Principal

Kyste

Qu'est-ce que l'inflammation chronique de la vessie?

Chez un tiers des femmes souffrant de cystite, la maladie devient chronique. Dans la plupart des cas, la rechute conduit à négliger les conseils médicaux ou l'automédication. Moins souvent - diagnostic incorrect de la cause de l'inflammation.

Causes et mécanisme du développement de la maladie

Pour guérir la pathologie, il est nécessaire de déterminer pourquoi l'inflammation est devenue chronique. Dans la grande majorité des cas, la nature de la cystite est infectieuse, initialement la maladie est causée par des bactéries qui sont activées par une diminution de l'immunité ou une irritation de la muqueuse de la vessie.

Si une femme n'a pas consulté un médecin, l'automédication, avec une forte probabilité de rechute dans les trois mois.

Mais même après le traitement, le problème peut reprendre. Dans la plupart des cas, une réinfection se produit: la maladie est déjà causée par d'autres micro-organismes pathogènes, lorsque la muqueuse de la vessie y est encore sensible. Caractéristiques de physiologie

Si l'urètre de la fille est trop profond et trop court, ce que l'on appelle «béant» se produit. Avec cette structure, les microbes du vagin pénètrent continuellement dans l'urètre, en particulier pendant les rapports sexuels. Par conséquent, les patients viennent régulièrement chez le médecin avec des plaintes de douleur lors de la miction après un rapport sexuel.

Dans une telle situation, le traitement thérapeutique est rarement efficace, contrairement à la chirurgie.

Changements liés à l'âge

Dans l'étude des cas où une cystite chronique s'est développée après une infection par Escherichia coli, des rechutes fréquentes ont été établies chez les femmes de plus de 55 ans..

Ce phénomène peut être dû au fait que pendant la ménopause, des changements hormonaux à grande échelle se produisent dans le corps. En raison d'un manque d'oestrogène, les parois de l'urée deviennent plus minces et les bactéries deviennent plus faciles à pénétrer. Certains experts diagnostiquent la manifestation de la pathologie pendant les périodes de pré-, méno- et post-ménopause comme «cystite ménopausique».

Complication de la maladie

Le traitement traditionnel peut ne pas aider si l'inflammation est la conséquence de troubles du fonctionnement d'autres organes. Une infection cachée attaquera constamment le système génito-urinaire. Le plus souvent, les bactéries proviennent des reins, notamment en présence de calculs sur lesquels elles se multiplient activement. Les micro-organismes pathogènes peuvent vivre sur des pierres non détectées et des protubérances herniformes de la vessie elle-même.

La cystite chronique peut se produire comme une complication du diabète sucré, des lésions de la colonne vertébrale, de l'hypertrophie prostatique.

Transformation de la vessie

Une exacerbation de la pathologie est également causée par des dommages aux tissus de la membrane de l'urée dus au processus inflammatoire. L'amincissement ou la déformation de la muqueuse entraîne des sensations aiguës et brûlantes. La formation de polypes et de calculs dans l'organe peut être attribuée à ce type..

Immunité diminuée et échec hormonal

Cette raison est indirectement liée aux prémisses précédentes. Les troubles du système immunitaire et les sauts d'hormones peuvent également résulter de la grossesse et de la chirurgie. Selon la classification de la CIM-10, il existe une cystite radiologique (code 30.4) qui survient après un traitement intracavitaire de tumeurs malignes.

Classification de la pathologie

Par la façon dont le tableau clinique de la pathologie se déroule, il est divisé en types et sous-types suivants:

  1. Latente chronique.
    • Stable. Sans plaintes de symptômes, l'inflammation ne peut être détectée que par examen endoscopique, ce qui est dangereux.
    • Avec de rares exacerbations: activé environ une fois par an.
    • Avec des exacerbations fréquentes: cela se produit au moins deux fois par an.
  1. Persistant. Les bactéries sont détectées par des examens de laboratoire et endoscopiques; les patients se plaignent de tous les symptômes typiques. Fonction de réservoir d'urée stable.
  2. Interstitiel. Les symptômes sont clairement prononcés, des plaintes de douleur intense constante, non seulement pendant la miction. La forme la plus difficile. L'urée ne remplit pas la fonction de réservoir.

Les deux premiers types sont associés à la propagation de bactéries et à un tableau clinique typique de la maladie. Certains médecins ont tendance à considérer que cette dernière n'est pas une forme chronique d'inflammation, mais une violation de la fonction de l'organe causée par une maladie.

En fonction des modifications de la vessie, on distingue les formes ulcéreuses, kystiques, catarrhales, polypes, nécrotiques de la maladie.

Quels sont les symptômes?

Lors du diagnostic de la cystite chronique, les symptômes chez une femme dépendent de son type et de la cause principale de l'exacerbation. Par exemple, en présence de calculs, un syndrome douloureux typique se joindra.

Le principal signe d'inflammation de la vessie: souvent, vous voulez aller aux toilettes, mais l'urine sort en petites quantités, le processus s'accompagne d'une coupure dans le bas-ventre. Dans d'autres cas, la douleur peut être présente tout le temps, mais en urinant, elle sera plus forte. La zone de localisation est le pubis et le bassin. La douleur continue est caractéristique d'une forme interstitielle de pathologie.

Autres symptômes pouvant accompagner une exacerbation:

  • excrétion d'urine avec du sang;
  • coloration de l'urine d'une couleur rosâtre "sanglante";
  • chaleur;
  • faiblesse générale;
  • odeur atypique de décharge.

Une maladie récurrente entraîne une augmentation de la nervosité et de la dépression. Le stress psychologique peut dans ce cas provoquer une aggravation encore plus grande, créant une sorte de cycle fermé.

Quelle est la pathologie dangereuse

Bien qu'un tel problème puisse se développer à la fois chez un enfant et un homme, la maladie est considérée comme "féminine". Il peut atteindre une fonction reproductrice, jusqu'à l'infertilité. L'infection se propage souvent aux reins, provoquant une inflammation des organes - pyélonéphrite.

Parfois, l'urine, au lieu de descendre dans l'urètre, commence à se précipiter vers les reins.

Les dommages à la vessie cervicale entraînent une altération de la fonction sphinctérienne et une incontinence urinaire, surtout se manifestant souvent dans la vieillesse.

La conséquence la plus grave de la maladie est le développement de sa forme interstitielle, qui est rarement traitable et peut conduire à l'ablation de la vessie.

Comment diagnostiquer?

Il est impossible de déterminer le problème vous-même. Par exemple, la douleur pendant la miction peut signifier un processus inflammatoire dans les organes génitaux.

Le diagnostic est la nomination de telles études:

  • examen gynécologique complet;
  • analyse bactériologique de l'urine;
  • Échographie des organes pelviens et des voies urinaires supérieures;
  • tests pour les infections sexuellement transmissibles;
  • endoscopie.

Pour déterminer pourquoi il y a eu une chronisation du processus, une cystoscopie peut être recommandée. En cas de déformation de la muqueuse vésicale simultanément à cette étude, la nomination d'une biopsie est conseillée. Il confirmera ou exclura la présence de lésions précancéreuses.

Pour évaluer correctement l'état des membranes muqueuses et sous-muqueuses de l'organe, la tomographie est prescrite.

Traitement

La cystite chronique chez la femme fait l'objet d'un traitement et n'est pas une peine. Mais la principale condition d'une thérapie réussie est de déterminer pourquoi elle s'est développée. En présence d'une chronique, il faut parler d'un ensemble de problèmes du côté de la gynécologie, des systèmes immunitaire, nerveux et urinaire.

Le traitement, selon la nature de la pathologie, comprend:

  • antibiothérapie;
  • correction des troubles physiologiques;
  • stabilisation hormonale;
  • Traitement des MST (si disponible);
  • mise en place d'un régime de travail et de repos;
  • régime
  • apport de diurétiques d'origine végétale.

Les antibiotiques aident le corps à combattre l'infection. Il est recommandé de les prendre jusqu'à ce que le pathogène soit complètement inhibé, c'est 7-10 jours. Prescrire des médicaments de la gamme des fluoroquinolones - "Monural", "Furagin", "Palin".

Autres médicaments à prendre:

  1. Les préparations à base de plantes ont un effet antimicrobien, ont une propriété diurétique naturelle ("Kanefron", "Monurel").
  2. Des immunomodulateurs sont nécessaires pour bloquer le processus des maladies chroniques ("Interféron", "Lavomax").
  3. Les antihypoxants combattent la famine tissulaire en oxygène (Solcoseryl).
  4. Les agents antiplaquettaires améliorent la circulation sanguine (Trental).
  5. Les hormones sont importantes pour la restauration de l'épithélium de la vessie (suppositoires vaginaux "Ovestin").
  6. Anti-inflammatoire soulage la douleur (Diclofenac).

Pour guérir la vessie, il ne suffit pas de prendre une pilule. Il est nécessaire de suivre les recommandations des médecins, qui incluent généralement le repos au lit à la maison, la nécessité de boire beaucoup (à l'exclusion de l'alcool, du thé fort et du café) et un régime spécial. Pour renforcer les muscles pelviens et améliorer la circulation sanguine, les procédures physiothérapeutiques et les exercices de physiothérapie, des bains de sel sont présentés.

Un cas distinct est le traitement de la cystite chronique pendant la grossesse. Afin de ne pas nuire au bébé avec des antibiotiques, des instillations sont prescrites. Ce sont des procédures dans lesquelles un médicament est injecté directement dans l'organe affecté, généralement jusqu'à deux doses suffisent pour obtenir l'effet souhaité..

Remèdes populaires

La survenue d'une inflammation continue, certains préfèrent traiter avec des remèdes populaires. Une telle voie ne peut que conduire à une aggravation de la situation. Mais l'utilisation de la sagesse populaire en combinaison avec un traitement médicamenteux est plus raisonnable et utile..

Il est utile de boire des décoctions d'herbes et de baies comme diurétique. Un exemple de plantes médicinales: camomille, calamus, feuilles d'airelle rouge.

Les feuilles de busserole sont indiquées pour la pathologie comme diurétique naturel, ainsi que pour la désinfection et le soulagement de la douleur. Un autre analgésique est une décoction de graines de lin avec du miel. La teinture d'ortie procure un effet diurétique et hémostatique. La teinture à base de chicorée est utilisée pour tuer les germes. Toutes les recettes doivent être convenues avec votre médecin.

La prévention

La prévention médicamenteuse de la maladie sous une forme renouvelable consiste à prendre des médicaments antibactériens. Buvez-les quotidiennement ou après un rapport sexuel.

Autres mesures préventives:

  1. Évitez l'hypothermie: habillez-vous chaudement, évitez de nager dans des étangs non chauffés, ne vous asseyez pas dans le froid.
  2. Exclure l'alcool, épicé et frit en grande quantité, afin de ne pas irriter la muqueuse vésicale.
  3. Allez aux toilettes dès que vous le souhaitez: il est impossible que l'urine, et avec elle les microbes, stagnent dans le corps.
  4. Renforcez l'immunité en consommant des vitamines et des aliments sains - légumes, fruits, baies.
  5. Observer l'hygiène des rapports sexuels: se laver avant et après la proximité, il est conseillé de vider l'urée avant les rapports sexuels.
  6. Après avoir vidé l'intestin, essuyez l'anus dans la direction opposée au vagin afin que l'infection n'y arrive pas.
  7. Pendant les menstruations, privilégiez les serviettes hygiéniques, mais ne les utilisez pas quotidiennement..
  8. Si vous ressentez une tension nerveuse, du stress, consultez un spécialiste qui vous prescrira des comprimés apaisants ou prescrira d'autres types d'effets thérapeutiques..

Il est important de ne pas retarder le voyage chez le médecin lorsque les symptômes apparaissent.

La transition d'un problème unique dans une forme récurrente signifie la présence de troubles graves dans le corps. Ils doivent être calculés et traités pour éviter des complications majeures et pour oublier une maladie telle que la cystite chronique.

Cystite chez la femme: symptômes et traitement

Presque toutes les femmes ont ressenti au moins une fois une sensation d'inconfort et une sensation de brûlure lors de la vidange de la vessie.

Souvent, ces symptômes sont ignorés et, après un certain temps, ils disparaissent d'eux-mêmes. Mais dans certains cas, ces signes alarmants indiquent le début d'un processus inflammatoire dans la vessie - la cystite. Cette maladie affecte considérablement la qualité de vie, provoquant divers troubles dans de nombreux domaines de la vie. Le plus souvent, la cystite est causée par des agents pathogènes..

Et bien que le processus inflammatoire dans la muqueuse de la vessie soit une maladie urologique, il est étroitement associé à une violation de la microflore vaginale, c'est-à-dire aux problèmes auxquels sont confrontés les gynécologues. Le plus souvent, l'infection pénètre dans la vessie par l'urètre, qui chez les femmes est beaucoup plus large et plus court que chez les hommes.

Ce que c'est?

En termes simples, la cystite est une inflammation des muqueuses de la vessie. Dans certains types d'infection bactérienne ou fongique, des dommages à la couche musculaire et à la sous-muqueuse sont possibles. Si elle n'est pas traitée, l'inflammation se propage davantage. Peut-être une inflammation purulente et la propagation d'une infection dans tout le corps avec des saignements, des dommages aux reins, au foie, au système urogénital dans son ensemble.

Causes d'occurrence

La cause la plus fréquente de l'apparition de la maladie est les micro-organismes, qui sont les habitants naturels de notre corps, par exemple, cela s'applique à E. coli. La microflore conditionnellement pathogène est sous le contrôle de l'immunité, qui contrôle la croissance et le nombre de micro-organismes.

Si, sous l'influence de certains facteurs, le système immunitaire fonctionne mal, la flore conditionnellement pathogène peut devenir incontrôlable et conduire à une réaction inflammatoire.

Les femmes sont vulnérables à la cystite pour de telles raisons:

  • la proximité du vagin et de l'anus;
  • urètre large et court.

Les agents pathogènes peuvent pénétrer dans la cavité vésicale de plusieurs manières:

  • Ascendant. L'infection a pénétré par l'urètre;
  • vers le bas. Des micro-organismes ont envahi les reins;
  • lymphogène. Les agents pathogènes se sont propagés des organes pelviens;
  • hématogène. Cette méthode est assez rare. Cela signifie que l'infection est venue avec une circulation sanguine d'un organe.

Bien que la cystite apparaisse le plus souvent dans le contexte d'autres maladies, dans certains cas, la maladie peut se développer comme un processus isolé. Les raisons peuvent être de tels facteurs:

  • violation des règles d'hygiène intime;
  • constipation chronique;
  • avitaminose;
  • maladie du rein
  • Déséquilibre hormonal;
  • les maladies qui affaiblissent le système immunitaire;
  • blessure
  • porter des sous-vêtements synthétiques serrés;
  • la maternité et le travail des enfants;
  • chirurgie des voies urinaires;
  • rhume, hypothermie, assis sur une surface froide;
  • les erreurs de nutrition, en particulier l'abus de sel alimentaire;
  • promiscuité, changement fréquent de partenaires.

Le plus souvent, la cystite est une complication de ces maladies:

  • vaginose bactérienne;
  • vaginite à Candida;
  • maladies sexuellement transmissibles: gonorrhée, chlamydia, ureaplasmose, mycoplasmose.

Parfois, même la prise de médicaments, en particulier de cytostatiques, provoque une inflammation de la muqueuse de la vessie. Parfois, même une réaction allergique peut déclencher une inflammation..

Variétés

Selon la durée pendant laquelle une personne est malade, il existe:

  • cystite aiguë - le temps de la maladie de quelques jours à une semaine;
  • la cystite chronique est une maladie courante à long terme: plus de six mois avec rechutes périodiques.

Par origine, la cystite est divisée en:

  1. La cystite primaire est généralement une étiologie bactérienne et le plus souvent l'agent causal est E. coli. Que signifie l'introduction de bactéries des intestins dans la muqueuse vésicale?.
  2. Cystite secondaire - se produit dans le contexte d'autres maladies, par exemple, la cystite dans les néoplasmes malins des reins ou de la vessie elle-même. Les pathologies gynécologiques accompagnées d'infection provoquent également des processus inflammatoires dans la cavité vésicale. Les maladies sexuellement transmissibles dans lesquelles l'urétrite devient le premier symptôme peuvent aller plus haut dans la vessie.

Premiers signes

Les principales manifestations de la maladie sont:

  1. Envie accrue d'uriner;
  2. Incapacité à contrôler indépendamment le processus de miction;
  3. Miction difficile, douloureuse et mal tolérée;
  4. Inflammation urétrale après un rapport sexuel;
  5. Sensation de picotements et de brûlures dans la zone de la bulle urinaire;
  6. Urine jaune sale, éventuellement avec écoulement sanglant.

Les symptômes de la cystite chez les femmes

Les symptômes cliniques de la cystite chez la femme se manifestent clairement dans la forme aiguë de cette maladie. Quand cela prend un cours chronique, les symptômes disparaissent et la maladie est moins prononcée.

Les symptômes suivants sont caractéristiques d'une forme aiguë de cystite:

  1. Mictions fréquentes - lorsqu'une femme est en bonne santé, le nombre de mictions ne dépasse pas cinq fois par jour. Avec la cystite, une personne peut uriner de cinq à dix fois par jour, tandis que des portions d'urine sont rares, et parfois, la miction n'entraîne aucun résultat.
  2. Douleur pendant la miction - douleur causée par une irritation urinaire supplémentaire de la muqueuse urétrale.
  3. En urinant, le patient sent que la vessie n'est pas complètement vide.
  4. Selon le degré d'infection et l'état initial d'une personne, la douleur à la fin de la miction est ressentie différemment. Dans certains cas, il s'agit d'une légère sensation de brûlure, plutôt d'un inconfort que d'une douleur, dans d'autres, d'une forte douleur de poignard dans le bas de l'abdomen, qui donne dans le rectum.
  5. La douleur de fond est une sensation douloureuse et désagréable dans le bas-ventre en dehors de l'acte d'uriner. Ce symptôme est facultatif et peut être absent..
  6. Dans de rares cas, le patient peut voir des gouttelettes de sang sur une serviette ou du papier toilette à la fin de la miction.

S'il y a du sang dans l'urine, surtout à la fin de la vidange, c'est le premier signe de cystite hémorragique, parfois appelée hématurique. La cystite aiguë avec du sang devient très souvent chronique avec de nouvelles rechutes et nécessite un traitement séparé.

Diagnostique

Pour confirmer le diagnostic de cystite, les tests de laboratoire suivants doivent être effectués:

  1. Test sanguin général - un changement dans la vitesse de sédimentation des érythrocytes et le nombre de cellules inflammatoires montrera la genèse infectieuse de la maladie.
  2. Analyse d'urine - dans l'urine, le technicien de laboratoire peut voir les cellules épithéliales desquamées de la muqueuse, les globules blancs et les lymphocytes, ainsi que les globules rouges uniques. Ces analyses sont obligatoires, servent également de criblage..
  3. S'il est nécessaire de clarifier, les agents responsables de la cystite dans un laboratoire bactériologique peuvent effectuer une culture d'urine sur des milieux de culture. Dans une semaine, une colonie de ces agents pathogènes qui ont causé le tableau clinique de la cystite chez cette personne se développera dans le thermostat. Mais dans la routine du thérapeute, de telles études ne sont pas menées, car le traitement de la cystite ne prend pas plus d'une semaine.
  4. Si l'on soupçonne que l'inflammation est un phénomène secondaire ou le premier symptôme d'un néoplasme malin de la muqueuse de la vessie, il est conseillé de faire une biopsie. Autrement dit, pour effectuer une endoscopie et prendre un petit morceau de muqueuse pour un examen histologique.
  5. Recherche échographique - ce type de recherche vous permet de voir les changements généraux dans l'organe. Mais le médecin uziste ne peut pas déterminer la cause des changements..

Traitement de la cystite chez les femmes

Le traitement rapide de la cystite chez les femmes à domicile comprend les recommandations suivantes.

Il est important de ne pas retarder le traitement de la maladie, mais consultez immédiatement votre médecin et prescrivez le traitement approprié. Vous devez d'abord déterminer quelle forme de la maladie est apparue, et si la cystite n'est pas aiguë, le traitement est effectué à domicile. Dans ce cas, vous devez respecter ces règles complexes:

  1. Exclure les aliments épicés, salés, assaisonnés et gras du menu;
  2. Arrêtez complètement de boire de l'alcool;
  3. Il est recommandé de s'abstenir de rapports sexuels jusqu'à guérison complète;
  4. Pour renforcer l'immunité, il est nécessaire de manger des fruits et légumes frais contenant des vitamines et sains;
  5. En cas d'inflammation, il est important d'observer un repos au lit strict. Vous pouvez atténuer la condition avec un coussin chauffant chaud attaché à la vessie. Il aide également à prendre un bain chaud, un bain de pieds et des décoctions de calendula, d'aneth, d'oignon et de fleurs de camomille.

Il est recommandé de boire plus de liquide pendant la journée. Par exemple, des décoctions chaudes, de la compote d'abricots secs, des pruneaux, des pommes, du thé vert et du jus de canneberge ou d'airelle. Ces boissons permettent au corps de faire face rapidement aux manifestations de la maladie et leur utilisation rend l'urine moins adaptée à la reproduction des micro-organismes. Il est préférable de choisir un jus fraîchement pressé et une boisson emballée ne doit pas être utilisée. Vous pouvez préparer votre boisson préférée à la maison..

Quels médicaments traitent la cystite?

La cystite étant le plus souvent causée par des bactéries pathogènes, il est impossible de se passer d'antibiotiques pour la traiter rapidement..

Les agents antibactériens aident à soulager l'inflammation causée par la multiplication des micro-organismes pathogènes. Il faut garder à l'esprit que tout antibiotique, en particulier un large spectre d'action, a certains effets secondaires et a un certain nombre de contre-indications.

Avant de commencer le traitement, vous devez passer un test d'urine pour déterminer avec précision l'agent pathogène, sa sensibilité et sa résistance à divers agents antibactériens. À la fin du traitement de la cystite, une analyse d'urine doit être répétée pour surveiller la guérison de cette maladie.

Considérez la liste des médicaments antibactériens modernes qui sont largement utilisés dans le traitement de la cystite chez les femmes:

Monural

Monural est un antibiotique à large spectre aux propriétés bactéricides, qui est obtenu lors du traitement de l'acide phosphonique. Il est prescrit pour la cystite aiguë et l'urétrite de nature bactérienne. De plus, ce médicament peut être utilisé pour traiter la cystite avec du sang, ainsi que la bactériurie asymptomatique chez une femme enceinte, car le médicament est inoffensif pour le fœtus..

Schéma et doses: pour les adultes, le médicament est prescrit une fois (3 grammes), mais si nécessaire, l'administration peut être répétée en une journée. Il est recommandé aux enfants de ne prendre qu'une seule dose de 2 grammes.

C'est l'antiseptique le plus puissant, donc avant de l'utiliser, vous n'avez pas besoin de faire une culture d'urine et un antibiotique. Avant de prendre les granules, dissolvez 60 ml d'eau tiède et buvez la solution à jeun ou avant le coucher.

Coût: 380-500 roubles.

Nitroxoline

La nitroxoline est un dérivé de la huit-hydroxyquinoléine et appartient aux oxyquinolones. Le médicament est actif contre la plupart des microbes à Gram positif et à Gram négatif, ainsi que certains champignons, en particulier le candida.

Dosage et administration: 2 comprimés (100 mg) 4 fois par jour avec des repas pendant 14-21 jours.

La nitroxoline est indiquée pour la cystite, l'urétrite et la pyélonéphrite...

Le coût du médicament: 120-170 roubles.

Furamag

Furamag appartient aux médicaments antimicrobiens de la série nitrofuranog, qui ont un large spectre d'action. À ce médicament ne développe pratiquement pas de résistance. De plus, Furamag détruit non seulement les bactéries pathogènes, mais réduit également la synthèse de leurs toxines et renforce également les défenses de l'organisme.

Dosage et administration: 1-2 (50-100 mg) comprimés trois fois par jour après les repas. Enfants 1-2 (25-50 mg) comprimés 3 fois par jour. La durée du traitement est déterminée par le médecin traitant et prend principalement de 7 à 10 jours.

Furamag est utilisé pour la cystite, l'urétrite et la pyélonéphrite, ainsi que pour certaines infections gynécologiques.

Coût: 480-700 roubles.

Furadonine

La furadonine est représentative d'un certain nombre de nitrofuranes, dont l'objectif principal est le traitement des infections des voies urinaires. Le médicament est actif contre la plupart des micro-organismes à Gram positif et à Gram négatif, mais une résistance est souvent développée à ce médicament.

Schéma et dose: les adultes sont prescrits 100-150 mg 3 à 4 fois par jour après les repas pendant 7-10 jours. Le médicament doit être lavé avec une grande quantité de liquide.

La furadonine est prescrite pour le traitement de la cystite, de l'urétrite, de la pyélonéphrite, ainsi que pour la prévention des infections des voies urinaires après des méthodes de diagnostic invasives (cystoscopie, urographie, etc.).

Coût: 80-160 roubles.

Nevigramon

Nevigramon est un médicament antibactérien qui affecte négativement presque toutes les bactéries pathogènes connues.

Schéma et doses: les adultes se voient prescrire 2 comprimés (1000 mg) 4 fois par jour pendant une semaine. Pour les enfants de plus de deux ans, la dose quotidienne est de 60 mg / kg, divisée en 3-4 doses.

Nevigramon a une liste impressionnante d'indications, y compris les infections des voies urinaires, en particulier, la cystite, l'urétrite, la pyélonéphrite, la pyélite et autres.

Coût: 5400 roubles.

Préparations à base de plantes

Les effets curatifs des herbes sont difficiles à surestimer. Si les femmes précédentes ramassaient, séchaient et insistaient sur les herbes, alors à notre époque il n'y a pas de besoin urgent, car les préparations à base de plantes sont vendues en pharmacie.

La phytothérapie n'est pas une monothérapie, mais est utilisée en combinaison avec des agents antimicrobiens. Ils améliorent l'effet thérapeutique des antibiotiques et réduisent également le risque de réactions indésirables.

Envisagez des médicaments naturels pour la cystite:

Monurel

Le monurel est un extrait de fruits de canneberge en combinaison avec de l'acide ascorbique. Le médicament a des propriétés antimicrobiennes, diurétiques et immunostimulantes.

Posologie et administration: 1 comprimé au coucher pendant 30 jours.

Monurel est utilisé à la fois pour le traitement et pour la prévention des exacerbations de la cystite.

Coût: 470 roubles.

Kanefron N

Kanefron est disponible sous forme de dragées ou de gouttes, qui se composent de feuilles de romarin, de racines de livèche et de millefeuille.

Schéma et doses: les femmes adultes se voient prescrire deux comprimés ou 50 gouttes trois fois par jour avant les repas.

Kanefron élimine efficacement la douleur dans l'urètre et réduit la gravité du processus inflammatoire dans la vessie. Il peut également être utilisé pour prévenir les exacerbations de la cystite..

Coût: 410-480 roubles.

Cyston

Cyston est un médicament composé de plus de dix ingrédients à base de plantes..

Schéma et doses: deux comprimés deux fois par jour pendant 2-3 semaines.

Le médicament a des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques, antimicrobiennes et diurétiques. De plus, la cystone dissout les calculs dans les voies urinaires et empêche leur formation.

Coût: 380 roubles.

Antispasmodiques

L'un des tout premiers symptômes désagréables de la cystite est la douleur et la sensation de brûlure en urinant. Les antispasmodiques aideront à soulager ce symptôme. Comment soulager la douleur?

Le cours du traitement consiste à prendre les médicaments suivants:

  1. No-shpa. Un antispasmodique qui soulage rapidement les crampes musculaires et dilate les vaisseaux sanguins.
  2. Ibuprofène Un AINS populaire qui soulage la fièvre et l'inflammation. Il est prescrit pour une maladie avancée, lorsque le patient, en plus d'une douleur intense, augmente la température corporelle.

Étant donné que ces médicaments ont un effet puissant, ils doivent être pris aux doses prescrites par le médecin et cesser de prendre immédiatement après la disparition de la chaleur et de la douleur.

Probiotiques

Les antibiotiques dans le processus inflammatoire détruisent les bactéries nocives et bénéfiques nécessaires à la muqueuse de l'estomac, de la vessie, du vagin et du côlon. Les probiotiques sont nécessaires pour guérir complètement la cystite à la maison chez les femmes.

Si vous ne peuplez pas les bactéries nécessaires pour cela sur la muqueuse, l'inflammation répétée ne prendra pas longtemps et vous devrez traiter une autre maladie: la dysbiose. Les principales de ses manifestations: douleurs à l'estomac, flatulences, éructations, diarrhée, constipation et muguet. Pour éviter ces troubles, on prescrit au patient des probiotiques: comprimés et suppositoires. Les comprimés habitent la microflore bénéfique du tractus gastro-intestinal et les suppositoires - le vagin.

Les médicaments les plus efficaces pour l'administration orale sont les normes Linex, bififormes et de yogourt, les suppositoires vaginaux - vagilac. La durée de la prise de probiotiques est de 7 à 10 jours, mais en aucun cas elle ne peut être inférieure à celle de la prise d'antibiotiques..

Remèdes populaires

Le traitement de la cystite chez les femmes avec des méthodes alternatives aidera à réduire les manifestations des symptômes, mais il n'est pas capable d'affecter le pathogène de l'inflammation. Le processus ne quitte pas le corps, mais ne disparaît que temporairement avec une possible exacerbation répétée sous une forme plus sévère. Cela se produit lorsque l'infection se propage à la couche musculaire de la vessie (cystite interstitielle), que le corps rétrécit et que ses fonctions sont altérées. Sans traitement approprié, les micro-organismes se déplacent vers les reins et entraînent le développement d'une maladie grave - la pyélonéphrite.

Parmi les recettes populaires pour la cystite chez les femmes, les suivantes sont les plus courantes:

  1. Canneberge. Le jus de canneberge aidera à éliminer les premiers symptômes de la cystite, mais elle est sujette aux manifestations initiales de la maladie de nature bénigne;
  2. Bains assis. Comme base, vous pouvez prendre des fleurs de camomille de pharmacie. La plante a des propriétés anti-inflammatoires, ce qui aidera à soulager les symptômes de la maladie. La plante est versée avec de l'eau bouillante et laissée infuser. Une fois le bouillon filtré, il est ajouté au bassin avec de l'eau. Après la procédure, vous devez vous envelopper et vous allonger;
  3. Décoctions d'herbes. La collection peut être achetée dans une pharmacie ou préparée indépendamment des ingrédients suivants: échinacée, menthe poivrée, millepertuis, stigmates de maïs, bourgeons de pin, baie d'ours, graines de lin, camomille, prêle des champs, eucalyptus. Cette collection a des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires..

Quel médecin traite la cystite?

Un spécialiste travaillant avec des problèmes du système excréteur humain est un urologue. En visitant l'urologue, vous devriez commencer la lutte contre la cystite. Pour clarifier le diagnostic, la première chose à faire est de passer un test d'urine. Dans la plupart des cas typiques, cela suffit. Seul un urologue peut interpréter correctement et sans ambiguïté les résultats d'un test de laboratoire. En outre, l'urologue prescrit un prélèvement d'urine pour la culture bactérienne selon Nechiporenko, une cystoscopie et un examen échographique de la vessie.

Compte tenu de la complexité de la cystite, il est impératif de consulter un gynécologue. Souvent, la cystite chez la femme est provoquée par des maladies sexuellement transmissibles, mais même si la cause est dans d'autres agents infectieux, il est important d'exclure la colpite et les lésions utérines afin de se protéger contre la perte de la fonction reproductrice en temps opportun, ainsi que de minimiser le risque de développer des pathologies génitales chroniques.

La prévention

Prévention de la cystite - conseils utiles pour les femmes:

  1. Contrôler la plénitude et la vidange en temps opportun de la vessie, ne pas permettre une stagnation prolongée de l'urine.
  2. L'hypothermie, en particulier les pieds mouillés par temps froid, provoque une exacerbation.
  3. Buvez quotidiennement au moins 2 litres d'eau, de jus fraîchement pressé ou de jus de canneberge.
  4. Ne portez pas de culotte string si vous avez une cystite chronique, lorsque vous portez de tels vêtements, E. coli pénètre très facilement dans l'urètre. Et aussi ne portez pas de vêtements trop serrés, de jeans, ils perturbent la circulation normale dans la région pelvienne.
  5. La cystite déflorante et l'infection transitoire des voies urinaires associées à la vie sexuelle se produisent avec des changements fréquents de partenaires, si l'homme ne respecte pas l'hygiène et que les préservatifs ne sont pas utilisés pendant les rapports sexuels.
  6. L'hygiène personnelle est la clé de l'absence de récidive de la cystite bactérienne. Utilisez un équilibre acide-base neutre pour une hygiène intime.
  7. La constipation provoque également des rechutes de cystite, essayez d'inclure des abricots secs, des pruneaux, du chou frais et d'autres fruits et légumes dans votre alimentation quotidienne.

Avec ces recommandations simples, il est possible de maintenir la santé et de se protéger du développement de cette pathologie. La cystite est une maladie insidieuse qui peut survenir chez tout le monde. Si toutes les précautions sont suivies, la probabilité de son occurrence diminue considérablement..

Cystite chronique chez la femme - symptômes et traitement

La cystite est une inflammation de la muqueuse de la vessie, provoquée principalement par un pathogène infectieux. Dans la pratique médicale, il est habituel de diviser le cours de cette pathologie en formes aiguës et chroniques.

Conseil de l'urologue: «Tout d'abord, je voudrais dire que vous ne pouvez pas utiliser de dispositifs médicaux solides sans ordonnance d'un médecin. Très bon pour la prévention des maladies. Lire la suite "

La cystite chronique chez la femme se développe à la suite d'un traitement de mauvaise qualité ou incomplet du stade aigu de la maladie. De plus, une forme chronique de cystite peut survenir à la suite d'une automédication inappropriée et de la recherche prématurée d'une aide médicale qualifiée.

Les principales causes de cystite chronique

La structure physiologique du corps féminin le rend plus sujet au développement de la cystite. Grâce à la recherche scientifique, il a été possible d'identifier certains facteurs de risque qui contribuent au développement de cette pathologie:

  • négligence des normes d'hygiène personnelle;
  • une mauvaise alimentation et une violation régulière du régime quotidien contribuent à une diminution des fonctions du système immunitaire, ce qui crée à son tour les conditions nécessaires au développement périodique des processus inflammatoires dans le corps;
  • il est recommandé de sélectionner des vêtements décontractés en fonction de la saison, car une hypothermie prolongée et vice versa sont également des facteurs de risque de développement de cystite;
  • les méthodes traditionnelles de contraception doivent être utilisées pendant les rapports sexuels, car les rapports sexuels non protégés perturbent souvent l'équilibre de la microflore du système génito-urinaire et peuvent provoquer une inflammation de la muqueuse de la vessie.

Symptômes

Les manifestations cliniques dans la forme aiguë ou chronique de cette pathologie ne sont pratiquement pas différentes. La seule différence est l'intensité des symptômes. Les symptômes clés les plus courants de la cystite chronique chez les femmes peuvent être distingués:

  • le processus de miction s'accompagne de douleur;
  • l'inflammation des parois de la vessie crée une pression dans sa cavité, ce qui est la raison de l'envie fréquente d'uriner. Dans ce cas, l'urine peut ne pas être libérée du tout, ou après être allé aux toilettes, il n'y a pas de sentiment de satisfaction du besoin de base;
  • douleur de traction (se manifestant principalement dans la région inguinale, cependant, avec une inflammation sévère, le patient peut ressentir une gêne dans tout le bas-ventre).

La cystite chronique peut provoquer des symptômes plus caractéristiques des pathologies gynécologiques:

  • nycturie - un besoin urgent de vider la cavité vésicale la nuit;
  • dysurie - manque de satisfaction après être allé aux toilettes et sensation constante de vessie pleine.

Les manifestations cliniques de la cystite chronique peuvent être divisées en 2 types de symptômes:

  • stade d'exacerbation (il se caractérise par des manifestations intenses des symptômes mentionnés précédemment);
  • stade de rémission (pendant cette période, la plupart des patients ne se plaignent pas de l'état de santé. Il n'y a qu'un besoin fréquent de vider la cavité vésicale et une sensation d'inconfort périodique dans la région inguinale, qui se manifeste le plus souvent après un effort physique ou un contact sexuel).

Si des symptômes apparaissent, il est recommandé de consulter un spécialiste pour un examen complet, selon les résultats desquels le traitement correct et efficace de la cystite chronique chez la femme sera prescrit.

Traitement

Comment traiter la cystite chronique chez la femme? La thérapie de cette pathologie implique le traitement de médicaments. Le cours doit être attribué individuellement sur la base de données objectives en fonction de l'état physiologique général du patient.

Il est recommandé de contacter plusieurs spécialistes pour un traitement de qualité de la maladie:

Dans les premiers stades, l'objectif principal du cours thérapeutique est de soulager les symptômes. Il est important de débarrasser le patient de la douleur. Un autre traitement vise à supprimer l'activité de l'agent pathogène. En règle générale, les antibiotiques sont utilisés, mais dans certains cas, le traitement avec des médicaments antiviraux ou des agents antifongiques est autorisé.

Pour soulager la douleur et l'inconfort pendant la miction, il est recommandé d'utiliser des antispasmodiques comme thérapie complexe. Les plus efficaces sont No-shpa et Papaverine. L'utilisation d'anti-inflammatoires est également très répandue - Nimesil ou Diclofenac.

Urologue: si vous voulez vous débarrasser de la cystite pour qu'elle ne revienne pas, il vous suffit de la dissoudre En savoir plus »

Récemment, Nimesil est prescrit plus souvent avec une douleur intense, car le médicament soulagera l'inconfort pendant une période plus longue. De plus, les ingrédients actifs ont un bon effet anti-inflammatoire..

Antibiotiques pour la cystite chronique

Le traitement de la cystite chronique chez les femmes avec des antibiotiques est la méthode de traitement la plus efficace et la plus courante pour cette pathologie. En tant que médicament principal dans le traitement de la cystite chronique chez les femmes, des médicaments puissants sont utilisés, qui ne sont délivrés dans les pharmacies qu'avec la prescription appropriée du médecin traitant:

  1. Monural. Antibiotique à large spectre. La substance active est un dérivé de l'acide phosphonique. La composition chimique de la substance inhibe efficacement le développement de micro-organismes nuisibles aux premiers stades de la synthèse par la destruction de la paroi cellulaire. Il est prescrit pour l'agent pathogène bactérien de la cystite chronique chez la femme et est également efficace contre une infection de la vessie causée par une intervention chirurgicale ou des dommages mécaniques..

Le médicament est contre-indiqué dans les pathologies rénales chroniques et en cas d'intolérance individuelle à la substance active ou à des composants individuels. Déconseillé aux femmes pendant la grossesse et l'allaitement. Des manifestations d'effets indésirables sont notées en cas de surdosage ou d'intolérance individuelle:

  • troubles du tube digestif (diarrhée, nausées, vomissements, brûlures d'estomac);
  • éruptions cutanées à la suite d'une réaction allergique.

La posologie est prescrite par un spécialiste.

  1. Tsiprolet A. Composants actifs - ciprofloxacine et tinidazole. Efficace contre un pathogène infectieux de la pathologie de la vessie. Les contre-indications clés comprennent:
  • Troubles métaboliques;
  • maladies circulatoires;
  • Grossesse et allaitement;
  • âge jusqu'à 18 ans;
  • Porphyrie au stade aigu;
  • hypersensibilité et intolérance individuelle.

De plus, il est interdit d'utiliser ce médicament en association avec d'autres médicaments, qui comprennent des substances actives similaires. Déconseillé aux patients âgés.

  1. Normax Ce médicament est une fluoroquinolone. Efficace contre les agents pathogènes bactériens et infectieux. Comparé aux analogues mentionnés ci-dessus, ce médicament est plus sûr à utiliser, car il n'a pas un effet inhibiteur intense sur les cellules immunitaires.

QUE DISENT LES MÉDECINS?

Docteur en sciences médicales, docteur honoris causa de la Fédération de Russie et membre honoraire de l'Académie russe des sciences, Anton Vasiliev:

«Je traite des maladies du système génito-urinaire depuis de nombreuses années. Selon les statistiques du ministère de la Santé, dans 60% des cas, la cystite devient chronique.

La principale erreur se resserre! Le plus tôt vous commencez le traitement de la cystite, mieux c'est. Il existe un outil recommandé pour l'auto-traitement et la prévention de la cystite à domicile, car de nombreux patients ne demandent pas d'aide en raison du manque de temps ou de la honte. Voici Ureferon. C'est le plus polyvalent. Il n'a pas de composants synthétiques, son effet est doux, mais palpable après le premier jour d'administration. Il soulage l'inflammation, renforce les parois de la vessie, sa muqueuse, restaure l'immunité générale. Il convient aussi bien aux femmes qu'aux hommes. Pour les hommes, il y aura également un bon bonus - une puissance accrue. "

Normax est contre-indiqué en cas d'intolérance individuelle au composant actif - la norfloxacine, ainsi qu'en présence potentielle de réactions allergiques à d'autres quinolones..

Les effets indésirables se produisent lorsque la posologie requise est dépassée. L'action de ce médicament peut provoquer des réactions allergiques telles que:

  • Œdème de Quincke;
  • démangeaisons cutanées.

Du système nerveux, les écarts suivants peuvent être observés:

  • mal de crâne;
  • insomnie;
  • irritabilité;
  • sentiment obsessionnel d'anxiété;
  • étourdissements et faiblesse générale;
  • invalidité temporaire;
  • durée d'attention réduite.

Un surdosage a également un effet négatif sur le tube digestif:

  • nausée et vomissements;
  • ballonnements après avoir mangé;
  • douleur
  • brûlures d'estomac;
  • anorexie.

Le médicament n'est pas recommandé pour les femmes enceintes, ainsi que les patientes pendant la lactation. Les personnes de moins de 18 ans doivent s'abstenir de prendre ce médicament..

En cas de réactions indésirables, il est obligatoire d'en informer votre médecin. Dans de tels cas, un traitement symptomatique est effectué visant à normaliser les processus métaboliques, ce qui contribue à restaurer la réaction acide physiologique de l'urine.

En moyenne, un cours thérapeutique utilisant ces agents ne traîne pas plus de 10 jours. La posologie est prescrite par un spécialiste dans un ordre strictement individuel, car ces médicaments se caractérisent par une large gamme d'effets indésirables. Il est extrêmement important de suivre toutes les recommandations du médecin et de ne pas dépasser la dose prévue.

Méthodes alternatives de traitement de la cystite chronique

Le traitement de la cystite chronique avec des remèdes populaires est autorisé, mais uniquement en l'absence de contre-indications individuelles. Cela peut être vérifié auprès de votre médecin après un examen approfondi. Les recettes folkloriques classiques visent à normaliser la microflore naturelle du système génito-urinaire et à atténuer les symptômes.

Il est important de noter que l'effet d'une telle thérapie ne se produit qu'à la suite d'un traitement systématique après un certain temps. Dans les cas avancés, il est recommandé de privilégier les méthodes de traitement traditionnelles et de suivre strictement toutes les instructions du médecin traitant.

Les avis sur le traitement de la cystite chronique chez les femmes avec des remèdes populaires sont contradictoires. Cependant, il y a un facteur humain. Tous les patients ne sont pas en mesure de maintenir un régime thérapeutique approprié pendant longtemps..

Cystite chronique

La cystite chronique chez la femme est une pathologie répandue. Selon les statistiques de l'OMS, 11 à 21% de toutes les femmes dans le monde souffrent de cette maladie sous une forme ou une autre et selon le degré de gravité. À en juger par les critiques de cette organisation, le problème du traitement de la maladie est le choix des médicaments, c'est-à-dire que si les femmes choisissent correctement les médicaments, le cours de la cystite ne deviendrait pas chronique.

Cependant, les médicaments pour traiter la cystite chronique ne sont que la pointe de l'iceberg. En raison de leur emploi excessif, les femmes modernes sont moins bien loties pour maintenir leur santé que leurs mères et grands-mères. Souvent, ils ne savent pas quels sont les symptômes de la cystite chronique chez les femmes, ne les reconnaissent pas à temps, permettant à la maladie d'évoluer vers une forme plus dangereuse. L'hypothermie, la négligence de l'hygiène quotidienne, les mauvaises habitudes sont les causes les plus caractéristiques de la cystite chronique, et elles sont malheureusement beaucoup plus courantes qu'elles ne l'étaient il y a 25-30 ans. Il n'y a qu'une seule issue: informer largement la partie féminine de la population, qui doit commencer dès le plus jeune âge, en soulignant à tous égards l'importance de maintenir la santé et la vulnérabilité du corps féminin à cette maladie. Le traitement de la cystite chronique chez la femme est une procédure complexe, il est nécessaire de connaître ses caractéristiques.

Quelle est la caractéristique de la cystite chronique chez les femmes?

La cystite chronique est une maladie inflammatoire qui affecte la vessie. Les femmes sont plus sujettes à la maladie que les hommes, en raison des caractéristiques anatomiques de la structure du corps. Si nous comparons l'anatomie du système urogénital d'une femme et d'un homme, nous pouvons voir que le sexe faible a un urètre plus court et plus large. Cela donne aux femmes plusieurs avantages biologiques, cependant, une telle structure de l'urètre détermine la vulnérabilité des organes génito-urinaires aux facteurs environnementaux pathogènes - infections, parasites, hypothermie.

La vessie d'un homme est mieux protégée. Quelle est la différence entre la cystite chronique et aiguë? Le réseau est largement admis que l'évolution chronique de la maladie est plus dangereuse. Ce n'est pas tout à fait vrai. Chacune des formes de la maladie peut être dangereuse, mais la forme aiguë se déclare soudainement et brusquement, tandis que la forme chronique - lentement et progressivement. En général, il est d'usage de considérer une «maladie» comme une maladie révélée chez une personne pour la première fois. Forme chronique - la maladie est identifiée de nouveau comme une rechute d'une maladie antérieure. Dans le cours aigu, la maladie peut être détectée immédiatement et éliminée avec la cause de la maladie, la maladie chronique est traitée durement, la cause de la pathologie ne disparaît pas la première fois. Cystite chez l'homme: causes, symptômes et traitement.

Par conséquent, la question devrait être posée comme suit: «comment guérir la cystite chronique?», Et non «comment traiter la cystite chronique». Le traitement de la cystite chronique peut être infiniment long. C'est l'essence de la cystite chronique chez les femmes - jusqu'à ce que la cause de la maladie soit éliminée, la maladie réapparaîtra.

Classification des formes de cystite chronique

Les variétés de cystite chronique sont classées comme suit:

  1. Selon la pathogenèse de la cystite chronique est divisée en:
    • primaire (la vessie est le siège de la pathologie),
    • secondaire (le site de pathologie est un autre organe du système génito-urinaire, par exemple, un rein ou l'urètre).
  2. Avec le cours de la cystite est divisée en aiguë et chronique.
  3. En raison de l'apparition de la maladie, il existe:
    • cystite physique (traumatique, thermique, congestive);
    • toxique (chimique, médicinale, alimentaire);
    • psychosomatique;
    • radiation;
    • infectieux (parasitaire, bactérien, viral, fongique);
    • traumatique (y compris postopératoire);
    • en raison de processus cancéreux dans la vessie.

Causes de la cystite chronique chez les femmes

Connaître les causes de la maladie est un puissant facteur préventif qui protège une personne contre le danger de tomber malade. Prévenu est avant-gardé! Cela est également pertinent en ce qui concerne les causes de la cystite chronique chez les femmes..

Les principales causes de cystite chronique chez la femme sont les suivantes:

  • Hygiène inadéquate. La partie externe des organes génitaux d'une femme doit être maintenue propre. La négligence d'une hygiène régulière conduit au fait que les conditions de pénétration des microorganismes pathogènes dans la vessie sont grandement simplifiées. Les procédures hygiéniques sont particulièrement pertinentes après la visite des toilettes, avant et après les rapports sexuels.
  • Hypothermie. L'effet de la chaleur sur la santé du corps humain n'a pas été entièrement étudié par la médecine, mais il est bien connu qu'une hypothermie prolongée affecte négativement la santé des organes génito-urinaires. Une femme doit se rappeler que même une courte séance sur un banc en pierre froide ou en métal, sur la neige, sur un sol gelé ou tout simplement humide peut provoquer une diminution de l'immunité locale et une inflammation de la vessie. Les vêtements «selon la mode et non la saison» y contribuent également à tous points de vue..
  • Mode de vie sédentaire. Mode de vie sédentaire, le travail sédentaire est également dangereux pour la santé des femmes. Pendant une longue position assise, des processus stagnants se produisent dans les tissus entourant la vessie - cela affecte l'état de santé de l'organe. La situation est aggravée par le surpoids - plus le poids d'une femme est élevé, plus les muscles et les tissus de pression ressentent en position assise, plus la probabilité de troubles circulatoires est élevée.

Il existe d'autres causes de cystite chronique:

  • alimentation mal équilibrée;
  • changements hormonaux (congénitaux, liés à la grossesse, liés à l'âge);
  • mauvaises habitudes (tabagisme, alcool);
  • conditions psychologiques pathogènes (stress, dépression);
  • mauvaise immunité.

Ces facteurs complètent les principales causes de la maladie, l'aggravent. La section suivante abordera les symptômes de la cystite chronique..

Les symptômes de la cystite chronique chez les femmes

Cystite chronique chez la femme - les symptômes de la maladie varient en fonction de la cause de la maladie. Les signes de la maladie sont divisés en deux types: généraux, qui sont caractéristiques de la plupart des types de cystite, et spécifiques - ils indiqueront une pathologie individuelle.

Cystite chronique - symptômes courants.

  • Gêne dans le bas-ventre. Les sensations désagréables de la vessie sont un symptôme important de la pathologie. Avec le développement de la maladie, l'inconfort augmente en raison d'autres symptômes.
  • Problèmes de miction. Une femme éprouve une envie soudaine et fréquente d'uriner, peut être perturbée par une incontinence urinaire ou une sensation de vidange incomplète de la vessie.
  • Douleur La présence de douleur indique une inflammation. La cystite est caractérisée par une douleur tirante pendant la miction. Leur localisation typique est le bas-ventre..
  • Fièvre. Presque tous les types de cystites sont accompagnés de fièvre. Le plus élevé se produit avec la forme bactérienne de la maladie. Cependant, la cystite peut se produire sans fièvre concomitante - cette forme de la maladie est plus caractéristique d'une infection virale ou d'une cystite due à un néoplasme de la vessie.
  • Faiblesse, malaise, nausée.

Symptômes spécifiques de la cystite chronique:

  • Hématurie La présence de sang dans l'urine peut indiquer une blessure, une tumeur, un foyer d'inflammation intense.
  • Flocons et sédiments dans l'urine. L'urine devient trouble en raison de la présence de pus. De plus, les processus inflammatoires du système génito-urinaire sont caractérisés par la précipitation de protéines, elles sont collectées sous forme de flocons.

Comment traiter la cystite chronique?

Cystite chronique chez la femme - le traitement doit être formé en fonction de la cause de la maladie et de l'état général du patient. Expliquons ce que cela signifie. Si une femme est malade avec une cystite infectieuse et est en surpoids, elle doit non seulement prendre des médicaments pour tuer l'infection, mais également prendre des mesures pour réduire le poids corporel. La thérapie doit être complète. Le traitement de la cystite chronique chez la femme prend en compte tous les paramètres physiologiques possibles - âge, poids, prédispositions héréditaires et caractéristiques du corps.

Ci-dessous, nous vous expliquerons comment traiter la cystite chronique avec des médicaments et des remèdes populaires. Ces informations sont les plus générales, leur finalité est d’établir des faits, elles ne doivent pas être une occasion de traitement indépendant!

Médicaments pour le traitement de la cystite chronique

Pour le traitement de la cystite chronique chez la femme, ils utilisent:

  • les anti-inflammatoires (AINS);
  • probiotiques;
  • analgésiques;
  • antibiotiques à large spectre;
  • médicaments antiparasitaires;
  • antimycotiques;
  • médicaments antiviraux;
  • agents antiprotozoaires.

Attention! Lors du diagnostic du traitement de la «cystite chronique», les médicaments, le régime doivent être prescrits par un médecin. Il est important que la thérapie soit effectuée sous la supervision d'un spécialiste en urologie.

Comment traiter la cystite chronique avec des moyens traditionnels?

Comment guérir la cystite chronique en utilisant la médecine traditionnelle? Avec une maladie de cystite chronique, les critiques sur Internet indiquent que de nombreuses femmes ont fait face de manière indépendante à la maladie en utilisant des agents thérapeutiques traditionnels. Sans nier que le fait d'un traitement indépendant de la maladie soit possible, nous continuons d'insister pour que de telles initiatives soient convenues avec le médecin traitant. De plus, il est recommandé de considérer la médecine traditionnelle comme une thérapie d'accompagnement par rapport au traitement médicamenteux, comme complément, mais non comme substitut.

Envisagez les remèdes populaires suivants basés sur des recettes à base de plantes de la médecine traditionnelle, utiles dans le traitement de la cystite:

  • Numéro de recette 1. Le plus simple, mais assez efficace - élimine bien les symptômes inflammatoires de la cystite chronique. Les avis sur le traitement de la cystite chronique avec ce remède sont les plus positifs. Pour préparer le produit, vous avez besoin d'un demi-paquet de camomille de pharmacie (25 g) et de feuilles d'aloès fraîches (4-5 feuilles moyennes). La camomille doit être bouillie dans l'eau (proportion de camomille et d'eau 1:10). Lorsque le bouillon refroidit, il est nécessaire d'y ajouter la chair des feuilles écarlates. Mélangez bien le mélange, mettez-le dans un endroit sombre et frais pendant 1 heure. Après cela, le remède peut être bu. Le médicament doit être consommé tout au long de la journée si l'inflammation est intense, ou dans les deux à trois jours si l'inflammation est plus faible. Pour réduire l'amertume, du miel peut être ajouté au mélange. Le produit doit être conservé au réfrigérateur - il se dégrade rapidement sous l'effet de la chaleur. Poursuivre le traitement pendant deux semaines.
  • Recette numéro 2. Si la cause de la cystite chronique est une infection bactérienne, cette recette peut compléter la prise d'antibiotiques. Pour préparer le bouillon, vous avez besoin de bourgeons de bouleau frais (ceux séchés conviennent également, mais les propriétés cicatrisantes du produit diminueront), l'herbe d'origan, le persil. Les herbes sont prises dans les proportions suivantes: 1: 2: 3, l'eau doit être 10 fois plus grande que le mélange résultant. Préparez généralement 0,5 à 1 litre de bouillon. Vous n'avez pas besoin de faire bouillir le bouillon, il suffit que l'eau bout. L'outil peut être pris immédiatement, lorsque le bouillon refroidit, 100 ml trois fois par jour avant les repas (pendant 15-20 minutes).

La cystite chronique chez la femme est une maladie extrêmement désagréable, sujette à des rechutes fréquentes. Mais un traitement complet et compétent, commencé dès les premiers symptômes de la prochaine rechute et effectué conformément à toutes les règles, peut fournir une rémission à long terme ou une guérison complète de la maladie.