Principal

Tumeur

Traitement de la cystite avec l'allaitement maternel avec des médicaments et des remèdes populaires

Après la naissance d'un enfant, le corps féminin est épuisé et il est difficile de résister à diverses maladies. Parmi eux, la cystite est l'une des affections les plus courantes des mères allaitantes après l'accouchement..

L'infection pénètre dans les voies urinaires et provoque une inflammation de la paroi muqueuse.

Causes d'occurrence

La grossesse et l'apparence du bébé sont des processus physiologiques complexes qui ne passent pas sans laisser de trace à une femme. Une faible immunité ne peut pas faire face à l'attaque d'agents pathogènes. Les micro-organismes fongiques et bactériens pénètrent dans le système urinaire et endommagent la vessie. Dans la plupart des cas, les coupables sont E. coli et staphylococcus.

Les principales causes de cystite après l'accouchement sont:

  • lésions des tissus mous pendant l'accouchement (larmes) et traitement inapproprié ou inadéquat subséquent des sutures;
  • position non naturelle de la vessie pendant la grossesse, en raison de la pression sur le fœtus;
  • travail complexe, accompagné d'une perte importante de sang ou de troubles circulatoires dans le bassin;
  • surpopulation constante de la vessie, en raison du manque d'envie d'aller aux toilettes, causé par un engourdissement temporaire des terminaisons nerveuses adjacentes;
  • cathétérisme immédiatement après la naissance;
  • déséquilibre hormonal;
  • la présence d'infections vaginales non traitées pendant la grossesse;
  • forte compression de la vessie pendant le travail;
  • pathologies gynécologiques;
  • hypothermie possible, après avoir mis un sac de glace sur l'estomac, nécessaire pour augmenter le tonus de l'utérus;
  • allergie aux produits de soins intimes;
  • mauvaise hygiène ou mauvais lavage, ce qui a provoqué la pénétration de bactéries dans l'urètre par l'anus.

Manifestations

Cette maladie a ses propres symptômes évidents, par lesquels il est facile de déterminer la maladie.

Le début de la cystite en lactation est la forme aiguë, qui se caractérise par les manifestations suivantes:

  • envie constante d'aller aux toilettes avec une faible productivité;
  • état général de faiblesse et de léthargie;
  • couper la douleur, l'inconfort pendant la miction;
  • l'incontinence à la suite de l'activité du processus inflammatoire qui affecte la sensibilité de cet organe;
  • écoulement de sang dans l'urine;
  • une forte augmentation de la température corporelle à 38 degrés, ce qui indique le début d'une complication et de possibles lésions rénales.

Méthodes de diagnostic

Si les premiers symptômes de cystite sont détectés, une mère qui allaite devrait consulter un urologue et un gynécologue traitant. Il est généralement facile d'identifier la maladie.

Afin de poser un diagnostic correct, d'identifier l'agent pathogène et de déterminer à quel stade est la maladie, un certain nombre de tests sont prescrits:

  1. Analyse générale d'urine. Montre le degré de développement du processus inflammatoire, ainsi que la présence de protéines.
  2. Analyse sanguine générale. Indique une augmentation du nombre de globules blancs.
  3. Cystoscopie. La paroi interne de la vessie à travers l'urètre est examinée à l'aide d'un cystoscope.
  4. Diagnostic de la chaîne de la polymérase. Détecte les maladies infectieuses.
  5. Ensemencement bactériologique. Le pathogène spécifique et sa réponse aux médicaments sont déterminés.
  6. Ultrason Il permet de visualiser les parois de la bulle, d'étudier leur épaisseur et leur structure, de détecter les écarts.
  7. Frottis. Nécessaire pour étudier la microflore pour la présence de maladies sexuellement transmissibles.
  8. radiographie Il est prescrit s'il existe une probabilité de violation de l'intégrité de la bulle.

Une fois le diagnostic établi, le spécialiste détermine le schéma thérapeutique de la cystite de la mère qui allaite. Le plus souvent, vous ne pouvez pas vous passer de médicaments antibactériens, dont l'effet est complété par des remèdes à base de plantes et un régime alimentaire spécial. Peut-être l'utilisation de remèdes populaires s'ils sont sans danger pour la santé des mères et des bébés et approuvés par le médecin traitant.

Quels antibiotiques sont autorisés?

Tous les médicaments utilisés pour la cystite ne sont pas autorisés à traiter l'inflammation pendant la lactation. Les antibiotiques sont un bon outil qui supprime les bactéries, ils sont donc activement utilisés dans la lutte contre la cystite..

À l'heure actuelle, il existe un certain nombre de médicaments dans ce groupe qui sont entièrement compatibles avec l'allaitement maternel. Les plus efficaces et souvent prescrits sont:

  1. Monural. Il pénètre dans le lait maternel en petites quantités, où il est complètement bloqué par le calcium. Il n'a aucun effet sur le bébé, neutre pour le corps de l'enfant.
  2. Érythromycine. Dans de rares cas, il y a une violation de la microflore intestinale de l'enfant. Si le bébé est sensible ou a des problèmes digestifs, il est préférable de remplacer ce médicament par un analogue plus sûr..
  3. Augmentin. Il convient bien à l'allaitement maternel, n'a aucun effet sur le bien-être du bébé. Il est activement utilisé non seulement pour le traitement de la cystite maternelle, mais est également prescrit pour les maladies bactériennes du nouveau-né.
  4. Zinnat. Peut être présent dans le lait en petites quantités, sans nuire au bébé.
  5. Amoxiclav. Autorisé par l'alimentation. En cas d'allergie, arrêtez de prendre le médicament.

Dans les infections aiguës et chroniques, le médecin peut prescrire Palin ou Nolitsin. Dans ce cas, vous devrez refuser temporairement d'allaiter le bébé.

Phytothérapie

Les plantes médicinales complètent bien l'antibiothérapie. Puisqu'ils sont basés uniquement sur des composants naturels, ils n'ont aucun effet négatif sur l'enfant.

Malgré cela, l'accueil ne se fait qu'avec l'accord du médecin et dure au moins trois semaines.

Les remèdes à base de plantes les plus populaires et efficaces sont Kanefron et Fitolizin. Ils soulagent l'inflammation, éliminent les bactéries et les toxines, soulagent la douleur, normalisent le système urinaire.

Méthodes populaires de lutte contre l'inflammation

Les recettes folkloriques sont bien adaptées pour lutter contre la maladie si le corps d'une mère ou d'un enfant est très sensible. Dans ce cas, de nombreux produits chimiques provoquent une réaction allergique ou une violation du système digestif du bébé.

Par conséquent, le traitement de la cystite avec des remèdes populaires pour l'allaitement maternel, préparés sur la base de composants sûrs, est la seule issue. Imaginez plusieurs façons efficaces de lutter contre la maladie à la maison:

  1. Une décoction de baies. Les canneberges et les airelles rouges sont considérées comme des réserves de vitamines et de minéraux. Ils sont utilisés dans la lutte contre de nombreuses maladies, dont la cystite. Pour préparer le bouillon, les baies fraîches conviennent, ainsi que séchées ou congelées. Prenez une cuillère à soupe de chaque type, écrasez et versez un demi-litre d'eau chaude. Mettre le feu, porter progressivement à ébullition. Filtrer ensuite à travers une étamine et laisser refroidir. Prenez le bouillon trois fois par jour.
  2. Tisanes. L'arrêt du processus inflammatoire aidera à boire régulièrement du thé à base de camomille ou de rose de chien. Quelques cuillères à soupe d'herbes hachées sont versées avec de l'eau bouillante et laissées infuser. Une fois la boisson refroidie, buvez un demi-verre plusieurs fois par jour.
  3. Réchauffement local. Convient au stade initial de la maladie, soulage bien la douleur. Si une cystite est déclenchée, ce type de traitement est strictement contre-indiqué, car il peut aggraver l'état du patient.

Un verre de sel de table est calciné dans une casserole, versé dans un sac en tissu et enveloppé dans une serviette. Avant d'aller au lit, étaler sur le ventre et garder jusqu'à refroidissement complet.

Mode de consommation

Des voyages réguliers aux toilettes aident à éliminer les bactéries et les toxines. C'est pourquoi la consommation d'alcool est très importante pour le traitement de la cystite..

Il faut boire environ trois litres de liquide par jour. Les compotes et les boissons aux fruits à base de baies aigres, ainsi que les jus naturels et les tisanes sont bien adaptés.

Il est nécessaire de suivre un régime spécial, dont la base sont des produits aux propriétés diurétiques. Il s'agit notamment de concombres, melon, pastèque, raisins et autres. Salé, fumé, épicé et frit sont totalement exclus. Manger et boire régulièrement est essentiel pour une récupération rapide..

Ce que dit le Dr Komarovsky?

Chez un adulte, les symptômes de la cystite sont très brillants, il n'est donc pas difficile de poser un diagnostic. Cependant, vous ne pouvez pas vous passer de tests standard pour cette maladie, car il est nécessaire d'identifier un pathogène spécifique.

Komarovsky note que le corps féminin est le plus sensible à la cystite en raison de sa physiologie. Un canal urinaire court et une localisation anus étroite augmentent les chances de pénétration des bactéries dans les intestins.

En plus des causes post-partum de la cystite, une mauvaise posture pendant la miction peut provoquer cette maladie. Se penchant en avant, une femme n'est pas en mesure de vider complètement la bulle, ce qui affecte négativement sa santé.

Pendant l’allaitement, tout ce qui arrive au corps de la mère se reflète directement dans le bébé. Par conséquent, l'automédication est extrêmement dangereuse. Le médecin traitant choisira la bonne thérapie et prescrira des médicaments sûrs aux mères allaitantes.

Quelles sont les complications possibles??

Lorsque la maladie devient chronique, certaines complications peuvent survenir. Ils affectent négativement le travail de tous les organes du système génito-urinaire. Si vous commencez la maladie, il existe un risque de développer les pathologies suivantes:

  1. Forme interstitielle de cystite. En plus des muqueuses, les muscles subissent également une inflammation. Au fil du temps, leur tissu est complètement remplacé par un tissu conjonctif, la bulle se contracte à une taille plus petite et perd sa capacité à remplir ses fonctions. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est utilisée, où le tissu changé de la vessie est remplacé par du muscle, prélevé sur d'autres organes.
  2. Paracystite Il consiste en la propagation de l'inflammation dans toute la fibre pelvienne, qui est étroitement liée aux organes adjacents. Cela menace l'infection dans le système reproducteur féminin..
  3. Salpingite. La pénétration de l'inflammation dans la trompe de Fallope provoque un épaississement de ses parois, ainsi que la suppuration et l'agglutination. Le processus adhésif est activé. À l'avenir, les ovaires (salpingoophorite) sont affectés, ce qui peut conduire à l'infertilité.
  4. Pyélonéphrite. Les dommages à la vessie contribuent à la propagation de l'infection aux reins. Le stade initial de cette maladie disparaît sans symptômes. La douleur et l'inconfort n'apparaissent que dans un cas négligé, lorsque du pus est déjà présent dans les reins. La femme monte en température, a des nausées et des douleurs lombaires.
  5. Péritonite. Il se produit dans le contexte de l'insuffisance rénale. Le pus éclate dans la cavité abdominale. Chirurgie urgente requise.

Prévention des maladies post-partum

Étant donné que la probabilité de contracter une cystite après l'accouchement augmente, sa prévention doit faire l'objet d'une attention particulière. Pour éviter ce problème, il suffit d'observer les mesures suivantes:

  • surveiller l'hygiène personnelle, laver et essuyer correctement afin que les bactéries de l'anus ne pénètrent pas dans l'urètre;
  • visiter les toilettes toutes les trois heures, même s'il n'y a aucun désir dans la première période après l'accouchement;
  • traiter en temps opportun les maladies du système reproducteur;
  • utiliser des produits d'hygiène spéciaux pour le lavage qui ne provoquent pas de réaction allergique;
  • ne pas refroidir;
  • éviter la constipation, car une grande accumulation de matières fécales perturbe la circulation pelvienne;
  • manger correctement et équilibré, prendre des vitamines pour les infirmières pour augmenter l'immunité affaiblie par le travail.

Si vous faites attention aux symptômes à temps, il n'est pas difficile de guérir la cystite au stade initial. Pendant la période d'alimentation, il convient de porter une attention particulière à votre santé. Il faut surveiller le bien-être, suivre toutes les recommandations du médecin traitant, suivre les mesures préventives.

Comment traiter la cystite pendant l'allaitement?

La cystite est une maladie qui inquiète de nombreuses jeunes mères en raison d'un affaiblissement des défenses de l'organisme pendant la période post-partum. Les signes de pathologie causent un inconfort considérable à la femme et la cystite doit être traitée avec allaitement avec prudence, car de nombreux médicaments sont interdits pendant la lactation - ils peuvent nuire à la santé de la mère et du bébé. La cystite, qui s'est développée pour la première fois et n'est pas compliquée, peut être guérie sans l'utilisation d'antibiotiques, et une forme récurrente de la maladie peut difficilement être éliminée sans eux. Par conséquent, aujourd'hui, nous parlerons des signes de la maladie, des causes du développement et des moyens de lutter contre la maladie, adaptés aux femmes qui allaitent.

Qu'est-ce que la cystite?

De nombreuses femmes pendant la période d'alimentation rencontrent des symptômes de cystite, mais considèrent que la maladie n'est pas dangereuse - mais en vain, car ignorer les signes de la maladie et initier une thérapie prématurément provoquent le développement de complications. La cystite est un processus inflammatoire aigu qui affecte les parois de la vessie; en l'absence de traitement, la pathologie est chroniquée avec des rechutes régulières.

Il existe deux formes de la maladie:

  1. Peu compliqué - le processus inflammatoire ne va pas au-delà de la vessie et se manifeste par des symptômes locaux, parfois la pathologie se propage à l'urètre.
  2. Compliquée - dans cette forme de la maladie, l'infection remonte les reins de manière ascendante, ce qui provoque le développement de la pyélonéphrite. Cette pathologie est dangereuse et représente une menace pour la vie.Par conséquent, elle doit être traitée de toute urgence, en particulier pendant l'allaitement.

Remarque! Au cours des premiers jours, la maladie se manifeste faiblement, la femme a le bas-ventre, la température reste dans les limites normales. En cas d'hyperthermie sévère, vous devez immédiatement consulter un médecin et subir un examen.

Comment se développe la maladie??

La cystite pendant l'allaitement se développe dans le contexte d'une forte baisse de l'immunité (après l'accouchement, le corps féminin est faible et vulnérable, réagit violemment à tout facteur négatif). Les facteurs prédisposants sont les blessures à la naissance et les complications, une diminution des défenses de l'organisme. La flore bactérienne pénètre dans la vessie par le canal urétral et provoque une inflammation de ses parois. Les agents responsables de la maladie:

  • staphylocoque;
  • streptocoque;
  • E. coli;
  • enterobacter;
  • Champignon Candida;
  • chlamydia
  • Trichomonas.

La liste des agents pathogènes n'est pas complète, ils vivent tous dans un corps humain dans un état de sommeil, mais sont activés par une combinaison de facteurs internes et externes négatifs. La thérapie dépend du type d'agent pathogène et des symptômes caractéristiques..

Causes de la cystite chez les mères qui allaitent

La cystite survient pendant la lactation, en plus des blessures à la naissance et des facteurs négatifs externes, pour un certain nombre de raisons:

  • Hygiène personnelle inadéquate - pour prévenir le développement d'une cystite, une femme devrait changer ses vêtements à l'heure, prendre une douche et utiliser des protège-slips quotidiens;
  • Infection à levures Candida - se développe souvent dans un contexte d'immunité réduite, pendant la grossesse et avec une dysbiose intestinale;
  • affaiblissement des défenses - le corps ne peut pas combattre indépendamment les agents pathogènes envahisseurs, donc tout processus inflammatoire acquiert une évolution aiguë;
  • hypothermie et stress fréquents;
  • déséquilibre hormonal et processus métaboliques.

De plus, la grossesse est considérée comme un facteur provoquant le développement de la cystite - une restructuration hormonale du corps se produit, l'immunité diminue, les maladies chroniques s'aggravent.

Symptômes

La cystite pendant l'allaitement présente des signes spécifiques auxquels une femme doit faire attention à temps:

  • crampes, douleur et brûlure pendant la miction;
  • l'impression que la vessie est pleine, même après être allé aux toilettes;
  • augmentation de la température;
  • faiblesse et fatigue;
  • douleurs de tiraillement dans le bas-ventre;
  • opacification de l'urine, parfois avec un mélange de sang.

Lors de fréquents déplacements aux toilettes, une mère qui allaite note une petite quantité d'urine excrétée, elle ressent de la lourdeur et de l'inconfort au niveau de l'os sus-pubien, parfois l'urine est libérée spontanément (il y a des signes d'incontinence). La cystite simple se produit sans fièvre.

Comment déterminer la cystite?

Le développement d'une cystite pendant la lactation est indiqué par les symptômes décrits ci-dessus. Une femme qui nourrit son bébé doit être plus attentive à sa santé et ne pas ignorer les signes de la maladie - un examen clinique opportun est nécessaire. Le médecin prescrit des tests sanguins et urinaires - avec une forme aiguë d'inflammation dans l'urine, des bactéries sont détectées, le nombre de leucocytes et de globules rouges est surestimé. La leucocytose est également exprimée dans le sang, ainsi que dans les formes immatures de neutrophiles..

En plus des tests de laboratoire, un examen externe du patient aide à déterminer la cystite - lorsqu'elle palpe le bas-ventre, elle ressent de la douleur. Une échographie de la vessie et du rein est effectuée pour confirmer le diagnostic..

Traitement

Le traitement de la cystite aiguë avec lactation nécessite des mesures thérapeutiques urgentes, qui ne peuvent être prescrites que par un médecin. L'automédication est particulièrement dangereuse pendant la période d'allaitement, car les substances actives des médicaments pénètrent dans le lait maternel et entraînent des conséquences négatives pour la santé du bébé:

  • réactions allergiques;
  • troubles des fonctions de l'estomac et des intestins;
  • diarrhée et vomissements;
  • retard de développement.

Important! De nombreuses femmes pensent que la cause de la cystite est l'hypothermie et réchauffent la vessie, provoquant une exacerbation de la maladie et la propagation de l'infection aux organes voisins. L'hypothermie est considérée comme un facteur provoquant le développement de la maladie, mais uniquement avec une infection existante, et la chaleur créera des conditions favorables supplémentaires pour la croissance des bactéries.

Lors de l'examen, le type d'agent pathogène est détecté et seul le médecin décide quels médicaments pour traiter la cystite et si les antibiotiques sont nécessaires dans un cas particulier. L'automédication et le réchauffement entraîneront des conséquences dangereuses.

Traitement local de la cystite dans l'hépatite B

Lors du choix d'une méthode de traitement de la cystite pendant l'allaitement, la préférence est donnée aux méthodes sûres qui ne nuisent pas au bébé. Il s'agit notamment de l'installation de médicaments directement dans la cavité de la vessie. Un cathéter stérile est inséré dans l'urètre, à travers lequel une solution antiseptique pénètre dans la vessie, agit sur les parois infectées et soulage l'inflammation.

Les installations sont prescrites après biopsie et cystoscopie, afin de ne pas provoquer de complications. Vous ne pouvez pas utiliser la méthode pour la cystite chronique. Le cours de thérapie avec installations est de 5-8 semaines en 1 seule procédure tous les 7 jours.

Traitement symptomatique de la cystite avec lactation

Le traitement de la cystite après l'accouchement pendant l'allaitement implique tout d'abord de se débarrasser des principaux symptômes de la pathologie - miction douloureuse et fréquente, démangeaisons et brûlures dans le canal urétral. À cette fin, des antibiotiques et des diurétiques sont utilisés. Les canneberges et les airelles rouges sont considérées comme des remèdes naturels - les baies aident à éliminer l'urine, à soulager l'inflammation, à désinfecter et à désinfecter la vessie.

Parmi les médicaments pour la thérapie symptomatique, il existe:

Ils sont constitués d'extraits de plantes, sont sans danger pour l'allaitement et ne nuisent pas au corps du bébé. Vous devez prendre des fonds avec la permission d'un médecin.

Médicament pour la cystite

Comment traiter la cystite par l'allaitement maternel - le médecin déterminera en fonction des symptômes et de la forme de la maladie. Pour soulager les processus inflammatoires dans la vessie, des antibiotiques, des remèdes à base de plantes et des suppositoires sont utilisés. Les médecins prescrivent des médicaments antibactériens des groupes suivants:

  • pénicillines - recommandées pour la cystite causée par Escherichia coli ou un type inconnu d'agent pathogène, entrer dans le lait en quantités minimales, ne pas nuire à la santé du bébé;
  • céphalosporines - pénètrent dans le lait, bien qu'en petites concentrations, vous devez donc surveiller le fonctionnement des intestins du bébé et l'absence d'allergies;
  • macrolides - sont prescrits pour la pathologie provoquée par la chlamydia ou la mycoplasmose, pendant la période de lactation, il est nécessaire d'exprimer le lait et de faire une pause dans l'alimentation.

Pour éliminer la douleur et la sensation de brûlure pendant la miction, plusieurs phytopréparations sont utilisées. Kanefron - pris dès les premiers jours de la maladie sous forme de comprimés (la forme en gouttelettes contient de l'alcool), puis il est recommandé de boire le médicament à des fins prophylactiques. Phytolysinum - un remède à base de plantes pour les spasmes des muscles lisses et la douleur. Il ne nécessite pas de pause dans l'alimentation. La prise de médicaments doit être effectuée sous la stricte surveillance d'un médecin..

Conseil! Les suppositoires anti-inflammatoires sont également utilisés pour traiter la cystite pendant l'allaitement - les suppositoires à base de propolis sont considérés comme sûrs et efficaces. Ils réduisent l'inflammation, éliminent la douleur et l'enflure..

Antibiotiques pour le traitement de la cystite

Les antibiotiques pour la cystite pendant l'allaitement sont sélectionnés ceux qui pénètrent dans le lait maternel en quantités minimales, afin de ne pas provoquer d'effet négatif sur la santé du bébé:

  1. Monural - un médicament efficace qui ne pénètre pas dans le lait, mais élimine les signes aigus de cystite chez les femmes.
  2. Zinnat est un antibiotique du groupe des céphalosporines compatible avec l'allaitement. Soulage les signes d'inflammation des voies urinaires, soulage la douleur et l'enflure.
  3. Amoxiclav - un médicament lié aux pénicillines protégées. Lutte efficacement contre la flore pathogène de la sphère génito-urinaire, éliminant les signes de cystite aiguë.

Les antibiotiques sont souvent prescrits avec des remèdes à base de plantes et des agents antifongiques (si la cystite est causée par un champignon de levure) afin d'affecter le corps dans un complexe.

En plus des médicaments

Sinon, comment guérir la cystite pendant l'allaitement, en plus de prendre des préparations à base de plantes antibactériennes et symptomatiques? Un point important dans une thérapie complexe est une boisson abondante. N'utilisez pas de boissons sucrées et gazeuses, elles créent un environnement favorable à la croissance des bactéries et à l'aggravation des signes de la maladie..

Pour éliminer la soif, ils boivent de l'eau minérale de table sans gaz, du thé vert, des boissons aux fruits, des décoctions d'herbes anti-inflammatoires thérapeutiques (camomille, sauge, plantain, menthe poivrée, fleur de tilleul). La quantité minimale de liquide bu par jour ne doit pas être inférieure à 2,5-3 litres.

Phytothérapie pour les mères allaitantes

À propos des remèdes à base de plantes qui sont utilisés pour traiter la cystite pendant l'allaitement à la maison, il a déjà été dit - c'est Kanefron, Cyston et Phytolysin. Maintenant, il vaut la peine d’apprendre les méthodes de la médecine traditionnelle basées sur l’utilisation de plantes médicinales. Ils s'ajoutent au traitement prescrit par votre médecin. Les meilleures recettes contiennent des herbes diurétiques qui nettoient la vessie et éliminent le processus inflammatoire:

  • banane plantain;
  • sauge;
  • queue de cheval;
  • camomille;
  • marais de calamus;
  • mère et belle-mère.

Sur une note! Vous pouvez préparer une collection d'herbes conformément aux instructions sur l'emballage (il est préférable d'acheter une composition écologique dans une pharmacie). En outre, pour soulager l'inflammation, des remèdes populaires sont utilisés - des thés avec des fleurs de camomille, de la busserole et de la pulpe. Les graines de céleri en poudre et la guimauve médicinale ont un effet adoucissant..

Comment traiter la cystite après l'accouchement avec un régime

Si une inflammation de la vessie est détectée, une femme doit faire attention au régime pendant l'allaitement - cela améliorera son état de santé et la qualité du lait pour le bébé. Retirez le soda, le café et le thé du menu - remplacez-les par des décoctions d'herbes, de jus de fruits frais et de boissons aux fruits. Il vaut la peine de renoncer aux plats frits, fumés, salés et épicés. Ils soutiendront le processus inflammatoire et réduiront l'efficacité des médicaments. Il est utile de consommer plus de fruits et légumes acides - l'acide neutralise la flore pathogène du système génito-urinaire.

L'importance du régime d'alcool dans le traitement de la cystite

L'importance de la consommation excessive d'alcool pendant le traitement de la cystite a déjà été discutée. L'augmentation de la quantité de liquide utilisée aide à éliminer les agents infectieux de la cavité vésicale, à soulager l'inflammation et à faire en sorte qu'une femme se sente mieux. Le jus de canneberge fait à la maison est considéré comme idéal pour boire (le magasin contient des conservateurs et des colorants).

Pour préparer un verre, prenez 100 g. sucre granulé et canneberges, ainsi que 500 ml d'eau. Avant utilisation, les baies doivent être lavées, puis enveloppées dans une couche de gaze et presser le jus. Le gâteau de baies est placé dans une casserole et bouilli dans l'eau, après avoir filtré, y ajouter le sucre, verser le jus et bien mélanger.

Une telle boisson convient au traitement et à la prévention de la cystite, vous pouvez la boire pendant 1 à 1,5 mois supplémentaires après le soulagement des symptômes aigus de la maladie. Il doit être conservé dans un endroit froid et chauffé avant d'être pris.

Conseils supplémentaires

Afin de guérir la cystite et de la prévenir à l'avenir, une femme doit faire attention aux règles d'hygiène pendant l'alimentation. E. coli provoque une inflammation de la vessie dans 90% des cas, et elle pénètre dans les voies urinaires avec un essuyage incorrect du périnée après défécation et lavage. Le mouvement de lavage et d'essuyage avec du papier toilette doit être effectué de l'avant vers l'arrière.

Une mère qui allaite doit refuser de porter des vêtements à la manière d'un string - ces culottes provoquent également la pénétration de la flore pathogène du rectum dans le vagin et les voies urinaires.

Danger de maladie

Au cours de l'automédication et en cas de non-respect des recommandations du médecin concernant la cystite, des changements structurels se produisent dans les parois de la vessie. En outre, la maladie est lourde de problèmes rénaux - des bactéries qui se multiplient dans la cavité de la vessie se propagent vers les organes voisins et provoquent l'apparition d'une pyélonéphrite..

Le danger de pyélonéphrite pour une femme qui allaite est que la maladie est grave et ne peut être traitée sans l'utilisation d'antibiotiques puissants (qui sont incompatibles avec l'allaitement). Pour vous débarrasser des problèmes rénaux, vous devrez priver le bébé du lait maternel - une source de vitamines et de nutriments. Par conséquent, il vaut mieux ne pas déclencher de cystite et ne pas entraîner de conséquences.

Prévention de la cystite

Si une cystite chez une mère qui allaite se produit une fois, le risque de rechute de la maladie augmente. Par conséquent, une attention particulière est accordée aux mesures préventives afin de ne pas provoquer de complications et de rechutes d'inflammation:

  • observer le régime de consommation;
  • ne supportez pas si vous voulez utiliser les toilettes, mais videz régulièrement la vessie (de cette façon, les bactéries ne s'accumulent pas à l'intérieur et ne se multiplient pas);
  • surveiller régulièrement l'hygiène personnelle;
  • éviter les situations stressantes, les surcharges physiques, l'hypothermie;
  • refuser les aliments sucrés et glucidiques et les boissons gazeuses.

N'oubliez pas! La meilleure prévention de l'inflammation est considérée comme des examens médicaux réguliers, donc une mère qui allaite devrait écouter attentivement les signaux du corps et prendre des mesures en temps opportun pour éliminer les signes de maladies du système génito-urinaire.

Pendant l'allaitement, toutes les maladies sont dangereuses car le traitement médicamenteux provoque des effets négatifs pour le bébé, en raison de leur pénétration dans le lait maternel. Par conséquent, une mère qui allaite doit être attentive à la santé, sans compter la cystite comme une maladie simple et non dangereuse. Vous devez être traité en totalité pour éliminer complètement l'inflammation et l'empêcher de se manifester au fil du temps sous la forme d'une rechute.

Cystite chez une mère qui allaite: comment traiter

Pour une raison quelconque, les filles modernes ne jugent pas nécessaire de prendre au sérieux une maladie aussi désagréable que la cystite, il est habituel de considérer cette maladie comme «grand-mère», qui a sombré dans l'été. Mais la dure réalité est que de nos jours, la cystite pendant la lactation affecte de plus en plus de jeunes mères. Une attitude indifférente face à un tel problème peut conduire au développement d'une pathologie, car l'immunité de la femme après l'accouchement n'est pas assez forte, le corps est affaibli et le risque d'attraper une infection est élevé, surtout si l'accouchement a été compliqué et les tissus mous ont été touchés..

Les causes de la cystite

En règle générale, la cystite est une maladie infectieuse, qui se manifeste souvent par une candidose, une gonorrhée, une chlamydia et d'autres maladies antérieures. Une exacerbation peut survenir dans le contexte de:

  • le développement d'une infection virale;
  • hypothermie du corps;
  • changement de partenaire sexuel permanent;
  • le début de l'activité sexuelle ou l'apparition de jours critiques;
  • linge trop serré;
  • boire beaucoup d'aliments épicés et d'alcool.

Elle provoque l'apparition de cystites chez la femme, principalement des Escherichia coli ou des infections staphylococciques, le développement de la pyélonéphrite, l'inflammation de la vessie, du sable et des calculs rénaux peuvent également servir de sol favorable à la propagation de la maladie. Dans l'enfance, la cystite peut être détectée avec une hygiène médiocre ou inadéquate et pendant la grossesse - en raison de changements endocriniens dans le corps d'une future mère.

Symptômes et diagnostic de la maladie

Les premiers symptômes de cystite (douleur aux toilettes, écoulement parfois sanglant, course un peu fréquente) sont eux-mêmes un diagnostic de la maladie, car une femme doit écouter attentivement son état de santé, observer la dynamique du développement, évaluer ses sentiments lors de la miction et seulement alors s'intéresser aux médecins - comment traiter la cystite? Masquer délicatement les détails ne fonctionnera pas, tout d'abord, le spécialiste procédera à une enquête approfondie:

  • combien de temps la symptomatologie se manifeste?
  • ce qui dérange exactement?
  • quelles maladies chroniques y a-t-il?
  • quelles maladies ont déjà souffert?

Ces questions et bien d'autres vous aideront à évaluer plus facilement la situation, mais vous ne pouvez toujours pas vous passer d'une enquête. Il est nécessaire de faire un test sanguin, qui montrera la présence d'une infection par le niveau de leucocytes et d'ESR. Une analyse d'urine dans de tels cas révèle une protéine émergente, des bactéries et une augmentation des globules rouges. Un nombre élevé de globules blancs vous obligera à prélever des échantillons d'urine supplémentaires. Seules les études de laboratoire ne montreront pas l'image complète, par conséquent, elles examinent également le patient. Et si la cystite vers l'extérieur ne se manifeste en aucune façon, la pulsation aidera à identifier les endroits douloureux. La dernière étape du diagnostic de la maladie est considérée comme une échographie, dans laquelle tous les organes du système urinaire sont visibles, des calculs et d'éventuels néoplasmes peuvent être détectés.

La cystite chronique ne peut également être détectée que pendant tout le complexe des examens, car dans la vie de tous les jours elle peut ne pas déranger le patient, mais à un moment donné, passer au stade aigu. Ensuite, les premiers signes seront:

  • douleur lors de la vidange;
  • mictions inhabituellement fréquentes;
  • sensation désagréable que la vessie n'est pas complètement vide;
  • douleur mineure dans le bas-ventre;
  • insuffisance menstruelle;
  • la couleur de l'urine changera nécessairement (elle deviendra trouble, parfois avec du sang).

Antibiotiques pour le traitement de la cystite

L'une des questions populaires est - comment guérir la cystite après l'accouchement? Après tout, de nombreuses mères refusent de prendre des médicaments puissants, craignant que des antibiotiques ne pénètrent dans le corps du bébé. Le traitement de la cystite aiguë par l'allaitement n'est possible qu'avec une approche intégrée et avec la prise obligatoire de médicaments, un régime est indispensable. Se débarrasser complètement d'une maladie infectieuse, et ne pas la noyer, n'est possible qu'avec le strict respect des recommandations du médecin. Pour lutter contre l'agent causal de la maladie, les antibiotiques sont prescrits par un spécialiste, la prise de médicaments pour la lactation dure au moins 4 jours. Les principaux fonds pour le traitement de la cystite, sans danger pour l'HB et non:

  • Céphalexine - un médicament dérivé de la pénicilline, sans danger pour l'allaitement maternel;
  • Monural - convient aux femmes enceintes et allaitantes, plus un antibiotique en ce qu'il n'est utilisé qu'une seule fois, en petites proportions, il pénètre dans le corps du bébé et se dissout immédiatement sous l'influence du calcium du lait maternel;
  • L'amoxiclav est l'un des médicaments optimaux pour le traitement de la cystite en lactation, tue un grand nombre de bactéries nocives et ne passe pratiquement pas dans le lait maternel;
  • le médicament fort Bactrim, qui pénètre facilement dans le lait maternel, par conséquent, il est utilisé uniquement à l'exclusion de l'allaitement maternel;
  • drogues interdites - Nevigramon et Nitroksolin.

Traitement avec des remèdes populaires

Pour aider à surmonter une infection des voies urinaires, une thérapie avec des remèdes populaires aidera également. Le traitement de la cystite à domicile est répandu chez les mères qui allaitent. Les décoctions de camomille sont considérées comme un excellent agent anti-inflammatoire, elles sont sans danger pour le bébé et ont un puissant effet diurétique. Le jus de canneberge ou d'airelle enlève également les toxines et les bactéries du corps, en plus de traiter la vessie, il convient également à la prévention des rhumes. Un autre traitement peut être de l'eau minérale, de meilleure qualité, en verre et à haute teneur en oligo-éléments utiles - potassium, fer, magnésium, à l'aide desquels l'acidité dans l'urine diminuera et la microflore se normalisera plus tôt. Quelle que soit la médecine traditionnelle utilisée par les mères pendant l'allaitement, il est nécessaire de surveiller le comportement du bébé, car les canneberges et les airelles peuvent provoquer des allergies chez les nourrissons.

Traitement de phytothérapie

Consulter un médecin ne concerne pas seulement le traitement avec des remèdes populaires, mais aussi en savoir plus sur les avantages d'un traitement avec des médicaments à base d'herbes naturelles. La phytothérapie, bien que bonne, mais elle ne guérit pas la cystite, les infusions à base de plantes ne peuvent être utilisées qu'en complément des antibiotiques. Les substances bénéfiques contenues dans les herbes remplaceront les antiseptiques et seules les propriétés diurétiques légèrement anti-inflammatoires de ces médicaments sont faibles, et le cours de l'administration dure au moins trois semaines. Il existe plusieurs médicaments à base de plantes:

  • Kanefron - utilise diverses formes de libération - teinture ou capsules, se compose entièrement de composants naturels. Il peut être utilisé pour l'allaitement maternel, dans le traitement de la cystite améliore l'effet de l'antibiotique, a des effets antimicrobiens et antispasmodiques;
  • Phytolysine - est produite sous forme de pâte à mélanger davantage avec de l'eau, souvent utilisée pour soulager la douleur dans les muscles et les crampes. Pour le traitement de la cystite, il est nécessaire d'utiliser le médicament pendant une longue période, jusqu'à 1,5 mois.

La prévention

Les mesures préventives de l'inflammation de la vessie sont courantes chez les femmes et les filles avant la grossesse et après l'accouchement. Tout d'abord, c'est une hygiène de haute qualité des organes génitaux féminins, ils prononcent même la bonne méthode d'essuyage avec du papier toilette pour les femmes de tout âge - uniquement d'avant en arrière et rien de plus. Cela empêchera les filles de transmettre des germes à travers le périnée. Des sous-vêtements trop serrés ou des culottes string affectent également la santé des femmes. En prophylaxie, il est recommandé de ne porter de tels sous-vêtements que dans de rares cas, afin que E. coli dans une moindre mesure tombe dans les organes génitaux. Les médicaments recommandés par la phytothérapie peuvent également servir de bonne prophylaxie contre la cystite, mais lors de l'allaitement d'un bébé, il est préférable d'utiliser uniquement les médicaments prescrits par votre médecin..

Ne prenez pas la cystite à la légère, cette maladie peut dépasser tout le monde. Pendant la lactation, des mesures doivent être prises pour diagnostiquer et traiter immédiatement, dès que les premiers signes apparaissent ou que quelque chose commence à déranger la mère qui allaite. Les attaques de cystite aiguë doivent être arrêtées à une vitesse fulgurante, pour empêcher le développement de la maladie et le passage au stade chronique. Pour le développement réussi du bébé dans la future mère, il est nécessaire d'agir et de prendre soin de sa santé dès les premiers stades de la grossesse et dans les premiers mois après l'accouchement, il ne faut donc pas recourir à l'automédication. Il est préférable de suivre les conseils de professionnels, de subir un examen et un traitement complet, et seulement après que les tests négatifs ont fini de prendre des médicaments.

Comment guérir la cystite pendant l'allaitement??

Bonjour chers lecteurs. Comment traiter la cystite pendant l'allaitement (HB)? La question est d'actualité, car avec le GV, l'immunité diminue (pour que le système immunitaire ne détruit pas le fœtus), les infections fongiques et bactériennes chroniques, y compris la cystite, sont exacerbées. Mais avant le traitement, consultez un médecin et découvrez la cause de l'inflammation de la vessie (cystite).

Les principales causes de cystite dans l'hépatite B

Cette maladie est de nature infectieuse (bactérienne ou fongique), allergique ou chimique. Les blessures, les brûlures, l'exposition aux produits chimiques peuvent entraîner un processus inflammatoire dans la membrane muqueuse des parois de la vessie.

Chez les femmes en période post-partum, la cystite survient le plus souvent:

  • après une atteinte des muqueuses lors du cathétérisme de la vessie pendant l'accouchement;
  • lors de l'application d'un coussin chauffant avec de la glace sur le bas-ventre après l'accouchement (si le coussin chauffant est "surexposé");
  • à la suite de la compression des organes urinaires par le fœtus;
  • pénétration de la microflore conditionnellement pathogène (Klebsiella, Escherichia coli ou Pseudomonas aeruginosa, Proteus, Staphylococcus) ou d'un champignon du genre Candida dans le tractus urogénital.

Des facteurs supplémentaires contribuent au développement de la maladie après l'accouchement: hypothermie, violation des règles d'hygiène personnelle, port de sous-vêtements synthétiques ou serrés, utilisation diligente de serviettes hygiéniques et de papier parfumé au lieu de se laver, utilisation de serviettes parfumées, abus de salinité et de bonbons.

Comme vous pouvez le voir, la violation du régime alimentaire par la mère pendant la lactation nuit non seulement à l'enfant, mais aussi à vous. La cause de la maladie doit être prise en compte lors du choix d'un traitement..

Traitement de la cystite à domicile

Si la vessie après l'accouchement a signalé une inflammation accompagnée de douleur, de mycations rapides et douloureuses (miction) et, pire, de température et de frissons, le traitement de la maladie, même à domicile, doit être complet et comprendre:

  1. Régime et boisson.
  2. Préparations à base de plantes et jus.
  3. Physiothérapie, principalement à domicile.
  4. Abandon temporaire de l'activité sexuelle.
  5. Porter des sous-vêtements naturels et des vêtements amples.
  6. Médicaments.

Avec les cinq premiers points, vous pouvez facilement le faire vous-même. Mais le choix des médicaments (MP) est mieux fourni au médecin. Commençons par le traitement médicamenteux.

Médicaments contre la cystite

Après s'être assuré que la cause de la maladie est des micro-organismes, les médecins prescrivent des médicaments du groupe pour lutter contre l'inflammation de la vessie:

  • uroseptiques;
  • les antibiotiques;
  • remèdes homéopathiques;
  • médicaments à base de plantes;
  • antispasmodiques;
  • AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens).

Flemoklav

Nitroxoline, 5-NOC (non recommandé)

Quinoxaline (dioxidine)

Ceftazidime

Nolicin et al. (Non recommandé)

Bactrim (contre-indiqué)

Espa-focin;

Urofosfabol (non recommandé)

Paracétamol (suppositoires, comprimés, sirop, suspension);

Efferalgan (pas plus de 3 jours)

(interdit)

Ketonal (non recommandé)

Kétorol (interdit)

Diclofénac (injections, comprimés, suppositoires, formes externes);

Voltaren (interdit)

Les préparatifs
Antibiotiques (capsules, comprimés)
Autorisé pour HSInterdit et déconseillé pendant la lactation
Groupe de médicamentsNom du médicamentGroupe de médicamentsNom du médicament
Pénicillines et pénicillines (le plus souvent de l'amoxicilline) en combinaison avec de l'acide clavulaniquePénicillines avec SulbactamSultasin (non recommandé)
Autres antibiotiques synthétiques
Acide nalidixiqueNevigramon (interdit)
MacrolidesAltrocin-S, érythromycine (non recommandé)
CéphalosporinesFluoroquinolones
Remèdes homéopathiques
10 ingrédients naturels dans une dose homéopathiqueSolidago compositum C (ampoules pour injection)Antibiotiques en combinaison avec des agents antiparasitairesTinidazole avec Ciprofloxacine
PhytopréparationsSulfanilamides et sulfonamides en combinaisons
Ingrédients naturels (verge d'or, romarin, livèche)Kanefron N (dragée, solution d'alcool)Fosfomycine
7 ingrédients naturels, dont la verge d'or, le fenugrec, la prêle.Phytolysine
Extraits de 7 plantes, chaux silicium et résine minérale raffinéeCystonAntispasmodiques
Antispasmodiques myotropesAntispasmodiques myotropes
AntispasmodiquesAntispasmodiques
Préparations enzymatiques
Azovimère de bovgyaluronidaseLongidase (lyophilisat, suppositoires rectaux)
AINS
Autorisé pour HSInterdit et déconseillé pendant la lactation
Groupe de médicamentsNom du médicamentGroupe de médicamentsNom du médicament
AnilidesNimésulide
Dérivés d'acide propionique
Dérivés d'acide propioniqueKetorolac
Dérivés d'acide acétique

Bien sûr, nous n'avons pas décrit tous les groupes et médicaments utilisés dans le traitement de la cystite, mais seulement les plus populaires. La durée du traitement est de 1 à 5 jours (selon le médicament). Les remèdes à base de plantes prennent plus de temps (de 2 à 4-6 semaines).

En cas d'hépatite B, si la cystite survient sans signes d'intoxication générale (température, maux de tête, nausées) et que l'urine ne s'est pas encore transformée en "sirop" purulent, les méthodes alternatives privilégiées (phytothérapie, compresses et pommades pour le bas-ventre), ainsi que la diététique. Remèdes efficaces et à base de plantes: Kanefron, Cyston ou Fitolizin. Ce sont des médicaments qui ont un effet complexe (antibactérien, anti-inflammatoire, antispasmodique et analgésique).

Il existe un complément alimentaire intéressant Monurel (un concentré de canneberges séchées enrichi en vitamine C). Dans certains articles, il est recommandé pour l'hépatite B. Mais l'instruction pour les compléments alimentaires interdit l'utilisation de fonds pour la lactation. Par conséquent, si vous aimez le médicament, ne négligez pas les conseils d'un médecin.

Dans la cystite aiguë, les antibiotiques synthétiques ne peuvent pas être supprimés. Le médicament le plus couramment prescrit est Amoxiclav (Augmentin).

Le médecin peut prescrire Monural et ses analogues structurels pendant la lactation, s'il estime que les effets et les avantages de son utilisation dépassent les dommages possibles pour le bébé. Dans ce cas, ils conseillent généralement à la mère d'arrêter de nourrir le bébé pendant deux jours. D'autres antibiotiques (s'ils sont inefficaces) peuvent être prescrits par un médecin, mais dans ce cas, l'enfant devra être sevré temporairement du sein pendant la période spécifiée par le médecin..

Les antispasmodiques sont utilisés pour traiter la cystite dans la douleur causée par un spasme des muscles de la vessie. Mais leur innocuité pendant la période de lactation n'a pas été établie. Par conséquent, ces médicaments ne sont pas recommandés pour une utilisation dans l'hépatite B. Néanmoins, il n'y a aucune contre-indication directe à l'utilisation de ces fonds et le médecin peut prescrire l'un des médicaments antispasmodiques.

Les AINS sont utilisés comme antipyrétiques (antipyrétiques) et analgésiques. Mais seulement avec la permission du médecin!

Pour le traitement de la cystite en dehors de la période d'alimentation, des diurétiques peuvent être prescrits. En cas d'hépatite B, ne prenez pas ce groupe de médicaments vous-même, ils éliminent le liquide du corps et réduisent ainsi la sécrétion de lait. Pour la même raison, ne buvez pas d'herbes diurétiques (sauf si le médecin en décide autrement!).

Régime alimentaire pour la cystite

Comment un régime peut-il aider la cystite? Tout d'abord, nous donnons de l'urine (urine). Avec l'acidification de l'urine, le régime n ° 6 selon Pevzner aidera. Lors de l'alcalinisation, recommander le tableau numéro 14. Pour les maladies rénales, vous devriez vous tourner vers le régime n ° 7. Les principes généraux de la diététique incluent l'échec:

  1. De l'alcool, du thé noir fort et du café.
  2. Des bonbons et du sucre.
  3. À partir de plats de légumes et de fruits acides (à l'exception des canneberges).
  4. De la salinité (restriction en sel requise!).
  5. À partir de produits contenant des colorants et des arômes.
  6. À partir de légumes riches en composés essentiels (ail et oignons, radis et basilic, persil et céleri);
  7. Des assaisonnements, sauces, ketchups, mayonnaise.
  8. De cornichons, légumes marinés et cornichons.
  9. À partir de concentrés à base de poisson, de viande ou de champignons.

Pour «rincer» les reins et la vessie, il vaut la peine de boire beaucoup de liquides. Les boissons (jus) aux airelles et aux canneberges, ainsi que le jus de bouleau, sont particulièrement bonnes..

Vous pouvez manger des légumes mijotés et bouillis, mais sans tomate, produits laitiers (pas de fromage cottage aigre, yaourts, yaourt, casseroles de fromage cottage). Il est permis d'utiliser des œufs durs (pas plus de 1 pc. Par jour). Compote de fruits, gelée et gelée à base de fruits sucrés, de fruits frais. Les plats de poisson et de viande cuits à faible teneur en matière grasse à base de viande, de céréales et de pâtes alimentaires sont autorisés.

Méthodes traditionnelles de lutte contre la cystite

Avec la cystite dans l'hépatite B, il est possible de se battre à l'aide de décoctions de rose sauvage et d'airelle rouge. Traditionnellement, avec la cystite, l'électro- et la magnétophorèse, la magnétothérapie, l'inductothérapie, les traitements par ultrasons et EHF, etc. sont recommandés..

Avec la lactation, vous pouvez vous limiter aux méthodes traditionnelles, mais n'oubliez pas que les procédures thermiques doivent être introduites au cours du traitement en consultation avec le médecin. Dans la cystite bactérienne aiguë, le chauffage est interdit.

Si le médecin le permet, vous pouvez utiliser de la chaleur sèche sur le bas de l'abdomen (sacs avec des os préchauffés de cerise, de semoule ou de sarrasin). Vous pouvez lubrifier le bas-ventre avec une crème contenant de la propolis, de la gomme et de la sous-peste des abeilles (s'il n'y a pas d'allergie aux produits apicoles), puis réchauffer le bas-ventre.

Traditionnellement, un remède contre le rhume aide beaucoup. Non, ce ne sont pas des immunomodulateurs, il suffit de faire monter les jambes et de mettre ses chaussettes. Parfois, il est recommandé de prendre la momie dans du lait à l'intérieur. Obligatoire:

Dans du lait chaud, trempez la momie, mélangez et buvez avant de manger. Le cours dure 12 jours. Après une pause de 4 jours, le traitement peut être répété.

Traitement recommandé de la cystite avec une brique chauffée. La brique est bien chauffée, placée dans un seau ou un bassin en métal, recouverte d'une serviette. Au-dessus du réservoir, vous devez vous asseoir (ne tombez pas sur la brique!). Vous devez d'abord envelopper le bas du dos avec une serviette chaude (écharpe, ceinture pour chien). La durée du traitement est de 4 jours, la durée de la procédure est d'un quart d'heure.

Les décoctions d'herbes (origan, millepertuis, prêle, etc.) ne peuvent être prises qu'avec l'accord d'un médecin. Sur ce, nous disons au revoir et invitons à nouveau à la nôtre. Nous serons également ravis de voir vos amis. Signalez-nous via les réseaux sociaux.