Principal

Kyste

Pourquoi la miction fréquente chez les hommes la nuit?

La miction fréquente chez les hommes la nuit est la raison la plus courante de consulter un urologue.

Symptômes de la nycturie

La miction avec nycturie se produit plus souvent la nuit que pendant la journée. Cela est dû à la génération d'un excès d'urine pendant le sommeil. En raison de la nécessité de visites fréquentes aux toilettes, le sommeil du patient est perturbé. Pendant la journée, l'homme se sent fatigué, la nuit, il ne peut pas s'endormir.

L'envie constante contribue aux troubles de la mémoire, au développement d'agressions et de troubles dépressifs.

Numération urinaire et qualité de l'urine

Une personne en bonne santé excrète environ 1,5 litre d'urine par jour. Augmentation de la miction pendant l'excitation, le rhume ou une grande quantité de liquide est une option.

La quantité d'urine normalement excrétée la nuit est de 20% du volume quotidien pour les jeunes et de 30% pour les hommes plus âgés. Chez les personnes d'âge moyen, cet indicateur se situe entre les valeurs indiquées. Étant donné que la quantité quotidienne d'urine ne change pas avec la nycturie, son excrétion abondante la nuit s'accompagne d'une diminution du volume quotidien. La qualité de l'urine ne change pratiquement pas, parfois on y trouve du sucre ou des protéines.

Causes des mictions nocturnes fréquentes chez les hommes

Il existe de nombreux facteurs qui contribuent au développement de la nycturie. Tout d'abord, ce sont les maladies du système excréteur, le diabète sucré et la prostatite. Les causes rares sont: insuffisance cardiaque aiguë, diminution du tonus musculaire du plancher pelvien, diurétiques, apnée obstructive, hyperactivité de la vessie.

Maladies du système urinaire

Certaines maladies du système urinaire peuvent devenir la cause de la nycturie: cystite, urolithiase.

La cystite est une inflammation des muqueuses de la vessie qui présente des symptômes désagréables. Une miction rapide s'accompagne de douleurs et de brûlures dans le bas-ventre. L'urine devient trouble, des inclusions purulentes et sanglantes y apparaissent. Souvent, la température corporelle augmente et le syndrome fébrile se développe.

L'urrolithiase est une pathologie dans laquelle des calculs apparaissent dans les reins, la vessie et les uretères. La nocturie est le premier signe de cette maladie. La douleur survient lorsqu'une pierre passe à travers l'urètre ou l'uretère. Colique rénale observée.

De plus, une miction rapide est un signe de maladies telles que la néphrite et la pyélonéphrite. Cependant, le médecin, lors du diagnostic, prend en compte les manifestations typiques: douleurs lombaires sourdes, fièvre, faiblesse générale, frissons. Des mictions nocturnes fréquentes se développent aux derniers stades du jade. La quantité d'urine diminue, des inclusions sanglantes y apparaissent. L'inflammation urétrale peut également s'accompagner d'une nycturie..

Maladies génitales

Les maladies génitales telles que la prostatite et l'adénome de la prostate peuvent entraîner une nycturie..

La prostatite est aiguë ou chronique. En plus des mictions fréquentes, il présente d'autres symptômes prononcés. L'appel se produit soudainement, tandis que l'urine est excrétée sous forme de gouttes. Le problème est aggravé, il y a une sensation de vidange incomplète de la vessie, des douleurs et des brûlures dans le périnée, une faiblesse générale.

L'adénome et le kyste de la prostate sont des néoplasmes bénins formés à partir des tissus glandulaires. L'organe augmente fortement de taille et comprime la vessie. La maladie est diagnostiquée principalement chez les hommes plus âgés. Le patient visite souvent les toilettes, tandis que l'urine est excrétée en petites quantités; le jet est faible, intermittent. L'incontinence se développe.

Autres facteurs

La nocturie survient souvent avec une intoxication alcoolique, qui est associée à une diminution du tonus musculaire et à une intoxication du corps. Le diabète est une autre cause de la miction rapide. La nocturie est restée longtemps le seul symptôme de cette maladie. Il est détecté lors d'une inspection de routine. La miction rapide s'accompagne de soif, de démangeaisons cutanées, de dysfonction érectile et d'infertilité..

Diagnostique

Une échographie de la vessie permet de déterminer la quantité résiduelle d'urine..

Si des mictions fréquentes sans douleur sont apparues, vous devez contacter un urologue. L'examen commence par un historique et un examen du patient. Assurez-vous de donner du sang pour le sucre. Pour confirmer le diagnostic, une culture d'urine bactérienne, une étude générale et un test de Zimnitsky sont effectués. L'homme doit tenir un journal des mictions pendant au moins 3 jours. Une échographie de la vessie permet de déterminer la quantité résiduelle d'urine. De plus, un test sanguin général et biochimique est prescrit.

Mictions fréquentes la nuit

Il est nécessaire de commencer le traitement de la miction rapide avec un changement de style de vie.

Le soir, il n'est pas recommandé de boire beaucoup d'eau. Le dîner doit être terminé au plus tard 3 heures avant le coucher. Si l'homme a encore bu beaucoup de liquide, il est recommandé de se coucher plus tard.

Traitement médical

La sélection des médicaments est basée sur la cause de la nycturie. Avec la prostatite, des inhibiteurs des récepteurs adrénergiques et de la 5a-réductase sont prescrits. Parfois, ces fonds sont prélevés en même temps. Le médicament Darifenacin normalise le processus de miction. Le médicament détend les muscles, à la suite de quoi l'urètre s'ouvre et l'urine s'écoule librement. Lorsque des infections sont détectées, des antibiotiques et des anti-inflammatoires sont prescrits.

La sélection des médicaments est basée sur la cause de la nycturie.

Remèdes populaires

Avec la prostatite et l'adénome, il est recommandé de boire du jus de citrouille (200 ml par jour pendant 3 semaines) ou de manger les graines de ce légume. Normalise la décoction d'urine des feuilles de bouleau. 2 cuillères à soupe. l verser les matières premières 0,5 l d'eau bouillante, insister 2 heures, refroidir, filtrer et prendre 100 ml matin et soir.

Avec la cystite, les feuilles de cassis sont utiles. 150 g de matière première sont versés avec 2 verres d'eau chaude, insisté dans un thermos et bu à la place du thé. Dans les maladies inflammatoires, des produits à base de persil sont pris. 50 g de légumes verts sont versés dans 0,5 l de lait, chauffés au bain-marie pendant 20 minutes et pris dans 100 ml toutes les heures. Avec l'hyperactivité de la vessie, buvez un bouillon de plantain. 1 cuillère à soupe. l feuilles sèches versez 200 ml d'eau bouillante, insistez 2 heures et prenez 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour.

La prévention

Le respect du régime alimentaire spécial, le rejet du café et de l'alcool le soir aide à prévenir le développement de la nycturie..

Vous devez consulter régulièrement un urologue et traiter les maladies du système génito-urinaire.

Causes des mictions fréquentes chez les hommes et méthodes pour se débarrasser de la maladie

Une miction rapide chez les hommes indique des violations du système génito-urinaire. L'irritation des récepteurs de la muqueuse de la vessie et de l'urètre conduit à l'activation des centres d'urination correspondants dans le cortex cérébral. Mais avec l'apparition d'un processus inflammatoire dans le système génito-urinaire, une fausse envie d'uriner est observée.

Concept de norme

La capacité de la vessie est de 300 ml. Une légère variation de son volume peut être observée à une température ambiante basse, une forte variation de l'état psycho-émotionnel, avec une excitation accrue. La vidange complète se produit 1 fois. Seulement 75% de tout le liquide consommé est converti en urine. Le pourcentage restant est éliminé avec de la sueur, de la salive et des excréments..

Normalement, la miction se produit jusqu'à 6 fois par jour. 1,5 à 2 litres d'urine sont alloués. Une augmentation de leur nombre entraîne de fréquents déplacements aux toilettes. Il s'agit d'une réaction physiologique normale à l'hypothermie, à l'apport d'une grande quantité de liquide, ainsi qu'à l'excitation et à la peur. Au niveau physiologique, il est possible de supprimer l'envie d'uriner, de contrôler la plénitude de l'organe.

Les caractéristiques individuelles du corps impliquent l'élimination de l'urine jusqu'à 8 fois par jour. La pathologie est considérée comme une miction plus de 9 fois.

En général, l'ensemble du cycle d'excrétion urinaire peut être divisé en 2 étapes: remplissage, excrétion.

Le remplissage est régulé par l'activité du système nerveux central et de la moelle épinière. À ce stade, l'urine s'accumule, mais le sphincter supérieur la retient. En atteignant le volume souhaité, il y a une contraction des muscles de l'organe - l'urine est excrétée. En cas de troubles du fonctionnement du système nerveux ou génito-urinaire, ce processus physiologique est effectué plus souvent qu'il ne le devrait.

Raisons principales

La principale raison de la miction fréquente chez les hommes est une infection des voies urinaires. Les micro-organismes pathogènes provoquent une irritation des cellules de la muqueuse de la vessie, par conséquent, une envie fréquente d'aller aux toilettes.

La zone de localisation de l'inflammation ne joue aucun rôle. Tout dépend du type de processus inflammatoire..

Les causes les plus courantes de ce problème sont:

La maladie peut être aiguë ou chronique. Une caractéristique est que les pulsions surviennent soudainement, elles sont intolérables. Lorsque vous essayez d'aller aux toilettes, seule une petite quantité d'urine est observée. Un symptôme concomitant fréquent est une sensation de vidange incomplète de la vessie, une détérioration de la puissance, une excrétion urinaire difficile, quand il est nécessaire de surcharger les muscles.

  • Adénome de la prostate.

Une maladie de nature bénigne, dans laquelle il y a une hyperplasie des tissus de la prostate, avec sa nouvelle augmentation. Chez les jeunes, elle est diagnostiquée beaucoup moins souvent que chez les personnes âgées. Une caractéristique est l'envie d'uriner sans résultat, surtout la nuit, ou l'incontinence urinaire non contrôlée. Avec la progression de la maladie, l'excrétion urinaire devient lourde, le flux est faible, intermittent. Cas critique - Rétention urinaire.

Une maladie qui signifie la croissance du tissu prostatique, la survenue d'une obstruction urétrale. Symptômes similaires à l'adénome.

L'inflammation de la vessie s'accompagne souvent de douleurs aiguës et de brûlures, d'une opacification de l'urine, de la présence d'impuretés, mais des mictions simples et fréquentes sans douleur peuvent être observées. La température augmente également, le patient frissonne, il y a une perte de force. Un traitement immédiat est nécessaire, car une transition de la forme aiguë à la forme chronique est possible.

Des calculs, du sable ou des sels se forment dans le bassin rénal, les uretères et la vessie. La miction fréquente chez les hommes n'est que l'un des symptômes qui les dérange le moins. Lorsque des pierres traversent l'uretère ou l'urètre, une douleur intense est observée. Les coliques rénales peuvent commencer.

  • Pyélonéphrite ou glomérulonéphrite.

Maladie rénale complexe et certainement mortelle. Des mictions fréquentes s'accompagnent d'un certain nombre d'autres symptômes..

Avec la pyélonéphrite, le principal symptôme est une douleur sourde et sourde qui irradie vers la région lombaire. Son intensité peut varier en fonction du type d'inflammation, de la présence de complications. Accompagné d'une température élevée jusqu'à 41 degrés, de frissons, d'une faiblesse.

La glomérulonéphrite est caractérisée par la présence de fièvre, d'œdème, d'une augmentation de la pression artérielle, d'une diminution de l'urine et d'une impureté sanguine.

Cette maladie est associée à une violation du métabolisme des glucides. Il est asymptomatique depuis longtemps. Le premier symptôme devient une miction fréquente, surtout la nuit. Dans ce cas, la quantité de fluide libérée est augmentée. En outre, le patient est souvent tourmenté par la soif, des démangeaisons de la peau, en particulier dans la région génitale. L'efficacité diminue fortement, une fatigue chronique, une léthargie apparaît, des problèmes d'érection apparaissent, une infertilité peut se développer.

À la base, il s'agit d'un dysfonctionnement du système d'urination. Normalement, 60% du liquide est libéré pendant la journée et 40% la nuit. Avec les violations, ce ratio change. Ensuite, il y a des mictions nocturnes fréquentes chez les hommes. Dans ce cas, une personne entre dans les toilettes plus de 2 fois. Une telle miction nocturne chez les hommes est une pathologie. La cause du problème réside dans l'altération de l'apport sanguin aux reins en raison de maladies du système cardiovasculaire. Par conséquent, des mictions fréquentes la nuit ne peuvent être que le symptôme de problèmes plus graves..

Il s'agit d'une maladie dans laquelle l'urètre devient enflammé en raison des dommages causés par une variété de micro-organismes pathogènes. C'est l'une des causes les plus courantes. L'urètre est facilement exposé à toute infection..

L'envie d'uriner survient immédiatement après une intense excitation.

  • Hyperactivité vésicale.

Avec cette pathologie, le processus inflammatoire est absent. Des mictions fréquentes sont dues à une hyperfonctionnement du muscle de la vessie, qui est constamment en état actif. La vessie hyperactive chez les hommes est une caractéristique individuelle. Les personnes atteintes de ce phénomène souffrent de pulsions régulières le jour et la nuit. La présence, même d'une petite quantité de liquide à l'intérieur, est fortement ressentie par une personne, pour la plupart des gens, un tel désir ne se manifeste que lorsque la bulle est pleine. Il y a une incontinence dans laquelle les représentants du sexe fort n'ont pas le temps d'aller aux toilettes. Dans ce cas, des contractions incontrôlées des muscles de la vessie se produisent, après quoi elle est vidée. Mais cela ne se produit pas toujours..

Il s'agit d'un rétrécissement congénital ou acquis des voies urinaires. Avec cette pathologie, des difficultés surviennent lors de la miction, le début du jet s'affaiblit progressivement.

Les infections sexuellement transmissibles telles que la trichomonase, la syphilis, la chlamydia, la gonorrhée, sont les principales causes de mictions fréquentes chez les hommes. Les agents pathogènes affectent la prostate et les vésicules séminales. La douleur, les courbatures et l'odeur nauséabonde des sécrétions sont également des symptômes de ces maladies..

  • Dommages à un site dans le cerveau ou la moelle épinière.

Avec des changements pathologiques dans le centre du pont de la miction, la matière grise près de l'eau et le cortex cérébral, il y a une violation de la coordination des muscles du plancher pelvien. Dans ce cas, l'urine est libérée de façon incontrôlable au moindre effort: toux ou course, rire.

Les mictions fréquentes ne doivent pas être ignorées, car elles peuvent être le symptôme de nombreuses maladies. Un traitement rapide garantit la préservation de la santé des hommes et l'absence de problèmes à l'avenir.

Diagnostique

La miction fréquente chez les hommes crée un certain inconfort, car une personne doit être proche des toilettes, ce qui n'est pas toujours possible. En raison des déplacements constants aux toilettes la nuit, il existe un risque élevé d'insomnie, d'irritabilité, de diminution de la capacité de travail, de diminution du tonus général et de fatigue chronique.

De plus, l'absence de traitement rapide de cette pathologie est à l'origine de l'aggravation de la maladie sous-jacente et de sa transition vers une forme chronique. Par conséquent, aux premiers signes - voyages fréquents aux toilettes, vous devriez consulter un médecin et passer les tests nécessaires.

Si vous allez voir un médecin, vous devez en savoir autant que possible sur la nature de votre problème. Il peut poser des questions pour déterminer la cause de la maladie. Il sera nécessaire de répondre aux questions suivantes:

  • En cas de mictions fréquentes?
  • Quelles pourraient être les conditions préalables, si quelque chose d'inhabituel a été remarqué?
  • Quelle est la base de la nutrition, y a-t-il de mauvaises habitudes?
  • Combien de partenaires sexuels les contraceptifs sont-ils utilisés?
  • Y a-t-il des maladies héréditaires?

De plus, un rendez-vous pour de telles études peut être établi: un test sanguin, la biochimie sanguine, l'analyse d'urine. De plus, une étude instrumentale doit être réalisée si une image floue de la maladie sous-jacente est formée à partir des analyses..

Thérapie traditionnelle

Le traitement des mictions fréquentes chez les hommes sans douleur n'est effectué que par le médecin traitant. L'urologue doit envoyer le patient pour diagnostic et, après avoir déterminé le type de maladie, son stade, prescrire un traitement complet à l'aide de médicaments.

Peut-être la nomination de comprimés tels que:

  • Vezikar. Il est prescrit pour la vessie hyperactive, il est contre-indiqué pour les problèmes rénaux, le glaucome. La dose quotidienne est de 5 mg le matin. Effets secondaires: bouche sèche, troubles digestifs.
  • Minirin. Il est prescrit par un médecin pour le diabète insipide et la nycturie selon les indications individuelles. Les effets secondaires observés sont: maux de tête, crampes, nausées, bouche sèche.
  • Nativa. Le médicament est attribué aux hormones de l'hypothalamus, il est prescrit selon les indications individuelles. Effets secondaires: convulsions, maux de tête, conjonctivite, œdème. Il est interdit aux enfants de moins de 6 ans.
  • Kanefron. Il est prescrit pour la cystite, les maladies rénales. Ils ressemblent à des dragées. La dose est de 2 pièces. 3 fois par jour, boire avec de l'eau. Parmi les effets indésirables observés: réactions allergiques, troubles digestifs.

De plus, la prise d'un complexe de vitamines peut aider. La préférence devrait être donnée aux vitamines: E, B, C, ainsi qu'au carotène, à la pectine et aux acides gras oméga-3. Leur utilisation en combinaison avec un régime accélérera le début de la récupération. Les vitamines auront les effets positifs suivants:

  • Inhibition de l'inflammation;
  • Normalisation des reins;
  • Élimination des toxines du corps;
  • Amélioration de la circulation sanguine;
  • Amélioration de l'immunité.

Traitement à domicile

Comment traiter les mictions fréquentes chez les hommes à la maison? Pour ce faire, vous devez suivre le régime prescrit et utiliser des recettes de médecine traditionnelle. Bien sûr, cela est possible sous la condition d'un stade précoce de la maladie des voies urinaires et en l'absence de contre-indications médicales..

Tout d'abord, vous devez limiter la consommation quotidienne de sel. Cela réduira le fardeau des reins. Il ne peut pas être complètement exclu du régime alimentaire, car grâce au chlorure de sodium, l'équilibre eau-électrolyte est maintenu.

De plus, vous devez suivre ces règles:

  • Ne pas trop manger;
  • Buvez beaucoup d'eau propre ordinaire (au moins 1,5 litre par jour);
  • Refusez les plats épicés et fumés, les plats cuisinés, la restauration rapide;
  • Mangez des aliments sains: céréales, fruits, fruits de mer;
  • Arrêtez l'alcool, le tabac et les drogues.

L'utilisation de méthodes de médecine traditionnelle peut également avoir un effet bénéfique sur l'état du patient..

  • Décoction de millepertuis et millefeuille. Prendre 5 g de chaque plante sous forme sèche ou fraîche, verser 1 cuillère à soupe. eau chaude. Laissez infuser 10 minutes, puis buvez. Vous pouvez utiliser cette infusion au lieu du thé trois fois par jour pendant toute une semaine.
  • Compresse d'oignon. Il faut prendre 1 gros oignon frais, le râper sur une râpe fine. Mettre la suspension résultante sur un chiffon en coton et couvrir de gaze. Un endroit pour une compresse est le bas de l'abdomen. Retirer le mélange fixe après 2 heures, rincer la peau à l'eau tiède. De plus, il est recommandé d'utiliser une décoction de persil, camomille et sauge.
  • Huile d'olive. Si possible, utilisez un produit de qualité. Prenez à jeun environ 15 ml d'huile. Vous pouvez manger en une demi-heure. La prise d'huile est recommandée pendant environ 2 mois. Dans ce cas, les raisins et les pommes, ainsi que les pastèques, les melons, la citrouille et les courgettes doivent être exclus de l'alimentation.
  • Teinture d'alcool de l'oeuf. Mélanger 100 ml d'alcool pur avec 2 œufs crus et mélanger jusqu'à consistance lisse. Prenez le mélange résultant dans 15 ml. Buvez une partie immédiatement, le reste - à intervalles de temps égaux d'une heure. Ne pas utiliser à jeun. Vous pouvez utiliser ce traitement pendant 3 jours consécutifs.
  • Plateau de prêle. Versez 50 g de cette plante avec de l'eau bouillante et laissez infuser pendant une heure. Après avoir filtré le bouillon obtenu, prenez un bain sédentaire. S'il a déjà refroidi, réchauffez à température ambiante. La durée du traitement est de 10 jours..
  • Compresse de chou blanc. Il est nécessaire de prendre 2-3 grandes feuilles d'une tête de chou. À l'aide d'un bandage, fixer sur le site de la projection de la vessie et laisser reposer toute la nuit. Jetez les feuilles le matin. Vous pouvez répéter cette procédure inoffensive tous les jours pendant une semaine.

Mesures préventives

Il est beaucoup plus facile d'empêcher le développement d'une pathologie que de la traiter. Pour cela, les médecins recommandent:

  • Utilisez une barrière de protection pendant les rapports sexuels pour éviter les maladies sexuellement transmissibles;
  • Maintenez une alimentation saine pour éviter que des pierres ou du sable n'apparaissent dans les reins et les voies urinaires;
  • Diagnostiquer en présence de symptômes suspects, examiner régulièrement votre corps.

La médecine moderne peut guérir même les maladies les plus complexes. Mais il est très important de consulter un médecin en temps opportun..

Mictions fréquentes chez les hommes sans douleur: causes et traitement

Des mictions fréquentes sans douleur peuvent être le signe d'une maladie dangereuse. Si les envies ne sont pas accompagnées de douleurs et de brûlures, les hommes ne pensent pas à une visite chez le médecin. C'est une grosse erreur, car toute déviation du fonctionnement normal des organes et des systèmes entraîne divers types de maladies. Cystite chez l'homme: causes, symptômes et traitement.

Raisons de l'envie fréquente

Si une personne prend des diurétiques pour traiter des maladies, l'utilisation fréquente des toilettes est considérée comme normale. Mais si l'envie d'uriner se produit sans l'utilisation de diurétiques, cet état du corps indique des violations des troubles (ou dysfonctionnements, problèmes) dans le fonctionnement du système urinaire.

Une visite imprévue aux toilettes peut être causée par une hypothermie ou une surcharge nerveuse. Une miction rapide s'accompagne d'une diminution de l'immunité et de libations abondantes d'alcool. Un changement dans le mode de vidange de la vessie s'accompagne inévitablement de la vieillesse. Les raisons énumérées ne sont pas liées aux maladies du système excréteur.

Quels symptômes devraient alerter? La miction fréquente chez les hommes sans douleur peut avoir les causes suivantes:

  • adénome de la prostate;
  • vessie hyperactive;
  • processus inflammatoires des reins;
  • Diabète;
  • cystite;
  • cancer de la prostate.

L'adénome de la prostate est une tumeur bénigne de la glande, recouvrant l'urètre. Une tumeur envahie comprime le canal urinaire, le déformant. Pour cette raison, la miction est difficile: un homme est obligé de faire un effort pour se vider. Au stade avancé du développement de la maladie, l'urine résiduelle commence à s'accumuler, et cela répond déjà à la douleur en urinant.

Une vessie hyperactive se caractérise par des envies fréquentes et urgentes de se vider. Si un homme ne se rend pas chez un urologue et commence une maladie, cette condition prend rapidement une forme compliquée - l'incontinence. Une vessie hyperactive provoque l'énurésie nocturne.

L'inflammation du tissu rénal (glomérulonéphrite, pyélonéphrite) s'accompagne également de pulsions fréquentes de vidange. Cependant, les processus inflammatoires dans les reins se produisent avec des douleurs au bas du dos, une hyperthermie et une sensation de brûlure pendant la miction. L'urine acquiert une teinte foncée, s'accompagne d'une odeur désagréable et est excrétée en petits volumes..

Le diabète sucré se manifeste par une soif accrue. Le corps a besoin de beaucoup de liquides pour se débarrasser de l'hypoglycémie. Le patient peut ne pas remarquer l'apparition de la maladie pendant une longue période, considérant une miction fréquente normale après une grande quantité de liquide bu..

La cystite est un processus inflammatoire dans la vessie qui apparaît avec l'hypothermie et l'infection. Un signe de cystite est l'apparition d'impuretés purulentes dans l'urine, des douleurs dans le bas-ventre d'un caractère douloureux. Avec l'urétrite, des douleurs dans le pénis, un gonflement et une odeur désagréable apparaissent.

Diagnostic de la maladie

Les manifestations suivantes sont considérées comme des signes d'un trouble du système urinaire:

  • aller aux toilettes plus de sept fois pendant la journée;
  • nycturie - miction nocturne, souvent involontaire;
  • difficulté à uriner - un ruisseau mince et lent;
  • désir soudain de vider immédiatement la vessie;
  • la miction ne soulage pas;
  • crampes sur la miction, douleur dans les lombaires;
  • vidange fréquente en petits volumes.

Ces signes indiquent des violations du système urinaire et nécessitent une visite immédiate à l'urologue.

Quels tests doivent être effectués pour déterminer le diagnostic exact? Le complexe des manipulations diagnostiques comprend:

  • examen numérique de la prostate (effectué par un urologue);
  • Tomodensitométrie;
  • Échographie des reins / vessie;
  • analyse générale de l'urine;
  • Analyse de Nechiporenko;
  • Frottis sur les MST;
  • TRACT DE LA PROSTATE;
  • réservoir de culture d'urine;
  • uroflowmetry.

Le médecin prescrit un test sanguin de laboratoire:

  • détermination de l'antigène prostatique spécifique;
  • analyse biochimique;
  • analyse générale.

Mictions nocturnes fréquentes

La nuit, le corps humain et tous ses systèmes sont dans un état de «repos» maximal, ce qui est nécessaire pour restaurer les réserves d'énergie et un bon repos.

Pendant le sommeil, la fonction rénale ralentit, ce qui signifie que le remplissage de la vessie est beaucoup plus lent, de sorte que le désir de la vider n'apparaît pas ou n'excède pas un voyage aux toilettes par nuit.

Souvent, les patients n'accordent pas l'attention voulue au fait que leur aller aux toilettes pendant la journée est devenu beaucoup moins courant, tandis que la diurèse nocturne a augmenté plusieurs fois. Cela se produit jusqu'à ce que d'autres symptômes désagréables rejoignent le tableau clinique, ou le vidage de la vessie la nuit prive une personne de sommeil et de repos.

Mécanismes responsables de la miction

Normalement, la plupart de la diurèse quotidienne se produit pendant la journée (heure de réveil), ce qui est dû à l'influence hormonale du système hypothalamo-hypophyse, ainsi qu'au travail du cœur et des reins.

Les principaux facteurs affectant l'excrétion de l'urine chez l'homme et son volume final comprennent:

  • la sécrétion de l'hormone vasopressine par les cellules de l'hypothalamus, ce qui réduit le volume d'urine (la nuit sa plus grande synthèse se produit, c'est pourquoi le désir d'uriner pendant cette période est beaucoup moins);
  • le travail du muscle cardiaque, en raison duquel le sang circule chaque seconde, sa filtration à travers l'appareil glomérulaire des reins, à la suite de laquelle l'urine se forme (la nuit, la fréquence cardiaque diminue);
  • fonction rénale (les processus de filtration et de réabsorption sont plus actifs pendant la journée).

En médecine, la miction fréquente la nuit est appelée le terme «nycturie». C'est un symptôme de diverses maladies cardiovasculaires, rénales ou d'autres conditions pathologiques..

Options de processus

La miction rapide la nuit peut se produire dans deux options cliniques:

  • un phénomène temporaire (par exemple, pendant la prise de diurétiques ou après l'arrêt d'une crise hypertensive);
  • forme permanente de nycturie (dans le contexte de lésions organiques, par exemple, avec un adénome de la prostate ou d'autres maladies).

Les principales causes de l'état pathologique

Si la miction fréquente se produit pour la première fois chez le patient, alors qu'il n'y a pas d'autres plaintes et que sa position reste satisfaisante, la raison de la maladie peut être des raisons complètement «naturelles», telles que:

  • une grande quantité de liquide bu plusieurs heures avant le coucher ou l'utilisation de produits tels que la pastèque, le melon, les canneberges, les airelles et autres avant le coucher;
  • dormir dans une pièce fraîche, sans couverture ou avec une fenêtre ouverte, ce qui incite une personne à aller à plusieurs reprises aux toilettes la nuit;
  • prendre des médicaments au coucher avec un effet diurétique;
  • fin de grossesse, lorsqu'il y a une pression maximale sur la vessie de l'utérus.

Malheureusement, la nycturie est souvent associée à une perturbation du fonctionnement de divers organes et systèmes du corps, à savoir:

  • dommages à la prostate chez l'homme (adénome ou sa dégénérescence maligne), à ​​la suite de quoi la perméabilité de l'urètre est altérée, les parois de la vessie sont irritées même par une accumulation minimale d'urine, qui retourne dans sa lumière;
  • insuffisance dans le travail du cœur, qui se manifeste par un œdème diurne et une diurèse réduite, et la nuit, au contraire, il y a une diminution du syndrome œdémateux et l'envie d'uriner est plus fréquente (le liquide accumulé pendant la journée quitte les tissus);
  • maladies rénales (forme aiguë ou chronique de glomérulonéphrite, pyélonéphrite, cystite et autres), dans lesquelles il y a une expansion excessive des vaisseaux sanguins dans la période nocturne, à mesure que la charge sur eux diminue;
  • diabète ou diabète insipide (il y a une déshydratation du corps et un désir constant de boire du liquide);
  • faiblesse de l'appareil musculo-ligamentaire du plancher pelvien, ce qui conduit non seulement à des mictions nocturnes fréquentes chez la femme, mais également à une incontinence urinaire;
  • processus oncologiques dans les voies urinaires d'origine différente.

Symptômes de la nycturie

La miction nocturne fréquente, avec sa longue existence, se caractérise par les manifestations cliniques suivantes:

  • le désir d'uriner se produit principalement la nuit, tandis que la quantité d'urine excrétée est parfois très rare;
  • le processus de sommeil est perturbé, ce qui provoque une condition telle que l'insomnie;
  • une sensation constante de fatigue, apathie, un malaise apparaît, le handicap diminue;
  • la mémoire diminue, les capacités mentales se détériorent, etc..

De plus, des mictions fréquentes la nuit peuvent être combinées avec d'autres symptômes désagréables auxquels vous devez faire attention:

  • la vidange de la vessie s'accompagne d'une sensation très désagréable d'inconfort ou de douleur;
  • le patient doit faire des efforts pour uriner et parfois même pousser;
  • des douleurs de localisation différente apparaissent (dans le bas de l'abdomen, à gauche ou à droite de la colonne vertébrale), qui sont le plus souvent douloureuses-tirantes par nature;
  • le patient est préoccupé par une sécheresse constante de la bouche et de la soif, qui sont mal éliminées par l'eau potable;
  • pendant la journée il y a un gonflement qui augmente le soir.

Diagnostique

Chaque patient dont la fréquence des mictions urinaires prévaut pendant la journée doit tenir un journal de contrôle de la diurèse, ce qui est très important, en particulier pour les patients âgés, car ils ont tendance à oublier beaucoup de choses.

Le journal contient des informations sur le nombre d'actes de vidange de la vessie, tout en indiquant l'heure d'aller aux toilettes, la quantité d'urine excrétée, etc..

Lors de l'examen d'un patient, le médecin doit faire attention aux symptômes tels que la présence ou l'absence d'œdème, évaluer le travail du cœur et des reins, effectuer l'auscultation, la percussion et la palpation de tous les organes.

Toutes les femmes doivent subir un examen gynécologique et les hommes ont besoin d'un examen rectal numérique, qui confirmera ou exclura la présence de processus pathologiques dans les organes du système génito-urinaire.

Le diagnostic en laboratoire et instrumental comprend les méthodes suivantes:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • urine selon Nechiporenko (avec une nature infectieuse suspectée du processus);
  • l'urine selon Zimnitsky (permet d'évaluer la capacité de concentration de la vessie, la quantité d'urine excrétée pendant la journée, etc.);
  • semer des sédiments urinaires sur des milieux nutritifs pour détecter la microflore et déterminer la sensibilité des micro-organismes aux médicaments antibactériens;
  • détermination de l'hormone vasopressine sérique;
  • Échographie du système urinaire, des organes pelviens et de la prostate chez l'homme;
  • cystoscopie et autres études selon les indications (TDM, IRM et autres).

Prise en charge des patients ayant des mictions nocturnes fréquentes

Avant de procéder au traitement de la nycturie, il est nécessaire de comprendre pourquoi ce symptôme désagréable est apparu. L'approche de la thérapie du patient doit être étiologique, qui consiste en les activités suivantes:

  • correction de la charge d'eau pendant la journée, alors qu'il est conseillé de boire de l'eau au plus tard 2-3 heures avant le coucher;
  • avec un adénome de la prostate prouvé, ils sont traités avec des antagonistes des récepteurs alpha 1-adrénergiques qui peuvent affecter la croissance des ganglions;
  • si une miction abondante la nuit est associée à la présence de diabète chez le patient, les médicaments hypoglycémiants et l'insuline sont traités;
  • les troubles mentaux sont éliminés par les sédatifs, les tranquillisants ou d'autres médicaments antipsychotropes.

En ce qui concerne la prolifération progressive de l'adénome, il est important de recourir à la chirurgie à temps et de faire l'opération appropriée.

Toujours dans la lutte contre la nycturie, des remèdes populaires sont utilisés. Il est recommandé de manger des grains de lentilles, des graines de sésame et du fenugrec, des épinards, etc. Cependant, sans traitement de base, cette thérapie est inefficace.

Parmi les méthodes physiothérapeutiques de traitement, les méthodes de massage et d'aromathérapie sont largement utilisées, ce qui aide le patient à se détendre et à passer des pensées désagréables.

La prévention

Malheureusement, des problèmes de miction peuvent survenir chez une personne de tout âge et de tout sexe, il existe donc un certain nombre de mesures visant à prévenir cette maladie:

  • il est important de procéder à un examen en temps opportun, de diagnostiquer toute maladie et de les traiter à temps;
  • les hommes après 45 ans doivent être examinés chaque année pour les adénomes;
  • les femmes doivent être observées chaque année par un gynécologue et, en cas de suspicion de faiblesse musculaire du plancher pelvien, effectuer un entraînement quotidien pour les renforcer;
  • Il est recommandé d'abandonner toutes les mauvaises habitudes (alcool, tabac et autres);
  • il est nécessaire de tempérer progressivement le corps, de mener une vie active, de faire du sport, de rester en bonne santé.

Conclusion

Malheureusement, de nombreux patients sous-estiment un symptôme tel que la nycturie, en particulier aux premiers stades de ses manifestations. Cependant, ce statut nécessite un diagnostic et un traitement obligatoire, vous ne pouvez donc pas reporter votre visite à un spécialiste.

Mictions fréquentes chez les hommes. Quelles sont les causes de la miction rapide?

La miction fréquente chez les hommes est un syndrome courant dans la vie quotidienne. La plupart des hommes ne font pas attention à ces signes. C'est une erreur. La miction fréquente peut être une sorte de pathologie. Mais il y a beaucoup plus de raisons pour des mictions fréquentes sans douleur chez les hommes. Cependant, il ne ressent aucune gêne, l'urine est transparente, sa couleur naturelle.

Les médecins disent qu'il n'y a pas de norme spécifique pour demander peu de soins. Une envie ne suffit pas, une autre personne urine beaucoup. La même personne, pendant plusieurs jours, court aux toilettes avec des intensités différentes.

Une miction rapide peut survenir après avoir bu du café, de la bière, de l'alcool, etc. - et c'est le fonctionnement normal du corps..

Raisons pour lesquelles vous voulez constamment écrire

  • L'utilisation d'un médicament ou de remèdes naturels naturels à base de plantes avec un effet diurétique;
  • Utilisation d'aliments ou de jus de fruits qui augmentent le taux de formation d'urine;
  • Augmentation de l'apport quotidien de liquide;
  • Forte passion pour la bière et les boissons alcoolisées;
  • Troubles mentaux, agitation nerveuse;
  • Long séjour dans un endroit froid.

Après la fin de leur exposition, le trouble de l'urètre se normalise. De plus, l'intervalle des visites: quotidiennement jusqu'à 7 fois; nuit - 1 fois (normal par jour). Les 2/3 du liquide consommé (1,5 à 1,8 l) passent par les reins d'une personne en bonne santé par jour et sont éliminés par l'urètre. Le 1/3 restant - à travers le côlon, depuis la surface de la peau et de la salive.

Le réservoir biologique de l'urine humaine est la vessie. Son volume dans des conditions normales est d'environ 0,4 litre. Et ce n'est pas un indicateur constant. Avec les changements climatiques et les circonstances émotionnelles, la taille de la vessie peut varier considérablement. La vessie est un organe musculaire creux en forme de sac situé dans le sinus pelvien, une fois rempli, monte dans la cavité abdominale. La doublure de la vessie est constituée de tissu musculaire et la doublure intérieure de la membrane muqueuse est constituée de cellules qui peuvent s'étirer pour accueillir du liquide supplémentaire.

La vessie est isolée de l'urètre (l'urètre reliant la vessie à l'environnement externe) par les sphincters musculaires internes et externes (valves). Le sphincter interne n'est pas soumis au contrôle humain, car il est formé de muscles lisses. Externe - se compose de fibres croisées qui peuvent être serrées et desserrées, si elles sont sans pathologies, une personne ne peut pas uriner pendant 5 heures.

La miction est un réflexe physiologique de chaque personne, elle passe automatiquement.

Le processus d'excrétion d'urine à travers l'urètre peut être divisé en deux étapes:

Le stade de remplissage est contrôlé par le système nerveux central et la moelle épinière. À ce stade, une certaine quantité d'urine s'accumule dans la vessie, dans laquelle le sphincter supérieur (valve) est fermé. Avec une augmentation du volume d'urine à 0,25-0,3 litre, la couche musculaire de la vessie est automatiquement compressée et l'urine est évacuée par les canaux urinaires. C'est la vidange physiologique.

Signes de miction fréquente chez les hommes

Il arrive que la vidange se produise:

  • Douleurs brûlantes et coupantes;
  • Dans l'urine, le mucus, le sang;
  • La faiblesse est ressentie;
  • Avec fièvre, démangeaisons;
  • Avec des visites constantes aux toilettes la nuit;
  • Avec de l'urine en petites portions;
  • Je dois m'envoyer, pousser.

Un fort besoin d'uriner apparaît brusquement, Randonnée aux toilettes, petit, un homme fait pendant la journée plus de 10 fois (intervalles inférieurs à 2 heures).

Que doit faire un homme avec des mictions fréquentes (matin, jour et nuit)? Avec ces symptômes, une consultation médicale obligatoire est requise..

Ce qui pousse un homme aux toilettes pour peu de besoins:

  • Inflammation prolongée de la vessie;
  • Inflammation aiguë ou prolongée de la membrane du tube urinaire;
  • Adénome de la prostate;
  • Inflammation prolongée de la prostate;
  • Oncologie de la prostate;
  • Diabète et diabète insipide;
  • Trouble du système nerveux;
  • Inflammation rénale;
  • Cystite;
  • Urétrite.

L'inflammation de la membrane du tube urinaire ne se produit pas toujours avec une douleur aiguë lors de la vidange, mais une sensation de brûlure importante est ressentie. L'urine ne semble pas claire, des éléments sanguins et du pus peuvent être vus. En cas d'évolution aiguë de la maladie, une faiblesse et une nervosité sont ressenties.

Au fil des ans, presque tous les hommes ont une hypertrophie bénigne de la prostate. Il enveloppe la zone supérieure de l'urètre dans la zone de connexion avec la vessie. Avec une augmentation progressive, la glande comprime le canal urinaire. Cette étape dure environ 10 ans, et il n'y a pas de changements très visibles, seules les visites nocturnes aux toilettes deviennent plus fréquentes. Il est écrit, en règle générale, sans douleur, un flux faible.

Au stade suivant de l'adénome, il y a une irrégularité du flux, une sensation constante que l'urine n'est pas complètement éliminée, de fortes tentatives. Une vidange incomplète provoque des processus inflammatoires et lors de la vidange, une sensation de brûlure et des douleurs dans le canal urinaire sont ressenties. Au dernier stade, l'urine coule constamment, en petites portions, indépendamment du désir. Dans de tels cas, un réservoir de collecte d'urine artificiel est utilisé..

Inflammation de la glande de la prostate (prostatite), dit l'homme - faiblesse, apathie, humeur courte, difficulté et miction faible le matin. La fréquence de la marche dans les petits besoins et la nuit augmente, il y a une mauvaise miction et avec une tentative. Aucune douleur, parfois des brûlures dans l'urètre.

Une autre maladie masculine est l'oncologie de la prostate. Il s'agit d'une maladie grave. Il est observé chez les hommes de plus de 60 ans, se manifeste par un besoin fréquent d'uriner la nuit ou le jour, l'allocation de fragments de sang dans l'urine. Mais les symptômes du stade primaire du cancer de la prostate, malheureusement, il peut être très difficile à déterminer et tout cela se produit déjà à des stades avancés.

Une miction abondante se produit avec le diabète et le diabète insipide. Cela est dû à une perturbation endocrinienne. Les gens ont des accès soudains de soif, parfois ils ont soif tout le temps et ils consomment une quantité accrue de liquide. En conséquence, il y a une augmentation des envies sans douleur. Mais il y a de la nervosité, de la faiblesse, un changement dans la composition du sang.

Des mictions fréquentes sans douleur peuvent être associées à des troubles mentaux et à des maladies des terminaisons nerveuses du cerveau et de la moelle épinière.

Parfois, les coupables de mictions fréquentes sont des maladies sexuellement transmissibles - syphilis, chlamydia, gonorrhée. À la suite de ces maladies, l'urètre est enflammé, avec un écoulement purulent et sanglant.

L'inflammation des reins (pyélonéphrite) entraîne un besoin accru d'uriner. La pyélonéphrite s'accompagne de douleurs dans la région lombaire, de fièvre et de brûlures dans le canal urinaire. L'urine devient sombre, avec une mauvaise odeur et vient en petites portions, les jambes gonflent, le soir, le gonflement augmente.

La cystite est une inflammation de la vessie, un symptôme est observé avec hypothermie et infections. Elle s'exprime par la décharge de fragments purulents dans l'urine, entraînant des douleurs dans le bas-ventre..

Lorsque l'urétrite se produit, une douleur se fait sentir dans le pénis, il y a une mauvaise odeur d'urine.

Parmi les maladies du système urinaire, on trouve la pollakiurie nocturne (miction rapide). La fréquence normale des visites est lorsqu'une personne fait pipi jusqu'à 7 fois par jour, la quantité d'urine par visite est d'environ 150 grammes. Une personne atteinte de pollakiurie peut devenir inutile jusqu'à 15 fois par jour, tandis que le volume d'urine reste inchangé. Des voyages nocturnes répétés aux toilettes sont un phénomène anormal et prouvent qu'il existe des symptômes inquiétants. Une miction physiologique abondante peut être causée par les raisons susmentionnées.

Si la maladie est de nature pathologique, elle peut être, en plus de celles mentionnées ci-dessus:

  • Calculs rénaux;
  • Tuberculose vésicale;
  • Maladies du système nerveux central;
  • Ecchymoses de la colonne vertébrale;
  • Cœur et vaisseaux sanguins malades;
  • Effets du stress.

Quels sont les symptômes de la pollakiurie:

  • Douleur dans le bas-ventre, scrotum;
  • L'urine devient peu claire et s'assombrit;
  • Excrétion de mucus du canal urinaire;
  • Sensation de brûlure pendant la miction;
  • Mal, sensation de malaise.

Si le désir de soulager la vessie est devenu plus fréquent, la source de cela peut être une vessie hyperactive, tandis que le soulagement est indolore. La cause de la maladie est la pathologie cérébrale, divers traumatismes crâniens, la fermeture de la lumière du canal urinaire.

Une augmentation de la miction chez les hommes après l'éjaculation peut se produire en raison d'un déséquilibre hormonal. Le manque de certaines hormones entraîne diverses infections du système génito-urinaire.

Certains reprochent à leur petite vessie de fréquentes promenades inutiles. Mais en fait, il s'avère que sa taille n'est pas liée à ce problème. La source du trouble - léthargie des muscles de la vessie, diverses infections et facteurs psychologiques.

Chez un adolescent, la structure de l'urètre diffère de la structure d'un homme adulte. Il n'est pas encore complètement formé, résiste mal aux infections. L'inflammation latente du jeune corps peut provoquer une forte envie d'uriner.

Chez les personnes âgées, il y a un relâchement des fonctions de rétention urinaire et cela provoque une vidange fréquente.

Une miction rare est une forte probabilité de pathologie du système urinaire. Lorsque les patients marchent pour peu de besoins, il y a une forte sensation de douleur, une décharge lente d'urine. Dans certains cas, son absence est observée, c'est-à-dire que je veux, mais rien. Beaucoup de gens pensent que les envies rares sont associées à l'âge, aux changements hormonaux et ne vont pas chez le médecin. Mais ces symptômes devraient être un avertissement pour des soins et un traitement qualifiés..

Diagnostic des pathologies de l'urètre

Pour vérifier les causes des violations de l'urètre, utilisez:

  • Palpation par un urologue de la prostate;
  • Examen échographique des reins et de la vessie;
  • Analyse générale d'urine;
  • Test sanguin biochimique et général;
  • Vérifiez les maladies sexuellement transmissibles;
  • Examen échographique de la prostate par le rectum;
  • Mesure du débit de sortie et de la quantité d'urine;
  • Tomodensitométrie (réalisée avant la chirurgie);
  • Culture bactérienne d'un frottis de l'urètre (l'échantillon est semé si possible sur 2-3 environnements).

Complications de la miction rapide sans douleur

Si une personne ne fait pas attention à l'envie fréquente de vider, cela entraîne une détérioration de sa santé:

  • L'urine s'assombrit;
  • Il y a de faux désirs (presque toutes les heures);
  • La pression artérielle augmente;
  • Il y a des tremblements déraisonnables, des frissons;
  • Il y a des rougeurs et des démangeaisons autour du pénis;
  • Opprime la soif et la dépression.

Comment traiter les mictions fréquentes chez les hommes

Si le médecin a déterminé la principale source de la maladie, il prescrit une méthode de traitement spécifique. Vous ne devez en aucun cas vous auto-médicamenter.

Pour guérir, vous devez appliquer:

  1. Antibiotiques - si une inflammation est détectée;
  2. Un médicament qui bloque la croissance de l'adénome de la prostate;
  3. Régimes et médicaments utilisés pour le diabète (traitement conjoint avec un endocrinologue);
  4. Irradiation et chimie du cancer;
  5. Médicaments qui facilitent le passage de l'urine dans le traitement de la prostatite;
  6. Chirurgie pour retirer l'adénome de la prostate;
  7. L'introduction de collagène dans la base de la vessie, pour augmenter la force et l'élasticité du sphincter;
  8. Faites de l'exercice pour renforcer vos muscles pelviens.

Le traitement médicamenteux des mictions fréquentes chez les hommes implique l'utilisation de diverses pilules pour cette maladie. Parmi eux: Carbamazépine, Vesicar, Minirin, Kanefron, etc. Il existe également des remèdes homéopathiques - Renel, Populus, etc..

Prédisposition aux maladies du système urinaire

Ceux-ci inclus:

  • Âge (le plus âgé - le risque est plus grand);
  • Hérédité. Si un homme a des parents avec une pathologie de la prostate ou des reins, la maladie peut l'affecter;
  • Lorsque vous vivez dans des endroits à rayonnement élevé et dans des villes industrielles, le risque de tomber malade augmente;
  • La structure du régime. Avec l'utilisation fréquente de produits à base de viande, la probabilité de tomber malade augmente.

Pour améliorer les performances du système génito-urinaire, un régime alimentaire à domicile est utilisé:

  • Réduisez votre consommation de sel à 2 g;
  • Arrêtez de trop manger;
  • Buvez environ un demi-litre d'eau sans gaz par jour;
  • Débarrassez-vous des produits épicés, fumés, semi-finis avec des produits chimiques. additifs;
  • Mangez des aliments d'origine végétale (céréales, fruits de mer);
  • Débarrassez-vous de l'alcool et du tabagisme.

Commentaires

Alexandre. J'écris souvent dans des situations stressantes (toutes les quelques minutes). Il n'y a pas de douleur, mais ce problème est très désagréable pour moi. Comment s'en débarrasser?

Anya. Mon mari va souvent aux toilettes. Je pensais qu'il était en mauvaise santé. J'ai envoyé mon mari chez le médecin, le diagnostic est une prostatite. Il a subi un traitement de 2 mois. Ça valait la peine.

Anonyme Avec la cystite, vous courez toutes les 5 minutes, urinez, puis des sensations désagréables apparaissent. J'ai commencé à boire ur ****, ça a aidé.

Que signifie la miction nocturne fréquente chez les hommes?

La nocturie (mictions fréquentes la nuit) est un syndrome indiquant la présence de maladies du système génito-urinaire. Le besoin de visites fréquentes aux toilettes provoque des troubles du sommeil, c'est pourquoi pendant la journée, un homme se sent fatigué, sa capacité de travail diminue. Par conséquent, lorsque la nycturie apparaît, vous devez consulter un médecin qui identifiera les causes de ce phénomène et aidera à les éliminer.

Nocturie (mictions fréquentes la nuit) - un syndrome indiquant la présence de maladies du système génito-urinaire.

Symptômes

Pour la nycturie, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  1. Mictions fréquentes chez les hommes la nuit. Après avoir vidé la vessie, le patient est soulagé.
  2. Polyurie C'est le nom de l'état pathologique, accompagné d'une augmentation du volume d'urine excrété le jour et la nuit. Accompagné d'une envie accrue d'uriner.
  3. Manque de douleur pendant la miction. Cela permet de distinguer la nycturie des autres maladies du système génito-urinaire, telles que la cystite et la pyélonéphrite..
  4. Les troubles mentaux. Se produisent en raison d'un réveil constant la nuit. Les hommes souffrant de nycturie se caractérisent par une anxiété accrue, des problèmes de mémoire, de l'irritabilité et de l'agressivité, une perception altérée de la réalité.

La nocturie est caractérisée par des troubles mentaux..

Numération urinaire et qualité de l'urine

La pathologie est discutée si le patient visite les toilettes au moins 2 fois la nuit et qu'il n'y a pas de facteurs prédisposants (consommation d'une grande quantité de liquide le soir). Une variante de la norme est la miction fréquente pendant l'excitation ou l'hypothermie. Étant donné que le volume d'urine excrété par jour pendant la nycturie change rarement, son excrétion abondante la nuit s'accompagne d'une diminution de la fréquence des envies nocturnes. La qualité de l'urine reste inchangée, parfois du sucre, des protéines ou des bactéries y apparaissent.

Les raisons

Les causes de la nycturie chez l'homme comprennent:

  1. Diabète. Dans ce cas, il y a une augmentation de la diurèse quotidienne, qui s'explique par la consommation d'une grande quantité de liquide associée à une soif constante.
  2. Troubles du système excréteur. Un changement dans la fréquence des mictions nocturnes peut être observé avec cystite, pyélonéphrite, glomérulonéphrite, insuffisance rénale chronique.
  3. Gonflement causé par l'accumulation de liquide en excès dans le corps.
  4. Insuffisance cardiaque. La nocturie devient un mécanisme compensatoire qui soulage le corps de l'œdème qui se produit dans le contexte d'une diminution du volume de la diurèse quotidienne. L'après-midi, le cœur ne supporte pas la charge, l'apport sanguin aux reins se détériore, le processus de production d'urine ralentit.
  5. Obstruction de l'artère rénale chez les hommes âgés.
  6. Maladies du système endocrinien.
  7. Cirrhose et cancer du foie.

Voir aussi: Quelles sont les causes de l'hyperplasie surrénale?

Maladies du système urinaire

Les pathologies suivantes contribuent à l'envie accrue d'uriner la nuit:

  1. La cystite est une inflammation des muqueuses de la vessie causée par des infections. Des mictions fréquentes s'accompagnent de douleurs dans le bas-ventre. L'urine acquiert une couleur trouble et sombre, des inclusions muqueuses et sanglantes s'y trouvent. Augmentation possible de la température corporelle, apparition d'une faiblesse générale et de frissons.
  2. Urolithiase. Elle s'accompagne de la formation de calculs rénaux et de la vessie. Le premier signe de la maladie est des envies nocturnes fréquentes. Pendant le mouvement des pierres, des douleurs surviennent dans le bas du dos et le bas de l'abdomen.
  3. Urétrite. L'inflammation urétrale chez l'homme se développe en raison de la grande longueur du canal, ce qui crée les conditions de vie des micro-organismes pathogènes. L'envie augmente la transition de l'inflammation vers le col de la vessie.
  4. Jade, pyélonéphrite. Les processus inflammatoires dans les reins se produisent souvent dans le contexte de la cystite. Ils sont accompagnés de fièvre, de douleurs lombaires sévères et de fièvre. La nocturie survient aux derniers stades de la maladie. La quantité d'urine libérée pendant la journée diminue, des impuretés sanglantes y apparaissent.

La pyélonéphrite contribue à l'envie d'uriner la nuit.

Maladies génitales

Les maladies du système reproducteur suivantes contribuent à augmenter la miction la nuit:

  1. Prostatite. L'inflammation de la prostate se produit sous forme aiguë ou chronique. Elle se caractérise par des douleurs dans le bas-ventre, une goutte d'urine, une diminution de la libido, des problèmes d'érection, une sensation de vidange incomplète de la vessie..
  2. BPH. C'est le nom de la croissance bénigne des tissus organiques, caractéristique des hommes plus âgés. Augmentation des pressions de fer sur la vessie, c'est pourquoi le patient doit se rendre plus souvent aux toilettes.
  3. Kyste de la prostate. Une maladie rare caractérisée par l'apparition de néoplasmes abdominaux bénins dans les tissus d'un organe. Accompagné d'une incontinence urinaire, d'une diminution du débit urinaire, d'une augmentation de l'envie et d'une faiblesse des jets.

Autres facteurs

La nocturie survient souvent avec une intoxication alcoolique, qui affecte négativement le fonctionnement du système excréteur et contribue à une diminution du tonus musculaire. D'autres raisons incluent:

  • hyperactivité de la vessie;
  • anémie pernicieuse, caractérisée par une diminution de la pression artérielle;
  • prendre des médicaments à effet diurétique;
  • boire du thé ou du café avant de se coucher.

Voir aussi: Lombalgie chez la femme: est-ce toujours une maladie rénale?

[morkovin_vg video = ”dyFc7CAlHbU; LslxnCBOtnQ, Mictions fréquentes la nuit; huHPoZBLNso”]

Diagnostique

Si un homme se plaint de mictions fréquentes sans douleur, le médecin prescrit les procédures de diagnostic suivantes:

  1. Analyse générale d'urine. Il vise à identifier les signes de cystite et d'urétrite: bactéries, globules rouges, cellules épithéliales dans l'urine.
  2. Analyse d'urine selon Nechiporenko. Utilisé pour détecter une maladie rénale..
  3. Dos semant l'urine. Aide à identifier les agents pathogènes et à déterminer leur sensibilité aux antibiotiques..
  4. Tenir un journal d'urination. Avec la nycturie masculine, 3 jours sont effectués.
  5. Test sanguin pour le sucre. Utilisé pour détecter le diabète.
  6. Échographie des reins et de la vessie. Il vise à identifier les changements pathologiques dans les tissus des organes.
  7. Un test sanguin pour le contenu de la vasopressine - l'hormone responsable de l'élimination de l'excès de liquide du corps.
  8. Analyse d'urine selon Zimnitsky. Aide à déterminer le volume et la gravité spécifique de l'urine libérée.

Traitement

Le traitement des mictions fréquentes chez les hommes est effectué par des méthodes conservatrices. Il vise à éliminer la cause du symptôme désagréable..

Traitement médical

Le régime médicamenteux pour les troubles de la miction nocturne comprend les médicaments suivants:

  1. Antibiotiques (Monural, Nolitsin, Palin). Détruisez les agents pathogènes qui provoquent une inflammation des reins et de la vessie.
  2. Sulfanilamides (étazole et urosulfate). Attribué au jade et à la pyélonéphrite.
  3. Uroseptiques (Kanefron, Cyston). Utilisé pour la cystite et l'urolithiase. Dissolvez et enlevez les pierres, stimulez la guérison des tissus.
  4. Glycosides cardiaques (Digoxine). Prescrit pour la nycturie causée par une insuffisance cardiaque.

Remèdes populaires

Avec une augmentation de la miction nocturne, les recettes alternatives suivantes sont utilisées:

  1. Jus de citrouille. Avec la prostatite et l'adénome de la prostate, il se boit dans 200 ml une fois par jour. La durée du traitement est d'un mois.
  2. Une décoction de feuilles de bouleau. 1 cuillère à soupe. l 200 ml d'eau sont versés dans les feuilles, bouillis 10 minutes, laissés 2 heures. Bouillon prêt à boire 100 ml 2 fois par jour.
  3. Infusion de groseille. 150 g de feuilles versez 0,5 l d'eau bouillante, insistez une heure et buvez à la place du thé.
  4. Bouillon de persil. 50 g de légumes verts sont bouillis dans 0,5 l de lait pendant 20 minutes. Pour la cystite et la pyélonéphrite, prenez 100 ml 5 fois par jour.

La prévention

Éviter l'apparition d'un symptôme désagréable aide au refus de consommer de grandes quantités de liquide le soir.

Un homme doit éviter l'hypothermie et le stress, abandonner les mauvaises habitudes, éliminer les maladies du système génito-urinaire. Les patients d'âge mûr et de vieillesse reçoivent des visites régulières chez l'urologue.

La plupart des représentants du sexe fort ignorent l'apparition d'un symptôme comme la miction fréquente, arguant de leur comportement avec l'absence de douleur. Souvent, ce comportement des hommes conduit au fait que les troubles dysuriques commencent à limiter la vie personnelle, l'adaptation sociale et aggravent également la qualité de vie. L'inattention au symptôme conduit au développement de maladies graves et complique le processus de traitement. C'est pourquoi, avec l'apparition d'une miction fréquente, il est important de comprendre dès que possible ce que signifie la miction nocturne fréquente chez un homme..

Plus sur la miction

Pendant la journée, une personne libère normalement environ 75% du liquide consommé, soit environ 1500 ml. Le reste du liquide est libéré par la peau et les intestins..

Le nombre d'urinations chez une personne en bonne santé qui n'a pas de problèmes avec le système urinaire ne dépasse pas 5-6 fois. Si vous allez plus souvent aux toilettes, vous devez faire attention à l'état de votre corps et, si possible, demander l'aide d'un spécialiste dans un établissement médical.

Le nombre d'envie d'aller aux toilettes peut parler de l'état non seulement des voies urinaires, mais aussi du système reproducteur. Des maladies graves peuvent être indiquées par des mictions fréquentes chez les hommes la nuit. Les raisons, le traitement, le diagnostic ne peuvent être effectués que par un spécialiste..

Classifications des écarts

La miction fréquente est un phénomène dans lequel le nombre de voyages aux toilettes dépasse six fois.

Actuellement, il existe plusieurs variétés de cette condition pathologique:

  • mictions fréquentes après une activité physique chez les personnes souffrant de lithiase urinaire;
  • mictions fréquentes chez les hommes sans douleur la nuit comme symptôme d'une maladie de la prostate;
  • mictions fréquentes la nuit et absence totale de celles-ci pendant la journée en tant que symptôme de troubles névrotiques.

Il convient de noter que la cause des mictions fréquentes la nuit chez les femmes est plus fréquente que les conditions névrotiques que dans le sexe fort.

Mictions fréquentes chez les hommes. Causes possibles du symptôme

Des mictions fréquentes peuvent être le symptôme de nombreuses maladies..

En voici quelques uns:

  • cystite aiguë et chronique;
  • urétrite sous forme aiguë et chronique;
  • maladies de la prostate, adénome de la prostate;
  • prostatite;
  • maladie oncologique de la prostate;
  • Diabète;
  • pyélonéphrite;
  • hyperactivité de la vessie;
  • maladie mentale.

Les maladies ci-dessus sont des conditions pathologiques graves de l'urètre. C'est pourquoi il est extrêmement important de contacter en temps opportun un spécialiste dans un établissement médical.

Diagnostique. Quand contacter un spécialiste?

Un homme doit absolument consulter un médecin si:

  • envie d'aller aux toilettes de façon inattendue après un court intervalle de temps et de devenir fort, à peine retenu;
  • causes inconnues de mictions fréquentes chez les hommes la nuit, il y a plusieurs réveils la nuit;
  • le nombre d'urinations dépasse six, peut atteindre dix fois ou plus;
  • le processus de miction devient difficile et nécessite des efforts d'un homme;
  • une petite quantité de liquide libérée pendant la miction.

De plus, un homme peut présenter des symptômes concomitants, notamment de la fièvre, des frissons, de la fièvre, des malaises, des étourdissements, des douleurs dans le bas du dos. Un écoulement inhabituel de l'urètre pendant la miction devrait également alerter l'homme.

Lors de la première visite chez un spécialiste, le médecin s’intéressera au mode de vie du patient et précisera la quantité de liquide consommée. Un diagnostic particulier est établi par un spécialiste après réception des résultats des études, à savoir:

  • un test sanguin clinique, permettant d'exclure ou de confirmer la présence de processus inflammatoires dans le corps d'un homme;
  • un test sanguin biochimique qui fournit des informations complètes sur la quantité d'acide urique, d'urée, ainsi que sur l'état des reins;
  • une analyse clinique de l'urine, qui permet de déterminer la présence de sels, protéines, particules sanguines, mucus d'origine inconnue.

Si les études ci-dessus ne suffisent pas pour le diagnostic, le médecin a le droit de prescrire des études supplémentaires, telles que:

  • examen échographique des reins et de la vessie;
  • frottis de l'urètre avec bacosow;
  • Tomodensitométrie.

Cette dernière méthode est prescrite par un spécialiste si les résultats de l'échographie ont montré la présence de calculs dans un ou les deux reins du patient, mais ne permettent pas de déterminer avec précision leur taille.

Symptôme d'éventuelles infections génitales

Des relations sexuelles irrégulières sans contraception spéciale peuvent provoquer des infections sexuelles chez l'homme, dont l'un des principaux symptômes sera une miction fréquente. Les agents pathogènes sont causés par des agents pathogènes, dont l'activité vitale contribue à la défaite de la prostate et des vésicules séminales. Le nombre d'appels aux toilettes augmente.

Ainsi, les causes de la miction fréquente chez les hommes la nuit peuvent être cachées en présence des maladies suivantes du système reproducteur:

Dans ce cas, des mictions fréquentes peuvent s'accompagner de douleurs intenses. Avec la chlamydia, des mictions fréquentes aux toilettes sont observées exclusivement pendant une période d'affaiblissement général de l'immunité, à la suite de laquelle le nombre de bactéries pathogènes augmente fortement.

Traitement

Pour le traitement de la miction rapide, qui est le symptôme d'une maladie grave, divers groupes de médicaments sont utilisés..

Voici les principaux domaines de traitement:

  1. Moyens aux propriétés diurétiques, dont la base est le matériel végétal. Ces médicaments contribuent à l'élimination des calculs et à la libération de toxines, ainsi qu'à l'augmentation de la diurèse..
  2. Médicaments qui aident à normaliser l'environnement acide de l'urine. Les préparations de ce groupe sont prescrites par un spécialiste si les causes de la miction fréquente chez les hommes la nuit se situent en présence de pierres et de cristaux dans les reins.
  3. Uroantiseptiques aux propriétés bactéricides et contribuant à la destruction des pathogènes.
  4. Antibiotiques prescrits par votre médecin si les infections urogénitales et les MST deviennent une cause de mictions fréquentes chez les hommes la nuit.
  5. Médicaments antiprotozoaires conçus pour détruire les organismes les plus simples tels que la chlamydia, l'uréeplasma.
  6. Médicaments à effets antiviraux. Attribué par un spécialiste si des mictions fréquentes sont le symptôme d'une infection virale.
  7. Pour le traitement des maladies de la prostate, les experts prescrivent des bloqueurs alpha-adrénergiques sélectifs..

Un traitement compétent ne peut être prescrit que par un spécialiste de profil étroit après avoir effectué toutes les études nécessaires et recueilli une anamnèse. Il est strictement interdit de s'auto-soigner.

Prévention des mictions fréquentes chez les hommes

La prévention de la survenue de ce phénomène ne doit être effectuée sans échec que si la miction fréquente chez l'homme est un symptôme dangereux d'une maladie particulière.

Dans tous les autres cas, la prévention n'est pas nécessaire..

Afin de ne pas exclure le développement de maladies urologiques, il est nécessaire d'observer plusieurs règles très simples.

  1. Les actes sexuels doivent être protégés.
  2. Manger sainement et renoncer à l'alcool. Contrôlez la quantité de sel consommée.
  3. Une visite régulière chez le médecin. Conformité à toutes les recommandations et conseils d'experts.

Groupe de risque

Le groupe à risque comprend les hommes de plus de cinquante ans. Selon les statistiques, ce sont les hommes de cette tranche d'âge qui souffrent de maladies de la prostate et du système urinaire.

De plus, les hommes ayant des rapports sexuels promiscueux provoquent des infections génitales accompagnées d'une miction rapide..

Lorsque la miction fréquente est considérée comme une occurrence naturelle?

Cette situation peut être normale si une personne a consommé une grande quantité de liquide pendant la journée. De plus, chez certaines personnes, un symptôme similaire peut être une réaction du corps à une situation stressante..

De plus, des mictions fréquentes peuvent être causées par les facteurs suivants:

  • prendre des médicaments à effet diurétique;
  • l'utilisation de produits diurétiques;
  • dépendance à la bière, à d'autres boissons alcoolisées;
  • hypothermie, froid.

Dans les situations ci-dessus, une utilisation excessive des toilettes est normale..

Effets

Un appel intempestif à un spécialiste dans un établissement médical peut entraîner une aggravation des symptômes et le développement de maladies.

Il n'est pas nécessaire d'exclure le facteur psychologique. Une miction rapide peut dégrader la qualité de vie d'un homme, affecter sa vie intime, son adaptation sociale. Des problèmes avec le système urinaire peuvent entraîner une baisse de l'estime de soi des hommes.

En outre, il convient de comprendre que la présence de maladies oncologiques peut être indiquée par un symptôme aussi inoffensif, semble-t-il, que la miction nocturne fréquente chez les hommes, dont les causes doivent être établies le plus tôt possible.

finalement

Des mictions fréquentes peuvent survenir à la suite de situations stressantes. Dans ce cas, cette condition pathologique ne nécessite pas d'intervention médicale et disparaît après un certain temps. Dans tous les autres cas, une miction fréquente chez les hommes doit alerter. Les raisons, le traitement et les recommandations supplémentaires sont prescrits par un médecin.

Il est extrêmement important de consulter un spécialiste à temps, car une attitude indifférente au problème qui s'est posé peut aggraver les symptômes existants et contribuer au développement ultérieur des processus pathologiques. En conséquence, la période de traitement sera considérablement augmentée..

En outre, il convient de rappeler que des mictions fréquentes peuvent signaler la présence d'une infection sexuelle dans le corps d'un homme. Cet état de choses peut non seulement affecter négativement la fonction reproductrice des hommes, mais aussi conduire à l'infertilité..

La miction fréquente chez les hommes la nuit est la raison la plus courante de consulter un urologue; Cette condition pathologique est appelée nycturie. Tous les patients ne prêtent pas attention à ce problème, alors que c'est un signal alarmant que quelque chose ne va pas dans le corps.

La miction fréquente chez les hommes la nuit est la raison la plus courante de consulter un urologue.

Symptômes de la nycturie

La miction avec nycturie se produit plus souvent la nuit que pendant la journée. Cela est dû à la génération d'un excès d'urine pendant le sommeil. En raison de la nécessité de visites fréquentes aux toilettes, le sommeil du patient est perturbé. Pendant la journée, l'homme se sent fatigué, la nuit, il ne peut pas s'endormir.

L'envie constante contribue aux troubles de la mémoire, au développement d'agressions et de troubles dépressifs.

Numération urinaire et qualité de l'urine

Une personne en bonne santé excrète environ 1,5 litre d'urine par jour. Augmentation de la miction pendant l'excitation, le rhume ou une grande quantité de liquide est une option.

La quantité d'urine normalement excrétée la nuit est de 20% du volume quotidien pour les jeunes et de 30% pour les hommes plus âgés. Chez les personnes d'âge moyen, cet indicateur se situe entre les valeurs indiquées. Étant donné que la quantité quotidienne d'urine ne change pas avec la nycturie, son excrétion abondante la nuit s'accompagne d'une diminution du volume quotidien. La qualité de l'urine ne change pratiquement pas, parfois on y trouve du sucre ou des protéines.

Causes des mictions nocturnes fréquentes chez les hommes

Il existe de nombreux facteurs qui contribuent au développement de la nycturie. Tout d'abord, ce sont les maladies du système excréteur, le diabète sucré et la prostatite. Les causes rares sont: insuffisance cardiaque aiguë, diminution du tonus musculaire du plancher pelvien, diurétiques, apnée obstructive, hyperactivité de la vessie.

Maladies du système urinaire

Certaines maladies du système urinaire peuvent devenir la cause de la nycturie: cystite, urolithiase.

La cystite est une inflammation des muqueuses de la vessie qui présente des symptômes désagréables. Une miction rapide s'accompagne de douleurs et de brûlures dans le bas-ventre. L'urine devient trouble, des inclusions purulentes et sanglantes y apparaissent. Souvent, la température corporelle augmente et le syndrome fébrile se développe.

L'urrolithiase est une pathologie dans laquelle des calculs apparaissent dans les reins, la vessie et les uretères. La nocturie est le premier signe de cette maladie. La douleur survient lorsqu'une pierre passe à travers l'urètre ou l'uretère. Colique rénale observée.

De plus, une miction rapide est un signe de maladies telles que la néphrite et la pyélonéphrite. Cependant, le médecin, lors du diagnostic, prend en compte les manifestations typiques: douleurs lombaires sourdes, fièvre, faiblesse générale, frissons. Des mictions nocturnes fréquentes se développent aux derniers stades du jade. La quantité d'urine diminue, des inclusions sanglantes y apparaissent. L'inflammation urétrale peut également s'accompagner d'une nycturie..

Maladies génitales

Les maladies génitales telles que la prostatite et l'adénome de la prostate peuvent entraîner une nycturie..

La prostatite est aiguë ou chronique. En plus des mictions fréquentes, il présente d'autres symptômes prononcés. L'appel se produit soudainement, tandis que l'urine est excrétée sous forme de gouttes. Le problème est aggravé, il y a une sensation de vidange incomplète de la vessie, des douleurs et des brûlures dans le périnée, une faiblesse générale.

L'adénome et le kyste de la prostate sont des néoplasmes bénins formés à partir des tissus glandulaires. L'organe augmente fortement de taille et comprime la vessie. La maladie est diagnostiquée principalement chez les hommes plus âgés. Le patient visite souvent les toilettes, tandis que l'urine est excrétée en petites quantités; le jet est faible, intermittent. L'incontinence se développe.

Autres facteurs

La nocturie survient souvent avec une intoxication alcoolique, qui est associée à une diminution du tonus musculaire et à une intoxication du corps. Le diabète est une autre cause de la miction rapide. La nocturie est restée longtemps le seul symptôme de cette maladie. Il est détecté lors d'une inspection de routine. La miction rapide s'accompagne de soif, de démangeaisons cutanées, de dysfonction érectile et d'infertilité..

Diagnostique

Une échographie de la vessie permet de déterminer la quantité résiduelle d'urine..

Si des mictions fréquentes sans douleur sont apparues, vous devez contacter un urologue. L'examen commence par un historique et un examen du patient. Assurez-vous de donner du sang pour le sucre. Pour confirmer le diagnostic, une culture d'urine bactérienne, une étude générale et un test de Zimnitsky sont effectués. L'homme doit tenir un journal des mictions pendant au moins 3 jours. Une échographie de la vessie permet de déterminer la quantité résiduelle d'urine. De plus, un test sanguin général et biochimique est prescrit.

Mictions fréquentes la nuit

Il est nécessaire de commencer le traitement de la miction rapide avec un changement de style de vie.

Le soir, il n'est pas recommandé de boire beaucoup d'eau. Le dîner doit être terminé au plus tard 3 heures avant le coucher. Si l'homme a encore bu beaucoup de liquide, il est recommandé de se coucher plus tard.

Traitement médical

La sélection des médicaments est basée sur la cause de la nycturie. Avec la prostatite, des inhibiteurs des récepteurs adrénergiques et de la 5a-réductase sont prescrits. Parfois, ces fonds sont prélevés en même temps. Le médicament Darifenacin normalise le processus de miction. Le médicament détend les muscles, à la suite de quoi l'urètre s'ouvre et l'urine s'écoule librement. Lorsque des infections sont détectées, des antibiotiques et des anti-inflammatoires sont prescrits.

La sélection des médicaments est basée sur la cause de la nycturie.

Remèdes populaires

Avec la prostatite et l'adénome, il est recommandé de boire du jus de citrouille (200 ml par jour pendant 3 semaines) ou de manger les graines de ce légume. Normalise la décoction d'urine des feuilles de bouleau. 2 cuillères à soupe. l verser les matières premières 0,5 l d'eau bouillante, insister 2 heures, refroidir, filtrer et prendre 100 ml matin et soir.

Avec la cystite, les feuilles de cassis sont utiles. 150 g de matière première sont versés avec 2 verres d'eau chaude, insisté dans un thermos et bu à la place du thé. Dans les maladies inflammatoires, des produits à base de persil sont pris. 50 g de légumes verts sont versés dans 0,5 l de lait, chauffés au bain-marie pendant 20 minutes et pris dans 100 ml toutes les heures. Avec l'hyperactivité de la vessie, buvez un bouillon de plantain. 1 cuillère à soupe. l feuilles sèches versez 200 ml d'eau bouillante, insistez 2 heures et prenez 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour.

La prévention

Le respect du régime alimentaire spécial, le rejet du café et de l'alcool le soir aide à prévenir le développement de la nycturie..

Vous devez consulter régulièrement un urologue et traiter les maladies du système génito-urinaire.

Peu de gens savent que la miction nocturne fréquente chez les hommes est une condition dangereuse et contre nature. Et cela consiste dans le fait qu'un homme se réveille et va aux toilettes plus d'une fois. Les symptômes se manifestent fortement et sont réguliers. Dans ce cas, la décharge est assez abondante - pas moins que pendant la journée. Si une personne ne prend pas de diurétiques spéciaux, une telle condition ne peut que causer une inquiétude extrême chez le patient et sert de base à une visite chez le médecin.

Un problème similaire porte son nom - la nycturie. Une personne est obligée d'interrompre constamment son sommeil pour aller aux toilettes, ce qui réduit considérablement la capacité de travail et la qualité du sommeil.

Des mictions fréquentes peuvent être le premier signe d'une maladie rénale..

Quand un homme a souvent des envies la nuit, il n'y fait généralement pas attention, se référant à la nervosité ou à une grande quantité de liquide ivre. Cette condition peut ne pas être prise au sérieux pendant longtemps. Une personne ne commence à penser à un problème que lorsque la miction commence à causer de la douleur et à déranger trop souvent..

Néanmoins, même si aucune douleur n'est observée, il faut se méfier. Sous le masque d'une telle condition inoffensive, à première vue, de nombreux maux peuvent se cacher. Il est important de prévenir leur développement éventuel, sinon la maladie menace de se développer en une maladie chronique.

Symptômes de la nycturie

Des mictions fréquentes la nuit chez les représentants du sexe fort s'accompagnent généralement des manifestations suivantes:

  • inconfort dans l'aine, sensation de brûlure;
  • à la fin de la selle, des douleurs brûlantes et parfois assez désagréables inquiètent;
  • progressivement entre l'anus et l'organe génital des sensations de démangeaisons apparaissent;
  • urine de couleur artificielle, odeur désagréable et opacification;
  • dans certains cas, le patient observe des impuretés de pus dans l'urine ou des caillots sanguins.

Très souvent, le problème peut consister non seulement en la maladie, mais également en la présence de calculs rénaux. Dans ce cas, le processus de libération complète de l'urine de la vessie est interrompu. Par conséquent, après un court instant, la personne veut à nouveau vider.

Très souvent, la cause de la maladie réside dans le diabète. Par conséquent, il ne sera pas superflu de subir au moins occasionnellement un examen et de vérifier le taux de sucre dans le sang.

Comment déterminer ce que nous avons devant nous sont des signes de nycturie ou de diabète. Il convient de rappeler qu'avec le diabète, le patient se plaint généralement d'une soif constante et d'une sensation de faim, son poids corporel diminue. Une personne peut ressentir des signes de fatigue chronique et de nervosité déraisonnable..

Causes de la nycturie

Parmi les raisons des envies fréquentes, plusieurs sont notées:

  • Un urètre enflammé dans lequel des infections sont présentes peut provoquer une miction constante. Il s'agit de l'urétrite..
  • Souvent, c'est la cystite qui est responsable d'un changement de couleur de l'urine, de sa turbidité, de ses écoulements purulents et d'une odeur désagréable.
  • Si la miction est clairsemée, quelques gouttes seulement et que des douleurs et des brûlures sont notées, alors une prostatite peut être suspectée.
  • Des mictions nocturnes fréquentes chez les hommes peuvent indiquer des maladies telles que l'arthrite, l'ostéochondrose, etc. Il convient de considérer que ce ne sont pas les causes les plus importantes de la maladie..
  • La principale raison des mictions fréquentes est un adénome. Dans ce cas, certains néoplasmes commencent à apparaître dans la prostate du patient, ressemblant plus à des vésicules. Ce sont eux qui serrent le canal, ce qui entraîne une détérioration du débit urinaire. En oncologie, le problème devient beaucoup plus douloureux.
  • La cause de cette maladie peut être une insuffisance rénale chronique. Chez un tel patient, les cellules hépatiques meurent et les performances des organes génitaux sont donc altérées.
  • Dans certains cas, la cause est une lithiase urinaire sous forme de petites formations dans les reins, compliquant considérablement la sécrétion de liquide. Dans ce cas, l'urine peut contenir des impuretés mineures du sang.
  • En plus de tout ce qui précède, je voudrais noter que la miction fréquente la nuit chez l'homme est parfois causée par un changement brusque du climat psychologique, de l'état émotionnel, du stress, de divers troubles du système nerveux. Après avoir éliminé la source de nervosité constante, des mictions fréquentes peuvent encore survenir pendant un certain temps. Mais chez les hommes, cette condition est rare, elle inquiète principalement les femmes et les enfants.
  • Souvent, les causes de la maladie sont courantes: utilisation excessive de diurétiques, hypothermie, diminution de l'immunité, frissons, mode de vie sédentaire. Parfois, blessures à la moelle épinière.

Traitement

Avant de poser un diagnostic, un examen détaillé du patient doit être effectué. Sur la base des plaintes du patient, le spécialiste prescrira des tests: un test sanguin et urinaire général, du sang pour le sucre, des frottis, une échographie de la vessie et des reins. Après cela, le patient sera redirigé vers un urologue, chirurgien, vénéréologue et andrologue.

La maladie elle-même doit être traitée par des mesures globales. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une restauration de la fonction rénale. Le médecin comprend également dans le traitement:

  1. Refus des mauvaises habitudes et de la malbouffe.
  2. Apport quotidien en minéraux et vitamines.
  3. La nomination de certains médicaments avec un grand nombre de micro et macro éléments, sodium, calcium et potassium.

Si un homme a perdu beaucoup de liquide, on lui prescrit une perfusion de solutions par voie intraveineuse. Dans ce cas, le système cardiovasculaire doit être sous contrôle spécial..

L'automédication est complètement exclue. Même s'il vous semble que vous connaissez exactement la cause de tels phénomènes et que tous les symptômes qui l'accompagnent parlent d'eux-mêmes, vous ne devriez pas faire confiance à votre intuition. Cela peut entraîner de graves violations. Ne vous laissez pas emporter par les recettes de la médecine traditionnelle: un tel traitement peut vraiment vous aider à vous sentir beaucoup mieux, mais en même temps, il peut avoir un effet négatif sur le fonctionnement d'autres organes internes.

Mesures préventives

Afin de prévenir le développement d'une maladie aussi désagréable et de vous protéger de la douleur, vous devez suivre ces recommandations:

  • Bougez plus, passez moins de temps en position assise, commencez chaque matin par un échauffement, faites des exercices de fitness.
  • Il est nécessaire d'améliorer le régime alimentaire. Il est conseillé aux hommes qui ont connu à plusieurs reprises cette maladie d'éviter les boissons et les aliments diurétiques..
  • Il est fortement déconseillé de boire beaucoup de liquides la nuit..
  • Il est important de diagnostiquer et d'identifier en temps opportun les anomalies pouvant conduire au développement de la maladie à l'avenir..
  • Dans les moments d'intimité, il est nécessaire d'utiliser une contraception, qui protégera les deux partenaires de la possibilité de transmission sexuelle de l'infection.
  • Vous ne devez pas rester longtemps dans une chambre froide, vous devez vous habiller chaudement en hiver et ne pas rester longtemps dans un étang pendant la saison de baignade. Il est important de faire tout son possible pour éviter le refroidissement excessif.
  • Et bien sûr, n'oubliez pas votre propre immunité, qui doit être renforcée régulièrement, surtout en automne et en hiver, lorsque le manque de nutriments, vitamines et minéraux se fait particulièrement sentir.

La miction fréquente et indolore de quelques hommes est prise au sérieux si les autres symptômes sont absents. C'est une grosse erreur. De nombreuses conditions pathologiques et maladies dangereuses se manifestent par un vidage fréquent et indolore de la vessie..

Causes de miction fréquente chez les hommes sans douleur

Normalement, le fait d'émettre de l'urine (urine) ne devrait pas se produire plus de 7 à 8 fois pendant la journée (toutes les 3 à 3,5 heures). Avec une augmentation de la fréquence, la présence de la maladie doit être suspectée. Les principales causes de vidange fréquente de la vessie sans douleur sont:

  1. Prostatite. Elle se caractérise par une augmentation de la prostate (glande prostatique) et une compression des voies urinaires. Cela conduit à une vidange incomplète de la vessie et vous oblige souvent à aller aux toilettes "pour peu";
  2. Adénome de la prostate. Le mécanisme de violation est similaire à celui de la prostatite. La courbure des voies urinaires s'ajoute à la compression. Avec un adénome, les troubles de la miction sont plus prononcés pendant longtemps. La vessie reste stablement sollicitée et très excitable - une légère pression sur la région sus-pubienne sera urinée pour que le désir apparaisse;
  3. Tumeur maligne de la prostate. Une augmentation progressive et une augmentation des symptômes est caractéristique, car les patients demandent rarement une aide médicale aux stades initiaux. Une miction fréquente et indolore en petites portions est le principal signe du cancer de la prostate;
  4. Dysfonction vésicale. Pour lui, un désir spécifique, fréquent et exprimé, d'aller aux toilettes est spécifique. Dans les cas graves, l'incontinence urinaire se développe. Parmi les raisons du développement de la maladie: tumeurs, troubles de la régulation nerveuse de la vessie, maladie de Parkinson et autres;
  5. Diabète. L'augmentation de la production d'urine est l'un des principaux signes du diabète. En combinaison avec une sensation de soif accrue et une concentration élevée de glucose dans le corps, l'excrétion d'eau par les reins est accélérée. Un symptôme fréquent est l'odeur d'acétone de l'urine;
  6. Diabète insipide. Les violations des systèmes nerveux et endocrinien entraînent une excrétion excessive par les reins de l'eau et des sels qui y sont dissous. Pour cette raison, les patients ont constamment soif et urinent souvent en grandes quantités;
  7. Inflammation des reins - pyélo- et glomérulonéphrite. Les processus infectieux et auto-immunes dans les reins provoquent souvent une augmentation de la miction. Mais les maladies se caractérisent par la présence d'un certain nombre d'autres signes;
  8. Inflammation de la vessie - cystite. Aux stades initiaux et avec de légers changements pathologiques dans l'organe, un débit urinaire fréquent et indolore peut être observé en petites portions. Dans 90% des cas, d'autres symptômes sont présents. Elle est provoquée par une infection;
  9. Urétrite chronique. Le signe principal est le désir fréquent d'aller aux toilettes de façon modeste. Peut être accompagné d'autres symptômes. Le plus souvent causé par une infection;
  10. Le développement de l'insuffisance rénale chronique. La capacité des reins à concentrer les fluides, les protéines et les minéraux diminue, ce qui entraîne une augmentation de la miction;
  11. Le passage de calculs urinaires à travers l'urètre. Avec la lithiase urinaire (CIM), les pierres peuvent passer par des voies naturelles. La migration de la pierre irrite la paroi des voies urinaires, ce qui provoque un fort désir d'uriner;
  12. La présence d'une pathologie ou d'une lésion de la moelle épinière. Les processus pathologiques dans les parties inférieures de la moelle épinière conduisent à une violation du contrôle des paramètres physiologiques. Cela conduit à une vidange rapide et souvent incontrôlée de la vessie..

Quand la condition est naturelle

Il y a souvent une augmentation physiologique (naturelle) indolore du débit urinaire. Il est associé à une augmentation de sa formation et de son excrétion du corps. Cette condition n'est accompagnée d'aucun symptôme pathologique, inconfort. De plus, il n'y a aucun changement dans le flux d'urine, il n'y a aucune apparence d'impuretés. Dans certaines situations, un changement de la couleur de l'urine est possible.

L'augmentation physiologique de la miction est temporaire et se normalise rapidement après l'élimination du facteur provoquant. Une augmentation naturelle du débit urinaire (miction) est observée dans de telles situations:

  • L'utilisation d'aliments et de boissons aux propriétés diurétiques;
  • L'utilisation de médicaments à effet diurétique;
  • Apport excessif de liquide
  • Dépendance malsaine à l'alcool (en particulier la bière);
  • Stress;
  • Surmenage mental;
  • Émotions négatives fortes;
  • Hypothermie générale du corps;
  • De grandes quantités d'aliments contenant de la caféine.

Conditions pathologiques qui provoquent des mictions fréquentes

En plus des maladies énumérées ci-dessus, une augmentation de la miction peut être observée dans de tels cas:

  • Peur excessive;
  • La présence de blessures non indemnisées;
  • Le développement de symptômes de sevrage - le retrait de drogues ou l'usage de drogues;
  • Pour la période de récupération de la vessie après des blessures;
  • Perte de conscience fréquente;
  • Le développement de l'état de mal épileptique - les crises d'épilepsie se répètent l'une après l'autre. L'urine involontaire est observée après presque chaque crise;
  • Violations du contrôle de la miction pendant ou à court terme après le traitement des néoplasmes malins.

Quand consulter un médecin?

Il vaut la peine de contacter un médecin lorsque la miction rapide ne passe pas dans les 2-3 jours après avoir éliminé les causes possibles du développement d'une condition physiologique. Dans ce cas, vous devez rechercher la cause pathologique de la perturbation du système urinaire. Il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible après des rapports sexuels douteux, des blessures, en présence de symptômes de diabète ou de diabète insipide.

Maladies affectant la miction

Les principales raisons de l'augmentation de la diurèse sont la présence de maladies énumérées dans l'acc. section. Ils affectent le système urinaire de différentes manières, ont une pathogenèse (mécanisme de développement) différente et entraînent des conséquences différentes. Pour une meilleure compréhension de la physiologie du débit urinaire fréquent, ces maladies doivent être prises en compte..

Urolithiase

L'urrolithiase fait référence à une maladie caractérisée par une altération de la fonction rénale, une modification de la composition de l'urine et la formation de calculs dans les organes du système urinaire. Il convient de savoir que des calculs peuvent se former non seulement dans les reins, mais également dans la vessie. La maladie peut être asymptomatique pendant une longue période, à cause de laquelle elle est souvent diagnostiquée à des stades avancés.

Des symptômes pathologiques apparaissent lors de la migration des pierres le long des voies urinaires ou de leur blocage. Dans 1 cas, le signe principal est un syndrome de douleur intense, dans 2 - une violation de la miction, jusqu'à un arrêt complet. Dans la plupart des situations, il y a une augmentation de la diurèse, mais avec une diminution de son volume.

Diabète

La maladie se développe en raison d'une formation insuffisante d'insuline dans les cellules du pancréas ou en raison de sa non-absorption par le corps. Dans 1 cas, la principale cause est une diminution de la population de cellules spécifiques de la glande productrice d'insuline. Dans 2 - une diminution du nombre de récepteurs hormonaux spécifiques sur les membranes cellulaires. Quelle que soit la cause, des troubles métaboliques sévères et le développement progressif de symptômes pathologiques sont observés.

Infections uro-génitales

Un certain nombre d'infections urogénitales (système génito-urinaire) peuvent provoquer une violation de la miction, à la fois dans le sens de sa rapidité et de sa diminution. Souvent, ils provoquent la prostatite, la cystite, l'urétrite, la pyélonéphrite et d'autres maladies. Avec des lésions génitales isolées, des symptômes spécifiques apparaissent et non des troubles de la diurèse.

Pyélonéphrite

La pyélonéphrite est appelée inflammation non spécifique des reins, avec la localisation primaire du processus pathologique dans les tubules de l'organe. La principale raison du développement de la maladie est une infection bactérienne. Le bassin rénal, le calice et le tissu interstitiel sont souvent affectés. En plus des troubles de la miction, des signes d'inflammation sont observés.

Glomérulonéphrite

Il s'agit d'une inflammation de l'appareil glomérulaire des reins, souvent d'origine auto-immune. L'incidence de la diurèse est rarement observée, car les symptômes des troubles métaboliques, la fonction rénale sont dominants.

À un stade prononcé, la maladie se caractérise par une augmentation du débit urinaire. Cela est dû à une grave perturbation du fonctionnement du corps, lorsque l'eau et les sels qui y sont dissous ne sont pas absorbés par le corps et "volent" à travers les reins. La condition est accompagnée de symptômes concomitants graves..

Urétrite

Il s'agit d'une maladie inflammatoire non spécifique de l'urètre (urètre) causée par des bactéries ou des virus (moins fréquemment). Il se manifeste par une envie fréquente d'excréter l'urine, des symptômes d'intoxication, de douleur et d'inconfort dans l'urètre, une décharge pathologique est possible.

Cystite

Inflammation de la vessie. Le plus souvent causé par une infection bactérienne. En plus des mictions fréquentes en petites portions, la présence de coupures lors de la vidange de la vessie, de changements de température, de faiblesse, d'inconfort constant dans la zone de l'organe atteint est spécifique. Dans les cas graves, du sang apparaît dans l'urine.

Prostatite et adénome de la prostate

La prostatite est souvent causée par une infection. L'adénome est une prolifération anormale de l'organe glandulaire. Les deux pathologies entraînent une augmentation de la taille de l'organe et une compression des voies urinaires. L'adénome se développe souvent après 50 ans, la prostatite peut se développer à tout âge.

Cancer de la prostate

Une tumeur maligne se manifeste par une diminution progressive de la quantité d'urine libérée en raison de la compression des voies urinaires. En compensation, la miction chez les hommes sans douleur se développe. Présence de symptômes spécifiques aux tumeurs.

Symptômes concomitants possibles

La présence de symptômes concomitants dépend de la cause de la diurèse fréquente. Avec un état physiologique, la couleur de l'urine et sa composition peuvent légèrement changer. Pour des raisons pathologiques, il existe des signes spécifiques à la maladie. Il est rationnel de considérer les symptômes accompagnant l'émission fréquente d'urine, selon la pathologie qui l'a provoquée:

  1. Prostatite: inconfort et / ou douleur dans le périnée, à la racine du pénis, sans irradiation (propagation) vers d'autres zones, diminution de la puissance, jusqu'à perte, rarement - écoulement sanglant ou trouble du pénis;
  2. Adénome de la prostate: présence d'inconfort sévère, douleur dans le périnée, la racine du pénis, dans le sacrum ou le pubis, diminution de la fonction sexuelle, changements dans la composition du sperme, de l'urine, des écoulements pathologiques;
  3. Cancer de la prostate: inconfort et douleur dans l'aine, le périnée, à la base du pénis, à des stades avancés de douleur intense. Il y a une violation de la fonction sexuelle, un changement dans la composition du sperme, de l'urine, de la rétention des selles, des écoulements anormaux du pénis, une diminution régulière du poids corporel, une faiblesse progressive;
  4. Diabète sucré: augmentation de l'appétit et de la soif, diminution de la tolérance au stress physique et mental, aggravation de l'état général lors de la consommation d'aliments riches en glucides et déficience visuelle. Il se développe souvent des infections difficiles à traiter;
  5. Le diabète insipide provoque de graves perturbations de l'équilibre minéral, une soif intense et des modifications du caractère nerveux. Les patients sont sujets aux convulsions, à la perte de conscience, aux maladies du système cardiovasculaire;
  6. Pyélonéphrite: intoxication sévère (fièvre, frissons, faiblesse), modification de la composition de l'urine, présence de bactéries, douleur;
  7. Glomérulonéphrite: troubles du métabolisme des protéines, œdème, diminution de l'appétit, capacité de travail, faiblesse, modifications de la composition urinaire, augmentation progressive de la tension artérielle, développement d'une insuffisance rénale;
  8. Cystite: inconfort et douleur dans la vessie, faiblesse, fièvre modérée ou légère, apparition de douleur lors de la miction. Dans les cas graves, des impuretés sanguines apparaissent dans l'urine;
  9. Urétrite: douleur et douleur lors de l'émission d'urine, une augmentation modérée ou légère de la température, une rougeur du pénis (en particulier la tête) est possible, la composition des changements d'urine, il peut y avoir un écoulement pathologique;
  10. ICD: douleur le long des voies urinaires (même intolérable), une légère augmentation de la température, un changement dans la composition de l'urine, un écoulement pathologique du pénis est possible;
  11. Insuffisance rénale chronique: troubles graves du métabolisme des minéraux et des protéines, œdème, troubles des systèmes nerveux, endocrinien, cardiovasculaire, douleur et inconfort dans le bas du dos;
  12. Infections uro-génitales - le principal signe d'une infection sexuellement transmissible est un changement de l'état général, la présence d'écoulement pathologique du pénis.

Diagnostique

La phase initiale du diagnostic est la collecte des plaintes et des informations sur le patient, son examen. Au cours de cette période, la probabilité de poser le bon diagnostic est de 60%. Si vous soupçonnez une maladie, prescrivez:

  • Analyse générale d'urine;
  • Analyse sanguine générale et biochimique;
  • Tests sanguins et urinaires pour le sucre;
  • Semer de l'urine pour déterminer le pathogène infectieux et tester sa sensibilité aux médicaments;
  • Examen échographique (échographie) de la cavité abdominale, des reins, de la prostate;
  • Si un cancer de la prostate est suspecté, un niveau d'antigène spécifique de la prostate est déterminé;
  • Si une tumeur est suspectée, y compris le cerveau, une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) est prescrite;
  • Dans certains cas, un examen radiographique de la vessie avec contraste est prescrit;
  • En cas de doute sur le diagnostic d'une tumeur, une étude avec des substances radioactives est utilisée;
  • Un examen par un urologue et néphrologue est montré.

Traitement

Le traitement est déterminé par la cause de la condition. Si le trouble est causé par la présence d'une infection bactérienne (prostatite, cystite, urétrite, pyélonéphrite), des antibiotiques sont utilisés. Avant d'obtenir les résultats du semis d'urine et de déterminer la sensibilité des microbes aux médicaments, des antibiotiques à large spectre sont prescrits. Après réception des résultats, le traitement est modifié en fonction des données reçues..

En présence d'adénome, l'utilisation est indiquée:

  • Alpha-bloquants (Doxazosine, Genocard, Zoxon, Camuren, Uromax, Tamsulosin, etc.);
  • Les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase (Finastéride, Dutastéride, Avodart, Duodart, etc.);
  • Tadalafil, Cialis, Tadallis, Cupidon-36, etc..

Pour le traitement de la prostatite, il est indiqué d'utiliser:

  • Anti-inflammatoires: Diclofénac, ibuprofène, cyclocoxib, kétorolac, métamizole sodique, méloxicam, némésulide, etc.;
  • Alpha-bloquants;
  • Antibiotiques (si la cause est une infection bactérienne): céphalostorines, pénicillines, carbopénèmes, aminopénicillines, etc..
  • Pour éliminer l'utilisation des symptômes de la douleur: Analgin avec Diphenhydramine, anti-inflammatoires, Ketanov, Ketorolac, etc..

Dans le diabète sucré, l'utilisation de médicaments pour normaliser le métabolisme du glucose (metformine, Bagomet, Glycomet, Glucofage, etc.), de l'insuline (Farmasulin, Actrapida, Humulin, etc.) est indiquée. Dans le diabète insipide, des analogues d'hormones humaines sont utilisés. Dans les tumeurs, l'objectif principal du traitement est la thérapie néoplasique.

Dans le cas de l'ICD, l'objectif principal est d'éliminer les calculs rénaux. Pour ce faire, vous pouvez recourir à la chirurgie, à l'utilisation d'ultrasons ou de médicaments. Pour soulager le syndrome douloureux, des analgésiques sont utilisés, y compris des stupéfiants (Promedol, Tramadol, Morphine) et des anti-inflammatoires. L'utilisation d'antispasmodiques est largement applicable - Drotaverin, No-shpa, Papaverina, etc..

Avec un trouble fonctionnel de la régulation nerveuse de la vessie, des pathologies du système nerveux, des lésions de la moelle épinière, le traitement des troubles du système nerveux est primordial.

Important! La sélection des médicaments doit être effectuée exclusivement par un médecin spécialisé individuellement.

La prévention

Les troubles de la diurèse sont plus faciles à prévenir qu'à traiter. À des fins de prévention, vous devez recourir à de telles méthodes:

  • Entraînement des muscles du plancher pelvien;
  • Normaliser le poids corporel;
  • Avoir des rapports sexuels réguliers;
  • Utilisez des contraceptifs;
  • Évitez le refroidissement excessif et la surchauffe;
  • Observé régulièrement par un médecin;
  • Uriner en présence de la première envie, ne tolère pas;
  • Éliminer les mauvaises habitudes;
  • Évitez la déshydratation;
  • Exercice régulier;
  • Normaliser le travail et le repos.