Principal

Tumeur

"Douleur dans le côté droit du bas-ventre chez la femme: comment reconnaître la cause et que faire?"

Une douleur dans le bas de l'abdomen peut survenir avec une maladie de l'un des organes pelviens. De nombreuses femmes demandent l'avis d'un gynécologue, estimant que la cause est précisément une infection ou une inflammation des organes génitaux. Diverses pathologies n'appartenant pas à la gynécologie peuvent provoquer ce symptôme. Il existe plusieurs types de douleur. Voyons plus en détail pourquoi le bas-ventre fait mal du côté droit d'une femme.

Les principales causes de douleur dans le bas-ventre

La douleur dans le bas-ventre de diverses localisations apparaît en raison des processus physiologiques naturels du corps.

De telles violations peuvent la provoquer:

  • maladies de l'utérus et des ovaires: endométriose, myome, annexite, kystes et apoplexie ovarienne et autres;
  • porter des vêtements et des sous-vêtements moulants, serrer le ventre;
  • pathologies du système urinaire, intestins, estomac, reins: avec cystite, pyélonéphrite, cholécystite, inflammation de l'uretère;
  • conditions nécessitant une intervention chirurgicale urgente, avec inflammation de l'appendice;
  • corps étrangers dans l'utérus: en particulier, la croissance de la spirale, ainsi que l'inflammation due à une mauvaise utilisation;
  • pathologies de la grossesse: décollement placentaire, embryon congelé et fausse couche, grossesse extra-utérine, conséquences de l'avortement ou de la chirurgie.

Le plus souvent, des sensations désagréables apparaissent avec une formation accrue de gaz, un dysfonctionnement intestinal, un tonus musculaire et des ligaments pendant la grossesse. La douleur peut couvrir tout le fond ou le point focal d'un côté. Beaucoup n'imaginent pas ce que cela pourrait être.

Variétés de douleur

La cause peut être déterminée par la nature de la douleur et des symptômes supplémentaires, ainsi que par la clinique en dynamique. Le diagnostic est fait après examen par un spécialiste, réussite des tests et diagnostics matériels pour déterminer pourquoi le bas-ventre fait mal du côté droit d'une femme.

La douleur survient dans de telles conditions:

  • un saignement qui n'est pas une menstruation, combiné à une douleur sourde est un signe de processus inflammatoires du système reproducteur;
  • la nature infectieuse est indiquée par l'apparition de température et d'écoulement pathologique du vagin;
  • avec des maladies de l'estomac et des intestins, des nausées, des vomissements apparaissent en outre, la température peut augmenter, il n'y a pas d'appétit;
  • une douleur intense dans le côté droit de différentes intensités, elle augmente ou diminue, est un signe d'appendicite.

La maladie peut être chronique ou aiguë. Ceci est indiqué par la durée de la douleur, la fréquence.

Une exacerbation des maladies chroniques est mise en évidence par le syndrome de la douleur aiguë, qui ne s'arrête pas pendant plusieurs heures.

Douleur avec appendicite et maladie rénale

Avec l'appendicite, le syndrome de la douleur peut être localisé dans la région iliaque, et aussi donner sur le côté. Aux premiers stades de la maladie, il apparaît dans la région épigastrique, se déplace vers la droite, peut être administré au dos et à d'autres parties de la cavité abdominale.

Les sensations sont différentes: douleur, douleur sourde ou douloureuse. Ils s'accompagnent d'une détérioration du bien-être, de frissons, de nausées. Les sensations peuvent être confondues avec la condition avec annexite et inflammation de la vessie.

Vous pouvez suspecter une appendicite en faisant un test. Lorsque vous tapotez l'ilium, une douleur à droite se produit, qui ne va jamais au côté gauche. Elle augmente avec la palpation au point d'origine et avec la toux. Si vous vous allongez sur le côté droit en pliant les genoux, cela devient plus facile. En se déplaçant vers le côté gauche, la douleur s'intensifie.

Avec les maladies rénales, une douleur aiguë se produit qui donne au dos. Ils ressemblent à une croix, des sensations douloureuses. La rétention urinaire peut survenir jusqu'à l'anurie, l'enflure, l'essoufflement, les crampes pendant la miction et l'augmentation de la pression. Lorsque le rein droit est omis, il fait mal au côté du rein pathologique lors de la marche et du mouvement.

Maladies de l'appareil reproducteur

Le processus inflammatoire s'accompagne de température et de douleur. Avec l'annexite, elle se fait sentir dans le bas-ventre, se déplaçant sur le côté. Avec la salpingo-ovarite, elle est constante, a un caractère douloureux. Le traitement n'est effectué qu'après examen. Les antibiotiques sont prescrits.

Avec l'endométriose, non seulement le corps de l'utérus, mais aussi les appendices, ainsi que l'espace derrière le col de l'utérus, peuvent être affectés. Le plus souvent, la douleur apparaît avant et pendant les menstruations.

Selon le stade de la maladie, l'intensité et la nature des sensations peuvent varier. La douleur peut donner à l'aine ou au pubis.

Dans le processus d'adhésion, l'intensité de la douleur augmente.

Grossesse et complications

Les douleurs de tirage en début de grossesse sont fréquentes. La raison en est une augmentation progressive de l'utérus et du tonus musculaire. Des charges accrues peuvent également les provoquer, lorsque la future mère passe beaucoup de temps debout..

Les douleurs ne sont pas dangereuses, mais elles ne peuvent être ignorées. Si la douleur n'est pas accompagnée de symptômes supplémentaires, elle ne nécessite pas de traitement. Il suffit de réduire l'activité physique et de se détendre. Si elles s'intensifient, deviennent des contractions, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Lorsque le placenta est détaché, la douleur s'accompagne de taches. Avec la menace d'une fausse couche, elle est intense, il peut ne pas y avoir d'écoulement sanguin. Le saignement se produit lorsqu'une fausse couche est en cours.

Avec les pathologies de la grossesse, la douleur irradie souvent vers l'anus.

Les contractions d'entraînement périodiques dans les derniers stades sont une tension indolore des parois de l'utérus. Il s'agit d'un processus physiologique normal qui ne nécessite aucun traitement médical. Si elle s'accompagne d'un syndrome douloureux, vous devriez consulter un médecin.

Fibromes utérins

Le myome provoque de la douleur lorsqu'il atteint une grande taille. Des sensations désagréables surviennent en raison de la pression de la tumeur sur d'autres organes. Si le nœud est rejeté, des douleurs aiguës ressemblant à des contractions apparaissent. Il y a des saignements. Le traitement consiste à retirer la tumeur.

Kyste de l'ovaire

Avec un kyste, une douleur aiguë indique une rupture de sa coquille ou une torsion d'une jambe flottante. Cette condition nécessite un traitement d'urgence. La torsion se produit avec des sports actifs, des chutes, des mouvements brusques. Cette condition est accompagnée d'une traction dans la douleur latérale de l'ovaire affecté..

Avec une torsion complète des jambes, les tissus meurent en raison de l'écoulement du sang. Il y a des douleurs aiguës sous forme de contractions. La température augmente, l'intoxication du corps se produit.

Chirurgie urgente requise.

Apoplexie ovarienne

L'apoplexie apparaît lors de l'ovulation, lorsqu'un follicule se brise dans l'ovaire. Dans ce cas, les parois des vaisseaux sont endommagées, une hémorragie dans la cavité abdominale se produit. La maladie survient en raison de rapports sexuels traumatisants, d'une pathologie vasculaire, de processus inflammatoires prolongés, d'haltérophilie et de blessures abdominales. Une douleur aiguë sur le côté s'accompagne d'une diminution de la pression, d'une pâleur de la peau. Évanouissement possible.

L'apoplexie met la vie en danger et nécessite des soins médicaux..

Algodisminorea

Cette maladie est caractéristique d'un jeune corps pendant la puberté. Elle se manifeste par une douleur avant le début des règles. La douleur nécessite un diagnostic minutieux. Il indique également une flexion utérine, une endométrite, des processus inflammatoires du système reproducteur, un syndrome prémenstruel.

Douleur entre les menstruations

Un inconfort en milieu de cycle survient chez 10% des femmes. Elle se manifeste par une douleur épineuse de l'ovaire, qui est impliquée dans l'ovulation. La douleur survient lorsque l'ovule quitte l'ovaire. On le ressent pas plus de 2 jours.

La décharge devient plus épaisse, comme le verre. Des disséminations mineures de sang sont autorisées. Vous pouvez soulager l'inconfort des antispasmodiques, à condition que la grossesse ne soit pas planifiée.

Douleur après le sexe

Des sensations de douleur apparaissent en raison d'un œdème tissulaire résultant d'une ruée rapide de sang après les rapports sexuels. La contraction de l'utérus et des parois du vagin à ce moment ne se produit pas. Les mouvements intenses des partenaires causent des blessures aux muqueuses.

Les maladies inflammatoires, la présence d'adhérences, l'endométrite, les tumeurs et d'autres pathologies aggravent l'inconfort.

Des douleurs aiguës dans le bas-ventre indiquent des maladies aiguës et chroniques du système reproducteur.

Dessin et douleur - processus physiologiques dans le corps qui se produisent périodiquement certains jours.

Douleur dans la jambe

La douleur dans le bas-ventre, qui donne à la jambe, est un symptôme d'ostéochondrose. Lorsque le processus nerveux est pincé, la posture est perturbée, ce qui entraîne un dysfonctionnement des organes et des systèmes. La douleur peut survenir dans le dos, dans l'aine avec des impulsions dans la jambe.

Avec une hernie inguinale et fémorale, une douleur aiguë se produit avec des mouvements et une toux sévère. A la palpation de l'aine, une forme arrondie est palpée. Une hernie pincée s'accompagne en outre de faiblesse, de nausées, de vertiges, la pression peut augmenter ou diminuer. Consultez immédiatement un médecin.

Que faire en cas de douleur dans le bas-ventre à droite

La douleur du côté droit dans le bas de l'abdomen peut être la cause d'une maladie grave nécessitant un traitement d'urgence. N'hésitez pas à visiter la clinique. Les pathologies non traitées entraînent des complications aux conséquences graves. Lors du diagnostic, le médecin prescrit:

  • tests sanguins et urinaires généraux;
  • frottis du canal cervical et du vagin;
  • Échographie des organes pelviens, des reins et du foie;
  • CTG et ECG, ainsi que d'autres types d'études.

Le médecin découvrira pourquoi le bas-ventre fait mal du côté droit de la femme et vous expliquera comment traiter. Au cours du traitement, il faut respecter les recommandations et observer les moments du régime. L'automédication masque les symptômes qui, après un certain temps, entraînent des complications. Il convient de rappeler qu'un appel intempestif à un gynécologue pour des maladies du système reproducteur conduit souvent à l'infertilité..

Douleurs du côté gauche dans le bas-ventre chez la femme: causes, diagnostic, auto-assistance

Douleur dans le bas-ventre chez la femme: comment, pourquoi, quoi faire

Que faire si le côté gauche de l'abdomen fait mal chez les femmes, les hommes et un enfant

Pourquoi le côté droit de l'abdomen fait mal et que faire dans ce cas

L'origine de la douleur dans le bas-ventre avec des nausées - comment soulager la condition

Douleur dans le bas-ventre à droite

Articles d'experts médicaux

Dans le bas-ventre du côté droit de la personne se trouvent certains des organes les plus importants pour la vie, voici les organes digestifs, y compris le foie, l'extrémité reproductrice (appendice droit, prostate, etc.). Un déséquilibre de chacun de ces organes peut complètement désactiver l'ensemble du corps. Supposons que, dans le cas de troubles de la fonction hépatique, cela puisse entraîner des conséquences graves, où la mort ne fait pas exception. Les infections et l'inflammation de la cavité abdominale peuvent également entraîner des problèmes importants. On peut en dire autant du système reproducteur, car tout est interconnecté dans le corps de toute créature vivante. Un suivi régulier de votre santé vous permet de vous mettre en garde contre toutes sortes de problèmes et pathologies..

La douleur dans le bas-ventre à droite est plus souvent ressentie par les femmes que par les hommes. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques, à la structure anatomique du corps et similaires. Mais cela ne signifie pas du tout que la sévérité de la douleur chez l'homme est inférieure à celle de la femme.

Même les enfants peuvent souffrir d'une douleur intense, mais le plus souvent, elle est causée par la présence d'une appendicite. Mais, encore une fois, il n'est pas du tout nécessaire que l'appendicite puisse être la cause. Chez les enfants, si quelque chose fait mal, ils ne comprennent pas très bien le lieu et le degré de localisation, à savoir l'estomac fait mal et c'est tout, mais où exactement ça fait mal et comment ça fait mal, l'enfant n'est pas toujours en mesure de décrire. Et c'est un sujet de réflexion complètement différent..

Mais pour les adultes, dans un sens, c'est beaucoup plus simple. Il est plus facile pour un adulte de comprendre le médecin concernant les caractéristiques de la douleur.

Parfois, la douleur dans le bas-ventre à droite de son intensité paralyse simplement la personne. Et lui, à son tour, a recours à des analgésiques, oubliant que ce n'est qu'une solution temporaire aux problèmes. La douleur elle-même ne survient pas et ne passe donc tout simplement pas. Il est nécessaire d'identifier la cause afin de l'éliminer..

En ce qui concerne les conseils sur ce qu'il faut faire et où se tourner beaucoup, mais un raisonnement philosophique sur le bon sens et l'exactitude des actions n'aidera pas l'affaire. Une action décisive doit être prise immédiatement. Et nous commencerons par établir les raisons.

Causes de la douleur dans le bas-ventre à droite

Les facteurs qui provoquent des douleurs dans le bas-ventre à droite, nous allons diviser en trois groupes, où le premier groupe comprend les problèmes de santé des femmes, le deuxième - homme, dans le troisième - les causes courantes.

Donc, le premier groupe:

  • changements dans la grossesse tubaire, c'est-à-dire que nous parlons du développement du fœtus en dehors de l'utérus,
  • apoplexie de l'ovaire droit,
  • processus inflammatoire aigu des appendices,
  • problème de grossesse,
  • torsion des jambes d'un kyste de l'ovaire droit.
  • maladies du système génito-urinaire: processus inflammatoires du testicule droit, inflammation de l'appendice droit, adénome de la prostate, prostatite.
  • appendicite,
  • lésions intestinales, par exemple, maladie de Crohn, diverticulite, tumeurs intestinales,
  • mésadénite,
  • maladies des voies urinaires supérieures.

Comment est la douleur dans le bas-ventre à droite?

La chose la plus intéressante est que les mêmes signes peuvent avoir des raisons complètement opposées. Ce qui, à son tour, induit souvent les médecins en erreur. Et ici, les diagnostics viennent à la rescousse (mais plus à ce sujet plus tard). Analysez les symptômes.

Les symptômes dépendent des causes de la douleur dans le bas-ventre à droite. De plus, il existe de nombreux symptômes. Considérez les catégories de douleur:

  • par des sensations: douleurs, tiraillements, coutures, brûlures, douleurs aiguës et aiguës, etc.,
  • permanente et périodique. Par exemple, la douleur seulement en urinant, en se pliant, etc.,
  • changer l'emplacement de l'emplacement, c'est-à-dire que la douleur peut être causée au sacrum, à la jambe, au bas du dos et à d'autres endroits,
  • accompagné d'autres symptômes: température; faiblesse physique, jusqu'à la perte de capacité de travail, etc..

Il est possible qu'une personne ne semble ressentir de la douleur que du côté droit du bas de l'abdomen, car la source de la douleur est souvent au même endroit et la personne ressent de la douleur dans une partie complètement différente du corps. Si nous parlons des reins, ils peuvent couvrir complètement la région du bas du dos et de l'abdomen.

Douleurs tiraillantes dans le bas-ventre à droite

La douleur de dessin peut être intense ou supportable. Si une femme ressent une douleur intense dans le bas de l'abdomen à droite, il s'agit d'un signal possible concernant l'inflammation des appendices. En médecine, elle est souvent appelée salpingoophorite ou andexite. Par signes, elle est très similaire à l'appendicite..

Qu'est-ce qui peut provoquer une telle maladie?

  • coccal: staphylocoques, streptocoques, entérocoques, gonocoques;
  • champignons, virus et autres micro-organismes, par exemple chlamydia, Escherichia, tuberculosis.

La caractéristique de cette maladie est que les antibiotiques sont pratiquement inefficaces dans le traitement des.

L'inflammation des appendices a trois formes:

En plus de l'inflammation des appendices, il ne faut pas exclure la possibilité d'un kyste ovarien de localisation à droite. Initialement, cette maladie peut ne pas trahir sa présence. Au fil du temps, en fonction du degré de son développement, le kyste provoque une douleur, qui peut être tirante, terne, pointue, etc..

Les hommes peuvent ressentir des coupures ou des tiraillements dans le bas de l'abdomen à droite avec une prostatite. Mais encore une fois, ce n'est pas un fait qu'un homme doit nécessairement avoir une inflammation de la prostate. Il est possible que la maladie ait un nom différent, par exemple, cystite. Mais avec la cystite, le bas-ventre fait généralement complètement mal, pas seulement le côté droit. Même si ça fait mal, vous ne saurez pas de quel côté.

Douleur douloureuse dans le bas-ventre à droite

La douleur la plus méchante et la plus incompréhensible du bas de l'abdomen à droite est probablement douloureuse. Ils sont si épuisants qu'une personne ne peut penser qu'à de la douleur.

Dans la plupart des cas, les femmes enceintes ressentent une douleur similaire dans les derniers jours de la grossesse. Dans la première moitié ou au milieu de la grossesse, de telles sensations peuvent menacer une fausse couche. Souvent, la douleur recouvre complètement le bas-ventre.

Chez les femmes et les hommes, ces signes peuvent signaler des problèmes intestinaux mineurs, par exemple, le fond de la diarrhée.

Mais! Le plan douloureux de la douleur dans le bas de l'abdomen à droite peut devenir aigu et aigu, et ce sont des causes et des conséquences complètement différentes. Par conséquent, cela ne vaut pas la peine d'exécuter votre corps dans un état critique. Une visite opportune chez le médecin peut résoudre un certain nombre de problèmes possibles..

Douleur aiguë dans le bas-ventre droit

Pire douleur, seulement des douleurs aiguës dans le bas-ventre à droite. Et cela ne concerne pas seulement la douleur, mais aussi le diagnostic lui-même.

  • appendicite. Lorsqu'ils se plaignent de douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen droit, les médecins vérifient d'abord la probabilité d'appendicite. Dans le cas de cette maladie, la douleur peut survenir et disparaître d'elle-même. Mais, apparaissant une fois, la douleur reviendra sûrement,
  • torsion des jambes du kyste de l'ovaire droit. Dans ce cas, le pouvoir de la douleur n'a pas de limites. Une femme malade atteinte de syndromes douloureux peut perdre connaissance. La douleur prend de l'ampleur au moment du mouvement. En position couchée, le transfert de la douleur au patient est beaucoup plus facile. En plus de la douleur, une température élevée est également possible, qui atteint 38 ° C, le pouls s'accélère, la pression chute considérablement, la sueur froide est libérée, des problèmes de selles et de miction. Naturellement, un traitement à l'hôpital est nécessaire,
  • la rupture de l'ovaire est un phénomène très dangereux, et parfois la vie d'une femme pèse littéralement dans la balance. La chirurgie est urgente ici, car quand un ovaire se rompt, le sang pénètre dans la cavité abdominale,
  • tumeurs de l'intestin, cavité abdominale. Dans cette situation, la douleur peut être incompréhensible, vive ou aiguë. Tout dépend du degré de dommage. Toutes les tumeurs sont malignes et bénignes..

Bénigne est un processus local lorsqu'il se développe lentement sans affecter les tissus adjacents. La tumeur ne génère pas de métastases à distance, ne reprend pas après l'ablation, ne crée pas de troubles métaboliques progressifs, jusqu'à l'épuisement du corps. Dans ce cas, la mort est un événement rare..

Les néoplasmes bénins comprennent: adénomes, polypes. Ils peuvent notamment devenir malins lorsque le diagnostic concerne le côlon ou l'estomac..

Les caractéristiques malignes sont déterminées par le fait que la croissance du néoplasme est effectuée à un rythme incroyablement rapide, tandis que les tissus qui les accompagnent sont affectés et les affectent. Plus important encore, à la suite de cette conséquence, les processus naturels des organes dans lesquels les cellules cancéreuses commencent à prévaloir sont perturbés.

Avec un diagnostic «tardif», des métastases sont détectées qui se propagent dans tout le corps, y compris le cerveau. Et cela suggère que, contrairement à une formation bénigne, une tumeur maligne n'est pas locale, mais un phénomène courant.

Si le patient refuse le traitement ou si la thérapie n'a pas été effectuée à temps, l'issue de la maladie est la plus déplorable.,

  • si un homme éprouve des douleurs aiguës dans le bas-ventre à droite, alors l'appendicite est généralement suspectée. Mais vous ne devez pas réfuter d'autres maladies liées au système génito-urinaire. Ce sont principalement des processus inflammatoires (cystite, urétrite) ou certains types de MST (chlamydia, gonorrhée). Chaque personne souffre de toutes ces maladies de différentes manières, il ne faut donc pas exclure l'une ou l'autre option.

En général, en cas de douleur intense sévère, vous devez appeler une ambulance, tant que le patient est perdu dans ses conjectures et chercher des solutions indépendantes aux problèmes, une situation désespérée peut survenir. Seul, avant l'arrivée de l'ambulance, le patient peut prendre un analgésique, par exemple, Ketanov, Analgin moins puissant, No-Shpa, et seulement dans les cas où une personne est sûre que ces médicaments ne nuiront pas à son corps et même ne complique plus la situation. Quant aux coussins chauffants - en aucun cas! Si le néoplasme était l'agent causal de la douleur, à une certaine température, une tumeur peut se rompre, dont le liquide peut pénétrer, disons, dans la cavité abdominale. Et dans ce scénario, la morgue n'est pas loin (nous nous excusons pour la déclaration «noire», mais c'est la vie).

Douleurs piquantes dans le bas-ventre à droite

La plupart du temps, des douleurs aux coutures dans le bas de l'abdomen à droite sont ressenties avec les diverticules.

Les diverticules sont des formations (ressemblant à un sac) de la paroi intestinale. L'anomalie de la maladie est que le contenu intestinal stagne, provoquant une inflammation.

La maladie évolue très rapidement. Tout commence par la constipation, suivie de diarrhée.

Bien entendu, avant le traitement, un diagnostic est posé pour vérifier leurs soupçons et déterminer la forme de la maladie: chronique ou aiguë. Si vous ne commencez pas le traitement en temps opportun, la formation de suppuration, la péritonite, l'apparition de fistules.

Les douleurs aux piqûres dans le bas-ventre à droite sont le plus souvent liées à des maladies intestinales (tumeurs par exemple). Mais, pour nommer en toute confiance la cause de la douleur, il est nécessaire de procéder à un examen.

Douleur intense dans l'abdomen inférieur droit

Ces symptômes comprennent des maladies caractéristiques d'une douleur aiguë dans le bas-ventre à droite. La maladie de Crohn devrait également être incluse dans cette catégorie. Ce que c'est?

Il est difficile de diagnostiquer une telle maladie. Fondamentalement, il est déterminé pendant l'opération pour éliminer l'appendicite. La cause du diagnostic erroné est les symptômes généraux. Dans la maladie de Crohn, les patients sont caractérisés par une diarrhée chronique. C'est précisément la raison principale de la création d'une douleur intense dans le bas-ventre à droite. De plus, la maladie s'accompagne de vomissements, ce qui est caractéristique de l'appendicite..

Douleur sourde dans le bas-ventre à droite

«Il passera de lui-même» seulement si la cause de la douleur sourde dans le bas-ventre à droite était bien sûr la maturation de l'œuf chez la femme. Il n'y a vraiment aucune raison de paniquer, car le corps de chaque femme est individuel et similaire. Mais dans de telles circonstances, la douleur survient régulièrement - une fois par mois avec la même fréquence. Si la douleur est constante, le problème possible n'a rien à voir avec la maturation ovarienne.

Eh bien peut-être?

  • annexite,
  • il n'y a rien de surprenant, mais les reins peuvent aussi céder au côté droit du bas-ventre,
  • la présence d'un kyste sur l'appendice droit, sur l'ovaire droit,
  • cystite et bien plus.

Douleur de coupure abdominale inférieure droite

Si une personne est gênée par des douleurs dans le bas de l'abdomen à droite, la première chose qu'il fait généralement est de boire des pilules avec un effet anesthésiant et d'appeler une ambulance. Les ambulanciers paramédicaux - les personnes vivantes qui ne portent pas d'équipement spécial avec eux pour un diagnostic complet, suspectent immédiatement une appendicite. Et c'est normal, car, le plus souvent, ces symptômes surviennent précisément avec cette maladie.

Il y a de nombreux cas où il a déjà été découvert sur la table d'opération qu'un facteur de douleur dans le bas-ventre à droite était une maladie qui n'avait rien à voir avec l'appendicite, à l'exception de la douleur, par exemple, une pierre d'une vésicule biliaire. Oui, nous avons entendu parler de la façon simple et merveilleuse dont il est possible d'enlever les pierres de la vésicule biliaire de manière non traditionnelle. Mais ceux qui osent essayer une telle technique sur eux-mêmes, sont conscients des douleurs infernales qui peuvent survenir en ce moment. Il y a même un nom scientifique pour une telle douleur - une attaque de colique biliaire. Une personne en ce moment au sens littéral de cette compréhension grimpe aux murs, endolorie et même hurle.

Pourquoi la sortie de pierre provoque-t-elle une douleur aussi vive? La pierre, quittant son emplacement précédent, pénètre dans le canal kystique ou le col de la vésicule biliaire. En ce moment, la pierre elle-même endommage un nouvel habitat: le canal kystique ou le col de la vésicule biliaire. Traumatisme - un effet mécanique qui ne passe pas sans douleur, surtout dans ce cas.

Douleur sur le côté droit du bas-ventre

Toute douleur est un signal du corps que quelque chose ne va pas bien à l'intérieur. Il est possible que les douleurs dans le bas de l'abdomen à droite soient le résultat d'un surmenage physique, de la maturation des œufs, d'un petit bouleversement intestinal - diarrhée, etc. Mais aussi un tel signe peut être le résultat d'une maladie grave.

Des examens préventifs à cet effet sont pensés pour prévenir l'émergence de telle ou telle maladie. Mais ils ne sont pas une garantie absolue que la maladie ne se produira pas à l'avenir..

Ce type de douleur doit être examiné de manière traditionnelle, c'est-à-dire dans un hôpital avec un médecin. Quel médecin doit être consulté, avec des douleurs dans le côté droit du bas-ventre:

  • gynécologue,
  • urologue,
  • oncologue (pas besoin d'avoir peur, les tumeurs ne sont pas toujours malignes),
  • gastroentérologue,
  • proctologue,
  • chirurgien.

Douleur périodique dans le bas-ventre à droite

Ces douleurs dans le bas-ventre à droite sont dérangeantes pour plusieurs raisons:

  • formation de kystes sur l'ovaire droit,
  • tumeurs dans les intestins,
  • maturation ovarienne,
  • maladie des calculs biliaires (la douleur se forme après avoir mangé, en particulier grasse ou frite, au moment de trembler pendant le transport). Ici, la couverture de la douleur s'étend au bras droit, au cou du côté droit. Il disparaît après avoir appliqué une compresse chaude sur l'hypochondre droit.

Dire à coup sûr «pourquoi ça fait mal», vous comprenez, est impossible à l'œil nu. Le diagnostic n'est établi que s'il y a des résultats d'examen.

Légère douleur dans le bas-ventre à droite

Aujourd'hui est faible et demain est une douleur intense. Ce n'est pas une menace, mais un fait qui a été prouvé dans la pratique. Bien sûr, les douleurs sévères dans le bas-ventre à droite ne commencent pas toujours par des douleurs faibles, et les faibles ne doivent pas nécessairement évoluer en fortes. Simplement, si elle est basée sur des données statistiques, le plus souvent, les gens ne font pas attention à la douleur légère, mais viennent voir les médecins pour obtenir de l'aide lorsque le problème nécessite déjà des solutions plus radicales..

Une légère douleur n'est pas une cause de panique, mais seulement une source de préoccupation. Pourquoi?

Par exemple, l'appendicite. Oui, tout le monde a déjà entendu parler de douleurs intenses dans cette maladie. Mais des douleurs aiguës surviennent même avec une appendicite déjà à un moment critique. Au stade initial de développement de la douleur, elles peuvent être légères.

L'inflammation des appendices ne se traduit pas non plus immédiatement par une douleur intense, des «jours critiques» problématiques et une décharge.

Concernant la santé des hommes: un certain nombre de problèmes sont également possibles, liés aux processus inflammatoires et infectieux du système génito-urinaire. Il y a une cystite et une prostatite aux premiers stades de son développement..

Douleurs crampes dans le bas-ventre à droite

Une telle douleur dans le bas de l'abdomen à droite est une raison sérieuse de visiter un établissement médical.

Quelles pourraient être les raisons?

  1. grossesse extra-utérine dans le cas où à la suite d'une rupture du tube, le fœtus pénètre dans la cavité abdominale,
  2. colique rénale. Parfois, l'estomac devient aigu,
  3. colique hépatique,
  4. conditions pathologiques conduisant à la maladie biliaire,
  5. appendicite.

Et ce n'est pas toute la liste des maladies possibles.

Que faire si une attaque de «combats» est prise par surprise?

Bien sûr, un appel d'ambulance. La prise d'analgésiques dans ce cas peut ne pas aider, car la principale cause de crampes dans le bas de l'abdomen à droite est une réduction statistique des muscles lisses des organes creux.

La même douleur est inhérente à un accouchement prématuré ou en temps opportun.

Douleur lancinante dans le bas-ventre à droite

Quelles douleurs n'existent pas! Beaucoup ressentaient la pulsation dans différentes parties de leur corps. Mais des symptômes douloureux et palpitants, avec un caractère aigu, bon, événement moins fréquent.

La douleur dans le bas de l'abdomen à droite avec des sensations de pulsation rythmique est un signe d'augmentation de la pression intracavitaire des organes creux. Avec une telle douleur, il semble souvent qu'un être vivant se soit formé à l'intérieur.

Si nous parlons de pathologie postopératoire de la cavité péritonéale, la douleur donne généralement à la jambe droite, si la substance pathologique, par exemple du sang ou du pus, pénètre dans les foyers situés près des terminaisons nerveuses de la jambe. La douleur peut affecter non seulement la jambe, mais aussi d'autres parties, selon l'endroit où va le liquide pathologique.

De plus, dans le cas du retour d'une douleur lancinante dans le bas de l'abdomen vers la jambe droite, cela est possible à la suite d'une suppuration de l'utérus. D'autres symptômes sont ajoutés ici:

  • fièvre,
  • la nausée,
  • étourdissements, faiblesse,
  • sueur froide,
  • les contractions cardiaques augmentent à une centaine de battements par minute,
  • pression artérielle basse inférieure à 100 à 60,
  • problèmes de selles, flatulences.

Si tous ou presque tous les symptômes sont présents, consultez immédiatement un médecin..

Douleur brûlante dans le bas-ventre à droite

Les maladies de la cavité abdominale peuvent créer des douleurs brûlantes dans le bas-ventre à droite. En cas de suspicion de processus inflammatoires du tube digestif, y compris la cavité abdominale, il n'est pas recommandé de prendre des analgésiques car ils peuvent nuire à la santé, car, à ce stade, le corps humain devient vulnérable et peut même entraîner la mort..

Les maladies de la cavité abdominale peuvent changer un type de douleur en un autre, par exemple, de aiguë à se transformer en brûlure, ou combiner, disons, brûlante et aiguë, ou douloureuse et brûlante.

Quelle que soit la douleur, c'est de la douleur, ce qui signifie qu'il y a une raison sérieuse de consulter un médecin.

Douleur dans le bas-ventre à droite pendant la grossesse

La grossesse pour certaines femmes est un vrai test. Il n'y a pas suffisamment de changements hormonaux qui entraînent des sautes d'humeur, l'émergence de nouvelles caractéristiques gustatives «Je le veux, mais je ne peux pas», une toxicose, etc. De même, la douleur dans le bas-ventre à droite!

À la question «pourquoi?» Les réponses sont nombreuses:

  • si une femme est enceinte, cela ne signifie pas qu'elle ne peut pas avoir des maladies caractéristiques de son état habituel, des maladies de la cavité abdominale, des organes du système reproducteur, des reins, du foie, etc.,
  • des syndromes de douleur sourde peuvent apparaître à la suite de causes physiologiques. Au cours des trois premiers mois de grossesse, la douleur douloureuse ou tiraillante existante s'explique par l'activité du corps jaune situé dans l'ovaire droit. Une augmentation de l'utérus a le même effet douloureux.,
  • la sensation de contractions pendant la grossesse, en particulier au début, n'est pas un bon signe. Dans ce cas, la menace d'une fausse couche est plus que probable, respectivement, le traitement devrait avoir lieu à l'hôpital.

Habituellement, les femmes enceintes «problématiques» viennent voir un médecin plus souvent que les femmes enceintes en bonne santé. En cas de complications ou de pathologies graves, la période de grossesse se déroule au service de gynécologie sous la surveillance constante de médecins. Problèmes courants dus à la douleur des femmes enceintes et en même temps à l'hôpital:

Rupture du placenta

  • l'hypertension ou des changements soudains de la pression artérielle, qui, en règle générale, ont un sol psychogène, par exemple le stress. Par conséquent, au moment de la grossesse, il n'est pas souhaitable d'assister aux cérémonies funéraires. Et les préjugés n'y sont pour rien. De plus, la veine cave inférieure comprimée par l'utérus affecte le niveau de pression;
  • accouchements fréquents ou grossesses à terminaisons multiples;
  • incapacité antérieure de tomber enceinte;
  • toxicose, prééclampsie, prééclampsie;
  • impact mécanique dans l'abdomen - traumatisme;
  • fumer et boire pendant cette période. On ne peut pas parler de drogues, y compris la marijuana;
  • hémoglobine réduite ou globules rouges;
  • allergique à certaines formes posologiques de médicaments, par exemple des protéines ou contenant des composants sanguins.
  • les formes légères sont pour la plupart asymptomatiques;
  • repérer "à partir de là";
  • vertiges s'évanouissant parfois;
  • douleur dans l'abdomen, et son intensité dépend de la force du processus de détachement lui-même.

Que faire dans de tels cas?

Tout dépend de la durée de la grossesse. Si l'accouchement approche à grands pas, alors accouchez. Mais, dans les premiers stades, un traitement hospitalier est nécessaire, y compris des médicaments:

  • action relaxante sur l'utérus (lesquelles - le médecin le prescrit),
  • soulager les spasmes: «No-Shpa», «Papaverine», «Metacin» et autres,
  • hémostatique: "Decinon", "Vikasol", acide ascorbique,
  • contenant du fer.

Utérus dans le ton, dans l'hypertonie

Si vous expliquez "en russe", cela signifie que l'utérus est tendu. Eh bien, la douleur ne se produit pas dans des endroits éloignés: dos, estomac, bas du dos. Le plus souvent, la raison en est le manque de progestérone, qui fait partie du complexe de traitement, et de plus, elle est appelée progestérone. Il est administré par voie intramusculaire. Mais ce n'est pas le seul facteur qui stimule le tonus de l'utérus. Ceux-ci inclus:

  • des niveaux élevés d'hormones mâles,
  • concentration élevée de prolactine,
  • organes reproducteurs peu développés,
  • endométriose,
  • tumeurs bénignes de l'utérus,
  • inflammation du système reproducteur.

L'hypertonie utérine est presque la même que le tonus utérin, seul le degré de difficulté dans le premier cas est plus élevé.

Ces deux maladies sont détectées par palpation et échographie ultérieure.

Le traitement est effectué conformément aux raisons qui ont donné lieu à ce diagnostic. De plus, des sédatifs qui ont une base à base de plantes, par exemple de la valériane, sont ajoutés; antispasmodiques.

Les médecins ont peur des conséquences néfastes, par conséquent, afin de protéger la femme enceinte (et elle-même) d'une éventuelle fausse couche, en particulier avec des taches, la thérapie est effectuée en permanence.

Insuffisance cervicale

Ce que c'est? Autrement dit, le col de l'utérus a de faibles fonctions de verrouillage. À cause du corps, la femme enceinte n'est pas en mesure de maintenir le fœtus en elle. Entre autres choses, avec une telle anamnèse, toutes sortes d'infections peuvent pénétrer dans la zone intra-utérine.

Pourquoi et d'où vient cette "boue"?

  • sol anatomique. À la suite d'une action mécanique sur le col de l'utérus: naissance compliquée, suture incorrecte, avortement, etc.,
  • fonctionnel - malformation congénitale de l'utérus.

Les symptômes ne sont pas spécifiques, c'est-à-dire sans saignement, douleur, etc. Fondamentalement, il y a des signes de mictions fréquentes. Les douleurs abdominales et les écoulements de type sacré apparaissent directement en cas de menace de fausse couche.

Bien sûr, ce ne sont pas toutes les raisons, mais elles coïncident souvent avec les symptômes qui nous intéressent..

Douleur aiguë dans l'abdomen inférieur droit

Des douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen à droite sont provoquées par les mêmes maladies que nous avons considérées avec une douleur aiguë et intense. La douleur aiguë est caractéristique de nombreux problèmes, par exemple la grossesse ectoscopique. Un autre nom pour ce phénomène est la grossesse extra-utérine..

Les grossesses extra-utérines sont loin d'être rares, ce qui se produit en gynécologie. Fondamentalement, le fœtus avec une telle anomalie est formé dans l'un des tubes utérins (dans notre situation dans le trou). Si une femme ressent une douleur dans le bas-ventre à droite, alors, bien sûr, que le fœtus se trouve dans le tube droit. Les crises douloureuses commencent déjà à 5 ou 6 semaines de grossesse, car l'espace à l'intérieur du tube ne correspond pas à la taille du fœtus, et le tube commence à se dilater pendant la croissance de l'embryon, ce qui conduit à sa rupture ou à son éruption dans la cavité abdominale. Le patient a une pâleur du visage pendant cette période, le pouls s'accélère, la pression artérielle diminue, des étourdissements sont observés.

En fait, il existe de nombreuses raisons pour la formation de douleurs fortes, aiguës et aiguës dans le bas-ventre à droite. Et pour identifier le vrai problème à la fois, il n'est pas toujours possible, même pour les spécialistes, d'inspecter. Autrement dit, pour clarifier les circonstances, un diagnostic compétent est nécessaire, y compris l'échographie ou l'IRM, le sang, l'urine, les matières fécales, etc..

Diagnostic de la douleur dans le bas-ventre à droite

Tout le monde sait probablement déjà où commence le rendez-vous avec le médecin. Oui, à partir d'une conversation au cours de laquelle le médecin pose des questions au patient sur les symptômes. En cas de diagnostic de douleur dans le bas-ventre à droite, le spécialiste posera des questions de ce type:

  • période de durée de la douleur, c'est-à-dire leur apparition et jusqu'à l'instant présent,
  • comment la douleur est-elle apparue soudainement ou progressivement,
  • type de douleur, par exemple forte, terne, brûlante, légère.
  • périodique ou continu,
  • quand ça devient plus facile, et quand ça empire? Supposons qu'au moment du mouvement, la condition s'aggrave et qu'en se couchant la douleur devienne moins intense ou vice versa,
  • la zone de douleur la plus visible (centre du nombril, plus haut - plus bas, à droite - à gauche ou partout),
  • s'il y a un autre signe d'accompagnement, par exemple, fièvre, vomissements, diarrhée, faiblesse, perte de conscience, etc..

Après avoir interviewé un médecin, le cercle des maladies probables se rétrécit et il devine déjà approximativement dans quelle direction aller plus loin. Mais il peut connaître le résultat final après une série de méthodes de recherche diagnostique:

  1. Examen du tube digestif:
  • radiographie,
  • Échographie,
  • scintigraphie,
  • endoscopie,
  • analyses de sang, urine, fèces.
  1. Examen génito-urinaire:
  • radiographie,
  • Échographie,
  • IRM,
  • Tomodensitométrie,
  • analyses de sang, urine, fèces, frottis.

Ce n'est qu'après cela que le médecin peut nommer la véritable cause de la douleur dans le bas-ventre à droite.

Traitement de la douleur dans le bas-ventre à droite

Les méthodes indépendantes de traitement de la douleur dans le bas-ventre à droite et à gauche sont contre-indiquées.

Avant de passer aux recommandations concernant le traitement de la douleur, je voudrais d'abord dire ce qui ne peut absolument pas être fait:

  • N'appliquez pas de coussin chauffant ou de compresse froide à un endroit qui cause de la douleur, même si cela facilite la tâche. Il est interdit d'agir car la cause de la douleur est inconnue,
  • il est dangereux d'utiliser des analgésiques au hasard. Oui, les pilules atténuent la douleur, mais conviennent-elles dans une situation particulière? De plus, de cette manière, le processus de masquage des symptômes se produit, ce qui empêche le médecin d'établir un diagnostic sans ambiguïté.

De telles manipulations ne sont pas comiques et peuvent en effet conduire le patient à une mort prématurée.

Parlons maintenant du traitement de la douleur.

De la catégorie "impossible", nous avons appris que la méthode "poke" est interdite. Comment alors éliminer la douleur, s'il n'y a tout simplement plus de douleur pour la supporter?

Si le patient connaît son diagnostic, il existe sûrement des médicaments connus pour éliminer la douleur qui est apparue pour une raison spécifique.

S'agissant spécifiquement du traitement, la thérapie doit être liée non pas à la douleur elle-même, mais à la cause de son apparition..

Par exemple, la douleur provoquée par l'appendicite, la grossesse extra-utérine et la rupture de l'ovaire ne peuvent être éliminées que chirurgicalement.

Si la maladie est inflammatoire, vous devez d'abord supprimer l'inflammation elle-même, et la douleur elle-même disparaîtra.

Des méthodes alternatives sont efficaces pour les symptômes mineurs, par exemple, pendant les menstruations, par exemple, les décoctions de "oreilles d'ours", "prêle des champs", "origan". Souvent, les femmes utilisent des antispasmodiques pour éliminer la douleur ("Spazmalgin", "Spazmalgon", "Analgin" ou d'autres moyens).

Pendant la grossesse, ce qui est assez difficile, le traitement n'est déterminé qu'après un examen complet, comme pour les autres maladies. Mais ici, l'effet des méthodes thérapeutiques sur la santé de l'enfant est également pris en compte..

Bien sûr, nous ne parlerons pas de médicaments spécifiques et des méthodes de leur utilisation, car avec un diagnostic auto-diagnostiqué erroné, la prise de médicaments peut entraîner des conséquences irréversibles.

Les conseils donnés par des "sages" sur Internet, tels que "Je suis tombé sur cela", sont sur liste noire. Et pas du tout parce que ce «quelqu'un» ment, mais parce que les symptômes peuvent être les mêmes et que les raisons de leur apparition sont différentes. Et même la même maladie peut avoir différentes formes: aiguë ou chronique. De plus, il faut tenir compte à la fois du degré de complexité et de la durée de l'évolution de la maladie..

Prévention de la douleur dans le bas-ventre à droite

Il n'y a aucun avertissement qui peut empêcher à 100% la douleur dans le bas-ventre à droite.

Le plus souvent, les causes des maladies qui provoquent une telle douleur sont:

  • mauvaise alimentation, abus d'alcool,
  • hypothermie du corps. Immédiatement, les vêtements sont hors saison, assis dans le froid, nageant dans l'eau froide et plus encore. Beaucoup croient que le système reproducteur féminin est plus sujet à l'inflammation que les hommes. Mais croyez-moi, c'est loin d'être le cas. Rappeler la prostatite et l'orchite,
  • avortements, rapports sexuels non protégés, hygiène personnelle, MST et similaires,
  • prédisposition génétique à certains types de maladies, par exemple, l'oncologie ou les caractéristiques du fonctionnement du système digestif,
  • l'automédication, par exemple, l'élimination indépendante des pierres de la vésicule biliaire est une chose dangereuse.

La mesure préventive la plus fiable est un examen médical régulier, auquel beaucoup sont malheureusement indifférents et ne le réussissent que parce que la gestion au travail l'exige. Certains parviennent à donner des «pots-de-vin» pour que les médecins mettent la marque «en bonne santé». Mais une telle procédure n'est pas requise par les patrons, mais, d'abord, par lui-même personnellement, afin de dormir avec une âme calme.

Mais encore une fois, après toutes les précautions, il n'y a aucune certitude absolue que la maladie ne se produira pas, et il n'y aura pas de douleur dans le bas-ventre à droite.

De plus, la prévention ne doit pas seulement concerner la douleur, mais déjà avec les symptômes existants, vous ne devez pas commencer la maladie avant la formation de processus complexes tels que l'appendicite ou l'ovaire éclaté, la naissance prématurée et bien plus encore.