout et un morceau de poulet bouilli, ou de viande de veau, compote de pommes;
Dîner - casserole de riz et de fromage cottage, un bouillon d'églantier;
Le deuxième dîner - 100 g de fruits secs (pruneaux, abricots secs, raisins secs);

6 jours.
Petit déjeuner - bouillie de lait de sarrasin, betteraves bouillies, bouillon de cynorrhodon;
Deuxième petit déjeuner - purée de pommes de terre avec du poisson bouilli;
Déjeuner - bortsch végétarien, viande bouillie, jus de fruits;
Dîner - cocotte de viande, thé au miel;
Le deuxième dîner est un verre de kéfir;

7 jours.
Petit déjeuner - une portion de semoule, une tasse de thé;
Deuxième petit déjeuner - vinaigrette, flocons d'avoine au lait avec des fruits, une tasse de lait;
Déjeuner - soupe de pommes de terre, un morceau de veau bouilli, gelée de fruits;
Dîner - casserole de fromage cottage, crêpes aux pommes, compote;
Le deuxième dîner - 200 ml de kéfir ou de yaourt.

Cette option de régime est de nature consultative, elle peut être sujette à des changements et à des ajouts par les diététistes. Tout dépend de la maladie et de l'état spécifiques du patient..

Ce qui est nocif pour les reins humains - 10 aliments interdits, selon les scientifiques

Les reins remplissent de nombreuses fonctions dans le corps humain: ils éliminent les substances toxiques, maintiennent le volume sanguin et l'équilibre acide-base, synthétisent les hormones et d'autres composants précieux et régulent la pression artérielle.

Toute anomalie du fonctionnement des reins (de nature fonctionnelle ou anatomique) peut affecter l'ensemble du corps et peut entraîner une détérioration de la qualité de vie, une mauvaise adaptation sociale, un handicap et même la mort.

Les personnes souffrant ou ayant une maladie rénale, il est recommandé d'ajuster leur alimentation et d'exclure un certain nombre de composants nocifs.

La relation entre l'alimentation et la santé rénale

Un régime avec un excès de potassium, de phosphore, de sodium et d'autres substances formant des pierres provoque des dysfonctionnements dans les reins, contribue à l'apparition de calculs dans la lumière des voies urinaires et à une diminution des facteurs d'immunité locaux. En conséquence, les cellules rénales ne sont pas en mesure de résister à d'autres facteurs nocifs..

Les restrictions alimentaires dépendent de l'état actuel des reins. Si les organes sont sains ou que leur fonction est légèrement réduite, il n'y a pas de restrictions spéciales dans l'alimentation. Cependant, en cas de violations graves, un excès de sodium, de potassium ou de phosphore aggrave non seulement l'état des reins, mais affecte également l'ensemble du corps, provoquant de graves troubles (de l'ostéoporose à l'arrêt cardiaque).

Vous trouverez ci-dessous une liste de 10 produits nocifs pour les personnes atteintes de pathologies rénales ou prédisposées à ces dernières..

1. Graisses et abats

Il est prouvé qu'une consommation excessive d'aliments avec un poids spécifique élevé en graisses (saindoux, porc bouilli, viande de canard) conduit à une excrétion urinaire accrue d'oxalates et contribue également au développement de la néphrocalcinose, ce qui réduit la fonction rénale et conduit à des changements dégénératifs irréversibles.

Il est connu qu'un excès de graisses animales provoque une perturbation du tractus gastro-intestinal (l'absorption en souffre), en raison de laquelle une carence en vitamines vitales (B6, D, A), ainsi qu'en magnésium, se développe. Ce sont ces éléments qui contribuent à la libération d'un certain nombre de colloïdes qui protègent la membrane muqueuse du système pyelocaliceal et au-dessous des parties couchées du système urinaire de tout dommage. En conséquence, le risque de développer des pathologies infectieuses est considérablement augmenté..

Dans les maladies rénales, il ne faut pas non plus manger des abats riches en graisses provenant de matières premières animales. Ceux-ci comprennent: foie, rein, hépatique.

2. Viande de jeunes animaux

Le principal mécanisme de formation d'uraturie avec formation ultérieure de calculs d'acide urique est une violation du métabolisme des purines dans le corps.

Il est prouvé que le niveau d'urate excrété dans l'urine est directement proportionnel au nombre de bases de purine qui pénètrent dans le corps humain avec de la nourriture.

C'est pourquoi la viande de jeunes animaux doit être limitée autant que possible ou complètement exclue de l'alimentation (la teneur en purines y est supérieure à 100-150 mg pour 100 g de produit).

Chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique, le niveau d'urine quotidien diminue, ce qui aggrave encore la situation.

3. Fruits de mer

Des scientifiques russes sont arrivés à la conclusion qu'un excès de vitamine D3 (calcitriol) dans le corps entraîne une absorption excessive des ions calcium dans l'intestin avec leur excrétion ultérieure dans l'urine.

Chez tous les patients atteints de lithiase urinaire, le taux de calcium se situe aux limites supérieures de la norme ou le dépasse.

Par exemple, 100 g d'huile de poisson (obtenue à partir de foie de morue) contient 25 calcium par jour, hareng 3 par jour, kéta et maquereau 1,6.

4. Boissons gazeuses sucrées

L'une des boissons les plus populaires - Coca Cola contient une énorme quantité de sucre (plus de 10 g pour 100 ml), ainsi que du phosphore.

Un fond glycémique élevé contribue au développement du diabète sucré de type II en réduisant la sensibilité des récepteurs de l'insuline dans les cellules du tissu adipeux et musculaire. Comme vous le savez, avec le diabète, les reins sont parmi les premiers à souffrir - une néphropathie diabétique se développe.

Le phosphore, qui est ajouté pour améliorer le goût de la boisson, prolonger la durée de conservation et empêcher la décoloration, est particulièrement important..

Il est prouvé que le phosphore sous forme d'acide phosphorique (on le trouve dans les boissons) est beaucoup mieux absorbé (la biodisponibilité est plus de 3 fois supérieure par rapport au phosphore animal ou végétal). De plus, ce phosphore, vraisemblablement, ne se lie pas aux protéines, mais continue à se présenter sous forme de sel, ce qui augmente considérablement le taux d'absorption.

Un excès de phosphore dans le corps entraîne la formation de calculs rénaux, l'apparition de changements dystrophiques dans l'épithélium des tubules. Dans un contexte d'hyperphosphate, l'ostéoporose se développe, le foie fonctionne (des signes de syndrome thrombohémorragique apparaissent).

5. Avocat

Les avocats sont largement appréciés pour leur teneur élevée en nutriments, qui sont bénéfiques pour le système cardiovasculaire des graisses, des fibres indigestes et des antioxydants. Cependant, les personnes atteintes d'une maladie rénale avec diminution de l'excrétion urinaire doivent éviter ce produit..

Il est prouvé que 100 g d'avocat contiennent environ 500 mg de potassium (un quart de la norme quotidienne). Les reins "malades" ne sont pas en mesure d'éliminer le potassium de l'organisme, ce qui provoque une augmentation du taux de potassium dans le sang. En conséquence, de nombreux troubles se forment: arythmies (généralement des formes tachysystoliques), arrêt cardiaque soudain.

6. Produits laitiers

Le lait est une source de phosphore, de potassium et de protéines..

Il est prouvé que la consommation de trop de produits laitiers provoque une augmentation du taux de phosphore et de potassium dans le sang, ce qui entraîne une altération de la fonction rénale, une diminution de la résistance osseuse.

Selon les scientifiques nationaux, les produits laitiers sont également riches en mélanine (en particulier les préparations pour nourrissons). Cette substance améliore la croissance des calculs d'acide urique, ce qui conduit au développement d'une insuffisance rénale..

Alternativement, vous pouvez utiliser du riz ou du lait d'amande. La teneur en phosphore et potassium en eux est beaucoup plus faible.

7. Viande transformée

Les produits à base de viande sont considérés comme transformés, qui comprennent des suppléments nutritionnels spéciaux, des épices et des épices, du sel pour améliorer la palatabilité et augmenter la durée de conservation. Ils sont également généralement fumés, salés ou séchés..

Cette catégorie comprend les saucisses, le bacon, les aliments en conserve, le jambon, les saucisses.

Ces produits sont étroitement associés au développement de maladies rénales chroniques en raison de la présence de conservateurs aux propriétés néphrotoxiques..

Une étude a montré une incidence élevée d'hypertension chez les personnes mangeant des produits de viande transformés. En conséquence, l'épithélium vasculaire rénal est remplacé par du tissu fibreux, ce qui affecte négativement leur activité fonctionnelle..

De plus, la viande, après avoir été salée ou fumée, contient une quantité record de sel, qui est un facteur de risque indépendant pour le développement de l'hypertension et du syndrome de l'œdème. Des scientifiques des États-Unis ont révélé une relation directe entre le régime alimentaire avec des produits à base de viande transformés chimiquement et l'incidence des maladies coronariennes et du diabète, dans lesquels des signes de néphropathie diabétique apparaissent à l'avenir.

8. Abricots, abricots secs

Les abricots sont riches en vitamines C et A, ainsi qu'en fibres, ce qui améliore la microflore et les intestins. Le seul point négatif est la teneur élevée en potassium (l'effet négatif de l'oligo-élément sur les reins est décrit ci-dessus).

100 g d'abricots frais contiennent 280 mg de potassium, 100 g d'abricots secs - près de 800 mg. Cela signifie que plusieurs fruits secs donnent à l'organisme près de la moitié de la norme quotidienne d'un micro-élément. La concentration de potassium dans les abricots est significativement plus élevée que celle de tous les autres fruits et fruits secs.

9. Restauration rapide

Les nouilles ou les pommes de terre, qui doivent être versées avec de l'eau bouillante et attendre 3-5 minutes, sont une catégorie d'aliments extrêmement dangereux pour le corps.

Ils contiennent une quantité record de sel, ce qui provoque une augmentation de la pression artérielle et le développement de changements dystrophiques dans les tubules rénaux.

Selon les données scientifiques accumulées, un rôle particulier est attribué au glutamate monosodique - un amplificateur de goût. Il aide à augmenter l'appétit. En conséquence, les gens prennent du poids, dont souffrent tous les systèmes d'organes, le risque de dégénérescence graisseuse des reins augmente.

De plus, il n'y a pratiquement aucune substance utile pour le corps dans les aliments instantanés. Une personne ne reçoit que des calories et un "tas" de maladies, et pas de précieuses vitamines, macro et microéléments.

10. Pomme de terre

100 g de pommes de terre (soit environ 75% de la pomme de terre moyenne) peuvent contenir de 280 à 500 mg de potassium, ce qui est dangereux pour le corps avec une insuffisance rénale.

Il est prouvé que le trempage des pommes de terre dans l'eau (au moins 4 heures) entraîne une diminution de la concentration en potassium de 1,5 à 2 fois après la cuisson.

De plus, une méthode de traitement similaire réduit le niveau d'amidon, ce qui affecte favorablement la teneur en calories du produit et entraîne une diminution du poids corporel..

7 règles générales de régime

Les nutritionnistes et les médecins du monde entier recommandent d'observer un certain nombre de règles pour maintenir l'utilité fonctionnelle et anatomique des reins:

  1. Boire suffisamment d'eau propre Il est prouvé qu'une carence en liquide conduit à l'accumulation dans le corps de ses propres métabolites, substances toxiques et composants formant des pierres provenant des aliments. Le taux de consommation de liquide par jour pour un adulte est d'au moins 1,5-2 litres.
  2. Diversifier le régime alimentaire. Ne mangez pas les mêmes aliments pendant longtemps. Il est également important d'observer la composition qualitative et quantitative de l'alimentation. Le non-respect de ces recommandations viole le travail des facteurs locaux de l'immunité du système urinaire, provoque le développement de la lithiase urinaire.
  3. Limiter les graisses animales. Il a été prouvé qu'une consommation accrue de viande à haute teneur en matières grasses provoque l'apparition de maladies dégénératives des reins (par exemple, néphrocalcinose).
  4. Pour refuser de mauvaises habitudes. L'alcool contribue à la destruction des cellules épithéliales des tubules rénaux. Le tabagisme est étroitement lié aux maladies auto-immunes et au taux de progression de la maladie rénale chronique..
  5. Vivez une vie saine. Une activité physique systématique associée à des promenades en plein air (les parcs et les forêts de conifères sont parfaits) améliorent le métabolisme, augmentent l'immunité et la résistance aux agents infectieux.
  6. Observez la nutrition fractionnée. Il doit être pris 5 à 6 fois par jour en portions égales, ce qui contribue à une charge adéquate sur les reins..
  7. Contactez rapidement un spécialiste si des signes de dommages aux reins et à d'autres parties du système urinaire apparaissent (douleurs lombaires; diminution ou augmentation du volume urinaire; décoloration de l'urine; douleur et douleur lors d'actes sexuels et urétraux).

Conclusion

Ainsi, le respect de simples recommandations alimentaires et l'exclusion des aliments à haute teneur en substances formatrices de pierres (potassium, phosphore et sodium) peuvent améliorer l'état des reins, ralentir l'évolution des maladies actuelles et empêcher l'émergence de nouvelles.

Principes de la diète rénale

L'inflammation des reins affecte tous les segments de la population. Le groupe à risque comprend les enfants jusqu'à l'âge de sept ans, les femmes en âge de procréer et les hommes des années avancées. L'hypothermie et les conséquences du rhume sont la cause la plus fréquente de pathologie. Pour se débarrasser de la douleur, il ne suffit pas de suivre un traitement médical. Le régime alimentaire des reins malades est conçu pour contribuer au processus de guérison..

L'inflammation des reins provoque un dysfonctionnement dans le corps humain de l'équilibre eau-électrolyte et acide-base. En conséquence, des poches de tissus se forment, des signes d'hypertension se manifestent, un empoisonnement toxique est observé avec les restes de produits métaboliques, que le corps ne peut pas éliminer en temps opportun. Le plus souvent, le processus inflammatoire est diagnostiqué s'il est diagnostiqué avec une néphrite, une pyélonéphrite.

Les bases de la nutrition

La nutrition pour l'inflammation des reins est développée par l'urologue traitant chez le médecin, en tenant compte:

  • effet anti-inflammatoire, qui peut accélérer considérablement la récupération complète;
  • le nettoyage des voies urinaires améliore l'écoulement des fluides des tissus corporels;
  • les produits de nutrition médicale ne devraient pas imposer une lourde charge aux reins;
  • vous devez manger des aliments qui aident à normaliser la pression artérielle, à améliorer l'équilibre hydrique du corps;
  • le respect d'un régime thérapeutique peut empêcher le développement d'un processus chronique;
  • remplir le menu quotidien de vitamines améliore la défense immunitaire.

Avec des reins malades, il est nécessaire de minimiser l'apport de protéines et de graisses d'origine animale et d'augmenter la quantité de glucides. Limitez la quantité de sel consommée dans les aliments à pas plus de 5 grammes par jour..

N'abandonnez pas complètement le sel dans l'alimentation, car l'apparition d'une insuffisance rénale est possible. Il est conseillé d'aromatiser les aliments avec des épices et des herbes pour leur donner un aspect plus appétissant.

En cas de maladie rénale, le régime alimentaire vise à équilibrer l'apport en protéines, sels de sodium et phosphore. La quantité recommandée de protéines est de 25 g par jour, sinon une exacerbation est possible.

Pour les douleurs rénales, les aliments doivent être cuits sous forme bouillie ou cuite, mais le corps ne doit pas souffrir d'un manque de nutriments.
Il est recommandé de réduire les doses uniques de produits en augmentant la fréquence de l'apport alimentaire jusqu'à 5-6 fois par jour. Le dîner est nécessaire au plus tard deux heures avant une nuit de repos. Ce régime aide à vaincre la pyélonéphrite..

Pendant la journée, assurez-vous de boire au moins 1 litre d'eau plate pure, il est recommandé de manger des aliments qui ont un effet diurétique: concombres frais, citrouille, pastèque, melon, courgette. S'il n'y a pas de gonflement et de maladie du foie, la quantité d'eau doit être augmentée à 2,5 litres.

La teneur en calories de l'alimentation tout au long de la journée chez l'adulte ne doit pas être inférieure à 3500 kcal. En cas d'échec, l'organisme commencera à dépenser son apport en protéines, augmentant la charge sur les reins. 1-2 fois par semaine, il est recommandé d'organiser des jours de jeûne, en consommant n'importe quel produit à base de légumes ou de fruits. Si la pyélonéphrite s'accompagne d'un faible taux d'hémoglobine, il est recommandé d'enrichir le régime avec des pommes, des fraises, des grenades et d'autres produits contenant du fer.

Liste des produits interdits

Pendant le traitement, il est strictement interdit de manger des plats frits et marinés. Évitez les aliments épicés, huileux et salés. Il est interdit d'utiliser des bouillons riches et riches en viande, poisson, champignons pour se nourrir. La première portion est recommandée pour être égouttée. Remplissez le produit avec de l'eau fraîche, amenez le processus à l'état de préparation.

Si le patient a une pyélonéphrite aiguë, la base sera un régime sans protéines pour les maladies rénales, mais évitez:

  • viande et poisson en conserve, produits semi-finis, fruits de mer;
  • fromages à pâte dure affûtés;
  • assaisonnements (mayonnaise, moutarde, raifort, ketchup, etc.);
  • café, cacao, thé fort;
  • produits d'acide lactique gras;
  • pain noir;
  • oignons sous toutes leurs formes, ail, radis;
  • alcool de n'importe quel titre;
  • chocolat, confiserie grasse;
  • produits de haricots;
  • margarine, graisse, graisse.

Lorsque la pyélonéphrite entre dans une phase inactive, le régime peut être légèrement étendu, il est permis de pratiquer un régime protéiné.

Quels produits sont autorisés et utiles

Malgré les limites, la composition du régime alimentaire des personnes atteintes de reins malades doit varier en fonction des aliments dont la valeur nutritionnelle est suffisante pour un soutien normal à la vie humaine.

Les produits suivants sont autorisés pour le traitement:

  • variétés de viande bouillie à faible teneur en matière grasse jusqu'à 200 g par jour 3-4 semaines après le passage aux aliments diététiques;
  • Pâtes de blé dur en quantité limitée;
  • pain non salé, de préférence avec du son - pour perdre du poids;
  • céréales céréales cuites dans l'eau ou avec addition de lait faible en gras;
  • œufs de poule, limitant l'utilisation de 2 morceaux par jour;
  • soupes de légumes aux céréales ou pâtes, assaisonnées de beurre;

Avec exacerbation, vous ne pouvez pas manger:

  • légumes bouillis, cuits au four, frais, légumes (carottes, pommes de terre, chou, concombres, courgettes, potiron, salade, betteraves);
  • les légumes verts non acides peuvent être consommés;
  • fruits frais ou cuits au four. Compotes, gelée, jus fraîchement pressés.
  • les agrumes sont interdits, en tant que sources d'allergies;
  • thé ou café légèrement infusé;
  • le lait non gras et les produits à base d'acide lactique peuvent être consommés en quantités limitées.
  • une pastèque diurétique doit également être limitée en nutrition, y compris avec un rein, afin de ne pas provoquer de détérioration.

Menu pour la semaine

Avec un régime alimentaire, le corps humain a toujours besoin d'une bonne nutrition, même si une inflammation des reins ou de la vessie est diagnostiquée.

Le menu est généralement élaboré pendant une semaine, y compris dans la composition des plats tous les nutriments nécessaires à l'organisme, avec des problèmes rénaux, les aliments autorisés sont les suivants:

  1. Omelette au blanc d'oeuf, une tranche de pain de son et beurre.
  2. Bouillie de sarrasin bouilli, œuf dur dur.
  3. Soupe au lait de vermicelles durs, œuf à la coque.
  4. Bouillie de millet, pain avec confiture et beurre.
  5. Bouillie de lait de céréales de blé Artek, crêpes sucrées, cuites sans sel.
  6. Crêpes minces farcies de confiture, œuf frais.
  7. Bouillie de gruau de maïs à la citrouille, pain, tartiné d'une fine couche de beurre.

Boissons servies: thé non fort, lait, yaourt.

Le menu approximatif du deuxième petit-déjeuner avec un régime pour les reins doit être varié avec des plats (en plus du menu des tableaux 7, 7a et 7b):

  1. Pouding au fromage cottage faible en gras.
  2. Purée de pommes de terre au poisson bouilli.
  3. Fromage cottage frais sans gras, avec sucre.
  4. Vinaigrette ou autre salade de légumes bouillis à l'huile végétale.
  5. Bouillie de fruits frais ou séchés au lait et recettes similaires.
  6. Casserole de fromage cottage doux.
  7. Garnir le poisson cuit à la vapeur.

Les boissons du midi peuvent être variées avec du lait sucré au kéfir, des décoctions de plantes médicinales avec du sucre ou du miel.

Les plats du déjeuner doivent comprendre diverses soupes de légumes, 200 g de viande bouillie de variétés à faible teneur en matière grasse de boeuf, veau, poulet. Boissons: compote ou gelée de pommes, cerises, jus de fruits sucrés.

Pour réduire la consommation de sel, il est recommandé de cuisiner des plats sans ajouter de sel. Il est recommandé d'ajouter un assaisonnement au produit fini, en respectant la mesure - pas plus de 5 g par jour.

Le menu du régime à faible teneur en protéines est élargi avec du caillé, de la viande, des plats de pâtes aux pommes de terre, des gâteaux de poisson cuits à la vapeur, du fromage cottage avec du sucre, de la farine d'avoine avec des garnitures aux fruits. La liste des boissons varie avec une portion de lait faible en gras, du thé au lait, de la compote, du bouillon de rose sauvage. 2 heures avant le coucher, il est recommandé de prendre 200 ml de boisson lactée non grasse fermentée avec du sucre ou du miel.

Si la maladie s'est transformée en une forme chronique, adhérer à la nutrition alimentaire est nécessaire toute la vie. Seul le médecin traitant peut ajuster la composition de l'alimentation!

Régime pour l'inflammation rénale

Un régime pour l'inflammation des reins vise à réduire la charge et à maintenir l'organe dans le cadre du processus pathologique. Dans le régime alimentaire des patients, il convient d'inclure des produits qui contribuent à l'élimination des toxines et des toxines du corps.

Le régime alimentaire pour l'inflammation rénale doit être respecté tout au long de la vie. Pour prévenir d'éventuelles exacerbations de la maladie et le développement d'effets secondaires, il est nécessaire de suivre strictement les recommandations d'un nutritionniste.

Principes de nutrition santé

Si une inflammation rénale est diagnostiquée, un corps affaibli doit nécessairement recevoir toutes les vitamines et complexes minéraux nécessaires pour combattre la pathologie. La nutrition du patient doit être limitée et équilibrée. Le régime alimentaire pour l'inflammation des reins chez l'adulte est basé sur les règles suivantes:

  1. La nourriture doit être fractionnée, jusqu'à 5 repas par jour, ce qui vous permet de vous adapter rapidement aux restrictions alimentaires.
  2. Inclusion active dans le menu des boissons diurétiques qui stimulent les reins et nettoient le conduit urinaire.
  3. Rejet complet de l'alcool, exerçant une charge sur un organe affaibli.
  4. Respect strict et strict des restrictions établies afin de prévenir une attaque.

Il est nécessaire d'exclure les produits qui ont un effet grave sur un corps affaibli. Ça concerne:

  • champignons;
  • variétés grasses de poisson et de viande;
  • produits en conserve et fumés;
  • légumineuses;
  • produits de chocolat, tout autre bonbon qui provoque la multiplication de la flore pathogène qui pénètre par la vessie;
  • légumes qui ont un effet irritant sur les organes du tractus gastro-intestinal - radis, ail, oignons, oseille.

L'inflammation des reins sous forme chronique permet l'utilisation d'aliments cuits au four, bouillis et même frits. Peu importe la température et la consistance des aliments - chauds ou froids, finement hachés ou sous forme de gros morceaux. Ces règles sont limitées en cas d'apparition de la phase aiguë de la maladie ou avec une évolution parallèle des troubles du système digestif.

Régime pendant la rémission

Le processus inflammatoire dans la vessie s'accompagne d'une fluctuation de la réaction de l'urine alcaline à acide. Pour équilibrer cet indicateur, il est nécessaire d'enrichir le régime avec des aliments alcalinisants. L'utilisation de radis, de céleri, de chou, de brocoli, déprime la flore pathogène qui est tombée dans la cavité rénale de la vessie et provoque le cours de la rémission au stade aigu.

Afin de ne pas surcharger les reins déjà affaiblis, il est nécessaire d'inclure de la viande maigre et des bouillons basés sur eux dans l'alimentation quotidienne. Les ingrédients doivent être finement hachés et bouillis 2 fois, en changeant l'eau. Cette mesure vise à réduire l'apport de substances extractives qui irritent le corps..

L'inflammation des reins vous permet de manger des aliments riches en potassium, ce qui a un effet prophylactique sur la formation de calculs dans les reins. Tomates, citrouille, fruits secs, melon, pommes, bananes sont des ingrédients indispensables qui stimulent le système urinaire.

Si le patient est diagnostiqué avec une inflammation rénale, il doit boire de l'eau non bouillie pour éviter l'intoxication du corps et nettoyer les canaux urinaires. La quantité de liquide bu dépend du poids de la personne (généralement calculé comme suit: 1 ml de poids nécessite 30 ml d'eau par jour). Cette liste, en plus de l'eau propre, comprend du thé aux reins à base de cynorrhodons, ainsi que des fruits et légumes - pastèques, concombres, betteraves. En moyenne, en l'absence de poches, la quantité de liquide bu par jour doit être de 1,5 à 2 l.

Exemple de menu pour l'inflammation rénale chronique

Les règles d'une nutrition spéciale pour l'inflammation des reins comprennent un certain nombre de restrictions à respecter pour le reste de votre vie. Pour éliminer le risque de pannes et le développement d'exacerbations, il est nécessaire de créer le régime alimentaire le plus équilibré, composé de plats appétissants et sains.

Un menu exemplaire pour un patient souffrant d'inflammation rénale comprend la consommation des aliments suivants:

Petit déjeunerCasseroles de caillé, omelettes à la vapeur de protéines, fromage faible en gras non salé, pain, craquelins, céréales, cuit au lait.
Premier repasBouillons de légumes, betteraves, carottes, soupes de purée de citrouille
Deuxième coursBoulettes de légumes, poisson faible en gras et non salé, boeuf, poulet, légumes mijotés, purée de pommes de terre, céréales
Le grignotageFruits au four, produits laitiers, jus, boissons, fruits confits
BreuvagesCompote de fruits, thé, diverses décoctions à base de plantes - d'églantier, de sauge, de groseille

Nutrition lors d'une exacerbation de la maladie

L'inflammation aiguë des reins nécessite un régime strictement limité, visant à stopper la douleur et à éteindre rapidement l'attaque. L'utilisation d'aliments spéciaux a un effet auxiliaire sur le traitement médicamenteux et vise à réguler le pH de l'urine en incluant activement des produits alcalinisants dans le menu: abricots, oranges, pamplemousses, céleri, betteraves, chou, etc..

Pour soulager l'état du patient pendant la période d'exacerbation, le menu diététique doit être composé uniquement de plats simples et faciles à digérer, cuits à la vapeur. Il est nécessaire de limiter considérablement la consommation de graisses animales. Il est permis d'inclure dans l'alimentation quotidienne pas plus de 15 g de beurre. Au début, après le début d'une attaque, ils utilisent des plats exclusivement à base de légumes, puis, à mesure que les fonctions rénales sont rétablies, le poulet et le bœuf sont progressivement introduits dans le menu.

Lors d'une exacerbation des processus inflammatoires dans les reins, les protéines d'origine animale doivent être exclues du régime alimentaire, ne faisant exception que pour les blancs d'œufs pour la préparation d'omelettes. L'évolution aiguë de la maladie nécessite le respect d'un régime laitier-végétal, qui assure l'apport des vitamines et minéraux nécessaires.

Un régime thérapeutique pour les maladies rénales inflammatoires vise à maintenir à long terme la rémission et à prévenir les attaques. Pendant le traitement, l'utilisation de légumes et de fruits alcalinisants enrichis en potassium est indiquée. Pour éliminer rapidement les toxines et les toxines, vous devez prendre au moins 1,5 litre de boissons diurétiques et d'eau propre par jour.

Les règles de nutrition et de préparation des menus pour la pyélonéphrite

La pyélonéphrite est une maladie urologique, une inflammation des structures pyélocalicéales des reins. Le traitement vise à éliminer l'infection, en réduisant la charge sur les organes urinaires. Le régime alimentaire pour la pyélonéphrite chez l'adulte est basé sur les recommandations du tableau 7 selon Pevzner. Il stimule l'élimination rapide des substances toxiques, l'élimination de l'œdème, normalise la pression artérielle. En observant une nutrition épargnée, il est possible de prévenir les complications de la pyélonéphrite - urolithiase, abcès et insuffisance rénale.

Nutrition générale

Le tableau numéro 7 est un régime thérapeutique avec une légère restriction protéique, suivi de pyélonéphrite. La teneur en graisses et en glucides de l'alimentation répond aux normes pour les personnes en bonne santé. Par conséquent, un régime à long terme ne conduit pas à l'épuisement des réserves énergétiques ou à l'hypovitaminose.

La pyélonéphrite chronique est lourde de changements irréversibles - insuffisance rénale, qui entraîne la mort d'une personne. Pour éviter les conséquences négatives, assurez-vous de suivre un régime. Il résout plusieurs problèmes à la fois:

  • crée des conditions favorables au bon fonctionnement des reins;
  • restaure le métabolisme;
  • élimine les toxines, les sels et les substances inutiles du sang;
  • abaisse la pression artérielle.

Le régime alimentaire de la pyélonéphrite doit inclure la gamme complète des vitamines essentielles. L'apport calorique quotidien varie de 2500 à 2700 kcal. Les principales règles de nutrition clinique pour la pyélonéphrite comprennent:

  • Traitement thermique. Tous les types de transformation culinaire de la viande et des légumes sont autorisés. Mais la friture doit être abandonnée avec des rechutes de pyélonéphrite.
  • En mangeant Mangez en petites portions, mais souvent - 4 à 5 fois par jour.
  • Apport en sel. Il n'est pas souhaitable d'ajouter du sel aux aliments. À la discrétion du néphrologue est autorisé à consommer 2-5 g de sel par jour.
Dans un environnement légèrement acide et acide, les bactéries se multiplient plus rapidement. Par conséquent, dans le cadre de l'alimentation, ils mangent plus de fruits qui déplacent le pH vers les alcalis.

Ce qui peut et ne peut pas être mangé avec la pyélonéphrite: tableaux des produits

Une nutrition épargnée par la pyélonéphrite réduit le fardeau des reins. Le régime alimentaire aide à soulager l'inflammation, stimule le système immunitaire pour détruire l'infection par la pyélonéphrite. Une thérapie diététique raccourcit la période de récupération.

Aliments alcalins - c'est ce que vous pouvez manger avec une pyélonéphrite sans restrictions. Il s'agit notamment des fruits non acides, des légumes, des produits laitiers. Pendant le régime, vous ne pouvez pas abuser de produits contenant des protéines animales - volaille, viande. Verts, légumes et fruits aux huiles essentielles, l'acide oxalique sont totalement exclus. Ils irritent la muqueuse des organes internes, stimulent la formation de calculs..

Liste des aliments autorisés et interdits pour la pyélonéphrite

Exemples de produitsPermisInterdit
verts et légumescitrouille, betteraves, courges, carottes, pommes de terreail, radis, raifort, épinards, asperges, céleri, légumineuses, oignons, tomate, navet, radis, oseille
fruits et baiespoire, canneberges, figues, airelles, melon, pomme, pastèquecitron, pamplemousse, abricot, raisin, banane, fraise, avocat, orange
céréales et céréalesriz blanc, maïs, blé, sarrasin, flocons d'avoine, orge
fruits secs et noixabricots secs, dattes, raisins secs, noix - en petites quantités
assaisonnements et saucessauce à la crème, sucre granulémoutarde, cannelle, mayonnaise, vinaigrettes épicées
produits laitiersfromage cottage faible en gras, lait, yaourt, lait cuit fermenté, kéfircrème grasse, fromage à pâte dure salée, crème sure riche en matières grasses
Viandelapin, dinde, boeuf, poulet (sans peau)porc, canard, dinde fumée, poulet
fruits de mer et poissonsgoberge, crevette, merlu, sandrepoisson fumé, saumon, caviar noir
confiseriemarmelade, geléecrème pâtissière, chocolat noir et lait
breuvagesjus de bouleau et de carotte, eau de table, thé faible, décoction de camomille et de sureaualcool, jus de tomate, thé noir fort, cacao, limonade, jus d'agrumes, soda
autres produitsvinaigre (limité), huile d'olive et de tournesol, œufs de poule, pain (sans sel),champignons, saindoux, bouillons riches, produits à base de farine avec du sel
Dans le cadre du régime, exclure les produits ayant des effets irritants et ceux qui retiennent le fluide dans les tissus.

On demande souvent aux patients atteints de pyélonéphrite s'il est possible de boire du café avec une inflammation des reins. Les grains naturels contiennent beaucoup de caféine, ce qui a un effet diurétique et augmente la pression artérielle. Le calcium et d'autres substances bénéfiques sont excrétés avec le liquide. Cela conduit à une violation de l'équilibre électrolytique, le métabolisme. Par conséquent, il n'est pas souhaitable de boire du café pendant la pyélonéphrite, ainsi que du thé noir fort.

Mode de consommation

Selon les résultats de l'examen, le médecin détermine la quantité à boire avec pyélonéphrite. S'il n'y a pas de maladies urologiques concomitantes (obstruction des voies urinaires, urétrite, cystite), utilisez jusqu'à 2,5 litres de liquide gratuit par jour. Le régime thérapeutique vise à rétablir l'équilibre acido-basique. Par conséquent, en tant que boisson, il est recommandé:

  • thé aux reins;
  • bouillon de busserole;
  • boisson aux fruits avec canneberges;
  • infusion de bouleau;
  • thé vert.

Boire beaucoup de liquides peut accélérer l'élimination des substances azotées. Par conséquent, le régime prévoit l'utilisation d'au moins 2 litres de liquide par jour. Cela empêche le corps d'être empoisonné par les produits de dégradation des protéines, les toxines bactériennes..

Caractéristiques du régime

Les règles de l'alimentation pour la pyélonéphrite dépendent de:

  • âge
  • santé générale
  • intensité de l'inflammation des reins;
  • la présence de pathologies concomitantes.

Un régime vitaminé stimule non seulement le système immunitaire, mais prévient également les effets allergiques. Pour cette raison, la probabilité d'effets indésirables dans le traitement de la pyélonéphrite est réduite.

Le régime alimentaire est un moyen efficace de prévenir les complications et les rechutes de pyélonéphrite. Une bonne nutrition évite les reins et les voies urinaires douloureux.

Enceinte

Au cours des 2 premiers trimestres de la grossesse, la liste des médicaments pour traiter la pyélonéphrite est très limitée. Pour augmenter la résistance de l'organisme à l'infection, les femmes doivent suivre un régime. Il vise à restaurer la fonction rénale et à stimuler la motilité intestinale..

Caractéristiques du régime alimentaire pendant la grossesse:

  • Régime. Pour augmenter le tonus des muscles lisses des voies urinaires et des intestins, des aliments à base de fibres sont utilisés - fruits secs, betteraves, courges. Les produits laitiers sont introduits dans l'alimentation - fromage non salé, kéfir, fromage cottage. Ils stimulent la formation des structures osseuses du fœtus..
  • Mode potable. Avec la toxicose, la consommation d'eau est augmentée à 2,5 l / jour. Les liquides riches en sel sont exclus de l'alimentation..
  • Transformation culinaire des produits. Pour éviter la constipation, les légumes et la viande sont cuits à la vapeur ou bouillis.

Le régime alimentaire des femmes enceintes atteintes de pyélonéphrite implique le rejet des aliments gras, salés et frits. Ces aliments augmentent le risque de constipation et d'augmentation de la pression dans les organes pelviens..

Chez les enfants

Le régime alimentaire de la pyélonéphrite chez les enfants vise à réduire la charge sur le système urinaire:

  • la quantité de sel n'est limitée qu'en cas de dysfonctionnement rénal sévère;
  • aliments végétaux et protéinés alternés;
  • manger quotidiennement jusqu'à 100 g de fromage cottage faible en gras ou de fromage à pâte dure;
  • manger jusqu'à 5 fois par jour en petites portions;
  • exclure les aliments frits, les viandes fumées et les légumes verts.
Il est conseillé aux enfants atteints de pyélonéphrite de suivre un régime à base de lait et de légumes. Pour l'élimination rapide des substances azotées, utilisez plus de décoctions à base de plantes, de jus de canneberge.

Avec exacerbation de la pyélonéphrite

La pyélonéphrite aiguë est dangereuse car elle entraîne un choc toxique infectieux. Pour réduire le fardeau des reins enflammés, cela devrait être lors d'une exacerbation:

  • refuser les graisses animales;
  • boire jusqu'à 3 litres d'eau par jour;
  • exclure l'alcool et le sel;
  • limiter votre consommation de glucides facilement digestibles.

Le régime prévoit le rejet des bouillons de champignons et de viande riches, des légumineuses, des poissons gras. Dans les premiers jours après exacerbation de la pyélonéphrite, ils passent à un régime végétarien. Préparez une purée de fruits et légumes, des casseroles de fromage cottage, des ragoûts de légumes, des boulettes de viande.

À mesure que l'inflammation diminue, la viande faible en gras est introduite dans le menu diététique - poitrine de poulet, veau. L'apport quotidien en protéines doit être en ligne avec 80-100 g / jour..

Exemple de menu pour la semaine

Parmi les produits utiles pour la pyélonéphrite, vous pouvez faire un menu varié pour tous les jours. Dans le cadre de l'alimentation, les légumes, la viande, les pâtes sont autorisés, il n'y a donc aucun problème de cuisson. De sérieuses restrictions s'appliquent uniquement aux poissons gras, aux épices, au sel et à certains légumes.

Les nutritionnistes conseillent de préparer des plats à partir de différents produits. Plus le menu est varié, plus le risque de carence en vitamines et minéraux et de rechute de pyélonéphite est faible.

Un menu approximatif pour une semaine avec pyélonéphrite

Jours de la semaine1 petit déjeuner2 petits déjeunersLe déjeunerThé élevéDîner
Lundisemoule, pomme, tisane3-4 tranches de pastèquesoupe de betteraves, poitrine de poulet bouillie avec pommes de terre bouillies, jus de carotte100 g de fruits secs, eau minéralesoupe de nouilles aux boulettes de viande, salade de fruits, infusion de bouleau
Mardifromage cottage à la crème sure, biscuits biscuits, décoction à base de plantesjus d'abricot, dattessoupe de chou aux pruneaux, boeuf bouilli, ragoût de légumes, bouillon de sureaupomme au fourmil au beurre, goberge au four aux carottes, jus de fruits
Mercrediflocons d'avoine aux raisins secs, biscuits biscuits, jus de fruits rutabagapain grillé à la crème sure, thésoupe de potiron, purée de pommes de terre aux galettes de poisson, compotepain de seigle avec confiture de fruitssoupe à la crème de légumes, croquettes de poisson, salade de fruits, thé
Jeudifromage cottage avec confiture, compote de fruitsbiscuits maison, jus de carottesoupe de nouilles, poulet au four, purée de pommes de terre, boisson aux fruitsmousse de fruits, biscuits biscuitsbouillon de légumes, soufflé de viande, tranches de fruits, décoction d'herbes
Vendrediriz aux dattes, pain et beurre, théfruits frais, jus de cannebergesoupe de riz aux petits pois, poitrine de poulet en sauce à la crème sure, purée de pommes de terre, thépoire au four, jus de fruitssoupe de sarrasin, cocotte aux pommes et abricots secs, thé
samedibouillie de sarrasin, tranches de légumes, thé100 g d'abricots secs, compotesoupe à la crème au brocoli, pommes de terre bouillies aux escalopes de viande, compotecaillé souffle, compotepâtes à la viande, purée de fruits, lait au miel
dimanchebouillie de semoule aux abricots secs, pomme, jus de cannebergefromage cottage avec crème sure et raisins secs, thébortsch végétarien, ragoût de légumes, soufflé de viande, jus de fruitsbiscuits maison, kéfir

Pour le petit déjeuner, il est recommandé d'utiliser des céréales sur l'eau ou des aliments protéinés - œufs durs, omelettes cuites à la vapeur. Pour réduire la charge sur le tube digestif, il est recommandé de dîner 1,5 à 2 heures avant le coucher..

Le régime est suivi jusqu'à récupération ou jusqu'à disparition de l'inflammation aiguë..

Recettes de cuisine

Avec la pyélonéphrite, des plats sont préparés qui n'augmentent pas la charge sur les organes de détoxication - les reins et le foie. Dans le cadre de l'alimentation, il est recommandé d'utiliser de telles recettes:

  • Soufflé de viande. 1 cuillère à soupe. l riz blanc bouilli. 200 g de boeuf bouilli sont hachés et du riz est ajouté. Mélanger la viande hachée avec 1 œuf battu. Étalez la masse dans un moule et faites cuire pendant quelques 30 minutes.
  • Soupe à la crème de carotte. Les carottes de taille moyenne sont coupées en fines rondelles et cuites avec 1 c. sucre et beurre granulés, en ajoutant un peu d'eau. Après 10 minutes, ajoutez 2 cuillères à soupe. l riz blanc et 200 ml d'eau. Trempez à feu doux pendant un quart d'heure. La masse finie est broyée dans un mélangeur, en ajoutant un peu de lait.
  • Casserole à la citrouille. La bouillie épaisse est cuite à partir de 75 g de semoule. Ragoût de 500 g de citrouille pelée dans une petite quantité d'eau. 250 g de fromage cottage sont mélangés avec de la semoule, de la citrouille et 2 œufs de poule. La masse mélangée est disposée dans un moule et cuite à 180 ° C pendant 20 minutes.

Un régime enrichi en vitamines rétablit le métabolisme et aide les personnes obèses à normaliser leur poids. Pour cette raison, la gravité de l'hypertension et la probabilité d'une crise sont réduites..

Les conséquences du non-régime

Ignorer le régime alimentaire dans la plupart des cas provoque des dysfonctionnements dans les reins, le tube digestif. Les complications possibles de la pyélonéphrite comprennent:

  • maladie de la lithiase urinaire;
  • choc bactériotoxique;
  • urétrite bactérienne;
  • anthrax sur les reins;
  • paranéphrite;
  • cystite;
  • empoisonnement par des substances azotées;
  • insuffisance rénale.
En raison de la restriction en sel, il est difficile de suivre un régime. Mais sa non-conformité est lourde de complications potentiellement mortelles. Il est fondamentalement important de suivre un régime alimentaire au moins avec une exacerbation de la pyélonéphrite.

Ceux qui souffrent de pyélonéphrite devraient mener une vie saine et suivre un régime. Lors de la mise en œuvre des recommandations, l'inflammation ne prend pas une forme lente, ce qui augmente les chances de guérison complète.