Principal

Tumeur

Pourquoi le dos fait mal à droite: causes des violations

Les maux de dos à droite se produisent rarement en raison de causes naturelles, par exemple, en raison d'une tension musculaire après une dure journée de travail. Le plus souvent, leur apparence signale une pathologie se développant dans le corps. Par conséquent, même des douleurs lombaires légères devraient être l'occasion de consulter un médecin pour obtenir de l'aide médicale. Un traitement conservateur opportun et parfois chirurgical aidera à éviter le développement de complications, souvent irréversibles.

Où est-ce que ça fait mal

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» En savoir plus.

Lors du premier rendez-vous, le médecin demande au patient de préciser exactement où la douleur survient le plus souvent. Leur localisation suggère la raison de la détérioration du bien-être. Un diagnostic détaillé aide le patient à décrire en détail les symptômes qui l'accompagnent et la nature de la douleur. Ils sont douloureux, tirants, pressants, lancinants, brûlants, perçants. Une douleur légère indique généralement un processus inflammatoire ou dégénératif chronique, une douleur intense - son exacerbation.

Entre les omoplates

La localisation de la douleur entre les omoplates est caractéristique des lésions inflammatoires des poumons, surtout si elle s'accompagne de fièvre, d'essoufflement, de sensations de manque d'air lors de l'inhalation, de toux sèche et improductive. Ils se produisent également avec des dommages, une compression des racines vertébrales dans la colonne vertébrale thoracique avec des disques déplacés, des vertèbres déformées, des excroissances osseuses (ostéophytes).

Sous les côtes

Dans cette zone du dos se trouvent de nombreux organes internes, dont les dommages se manifestent par des douleurs dans le dos à droite. Ils peuvent signaler des problèmes survenus et s'aggravant avec le foie, la vésicule biliaire, la rate, le pancréas. Les troubles gastro-intestinaux, y compris les nausées et les vomissements, confirment le développement de la pathologie de l'un des organes internes..

Côté droit

La douleur dans le côté droit est l'un des principaux symptômes des pathologies du système urinaire. Ils accompagnent toujours le processus inflammatoire qui se produit dans les reins, les uretères et la vessie. Une lésion infectieuse avec une implication rapide de tissus et d'organes sains est particulièrement dangereuse pour ses complications graves. L'appendicite est une cause beaucoup moins fréquente de douleur du côté droit..

Lombes

Dessin, des douleurs lombaires douloureuses constantes peuvent être déclenchées par une inflammation des organes pelviens. Mais dans la grande majorité des cas, cela indique des changements destructeurs-dégénératifs des disques intervertébraux et des vertèbres. La douleur aiguë dans la région lombaire est caractéristique de l'inflammation de la racine nerveuse ou de sa compression, du traumatisme de la hernie intervertébrale formée.

Causes possibles de douleur

Diverses pathologies peuvent provoquer des maux de dos à droite, qu'une personne n'est pas en mesure de diagnostiquer par elle-même. Un symptôme similaire se manifeste dans presque toutes les maladies de la colonne vertébrale. Mais affirmer que ce sont les dommages aux disques et aux vertèbres qui ont provoqué une détérioration du bien-être. Les racines vertébrales situées le long de la colonne vertébrale innervent non seulement ses structures, mais aussi ses organes internes. Si un processus pathologique se produit dans les reins ou le foie, la douleur qui en découle se propage le long des fibres nerveuses, elle se fait sentir dans le dos. Cette douleur est appelée "réfléchie", irradiant.

Raisons du ménage

L'inconfort dans le dos à droite peut être dû à une tension musculaire résultant de mouvements excessivement intenses ou après un long séjour dans une position du corps, soulevant des poids. La douleur est assez naturelle après les chutes, les ecchymoses et les bosses. Il devient souvent le compagnon constant d'une personne qui a déjà été identifiée comme des fractures de compression de la colonne vertébrale, une subluxation des vertèbres, une compression de la moelle épinière. Dans de tels cas, la douleur est relativement légère, résultant généralement d'un changement brusque des conditions météorologiques, d'une augmentation du stress sur le dos, d'une hypothermie.

Mais sans diagnostic approfondi, on ne peut pas parler du caractère naturel de telles sensations. En effet, la levée et le transport constants de poids, fréquents étant dans une position non physiologique, peuvent provoquer un microtraumatisme des disques avec le développement ultérieur d'une pathologie sévère de la colonne vertébrale.

Maladies de la colonne vertébrale

Le principal symptôme de toutes les pathologies de la colonne vertébrale est le mal de dos. Son apparence à droite est typique d'une atteinte unilatérale de la racine nerveuse. Cela se produit souvent avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, thoracique, lombaire, lombo-sacrée. Particulièrement souvent, la douleur survient avec ses complications déjà développées: protrusion, hernie intervertébrale, myélopathie discogène, syndrome radiculaire.

La douleur sur le côté droit du dos peut également signaler de telles maladies:

  • spondylarthrose - ostéoarthrose des articulations arquées;
  • spondylarthrite ankylosante (spondylarthrite ankylosante) - une maladie systémique chronique avec localisation prédominante dans les articulations sacro-iliaques;
  • sciatique - dommages aux racines de la moelle épinière;
  • rhumatisme - une lésion systémique inflammatoire allergique infectieuse du tissu conjonctif.

Les dommages aux disques, aux vertèbres et surtout à la compression des racines vertébrales se manifestent rarement par des douleurs clairement localisées. Ils se propagent aux parties adjacentes du corps, irradiant vers les bras, les jambes, les côtés.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Pathologie du système digestif

La cause de la douleur dans la colonne lombaire et thoracique sont souvent des pathologies du système digestif. Ils sont caractéristiques de la cholécystite, de la pancréatite, des maladies inflammatoires de l'intestin, y compris la nature auto-immune. À mesure que le processus inflammatoire s'intensifie, la gravité de la douleur augmente. Ils deviennent tranchants, encerclant, ne disparaissent pas même après un long repos.

Si la douleur est brûlante, lancinante, coupante, le risque d'appendicite est élevé, en particulier avec une position atypique (rétrocécale) de l'appendice.

Maladie cardiovasculaire

La douleur du côté droit du dos avec des pathologies du système cardiovasculaire n'est pas typique. Mais dans certains cas, leur localisation est possible. Les patients atteints d'ostéochondrose thoracique souffrent souvent de douleurs radiantes au cœur. Mais il est très important de les différencier des symptômes de l'angine de poitrine ou de l'infarctus du myocarde - maladies qui menacent non seulement la santé mais aussi la vie humaine. L'intensité des douleurs cardiaques s'affaiblit lors de la prise de nitroglycérine.

Maladie du rein

Il s'agit d'une cause assez courante de douleur lombaire pressante ou perçante, due à l'innervation commune des structures vertébrales et des organes urinaires. Une gêne dans le dos accompagne les kystes polykystiques, l'hydronéphrose, le cancer, ce qui entraîne une augmentation de la taille d'un ou deux reins.

Pathologies des reins, se manifestant par des maux de dos à droiteCaractéristiques
PyélonéphriteLe principal symptôme de cette maladie rénale infectieuse non spécifique est une douleur sourde dans la région lombaire d'intensité variable, le plus souvent unilatérale, accompagnée de fièvre.
GlomérulonéphriteCette lésion immuno-inflammatoire des reins se manifeste par des douleurs dans la région lombaire, une hyperthermie, des frissons, une faiblesse générale, des nausées, une perte d'appétit
UrolithiaseLorsqu'une pierre s'échappe, en particulier une grosse, une douleur intense se produit dans la région lombaire, qui ne dépend pas de la position du corps. Si le calcul est situé dans la partie inférieure des uretères, la douleur irradie vers l'aine, les cuisses, les fesses

Grossesse

À partir de la 16e semaine de grossesse environ, l'utérus commence à grossir. Il appuie sur les terminaisons nerveuses sensibles de la droite, ce qui devient la cause de la douleur "réfléchie" dans le bas du dos. Ils disparaissent généralement après un court repos en position couchée..

À partir de la 30e semaine de gestation, le centre de gravité se déplace considérablement en raison d'une augmentation de l'abdomen. Afin de ne pas se pencher en marchant, une femme doit forcer les muscles de tout son dos. Quelques heures plus tard, il y a des douleurs douloureuses et sourdes. Donc, le corps signale le besoin de repos.

En fin de grossesse, la cause de la douleur est le développement de la relaxine, qui fournit une élasticité accrue de l'appareil ligament-tendon pour préparer le canal de naissance. Étant donné que cette hormone agit sans discrimination, elle affecte tous les ligaments, ce qui provoque des douleurs dans le bas du dos et la région sacrée.

Causes gynécologiques

Le dessin, la douleur douloureuse dans la colonne lombaire indiquent souvent un développement du côté droit du processus inflammatoire dans l'un des organes du système reproducteur. Ils accompagnent une grossesse extra-utérine, la formation d'un kyste ovarien, des fibromes utérins. L'augmentation progressive de la douleur est caractéristique des tumeurs génitales, la menace d'une fausse couche pendant la grossesse. Lorsqu'une femme se plaint d'inconfort dans le bas du dos, un diagnostic différentiel est toujours effectué pour exclure les pathologies gynécologiques.

Lésions respiratoires

Un essoufflement, des douleurs dans la partie médiane du dos, une sensation de chatouillement et un «coma» dans la gorge, une toux improductive peuvent être des signes à la fois d'ostéochondrose thoracique et de pathologies du système respiratoire. Ces derniers comprennent:

  • pleurésie sèche - inflammation réactive de la plèvre, caractérisée par une douleur dans la poitrine, aggravée par la respiration, s'étendant vers le côté droit du dos;
  • pneumothorax - accumulation de gaz dans la cavité pleurale, entraînant une compression des vaisseaux sanguins du médiastin, une altération des fonctions respiratoires et circulatoires, l'apparition d'une douleur aux piqûres perçantes sur le côté du poumon affecté;
  • pneumonie - lésion pulmonaire aiguë de nature infectieuse-inflammatoire, dont l'un des symptômes est une douleur irradiante dans la poitrine.

Une douleur en augmentation constante sur le côté droit du dos accompagne l'agrandissement d'une tumeur pulmonaire, y compris maligne.

Dans quels cas vous devez demander d'urgence de l'aide

Non seulement la douleur aiguë devrait être un signal pour consulter un médecin. Le plus grand danger est une douleur faible qui persiste pendant plusieurs jours, ne disparaît pas même après un long repos. C'est une réaction protectrice du corps aux dommages inflammatoires ou dégénératifs des organes internes, de la colonne vertébrale.

Un médecin doit être consulté immédiatement en cas de symptômes concomitants graves - fièvre, pics de tension artérielle, troubles visuels et auditifs, étourdissements, nausées, vomissements.

Que faire si le dos me fait mal à droite

Si le rendez-vous chez le médecin n'est prévu que le lendemain et que la douleur ne disparaît pas, vous pouvez prendre une pilule de tout anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il s'agit de Ketorol, Nise, Nurofen, Ketoprofen, Diclofenac. En cas de faible inconfort, il suffit d'appliquer des AINS locaux - gels Voltaren, Fastum, Arthrosilen. Il est strictement interdit d'utiliser des compresses froides ou un échauffement pour établir la cause de la douleur du dos à droite. Cela peut entraîner une inflammation accrue ou des spasmes musculaires persistants..

À cause de ce que le dos dans les reins et le bas du dos peuvent faire mal

Très souvent, lorsque le dos fait mal dans la région des reins, les patients ne peuvent pas comprendre ce qui cause une gêne. Ils commencent à deviner le type de maladie par eux-mêmes, tandis que le temps imparti pour se débarrasser rapidement de la maladie s'épuise. Qu'est-ce qui provoque des douleurs dans la région du bas du dos et des reins et comment déterminer leur type?

Les raisons

Il existe un certain nombre de raisons qui causent des problèmes au niveau des reins. Selon la pratique médicale, plus de 90% des cas d'inconfort dans cette zone sont associés à la colonne vertébrale et seulement un petit pourcentage va à des problèmes rénaux ou à des maladies d'un autre type.

Ainsi, les principales causes de douleur dans la région rénale sont:

  1. Ostéochondrose.
  2. Anévrisme aortique.
  3. Ulcères duodénaux ou gastriques.
  4. Inflammation pelvienne.
  5. Pierres des voies urinaires.
  6. Radiculite.
  7. Maladie du rein.

La liste des affections est vraiment longue, ce qui ne vous permet pas de comprendre rapidement pourquoi le dos fait mal dans la région des reins, mais il existe un moyen de le trier en fonction des symptômes de l'inconfort et de son type.

Types de douleurs dans le dos

Étant donné que les principaux problèmes sont liés à la crête ou aux reins, il convient de déterminer en quoi la douleur liée à la radiculite ou à l'ostéochondrose diffère des affections de l'organe apparié.

Caractéristiques de la douleur dans les maladies de la colonne vertébrale

Si le patient souffre de problèmes de vertèbres, l'inconfort se manifeste comme suit:

  • des douleurs aiguës ou tirantes qui interfèrent avec le redressement du dos;
  • la douleur touche le centre du bas du dos ou peut être transmise aux jambes;
  • les mouvements augmentent l'inconfort dû aux spasmes musculaires des reins;
  • la douleur peut être réduite en frottant le réchauffement ou des médicaments anti-inflammatoires dans la zone touchée.

Ainsi, la chaleur aide à relâcher l'adhérence de la radiculite et de l'ostéochondrose et montre clairement qu'il s'agit d'une maladie du dos, car les agents chauffants n'affectent que positivement les muscles spasmodiques.

Symptômes de maladie rénale

Le plus souvent, les reins commencent à souffrir en raison d'une pyélonéphrite ou d'une glomérulonéphrite. Outre. Une cause fréquente d'inconfort peut être une pierre dans les voies urinaires du corps, qui se manifeste sous la forme de coliques douloureuses dans les reins.

De plus, une analyse des activités antérieures aidera à déterminer rapidement la cause de la maladie. Par exemple, s'il est arrivé récemment des vêtements ou des chaussures mouillés, il est tout à fait possible que l'hypothermie, qui a eu un effet négatif sur le travail des reins.

De plus, la grippe, le rhume ou l'amygdalite récents peuvent également entraîner une glomérulonéphrite. Si les conditions dans lesquelles la personne se repose habituellement ont changé ou s'il y a eu une charge importante sur le dos, le corps subira presque certainement une blessure à la colonne vertébrale ou aux muscles adjacents

De plus, s'il y a l'un des symptômes suivants, vous devez supposer des lésions rénales:

  • détérioration générale de la santé, se manifestant par une léthargie, une fatigue et une faiblesse rapides;
  • hypertension artérielle provoquant des maux de tête;
  • poches sur les jambes et le visage, apparaissant le matin et lissant le soir;
  • frissons, transpiration, fièvre;
  • manque d'appétit, nausées fréquentes, se transformant en vomissements;
  • mictions et douleurs fréquentes;
  • la douleur ne diminue dans aucune position du corps.

De plus, la qualité de l'urine signale une maladie rénale. S'il est devenu trop saturé ou, au contraire, incolore, vous pouvez identifier les problèmes de santé.

De plus, le contenu dans l'urine de substances étrangères telles que le sang ou le mucus aidera à comprendre ce qui se passe avec le corps..

La cause de la maladie indique également la cause de la maladie. Par exemple, s'il y a vraiment des problèmes avec les reins, une gêne apparaîtra d'un côté et non de deux à la fois.

De plus, la localisation se produit légèrement en dessous de la dernière paire d'arêtes et peut passer:

  • aux organes génitaux externes;
  • sur l'uretère et ses canaux;
  • sur le côté de l'estomac et de l'aine;
  • à l'intérieur de la cuisse.

La douleur dans la maladie rénale est elle-même un symptôme distinct qui aide à comprendre ce qui se passe dans le corps. Ainsi, l'inconfort, en règle générale, est aigu, mais de courte durée.

Cela est dû au fait qu'avec les maladies rénales, des dépôts se forment souvent qui bloquent les canaux urinaires. Ces barrières commencent à se déplacer sous la pression de l'écoulement de fluide, blessant les nerfs voisins avec leurs bords, ce qui provoque des attaques de douleur.

Cependant, si l'endroit n'est pas une lithiase urinaire, mais une inflammation de l'organe apparié, il gonfle et augmente. Étant donné que la capsule rénale contient un grand nombre de processus nerveux, son extension conduit à leur irritation et, par conséquent, à la douleur.

Habituellement, il a un type douloureux et est localisé à gauche ou à droite du bas du dos. De plus, cet inconfort est léger, ce qui lui permet de se distinguer des autres en cas d'ostéochondrose ou de calculs dans le système urinaire.

L'accumulation d'organes vitaux dans la zone proche de la région lombaire est très préoccupante et cela est tout à fait justifié. Dans la plupart des cas, l'inconfort est causé par des problèmes de colonne vertébrale, vous devez donc vous souvenir des lourdes charges de ces derniers jours..

S'ils n'étaient pas là, alors vous devriez sérieusement vous inquiéter de l'état des reins ou du système urinaire, car le traitement de ces organes est impossible à la maison sans conséquences négatives pour le corps, et vous devez donc immédiatement contacter des spécialistes.

Le côté droit du dos fait mal - maladies probables, diagnostic et traitement

Pourquoi le côté droit fait mal à l'arrière

Il y a beaucoup de maladies qui peuvent provoquer des douleurs dans le côté droit du dos. Il est impossible de faire un diagnostic précis par vous-même. Lorsque le côté droit fait mal à l'arrière, il est nécessaire de passer des tests et de subir un examen à l'aide d'un équipement spécial. Il faut comprendre que souvent la douleur du côté droit est causée par des pathologies dangereuses. Par conséquent, tout retard réduit la probabilité de réussite du traitement. De plus, le dos du côté droit peut faire mal en raison de dommages musculaires lors d'une blessure..

Pour savoir quel spécialiste peut vous aider en cas de douleur au dos, vous devez faire attention aux points suivants:

Dans le haut du dos à droite, plus près de l'omoplate, la douleur survient avec des maladies du système respiratoire et de la colonne vertébrale.

Dans la partie médiane du dos, la douleur peut être causée par une pneumonie ou des problèmes de vésicule biliaire, de pancréas et de foie.

Dans le bas du dos, des douleurs surviennent, généralement dues à une pathologie du système urinaire, ainsi que du rein droit.

Dans le bas du dos à droite, des douleurs peuvent survenir en raison de problèmes intestinaux.

Chez la femme, une telle localisation de la douleur peut indiquer le développement de maladies gynécologiques.

Maladies possibles des organes de droite

La pneumonie et la pleurésie peuvent provoquer des douleurs latérales à l'arrière. Si le processus inflammatoire est localisé dans la partie inférieure du poumon, le syndrome douloureux est aggravé en tournant le corps et en inhalant. Les tumeurs malignes peuvent également provoquer des douleurs dans le côté droit du dos..

Une douleur dans le côté de l'arrière peut survenir avec des maladies du système urinaire. La colique rénale, qui est une douleur aiguë insupportable, est généralement associée à une blessure à l'uretère par le mouvement des pierres. De plus, la douleur survient avec une inflammation du rein droit. Dans la forme chronique de pyélonéphrite, la douleur dans le côté droit de l'arrière est aggravée par l'effort physique ou avec une position corporelle inconfortable.

Une ostéochondrose est une cause fréquente de douleur dans le côté droit. Avec cette maladie, les racines nerveuses qui sortent du canal médullaire sont pincées. En règle générale, la raison en est le vieillissement du cartilage et du tissu osseux. Un refroidissement excessif, la malnutrition et un stress excessif peuvent provoquer une douleur aiguë dans l'ostéochondrose. Dans la plupart des cas, l'inconfort est aggravé en tournant le corps et en faisant un travail physique..

Très souvent, la douleur irradie vers le côté droit du dos avec une inflammation chronique du foie et de la vésicule biliaire. La forme chronique de la pathologie est caractérisée par une douleur sourde constante, qui s'intensifie pendant l'exacerbation. Une douleur très vive se produit lorsque le canal biliaire est bloqué. Donne également des douleurs dans le dos avec une inflammation du pancréas.

Diagnostic des symptômes

Si la douleur dans le côté du côté droit du dos s'intensifie avec une respiration profonde, vous devez alors consulter d'urgence un thérapeute, qui est susceptible de référer un pneumologue pour un diagnostic précis.

Certaines caractéristiques des symptômes:

  • Avec la pleurésie, la douleur dans le côté droit de l'arrière est piquante et coupante dans la nature. Elle s'intensifie avec des mouvements brusques et une respiration profonde. Vous pouvez soulager la douleur si vous vous allongez sur le côté endolori. Les symptômes supplémentaires comprennent la toux, l'essoufflement et la fièvre. La radiographie, l'échographie et les tests de laboratoire de sang et d'urine sont utilisés pour le diagnostic. La pneumonie droite présente des symptômes similaires..
  • Une pneumologie dangereuse est le pneumothorax, lorsqu'une grande quantité de gaz s'accumule dans la région pleurale. Cela menace de rompre le tissu pulmonaire. Dans ce cas, il y a une douleur très vive dans le dos à droite, ce qui peut donner à la main droite. La difficulté à respirer entraîne une aggravation de la maladie, l'émergence d'une peur panique de la mort. Dans ce cas, vous avez besoin d'une aide urgente d'un médecin.
  • La formation de poumons malins ne se manifeste par la douleur qu'aux derniers stades du cancer. Voilà pourquoi une telle maladie est diagnostiquée très difficile.
  • Une maladie rare qui provoque des maux de dos est l'infarctus pulmonaire. Cela se produit lorsqu'une artère est bloquée par un thrombus. Dans le contexte d'une telle pathologie, un œdème pulmonaire est observé, ce qui provoque une douleur coupante aiguë avec hémoptysie, tachycardie et essoufflement. Sans soins urgents, le risque de décès est élevé.
  • Lorsque la douleur dans le côté droit du dos s'accompagne de manifestations dyspeptiques, une consultation gastro-entérologue est nécessaire.

En particulier, vous devez être conscient des éléments suivants:

  • La cholécystite aiguë est caractérisée par une douleur dans le côté de l'arrière, qui est donnée à la région de l'omoplate droite. Un trouble de l'alimentation peut provoquer une telle pathologie, à savoir l'utilisation d'une grande quantité d'aliments gras et de boissons alcoolisées. En règle générale, il y a un goût d'amertume dans la bouche, des nausées et des vomissements de sang.
  • L'inflammation pancréatique, ou pancréatite, est caractérisée par des crampes douloureuses, qui peuvent également donner au bas du dos à droite. Il y a des nausées et des vomissements qui n'apportent pas de soulagement. La condition peut se détériorer fortement, de fortes flatulences sont presque toujours observées.
  • En cas de douleurs inconsistantes de nature terne dans le côté droit de l'arrière, on peut soupçonner un déplacement du rein. De plus, lorsqu'une personne est en position couchée, elle ne ressent aucune douleur. Le syndrome douloureux s'intensifie en position verticale, ainsi que dans un contexte de toux sévère ou d'effort physique accru.
  • Les coliques rénales sont généralement associées à un blocage dans la pierre des canaux urinaires supérieurs. Il peut s'agir de crampes dans la nature, généralement localisées à droite dans la taille et donne à la zone pubienne. Si la condition s'aggrave, elle peut se propager à tout le bas du dos.
  • La douleur de la teigne, qui couvre le côté et le bas du dos et ne dépend pas de la position du corps, peut indiquer le développement d'une pyélonéphrite. Les symptômes supplémentaires de la pathologie sont l'envie fréquente d'uriner, ainsi que la survenue d'un œdème. Dans le contexte de la pyélonéphrite ou de la lithiase urinaire, un abcès rénal peut survenir. Elle se caractérise par une douleur aiguë et insupportable, nécessite un traitement chirurgical urgent.
  • Très souvent, les douleurs du côté droit du dos sont associées à une mobilité limitée. Le patient a des difficultés à se plier, avec un effort physique mineur et des poses statiques pendant longtemps. Dans ce cas, très probablement, le syndrome douloureux est causé par l'ostéochondrose. Une autre maladie grave qui provoque une douleur unilatérale sourde sur le côté droit du dos est la spondylose. Dans ce cas, des déformations vertébrales se produisent en raison de la prolifération du tissu osseux. En appuyant sur la zone affectée, il y a une douleur sous la forme d'un "lumbago".

Comment soulager la douleur aiguë provenant du dos

Il faut comprendre que des maux de dos à droite peuvent survenir en raison de diverses pathologies. Il est très difficile de faire un diagnostic par vous-même. On ne peut que soupçonner le développement d'une maladie. Pour les douleurs insupportables aiguës, il est recommandé d'appeler une ambulance.

Si le diagnostic est déjà établi et qu'une exacerbation d'une certaine maladie s'est produite, il est nécessaire d'utiliser les recommandations du médecin pour soulager la douleur. Les AINS et les analgésiques sont les plus couramment utilisés comme analgésiques..

Vous pouvez arrêter les coliques rénales à la maison si le diagnostic de lithiase urinaire a déjà été établi. Pour ce faire, attachez un coussin chauffant chaud au bas du dos et au périnée. Mais une fois que l'intensité du syndrome douloureux peut être réduite, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

Une attaque aiguë due à une radiculite doit être supprimée avec des injections d'analgésiques. De plus, le repos au lit pendant plusieurs jours est indiqué..

Comment traiter le côté droit

Pour guérir la douleur du côté droit, il est nécessaire d'éliminer la cause de son apparition. Cela signifie qu'une maladie spécifique doit être traitée..

Si le diagnostic indique la présence de pathologies de l'intestin, de la vésicule biliaire, du pancréas, une thérapie diététique stricte est indiquée. Avec l'exacerbation des maladies, il est permis de prendre des antispasmodiques prescrits par un médecin. Pour diverses maladies inflammatoires d'origine bactérienne, par exemple la pneumonie, des antibiotiques sont prescrits.

Si une douleur dans le côté droit de l'arrière est associée à une appendicite, des processus tumoraux ou une lithiase biliaire, un traitement chirurgical est indiqué. L'ostéochondrose et les maladies de la colonne vertébrale sont traitées par des procédures spéciales de gymnastique et de physiothérapie. Un traitement approprié réduit la douleur..

Afin d'exclure le développement de diverses pathologies, il est nécessaire de subir un examen médical s'il y a le moindre inconfort à droite dans le dos. Les méthodes de diagnostic modernes permettent une détection précoce des changements pathologiques et un traitement réussi de la maladie.

Que faire si votre dos vous fait mal au niveau des reins

Les maux de dos dans le rein apparaissent pour de nombreuses raisons - d'une position inconfortable à des maladies graves des organes internes. L'inconfort au bas du dos limite les mouvements et provoque de l'anxiété.

Beaucoup s'intéressent à la question: que faire de la douleur dans les reins? Considérez les causes possibles de la douleur dans ce domaine et comment la traiter.

Les principales causes du symptôme

La douleur est le reflet du processus pathologique dans le corps humain. Il est extrêmement important de comprendre les causes de la douleur et de pouvoir distinguer les troubles du fonctionnement des organes internes des problèmes du système musculo-squelettique.

Causes possibles liées aux os, aux articulations et aux muscles

Dans la plupart des cas, les causes de la douleur dans la région rénale sont associées à des maladies de la colonne vertébrale. Il s'agit notamment de l'ostéochondrose de la colonne lombo-sacrée avec protrusion et hernie intervertébrale. Dans ces conditions, la racine vertébrale est pincée, entraînant des douleurs dans la région lombaire - lumbago et sciatique. Tir douleur et donne dans la jambe.

La douleur dans la région des reins de l'arrière apparaît avec la spondylarthrose. Cette maladie est associée à des lésions des petites articulations intervertébrales. La douleur dans la région lombaire donne aux hanches, une personne a de la raideur le matin, l'activité physique est limitée, la colonne vertébrale est pliée.

De plus, le volume des mouvements respiratoires est souvent réduit et des maux de dos peuvent survenir même pendant l'inspiration. Avec une spondylose déformante, les patients se plaignent de maux de dos douloureux, aggravés par la marche, d'une sensibilité réduite des membres et de la boiterie.

Si vous tirez le dos, il s'agit très probablement d'un signe de fatigue musculaire. Les étirements se produisent après un effort physique excessif. La douleur augmente avec la palpation et la courbure, un gonflement apparaît, les mouvements deviennent limités.

Une douleur intense et vive se produit avec des fractures des vertèbres lombaires, qui s'intensifient avec le mouvement. Les blessures graves peuvent s'accompagner d'engourdissements et même de paralysie des jambes, de mictions involontaires et de troubles de la fonction érectile.

Les symptômes de maux de dos dans les reins peuvent provoquer des tumeurs de la colonne lombaire. Les patients ont une sensation de faiblesse dans le dos, la sensibilité des membres inférieurs est perturbée, ce qui se manifeste par un engourdissement, des brûlures, des fourmis rampantes et d'autres symptômes.

Dans les cas avancés, il y a des violations des fonctions des organes pelviens, une diminution de l'activité motrice des membres inférieurs jusqu'à la paralysie.

En cas de dommages aux vertèbres de la colonne lombaire avec des maladies infectieuses (tuberculose, brucellose, syphilis, gonorrhée et autres), les symptômes varient en fonction de l'infection spécifique, mais en premier lieu, des maux de dos persistants sans antécédents de blessure.

Il peut ne pas y avoir d'augmentation de la température (la fièvre ne survient que chez 25% des patients), mais dans certains cas, la température peut être maintenue jusqu'à 37,5 degrés sans symptômes d'infections virales respiratoires aiguës, rhumes. Dans un processus infectieux aigu, la température corporelle peut atteindre 39 à 40 degrés. Avec la progression rapide de la maladie, une diminution de la sensibilité des membres inférieurs est notée, des convulsions et une paralysie se produisent.

Autres raisons

La douleur dans la région lombaire est également provoquée par des maladies des organes internes. Si le côté droit du dos dans la région des reins fait mal, cela peut indiquer une appendicite, une inflammation de la vésicule biliaire et des maladies intestinales. Pathologie du rein droit, les maladies gynécologiques sont également capables de provoquer une crise de douleur.

Qu'est-ce qui fait mal au rein droit? La douleur provoque une hydronéphrose, entraînant une atrophie du parenchyme et une hypertrophie rénale, ou une néphroptose (rein tombant). Le plus souvent, c'est le rein droit qui est déplacé au-delà de sa position anatomique chez la femme.

Dans de tels cas, une douleur sourde dans les reins apparaît. Des sensations désagréables accompagnent une personne en marchant, avec une toux, un effort physique. Si vous vous allongez d'un côté, ils s'en vont et si sur le ventre ils s'intensifient.

Une douleur aiguë dans le rein droit se produit avec une lithiase urinaire lorsque la pierre se déplace, ce qui provoque des lésions des muqueuses et des crampes. Dans ce cas, l'écoulement d'urine est perturbé et la pression dans le bassin augmente. Dans 60% des cas, des calculs se forment dans le rein droit.

La douleur au rein gauche survient pour les mêmes raisons qu'à droite. La douleur peut parler de pyélonéphrite, de glomérulonéphrite, d'une tumeur bénigne.

Si des douleurs au bas du dos sont associées à une maladie rénale, des symptômes concomitants caractéristiques apparaissent:

  • gonflement du matin sur le visage et les jambes, passant le soir;
  • déviation de la norme de la miction;
  • augmentation de la température;
  • faiblesse, perte de force, léthargie;
  • augmentation de la pression artérielle.

Important! Si les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez consulter d'urgence un médecin. L'automédication dans de telles situations est inacceptable, car elle peut aggraver l'état et entraîner des complications de la maladie.

Méthodes de diagnostic

Le médecin détermine la cause de l'apparition de la douleur dans la région des reins en fonction de la collecte des plaintes, de l'étude de l'anamnèse et de l'examen du patient.

Pour clarifier le diagnostic, des méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales sont prescrites:

  • analyses de sang: général, biochimique, ensemencement en réservoir;
  • tests d'urine: général, selon Nechiporenko, selon Zimnitsky, un test à trois verres;
  • Échographie des reins et des organes abdominaux;
  • Radiographie de la colonne vertébrale;
  • urographie selon les indications;
  • CT et IRM.

Quand consulter un médecin

Il vaut la peine de prendre rendez-vous avec votre médecin si la douleur est modérée mais persistante. Si une crise aiguë se produit, la douleur douloureuse augmente constamment et ne disparaît pas, d'autres symptômes commencent à apparaître, en particulier des nausées avec vomissements, une irradiation vers les organes et les zones voisines, appelez une ambulance.

Un avis médical immédiat est requis si:

  • la douleur ne disparaît pas pendant 2-3 jours;
  • la douleur est survenue après une blessure;
  • son intensité ne diminue pas en position horizontale;
  • la douleur est accompagnée de fièvre;
  • les douleurs dans le bas du dos sont combinées à un engourdissement dans la fesse, la cuisse, la jambe, le pied, la région inguinale;
  • il y a une douleur persistante constante au même endroit.

Méthodes de traitement symptomatiques

Que faire de la douleur dans les reins du dos? Tous les patients se posent cette question en cas de gêne dans la région lombaire. Il est important de ne pas paniquer et de ne pas se soigner soi-même. Une thérapie complexe sera prescrite par un médecin après le diagnostic et l'établissement d'un diagnostic précis.

La thérapie symptomatique est utilisée pour soulager les symptômes et soulager l'état du patient. Cependant, il ne guérit pas la maladie sous-jacente..

Médicaments

Si le syndrome douloureux est causé par des maladies de la colonne vertébrale, le médecin vous prescrira des médicaments comme traitement symptomatique:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS): ibuprofène, nimésulide, kétorol, diclofénac et autres. Ils sont prescrits sous forme de comprimés, d'injections et de pommades;
  • les relaxants musculaires soulageront les spasmes musculaires: «Midokalm», «Baclofen», «Sirdalut»;
  • les chondroprotecteurs amélioreront l'état du tissu cartilagineux: Alflutop, Don, Struktum;
  • Vitamines B: «Neurobion», «Combilipen», «Milgamma».

Attention! Il n'est pas possible d'utiliser des AINS dans des injections ou des comprimés pour les personnes diagnostiquées avec une gastrite et des lésions ulcéreuses de l'estomac et du duodénum. Ces médicaments peuvent provoquer une exacerbation de la maladie..

Comme le montre la pratique, dans le cas des coliques rénales avec lithiase urinaire, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les analgésiques n'aident pas beaucoup - ils ne font que «lubrifier» un peu le syndrome, ce qui rend le diagnostic difficile.

Lorsqu'une personne a des reins gravement douloureux, vous devez d'abord appeler un médecin. Pour soulager l'état du patient, vous pouvez procéder comme suit:

  • pour allonger le patient ou l'aider à prendre une pose confortable;
  • s'il y a une température, donner un antipyrétique;
  • donner au patient un antispasmodique - par exemple, «No-shpu»;
  • surveiller la pression, la température;
  • fournir une assistance si nécessaire, si le patient doit se tourner.

Important! Faire des procédures de réchauffement est strictement interdit. Si la douleur est causée par une pyélonéphrite, le réchauffement ne fera qu'aggraver la situation, car l'inflammation due à la chaleur s'intensifie.

Si la cause de la douleur réside dans les maladies rénales, une attention particulière doit être accordée à une alimentation saine. Pour ce faire, abandonnez une grande quantité de sel et minimisez la quantité de liquide. Vous devez également limiter votre consommation d'aliments riches en phosphore et en potassium..

Remèdes populaires

Les recettes de médecine traditionnelle réduisent l'inconfort et l'inconfort dans le bas du dos avec l'ostéochondrose et le pincement du nerf sciatique.

Considérez quelques recettes:

  • 10 g de cônes de houblon verser un verre d'eau bouillante et laisser évaporer à la moitié du volume. Il aide à frotter le bas du dos deux fois par jour - matin et soir;
  • râper finement le radis noir, le placer entre les toiles de tissu en coton, mettre le tout dans le bas du dos, recouvrir de papier sulfurisé sur le dessus, nouer une écharpe en laine;
  • Vous pouvez également faire de la teinture de poivre sur de l'alcool: hacher finement 30 g de poivron rouge chaud et ajouter un verre de vodka ou 70% d'alcool. Après deux semaines, la teinture est prête - filtrez-la et frottez les taches douloureuses;
  • éplucher les pommes de terre et les râper sur une râpe fine. Mettez sa couche dans le bas du dos, couvrez d'un sac en plastique et attachez-la avec une écharpe ou une écharpe chaude. Après 35 minutes, la compresse doit être retirée.

Physiothérapie

Des procédures physiothérapeutiques sont prescrites pour les maladies de la colonne vertébrale après l'arrêt de la période aiguë. Ils sont utilisés pour normaliser le métabolisme tissulaire, la régénération tissulaire, empêcher d'autres changements dégénératifs de la colonne lombaire.

Pour réduire l'utilisation de la douleur:

  • thérapie par ultrasons - les fluctuations des ondes ultrasonores stimulent la circulation sanguine dans le bas du dos. Les substances nutritives et biologiquement actives, ainsi que l'oxygène moléculaire, commencent à pénétrer dans les tissus endommagés;
  • électrophorèse - la manipulation médicale est destinée à l'administration accélérée de médicaments (AINS, analgésiques, anesthésiques, chondroprotecteurs) dans les zones endommagées du bas du dos. Au cours de l'électrophorèse, des cotons-tiges trempés dans une solution médicinale sont placés sur le dos du patient; Des plaques spéciales sont posées sur le dessus, à travers lesquelles le courant passe. Sous l'influence des impulsions électriques, les molécules de produits chimiques pénètrent rapidement dans la zone d'inflammation;
  • magnétothérapie - pendant la procédure, le patient est exposé à un champ magnétique ondulé pour stimuler la circulation sanguine dans les tissus endommagés.

Le massage et la gymnastique soulagent la tension et le stress des muscles, améliorent la circulation sanguine et stimulent les processus métaboliques, éliminant ainsi la cause des maux de dos.

Conclusion

La douleur dans le rein peut être causée par des maladies de la colonne vertébrale ou des organes internes. La tactique de traitement dans ce cas dans le premier et le deuxième cas est différente.

Afin de choisir la thérapie la plus efficace, il est important de poser un diagnostic précis. Par conséquent, tout inconfort dans le bas du dos est l'occasion d'une visite chez le médecin. Pour éviter les complications, ne vous auto-méditez pas. La recherche en temps opportun d'une aide médicale qualifiée aidera à guérir la maladie à un stade précoce..

Maux de dos aux reins

Lorsque le dos fait mal dans la région des reins, une personne commence à penser qu'il a des problèmes avec cet organe particulier. Cependant, ce n'est pas toujours le cas. Souvent, la cause de l'inconfort est la colonne vertébrale, chez certaines personnes, les symptômes de la douleur apparaissent sur le système nerveux.

Souvent, les gens reprennent par erreur la douleur dans la région lombaire pour la manifestation d'une pathologie rénale, car dans ce dernier cas, le syndrome douloureux sera localisé légèrement plus haut - au niveau de la 12e paire de côtes. D'une manière ou d'une autre, la survenue de maux de dos n'est pas la norme, donc une personne présentant un tel symptôme doit être examinée pour établir la cause exacte..

Les causes de la douleur

Il existe deux principaux groupes de causes qui provoquent des douleurs dans la région des reins:

  • primaire - en raison de problèmes avec la colonne vertébrale;
  • secondaire - sont un symptôme de la pathologie somatique.

Les causes principales comprennent: l'ostéochondrose (le plus souvent), une hernie intervertébrale, une protrusion du disque intervertébral, une spondylarthrose, une courbure de la colonne vertébrale, une lésion de la colonne vertébrale. Causes secondaires: processus tumoraux, inflammation infectieuse des vertèbres, maladie rénale, organes pelviens, maladies du tractus gastro-intestinal, polyarthrite rhumatoïde et autres.

Le syndrome de douleur aiguë survient dans les cas suivants:

  • entorses de la colonne vertébrale (les douleurs sont localisées à gauche et à droite, n'abandonnent nulle part et il y a une limitation de la mobilité);
  • blessures des vertèbres lombaires, qui entraînent une douleur aiguë aiguë (d'abord, le dos fait mal en marchant, puis lorsque vous vous allongez ou vous asseyez);
  • déplacement des disques intervertébraux (la douleur apparaît du côté droit ou gauche, la personne prend une position forcée, éventuellement une violation de la sensibilité);
  • arthrose des articulations intervertébrales (mal au dos dans la région des reins d'un côté, où une diminution de la sensibilité est également notée).

La douleur devient chronique dans un certain nombre de maladies:

  • spondylarthrose déformante: il y a un soi-disant. claudication intermittente, tiraillements, douleurs, faiblesse des membres et diminution de la sensibilité;
  • spondylarthrose ankylosante: la douleur est plus souvent diagnostiquée chez les jeunes, avec des douleurs au bas du dos, une raideur après le sommeil le matin, une violation de la posture est observée, une gêne thoracique peut apparaître;
  • formations tumorales;
  • ostéomyélite (inflammation osseuse infectieuse);
  • formations tumorales;
  • myélome multiple.

Douleur unilatérale dans la région rénale

La localisation unilatérale de la douleur, en plus des maladies du système musculo-squelettique, peut être directement associée à l'organe du système urinaire. La douleur du côté droit s'accompagne des conditions suivantes:

  • pyélonéphrite aiguë ou exacerbation du processus chronique: il y a une douleur du rein enflammé, des troubles dysuriques se produisent, la température augmente;
  • néphroptose (ou rein tombant): la douleur est sourde, prolongée, légère, aggravée par une position debout ou assise prolongée.

Cela inclut également la lithiase urinaire, dont la complication est la colique rénale: la douleur est aiguë, de nature intense du côté affecté, le long de l'uretère vers la région inguinale, le patient se précipite, ne peut pas prendre une position forcée. Nous parlons également d'une tumeur au rein de nature différente..

Chez certains patients, le dos fait mal dans la région des reins à droite avec des maladies de la vésicule biliaire, des problèmes gynécologiques, des maladies gastro-intestinales, une appendicite, ce qui n'est pas si fréquent. Si la douleur au niveau des reins gêne du côté gauche du dos, alors le processus pathologique concerne le rein gauche (prolapsus du rein, pyélonéphrite aiguë, mouvement des calculs du rein gauche, etc.). Soit dit en passant, la néphroptose est généralement plus susceptible d'affecter le rein droit..

Comment se manifeste la douleur

Parmi les symptômes concomitants courants qui peuvent survenir dans diverses maladies, ils distinguent la faiblesse, la léthargie, une diminution des performances, l'irritabilité, une mauvaise humeur, de la fièvre, de l'insomnie, etc. Les pathologies du système urinaire s'accompagnent souvent des symptômes suivants:

  • augmentation de la pression (souvent associée à une pathologie rénale, avec une augmentation de la pression diastolique);
  • gonflement le matin (gonflement "aller" de haut en bas, ce qui indique leur origine rénale);
  • troubles dysuriques (pollakiurie - mictions fréquentes, strongurie - mictions douloureuses, etc.).

Les phénomènes énumérés sont très probablement de nature rénale, et lorsqu'ils sont combinés avec des maux de dos, vous devriez consulter un médecin (pour commencer, consultez un thérapeute). Un autre signe caractéristique de la pathologie du système génito-urinaire est un changement de couleur de l'urine. Il peut se décolorer ou se tacher de la couleur des «morceaux de viande» (glomérulonéphrite), du sang ou des inclusions purulentes, des flocons, etc. peuvent se produire dans l'urine..

Si la douleur prend une nature insupportable, prononcée et douloureuse, vous devez immédiatement consulter un médecin. Nous parlons peut-être de coliques rénales, qui ne s'arrêtent pas aux analgésiques conventionnels. L'urine séparée devient petite, le sang peut y être visualisé.

Douleur chez les femmes enceintes

Pendant la grossesse, la charge sur le dos augmente considérablement, en raison d'une augmentation du poids du fœtus. Il s'agit d'un phénomène tout à fait normal, qui peut être atténué à l'aide d'une ceinture de soutien spéciale pour les femmes enceintes ou d'un bandage. L'inconfort dans ce cas est durable, mais il ne devrait pas entraîner de douleur douloureuse, mais insupportable. Les maux de dos des femmes enceintes augmentent pendant la marche, la position debout et soulagent en position couchée.

La nature rénale des maux de dos ne doit pas être exclue. Chez les femmes enceintes, les maladies rénales chroniques (par exemple, la pyélonéphrite) peuvent s'aggraver, ce qui nécessite un traitement rapide et compétent. L'apparition d'un gonflement est une raison sérieuse de consulter un médecin, car cela peut être une manifestation de la gestose - une condition très dangereuse.

Avec ce dernier, cependant, la douleur rénale est généralement absente, mais ce n'est pas une raison pour la femme enceinte d'être inattentive envers elle-même. Assurez-vous de surveiller la pression: la présence d'œdème et d'hypertension artérielle sont une indication d'hospitalisation d'urgence.

Mal de dos typique

L'inconfort dans le bas du dos associé à des troubles du système musculo-squelettique a les spécificités suivantes:

  • douleur dans la zone touchée, prolongée;
  • augmenter pendant l'activité physique, le travail intensif;
  • peut apparaître soudainement («tirer à travers») et disparaître lorsque la position du corps change;
  • le dos peut tellement souffrir qu'une personne essaie de toutes les manières possibles de minimiser la charge, de limiter les mouvements (exacerbation des maladies de la colonne vertébrale);
  • une raideur peut survenir le matin, puis disparaît progressivement;
  • la douleur peut irradier vers les fesses, les jambes;
  • avec courbure de la colonne vertébrale, la douleur est localisée au-dessus du bas du dos.

Mesures diagnostiques

Une personne présentant une douleur dans la région des reins (par exemple, dans la région du rein gauche, inférieur ou supérieur, etc.) ne peut pas savoir avec certitude que le problème réside précisément dans la pathologie du système urinaire. Par conséquent, la première chose qu'ils font dans de tels cas est de se tourner vers un médecin généraliste (médecin généraliste). Le médecin clarifie l'anamnèse, recueille des données subjectives (plaintes des patients, demande à montrer de la main où ça fait mal) et objectives (examen, palpation, etc.).

Assurez-vous d'écrire une référence pour les tests (analyse générale de l'urine et du sang). Dans certains cas, le diagnostic n'est pas difficile. Par exemple, lorsqu'un patient se plaint de douleurs pendant la miction, de mictions fréquentes, d'une diminution de la quantité d'urine séparée, de douleurs dans la région sus-pubienne, il s'agit très probablement d'une cystite. Sur la base des résultats de la recherche, un diagnostic est posé..

De plus, une échographie rénale, une urographie, etc. peuvent être prescrites.Si les maux de dos ne sont pas associés à une pathologie rénale, il existe une suspicion de dommages au système musculo-squelettique, de troubles neurologiques. Des méthodes de recherche instrumentales sont prescrites: radiographie, échographie, TDM, IRM.

Traitement

Quelle que soit la cause de la lombalgie, seul le médecin est habilité à prescrire un traitement. De plus, la spécialisation du travailleur médical correspondra à la pathologie établie: le thérapeute, le néphrologue ou l'urologue traite les maladies rénales, les maladies du système musculo-squelettique - orthopédiste, chirurgien, neurologue. Avec la pathologie rénale, les médicaments antibactériens, les anti-inflammatoires, les analgésiques, la thérapie réparatrice, un régime thérapeutique peut être prescrit.

Dans le traitement des maladies de la colonne vertébrale, la règle principale est de réduire la charge sur le dos. Si vous êtes en surpoids, vous devez choisir un régime hypocalorique. Une exacerbation nécessite l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et stéroïdiens, analgésiques, dans certains cas, des blocages de novocaïne sont effectués. Peut-être l'utilisation de corsets et de ceintures orthopédiques. Pendant la rémission, ils sont engagés dans la physiothérapie, la natation, subissent des cours de massage et des procédures physiothérapeutiques..

Douleur dans le côté droit derrière les reins et le bas du dos

Les douleurs soudaines du côté droit dans le dos dans la région rénale sont considérées comme assez courantes. Pour faire le bon diagnostic, vous devez vous rendre dans un établissement médical pour un examen approfondi. Après tout, les symptômes peuvent être le signe du développement de nombreuses maladies plutôt insidieuses.

Causes de la douleur du côté droit

Dès que vous ressentez une douleur du côté droit à l'arrière dans la région lombaire, vous devez consulter un médecin. C'est souvent la manifestation d'une maladie rénale ou d'autres maladies..

Douleur au côté droit

Dans le cas où le patient a une douleur aiguë du côté droit de l'arrière, avec de telles maladies:

  • appendicite;
  • un abcès
  • inflammation du rein droit;
  • infarctus du myocarde;
  • cholécystite;
  • ostéochondrose;
  • maladie des calculs biliaires;
  • pneumonie;
  • pleurésie;
  • maladies oncologiques des bronches ou des poumons.

Lorsque la douleur se manifeste très souvent, le patient doit être hospitalisé rapidement, car les circonstances les plus imprévues peuvent survenir et, dans certains cas, des complications peuvent entraîner la mort..

Les principales maladies qui provoquent la douleur

Fondamentalement, la douleur ressentie dans le bas du dos du côté droit indique les pathologies suivantes:

  • problèmes avec la colonne vertébrale, qui peuvent être le résultat de maladies telles que les nerfs pincés, la circulation sanguine altérée, diverses blessures de la colonne vertébrale et la destruction du tissu osseux;
  • violation du système pulmonaire, à la suite de laquelle une pneumonie, une bronchite, une toux, une inflammation ou la présence d'un cancer sont diagnostiquées;
  • problèmes de système digestif résultant de la cholécystite, de la pancréatite, des ulcères, des cancers et des coliques intestinales;
  • la cause peut être une maladie rénale, telle qu'une insuffisance rénale, une pyélonéphrite, une inflammation et un DCI;
  • des problèmes avec la rate, la bile et le foie se manifestent également par une telle douleur.

La douleur n'est qu'un symptôme d'une maladie et signale une violation

La douleur n'est considérée que comme un symptôme superficiel et si vous négligez de tels signaux de votre corps, vous pouvez provoquer de nombreux problèmes liés à votre santé. Dans le cas où de tels symptômes n'apparaissent pas systématiquement et disparaissent rapidement, ce n'est pas une raison pour ne pas demander de l'aide. Ne mettez pas votre vie en danger et expérimentez la santé.

Comment diagnostiquer une maladie

Dès qu'une personne ressent au moins le moindre inconfort dans la région lombaire, vous devez tout d'abord demander l'aide de votre thérapeute local qui, après l'examen, vous prescrira tous les examens nécessaires. En outre, il est nécessaire de passer un examen des spécialistes étroits suivants:

  • néphrologue;
  • orthopédiste;
  • urologue;
  • traumatologue;
  • neurologue;
  • gynécologue.

Pour établir un diagnostic précis, les éléments suivants sont prescrits:

  • UAC et OAM;
  • chimie sanguine;
  • Ultrason
  • échantillons quotidiens et analyse d'urine selon Nechiporenko;
  • radiographie;
  • Tomodensitométrie;
  • IRM.

Les tests nécessaires sont assignés pour poser un diagnostic.

Selon la nature de la douleur, certaines études sont prescrites à la discrétion du médecin et du diagnostic proposé.

Symptômes

Pour bien prescrire un traitement, vous devez tout d'abord diagnostiquer correctement, et pour cela, analyser tous les symptômes. En effet, dans la plupart des cas, en plus de la douleur, une personne présente d'autres signes. De plus, la douleur peut encore présenter les caractéristiques suivantes:

  • la douleur peut être aiguë ou sourde;
  • douleurs piquant, tirant, coupant, douloureux ou tirant;
  • selon la localisation, se manifeste dans différentes parties du dos;
  • être faible ou sévère.

Dans le cas où le patient manifeste une douleur intense dans le côté droit derrière la région lombaire, la pathologie rénale doit être exclue. Étant donné que de tels symptômes indiquent très souvent des problèmes tels que la pyélonéphrite, l'hydronéphrose, la glomérulonéphrite ou l'urolithiase. En plus de la douleur, ces maladies se manifestent également par les symptômes suivants:

  • des changements importants se produisent dans la quantité d'urine libérée et sa couleur;
  • un gonflement apparaît sur le corps;
  • il y a une augmentation significative de la pression artérielle;
  • diagnostiqué de douleur pendant la miction;
  • on observe de la fièvre.

Remarque! Les pathologies des reins doivent être immédiatement diagnostiquées, car un traitement prématuré peut provoquer des conséquences imprévues.

Les problèmes rénaux doivent être traités d'urgence

Lorsque le patient a mal au dos à droite, il est nécessaire d'examiner la galle. Dans certains cas, la douleur peut être transmise sous l'omoplate ou le cou à droite. De plus, les symptômes suivants peuvent être surveillés chez le patient:

  • l'amertume apparaît en bouche;
  • éructations;
  • ballonnements et selles.

Dans le cas où le patient est diagnostiqué avec des calculs rénaux, une visite prématurée chez le médecin peut entraîner un blocage de la vésicule biliaire et le développement de coliques rénales ou d'un ictère. Afin d'éviter des conséquences désagréables, il est nécessaire de demander de l'aide en cas de douleur.

Lorsqu'une personne a une douleur latérale dans le dos de la droite, les maladies intestinales peuvent progresser. Dans ce cas, la personne souffre principalement de douleurs spastiques ou de traction, qui augmentent principalement pendant le repas. De plus, les symptômes suivants peuvent être notés:

  • flatulence;
  • constipation ou selles molles;
  • grondement dans l'estomac;
  • l'apparition dans les selles d'impuretés de sang ou de mucus.

Indépendamment du fait que la personne présente également des symptômes supplémentaires avec des sensations de douleur dans la région lombaire, il ne faut pas s'engager dans un traitement indépendant, car avec un diagnostic incorrect, on peut non seulement causer des dommages irréparables à sa santé, mais aussi provoquer des situations dans lesquelles il existe un danger de mort.

Maladie de la colonne vertébrale

Très souvent, la douleur dans la région lombaire indique des troubles de la colonne vertébrale. Cela est principalement dû à la compression des terminaisons nerveuses ou à la tension musculaire. Mais ce sont les situations les plus inoffensives, la douleur indique également des problèmes graves tels que l'ostéochondrose, la hernie, la courbure et bien plus encore.

En plus de la douleur chez une personne ayant des problèmes de colonne vertébrale, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • une sensation de picotement ou d'engourdissement de la peau;
  • diminution de l'élasticité de la peau;
  • peau sèche;
  • pâleur des jambes;
  • sensibilité diminuée;
  • réflexes.

Problèmes vertébraux

La douleur peut évoluer et à cause de cela, une personne est complètement incapable de faire ses affaires habituelles, et elle a aussi boiteux.

Problèmes gynécologiques

Lorsque la douleur est diagnostiquée chez la femme, alors, en plus de toutes les maladies, sa cause peut être un problème gynécologique.

Les maladies gynécologiques peuvent provoquer des douleurs.

Très souvent, la douleur est complétée par des irrégularités du cycle menstruel et peut indiquer une pathologie des ovaires ou de l'utérus. Dans ce cas, la femme peut encore avoir des pertes vaginales, ainsi qu'une augmentation de la température corporelle. Afin d'exclure les pathologies gynécologiques, vous devez demander l'aide d'un gynécologue, qui déjà en cours d'examen pourra confirmer ou nier la présence de nombreuses maladies et éviter diverses complications.

Blessures

La douleur lombaire peut également être le résultat de blessures au dos. Afin de confirmer une telle pathologie, il faut tout d'abord procéder à un examen, à la suite duquel des ecchymoses, des gonflements, des abrasions et des hématomes peuvent être déterminés.

Même avec les plus légères blessures au dos, vous devriez certainement demander l'aide d'un traumatologue qui, après l'examen, sera en mesure de déterminer leur gravité. Les blessures au dos peuvent également endommager gravement les organes internes et provoquer des saignements..

Dès que vous vous blessez, vous devez immédiatement consulter un médecin et si elle est prononcée, il est préférable d'appeler une ambulance immédiatement. L'ambulance est appelée dans les cas suivants:

  • quand il y a une douleur soudaine et aiguë qui ne disparaît pas et s'intensifie;
  • il y a une douleur intense et insupportable sous les côtes;
  • au cours d'une blessure, une personne perd connaissance à cause de sensations douloureuses;
  • en plus d'une douleur aiguë, une personne éprouve également des étourdissements.

Conclusion

Dans le cas où une personne souffre du côté droit de la région lombaire, ce symptôme peut indiquer des maladies complètement différentes. Dans ce cas, vous ne devriez pas essayer de déterminer la cause et l'automédication, car parfois même des médecins expérimentés ne peuvent pas le faire sans un examen supplémentaire. Ce n'est qu'après que le patient a subi un examen, passé tous les tests nécessaires et qu'une radiographie est effectuée, vous pouvez faire un diagnostic précis et identifier la cause de la maladie. Après cela, un traitement complexe est prescrit. Afin de vous débarrasser de la maladie, vous devez suivre strictement toutes les recommandations du médecin, seulement dans ce cas, vous pouvez récupérer et éviter les complications.