Principal

Tumeur

"Cystite chronique chez la femme: pourquoi le traitement n'aide pas et comment se débarrasser de la maladie?"

Le traitement de la cystite oblige les femmes à prendre des décisions rapides et correctes sur le choix des médicaments qui aideront à soulager les symptômes et à éliminer les causes de la maladie. La thérapie vise le fonctionnement normal du système urinaire, ainsi que l'identification de l'agent causal de l'infection dans le corps. Le diagnostic et le traitement de la pathologie ne sont pas difficiles et les symptômes sont assez caractéristiques de la pathologie.

Qu'est-ce que la cystite chez les femmes

L'inflammation urologique affecte souvent les femmes. Cela est dû au fait que les bactéries nocives pénètrent facilement dans la vessie par le canal excréteur de la vessie. Les microbes sont parfois là depuis des années sans provoquer de pathologie. Mais avec une diminution de l'immunité ou de l'hypothermie, ils deviennent plus actifs et provoquent des maladies.

L'inflammation de la vessie est traitée principalement avec des antibiotiques. Mais chaque type de maladie urologique a ses propres méthodes de traitement..

Types de cystite chez les femmes

La cystite chez la femme, dont le traitement doit être instauré immédiatement, a différents types et types.

Les médecins distinguent plusieurs types de maladies urologiques:

VueÉtiologie
HémorragiqueVirus, prise de médicaments du groupe des cytostatiques, oncologie
PostcoitalPathogènes, champignons de type levure, virus
RayonLésions muqueuses de la vessie avec radiothérapie
EmphysematousBactéries productrices de gaz
VénéréologiqueMaladies sexuellement transmissibles
HypercalceuricSe manifeste par des troubles métaboliques
CystiqueIrritation chronique de la muqueuse urinaire
ChimiqueIntoxication vésicale
FolliculaireNature infectieuse
GranulomateuxInfections bactériennes, fongiques et parasitaires
AllergiqueAllergènes
ParasiteMicroorganismes de nature parasitaire
PostménopauseCarence en œstrogènes
InterstitielPrédisposition génétique
CervicalLe processus inflammatoire dans le tissu conjonctif du cou de l'organe urinaire
PapillaireRécidives fréquentes d'inflammation
Le traitement de la cystite chez la femme dépend de la forme de la maladie

Quel que soit le type de maladie, le traitement est effectué à l'aide de médicaments antibactériens, de chaleur sèche et de décoctions à base de plantes.

Stades et degrés de cystite chez la femme

Le stade aigu et chronique de la maladie est distingué. Sans traitement approprié, une étape passe à une autre. Une exacerbation d'une maladie urologique suggère qu'une complication a commencé. La forme aiguë se manifeste principalement après l'hypothermie. La vidange incontrôlée de la vessie commence, ce qui se fait douloureusement.

Les symptômes d'une forme chronique ne sont pas si prononcés. Les exacerbations et les rémissions sont instables et imprévisibles.

Par degré, la maladie est divisée en primaire et secondaire. La phase primaire se produit indépendamment dans une vessie intacte et est aiguë. Un signe en est une exacerbation fréquente, entraînant une rechute. Le degré secondaire est causé par la complication de diverses maladies de la vessie dans un contexte d'urodynamique altérée. Elle survient le plus souvent sous forme chronique..

Les symptômes de la cystite chez les femmes

La cystite chez la femme, dont le traitement dépend de la forme et du stade, présente différents symptômes.

Les principales caractéristiques comprennent:

  • mictions fréquentes avec une manifestation douloureuse;
  • douleur dans la région sus-pubienne;
  • une petite quantité de liquide;
  • une sensation de brûlure apparaît dans le processus de sortie d'urine;
  • forte odeur désagréable d'urine;
  • inconfort;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • opacification de la couleur de l'urine;
  • il y a parfois une goutte de sang dans l'urine;
  • difficultés au début de l'acte d'uriner;
  • hyperthermie.

Avec une forme grave de la maladie, une opacification, des sédiments, des caillots de pus peuvent être détectés dans l'urine. Parfois, une hématurie est notée.

Les causes de la cystite chez les femmes

Provoquer le développement d'une inflammation de l'urètre n'est pas seulement capable d'hygiène froide, de courant d'air et inadéquate.

La maladie peut se propager de la manière suivante:

  • hématogène - les bactéries pénètrent à partir d'autres organes;
  • descendant - des microbes pathogènes pénètrent par l'uretère supérieur;
  • lymphogène - l'infection envahit le flux lymphatique.

Les agents responsables de la maladie sont:

  • les bactéries du genre staphylococcus;
  • streptocoques;
  • E. coli;
  • famille d'entérobactéries;
  • Pseudomonas aeruginosa à Gram négatif.

Il existe plusieurs raisons à l'apparition de la pathologie:

  • manque d'hygiène nécessaire;
  • anomalie génito-urinaire;
  • hypothermie du corps;
  • mode de vie passif;
  • automédication infructueuse;
  • état de stress constant;
  • porter des sous-vêtements synthétiques épais.

La survenue d'une pathologie est affectée par une inflammation des organes génitaux féminins externes, de la muqueuse vaginale et également par une infection de l'urètre.

Diagnostic de la cystite chez la femme

Le diagnostic de la maladie est effectué dans des cliniques spécialisées équipées d'équipements permettant l'examen et le traitement des patients aussi rapidement et efficacement que possible, en évitant le développement de complications.

En diagnostic, les études cliniques et de laboratoire sont largement utilisées:

  • cystoscopie - un examen interne du système urinaire à l'aide d'un endoscope;
  • la cystographie est une méthode instrumentale dans laquelle la vessie est remplie d'une substance radio-opaque;
  • échographie génito-urinaire;
  • examen spécial de la microflore vaginale;
  • biopsie - examen histologique des tissus au microscope;
  • urographie intraveineuse - une étude aux rayons X évaluant la fonction excrétrice des reins;
  • uroflowmetry - les violations de l'urodynamique sont déterminées;
  • frottis vaginaux pour la biocénose;
  • tests sanguins et urinaires.

L'urologue de la consultation, établissant un diagnostic basé sur la recherche, fixe le prix du traitement de l'inflammation.

Quand consulter un médecin

La cystite chez la femme, dont le traitement doit être contrôlé par un médecin, est lourde de complications graves.

Par conséquent, la présence des signes suivants indique un appel immédiat à un urologue:

  • urination fréquente;
  • urine trouble;
  • augmentation de la température;
  • l'apparition dans l'urine de sang;
  • réduire la douleur pendant la miction;
  • faiblesse dans tout le corps.

Avant l'arrivée d'un médecin ou un voyage chez un spécialiste, vous pouvez soulager vous-même l'état en recourant à des recettes maison.

Prévention de la cystite chez la femme

Les mesures préventives visent à observer un certain nombre de règles visant à prévenir le développement de la pathologie. L'inflammation du système urinaire se produit à tout âge.

Par conséquent, des mesures préventives peuvent aider à éviter les symptômes douloureux et à prévenir la maladie aux premiers stades:

  • respect des règles quotidiennes d'hygiène intime;
  • éviter l'hypothermie;
  • aller aux toilettes en temps opportun;
  • exercice léger régulier;
  • durcissement;
  • l'inclusion d'aliments sains dans l'alimentation;
  • consommation quotidienne de 2 litres d'eau;
  • prévenir la présence d'infections chroniques dans le corps.

Ne prenez pas de médicaments de façon incontrôlable, car ils peuvent provoquer une cystite à l'urotropine et à la phénacitine. La prophylaxie immunitaire visant à la formation de complexes immuns circulants peut aider à augmenter l'immunité dans la muqueuse urinaire.

Il faut se rappeler que des examens médicaux à temps sont en mesure d'identifier le problème..

Méthodes de traitement de la cystite chez la femme

Si vous ne traitez pas une maladie urologique, le stade aigu prend alors une forme prolongée avec des complications infectieuses. La thérapie est réalisée avec des médicaments et des méthodes alternatives. Il est possible d'améliorer la condition, de réduire la rechute de la maladie par une approche compétente globale.

Médicaments

Un urologue devrait prescrire des médicaments. Les médicaments sont sélectionnés en fonction du type, de la nature de l'évolution et du stade de la maladie.

Aux stades initiaux du processus inflammatoire, des antiseptiques et des antibiotiques sont utilisés..

Nom du médicamentLa descriptionaccueilCoursPrix
FuradonineMédicament antimicrobien pour le traitement des maladies infectieuses et inflammatoires des voies urinairesDe 0,1 à 0,15 g en 4 prises quotidiennes

10 jours90-130 frotter.
Cyprolet AAgent antimicrobien à usage systémique1 comprimé 2 doses par jourSemaine 1à partir de 165 rub.
ChloramphénicolMédecine antibactérienne0,5 g par jour2 semaines5-40 frotter.
NolicinFluoroquinolone de deuxième génération400 mg 2 doses par jour1-2 semaines130 à 300 roubles.
FuraginActivité bactériostatique élevée associée à la présence d'un groupe nitro aromatique100 mg 3 doses par jour7-10 jours140-350 frotter.
CephoralClasse d'antibiotiques lact-lactame400 mg en 1-2 doses3-7 joursÀ partir de 520 rub.
Nimesil

Anti-inflammatoire, analgésique et antipyrétique100 mg 2 doses par jour5 joursÀ partir de 600 rub.
MonuralA un effet antibactérien efficace sur les infections des voies urinaires3 g une fois7-10 jours300-500 roubles.
CiprofloxacineMédicament bactéricide250-500 mg 2 doses par jour5-15 joursÀ partir de 15 rub.
NitroxolineAntibiotique actif contre les bactéries, les champignons Candida2 comprimés 4 doses par jour1-2 semaines75-120 frotter.
PalinActivité bactéricide élevée du groupe des quinolones2 capsules de 200 mg 2 doses par jour.10 jours200-300 frotter.
NevigramonA un effet bactéricide prononcé.2 capsules 4 doses par jourSemaine 12500 - 4900 frotter.
ZanocinUn puissant antibactérien bactéricide2 comprimés 2 doses par jour7-10 joursÀ partir de 42 rub.
CiprinolMédicament antibactérien250-500 mg 2 doses par jour1-2 semaines100-245 frotter.
RulidAntibiotique macrolide semi-synthétique150 mg 2 doses par jour2 semaines1100 - 1500 frotter.
TsiprobayAntibiotique fluoroquinolone550-700 mg 2 doses par jour1-2 semaines380 rub.
NolicinIl a une activité antimicrobienne prononcée400 mg 2 doses par jour3 à 5 jours175-350 frotter.
FuramagAntimicrobial Nitrofuran Group Medicine50-100 mg 3 doses par jour7-10 jours4500 - 750 rub.

Après une antibiothérapie, des tests de culture bactériologiques doivent être effectués à nouveau pour vérifier la présence d'agents infectieux..

Méthodes folkloriques

La cystite chez les femmes est traitée efficacement avec des plantes médicinales. Des études ont prouvé qu'un résultat positif de méthodes alternatives est observé lors de leur combinaison avec un traitement médicamenteux. La thérapie de la maladie est réalisée à l'aide de décoctions et d'infusions, de bains de pieds et de bains chauds..

Décoctions

Il doit être abaissé dans 1 tasse d'eau 3 c. bourgeons de bouleau. Ensuite, mettez le bouillon à infuser et à boire en 3 doses dans un verre par jour.

Il faut mettre 3 cuillères à soupe dans 600 g d'eau l airelles et faire bouillir pendant 7 minutes. Lorsque le bouillon est infusé, il doit être bu dans un verre en 3 prises quotidiennes.

1,5 cuillère à café est ajouté à 1 tasse d'eau. feuilles de busserole. Ensuite, le bouillon est mis à feu et cuit pendant 20 minutes. La boisson doit être infusée pendant 25 minutes. Ensuite, il est filtré et pris un demi-verre en 4 prises quotidiennes. La boisson a un effet antiseptique et diurétique..

Cela devrait être 1 cuillère à café. genièvre versez un verre d'eau, faites bouillir pendant 7 minutes. et laissez infuser. Il faut prendre du bouillon de genièvre 5 fois par jour pour un demi verre.

Pour préparer une boisson thérapeutique, vous devez prendre 2 cuillères à soupe. l feuilles de menthe poivrée et faire bouillir dans 500 g d'eau bouillie. La boisson doit être perfusée pendant 2 heures. Vous devez le prendre 100 g en 5 prises quotidiennes.

Pour préparer une boisson médicinale à base de persil, vous devez prendre des légumes verts fraîchement coupés 4 cuillères à soupe. l et versez un demi-litre d'eau bouillie dans le sol. Le bouillon est bouilli sur un petit feu pendant 25 minutes, puis il se dépose. Afin de traiter la boisson est prise dans 1 cuillère à soupe. l du quotidien.

Avant de préparer une décoction de feuilles d'aloès, vous devez d'abord couper les feuilles de la plante et les laisser au réfrigérateur pendant 4 jours. Après cela, les feuilles défilent dans un hachoir à viande ou hachées dans un mélangeur. Ensuite, ils doivent être immergés dans l'eau et bouillis pendant 25 minutes. Après cela, vous pouvez mettre un peu de miel et laisser le bouillon infuser. La boisson est prise toutes les 60 minutes. un demi verre.

Pour préparer la recette suivante, 20 g de racine d'asperge hachée sont prélevés et plongés dans de l'eau bouillante. Sur le feu, le bouillon est préparé pendant 10 minutes. Après 40 minutes la boisson est infusée et peut être prise une demi-tasse en 4 doses quotidiennes.

Il est nécessaire de prendre 1 cuillère à soupe. l grains d'avoine bruts et versez 1 tasse d'eau bouillante. La boisson est brassée au bain-marie pendant 10 minutes. À la fin de la cuisson, il est recommandé de compléter le bouillon avec 2 cuillères à soupe. l mon chéri. Le médicament est pris 100 g en 3 prises quotidiennes.

Pour préparer le bouillon, 2 cuillères à soupe. l champ de prêle et 1 litre d'eau. Ensuite, la boisson bout pendant 10 minutes. et infusé pendant 20 minutes. Avant de prendre le bouillon, il doit être filtré et pris dans 1 verre en 3 prises par jour.

Un bon effet apporte une décoction de camomille médicinale. Pour la préparation du thé cicatrisant, il est recommandé de prendre 1 cuillère à soupe. l fleurs de la plante, vous pouvez ajouter la même quantité de prêle. Le bouillon est bouilli pendant 10-15 minutes, puis infusé pendant 60 minutes. Boit une boisson sous une forme chaude, 1 verre en 3 doses divisées par jour.

Teintures

Un bon résultat dans le traitement montre la prise de teinture de propolis dans l'alcool. Il peut être ajouté au thé, ainsi qu'aux décoctions finies de 5 gouttes. Buvez de la teinture devrait être 10 fois par jour. Le cours de thérapie est de 10 jours..

Pour préparer la teinture de peuplier, vous devez prendre 5 cuillères à soupe. l bourgeons de peuplier et remplissez le sol d'un litre de vodka. Ensuite, la teinture est mise dans un endroit sombre pendant 3 semaines. Après cela, vous pouvez prendre le médicament pour 1 cuillère à café. en 3 doses par jour avant les repas.

Il faut prendre 20 g de reins de tremble, les verser avec 1 verre d'alcool à 70%. Après que la teinture ait duré une journée, vous pouvez utiliser 30 gouttes en 3 doses divisées par jour avec les repas.

Infusions

Pour préparer l'infusion d'aneth, vous devez prendre 20 g de graines, cuire à la vapeur avec 1 tasse d'eau bouillante et laisser infuser dans un thermos pendant 3 heures. Après cela, la boisson est filtrée et consommée en 2 prises quotidiennes. Buvez l'infusion jusqu'à disparition des symptômes douloureux..

Cela prend 1 cuillère à soupe. l fleurs de sureau et versé avec 1 tasse d'eau bouillie. Ensuite, la boisson est infusée pendant 60 minutes. Buvez le médicament doit être de 2 cuillères à soupe. l en 3 doses par jour.

Pour soulager la douleur, il est recommandé de préparer une infusion de prêle et de camomille. À cette fin, vous devez prendre des produits pour 1 cuillère à soupe. l., cuire à la vapeur avec de l'eau bouillante, laisser infuser pendant 50 à 60 minutes. Vous devez boire la perfusion 1 verre trois fois par jour.

La boisson au chokeberry est prise comme diurétique. Pour préparer le médicament, vous devez prendre 2 c. baies séchées et tremper dans l'eau bouillante. Après cela, laissez la boisson infuser. L'infusion se boit tout au long de la journée comme du thé en petites portions.

Pour préparer l'infusion de bleuets, vous devez prendre des fleurs séchées et infuser dans de l'eau bouillante. Il faut ensuite laisser infuser 30 minutes. Il est recommandé de boire le médicament le matin et le soir par petites gorgées.

Une infusion particulière dans l'élimination des symptômes est occupée par une infusion de racines de tournesol. Pour préparer une boisson thérapeutique, vous devez prendre 200 g de produit séché, verser 2-3 litres d'eau bouillante et laisser infuser 10 heures. Le médicament est pris en 3 doses par jour pendant une demi-tasse pendant 1 mois.

Baignoires

Des bains assis chauds peuvent réduire les symptômes douloureux..

Les composants suivants peuvent être ajoutés à l'eau:

  • huile de citrouille ou de bois de santal;
  • solution de manganèse;
  • camomille;
  • bergamote, camomille, huile de citron.

Il est interdit de prendre des bains thérapeutiques avec une inflammation sévère lorsque la température corporelle est supérieure à 37,5 ° C.

Autres méthodes

Une solution préparée à partir de 1 cuillère à soupe peut soulager une condition douloureuse. l bicarbonate de soude et 1 tasse d'eau. Après avoir mélangé du soda dans l'eau, vous devez boire un médicament toutes les 20 minutes.

En cas de symptômes graves de la maladie, les médecins recommandent de boire plus de liquide. Une partie des bactéries sort de l'urine, vous devez donc boire beaucoup et mieux s'il s'agit de différents jus naturels fraîchement pressés sans gaz. Il est recommandé de refuser le thé, le café, l'alcool et les boissons aux agrumes.

Pour la douleur, vous pouvez utiliser la chaleur sèche. À ces fins, un coussin chauffant électrique, des sacs de sel ou de sable de rivière conviennent. Ils doivent être chauffés à 36 degrés et conservés dans le bas-ventre pendant 20 minutes. avec des pauses en une demi-heure. Ces procédures doivent être effectuées dans les 2-3 heures.

Les bains de pieds aident à soulager les symptômes aigus. Il est nécessaire de chauffer l'eau à 38 degrés, d'y abaisser les jambes et de les garder dans de l'eau tiède pendant 15 minutes. Après cela, les jambes doivent être essuyées et se coucher avec un coussin chauffant chaud posé sur le bas de l'abdomen..

En plus des procédures, il est recommandé de suivre un régime.

Ne pas manger:

Pendant cette période, il est nécessaire d'inclure dans le régime des produits laitiers, des produits laitiers, ainsi que des légumes cuits à la vapeur.

Des effets diurétiques, antimicrobiens et antispasmodiques sont exercés par de tels produits:

  • betteraves de table;
  • aubergine;
  • branches de céleri;
  • flocons d'avoine;
  • persil;
  • canneberge;
  • racine de gingembre;
  • Vinaigre de pomme;
  • airelle rouge;
  • groseille;
  • pastèque.

Une bonne nutrition est un facteur important dans le traitement de la cystite. Il ne peut pas remplacer les médicaments, mais il peut accélérer la récupération..

Complications possibles

Cystite chez la femme, dont le traitement, s'il n'est pas effectué correctement, peut entraîner des complications. Des conséquences principalement négatives se produisent lors de la transition de l'inflammation de la phase aiguë à la chronique. De nombreuses femmes, confrontées à une maladie de la vessie, essaient de faire face seules au problème. Certaines tentatives d'automédication peuvent entraîner l'infection..

Tapi dans le corps pendant un certain temps, les bactéries peuvent augmenter leur agressivité et provoquer les complications suivantes:

  • déformation des valves de la vessie;
  • inflammation des ovaires, de l'utérus;
  • l'apparition d'ulcères, de cicatrices;
  • des dommages aux tissus profonds de la vessie;
  • pyélonéphrite;
  • inflammation de la fibre entourant la vessie;
  • déficience en fer;
  • la présence de calculs dans le système urinaire;
  • infection fœtale pendant la grossesse;
  • hématurie;
  • kératinisation de l'épithélium tégumentaire de gravité variable;
  • empyème vésical;
  • menstruations retardées ou saignements utérins;
  • déformation et réduction de la taille de la vessie.

Des contacts sexuels irréguliers peuvent entraîner une infection par des maladies sexuellement transmissibles, contre lesquelles se développe une cystite. Non seulement un traitement rapide et correct, mais aussi la prévention peuvent aider à éviter les complications..

La cystite chez la femme doit commencer à être traitée dès l'apparition des premiers signes. Pour vous assurer que le traitement est correct, vous devez consulter un gynécologue. La thérapie doit être effectuée de manière médicamenteuse et les remèdes populaires sont utilisés comme composants d'un traitement complet.

Conception de l'article: Mila Fridan

Vidéo sur la cystite

Elena Malysheva parlera de la cystite:

Comment guérir rapidement et efficacement la cystite chez les femmes à la maison?

La plupart des femmes souffrent d'une inflammation de la muqueuse de la vessie. La raison principale est l'introduction d'une infection dans la région génito-urinaire. Les caractéristiques structurelles du canal urétral, qui est plus large et plus court que celui des hommes, contribuent dans une large mesure à cela. La maladie donne à la femme une sensation d'inconfort et de douleur, la vidange normale de la vessie est perturbée. Lorsque la cystite est détectée, les femmes présentent des symptômes et un traitement à domicile peut rapidement aider à changer une condition désagréable. Si des mesures urgentes ne sont pas prises immédiatement, la maladie se développe rapidement et menace de devenir chronique.

Quels facteurs influencent le développement de la pathologie

La manifestation de la maladie peut être précédée de certaines influences et perturbations externes dans le fonctionnement des organes..

Causes de l'inflammation:

  • faible immunité;
  • hypothermie;
  • la période de mise au monde d'un enfant;
  • les maladies transférées d'ordre infectieux qui ont marqué le travail des reins;
  • processus inflammatoires du vagin, des trompes de Fallope, des appendices utérins, de l'urètre;
  • maladies sexuellement transmissibles, pas complètement guéries;
  • diabète, trouble métabolique général;
  • affections dentaires chroniques;
  • vie sédentaire entraînant une stagnation dans la région pelvienne;
  • surcharge physique et nerveuse, stress;
  • excroissances tumorales des organes internes qui empêchent la vidange de la vessie;
  • blessures à la colonne vertébrale dans la région lombaire et le sacrum;
  • dommages aux organes génito-urinaires et reproducteurs;
  • prendre des médicaments, entraînant une modification des taux d'hormones;
  • changements liés à l'âge;
  • mauvaise routine quotidienne, manque de sommeil, mauvaise nutrition.

Pour traiter correctement la maladie, un diagnostic détaillé et une identification des principales causes du phénomène sont nécessaires..

Les symptômes de la cystite chez les femmes à différents stades

Une manifestation précoce de la maladie est caractérisée par un trouble de la miction - elle devient plus fréquente, l'envie d'aller aux toilettes est répétée toutes les cinq minutes, mais la vidange complète de l'urine ne se produit pas - elle est excrétée sous forme de gouttes. En même temps, la douleur et la brûlure se font sentir.

L'urine change de couleur et de propriétés. Il a une odeur désagréable, semble trouble. De plus, le bien-être laisse beaucoup à désirer. Une femme se sent dépassée, faible, ressent des frissons, de la fièvre. Parfois, la douleur est déjà observée dès les premiers symptômes, généralement associée à miktsii. Cela fait mal au dos, au coccyx, au bas de l'abdomen.

Lorsque la forme est négligée, des douleurs aiguës et insupportables sont possibles, ce qui peut entraîner des souffrances même dans un état calme.

L'apparition de sang dans l'urine est typique de la forme aiguë et sa couleur devient sombre. Chez certains patients, le sang est excrété dans des caillots entiers..

Au stade aigu, les symptômes parlent d'eux-mêmes:

  • la douleur s'intensifie progressivement, cela se produit à mesure que l'inflammation progresse, littéralement, en quelques heures;
  • une augmentation significative de la température peut indiquer un état pathologique des reins;
  • l'urine a une odeur fétide;
  • le sang est libéré à la fin de la miction;
  • le syndrome douloureux est noté à la fois dans l'abdomen et dans le périnée, redonne au bas du dos et à la partie coccygienne;
  • une rétention ou une incontinence urinaire est souvent observée.
  • la sensation d'une vessie pleine, sa plénitude peut également déranger le patient.

La forme chronique entraîne des dommages complets aux organes. Il y a un écoulement de pus, la miction est altérée, à cause de laquelle le patient peut avoir des manifestations d'intoxication générale en raison du retard constant de la vidange.

Les signes de cystite chez la femme et son traitement ont une relation directe que le gynécologue identifie lors des procédures de diagnostic. Le processus inflammatoire peut être reconnu à l'aide de plusieurs tests de laboratoire. La culture bactériologique est également nécessaire, ce qui détermine quel agent pathogène a provoqué le processus inflammatoire. L'échographie est utilisée pour l'examen interne des organes, et l'urographie et la cystoscopie sont également prescrites.

Vidéo: Traitement de la cystite chez la femme en 1 jour - sans comprimés. ATTENTION! - lire les contre-indications!

Traitement de la cystite chez la femme à domicile: rapide et efficace

Les mesures thérapeutiques doivent être complètes, sinon cette maladie ne peut pas être vaincue.

Le traitement de la cystite chez la femme comprend:

  • l'utilisation d'agents antibactériens;
  • réception d'uroseptiques synthétiques et végétales, visant également à la destruction des agents pathogènes;
  • l'utilisation d'analgésiques et d'antispasmodiques, relaxant les muscles lisses pour normaliser la miction;
  • en même temps, il est nécessaire de prendre des prébiotiques qui soutiennent le microenvironnement lors de l'utilisation d'antibiotiques.

Parallèlement à cela, la physiothérapie est prescrite (électrophorèse, iontophorèse, UHF, chauffage).

Si une cystite est diagnostiquée chez la femme, les symptômes et le traitement à domicile rapidement basé sur le médicament prescrit sont une condition indispensable pour que la patiente se rétablisse..

Des pilules pour la cystite chez les femmes sont nécessaires - un traitement rapide dans ce cas est fourni.

Les médicaments les plus couramment utilisés sont:

  1. La nitroxoline est un médicament antibactérien à large spectre. Utilisé dans les processus infectieux, tels que la pyélonéphrite, l'urétrite et d'autres maladies de la sphère génito-urinaire. Il est prescrit avec prudence chez les patients présentant une dysfonction rénale / hépatique..
  2. La norfloxacine (Ofloxacine, Ciprofloxacine) est un groupe de fluoroquinolones qui a un effet bactéricide. Il est prescrit si la cause de la cystite est une inflammation du col de l'utérus ou de la couche interne de l'utérus. Non recommandé pour la lactation, la grossesse, les troubles de la digestion des aliments, les enfants de moins de 18 ans.
  3. Palin est un antibiotique sous forme de capsules, utilisé pour supprimer la viabilité des bactéries gram-négatives, les staphylocoques. Il a des limites pour les patients souffrant de troubles du système nerveux, de cirrhose, de niveaux élevés de porphyrines, ainsi que lors de l'accouchement, d'allaitement et d'hypersensibilité à la composition.
  4. Nolicin - comprimés antibactériens utilisés pour diverses infections des organes urinaires, avec gonorrhée. Les contre-indications concernent la période de grossesse et d'alimentation naturelle, le déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase et l'intolérance individuelle.
  5. La furadonine est un médicament antimicrobien d'une série de nitrofuranes. Non autorisé pour l'insuffisance rénale, l'hépatite chronique, les maladies cardiaques, la porphyrie. Le médicament est utilisé pendant une semaine et donne immédiatement de bons résultats, mais il a également des effets secondaires sous forme d'attaques de nausées et d'allergies..

Tous ces médicaments sont utilisés pendant une courte période, après quoi le médecin prescrit des médicaments qui restaurent la flore intestinale bénéfique:

  1. Acipol est un remède à base de champignons kéfir et de bactéries acidophiles. Disponible en capsules, contribue au fonctionnement normal des intestins et de l'ensemble du système digestif, renforce le système immunitaire.
  2. La lactobactérine est un immunomodulateur qui a un effet bénéfique sur le système immunitaire et améliore la digestion. Il ne peut pas être utilisé pour la candidose et l'hypersensibilité aux composants.
  3. Linex - contient des cultures d'acide lactique vivantes. Favorise la production de vitamines B, en raison des changements d'acidité dans le corps, inhibe la croissance et la reproduction des bactéries pathogènes. Ne peut pas être utilisé avec une intolérance au lactose et une sensibilité personnelle.

Avec la cystite, il est conseillé de dévier vers la nourriture végétarienne, de manger plus de légumes, de viande maigre, de poisson et de produits au lait aigre. Il est sage d'abandonner les épices chaudes, l'ail, les bouillons saturés. Mais les liquides doivent être consommés plus que d'habitude.

Le traitement de la cystite avec des remèdes populaires chez les femmes à la maison donne également un bon effet.

Certaines plantes sont particulièrement utiles:

  • camomille - avec son bouillon prendre des bains chauds, faire des douches vaginales et se laver;
  • thé à base de baies d'airelle - a un effet désinfectant, réduit le processus inflammatoire;
  • jus de fruits de canneberges, un effet déprimant sur les agents pathogènes;
  • avec exacerbation, une collection urologique est utilisée, une décoction de fleurs de souci, des graines d'aneth.

Vous ne pouvez pas ignorer la cystite progressive chez la femme, ses symptômes et le traitement à domicile ne donne pas toujours toujours le résultat souhaité. Il s'agit d'une maladie dangereuse qui oblige le patient à assumer la responsabilité de sa santé et de sa participation médicale sérieuse..

Signes de cystite chez la femme - comment déterminer la maladie?

La cystite est une pathologie caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire qui affecte la paroi de la vessie à la suite d'une exposition à des micro-organismes bactériens.

La cystite statistique est l'une des pathologies urologiques les plus courantes. Les femmes sont beaucoup plus sujettes à l'apparition de cette inflammation, en raison de leurs caractéristiques morphophysiologiques.

Les causes de la cystite chez les femmes

La cystite est considérée comme une pathologie polyétiologique.

L'entrée d'agents bactériens dans la cavité vésicale est possible de trois manières:

  1. Le chemin ascendant passe par l'urètre (urètre). Le rôle principal dans cette variante de la pénétration des micro-organismes appartient aux caractéristiques anatomiques et morphologiques des voies urinaires féminines: un urètre court et large, étroitement situé avec l'anus et le vagin.
  2. La voie descendante part des reins. Cette option se développe comme un cours compliqué d'inflammation rénale, par exemple, une pyélonéphrite chronique.
  3. La voie hématogène est l'option la plus rare, elle est établie lorsque la cystite apparaît immédiatement après une maladie infectieuse, ou lorsqu'une autre source d'infection purulente est détectée dans le corps féminin. Il existe également la possibilité que la microflore bactérienne pénètre dans la vessie en raison de la présence d'anastomoses anatomiques (connexions) entre les vaisseaux lymphatiques des organes génitaux et la vessie, à condition que des changements inflammatoires se produisent dans ce qui précède.

E. coli est considéré comme l'agent causal le plus courant du processus inflammatoire de la vessie (dans 4 cas sur 5, ce qui est associé aux caractéristiques anatomiques et morphologiques susmentionnées et à la présence de cette microflore dans l'intestin).

Plus rarement, la cystite est associée à des micro-organismes staphylococciques, streptococciques et entérococciques. Les bacilles à Gram négatif provoquent une inflammation de la vessie en raison d'interventions instrumentales et chirurgicales.

L'incidence de la cystite associée aux micro-organismes fongiques, aux protozoaires et aux virus a récemment augmenté..

L'introduction de micro-organismes infectieux ne suffit pas à elle seule à développer une réponse inflammatoire à part entière dans la vessie, car le corps possède des mécanismes de résistance à l'action de la flore pathogène.

Facteurs de développement de la cystite

Ainsi, en plus du facteur étiologique, des facteurs tels que ceux impliqués dans la formation de la cystite:

  • trouble de la fonction hémodynamique (circulation sanguine) des organes pelviens et, en particulier, de la vessie;
  • troubles de la fonction excrétrice de la vessie (stagnation de l'urine);
  • inhibition de diverses parties immunitaires du corps (manque de vitamines, exposition à de basses températures, stress, fatigue accrue, etc.);
  • les effets nocifs des agents biochimiques et des produits métaboliques excrétés dans l'urine sur la structure de la paroi de la vessie;
  • exposition aux rayons X;
  • non-respect de l'hygiène des organes génitaux externes et contacts sexuels promiscueux;
  • pathologie du tractus gastro-intestinal, en présence de laquelle la microflore s'accumule et augmente son activité, qui pénètre ensuite dans les voies urinaires;
  • des changements réguliers du métabolisme hormonal, ce qui entraîne un manque de tonus de l'urètre et crée de meilleures conditions d'infection.

Les premières manifestations symptomatiques de la cystite chez la femme

La clinique de la cystite aiguë chez une femme se caractérise par une apparition soudaine et un complexe de symptômes prononcé:

  • L'apparition de mictions fréquentes (pollakiurie), qui se caractérise par une fréquence d'au moins 60 minutes et de petits volumes d'urine excrétés; avec le développement d'impulsions impérieuses fréquentes, les patients deviennent incapables de contrôler et de retenir l'urine;
  • La dysurie (altération de la miction) s'accompagne de douleurs dans la région hypogastrique (bas-ventre). Avec le développement du degré du processus inflammatoire dans la paroi de la vessie, ces symptômes progressent: plus elle se développe, plus l'envie d'uriner est fréquente et plus la douleur est intense;
  • Démangeaisons dans les voies urinaires qui surviennent lors d'un acte de miction. Il se développe à la suite d'une exposition à la membrane muqueuse des voies urinaires des produits métaboliques des micro-organismes qui provoquent une inflammation de la vessie;
  • L'apparition de sang diminue à la fin de l'acte d'uriner;
  • L'apparition d'une opacification de l'urine, causée par l'entrée d'un grand nombre de cellules sanguines (leucocytes et globules rouges), la microflore bactérienne, les cellules épithéliales de surface de la paroi interne de la vessie;
  • Pour ces patients, une modification de l'état général n'est pas caractéristique. Les indicateurs de température des patients sont caractérisés par des nombres normaux ou légèrement élevés (subfébriles). Les scientifiques attribuent cela au fait que la muqueuse de la vessie n'absorbe pratiquement pas les produits métaboliques des micro-organismes, qui, une fois dans la circulation sanguine, conduisent généralement à une intoxication du corps et au développement de symptômes caractéristiques de l'inflammation.

Un élément important est le lien entre les symptômes qui sont soudainement apparus et l'hypothermie antérieure de la femme. Les phénomènes d'inflammation aiguë peuvent parfois se produire pendant 2-3 jours et disparaître d'eux-mêmes sans recours à une thérapie.

Caractérisation de la douleur dans la cystite chez la femme

Chez les patients atteints de cystite aiguë, une intensité variable de la douleur est observée:

  • Avec un processus inflammatoire léger, les patients ressentent une légère gravité ou une douleur dans le bas-ventre. Une légère douleur à la fin de la miction accompagne une pollakiurie modérée. Avec le développement ultérieur du processus inflammatoire, l'intensité de la douleur augmente. Dans une période ultérieure, ce syndrome accompagne le début ou l'ensemble de l'acte d'uriner. La douleur dans la région suprale devient sans rapport avec l'acte et devient presque constante dans la nature, elle s'accompagne d'une palpation très douloureuse sur la projection de la vessie.
  • Dans une situation où une cystite sévère s'est développée, les patients doivent uriner au moins 2-3 fois par heure, ce qui s'accompagne de douleurs importantes et de l'apparition de sécrétions sanguines de l'urètre à la fin de l'acte. La douleur altère considérablement la qualité de vie du patient, car elle ne disparaît pas tout au long de la journée.

La présence de cellules sanguines et de sang dans l'urine avec cystite (syndrome d'hématurie)

Lorsqu'un processus inflammatoire se développe dans les parois de la vessie, il affecte les zones tissulaires à proximité des endroits où les uretères entrent et sortent de l'urètre. Le tissu se détache et saigne.

Cela se manifeste par l'apparition de micro et macrohématurie (ou de sang) dans l'urine, qui est souvent observée à la fin de la miction (hématurie terminale).

L'une des formes les plus graves de cystite aiguë est considérée comme hémorragique. Ce type d'inflammation se produit avec une pénétration importante des globules rouges (globules rouges) de la circulation sanguine des artères d'alimentation dans la cavité de la vessie.

Cette option est possible en cas de perméabilité accrue des parois des vaisseaux sanguins (état d'anémie, carence en vitamines, troubles du système de coagulation sanguine) ou de dommages aux parois supérieures par les cellules bactériennes (généralement la flore streptococcique). Les globules rouges dans la cavité de la vessie tachent l'urine d'une couleur sanguine.

Caractéristiques de l'évolution de la cystite aiguë et chronique chez les femmes

Cystite aiguë

En résumant les informations ci-dessus, nous pouvons distinguer le début brutal de la maladie et la présence d'un complexe de symptômes spécifique à la cystite aiguë:

  • mictions fréquentes en petites portions,
  • syndrome douloureux de nature diverse,
  • démangeaisons associées à l'urination,
  • l'apparition de gouttes de sang à la fin de l'acte,
  • état général inchangé d'une femme.

Avec un diagnostic correct et rapide, l'état pathologique peut être guéri en 6 à 10 jours. En l'absence d'amélioration après le 15e jour de l'évolution de la maladie, il convient de réfléchir à la chronicité des changements inflammatoires.

En plus de l'hémorragie, il existe deux autres formes d'évolution compliquée de la cystite aiguë:

  • Gangreneux. La forme gangreneuse est rare et se produit en raison d'une violation de l'approvisionnement en sang ou de l'innervation de la vessie. Cliniquement, une telle cystite se manifeste par des difficultés à uriner, accompagnées de douleurs, d'une température corporelle élevée, de douleurs dans la région sacrée. Le processus est extrêmement dangereux pour le développement de complications formidables, telles que la péritonite et nécessite une action rapide sur le traitement.
  • Phlegmoneux. La forme phlegmoneuse se manifeste par une intoxication importante du corps, une température corporelle élevée et s'accompagne de la libération d'une petite quantité d'urine (oligurie). L'urine dans un cours aussi compliqué acquiert une odeur putréfiante, un caractère trouble, des flocons de formations de fibrine, une impureté sanguine.

La durée de la pathologie dans le cas du développement de formes compliquées augmente considérablement.

Il existe une autre forme de cystite - interstitielle. Elle se caractérise par une inflammation de toutes les membranes de la vessie. La clinique est dominée par une forte augmentation de la miction, atteignant jusqu'à 180 fois par jour, des plaintes actives de douleur intense dans la région hypogastrique lorsque la vessie est pleine et sa régression après l'acte d'uriner. La capacité de la vessie est considérablement réduite, ce qui entraîne les symptômes ci-dessus.

Cystite chronique

Contrairement à la cystite aiguë, la cystite chronique survient rarement en tant que pathologie primaire et, dans la plupart des cas, est une complication secondaire des pathologies existantes de la vessie, des reins, de l'urètre.

Compte tenu de ce fait, il est nécessaire d'examiner attentivement le corps pour la présence des changements pathologiques ci-dessus, ainsi que d'exclure ou de confirmer l'origine spécifique des micro-organismes - bacille tuberculeux, invasion de Trichomonas.

Cliniquement, la cystite chronique se manifeste soit par une évolution continue avec des différences modérées dans les plaintes et l'analyse clinique de l'urine, soit comme une pathologie récurrente avec des périodes d'exacerbation (similaire à une clinique de cystite aiguë) et une régression complète (en l'absence de toute manifestation du processus pathologique).

Ainsi, les manifestations objectives de la cystite chronique correspondent à celles du processus aigu. Ils sont en corrélation avec les propriétés protectrices générales du corps, l'étiologie de l'agent bactérien qui a provoqué le processus infectieux et la gravité de l'inflammation. La douleur, les mictions fréquentes, les démangeaisons, la présence de sang et le trouble de l'urine sont moins prononcés à évolution constante et correspondent à un processus aigu avec rechute de cystite chronique.

En raison de la défaite de la réaction inflammatoire de la muqueuse, de l'œdème de toutes les couches de la paroi de la vessie et de l'augmentation de la pression intravésicale, toutes les conditions sont créées pour la formation d'un reflux vésico-urétéral, c'est-à-dire reflux du liquide de la vessie vers l'uretère (relie les reins et la vessie).

Diagnostic de la cystite chez la femme

Le médecin-urologue est engagé dans la vérification du diagnostic et la nomination d'un traitement pour la cystite.

Afin de diagnostiquer correctement la pathologie inflammatoire, il est nécessaire de fixer clairement les plaintes de la patiente et ses antécédents médicaux (qui ont précédé le développement de la pathologie).

Les manifestations cliniques sont assez spécifiques et peuvent immédiatement indiquer la présence de cette maladie, cependant, il est nécessaire de procéder avec soin au diagnostic différentiel entre tous les types de cystite, ainsi que d'autres pathologies de la vessie et des maladies des organes abdominaux.

À partir de l'anamnèse, les données sur les stress passés et les effets des basses températures, des médicaments pris, ainsi que d'autres lésions localisées dans les organes pelviens et le système génito-urinaire seront utiles.

Après avoir clarifié les plaintes et l'anamnèse, une analyse d'urine clinique (générale) peut aider à vérifier le diagnostic - elle révèlera des niveaux élevés de globules blancs et rouges (globules blancs et globules rouges, respectivement).

Pour identifier le type de micro-organisme bactérien qui a provoqué le processus inflammatoire, l'urine est semée sur des milieux nutritifs spéciaux, qui peuvent ensuite être utilisés pour sélectionner le médicament antibactérien le plus efficace.

Avant de prendre l'urine pour un examen bactériologique, il est nécessaire de traiter qualitativement la zone des organes génitaux externes avec une solution antiseptique. La cystoscopie en présence d'une réaction inflammatoire aiguë est contre-indiquée.

Cystite chez la femme enceinte

Tout changement pathologique dans le corps féminin pendant la grossesse s'accompagne d'un certain risque pour le fœtus.

En outre, l'instable et même labile pour stresser la future mère éprouve non seulement un inconfort de la maladie elle-même, mais s'inquiète également de la santé d'un enfant à naître.

Pendant la grossesse, le métabolisme hormonal d'une femme change, ce qui entraîne une baisse significative de son immunité.

Ce fait est la condition préalable la plus importante pour le développement du processus inflammatoire..

La microflore bactérienne, pénétrant dans la cavité de la vessie, ne présente pas de résistance significative des cellules immunitaires et un centre d'inflammation se forme. La symptomatologie de la cystite chez la femme enceinte correspond à la clinique de l'inflammation aiguë décrite ci-dessus..

Ainsi, compte tenu de la vulnérabilité du corps féminin pendant la grossesse aux effets des micro-organismes, l'obstétricien-gynécologue doit surveiller attentivement l'état des patientes, tandis que la femme enceinte elle-même doit contacter un médecin.

Il est dangereux d'effectuer des procédures médicales au début du post-partum, car il y a une diminution du tonus de l'urètre et des changements dans la membrane muqueuse de la vessie. Dans les symptômes, une violation de la fonction urinaire prédomine, des douleurs à la fin de l'acte, éventuellement une urine trouble.

Cystite chez les filles

Il est statistiquement observé que les filles d'âge scolaire et préscolaire sont plus sujettes aux processus inflammatoires dans la vessie que les autres enfants.

Les scientifiques attribuent cela à un certain nombre de facteurs:

  • En plus des caractéristiques morphophysiologiques, pendant cette période, la fonction hormonale des ovaires n'est pas encore formée chez les filles, le système immunitaire ne fonctionne pas comme chez les enfants plus âgés et les adultes.
  • Une augmentation partielle de l'incidence à cet âge est due à une hygiène inadéquate ou inadéquate des organes génitaux externes due aux parents de l'enfant (à un âge précoce), ou à un manque de compétences infirmières chez les filles.
  • Le développement d'une cystite aiguë chez les filles pendant la puberté et après peut être associé à une défloration de l'hymen, auquel cas elles parlent de cystite de défloration. À un très jeune âge, lorsque l'urine pénètre dans la muqueuse vaginale, une réaction inflammatoire se produit dans cette dernière, ce qui conduit ensuite à la rejet de la microflore dans la cavité vésicale, formant ainsi un cercle vicieux.

Les manifestations cliniques de l'inflammation aiguë de la vessie chez les filles sont:

  • Mictions fréquentes, accompagnées de douleurs abdominales. Ces pulsions sont caractérisées par l'impérativité, à la suite de laquelle se développe une fausse incontinence urinaire. Ce problème se manifeste le plus souvent entre 6 et 13 ans, alors que les filles n'ont pas toujours le temps d'aller aux toilettes. La pathologie est complètement guérie en 3-4 jours à l'aide de médicaments antibactériens correctement sélectionnés..
  • Plus dangereuse est la chronicité du processus inflammatoire, qui nécessite un diagnostic approfondi pour le développement de complications. Ce type de cystite est cliniquement exprimé par des mictions fréquentes et la présence de douleurs dans le bas du dos et l'abdomen. De plus, chez les enfants, l'état général est perturbé et la température corporelle augmente. Les complications de ce processus inflammatoire sont le développement d'une inflammation des reins, de l'urètre.
  • Lorsque l'urétrite survient chez un enfant, un reflux urinaire pathologique de l'urètre vers la vessie peut se former, ce qui entraînera une rechute de la maladie ou une aggravation d'une pathologie existante. Cette complication est appelée reflux, elle se développe en raison de la turbulence du débit urinaire dans les voies urinaires finales. De plus, l'urétrite est dangereuse en rétrécissant la lumière de l'urètre, ce qui, à l'avenir, entraînera des difficultés lors de la tentative d'uriner.
  • Il a été constaté que chez les filles présentant une évolution récurrente de l'inflammation chronique de la vessie, l'urine pénétrant dans la muqueuse vaginale provoque un processus inflammatoire. Par la suite, la microflore de cette zone pénètre dans l'urètre, ce qui entraîne des dommages simultanés à la vessie, à l'urètre et au vagin. Ces complications nécessitent un traitement complexe avec les groupes de médicaments antibactériens les plus efficaces..

Traitement de l'inflammation de la vessie chez la femme

Lors du choix d'un ensemble de mesures thérapeutiques afin de guérir toute pathologie, il est d'abord nécessaire de déterminer le régime et le régime alimentaire. Ainsi, dans la cystite aiguë, le patient a besoin d'un traitement ambulatoire, sauf dans les cas compliqués où l'hospitalisation est inévitable.

La diététique comprend l'augmentation de l'apport hydrique afin d'augmenter la diurèse (il est recommandé de boire beaucoup d'eau et / ou de thé non sucré), en éliminant les plats qui ont un effet irritant sur les muqueuses (épicées, salées, assaisonnées) et l'alcool. Les produits à base de légumes et d'acide lactique devraient prévaloir dans l'alimentation.

Dans le traitement de la cystite chez la femme, il est nécessaire d'utiliser 3 principaux types de pharmacothérapie:

  • étiotrope,
  • pathogénique
  • symptomatique.

À partir des noms de chaque type de traitement, il devient clair quels facteurs du développement de la maladie sont affectés.

La première étape est le choix de la thérapie étiotrope - l'effet sur l'agent causal de la maladie.

Pour cela, des médicaments antibactériens du groupe des nitrofuranes (furagine) ou des fluoroquinolones (ciprofloxacine) sont prescrits selon la prescription du médecin traitant. Lors de l'identification d'un pathogène spécifique du processus inflammatoire, les médicaments appropriés sont sélectionnés (antiviraux, antifongiques).

Dans le cas d'un examen bactériologique de l'urine du patient, il est possible de sélectionner l'antibiotique le plus efficace dans une situation spécifique avec sa nomination ultérieure.

Afin de mener une thérapie pathogénique et symptomatique, divers groupes de médicaments sont prescrits:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (Nimesulide, Ketolorak) - montrés en présence d'une douleur constante chez le patient, ils agissent rapidement et affectent également le degré du processus inflammatoire;
  • antispasmodiques (comprimés No-Shpa, Papavérine) - aident à stopper les attaques de syndrome douloureux sévère;
  • M-anticholinergiques (Spazmeks, Driptan) - contribuent à une diminution de la fréquence des mictions;
  • immunomodulateurs (Uro-Vaxom) - contribuent à améliorer les propriétés protectrices du corps d'une femme.

Traitement de la cystite à domicile

En plus de l'utilisation de médicaments, dans le traitement de la cystite chez la femme, des remèdes populaires sous forme de décoctions, préparés à la maison et ayant des propriétés immunomodulatrices prononcées, doivent être utilisés:

  1. L'airelle rouge est utilisée pour traiter tous les organes du système urinaire, y compris la cystite. Pour préparer le produit, prenez 1 cuillère à soupe de baies d'airelle et versez 1 tasse d'eau chauffée à ébullition. Après cela, le mélange est infusé pendant au moins 1 heure. Il est prescrit de boire un demi-verre avant de manger 3 fois par jour. Il peut également être utilisé sous forme de préparations à base de plantes, composées de 3 parties de feuilles d'airelle elle-même, 2 parties de violette, de pissenlit et de sauge. La collection est ajoutée 1 partie du rhizome de guimauve, camomille et menthe. Dans le réservoir, le mélange est rempli d'eau chaude et infusé pendant au moins 1 heure. Le produit fini est pris 2 cuillères à soupe jusqu'à 8 fois par jour.
  2. La prêle des champs a également un effet positif dans le traitement de la cystite. La recette de la cuisine est simple: ajoutez 2 tasses d'eau bouillante à 2 cuillères à soupe de prêle, insistez 1 heure et utilisez ce volume pendant une journée.

Le traitement de la cystite chronique consiste tout d'abord à éliminer la pathologie à l'origine du processus chronique. Un traitement antibiotique est prescrit pour l'exacerbation de la maladie et seulement après avoir déterminé le type d'agent pathogène.

Dans de nombreux cas, la physiothérapie est indiquée, comme l'exposition au rayonnement laser. Il est pertinent d'utiliser des décoctions à base de plantes pour aider à guérir la cystite, mais seulement après l'élimination des pathologies des reins.

Le pronostic après le traitement de la cystite aiguë est favorable. Avec un traitement rapide, la pathologie passe rapidement et la guérison s'accompagne d'une extinction complète des symptômes. Si une femme souffre d'une inflammation chronique, un traitement complet est nécessaire avec l'élimination de tous les facteurs prédisposants possibles pour le développement de l'exacerbation.

Recommandations après le traitement

En fonction de l'âge de la femme (fille), des causes et des facteurs prédisposants, il est conseillé aux patients de surveiller de manière responsable à l'exception de l'impact des précédents coupables du développement du processus inflammatoire:

  • Il est nécessaire d'utiliser des décoctions d'herbes et de suivre le régime prescrit pour le mois suivant après la récupération.
  • Lorsque les premiers signes de cystite apparaissent, essayez de rester à la maison au lit..
  • En cas de cystite chronique, il est nécessaire de réduire autant que possible tous les facteurs conduisant au développement d'une exacerbation du processus.

Prévention de la cystite chez les femmes et les filles

Afin de prévenir cette maladie inflammatoire, il est nécessaire:

  • Subir des examens réguliers et identifier en temps opportun tous les problèmes médicaux.
  • L'importance est l'élimination des facteurs de stress et le strict respect du régime thermique (absence d'exposition prolongée aux basses températures).
  • Une femme doit maintenir l'hygiène, pour cela, un remplacement régulier des sous-vêtements et au moins un lavage des organes génitaux externes par jour est suffisant.
  • Il faut se rappeler que la clé du succès pour prévenir de nombreux changements pathologiques est de renforcer l'immunité de diverses manières, dont l'une est la médication.

Ainsi, la cystite est une maladie très fréquente, mais facile à diagnostiquer. Il existe des causes et des facteurs bien étudiés prédisposant au développement d'un processus inflammatoire pathologique.

Il est nécessaire de rappeler l'importance d'une visite opportune chez le médecin afin de prévenir le développement du processus chronique (s'il n'est pas secondaire), ainsi qu'un certain nombre de complications graves, dont certaines sont mortelles pour le patient.

Une cystite aiguë clairement différenciée et diagnostiquée précocement nécessite la nomination d'un régime antibiotique d'éradication simple, d'un traitement pathogénique et symptomatique situationnel, une stricte observance du régime et du régime établis.

En cas de respect de toutes les recommandations et rendez-vous ci-dessus, le pronostic pour la vie et la capacité de travail est favorable.