Principal

Coliques

Causes de mictions fréquentes chez les femmes

Le processus de miction est assez intime, dont la fréquence et le volume sont strictement individuels. Mais pas toujours, tout se passe à un rythme physiologique, très souvent les femmes remarquent des mictions fréquentes, qui peuvent être accompagnées d'inconfort et même de douleur.

Dans la plupart des cas, lorsque de tels problèmes surviennent, les femmes hésitent beaucoup à consulter un médecin pour cette plainte, et lorsque les symptômes correspondants deviennent déjà intolérables.

Mais la tactique d'attendre que tout disparaîtra d'elle-même est incorrecte, car ce problème, que beaucoup de gens ont honte de parler à voix haute, a une certaine raison pour laquelle le médecin devrait traiter. Les causes des mictions fréquentes chez les femmes, douloureuses et indolores, seront discutées dans cet article..

Le concept de miction rapide

Dans quels cas devez-vous parler de mictions fréquentes? Le fait est qu'il n'y a pas de normes strictes pour la fréquence des mictions pendant la journée, il n'y a qu'un cadre conditionnel et des chiffres moyens - 2 à 6 fois par jour. La fréquence de vidange physiologique de la vessie varie en fonction d'un certain nombre de facteurs (caractéristiques physiologiques du corps, taux métabolique, alimentation, régime alimentaire, etc.), à différents jours, la fréquence des mictions est également différente.

La miction rapide est un excès du seuil de confort personnel d'une femme lorsqu'elle constate elle-même que le corps est beaucoup plus susceptible de signaler un besoin physiologique, ou plutôt, il est nécessaire de vider la vessie plus souvent que d'habitude.

En toute équité, il convient de noter que les symptômes à court terme (jour ou deux) d'un tel plan ne devraient pas susciter d'inquiétudes particulières, mais si la situation est retardée et empire, la seule bonne décision sera de consulter un médecin dès que possible.

Causes de mictions fréquentes chez les femmes

Avec un symptôme aussi désagréable que la miction fréquente chez les femmes, les causes peuvent être très différentes, parfois sans lien avec la santé et la maladie (physiologique). Les principales causes de ce phénomène sont divisées en quatre grands groupes, en premier lieu les processus pathologiques des organes et des structures du système urinaire.

Pathologie du système urinaire

Une cause fréquente de mictions fréquentes est une infection inflammatoire des voies urinaires. La femelle a une prédisposition naturelle et anatomique à ces maladies, et elles souffrent de ces problèmes 3 fois plus souvent que les hommes.

Des mictions douloureuses fréquentes chez les femmes sont un signe clair de cystite. La douleur pendant la miction est brûlante et coupante, après avoir visité les toilettes, la femme est tourmentée par la sensation de vidange incomplète de l'urine de la vessie, ce qui oblige littéralement à s'asseoir sur les toilettes. Au début de l'envie d'uriner, une incontinence urinaire est notée (pour plus d'informations sur la cystite, voir cystite chez la femme - symptômes, traitement). La nature de l'urine ne change pas initialement, mais à mesure que la maladie progresse, l'urine devient trouble. Le schéma de traitement est similaire à la thérapie par pyélonéphrite, la physiothérapie (UHF, inductothermie et iontophorèse), les remèdes à base de plantes (voir cyston pour la cystite, 15 médicaments pour la cystite), ainsi que les canneberges pour la cystite, sont également utilisés..

Une miction fréquente, douloureuse au début de la vidange vésicale, est caractéristique de l'urétrite. La douleur brûle dans la nature et s'accompagne de démangeaisons. La condition générale des femmes souffre rarement, ce qui entraîne un retard dans le processus et une visite tardive chez le médecin. Le traitement de l'urétrite comprend des antibiotiques et des probiotiques pour restaurer la biocénose vaginale (voir la liste des préparations probiotiques).

Une miction accrue peut indiquer la présence d'une pyélonéphrite chronique. La maladie se manifeste par des douleurs douloureuses sourdes localisées dans la région lombaire, qui s'intensifient par temps froid. Avec une exacerbation du processus pathologique, on note:

- une forte augmentation de la température corporelle, jusqu'à des frissons
- ainsi que la faiblesse
- la nausée
- des impuretés de sang et de pus apparaissent dans l'urine
- la progression de la maladie entraîne le développement d'une hypertension artérielle

Le traitement de la pyélonéphrite est à long terme et comprend une thérapie antibactérienne, des antispasmodiques, des analgésiques et des remèdes à base de plantes.

Une miction rapide peut indiquer une urolithiase existante avec localisation des calculs dans la vessie. L'envie d'uriner apparaît de façon inattendue, brutale et est provoquée par un effort physique intense, se produit lors de la course ou des tremblements pendant le transport. Lorsque la vessie ne s'est pas encore complètement vidée pendant la miction, une interruption du flux urinaire peut également se produire. Il y a des douleurs dans le bas-ventre et dans la zone au-dessus du pubis, au repos et pendant la miction. Le traitement de la pathologie, selon la gravité de la maladie et la nature des calculs, peut être médicamenteux, physiothérapeutique ou chirurgical, mais comprend toujours un régime amaigrissant.

  • Faiblesse musculaire de la vessie

Elle se manifeste par des mictions fréquentes avec une petite quantité d'urine séparée. L'envie d'uriner est toujours vive et nécessite une utilisation immédiate des toilettes. Étant donné que cette pathologie est de nature congénitale, la thérapie vise à renforcer le tissu musculaire de la vessie avec des exercices et des médicaments spéciaux.

  • Avec une vessie hyperactive

Dans le même temps, l'augmentation des signaux nerveux provoque une envie fréquente de vider la vessie. La maladie est d'origine centrale, par conséquent, le traitement vise à interrompre l'excitabilité pathologique du système nerveux qui régule le processus de miction (sédatifs, relaxants musculaires, etc.).

Mictions fréquentes en tant que signe secondaire de diverses pathologies du corps
  • Maladies gynécologiques

Une miction accrue peut être un signe de fibromes utérins avancés - une tumeur bénigne qui comprime la vessie avec sa taille. Puisque la maladie se développe progressivement, les troubles dysuritiques sont longtemps précédés de saignements utérins, d'un trouble du cycle et de douleurs dans le bas-ventre. Traitement hormonal et chirurgical (voir fibromes utérins - symptômes et traitement).

Avec l'omission de l'utérus, associée à une faiblesse de l'appareil ligamentaire, il y a un déplacement des organes et des tissus du petit bassin, y compris la vessie. Des mictions fréquentes accompagnées d'incontinence indiquent un prolapsus important de l'utérus. Une femme est depuis longtemps préoccupée par des manifestations douloureuses dans le bas de l'abdomen, des menstruations abondantes et des écoulements sanglants du vagin. Traitement conservateur (hormones, thérapie par l'exercice) ou chirurgical.

Des mictions fréquentes la nuit sont souvent l'un des premiers signes de diabète chez la femme. De plus, une femme est tourmentée par une soif constante, des démangeaisons cutanées, une faiblesse et une fatigue. Le traitement comprend un régime alimentaire, des hypoglycémiants (si le traitement diététique est inefficace), l'insulinothérapie (avec une forme insulino-dépendante de la maladie).

Avec le diabète insipide associé à un dysfonctionnement du système hypothalamo-hypophyse, des mictions fréquentes se produisent, le volume quotidien d'urine excrété augmente à 5 litres. Les femmes sont tourmentées par une soif constante, le poids est perdu, la peau sèche et les muqueuses se produisent. Traitement hormonal à vie.

  • Maladies cardiaques et vasculaires

Des mictions nocturnes fréquentes chez les femmes peuvent être un signe d'insuffisance cardiovasculaire. En cas d'insuffisance d'activité cardiaque au cours de la vie quotidienne active, un œdème latent se produit, qui disparaît la nuit et se traduit par des mictions fréquentes. Traitement - étiologique, visant à compenser l'insuffisance cardiaque révélée.

Raisons physiologiques

En présence de certaines raisons physiologiques, une femme est gênée par des mictions fréquentes pendant la journée, les plus courantes étant:

  • caractéristiques du régime alimentaire associées à un apport hydrique abondant (café, soda, alcool) et aux produits diurétiques (pastèque, canneberges, melon, airelles, concombres, etc.)
  • stress et excitation, dans lesquels la privation d'oxygène des cellules conduit à des mictions fréquentes
  • le premier et le troisième trimestre de la grossesse, lorsque l'augmentation de la miction est associée à la croissance utérine et à la compression de la vessie
  • hypothermie du corps, dans laquelle il y a une augmentation compensatoire de la miction;

Lorsque la cause sous-jacente est des facteurs physiologiques qui provoquent des mictions fréquentes chez les femmes, aucun traitement n'est nécessaire. L'autogestion d'une situation provoquante conduit à une miction normale.

Médicament

L'augmentation de la miction, entraînant des visites fréquentes aux toilettes, est également provoquée par des médicaments du groupe des diurétiques, qui ont un effet diurétique thérapeutique. Ces médicaments sont prescrits pour l'œdème, l'hypertension, pour le traitement de la gestose des femmes enceintes..

Causes de la miction rapide et douloureuse

Si un duo de symptômes est détecté - mictions fréquentes chez les femmes et douleur lors de la miction, il existe une forte probabilité d'un processus inflammatoire des organes urinaires ou des organes génitaux dans le contexte de l'infection. Certaines infections sexuellement transmissibles ont également une miction douloureuse et rapide (plus dans nos articles):

  • chlamydia chez la femme - symptômes, traitement
  • gonorrhée chez la femme - symptômes, traitement
  • trichomonase chez les femmes - symptômes, traitement

Une miction abondante et indolore fréquente chez les femmes indique le plus souvent l'évolution négligée d'une certaine maladie des groupes ci-dessus. Le fait est que le système génito-urinaire féminin, en fait, est un tout unique, et l'infection qui se produit dans les organes urinaires, passe facilement aux organes génitaux.

Très souvent, par exemple, une urétrite et une vaginite sont diagnostiquées. La structure des organes génito-urinaires féminins explique la facilité de propagation de l'infection, dont une variante particulièrement dangereuse est une infection ascendante - du vagin à l'utérus et aux appendices, de l'urètre à la vessie et aux reins. Des pathologies telles que la cystite, l'urolithiase, la vaginite et la vulvovaginite de diverses étiologies se manifestent par une miction douloureuse.

Une miction douloureuse et rapide peut être due à une irritation des tissus vaginaux:

  • si l'écouvillon est mal utilisé
  • après les rapports sexuels

Dans ce cas, la symptomatologie passe - l'inconfort et les envies fréquentes d'uriner passent en une journée. Mais cette journée est une période dangereuse, car la muqueuse endommagée est une excellente porte d'entrée pour divers agents infectieux..

La miction rapide, qui inquiète une femme pendant deux jours ou plus, ne doit pas être laissée sans diagnostic et traitement. Toute pathologie du système génito-urinaire est une menace pour la mise en œuvre normale de la fonction de reproduction. Par conséquent, la santé des femmes doit être non seulement la principale préoccupation de la nation, mais aussi la priorité de chaque femme, et les symptômes sont des symptômes afin de les présenter au médecin.

Surveillez votre corps et écoutez ses signaux!

Causes de mictions fréquentes chez les femmes

Le processus d'urination est individuel, il n'y a donc pas de normes strictes pour la fréquence de vidange de la vessie, avec laquelle on pourrait confirmer le fait d'uriner fréquemment chez les femmes.

Conseil de l'urologue: «Tout d'abord, je voudrais dire que vous ne pouvez pas utiliser de dispositifs médicaux solides sans ordonnance d'un médecin. Très bon pour la prévention des maladies. Lire la suite "

En moyenne, une femme visite la salle de bain de 3 à 6 fois par jour, mais peut-être plus souvent, tout dépend de la quantité de liquide bu et de sa composition, et même de la température de l'air. Mais il arrive que la patiente remarque elle-même des anomalies. Ses mictions sont trop fréquentes, parfois accompagnées de brûlures et de douleurs. Réfléchissez à ce qui peut provoquer une telle violation et quand vous rendre à l'hôpital.

Facteurs clés

Dans la plupart des cas, la miction fréquente chez les femmes est un processus physiologique associé à une grande quantité d'ivresse, l'utilisation de produits à effet diurétique. Il s'agit notamment du café, des thés pour la perte de poids, ainsi que des produits contenant de l'alcool..

Une autre raison de la miction fréquente chez les femmes est la grossesse. Si le beau sexe attend un bébé, alors cette condition est la norme. Des mictions fréquentes pendant la grossesse sont associées à la pression de l'utérus en croissance sur la vessie. Parfois, les femmes veulent visiter les toilettes dans des situations stressantes et quand elles ont peur.

Si le patient est âgé de plus de 45 ans, des mictions fréquentes peuvent être associées à l'approche de la ménopause et des changements hormonaux. Cette condition est également physiologique et ne nécessite pas de traitement spécial..

Il existe des causes plus graves de mictions fréquentes qui devront être traitées. Pour les trouver, une femme doit consulter un médecin et subir un examen. Vous ne pouvez pas faire de diagnostic vous-même. Considérez en détail les maladies qui peuvent s'accompagner d'une miction fréquente.

Inflammation de la vessie

La cystite est la cause la plus fréquente de miction chez les femmes. Une caractéristique distinctive de la pathologie est un certain nombre de symptômes qui l'accompagnent:

  • crampes et brûlures pendant la miction;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • décoloration de l'urine, l'apparition de sang;
  • fièvre.

Cette condition nécessite une visite obligatoire chez un médecin, car la cystite doit être traitée avec des antibiotiques. En outre, on montre au patient le repos au lit, la consommation excessive d'alcool, la visite de procédures physiothérapeutiques.

Des mictions fréquentes peuvent être un signe de formation de calculs dans la vessie. Pour la pathologie, l'interruption du flux urinaire, l'apparition de douleur lors d'un effort physique actif et de la miction sont caractéristiques.

Dommages aux reins

Souvent, la miction chez les femmes peut indiquer le développement d'une maladie grave - la pyélonéphrite chronique. Dans l'inflammation rénale aiguë, ce symptôme n'est généralement pas observé..

La pyélonéphrite au stade chronique s'accompagne de douleurs douloureuses, une exacerbation se produit hors saison, lorsque la rue est froide et humide. Pendant l'exacerbation, la température est élevée, jusqu'à 39,5 degrés, la douleur est très sévère.

Troubles endocriniens

Urologue: si vous voulez vous débarrasser de la cystite pour qu'elle ne revienne pas, il vous suffit de la dissoudre En savoir plus »

Le diabète peut être la cause de boire beaucoup de liquides et d'uriner fréquemment chez les femmes la nuit. En règle générale, les problèmes endocriniens s'accompagnent d'une faiblesse dans tout le corps. Avec le diabète, une candidose sur les organes génitaux et des démangeaisons peuvent apparaître, une peau sèche est observée.

Si une femme a constamment soif et se rend souvent aux toilettes, elle doit consulter un thérapeute et un endocrinologue. Le diabète est une maladie courante qui rajeunit chaque année, vous devez donc être contrôlé régulièrement.

Pathologie utérine

La cause des mictions fréquentes chez les femmes peut être une tumeur de l'utérus, en particulier le myome. Ce néoplasme bénin peut atteindre de très grandes tailles. Dans ce cas, la tumeur agit comme une grossesse, agrandit l'utérus et provoque une compression de la vessie..

La pathologie s'accompagne d'infertilité, d'irrégularités menstruelles, de saignements utérins et de douleurs douloureuses. Le myome est traité avec des méthodes conservatrices et chirurgicales, selon le stade de la maladie..

Des mictions fréquentes peuvent être dues à un prolapsus des organes pelviens. Si l'utérus tombe, il tire avec lui tous les autres organes et la vessie en souffre. Cette condition est accompagnée de douleurs, de saignements et est traitée avec des méthodes conservatrices et chirurgicales..

Traitement des mictions fréquentes chez les femmes

Une telle condition pathologique ne peut être guérie que si vous découvrez la cause de son apparition. Comme vous le savez, un symptôme désagréable peut être physiologique, si le patient ne se soucie pas.

QUE DISENT LES MÉDECINS?

Docteur en sciences médicales, docteur honoris causa de la Fédération de Russie et membre honoraire de l'Académie russe des sciences, Anton Vasiliev:

«Je traite des maladies du système génito-urinaire depuis de nombreuses années. Selon les statistiques du ministère de la Santé, dans 60% des cas, la cystite devient chronique.

La principale erreur se resserre! Le plus tôt vous commencez le traitement de la cystite, mieux c'est. Il existe un outil recommandé pour l'auto-traitement et la prévention de la cystite à domicile, car de nombreux patients ne demandent pas d'aide en raison du manque de temps ou de la honte. Voici Ureferon. C'est le plus polyvalent. Il n'a pas de composants synthétiques, son effet est doux, mais palpable après le premier jour d'administration. Il soulage l'inflammation, renforce les parois de la vessie, sa muqueuse, restaure l'immunité générale. Il convient aussi bien aux femmes qu'aux hommes. Pour les hommes, il y aura également un bon bonus - une puissance accrue. "

Il est nécessaire de contacter un gynécologue et un urologue dans les cas suivants:

  • si la miction fréquente chez une femme s'accompagne de douleurs, de brûlures;
  • avec une couleur trouble de l'urine;
  • avec tout changement dans le cycle menstruel;
  • si la température corporelle est élevée;
  • pour les saignements qui ne sont pas associés à la menstruation.

Le traitement des mictions fréquentes chez les femmes dépendra de la cause de son apparition. L'échec hormonal doit être traité avec des médicaments hormonaux et l'inflammation avec des médicaments anti-inflammatoires et des antibiotiques. Le médecin prescrit tous les médicaments individuellement.

Pour se débarrasser de l'envie fréquente d'uriner chez les femmes, il est nécessaire d'éviter la consommation de diurétiques, ainsi que des aliments et des boissons avec cet effet. Il est conseillé d'éliminer les aliments fortement salés et sucrés de l'alimentation et de boire de l'eau propre sans gaz ni additifs.

Il est nécessaire d'éviter le stress et l'hypothermie, de maintenir un mode de vie sain et d'avoir une alimentation équilibrée. Chez les femmes enceintes, les mictions fréquentes ne peuvent pas être éliminées, tout se passera après l'accouchement, lorsque l'utérus est vide, et de l'espace libre apparaîtra dans la cavité abdominale.

Remèdes populaires pour les mictions fréquentes

Il est nécessaire de traiter les mictions fréquentes chez une femme sous la supervision d'un médecin, et les remèdes populaires ne peuvent être utilisés qu'avec l'autorisation d'un spécialiste et après examen. Vous devez comprendre que, dans chaque cas, nécessite l'utilisation de diverses méthodes folkloriques. Une mauvaise thérapie risque d'aggraver.

Avec la cystite, il est recommandé de boire des diurétiques, en particulier du jus de fruit avec des canneberges, afin que l'infection quitte rapidement la vessie. Cette méthode n'aidera pas à réduire le nombre de déplacements aux toilettes, mais elle contribuera à une guérison rapide..

S'il y a des pierres dans la vessie, une décoction de graines de carotte est recommandée. Prenez une cuillère à soupe de graines dans un verre d'eau bouillante, faites cuire à la vapeur et insistez la nuit. Ensuite, vous devez filtrer le bouillon et boire 5 fois par jour pour 150 grammes.

Il est recommandé de traiter la pyélonéphrite et la cystite chronique avec de la tisane, par exemple Renovish. Cette collection est brassée et a insisté pendant une heure, filtrée et consommée 4-5 fois par jour pour 100-150 grammes.

Pour renforcer le corps, il est recommandé de manger des légumes et des fruits frais, des légumes verts, surtout en saison. Il est également utile de consommer plus de produits laitiers, et la quantité de viande dans le régime alimentaire est préférable de réduire.

Conclusion

La miction fréquente chez les femmes est un problème grave et très désagréable qui nécessite une attention particulière. N'espérez pas que tout s'en va tout seul. Il est préférable de consulter un médecin et de guérir en temps opportun, car il est beaucoup plus facile de se débarrasser d'une inflammation aiguë que de souffrir toute une vie d'une forme chronique de la maladie..

Mictions fréquentes chez les femmes sans douleur: causes et traitement

La pollakiurie est appelée miction fréquente chez les femmes sans douleur. Cette maladie dans le monde moderne n'est pas rare. Il n'est pas habituel de parler et de discuter, car ce sont des informations assez personnelles..

La miction fréquente chez la femme est généralement associée à une pathologie de nature différente ou à une certaine condition physique.

La miction rapide chez les femmes est considérée comme un trouble dysurique.

  1. le syndrome est caractérisé par une douleur dans l'abdomen;
  2. le patient peut constamment uriner (jour et nuit);
  3. des mictions fréquentes et abondantes apparaissent;
  4. Retention d'urine;
  5. faux désirs.

Les signes énumérés se manifestent dans chaque patient spécifique. Mais il n'y a qu'une seule issue. Des mictions fréquentes, même sans douleur, doivent être diagnostiquées.

Parlons de: "La miction fréquente chez les femmes se déroule sans douleur, ce qui peut être les raisons et un traitement efficace".

Pathogénèse

La raison de la miction fréquente et abondante chez les femmes sans douleur peut résider non seulement dans n'importe quelle pathologie.

Tout d'abord, faites attention à ce que vous mangez. Si une fille aime une boisson au café, en particulier une boisson naturelle, cela peut servir de raison au désir d'écrire. Puisque le café naturel est une boisson diurétique. Le même effet exact est causé par les boissons alcoolisées, en particulier une bière. Si vous êtes un buveur, ne soyez pas surpris pourquoi vous voulez toujours aller aux toilettes.

Les raisons de la miction fréquente chez les femmes sans douleur peuvent également être couvertes par un thé spécial pour la perte de poids. C'est une boisson préférée des femmes tout en perdant du poids. Dans ce cas, la perte de poids est le résultat de la libération de «l'excès» de liquide du corps humain avec l'urine. C'est exactement le principe de l'amincissement du thé.

La plupart des patients souffrant d'hypertension artérielle prennent des médicaments spéciaux. Ils peuvent également provoquer une envie fréquente d'aller aux toilettes..

La miction fréquente chez les femmes sans douleur peut avoir diverses causes.?

Si vous souhaitez utiliser les toilettes 24h / 24, vous êtes peut-être juste en position. Les violations des hormones qui se produisent au moment de la gestation, provoquent presque toujours le désir d'aller aux toilettes de petite manière. De plus, pendant la grossesse, l'utérus se développe fortement, de ce fait, il y a une forte pression sur l'organe urinaire (le même processus se produit pendant le cycle menstruel).

Pendant la grossesse, les reins commencent à fonctionner deux fois plus fort. Ça donne aussi envie d'écrire.

Si une femme surfusionne les organes génito-urinaires - c'est la même chose que la fonction reproductrice, cela se réfère à des raisons physiologiques. La congélation des organes internes contribue au développement de pathologies qui conduisent à des mictions fréquentes de nuit et de jour. En outre, cela peut se produire chez les femmes pendant la ménopause. Pendant le syndrome climatique, le fond hormonal est également perturbé.

Vous devez surveiller attentivement votre alimentation. Les aliments gras perturbent le processus de métabolisme du sel, qui à son tour irrite la vessie. Si vous voulez souvent aller aux toilettes plusieurs jours de suite, arrêtez de manger les aliments suivants: diverses épices et épices, aliments épicés et gras. Plats salés excessifs.

Pas étonnant qu'ils disent que toutes les maladies proviennent des nerfs. Des situations stressantes fréquentes, des sautes d'humeur soudaines tous les jours peuvent provoquer des mictions fréquentes et mobiles.

Mictions fréquentes dans les pathologies

Si vous n'avez pas trouvé la pathogenèse des mictions fréquentes dans l'une des raisons ci-dessus, vous devriez penser à la pollakiurie.

Cette pathologie peut se développer dans le contexte des maladies concomitantes suivantes:

  1. maladies de diverses parties du système génito-urinaire;
  2. pathologie des organes génitaux, tant chez l'homme que chez le beau sexe;
  3. défaut dans le fonctionnement du système endocrinien;
  4. maladies liées à l'âge.

Les pathologies qui surviennent à la suite d'une infection du système génito-urinaire sont très aiguës avec la manifestation de symptômes vifs. L'urétrite, la cystite, la pyélonéphrite pendant l'exacerbation provoquent une douleur aiguë.

Mais un processus inflammatoire prolongé ou chronique peut également se produire. Dans ce cas, la douleur aiguë ne dérangera pas le patient. Dans ce cas, la concentration de toxines diminue, aucune douleur n'est observée, à partir des symptômes caractéristiques, il ne reste que des envies fréquentes d'urine.

Les maladies non infectieuses du système génito-urinaire comprennent les troubles de l'organe urinaire de nature neurogène. En d'autres termes, est apparu en raison d'une violation de son règlement réflexe. La maladie hyperréflexe contribue à la miction.

En plus de l'envie fréquente d'aller aux toilettes, les symptômes de cette maladie seront les suivants: incontinence urinaire à tout moment de la journée, fausse envie d'uriner, diminution du débit urinaire à la fois. En règle générale, il n'y a pas de syndrome douloureux.

Les maladies de nature infectieuse de la muqueuse des organes reproducteurs peuvent également provoquer une inflammation de l'urètre et des organes situés au-dessus.

De telles pathologies présentent généralement les symptômes suivants:

  • écoulement d'un vagin avec une odeur spécifique;
  • sensation de brûlure et démangeaisons;
  • l'urine a du mucus et du pus.

La douleur avec de telles maladies peut ne pas se produire et une irritation réflexe de la muqueuse conduit à une excrétion urinaire fréquente..

D'autres maladies gynécologiques avec mictions fréquentes sont les suivantes: néoplasmes dans l'utérus, sa ptose ou omission de l'utérus. Un myome en expansion, qui «repose» sur les organes génito-urinaires en raison de la faiblesse du tissu musculaire, provoque une irritation des terminaisons nerveuses situées dans les parois de l'organe urinaire. Au cours de cela, la pollakiurie se manifeste.

Une telle pathologie, en règle générale, est indolore. La pollakiurie est caractéristique des stades avancés du développement de la maladie.

Un besoin accru d'éliminer l'urine est souvent associé à des maladies du système endocrinien. Habituellement, les pathologies sont détectées à l'aide de ce signe délicat. De tels symptômes apparaissent également: augmentation de la soif, démangeaisons de la peau et des muqueuses, malaise général.

Pour déterminer le diagnostic exact, vous devez passer des tests de laboratoire. Le diabète entraîne une excrétion urinaire accompagnée de douleur. Pour le diabète insipide, une caractéristique est une augmentation du volume urinaire. Cela est dû au fait que les reins ne peuvent pas accumuler d'urine..

Les femmes en âge de prendre leur retraite se plaignent souvent de mictions fréquentes et d'incontinence. Le syndrome douloureux n'est généralement pas observé. Cela peut être associé à des changements liés à l'âge et à des maladies antérieures:

  • cystite, urétrite, négligée ou une fois traitée,
  • traumatisme de nature différente du système génito-urinaire;
  • césarienne;
  • traitement chirurgical du bassin;
  • AVC et crises cardiaques passés.

Thérapie contre la pollakiurie

Des mictions fréquentes sont traitées. Lorsque la pollakiurie est causée par la présence de calculs dans les organes urinaires, il est nécessaire de comprendre d'abord l'étiologie et ensuite de commencer le traitement nécessaire à leur retrait. Avec un changement du fond hormonal, à cause duquel la représentante ne va pas aux toilettes comme elle le souhaiterait, la thérapie est associée à la normalisation de la concentration d'hormones dans le corps féminin.

Avec le syndrome climatique, le traitement vise à réduire les symptômes. Dans ces situations, les décoctions de plantes médicinales, comme un pinceau rouge et une forêt de pins, ont un effet bénéfique. Ces herbes stabilisent le fonctionnement des glandes du système reproducteur dans la belle moitié de l'humanité et normalisent les hormones. La décoction d'une brosse rouge et d'un utérus de pin élimine les signes désagréables d'un syndrome climatique.

Traitement de l'utérus. À partir de cela, vous devez faire une décoction ou une teinture. Pour cuisiner une décoction, prenez une cuillère à soupe d'une plante sèche et versez un verre d'eau bouillante. Laisser reposer pendant environ dix minutes, puis laisser infuser pendant quatre heures et être sûr de passer à travers une gaze propre. Buvez une cuillère à soupe cinq fois par jour.

Pour préparer la teinture, prenez cinquante grammes d'une plante sèche et versez 0,5 litre de vodka à quarante degrés. Insister dans le verre, dans une pièce sombre pendant vingt jours. Prenez vingt gouttes trois fois par jour. La durée du traitement est de quatre-vingt-dix jours..

Traitement au pinceau rouge. À partir de cette herbe, vous devez faire une décoction et une teinture. Pour préparer une décoction, prenez une cuillère à soupe de racine écrasée et versez 0,3 litre d'eau bouillante, conservez au bain-marie pendant environ cinq minutes, puis refroidissez et filtrez. Vous devez boire 0,1 litre trois fois par jour vingt minutes avant de manger.

Pour préparer la teinture, versez cinquante grammes de racine avec 0,5 litre de vodka. Insistez dans un endroit sombre et sec pendant trente jours. Mangez trente gouttes trois fois par jour, une demi-heure avant de manger.

Il existe de nombreuses thérapies en médecine traditionnelle et traditionnelle pour ce problème délicat. Mais ne vous auto-méditez pas, ce qui peut entraîner des conséquences plus graves..

Avant de prendre toute mesure de traitement, passez un examen complet avec votre médecin et consultez-le au sujet du plan d'action.

L'augmentation de la miction chez les femmes est un signe clair de la maladie

La norme de la fréquence des envies d'uriner par jour chez les femmes est une caractéristique très individuelle, différente pour chaque personne. En fonction de facteurs externes (température, quantité et type de liquide bu, etc.) et à différentes périodes de vie, cet indicateur peut varier considérablement. Cependant, si soudain le nombre de miktsii a fortement augmenté sans raison apparente, il est préférable de ne pas reporter la visite chez le médecin - cela peut être la conséquence de maladies graves et dangereuses.

Le taux de miction par jour

Mélanger, ou uriner, est le processus de vidange de la vessie. Les personnes en bonne santé commencent à ressentir la première envie d'uriner lorsqu'elles accumulent de l'urine avec un volume d'environ 150 ml. Avec une augmentation de la quantité de contenu dans la vessie, les envies commencent à se faire sentir plus fortement et deviennent prononcées.

En règle générale, chez une femme adulte sans pathologies du système génito-urinaire, le nombre de miktsii varie de 4 à 10 fois par jour (bien sûr, les indicateurs moyens sont pris en compte sans tenir compte de l'état psychologique, des fluctuations de température et des caractéristiques de l'activité du système urinaire de chaque patient).

Causes de miktsy douloureux et indolore chez les femmes

L'acte physiologique normal d'uriner se produit à la suite de l'activation du centre du même nom dans la moelle épinière en réponse à un étirement excessif de la paroi de la vessie. Il est important que le miktsia chez une personne adulte et mentalement adéquate soit contrôlable - le cerveau est capable à la fois de supprimer l'acte de vider la bulle et de la renforcer.

Facteurs de mictions fréquentes sans douleur

Chez les femmes, les envies fréquentes et indolores d'uriner peuvent être dues à des raisons physiologiques - alors que les cas suivants sont généralement indolores, disparaissent indépendamment après une certaine période de temps et ne nécessitent pas de mesures supplémentaires de la femme pour les éliminer. Le plus souvent, cela est observé avec:

  • consommation excessive d'alcool, de boissons gazeuses sucrées, de café et de boissons énergisantes;
  • manger des pastèques, des melons et d'autres aliments à forte teneur en eau en grande quantité;
  • exposition prolongée au froid;
  • prendre du thé pour perdre du poids (dans la plupart des cas, c'est un diurétique);
  • prendre certains médicaments pour les reins (diurétiques, etc.), infusions à base de plantes;
  • grossesse;
  • activité physique intense;
  • changements liés à l'âge (diminution de l'élasticité des tissus, changements hormonaux);
  • caractéristiques anatomiques de la structure de l'urètre (rétrécissement);
  • la ménopause et d'autres changements liés à l'âge;
  • maladies endocriniennes (diabète, diabète insipide).

Facteurs de miction douloureuse et rapide

Le groupe le plus important est occupé par les maladies des systèmes génito-urinaire et excréteur, unies par une similitude commune - une douleur intense qui se produit lors de la vidange. Parmi eux, il est de coutume de distinguer les pathologies d'étiologie infectieuse et non infectieuse. La manifestation de sensations douloureuses et désagréables se produit pour des raisons telles que:

  1. Maladies infectieuses:
    • l'urétrite;
    • cystite;
    • vaginite;
    • MST
    • maladie de la lithiase urinaire;
    • chlamydia urogénitale;
    • blennorragie;
    • candidose;
    • uréoplasmose;
    • trichomonase;
    • infections herpétiques;
    • vaginose bactérienne;
    • vulvovaginite atrophique.
  2. Les maladies non transmissibles:
    • négligence de l'hygiène intime ou de sa mauvaise conduite;
    • l'utilisation de produits cosmétiques au mauvais pH pour l'hygiène intime;
    • hypersensibilité aux contraceptifs chimiques;
    • l'utilisation de tampons ou de serviettes hygiéniques;
    • déséquilibre hormonal;
    • caractéristiques structurelles du système génito-urinaire;
    • maladie cardiovasculaire;
    • lésions urétrales (urolithiase, insertion incorrecte du cathéter, rapports sexuels grossiers).
    • infestations helminthiques;
    • abus d'aliments ou de médicaments irritants pour la vessie.

Symptômes de la maladie du système génito-urinaire chez la femme

Les causes des mictions fréquentes ont déjà été indiquées, mais il existe des symptômes qui peuvent donner un tableau clinique plus clair et signaler des maladies:

  1. Déséquilibre hormonal. Elle se caractérise par des envies fréquentes qui surviennent dans les deux types de diabète sucré, un dysfonctionnement des glandes surrénales et des pathologies de la glande thyroïde (par exemple, la thyroïdite auto-immune). La miction dans ces cas n'est pas accompagnée de douleur, de brûlure et d'irritation des muqueuses.
  2. Vaginite. La vaginite se caractérise par des pertes vaginales, qui s'accompagnent de douleurs, de brûlures et d'irritations des organes génitaux externes pendant la miction.
  3. Insuffisance cardiovasculaire. Elle s'accompagne de pulsions nocturnes fréquentes en raison de l'apparition d'un œdème latent pendant la journée et de l'excrétion active de l'excès de liquide la nuit. En même temps, le mickle est abondant, indolore, de couleur claire, sans odeur brillante..
  4. Malformation congénitale La quantité d'urine excrétée augmente en raison de la faiblesse de la paroi des organes urogénitaux, et avec un diagnostic de «vessie hyperactive», il y a une augmentation de l'envie d'uriner en réponse à des situations stressantes. Ces deux conditions n'apportent au patient aucune gêne sous forme de douleur, ne causant que des inconvénients purement pratiques.
  5. Cystite. L'inflammation de la vessie se produit, causée, en règle générale, par Escherichia coli - un micro-organisme pathogène conditionnel - il y a des douleurs aiguës et aiguës dans le bas de l'abdomen et dans l'urètre, une sensation de brûlure et l'excrétion d'urine en petites portions jusqu'à quelques gouttes. Dans ce cas, les femmes peuvent ressentir une sensation de satiété de la vessie. Une terrible complication de la cystite est sa transition vers une forme hémorragique (avec un mélange de sang dans l'urine), et une maladie qui n'est pas correctement traitée risque de passer du stade aigu au stade chronique avec des rechutes fréquentes et douloureuses (de 2 exacerbations en six mois à 1 fois par mois).
  6. Urétrite. Il y a une légère augmentation des indicateurs de température, l'apparition de muqueuses dans l'urine, qui devient très concentrée et corrode progressivement les parois de l'urètre.
  7. Pyélonéphrite. Il provoque une condition dans laquelle le bien-être d'une femme empire fortement - la température augmente, la douleur capture non seulement l'abdomen, mais passe également au bas du dos, des pertes purulentes et sanglantes se trouvent dans l'urine.
  8. Glomérulonéphrite. L'urine d'une nuance de «morceaux de viande» (rouge bordeaux saturé) est considérée comme un signe spécifique en raison de l'abondance de pus, de sang et de protéines, des douleurs de ceinture et une augmentation persistante de la pression artérielle.
  9. MST. Il provoque une sensation de brûlure, des démangeaisons, des douleurs, un écoulement purulent avec du sang. Ces symptômes peuvent survenir individuellement ou collectivement 2 à 3 jours après l'infection.

Un urologue raconte en détail les causes de la cystite chez les femmes qui se plaignent de sang dans l'urine, en particulier en urinant.

Quels tests doivent être réussis et comment s'y préparer correctement

En cas de changements dans le régime d'urination habituel de la femme qui ne sont pas associés à des facteurs externes externes, vous devez consulter un spécialiste - urologue dès que possible.

Habituellement, pour un diagnostic précis, en plus de recueillir une anamnèse et un examen général, les tests suivants sont prescrits:

Au moins 24 heures avant d'effectuer des tests d'urine, il est nécessaire d'éviter l'utilisation de boissons alcoolisées, de diurétiques, de produits qui peuvent changer de couleur. Il est recommandé d'exclure lors de la visite du gymnase et des saunas. Il n'est pas souhaitable de passer des tests pendant les menstruations et immédiatement après - cela peut nuire aux résultats. Le sang, en plus des instructions ci-dessus, est administré strictement le matin et l'estomac vide.

Conséquences possibles d'une pollakiurie fréquente

Avec une thérapie insuffisamment efficace, un accès prématuré à un médecin et des tentatives de traitement indépendant de la maladie, la principale cause de mictions fréquentes peut se présenter sous des formes incurables chroniques, accablées par de multiples complications. Par conséquent, il est si important de ne pas retarder un voyage chez l'urologue lorsque les premiers signes d'une violation de la fonction urinaire se produisent.

Recommandations pour le traitement du mycélium fréquent

Le choix du traitement dépend entièrement de la source principale de la maladie. En présence d'infection, des médicaments antibactériens sont prescrits, ainsi que des analgésiques, des antispasmodiques et des anti-inflammatoires à base de plantes, les troubles hormonaux sont corrigés avec des produits de soutien de l'endocrinologue, les tumeurs et les calculs doivent être supprimés en cas d'opérabilité. Des procédures physiothérapeutiques sont nécessairement prescrites et le régime alimentaire du patient est corrigé. Traitement spa recommandé.

La miction fréquente chez les femmes apporte beaucoup d'inconvénients, perturbant le rythme de vie normal. Cependant, le développement de toute maladie peut être évité à temps - ne tardez pas avec une visite chez le médecin. Seul un spécialiste compétent sera en mesure de déterminer le diagnostic exact et de prescrire le traitement approprié, ce qui donnera au patient la possibilité de mener une vie antérieure sans inconfort ni restrictions.

Miction rapide chez les femmes

Un adulte va en moyenne aux toilettes 5 à 10 fois par jour, et il est libre de contrôler le processus de miction. Si cette norme augmente, il y a une raison de consulter un médecin pour un examen du système génito-urinaire. La miction fréquente chez les femmes, en règle générale, n'est pas un signe de pathologie. Avec l'hypothermie, la consommation excessive d'alcool, la prise de certains groupes de médicaments ou dans des situations stressantes, les envies peuvent survenir beaucoup plus souvent que d'habitude.

Causes de mictions fréquentes sans douleur

Les causes profondes du fait qu'une femme souhaite très souvent aller aux toilettes un peu peuvent être différentes, souvent elles ne sont pas associées à des maladies. Il existe 4 principaux facteurs expliquant les envies fréquentes. La première place est occupée par la pathologie du système urinaire. De plus, une envie constante peut être un signe secondaire du développement d'une maladie. Ils peuvent également être stimulés par des médicaments ou la mise en œuvre de tout processus physiologique dans le corps féminin. Considérez les causes les plus courantes de miction copieuse et indolore chez les filles:

  • Cystite. En raison des caractéristiques anatomiques chez les femmes, la maladie survient trois fois plus souvent que dans le sexe fort. Le stade initial ne provoque pas de douleur, mais une cystite ultérieure apporte un inconfort sévère à la fille. Un signe caractéristique de la maladie est que la vessie, même après avoir uriné, peut sembler vide. Avec la progression de la maladie, l'urine devient trouble.
  • Pyélonéphrite. La miction fréquente chez les femmes adultes peut parler du développement d'une maladie rénale - pyélonéphrite chronique. Parfois, la maladie s'accompagne d'une sensation de traction désagréable dans la région lombaire. Si la pathologie s'aggrave, la température corporelle commence à augmenter, des nausées, une faiblesse apparaissent, dans l'urine, vous pouvez voir du sang ou du pus.
  • Pierres de la vessie L'envie constante chez les femmes peut être un signe d'urolithiase. Le désir de vider la vessie apparaît brusquement et de manière inattendue, en règle générale, après avoir fait du sport ou tremblé pendant le transport. Pendant la miction, une femme atteinte de lithiase urinaire remarque des interruptions de jet et, dans certains cas, ressent une gêne dans le bas de l'abdomen.
  • Corset musculaire faible de la vessie. Le principal symptôme est une miction fréquente avec une petite quantité d'urine excrétée. Les femmes ressentent un vif désir urgent de courir aux toilettes. Cette pathologie est de nature congénitale, donc la seule façon de résoudre le problème est d'exercer les muscles abdominaux.
  • Hyperactivité vésicale. L'amplification des signaux nerveux fournis est interprétée par le cerveau comme l'envie d'uriner. La thérapie de la maladie vise à supprimer l'excitabilité pathologique du système nerveux.
  • Pendant la grossesse. Dans les premiers stades, l'augmentation de l'envie d'uriner est causée par un changement du fond hormonal d'une femme et une augmentation de la taille de son utérus. Au deuxième trimestre, la volonté de vider constamment la vessie n'est pas physiologiquement justifiée, mais peut indiquer le développement de pathologies. À la fin du terme, la pression de la tête du bébé et l'utérus élargi sur la vessie augmentent, de sorte que le désir de vidange se produit plus souvent que d'habitude.
  • Pathologie gynécologique. Un débit urinaire excessif peut être un symptôme de fibromes utérins (une tumeur bénigne qui appuie sur la vessie). Avec le développement de la maladie, le cycle des menstruations peut être perturbé. Si une femme a un trouble congénital - l'utérus est omis, les pulsions fréquentes sont dues au déplacement des organes pelviens.
  • Pathologie endocrinienne. Souvent, des déplacements constants aux toilettes indiquent un diabète. Dans le même temps, les symptômes suivants apparaissent: fatigue, démangeaisons de la peau, soif. Si une femme a constamment soif, cela peut aussi parler de diabète insipide, qui se caractérise par une augmentation du débit urinaire jusqu'à 5 litres par jour.
  • Maladie cardiovasculaire. Avec l'insuffisance cardiaque, en plus d'augmenter la fréquence des mictions, un œdème cutané se produit.
  • Facteurs physiologiques. Les causes courantes de l'augmentation de la production d'urine chez les femmes sont le régime alimentaire, l'anxiété, le stress et la famine.
  • Acceptation des médicaments. Une miction excessive est parfois déclenchée par l'utilisation de diurétiques prescrits pour le traitement de la gestose, de l'hypertension ou de l'œdème.

Mictions fréquentes chez les femmes et les hommes: que faire?

Pourquoi voulez-vous souvent des petites toilettes? Diabète, prostatite, grossesse ou infection

Christopher Kelly Cardiologue, MD, Université Columbia

Mark Eisenberg Cardiologue, MD, Université Columbia

Des mictions fréquentes, également appelées polyurie, peuvent être à la fois un inconvénient gênant et le symptôme d'une maladie grave. La plupart des gens urinent six à huit fois par jour. Si vous vous levez plusieurs fois par nuit (appelé «nycturie»), cela peut être dû à une consommation accrue d'eau, de caféine ou d'alcool. En même temps, cela peut indiquer un diabète ou des problèmes rénaux. Comprenons.

Par règle non écrite, discuter des habitudes d'hygiène d'une personne est tout aussi impoli que de poser des questions sur le poids ou les opinions politiques. "Quelque chose que tu es là depuis longtemps, tout va bien? Déjà la quatrième fois le matin?" C'est très désagréable. Crois moi.

Mais si vous passez par le bureau du patron pour la cinquième fois le matin, la situation devient sensible. Agitez à nouveau votre main? Ou, en regardant le sol, aller au but? Vous savez que vous écrivez beaucoup, ils savent que vous écrivez beaucoup, mais la question principale reste suspendue: pourquoi écrivez-vous beaucoup?

Que faire? Réserver un siège côté couloir lors de l'achat de billets d'avion? Changer les toilettes pour arrêter les commérages sur votre petite vessie? Ou peut-être que ce flux peut ralentir et donner une pause à la vessie?

Vous écrivez juste beaucoup. Pourquoi?

Fouettez la caféine ou l'eau en litres. Bien sûr, la consommation de grandes quantités d'eau (ou de tout autre liquide) entraîne des mictions fréquentes. De plus, boire huit verres d'eau par jour est complètement facultatif; personne ne peut comprendre d'où vient ce chiffre, mais il sera plus raisonnable d'étancher la soif si nécessaire et de maintenir une couleur jaune pâle ou transparente de l'urine.

L'alcool et la caféine ont des propriétés diurétiques, ce qui explique ces longues files d'attente dans les toilettes de bar. Essayez de les abaisser, surtout avant le coucher..

L'utérus ne respecte pas l'espace privé de la vessie. Pendant la grossesse, le corps contient en lui-même du liquide supplémentaire pour soutenir le bébé dans l'estomac. Lors de la modification des niveaux d'hormones et des besoins en liquides, des voyages «d'affaires» supplémentaires peuvent être nécessaires. De plus, le fœtus en croissance appuie sur la vessie et l'empêche de se remplir. En conséquence, vous devez le vider plus souvent, car les reins produisent un volume de liquide inchangé.

Prenez de nouveaux médicaments. Les diurétiques (diurétiques) stimulent littéralement la production d'urine, car ce processus abaisse la pression artérielle. (Dans un sens, vous vidangez l'excès de liquide du sang.) De plus, certains médicaments pour contrôler la pression artérielle, les antidépresseurs et les sédatifs peuvent affecter les hormones responsables de la vessie, compensant ainsi votre horaire de visite aux toilettes. Assurez-vous de consulter un médecin avant d'arrêter tout médicament ou de passer à un nouveau médicament.

Vessie débordante - et rien ne se passe

Pire que la miction constante ne peut être qu'un manque de capacité à soulager. Si vous êtes poursuivi par une sensation de vessie pleine, mais que vous ne pouvez pas en serrer une goutte, vous pouvez souffrir de rétention urinaire.

Chez les hommes, la cause la plus fréquente de rétention urinaire est une hypertrophie de la prostate. D'autres causes probables incluent les médicaments, les accidents vasculaires cérébraux, la sclérose en plaques et les lésions de la moelle épinière. Les principaux méchants parmi les médicaments sont les antihistaminiques, les décongestionnants, les antidépresseurs tricycliques et les anesthésiques généraux (si le problème survient dans les prochaines heures après la chirurgie).

La rétention urinaire nécessite une attention médicale urgente car une infection peut facilement apparaître dans l'urine stagnante. De plus, la distension de la vessie peut entraîner des douleurs d'une telle force qu'il est difficile d'imaginer. Imaginez que vous vouliez aller aux toilettes follement, comme la dernière fois, mais vous ne pouvez rien y faire.

Le traitement à court terme implique l'insertion d'un cathéter dans l'urètre pour vider la vessie. Après cela, un traitement à long terme commence, consistant à prendre des médicaments qui soutiennent l'élargissement de l'urètre.

Causes de mictions fréquentes nécessitant un traitement

Vous avez des étourdissements et / ou une soif constante. Se débarrasser de l'excès de liquide est normal. Aller aux toilettes comme un cheval qui court n'est pas normal pendant la déshydratation. Si cela vous arrive et que vous ne prenez pas de diurétiques, cela peut être un signe de diabète..

Avec cette maladie, tant de sucre s'accumule dans le sang que les reins doivent produire de l'urine supplémentaire et éliminer l'excès. En conséquence, le corps a constamment soif et essaie de compenser le liquide perdu. Consultez votre médecin et faites analyser votre urine et votre sang. Si vous vous sentez très étourdi et que vous vous sentez faible, quel que soit le liquide que vous buvez, appelez une ambulance.

L'urine sort goutte à goutte, bien que vous poussiez fort. Hommes: Rappelez-vous comment vous avez mis votre nom sur la neige? Avec une telle précision qu'ils pourraient même mettre des points sur "ё"? Avez-vous changé de code Morse? La prostate est à blâmer. Cet organe est situé autour de l'urètre (le tube qui vide la vessie) à l'entrée du pénis..

En vieillissant, votre prostate grossit et commence à bloquer l'écoulement de l'urine. Il devient de plus en plus difficile de pousser l'urine au-delà de la prostate, c'est pourquoi la vessie est constamment dans un état de débordement. Un tas de médicaments et de procédures peuvent réduire la prostate et régler le flux.

Brûlure ou douleur en urinant. Vous avez probablement une infection des voies urinaires (IVU). La plupart des femmes souffrent de cette infection au moins une fois dans leur vie. Les infections urinaires ne sont pas si courantes chez les hommes, mais avec l'âge, elles commencent à surmonter le sexe fort..

Il est également probable que vous souffriez d'une maladie sexuellement transmissible (MST). De simples tests d'urine aident généralement à établir un diagnostic. Le traitement consiste généralement en des antibiotiques. Si les symptômes apparaissent souvent et que la prise d'antibiotiques ne sauve pas la situation, vous pouvez avoir une maladie rare appelée cystite interstitielle (ou syndrome de la vessie irritable).

Des fuites d'urine se produisent, surtout pendant la toux ou le rire. Malheureusement, non seulement la peau s'affaisse avec l'âge. Les muscles du petit bassin se détendent également un peu et, par conséquent, la vessie commence à retenir le contenu. Pression soudaine sur l'estomac - lors de la levée de poids ou de rires hystériques - comprime la vessie et expulse de l'urine.

Cette maladie, connue sous le nom d'incontinence urinaire induite par le stress (en raison de la pression physique sur la vessie), est généralement traitée avec des médicaments et des exercices de Kegel. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec les exercices de Kegel: il s'agit d'une tension systématique des muscles avec laquelle vous arrêtez généralement d'uriner. Essayez de pratiquer pendant les réunions.

Une envie soudaine et intense d'uriner se produit, mais tout le reste va bien. Asseyez-vous à votre bureau, pensez au vôtre, quand soudain la vessie commence à crier activement à l'attention. Vous allez aux toilettes, mais dès que vous arrivez à la position de départ, la vessie se calme. Vous pouvez avoir une vessie hyperactive qui essaie souvent et soudainement de se vider sans avertissement.

Les muscles qui courent le long de la paroi de la vessie se contractent fortement, même lorsqu'elle n'est pas pleine, et ils ne se soucient pas du tout que vous puissiez être loin des toilettes. Imaginez qu'une bombe vous était attachée, avec seulement cinq secondes pour cocher.

Les médicaments aident généralement à calmer les muscles de votre vessie. Ne soyez pas timide, allez chez le médecin.

Quand appeler une ambulance

Douleur dans le bassin, accompagnée de fièvre, de frissons et / ou de vertiges. Une infection grave de la vessie peut se propager aux reins et pénétrer dans la circulation sanguine, mettant ainsi votre vie en danger. Parce que les reins sont situés près de la colonne vertébrale, l'infection provoque souvent des douleurs d'un côté ou des deux côtés du bas du dos. Appelez immédiatement une ambulance, vous avez besoin de liquides intraveineux et d'antibiotiques.

Vous n'avez absolument aucun contrôle sur votre miction et / ou vos selles. Un accident vasculaire cérébral ou des problèmes de moelle épinière, tels que des saignements, un gonflement, un traumatisme, peuvent endommager les nerfs menant à la vessie et aux intestins. C'est une urgence. Allongez-vous et appelez une ambulance.

Supposons que vous êtes un fan d'uriner souvent, pour l'une des raisons présentées ci-dessus. Vous regardez un nouveau film de James Bond dans une salle de cinéma bondée, et votre place est en plein milieu de la rangée. Vous étiez impatient dans les toilettes, mais Daniel Craig est sur le point d'enlever sa chemise, et vous n'êtes pas du tout impatient de demander à tous les voisins de la série de vous arracher de l'écran. Vous décidez de tolérer et d'essayer de vous distraire avec du pop-corn. Mais attendez, votre mère ne vous a-t-elle pas averti dans votre enfance que vous ne devriez pas le garder en vous, sinon la vessie éclaterait?

Une vessie adulte en bonne santé peut contenir un demi-litre d'urine. En règle générale, la vessie commence à se rappeler lorsqu'elle est à moitié pleine (à ce moment, il est clair que dans un proche avenir, il y aura un voyage aux toilettes). Si vous commencez à supporter le remplissage maximal de la vessie, alors cet organe. ne va pas éclater. Il ignorera simplement vos protestations et se videra directement dans votre pantalon. Au cas où, préparez des excuses convaincantes pour vos voisins.

Pour les questions médicales, assurez-vous de consulter d'abord votre médecin.