Principal

Tumeur

Hydronéphrose rénale: l'essentiel est de déterminer en temps opportun!

L'hydronéphrose rénale est une maladie grave qui se caractérise par une expansion progressive des complexes pyélocalicés et, plus tard, une atrophie parenchymateuse. Cela est principalement dû au fait que les sorties d'urine de leurs reins sont perturbées. Les manifestations les plus courantes de l'hydronéphrose sont des douleurs lombaires douloureuses, une hématurie (lire la documentation sur cette maladie), une miction rapide et douloureuse, une hypertension. Nous parlerons de la façon dont la maladie est diagnostiquée et traitée, ainsi que des mesures pour prévenir l'hydronéphrose, dans cet article.

Le nom de la maladie se compose de deux parties - «hydro», qui signifie eau, et «néphro» - un rein. Ces concepts sont essentiels pour déchiffrer la maladie. Au sens littéral du terme, il caractérise une concentration accrue de liquide dans les reins, malgré le fait que les écoulements de liquide des organes soient perturbés. Le danger de la maladie réside dans le fait qu'avec une thérapie commencée inopinément, l'organe est capable de perdre complètement la capacité de remplir ses fonctions directes, ce qui est très dangereux pour la vie humaine normale..

Avec l'hydronéphrose, l'excès de liquide s'accumule dans les reins, ce qui perturbe le travail et les fonctions de l'organe

Comment se produit l'hydronéphrose et ce qui est dangereux

Les reins se composent de deux parties: le parenchyme - le tissu qui produit et filtre l'urine - et le système pyélocalicéal, qui recueille l'urine accumulée et l'excrète dans l'uretère. Ensuite, l'urine pénètre dans la vessie, l'urètre et est évacuée.

Parfois, l'urine cesse de s'écouler normalement du rein. Il y a plusieurs raisons à cette stagnation:

  • Pathologies de l'uretère et du bassin - calculs, compression par une tumeur, un kyste et une artère rénale supplémentaire.
  • Malformations génito-urinaires. Avec de tels écarts, la maladie peut survenir à l'adolescence et même à l'enfance.
  • Pathologies de la vessie - anomalies du développement, tumeurs, cystite chronique et urolithiase. Les parois de la vessie, obligées de se forcer constamment, poussant l'urine dans l'urètre, s'affaiblissent. Progressivement, une insuffisance de l'appareil valvulaire situé entre l'uretère et la vessie se produit. Le reflux se produit - reflux d'urine dans le système urinaire.
  • Violation de la perméabilité de l'urètre. Ce groupe comprend le rétrécissement (rétrécissement) de l'urètre, qui survient souvent après l'auto-traitement des MST, de la cystite et de l'urétrite. La deuxième raison est une tumeur bénigne (adénome) de la prostate située sous la vessie et gênant l'écoulement de l'urine.
  • Grossesse au cours de laquelle les uretères sont serrées par un utérus élargi. De plus, les femmes enceintes souffrent souvent d'une toxicose tardive, provoquant des problèmes rénaux et exacerbant la situation..

Complications possibles

La complication la plus dangereuse qui peut commencer après l'hydronéphrose est l'insuffisance rénale. De plus, l’une des complications est l’arrêt complet de la capacité de travail de l’organe, ce qui menace la mort par empoisonnement et infection du corps par des produits métaboliques.

La deuxième complication, non moins sûre, est la lithiase urinaire, à laquelle les infections peuvent se joindre et aggraver l'évolution de la maladie.


Examen aux rayons X - l'un des plus importants lors du diagnostic

Avec l'hydronéphrose, le bassin ou le calice peut soudainement éclater, ce qui entraîne l'urine directement dans le péritoine.

Pour éviter ce qui précède, vous devez contacter un spécialiste à temps au premier soupçon d'hydronéphrose. Et ne vous auto-méditez pas et n'essayez pas de vous débarrasser de la douleur apparue ou d'autres sensations désagréables en utilisant la médecine traditionnelle.

Une hydronéphrose est-elle suspectée?

Un patient souffrant de pathologies du système urinaire doit toujours se souvenir de la possibilité de développer une telle complication, passer régulièrement des tests et faire une échographie des reins et du bassin.

Il est bon de subir un tel examen en l'absence de plaintes, car la maladie ne donne des symptômes qu'à un stade très tardif.

L'exécution de l'hydronéphrose se manifeste par les symptômes suivants:

  • Lombalgie causée par un étirement excessif de l'uretère par l'urine accumulée. La douleur de cette maladie peut être désagréablement douloureuse ou même à l'étroit, provoquant des hanches et de l'aine. La douleur survient après avoir bu beaucoup de liquides, d'aliments salés ou fumés.
  • Gonflement qui apparaît le matin et diminue pendant la journée. L'œdème rénal est friable - lorsqu'il est pressé avec un doigt, une dépression qui ne disparaît pas reste longtemps.
  • Augmentation de la pression artérielle, médicaments antihypertenseurs pratiquement non amovibles. Vous ne pouvez supprimer la pression rénale qu'en éliminant la maladie.
  • Température, frissons, mauvais état, nausées causées par un empoisonnement du corps avec accumulation d'urine et infection.
  • L'apparition dans l'urine de sang indique la destruction des vaisseaux rénaux et la turbidité indique une lésion purulente (pyélonéphrite).

Les raisons

La maladie se développe en raison d'un fonctionnement insuffisant des valves urétérales, ce qui conduit à un flux urinaire inversé. Il est complètement impossible de déterminer les causes de la maladie, mais il existe des facteurs qui provoquent l'accumulation de liquide dans les reins:

  • L'eau peut s'accumuler lorsque les conduits sont obstrués par des calculs rénaux.
  • Les caillots sanguins résultant d'une lésion rénale peuvent également devenir un obstacle aux eaux usées.
  • La violation de l'écoulement de l'eau peut se produire avec un rétrécissement de l'uretère à la suite d'une intervention chirurgicale.
  • Tumeur du rein et de l'uretère.

Diagnostic de la maladie

Les procédures de diagnostic suivantes sont utilisées pour établir un diagnostic:

  • Test sanguin clinique. Avec l'hydronéphrose, une anémie (une diminution de la concentration d'hémoglobine et une diminution du nombre de globules rouges), une leucocytose (une augmentation du nombre de globules blancs) est détectée. La leucocytose est particulièrement prononcée avec les lésions purulentes concomitantes.
  • L'analyse clinique de l'urine - pus, sang et protéines se trouve dans l'analyse. La gravité spécifique de l'urine est réduite - elle devient presque blanche.
  • Biochimie sanguine - dans l'analyse, le niveau de créatinine, d'acide urique et d'urée augmente. Une protéine C réactive peut également apparaître..
  • Le patient doit enregistrer une diurèse quotidienne - la quantité de liquide bu et excrété. Avec l'hydronéphrose due à la rétention d'urine, une partie du liquide reste dans le corps.
  • Échographie des reins, du bassin et du TRI de la prostate - des reins élargis avec un bassin élargi sont visibles pendant l'examen échographique, ainsi que les causes de l'hydronéphrose - uretère pincé, calculs dans la vessie, adénome de la prostate.

Classification

L'hydronéphrose peut être diagnostiquée immédiatement après la naissance, mais peut également devenir une maladie acquise. L'hydronéphrose chez l'enfant est souvent congénitale, mais l'expansion du bassin rénal chez l'adulte est acquise dans la nature.

L'hydronéphrose peut affecter un ou les deux reins à la fois. En même temps, nous parlons d'une maladie bilatérale lorsque les sorties d'urine dans les parties inférieures des voies urinaires - l'uretère et l'urètre, sont perturbées.

L'hydronéphrose a trois degrés:

  • L'hydronéphrose du 1er degré se caractérise par un étirement du bassin dû à l'augmentation de la pression urinaire. Dans le même temps, le corps ne perd pas ses fonctions, mais a déjà été suffisamment augmenté en taille.
  • L'hydronéphrose du 2e degré est marquée par une nouvelle expansion du bassin et du calice des reins. Le liquide qui est présent dans les tubules commence à exercer une pression sur le parenchyme et à cause de cela il devient plus mince. La fonction rénale s'aggrave à ce stade.
  • Hydronéphrose 3 degrés. L'atrophie des tissus rénaux, et ce processus devient déjà irréversible, finit par entraîner une mort imminente de l'organe et une menace importante pour la vie du patient.

Traitement hydronéphrose

Étant donné que l'expansion du système pyélocalicéal n'est pas une maladie, mais un symptôme, son traitement dépend de la cause principale du trouble:

  • En cas d'obstruction de l'uretère, un dilatateur spécial y est installé - un stent.
  • Avec obstruction de l'urètre, il est dilaté avec une bougie ou une opération pour restaurer la perméabilité.
  • Dans la lithiase urinaire, les calculs sont retirés par échographie ou chirurgie.
  • Avec la compression des voies urinaires de l'artère rénale supplémentaire, des opérations sont effectuées pour éliminer cette anomalie.
  • Avec une lésion unilatérale, le rein d'hydronéphrose inactif est retiré. Dans le traitement des lésions purulentes, des antibiotiques sont utilisés..

Une visite précoce chez un urologue permet de diagnostiquer et de commencer le traitement à un stade où la conservation des organes est possible. Par conséquent, avec les premiers symptômes de la maladie, vous devez prendre rendez-vous avec un urologue et être examiné.

Mesures diagnostiques et thérapeutiques

Si vous avez au moins la moindre suspicion de développement de la maladie, vous devez immédiatement consulter un spécialiste. Lui seul est en mesure d'évaluer la situation, de diagnostiquer et, sur la base de ses données, de prescrire le traitement correct et adéquat.

Il est très important de découvrir les raisons qui ont conduit au développement de l'hydronéphrose, pour déterminer le stade de la maladie. À cet effet, un examen complet et complet du patient est utilisé:

  • des échantillons de sang et d'urine sont prélevés,
  • Une échographie des reins est effectuée, en fonction des résultats dont les dimensions de l'organe, de son bassin et du calice, ainsi que l'épaisseur du tissu rénal sont déterminées,
  • radiographie du rein
  • à l'aide d'une étude des radio-isotopes, le degré de dysfonctionnement d'un organe est déterminé
  • d'autres méthodes d'examen peuvent inclure la TDM, l'angiographie.

Les mesures thérapeutiques devraient viser principalement à éliminer les causes qui ont conduit au développement de l'hydronéphrose. Si nécessaire, le médecin doit faire tout son possible pour réduire la taille du bassin et sauver le rein.

Comme le montre la pratique, les mesures de traitement conservatrices donnent rarement des résultats positifs et sont donc considérées comme inefficaces. Ils ne sont utilisés qu'en cas de processus inflammatoire dans les organes afin de réduire la pression et de préparer le patient à la chirurgie.

Quant à l'opération, ces derniers temps, la préférence a été donnée aux méthodes reconstructives d'intervention chirurgicale, dont le but principal est de préserver l'organe. Il existe de nombreuses méthodes de ce type, leur choix repose entièrement sur les épaules du médecin et est déterminé dans une large mesure par les causes et les maladies primaires qui ont conduit à l'hydronéphrose..


Même après le traitement, le patient doit subir une surveillance continue des ultrasons

La néphrectomie n'est indispensable que si les fonctions de l'organe sont complètement perdues, ce qui représente un danger pour la vie du patient. Le plus souvent, les patients plus âgés sont affectés par de telles opérations d'élimination des reins..

Quant aux enfants, comme le montre la pratique, les premiers stades de la maladie peuvent ne pas nécessiter une intervention sérieuse. Cependant, ces enfants doivent être surveillés en permanence, systématiquement et constamment examinés par échographie (en outre, cela devrait être fait au moins 4 fois par an). Si le bébé est né avec ce diagnostic, mais que la maladie est au stade initial (parfois même au deuxième), elle peut se transmettre d'elle-même au cours de la première année de vie du bébé. Mais si les symptômes augmentent et que la maladie s'aggrave, une intervention chirurgicale immédiate est nécessaire.

Thérapie diététique et régime de boisson

Malgré la simplicité des conseils, une thérapie diététique, associée à la consommation d'alcool et à un mode de vie sain, peut considérablement atténuer les symptômes de la maladie, puis servir d'excellente prévention de la pathologie. Lors du choix d'un menu, il vaut mieux abandonner les plats gras et lourds, préférant les légumes et les fruits crus.

Le volume de liquide consommé pour un patient sans maladies supplémentaires est d'au moins 2 à 2,5 litres par jour. Le médecin vous expliquera les détails du régime: le régime est sélectionné individuellement, cependant, la réduction du nombre d'aliments épicés, sucrés et fumés ne sera utile que pour refuser l'alcool, le café fort et le thé. Les aliments introduits dans l'alimentation doivent être riches en acides aminés qui ne sont pas synthétisés par l'organisme, mais qui ne sont obtenus qu'avec des produits.

Important! La restriction ou l'exclusion complète du sel est un point obligatoire du régime alimentaire pour l'hydronéphrose. Le plus approprié est un régime à base d'œufs de pomme de terre avec une teneur réduite en calories et des niveaux élevés d'acides aminés. De plus, les produits n'augmentent pas la charge sur le tube digestif, éliminent bien l'excès de cholestérol et sont traités par le corps du patient de tout âge. Vous ne pouvez pas garder ce régime pendant longtemps! Les dates de nutrition ne diront qu'un médecin hautement spécialisé dont la consultation est requise.

La prévention

Dans la plupart des cas, l'hydronéphrose est causée par des malformations congénitales du corps, par conséquent, il n'existe pas de méthodes spécifiques de prévention de cette maladie. Cependant, les médecins recommandent de suivre la prévention secondaire de la maladie (lorsque le diagnostic d'hydronéphrose est déjà établi):

  • prévention et traitement de l'inflammation;
  • l'élimination de l'hypothermie;
  • visites régulières (deux fois par an) chez le médecin;
  • mode de vie sain (consommation réduite de sel, alimentation équilibrée, sport, abandon des mauvaises habitudes).

Les experts médicaux rappellent: plus tôt le traitement de l'hydronéphrose est commencé, plus les chances de maintenir la santé sont élevées. Consultez un professionnel de la santé pour obtenir des conseils..

Symptômes de pathologie

L'hydronéphrose est dangereuse principalement parce qu'elle peut se poursuivre longtemps cachée et ne pas se manifester. Souvent, les symptômes apparaissent lorsque la pathologie est passée au 2e ou au 3e stade de développement.

Le principal signe de l'hydronéphrose est une diminution du volume de l'urine par jour.

Autres signes de la maladie:

  • douleur localisée dans le côté droit du dos;
  • la nausée;
  • vomissement
  • hypertension artérielle;
  • flatulence;
  • hématurie (un mélange de sang dans l'urine);
  • maux de tête;
  • trouble des selles d'une nature différente;
  • insomnie;
  • faiblesse générale;
  • augmentation de la température corporelle à diverses valeurs;
  • la formation d'un gonflement jaune sur le visage et le corps.

Chez les femmes enceintes atteintes d'hydronéphrose du rein droit, les symptômes sont similaires.

Les symptômes les plus dangereux qui indiquent que la maladie est passée à un stade avancé: une forte diminution du débit urinaire quotidien, du sang dans les urines, des vomissements, une température corporelle supérieure à 38 degrés.

Causes et degrés d'hydronéphrose du rein gauche: traitement et pronostic

L'hydronéphrose est l'une des maladies rénales les plus courantes..

Le processus pathologique a diverses causes; il peut être congénital et acquis..

Hydronéphrose à gauche (il s'agit d'une expansion du bassin et du calice, due à l'accumulation de liquide en excès dans l'organe ou ses parties).

Informations générales sur la maladie

L'hydronéphrose du rein gauche est l'une des maladies les plus courantes chez les urologues. La maladie se développe selon plusieurs "scénarios" et peut devenir un signe d'anomalies dans la structure de l'organe ou de changements acquis qui conduisent à une violation de l'écoulement de l'urine.

Si vous comprenez les caractéristiques anatomiques de la structure des reins, la maladie survient en raison du rétrécissement de l'uretère et de l'accumulation d'urine en excès dans le rein. En effet, l'écoulement du fluide est perturbé. Difficulté à éliminer l'urine et conduit au développement d'une hydronéphrose.

L'urine s'accumule, une expansion du bassin est observée, ce qui conduit à l'apparition de signes caractéristiques.

En théorie, l'hydronéphrose est considérée comme une maladie non dangereuse, elle conduit rarement au développement de complications, mais tout dépend de ce qui a conduit au rétrécissement de l'uretère, à l'apparition d'une sténose artérielle.

Causes d'occurrence

La maladie est considérée comme l'une des plus courantes, survient avec une intensité variable des symptômes et survient chez 20% des patients qui viennent en urologie avec une liste de signes caractéristiques.

Souvent, la maladie se développe dans le contexte de la lithiase urinaire, lorsque le calcul bloque l'uretère, mais la maladie a d'autres raisons pour son apparition, notamment:

  • formations tumorales d'étiologies diverses (y compris l'adénome de la prostate);
  • anomalies congénitales (rétrécissement ou sténose de l'artère, avec augmentation du tissu fibreux);
  • l'athérosclérose (à condition que les plaques bloquent la lumière des vaisseaux);
  • urolithiase (à condition que le calcul ait bloqué l'uretère).

Autrement dit, ils conduisent au développement d'une sténose, un exemple est le processus d'adhésion qui se produit après la chirurgie.

À risque sont:

  • hommes matures;
  • les enfants de nouveau-nés (à condition que la pathologie soit congénitale);
  • les personnes atteintes de maladies chroniques de la sphère intime (tumeurs utérines, adénome de la prostate);
  • les femmes enceintes (le plus souvent, la pathologie est diagnostiquée au 2ème ou au 3ème trimestre).

Si une hydronéphrose est observée à gauche, il est possible que le processus pathologique se rende au rein droit.

Si vous ne commencez pas le traitement de l'hydronéphrose à temps et que vous ne modifiez pas l'état, la probabilité de complications est élevée. La complication la plus grave de la maladie est le développement d'une insuffisance rénale..

Le degré de développement du côté gauche

Il existe plusieurs stades de développement de la maladie, au stade initial, il est difficile de reconnaître.

Plus tard, une liste de signes caractéristiques apparaît qui aide à reconnaître et à classer l'hydronéphrose..

Première étape

Au stade initial de développement, le processus pathologique est difficile à reconnaître, car l'écoulement d'urine n'est pas altéré. Le rein ne fonctionne pas complètement, le canal uretère est rétréci, mais pas complètement bloqué. Un rein sain compense l'organe affecté.

Seconde phase

Au 2ème stade de développement, le processus pathologique est prononcé, mais il n'est pas possible de remarquer son développement sans effectuer des procédures de diagnostic caractéristiques.

Au deuxième stade, l'écoulement d'urine est complètement altéré, le rein ne peut pas remplir ses fonctions, diverses complications surviennent. C'est une maladie dangereuse..

Symptômes

Il existe un certain nombre de signes caractéristiques qui peuvent indiquer la présence d'hydronéphrose:

  • gonflement des tissus;
  • violation de la sortie d'urine;
  • diminution du volume de la portion moyenne d'urine;
  • l'apparition de douleurs dans la région lombaire;
  • douleur dans l'abdomen gauche.

L'apparition de symptômes non spécifiques de l'hydronéphrose du rein gauche: nausées, maux de tête, vertiges, envie de vomir.

Le tableau clinique aux différentes étapes du développement de la pathologie

Au stade initial de développement, on peut détecter une diminution de la quantité d'urine excrétée. La portion est réduite, des sensations désagréables et douloureuses peuvent survenir dans la colonne lombaire.

Cependant, à un stade précoce de développement, il est assez difficile d'identifier la maladie, les procédures de diagnostic peuvent aider.

Qui contacter et méthodes de diagnostic

Seuls quelques spécialistes peuvent diagnostiquer l'hydronéphrose:

En l'absence des spécialistes ci-dessus, vous pouvez contacter le thérapeute.

Il existe plusieurs méthodes de diagnostic diagnostique qui sont effectuées en présence de signes pathologiques:

Le diagnostic par ultrasons aidera à identifier les changements pathologiques, l'étude n'aidera pas à établir la cause profonde de la maladie. L'échographie révélera la présence d'une hypertrophie du bassin, du calice ou d'un rétrécissement de l'uretère.

Thérapies

Le traitement de l'hydronéphrose du rein gauche s'effectue en plusieurs étapes et dépend non seulement de la cause de la maladie, mais également de la gravité des symptômes.

Traitement traditionnel

Si l'hydronéphrose nécessite des procédures médicales, leur action vise à compenser la condition sous-jacente.

Lorsque la cause de la maladie est devenue des changements pathologiques qui se sont développés dans le contexte d'anomalies congénitales ou acquises.

Cette thérapie revient à améliorer la fonction rénale, à normaliser l'écoulement de l'urine. À cette fin, des diurétiques sont prescrits..

Les diurétiques sont une classe de médicaments diurétiques, ils sont utilisés pour normaliser l'écoulement de l'urine, débarrasser le corps des produits de décomposition, des toxines. Il est important d'éviter l'intoxication à l'azote.

La posologie des diurétiques est prescrite individuellement, en fonction des poches et d'autres signes de la maladie.

Le furosémide est le plus souvent prescrit, mais d'autres médicaments peuvent être choisis..

Intervention chirurgicale

Il existe plusieurs types d'interventions chirurgicales qui sont effectuées avec l'hydronéphrose.

S'il s'agit d'un calcul qui bloque l'uretère, il est retiré par chirurgie ou à l'aide d'un laser ou d'une échographie. Lorsque le calcul a une grande taille ou qu'il n'en est pas un dans le rein, une partie du rein est excisée avec l'élimination de la pierre.

Si la cause de l'hydronéphrose n'était pas une lithiase urinaire, alors d'autres procédures qui peuvent corriger la situation et éliminer le problème peuvent être utilisées.

Souvent, l'introduction d'un cathéter avec un ballon et un support est nécessaire. Le support aide à élargir le vaisseau, à restaurer son élasticité.

Le ballon aide à développer l'artère, il est affiché à l'aide d'un endoscope. En présence de maladies rénales inflammatoires purulentes ou sévères, un prélèvement d'organe est effectué. Cette opération est extrêmement traumatisante et dangereuse..

La méthode laparoscopique supprime également les calculs - il s'agit d'une méthode invasive, qui diffère dans une courte période de récupération.

ethnoscience

Le traitement alternatif se résume à l'utilisation de décoctions diurétiques. Il peut s'agir de teintures d'airelle et de busserole, ainsi que de jus de canneberge et d'airelle.

Donc, quelques recettes utiles:

  1. 25 gr airelles (500 ml), insister 2 heures et prendre 1 verre par jour.
  2. 30 gr les baies d'ours sont mélangées à des cynorrhodons (10 g de fruits). La rose musquée peut être hachée ou utilisée à l'état pur. Les ingrédients sont mélangés dans des proportions égales, versez 500 ml d'eau bouillante, mettez au bain-marie pendant 20 minutes, puis retirez, filtrez et prenez en portions.

Complications et conséquences

L'hydronéphrose du rein gauche a plusieurs variantes du cours, avec le développement de conditions défavorables, la maladie peut entraîner les complications suivantes:

  • insuffisance rénale;
  • nécrose du rein;
  • développement de maladies inflammatoires du système génito-urinaire.

Il existe également un risque élevé de développer des processus inflammatoires dans l'utérus, ainsi que dans la prostate et d'autres organes voisins qui sont à proximité (ou connectés) avec les organes du système urinaire.

Les complications graves sont le développement d'une insuffisance rénale, de processus nécrotiques et purulents dans les reins. Dans ce contexte, le processus de filtrage des fonctions des organes diminue, il existe une probabilité de nécrose, le développement d'une issue fatale, à la suite d'une septicémie ou d'un choc septique.

Prévention et pronostic

Le pronostic d'une évolution rapide et adéquate de la maladie est un faible risque de complications..

En tant que procédure préventive, il est recommandé:

  • tous les 6 mois pour être examiné par un néphrologue ou un urologue;
  • faire une échographie une fois par an;
  • tous les 3 mois pour faire un test d'urine et de sang.

L'hydronéphrose du rein gauche est une maladie qui peut être à la fois congénitale et acquise dans la nature. Avec un contact rapide avec un établissement médical, il est hautement traitable et n'entraîne pas de complications graves..

Hydronéphrose - symptômes et traitement

Qu'est-ce que l'hydronéphrose? Les causes, le diagnostic et les méthodes de traitement seront discutés dans l'article du Dr Gadzhiev Agil Sananovich, un urologue avec une expérience de 4 ans.

Définition de la maladie. Les causes de la maladie

L'hydronéphrose est une maladie dans laquelle un ou les deux reins sont étirés et enflés à la suite de l'accumulation d'urine (urine) à l'intérieur [10].

L'hydronéphrose se produit généralement en raison d'un blocage ou d'un dysfonctionnement des voies urinaires, qui se compose des reins, des uretères (tubes qui vont du rein à la vessie), de la vessie et de l'urètre, ou de l'urètre (le tube qui élimine l'urine du corps).

Un blocage ou un problème dans les voies urinaires signifie que l'urine ne peut pas s'écouler des reins dans la vessie ou s'écoule dans la direction opposée: de la vessie aux reins. Cela conduit à l'accumulation d'urine dans les reins, à la suite de laquelle ils deviennent étirés et gonflés.

Si un seul rein est atteint, l'hydronéphrose est appelée unilatérale (cette affection survient le plus souvent), si les deux reins sont atteints, bilatérale [7]. La maladie peut se développer à tout âge. Le plus souvent, la pathologie est causée par des troubles du système urinaire, mais les causes de ces troubles peuvent être différentes.

Les principales violations à l'origine de l'hydronéphrose:

  • Le reflux des uretères est le flux inverse d'urine de la vessie d'abord vers les uretères, puis vers les reins. Elle se produit en raison d'un dysfonctionnement de la valve musculaire, qui est située à la jonction de l'uretère avec la vessie.
  • Blocage de la vessie, du rein ou de l'uretère, ce qui empêche l'urine de quitter le rein. Cela peut être un blocage à l'intérieur ou une pression du système urinaire.

Les principaux facteurs pouvant conduire au développement de l'hydronéphrose chez l'adulte:

  • Les calculs rénaux qui sortent du rein où ils se sont formés. Si la pierre pénètre dans l'uretère, elle provoque un blocage.
  • Grossesse, à la suite de laquelle un utérus élargi exerce une pression et bloque les tubes reliant la vessie et les reins. L'hydronéphrose pendant la grossesse est une pathologie assez courante.
  • Adénome de la prostate. Une hypertrophie de la prostate chez l'homme provoque parfois une pression sur l'urètre. Il peut comprimer et obstruer l'urètre.
  • Rétrécissement ou rétrécissement des voies urinaires. Le rétrécissement peut résulter d'un traumatisme, d'une infection, de malformations congénitales ou d'une intervention chirurgicale.
  • Vessie neurogène - une violation des nerfs qui contrôlent la vessie.
  • Certains types de cancer affectant le système urinaire. Il s'agit notamment du cancer du rein, de la prostate, de la vessie, du col de l'utérus ou des ovaires. Si la tumeur presse sur une partie du système urinaire, l'écoulement d'urine est difficile.
  • La présence de caillots sanguins ou leur accumulation dans les reins ou les uretères.
  • L'urétérocèle est une condition dans laquelle un rétrécissement de la partie inférieure de l'uretère forme un renflement à l'intérieur de la vessie..
  • Prolapsus ou prolapsus utérin - déplacement de l'utérus avec sa sortie partielle ou totale au-delà de la lacune génitale.
  • Cystocèle (vessie tombée) - prolapsus de la vessie dans le vagin provoqué par un affaiblissement des muscles du plancher pelvien [9].

Une hydronéphrose est parfois retrouvée chez des enfants encore à naître lors d'une échographie de routine au cours du deuxième trimestre de la grossesse. La pathologie est appelée hydronéphrose prénatale. On estime qu'il survient dans au moins 1 grossesse sur 100. La plupart des cas d'hydronéphrose fœtale ne sont pas graves et n'affectent pas l'issue de la grossesse.

Environ quatre cas sur cinq se résolvent d'eux-mêmes avant l'accouchement ou quelques mois après la naissance et ne causent pas de problèmes à long terme chez le bébé. Parfois, un traitement antibiotique peut être nécessaire pour prévenir les infections rénales; dans de rares cas, une intervention chirurgicale est nécessaire [7].

Les symptômes de l'hydronéphrose

Les symptômes cliniques caractéristiques de l'hydronéphrose seuls n'existent pas. Souvent, la pathologie qui se développe en général est asymptomatique et est détectée lors d'un examen aléatoire.

Les symptômes de la maladie dépendent de la rapidité avec laquelle le blocage de l'urine s'est produit. Si un blocage se produit rapidement, par exemple, à la suite d'un calcul rénal, les symptômes se développeront en quelques heures. Si le blocage se développe progressivement, sur plusieurs semaines ou mois, les manifestations seront très faibles ou pas du tout.

Le type de symptômes dépendra également de l'endroit où le problème s'est produit et de la durée pendant laquelle le flux d'urine reste bloqué. De plus, la sévérité des symptômes est liée au degré de blocage et au degré d'étirement du rein [9].

  • douleur dorsale ou latérale;
  • hématurie (présence de sang dans l'urine);
  • la formation de tumeurs, qui est détectée par la palpation de l'abdomen;
  • uriner moins souvent qu'avant ou avec un jet faible;
  • tout symptôme d'une infection des voies urinaires, comme une miction douloureuse, une urine en difficulté et une forte envie d'uriner.

Il est important de se rappeler que la douleur est souvent le seul signe d'une maladie. Les sensations douloureuses sont généralement localisées dans la région lombaire, du côté du rein affecté. La sévérité de la douleur peut être différente: des douleurs sourdes aux fortes paroxystiques, comme les coliques rénales.

Des douleurs sourdes, douloureuses et non intenses sont le résultat de tels processus:

  • entorses du bassin rénal et du calice avec urine stagnante;
  • compression du rein avec une capsule fibreuse peu élastique;
  • la pression a augmenté dans la taille du rein sur les tissus et les organes environnants;
  • déplacement et extension du pédicule rénal.

Il y a eu des cas où la douleur dans le bas du dos a été confondue avec une sciatique ou une ostéochondrose lombo-sacrée, et les patients ont reçu un traitement incorrect pendant une longue période [3].

La présence de sang dans l'urine peut également être le seul symptôme de l'hydronéphrose. Dans ce cas, l'hématurie se produit en raison d'une diminution soudaine et rapide de la pression à l'intérieur du bassin pendant la récupération à court terme de l'écoulement d'urine du rein. La source des saignements sont les veines fornix (arcades de petits calices).

Le processus hydronéphrotique a généralement un cours chronique. Les symptômes décrits chez les patients peuvent être combinés, alternés et complétés, ainsi qu'intensifier, affaiblir et même disparaître

La pathogenèse de l'hydronéphrose

Avec un bon fonctionnement des reins, le sang est filtré, le purifiant des produits métaboliques finaux (toxines). À la suite de ce processus, l'urine se forme, elle s'écoule dans des coupes distinctes qui forment le bassin rénal, après quoi elle passe à travers l'uretère dans la vessie. L'urine quitte le corps par l'urètre et les déchets sont excrétés avec lui [8] [10].

L'obstruction (une violation de l'écoulement de l'urine) qui se produit n'importe où le long des voies urinaires supérieures augmente la pression dans les structures du rein en raison de l'impossibilité de l'écoulement de l'urine dans la vessie. Une augmentation de la pression entraîne une compression progressive du parenchyme (tissu principal) du rein. En conséquence, la microcirculation de l'organe est perturbée, les cellules fonctionnelles du rein qui filtrent, meurent et à leur place développent du tissu conjonctif. En conséquence, le corps rétrécit et sa fonction est complètement perdue [3].

Comme déjà noté, de nombreux facteurs peuvent conduire au développement d'un processus hydronéphrotique. Une obstruction fréquente des voies urinaires supérieures est une obstruction par des calculs et un rétrécissement des uretères ou du vaisseau sus-jacent.

Une obstruction dans les voies urinaires inférieures peut provoquer un reflux urinaire (flux inverse de la vessie vers les reins), ce qui augmente également la pression rénale. L'obstruction ou la compression de l'urètre chez les hommes plus âgés est parfois causée par un adénome de la prostate.

Une obstruction peut survenir en raison d'une tumeur dans le bassin, qui comprime les uretères et l'urètre (par exemple, cela peut se produire chez les patients atteints d'un cancer du col utérin) [9].

Classification et stades de développement de l'hydronéphrose

Conformément aux connaissances théoriques modernes et aux idées sur l'hydronéphrose, il est préférable de classer d'abord la maladie en fonction du moment de son développement:

  • l'hydronéphrose primaire ou congénitale se développe pendant la période prénatale à la suite de toute pathologie des voies urinaires supérieures;
  • l'hydronéphrose secondaire ou acquise est une complication de toute maladie (urolithiase, gonflement des reins, du bassin, de l'uretère, des dommages aux voies urinaires, etc.) [1].

Selon la présence d'infection, l'hydronéphrose primaire et secondaire peut être aseptique (pas d'infection) et infectée (il y a une infection).

Selon la localisation, l'hydronéphrose est de deux types:

  • unilatéral - le processus pathologique se produit dans un rein;
  • bilatéral - la pathologie affecte les deux reins.

La classification de l'académicien N.A.est largement utilisée en Russie. Lopatkina, qui vous permet de choisir les tactiques de traitement pour l'hydronéphrose simple.

Stade I - initial - il y a une expansion du bassin (pyéloectasie) et une insuffisance rénale mineure.

Stade II - le stade des manifestations exprimées - non seulement le bassin, mais aussi le calice (hydrocaliose) est élargi, l'épaisseur du parenchyme rénal est réduite, la fonction rénale est considérablement altérée.

Stade III - terminal - atrophie aiguë du parenchyme rénal, perte complète par l'organe de ses fonctions, transformation du rein en un sac à paroi mince [2].

Complications de l'hydronéphrose

Les complications de l'hydronéphrose sont:

  • Épisodes fréquents de pyélonéphrite - une maladie inflammatoire infectieuse du rein avec une lésion primaire du système pyélocalicéal.
  • La formation de calculs "secondaires" formés dans le contexte d'un écoulement d'urine altéré.
  • Fonction rénale diminuée.
  • La présence de douleur entraînant une mauvaise adaptation sociale du patient.
  • Pyonéphrose (rein purulent).

La complication la plus redoutable de l'hydronéphrose est l'insuffisance rénale chronique - une violation irréversible de toutes les fonctions rénales jusqu'à leur extinction complète [1].

Si les deux reins sont atteints et ne remplissent pas leurs fonctions, une personne aura besoin d'une greffe de rein ou d'une dialyse. La dialyse est un processus dans lequel le sang est filtré à l'aide d'un appareil à l'extérieur du corps [10].

Diagnostic de l'hydronéphrose

L'hydronéphrose est généralement diagnostiquée par échographie..

Si les reins semblent gonflés sur une image échographique, des tests et des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour déterminer la cause sous-jacente de l'hydronéphrose [6]:

  • tests d'infection d'urine ou de sang;
  • tests sanguins cliniques et biochimiques;
  • urographie intraveineuse - une radiographie des reins (montre le mouvement de l'urine dans tout le corps);
  • tomodensitométrie avec contraste intraveineux.

Un test d'urine général permet de déterminer l'activité du processus inflammatoire. La détection d'un grand nombre de globules blancs indique la fixation d'une infection secondaire.

Dans un test sanguin clinique, un nombre élevé de globules blancs avec un décalage du nombre de leucocytes vers la gauche et une augmentation de l'ESR (taux de sédimentation des érythrocytes) indiquent également la présence d'une infection. Avec l'hydronéphrose bilatérale, une teneur réduite en hémoglobine peut indiquer une insuffisance rénale.

Dans un test sanguin biochimique, vous devez faire attention au contenu de la créatinine et de l'urée, ainsi qu'aux électrolytes (potassium et sodium). Leur augmentation indique une altération de la fonction excrétrice rénale.

Pour déterminer la fonction rénale, un GFR estimé (débit de filtration glomérulaire) est effectué. Cette analyse montre le taux de purification du sang à partir des produits métaboliques. Il est nécessaire d'aborder le problème de la radiographie rénale en utilisant le contraste.

L'urographie intraveineuse est une radiographie des reins prise après l'introduction d'un colorant spécial contenant de l'iode dans le sang. Le colorant vous permet de voir comment le flux d'urine se déplace dans les voies urinaires, ce qui peut être utile pour détecter tout blocage. Cette méthode aide à diagnostiquer l'état des reins et des voies urinaires supérieures, à déterminer l'emplacement de l'obstruction, à établir son étendue..

L'urographie intraveineuse et la tomodensitométrie avec contraste des voies urinaires sont les principales méthodes de diagnostic de l'hydronéphrose. En utilisant ces études, vous pouvez déterminer non seulement la cause de la maladie, mais aussi le stade et l'état du rein opposé.

Contrairement à la radiographie conventionnelle, une tomodensitométrie des reins avec contraste intraveineux a un contenu d'information plus élevé, et permet d'évaluer l'anatomie du rein. La TDM des reins est actuellement l'une des méthodes d'imagerie les plus avancées [4].

La cystourethrographie mixte est une radiographie spéciale qui montre la présence de reflux ou d'obstruction. À l'aide d'un cathéter inséré dans l'urètre, le médecin ajoute du colorant à la vessie afin que l'urine puisse être retracée par radiographie. Ce test est utilisé pour diagnostiquer le reflux vésico-urétéral chez l'adulte et l'enfant après la naissance..

L'état fonctionnel des reins et des voies urinaires supérieures peut être clarifié à l'aide d'études radioisotopiques: rénographie, scintigraphie dynamique et statique, angiographie rénale indirecte. Auparavant, le patient devait recevoir un produit radiopharmaceutique par voie intraveineuse, après quoi, au cours des études, il sera possible de voir comment la substance est excrétée par les reins et évacuée par les uretères. Vous pouvez également évaluer l'apport sanguin au rein..

Scintigraphie dynamique plus souvent utilisée. Aux stades initiaux de l'hydronéphrose, lorsque la fonction rénale est préservée ou légèrement réduite, il n'y a qu'une violation de l'excrétion radiopharmaceutique. À un stade avancé, lorsque la quantité de parenchyme fonctionnel diminue, une ride du rein est notée [5].

Traitement hydronéphrose

Le traitement de l'hydronéphrose dépend des causes de la maladie et de la gravité de l'écoulement de l'urine. Les objectifs du traitement:

  • éliminer l'urine accumulée et soulager la pression sur les reins;
  • prévenir les dommages permanents aux reins;
  • éliminer les causes de l'hydronéphrose.

Au premier stade du traitement, il est nécessaire de rétablir l'écoulement d'urine par les reins. Cela peut être fait en installant un stent rénal (un petit tube qui est inséré dans l'uretère et utilisé pour contourner l'obstruction).

Lorsque le stent ne peut pas être installé, une alternative est l'introduction directement dans le rein par une petite incision dans la peau du tube de néphrostomie percutanée. Cela permettra à l'urine de s'écouler et réduira la pression sur le rein [8].

Une fois l'urine drainée et la pression sur les reins relâchée, la cause de l'accumulation d'urine doit être éliminée. Quelques causes et méthodes possibles pour leur traitement:

  • Calculs rénaux - peuvent être retirés chirurgicalement ou cassés à l'aide d'ondes sonores.
  • Rétrécissement de l'uretère - stenting ou réparation chirurgicale de l'uretère. L'objectif principal de la chirurgie plastique chirurgicale est d'enlever la zone rétrécie et la formation d'une anastomose entre l'uretère et le bassin, ce qui assurera une bonne perméabilité et un écoulement d'urine.
  • Adénome de la prostate - traitement par thérapie médicamenteuse, avec inefficacité, des méthodes chirurgicales de traitement sont utilisées.
  • Cancer. Certains cancers (cancer du col de l'utérus, cancer de la vessie ou cancer de la prostate) qui causent l'hydronéphrose peuvent être traités par une combinaison de chimiothérapie, de radiothérapie et de chirurgie pour retirer les tissus affectés [9].

Si l'hydronéphrose est due à une grossesse, aucun traitement n'est généralement nécessaire. Cette condition passera quelques semaines après la naissance. Cependant, il est possible de drainer régulièrement les reins (sortie d'urine) à l'aide d'un cathéter tout au long de la grossesse pour éviter les lésions rénales [7].

La néphrectomie (ablation du rein) est une mesure radicale utilisée dans des cas exceptionnels lorsque le fonctionnement de l'organe est complètement altéré et que son atrophie complète s'est développée.

Le traitement conservateur de l'hydronéphrose joue un rôle de soutien. Il est généralement utilisé pour préparer le patient à un traitement chirurgical, ainsi que pour éliminer les complications de la maladie [1] [2].

Prévoir. La prévention

Avec un diagnostic et un traitement rapides de l'hydronéphrose, le pronostic est favorable. Si l'opération a été effectuée à temps et techniquement correcte, alors dans la plupart des cas, il est possible d'arrêter le processus de destruction rénale et de préserver ses fonctions.

L'hydronéphrose asymptomatique est dangereuse, car un long processus pathologique conduit souvent à la mort rénale.

Le pronostic est mélangé avec des dommages aux deux reins ou à un seul rein. Dans ce cas, tout dépendra du degré de conservation du parenchyme au moment de l'opération [3].

La prévention de l'hydronéphrose primaire (congénitale) n'a pas encore été développée. La prévention de l'hydronéphrose secondaire (acquise) est la prévention et le traitement des pathologies qui causent cette maladie. Par exemple, les personnes atteintes de calculs rénaux peuvent essayer de réduire la probabilité de développer une pierre récurrente [1].

Hydronéphrose - symptômes et traitement, diagnostic et prévention de la maladie

Les reins sont l'organe le plus important du corps humain. Ignorer les pathologies qui se développent dans cette zone du corps entraîne souvent la mort d'une personne. Par conséquent, la santé des reins doit être prise au sérieux et non négligée par des visites préventives chez le néphrologue. L'organe est souvent exposé à diverses maladies en raison de ses fonctions de filtrage. L'hydronéphrose rénale est l'une des pathologies les plus dangereuses. Il est capable de développer une insuffisance rénale qui, en cas de pathologie de deux organes à la fois, entraînera inévitablement la mort.

Qu'est-ce qu'une pathologie et comment se manifeste-t-elle?

Beaucoup de gens souffrent d'hydronéphrose rénale et ils ne savent pas ce que c'est. En conséquence, ils mettent leur vie en danger. Vous devez comprendre de quel type de maladie il s'agit et de ses menaces. La santé dépend souvent de la personne et de son mode de vie. Pour éviter de nombreux problèmes, consultez votre médecin. Parfois, la prophylaxie habituelle suffit pour empêcher la maladie d'apparaître..

Qu'est-ce que l'hydronéphrose et comment la reconnaître?

La transformation hydronéphrotique est une maladie rénale dans laquelle son système pyélo-calcique augmente considérablement en taille. Il y a une pathologie due au mauvais écoulement de l'urine, à la suite de quoi il s'accumule dans l'organe et il s'étire. Pour éviter cela, l'urine doit passer librement des reins à l'urètre.

Au stade initial, les symptômes de l'hydronéphrose sont pratiquement absents. Dans de rares cas, on note des coliques, une lourdeur dans les organes urinaires, des mictions fréquentes et une sensation de vidange incomplète. Au cours de la progression de la maladie, les symptômes suivants se produisent:

  • douleur dans le dos lombaire, le bas-ventre;
  • hypertension;
  • ballonnements;
  • vomissement;
  • augmentation de la température corporelle;
  • malaise général, faiblesse;
  • douleur dans l'organe affecté.

Une douleur dans le dos devrait alerter immédiatement la personne. C'est un signe caractéristique de la maladie. Avec l'hydronéphrose rénale, les symptômes d'une fièvre supérieure à 37 degrés indiquent le développement d'une inflammation, en particulier chez les enfants. La condition est urgente, le patient doit être hospitalisé de toute urgence. L'automédication ne doit pas être prise. Ceci est lourd de conséquences graves, d'aggravation de la maladie ou même de mort. Seuls les médecins, après un examen complet et un examen des résultats des tests, prescrivent la bonne thérapie. Parfois, les symptômes ci-dessus de l'hydronéphrose rénale peuvent ne pas se produire. Déterminer la pathologie avec ce développement d'événements est possible par la présence de sang dans l'urine. S'il y a un tel signe, une visite chez le médecin est inévitable.

Degrés de progression de la maladie

La maladie a trois stades de progression:

  • l'hydronéphrose de degré 1 (stade compensé) est caractérisée par l'accumulation d'une quantité insignifiante d'urine dans le système pelvien, mais le fonctionnement du rein n'a pas encore été altéré;
  • l'hydronéphrose de degré 2 se manifeste par un fort amincissement des parois de l'organe, ce qui entraîne une diminution de ses performances de 40%;
  • l'hydronéphrose de grade 3 entraîne une insuffisance rénale.

Le premier degré de pathologie est traité rapidement. Une récupération complète est possible. Le problème est qu'à ce stade de développement, il est très difficile à identifier. Il n'y a pas de symptomatologie. C'est pourquoi les examens préventifs ne doivent pas être négligés. Avec un degré élevé d'hydronéphrose du patient, il est assez difficile de guérir et de restaurer pleinement le fonctionnement du système urinaire. Par conséquent, il est important de ne pas commencer la pathologie et de contacter la clinique en temps opportun dès les premiers signes alarmants.

Ce qui déclenche le développement de la maladie?

Les reins jouent un rôle important dans le corps humain. Ils purifient le sang de l'urée, de l'acide urique, de la créatinine. Les substances bénéfiques, telles que les protéines, sont nettoyées et retournées. Il existe de nombreux facteurs qui nuisent au fonctionnement normal des organes. Les causes de l'hydronéphrose rénale dépendent directement de son type. Cela arrive congénital ou acquis. Le premier type de maladie est causé par de tels facteurs:

  • localisation pathologique de l'uretère;
  • obstruction urinaire;
  • médicaments.

Avec l'hydronéphrose acquise, les causes du développement sont les suivantes:

  • urolithiase (les calculs formés bloquent mon chemin, empêchant sa sécrétion normale);
  • infection urinaire;
  • activité cancéreuse dans la cavité abdominale;
  • tumeurs de diverses ichtyologies dans l'utérus, les ovaires, la prostate, le système urinaire (interfèrent également avec la sortie de liquide excrété par les reins);
  • des dommages à l'arrière du cerveau, provoquant une violation de l'écoulement normal de l'urine.

En général, c'est l'ICD qui provoque la pathologie. Vous ne pouvez pas l'exécuter. La progression du degré d'hydronéphrose dépend en grande partie du facteur qui a provoqué le développement de la maladie. Auparavant, 4 degrés de développement de la pathologie étaient identifiés. Mais dans le monde moderne, dans la pratique médicale, il est plus opportun de diviser la maladie en seulement 3 étapes. Le dernier d'entre eux en médecine est appelé hydronéphrose terminale.

Maladie de l'organe gauche

L'hydronéphrose du rein gauche est une pathologie courante des voies urinaires. Elle est principalement provoquée par les pierres bloquant l'écoulement de l'urine. Mais si le calcul se trouve dans le canal urinaire, une hydronéphrose bilatérale est diagnostiquée.

Un signe caractéristique d'une telle pathologie est une douleur à gauche, irradiant vers le membre inférieur. Et il y a aussi du mucus et du sang dans l'urine, parfois le patient est dérangé par des envies imaginaires d'uriner.

Une hydronéphrose du côté gauche, qui se manifeste par les symptômes ci-dessus, est urgente. Voir d'urgence un médecin. Au stade sévère de l'hydronéphrose, une intervention chirurgicale est effectuée et l'organe est complètement retiré. Un tel développement d'événements n'affecte pas favorablement l'activité d'un rein sain; il surcharge.

Maladie du corps droit

L'hydronéphrose du rein droit menace les personnes âgées et les alcooliques. Elle survient à la suite d'un blocage du système génito-urinaire. Souvent trouvé chez les femmes enceintes. L'hydronéphrose du côté droit se manifeste de la même manière que sur le côté gauche, mais la douleur augmente dans toutes les zones du bas du dos.

Diagnostique

Tout d'abord, le médecin interroge le patient, écoute les plaintes et examine par palpation. L'hydronéphrose à gauche est palpée comme une formation volumétrique. La prochaine étape est la recherche en laboratoire:

  1. Analyse générale d'urine. Grâce à la recherche, la présence de sang, d'anticorps, d'infection dans le liquide excrété est révélée.
  2. Test sanguin général. Capable de détecter une infection pathologique, une anémie.
  3. Échantillons pour Nichiporenko, Zimnitsky.

Pour afficher l'image complète de la maladie, il est nécessaire d'effectuer une série d'examens matériels:

  1. Ultrason. La méthode permet de déterminer l'augmentation du rein, l'épaisseur du parenchyme, l'expansion du bassin.
  2. radiographie Détermine la taille de l'organe, détecte les calculs.
  3. Urographie radio-isotopique. Il caractérise les dommages de chaque rein séparément, révèle une dysurie.
  4. Résonance magnétique et tomodensitométrie, angiographie. Utilisé pour confirmer le diagnostic, si l'image n'est pas claire.

Avec l'hydronéphrose, le diagnostic est effectué avec soin afin de ne pas manquer les points importants qui sont nécessaires pour sélectionner la méthode de traitement correcte et efficace. Le diagnostic de la maladie chez l'enfant est effectué à l'aide d'études complémentaires:

  • cystourethrographie mixte;
  • mesure du débit d'urine;
  • mesure de la quantité de résidus d'urine;
  • balayage rénal;
  • balayage des radio-isotopes;
  • test d'urine quotidien.

La maladie pendant la période de gestation

Avec l'hydronéphrose, les femmes enceintes éprouvent les mêmes symptômes que les autres. Il devrait être très important de clarifier la forme de la maladie: congénitale ou acquise. Après tout, l'hydronéphrose à droite, qui survient le plus souvent chez les femmes en position, peut développer une pathologie chez un bébé. Par conséquent, il est très important de diagnostiquer la maladie en temps opportun..

L'opération pendant la grossesse n'est pas possible. Les recettes de grand-mère sont très appropriées ici. Mais l'utilisation de la médecine traditionnelle n'est possible qu'après consultation d'un spécialiste. Ils traitent la maladie avec une méthode exclusivement conservatrice, avec une utilisation minimale de médicaments.

Comment se débarrasser de la pathologie et ne pas nuire à votre santé?

Si on vous diagnostique une hydronéphrose du rein droit ou gauche, ne désespérez pas. Après un examen approfondi, des travailleurs médicaux expérimentés sélectionneront la bonne thérapie qui améliorera le fonctionnement du corps et compensera la condition. Le traitement de l'hydronéphrose est effectué soit par une méthode conservatrice soit par une intervention chirurgicale. Le but de la thérapie dépend du degré et des causes de la maladie. Le but du traitement est d'alléger la pression sur l'organe en éliminant l'urine, en se débarrassant du facteur qui a provoqué la maladie, en préservant le rein.

Méthode chirurgicale

Dans le pronostic, l'hydronéphrose est mieux traitée chirurgicalement au stade initial de la progression. Ensuite, les médecins tentent de sauver l'organe et de rétablir son activité. L'opération se caractérise par un nettoyage des voies urinaires. Dans les étapes ultérieures, l'intervention chirurgicale est une chirurgie plastique du bassin, l'amenant à la taille souhaitée.

Il est dangereux de traiter la pathologie de l'organe urinaire droit par la chirurgie. Il existe un risque d'endommagement du pancréas. La néphrectomie (prélèvement d'un organe) n'est réalisée que lorsqu'un rein silencieux se produit, c'est-à-dire qu'il est absolument incompétent. Dans la plupart des cas, ils font face à la maladie précisément par chirurgie, en particulier lorsque la pathologie affecte le corps des enfants. L'hydronéphrose chez l'adulte est parfois traitée avec des méthodes de médecine traditionnelle..

Important! Si le médecin vous conseille de vous faire opérer, ne refusez pas. En effet, après une intervention chirurgicale à un stade précoce de la maladie, il est tout à fait possible de récupérer complètement.

Manière conservatrice

Le traitement de l'hydronéphrose avec cette méthode n'est effectué qu'au premier stade du développement de la pathologie. Son action vise à éliminer les signes de la maladie. Antalgiques le plus souvent prescrits, anti-inflammatoires, ainsi que des médicaments qui abaissent la tension artérielle. En cas d'infection, des spécialistes prescrivent en outre des médicaments antifongiques. La thérapie précède souvent la chirurgie.

Nutrition adéquat

Avec l'hydronéphrose, le traitement doit être complet. Le régime alimentaire joue ici un rôle important. Il est prescrit purement individuellement par le médecin traitant. Le régime alimentaire pendant le traitement doit comprendre:

  • légumes frais, fruits;
  • produits laitiers;
  • protéines végétales.

Dans le même temps, il est nécessaire d'exclure ou de limiter les bonbons, les cornichons, les viandes fumées, les plats gras et épicés, la viande frite, les bonbons.

Comment traiter l'hydronéphrose? En observant les règles de la nutrition, vous pouvez vous rapprocher de la récupération. Après tout, le régime alimentaire aide non seulement à restaurer le fonctionnement des reins, mais améliore également le métabolisme. Il est important que le menu du patient soit établi par un spécialiste expérimenté. Ce n'est que par un examen médical complet que les produits sélectionnés sont nécessaires à un certain organisme, riches en oligo-éléments nécessaires, vitamines.

Remèdes populaires pour lutter contre la maladie

Le traitement de l'hydronéphrose rénale avec les prescriptions de grand-mère doit être effectué en association avec une pharmacothérapie et sous la stricte surveillance des médecins. De plus, ces fonds sont utilisés pour le rétablissement après la chirurgie et pour la prévention. De nombreux médecins sont négatifs sur ce type de traitement. Mais parfois, une telle alternative est utile. Cela s'applique aux femmes portant un bébé.

Avec l'hydronéphrose, obtenez du céleri sec, de la camomille, de la rose de chien, de la bardane, de la busserole. Mélanger tous les ingrédients. Séparez quelques cuillères à dessert, versez de l'eau fraîchement bouillie. Refroidir, filtrer et prendre le thé une heure avant les repas trois fois par jour.

Le thé de bleuets n'est pas moins efficace. Préparez 10 grammes de fleurs avec 100 millilitres d'eau bouillante dans un thermos. Boire avant les repas, divisé en trois portions.

Important! N'en faites pas trop avec la médecine alternative, respectez les doses. Sinon, une dépendance médicamenteuse légère ou sévère peut se développer..

Mesures préventives

La question de savoir comment traiter l'hydronéphrose rénale peut être évitée en suivant une série de règles pour la prévention des maladies:

  • adhérer à un régime strict;
  • traiter toutes les infections du système génito-urinaire en temps opportun;
  • Ne refroidissez pas trop, ne vous asseyez pas sur un rhume, habillez-vous chaudement;
  • n'ignorez pas les examens préventifs annuels effectués par un urologue / gynécologue.

Une liste courte mais très efficace sauve les gens de la pathologie et aide de nombreuses personnes à se remettre des méthodes traditionnelles de lutte contre la maladie. Afin de ne pas gagner d'hydronéphrose bilatérale, il est nécessaire de suivre les recommandations ci-dessus.

Ce qui menace la maladie?

Beaucoup de patients pensent et quel est le danger de l'hydronéphrose et quelles conséquences cela se développe-t-il? La moindre violation de l'écoulement d'urine provoque une infection bactérienne qui passe dans la forme aiguë de pyélonéphrite, aboutissant à l'apparition d'un néoplasme avec du pus. Il doit être retiré rapidement. La deuxième option est la mort d'un rein endommagé. Il est beaucoup plus difficile pour un organe sain de faire face à un double travail, ce qui donne son empreinte sur le corps.

L'hydronéphrose des deux reins est doublement dangereuse. En cas de défaillance de deux organes, une défaillance se développe. Un tel développement est fatal. Une exception est la transplantation ou une procédure de purification artificielle du sang (hémodialyse).

Cas fréquents de diminution de l'hémoglobine au cours de la progression de la maladie. En particulier, ce phénomène est noté chez les patients qui demandent de l'aide pour des symptômes d'hématurie..

Pronostic de la maladie

Qu'est-ce que l'hydronéphrose rénale? C'est une pathologie dangereuse. L'absence de traitement n'apporte pas un pronostic réconfortant. Avec une visite opportune chez le médecin, près de la moitié des patients adultes se rétablissent complètement. Un résultat favorable attend les enfants de moins de trois ans: un traitement efficace de l'hydronéphrose se produit chez 90% des bébés malades. Il est important que la maladie soit diagnostiquée à un stade précoce. Dans ce cas, la probabilité de conséquences irréversibles diminuera..

Le système génito-urinaire est très important pour maintenir le corps entier dans un état normal. Hydronéphrose rénale bilatérale avec pathologie avancée s'accompagne de mort d'organe. Et comme déjà mentionné ci-dessus, seule la transplantation ou une procédure d'hémodialyse à vie aidera ici. Sinon, une personne ne peut tout simplement pas survivre.

Une maladie dans laquelle, en raison de l'accumulation d'urine, le système pelvien-pelvien est étiré, est dangereuse si elle est négligée. En effet, la pathologie conduit souvent à une insuffisance rénale, ce qui entraîne la mort de l'organe. Mais cela dépend beaucoup de la personne elle-même. Une maladie diagnostiquée en temps opportun est traitée, parfois même avec une restauration complète de la fonction rénale. L'hydronéphrose bilatérale est guérie avec succès lorsqu'elle est détectée au premier stade de progression.