Principal

Tumeur

Symptômes de la cystite chez les hommes - traitement, causes, signes

On sait que la cystite survient souvent chez les femmes, mais chez les hommes il y a ou non cystite? Et si cela se produit, quels sont ses symptômes caractéristiques et comment traiter la cystite chez l'homme? Parmi les représentants du sexe fort, cette maladie est enregistrée beaucoup moins fréquemment que chez les femmes, principalement chez les hommes de plus de 45 ans, et ne représente qu'environ 1% de tous les cas diagnostiqués.

Par conséquent, certainement - il y a une cystite chez les hommes. Les symptômes qui peuvent indiquer une cystite sont des mictions fréquentes, avec des brûlures, des coupures, des douleurs dans la zone au-dessus du pubis, l'apparition de mucus, du sang dans les urines, des mictions nocturnes. Cela est dû au processus inflammatoire dans lequel la membrane muqueuse de la vessie est affectée, ce qui entraîne une perturbation de son fonctionnement normal.

Pour diagnostiquer la cystite, l'urine est examinée à la fois bactériologiquement et microscopiquement, une échographie de la vessie est effectuée, bien qu'elle ne se révèle pas toujours informative, l'échographie des reins, de la prostate, ainsi que la cystographie, la tomodensitométrie en spirale multidétecteur. Le traitement de la cystite chez l'homme comprend une antibiothérapie obligatoire, un traitement symptomatique, l'utilisation de divers remèdes à base de plantes, la physiothérapie.

Les causes de la cystite chez les hommes

Il est très facile pour un jeune homme de ne pas avoir de cystite, et il suffit de suivre les règles d'hygiène personnelle. Mais la principale cause de cystite chez l'homme, en particulier avec l'âge, est la lithiase urinaire, les infections génitales chroniques, la sténose de l'utérus et l'immunité affaiblie (par exemple, la prise d'hormones, de cytostatiques, la radiothérapie, l'infection à VIH, etc.) Chez les femmes, la cystite survient le plus souvent en raison de infection ascendante de l'urètre, de l'anus, du vagin et chez les hommes de la prostate, de l'urètre, de l'épididyme, des vésicules séminales.

Si un homme a des problèmes urologiques, accompagnés d'un rétrécissement de l'urètre et, par conséquent, d'une stagnation de l'urine, c'est le déclencheur de l'apparition de la cystite.

Il peut s'agir d'obstructions mécaniques, telles qu'un corps étranger, de calculs sortant de la vessie, ainsi que de maladies plus graves, telles que l'adénome de la prostate, les néoplasmes malins, les diverticules, etc..

La cystite chez l'homme est rarement un processus isolé, car un urètre étroit et allongé empêche l'entrée de toute infection dans la vessie. Par conséquent, le plus souvent, la cystite infectieuse est associée à une prostatite, une urétrite, une vésiculite. Comme chez les femmes, le principal agent causal est E. coli, le staphylocoque, Pseudomonas aeruginosa, les champignons Candida.

La cystite masculine peut être causée par des infections sexuellement transmissibles latentes - gonorrhée, trichomonase, chlamydia chez l'homme, mycoplasmes. Très rarement, la cystite accompagne des maladies telles que le purpura, l'actinomycose et la schistosomiase.

Si l'infection pénètre par un mécanisme à la baisse, cela est le plus souvent dû à une pyélonéphrite, une tuberculose rénale.

Séparément, il convient de prêter attention à l'étiologie tuberculeuse de la cystite, car parfois le processus tuberculeux des voies génito-urinaires chez l'homme est usé, chronique, ne se manifeste que par une fièvre de bas grade, une faiblesse, des symptômes mineurs et des signes périodiques, la cystite, la prostatite chronique, la pyélonéphrite, l'urétrite, etc..

Aujourd'hui, il y a une épidémie de tuberculose dans le pays, l'immunité est en baisse dans la population et l'infection à mycobacterium tuberculosis dans la population adulte est de 90%. Dans des conditions favorables à la tuberculose - stress, surmenage, mauvaise nutrition, abus d'alcool - elle quitte facilement l'état latent et affecte non seulement les poumons habituels, mais aussi d'autres organes - la prostate, les testicules, les reins, y compris.

Au contraire, l'insidiosité des formes extrapulmonaires de tuberculose réside dans le fait qu'elles se déguisent en processus infectieux banaux, et les cultures pour la détection du bacille de Koch dans une évolution chronique sont souvent faussement négatives, en particulier pendant le traitement avec des fluoroquinolones.


La grippe, la sinusite, l'amygdalite chronique et d'autres maladies infectieuses et virales, qui semblent être localisées dans des organes du système respiratoire éloignés de la vessie, peuvent pénétrer des bactéries pathogènes dans la vessie par la voie hématogène (par le sang). Par conséquent, l'inflammation de la vessie peut souvent être une complication de tout processus infectieux dans le corps..

C'est également une infection possible lors de la cystoscopie elle-même, du cathétérisme de la vessie.

Les blessures à l'abdomen, à la colonne vertébrale, au diabète sucré chez les hommes, à l'hypothermie constante, au stress chronique et au manque de sommeil, qui réduisent tous les défenses de l'organisme, contribuent également au développement de la cystite chez les hommes.

Des symptômes de cystite peuvent également apparaître après des interventions chirurgicales dans la cavité abdominale, des opérations transurétrales de la vessie, une résection de la prostate, des néoplasmes malins de l'urètre et de la prostate.

Symptômes, signes de cystite chez les hommes - aigus et chroniques

  • Dans la cystite aiguë, le principal symptôme est une envie fréquente d'uriner, alors qu'un seul volume d'urine ne peut être que de 10 à 15 ml, parfois une incontinence urinaire peut survenir.
  • La douleur et la difficulté à uriner sont également des signes de cystite chez les hommes, ils doivent faire un effort pour démarrer le processus de vidange de la vessie. Des sensations particulièrement douloureuses accompagnent le début et la fin de la miction. Dans ce cas, la douleur est décrite par les patients comme une sensation de brûlure, une douleur dans l'urètre (causes de la douleur, sensation de brûlure pendant la miction). Parfois, les douleurs sont très intenses, parfois supportables. Entre les vidanges, les hommes sont préoccupés par la douleur dans le pénis, l'aine et la région pubienne.
  • La cystite aiguë chez l'homme se produit avec des symptômes d'intoxication générale, avec une forte fièvre, une transpiration excessive, des maux de tête, des frissons, une faiblesse générale, etc. Dans de tels cas, le patient est hospitalisé..
  • Dans les situations graves, lorsqu'une forme de cystite gangréneuse et hémorragique se développe chez les hommes, l'urine acquiert une couleur trouble, contient du sang, du mucus, il peut y avoir une odeur putréfactive et la quantité d'urine ne peut pas dépasser 400 ml. en un jour.
  • Quant à la cystite chronique chez l'homme, ses symptômes sont plus maîtrisés, les douleurs peuvent être insignifiantes, la fréquence des pulsions n'est pas non plus élevée, les impuretés dans l'urine sont le plus souvent de nature muqueuse, sans particules de sang. Cependant, comme tout processus chronique, la cystite se déroule également par vagues, avec des périodes de rémission et d'exacerbations.

Traitement de la cystite chez les hommes

Avec les symptômes ci-dessus, un homme devrait consulter un urologue. Le médecin ne prescrit aucun traitement qu'après une anamnèse du patient soigneusement recueillie, un diagnostic approfondi dans toutes les directions:

  • Culture d'urine bactérienne, identification du pathogène et de sa sensibilité aux agents antimicrobiens.
  • Frottis urogénital pour les infections latentes - IST
  • Analyse d'urine - elle est informative en cas de valeurs élevées de leucocytes, de globules rouges, de mucus. La suspicion de tuberculose est causée par une réaction urinaire acide.
  • L'échographie de la vessie n'est généralement pas effectuée, car il est impossible pour le patient d'accumuler un volume d'urine suffisant pour un examen informatif, mais l'échographie des reins et de la prostate est obligatoire, car elle peut aider à identifier la cause de la cystite.
  • Dans la cystite chronique, la cystoscopie est indiquée pour détecter les corps étrangers, les calculs, les tumeurs et une biopsie est également réalisée au cours de cette procédure. La cystoscopie peut également être prescrite pour l'évolution persistante de la cystite aiguë et elle est conçue pour déterminer le type et la localisation de la cystite elle-même, c'est-à-dire qu'ils évaluent d'abord visuellement l'état de la muqueuse, bien que des corps étrangers et des calculs puissent également avoir lieu.
  • Parfois, cystourethrography, uroflowmetry est nécessaire pour confirmer ou exclure une obstruction organique, qui se produit souvent avec la cystite chez les hommes.

Le traitement de la cystite aiguë avec rétention urinaire persistante et douleur intense qui ne peut pas être arrêtée par des analgésiques est effectué dans un hôpital, après un diagnostic approfondi, l'identification de l'agent causal ou des maladies concomitantes du système génito-urinaire. Comment traiter la cystite chez l'homme? Les recommandations générales pour le traitement de cette maladie sont les suivantes:

  • Repos au lit dans la période aiguë de la maladie, prise de fièvre avec des antipyrétiques, boire beaucoup de liquides jusqu'à 2,5 litres par jour, régime sans aliments salés, épicés et acides.
  • Antibiotiques pour la cystite chez les hommes. Après avoir identifié l'agent pathogène, déterminé sa sensibilité aux antibiotiques, l'utilisation d'antimicrobiens est nécessaire: il s'agit généralement des fluoroquinolones (Nolicin pour la cystite, Normax, Cifran, Ciprolet A), des nitrofuranes (Furadonin), des céphalosporines, pendant une semaine, uniquement selon les directives d'un médecin.
  • Phytothérapie. Obligatoire pour la cystite chez les hommes, le traitement doit inclure des diurétiques à base de plantes, des médicaments anti-inflammatoires, tels que des tisanes - thé à la busserole, feuille d'airelle rouge, prêle des champs. À condition qu'une personne ne présente aucune manifestation allergique aux herbes médicinales, les médicaments à base de plantes qui ont un effet auxiliaire sont bons, soulagent les symptômes de l'inflammation - Kanefron, Cyston pour la cystite, Fitolizin. Vous pouvez également utiliser les propriétés bénéfiques des canneberges - soit boire du jus de canneberge, du jus de fruit pour la cystite, ou prendre des comprimés de Monurel avec de l'extrait de canneberge. Étant donné que les remèdes à base de plantes réduisent la concentration d'antibiotiques, ils ne sont utilisés qu'après la fin du traitement antibiotique.
  • Antidouleurs. Antispasmodiques - No-Shpa, Papaverin, ainsi que les anti-inflammatoires non stéroïdiens - Diclofenac, Nimesil conviennent au soulagement de la douleur.
  • STI Pour le traitement des maladies sexuellement transmissibles, il existe certains schémas thérapeutiques que le médecin prescrit en cas de détection de telles infections par PCR, car ils peuvent également être des agents responsables de la cystite chez l'homme.
  • Les symptômes et le traitement de la cystite dépendent des maladies concomitantes, qui sont le plus souvent - prostatite, pyélonéphrite, adénome de la prostate, urolithiase, adénomectomie. Par conséquent, dans de tels cas, le traitement de la cystite est le traitement de ces maladies.
  • Rinçage de la vessie. Parfois, un médecin peut effectuer des manipulations pour vider la vessie avec des antiseptiques ou un blocage à la novocaïne.
  • Physiothérapie. Après la fin de la période aiguë d'inflammation, pour la résorption et une récupération rapide, l'électrophorèse, l'UHF, les ultrasons, la thérapie magnétique au laser, la boue sont effectuées.
  • Sanatoriums. Pendant les périodes de rémission, il est très efficace d'effectuer un traitement dans divers sanatoriums spécialisés - Territoires de Krasnodar et Stavropol.

Les principaux symptômes et traitement de la cystite chez les hommes à domicile

Malgré le fait que l'inflammation de la vessie soit considérée comme une maladie féminine typique, elle se rencontre souvent chez les hommes. Beaucoup d'hommes s'intéressent à la raison pour laquelle la cystite apparaît chez les hommes, ses symptômes et son traitement, quels médicaments vous pouvez prendre à la maison.

Beaucoup de gens ne suggèrent même pas que les hommes peuvent développer une inflammation de la vessie. Mais ce n'est pas du tout vrai. La cystite peut toucher les hommes, en particulier ceux qui ont déjà franchi 45 ans. Le taux d'incidence est d'environ 1% de tous les cas de pathologies du système génito-urinaire.

Pertinence du problème

Les symptômes de la maladie sont similaires à ceux observés chez les femmes. Les patients ressentent également des douleurs dans l'abdomen et les organes génitaux. Mais la plupart de tous les patients sont perturbés par une miction normale. Les caractéristiques de la structure anatomique du système urinaire chez l'homme contribuent au développement d'un grand nombre de complications.

La cystite non traitée affecte négativement l'état de la prostate, des testicules, des vésicules séminales, des canaux vasculaires déférents. Les pathologies de ces organes violent la fertilité, contribuent au développement de problèmes de puissance. Par conséquent, la cystite doit être traitée immédiatement après des problèmes de miction.

Raisons du développement de la pathologie

Plus l'homme est âgé, plus sa probabilité de développer des maladies pathologiques du système urinaire est élevée. Ce sont eux qui deviennent le principal facteur de développement de la cystite. Cette maladie survient souvent le long de la voie dite descendante, c'est-à-dire à la suite de processus pathologiques dans la prostate, les testicules, l'urètre.

Les causes de la pathologie peuvent être:

  1. Différents types de pathologies urologiques pouvant perturber l'écoulement normal de la vessie.
  2. Constriction urétrale.
  3. L'apparition dans l'organe de calculs urinaires, moins souvent - un corps étranger.
  4. Pathologie de la prostate, en particulier l'adénome.
  5. Diverticulose.
  6. Urethit.
  7. Prostatite.
  8. Blennorragie.
  9. Infection à mycoplasmes.
  10. Chlamydia.
  11. Actinomycose.
  12. Purpura.
  13. Processus de la tuberculose.
  14. Sinusite, amygdalite et autres maladies infectieuses (leurs agents pathogènes peuvent se propager avec le flux sanguin dans le système urinaire).
  15. Procédures de diagnostic négligentes dans lesquelles l'infection peut se propager dans le système urinaire.
  16. Anomalies chirurgicales anormales.
  17. Maladies malignes de la prostate et de l'urètre.

Facteurs supplémentaires pour le développement de la cystite chez les hommes:

  • hypothermie aiguë et prolongée;
  • pratiquer des rapports sexuels interrompus;
  • stress chronique;
  • manque de sommeil;
  • effort physique intense;
  • boire beaucoup de boissons alcoolisées, en particulier de la bière;
  • nutrition déséquilibrée et de mauvaise qualité;
  • Diabète;
  • blessures.

Les symptômes de la cystite

Chez les hommes, ces signes d'inflammation se distinguent..

  1. Sortie d'urine fréquente - au plus fort de la phase aiguë, le patient peut aller aux toilettes presque toutes les 10 à 15 minutes, tout en libérant très peu d'urine.
  2. Appels urgents aux toilettes qui sont complètement impossibles à contenir.
  3. Incontinence - elle se manifeste à la fois pendant l'effort physique et au repos, dans le contexte d'une forte envie d'uriner.
  4. Douleur lors d'une tentative de vider un organe malade - parfois, les patients doivent faire un effort pour démarrer un micket. Les douleurs sont plus intenses au début et à la fin de la miction. Son caractère et son intensité peuvent également être différents. Des crampes, des accès de douleur sévères sont notés. Ils donnent dans l'aine ou dans la tête du pénis.
  5. Augmentation de la température.
  6. Intoxication générale du corps, qui se manifeste par des douleurs, des frissons, une sensation de faiblesse. Parfois, sur fond de symptômes d'intoxication, le patient entre à l'hôpital.
  7. Lorsqu'elle est sévère, l'urine acquiert une couleur foncée et une mauvaise odeur. Dans l'urine, on trouve souvent du sang et une grande quantité de mucus. L'anurie accompagne ces phénomènes, lorsque jusqu'à 0,5 l d'urine est libéré par jour.

Inflammation chronique

Ce type de pathologie se caractérise par des symptômes maigres et moins prononcés. Parfois, un homme peut ne pas réaliser qu'il développe une cystite. La pathologie chronique peut survenir longtemps ou par vagues.

La miction n'apporte pas de souffrance comme dans la cystite aiguë. Mais dans ce cas, les hommes peuvent ressentir de la douleur, de la douleur pendant ce processus. Les sensations désagréables sont considérablement améliorées si la prostate rejoint l'inflammation.

Dans l'urine, il y a des globules blancs, des protéines. Souvent, le sang apparaît périodiquement. Si la cystite chronique n'est pas traitée, elle peut évoluer en pyélonéphrite, sclérose des parois.

Diagnostic de la maladie

Tous les hommes soupçonnés d'une inflammation de la vessie sont soumis à un examen obligatoire. Tout d'abord, examen des organes génitaux, palpation du scrotum, examen de la prostate (méthode rectale). Ces types d'examens permettent de confirmer ou de réfuter la relation de l'inflammation avec le phimosis, la prostatite et les maladies testiculaires.

Il est obligatoire de déterminer le type d'agent pathogène à l'origine de la cystite. Pour ce faire, appliquer ma culture bactériologique et l'examen du frottis de l'urètre sur la microflore. Une analyse d'urine peut montrer des changements caractéristiques de la cystite: la présence de globules blancs, de mucus et d'épithélium. L'urofluométrie est réalisée pour exclure l'obstruction chez un patient.

Une échographie de la vessie pendant la cystite n'est pas effectuée. En raison de leurs symptômes spécifiques, les patients ne peuvent pas accumuler suffisamment d'urine. Par conséquent, à l'aide de l'examen, il ne sera pas possible de visualiser les parois de l'organe et de détecter une inflammation dans celui-ci.

La cystoscopie n'est indiquée qu'avec une hématurie étendue, lorsque la couleur de l'urine devient rouge et acquiert une teinte de morceaux de viande. Un examen cystoscopique permet de détecter une modification de l'état des muqueuses, de constater la présence de cellules pathologiquement altérées. À l'aide d'un cystoscope, un patient peut subir une biopsie..

Traitement des maladies

Dans la phase aiguë de l'inflammation, le repos au lit est indiqué. La consommation doit être abondante (jusqu'à 2,5 litres par jour). Il est interdit de boire de l'alcool, il est conseillé de limiter le café. Tous les plats épicés, épicés et fumés sont exclus. Pendant la phase aiguë, l'intimité sexuelle n'est pas autorisée. Les plats aigres ne sont pas autorisés..

Avec cette maladie, les médicaments sont indiqués - agents antibactériens. Les antibiotiques ne sont prescrits qu'après avoir déterminé l'agent causal de l'inflammation bactérienne. Le plus souvent prescrit des médicaments antibactériens du groupe des nitrofuranes, des fluoroquinolones, des céphalosporines. Presque tous les types de microbes y sont sensibles..

Les antibiotiques aident à soulager rapidement les patients de l'inflammation. Sans diagnostic préalable et recommandations du médecin, les antibiotiques ne sont pas autorisés. Cela peut ne pas donner de résultats et le patient est susceptible de développer des complications chroniques..

Le traitement phytothérapeutique de la cystite chez l'homme doit être effectué obligatoirement, dans le contexte d'une antibiothérapie. Le plus souvent, il est recommandé de prendre des thés peu coûteux et efficaces contre la cystite, qui ont une propriété diurétique et anti-inflammatoire. Ces thés peuvent être achetés à la pharmacie et pris selon les instructions ci-jointes. Il est possible de prendre des préparations à base de plantes et à des fins prophylactiques.

Les préparations à base de plantes prêtes à l'emploi contiennent des extraits d'airelle rouge, de prêle des champs et de busserole. Ils soulagent bien l'inflammation, urinent et soulagent la douleur Kanefron, Cyston, Fitolizin comprimés. Ils sont créés uniquement à base de plantes médicinales et ne contiennent pas en chimie.

À la maison, vous pouvez être traité avec des remèdes populaires - jus de canneberge, compotes et boissons aux fruits de ces délicieuses baies. Basé sur eux, le médicament Monurel a été créé. Il n'apportera pas d'effet momentané, mais aidera à faire face aux phénomènes inflammatoires..

La phytothérapie ne peut pas remplacer un traitement médical à part entière. Dans le traitement de la cystite, ces méthodes sont les principales et leur combinaison permet de faire face aux symptômes désagréables de la cystite.

Afin de stopper la douleur et d'autres sensations désagréables, on prescrit aux hommes des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des analgésiques, ainsi que des antispasmodiques. Médicaments couramment utilisés - No-shpa, Papaverine, Diclofenac, etc..

L'utilisation de lavages de la vessie peut être difficile en raison des caractéristiques structurelles de l'urètre et de certaines maladies de la prostate. Dans de tels cas, l'accent est mis sur la phytothérapie.

Avec une combinaison de cystite et de maladies transmises par contact sexuel, le patient se voit prescrire un traitement sélectionné individuellement. Il ne commence qu'après avoir déterminé l'agent pathogène. Si un homme détecte une prostatite, une pyélonéphrite et une autre pathologie qui présente des symptômes similaires à la cystite, un traitement approprié est prescrit.

Complications et conséquences

La cystite ne peut en aucun cas être une maladie "inoffensive". Tous les cas de développement de telles maladies sont associés au fait que les hommes n'ont pas traité le processus inflammatoire ou l'ont mal fait, souvent sur la base des «conseils» de connaissances.

La cystite non traitée peut évoluer vers de telles formes de pathologie..

  • Hémorragique - le principal signe de cystite hémorragique est l'apparition d'une grande quantité de sang dans l'urine. Il peut contenir même de gros caillots. Le patient s'inquiète de fortes douleurs dans l'abdomen, le périnée. Leur cause est l'activité pathologique des virus et des champignons. La maladie est dangereuse car elle peut provoquer une dégénérescence du tissu conjonctif de l'organe en fibreux.
  • Interstitiel - dans ce cas, non seulement la muqueuse est affectée, mais également la couche de muscles lisses en dessous. L'activité des microbes entraîne la formation de cicatrices et d'ulcères dans la cavité corporelle. L'élasticité de l'organe diminue progressivement et le développement d'ulcères contribue à une diminution significative du volume de l'organe. La maladie conduit au développement d'une incontinence urinaire aiguë.
  • Gangrenous est une complication grave de la cystite, dans laquelle tout l'organe est impliqué dans le processus inflammatoire. Il y a une mort complète de la muqueuse. Le processus purulent lancé entraîne une rupture de l'organe et le développement d'une péritonite.

D'autres complications de la maladie présentent de tels symptômes..

  1. La trigonite affecte l'ouverture interne de l'urètre et la bouche des uretères. Dans ce cas, le sphincter, responsable de l'évacuation de l'urine vers l'extérieur, souffre. Les symptômes de la maladie sont les mêmes que pour la cystite..
  2. La paracystite se produit si le processus inflammatoire se propage à la fibre de la cavité pelvienne. Le patient est affecté par la douleur et la fièvre, l'incontinence. Traitement chirurgical de la paracystite uniquement.
  3. Lorsque l'infection se propage les uretères, le patient développe une pyélonéphrite. Les principales manifestations de la pyélonéphrite sont des douleurs dans le bas du dos et de la vessie, de la fièvre, des frissons et de la fièvre. La quantité d'urine est réduite. Dans certains cas, les symptômes de la pyélonéphrite peuvent ne pas être observés et la maladie elle-même commence par le développement d'une insuffisance rénale aiguë. Dans ce cas, le patient observe une diminution significative de la quantité d'urine jusqu'à sa disparition complète. La violation de la formation d'urine conduit à l'empoisonnement du corps par des produits métaboliques. L'exécution d'une pyélonéphrite peut contribuer au développement de la péritonite.

La propagation de l'inflammation à la prostate et aux testicules peut provoquer une prostatite et une orchite. Avec la prostatite, le patient ressent des douleurs dans le bas-ventre, de la fièvre, de la fièvre. La miction est fortement altérée: elle devient fréquente et à chaque micration, seule une petite quantité d'urine est libérée. La prostatite est dangereuse pour le développement de l'infertilité chez l'homme, les troubles de la fonction érectile.

Avec l'orchite, une douleur aiguë dans le scrotum apparaît. La glande sexuelle est considérablement augmentée en volume, la peau du scrotum devient rouge et devient chaude. Un homme ne peut pas marcher normalement, parfois il se tord de douleur. L'orchite nécessite un traitement urgent (prise d'antibiotiques et alitement strict), sinon les testicules peuvent cesser de fonctionner.

La cystite récurrente fréquente provoque une incontinence chronique chez les patients. Cette pathologie est très difficile à traiter en raison de la résistance du sphincter à la thérapie..

Vidéo: traitement de la cystite chez les hommes.

Prévention de l'inflammation de la vessie chez les hommes

La prévention de cette maladie est associée à la mise en œuvre de telles recommandations..

  • Respect des mesures d'hygiène. Les sous-vêtements doivent être changés quotidiennement. Après la miction, il est conseillé de rincer la tête du pénis et l'ouverture externe de l'urètre à l'eau tiède.
  • Lors du lavage, seuls des produits hypoallergéniques doivent être utilisés..
  • Buvez au moins 2 litres d'eau chaque jour.
  • Pour empêcher le développement de la cystite chez une personne, il est nécessaire de vider l'organe en temps opportun. Il n'est pas nécessaire de permettre le débordement de la bulle: cela nuit à son fonctionnement.
  • Vous devez limiter le menu aux produits qui favorisent l'irritation des voies urinaires.
  • Pas d'abus d'alcool.
  • Vous ne pouvez pas exposer le corps à l'hypothermie ou à une diminution de l'immunité. Cela et un autre provoquent une aggravation d'une infection à l'herpès, un mal de gorge, une sinusite. L'apparition fréquente de ces pathologies provoque une maladie de la muqueuse vésicale.
  • Les relations sexuelles non protégées doivent être évitées..
  • Pour maintenir l'immunité, vous devez prendre des médicaments immunostimulants.

La mise en œuvre de ces recommandations permet de prévenir le développement d'une cystite aiguë. Si la maladie se manifeste toujours, le traitement doit être commencé immédiatement. Seule une thérapie précoce aidera à prévenir la transition de la maladie vers une forme chronique et le développement de complications dangereuses.

Cystite chez les hommes - symptômes et traitement

La cystite est un processus inflammatoire de la membrane muqueuse de la vessie, conduisant à son altération fonctionnelle. Chez les hommes, la cystite est assez rare - 7-10 personnes pour 1000. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques de l'urètre (plus long et plus étroit que l'urètre féminin) et son éloignement de la zone anale, ce qui réduit son infection.

Classification de la cystite

Les cystites primaires et secondaires sont distinguées..

La cystite primaire comprend les cas où le processus inflammatoire se produit directement dans la vessie et peut être causé par divers facteurs:

  • infectieux (pathogènes spécifiques et non spécifiques);
  • thermique (sous-refroidissement);
  • chimique;
  • médicinal;
  • toxique
  • alimentaire (nourriture);
  • post-traumatique.

Avec la cystite secondaire, le processus inflammatoire se propage à la vessie à partir d'autres organes du système génito-urinaire (prostate, urètre, vésicules séminales) et d'organes non liés au système génito-urinaire (organes du système respiratoire, organes ORL), dans lesquels il existe des processus inflammatoires chroniques propagation hématogène (par le sang) par.

Selon le degré de cours, on distingue les cystites aiguës et chroniques..

Selon la propagation du processus inflammatoire et l'implication de la vessie, la cystite est divisée en cervicale, focale et diffuse.

Selon la nature des changements morphologiques résultant de l'inflammation de la vessie, la cystite peut être divisée selon les formes suivantes, présentées dans le tableau 1.

Tableau 1 - Formes de cystite selon la nature des changements morphologiques.

CystiteLA DESCRIPTION
CatarrhalLes lésions de la vessie se propagent à l'intérieur de la muqueuse. Selon le degré de dommage, il s'accompagne de sécrétions d'exsudat transparent, muqueux et purulent.
Granulation (polypoïde, granulomateuse)Il se caractérise par le développement de tissu de granulation (conjonctif) avec la formation de croissances polypoïdes, granulaires et verruqueuses.
HémorragiqueDes zones d'hémorragie avec desquamation (exfoliation) de la muqueuse sont observées, ce qui conduit à la libération de sang dans l'urine. Peut être une conséquence de la prostatite chez les hommes.
FibrineuxLe dépôt de fibrine sur la membrane muqueuse de la vessie est caractérisé.
Ulcérative (nécrotique)Caractérisé par l'apparition de défauts des parois de la vessie.
PhlegmoneuxOn note une des formes d'inflammation purulente, dans laquelle un trempage purulent diffus continu de la couche sous-muqueuse de la vessie avec un grand nombre de leucocytes est noté.
GangreneuxIl se caractérise par l'implication de toute la paroi de la vessie dans le processus. Une mort partielle ou complète des cellules muqueuses est observée..
CystiqueIl se caractérise par la formation de kystes sur la membrane muqueuse de la vessie, situés séparément ou en groupes..
IncrustéIl se caractérise par le dépôt de phosphate de calcium sur la membrane muqueuse de la vessie.
InterstitielIl est observé le plus souvent chez les femmes.

Symptômes

Parmi les symptômes de la cystite, on peut distinguer:

  • troubles de la miction (dysurie), sous forme de pulsions fréquentes, difficultés au début et à la fin de l'acte d'uriner, fuite d'urine après l'acte d'uriner, diminution de la portion d'urine excrétée;
  • douleur pendant la miction de nature différente (de la brûlure modérée à la douleur intense), douleur dans le pénis sus-pubien, inguinal,;
  • un changement dans l'apparence de l'urine - opacification, décoloration, l'apparition de mucus, de pus et de globules blancs (pyurie), de sang (hématurie) dans l'urine, odeur putréfactive;
  • les symptômes d'intoxication (fièvre, malaise général, faiblesse, frissons) peuvent indiquer une implication dans le processus inflammatoire des reins et le développement d'une pyélonéphrite aiguë.

Parmi tous les symptômes de la cystite, les principaux sont:

  • Dysurie;
  • Leucocyturie - la détection de leucocytes dans l'urine (un signe obligatoire pour la cystite);
  • Hématurie (sang dans l'urine).

La cystite aiguë se caractérise par une augmentation rapide des symptômes des troubles de la miction au cours des premiers jours, dont le plus précoce est une miction fréquente chez les hommes.

Dans la cystite chronique, l'intensité des symptômes peut être moins prononcée..

Les raisons

Les causes du processus inflammatoire de la vessie sont une variété de facteurs qui endommagent sa muqueuse et perturbent sa fonction.

Parmi les agents infectieux, on peut citer à la fois une flore non spécifique (le plus souvent E. coli (95% des cas de cystite), des staphylocoques, Klebsiella, protea, candida) et des pathogènes spécifiques - gonocoques, chlamydia, trichomonas, mycoplasmes, virus, bacille tuberculeux.

Si ces derniers pénètrent plus souvent dans la vessie après un rapport sexuel, la flore pathogène conditionnelle peut provoquer un processus inflammatoire résultant d'une diminution de l'immunité, de l'hypothermie, de la congestion du système génito-urinaire, des dommages à la vessie lors des procédures de diagnostic et de traitement (cystoscopie, bougienage urétral, cathétérisme vésical ) De plus, l'infection peut se propager dans la circulation sanguine à partir d'autres organes (reins, prostate, amygdales, nasopharynx). Des facteurs supplémentaires peuvent inclure la présence de calculs dans la vessie, des lésions traumatiques de la colonne vertébrale et des processus tumoraux..

Diagnostique

Dans le diagnostic de la cystite, des méthodes de recherche en laboratoire sont utilisées (analyse générale d'urine, culture d'urine, numération sanguine générale, analyse d'urine selon Nechiporenko), flore pathologique (frottis général, PCR, sécrétion de la prostate - microscopie et culture).

A l'examen, une attention particulière est portée à l'étude du pénis, des testicules, des appendices, de la prostate.

Parmi les méthodes de recherche supplémentaires, l'échographie (rein, vessie, prostate, organes du scrotum) est utilisée, l'uroflowmetry, qui permet de déterminer la nature de la miction et ses indicateurs. Dans les cas douteux, une cystoscopie suivie d'une biopsie, une cystouréthrographie multispirale peuvent être utilisées..

Traitement de la cystite chez les hommes

  • Recommandations générales. En période aiguë de cystite, alitement, apport hydrique abondant (jusqu'à 2 à 2,5 litres d'eau par jour), exclusion des aliments épicés et salés, de certaines boissons (thé, café, boissons gazeuses), de l'alcool et de l'exclusion temporaire des relations sexuelles activité (5-7 jours).
  • Thérapie antimicrobienne. La thérapie antibactérienne est leader dans le traitement de la cystite. La sélection des médicaments est effectuée par le médecin sur la base de tests de laboratoire, en tenant compte de la sensibilité des agents infectieux aux antibiotiques. Les groupes de fluoroquinolones, de nitrofuranes et de céphalosporines sont souvent utilisés. La thérapie dure généralement 7 jours.
  • Acceptation des analgésiques et des antispasmodiques. Pour éliminer le syndrome douloureux, des AINS (ibuprofène, diclofénac), des antispasmodiques (nosh-pa, avisan, halidor, cystenal, baralgin) peuvent être ajoutés au traitement.
  • Phytothérapie. En plus du traitement, des plantes médicinales peuvent être utilisées (phytolysine, kanefron, cours, uroflux, cyston). De nombreuses plantes médicinales (busserole, renouée, prêle, etc.) ont des effets anti-inflammatoires et antibactériens. La canneberge et le jus de canneberge sont également utiles. Il existe des preuves que les canneberges ont un effet anti-adhésif (empêche les virus et les bactéries de «coller» aux tissus, ce qui contribue à leur élimination rapide du corps). En plus des canneberges, les pommes ont un effet de libération. Par conséquent, vous devez les inclure dans l'alimentation.
  • Rinçage de la vessie. Recourir parfois au lavage de la vessie, blocage de la novocaïne.
  • Physiothérapie. La physiothérapie est largement utilisée, ce qui facilite la pénétration des médicaments sur le site de l'inflammation, améliore les effets anti-inflammatoires et analgésiques de la thérapie de base. À cette fin, la phonophorèse endovasculaire, les courants modulés sinusoïdaux (SMT), les courants supratonaux, les ultrasons, la thérapie au laser sont utilisés.
  • Traitement des maladies concomitantes. Si des maladies sont détectées dans d'autres organes (prostate, testicules, reins), une pathologie appropriée est traitée.
  • Traitement de Spa. Pendant la rémission, un traitement en sanatorium peut être effectué, où en plus des conditions climatiques favorables, un traitement avec des bains de boue (thérapie de boue) et un traitement avec des eaux minérales (balnéothérapie) sont pratiqués.

Complications

Les complications de la cystite sont le plus souvent associées à un traitement mal sélectionné ou à son rendez-vous inapproprié.

Les complications les plus courantes de la cystite sont la pyélonéphrite, la perforation (perforation) de la paroi de la vessie, le reflux (reflux) de l'urine dans l'uretère et les reins.

Particularités de la cystite masculine

La cystite est une pathologie inflammatoire du système génito-urinaire, dans laquelle la paroi de la vessie est affectée. La maladie viole le mode de vie habituel, car le patient ressent non seulement de la douleur, de l'inconfort, mais devient également dépendant des toilettes. Avant de découvrir les symptômes de la cystite chez l'homme, il faut comprendre qu'elle est de nature infectieuse et non infectieuse.

Dans le sexe fort, la pathologie est moins courante que chez les femmes. Le risque de son développement augmente avec une diminution de l'immunité, avec la pénétration de microflore pathogène dans la vessie en grande quantité.

Les causes de la cystite chez les hommes

La cystite peut survenir lorsqu'elle est exposée à de tels facteurs négatifs: hypothermie, fibrose vésicale, maladies chroniques d'autres organes, hypovitaminose, manque d'exercice.

La maladie présentée est rare dans la population masculine, mais il existe des raisons qui contribuent à son développement:

  • lésions infectieuses des uretères et des reins;
  • foyers inflammatoires chroniques dans les organes voisins;
  • troubles immunitaires;
  • dysfonctionnement du système hormonal;
  • les infections sexuellement transmissibles;
  • exposition aux radiations;
  • réactions allergiques sévères;
  • prostatite, cancer ou adénome de la prostate, urétrite;
  • l'entrée de mycobactéries dans la vessie;
  • état septique;
  • caractéristiques anatomiques de la structure du système génito-urinaire chez l'homme;
  • inflammation des vésicules séminales (vasiculite), testicules (orchite);
  • rétrécissement du prépuce dans l'enfance;
  • obstruction des voies urinaires (congénitale);
  • brûlure chimique des parois de l'organe;
  • stase urinaire dans la vessie due à la présence d'un corps étranger, d'une tumeur.

Le contact sexuel non protégé, le port de sous-vêtements serrés, les mauvaises habitudes peuvent provoquer une pathologie. Infection dans la vessie par les reins, par l'urètre, par le sang.

Classification et symptômes de différents types de cystite

La cystite chez l'homme ne peut être traitée qu'après un diagnostic précis. La maladie peut être de différents types et d'étiologies différentes, par conséquent, la thérapie ne peut pas être la même. La pathologie est classée comme suit:

  1. Par des facteurs étiologiques:
    • Primaire Sa survenue est provoquée par une lésion directe de la vessie elle-même sous forme aiguë ou chronique.
    • Secondaire L'infection vient d'autres organes.
  1. Selon la forme du flux:
    • Tranchant. Se développe en 2-3 heures et se caractérise par des symptômes vifs.
    • Chronique Le patient souffre d'un inconfort constant et d'un léger dysfonctionnement urinaire.
    • Récurrent. L'attaque se répète toutes les 2-3 semaines.
  1. Selon la prévalence de la cystite, il arrive:
    • cervical;
    • diffuser;
    • focal.
  1. Pour un facteur de frappe spécifique:
    • chimique;
    • post-traumatique;
    • infectieux;
    • thermique;
    • toxique;
    • médicament;
    • alimentaire.
  1. Selon l'image endoscopique:
    • Candidose. Le patient développe une décharge du canal urinaire.
    • Hémorragique. Apparaît dans une cystite sévère et se caractérise par la formation de foyers d'hémorragie, une forte augmentation de la température.
    • Interstitiel. Le patient ressent constamment une douleur de haute intensité.
    • Catarrhal. Chaque symptôme est léger, cette forme est la plus simple.
    • Fibrineux. Des dépôts de fibrine apparaissent sur la muqueuse de l'organe.
    • Cystique. Des cavités kystiques se forment dans les tissus affectés.
    • Granulation. Le tissu affecté commence à se développer.
    • Ulcérative. Il y a des plaies et des plaies sur la muqueuse.
    • Phlegmoneux. L'épaisseur totale de la paroi est affectée.
    • Polypous. La couche muqueuse se développe pathologiquement.

Ce n'est qu'après avoir découvert la forme exacte de la cystite que le médecin peut prescrire un traitement efficace.

Symptômes de forme aiguë et chronique

En présence de cystite chez l'homme, les signes dépendent de sa forme:

TranchantChronique
• Faible débit urinaire (10-20 ml au total).
• Un syndrome douloureux aigu.
• Diminution de la capacité de travail.
• Faiblesse générale.
• Fièvre à fièvre.
• Incontinence urinaire (s'aggrave la nuit).
• irritabilité accrue, instabilité nerveuse.
• La présence de mucus, de sang ou d'autres impuretés dans l'urine.
• Douleur et douleurs musculaires.
• Frissons.
• douleur légère.
• Changement de température stable jusqu'à 37 degrés.
• Diminution de l'activité sexuelle chez les hommes.
• Sensation de brûlure en urinant.

La transition de la cystite de aiguë à chronique est généralement rapide. Cela se produit en 10-14 jours..

Il est nécessaire de traiter la maladie dès l'apparition des premiers signes. La cystite aiguë peut être complètement guérie, mais chronique - non.

Les conséquences de la cystite masculine

La maladie présentée n'est pas transmise d'un homme à son partenaire, mais l'agent pathogène pénètre dans son corps. Et puis tout dépendra de l'immunité de la femme. La pathologie peut avoir des conséquences difficiles:

  • La propagation du processus inflammatoire aux reins.
  • La formation de passages fistuleux vers les organes voisins.
  • Gonflement et inflammation des sphincters, une condition aggravante qui provoque une rétention urinaire aiguë.
  • La propagation de l'infection à la fibre entourant la vessie.
  • Formation de cicatrices sur les parois des organes.

Il est plus difficile d'éliminer ces complications.Par conséquent, pour éviter qu'elles n'apparaissent, la maladie doit être traitée à temps.

Comment est le diagnostic

Tout d'abord, il est nécessaire de déterminer la forme et le degré de développement de la cystite chez l'homme. Pour cela, il est nécessaire de réaliser un diagnostic complet. Les principales méthodes d'une telle étude comprennent les procédures suivantes:

  1. Rassembler les antécédents médicaux du patient et régler ses plaintes. Un spécialiste (vous devriez contacter un urologue avec ce problème) palpera la zone affectée.
  2. Test sanguin clinique.
  3. Analyse d'urine: par Nechiporenko, général. Le liquide biologique est semé pour la présence de bactéries et d'autres micro-organismes pathologiques, ainsi que pour leur sensibilité aux antibiotiques.
  4. Cystoscopie (inspection visuelle des parois internes de la vessie).
  5. Frottis urogénital.
  6. PCR (amplification en chaîne par polymérase) du sang.
  7. Uroflowmetry (mesurer la quantité d'urine libérée, sa vitesse, vérifier les paramètres urodynamiques).
  8. Uréthroscopie (examen endoscopique des voies urinaires).

L'échographie du corps dans ce cas n'est pas informative, car au moment de l'étude, elle devrait être complète, ce qui est difficile à réaliser avec la cystite. Un diagnostic échographique des reins et d'autres organes de la région pelvienne, qui peut affecter le processus inflammatoire, est effectué..

Traitement complet pour les hommes

Le traitement de la cystite chez l'homme doit être complet. Il est important non seulement de traiter les signes de la maladie, mais également de surmonter la source d'infection, de restaurer l'intégrité des parois de la vessie et sa fonctionnalité.

Thérapie médicamenteuse

Il éliminera les symptômes désagréables. Les pilules et les injections aident également à éliminer la cause même de la maladie. Il s'agit généralement de diverses infections. Le régime de traitement médicamenteux standard implique l'utilisation de ces médicaments:

  1. Antibiotiques: furadonine, nolicine. Ils ne sont prescrits qu'après confirmation de la nature bactérienne de la pathologie. La durée du traitement est de 1 semaine.
  2. AINS: Ibuprofène. Un tel médicament peut éliminer la douleur, réduire l'intensité du processus inflammatoire. Vous ne pouvez pas prendre le médicament vous-même, car cela ne fera que lubrifier les symptômes et compliquer le diagnostic..
  3. Analgésiques: Nise, Nimesil. Ils sont nécessaires pour lutter contre la douleur aiguë..
  4. Médicaments diurétiques: Furosémide, Kanefron. Monural populaire et efficace à base de plantes.
  5. Médicaments antipyrétiques: paracétamol, Nurofen. Les fonds présentés sont nécessaires en présence d'une forme aiguë de cystite, lorsque la température du patient dépasse 38 degrés. À l'heure actuelle, la thérapie implique un repos au lit strict..

La méthode traditionnelle de traitement est complétée par le lavage de l'organe affecté avec des solutions médicinales. Cela nécessite un cathéter. Il est installé dans le canal urinaire. Les antiseptiques sont utilisés pour la thérapie..

Traitements complémentaires

Si la cystite chronique est traitée à domicile, alors avec une forme aiguë, un homme a toutes les chances de se rendre à l'hôpital. Une fois l'état du patient stabilisé, des procédures physiothérapeutiques lui sont prescrites: échographie, fangothérapie, électrophorèse.

Un massage érectile thérapeutique peut aider. Il pourra éliminer la stagnation de l'urine. Un expert est nécessaire pour le faire. Parfois, pendant la procédure, un homme a besoin d'une anesthésie locale, car une telle thérapie est très douloureuse.

L'évolution chronique de la maladie nécessite un traitement régulier dans les sanatoriums. Il a lieu chaque année. Une telle thérapie empêchera la rechute et le développement de complications. Il est également important de bien manger, de boire beaucoup de liquides par jour. L'effet diurétique est possédé par les pastèques, les melons, les canneberges, les concombres. Les aliments très acides du régime devront être exclus.

Avec les méthodes de thérapie traditionnelles, une méthode populaire peut également être utilisée pour consolider l'effet des médicaments. Vous devez choisir la bonne recette, la préparer correctement et l'utiliser strictement selon les instructions. Vous pouvez boire du thé à base de busserole, de prêle, de lin, de bourgeons de bouleau. Avant utilisation, consultez votre médecin..

Mesures préventives

La cystite affecte rarement les hommes, mais cela ne signifie pas qu'elle ne peut pas se développer chez une personne à immunité réduite. Les manifestations de cystite peuvent être évitées si les mesures préventives suivantes sont observées:

  • Hygiène personnelle quotidienne et changement de sous-vêtements.
  • Soyez toujours protégé pendant les rapports sexuels, surtout s'ils se produisent avec des partenaires intermittents.
  • Contactez immédiatement un néphrologue et un urologue si des signes d'inflammation des reins ou d'autres organes internes apparaissent.
  • Évitez la stagnation de l'urine (visitez les toilettes toutes les 3 heures).

Chez les femmes, la maladie est plus facile. Si le traitement est effectué à temps, suivez correctement et correctement les recommandations des médecins, les femmes et les hommes seront en mesure de se débarrasser complètement de la pathologie.

Cystite chez l'homme: causes, symptômes et traitement

Les hommes ont une cystite relativement rare par rapport aux femmes. Le risque de tomber malade avec le sexe fort augmente considérablement au fil des ans. La maladie se manifeste sous forme de mictions fréquentes, accompagnées d'inconfort: crampes, brûlures, douleurs dans le bas-ventre. L'urine excrétée peut contenir du mucus ou du sang. Souvent, l'envie d'uriner est perturbée la nuit pendant le sommeil. La raison de ces sensations est l'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie. Malgré le fait que la structure de l'urètre d'un homme complique considérablement la pénétration de l'infection dans la vessie, les mesures de prévention ne doivent pas être oubliées.

Les causes de la cystite chez les hommes

La principale raison de la cystite muse est la présence de maladies infectieuses de la sphère génito-urinaire, aiguës et chroniques, dans lesquelles l'infection peut pénétrer dans la vessie. Il ne s'agit pas seulement de maladies sexuellement transmissibles, mais aussi de prostatite ou d'orchite banales. Dans certains cas, l'infection peut pénétrer la vessie à partir de sources éloignées - par exemple, avec la tuberculose, l'amygdalite, la sinusite.

En outre, des facteurs non infectieux, par exemple, la présence de calculs dans la vessie, des blessures traumatiques, des procédures médicales (mise en scène d'un cathéter urinaire), peuvent également servir de cause de cystite. Dans certains cas, la cystite peut se développer à la suite de processus oncologiques dans la région urogénitale d'un homme. Un facteur prédisposant est l'affaiblissement du système immunitaire, provoqué par l'utilisation de médicaments hormonaux et d'autres médicaments ou l'infection par le VIH. Un facteur prédisposant important peut être les caractéristiques anatomiques de l'urètre, par exemple son étroitesse et la stagnation associée de l'urine dans la vessie. Ainsi, la cystite chez l'homme peut presque toujours être considérée comme une maladie secondaire résultant d'autres maladies du système génito-urinaire.

Vous ne pouvez pas ignorer d'autres conditions préalables: stress, mauvaise nutrition, violation régulière des normes d'hygiène, hypothermie, mauvaises habitudes, en particulier la consommation d'alcool peut contribuer de manière significative au développement de la cystite chez les hommes.

Vous pouvez en savoir plus sur la cystite dans la vidéo suivante:

Signes, symptômes et formes de cystite

Le symptôme le plus frappant avec lequel se manifeste la cystite est l'envie fréquente d'uriner. Il peut y avoir très peu d'urine, seulement 15 ml. L'incontinence urinaire peut apparaître, ou au contraire, son écoulement difficile. La douleur lors de la miction apparaît généralement à la fin du processus de décharge urinaire, leur apparition est due au fait que lorsque la vessie est vide, ses parois tombent et se touchent, ce qui, en présence d'inflammation, s'accompagne de douleur. Souvent, les hommes sont préoccupés par la douleur dans le pénis, l'aine et la région sus-pubienne. Des signes d'intoxication peuvent apparaître: fièvre, faiblesse, frissons, maux de tête, nausées, perte d'appétit. Avec la progression de la maladie, la cystite peut prendre une forme gangréneuse ou hémorragique. L'urine devient trouble, du sang y apparaît, des morceaux de vessie muqueuse exfoliée, elle acquiert une odeur putride désagréable. Le volume d'urine par jour dans de tels cas ne dépasse pas 400 ml.

Dans la forme chronique de la maladie, la douleur n'est pas si intense, la fréquence des mictions est faible. Il n'y a pas de sang dans l'urine, mais du mucus peut être observé. La cystite chronique chez l'homme est caractérisée par une évolution ondulée: les périodes d'exacerbation alternent avec la rémission.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de cystite chez un homme implique une série d'études. Tout d'abord, une analyse générale de l'urine est effectuée, sa composition, la réaction est déterminée (une réaction urinaire acide indique la présence d'une inflammation), la présence d'impuretés. Un semis d'urine est effectué, ce qui vous permet d'identifier l'agent pathogène et de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques. Un examen échographique de la vessie, des reins et de la prostate est généralement effectué. Si nécessaire, cystographie, tomodensitométrie (spirale multidétecteur).

Lors de l'examen du patient, des calculs dans la vessie, des formations malignes et bénignes peuvent être détectés, dans ce cas, le programme d'examen doit être complété par une biopsie de la muqueuse de la vessie.

Traitement de la cystite masculine

Aux premiers symptômes de la cystite, vous devez consulter un spécialiste - un urologue. Si la présence de cystite chez un homme est confirmée, un traitement est prescrit: prise d'antibiotiques, remèdes à base de plantes, physiothérapie.

Préparations et rendez-vous pour la cystite

La forme aiguë de la cystite nécessite un traitement urgent, avec des symptômes graves ou des complications, il sera nécessaire d'être traité dans un hôpital. Une douleur intense qui ne s'arrête pas lors de la prise d'analgésiques, une rétention urinaire, l'apparition de sang dans l'urine sont des indications d'hospitalisation. Repos au lit recommandé. Comment traiter la cystite chez les hommes - dépend de la forme et de l'évolution de la maladie. À une température, des antipyrétiques et beaucoup d'eau sont prescrits (plus de 2 litres par jour). Le régime alimentaire de la cystite chez les hommes suggère l'absence d'aliments salés et épicés, il est obligatoire de l'observer - ce n'est que dans ce cas que nous pouvons espérer une guérison précoce de la maladie. Antimicrobiens - les antibiotiques pour la cystite chez les hommes sont prescrits après la culture bactérienne d'urine et la détermination de la réaction des agents pathogènes aux principaux médicaments antibactériens. Les médicaments les plus courants pour la cystite chez les hommes sont les fluoroquinolones (ciprolet A, nolycin, normax); nitrofuranes (furadonine), céphalosporines. Tous les antibiotiques pour la cystite sont utilisés uniquement selon les prescriptions du médecin, alors qu'il est important de respecter la posologie recommandée du médicament et la durée du traitement.

Traitement à base de plantes - phytothérapie

Les plantes médicinales ont un effet analgésique et antispasmodique, détruisent l'infection et contribuent à augmenter l'immunité. Par tous les moyens, les thés végétaux sont inclus dans le traitement de la cystite. Ce sont des composés à base de plantes diurétiques et anti-inflammatoires: busserole, feuilles d'airelle rouge, prêle. Le traitement de la cystite chez les hommes avec des remèdes populaires est prescrit en l'absence d'allergie à des herbes. Les remèdes populaires aident à prévenir la transition de la maladie vers une forme chronique. Un bon résultat donne une réception pour la cystite des graines de citrouille. Les boissons aux fruits riches en canneberges de vitamines aident à la cystite. et canneberges.

Il existe également des médicaments pour le traitement de la cystite chez l'homme à base de phytocomposants. Par exemple, monurel - comprimés à l'extrait de canneberge, qui sont prescrits après une cure d'antibiotiques pour consolider l'effet thérapeutique. Il existe d'autres médicaments à base de plantes qui complètent la thérapie principale - cystone, kanéfron.

Sur la photo - les canneberges, utiles pour la cystite.

Plantes et herbes pour la cystite.

Grains d'avoine, non pelés. Versez 1 partie des grains avec deux parties d'eau. Au bain-marie, le mélange est chauffé puis bouilli. 1/2 volume doit rester. Ajouter le miel, 2 cuillères à soupe et continuer à garder le feu pendant encore 5 minutes. Prendre 3 fois par jour pour 1/2 tasse.

Millepertuis, herbe déchiquetée. 1 cuillère à soupe de matières premières, remplie d'un verre d'eau bouillante, bouillir pendant un quart d'heure. Ils insistent encore une heure, puis boivent un quart de tasse trois fois par jour.

Feuilles d'airelle rouge, 1 cuillère à soupe dans un verre d'eau mijoter à feu doux pendant 15 minutes à partir du moment de l'ébullition. Un verre de bouillon doit être bu en petites portions par jour.

L'herbe d'échinacée est utilisée contre les virus, l'inflammation et pour renforcer l'immunité. Il est particulièrement utile de le prendre si une cystite est détectée simultanément avec une prostatite ou une autre inflammation de la sphère urogénitale. 200 ml d'eau bouillante sont pris sur une cuillère à café d'herbe, infusée pendant trois heures. Boire une infusion de 1/2 tasse après le sommeil et avant le coucher.

La cystite, qui survient avec une violation simultanée de la fonction hépatique, est traitée avec un mélange d'avoine et de calendula (soucis). Versez complètement la moitié du plat d'avoine avec de l'eau. Faire bouillir pendant une demi-heure, ajouter des fleurs de calendula, 1 poignée. Insistez toute la nuit, puis égouttez le liquide à travers une étamine. Buvez le bouillon un peu réchauffé jusqu'à un litre et demi par jour pendant deux semaines.

Antalgiques et autres drogues

Des pilules pour la cystite pour hommes, ayant un effet analgésique, sont prescrites avec des antibiotiques. Les médicaments antispasmodiques peuvent soulager la douleur: papavérine, No-Shpa, nimésil, diclofénac. D'autres médicaments liés à la nature de l'infection sont parfois nécessaires..

La cystite est-elle transmise de femme à homme? La réponse est sans équivoque: l'agent causal de la maladie de la vessie peut passer dans le corps par contact sexuel. Si de telles infections sont identifiées et provoquent même une maladie, des régimes spécifiques sont utilisés. Il y a souvent des affections concomitantes: prostatite, malaise dans les reins et autres. La thérapie est prescrite en fonction de ces diagnostics. Dans certains cas, le lavage de la vessie avec des désinfectants - antiseptiques et blocage de la novocaïne est indiqué.

Traitements complémentaires

Après avoir retiré les symptômes aigus de la cystite, pour accélérer la récupération, des procédures physiothérapeutiques sont nécessaires: électrophorèse, traitement par ultrasons, thérapie magnétolaser. Un grand effet est donné par le traitement au spa, les procédures de l'eau, les bains, la boue thérapeutique.

Traitement à domicile de la cystite

La cystite n'est pas considérée comme mettant la vie en danger, bien qu'elle cause beaucoup d'inconvénients. Comment guérir rapidement l'inflammation à la maison? Le traitement de la cystite chez les hommes à domicile doit commencer par une visite chez un médecin - thérapeute ou urologue. Les recommandations générales pour le traitement de la cystite à domicile sont les suivantes:

  • une période aiguë doit être passée au lit;
  • vous devez boire autant que possible, mais les boissons excitatrices sont exclues: le café, la bière, le thé ne doivent pas être abusés. Les boissons aux fruits rouges de canneberges et d'airelles seront très utiles. Ils contiennent des vitamines des substances antibactériennes;
  • en présence de sang dans l'urine, décoctions de bourgeons de bouleau, de flocons d'avoine et d'ortie, les frais de pharmacie sont recommandés;
  • les phytotablets (piston, kanefron), la phytomédication spazmotsistenal et la pâte de phytolysine sont utilisés selon les prescriptions du médecin;
  • un régime sans aliments épicés, épicés et salés riches en vitamines est nécessaire;
  • un bain avec cystite est exclu, il est recommandé d'effectuer des procédures d'hygiène avec de l'eau tiède et des détergents doux;
  • la prise de médicaments n'est autorisée que selon les directives d'un médecin.

Donc, régime, légumes, fruits, produits laitiers, riches en vitamines; boire de la vitamine, prendre des antibiotiques, le repos au lit soulagent l'inflammation à la maison et, mais le traitement ne doit pas être interrompu - vous devez absolument suivre le cours des médicaments et des herbes prescrits par votre médecin.

Recommandations supplémentaires

Avec la cystite, il est nécessaire de surveiller le travail de la digestion afin qu'il n'y ait pas de constipation, exacerbant la maladie. Les régimes à base de légumes et de fruits contre la cystite peuvent normaliser les intestins. Mais vous pouvez inclure des stimulants digestifs supplémentaires qui n'ont pas de contre-indications.

L'inflammation de la vessie peut causer de nombreux problèmes et inconvénients si vous la laissez passer au stade chronique. Le cas aigu primaire de la maladie est traité assez rapidement, moins d'une semaine, si vous appliquez l'ensemble des mesures. L'essentiel est de consulter un médecin en temps opportun et de suivre ses instructions de manière responsable. Malgré le fait que chez les hommes, les cas de maladie sont rares, il convient de prêter attention au besoin de prévention: éviter l'hypothermie, ne pas déclencher de maladies pouvant être compliquées par une cystite, ainsi que respecter les mesures d'hygiène et respecter un mode de vie sain.