Principal

Tumeur

Douleur dans le côté droit du bas-ventre chez la femme

Bien que l'abdomen inférieur droit soit relativement pauvre en structures anatomiques, c'est pour un certain nombre de raisons que des sensations douloureuses de douleur et de traction désagréables surviennent le plus souvent. Dans la plupart des cas, ils sont dus à une pathologie chronique du tractus gastro-intestinal et du système musculo-squelettique..

Dans certains cas, des douleurs douloureuses dans le côté droit du bas-ventre reflètent des maladies des organes génitaux internes, en particulier chez les femmes.

La région iléale droite, également appelée région anatomique, contient le caecum (la partie initiale du côlon), auquel la plupart des gens attachent un appendice, ainsi que les parties finales de l'intestin grêle, entrant dans le caecum sous la forme d'un angle iléo-caecal.

Dans l'espace rétropéritonéal dans la projection de cette région passe l'uretère. N'oubliez pas que les femmes dans le bas-ventre droit peuvent avoir des appendices utérins.

Causes courantes de gêne iliaque droite

Assez souvent, des douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen droit, comme mentionné précédemment, sont associées à des maladies chroniques du tractus gastro-intestinal et à des conditions similaires. Ceux-ci inclus:

  • Dysbiose intestinale;
  • Infections intestinales prolongées (par exemple, yersiniose);
  • Maladie inflammatoire de l'intestin, telle que la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse;
  • Passion excessive pour les boissons alcoolisées et caféinées;
  • Prendre certains médicaments qui affectent la motilité intestinale (antispasmodiques myotropes, médicaments antidiarrhéiques et autres);
  • Syndrome du côlon irritable, ainsi que coliques intestinales dues à un stress prolongé, un surmenage et une excitation intense (par exemple, à la veille d'examens ou d'entretiens d'embauche).

Chez les femmes, les sensations de traction dans la cavité abdominale inférieure droite sont souvent causées par des maladies du système reproducteur ou des dysfonctionnements temporaires de leur fonction. Ainsi, ce symptôme peut manifester des maladies inflammatoires des appendices (annexite), des néoplasmes ovariens (kystes, tumeurs et autres), ainsi que des changements désormononaux à différentes périodes du cycle menstruel.

Non seulement la cavité abdominale, mais aussi l'articulation de la hanche sont projetées dans l'abdomen inférieur droit. Avec la coxarthrose, ou des dommages à cette articulation, la douleur peut être ressentie non seulement dans sa région - souvent, elle se propage au bas de l'abdomen, simulant la douleur pendant l'empoisonnement et même avec l'appendicite.

Selon un mécanisme similaire, la douleur se développe dans l'ostéochondrose et d'autres maladies chroniques de la colonne vertébrale. Ainsi, avec une hernie intervertébrale dans le nerf spinal lombaire, une compression peut se produire, à cause de laquelle le patient ressent une douleur de gravité variable sur le côté de l'abdomen.

Quand consulter un médecin

Bien que dans la grande majorité des cas, les sensations de douleur et de traction dans l'abdomen ne provoquent pas d'inconfort significatif et disparaissent spontanément en quelques jours ou heures, avec leur apparence régulière, vous devriez consulter un médecin.

Appelez immédiatement une ambulance si, en plus de la douleur, des symptômes inquiétants tels que:

  • Selles molles fréquentes;
  • Ajoutez du sang, du mucus et du pus aux selles;
  • Fièvre;
  • Nausée et vomissements;
  • Tension musculaire abdominale;
  • Mictions fréquentes et douloureuses;
  • Sécrétions génitales.

Premiers soins pour l'inconfort

S'il n'y a pas de symptômes d'anxiété, mais que l'inconfort dans l'abdomen doit être retiré et qu'il n'y a pas de possibilité de consulter un médecin, tout antispasmodique myotrope (drotavérine, papavérine, mébévérine) peut être pris comme premiers soins. Ces médicaments soulageront les spasmes des muscles lisses des intestins - la cause la plus courante de douleur.

Rappelez-vous ce que vous avez mangé le dernier jour. Le système digestif de chacun fonctionne à sa manière, et les aliments qu'une personne peut manger tous les jours, l'autre peuvent provoquer une grave indigestion. Si vous constatez régulièrement que manger, par exemple, de la mayonnaise, des prunes, du lait ou de la pastèque se termine nécessairement par des douleurs, des nausées et des diarrhées, alors abandonnez simplement ces produits.

La meilleure façon de résoudre ce problème délicat est de consulter un médecin. Dans la plupart des cas, en plus des tests de laboratoire et des ultrasons habituels, rien n'est requis - même ces examens montreront ce qui ne va pas avec votre corps. Sur cette base, le spécialiste sélectionnera le traitement optimal.

Causes des douleurs abdominales basses

Le plus souvent, la douleur dans le bas-ventre se produit en cas de violation des fonctions du tractus gastro-intestinal, du système urinaire, des organes reproducteurs, mais elle peut également survenir à la suite d'une altération de l'innervation nerveuse due à un pincement de la colonne lombaire, d'une maladie systémique (par exemple, la maladie de Crohn), d'une surcharge musculaire des muscles péritonéaux, augmentation de la formation ou de la sensibilité aux gaz pendant l'ovulation et pendant la période menstruelle. Comment déterminer la cause de la douleur dans le bas-ventre?

Douleur dans le bas-ventre: causes organiques

Une douleur au bas de la région péritonéale, avec une localisation claire et vague (droite, gauche, partie inférieure, couvrant tout le bas-ventre) peut survenir en raison de causes organiques et de processus physiologiques chez la femme. La douleur peut également accompagner les processus physiologiques, par exemple, la douleur lors de l'expansion de l'intestin par les gaz formés lors de la digestion, ou la douleur lors de l'adaptation du système musculo-squelettique au volume croissant de l'utérus pendant la période de gestation.
La douleur dans le bas-ventre avec des troubles organiques est causée par diverses maladies et peut survenir dans les cas suivants:

  • avec des maladies des organes du système reproducteur (endométrite, endométriose, apoplexie ovarienne et formations kystiques dans cet organe, andexite, myome utérin, etc.);
  • dans les maladies et pathologies du système urinaire, du tube digestif, des pathologies chirurgicales aiguës (appendicite, cholécystite, pyélonéphrite, inflammation de la vessie, infections intestinales, etc.);
  • la présence d'un corps étranger dans la cavité utérine (dispositif intra-utérin, surtout si les règles d'utilisation, le moment du remplacement, la pénétration de la spirale dans l'endomètre ne sont pas observées);
  • pathologie de la période de gestation: grossesse extra-utérine, développement d'une fausse couche, processus de décollement prématuré du placenta, conséquences des avortements médicaux et autres interventions chirurgicales.

Les sensations de douleur sont déterminées par la nature de la maladie ou de la pathologie et peuvent être caractérisées comme aiguës, tirantes, crampes, douloureuses, renversantes, piquantes, tranchantes, ternes, etc..

Douleurs abdominales basses comme symptôme d'appendicite

L'inflammation de l'appendice ou de l'appendicite, contrairement à la croyance populaire, peut s'accompagner non seulement de douleurs dans la région iliaque à droite. L'image classique de l'appendicite commence par une douleur dans la région épigastrique, se déplace le plus souvent vers la droite, cependant, la douleur peut se propager à d'autres parties de la cavité abdominale et irradier vers le bas du dos. La sévérité et la variété des sensations peuvent alterner entre des douleurs aiguës et tranchantes et des douleurs sourdes et douloureuses, en fonction de la gravité du processus inflammatoire. L'appendicite s'accompagne également d'une augmentation de la température corporelle, de symptômes de malaise général (nausées, vomissements, frissons).

Douleur dans les infections intestinales

Avec le développement d'une infection intestinale, la douleur commence par une douleur sourde et non localisée, couvrant la majeure partie du péritoine, se concentrant davantage dans le bas de l'abdomen avec un retour aux lombaires..

Douleur d'infection des voies urinaires

Le plus souvent, avec la cystite, la pyélonéphrite, le bas-ventre fait mal chez les femmes, les patients masculins atteints de maladies des voies urinaires notent des symptômes différents en raison de la structure anatomique différente du corps.

La douleur avec des maladies infectieuses de ce type s'accompagne d'une envie fréquente d'uriner, il peut y avoir des inclusions sanglantes dans l'urine. Avec la pyélonéphrite, une douleur dans la région lombaire est également notée, souvent - hyperthermie du corps, signes d'intoxication générale (perte d'appétit, sensation de nausée, maux de tête, etc.).

Endométriose

L'endométriose, la prolifération des cellules endométriales caractéristiques de la cavité utérine, dans l'espace intra-utérin et à l'extérieur, s'exprime le plus souvent par des douleurs tiraillantes qui augmentent dans les périodes prémenstruelles et menstruelles. Les sensations de douleur varient en fonction du stade de la maladie et de la localisation: le bas-ventre dans la ligne médiane fait mal lorsque l'endomètre se développe dans la cavité utérine, avec la forme rétrocervicale de l'endométriose et la croissance des tissus dans les appendices, il peut blesser sous l'abdomen, dans la région inguinale ou pubienne.

La douleur comme symptôme de l'apoplexie ovarienne

L'apoplexie ovarienne se développe en raison de la rupture d'un follicule mature au cours de la période ovulatoire. La condition est accompagnée de dommages aux vaisseaux de l'ovaire, d'hémorragie dans la cavité péritonéale. Les facteurs provoquant incluent une activité physique intense, des rapports sexuels, etc..
Une douleur aiguë à droite ou à gauche (selon l'emplacement de l'ovaire endommagé) chez une femme pendant l'ovulation, accompagnée d'une baisse de la pression artérielle, d'un évanouissement, d'une pâleur de la peau - l'occasion d'un appel urgent d'un spécialiste. L'apoplexie ovarienne est une maladie mortelle qui nécessite une intervention chirurgicale d'urgence.

Douleur dans les fibromes utérins

Les fibromes utérins s'accompagnent de douleurs dans le bas de l'abdomen avec la formation d'une taille importante, exerçant une pression sur les tissus environnants et les organes voisins (douleurs, tiraillements), ainsi que du retrait de la formation: le nœud myomateux rejeté s'accompagne de crampes, de saignements du vagin. Traitement exclusivement chirurgical.

Kyste ovarien: douleur pendant la torsion

Un kyste ovarien est une formation composée d'un corps et d'une «jambe» contenant des vaisseaux sanguins. Avec l'effort physique, les chutes, les mouvements brusques du corps, les exercices de gymnastique, la jambe de la formation kystique est sujette à une torsion en raison d'un changement de position du corps du kyste. Avec une torsion partielle, l'écoulement du sang veineux du corps du kyste est perturbé, ce qui s'accompagne de douleurs tiraillantes et douloureuses de l'ovaire affecté.

Une torsion complète des jambes arrête l'écoulement du sang artériel, provoquant une nécrotisation des tissus. Ce processus s'accompagne d'un tableau clinique de «l'abdomen aigu»: douleurs sévères et crampes dans le bas de l'abdomen à droite ou à gauche, hyperthermie, signes d'empoisonnement du corps. Chirurgie urgente requise.

Inflammation des appendices, cavité utérine

L'andexite, la salpingoophorite, l'endométrite, l'inflammation de l'utérus et ses appendices d'étiologies diverses, selon la forme de la maladie, peuvent s'accompagner de douleurs douloureuses et de tiraillements dans le bas-ventre et la région inguinale, et de sensations douloureuses sévères qui augmentent avec la palpation de l'organe enflammé.

Douleur pendant la grossesse extra-utérine

L'implantation ovarienne après la fécondation à l'extérieur de la cavité utérine (le plus souvent dans l'une des trompes de Fallope, moins souvent à l'intérieur de l'ovaire, dans le péritoine) s'accompagne d'un caractère tiraillant et douloureux dans le bas de l'abdomen, avec rayonnement vers la région lombaire.

Avec la croissance de l'embryon, une pression accrue sur les tissus environnants commence, avec une grossesse tubaire sans chirurgie, accompagnée d'une rupture de la trompe de Fallope, d'une douleur aiguë et intense, d'une hémorragie interne. Traitement chirurgical d'urgence.

Pourquoi la douleur abdominale basse chez les femmes pendant la grossesse

Photo: fizkes / Shutterstock.com

Le premier trimestre de la période de gestation s'accompagne souvent de douleurs dans le bas-ventre. Il peut faire mal sous l'abdomen, dans la région inguinale dans les premiers mois avec une fausse couche menaçante, une grossesse extra-utérine, une gestation qui l'accompagne et une aggravation des maladies dans son contexte.

Cependant, le plus souvent, ces douleurs tiraillantes et douloureuses sont appelées «tonus utérin» et désignent le processus physiologique d'adaptation du tissu musculaire et de l'appareil ligamentaire à un changement de l'organe reproducteur. En l'absence de symptômes supplémentaires, une telle douleur ne nécessite ni thérapie ni anesthésie. Dans certains cas, des antispasmodiques (Papavérine, No-Shpa) peuvent être prescrits..

Il peut également être douloureux sous l'abdomen au cours des deuxième et troisième trimestres en raison de la charge croissante sur l'appareil ligamentaire, qui s'accompagne d'un ramollissement du tissu ligamentaire, d'un manque de calcium, d'une pression sur le col. Les douleurs physiologiques normales n'ont pas besoin de traitement et disparaissent avec la relaxation, un changement de position corporelle, un effort physique modéré.
Un syndrome douloureux aigu et prononcé avec localisation dans le bas-ventre avec un bas placenta peut être un signe de son décollement prématuré et nécessiter une intervention médicale urgente. Les crampes douloureuses, la tension périodique de l'utérus peuvent être à la fois un signe du début des «contractions d'entraînement» de Brexton-Hicks, un phénomène physiologiquement normal et le symptôme d'une fausse couche menacée. En cas de nouvelle douleur, une consultation spécialisée est nécessaire.

Algodismenorea

Ce diagnostic est le plus fréquent à l'âge de la puberté et de la formation des organes du système reproducteur. Algodismenorea s'accompagne de douleurs avant les règles. Nécessite une différenciation du syndrome prémenstruel, de l'endométrite, de l'endométriose, de la congestion associée à la flexion de l'utérus, des maladies inflammatoires intra-utérines, etc..

Le premier trimestre de la période de gestation s'accompagne souvent de douleurs dans le bas-ventre. Il peut faire mal sous l'abdomen, dans la région inguinale dans les premiers mois avec une fausse couche menaçante, une grossesse extra-utérine, une gestation qui l'accompagne et une aggravation des maladies dans son contexte.

Cependant, le plus souvent, ces douleurs tiraillantes et douloureuses sont appelées «tonus utérin» et désignent le processus physiologique d'adaptation du tissu musculaire et de l'appareil ligamentaire à un changement de l'organe reproducteur. En l'absence de symptômes supplémentaires, une telle douleur ne nécessite ni thérapie ni anesthésie. Dans certains cas, des antispasmodiques (Papavérine, No-Shpa) peuvent être prescrits..

Il peut également être douloureux sous l'abdomen au cours des deuxième et troisième trimestres en raison de la charge croissante sur l'appareil ligamentaire, qui s'accompagne d'un ramollissement du tissu ligamentaire, d'un manque de calcium, d'une pression sur le col. Les douleurs physiologiques normales n'ont pas besoin de traitement et disparaissent avec la relaxation, un changement de position corporelle, un effort physique modéré.
Un syndrome douloureux aigu et prononcé avec localisation dans le bas-ventre avec un bas placenta peut être un signe de son décollement prématuré et nécessiter une intervention médicale urgente. Les crampes douloureuses, la tension périodique de l'utérus peuvent être à la fois un signe du début des «contractions d'entraînement» de Brexton-Hicks, un phénomène physiologiquement normal et le symptôme d'une fausse couche menacée. En cas de nouvelle douleur, une consultation spécialisée est nécessaire.

Algodismenorea

Ce diagnostic est le plus fréquent à l'âge de la puberté et de la formation des organes du système reproducteur. Algodismenorea s'accompagne de douleurs avant les règles. Nécessite une différenciation du syndrome prémenstruel, de l'endométrite, de l'endométriose, de la congestion associée à la flexion de l'utérus, des maladies inflammatoires intra-utérines, etc..

Pourquoi le bas-ventre fait mal au milieu du cycle menstruel?

La douleur pendant la période d'ovulation survient chez environ 10% des femmes en âge de procréer. Ils sont le plus souvent caractérisés par des piqûres, localisées à partir de l'un des ovaires (en bas à droite ou à gauche), ou des tiraillements, accompagnés d'une sensation de «masse serrée» dans le bas de l'abdomen.

En règle générale, ces sensations ne durent pas plus de 24 à 48 heures, se terminant par la libération de l'ovule de l'ovaire. Si vous faites attention aux pertes vaginales, ce jour-là, elles seront plus muqueuses, épaisses, "vitreuses", de légères inclusions sanglantes sont possibles.

Une telle douleur, non accompagnée de symptômes supplémentaires, ne nécessite aucun traitement. Une seule dose d'antispasmodiques ou d'analgésiques prescrite par un médecin est possible.

Douleur après un rapport sexuel

Le plus souvent, la douleur à la fin des rapports sexuels, non accompagnée de contractions orgasmiques, est associée à un gonflement des tissus, une ruée de sang vers les organes en cours d'excitation. Des sensations de douleur associées à un traumatisme tissulaire lors de rapports sexuels inutilement intenses, et la douleur en tant que symptôme de maladies des organes pelviens: adhérences, endométriose, endométrite ou andexite sous une forme chronique, cervicite et tumeurs des organes génitaux sont également possibles..

La douleur est le plus souvent le signe de troubles, de dysfonctionnements, de processus douloureux dans les organes et les tissus. Les causes physiologiques de la douleur dans le système reproducteur féminin sont limitées par le cycle menstruel, l'ovulation, la période gestationnelle et se manifestent, en règle générale, par des tiraillements, des douleurs douloureuses, limitées dans le temps et se produisant certains jours et certaines périodes.

Toutes les autres manifestations devraient devenir l'occasion d'un examen par un spécialiste et d'un traitement.

Causes de la douleur dans le bas-ventre droit d'une femme

Une douleur dans le bas de l'abdomen peut survenir avec une maladie de l'un des organes pelviens. De nombreuses femmes demandent l'avis d'un gynécologue, estimant que la cause est précisément une infection ou une inflammation des organes génitaux. Diverses pathologies n'appartenant pas à la gynécologie peuvent provoquer ce symptôme. Il existe plusieurs types de douleur. Voyons plus en détail pourquoi le bas-ventre fait mal du côté droit d'une femme.

Les principales causes de douleur dans le bas-ventre

La douleur dans le bas-ventre de diverses localisations apparaît en raison des processus physiologiques naturels du corps.

De telles violations peuvent la provoquer:

  • maladies de l'utérus et des ovaires: endométriose, myome, annexite, kystes et apoplexie ovarienne et autres;
  • porter des vêtements et des sous-vêtements moulants, serrer le ventre;
  • pathologies du système urinaire, intestins, estomac, reins: avec cystite, pyélonéphrite, cholécystite, inflammation de l'uretère;
  • conditions nécessitant une intervention chirurgicale urgente, avec inflammation de l'appendice;
  • corps étrangers dans l'utérus: en particulier, la croissance de la spirale, ainsi que l'inflammation due à une mauvaise utilisation;
  • pathologies de la grossesse: décollement placentaire, embryon congelé et fausse couche, grossesse extra-utérine, conséquences de l'avortement ou de la chirurgie.

Le plus souvent, des sensations désagréables apparaissent avec une formation accrue de gaz, un dysfonctionnement intestinal, un tonus musculaire et des ligaments pendant la grossesse. La douleur peut couvrir tout le fond ou le point focal d'un côté. Beaucoup n'imaginent pas ce que cela pourrait être.

Variétés de douleur

La cause peut être déterminée par la nature de la douleur et des symptômes supplémentaires, ainsi que par la clinique en dynamique. Le diagnostic est fait après examen par un spécialiste, réussite des tests et diagnostics matériels pour déterminer pourquoi le bas-ventre fait mal du côté droit d'une femme.

La douleur survient dans de telles conditions:

  • un saignement qui n'est pas une menstruation, combiné à une douleur sourde est un signe de processus inflammatoires du système reproducteur;
  • la nature infectieuse est indiquée par l'apparition de température et d'écoulement pathologique du vagin;
  • avec des maladies de l'estomac et des intestins, des nausées, des vomissements apparaissent en outre, la température peut augmenter, il n'y a pas d'appétit;
  • une douleur intense dans le côté droit de différentes intensités, elle augmente ou diminue, est un signe d'appendicite.

La maladie peut être chronique ou aiguë. Ceci est indiqué par la durée de la douleur, la fréquence.

Une exacerbation des maladies chroniques est mise en évidence par le syndrome de la douleur aiguë, qui ne s'arrête pas pendant plusieurs heures.

Douleur avec appendicite et maladie rénale

Avec l'appendicite, le syndrome de la douleur peut être localisé dans la région iliaque, et aussi donner sur le côté. Aux premiers stades de la maladie, il apparaît dans la région épigastrique, se déplace vers la droite, peut être administré au dos et à d'autres parties de la cavité abdominale.

Les sensations sont différentes: douleur, douleur sourde ou douloureuse. Ils s'accompagnent d'une détérioration du bien-être, de frissons, de nausées. Les sensations peuvent être confondues avec la condition avec annexite et inflammation de la vessie.

Vous pouvez suspecter une appendicite en faisant un test. Lorsque vous tapotez l'ilium, une douleur à droite se produit, qui ne va jamais au côté gauche. Elle augmente avec la palpation au point d'origine et avec la toux. Si vous vous allongez sur le côté droit en pliant les genoux, cela devient plus facile. En se déplaçant vers le côté gauche, la douleur s'intensifie.

Avec les maladies rénales, une douleur aiguë se produit qui donne au dos. Ils ressemblent à une croix, des sensations douloureuses. La rétention urinaire peut survenir jusqu'à l'anurie, l'enflure, l'essoufflement, les crampes pendant la miction et l'augmentation de la pression. Lorsque le rein droit est omis, il fait mal au côté du rein pathologique lors de la marche et du mouvement.

Maladies de l'appareil reproducteur

Le processus inflammatoire s'accompagne de température et de douleur. Avec l'annexite, elle se fait sentir dans le bas-ventre, se déplaçant sur le côté. Avec la salpingo-ovarite, elle est constante, a un caractère douloureux. Le traitement n'est effectué qu'après examen. Les antibiotiques sont prescrits.

Avec l'endométriose, non seulement le corps de l'utérus, mais aussi les appendices, ainsi que l'espace derrière le col de l'utérus, peuvent être affectés. Le plus souvent, la douleur apparaît avant et pendant les menstruations.

Selon le stade de la maladie, l'intensité et la nature des sensations peuvent varier. La douleur peut donner à l'aine ou au pubis.

Dans le processus d'adhésion, l'intensité de la douleur augmente.

Grossesse et complications

Les douleurs de tirage en début de grossesse sont fréquentes. La raison en est une augmentation progressive de l'utérus et du tonus musculaire. Des charges accrues peuvent également les provoquer, lorsque la future mère passe beaucoup de temps debout..

Les douleurs ne sont pas dangereuses, mais elles ne peuvent être ignorées. Si la douleur n'est pas accompagnée de symptômes supplémentaires, elle ne nécessite pas de traitement. Il suffit de réduire l'activité physique et de se détendre. Si elles s'intensifient, deviennent des contractions, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Lorsque le placenta est détaché, la douleur s'accompagne de taches. Avec la menace d'une fausse couche, elle est intense, il peut ne pas y avoir d'écoulement sanguin. Le saignement se produit lorsqu'une fausse couche est en cours.

Avec les pathologies de la grossesse, la douleur irradie souvent vers l'anus.

Les contractions d'entraînement périodiques dans les derniers stades sont une tension indolore des parois de l'utérus. Il s'agit d'un processus physiologique normal qui ne nécessite aucun traitement médical. Si elle s'accompagne d'un syndrome douloureux, vous devriez consulter un médecin.

Fibromes utérins

Le myome provoque de la douleur lorsqu'il atteint une grande taille. Des sensations désagréables surviennent en raison de la pression de la tumeur sur d'autres organes. Si le nœud est rejeté, des douleurs aiguës ressemblant à des contractions apparaissent. Il y a des saignements. Le traitement consiste à retirer la tumeur.

Kyste de l'ovaire

Avec un kyste, une douleur aiguë indique une rupture de sa coquille ou une torsion d'une jambe flottante. Cette condition nécessite un traitement d'urgence. La torsion se produit avec des sports actifs, des chutes, des mouvements brusques. Cette condition est accompagnée d'une traction dans la douleur latérale de l'ovaire affecté..

Avec une torsion complète des jambes, les tissus meurent en raison de l'écoulement du sang. Il y a des douleurs aiguës sous forme de contractions. La température augmente, l'intoxication du corps se produit.

Chirurgie urgente requise.

Apoplexie ovarienne

L'apoplexie apparaît lors de l'ovulation, lorsqu'un follicule se brise dans l'ovaire. Dans ce cas, les parois des vaisseaux sont endommagées, une hémorragie dans la cavité abdominale se produit. La maladie survient en raison de rapports sexuels traumatisants, d'une pathologie vasculaire, de processus inflammatoires prolongés, d'haltérophilie et de blessures abdominales. Une douleur aiguë sur le côté s'accompagne d'une diminution de la pression, d'une pâleur de la peau. Évanouissement possible.

L'apoplexie met la vie en danger et nécessite des soins médicaux..

Algodisminorea

Cette maladie est caractéristique d'un jeune corps pendant la puberté. Elle se manifeste par une douleur avant le début des règles. La douleur nécessite un diagnostic minutieux. Il indique également une flexion utérine, une endométrite, des processus inflammatoires du système reproducteur, un syndrome prémenstruel.

Douleur entre les menstruations

Un inconfort en milieu de cycle survient chez 10% des femmes. Elle se manifeste par une douleur épineuse de l'ovaire, qui est impliquée dans l'ovulation. La douleur survient lorsque l'ovule quitte l'ovaire. On le ressent pas plus de 2 jours.

La décharge devient plus épaisse, comme le verre. Des disséminations mineures de sang sont autorisées. Vous pouvez soulager l'inconfort des antispasmodiques, à condition que la grossesse ne soit pas planifiée.

Douleur après le sexe

Des sensations de douleur apparaissent en raison d'un œdème tissulaire résultant d'une ruée rapide de sang après les rapports sexuels. La contraction de l'utérus et des parois du vagin à ce moment ne se produit pas. Les mouvements intenses des partenaires causent des blessures aux muqueuses.

Les maladies inflammatoires, la présence d'adhérences, l'endométrite, les tumeurs et d'autres pathologies aggravent l'inconfort.

Des douleurs aiguës dans le bas-ventre indiquent des maladies aiguës et chroniques du système reproducteur.

Dessin et douleur - processus physiologiques dans le corps qui se produisent périodiquement certains jours.

Douleur dans la jambe

La douleur dans le bas-ventre, qui donne à la jambe, est un symptôme d'ostéochondrose. Lorsque le processus nerveux est pincé, la posture est perturbée, ce qui entraîne un dysfonctionnement des organes et des systèmes. La douleur peut survenir dans le dos, dans l'aine avec des impulsions dans la jambe.

Avec une hernie inguinale et fémorale, une douleur aiguë se produit avec des mouvements et une toux sévère. A la palpation de l'aine, une forme arrondie est palpée. Une hernie pincée s'accompagne en outre de faiblesse, de nausées, de vertiges, la pression peut augmenter ou diminuer. Consultez immédiatement un médecin.

Que faire en cas de douleur dans le bas-ventre à droite

La douleur du côté droit dans le bas de l'abdomen peut être la cause d'une maladie grave nécessitant un traitement d'urgence. N'hésitez pas à visiter la clinique. Les pathologies non traitées entraînent des complications aux conséquences graves. Lors du diagnostic, le médecin prescrit:

  • tests sanguins et urinaires généraux;
  • frottis du canal cervical et du vagin;
  • Échographie des organes pelviens, des reins et du foie;
  • CTG et ECG, ainsi que d'autres types d'études.

Le médecin découvrira pourquoi le bas-ventre fait mal du côté droit de la femme et vous expliquera comment traiter. Au cours du traitement, il faut respecter les recommandations et observer les moments du régime. L'automédication masque les symptômes qui, après un certain temps, entraînent des complications. Il convient de rappeler qu'un appel intempestif à un gynécologue pour des maladies du système reproducteur conduit souvent à l'infertilité..

Douleurs du côté gauche dans le bas-ventre chez la femme: causes, diagnostic, auto-assistance

Douleur dans le bas-ventre chez la femme: comment, pourquoi, quoi faire

Que faire si le côté gauche de l'abdomen fait mal chez les femmes, les hommes et un enfant

Pourquoi le côté droit de l'abdomen fait mal et que faire dans ce cas

L'origine de la douleur dans le bas-ventre avec des nausées - comment soulager la condition

Causes des douleurs abdominales basses

informations générales

La manifestation de la douleur dans le bas-ventre oblige le plus souvent les femmes à consulter un gynécologue pour déterminer les causes de ces symptômes. Les douleurs douloureuses dans le bas-ventre et les douleurs aiguës dans le bas-ventre sont tout aussi alarmantes, surtout si elles font très mal et durent longtemps.

Cependant, une douleur très intense dans la région inguinale peut également indiquer la manifestation de pathologies neurologiques ou chirurgicales. Par conséquent, une coupure aiguë et une douleur sourde et sourde dans cette partie de l'abdomen sont l'occasion de consulter immédiatement un médecin et de subir un diagnostic complet.

Douleur dans le bas-ventre chez les femmes à droite et à gauche

Déterminant les causes de la douleur dans le bas-ventre chez les femmes, les médecins les divisent en deux groupes conditionnels. Les raisons pour lesquelles le bas-ventre d'une femme fait mal peuvent être organiques et fonctionnelles..

Les causes organiques de la douleur et de la douleur chez une femme

  • maladies génitales chez la femme (endométrite, apoplexie ovarienne, fibromes utérins, annexite, kystes ovariens, torsion des jambes des kystes ovariens, endométriose);
  • inconfort et douleur associés à l'utilisation d'un dispositif intra-utérin;
  • pathologie chirurgicale de type aigu, maladie de la vésicule biliaire, système urinaire (cholécystite, pyélonéphrite, appendicite, cystite);
  • sourdes, coupantes, tiraillantes et autres types de douleur associés à la grossesse (menace d'avortement, grossesse extra-utérine, coliques après un avortement médicamenteux, décollement prématuré du placenta).

Raisons fonctionnelles

  • violations du cycle mensuel (saignements utérins dysfonctionnels, algodisménorrhée);
  • douleur pendant l'ovulation;
  • stagnation du sang qui est libéré pendant les menstruations (hématomètre, courbure utérine).

Il convient de noter que la douleur dans le bas-ventre peut avoir une nature différente. Elle peut être nette, nette, douloureuse. Parfois, elle est accompagnée de ballonnements, de sensations désagréables sévères dans le bas du dos. Dans certains cas, lors d'un contact sexuel, une femme ressent une gêne immédiatement après l'acte.

Il est important de déterminer le plus tôt possible les causes des crampes chez les femmes dans ce domaine. Les causes des spasmes seront déterminées par le gynécologue ou orienteront la femme vers le spécialiste approprié.

Ce qui fait mal dans le bas-ventre?

Dans les maladies du système génito-urinaire, des douleurs peuvent survenir dans le bas-ventre chez les femmes de gauche. Si le bas-ventre de la femme fait mal, la cause de cette affection peut être un certain nombre de maladies dans lesquelles une douleur tirante, piquante, douloureuse se manifeste. Tout d'abord, des douleurs aiguës et des ballonnements peuvent indiquer des maladies intestinales. Parfois, cela fait mal dans le côté gauche et après avoir trop mangé, la consommation d'aliments de mauvaise qualité. Il faut garder à l'esprit qu'une des maladies des reins peut se manifester de cette manière. Il tire dans le côté gauche et avec un certain nombre de maladies du système reproducteur. Mais si dans le côté gauche ça fait mal ou tire, le médecin doit déterminer les raisons. Seul un spécialiste comprend et détermine clairement ce qui se trouve dans le bas de l'abdomen gauche chez la femme.

La cause de l'inconfort peut être des maladies neurologiques, dans lesquelles la douleur palpite généralement, tire.

Il arrive que la douleur dans le bas de l'abdomen soit associée à l'hypothermie - par exemple, une femme peut souffrir de telles sensations après que ses jambes sont gelées, etc..

La douleur dans le bas-ventre à droite chez la femme peut également être différente. Souvent douloureuses, des douleurs de traction peuvent être associées à des maladies des intestins, des reins, à des crises d'appendicite, à une pancréatite aiguë. Le spécialiste comprend clairement ce qui est à droite et, par conséquent, la pathologie des organes qui peuvent avoir lieu.

Inflammation des appendices et de l'utérus

Si l'utérus ou l'appendice s'enflamme, la maladie commence de façon aiguë: la température augmente, l'intoxication du corps, des douleurs dans le bas-ventre sont notées. Si une femme a une annexite, il y a une douleur dans le bas-ventre à gauche ou à droite - de chaque côté. En cas d'endométrite, des douleurs douloureuses ou aiguës et des brûlures au milieu sont notées. Si une femme va chez le médecin avec des plaintes de douleur du côté gauche ou du côté droit, le spécialiste procède à un examen vaginal. En cas d'inflammation des appendices, des appendices pâteux avec une douleur intense sont notés. Avec des plaintes qui font mal au milieu et des soupçons d'endométrite, un utérus ramolli et élargi se fait sentir, ce qui peut faire mal à la palpation.

Une douleur intense dans le côté gauche du bas-ventre, ainsi que sur la droite ou au milieu, est observée dans le cours aigu de ces affections. Avec l'endométrite chronique et l'annexite, la douleur est douloureuse, terne. La gravité dans la zone des appendices est notée, à la palpation, la sensibilité de l'utérus est déterminée. Si vous appuyez sur le bas-ventre, puis relâchez brusquement, cela fera plus mal une fois relâché. Parfois, une femme se plaint que le rectum fait mal.

Avec de telles maladies, il peut sembler à une femme que des douleurs dans les intestins de l'abdomen inférieur gauche et des points de suture s'affaissent ou qu'une douleur pulsatoire se développe en elle. Mais déterminer exactement pourquoi ça fait mal à gauche n'est possible que dans le processus de recherche. Les hommes devraient également consulter un médecin, car seul un spécialiste peut déterminer pourquoi la douleur se développe dans le bas-ventre à gauche chez les hommes.

Lors de la prescription d'un traitement pour l'inflammation des appendices et de l'utérus, le médecin attribue une thérapie par perfusion, des antibiotiques, des vitamines, des anti-inflammatoires.

Endométriose

Avec la manifestation de l'endométriose, l'utérus, les appendices ainsi que l'espace cervical postérieur sont affectés. Cette maladie est caractérisée par la propagation à l'extérieur de l'utérus de cellules similaires à l'endomètre. En règle générale, dans cet état, la douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen se manifeste avant les menstruations, augmente avec les menstruations.

Si l'endométriose de l'utérus se développe, cela fait mal, tire et pique au milieu ci-dessous.

Avec le développement de l'endométriose, les appendices font mal dans la partie où la zone de l'aine est déterminée.

Avec endométriose rétrocervicale - derrière le pubis.

Les sensations de douleur deviennent plus intenses, avec un processus adhésif prononcé dans le petit bassin. Mais avec l'endométriose, le cycle menstruel est également perturbé, la nature des menstruations change, l'infertilité se développe.

Dans cette condition, il semble parfois à une femme que les causes des spasmes soient la douleur des intestins. Un spécialiste doit déterminer exactement ce qui peut faire mal et poser un diagnostic. L'endométriose est une hormone traitée, il est parfois nécessaire de procéder à une intervention chirurgicale.

Apoplexie ovarienne

L'apoplexie, c'est-à-dire une hémorragie dans le tissu ovarien, chez les femmes se développe entre les menstruations.

Cette maladie apparaît après l'ovulation. Lorsque le follicule se brise, des dommages aux vaisseaux de l'ovaire se produisent, à la suite desquels des saignements sont notés dans la cavité abdominale et dans l'ovaire. Cela peut arriver après l'acte, après un effort physique. Avec des saignements intra-abdominaux, une femme souffre de fortes douleurs d'éclatement dans le bas-ventre à l'endroit où se trouve l'ovaire affecté. On note également une anémie posthémorragique, dans laquelle la pression diminue, la peau pâlit, la femme perd connaissance. Dans cette condition, un besoin urgent de faire une opération.

Fibromes utérins

Des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen sont observées avec le myome utérin, si la tumeur atteint une grande taille et comprime les organes situés à proximité. Dans ce cas, des douleurs d'estomac et des piqûres, sourdes, tiraillantes, sont notées. Avec le développement du noeud myomateux sous-muqueux, la douleur est des piqûres, des crampes. Des saignements se développent également. Dans de tels cas, une intervention chirurgicale est nécessaire..

Torsion des jambes du kyste ovarien

Un état similaire peut se développer en raison de virages serrés, d'inclinaisons, avec un effort physique. Dans ce cas, pourquoi les douleurs ci-dessous sont simplement expliquées: si la jambe est tordue à 90 degrés, l'écoulement du sang veineux est perturbé et un œdème kystique se développe. Dans ce cas, les raisons pour lesquelles une femme souffre dans le bas-ventre ne peuvent être confirmées que par un médecin.

Si une torsion à 360 degrés se produit, le sang artériel n'entre pas dans le kyste et, par conséquent, la douleur est déjà vive, coupante et parfois tirante. Il y a aussi une image d'un abdomen «aigu»: du côté où le kyste est agrandi, une douleur intense se développe, des spasmes, une femme se sent malade, des vomissements commencent. La température monte, le bas du dos fait mal. Cette condition peut se développer quel que soit le cycle menstruel: à la fois au milieu du cycle et pendant les menstruations.

Que faire si une femme développe une telle condition? La réponse est sans équivoque: un traitement d'urgence est nécessaire - ablation du kyste, la jambe ne se détord pas.

Appendicite

Les causes de spasmes peuvent être associées à une attaque d'appendicite. Il faut garder à l'esprit que cette maladie débute par de la fièvre et des douleurs, qui se font d'abord sentir dans l'épigastre, puis dans la région iliaque. De plus, une intoxication, une faiblesse, des vomissements, parfois - une diarrhée, une perte d'appétit sont notés.

La douleur dans la région iliaque est vive, cependant, son intensité peut être différente - parfois constante, parfois - intermittente. Il commence au centre, se déplace progressivement vers le côté droit, s'intensifie en se déplaçant, en toussant, lorsqu'une personne change de position corporelle.

Au tout début du développement de ces symptômes, il est important de consulter un médecin, car sans intervention chirurgicale en temps opportun, une péritonite et une autre issue fatale sont possibles.

Il est important de considérer que les symptômes de l'appendicite sont facilement confondus avec les signes d'autres maladies. Il semble qu'il y ait des douleurs dans les intestins, des ballonnements, des maladies d'estomac, des affections neurologiques, des coliques prémenstruelles. Dans certains cas, des douleurs aux coutures sont notées après avoir mangé en raison d'une suralimentation. Les causes de douleur dans le bas-ventre chez l'homme peuvent être associées à des maladies urologiques. Par conséquent, l'estomac doit être ressenti par un spécialiste.

Cholécystite

Le plus souvent, l'inflammation de la vésicule biliaire se produit s'il y a des pierres dedans. L'évolution de la maladie est aiguë - il y a des douleurs de couture dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, la température augmente, la personne se sent malade et les démangeaisons de la peau sont perturbées par l'augmentation de la bilirubine. Ça fait mal à l'aine à droite chez la femme, dans le bas-ventre, dans l'hypochondre droit, donne aux autres organes: le dos fait mal, donne au bas du dos. L'inconfort devient plus prononcé après avoir mangé..

Avec la cholécystite, le médecin prescrit un régime alimentaire, des médicaments qui activent l'écoulement de la bile. Si les pierres sont grosses, il n'y a pas d'autre traitement que chirurgical.

Pyélonéphrite, cystite

Les causes de ces affections sont associées à une infection des voies urinaires. Avec le processus inflammatoire dans la vessie, une douleur aiguë se développe dans la région inguinale, qui devient plus aiguë lorsque la miction se produit.

Parfois, il est très difficile pour une femme d'écrire, car pendant ce processus, elle coupe.

Avec la pyélonéphrite, le bas-ventre fait mal et le bas du dos, en règle générale, donne au bas du dos et tire le bas du dos périodiquement. Votre dos peut vous faire mal. De plus, la température augmente, parfois malade et la diarrhée apparaît. Mais les problèmes de miction sont les plus prononcés: les femmes se plaignent qu'à ce moment, le bas-ventre se coupe. Et souvent, la plainte sonne comme ceci: "J'écris périodiquement quand je m'assois, tousse, ça me dérange si je me contracte, soulève un lourd, avec de la pression." Dans les tests de laboratoire, des tests d'urine inflammatoire sont notés.

La pyélonéphrite et la cystite sont traitées avec des antibiotiques, ainsi que des médicaments à base de nitrofurane.

Grossesse extra-utérine

Dans une grossesse extra-utérine, un ovule fécondé est implanté à l'extérieur de la cavité utérine (cela peut être l'ovaire, la cavité abdominale, la trompe de Fallope). Dans cette condition, une femme avec un avortement tubaire manifeste une douleur périodique dans la zone où se trouve l'aine. Douleur paroxystique, comme avant les menstruations ou avec les menstruations. Si une rupture de tuyau se produit, la douleur est la plus aiguë. Dans ce cas, la douleur est ressentie dans le vagin, ressentie dans le rectum, dans la région supraclaviculaire. Avec une attaque, des taches peuvent apparaître. Avec la grossesse extra-utérine, il y a un retard dans la menstruation, un test de grossesse positif.

Dans cette condition, un saignement intra-abdominal prononcé est noté, par conséquent, une intervention chirurgicale doit être effectuée immédiatement.

Douleur avant, pendant et après la menstruation

Avant la menstruation

Parfois, la douleur chez une femme et une fille commence à apparaître déjà au milieu du cycle. Avant la menstruation, l'estomac fait mal à l'algodisménorrhée. Le plus souvent, cette condition est notée chez les jeunes filles, en relation avec l'établissement d'un fond hormonal ainsi que le développement et la croissance des organes génitaux.

Le bas-ventre chez les filles et les femmes avant les règles peut être douloureux et lié à d'autres raisons. Les raisons suivantes sont possibles:

Si une douleur est ressentie, comme avec les menstruations, mais pas de menstruations, et cela se produit régulièrement, vous devez consulter un médecin avec de telles plaintes.

Pendant la menstruation

Pour les mêmes raisons, les filles et les femmes souffrent souvent de douleurs intenses pendant les menstruations. Parfois, le ventre en dessous ne tire et ne fait que mal, mais dans certains cas, les menstruations peuvent être très douloureuses. Certaines femmes se plaignent que cela fait tellement mal que cela interfère avec le plein travail..

Pourquoi une telle sensation se développe pendant les menstruations, un gynécologue devrait comprendre.

  • La raison en est souvent le sous-développement de l'utérus, sa position incorrecte, l'inflammation des organes génitaux, un niveau élevé d'excitabilité du système nerveux central.
  • Le plus souvent, cela fait mal avec les menstruations chez les femmes nullipares.
  • En outre, une condition similaire est notée lors de l'utilisation de contraceptifs intra-utérins, ce qui se produit en raison de la présence d'un corps étranger dans l'utérus..
  • Avec la menstruation, parfois cela fait mal dans le bas-ventre la première fois après un avortement, dans les premiers mois lorsque le flux menstruel apparaît après l'accouchement.
  • L'algodisménorrhée secondaire est diagnostiquée en présence de ganglions fibromateux, de processus inflammatoires, après la chirurgie - abdominale et gynécologique.

Après la menstruation

Seul le spécialiste après l'examen peut répondre avec précision à la question de savoir pourquoi, après les menstruations, le bas-ventre fait mal. Mais le plus souvent, les causes de ces manifestations sont associées à l'endométriose utérine (en raison de l'augmentation de la circulation sanguine dans l'organe). Dans ce cas, le bas du dos peut être douloureux. Si le tissu endométrial se développe, les ovaires peuvent être douloureux. Si l'ovaire de droite fait mal, des causes peuvent également être associées à l'endométriose..

Les raisons de ces sensations peuvent également être associées à une augmentation de la taille du kyste endométrioïde après la menstruation. L'inconfort se manifeste également dans l'endométrite chronique. Cependant, la raison pour laquelle le bas-ventre est tiré après la menstruation ne peut être connue qu'après une étude spéciale..

Douleur dans le bas-ventre pendant l'ovulation

De nombreuses femmes souhaitent savoir pourquoi le bas-ventre fait mal pendant l'ovulation et si une telle condition peut être dangereuse. En règle générale, de telles sensations se développent au milieu du cycle et ne provoquent pas trop d'inconfort. Les femmes notent que l'estomac fait mal comme avant la menstruation. Immédiatement après l'ovulation, le bas-ventre et le bas du dos sont tirés. Parfois, il y a une légère décharge sous forme de quelques gouttes de sang. Pendant l'ovulation, elle fait généralement mal sur les côtés: gauche ou droite. Des sensations désagréables se développent dans le coin où l'ovaire "travaille" dans ce cycle. Douleur moins douloureuse ou coup de couteau au milieu.

Il s'agit principalement d'un phénomène physiologique qui ne nécessite pas de traitement. Il y a rarement des plaintes selon lesquelles la douleur est forte, lancinante, coupante. Demander au gynécologue pourquoi pendant une ovulation ça fait mal à l'estomac, il est logique si une telle condition se manifeste régulièrement et provoque de graves inconvénients.

Douleur après un rapport sexuel

Après les rapports sexuels, certaines femmes ressentent des sentiments désagréables. Cela se produit souvent la nuit. Pourquoi et ce qui peut faire mal dépend de nombreux facteurs.

Souvent, si dans ce cas le bas-ventre est tiré, les raisons peuvent être associées à la frustration, c'est-à-dire à l'insatisfaction morale. Pourquoi tire le bas-ventre après un contact sexuel, seul un médecin peut déterminer avec certitude. Il est possible d'ignorer un tel symptôme si cela se produit rarement chez les femmes et que la douleur est légère. Soit dit en passant, des maux d'estomac après un rapport sexuel peuvent survenir chez les hommes. Et certaines femmes disent avoir ressenti de la douleur à la conception. Mais si la droite ou la gauche tire constamment, vous devez contacter un gynécologue.

Pourquoi les femmes peuvent avoir des douleurs au bas-ventre et de quoi cela vient?

  • annexite et endométrite sous forme chronique;
  • maladie pelvienne adhésive;
  • l'endométriose, ainsi qu'une tumeur, le compactage;
  • cervicite chronique;
  • maladies d'origine infectieuse;
  • sécheresse vaginale (due à une excitation insuffisante, avec ménopause);
  • dommages dus à un contact sexuel très violent.

En médecine, la douleur qui survient à différents stades du contact sexuel est appelée dyspareunie. La douleur peut être différente - parfois une femme se plaint que dans la zone inguinale des pressions, des remorquages, des brûlures, des picotements.

La possibilité de douleur avec le muguet dépend de l'intensité de la maladie. Le muguet est une maladie infectieuse dans laquelle des écoulements apparaissent, ce qui peut provoquer une gêne. Dans le même temps, la femme s'inquiète des démangeaisons - démangeaisons dans la région génitale, ainsi que de l'inconfort dans le bas-ventre.

Douleur dans le bas-ventre pendant la grossesse

La douleur persistante et aiguë à gauche ou à droite pendant la grossesse peut déranger avec la menace d'une fausse couche.Par conséquent, si une femme est enceinte et qu'elle a mal au ventre avant les menstruations pendant la grossesse, elle devrait, sans tarder, savoir ce qui se passe à partir de.

En cas de menace de fausse couche, des coupures, des piqûres, des tiraillements apparaissent à la suite d'une réduction de l'utérus à 22 semaines de grossesse. Une femme se plaint que son dos lui fait mal, parfois des taches apparaissent, comme lors des menstruations. Si l'estomac peut faire mal, la gravité de cette douleur dépend de l'état de la femme.

Néanmoins, chez les femmes enceintes, cela fait périodiquement mal à droite ou à gauche, cela fait presque tous mal. Et ces douleurs douloureuses sont souvent associées à la croissance et au développement du fœtus. Mais encore, si une femme a un retard dans ses règles et qu'elle soupçonne une grossesse, pourquoi le bas-ventre fait mal, il est préférable de demander à un spécialiste dont le profil est la gynécologie.

La douleur pendant la grossesse peut être divisée en deux groupes.

ObstétriqueNon obstétrique
  • avec décollement prématuré du placenta;
  • avec grossesse extra-utérine;
  • à risque d'interruption.
  • avec des problèmes avec le tractus gastro-intestinal;
  • entorses qui soutiennent l'utérus;
  • avec des maladies chirurgicales;
  • avec tension des muscles abdominaux.

Une douleur tranchante aiguë peut être le symptôme d'une fausse couche. Mais si vous poignardez le côté gauche pendant la grossesse dans les derniers stades, cela ne signifie pas toujours que certains problèmes apparaissent.

Le côté droit ou gauche, ainsi que le bas-ventre, peuvent tirer en raison des phénomènes suivants:

  • On sait que le bas de l'abdomen peut faire mal aux stades ultérieurs, si une femme ne mange pas correctement. Si une femme a développé une dysbiose, elle peut se plaindre qu'elle se coupe le ventre. De plus, une réduction des douleurs abdominales pendant la grossesse apparaît après un repas trop dense, car l'estomac est plein d'intestins et une sensation de lourdeur entraîne des douleurs intestinales chez la femme. Dans le contexte d'un utérus en croissance, l'intestin est comprimé, il y a une violation du péristaltisme, la constipation se produit, des ballonnements se produisent, dont les causes sont associées à la grossesse. Pour réduire ces manifestations, vous devez manger à un certain moment, consommer plus de liquide, bouger davantage, étirer vos jambes, ne pas manger la nuit.
  • Des sensations désagréables aux stades ultérieurs surviennent en raison d'entorses qui soutiennent l'utérus. Il peut s'agir d'une pulsation, de picotements, ils se produisent en bougeant, en appuyant. En conséquence, la femme semble avoir un utérus douloureux. Ce phénomène se produit parfois lors de la marche, de l'activité physique. Mais encore, s'il y a un sentiment constant que l'utérus fait mal, les raisons doivent être déterminées par le médecin. Après tout, parfois des douleurs dans l'utérus apparaissent vraiment, les raisons dans certains cas peuvent être plus graves.
  • Parfois, une femme s'inquiète du fait que l'utérus fait mal lorsque la douleur survient dans des endroits où les muscles abdominaux sont trop sollicités. De telles sensations surviennent lorsque la presse est tendue, à cause de laquelle il peut sembler qu'elle fait mal à l'intérieur. Dans ce cas, l'estomac est dur, faisant la moue, cela crée une sensation qui tire à l'intérieur. Pour éliminer de telles sensations, il vous suffit de vous détendre et de vous reposer..
  • Rarement pendant la grossesse, il y a une exacerbation des maladies gastro-intestinales (si une personne est malade plus tôt), une pancréatite, une occlusion intestinale, c'est-à-dire un organe qui se trouve dans la cavité abdominale. En même temps, en plus de la douleur, il existe d'autres symptômes: température, vertiges, grondements dans les intestins et l'estomac. Une femme se sent malade, enflée, elle «brûle» à cause de la chaleur. Dans ce cas, vous devez absolument contacter un spécialiste, car il est parfois extrêmement important de vous faire opérer dès que possible.
  • La douleur dans le bas de l'abdomen, irradiant vers le bas du dos, au cours des derniers mois de la grossesse, peut être un signe de troubles gynécologiques. Les maladies "féminines" "parlent" parfois d'une grossesse dysfonctionnelle.
  • Les sensations de crampes indiquent une menace d'avortement. L'écoulement génital commence également. Pour maintenir la grossesse, vous devez immédiatement consulter un médecin présentant de tels symptômes.
  • Le bas-ventre fait mal en cas de rupture prématurée du placenta. Un phénomène similaire peut être le résultat de blessures, de surmenage et d'un certain nombre de maladies. Dans cette condition, les vaisseaux sanguins se rompent, une douleur très forte apparaît dans l'abdomen et en dessous, des saignements se produisent dans la cavité utérine. Dans ce cas, il est important d'appeler immédiatement à l'aide d'urgence..

Même si une femme a un léger retard, mais qu'elle cherche à maintenir une grossesse, avec la manifestation de telles sensations, elle doit consulter un médecin. Ceux qui sont déjà en cours de grossesse devraient être attentifs à ces symptômes..

Il est impératif d'informer le spécialiste de divers malaises dans l'abdomen - si l'abdomen est engourdi, il rapproche les jambes, le dos fait mal, etc. Plus cette sensation dure, plus cette condition peut être dangereuse..

Par conséquent, chaque femme intéressée par la naissance d'un bébé en bonne santé doit consciemment se rapporter à sa santé et «écouter» attentivement le corps..

Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Elle est diplômée de l'Université médicale d'État de Vinnitsa. M.I. Pirogov et un stage basé sur celui-ci.

Expérience de travail: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et gestionnaire d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des lettres et des distinctions pour de nombreuses années de travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

commentaires

bonjour, j'ai commencé à tomber malade la nuit dans le bas de l'abdomen dans la région inguinale hier, je peux exclure une grossesse car en 2014 j'ai été stérilisée en mesurant.