Principal

Traitement

Causes de miction fréquente chez les hommes, traitement de la pathologie

Les nombreuses causes de mictions fréquentes chez les hommes rendent presque impossible de se débarrasser complètement de la pathologie. Si les représentants d'une forte moitié de l'humanité ont un adénome de la prostate, ils deviennent des visiteurs réguliers de l'urologue.

Qu'est-ce que la miction pour des raisons médicales

Pendant une journée, une personne en bonne santé sécrète par les reins 75% du liquide qu'elle ingère (environ 1500 ml). L'excrétion restante de liquide du corps est placée sur les intestins et la peau (25%). Le nombre normal d'actes de sortie d'urine ne dépasse pas 3 fois, bien que, bien sûr, cette affirmation soit relative. Si une personne a consommé beaucoup de liquide pendant la journée (3-4 litres), on peut s'attendre à ce que le corps élimine l'excès soit en augmentant la quantité d'urine soit en augmentant la régularité des actes de débit urinaire.

Le réservoir anatomique d'urine est la vessie. Sa capacité chez une personne en bonne santé est d'environ 300 ml. Cependant, sa taille peut varier considérablement en fonction de l'état psycho-émotionnel, des conditions environnementales.

Physiologiquement, une personne peut consciemment supprimer l'envie d'uriner et contrôler le degré de remplissage excessif de cet organe. Chez les personnes impressionnables, la stimulation neurogène des récepteurs de la paroi de la vessie est une cause fréquente de vidange rapide de la vessie, comme dans le cas de la cystite (modifications inflammatoires de la vessie).

L'ensemble du cycle d'excrétion urinaire à travers le système urinaire peut être divisé en 2 phases:

La phase de remplissage est contrôlée par l'activité nerveuse centrale et les cellules nerveuses de la moelle épinière. À ce stade, une certaine quantité d'urine s'accumule dans la vessie, mais le sphincter supérieur est dans un «état fermé».

Lorsque la quantité d'urine dans la vessie atteint 250-300 ml, il y aura une contraction de la couche musculaire de l'organe et son contenu à travers le canal urinaire commencera à sortir. Donc, la miction physiologique est effectuée.

Chez les hommes, la prostate est située autour de l'urètre (urètre), ce qui, avec une augmentation de la taille, rend ce processus difficile.

Anatomiquement, l'urètre se compose de 3 parties:

  • Prostatique
  • Palmé (membraneux)
  • Spongieux (pénien)

Classification des variétés d'urination rapide

Mictions fréquentes - une augmentation du nombre d'actes d'excrétion d'urine de 5 à 20 fois par jour. Il existe plusieurs variétés de cette condition pathologique, selon le tableau clinique:

  1. Une augmentation du nombre d'actes d'excrétion d'urine pendant la journée lors de l'exécution de mouvements actifs. Il survient chez les personnes souffrant de lithiase urinaire, lorsque le calcul (voir calculs rénaux: symptômes, traitement) à la sortie des voies urinaires irrite les récepteurs nerveux de la paroi et rend difficile l'excrétion d'urine;
  2. Deuxième variété: une vidange urinaire très fréquente chez l'homme la nuit apparaît avec des modifications inflammatoires de la prostate ou une augmentation de sa taille. Parfois, cette condition est observée lors de la consommation d'une grande quantité de caféine et de diurétiques;
  3. Une augmentation de la miction pendant la journée et son absence totale la nuit sont observées dans un contexte de conditions névrotiques. Chez les hommes, cette espèce est moins courante que chez les femmes.

Les principales raisons de l'augmentation du débit urinaire chez l'homme

La miction la plus fréquente chez l'homme se forme dans un contexte d'infections des voies urinaires. Les micro-organismes irritent les récepteurs nerveux de presque tout le système urinaire, de sorte que les hommes ont souvent envie d'aller aux toilettes. La localisation des changements inflammatoires dans les organes urinaires n'affecte pas particulièrement la fréquence des pulsions.

La prostatite (modifications inflammatoires de la prostate) est l'un des facteurs les plus fréquents d'augmentation de la fréquence de la production d'urine chez les hommes jusqu'à 50 ans. L'inflammation de cet organe s'accompagne d'une irritation d'un grand nombre de récepteurs nerveux, provoquant également de la douleur, de la douleur, une sensation de brûlure pendant la miction.

Adénome de la prostate. Chez les personnes âgées, l'hyperplasie bénigne de la prostate (adénome de la prostate, HBP) ​​occupe la deuxième place après la prostatite parmi les causes d'augmentation de la miction. La prolifération du tissu prostatique dans les premiers stades s'accompagne d'une irritation des récepteurs nerveux avec la croissance des glandes pérurétrales situées dans la paroi de l'urètre. Ces glandes produisent du mucus qui protège la paroi urétrale des dommages. Avec l'adénome avancé de la prostate, l'hyperplasie tissulaire complique l'écoulement de l'urine à travers l'urètre, de sorte qu'une personne ne peut pas uriner seule.

Infections génitales. Les infections sexuellement transmissibles sont une cause fréquente d'augmentation de la miction chez les jeunes hommes: trichomonase, chlamydia, gonorrhée. Les agents responsables de la maladie dans cette situation sont des micro-organismes qui affectent la prostate et les vésicules séminales..

  • Trichomonase - Un symptôme typique de la trichomonase est des changements inflammatoires dans l'urètre. Le mécanisme de la miction fréquente pour l'urine dans cette pathologie est classique - la stimulation des récepteurs de l'urètre par des substances inflammatoires et des toxines pathogènes. Dans le même temps, l'homme ressent une forte envie le matin, mais la quantité d'urine excrétée est rare et est combinée à l'apparition d'une décharge mousseuse blanche de l'urètre avec des impuretés de sang. Ses veines apparaissent dans l'urètre.
  • La chlamydia est provoquée par un micro-organisme spécial (Chlamydia trachomatis) qui affecte les voies urinaires et les organes génitaux. Le principal symptôme de la maladie est une douleur aiguë dans le processus de sortie d'urine par les voies urinaires. Étant donné que l'agent pathogène vit à l'intérieur des cellules, l'inflammation n'est activée que lorsque les fonctions du système immunitaire sont affaiblies. En conséquence, la miction fréquente chez les hommes se produit uniquement lors d'une exacerbation de l'infection.

Lisez aussi sur le sujet:

  • La gonorrhée est une infection sexuellement transmissible causée par un coccus du genre Neisseria. Cette bactérie affecte l'urètre et le rectum. En cas d'infection de la gonorrhée, des envies fréquentes sont combinées avec la libération d'une petite quantité d'urine, ainsi que des douleurs intenses et des douleurs pendant la miction, car l'ouverture externe de l'urètre est affectée.

La pyélonéphrite est une inflammation du bassin rénal et de la vessie. La pathologie chez les hommes est moins courante que dans la moitié blonde. Cependant, un processus inflammatoire prolongé dans les reins et la vessie peut devenir chronique et fournir un désir constant d'uriner..

Urétrite - changements inflammatoires dans l'urètre. Le principal symptôme de la maladie est la douleur et la douleur constante, ainsi que les écoulements non spécifiques de l'urètre chez l'homme. Dans le même temps, l'envie d'uriner augmente..

Hyperactivité vésicale. La miction fréquente due à une vessie hyperactive chez les hommes s'accompagne d'une envie d'excréter l'urine la nuit ou l'après-midi. Avec cette pathologie, il n'y a pas de changements inflammatoires dans la paroi de l'organe, et la contraction de ses muscles est provoquée par l'excitation du muscle de la vessie responsable de l'excitation (hypertonicité). Dans une telle situation, même la moindre expérience provoque une contraction de la vessie. Le traitement d'une telle pathologie nécessite un examen approfondi par un médecin et la nomination de sédatifs.

Diabète insipide. Parmi les causes rares, le diabète insipide (symptômes) doit être mis en évidence. Cette maladie s'accompagne d'une violation de la fonction de concentration des reins dans la pathologie du système endocrinien. En conséquence, pendant la journée, un grand volume de liquide pénètre dans la vessie et nécessite une décharge.

Comment traiter les mictions fréquentes

Le traitement des mictions fréquentes des hommes nécessite l'élimination de la cause de la pathologie. Des méthodes conservatrices et opérationnelles sont utilisées à ces fins..

La liste des méthodes conservatrices pour le traitement des mictions fréquentes:

  • Exercices de gymnastique pour renforcer les muscles de la vessie hyperréactive chez les adolescents.
  • Traitement médicamenteux des maladies inflammatoires et des infections bactériennes.
  • Procédures physiothérapeutiques pour améliorer la circulation sanguine dans le système génito-urinaire et accélérer la résorption des foyers inflammatoires.

Si les méthodes conservatrices n'apportent pas l'effet souhaité, des méthodes opérationnelles sont utilisées. Ils peuvent être divisés en plusieurs groupes:

  • Méthodes d'élingage;
  • Interventions sus-pubiennes;
  • Chirurgie laparoscopique
  • Injection sclérotique.

Ainsi, la miction fréquente chez les hommes est une maladie polyétiologique qui nécessite un diagnostic minutieux avant de prescrire un traitement.

Mictions fréquentes chez les hommes

Si vous allez à plusieurs reprises aux toilettes pour soulager votre besoin, cela vaut la peine d'être considéré. La plupart des gens n'attachent pas d'importance à un tel problème, mais en vain. Une personne en bonne santé produit environ 1,5 litre d'urine par jour, dont la vidange est conçue pour 6-7 fois. La miction fréquente chez les hommes est considérée comme le symptôme d'une maladie grave. L'article vous expliquera comment arrêter la "ruée vers la nuit" et rester toujours en bonne santé..

Causes des mictions fréquentes chez les hommes

Un dysfonctionnement génito-urinaire peut survenir à tout âge. La gamme de maladies, qui sont indiquées par des sensations désagréables dans le bas-ventre et une gêne lors de la visite des toilettes, est très large. Une miction abondante et fréquente chez un homme peut être associée aux affections suivantes:

  • Les infections L'entrée de micro-organismes étrangers dans le système génito-urinaire provoque des maladies telles que la cystite, l'inflammation de l'urètre chez l'homme. De plus, les corps pathogènes provoquent des infections sexuellement transmissibles. Ils se caractérisent par des démangeaisons et des mictions fréquentes.
  • Diabète. Une quantité insuffisante d'insuline dans le corps perturbe le métabolisme eau-sel. En conséquence, les problèmes de miction commencent à alarmer le jeune homme plus souvent.
  • Diabète insipide. En raison d'un mauvais fonctionnement des reins, le patient veut constamment aller aux toilettes pour une petite, il est tourmenté par la soif et la dépression.
  • Les pierres. La cause est la stagnation de l'urine dans la vessie. Souvent, avec une vidange complète, l'envie et la douleur dans le bas-ventre continuent. La maladie se caractérise par une miction douloureuse chez les hommes, parfois avec du sang.
  • Prostatite. Le problème se produit chez les représentants de la moitié forte après 50 ans. L'inflammation de la prostate provoque de fréquents faux désirs, des difficultés lors de la vidange.
  • BPH. Dans les glandes pérurétrales, il existe une masse bénigne indolore qui appuie sur le canal urinaire. Pour ceux qui souffrent d'adénome de la prostate, des troubles du fonctionnement du système excréteur et des mictions fréquentes la nuit sont caractéristiques.

Sans douleur

Il existe des maladies qui sont difficiles à déterminer à première vue. La miction fréquente chez les hommes sans douleur est typique de ces cas:

  • PARAPLUIE. Elle peut être causée par des changements liés à l'âge ou diverses tumeurs. Si vous ne traitez pas l'hyperactivité de la vessie, la maladie peut entraîner une incontinence chronique.
  • Diabète. Le glucose absorbe l'eau du corps et l'élimine, ce qui fait que le patient a constamment soif. La maladie est indolore, mais les mictions fréquentes deviennent un vrai problème.

Avec douleur ou brûlure

Si, au cours de la miction, il y a des douleurs, des douleurs dans la partie inférieure du bas du dos et une légère sensation de brûlure, il y a tout lieu de croire que l'homme souffre d'urétrite. N'excluez pas une inflammation des reins. Dans ce dernier cas du patient, en plus des principaux symptômes, une température élevée est dérangeante. Une miction difficile chez les hommes souffrant de douleur peut indiquer un certain nombre d'autres pathologies:

Appels fréquents la nuit

La raison pour laquelle le garçon «veut toujours un peu» est initialement due à une irritation de l'urètre et du col de la vessie. Leurs terminaisons nerveuses agissent comme des capteurs qui transmettent au cerveau un signal sur le besoin de vidange. Avec le développement d'une inflammation, les parois de la vessie s'étirent. Le cerveau prend cela pour le besoin d'aller aux toilettes, donc le patient a souvent des pulsions.

Avec du sang

Le processus lorsque l'urine devient brune est appelé hématurie. Il est divisé en deux types:

  • macroscopique - le sang est visible à l'œil nu;
  • microscopique - la violation ne peut être détectée qu'au microscope.

Si le sang n'est visible qu'à la fin de la miction, il est fort probable que le patient souffre de cystite, d'inflammation de la prostate ou de maladie des calculs. Lorsque le volume total d'urine excrété est de couleur brune, cela indique des problèmes avec les reins et la vessie. L'hématurie microscopique est diagnostiquée à l'aide de bandelettes spéciales et de tests de laboratoire..

Urine après émission

Le dribble n'est pas considéré comme une maladie grave, mais il peut aggraver considérablement la vie d'un homme. Ce problème se produit dans 17% des rapports sexuels les plus forts. L'accrochage est associé à une rétention urinaire dans la section bulbaire, puis à une fuite lors du mouvement. Les principales raisons qui conduisent à cette situation sont:

  • diverticule ou gonflement de l'urètre;
  • maladies infectieuses du système génito-urinaire;
  • prostatite;
  • hernie vertébrale;
  • névralgie;
  • en surpoids;
  • cancer de la prostate;
  • colliculite.

Comment traiter les mictions fréquentes

Vous devez d'abord vous rendre chez l'urologue. Avant de chercher un remède pour les mictions fréquentes chez les hommes, il est nécessaire de déterminer la cause profonde du trouble. Ce n'est qu'ainsi que vous pourrez vous débarrasser du problème ennuyeux. Une fois le diagnostic établi, le patient se verra attribuer l'une des méthodes de traitement conservatrices. Ils sont appliqués dans cet ordre:

  1. Exercices de gymnastique pour renforcer les muscles de la vessie.
  2. Pilules et autres médicaments.
  3. Procédures physiothérapeutiques.
  4. Intervention chirurgicale.

Médicament

La consultation d'un professionnel qualifié vous aidera à comprendre comment normaliser l'envie d'uriner. Les plantes médicinales, les hormones et les alpha-bloquants sont considérés comme les médicaments les plus populaires pour le traitement. Les antibiotiques aideront à se débarrasser des infections dans le corps. De plus, dans le traitement des troubles de la miction, les règles suivantes doivent être suivies:

  • exclure épicé et salé;
  • boire 2 litres d'eau;
  • effectuer des exercices pour renforcer la partie pelvienne;
  • dormir au moins 8 heures.

Remèdes populaires

Pour ceux qui ne reconnaissent pas les médicaments, il existe d'autres façons de traiter les mictions fréquentes chez les hommes. Veuillez noter qu'un bon résultat n'est observé que dans les premiers stades de la maladie. Considérez plusieurs recettes efficaces:

  1. Teinture d'inflammation. Les cheveux de maïs séchés, les feuilles de cerisier et les tiges de cassis sont versés avec de l'eau bouillante. Le médicament doit être perfusé pendant une journée. Filtrez l'herboriste et prenez 50 g avant les repas.
  2. Médicament pour le système génito-urinaire. Pour préparer le bouillon, vous avez besoin d'une camomille sèche, de centaurée et de millepertuis, versez de l'eau et faites bouillir pendant environ 20 minutes. Les moyens prêts ne sont envisagés qu'après 4 heures. Il est nécessaire de prendre l'herboriste 3 fois par jour, 100 g avant les repas.

Vidéo sur les causes et le traitement de l'incontinence urinaire masculine

Avez-vous déjà rencontré un problème d'incontinence? Que faire si la vessie d'un homme fait mal? Après avoir regardé la vidéo ci-dessous, vous comprendrez à quel point il est facile de résoudre des problèmes dont les autres ne peuvent pas parler. Après avoir visionné l'enregistrement, vous recevrez des réponses à vos questions. Un urologue andrologue expérimenté vous parlera de technologies avancées qui ne vous permettront pas de souffrir d'incontinence pendant longtemps.

Comme en témoigne l'envie constante d'uriner chez les hommes

Une miction rapide et douloureuse chez l'homme peut indiquer un dysfonctionnement général du corps ou des infections du système génito-urinaire. Seul un médecin expérimenté et des techniques de diagnostic modernes aideront à déterminer la cause et à choisir la méthode de thérapie appropriée. Le reste de l'article discutera de ce à quoi un homme peut être confronté et du traitement qui l'attend..

Les symptômes de la miction rapide chez les hommes

Les problèmes urinaires chez l'homme s'accompagnent généralement de symptômes supplémentaires. Les ignorer et reporter une visite chez le médecin peut entraîner de graves problèmes, jusqu'à la perte de la fonction sexuelle. Les hommes et les femmes souffrent de dysfonctionnement génito-urinaire deux fois plus souvent que les femmes.

Un déplacement fréquent aux toilettes n'est pas toujours considéré comme pathologique. La quantité d'urine excrétée dépend du volume de liquide bu, de la nature de l'alimentation, de la consommation de boissons alcoolisées, des troubles peuvent survenir en cas de stress, d'hypothermie.

Vous devez vous méfier si vous présentez les symptômes suivants:

  • le nombre de visites aux toilettes plus de 6 fois;
  • sorties nocturnes aux toilettes;
  • sensation de vidange incomplète;
  • écoulement avare (quelques gouttes en un seul voyage aux toilettes);
  • incapacité à vider complètement la vessie;
  • envies soudaines et soudaines;
  • douleur pendant la miction, brûlure;
  • autres problèmes pendant l'acte (jet intermittent, lent).

Dès que la miction a attiré l'attention et a commencé à causer de l'inconfort, vous devez contacter un thérapeute ou un urologue. Le médecin prescrira des procédures de diagnostic, après quoi le traitement commencera. La recherche se concentrera sur le système génito-urinaire.

Lors de l'étude des plaintes des patients et du diagnostic, le médecin s'appuie sur les classifications suivantes:

  1. L'envie d'uriner se manifeste au cours de l'activité physique. La condition est associée à la formation ou au mouvement de calculs dans les reins et l'uretère. Les pierres provoquent une irritation des parois de l'uretère, gênent la sécrétion de liquide.
  2. Les désirs se produisent la nuit plus de 3 fois. La cause est des maladies inflammatoires des organes génitaux masculins, de la prostate.
  3. Des mictions fréquentes ne sont observées que pendant la journée. La condition est névrotique..

La miction fréquente chez les hommes sans douleur devrait alerter si plus de 1,5 litre d'urine est libéré par jour, ou six fois aux toilettes.

Causes des mictions fréquentes

Les causes de la miction fréquente chez les hommes peuvent être associées à des maladies chroniques, à une infection du corps et à des facteurs indolores. En l'absence d'autres symptômes, le diagnostic peut être difficile et prendre du temps..

BPH

Adénome de la prostate - cela, qui entraîne une augmentation de l'organe à la suite de la prolifération tissulaire. Le phénomène n'est pas malin. La perturbation de la vessie devient pertinente si l'adénome a augmenté des glandes périurétrales.

Les symptômes surviennent aux premiers stades de la maladie, le groupe à risque comprend un homme après 40 ans.

Pour poser un diagnostic, un examen rectal numérique et une échographie sont effectués. La première méthode permet de déterminer la présence d'une pathologie, la seconde - de déterminer la forme et la taille de la glande.

Des mictions fréquentes sont observées la nuit, une incontinence urinaire se développe. Au fur et à mesure que l'adénome se développe, un homme doit faire des efforts lorsqu'il va aux toilettes, une rétention urinaire peut se développer.

Prostatite

Un homme se plaint des problèmes suivants:

  • urination fréquente;
  • envies soudaines;
  • une petite quantité de liquide;
  • sensation de vidange incomplète;
  • inconfort dans le périnée;
  • douleur lors des selles;
  • violation ou perte complète de la fonction sexuelle.

La maladie peut se développer au fil des ans, se présentant sous une forme chronique. Il y a une inflammation du col de la vessie, de l'urètre postérieur et prostatique. Cela provoque une irritation des récepteurs nerveux et l'apparition de symptômes douloureux..
Le médecin effectue un examen rectal numérique, une échographie, le secret de la prostate est pris pour analyse.

Infections génitales

Les infections sexuellement transmissibles affectent souvent les jeunes qui ont des relations sexuelles avec promiscuité.

L'infection pénètre dans les vésicules séminales et la prostate et commence à s'y multiplier activement. Les micro-organismes provoquent une inflammation de l'urètre. Les produits de leur activité vitale irritent les récepteurs de l'urètre, il y a une envie d'aller aux toilettes.

Agents pathogènes courants qui provoquent une miction rapide:

Maladies du rein et de la vessie

L'inflammation des reins et des voies urinaires entraîne également des problèmes de miction. Les principales maladies provoquant:

  • pyélonéphrite;
  • cystite;
  • glomérulonéphrite;
  • maladie de la lithiase urinaire.

Toutes les maladies ci-dessus ont des symptômes typiques prononcés:

  • envie constante d'aller aux toilettes;
  • douleur et sensation de brûlure pendant la miction;
  • douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen;
  • impuretés de protéines ou de sang dans l'urine.

Les symptômes se manifestent fortement, un tel inconfort vous oblige à consulter immédiatement un médecin. Pendant le stade aigu de la maladie, la température augmente, les frissons, le gonflement du corps, la faiblesse, l'augmentation de la pression artérielle. L'urologue s'occupe des problèmes rénaux et vésicaux.

Pendant la lithiase urinaire, les symptômes sont les plus prononcés au moment du mouvement de la pierre. En plus des problèmes de miction, des coliques rénales se produisent. Le processus inflammatoire s'accompagne d'une décharge de l'urètre.

Le même nombre de pulsions nocturnes et diurnes se produit avec l'hyperactivité de la vessie. Au cours des expériences nerveuses, une excitation des muscles de l'organe urinaire se produit, ce qui conduit à une contraction musculaire et induit l'envie.

Autres maladies courantes

Les maladies suivantes affectent le travail du système génito-urinaire:

  • Diabète;
  • lésion de la moelle épinière;
  • perturbation du système endocrinien;
  • cystite radique;
  • arthrite réactive;
  • maladies nerveuses;
  • maladie cardiovasculaire et œdème;
  • changements dans la composition de l'urine dus à la malnutrition.

La miction rapide peut être l'un des premiers symptômes des pathologies ci-dessus. Un accès rapide à un médecin et un diagnostic complet du corps aideront à protéger le corps aux premiers stades.

Méthodes courantes pour traiter les mictions fréquentes

En plus d'éliminer le principal facteur provoquant, le traitement doit être dirigé séparément pour améliorer le fonctionnement du système génito-urinaire. Les méthodes conservatrices de traitement des mictions fréquentes chez les hommes sont les suivantes:

  • gymnastique pour renforcer les muscles des organes pelviens;
  • méthodes physiothérapeutiques;
  • prendre des médicaments anti-inflammatoires et antibactériens.

Si les méthodes ci-dessus sont inefficaces, une intervention chirurgicale peut être recommandée..

Méthodes chirurgicales modernes:

  • manipulations dans la zone sus-pubienne;
  • chirurgie sans incisions - laparoscopie;
  • utilisation de tissus propres ou de matériaux synthétiques pour la modélisation des opérations de correction - élingage;
  • injections de sclérothérapie.

Les recommandations suivantes aideront à améliorer la qualité de vie pendant le traitement:

  • Effectuer des exercices de Kegel
  • ne buvez pas beaucoup de liquides avant le coucher ou les jours de stress importants;
  • n'utilisez pas de médicaments à effet diurétique;
  • n'utilisez pas de produits diurétiques (pastèque, raisin, café);
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • exclure du régime salé, gras, amer;
  • préciser à l'avance où les toilettes se trouvent dans un lieu public inconnu.

Diagnostic Méthodes de traitement

Après le diagnostic, le médecin établira un plan de traitement. Certaines maladies aiguës nécessitent un séjour à l'hôpital:

  1. L'adénome de la prostate est corrigé par résection transurétrale. L'opération est réalisée par une méthode mini-invasive, elle n'est utilisée qu'aux stades initiaux de la maladie. Dans les cas avancés, une opération ouverte est affectée. Des médicaments sont pris pour éliminer les symptômes douloureux, détendre les muscles de la vessie et réduire le volume des tissus pathologiques.
  2. La prostatite est traitée de manière globale. Antibiotiques, méthodes physiothérapeutiques, médicaments immunomodulateurs, changements de style de vie, massage de la prostate sont prescrits.
  3. La cystite passe souvent au stade chronique, il faut donc commencer le traitement dès l'apparition des premiers symptômes. La thérapie consiste à prendre des médicaments antibactériens, des diurétiques et des analgésiques. Une boisson abondante contribue à l'élimination de l'infection; les canneberges et les boissons aux canneberges ont un effet thérapeutique.
  4. Les calculs rénaux sont éliminés en fonction de leur taille et de leur emplacement. Ils sont broyés, une litholyse (dissolution) est effectuée, sur la base du diagnostic, le médecin peut choisir une autre méthode. Le patient prend des sédatifs pour détendre les muscles, ce qui peut provoquer une douleur intense lors d'un spasme.
  5. Le thérapeute ou l'endocrinologue est impliqué dans le traitement du diabète. Le mode de vie, le régime alimentaire et les niveaux de glucose changent considérablement en raison de l'utilisation d'agents hypoklémiques.

La miction rapide survenue sur une base nerveuse est traitée avec des sédatifs. Le traitement des maladies endocriniennes s'accompagne d'une hormonothérapie.

Les raisons de la miction fréquente chez les hommes sont nombreuses. Seule une visite opportune chez un médecin et un diagnostic complet permettront au patient de se débarrasser rapidement du problème et de maintenir durablement sa santé masculine.

Urine fréquente chez les hommes sans douleur

La polyurie est un terme collectif pour une miction fréquente et indolore. C'est un symptôme du diabète insipide et de certaines maladies rénales. Parfois, la polyurie survient temporairement en cas de nervosité. La pathologie s'accompagne presque toujours de polydipsie. Le pronostic de la maladie dépend de la cause profonde et de la santé générale du patient. Dans l'article, nous analyserons les causes des mictions fréquentes sans douleur chez l'homme et les méthodes de traitement. Dans la classification internationale des maladies de la 10e révision (CIM-10), la polyurie est indiquée par le code R35.

Miction rapide sans douleur chez les hommes: caractéristiques de la condition

Le terme «troubles urinaires» résume toutes les manifestations d'un changement ou d'un trouble de la vidange de la vessie. La quantité d'urine quotidienne est également importante. Les raisons de ces écarts sont multiples. Ils peuvent être causés par des facteurs étiologiques inflammatoires, mécaniques, neurogènes ou psychogènes..

L'excrétion d'urine est généralement un phénomène physiologique. L'examen de l'urine est l'une des plus anciennes procédures de diagnostic en médecine. Critères généraux pour la miction:

  • débit urinaire quotidien
  • Couleur;
  • la fréquence.

Il est nécessaire de faire attention à la quantité d'urine excrétée. La production quotidienne d'urine dépend de l'apport hydrique. Elle varie en moyenne de 1000 à 1500 ml par jour.

Écarts d'un point de vue médical:

  • Anurie: moins de 100 ml par jour.
  • Oligurie: moins de 500 ml sont excrétés par jour.
  • Polyurie: l'urine quotidienne dépasse 4 litres.

Si l'excrétion d'urine augmente, la première cause peut être un excès de liquide. Il est possible que le patient consomme trop d'eau ou de thé. Le trouble se rencontre souvent chez les jeunes. Parfois, ils prennent inconsciemment de grandes quantités d'eau parce qu'ils ont soif pendant l'activité physique.

Taux de miction

Normalement, une personne sécrète environ 800 ml d'urine par 1 visite aux toilettes. Une miction saine est d'environ 1,5 litre par jour. La fréquence dépend de plusieurs facteurs..

Causes naturelles

La polyurie est présente lorsque la quantité quotidienne d'urine dépasse de deux ans et demi à trois litres. La cause la plus fréquente de mictions fréquentes sans douleur chez les hommes est une augmentation de la consommation de liquide et d'alcool..

Beaucoup de gens croient que vous devez boire beaucoup. Cependant, cela conduit également à une augmentation de la production d'urine. Une polyurie peut survenir parce que la fonction rénale est altérée. Ainsi, la maladie rénale est une cause fréquente d'augmentation de l'excrétion hydrique. La polyurie est l'un des premiers symptômes de diverses pathologies du système endocrinien, dont le diabète sucré et l'insuffisance surrénale.

Les causes les plus courantes sont:

  • Diabète de type 1 ou de type 2. Aux premiers stades de la maladie, la soif, la fatigue et une augmentation de la fréquence des mictions surviennent habituellement. Ce dernier peut s'expliquer par une augmentation du sucre dans l'urine..
  • L'insuffisance rénale chronique.
  • BPH.
  • Maladie testiculaire.
  • Prostatite.
  • Palpitations (tachycardie) dues à une maladie cardiaque ou à un déséquilibre hormonal.
  • Faible potassium (hypokaliémie). Une diminution du contenu de cet élément dans le sang se produit souvent lors d'un traitement avec des diurétiques et après des vomissements sévères. D'autres symptômes d'hypokaliémie comprennent la fatigue, des douleurs musculaires et une faiblesse..

L'augmentation de l'apport hydrique est une cause majeure de l'augmentation de la libération d'urine. Une utilisation excessive d'eau se retrouve également dans les maladies mentales (par exemple, dans le cas d'un trouble obsessionnel-compulsif).

  • Diabète insipide. La maladie est associée à une régulation altérée de l'équilibre hydrique par les hormones du corps. La production de substances antidiurétiques qui contrecarrent l'excrétion excessive d'eau est réduite. Cela conduit à éliminer jusqu'à 5 à 10 litres d'urine par jour. Le résultat est une soif pathologique.
  • Maladie d'Addison ou insuffisance surrénale. Les signes cliniques typiques comprennent la fatigue, la perte d'appétit, le poids, les étourdissements, l'augmentation de la pigmentation de la peau, l'hypotension artérielle et la fièvre..

La polyurie chez les hommes la nuit est une condition dans laquelle le volume d'urine produit la nuit dépasse (selon l'âge) 20 à 33% de l'urine totale sur 24 heures. La maladie est l'un des symptômes les plus courants de la nycturie..

Symptômes d'anxiété avec mictions fréquentes sans douleur

Si le patient observe des changements soudains de la quantité d'urine (plus de 2-3 litres par jour) sans augmentation de l'apport hydrique, il est recommandé de consulter un médecin. Même s'il y a d'autres symptômes, tels que fièvre, faiblesse, étourdissements ou malaise général, un médecin doit être consulté..

Risque de conséquences

Si la miction devient plus fréquente, le risque de développer des troubles électrolytiques augmente. Chez une personne normale, la fonction du débit urinaire maintient un équilibre eau-sel optimal. Chez les patients atteints de diabète insipide, il se déséquilibre rapidement. Les patients développent des arythmies cardiaques, des contractions musculaires, des étourdissements et des maux de tête. Les femmes souffrent de douleurs dans les voies urinaires et éprouvent une gêne au quotidien.

Diagnostic des troubles chez l'homme

Une anamnèse au début de l'examen aidera le médecin à en savoir plus sur l'état du patient et ses antécédents médicaux. Lors d'un examen physique, le médecin accorde une attention particulière à la déshydratation du patient. En cas de manque sévère de liquide, des plis cutanés prononcés sont visibles. L'œdème - rétention d'eau dans les structures tissulaires - survient avec une insuffisance cardiaque. Les imprimés profonds des bas (pour les femmes) ou des chaussures sont également caractéristiques.

Le médecin peut mesurer plusieurs jours de consommation de liquide et la quantité d'urine avec la participation du patient. En laboratoire, des échantillons de sang et d'urine sont mesurés pour la concentration de sucre, d'électrolytes (sodium, potassium et calcium) et de protéines (par exemple, créatinine). Des études similaires peuvent révéler la cause profonde de l'état pathologique..

Si, après ces études, la raison de l'augmentation de la production d'urine n'est pas encore élucidée, le cœur peut être examiné à l'aide d'ECG, de rayons X, d'échographies ou de procédures de contraste. Si un gonflement du cerveau est suspecté, une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) peut être effectuée..

Récupération urinaire

Dans le diabète sucré, tout d'abord, il est important de reconnaître la maladie et de la classer dans le type de catégorie I ou II. Le diabète est une maladie métabolique dans laquelle il n'y a pas d'insuline ou le corps n'y répond pas. Surtout après avoir mangé, la concentration de sucre dans le sang augmente considérablement, car les cellules ne peuvent pas absorber suffisamment de glucose. Les patients dépendent de la prise de leurs médicaments habituels et d'une alimentation consciente et saine tout au long de leur vie. Ce n'est que de cette manière que les complications graves du diabète peuvent être évitées..

Le diabète insipide peut être traité en administrant les hormones manquantes. En conséquence, la polydipsie et la polyurie peuvent généralement être compensées. Il est impératif de trouver la bonne quantité de liquide pour compenser la déshydratation. La cause du diabète insipide doit être recherchée et traitée. Si la tumeur hypophysaire est une condition préalable à une violation, elle doit être retirée chirurgicalement.

Les perturbations électrolytiques peuvent être compensées par l'introduction de la substance appropriée. Si trop de calcium est présent, il faut aussi trouver la cause de cette mauvaise distribution. Par exemple, l'ostéoporose ou l'hyperthyroïdie provoque une hypercalcémie.

Approche médicamenteuse

Le traitement des mictions fréquentes sans douleur chez les hommes dépend de la cause sous-jacente. Les patients atteints de diabète insipide se voient prescrire des analogues de la vasopressine, une hormone antidiurétique. Parfois, la production endogène d'ADH peut être stimulée par la carbamazépine ou les diurétiques thiazidiques. Le diabète insipide grave ne peut pas être traité avec des médicaments.

Les maladies infectieuses sont traitées avec des antibiotiques à large spectre et des agents symptomatiques. Paracétamol le plus souvent prescrit, qui élimine efficacement la douleur et réduit la température corporelle. La thérapie antimicrobienne dépend de la cause profonde de la polyurie.

Les possibilités de la médecine traditionnelle

Il est strictement interdit d'automédication et de consommer des herbes, des médicaments ou des remèdes populaires non vérifiés à la maison.

Avec une inflammation de l'urètre, une prostatite ou une candidose (muguet), les remèdes à base de plantes ne peuvent pas être pris plus de 3 jours. Si l'incontinence ne disparaît pas, vous devriez consulter un médecin, car des antibiotiques peuvent être nécessaires..

Caractéristiques du régime de nutrition et de consommation

Un apport hydrique abondant entraîne une augmentation de la miction. L'utilisation d'eau selon un horaire strict aide les patients à se débarrasser des symptômes de l'incontinence. Si le désir de visiter les toilettes se manifeste, malgré la diminution du liquide, vous devez en parler au médecin. De plus, la raison pour aller à l'hôpital est une température corporelle élevée et des douleurs du côté gauche ou droit du bas du dos.

L'exercice aide à réduire légèrement la fréquence des mictions, mais avec le diabète insipide sont inefficaces. Le régime alimentaire n'a pas d'effet statistiquement significatif sur l'état des patients atteints de polyurie. Il est conseillé à certains patients d'abandonner la pastèque et d'autres fruits diurétiques..

Mesures préventives

Les conséquences du diabète insipide sont des lésions rénales irréversibles et de graves anomalies électrolytiques. Le pronostic n'est bon que si le patient concerné examine les causes. Cela est particulièrement vrai pour les nouveau-nés et les personnes âgées. Le patient doit être étudié à fond par des méthodes instrumentales ou de laboratoire. L'hyperhydratation, accompagnée de mictions fréquentes, peut entraîner la mort des patients. Le pronostic n'est favorable que si la maladie est traitée en temps opportun et à un stade précoce de développement.

Pour éviter une miction excessive, une consommation de liquide à intervalles réguliers est recommandée. De plus, les infections des reins et de la vessie, les malaises de la prostate et la rétention d'eau doivent être guéris en temps opportun. De nombreuses personnes sont sujettes à l'inflammation du système urinaire ou au développement d'une insuffisance cardiaque, qui provoque la formation d'un œdème. Sur recommandation d'un médecin, il est nécessaire de subir des examens continus et d'éliminer toutes les pathologies existantes.

Causes et traitement des mictions fréquentes chez les hommes adultes

Envoyer un homme chez le médecin est tout un problème, surtout si des mictions fréquentes ne provoquent pas de symptômes douloureux. Cependant, la miction fréquente chez les hommes est un signe possible d'une pathologie grave qui doit être traitée à un stade précoce. Décider des symptômes des maladies, poser un diagnostic et prescrire une thérapie est l'affaire d'un professionnel. Et quand devez-vous contacter un spécialiste, cela vaut la peine de le découvrir plus en détail.

Le taux d'aller un peu aux toilettes pour les hommes

Qu'est-ce que la miction normale? Il s'agit d'un processus qui ne provoque pas de symptômes de douleur ni d'autres facteurs irritants. L'urine normale est une teinte jaune clair ou légèrement plus foncée (le matin), le ruisseau est lisse, pas intermittent. Une personne en bonne santé sécrète jusqu'à 75% du liquide reçu par jour - cela représente environ 1500 ml. Le reste est excrété par les intestins, les pores de la peau.

Le nombre normal de voyages aux toilettes pendant la journée est d'au moins 4 et pas plus de 7 fois, la nuit - 1-2 fois. Si un homme a bu beaucoup de liquide par jour, la quantité d'urine augmente et vous pouvez vous attendre à ce que le corps l'élimine plus souvent ou que la vessie commence à s'étirer (ce qui est très nocif). La capacité du réservoir est d'environ 300 ml, mais le volume varie en fonction de l'état psycho-émotionnel du patient. Les personnes particulièrement impressionnables ont une stimulation neurogène élevée des récepteurs, par conséquent, dans les situations stressantes, elles peuvent souvent aller aux toilettes.

Causes des mictions fréquentes

Une augmentation de la miction est un fait d'aller aux toilettes 7 à 20 fois par jour. Aujourd'hui, il existe plusieurs facteurs provoquants, qui provoquent des mictions fréquentes chez l'homme sans douleur ou avec des phénomènes d'accompagnement négatifs. Ceux-ci inclus:

  1. Augmenter le nombre d'actes de séparation lors de l'exécution d'actions actives;
  2. Changements inflammatoires dans la prostate ou les organes du système urinaire;
  3. Les conditions névrotiques entraînent une augmentation du débit urinaire quotidien, presque aucune envie nocturne.

Important! L'automédication sans diagnostic est dangereuse pour la santé du patient. Toutes les pathologies ne s'accompagnent pas de symptômes négatifs. Par conséquent, si la miction fréquente chez les hommes dure plus de 24 heures, consulter un spécialiste est une mesure obligatoire pour prévenir le développement de maladies.

Raisons physiologiques

Ce qui détermine et quand des mictions fréquentes se produisent chez les hommes sans douleur, les raisons peuvent être représentées comme suit:

  1. L'utilisation de grandes quantités de liquide ou de produits ayant des propriétés diurétiques;
  2. Prendre des médicaments, dont un effet secondaire se manifeste par l'augmentation des déplacements aux toilettes;
  3. Dépendance aux boissons alcoolisées: bière, énergie, provoquant une fonction rénale intense;
  4. Hypothermie, stress;
  5. Développement anormal du système génito-urinaire (petit volume de la vessie).

Tous les facteurs sont temporaires, avec leur élimination, les mictions fréquentes reviennent à des causes normales et physiologiques ne doivent pas être traitées.

Causes pathologiques

Les causes de la miction fréquente chez les hommes sans douleur peuvent être causées par le début du développement de maladies des organes internes. Cependant, si au stade initial, la miction ne cause pas de problèmes, en l'absence de traitement, la miction devient difficile et s'accompagne toujours de crampes, de brûlures, de démangeaisons et / ou de douleurs des organes génitaux.

  1. Cystite. L'inflammation de la vessie peut être aiguë et chronique. Le stade aigu s'accompagne de douleurs dans le bas-ventre, qui augmentent avec l'évacuation de l'urine. Le stade chronique se poursuit avec des symptômes moins graves, une turbidité dans l'urine et un léger syndrome d'intoxication.
  2. Urétrite. L'urétrite aiguë ou chronique est une inflammation de la muqueuse des voies urinaires. La maladie s'accompagne de douleurs intenses pendant le processus d'évacuation, de brûlures. Les caractéristiques du changement d'urine, des caillots sanguins, du mucus, du pus apparaissent. L'état général du patient se distingue par des signes d'intoxication: vomissements, nausées, maux de tête. Selon la microflore pathogène, les excrétions diffèrent, ainsi que les médicaments pour le traitement de la cause de la maladie.
  3. BPH. Au premier stade, une formation bénigne ne s'accompagne pas de symptômes négatifs et, par conséquent, la miction fréquente chez les hommes sans douleur est ignorée. La croissance de la tumeur conduit à serrer le canal, les sorties nocturnes aux toilettes se caractérisent par un affaiblissement du ruisseau. Ensuite, une miction intermittente est ajoutée, la sensation n'est pas avant la fin de la vessie vide. Le reste du liquide provoque le développement d'une microflore pathogène, à la suite de laquelle il y a une sensation de brûlure, des douleurs, l'urine est excrétée en gouttes, les envies nocturnes deviennent plus fréquentes. Le troisième stade de la maladie nécessite un urinoir.
  4. Prostatite. La prostatite chronique a un tableau clinique implicite et un homme se plaint de léthargie, de fatigue plutôt que de douleur pendant l'acte d'excrétion. La forme aiguë de la pathologie s'accompagne d'une augmentation du nombre de pulsions, d'une petite portion du débit urinaire et le patient est contraint de forcer les muscles du périnée et des abdominaux pour presser l'urine. Le processus est complété par une sensation de brûlure désagréable, des démangeaisons.
  5. Le cancer de la prostate provoque des douleurs, des mictions fréquentes chez les hommes. La pathologie est insidieuse par l'impossibilité des symptômes - il est facile de la confondre avec d'autres maladies du système génito-urinaire. Les premiers symptômes sont absents, donc le traitement de la maladie commence trop tard.
  6. Les pathologies du système endocrinien sont le diabète ou le diabète insipide. La violation du métabolisme des glucides entraîne une soif constante, mais les portions d'urine sont importantes et il est difficile de diagnostiquer la maladie. Le diabète sucré s'accompagne de démangeaisons, d'une peau sèche, d'une fatigue rapide et de changements graves par rapport à la normale dans les analyses de sang.
  7. Les violations de l'ordre neurologique sont des causes psycho-émotionnelles des mictions fréquentes chez l'homme. Les pathologies sont diverses, y compris les conditions de nature psychopathique, les maladies mentales, les troubles et les dommages aux tissus nerveux du cerveau, de la moelle épinière.
  8. Infections génitales. La chlamydia, la gonorrhée, la trichomonase sont les principaux agents pathogènes dans lesquels la fréquence des actes augmente, l'incontinence peut se produire, le mucus, le pus et le sang des voies urinaires commencent à se démarquer. En l'absence de traitement pour la douleur, les brûlures, les démangeaisons deviennent insupportables, l'urine laisse peu de chose et le patient remarque des éruptions cutanées, des signes d'intoxication.
  9. Urolithiase. La sortie des pierres, du sable s'accompagne d'une augmentation du nombre d'actes de départ et de douleurs dans tout le système urinaire, dans le bas du dos, l'aine.
  10. Pathologie rénale. Il s'agit d'une large liste de maladies qui diffèrent par leurs signes caractéristiques, mais ne provoquent pas toujours de douleur lors de l'envoi d'urine.

Quelle que soit la pathologie, le traitement ne commence qu'après le diagnostic. L'absence de méthodes thérapeutiques conduit à l'infertilité, à l'impuissance et, dans le cas de tumeurs cancéreuses, à la mort d'un homme. Par conséquent, vous devez faire attention à la fréquence des envies et à aller aux toilettes, à la quantité d'urine et aux symptômes associés.

Traitements médicaux

La thérapie est précédée d'un recueil de tests, études instrumentales prescrites par un spécialiste. La clarification et l'élimination de la cause est la principale garantie d'un traitement réussi. L'éducation bénigne et de nature maligne nécessite une surveillance du développement et, avec un résultat positif, une intervention chirurgicale.

Les médicaments qui donnent un effet positif sont le plus souvent des médicaments du groupe des M-anticholinergiques, des antidépresseurs, des antispasmodiques et des anti-inflammatoires. L'utilisation de médicaments est indiquée pour:

  • violation de la stabilité de la vessie;
  • le tableau clinique de l'énurésie chronique;
  • destruction du détrusor de la vessie;
  • diagnostiqué avec le diabète.

Dans les troubles diabétiques, l'administration continue d'insuline est nécessaire pour abaisser la glycémie. Le médicament est sélectionné par le médecin pour exclure les incompatibilités possibles et les effets secondaires dangereux.

Le mécanisme d'action des médicaments est le suivant: relaxation de la vessie avec contrôle des déchets fluides. Les médicaments les plus populaires: Duloxetine, Imiramine. Avec une fréquence accrue des actes, les comprimés doivent être pris strictement selon les instructions, afin non seulement de détendre les muscles lisses, mais également d'augmenter la capacité de la vessie. Les médicaments présentés: Driptan, Spazmeks.

Pour se débarrasser des symptômes négatifs causés par les changements atrophiques, des comprimés hormonaux tels que la desmopressine sont pris. Et les médicaments visant à normaliser le niveau d'acidité de l'urine, à faire face aux calculs, à les éliminer du corps de manière naturelle: Tolterodin, Detrol.

Conseil! Avec des envies nocturnes, une incontinence urinaire, la desmopressine aide. Il s'agit d'un spray qui ne traite que les symptômes en réduisant la quantité d'urine produite. Le médicament est utilisé comme adjuvant, avec lui, la cause de la maladie doit être traitée..

Liste des médicaments pris strictement selon les instructions et les instructions du médecin:

  1. Oxybutine. Aide à se débarrasser du désir constant d'écrire la nuit, avec des troubles du détrusor de la vessie. Contre-indiqué dans l'atonie du tractus gastro-intestinal.
  2. Spazmeks. Faire face à l'énurésie, d'autres causes d'augmentation de la fréquence des actes. A une grande liste d'effets secondaires..
  3. Duloxetine Un antispasmodique et antidépresseur qui réduit la fréquence des pulsions et aide les patients souffrant de problèmes du système nerveux central et périphérique. Contre-indiqué jusqu'à l'âge de 18 ans.
  4. Imperamine. Un antidépresseur qui soulage les symptômes de la douleur et l'incontinence. Il peut être pris même par les enfants, mais strictement selon les instructions du médecin.

Comme mesures supplémentaires, des antibiotiques bien sûr sont prescrits, des hormones (maladies rénales), des sédatifs et des anti-inflammatoires. Quoi et comment traiter sera déterminé par l'urologue, le patient doit terminer le traitement jusqu'au bout, pour éliminer définitivement la cause de la pathologie et ne pas provoquer de rechute de la maladie. En plus de cela, les rechutes reviennent presque toujours avec une charge et des dommages aux organes internes..

Causes et traitement des mictions fréquentes chez les hommes

Le nombre quotidien d'urinations pour chacun dépend de la masse des causes et varie périodiquement. Pour les hommes, ce paramètre est un indicateur important de la santé du système génito-urinaire. Vous devez faire attention non seulement au nombre de voyages aux toilettes, mais aussi à la pression du ruisseau. Des mictions fréquentes chez l'homme nécessitent des soins médicaux si elles s'accompagnent d'inconfort et sont observées depuis longtemps..

Normes de miction et types de troubles

La quantité et la fréquence de la production d'urine dépendent du mode de vie, du métabolisme, de la qualité des aliments consommés, du volume d'eau. Pour un homme, 6 mictions le jour et 2 maximum la nuit sont considérées comme la norme moyenne. Si le nombre de déplacements quotidiens "dans une petite mesure" dépasse régulièrement 10, alors il est nécessaire de vérifier l'état du système génito-urinaire.

Il existe plusieurs types de miction pathologique:

  • La pollakiurie est une envie fréquente d'uriner, mais sans dépasser le volume total d'urine excrété (chez l'adulte, le volume normal est de 700 ml à 3 l);
  • Nocturie - pollakiurie nocturne;
  • Dysurie - miction douloureuse;
  • Polyurie - une augmentation du volume d'urine produite par rapport à la norme (pas toujours avec des sensations désagréables).

Des mictions fréquentes peuvent être physiologiques ou pathologiques. Dans le premier cas, la raison en est l'apport de diurétiques ou de décoctions, l'utilisation d'une grande quantité de liquide (en particulier la bière), les pastèques. En même temps, le jet sort sans douleur et avec une bonne pression. La pollakiurie pathologique est causée par diverses maladies des voies urinaires et s'accompagne de tensions musculaires ou d'inconfort.

Des mictions fréquentes se produisent souvent dans un contexte d'hypothermie. La miction peut être à la fois douloureuse (si l'hypothermie a provoqué l'activation d'une infection du sommeil dans la prostate ou la vessie) et indolore. Dans ce dernier cas, je veux constamment aller aux toilettes en raison de l'accumulation naturelle de liquide dans la vessie en raison du manque total de transpiration.

Une autre raison de la pollakiurie physiologique est une caractéristique de la régulation nerveuse du processus urinaire. Sous stress, la vessie se contracte à cause des spasmes musculaires, son volume diminue. Les jambes gelées, un fort choc émotionnel provoquent également une activation des terminaisons nerveuses et une augmentation de la miction.

Causes des mictions fréquentes chez les hommes: pathologies et symptômes associés

La principale raison de la miction fréquente chez les jeunes hommes est une infection des voies urinaires qui provoque une cystite, une urétrite, une prostatite, une pyélonéphrite. La douleur et les brûlures, les plus prononcées le matin, indiquent une irritation des muqueuses de l'urètre avec des produits d'activité pathogène.

Les pierres (calculs) qui se forment dans la vessie, la prostate, les reins provoquent non seulement une inflammation, mais commencent parfois à s'effriter ou à migrer, provoquant une douleur intense lors du passage à travers les uretères et l'urètre.

La dysurie causée par des processus inflammatoires peut s'accompagner de l'apparition de sang dans l'urine (hématurie). Cela est dû à une ulcération des parois de la vessie, à une fusion purulente ou à un affaiblissement des parois des vaisseaux sanguins. Un œdème, des douleurs lombaires, une faiblesse sont caractéristiques de la pyélonéphrite..

La couleur de l'urine en fonction du volume de sang qu'il contient

Des mictions fréquentes peuvent être à l'origine de troubles hormonaux et systémiques, en particulier le diabète insipide. Avec cette maladie, la fonction des glandes du cerveau est perturbée - l'hypothalamus et l'hypophyse. En conséquence, un manque d'hormone antidiurétique se produit dans le corps, qui est responsable de l'absorption inverse du liquide excrété par les reins afin de filtrer les substances utiles (fonction de réabsorption). Une personne a constamment soif, ce qui provoque une polyurie (6 à 15 litres d'urine sont excrétés par jour). Symptômes supplémentaires:

  1. Faiblesse générale.
  2. La déshydratation.
  3. Tachycardie (palpitations).
  4. Urine diluée et incolore.

La miction rapide se produit avec le diabète sucré (cystopathie diabétique). Le nombre quotidien de déplacements aux toilettes chez certaines personnes s'élève à 50. Typiquement, une miction excessive, avec une odeur d'acétone. Symptômes supplémentaires: augmentation de l'appétit et de la soif, bouche sèche, faiblesse, démangeaisons.

La fonction de réabsorption des reins souffre également d'anémie falciforme et de néphrite interstitielle (inflammation des reins). Ces maladies s'accompagnent d'un débit urinaire abondant..

Des mictions nocturnes fréquentes (jusqu'à l'incontinence urinaire) peuvent être un signe de thyréotoxicose (excès d'hormones thyroïdiennes).

Une miction rapide et indolore avec une petite quantité d'urine est provoquée par des troubles neurogènes, des dommages au cerveau ou à la moelle épinière. Dans ce dernier cas, un signe d'avertissement est une faiblesse dans les jambes..

Mictions fréquentes chez les hommes plus âgés

Chez les hommes après 50 ans, ainsi que dans la vieillesse, les difficultés fréquentes à uriner sont généralement le résultat d'une hyperplasie prostatique (prolifération tissulaire hormono-dépendante). Le cancer ne peut être exclu. Dans ce dernier cas, des mictions fréquentes peuvent s'accompagner des symptômes suivants:

  • Sang dans le sperme et l'urine;
  • Elargissement des ganglions lymphatiques inguinaux;
  • Douleur dans l'aine et les os;
  • Perte de poids.

La cause de la miction fréquente peut être une vessie hyperactive - une contraction arbitraire du muscle qui expulse l'urine (détrusor). La pathologie survient en raison de dommages aux voies de conduction de la moelle épinière, de changements liés à l'âge dans les fibres du détrusor (principalement dus à la privation d'oxygène des tissus causée par l'hyperplasie), au déplacement de la vessie ou de l'urètre. Des désirs aigus (impératifs, urgents) sont caractéristiques - un sentiment que l'urine ne peut pas être retenue. Les attaques se produisent environ toutes les 2 heures, jour et nuit. Pas de douleur.

Une vessie hyperactive est un syndrome clinique qui détermine la miction impérative (une envie rapide d'uriner, nécessitant une mise en œuvre immédiate), qui peut s'accompagner d'une incontinence urinaire (un homme n'a pas le temps d'aller aux toilettes), des mictions fréquentes et des mictions nocturnes

Une miction faible fréquente peut également être causée par un cancer de la vessie (avec la croissance de la tumeur à l'intérieur de l'organe). Il y a une sensation de lourdeur dans le bas-ventre, puis des douleurs se joignent.

Chez les hommes après 50 ans, des mictions fréquentes peuvent être déclenchées par l'omission ou l'affaiblissement du plancher pelvien, l'insuffisance cardiaque. Dans ce dernier cas, la miction devient plus fréquente la nuit, car en position horizontale du corps, la fonction cardiaque et la circulation sanguine sont facilitées.

Les conséquences du traitement d'autres maladies

La miction rapide jusqu'à l'incontinence complète est une complication caractéristique des opérations d'élimination de l'adénome ou du cancer de la prostate. Cela est dû à des dommages aux nerfs, au sphincter de la vessie.

Diagnostique

Pour le diagnostic, vous devez d'abord contacter un urologue. Le médecin mène une conversation avec le patient, puis prescrit des tests d'urine (général, biochimie, ensemencement bactérien) et de sang (biochimie, hormones, PSA, taux de glucose). Si nécessaire, une échographie, une IRM ou une tomodensitométrie des organes pelviens et des reins est effectuée. Lorsque des signes d'infection urogénitale prélevent un écouvillon de l'urètre, du suc prostatique pour analyse par PCR.

De plus, le patient peut être référé à un endocrinologue (si le problème est lié aux hormones), à un oncologue ou à un neuropathologiste (si les centres urétraux du cerveau et de la moelle épinière sont endommagés). Les violations de la structure du détrusor avec une vessie hyperactive sont détectées par examen microscopique des particules de ses tissus (biopsie), cystométrie, tests à l'eau froide et à la lidocaïne.

Traitement des mictions fréquentes chez les hommes

Les méthodes de traitement dépendent du diagnostic (les meilleures pilules pour les mictions fréquentes chez les hommes). Les principales maladies et médicaments sont indiqués dans le tableau ci-dessous..

Tableau 1. Les principales causes et méthodes de traitement des mictions fréquentes pathologiques

CauseMéthodes de traitement
Prostatite aiguë, urétrite, néphrite, cystiteAntibiotiques (fluoroquinolones, céphalosporines).
Hyperplasie prostatiqueAlpha-bloquants, inhibiteurs de la 5-alpha-réductase. Selon le sens de la croissance, même à un stade précoce, des méthodes chirurgicales peuvent être appliquées (TUR de la prostate, prostatectomie).
Prostatite chroniqueAntibiotiques, suppositoires immunomodulateurs et anti-inflammatoires.
Polyurie avec diabète insipide"Carbamazépine", "Minirin", "Nativa" ("Antikva Rapid").
Cancer de la prostate et de la vessieHormonothérapie, chimiothérapie, radiothérapie, ablation chirurgicale.
Cystopathie diabétiqueThérapie du diabète, M-anticholinergiques, acide lipoïque.

Préparations pour le traitement de la vessie hyperactive (OAB)

Dans les cas graves, la chirurgie plastique de la vessie, sa dénervation et l'administration de toxine botulique sont utilisées..

Traitement après radiothérapie ou ablation de la prostate

Après une chirurgie de la prostate, le traitement peut durer de 6 mois à un an. La thérapie comprend l'utilisation d'alpha-bloquants, la stimulation électrique, des exercices pour les muscles du plancher pelvien.

Après une radiothérapie avec des mictions fréquentes, ils ont du mal avec les méthodes suivantes:

  • Médicaments: alpha-bloquants.
  • Méthodes mini-invasives: injections de collagène dans l'urètre (thérapie par injection périurétrale). Il y a un effet, mais il dure environ un an, jusqu'à ce que la charge se résorbe.
  • Méthodes chirurgicales: amener sous l'urètre une boucle de matériau artificiel ou les propres tissus du patient attachés aux muscles (opération de fronde). L'efficacité est de 90%.

Dans les cas graves d'incontinence urinaire, un sphincter artificiel (artificiel) de la vessie est établi.

Traitement de la miction rapide chez les hommes après 50 ans

Dans le traitement de la miction rapide chez les hommes matures, un élément obligatoire de la thérapie consiste à renforcer le plancher pelvien. Les exercices de Kegel sont généralement proposés comme méthode classique, mais ces dernières années, cette technique a été critiquée. L'essentiel est: Kegel renforce les muscles pelviens, mais le sacrum se replie, ce qui ne contribue pas au contrôle de la miction à long terme.

L'emplacement correct de la vessie n'est possible que s'il y a une déviation lombaire, c'est-à-dire des fesses fortes (à savoir, les muscles fessiers tirent la région sacrée vers l'arrière). Pour renforcer les muscles pelviens, il est recommandé de combiner exercices de Kegel et squats profonds. Ce sont ces derniers qui sont les plus utiles pour contrôler la miction. La surutilisation des exercices de Kegel avec des fesses faibles entraînera une défaillance du plancher pelvien. Des détails sur cette théorie peuvent être trouvés dans le programme Alignet and well de Katy Bowmen..

Les méthodes traditionnelles à la maison

Les méthodes alternatives comme «boire des herbes» ou «se prélasser dans la salle de bain» ne sont pertinentes que pour les mictions fréquentes et indolores causées par l'hypothermie ou le stress. Sinon, le temps sera perdu, la maladie deviendra chronique et l'échauffement ne fera que stimuler la multiplication de l'infection..

La prévention

Les principales méthodes de prévention des mictions fréquentes:

  1. Ne pas abuser des produits irritants pour la vessie (trop salés, épicés, "Cola", énergie). Les protéines animales sont nécessaires, mais avec modération, sinon l'urine changera de composition, ce qui deviendra un sol favorable à la formation de calculs (ceci est particulièrement vrai pour les sportifs qui aiment «sécher»).
  2. Ne pas trop refroidir. En cas de séjour prolongé dans une chambre froide, il est nécessaire de réchauffer les jambes.
  3. Évitez les processus stagnants dans le petit bassin, effectuez régulièrement des squats, maintenez le tonus des muscles pelviens et fessiers.
  1. Subir en temps opportun des examens urologiques.
  2. Uriner après un rapport sexuel non protégé afin de laver la microflore étrangère de l'urètre, ainsi que de se protéger avec un partenaire non vérifié.
  3. Ne tolérez pas l'envie naturelle d'uriner et essayez de vider la vessie en temps opportun (l'étirement des parois nuit aux terminaisons nerveuses) et calmement, sans forcer.

Si les problèmes de miction ont déjà commencé, vous ne devez pas réduire la quantité de liquide que vous buvez pendant le traitement, car l'urine deviendra plus concentrée et irritera davantage les muqueuses. Il convient également de garder à l'esprit que chez les fumeurs, les symptômes sont augmentés de 2 fois.

Conclusion

Une miction pathologique fréquente apparaît rarement sans symptômes supplémentaires. Cela peut être une gêne dans l'urètre, la tête, le bas-ventre, le bas du dos. Vous ne devez pas noyer ces manifestations avec des antibiotiques, "Kanefron" ou "Fitolizinom". Sans une compréhension précise de l'infection que le corps a connue, le traitement entraînera la transition de la pathologie vers une forme chronique ou des complications.