Principal

Kyste

Symptômes de l'urétrite chez les femmes, traitement et complications de la maladie


Une maladie comme l'urétrite est entendue par la plupart des gens, mais beaucoup croient injustement que la maladie ne touche que les hommes. En fait, la prévalence de la maladie est également élevée chez les deux sexes, mais l'urétrite diagnostique est détectée plus souvent chez les hommes que chez les femmes.

Le fait est qu'avec une maladie comme l'urétrite chez la femme, les symptômes peuvent être mal exprimés ou complètement absents. Cette particularité de l'évolution de la majorité de l'urétrite féminine est une circonstance pronostique défavorable, car la prolongation de la maladie ne conduit à rien d'autre qu'à la chronicité du processus..

Comme déjà indiqué ci-dessus, l'urétrite est une maladie à forte prévalence et est presque toujours associée à une sorte de maladie du système génito-urinaire de nature infectieuse et inflammatoire. Toute maladie, même la plus grave, est plus facile à guérir au stade initial du développement. Cette règle s'applique également à l'urétrite. Au moindre soupçon de cette maladie, une femme doit immédiatement consulter un médecin.

Le concept de l'urétrite

L'urétrite est basée sur une inflammation des parois de l'urètre (urètre) causée par un facteur causal. L'urètre féminin a une courte longueur d'environ 1-2 cm et est assez large. La structure anatomique de l'urètre chez la femme détermine la facilité de pénétration des agents pathogènes dans la vessie, ainsi que l'absence de débit urinaire altéré, même avec un gonflement important de la muqueuse urétrale.

L'urétrite, bien sûr, n'est pas une maladie mortelle, mais elle donne une sensation très désagréable, privant une vie confortable, et est également dangereuse pour les complications de santé de ses femmes..

Chez les femmes, deux maladies surviennent très souvent en parallèle - l'urétrite et la cystite, et la cystite est la complication la plus simple de l'urétrite (voir cystite chez la femme - symptômes, traitement). C'est pourquoi le traitement de l'urétrite doit être rapide et complet - si vous commencez ce processus inflammatoire, une infection ascendante peut se développer, dont les complications sont dangereuses et difficiles à traiter.

Les causes de l'urétrite chez les femmes

Le rôle principal dans la survenue de ce processus inflammatoire de l'urètre est joué par diverses infections, moins importantes dans le développement de l'urétrite est l'irritation de l'urètre par des facteurs non infectieux. Par conséquent, l'urétrite est classée comme non infectieuse et infectieuse. Cette dernière, à son tour, est divisée en urétrite infectieuse spécifique et non spécifique.

L'urétrite non spécifique est comprise comme une inflammation purulente classique. Les symptômes sont similaires quel que soit le micro-organisme responsable du processus inflammatoire. Le plus souvent, les agents responsables d'une telle urétrite sont les streptocoques, les staphylocoques et Escherichia coli.

L'urétrite infectieuse spécifique se produit en raison d'infections transmises à une femme par contact sexuel. Dans ce cas, les symptômes de l'urétrite varient en fonction de l'agent infectieux..

L'urétrite infectieuse spécifique peut être causée par les gonocoques (gonorrhée), les trichomonas (trichomonas), les champignons candida (candida), la chlamydia (chlamydia), les mycoplasmes (mycoplasma).

L'urétrite virale infectieuse est également isolée, dont les principaux agents responsables sont les virus de l'herpès et les verrues génitales.

L'urétrite non infectieuse peut être causée par plusieurs raisons:

  • urolithiase, dans laquelle de petites pierres sortent par l'urètre et endommagent la couche muqueuse avec des arêtes vives;
  • tumeurs malignes de l'urètre, qui s'accompagnent de réactions inflammatoires;
  • blessures de l'urètre après cystoscopie, cathétérisme, dues à une irritation délibérée de l'urètre avec divers objets;
  • les maladies allergiques;
  • maladies gynécologiques;
  • congestion veineuse dans les vaisseaux du bassin;
  • première intimité sexuelle.

Il existe 2 voies d'infection par l'urétrite d'origine infectieuse: sexuelle ou hématogène. La transmission sexuelle se produit lors d'une proximité non protégée avec une personne malade, hématogène - lorsqu'un pathogène avec du sang ou de la lymphe provient d'un foyer d'inflammation chronique locale (dents carieuses, sinusite chronique, amygdalite, tuberculose, etc.).

Les facteurs contribuant au développement de l'urétrite sont:

  • Capacités de protection réduites en raison de maladies graves, de malnutrition, de régimes alimentaires, de carences en vitamines;
  • Culture d'hygiène faible, non-respect des règles d'hygiène individuelle;
  • La présence de processus inflammatoires chroniques;
  • Maladies du système génito-urinaire;
  • Lésions génitales;
  • Hypothermie;
  • Alcoolisme;
  • Stress, surcharge psycho-émotionnelle;
  • La période de grossesse, lorsque le système immunitaire est affaibli et que le corps subit de graves changements hormonaux.

Symptômes courants de l'urétrite

L'urétrite chez les femmes est très rare avec des symptômes vifs. Comme pour de nombreuses maladies, l'urétrite se caractérise par une période d'incubation de quelques minutes à un à deux mois, lorsqu'aucune manifestation de la maladie n'est observée. Cependant, après cette période de latence, l'urétrite peut se développer sans développer de manifestations spécifiques - environ la moitié des cas d'urétrite féminine sont asymptomatiques. Ce type d'urétrite chronique chez la femme ne donne pas de symptômes, mais il est contagieux et facilement transmis par les rapports sexuels, et est également dangereux avec des complications qui surviennent dans le contexte d'une santé apparemment complète.

Lisez aussi sur le sujet:


L'urétrite spécifique et non spécifique se distingue par le tableau clinique..

Attribuer les signes communs caractéristiques de l'urétrite aiguë, à la fois spécifiques et non spécifiques:

  • démangeaisons et divers types d'inconfort pendant la miction (traction, sensation de constriction);
  • douleur périodique de nature douloureuse, douleur dans la région pubienne;
  • écoulement de nature différente de l'urètre, jusqu'à purulent;
  • impuretés sanguines dans l'urine;
  • sensation d'urètre «collé» le matin.

Les symptômes énumérés ne sont pas nécessairement présents en même temps, plutôt que certains d'entre eux prévaudront sur d'autres. Une autre caractéristique distinctive de l'évolution de l'urétrite est l'absence de symptômes généraux, tels qu'une hyperthermie (fièvre), une faiblesse, etc..

L'évolution chronique de l'urétrite est caractérisée par l'absence de tout signe et ce n'est qu'avec une exacerbation du processus que certaines manifestations de la pathologie apparaissent.

Spécificité des symptômes en fonction de l'agent causal de l'urétrite

Une urétrite infectieuse spécifique causée par l'un ou l'autre pathogène infectieux présente un certain nombre de symptômes, dont la manifestation permet de soupçonner la présence d'un agent étiologique spécifique dans le corps.

BlennorragieL'urétrite de la gonorrhée au stade aigu du cours provoque une douleur avec douleur pendant la miction - un symptôme se produit quelques semaines après l'infection. Une caractéristique distinctive de ce type d'urétrite est: la douleur et l'inconfort dans l'urètre avec une longue rétention urinaire. Il est extrêmement important de consulter un médecin précisément au stade des symptômes apparents, car avec la transition de l'infection vers une évolution chronique, ces symptômes sont absents.
TrichomonasS'il y a une urétrite à Trichomonas chez la femme, les symptômes se développent après plusieurs semaines à partir du moment de l'infection, tandis qu'environ un tiers des cas de la maladie surviennent sans manifestations spécifiques. La maladie se caractérise par: des démangeaisons et une sensation de brûlure dans l'urètre, ainsi que dans la région des organes génitaux externes. L'urétrite à Chronitis trichomonas entraîne la disparition des symptômes.
CandidoseLe développement d'une urétrite candidose chez la femme ne provoque pas de symptômes dans les 10 à 20 jours suivant l'infection. Ensuite, la femme commence à s'inquiéter de la douleur, des brûlures et de l'inconfort lorsqu'elle urine. De plus, il y a un écoulement de l'urètre d'une teinte rose blanchâtre, une consistance visqueuse et même dense. Tous les symptômes sont légers..
MycoplasmeL'urétrite mycoplasmique commence subaiguë, sans symptômes prononcés. La femme est préoccupée par des démangeaisons et un inconfort mineurs, accompagnés d'un processus de miction. Aujourd'hui, l'attitude des médecins a quelque peu changé vis-à-vis de l'infection à mycoplasmes, car la défaite du système génito-urinaire avec ces agents infectieux est extrêmement rare, et leur présence peut être une option normale, si des mycoplasmes sont détectés, le traitement n'est pas toujours indiqué.
ChlamydiaL'urétrite à Chlamydia est asymptomatique dans les 2-3 premières semaines après l'infection. Les symptômes chez les femmes sont une démangeaison très légère et une légère douleur lors de la miction, un écoulement de nature différente, y compris purulente, de l'urètre.
Tuberculose urogénitaleEn plus de ces infections avec des symptômes similaires, la tuberculose se produit également, qui peut affecter n'importe quel organe du corps humain - les organes génitaux, les reins, la vessie et l'urètre, y compris. La tuberculose extrapulmonaire se caractérise par la présence d'une température subfébrile prolongée, une faiblesse et une transpiration accrue. L'urétrite tuberculeuse apparaît généralement dans le contexte de la tuberculose rénale, lorsque la vessie et l'urètre sont touchés, parfois cela est combiné avec la tuberculose des organes génitaux féminins. Ces dernières années, l'incidence de la population de tuberculose a augmenté et ses formes extrapulmonaires aussi (c'est-à-dire lorsque la radiographie pulmonaire du patient est normale).

Sur la base de ce qui précède, il devient clair que même une urétrite infectieuse spécifique ne diffère pas par des symptômes violents, et le diagnostic différentiel entre les infections décrites n'est effectué que par des médecins..

Diagnostic de l'urétrite

Lors de l'examen par un médecin, une hyperémie de l'ouverture externe de l'urètre et des tissus adjacents, une douleur à la palpation et une décharge de l'urètre peuvent être détectées. Obligatoire attribué:

  • Examen général de l'urine et du sang.
  • Ainsi qu'un test d'urine prolongé selon Nichiporenko.
  • Un examen bactériologique de l'urine vous permet de déterminer avec précision l'agent étiologique responsable de l'urétrite; en parallèle, un test est réalisé pour la sensibilité de l'agent infectieux détecté aux antibiotiques.
  • L'étude du matériel biologique (grattage de l'urètre) par PCR est la technique de diagnostic la plus précise, car la biopsie est prélevée directement de la zone affectée.
  • Analyse d'urine pour Mycobacterium tuberculosis (le résultat est attendu dans 10-12 semaines)

Parmi les méthodes de diagnostic instrumentales, l'urétroscopie peut être effectuée - examen endoscopique de la membrane muqueuse de l'urètre avec la possibilité d'effectuer des manipulations supplémentaires - prélèvement de biopsie, retrait des rétrécissements et des cicatrices. Avec l'urétrocystoscopie (un type d'urétroscopie), l'urètre et la vessie sont examinés. Le diagnostic échographique des organes pelviens vous permet d'évaluer pleinement l'état du système génito-urinaire.

Complications de l'urétrite

Les complications de l'urétrite se développent le plus souvent avec une longue et latente évolution de la maladie ou en l'absence de traitement. La complication principale de l'urétrite est le plus souvent une cystite. Souvent diagnostiqué une vaginite et une vulvovaginite. Des processus inflammatoires plus graves de la région génitale féminine, tels que colpite, annexite (voir inflammation des appendices - symptômes, traitement), endométrite, se produisent avec la propagation de l'infection par le tractus génital ascendant. Le résultat le plus défavorable de l'urétrite est l'infertilité féminine (voir l'utérus au bore pour l'infertilité).

Traitement de l'urétrite aiguë

Le traitement de l'urétrite non compliquée ne nécessite pas d'hospitalisation et a lieu à domicile. Une femme doit suivre clairement la prescription du médecin et se rendre périodiquement à la clinique pour suivre l'avancement du traitement.

La méthode principale et la plus efficace de traitement de l'urétrite chez les femmes et les hommes est l'antibiothérapie (à l'exception de la maladie à étiologie virale et fongique). Le choix de l'antibiotique est très important pour l'efficacité et l'utilité du traitement - l'agent pathogène de l'urétrite identifié doit être très sensible au médicament choisi.

Urétrite non spécifiqueDans l'urétrite non spécifique, des antibiotiques à large spectre sont indiqués: céphalosporines (céfazoline, céfotaxime, ceftriaxone); sulfonamides (sulfazole, urosulfan); macrolides (azithromycine, clarithromycine); fluoroquinolones (clinafloxacine).
GonococcalPour l'urétrite de la gonorrhée, des antibiotiques sont indiqués: érythromycine, spectinomycine, olététrine, ceftriaxone, céfuroxime, rifampicine, céfacor, etc. ceux qui sont préjudiciables à la chlamydia. Mais dans chaque cas, le médicament est sélectionné individuellement (voir gonorrhée chez la femme - symptômes, traitement).
TrichomonasLorsque l'origine de l'urétrite trichomonas est prescrite: le médicament antimicrobien métronidazole (Trichopolum), ainsi que des médicaments de choix - benzidamine, imrazole, ornidazole, chlorhexidine, suppositoires iodovidone.
CandidoseL'urétrite à candidose nécessite l'utilisation de médicaments antifongiques: lévorine, nystatine, natamycine, amfoglucamine, clotrimazole (voir médicaments antifongiques en comprimés).
MycoplasmeL'urétrite à mycoplasmes est traitée avec des antibiotiques tétracyclines (doxycycline, tétracycline).
ChlamydialAvec l'urétrite à chlamydia, les antibiotiques du groupe des tétracyclines (tétracycline, doxycycline), l'érythromycine, la clarithromycine, l'azithromycine, la clinafloxacine ont fait leurs preuves (voir chlamydia - schémas thérapeutiques, médicaments).
ViralAvec l'origine virale de l'urétrite, le traitement avec des médicaments antiviraux est indiqué - ganciclovir, acyclovir, ribavirine, famciclovir, penciclovir, etc..

Avec l'urétrite, des médicaments antibactériens qui ont un large spectre d'action sont initialement prescrits. Ceci est fait pour ne pas perdre de temps et ne pas démarrer l'infection, car la recherche bactériologique et la définition de la sensibilité des bactéries prennent un certain temps.

Les antibiotiques peuvent être prescrits sous la forme de:

  • comprimés pour administration orale dans 81,3% des cas d'urétrite aiguë
  • injection - intraveineuse 0,2% et intramusculaire 18,5%
  • suppositoires et installations intravaginaux - l'injection d'un antibiotique dans l'urètre par un cathéter
  • monothérapie - c'est-à-dire l'utilisation d'un antibiotique dans 41% des cas
  • une combinaison de 2 médicaments dans 41%
  • 3 antibiotiques dans 13%
  • 4 médicaments dans 5% des cas

Les médicaments les plus couramment utilisés pour l'urétrite aiguë chez la femme, qui sont prescrits en fonction de l'agent causal de la maladie, sont présentés dans le tableau.

Gonococcal +
pathogènes atypiques
(urétrite mixte)

Urétrite, étiologie non préciséeUrétrite non néococcique,
causée par des agents atypiques
Azithromycine24%Azithromycine35%Azithromycine29%
Doxycycline18%Fluconazole24%Doxycycline25%
Métronidazole18%Ofloxacine12%Fluconazole24%
CeftriaxoneDix%Doxycyline12%Secnidazole15%
Fluconazoleneuf%Métronidozole6%OrnidazoleQuatorze%
Josamycine4%Josamycinecinq%Ceftriaxone8%
Secnidazole4%Clarithromycine3%Josamycine6%
Ciprofloxacine3%Secnidazole3%
Nimorazol3%
Clarithromycine3%
Tinidazole3%
Urétrite de Trichomonas + agents atypiquesGonococcal
Métronidazole36%Ceftriaxone61%
Doxycycline21%Azithromycine15%
Azithromycineneuf%MétronidazoleDix%
Josamycine6%Ciprofloxacine4%
Ornidazole6%Doxycycline3%
  • Thérapie diététique

Il est recommandé aux femmes souffrant d'urétrite de limiter l'utilisation d'aliments gras, aigres, épicés et salés. Il est nécessaire de normaliser le régime de consommation et de boire au moins un litre et demi de liquide gratuit (en plus du liquide dans la vaisselle) par jour.

Pendant le traitement devrait:

  • éviter l'hypothermie;
  • s'abstenir de toute intimité sexuelle (même avec un préservatif) jusqu'à guérison complète;
  • respecter strictement les règles d'hygiène individuelle.

Traitement de l'urétrite chronique

L'urétrite chronique nécessite un traitement long et complet, qui comprend:

  • antibiothérapie tenant compte de la sensibilité du pathogène;
  • lavage antiseptique de l'urètre;
  • thérapie par vitamines et minéraux.

Dans l'urétrite chronique d'étiologie gonococcique, un médicament antibactérien est installé dans l'urètre. S'il y a des granulations, la solution de collargol et d'argent est installée dans l'urètre, ainsi que le bougienage et la cautérisation de l'urètre avec une solution de nitrate d'argent à 10% - 20% (avec un rétrécissement sévère).

Dans l'urétrite chronique à trichomonas, des installations de solution à 1% de trichomonacide sont effectuées dans l'urètre.

Dans l'urétrite chronique à chlamydia, en plus des antibiotiques, des immunomodulateurs, des préparations d'interféron, des probiotiques (voir la liste des analogues de Linex), une thérapie enzymatique, une thérapie vitaminique, des hépatoprotecteurs (voir la liste des pilules hépatiques), des antioxydants (voir les schémas thérapeutiques de la chlamydia).

Méthodes alternatives de traitement de l'urétrite

Le traitement de l'urétrite avec des remèdes populaires donne de bons résultats, en plus du traitement antibactérien principal:

  • l'infusion de feuilles de persil (1 cuillère à soupe de feuilles hachées dans 500 ml d'eau froide, insister pendant la nuit) est appliquée par voie orale pendant 3 cuillères à soupe. toutes les deux heures;
  • l'infusion d'herbes zelenchuk jaunes (1 cuillère à café d'herbes pour 200 ml d'eau bouillante, laisser reposer 12 heures) est appliquée par voie orale dans 1 tasse deux fois par jour;
  • infusion de feuilles de cassis (3 cuillères à café d'herbes par demi litre d'eau bouillante) est utilisée comme thé.
  • l'infusion de bleuet bleu (fleurs sans paniers pour 200 ml d'eau bouillante) est utilisée pour 2 cuillères à soupe. deux fois par jour avant les repas.

Une femme sur deux dans sa vie fait face à l'urétrite, et c'est une raison pour une vigilance accrue à l'égard de sa propre santé.

Inflammation urétrale chez la femme. Symptômes et traitement, remèdes populaires pour l'urétrite

Traitement de l'urétrite chez les femmes - un traitement complet. Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de déterminer s'il existe des agents pathogènes spécifiques de la maladie et de déterminer leur sensibilité à certains médicaments. En plus du traitement systémique, le patient doit se voir prescrire un traitement local de la zone infectée.

Les causes de l'urétrite chez les femmes

La cause la plus fréquente d'urétrite chez les femmes est l'infection, les virus, les champignons et les bactéries agissent comme agents. Beaucoup moins souvent, la maladie est de nature non infectieuse. Dans ce cas, les causes de son apparition peuvent être:

  • néoplasmes de l'urètre;
  • urolithiase (dommages aux parois de l'urètre en passant des calculs urinaires);
  • réactions allergiques aux détergents et aux cosmétiques;
  • rapports sexuels grossiers;
  • irritation des parois de l'urètre lors des procédures urologiques (cystoscopie, cathétérisme de la vessie);
  • maladies gynécologiques (colite, vulvite).

La voie de transmission de l'urétrite infectieuse chez la femme peut être sexuelle (l'infection est transmise par un partenaire infecté lors de rapports sexuels non protégés) ou hématogène (l'infection est introduite dans l'urètre avec le flux sanguin du foyer de l'infection primaire dans le corps).

La complication la plus grave de l'urétrite chez la femme peut être la formation d'une stérilité secondaire..

Il existe un certain nombre de facteurs qui augmentent le risque d'urétrite chez les femmes. Ceux-ci inclus:

  • immunité réduite dans le contexte de maladies graves à long terme;
  • conditions hypovitamineuses;
  • nutrition irrationnelle et déséquilibrée, y compris le respect de la mono-alimentation;
  • négligence de l'hygiène personnelle;
  • la présence dans le corps de foyers d'infection chronique (dents cariées non traitées, amygdalite chronique, sinusite chronique, tuberculose, etc.);
  • blessures des organes génitaux externes;
  • maladies du système génito-urinaire;
  • surcharge psycho-émotionnelle;
  • hypothermie;
  • grossesse;
  • alcoolisme.

Traitement de l'urétrite aiguë

La méthode de traitement dépend de la cause de la maladie. Des agents anti-allergiques peuvent être utilisés pour traiter l'urétrite non infectieuse; les conséquences de la blessure sont éliminées chirurgicalement ou avec l'utilisation de médicaments cicatrisants.

Dans le traitement de l'urétrite infectieuse, des médicaments antiviraux et antifongiques, des antibiotiques (spécifiques ou à large spectre), qui peuvent être utilisés à la fois par voie externe et orale, sont utilisés. Les moyens de supprimer l'infection sont sélectionnés individuellement en fonction de l'agent causal de la maladie.

Les médecins recommandent également un régime doux qui élimine la possibilité d'hypothermie, implique l'abstinence des rapports sexuels tout au long du processus de traitement, ainsi que le respect de toutes les règles d'hygiène personnelle.

Si une urétrite est détectée, il est recommandé à une femme d'exclure les aliments de son alimentation qui peuvent modifier l'acidité de l'urine - épicée, salée, acide et grasse. Il est également recommandé de boire beaucoup d'eau potable..

Formes de la maladie

Selon la cause, l'urétrite chez la femme est divisée en infectieuse et non infectieuse. L'urétrite infectieuse, quant à elle, est de plusieurs types:

  • non spécifique - le plus souvent causé par Escherichia coli, streptocoques ou staphylocoques et se produit comme une inflammation purulente classique;
  • spécifique - représente l'un des symptômes des maladies sexuellement transmissibles (mycoplasmose, chlamydia, trichomonase, gonorrhée, candidose);
  • virale - causée par le virus de l'herpès simplex ou le papillomavirus humain (HPV).


La candidose peut conduire au développement d'une urétrite spécifique chez la femme

Selon la durée du cours, l'urétrite chez la femme est divisée en aiguë et chronique.

Quand consulter un médecin

L'inflammation urétrale chez la femme (les symptômes ne doivent pas être ignorés) n'est pas toujours prononcée. Cela conduit au fait que les femmes sont beaucoup moins susceptibles de demander l'aide de spécialistes, en raison de laquelle elles manquent de diagnostic précoce. Pour les symptômes indiquant une urétrite, seul un médecin peut décider des tests à effectuer.

Les types d'inflammation non infectieux nécessitent souvent des méthodes de recherche spécifiques..

Si les symptômes aigus décrits ci-dessus apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin, d'abord un gynécologue, un thérapeute, qui consultera ensuite un urologue ou un vénéréologue. Mais même avec des signes mineurs d'inflammation, vous devriez demander l'aide d'un médecin, car ce processus inflammatoire a une longue période de développement asymptomatique de micro-organismes.

Les symptômes de l'urétrite chez les femmes

L'urétrite chez la femme survient dans la plupart des cas avec des signes cliniques minimes d'inflammation et est souvent généralement asymptomatique. Cela est dû au fait que l'urètre féminin est large et court et pendant chaque miction, la flore microbienne est bien éliminée.

Les principaux symptômes de l'urétrite chez la femme sont:

  • douleur et sensation de brûlure qui surviennent dès le début de la miction et persistent pendant un certain temps après son achèvement;
  • hyperémie (rougeur) de l'ouverture externe de l'urètre, et parfois des organes génitaux externes;
  • écoulement purulent de l'urètre de blanchâtre à jaune-vert (la couleur dépend du type d'agent pathogène);
  • démangeaisons du vagin et de la vulve.

Les symptômes généraux de l'urétrite chez les femmes, tels que fièvre, faiblesse, douleurs musculaires, avec une forme non compliquée de la maladie sont absents.

Un signe d'urétrite chronique chez les femmes est généralement une légère douleur dans la région sus-pubienne..

La transition de l'urétrite vers une forme chronique peut s'accompagner du développement de complications, ce qui aggrave le pronostic.

Symptômes de pathologie

Les symptômes de l'urétrite chez les femmes ne sont pas aussi colorés que dans le sexe fort. Cette caractéristique est due à la structure du corps du patient: l'urètre est plus large et a une longueur plus petite. Souvent, les premiers symptômes d'une maladie urétrale sont flous et passent inaperçus, entraînant à la fois une cystite et une inflammation des voies urinaires. Il est important de diagnostiquer correctement cette condition afin de prescrire un traitement efficace..

Les causes de l'urétrite chez les femmes sont non infectieuses ou infectieuses. Ces derniers sont divisés en sous-espèces: spécifiques et non spécifiques. L'infection sexuellement transmissible provoque une inflammation spécifique. Pour l'urétrite non spécifique, un processus inflammatoire purulent classique est caractéristique. L'urétrite virale, qui est provoquée par une infection par le papillome humain ou l'herpès, est également libérée. La maladie est classée selon la nature de son évolution: chronique ou aiguë. Dans ce dernier cas, les symptômes sont plus prononcés. L'inflammation de l'urètre chez la femme se manifeste par des symptômes tels que:

  • inconfort qui se produit pendant la miction (s'il y a une douleur dans l'urètre avec une cystite seulement au début de l'acte, dans ce cas, elle persiste tout au long de l'écoulement d'urine);
  • douleur dans la région pubienne (douleur, tiraillement, éclatement);
  • écoulement chez les femmes qui n'ont rien à voir avec le vagin (rappelant les muqueuses, purulentes, aqueuses et se retrouvent plus souvent déjà en sous-vêtements);
  • des impuretés sanguines se trouvent dans l'urine (sous forme de points, de fils rouges ou avec une coloration complète de la substance);
  • adhérence de la membrane muqueuse de l'urètre (souvent ressentie le matin ou après un manque prolongé de vidange de la vessie);
  • brûlures et démangeaisons dans l'urètre (souvent accompagnées d'inconfort dans le vagin et diagnostiquées simultanément avec une vaginite).

Parmi les signes d'urétrite chez la femme, caractéristiques d'une inflammation infectieuse, des symptômes isolés peuvent se démarquer. Il n'est pas nécessaire que toutes ces préoccupations soient présentes. Lors du diagnostic de l'inflammation de l'urètre chez la femme, une caractéristique est prise en compte: le patient ne se préoccupe pas des manifestations générales sous forme d'hyperthermie et de détérioration du bien-être.

L'urétrite chronique chez les femmes a une évolution lente avec des exacerbations périodiques. Les stades de calme et d'absence de symptômes sont remplacés par l'apparition soudaine de la douleur. Les facteurs prédisposants à l'exacerbation de la pathologie sont:

  • hypothermie du corps;
  • immunité diminuée;
  • avitaminose;
  • malnutrition et mauvaises habitudes;
  • manque d'hygiène personnelle;
  • changement fréquent de partenaire sexuel;
  • blessures génitales;
  • stress
  • grossesse ou insuffisance hormonale.

La spécificité des manifestations, en fonction de l'agent causal de la maladie

En plus des symptômes généraux, le diagnostic d'urétrite implique l'attribution de manifestations cliniques caractéristiques d'un pathogène spécifique. Ce qui a provoqué une urétrite non infectieuse peut être déterminé par les signes suivants:

  • urolithiase (se manifestant par de graves douleurs de coupe, et des diagnostics supplémentaires montrent le passage du tartre le long du conduit);
  • néoplasmes malins (caractérisés par une violation de l'écoulement de l'urine, une sensation de vidange incomplète de la vessie et un malaise général);
  • allergie (la maladie se caractérise par des démangeaisons et une irritation sévère, des rougeurs);
  • pathologies gynécologiques (ce système de la maladie est caractérisé par des pertes vaginales inhabituelles, des douleurs et des irrégularités menstruelles).

L'urétrite d'origine spécifique est causée par un micro-organisme pathogène qui pénètre de l'extérieur dans le corps de la femme. La principale voie de transmission est le contact sexuel. Dans ce cas, le type d'acte n'a pas d'importance: vaginal, oral, anal. Après pénétration de l'agent causal de l'urétrite, la période d'incubation commence. Sa durée varie de plusieurs heures à plusieurs mois..

Parmi tous les agents pathogènes de l'urétrite infectieuse chez la femme, dont les symptômes et le traitement diffèrent, la fréquence la plus élevée est la blennorragie. Sa période d'incubation n'est que de 12 heures, et la maladie elle-même se caractérise par des symptômes vifs.

  • La gonorrhée, qui est la cause de l'urètre enflammé, se manifeste par une douleur intense et des sensations de coupure pendant la miction. Les premiers symptômes apparaissent 1-2 semaines après l'infection. Une caractéristique unique permet de distinguer ce type: même si vous retardez le processus de miction, une douleur apparaît inévitablement. Après la transition vers une forme chronique de la maladie, il n'y a plus de.
  • Les trichomonas, qui ont provoqué une urétrite aiguë chez la femme, n'ont pas de manifestation clinique claire. Les symptômes sont flous, apparaissent périodiquement 2 à 3 semaines après l'infection. Les patients attentifs peuvent remarquer une sensation de brûlure en urinant.
  • L'urétrite à Candida peut survenir dès 10 jours après l'infection. En plus des symptômes généraux, il s'accompagne d'un écoulement d'une couleur rose blanchâtre de l'urètre.
  • Les mycoplasmes qui provoquent une inflammation des voies urinaires ne nécessitent pas toujours de traitement. Avec cette évolution de la maladie, des symptômes subaigus sont présents sous forme de brûlures et de picotements pendant la miction.
  • La chlamydia, qui se propage à la cavité urétrale, provoque des démangeaisons sévères et des pertes abondantes. Une femme peut remarquer une nouvelle portion de mucus purulent chaque fois qu'elle est sur le point d'aller aux toilettes.

Quelle est l'urétrite causée par la tuberculose extrapulmonaire, tous les patients ne le savent pas. Cependant, ce pathogène pénètre facilement dans l'organisme par l'air inhalé. L'urètre est affecté par l'un de ces derniers et la maladie commence par les reins. Avec la tuberculose urogénitale, le patient a une température subfébrile, une transpiration et une faiblesse générale. Par les reins, l'agent pathogène pénètre dans la vessie et l'urètre, provoquant des signes classiques d'inflammation..

Urétrite chez les filles

Chez les filles, le processus inflammatoire de l'urètre se propage rapidement à la vessie, conduisant au développement d'une cystite. Par conséquent, en urologie pédiatrique, l'inflammation de l'urètre chez les filles est généralement appelée syndrome urétral, car dans la plupart des cas, il n'est pas possible de déterminer avec précision la localisation du foyer de l'inflammation..

Les facteurs suivants peuvent conduire au développement de l'urétrite pendant l'enfance:

  • synéchie des petites lèvres;
  • miction irrégulière;
  • maladie de la lithiase urinaire;
  • hypothermie;
  • abus d'aliments salés ou épicés;
  • violation d'hygiène.

L'un des principaux symptômes de l'urétrite chez les jeunes filles est la rétention urinaire. En raison de l'attente de la douleur, les petits patients refusent de s'asseoir sur le pot ou d'aller aux toilettes et d'uriner.


L'un des signes de l'urétrite chez les filles est la rétention urinaire

Avec une urétrite non compliquée, l'état général des filles ne souffre pas. Le développement de complications peut être accompagné de fièvre et d'apparition de symptômes d'intoxication..

Prévention de l'urétrite


Pour éviter l'inflammation de l'urètre, une femme doit faire plus attention au choix d'un partenaire sexuel, se laver régulièrement avec des désinfectants et surveiller son hygiène personnelle. Il est important de toujours s'habiller en fonction des conditions météorologiques et d'éviter l'hypothermie. Et n'oubliez pas une bonne nutrition, à l'exclusion des aliments salés et fumés, de l'alcool.

Malgré le fait que l'urétrite ne soit pas une maladie grave, elle peut cependant sérieusement nuire à la santé des femmes et apporter un inconfort tangible à la vie. Il est beaucoup plus facile d'empêcher le développement de sa forme aiguë que de combattre celle négligée. Lorsque les premiers symptômes évidents apparaissent, vous devez immédiatement contacter un spécialiste afin de commencer le traitement à temps.

Diagnostique

Le diagnostic de l'urétrite chez la femme est généralement difficile, car la maladie se poursuit avec un tableau clinique effacé et les patients recherchent souvent une aide médicale déjà au stade des complications. Lors d'un examen gynécologique, vous pouvez remarquer une rougeur de l'ouverture externe de l'urètre et l'apparition de légères pertes au moment de la palpation. Pour confirmer le diagnostic et identifier la cause de la maladie, un examen de laboratoire et instrumental est effectué, qui comprend:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • analyse d'urine selon Nechiporenko;
  • examen bactériologique de l'urine, qui permet d'identifier l'agent causal de la maladie, ainsi que d'évaluer sa sensibilité aux médicaments antibactériens;
  • étude du grattage de l'urètre par PCR;
  • analyse d'urine pour mycobacterium tuberculosis;
  • urétroscopie (examen de l'urètre à l'aide d'un appareil endoscopique spécial);
  • échographie des organes pelviens.


Pour diagnostiquer l'urétrite chez les femmes, un test d'urine est effectué selon Nechiporenko

Diagnostic de l'urétrite

La question la plus importante est de déterminer si le processus est spécifique, puis si la cause est non infectieuse (tumeur, urolithiase, polypose). Pour cela, un complexe non seulement de tests de laboratoire est effectué, mais aussi des antécédents médicaux, par exemple, sur les contacts sexuels. Actuellement, les études suivantes peuvent diagnostiquer la cause de l'urétrite:

  • PCR - étude de la décharge de l'urètre, ainsi que du grattage de ses parois;
  • examen bactériologique et ensemencement avec libération d'une culture pure;
  • examen des frottis colorés;
  • examen cytologique et, si nécessaire, histologique;

Un test d'urine général de routine est également utilisé, ce qui peut donner beaucoup d'informations - la présence de bactéries, de globules rouges, de mucus. Si nécessaire, une urétro et une cystoscopie sont effectuées..

Traitement de l'urétrite chez les femmes

Avec l'urétrite non compliquée chez la femme, le traitement est effectué en ambulatoire. Prescrire des antibiotiques, des antiviraux ou des antifongiques, en tenant compte de la sensibilité du pathogène. Les principaux groupes de médicaments pour le traitement de l'urétrite chez les femmes sont les fluoroquinolones, les macrolides, les céphalosporines, les sulfonamides. Pour l'urétrite fongique, le clotrimazole, l'amfoglucamine, la nystatine et la lévorine sont utilisés pour l'urétrite de nature virale - Penciclovir, Acyclovir, Ganciclovir ou Famciclovir.

Il est conseillé aux femmes souffrant d'urétrite de limiter leur consommation d'aliments épicés, salés et épicés. Pendant la journée, vous devez boire au moins 1,5 litre de liquide. De plus, pendant le traitement, il est nécessaire de s'abstenir de toute intimité sexuelle, d'éviter l'hypothermie et de respecter strictement l'hygiène personnelle.

Le traitement de l'urétrite chronique chez la femme doit être complet et long. Il comprend:

  • prescrire des antibiotiques en tenant compte des données de l'antibiotique;
  • renforcement général, stimulation des procédures d'immunité;
  • laver l'urètre avec des solutions antiseptiques.

Avec un développement important de granulations qui empêchent l'écoulement normal de l'urine de la vessie, elles sont cautérisées avec une solution de nitrate d'argent à 20%, et l'urètre est bougiendu.


Avec l'urétrite, il est recommandé de boire au moins 1,5 litre de liquide par jour

Méthodes de traitement

L'inflammation urétrale chez une femme dont les symptômes sont prononcés est traitée, comme toute maladie infectieuse, par une antibiothérapie, qui comprend à la fois un traitement local et des médicaments à usage général.

Médicaments

Les médicaments prescrits sont pris sous différentes formes:

  • pilules;
  • suppositoires intravaginaux;
  • injection intraveineuse;
  • formes galéniques liquides pour administration par cathéter.

En fonction de la cause profonde du processus inflammatoire, des médicaments sont prescrits:

Type d'inflammation de l'urètreNom des médicamentsPrix ​​en rub.
Non spécifiqueAzithromycine30
Céfazoline25
Ceftriaxone25
TrichomonasBenzidamine200
Ornidazole160
Trichopol70
GonococcalCeftriaxone20
Céfixime700
Ciprofloxacine15
ClotrimazoleOnze
Levorin200
ChlamydialTétracycline25
Érythromycine25
Doxycycline35
MycoplasmeTétracycline25
ViralPenciclovir300
Ribavirine50
HerpèsAcyclovir20

Les modalités de traitement, les doses, sont déterminées par le médecin en fonction du degré de lésion, du stade de la maladie, de la tolérance du patient. Un bon résultat est obtenu dans le traitement de l'urétrite avec le médicament Azithromycine. Il est utilisé sans fonds supplémentaires, il a un effet épargnant sur le corps féminin.

Le médicament est bien absorbé, pénètre rapidement dans les cellules, inhibant la synthèse protéique des micro-organismes. La dose quotidienne pour les adultes est de 0,25 mg.

Un spectre d'action plus large est le médicament ciprofloxacine. Il est prescrit comme médicament principal, il n'a aucun effet secondaire, n'affecte pas le tube digestif. La durée du traitement peut aller jusqu'à 20 jours. Les doses prescrites sont de 0,25 à 0,5 g deux fois par jour. Il peut être administré en injection, 0,1 g 2 fois par jour.

Méthodes folkloriques

L'inflammation urétrale chez la femme (les symptômes doivent être précisément corrélés par le médecin avec le type de maladie) peut être traitée par un traitement d'entretien, sous la forme de remèdes maison.

Dans le traitement de l'inflammation, une approche intégrée doit être adoptée:

  1. Au stade initial de la maladie, les médecins conseillent de boire beaucoup de liquides. Cela permet d'éliminer les bactéries du corps..
  2. Au deuxième stade, vous devez commencer à prendre les médicaments prescrits. Les remèdes maison traditionnels devraient s'ajouter au traitement principal. Et ce serait bien de consulter un médecin avant de commencer leur utilisation.
  3. Dans les étapes ultérieures du traitement, les procédures thermiques sous forme de bains sédentaires, dans lesquelles des décoctions à base de plantes sont ajoutées, aident.

Ils soulagent l'inflammation, les symptômes désagréables de décoctions d'herbes, qui doivent être prises pendant au moins 15 à 20 jours. Après ce cours, vous devez prendre une pause de 2 semaines, puis poursuivre le traitement.

Recettes:

  1. Les feuilles d'ortie, de menthe, de calamus et de prêle sont prises dans des proportions égales, remplies de 500 ml d'eau bouillie pendant 30 minutes. Le bouillon doit être bu au coucher ½ cuillère à soupe.
  2. Prenez 100 feuilles de persil hachées, versez du lait pour couvrir l'herbe. Mettez le tout au micro-ondes et conservez jusqu'à évaporation du lait. Le produit résultant doit être pris pendant la journée, 40-50 g, toutes les heures.
  3. Collection à base de plantes, composée de cynorrhodons, prêle, baies de genièvre, versez 500 ml d'eau. La collection ne doit pas dépasser 2 cuillères à soupe. l Faire bouillir le tout et insister pendant 15 à 20 minutes. Puis filtrer et prendre le matin à jeun et avant le coucher, 1 verre.
  4. Prenez 2 cuillères à soupe. l feuilles sèches de cassis. Versez 500 ml d'eau, faites bouillir un peu et laissez reposer 20-30 minutes. Après l'effort, prenez une décoction pendant la journée.
  5. Infusion de fleurs de bleuet bleu. Dans 200 ml d'eau bouillante, versez 80 g de fleurs fraîchement cueillies. Insister sur la collecte 1-1,5 heures. Après filtrage, prendre 2 fois par jour pour 2-3 cuillères à soupe. l avant de manger.

Toutes les décoctions sont prises sans exacerbation, elles sont préparées quotidiennement et doivent être bues régulièrement, sans manquer de jours. Pour une meilleure infusion, les décoctions doivent être enveloppées dans un chiffon chaud.

Pour la douleur dans le bas-ventre, des bains de chauffage locaux sont utilisés. Ils sont fabriqués à base de décoctions de millepertuis, millefeuille et camomille. Prenez 3 cuillères à soupe. l chaque herbe, versez 1-15 l d'eau bouillante, puis versez dans une bassine préparée pour le bain, en diluant avec de l'eau tiède. La procédure de réchauffement ne doit pas durer plus de 20 minutes.

Pour améliorer l'effet diurétique, éliminer les infections du corps, vous pouvez boire une boisson maison préparée à base de vinaigre de cidre de pomme et de miel (1 cuillère à café chacun) ajoutée à un verre d'eau. Boire pendant un mois.

Les jus de légumes et de baies fraîchement pressés aident à lutter contre l'urétrite. Ils doivent être pris quotidiennement, pas plus de ½ cuillère à soupe..

  1. Carotte.
  2. Canneberge.
  3. Jus de persil.
  4. Groseille.
  5. Betterave.
  6. Canneberge.

Les jus sucrés vont bien avec les aigres. En outre, l'utilisation de ces produits sous forme fraîche aidera à vaincre la maladie..

Le jus de canneberge augmente l'acidité de l'urine et augmente l'efficacité des médicaments anti-infectieux. Comme traitement d'entretien, des teintures de pharmacie à base de Rhodiola rosea, Schisandra chinensis et Aralia sont utilisées. Les drogues boivent 20-25 gouttes par jour pour un croissant.

Autres méthodes

Pour accélérer le processus de guérison, le traitement médicamenteux est complété par une physiothérapie:

  1. Électrophorèse médicinale. L'une des méthodes efficaces dans lesquelles l'activité des drogues injectées est augmentée de 1,5 fois.
  2. Galvanothérapie. Pendant la procédure d'électrophorèse intra-organique, l'uretère est affecté après la prise de comprimés.
  3. Thérapie laser infrarouge. Pendant la procédure, il y a un effet local sur la zone de la vessie, la partie lombo-sacrée pour éliminer le processus inflammatoire.

Après les séances, l'état de santé s'améliore considérablement, vous ne pouvez pas avoir peur des rechutes, de la transition de la maladie vers une forme chronique. Les procédures physiothérapeutiques sont contre-indiquées chez les patients présentant un rétrécissement des voies urinaires.

Afin de réduire les spasmes dans les muscles lisses, les médecins conseillent de prendre des bains chauds sédentaires. La thérapie par la boue, qui est réalisée en ambulatoire dans les centres de physiothérapie ou dans les stations balnéaires et de boue, aide beaucoup..

Complications possibles

En l'absence de traitement rapide, des complications peuvent se développer:

  • rétrécissement de l'urètre;
  • l'apparition de diverticule, de fistule;
  • la formation d'un abcès autour de l'urètre;
  • cystite;
  • inflammation pelvienne;
  • risque accru de grossesse extra-utérine;
  • douleur pelvienne avec développement d'une microcystite;
  • incontinence urinaire;
  • infertilité.

Les femmes présentant une nature infectieuse d'inflammation urétrale doivent commencer immédiatement le traitement dès que les symptômes ont été identifiés et qu'un diagnostic a été posé. Un traitement retardé peut entraîner des conséquences indésirables et une septicémie souvent mortelle se produit.

Traitement de l'urétrite chez les femmes avec des remèdes populaires

Dans le traitement complexe de l'urétrite, en accord avec le médecin traitant, des infusions et décoctions de plantes médicinales à effets diurétiques, anti-inflammatoires, antiseptiques et antispasmodiques peuvent être utilisées:

  • infusion de feuilles de persil;
  • herbe zelenchuk jaune;
  • infusion de feuilles de cassis;
  • infusion de fleurs de bleuet bleu; et etc.

Les herbes médicinales peuvent être utilisées à la fois en interne et en externe - par exemple, sous la forme de bains médicinaux.

L'urétrite chez la femme survient souvent simultanément avec une cystite. En effet, l'urètre chez la femme est court (seulement 1-2 cm) et large. Par conséquent, les agents infectieux pénètrent facilement dans la vessie, provoquant une inflammation.

Caractéristiques

L'urétrite est appelée inflammation des parois de l'urètre, appelée urètre, dont l'agent causal est un facteur externe. L'organe urinaire féminin a une largeur de traction de 10 à 15 mm et une très courte longueur d'environ 3 à 5 cm. Cette structure anatomique du canal facilite la pénétration aisée d'agents pathogènes dans la vessie. Un petit œdème de la membrane muqueuse de l'urètre ne perturbe pas l'écoulement, il est donc assez difficile d'identifier immédiatement tout signe de maladie. L'urétrite provoque des sensations indésirables, elle est dangereuse et certaines complications pour d'autres organes. Souvent, elle se déroule en parallèle avec la cystite. L'exécution de la maladie est dangereuse, car elle est lourde du passage de l'infection plus loin - vers les reins et d'autres organes du système génito-urinaire.

La prévention

La prévention de l'urétrite chez les femmes comprend les activités suivantes:

  • éviter l'hypothermie;
  • prévention de l'interruption artificielle de la grossesse;
  • hormonothérapie substitutive pour la ménopause;
  • éviter le stress physique et mental;
  • respect rigoureux des règles d'hygiène personnelle;
  • relations sexuelles régulières avec un partenaire régulier, refus de relations sexuelles occasionnelles;
  • examens préventifs chez le gynécologue au moins 2 fois par an (selon les indications plus souvent).

Vidéo de YouTube sur le sujet de l'article:

Méthodes alternatives de traitement

Les recettes suivantes peuvent être utilisées comme mesures supplémentaires dans le traitement principal:

  • 1 cuillère à soupe de feuilles de persil pilées pendant une journée, insister dans 0,5 l d'eau fraîche purifiée. Le mélange résultant est pris dans 3 cuillères à soupe toutes les deux heures;
  • 3 cuillères à café de feuilles de cassis sont brassées dans 0,5 l d'eau chaude. Le thé qui en résulte est bu tous les jours pendant toute la durée du traitement;
  • inflorescences bleuet bleu versez 200 ml d'eau chaude. L'infusion résultante est prise 2 cuillères à soupe 2 fois par jour avant les repas.

Comment l'urétrite est-elle diagnostiquée

L'urétrite est similaire dans ses manifestations à certaines autres affections (pyélonéphrite, cystite, etc.) En plus des plaintes, le médecin tiendra nécessairement compte des résultats des méthodes d'examen objectif du patient. Le plus souvent, lors de la prise de contact avec un spécialiste, le patient se voit prescrire:

  • examen urologique;
  • analyse d'urine (analyse générale, échantillons de verre);
  • prendre un frottis de l'urètre et son examen;
  • Semer un frottis avec l'identification des micro-organismes et la détermination de la sensibilité aux antibiotiques;
  • Échographie des organes pelviens (avec inclusion des reins et de la vessie) pour déterminer la propagation de l'inflammation;
  • urétroscopie et urétrographie (examen du canal avec un urétroscope et un examen aux rayons X), cependant, ces méthodes peuvent être contre-indiquées dans le cours aigu de la maladie);
  • PCR - étude (détermination du type et du nombre de bactéries dans un frottis).

Méthodes chirurgicales

Dans l'urétrite chronique, un rétrécissement, des adhérences, une granulation peuvent se former. Pour les éliminer, le boogeying et la cautérisation sont utilisés. Le durcissement est effectué à l'aide d'un cathéter ou d'une bougie métallique à extrémité ovale. Le patient est placé sur une chaise gynécologique ou urologique. Un gel est appliqué sur la bougie qui facilitera l'administration. Ensuite, l'instrument est inséré dans l'urètre jusqu'à ce qu'un moment d'échec se fasse sentir dans la cavité de la vessie. La durée de la procédure peut aller jusqu'à 10 minutes. Dans le processus de bougieurage, des outils de différentes tailles sont utilisés. Commencez par une petite et passez progressivement à la bougie, de grand diamètre. À la fin de la procédure, l'urètre est lavé avec une solution antiseptique..

Pour la cautérisation, prenez une solution à 10-20% de nitrate d'argent. Son utilisation entraîne une brûlure de la muqueuse, sous laquelle les tissus sains sont progressivement restaurés. L'amélioration de la miction survient 2 à 3 jours après la procédure.

Comment choisir un antibiotique?

Le groupe de ces produits comprend les substances naturelles (déchets de plantes, bactéries et animaux) et leurs analogues synthétiques qui tuent ou perturbent la résistance des particules infectieuses. Des tests de sensibilité et de flore sont obtenus après environ une semaine. À ce moment, le médecin doit prescrire un médicament qui facilitera l'état du patient. Un antibiotique à large spectre est généralement prescrit qui affecte plusieurs types d'infections à la fois..

Des médicaments similaires comprennent:

  • Tétracycline et analogues;
  • céphalosporines;
  • macrolides.

Les noms de la classe de médicaments sont associés à leur structure chimique. L'acide aminocéphalosporine sert de base à la synthèse des céphalosporines. Ils ont un effet puissant, car ils suppriment les enzymes qui développent une résistance à la pénicilline. Les céphalosporines sont divisées en quatre générations selon l'ampleur de leur défaite. Parmi les médicaments de ce groupe, il existe des médicaments étroitement ciblés qui tuent les staphylocoques:

Antibiotiques agissant sur une variété de flore, y compris la protée, les streptocoques et les gonocoques - céphalosporines de troisième et quatrième génération:

  • Ceftriaxone;
  • Céfixime;
  • Ceftazidime;
  • Céfotaxime;
  • Cefoperazone;
  • Cefepime;
  • Ceftibutène;
  • Cefpir.

Le groupe tétracycline contient des antibiotiques qui peuvent inhiber la production de protéines dans une cellule microbienne. Cette action des médicaments est appelée bactériostatique. Ils arrêtent les processus métaboliques dans le microbe, ce qui affaiblit ensuite les propriétés pathogènes et s'éteint progressivement. Les pathogènes urétraux des streptocoques, les staphylocoques sont sensibles à cela, mais ils n'affectent pas les entérocoques et les protéases. Les outils les plus connus sont:

  • Doxycycline;
  • Chlorhydrate de tétracycline.

Complications

Les conséquences les plus désagréables et les plus courantes de l'urétrite sont la cystite - inflammation de la vessie et la pyélonéphrite - inflammation des reins. Ces maladies apparaissent avec un traitement inapproprié, lorsque l'infection continue de se développer et s'élève au-dessus de l'urètre.

Chez les femmes, les conséquences de l'urétrite peuvent être des maladies gynécologiques, telles que la vaginite - inflammation du vagin; cervicite - inflammation du col de l'utérus; processus infectieux dans l'utérus et les appendices (ovaires et trompes de Fallope). Dans certains cas, ces complications peuvent conduire à l'infertilité..

L'urétrite bactérienne pendant la grossesse peut entraîner diverses complications, notamment le développement de malformations fœtales.

Avec un long cours d'urétrite chronique, des dommages aux parois de l'urètre, un rétrécissement de sa lumière est possible. Cela peut entraîner des complications de gravité variable: des difficultés avec le processus de miction au blocage complet du canal.

Traitement au sulfanilamide

Les préparations de ce groupe créent des conditions dans le corps humain qui sont défavorables à la propagation d'agents pathogènes. Les médicaments de ce groupe comprennent:

  • Cotrimoxazole. Disponible sous forme de tablette. La durée du traitement est de 5 à 7 jours. Dans ce cas, la posologie quotidienne est divisée en deux doses. Parmi les effets secondaires de l'utilisation du médicament figurent: nausées, éruptions cutanées, altération de la fonction rénale, diarrhée. Il est interdit d'utiliser le médicament pendant la grossesse, pendant l'allaitement, les problèmes de formation de sang, l'insuffisance rénale.
  • Le sulfalène est un médicament synthétique qui est efficace contre une longue liste de micro-organismes qui causent l'urétrite. Le plus souvent, une forme de comprimé du médicament est prescrite, mais elle est également disponible sous forme de solutions pour l'administration intramusculaire. Il ne peut pas être utilisé pour l'insuffisance hépatique, la grossesse, l'azotémie. Les composants du médicament sont retirés du corps humain assez lentement, par conséquent, le dépassement de la dose recommandée peut être dangereux pour la santé. Selon les statistiques, les effets secondaires les plus courants du médicament sont: réactions allergiques, accès de vomissements et de nausées, maux de tête, troubles dyspeptiques.
  • Urosulfan. Le médicament est disponible sous forme de comprimés. Les composants du médicament sont rapidement absorbés par le tractus gastro-intestinal. Le médicament avec prudence doit être pris pour certaines maladies du sang, ainsi que pour l'intolérance individuelle. Dans des situations exceptionnelles, la prise d'Urosulfan peut provoquer des troubles dyspeptiques, des manifestations cutanées d'une réaction allergique. Pendant la grossesse, l'utilisation d'un tel médicament est préférable de refuser. Les experts ne recommandent pas l'utilisation d'urosulfan simultanément avec des anesthésiques, des antidépresseurs et des anticoagulants. Une utilisation concomitante avec des anticonvulsivants peut augmenter l'effet de ces derniers..

Ces médicaments sont efficaces pour tout type d'urétrite spécifique. Les dosages spécifiques sont choisis par le médecin, en fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

L'utilisation des uroantiseptiques

Si l'utilisation de médicaments antibactériens pour l'urétrite est contre-indiquée ou n'apporte pas l'effet souhaité, des uroantiseptiques sont utilisés pour le traitement. Ces fonds ont un effet néfaste sur la microflore pathogène. Parmi les médicaments les plus efficaces de ce groupe figurent:

  • Furamag. Son utilisation arrête le processus de reproduction des micro-organismes. En même temps, leur résistance se développe assez lentement. Le médicament est disponible sous forme de capsule. Il est pris pendant 10 jours.
  • Furadonine. Rapidement absorbé dans le tube digestif. Ce processus est accéléré si vous prenez des comprimés avec de la nourriture. La substance active est capable de pénétrer la barrière placentaire, par conséquent, un tel traitement pendant la grossesse est inacceptable. L'utilisation de ce médicament est également interdite en cas d'insuffisance rénale. Avec le diabète, le médicament est prescrit avec grand soin.
  • Biseptolum. Il a un fort effet bactéricide et bactériostatique. Il est complètement absorbé dans le duodénum. Il est fabriqué sous forme de comprimés. Il est interdit de traiter avec un tel outil pendant la grossesse. Les effets secondaires incluent la manifestation d'une réaction allergique, un dysfonctionnement rénal, une non coordination des mouvements, des douleurs musculaires et articulaires, une diminution de la glycémie.
  • Urosept. Disponible sous forme de capsule. Il est interdit d'utiliser avec hypersensibilité aux composants, altération du fonctionnement des reins ou du foie, pendant le transport ou l'allaitement d'un enfant.
  • 5-NOC. La substance active est absorbée dans l'estomac. Les pilules doivent être prises en même temps que les aliments. La durée du traitement ne doit pas dépasser deux semaines. La thérapie utilisant ce médicament n'est pas possible avec des dommages graves au foie et aux reins, une polynévrite, ainsi que pendant la grossesse.
  • Kanefron. Il est fabriqué à base d'extraits de plantes médicinales. Il a non seulement un effet antimicrobien, mais également anti-inflammatoire. Il soulage efficacement les spasmes musculaires du système urinaire, ce qui entraîne l'élimination de la douleur dans l'urétrite. Dans des situations exceptionnelles, après son utilisation, des réactions allergiques ou des troubles dyspeptiques sont possibles..
  • Urolesan. La composition du médicament comprend des extraits de cônes de houblon, d'origan, de carottes sauvages, de menthe et de sapin. Il a toute une gamme d'actions. Il aide à combattre le pathogène de l'infection, soulage la douleur, a un effet cholérétique et diurétique. Disponible sous forme de gouttes, sirop ou gélules.

Traitement

Le traitement de l'urétrite chez la femme ne nécessite pas d'hospitalisation. La maladie n'est pas considérée comme grave, généralement traitée en ambulatoire. Pour ce faire, vous devez d'abord passer l'examen prescrit par votre médecin pour connaître la cause, le type d'agent pathogène et choisir les anti-inflammatoires les plus efficaces.

Découvrez les caractéristiques du traitement de différentes formes d'urétrite dans cet article..

Si l'infection est causée par une infection sexuelle, il est recommandé de traiter le partenaire avec un homme.

Pour la période de traitement, le patient aura besoin d'un régime restrictif:

  • devrait arrêter l'activité sexuelle;
  • réduire fortement l'activité physique;
  • gardez vos pieds au chaud et évitez la moindre hypothermie;
  • dans l'alimentation, vous devrez abandonner les plats et produits salés, marinés, fumés, l'alcool sous toutes ses formes;
  • augmenter de manière significative la quantité de liquide bu (jusqu'à 2 l), s'il n'y a pas de contre-indications dues à d'autres maladies;
  • inclure des produits laitiers, des céréales, des fruits et des légumes dans votre alimentation quotidienne.

Le régime de traitement comprend des médicaments ayant divers effets anti-inflammatoires, appliquer la forme d'injections, de comprimés, de suppositoires vaginaux, des effets locaux des bains.

Le cours des antibiotiques est de cinq à dix jours. Le plus couramment utilisé:

  • un groupe de fluoroquinolones (Ciprofloxacine, Léofloxacine, Ofloxacine, Gatifloxacine);
  • antibiotiques macrolides (Roxithromycine, Azithromycine, Clarithromycine);
  • pénicillines semi-synthétiques (Amoxiclav, Flemoxin, Augmentin).

La posologie est choisie par le médecin en fonction de la sévérité des phénomènes inflammatoires, du poids et de l'âge du patient. Vous ne pouvez pas annuler ou prendre vous-même plus longtemps que l'heure prévue. Les microorganismes forment une résistance aux médicaments et n'agissent plus.

Les injections intramusculaires de médicaments du groupe des céphalosporines (céfatoxime, ceftriaxone, céfuroxime) sont beaucoup moins couramment utilisées. De telles indications surviennent si une femme a une maladie concomitante de l'estomac ou des intestins, avec une infection ascendante suspectée et une menace de pyélonéphrite.


Sur la photo, une pilule antifongique populaire

La nature du traitement dépend du type d'agent pathogène:

  • avec une maladie causée par des champignons, des agents antifongiques sont prescrits (terbinafine, fluconazole);
  • si l'agent pathogène appartient aux mycoplasmes - le groupe imidazole (Ornidazole, Métronidazole, Tinidazole).

Avec des manifestations allergiques sévères, des démangeaisons, Loratadin, Diphenhydramine, Suprastin sont recommandés.

Pour améliorer l'exposition, les mêmes médicaments sont prescrits dans les suppositoires vaginaux. Absorbée dans les vaisseaux du bassin, la composition des bougies a un effet anti-inflammatoire sur les organes voisins.

Pour l'irrigation locale à domicile sont recommandés: bains chauds sédentaires avec une solution de permanganate de potassium ou décoctions d'herbes.

Si nécessaire, le médecin prescrit des procédures de douches vaginales, l'introduction d'antiseptiques tels que le collargol, le protargol, la miramistine dans l'urètre. Pour ce faire, vous devrez vous rendre chez l'urologue tout au long du cours.

Des techniques physiothérapeutiques sont utilisées, telles que:

  • électrophorèse vaginale avec Furadonin, l'électrode active est également placée dans l'os pubien;
  • courants diadynamiques dans la zone lombo-sacrée.

Afin de soutenir le système immunitaire, une femme se voit prescrire des multivitamines, de la teinture de ginseng, du leurre, de l'aloès (immunomodulateurs végétaux). Avec l'urétrite secondaire, le résultat du traitement de la maladie sous-jacente est important.

Phytothérapie

Comment traiter l'urétrite chez les femmes? Dans le réseau des pharmacies, vous pouvez acheter des médicaments prêts à l'emploi à base de plantes médicinales. Il s'agit notamment d'Elakosept. Il contient des fleurs de calendula, de camomille, de racines de réglisse, un chapelet d'herbes, de sauge et de feuilles d'eucalyptus. L'outil est utilisé par voie orale pour l'irrigation, les lotions et les douches vaginales. Pour préparer l'infusion, vous devez préparer 4 à 5 sacs filtrants dans 500 ml d'eau bouillante. La solution est insistée pendant 2 heures. Il peut être pris en quantité de 80 ml 3 fois par jour. Pour le rinçage et les douches vaginales, la perfusion est diluée 2 fois. La durée du traitement est de 2 à 4 semaines.

Afin d'améliorer la diurèse, la collection urologique est appliquée (emballages de 50 g). Il comprend des feuilles de menthe, de la busserole, de l'aneth, des fleurs de calendula et des racines d'eleutherococcus. En plus de l'effet diurétique, la collection est capable d'éliminer les spasmes musculaires, de réduire l'inflammation et de combattre les bactéries. Pour préparer une décoction, 10 g de matière première sont versés avec un verre d'eau bouillante, chauffés lentement au bain-marie pendant 30 minutes et refroidis. Le liquide résultant a été ajusté avec de l'eau bouillie à un volume de 200 ml. Le bouillon est consommé avant les repas pendant 1 mois. Dose unique - 1/3 tasse.

Puis-je avoir des relations sexuelles avec une urétrite?

Ne pas! Les experts recommandent d'éliminer complètement le contact sexuel pendant le traitement de la maladie, car il existe un risque de réinfection. Le processus de traitement et le cours des antibiotiques devront tout recommencer. Une autre raison est les organes génitaux enflammés et irrités. En conséquence, au lieu de sensations agréables, il n'y aura que de la douleur et des inconvénients.

L'urétrite est facile à traiter. Il est seulement important de respecter strictement les recommandations d'un spécialiste! Un médicament complet avec des remèdes populaires et un régime alimentaire correctement sélectionné soulageront rapidement et facilement une femme de la maladie.

Les symptômes de l'urétrite féminine

  • Miction douloureuse et fréquente.
  • Inflammation et gonflement génitaux.
  • Sensations désagréables pendant les rapports sexuels.
  • Fièvre.
  • Décharge spécifique, démangeaisons persistantes.
  • Écoulement de sang.
  • Aggravation des symptômes pendant les menstruations.

Comparativement aux hommes, les femmes éprouvent plus tard des symptômes.

Types d'urétrite

L'urétrite aiguë et l'urétrite chronique se distinguent en fonction du degré d'intensité du processus et du moment de la maladie..

L'urétrite aiguë se caractérise par un début brillant et la sévérité de tous les symptômes, la durée de la maladie pouvant aller jusqu'à 2 mois.

L'urétrite chronique (une maladie de plus de 2 mois) se caractérise par la durée du cours, des symptômes effacés et le développement de complications.