Principal

Traitement

Algorithme de soins d'urgence des coliques rénales

Les coliques rénales sont la manifestation d'un symptôme concomitant de nombreuses maladies des reins ou du système urogénital. Une caractéristique des coliques est leur apparition brutale et leur syndrome de douleur intense, qui se poursuit tout au long de l'attaque..

Cette condition est dangereuse pour ses conséquences graves, souvent irréversibles, il est donc important de connaître l'algorithme de soins d'urgence pour les coliques rénales.

Causes et symptômes

Avant de procéder au soulagement des coliques rénales, vous devez comprendre la cause de leur apparition et les caractéristiques de la manifestation.

Une attaque caractérisée par une manifestation de douleur soudaine se manifeste en raison des changements pathologiques suivants dans le corps:

  • La présence de processus tumoraux dans les tissus des reins;
  • Le mouvement des pierres dans les voies urinaires;
  • Dommages aux reins à la suite d'un stress mécanique;
  • Tuberculose rénale;
  • Effort physique excessif;
  • L'abus d'alcool;
  • Lumière étroite dans l'uretère;
  • Formations de nature bénigne ou maligne dans la région utérine, la glande thyroïde ou dans le tube digestif;
  • Omission du rein.

Avec ces maladies, les reins sont souvent douloureux et une forte attaque de douleur peut survenir à tout moment..

Cependant, au moment de l'aide aux coliques rénales, il est important de connaître non seulement la présence de changements pathologiques, mais également les causes qui les ont causés:

  • Calculs rénaux;
  • Des caillots sanguins se sont formés dans l'espace des reins;
  • Bouchons de pus dans les voies urinaires;
  • Plier ou gonfler dans l'uretère.

S'il n'y a pas d'informations sur le tableau clinique de la maladie, des soins d'urgence pour les coliques rénales sont fournis en fonction des symptômes de l'attaque..

  1. Douleur aiguë et intense pendant les crampes, ce qui peut provoquer des évanouissements ou un choc douloureux.
  2. Des caillots sanguins apparaissent dans l'urine.
  3. Sans premiers soins, le syndrome douloureux ressenti dans l'abdomen, l'aine et les côtés est aggravé.
  4. Lorsque la vessie est vide, l'urine s'écoule faiblement ou est complètement absente.
  5. Incapacité de déféquer.

En cas d'insuffisance rénale, les symptômes s'intensifient et se manifestent par de telles violations:

Manifestations de douleur pendant la miction;

  1. Vertiges;
  2. Une augmentation rapide de la température corporelle et de la pression artérielle;
  3. La nausée;
  4. Vomissement.

Les symptômes importants des coliques sont l'incapacité à éliminer la douleur avec un changement de position corporelle et sa nature paroxystique.

La durée de l'attaque dépend des caractéristiques individuelles du corps, ainsi que des causes des coliques rénales. Ainsi, des cas de coliques ont été enregistrés qui ont duré de 2 heures à 3 jours.

Ces symptômes nécessitent une attention médicale immédiate et les premiers soins sont utilisés pour soulager la douleur..

Premiers secours

Les conditions accompagnées de coliques rénales nécessitent un diagnostic minutieux et un traitement complexe avec des médicaments.

Les premiers soins pour les coliques rénales sont nécessaires afin de soulager la douleur en empêchant la perte de conscience et la manifestation d'un choc douloureux chez un patient. Pour atteindre ces objectifs, l'algorithme d'actions suivant a été développé:

  • Appeler d'urgence le personnel médical;
  • Fournir au patient une position verticale de sorte que le bas du dos soit légèrement surélevé;
  • Pour la douleur dans les reins, vous pouvez utiliser la chaleur sous la forme d'un coussin chauffant attaché au bas du dos;
  • Lors des premières manifestations de spasme, vous pouvez proposer au patient de prendre un bain rempli d'eau tiède;
  • Si, après l'attaque, les reins sont très douloureux, vous pouvez prendre des médicaments pour soulager les spasmes et détendre les muscles;
  • Toute envie d'uriner ne peut être ignorée.Par conséquent, si une assistance est fournie à domicile, il est nécessaire de veiller à ce que le patient soit en mesure de répondre aux besoins même en position couchée.

Au moment des soins d'urgence, il est interdit d'utiliser des analgésiques, car les symptômes seront déformés et il sera difficile pour les médecins de diagnostiquer.

Il faut se rappeler qu'il est impératif de demander l'aide de médecins, même si les soins d'urgence éliminent les spasmes, accompagnés de coliques. Après tout, pour que l'attaque ne se reproduise pas, vous devez éliminer la cause profonde qui l'a provoquée, et cela ne peut être fait qu'avec l'aide médicale.

Précautions

Lors des premiers soins pour les coliques rénales, vous devez vous rappeler des contre-indications des maladies concomitantes:

  • Un bain chaud ne peut pas être utilisé pour les personnes âgées, les personnes souffrant de changements pathologiques du système cardiovasculaire;
  • L'utilisation d'un chauffage localisé est interdite aux patients diagnostiqués avec une inflammation des organes internes;
  • Dans les maladies des reins, accompagnées de coliques, les diurétiques créent la nature opposée, augmentant la douleur.

Lorsque vous assistez à des spasmes dans les reins à la maison, vous devez vous rappeler qu'à ce stade, vous ne pouvez appliquer que des méthodes qui ne causeront pas de mal et n'aggraveront pas le syndrome douloureux..

Les premiers soins pour les coliques rénales sont considérés comme efficaces si le patient a cessé de ressentir une douleur spasmodique et que son état s'est amélioré de manière significative.

Si les symptômes commencent à s'intensifier, le patient doit être hospitalisé de toute urgence.

L'hospitalisation immédiate est soumise à des patients qui ont manifesté de tels symptômes:

  1. La température corporelle et la pression artérielle sont très élevées;
  2. Les spasmodiques et les analgésiques n'ont pas apporté de soulagement;
  3. Le développement aigu du processus infectieux se produit lorsque la pierre bloque le système urinaire.

Dans ces cas, les mesures à prendre pour soulager l'état du patient doivent être décidées par les médecins de l'équipe d'ambulance..

Les spécificités des soins médicaux

Initialement, les soins médicaux consistent à arrêter la douleur avec des médicaments:

  1. L'utilisation de médicaments intramusculaires et intraveineux qui arrêtent la douleur et la cause de son apparition. Les médicaments les plus couramment utilisés sont le kétorolac et le diclofénac, qui ont non seulement des propriétés analgésiques, mais également anti-inflammatoires.
  2. Les actions pour éliminer les vomissements sont l'introduction d'antiémétiques, par exemple le métoclopramide.
  3. En tant que médicaments d'urgence, des antispasmodiques myotropes sont utilisés, qui sont administrés simultanément avec des analgésiques..
  4. Dans le cas où l'action de ces fonds n'a pas eu l'effet souhaité, une assistance est réalisée à l'aide d'analgésiques narcotiques ("Morphine", Tramadol "), qui sont administrés en association avec Atropine, qui soulage les spasmes.
  5. Si des calculs rénaux sont diagnostiqués, le patient peut être aidé avec des médicaments qui ont un effet alcalinisant sur l'urine: «Bicarbonate de sodium» ou «Citrate de potassium». Ces médicaments aident les pierres à se dissoudre et à laisser le corps aussi indolore que possible..

Une fois les symptômes alarmants résolus, le patient est hospitalisé pour diagnostiquer la cause de la colique rénale..

La première étude est une échographie des reins. Le médecin analyse ensuite les diagnostics cliniques, de laboratoire et de radiographie pour confirmer le diagnostic..

Lors des études diagnostiques, le patient continue de bénéficier d'une assistance médicale qui consiste à prendre des diurétiques et des complexes vitamino-minéraux synthétiques.

Avec des symptômes prononcés et un faible soulagement de la douleur, la chirurgie est effectuée dans de tels cas:

  • Hydronéphrose rénale;
  • La présence de grosses pierres qui bloquaient l'uretère;
  • Rides des reins.

Il convient de noter que les coliques rénales sont une manifestation grave de changements pathologiques dans les reins et les organes voisins. Par conséquent, dès qu'un rein ou une région abdominale commence à faire mal, vous devez contacter d'urgence un établissement médical pour un diagnostic précis.

Malgré le fait que la médecine traditionnelle propose plusieurs recettes pour éliminer la douleur, le traitement des coliques rénales avec des remèdes maison est interdit, et l'utilisation de médicaments n'est possible qu'après un diagnostic précis et des rendez-vous médicaux..

Un patient qui rencontre pour la première fois une douleur intense dans la région rénale peut confondre la douleur avec l'appendicite, les ulcères ou la pancréatite avec les coliques. Par conséquent, tout médicament et infusion d'herbes médicinales sans spécifier de diagnostic peut nuire considérablement à la santé humaine.

Une attaque avec des calculs rénaux

Si vous avez une crise de coliques rénales, la réaction doit être immédiate. Une attaque de coliques rénales provoque une douleur aiguë et aiguë qui ne peut être tolérée.

Dans le meilleur des cas, quelqu'un proche de vous sera près de chez vous, ou juste quelqu'un qui pourra vous aider. Idéalement, ils devraient savoir comment agir en cas de coliques rénales. Dans ces cas, l'aide sera instantanée et efficace..

Dans cet article, vous apprendrez comment se débarrasser rapidement d'une attaque, ainsi que comment réduire sa probabilité.

Attaque colique rénale

Le symptôme le plus caractéristique des calculs rénaux et de l'uretère est une attaque de douleur aiguë - colique rénale. La cause des coliques rénales est une cessation soudaine de l'écoulement urinaire causée par un blocage des calculs des voies urinaires supérieures.

La violation de l'écoulement de l'urine entraîne un débordement du bassin avec l'urine, une augmentation de la pression intrapulmonaire, qui à son tour provoque une irritation des récepteurs des nerfs sensoriels de la porte et de la membrane fibreuse du rein. La douleur augmente en raison de la microcirculation altérée dans le rein et du développement d'une hypoxie du tissu rénal et des terminaisons nerveuses des plexus qui innervent le rein.

Une attaque de colique rénale causée par une pierre se produit soudainement, plus souvent pendant ou après l'effort physique, la marche, les tremblements, l'apport hydrique abondant.

Des douleurs aiguës apparaissent dans la région lombaire et dans le quadrant supérieur, s'étendant souvent à toute la moitié correspondante de l'abdomen. Les patients changent constamment de position, gémissent souvent et crient même.

Ce comportement caractéristique du patient vous permet souvent d'établir un diagnostic de «à distance». La douleur dure parfois plusieurs heures, voire plusieurs jours, disparaissant périodiquement. Après des douleurs aiguës, des nausées, des vomissements, des mictions douloureuses parfois fréquentes apparaissent.

Chez certains patients, une parésie intestinale réflexe, une rétention des selles, une tension musculaire de la paroi abdominale antérieure sont observées.

Les troubles du tractus gastro-intestinal avec coliques rénales sont dus à l'irritation du péritoine pariétal postérieur adjacent à la surface avant de la capsule graisseuse du rein et aux connexions entre les plexus nerveux du rein et les organes de la cavité abdominale.

Avec les coliques rénales, une oligurie peut être observée, associée à la fois à une diminution de la fonction rénale obstruée par des calculs et à une augmentation de la perte de liquide due aux vomissements. Les coliques rénales s'accompagnent également de faiblesse, de bouche sèche, de maux de tête, de frissons et d'autres symptômes courants.

Premiers soins pour les coliques rénales

  1. Donnez-lui des analgésiques et essayez de maximiser son repos;
  2. Une aide efficace est l'utilisation de la chaleur. Dans la région lombaire, attachez le patient à un coussin chauffant chaud et, si possible, préparez un bain chaud, voire légèrement chaud. C'est un bain chaud qui détend les muscles de l'uretère et du bassin rénal et a un analgésique.
  3. Si le patient a des problèmes cardiaques, l'assistance thermique ne fera qu'aggraver la situation..
  4. Faire du thé pour le patient;
  5. Allumez votre film préféré ou votre musique préférée. La relaxation est l'une des méthodes de lutte contre les coliques rénales..
  6. Mesurer la température corporelle et la pression artérielle.
  7. Appelle un docteur.

Premiers soins pour les coliques rénales - assurer un repos complet pour le patient, offrant un espace libre. Les patients se précipitent généralement dans une crise de douleur, ne peuvent pas trouver de place pour eux-mêmes, il est donc important de créer des conditions confortables pour eux.

Si le patient est autorisé à se baigner, vous pouvez essayer de le mettre dans de l'eau chaude. Et faites attention au fait que l'eau doit être très chaude. Exception: en cas de douleur dans le rein droit.

Il est important de ne pas prendre d'analgésiques narcotiques, même si l'attaque est folle. Les soins d'urgence que les médecins dispenseront seront plus appropriés, car ils disposent de tous les médicaments qui peuvent réduire la douleur si nécessaire. Il ne faut pas oublier que la douleur du côté gauche du rein peut aussi être dangereuse si le patient est une femme.

Les appendices féminins sont situés des deux côtés, les spasmes qu'un kyste ovarien peut donner s'il éclate et provoque une rupture d'organe sont identiques aux coliques rénales. Si vous savez que vous avez un kyste ovarien ou une autre formation dans le corps, vous devez immédiatement parler de cette équipe d'ambulance.

Si la douleur peut être tolérée avant l'arrivée des médecins, il est préférable de se passer d'analgésiques, afin de faciliter le diagnostic préliminaire.

Une attention particulière doit être portée si la femme est enceinte. Le traitement des coliques rénales chez les femmes en position ne peut être effectué que lors de l'admission au dispensaire le plus proche.

Les coliques des reins chez les femmes enceintes sont très similaires aux contractions, il est donc important de ne pas hésiter et d'appeler immédiatement des spécialistes. N'oubliez pas de dire immédiatement que la patiente est enceinte et quel est son terme, alors l'équipe arrivera plus vite en raison d'une éventuelle menace pour la vie de la mère et du bébé.

Préparations pour le traitement des coliques rénales

Pendant le traitement, il est conseillé d'administrer tous les médicaments par voie intramusculaire, et non sous forme de comprimés. L'efficacité augmente plusieurs fois, l'effet du médicament lui-même vient plus rapidement. De plus, cette maladie s'accompagne parfois d'autres symptômes, tels que nausées et vomissements. Dans ce cas, vous pouvez saisir un antiémétique pour le patient, par exemple Tserukal.

Le traitement des coliques rénales dans un hôpital vise à éliminer les spasmes musculaires et à rétablir le passage naturel de l'urine. La recherche vous aide à déterminer rapidement et avec précision la cause, qui est devenue la principale source de coliques..

Dans tous les cas, vous devez comprendre que les coliques rénales ne sont qu'un symptôme et plus souvent c'est un signe d'obstruction des voies urinaires. L'obstruction est un phénomène extrêmement dangereux dans lequel il est important d'éliminer le plus tôt possible la cause du blocage des voies à l'aide d'un traitement précis..

Sinon, l'état du patient se détériorera immédiatement en raison d'une augmentation du niveau d'intoxication du corps. De plus, il existe de nombreuses maladies qui se manifestent de manière similaire. La péritonite est l'une des maladies les plus dangereuses, elles nécessitent une intervention immédiate d'un chirurgien afin d'éviter la mortalité.

Il est utile de savoir que la mortalité dans de tels cas n'a un pourcentage élevé qu'en raison de la myopie du patient lui-même et de ses proches. Les saignements dans la cavité abdominale se développent rapidement, puis il devient difficile de sauver une vie. Par conséquent, même si vous êtes sûr de pouvoir gérer vous-même les coliques, n'hésitez pas à consulter l'urologue traitant.

Antidouleurs pour la douleur dans les reins - quoi boire?

Les analgésiques doivent être utilisés avec une extrême prudence. Quelle est la signification des médicaments analgésiques (analgésiques)? Qu'ils peuvent affaiblir et éliminer la sensation de douleur.

Les analgésiques sont divisés en deux groupes: non narcotiques et narcotiques. Ces derniers sont des analgésiques puissants qui sont généralement utilisés pour les tumeurs malignes, les blessures, l'infarctus du myocarde, les interventions chirurgicales et d'autres maladies qui provoquent une douleur insupportable.

Il est impossible de ne pas remarquer que les analgésiques narcotiques ont leurs graves lacunes, ce qui fait craindre les médecins. Ces médicaments affectent particulièrement le système nerveux central, une personne a un sentiment d'euphorie.

De plus, avec une utilisation fréquente (multiple), il existe une toxicomanie (psychologique et physique). Si vous avez une dépendance physique, il peut y avoir des conséquences telles que l'anxiété constante, la douleur «brisante» dans le corps et le retrait.

Ce n'est que si la douleur est vraiment douloureuse et causée par une maladie grave que l'utilisation d'analgésiques narcotiques est autorisée. Médicaments appartenant à ce groupe: omnopom, morphine, fentanyl, codéine, estocini, promedol.

Les analgésiques pour la douleur dans les reins, qui appartiennent au groupe non narcotique, sont divisés en: anti-inflammatoires (non stéroïdiens) et analgésiques-antipyrétiques. Ces derniers ont des effets antipyrétiques et analgésiques..

Vous pouvez les utiliser sous forme de paracétamol et de dipyrone. De plus, des médicaments tels que la tempalgin, la pentalgin, la baralgin, le benalgin, etc. contiennent également de l'analgin. Médicaments particulièrement connus - efferalgan, nurofen, panadol.

Un groupe de médicaments anti-inflammatoires qui abaissent la température corporelle, réduisent la douleur et suppriment l'inflammation (non infectieuse, aseptique). Le diclofénac sodique est un médicament très courant de ce groupe. En outre, ce groupe comprend l'acide acétylsalicylique, le coficil, le brufen, la citramone, le chlotazole, l'ascofène, l'indométhacine.

Si vous avez des douleurs atroces dans vos reins, oubliez la publicité "un remède unique pour tout dans le monde". Allez chez le médecin, passez un examen et soyez en bonne santé!

Les symptômes de la colique rénale

Un examen clinique général objectif d'un patient souffrant de coliques rénales a noté une douleur prononcée dans la région de l'hypochondre correspondante, une tension musculaire de la paroi abdominale antérieure dans cette région, un symptôme fortement positif de Pasternatsky.

La palpation de la région rénale et le battement de la région lombaire pour identifier le symptôme de Pasternatsky doivent être effectués avec précaution avec des coliques rénales afin de ne pas provoquer une augmentation persistante de la douleur..

Avec une pierre dans l'uretère, la palpation révèle parfois la plus grande douleur non pas dans la région du rein, mais dans le bas de l'abdomen, dans la projection de la partie de l'uretère où se trouve la pierre.

Une attaque de coliques rénales peut s'accompagner d'une augmentation de la température corporelle et d'une augmentation de la leucocytose sanguine, provoquée par des reflux pyélo-veineux et pyélotubulaires.

Les coliques rénales causées par une petite pierre, en règle générale, se terminent par sa décharge spontanée. Si la pierre ne s'éloigne pas, des coliques rénales peuvent réapparaître.

Chez les enfants, les coliques rénales sont moins fréquentes que chez les adultes, ce qui est dû à la présence d'un pourcentage élevé de petites pierres qui, à travers des uretères relativement larges, s'enfoncent facilement dans la vessie. La douleur est caractérisée par une modération de la force et une courte durée..

Souvent, ces douleurs sont localisées dans le nombril et s'accompagnent de nausées, vomissements, fièvre à des nombres élevés. Les jeunes enfants ne peuvent pas indiquer clairement le point douloureux.

Causes des coliques rénales

Les coliques rénales sont causées par un retard aigu de l'écoulement d'urine du bassin rénal et du calice. Un tissu rénal enflé provoque une congestion veineuse, une altération de la circulation sanguine dans le tissu rénal. Un œdème rénal dû à une stase veineuse étire la capsule fibreuse.

La capsule fibreuse a un petit potentiel d'allongement, elle contient de nombreux récepteurs de la douleur. L'œdème du rein provoque une pression sur ces récepteurs, ce qui provoque un fort syndrome douloureux.

La cause d'une perturbation aiguë du flux sanguin dans les tissus rénaux peut être une condition dans laquelle il existe un obstacle à l'écoulement normal de l'urine..

Cela peut être une pierre qui s'est déplacée dans l'uretère et a obstrué la lumière de l'organe, un caillot de pus ou de mucus, du sang dans les maladies rénales, la formation et la croissance rapide d'une tumeur qui bloque l'uretère, les maladies des organes pelviens voisins qui forment un infiltrat inflammatoire, comprimant l'uretère.

La cause la plus fréquente de coliques rénales est la lithiase urinaire, un blocage de la lumière de l'uretère avec une pierre.

Mais dans tous les cas, en cas de coliques rénales, vous devez consulter un médecin, même dans les cas où les symptômes de la douleur disparaissent rapidement d'eux-mêmes: les coliques rénales peuvent signaler des maladies dangereuses qui doivent être traitées immédiatement - tumeurs cancéreuses et bénignes de l'uretère et du rein.

Avec la formation de calculs rénaux et de coliques rénales dues à une maladie rénale, un symptôme de douleur apparaît d'abord, puis lors de l'urination, un mélange de sang se trouve dans l'urine.

Dans les coliques rénales, causées par la formation d'un caillot sanguin dense, obstruant l'uretère, d'abord pendant un certain temps, un mélange de sang est détecté dans l'urine du patient, puis une attaque de coliques rénales se développe.

Avec la tuberculose du rein, l'uretère peut se boucher avec un bouchon purulent.

Recommandations pour les femmes et les filles

La recommandation standard dans cette situation est la prise de poids. S'il n'y a pas d'enfant - les médecins recommandent de ne pas retarder l'accouchement, car après la naissance, la quantité de graisse rétropéritonéale est ajoutée.

Si les muscles abdominaux sont faibles - utilisez un bandage, portez-le avant de sortir du lit le matin, le bandage soutiendra les reins.

Les jeunes fashionistas doivent également se rappeler que si elles se sont mises à l'hypertension, seule la chirurgie peut être la solution - des «hamacs» émergent des muscles lombaires, dans lesquels les reins vont reposer, mais le tourment ne s'arrêtera pas - la stagnation de l'urine dans les reins conduit à une urolithiase et l'émergence de nouvelles coliques.

Nous conseillons fortement aux filles de réfléchir sérieusement à ce qui est le plus important pour elles - la santé ou la beauté imaginaire, qui disparaîtra dès que des problèmes surviendront dans le corps. Les coliques rénales réapparaîtront, la raison en est que quelque chose interfère avec l'écoulement de l'urine - un coude de l'uretère, un caillot de sang ou une pierre coincée dans les conduits.

Lorsque la colique rénale apparaît, les symptômes qui la préfigurent sont simples - éclatement désagréable dans l'hypochondre. Puis la douleur survient - la seconde après la force dentaire. Des nausées et des vomissements peuvent survenir..

La miction avec des envies fréquentes a lieu en petites portions, littéralement goutte à goutte. En même temps, une personne malade se précipite, se roulant parfois sur le sol, sans comprendre ses actions - le corps essaie de déplacer l'obstruction qui interfère avec le flux d'urine. Cela panique le patient, le stress pour toute la famille ne fera que s'intensifier.

Si les reins font mal à droite

Les soins d'urgence pour les coliques rénales ne peuvent être exprimés que par l'utilisation d'antispasmodiques tels que le no-shpa: donnez au patient 4 comprimés à la fois ou faites une injection, sous l'influence d'un antispasmodique, les parois de l'uretère se relâchent et l'urine accumulée peut fuir dans le conduit résultant. Ne donnez jamais d'antidouleurs..

La cause des coliques, en particulier à droite, peut être un blocage des voies biliaires ou de l'appendicite, de sorte qu'une aide non qualifiée pour les coliques rénales, comme le pensent les proches, peut ternir l'image de la maladie - cela signifie nuire au patient, parfois irréparable.

Une ambulance doit être appelée et ce n'est qu'à l'hôpital qu'ils pourront déterminer la cause exacte de la colique et soulager la douleur. En cas de colique rénale, les premiers secours consistent en une goutte d'une grande dose d'antispasmodiques et d'analgésiques, sous l'action de laquelle l'uretère s'ouvre.

De plus, si la pierre tourne «du bon côté», elle peut sortir, mais elle peut également bloquer à nouveau le conduit et apparaître en quelques heures, voire quelques jours. C'est pourquoi le patient est observé à l'hôpital pendant au moins trois jours, c'est-à-dire le temps que le rein devra retrouver son activité.

Les coliques rénales pendant la grossesse ont leurs propres caractéristiques - ici, la cause peut être une exacerbation de pyélonéphrite ou d'urolithiase, la douleur est concentrée à droite, avec un retour aux hanches et aux organes génitaux. Les femmes enceintes doivent contacter immédiatement un médecin pour éviter un accouchement prématuré..

Tout cela est important si des coliques se produisent du côté droit..

Si les reins font mal à gauche

Si vous sentez qu'il y a une colique rénale à gauche, le traitement, ou plutôt l'élimination des symptômes, peut se faire à domicile. En plus de l'utilisation de médicaments, en cas de colique rénale, un traitement alternatif ne sera pas moins efficace, répétons-le - si la colique est à gauche, où il n'y a pas de vésicule biliaire, pas d'appendice.

Les étapes les plus simples consistent à s'allonger dans une baignoire remplie d'eau aussi chaude que possible. Les spasmes seront supprimés. Mais il ne sera pas superflu de prendre du no-shpa, de l'injection de baralgin ou par voie orale, vous pouvez prendre du cystenal ou du routex (10 gouttes par tranche de sucre).

En cas de colique rénale, les premiers soins seront une sédation temporaire. Une fois la douleur passée, une visite chez l'urologue s'impose! S'il n'a pas été possible d'éliminer les coliques en un jour ou deux, la température augmente le troisième jour, car sous la pression de l'urine, les cupules rénales se cassent, des pustules apparaissent, une hospitalisation rapide est ici importante. ET

Vous ne pouvez pas prendre d'antibiotiques! Les microbes seront tués, mais il y aura des toxines qui ne sont pas excrétées dans l'urine, pénètrent dans la circulation sanguine et un choc bactériémique peut en résulter.

Seul un médecin fera le bon diagnostic.!

Se diagnostiquer est très risqué. Les coliques rénales peuvent être confondues avec une appendicite, une inflammation des appendices, des ulcères gastriques et duodénaux perforés, une obstruction intestinale, une pancréatite et une thrombose vasculaire mésentérique (infarctus intestinal).

Régime pour les coliques rénales

Il est important de se rappeler qu'un régime pour les coliques rénales exclut les bouillons salés, fumés, les plats de foie, les légumineuses et les saucisses, le chocolat et le cacao, le thé fort. Montrant des soupes de légumes et des légumes bouillis, des céréales, des salades de légumes et de fruits.

Comment soulager la douleur dans les coliques rénales: médicaments et méthodes alternatives

Kalika rénale - un symptôme de diverses pathologies du système urinaire.

Cela peut entraîner de graves complications, il est donc important que les patients connaissent les causes de la pathologie et les méthodes de soins.

La pathologie est diagnostiquée chez les personnes des deux sexes de toute catégorie d'âge et les enfants. C'est plus difficile pour les femmes enceintes.

Informations générales sur la maladie

La colique rénale est un syndrome de douleur paroxystique intense résultant d'une obstruction aiguë de l'uretère ou du bassin de l'organe.

Symptômes dus à une altération de la perméabilité de l'urine dans les parties supérieures des voies excrétoires.

Cette condition provoque une compression des voies, la pression augmente, ce qui entraîne l'apparition d'un gonflement du tissu rénal, un étirement de la capsule de l'organe. Ces mécanismes physiopathologiques se manifestent par des coliques rénales..

Causes d'occurrence

Il peut y avoir de nombreux facteurs provoquants. Ils se présentent comme suit:

  • maladie rénale, le tartre se déplace le long des voies urinaires, puis une obstruction se produit, ce qui entraîne l'apparition de douleurs;
  • pyélonéphrite aiguë ou exacerbation de la forme chronique de la maladie;
  • lésions tumorales des reins;
  • blessures diverses;
  • maladies concomitantes d'autres organes de la cavité pelvienne ou abdominale.

En cas de pathologie, la prédisposition génétique, les facteurs professionnels, la surcharge physique, la prise de certains médicaments et l'augmentation de la perte de liquide sont importants.

La manifestation du tableau clinique

Les patients se plaignent de douleurs aiguës et intenses de nature spastique dans la colonne lombaire. Les symptômes peuvent durer jusqu'à 12 heures..

La douleur peut irradier vers le périnée, le long de l'uretère, dans la zone de l'espace intercostal et la cuisse externe. L'irradiation dépend complètement du mouvement de la pierre le long des voies urinaires.

Les patients auront des plaintes de besoin fréquent d'uriner, dans certaines situations - un acte de défécation. Les processus eux-mêmes sont douloureux.

La quantité de liquide libérée peut être limitée ou totalement absente. Il y a souvent des plaintes de ballonnements et de constipation. Les patients recherchent une position qui aidera à soulager leur état..

Signes chez les enfants

Chez les enfants, en particulier les moins de 10 ans, la douleur se concentre près du nombril. Ils ont souvent des vomissements, de la fièvre. Les enfants deviennent agités.

Symptômes chez les femmes enceintes

Chez les femmes enceintes, la pathologie survient généralement au cours des 3 trimestres, par conséquent, elle est souvent confondue avec un travail qui a commencé. Dans le même temps, les coliques rénales peuvent provoquer une contraction de l'utérus, ce qui peut entraîner un accouchement prématuré. Ce résultat n'est pas souhaitable car il existe un risque de complications..

Méthodes de diagnostic

Lors du diagnostic, le médecin doit recueillir soigneusement l'anamnèse et analyser les plaintes du patient.

Un examen général est effectué avec un examen de palpation de la cavité abdominale, raclant le long de la région lombaire (une douleur indique des maladies des organes urinaires).

Des méthodes de diagnostic en laboratoire sont prescrites - analyses sanguines générales et biochimiques, analyse générale de l'urine et méthode Nechiporenko.

Les patients subissent des études instrumentales - radiographie, échographie de la cavité abdominale et du bassin, urographie. Dans les situations les plus difficiles, l'imagerie par résonance magnétique ou calculée peut être prescrite, ainsi que la laparoscopie diagnostique.

Toutes les méthodes sont nécessaires pour établir la cause exacte de la colique rénale. Le diagnostic différentiel est effectué avec diverses maladies du tube digestif (appendicite, cholécystite et autres) et du bassin (annexite, grossesse extra-utérine), des organes du système cardiovasculaire (crise cardiaque), une hernie de la colonne vertébrale et une névralgie intercostale.

Quand appeler une ambulance

Un appel d'ambulance est nécessaire dans certaines situations. Cela doit être fait dans les états suivants:

  • aucune amélioration dans les 1-2 jours;
  • le patient n'a qu'un seul organe ou le diagnostic est un rein vague;
  • plaintes de vomissements sévères ou de fièvre très élevée;
  • il n'y a pas d'urination;
  • le symptôme inquiète des 2 côtés ou il est très prononcé à droite;
  • il vaut la peine d'appeler une ambulance en cas de doute sur le diagnostic de colique rénale.

Dans de telles situations, il est préférable de consulter immédiatement un médecin.

Thérapies

Dans cette condition, le patient a besoin d'une assistance rapide. Les tactiques sont déterminées dans les cas où il ne fait aucun doute que le patient a des coliques rénales.

Médicaments contre la douleur à soulagement rapide

Avant d'utiliser des médicaments, vous devez rassurer le patient, le coucher. S'il n'y a aucun doute sur le diagnostic, vous devez attacher un coussin chauffant à la zone pathologique.

Le patient doit recevoir une injection d'un médicament combinant un analgésique et un antispasmodique. A cet effet, adapter:

  • Revalgin;
  • Baralgin (1 ampoule chacun).

Vous pouvez utiliser Analgin en combinaison avec Drotaverin (dans le cas où il n'y a pas de formes injectables, il est permis de prendre 2 comprimés de ces médicaments à l'intérieur).

Pour les patients âgés de plus de 15 ans, 2 ml de chaque médicament sont administrés par voie intramusculaire. Les ampoules doivent être préchauffées à la main. Pour les enfants, la posologie est calculée en fonction du poids selon les instructions.

Il est possible d'injecter par voie intramusculaire ou intraveineuse 1 ml de kétoprofène. Le médicament est disponible sous forme de comprimés sous différents noms commerciaux. En l'absence d'injections, 1-2 comprimés peuvent être pris par voie orale (chacun contient 10 mg de substance active).

En l'absence des médicaments ci-dessus, il est permis de mettre 1 comprimé de nitroglycérine sous la langue et de le dissoudre (la quantité de composant actif est de 0,25 mg).

ethnoscience

En médecine populaire, il existe également des techniques pour soulager la douleur chez les coliques rénales à domicile. Diverses plantes sont utilisées pour le traitement:

  1. Il existe la méthode suivante - mélanger 1 cuillère à soupe de feuilles de mélisse, de menthe et de fleurs de camomille dans 200 ml d'eau. Boire 1 verre par jour.
  2. Vous pouvez faire bouillir la racine de mûre dans 5 ml d'eau. Ce dernier devrait bouillir de moitié. Le bouillon se boit trois fois par jour, 100 ml.
  3. Canneberges utiles. 2 cuillères à soupe de cette plante doivent être mélangées avec la même quantité de racine de persil hachée, de renouée et de racine de calamus. Les composants sont versés dans un verre d'eau bouilli pendant 10 minutes. Vous devez boire un demi-verre de cette décoction 3 fois par jour pendant une demi-heure avant de manger.
  4. Une autre recette consiste à mélanger 2 cuillères à soupe de genièvre, d'épine-vinette, de sac de berger, d'acier. 200 ml d'eau sont ajoutés à ces composants, bouillis pendant 25 minutes, puis insistés pendant 4 heures. Ensuite, le bouillon doit être filtré. Boit une boisson chaude dans une dose de 50 ml 4 fois par jour avant les repas.
  5. Pour le traitement des coliques rénales, une décoction de bouleau est utilisée. Pour le préparer, vous devez mélanger 2 cuillères à soupe de feuilles hachées de cet arbre, la même quantité de sureau noir, de persil, de graines de lin et de cynorhodons. Le mélange résultant est bouilli dans 500 ml d'eau pendant 60 minutes. La même durée de perfusion. Boire une demi-tasse 3 fois par jour avant de manger.
  6. Une façon simple consiste à infuser 1 petite cuillerée de graines de lin dans 200 ml d'eau bouillie. Vous devez boire 100 ml toutes les 120 minutes pendant 2 jours. Si le goût est désagréable, vous pouvez ajouter un peu plus d'eau..
  7. Vous pouvez également infuser uniquement des racines d'églantier dans une quantité de 20 g. Les plantes sont bouillies dans 200 ml d'eau pendant 15-20 minutes, après quoi le mélange est filtré. Ces décoctions se boivent 3 fois par jour avant les repas, 100 ml chacune.

Traitements traditionnels

Si l'utilisation d'antispasmodiques et d'analgésiques ne donne pas de résultat, vous pouvez utiliser le médicament Pipolfen.

Par voie intramusculaire, 2 ml de ce médicament doivent être administrés en association avec une quantité similaire d'Analgin. Pipolfen a des somnifères, le patient s'endort, une relaxation complète du corps.

Dans de telles situations, le médicament Papaverine, qui a un puissant effet antispasmodique et hypotenseur, convient également à l'injection intramusculaire..

Assez 1 ampoule (2 ml) de médicament. Le médicament est utilisé pour traiter les enfants de plus de 6 mois..

Nutrition et alimentation

Un régime amaigrissant est l'un des principaux composants du traitement de cette condition pathologique. Les patients doivent jeter les aliments salés, frits et en conserve.

Il est utile de manger des bouillons légers, de la viande blanche, du poisson bouilli. Il est recommandé de boire beaucoup de liquides, en particulier du jus de canneberge. Vous pouvez manger des céréales, des concombres, des abricots et des poires, ainsi que des produits laitiers.

Mesures préventives

Pour prévenir l'apparition de coliques rénales à l'avenir, les patients doivent suivre un régime, éviter l'hypothermie, boire beaucoup de liquides, se protéger contre diverses infections et blessures traumatiques..

Vous pouvez boire divers produits à base de plantes tous les six mois, ce qui améliore le fonctionnement des reins et a un effet antiseptique..

Conclusion

Les coliques rénales sont un symptôme désagréable de certaines maladies des voies excrétoires. Le plus souvent, le tableau clinique est provoqué par le passage de calculs dans les uretères.

Il est également nécessaire de connaître les méthodes d'alerte afin d'éviter des exacerbations à l'avenir..

Colique rénale

La colique rénale est l'ensemble de symptômes le plus courant dans un certain nombre de maladies du système urinaire. Il s'agit d'un syndrome de douleur intense qui se développe en violation de l'intégrité de la muqueuse urétérale lors de la sortie des calculs, ainsi que d'un blocage des voies urinaires supérieures. Ce dernier peut se produire en raison d'un chevauchement avec un gros caillot de sang ou de tartre, ainsi qu'en raison d'un rétrécissement de l'uretère.

Une crise de coliques rénales peut se développer sans raison apparente, à tout moment du jour ou de la nuit, pendant le sommeil et l'éveil. Il peut être dangereux pour la vie du patient et nécessite des soins d’urgence immédiats et souvent une hospitalisation..

Vous pouvez arrêter la douleur lors d'une attaque, ainsi que subir l'examen nécessaire pour identifier la maladie sous-jacente, à la clinique multidisciplinaire du CELT. Nos experts ont tout ce qu'il faut pour diagnostiquer et prescrire avec précision un traitement adéquat qui réussira avec un traitement rapide.

  • Consultation initiale - 2700
  • Consultations répétées - 1 800
Prendre rendez-vous

Étiologie des coliques rénales

La cause la plus fréquente de coliques rénales est la lithiase urinaire (MBH), caractérisée par la formation de calculs rénaux et de la vessie. Sur la base d'informations statistiques, le plus souvent (98%) les attaques se développent au moment où la pierre traverse l'uretère, un peu moins souvent (50%) - lorsqu'elle est dans le rein. Le développement de crises est associé à une violation marquée de l'élimination de l'urine du rein en raison d'une obstruction ou d'une compression des voies urinaires supérieures: l'uretère, le calice du rein et du bassin.

Étiologie de l'obstruction

  • Calculs avec MCHB (près de 58%);
  • Gros caillots sanguins avec inflammation des canaux rénaux;
  • Accumulation importante de mucus lors de l'inflammation des canaux rénaux;
  • Accumulations de pus;
  • Conglomérats cristallins de sels urinaires;
  • Tissu nécrotique;
  • Un excès de l'uretère avec un prolapsus ou une dystopie du rein;
  • Rétrécissement urétéral.

Étiologie de la compression VMP

  • Tumeurs rénales de nature bénigne et maligne;
  • Tumeurs uretères de nature bénigne et maligne;
  • Néoplasmes de la prostate de nature bénigne et maligne;
  • Hématomes qui apparaissent après des blessures et des procédures médicales mal exécutées.

De plus, une aide pour les coliques rénales peut être nécessaire pour les patients qui souffrent de pathologies inflammatoires et vasculaires des voies urinaires, ainsi que d'un certain nombre d'anomalies congénitales.

Inflammation des voies urinairesLésions des voies urinairesMalformations congénitales
  • Hydronéphrose;
  • Inflammation de la prostate;
  • Inflammation de la vessie;
  • Phlébostasie.
  • Obstruction de la veine rénale due à une thrombose;
  • Infarctus du rein;
  • Embolie sanguine et lymphatique.
  • Rein "spongieux";
  • Achalasie
  • Dyskinésie;
  • Megakalikoz.

Pathogenèse et facteurs de risque de coliques rénales

Une douleur intense lors du développement d'attaques de coliques rénales se produit en raison de spasmes des muscles lisses de l'uretère, en réponse à la prévention de l'écoulement urinaire. C'est la cause d'une augmentation de la pression intrapulmonaire et d'une altération du flux sanguin dans le rein. En conséquence: le rein affecté augmente de taille et ses tissus et structures commencent à s'étirer, ce qui entraîne le développement de la douleur. Dans le même temps, il est important de comprendre que la prise d'analgésiques pour les coliques rénales ne suffit pas, car elle (en plus de provoquer des douleurs) est également un symptôme de dysfonctionnement du rein et de l'uretère. Cette condition est dangereuse pour la santé et la vie du patient et peut entraîner le développement de complications graves telles que:

  • Pyélonéphrite purulente;
  • Phlegmon périnéphrique;
  • Urosepsis.

Quant aux facteurs qui augmentent le risque de développer une attaque, ils sont les suivants:

  • Prédisposition congénitale - observée chez plus de 50% des patients;
  • Caractéristiques anatomiques de la structure des voies urinaires, provoquant une stagnation de l'urine et des processus inflammatoires chroniques;
  • Un certain nombre de conditions pathologiques qui provoquent le développement de la lithiase urinaire: formations kystiques multiples, syndrome de Burnet;
  • Effort physique excessif, y compris les sports professionnels;
  • Syndrome d'absorption inadéquate, qui se caractérise par une déshydratation chronique du corps;
  • Consommation fréquente d'aliments salés, ainsi que d'aliments contenant des protéines animales, apport d'eau insuffisant.

Le tableau clinique de la colique rénale

Un symptôme classique de la colique rénale est une douleur vive et vive qui est apparue soudainement. Souvent, il a des crampes et se manifeste dans la région lombaire et le coin vertébral. Durée d'une attaque: de plusieurs minutes à plusieurs jours, et si elle est provoquée par du tartre, jusqu'à une semaine. Il peut se développer à tout moment du jour ou de la nuit, indépendamment de ce que fait le patient, et la douleur de lui est si intense qu'il ne trouve pas de place pour lui-même.

La douleur des coliques rénales chez l'homme peut donner au pénis et au scrotum, chez la femme - au périnée. Il peut également se propager à la région ombilicale et latéralement, dans la projection du rein affecté ou dans la surface externe des hanches. La place des symptômes de la douleur et un certain nombre de manifestations qui l'accompagnent dépendent du degré de blocage:

LocalisationSymptomatologie
Le calcul est dans le bassin rénalLa symptomatologie de la douleur affecte l'angle vertébral costal et irradie vers le rectum, accompagnée de crampes douloureuses avec l'envie de déféquer.
Obstruction urétéraleLe syndrome douloureux affecte la région ou le côté lombaire dans la projection du rein affecté et irradie vers l'aine, l'urètre et les organes génitaux. Peut être accompagné de nausées et de vomissements..
Obstruction de l'uretère inférieurLes symptômes de la douleur s'accompagnent d'une envie fréquente de vider la vessie..

Il existe un certain nombre d'autres symptômes qui sont indépendants de l'emplacement du problème. Ils sont les suivants:

  • Hématurie microscopique ou macroscopique;
  • Augmentation de la pression artérielle;
  • Frissons violents.

Diagnostic des coliques rénales

Avant de commencer le traitement de la colique rénale, nos spécialistes effectuent un diagnostic complet, qui vous permet de diagnostiquer correctement et de différencier ce syndrome d'un certain nombre d'autres conditions:

  • Névralgie intercostale;
  • Appendicite aiguë;
  • Torsion du testicule;
  • Grossesse extra-utérine;
  • Inflammation de la vésicule biliaire;
  • Inflammation pancréatique sous une forme aiguë;
  • Inflammation du testicule et de son appendice;
  • Anévrisme aortique exfoliant.

Des symptômes de douleur prononcés sont une raison pour demander de l'aide médicale. En fait, un médecin de n'importe quelle spécialité peut fournir les premiers soins dans ce cas - cependant, comme le syndrome doit être distingué d'un certain nombre d'autres, il est préférable de contacter un urologue. Les médecins de cette spécialité sont les plus compétents dans le diagnostic et le traitement des coliques rénales. Les diagnostics en soi comprennent les éléments suivants:

  • Examen physique;
  • Interview et prise d'histoire;
  • Ultrason
  • Urographie excrétoire;
  • Roentgenography;
  • Analyse générale d'urine;
  • Tomodensitométrie.

Traitements des coliques rénales

Avec le développement d'une attaque, il est préférable d'appeler les soins d'urgence. Les ambulanciers savent comment soulager la douleur dans les coliques rénales et effectueront également des diagnostics préliminaires afin de savoir dans quel service le patient doit être hospitalisé. Tout d'abord, les spécialistes de la clinique CELT dirigent les efforts pour éliminer le syndrome douloureux. Pour cela, des préparations pharmacologiques sous forme d'analgésiques ou d'antispasmodiques sont utilisées..

Soins d'urgence en cas d'attaque de coliques rénales, algorithme d'actions

Les coliques rénales sont la manifestation d'un symptôme concomitant de nombreuses maladies des reins ou du système urogénital. Une caractéristique des coliques est leur apparition brutale et leur syndrome de douleur intense, qui se poursuit tout au long de l'attaque..

Cette condition est dangereuse pour ses conséquences graves, souvent irréversibles, il est donc important de connaître l'algorithme de soins d'urgence pour les coliques rénales.

Quels symptômes indiquent une colique rénale

Le plus souvent, les patients apprennent d'abord leur maladie après l'apparition de douleurs dans le système génito-urinaire. L'apparition de la douleur se produit lorsque des pierres en mouvement de petite taille pénètrent dans l'uretère. Chez les hommes et les femmes, la miction peut être difficile car l'urètre est bloqué.

Les principaux signes d'éloignement des calculs sont des douleurs soudaines et intenses, de tir ou de nature constante, situées du bas du dos jusqu'à la région inguinale le long de l'uretère. Les symptômes suivants peuvent apparaître:

  1. La nausée.
  2. Vomissement.
  3. Fausse miction.
  4. La faiblesse.
  5. Battement de coeur.
  6. Bouche sèche.
  7. La soif.
  8. Frissons.
  9. Impuretés dans l'urine du sang qui y pénètre par un uretère blessé.

Lors de l'analyse de l'urine, un nombre accru de globules blancs, de globules rouges et de protéines est détecté.

Si la douleur est apparue pour la première fois et qu'elle provoque des symptômes concomitants, il est préférable de consulter un urologue pour un examen. Le médecin examine le patient à l'aide d'une machine à ultrasons et établit un diagnostic précis, puis décide comment traiter les coliques rénales et la maladie qui a provoqué de tels symptômes.

Le danger de l'automédication est que la douleur peut survenir en raison du début du mouvement des pierres dans l'uretère.

La douleur du côté droit peut provoquer une maladie biliaire et une appendicite. La prise d'analgésiques aide à soulager la douleur, mais en même temps lubrifie les symptômes et rend difficile le diagnostic correct d'un médecin, il est donc toujours important d'appeler une ambulance pour la douleur afin de clarifier le diagnostic.

Premiers secours

Les coliques se produisent de façon inattendue et se manifestent par une douleur intense. Les femmes les comparent aux contractions du travail. Un liquide diurétique abondamment bu ou tremblant pendant le transport peut provoquer une attaque. La force des manifestations douloureuses augmente sur plusieurs heures et dépend du taux de sortie d'urine dans un rein obstrué.

À ce moment, l'état du patient est si grave qu'il nécessite l'intervention d'un médecin. Une ambulance doit être demandée si l'origine de la douleur n'est pas connue et si la personne n'est pas traitée pour une lithiase urinaire, une néphrite ou une autre maladie urogénitale. Avec un diagnostic confirmé de maladie rénale, l'attaque peut être soulagée à domicile lorsque le médecin n'est pas disponible.

Pour éliminer la colique rénale, la victime doit être mise dans une position confortable et réchauffée. Appliquez un coussin chauffant chaud sur le périnée. Il n'est pas recommandé de donner des analgésiques pour les coliques rénales, seuls les médicaments antispasmodiques (Baralgin, Spazmalgin et leurs analogues) peuvent aider le patient. Parfois, la prise de comprimés n'est pas possible, par conséquent, les injections de ces médicaments sont effectuées à la posologie recommandée. Les médicaments soulageront les spasmes des muscles de l'uretère et le patient aura envie d'uriner. Aucun autre traitement ne peut être utilisé..

Vous ne devez pas restreindre l'envie, vous devez uriner immédiatement dans un récipient spécialement prévu à cet effet. Toute l'urine y est recueillie jusqu'à ce qu'une pierre sorte. Lorsque le spasme de l'uretère s'arrête et que la miction commence, le patient doit s'asseoir et appliquer un coussin chauffant sur la région du rein malade.

Les premiers secours ne sont effectués de manière indépendante que dans les cas où il n'y a aucun moyen d'appeler une urgence. Plus tard, le patient devrait consulter un urologue.

L'aide d'un médecin est nécessaire si:

  • la température a atteint des valeurs élevées;
  • des nausées et des vomissements sont apparus;
  • après avoir pris des antispasmodiques, il n'y a pas de soulagement, le patient ne peut pas uriner;
  • les deux reins sont touchés, une douleur est ressentie à droite, 1 rein a été retiré.

Quels médicaments utiliser à la maison

S'il n'y a pas de danger, le médecin a confirmé le diagnostic, le traitement est effectué à domicile. Le syndrome douloureux peut être différent et dépend de l'âge et du tonus du système urinaire. Plus la personne est âgée, moins elle ressent de douleur lors du passage du sable..
Pour soulager la douleur, les antispasmodiques sont utilisés pour les coliques rénales. Vous pouvez utiliser n'importe quel médicament qui soulage les spasmes des muscles internes. Si les médicaments à base de drotavérine ne fonctionnent pas bien, d'autres antispasmodiques peuvent être utilisés. Il peut s'agir de platyphylline ou de papavérine. Dans les conditions de coliques rénales sévères, la spasmolgone et ses analogues sont souvent utiles. Tous sont capables de soulager une douleur modérée. Avant de prendre le médicament, lisez les instructions afin de ne pas dépasser la dose autorisée. Déterminez soigneusement la substance active, il en sera de même pour de nombreux médicaments.

Il est préférable de ne pas appliquer d'analgésiques à la maison. Ils sont recommandés uniquement par un médecin dans un hôpital, afin de ne pas manquer le développement de complications.

Les antispasmodiques pour les coliques rénales peuvent soulager la souffrance du patient. La prise de médicaments vous permet d'élargir la lumière des voies urinaires et d'améliorer l'écoulement de l'urine par les reins. Avec le liquide, le mouvement du sable et des pierres dans la vessie commence.

Si les déchets de sable ne nuisent pas à votre santé, vous pouvez prendre certaines mesures qui aideront à libérer rapidement l'uretère..

Causes des coliques

La colique est un complexe symptomatique qui se manifeste avec difficulté dans la sortie d'urine du rein. En même temps, le bassin déborde, ses parois sont tendues et les muscles lisses des parois des uretères se contractent convulsivement, essayant d'éliminer l'obstacle. En raison de la diminution de l'écoulement des fluides, les vaisseaux sanguins des vaisseaux sanguins deviennent plus étroits, ce qui amène le sang à l'organe pour la purification et lui fournit en même temps de l'oxygène. Le flux sanguin devient plus petit et les tissus du rein souffrent de la privation d'oxygène. En conséquence, une personne ressent une douleur aiguë.

La cause la plus fréquente de coliques est un débouché pour le tartre avec urolithiase. Mais il existe d'autres maladies dans lesquelles il y a un rétrécissement de la lumière de l'uretère et une rétention urinaire dans les reins. Ceux-ci inclus:

  • processus inflammatoires - le blocage se produit avec du mucus ou du pus;
  • tuberculose - les tissus mourants peuvent également fermer partiellement ou complètement l'écoulement;
  • une néphroptose, une sténose ou une dystopie entraînent une torsion ou une flexion de l'uretère;
  • d'autres maladies (tumeurs des organes adjacents, œdème, hématomes, adénome de la prostate, etc.) qui exercent une pression sur les voies urinaires;
  • inflammation des canaux eux-mêmes (hydronéphrose, urétrite, etc.);
  • thrombose des veines sortant du rein, leur embolie et infarctus du rein;
  • malformation congénitale des voies urinaires.

Que faire avec les coliques rénales

Une injection d'un médicament antispasmodique faite par un médecin ambulancier soulagera les coliques pendant un certain temps. Les parois du système génito-urinaire sont affaiblies et l'urine commence à s'écouler. Une fois l'injection terminée, la douleur peut réapparaître. Cela continuera pendant plusieurs jours jusqu'à ce que les pierres déplacées de l'endroit sortent avec l'urine. Que faire avec les coliques rénales pour aider le corps à accélérer le processus de destruction de la pierre de manière naturelle?
Pour tous les patients souffrant de coliques, l'alitement est recommandé. Avec les coliques, vous devez vous allonger correctement afin que l'urine des reins s'écoule naturellement dans la vessie. Pour ce faire, vous devez vous coucher afin que les reins soient plus hauts que le niveau de la vessie.

Il est recommandé de boire du thé chaud au citron, qui a un effet destructeur sur les néoplasmes de l'urate. Il lessive l'urine et aide à dissoudre les calculs.

Vous pouvez atténuer la condition en utilisant un coussin chauffant chaud. Il est utilisé si la douleur n'est pas intense. Un coussin chauffant en caoutchouc, rempli aux deux tiers, avec l'air libéré, est placé dans le bas du dos, et pour ne pas se brûler, ils sont enveloppés dans une serviette. Au fur et à mesure que l'eau s'y refroidit, le tissu se déplie et bénéficie d'une chaleur sèche pendant longtemps. Cette procédure aidera à élargir les canaux rénaux et à améliorer l'évacuation du sable et des petites pierres..

Pour que les pierres se dissolvent, il est recommandé de prendre un comprimé d'Asparkam avec de la vitamine B6 la nuit pour améliorer l'absorption du magnésium, ce qui interfère avec le processus de formation des cristaux..

Si la condition est bénigne, les douleurs ne sont pas sévères, vous pouvez prendre un bain chaud avec l'ajout d'huiles essentielles. Eh bien, dans ce cas, l'huile de genièvre ou de cyprès convient. Quelques gouttes d'eau aideront à activer les processus métaboliques et contribueront au départ des petites pierres.

Un bain à remous avec une décoction de paille d'avoine aide bien. Temps de bain pas plus d'une demi-heure.

L'hospitalisation d'un patient atteint de coliques rénales se produit si:

  1. Les antispasmodiques pour les coliques rénales n'aident pas.
  2. L'écoulement d'urine n'est pas rétabli.
  3. Le patient a une forte fièvre, il vomit constamment.
  4. La douleur est observée des deux côtés.
  5. Le patient n'a qu'un seul rein.

Dans un hôpital, les coliques rénales sont éliminées par des injections de baralgin et d'autres médicaments, dont l'introduction doit être contrôlée par le médecin. Dans les cas complexes avec une douleur intense, des analgésiques narcotiques peuvent être utilisés. Après un examen complet, le médecin décidera du type de traitement le plus acceptable. Cela peut être une intervention chirurgicale ou un concassage de pierres par ultrasons.

La colique rénale est un syndrome douloureux paroxystique brillant et intensément prononcé qui se forme lorsque l'uretère est obstrué par un caillot de pus, de mucus ou de sang, de tartre et par l'accumulation de cristaux de sel solides. On dirait qu'il est assimilé à lourd et presque insupportable. Un patient qui a connu une telle douleur essaie de se préparer à l'avance pour son soulagement. Avec les coliques rénales, un anesthésique est une composante essentielle du traitement.

Les symptômes d'une attaque de coliques rénales

Le tableau clinique se manifeste avec éclat, le principal symptôme est une douleur spastique intense, souvent insupportable, qui se produit soudainement et fortement. Des sensations insupportables sont localisées dans la colonne lombaire et peuvent se propager le long de l'uretère, donnant dans le périnée, l'espace intercostal ou la côte externe.

En plus de la douleur, le patient peut ressentir de telles manifestations:

  • excitation accrue;
  • nausées Vomissements;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • réduction de la fréquence cardiaque.

Étant donné que la douleur irradie dans diverses parties de l'abdomen, des organes génitaux et du rectum, le patient a une envie douloureuse de faire une selle. Dans certains cas, des ballonnements sont notés - un signe caractéristique d'un abdomen aigu. Si le calcul est localisé dans la lumière de l'urètre, le processus de miction est perturbé. Le patient a un désir constant et douloureux d'uriner, ressentant une gêne au moment de la vidange de la vessie. Une douleur intolérable amène une personne à se précipiter à la recherche d'une position confortable qui peut alléger un peu la souffrance.
Si une colique rénale survient chez un enfant, le foyer de la douleur est localisé dans le nombril. Sa température corporelle augmente, une sensation de nausée apparaît, se terminant par des vomissements. Il devient trop excité et en larmes. Chez une femme enceinte, une crise aiguë survient plus souvent au cours du troisième trimestre, elle peut en prendre pour le début du travail. La douleur spastique peut provoquer une naissance prématurée, donc une équipe d'ambulance doit être appelée au premier signe.

Lorsqu'une hospitalisation est requise?

Les crampes rénales peuvent être soulagées indépendamment à l'aide de médicaments. Cependant, un traitement supplémentaire de la condition dangereuse doit être effectué sous la supervision de médecins. Avec les formes compliquées de coliques, il est nécessaire de fournir au patient une hospitalisation urgente.

La pathologie des reins peut provoquer un coma rénal et d'autres conditions dangereuses. Si vous présentez les symptômes suivants, vous devez immédiatement contacter un établissement médical:

  • une augmentation de la température est observée;
  • la détérioration du bien-être s'accompagne d'une pression artérielle élevée;
  • les médicaments pour éliminer les spasmes ne donnent pas de résultat;
  • le patient a des calculs rénaux;
  • la miction est altérée, mais il est constamment pressé par lui;
  • nausées ou vomissements.

Remèdes pour réduire la douleur dans les coliques rénales

Le principal symptôme de la colique rénale est une douleur spastique intense qui survient soudainement et provoque une sensation insupportable chez le patient. Par conséquent, la tâche principale est de l'éliminer. Il existe de nombreuses façons d'administrer des médicaments, mais les injections ou les formes d'administration orale sont considérées comme les plus populaires. Vous devez savoir en quoi les injections, les comprimés et les gélules diffèrent, et quoi de mieux à prendre avec les coliques rénales.

Injections, comprimés, gélules: caractéristiques d'action et d'application

Le plus souvent, on a entendu dire que les comprimés affectent négativement les organes digestifs, irritent la muqueuse, endommagent le foie et les reins, augmentant la charge sur eux. Pas la dernière place n'est occupée par les déclarations selon lesquelles ils ont parfois un goût désagréable et il n'est tout simplement pas possible de les avaler. Par conséquent, la préférence est souvent donnée à d'autres méthodes d'administration d'une composition thérapeutique.

Les propriétés caractéristiques des différentes formes posologiques peuvent être comparées:

  • Le médicament sous forme d'injection pénètre directement dans le sang, il commence donc à agir rapidement et l'effet est obtenu dès que possible.
  • Les formes en comprimés n'agissent pas immédiatement, car elles pénètrent d'abord dans le tube digestif, se dissolvant dans un état liquide, et sont ensuite absorbées par l'intestin grêle.
  • Les préparations en gélules se présentent sous la forme d'une poudre qui commence à se décomposer immédiatement après son entrée dans l'estomac. Ainsi, la substance active est libérée rapidement et agit en conséquence.

Supprimer une attaque à la maison

Les premiers soins pour les coliques rénales doivent être rapides et compétents. Pour arrêter rapidement la douleur aiguë, vous devez suivre le bon algorithme d'actions. Cet ensemble de mesures ne doit être effectué qu'avec une croyance claire dans le diagnostic..

Dans les premières minutes, les principales mesures devraient viser à éliminer la douleur en utilisant des méthodes thermiques et des médicaments. Il est nécessaire d'agir clairement, en suivant la séquence des procédures:

  • appeler l'équipe d'ambulance;
  • créer une atmosphère détendue;
  • découvrir la zone de localisation de la douleur;
  • déterminer la température corporelle et suivre ses changements possibles;
  • recueillir l'urine pour analyse.

Puisque les reins aiment la chaleur, vous devez envelopper le patient avec une couverture ou une couverture, appliquer un coussin chauffant pas très chaud. Dans certains cas, cette mesure aide à réduire l'intensité de la douleur ou à éliminer complètement.

Les préparatifs

À la fin des procédures utilisant la chaleur, les préparations sont indiquées pour les coliques rénales, à savoir leur utilisation sous n'importe quelle forme posologique: comprimés ou injections. S'il n'y a aucune possibilité d'appeler un médecin dans un proche avenir, vous pouvez gérer la douleur vous-même en administrant des analgésiques pour les coliques rénales aiguës. Ils ont des effets anti-inflammatoires, vasodilatateurs, antispasmodiques..

Médicaments utilisés pendant l'attaque:

  • No-Shpa;
  • Drotaverinum;
  • "Baralgin";
  • Ketorol
  • "Spazmalgon";
  • "Analgin" avec "Diphenhydramine".

On prescrit au patient un alitement, un repos complet. Si l'attaque est facilement arrêtée, le patient reste en ambulatoire et suit un cours qui comprend de tels médicaments:

  • antibiotiques et uroseptiques - "Fosfomycine", "Nitroxoline", Ceftriaxone;
  • AINS - «Diclofenac», «Lornoxicam», «Drotaverin»;
  • médicaments pour améliorer la microcirculation - Trental, Pentoxifylline.

La médecine traditionnelle contribuera à atténuer le bien-être et à réduire la gravité des symptômes..

Façons folkloriques

Le traitement à domicile est presque toujours complété par la médecine traditionnelle. Avec une approche intégrée, un remède contre les coliques rénales sous forme de phyto-collections a un effet positif et facilite l'état du patient. Les préparations à base de plantes et les préparations prêtes à l'emploi aux propriétés diurétiques et antiseptiques peuvent être achetées dans n'importe quelle pharmacie. Pour le traitement des coliques rénales, il est recommandé de choisir un médicament en fonction de la composition du calcul.

OxalatesUrataPhosphatesType mixte
RenouéeÉpine-vinettePersilQueue de cheval
AgropyreFeuilles et bourgeons de bouleauMillepertuisMenthe poivrée
anethBaies d'airellesAirelleRacine de calamus
Feuilles de fraiseFeuilles d'ortie


Les méthodes suivantes sont considérées comme les plus efficaces..

  • Une compresse chaude sur la zone des reins provenant d'une décoction d'avoine aide à dilater les canaux et à faciliter le mouvement de la pierre le long des voies excrétoires, ce qui accélère sa sortie.
  • Pour éliminer les sensations douloureuses, une collection de camomille, de centaurée et de sauge, prise à parts égales, est utilisée. Infuser 1 c. dans un verre d'eau bouillante et buvez une cuillère à café toutes les heures. La durée du traitement est de 2-3 mois.
  • Une décoction de bourgeons de bouleau, de jeunes pousses ou de feuilles élimine les symptômes des coliques. Dans un litre d'eau, faites bouillir pendant 20 minutes 8 cuillères à soupe de matières premières. Le volume résultant est divisé en 5 parties et pris pendant la journée.

Souvent avec des coliques rénales, un traitement avec des médicaments tels que Kanefron, Cyston, Urolesan est indiqué.

Lorsque des symptômes de coliques rénales surviennent, les soins d'urgence peuvent arrêter une crise aiguë, soulager la douleur. Le calcul se déplace vers les parties inférieures du système urinaire et part naturellement. Le patient ressent un soulagement instantané et son état revient rapidement à la normale..

Méthodes d'anesthésie à l'hôpital

Si la taille de la pierre dépasse le diamètre de la lumière de l'uretère, elle ne peut pas sortir d'elle-même et la progression le long du tractus excréteur s'accompagne d'une série de crises. Dans ce cas, le séjour à l'hôpital du patient est jugé approprié..

Au moment de l'admission à la clinique, le patient est examiné et la taille et le nombre de pierres sont déterminés. Ce facteur affecte le choix des options de traitement à venir..

La lutte contre les coliques rénales commence toujours par la nomination d'antispasmodiques et d'analgésiques. Le choix du médicament est effectué par le médecin. Avec une attaque prolongée, le blocage de la novocaïne ou l'administration goutte à goutte de mélanges médicinaux complexes sont utiles. Le composé suivant est considéré comme le plus courant: "Platifilline", "Baralgin", glucose. Les compte-gouttes sont souvent combinés avec des injections de "Analgin", "Pipolfen", et en prenant les comprimés "Diphenhydramine", "Promedol", "No-shpa", "Papaverina".

Si un processus inflammatoire est détecté dans le corps, un traitement antibactérien est prescrit au patient, s'il a tendance à gonfler, il est conseillé de prescrire des diurétiques.

Recettes folkloriques

Les antispasmodiques naturels sont plus faibles que les médicaments, de sorte que la fourniture d'une telle assistance peut être retardée. Pour arrêter une attaque aiguë, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  1. Faites cuire à la vapeur les grains d'avoine et appliquez-les en compresse sur la région rénale.
  2. Une décoction de pharmacie de camomille (2 cuillères à café. Pour 1 tasse d'eau bouillante) aide à soulager les spasmes. Versez de l'eau bouillante sur l'herbe et insistez pendant environ 10 minutes. Boisson chaude.
  3. Pour 250 ml d'eau bouillante, prenez 2 c. collection de menthe ou de sauge, de camomille et de centaure. Infuser les herbes dans de l'eau bouillante pendant 10 à 15 minutes et utiliser comme antispasmodique.

Le plus souvent, les remèdes populaires sont utilisés pour traiter les conséquences d'une attaque, et le moyen le plus efficace pour soulager la douleur des coliques rénales est de prendre des médicaments..

Prévention de la pathologie

La prévention des coliques vise à prévenir ses causes et à provoquer des facteurs. Vous pouvez éviter le début d'une attaque, en connaissant le diagnostic, dans lequel un blocage de l'uretère peut se produire:

  1. Avec une lithiase urinaire confirmée, le régime alimentaire et le régime alimentaire sont d'une importance primordiale. Dans de telles conditions, les pierres poussent plus lentement et montrent rarement des signes de mouvement. En plus du régime alimentaire, vous devez constamment prendre les médicaments prescrits par votre médecin et avec des coliques rénales, des antispasmodiques. Il est conseillé d'acheter du thé médicinal aux herbes aux propriétés litholytiques (saxifrage, racine de genévrier) et à effet anti-inflammatoire (bleuet, calendula, sauge) en pharmacie.
  2. Avec la pyélonéphrite ou un autre processus inflammatoire, les antibiotiques ou les décoctions d'herbes médicinales à action antiseptique (millefeuille, camomille, calendula, feuilles et bourgeons de bouleau, etc.) sont recommandés. Afin de ne pas provoquer d'aggravation de l'inflammation ou d'attaque des coliques, le régime prescrit par le médecin doit être suivi à l'exception des matières grasses et frites, de la cuisson et de la restriction du sel.
  3. L'omission des reins (néphroptose) implique l'utilisation d'une alimentation équilibrée, qui évitera les fortes fluctuations de poids et de graisse viscérale. Une gymnastique spéciale est recommandée pour le développement d'un corset musculaire dans le bas du dos et l'abdomen..

Il est conseillé d'éviter un effort physique inhabituel, vous ne devez pas boire beaucoup d'eau à la fois. Un grand volume de liquide peut provoquer un mouvement des calculs ou conduire à l'accumulation d'urine en cas d'interférence avec son écoulement normal (avec néphroptose par exemple).

Notes IMPORTANTES

Si une personne développe une lithiase urinaire, les calculs commencent tôt ou tard à se déplacer le long des voies urinaires, en essayant de sortir. L'état du patient dans ce cas dépendra des actions de lui-même, ainsi que de ses proches. Une attaque ne peut être supprimée qu'en utilisant des antispasmodiques et des analgésiques. Mais sans exception, les médicaments ont des contre-indications d'utilisation et un certain nombre d'effets secondaires, qui sont détaillés dans les instructions. Par conséquent, avant utilisation, vous devez l'étudier attentivement.

Les femmes devraient être plus vigilantes pendant la grossesse et l'allaitement, en choisissant pour le traitement uniquement les médicaments dont les bienfaits sont assez élevés, et le risque pour le fœtus est minimisé.

Surdosage des analgésiques

Les analgésiques pour les coliques rénales doivent être pris en conformité avec la quantité spécifiée du médicament et la fréquence. Si vous ignorez ces recommandations et dépassez arbitrairement le volume du médicament, un surdosage se produit. Parfois, cela peut apparaître accidentellement si un patient en état de choc douloureux a pris des pilules plus que la normale.

Les symptômes suivants peuvent indiquer un excès de médicaments contre la douleur dans le corps du patient:

  • maux de tête;
  • abaisser la pression artérielle;
  • muqueuse buccale sèche;
  • éruptions cutanées, démangeaisons, œdème de Quincke;
  • excitation nerveuse;
  • perturbation du rythme cardiaque, tachycardie;
  • crampes, tremblements des membres;
  • troubles de la conscience - confusion, délire, hallucinations;
  • problèmes gastro-intestinaux - nausées, vomissements, diarrhée.

Il ne faut pas oublier qu'un surdosage de drogues est une maladie mortelle.Par conséquent, lorsqu'un ou plusieurs des symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez appeler l'équipe d'ambulance et ne pas vous auto-traiter avec des moyens improvisés. Si une condition critique se développe, le patient doit être transporté à l'hôpital où une thérapie symptomatique est effectuée, dans des cas extrêmes, une plasmaphérèse.

Effet secondaire

Lors de la prescription de médicaments contre la douleur, le médecin prend en compte tout d'abord l'état du patient et la durée de l'attaque. Mais quel que soit le groupe, ils ont tous un certain nombre d'effets secondaires..

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les analgésiques peuvent provoquer de telles réactions:

  • irritation de la muqueuse gastro-intestinale;
  • altération de la fonction hépatique ou rénale;
  • étourdissements, somnolence ou insomnie, maux de tête;
  • nausées, vomissements, faiblesse;
  • crampes, dépression respiratoire;
  • trouble de saignement qui provoque des saignements, une perte auditive, une vision.

Les effets secondaires surviennent après la prise d'une grande dose de médicament ou d'un mélange de médicaments, lorsque, sans attendre l'action souhaitée, le patient prend un autre analgésique. Cela est dû au désir de calmer la douleur dès que possible. Prenez tout remède avec prudence, en privilégiant les médicaments les plus sûrs et les plus éprouvés..

Contre-indications d'utilisation

Lors de la fourniture de soins d'urgence, il faut garder à l'esprit que tout remède qui soulage la douleur peut avoir certaines contre-indications. Avant d'effectuer les manipulations nécessaires à domicile et d'utiliser des analgésiques, il convient de noter qu'ils ne peuvent pas être prescrits aux personnes qui ont de telles violations:

  • tendance aux réactions allergiques;
  • maladie microbienne de l'intestin;
  • tuberculose;
  • colite;
  • La maladie de Crohn;
  • hypertrophie de l'intestin grêle;
  • hypersensibilité au médicament.

Vous devez également savoir que dans les processus inflammatoires, les manipulations thermiques sont strictement contre-indiquées.

Contre-indications

Les antispasmodiques doivent être utilisés avec prudence, car ils présentent un certain nombre de contre-indications. Dans le traitement des maladies urologiques, elles ne peuvent pas être utilisées si l'histoire a:

  • tuberculose;
  • La maladie de Crohn;
  • réactions allergiques;
  • mégacôlon;
  • hypertrophie du côlon.

Même le Drotaverinum (No-shp) le plus populaire a un certain nombre de contre-indications - il vaut mieux ne pas le prescrire pour l'athérosclérose des artères coronaires et le glaucome, l'insuffisance cardiaque et rénale.

La papavérine n'est pas utilisée dans le traitement des patients âgés et affaiblis, souffrant de lésions cérébrales traumatiques, d'hypothyroïdie.

Avant d'utiliser les médicaments, vous devez lire attentivement les instructions, car certains réduisent la concentration de l'attention, il est donc interdit de conduire pendant leur utilisation.

Les antispasmodiques ne doivent être utilisés qu'après avis médical. Lors de leur prise, il est important de prévenir les surdosages et de suivre strictement toutes les recommandations médicales.

En cas de symptômes d'un surdosage du médicament, consultez immédiatement un médecin.

  • Quels symptômes indiquent une colique rénale
  • Quels médicaments utiliser à la maison
  • Que faire avec les coliques rénales

Pour de nombreuses personnes, des pierres et du sable se forment dans les reins, qui commencent périodiquement à sortir, provoquant des douleurs. Cette maladie est appelée urolithiase. Le soulagement des coliques rénales est possible à domicile, si le patient sait exactement ce qui se passe dans son corps.

Le processus de formation de la pierre ne peut pas être arrêté, tout comme leur sortie vers l'extérieur.

Les antispasmodiques aident toutes les personnes souffrant de coliques rénales à libérer des petites pierres et du sable.

La drotavérine est l'antispasmodique le plus populaire qui peut détendre les parois de l'uretère, élargissant ainsi les voies de passage des tumeurs.

Prévention de la rechute

Un régime amaigrissant est l'un des principes de base sur lesquels repose la prévention des coliques rénales pour la lithiase urinaire. Pendant les périodes de calme, les recommandations suivantes doivent être suivies..

  1. Buvez beaucoup de liquides, incluez une boisson alcaline dans le régime de boisson (avec des calculs d'urate).
  2. Limitez la consommation de viande, de poisson, de légumineuses ainsi que de produits contenant du calcium - fromage cottage, lait.
  3. Jeter les épinards, l'oseille, les tomates, la salade verte.
  4. Prenez des complexes de vitamines et de minéraux.
  5. Augmente l'activité motrice pour éviter l'accumulation de cristaux de sel dans le bassin rénal.
  6. Vivez une vie saine.

Le patient doit essayer d'éviter l'exposition à de tels facteurs:

  • courants d'air, hypothermie;
  • café, alcool;
  • infections urologiques et maladies virales;
  • lésion de l'emplacement anatomique des reins.

Afin de prévenir, le patient doit subir régulièrement des examens médicaux, diagnostiquer en temps opportun les processus pathologiques dans les structures de l'organe apparié et mener une thérapie adéquate. Si une personne a déjà reçu un diagnostic de lithiase urinaire, elle doit alors suivre strictement les instructions du médecin, y compris un régime.

informations générales

Les antispasmodiques sont un complexe d'agents pharmacologiques qui affaiblissent ou éliminent complètement les spasmes des muscles lisses des organes internes et des vaisseaux sanguins.
Par leur action, les médicaments aident à détendre les muscles, à soulager les spasmes et, par conséquent, à réduire considérablement la douleur..

Les principaux avantages de l'utilisation d'antispasmodiques, contrairement à d'autres analgésiques, sont que, en éliminant ou en empêchant le développement de spasmes, les médicaments n'interfèrent pas avec le mécanisme de la douleur et n'effacent pas les symptômes du tableau clinique sévère, ce qui peut compliquer le diagnostic..

En raison de leurs principales fonctions en urologie, ils sont utilisés dans les cas suivants:

  • si le spasme ne joue pas de rôle dans le mécanisme de développement de la maladie;
  • si le spasme est à la base d'une condition pathologique;
  • préparation prémédicale pour une variété de procédures.

Classification

Chacune des maladies du système génito-urinaire a ses propres spécificités et bien sûr, pour la thérapie, les médicaments sont sélectionnés individuellement.
L'étape la plus importante dans le traitement des maladies urologiques est la détermination correcte des médicaments nécessaires et de leurs mécanismes d'action, afin que le traitement nous donne le plus grand effet.

Selon le mécanisme d'action

La pharmacologie moderne a développé deux types d'antispasmodiques, différents dans le mécanisme d'action.

  1. Neutropique (bloqueurs anticholinergiques) - agissant directement sur les cellules musculaires, modifiant les processus chimiques qui s'y déroulent. Ces substances ont un effet ciblé sur les récepteurs nerveux..
  2. Myotrope - agissant sur la transmission des influx nerveux aux nerfs et modifiant le cours des processus biochimiques dans les cellules musculaires lisses. Ainsi, ces substances pénétrant dans l'organisme réduisent la teneur en certains ions du cytoplasme des cellules, ce qui contribue à soulager les spasmes.

Ce groupe comprend:

  • Drotavérine;
  • Papavérine;
  • Nitroglycérine;
  • Bromure d'Otilonia;
  • Mebeverin;
  • Halidor;
  • Gimekron;
  • Bentsiklav.

Ces dernières années, un autre groupe de médicaments a été différencié, y compris les deux mécanismes d'action sur le spasme - les médicaments neuromyotropes, mais ils sont rarement utilisés.

Les médicaments de chacun des trois groupes sont utilisés strictement selon les indications, seul un médecin peut déterminer la substance dont le mécanisme d'action est le mieux utilisé dans chaque situation spécifique, car le mauvais choix non seulement soulagera la douleur, mais peut aggraver la situation.

Par origine

Les antispasmodiques sont également classés en fonction de l'origine des substances actives. Il existe deux groupes de médicaments:

  • origine naturelle ou végétale;
  • origine pharmacologique ou artificielle.

Les médicaments pharmacologiques qui suppriment le spasme sont apparus il n'y a pas si longtemps, cependant, les gens ont souffert de maladies génito-urinaires tout au long de leur existence, il n'est donc pas surprenant que dans les temps anciens les symptômes de la douleur aient été arrêtés à l'aide de remèdes à base de plantes, qui sont des antispasmodiques à base de plantes.

Ces remèdes naturels sont:

Les préparations artificielles peuvent soulager le syndrome de la douleur de toute intensité, mais elles ont un inconvénient important - un grand nombre de contre-indications et des effets négatifs possibles sur le corps.

Formulaires de décharge

Pour obtenir l'effet maximal de l'antispasmodique dans chaque cas, une forme spécifique de libération de la substance active est sélectionnée. Donc en urologie, voici une liste de médicaments antispasmodiques:

Formulaire de déchargeNom
PilulesDrotaverin, No-spa, Spazmonet, Spazmol
CapsulesDetruzitol, Sparex, Duspatalin
TeinturesMenthe poivrée
Suppositoires rectauxPapaverine, Buscopan
Fruits entiersCarvi
Ampoules pour administration intraveineuse et intramusculaireDrotaverin, No-shpa, Papaverin, Trigan

Un même médicament, par exemple le Drotaverinum, peut être produit sous diverses formes, chacune étant utilisée en fonction de la maladie, de la gravité du patient, de son âge.

Indications pour l'utilisation

Presque toutes les maladies urologiques sont caractérisées par la survenue d'un syndrome douloureux, dont le soulagement améliore la qualité de vie du patient.
La plupart des antispasmodiques sont en vente libre, il n'est donc pas difficile de les acheter dans une pharmacie.

Lors de l'arrêt des spasmes du système génito-urinaire, Spasmex est souvent utilisé, la substance active est le chlorure de trospium.

Il est utilisé pour traiter l'incontinence urinaire, le dysfonctionnement de la vessie. Cependant, vous ne pouvez pas le nommer vous-même, car il a une gamme assez large de contre-indications.

Un antispasmodique universel est No-shpa ou Drotaverin. Le médicament soulage les spasmes de nature et d'intensité variées, réduit le tonus de la vessie, a un fort effet analgésique et stabilise l'envie d'uriner.

Pour arrêter même un syndrome douloureux prononcé avec cystite, l'alfuzosine est prescrite aux patients, elle détend les muscles lisses du col de la vessie, mais elle doit être associée à des antihistaminiques pour éliminer l'œdème tissulaire.

Avec colique rénale

Les coliques rénales se produisent en raison d'une altération de l'urine du rein, cela est dû au blocage ou à la compression des voies urinaires.

En cas de douleur intense, il est recommandé d'utiliser principalement la Drotavérine, la Papavérine, la Ptatifiline, avec une douleur intense - Spazmalgon. À la maison, il est préférable d'utiliser ces médicaments, les analgésiques ne peuvent être utilisés qu'à l'hôpital.

Avec la lithiase urinaire

L'urolithiase est la maladie urologique la plus courante, qui est détectée à presque n'importe quel âge. ré
Cette maladie est caractérisée par l'apparition de crampes dans le bas du dos.

Pour éliminer le syndrome de la douleur ICD, des antispasmodiques sont utilisés qui ont un effet étiopathogénétique et symptomatique, visant à arrêter le spasme et la douleur, ainsi qu'à prévenir les complications dues à une insuffisance rénale.

Soulager le spasme restaure l'hémodynamique et l'urodynamique. L'utilisation de Drotaverin, Bentsyclav, qui a non seulement soulagé la douleur, mais aussi rétabli l'écoulement d'urine, a montré un bon effet spasmodique avec MKD. L'atropine est également efficace..

Pour les douleurs intenses, des médicaments antispasmodiques combinés, tels que Baralgin et Spazmalgon, peuvent être prescrits..

Avec pyélonéphrite

Chez les patients atteints de pyélonéphrite, un processus inflammatoire d'étiologie bactérienne se produit, dans lequel les tissus, les calices et le bassin rénal sont affectés.

Les plus couramment utilisés sont Drotaverin, No-shpa et Papaverin, qui, en plus de soulager les spasmes, aident à normaliser la pression artérielle et, par conséquent, le flux sanguin normal vers le rein est rétabli. De plus, Urolesan est largement utilisé - un médicament à base de plantes qui soulage bien les spasmes, Cystenal - ayant un effet antispasmodique et anti-inflammatoire, Bespa, Spakovin, Buscopan.

Autres pathologies

Il existe de nombreuses maladies du système génito-urinaire et les antispasmodiques sont indiqués dans le traitement de presque chacun d'entre eux. En plus des outils ci-dessus en urologie sont utilisés:

  • avec néphrite - Renel N - un médicament homéopathique aux effets anti-inflammatoires et diurétiques;
  • avec hydronéphrose - bromure de Panaveria, Barboval;
  • avec néphropathie, Eufillin, Papazol peut être utilisé.

La liste des agents pharmacologiques est très large et, dans chaque cas, les médicaments sont sélectionnés en fonction des caractéristiques individuelles du patient..

Pendant la grossesse et l'enfance

La maladie rénale enceinte n'est pas rare, et les antispasmodiques sont également présents dans la thérapie.
Il est interdit de prescrire de nombreux médicaments aux futures mères, car ils peuvent nuire gravement à la santé du fœtus. Les remèdes approuvés pour les femmes enceintes sont:

  • Drotaverinum et No-shpa en comprimés et injections;
  • Papavérine en suppositoires, capsules et solutions;
  • Gamme de comprimés.

Ils sont prescrits avec prudence, car une tachycardie, une constipation et une hypotension peuvent survenir lors de leur administration. Il est strictement interdit d'utiliser Bencyclav, Dicycloverin, Hyoscine, Butyl bromide pour les femmes enceintes

Tous les fabricants d'antispasmodiques sont intéressés par le fait que le médicament peut être utilisé dans la pratique des enfants, donc les médicaments sont disponibles sous des formes spéciales - gouttes ou bougies.

Drotaverin et No-shpa est autorisé pour les enfants à partir de 1 an, et la dose quotidienne est de 40-100 mg, divisée en plusieurs doses, pour les enfants à partir de 6 ans, la dose est de 80-200 mg.

Toujours dans la pratique des enfants, Dibazol est utilisé, qui est disponible en comprimés, ampoules et poudre avec l'ajout de glucose. Le médicament est utilisé quel que soit l'âge du bébé, pour les enfants de moins de 12 mois, une dose quotidienne allant jusqu'à 1 mg, à l'âge de 1-12 ans, de 2 à 5 mg par jour.

En tant qu'antispasmodique pour les enfants, le butylpromure de Hyoscine et le bromure de Pinaveria sont interdits..

Pendant la grossesse et l'allaitement

Les femmes enceintes doivent être particulièrement prudentes avec la prise de médicaments du groupe antispasmodique. Et bien que des études spéciales dans ce sens n'aient pas été menées, il est toujours fortement recommandé de ne pas prendre de tels médicaments par vous-même. La seule exception est le bénéfice potentiel pour la vie de la mère contre le risque potentiel pour la vie du bébé à naître. Il n'est surtout pas recommandé de prendre de tels médicaments chez les femmes enceintes:

Pendant la période

les maladies rénales chroniques ont tendance à s'aggraver, donc si

ou la pyélonéphrite augmente la probabilité de coliques rénales. Le plus souvent, les coliques se développent au cours du troisième trimestre de la grossesse.

Le rein droit est plus souvent touché, de sorte que la douleur commence du côté droit du bas du dos et se déplace progressivement, comme décrit ci-dessus.

Étant donné que les coliques peuvent provoquer un accouchement précoce pendant la grossesse, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Avant votre arrivée, vous ne devez prendre aucune mesure par vous-même.

Contre-indiqué pendant la grossesse. Particulièrement dangereux au premier trimestre et au cours des six dernières semaines du trimestre. Lors du traitement avec le médicament, l'allaitement doit également être arrêté..

Antispasmodiques naturels

Les antispasmodiques à base de plantes, bien qu'ils n'aient pas un fort effet analgésique, n'ont pratiquement aucune contre-indication.
Effet antispasmodique léger: infusions de menthe poivrée, graines d'aneth odorantes, fruits de fenouil, camomille de pharmacie, tanaisie, blanchies.

Un bon effet est observé lors de l'utilisation de décoctions d'anis, de racines de garance, d'ortie dioica. Les remèdes à base de plantes peuvent être utilisés pour soulager les spasmes de presque toutes les maladies urologiques.

Par exemple, avec une MII, une légère douleur aidera à soulager l'utilisation régulière de l'infusion suivante: prenez 1 partie des fleurs de camomille, de millepertuis, de menthe, de sauge et 2 parties de plantain; 1 cuillère à soupe. verser une cuillère à café du mélange avec un verre d'eau, insister un quart d'heure au bain-marie, laisser refroidir 45 minutes à température ambiante et prendre un quart de verre 5 fois par jour.

Pour soulager les spasmes, des décoctions de prêle, airelle, orthosiphon, ortie, sureau noir sont utilisées..

Les antispasmodiques naturels sont également activement utilisés pour les bébés - menthe poivrée, huile de fenouil, anis, aneth.