Principal

Traitement

Douleur dans le bas-ventre: un guide pour des raisons possibles

La douleur dans le bas-ventre est un signe de nombreuses maladies et affections possibles. Certains d'entre eux sont relativement sûrs, tandis que d'autres peuvent entraîner la mort. Il s'agit d'un problème complexe et interdisciplinaire, qui est résolu par les efforts conjoints des médecins de plusieurs spécialités..

Selon les statistiques médicales, ces plaintes représentent environ 40% des visites chez un gastro-entérologue et 15% des visites chez un urologue. Ce sont de très gros chiffres. De quelles pathologies peut-on parler??

La douleur dans le bas-ventre chez les hommes peut indiquer de nombreuses maladies et ne poser un diagnostic que sur cette base ne fonctionnera pas

Dossier de classification

Il y a trois raisons pour le classement:

  • Localisation. Anatomiquement, le bas-ventre est représenté par trois parties: gauche, centrale et droite.
  • La nature du syndrome douloureux. La douleur peut être douloureuse, tiraillante ou aiguë.
  • Symptômes concomitants. Ils ne se distinguent pas dans une catégorie distincte, la question est examinée dans le cadre des deux critères de classification précédents.

Par localisation

Douleur à gauche

Représenté par un certain nombre de maladies néphrologiques (à ne pas confondre avec neurologiques), les profils urologiques et gastro-entérologiques.

  • Sigmoïdite. Il s'agit d'une inflammation du côlon sigmoïde. Chez les hommes, la condition décrite est un peu moins courante, car la structure anatomique décrite est un peu plus courte que chez le sexe plus juste. C'est un cas particulier d'une pathologie plus courante - la colite. Selon les statistiques, environ 60% de tous les cas d'inflammation intestinale sont à l'origine de la sigmoïdite. Cela est dû à l'augmentation de la charge sur ce site: c'est ici que se produit la formation de selles. "Oeil" pour distinguer la sigmoïdite du cancer du côlon sigmoïde n'est pas possible. Le point en question est la coloscopie. Les symptômes typiques incluent: douleur, sensation de selles incomplètes après avoir visité les toilettes, ténesme (fausse envie de déféquer), selles douloureuses, saignements (décoloration des selles). Il y a une alternance de constipation et de diarrhée. Symptômes dyspeptiques possibles sous forme de ballonnements et augmentation de la production de gaz intestinaux.
  • Colite d'origine différente. Ils représentent une lésion inflammatoire d'autres parties du gros intestin, notamment sus-jacente. Plus souvent dans le tableau clinique, la constipation spastique, qui peut durer des semaines, prévaut. La colite localisée dans le côlon inférieur est caractérisée par une diarrhée intense: il s'agit d'une condition dangereuse qui peut provoquer une déshydratation.
  • Pyélonéphrite. Une maladie rénale caractérisée par une inflammation du bassin rénal. Pour une telle condition, une douleur intense au bas du dos, irradiant vers la région iléale gauche, est pathognomonique. Dans ce cas, nous parlons de la défaite du rein gauche. De plus, il y a une polyurie (augmentation du débit urinaire quotidien à 3 litres ou plus), une envie fréquente de visiter les toilettes. Aux stades ultérieurs, la polyurie est remplacée par l'oligurie - le processus inverse. L'isolement de l'urètre de mucus ou de pus blanchâtre est possible. Pour un diagnostic différentiel des infections sexuellement transmissibles, un frottis de l'urètre est montré et sa culture sur des milieux de culture.
  • Néphrite. Une maladie caractérisée par des dommages au parenchyme rénal et des troubles de la filtration glomérulaire. Il s'agit de la maladie la plus dangereuse, capable de se terminer par une insuffisance rénale aiguë sévère si le traitement n'est pas commencé à temps. La carte de visite en jade est une douleur dans le bas du dos de la lésion avec irradiation vers la région iliaque gauche, une oligurie est notée (moins de 500 ml d'urine par jour). Quelques jours après le départ, le bien-être imaginaire est possible.
  • Pancréatite Maladie gastro-entérologique. Il s'agit d'une inflammation du pancréas. Les signes pathognomoniques d'une affection aussi difficile sont: douleur dans l'abdomen gauche, irradiant vers l'épigastrique, région iliaque gauche, nausées, vomissements, au cours du processus aigu, la température corporelle monte à des marques fébriles (38-39 degrés). Il s'agit d'une pathologie potentiellement mortelle qui, dans 15% des cas, se termine par une nécrose pancréatique. Le traitement est strictement opérationnel. En cours chronique - conservateur.
  • Gastrite. Il provoque des douleurs dans le bas-ventre relativement rarement. Elle est déterminée par des dommages à la muqueuse gastrique. Il peut s'agir d'une implication secondaire dans le processus du duodénum (gastroduodénite). Les symptômes comprennent: douleur, brûlures d'estomac, nausées, vomissements possibles, modification de la fréquence des selles, de leur consistance. Lorsque l'intestin grêle est affecté, un changement dans la nature de la digestion est observé (indigestion).

Douleur à droite

  • Peut être associée à une appendicite. Il s'agit d'une inflammation du processus aveugle de l'intestin (agit comme une sorte de rudiment). Elle survient assez souvent, avec un traitement intempestif, le risque de péritonite est élevé. Il est traité rapidement, avec un cours modéré, une thérapie conservatrice est possible. Pathognomonique: douleurs aiguës, piquantes dans la région iliaque droite, vomissements, nausées, pâleur de la peau, augmentation de la température corporelle (en particulier dans la région rectale).
  • Maladies du système urinaire. Ce sont déjà décrits la néphrite, la pyélonéphrite et d'autres pathologies.
  • La maladie de Crohn. Lésion auto-immune systémique des muqueuses du tube digestif. Maladie extrêmement dangereuse et grave. Il manifeste une douleur dans les régions iliaques droite ou gauche. Une dyspepsie sévère, la formation de symptômes de formation accrue de gaz dans les intestins et une diarrhée intense sont typiques. Dans le même temps, la température corporelle reste normale. Il s'agit d'une maladie génétiquement déterminée.
  • Diverticulite. La formation de protubérances spéciales dans la paroi intestinale. Ces structures ressemblant à une hernie sont appelées diverticules.
  • Tumeurs intestinales. Ils sont relativement rares. À un jeune âge, presque jamais. La principale catégorie de patients est celle des personnes de plus de 40 ans. Il est presque impossible de distinguer une tumeur des structures intestinales de la colite aux premiers stades. Une analyse des selles pour le sang occulte, une coloscopie. Un symptôme alarmant est une excrétion de ruban adhésif ou de crayon. La forme des selles change en raison du passage des masses à travers le côlon occlus, dont la lumière s'est rétrécie.
  • Hépatite. Inflammation du foie. Peut avoir une genèse toxique, médicinale et infectieuse. Chez les enfants, il peut s'agir d'une maladie primaire appelée jaunisse. Pour une maladie, une douleur dans l'hypochondre droit irradiant vers le bas de l'abdomen droit, des nausées, des vomissements, un changement de la couleur des selles en jaunâtre, de l'argile ou du blanc, une diarrhée fréquente est typique.
  • Cholécystite. Une autre maladie du tractus gastro-intestinal. Pathognomoniques sont des douleurs fortes, poignardes, coupantes dans l'hypochondre droit, irradiant vers la région iliaque. La caractéristique de la cholécystite est une diarrhée douloureuse. La douleur peut être ceinturée.
  • La douleur à droite et à gauche peut être causée par des flatulences banales. Dans ce cas, la nature de l'inconfort est douloureuse, tiraillante ou aiguë. La condition s'affaiblit après l'épuisement des gaz. L'inconfort a souvent un caractère diffus sans être clairement localisé.

Douleur au centre

  • En plus des maladies déjà mentionnées, la cystite est la plus courante. Cette maladie est considérée en vain comme féminine. Les hommes souffrent vraiment d'une inflammation de la vessie parfois moins, cependant, la pathologie est "universelle". Pollakiurie observée (fausse envie fréquente d'uriner), douleur dans la région sus-pubienne.
  • Prostatite. Elle se caractérise par une lésion dégénérative de la prostate. Les symptômes incluent: dysfonction érectile, pollakiurie, problèmes de miction, infertilité secondaire et douleur dans la région sus-pubienne, irradiant vers l'anus, le pénis, le bas du dos.
  • Proctite. Inflammation du rectum. Peut produire des symptômes similaires à ceux de la colite..
  • Les hémorroïdes. C'est la cause immédiate de la proctite. Surtout en ce qui concerne la forme interne de la maladie, lorsque des hémorroïdes se produisent dans les sections médianes du rectum. La douleur irradie vers le bas de l'abdomen, le bas du dos, les fesses, les organes génitaux.
  • Obstruction intestinale aiguë. C'est rare. Les douleurs sont vives, fortes, lancinantes. Accompagné d'un retard dans les selles et le gaz. L'estomac est ferme, tendu, les muscles sont spasmodiques.

Par la nature de la douleur

Douleurs douloureuses

Rencontrez les maladies suivantes:

  • Prostatite.
  • Hyperplasie de la prostate (prolifération du tissu prostatique, indiscernable par les symptômes de la prostatite).
  • Vésiculite. Inflammation des vésicules séminales. «Va» en combinaison avec la prostatite et crée avec elle un tableau clinique typique.
  • Cystite.
  • Pyélonéphrite.
  • Néphrite.
  • Sigmoïdite.
  • Colite.

Douleurs tiraillantes

Plus caractéristique pour:

  • Cystite.
  • Problèmes des voies urinaires.
  • Colite.
  • Orchite et problèmes testiculaires. Y compris cryptorchidie, torsion testiculaire, épididymite (inflammation des appendices).
  • Hernies des disques intervertébraux (provoquent des symptômes de douleur irradiante dans le bas-ventre, d'incontinence d'urine, d'excréments, de gaz, de problèmes d'activité motrice).

Douleur aiguë

  • Appendicite.
  • Pancréatite.
  • Cholécystite.
  • Flatulence (moins courante).

La douleur dans le bas-ventre se retrouve dans de nombreuses maladies. Il est impossible de le découvrir par vous-même. L'examen et le diagnostic sont la prérogative du médecin. Cela ne vaut pas la peine de perdre du temps sur des suppositions vides, il est recommandé de contacter un spécialiste.

Pourquoi peut-il y avoir des douleurs dans le côté droit chez les hommes?

La douleur du côté droit chez l'homme est un phénomène courant, qui peut se révéler être une manifestation de diverses pathologies qui progressent dans le corps. Ces symptômes peuvent être des manifestations cliniques à la fois de maladies générales des intestins ou des organes urinaires, ainsi que de lésions des organes reproducteurs masculins..

Chaque maladie a des antécédents de signes caractéristiques: une douleur aiguë sur le côté droit se produit avec une inflammation du caecum (appendicite), une douleur sourde est observée en présence de calculs dans les voies urinaires et la vessie, des douleurs douloureuses et des tiraillements accompagnent les processus inflammatoires dans les reins, la vésicule biliaire ou les tumeurs oncologiques.

Quels organes se trouvent dans le côté droit de l'homme

Cela fait mal dans le bas de l'abdomen à droite avec un dysfonctionnement:

  • vésicule biliaire;
  • la prostate;
  • foie
  • gros et petits intestins;
  • pancréas;
  • l'estomac;
  • système urinaire.

Une douleur aiguë, aiguë et inattendue est possible en raison d'un traumatisme des organes internes, ce qui se produit avec une appendicite, un mouvement des calculs dans les reins, une inflammation du péritoine, une occlusion intestinale. Avec des processus inflammatoires lents, par exemple, avec une pyélonéphrite, une prostatite, une colite, une augmentation progressive de la douleur est notée. La douleur intense lancinante commence par des dysfonctionnements accompagnés d'une pression intracavitaire supérieure à la normale.

Pseudotuberculose: comment la douleur se manifeste dans une maladie donnée?

La pseudotuberculose est une maladie infectieuse qui a toujours une évolution aiguë et est causée par la yersinia. Ce sont des bactéries gram-négatives appartenant à la famille des entérobactéries anaérobies, ayant la forme d'un bâton. Le nom médical de la maladie est la yersiniose. Extérieurement, la maladie est très similaire à la scarlatine, souvent accompagnée de fièvre systémique et d'une petite éruption rouge.

Qu'est-ce que la yersiniose

La pseudotuberculose chez l'homme affecte le plus souvent les cellules du foie et de l'intestin grêle. Les signes de la maladie sont:

  • une éruption cutanée sous forme de petits points rouges sur les jambes, le ventre, les fesses et l'intérieur des cuisses;
  • augmentation de la température à 39 ° -40 °;
  • fièvre;
  • frissons;
  • douleur dans le bas-ventre (si le foie est affecté, la douleur sera déterminée du côté droit);
  • intoxication sévère (nausées, vomissements, maux de tête).

Formes et symptômes de la yersiniose

Important! Le traitement de la pseudotuberculose doit être effectué en milieu hospitalier. Contrairement à une véritable infection tuberculeuse, le patient n'a pas besoin d'aller au dispensaire de la tuberculose et d'être suivi par un médecin TB: le traitement est sélectionné et effectué dans la salle infectieuse d'un hôpital ordinaire.

Causes possibles d'inconfort

Les causes de la douleur du côté droit sont variées. Il s'agit d'un mode de vie inactif, de la malnutrition et du non-respect des règles d'hygiène personnelle, des infections et des infestations helminthiques. Certaines maladies sont causées par la génétique.

Les maladies qui provoquent des douleurs dans le côté droit de l'abdomen, en règle générale, n'ont pas de clinique spécifique. La plupart d'entre eux entraînent une digestion, des changements de selles, de la fièvre, car il existe un processus inflammatoire. Par conséquent, il vaut mieux ne pas commencer un traitement indépendant, mais chercher une aide médicale qualifiée.

En plus du syndrome douloureux, il existe des signes supplémentaires qui aideront l'homme à comprendre quel système corporel a mal fonctionné et quel médecin doit être consulté. Donc, si la douleur dans l'abdomen est causée par une maladie du foie, une consultation avec un hépatologue est nécessaire, et s'il s'agit d'une dysfonction rénale, vous devez contacter un urologue..


En cas de douleur intense et prolongée, n'attendez pas, mais appelez plutôt une ambulance

Quand appeler une ambulance

La douleur intense dans le bas-ventre du côté droit ne doit pas être ignorée.

Le patient doit appeler d'urgence une ambulance dans les cas suivants:

  1. Constipation prolongée, associée à des ballonnements et une augmentation des gaz.
  2. Douleur aiguë qui ne disparaît pas dans l'heure ou ne disparaît pas après la prise d'un analgésique.
  3. Gêne et douleur accrues pendant l'activité motrice.
  4. L'apparition de caillots sanguins dans les fèces.
  5. État d'évanouissement.

Tout cela indique la présence de maladies graves qui ne peuvent pas être déclenchées, car elles entraînent la mort.

Dans d'autres cas, ne devrait pas non plus être retardé par un voyage chez un spécialiste. En cas de symptômes, consultez un médecin, un chirurgien ou un gastro-entérologue.

Inflammation du système urinaire

Peut-être que la douleur chez un homme dans l'abdomen inférieur droit est provoquée par un dysfonctionnement des reins, de la vessie, de l'urètre ou de l'uretère. La pyélonéphrite la plus courante, la cystite, l'uréthratite, la lithiase urinaire. En cas d'inflammation de la vessie, des douleurs aux coutures apparaissent.

Hygiène inadéquate, relations sexuelles non protégées, hypothermie conduit à un dysfonctionnement du système urinaire.

La pyélonéphrite se caractérise par une augmentation de la température corporelle, une faiblesse, des maux de tête, une transpiration sévère, des nausées et des vomissements, des difficultés à uriner et une urine trouble. Avec la lithiase urinaire, du sang peut apparaître dans l'urine, des nausées et des vomissements sont souvent notés.

Si les calculs sortent du rein droit ou de l'uretère, des douleurs sourdes et sourdes dans le bas de l'abdomen se feront sentir du côté droit, puis se répandront dans l'aine et les organes génitaux. Avec exacerbation, les douleurs de traction sur le côté ne s'atténuent pas au repos. L'activité physique, les vibrations, beaucoup de liquide bu peuvent provoquer la libération de calculs.

S'il y a des douleurs paroxystiques aiguës dans la région de l'uretère, de l'urètre, de la vessie, elles affectent le bas du dos et les organes génitaux externes, la région sus-pubienne, inguinale et iliaque, alors c'est probablement une colique rénale. Il se produit en raison de la sortie de pierres qui, en raison de leur taille, ne peuvent pas passer librement le long des chemins et les blesser.

En plus des douleurs douloureuses sur le côté, la cystite se manifeste par une hyperthermie, des nausées, des vomissements, un trouble de l'urine, des mictions fréquentes avec brûlures, même après vidange, il reste une sensation de satiété de la vessie, du sang peut être présent dans les urines. Une inflammation répétée se produit en raison de l'hypothermie, du changement hormonal, de la diminution des défenses corporelles, de la stagnation du sang dans la région pelvienne.

Le cancer de la vessie au premier stade ne donne presque pas, au fil du temps, du sang apparaît dans l'urine, la miction devient douloureuse et trop fréquente, la douleur dans le bas du dos dérange.

Diagnostique

Avec l'apparition de douleurs dans le bas-ventre du côté droit chez les hommes, un examen approfondi est nécessaire.

Afin d'identifier les causes de leur apparition sont assignées:

  • analyses de sang, urine et matières fécales;
  • coloscopie;
  • culture bactériologique;
  • coprogramme;
  • biopsie suivie d'un examen histologique ou cytologique;
  • irrigoscopie;
  • échographie;
  • résonance magnétique ou tomodensitométrie.

Le médecin procédera certainement à un examen externe et déterminera le moment de l'apparition des symptômes. Ce n'est qu'après avoir reçu tous les résultats de la recherche qu'un diagnostic précis est établi et un traitement est effectué..

Si le bas-ventre à droite chez l'homme fait mal, ne remettez pas à aller chez le médecin. Si des signes graves apparaissent, vous devez immédiatement appeler une ambulance. En effet, un tel symptôme peut indiquer la présence de maladies graves, telles que le cancer. Seul un spécialiste peut dire comment traiter une maladie.

Une maladie intestinale

La fonction intestinale est affectée par un mode de vie passif, une alimentation déséquilibrée, l'alcool, le tabagisme, le stress. En cas de dysfonctionnement intestinal, de lourdeur et de ballonnement dans l'abdomen se font sentir, la diarrhée commence (défécation 3 à 20 fois par jour) ou, à l'inverse, la constipation (l'intestin ne se vide pas plus de trois jours).

En cas de dysfonctionnement intestinal, la douleur tire, causée par la contraction des muscles lisses.

La douleur du côté droit chez l'homme peut apparaître en raison d'une inflammation de l'appendice, qui est l'appendice du caecum et se situe entre l'iléon et le nombril. La pathologie provoque des douleurs aiguës, des nausées, des vomissements, de la fièvre. Au début, tout l'estomac fait mal, mais après deux heures, la douleur s'intensifie et se fait sentir du côté droit tout en bas.


L'appendice peut être atypique, donc une douleur dans le pubis ou le bas du dos est probable

Le côté droit fait également mal en raison d'une inflammation de l'intestin grêle (iléite). La pathologie se développe en raison de l'activité des micro-organismes pathogènes. Elle se caractérise par des douleurs sur le côté, des flatulences, des vomissements, des nausées, des diarrhées. Si la maladie est devenue chronique, le tissu muqueux de l'intestin grêle s'atrophiera progressivement.

Avec la maladie de Crohn, une inflammation peut se développer dans n'importe quelle partie du tube digestif. Si la lésion affecte le gros intestin, la personne ressent un inconfort sévère dans la région iliaque droite, des nausées, de la fièvre, en plus des vomissements, une diarrhée, un poids diminue fortement.

Quelles sont les douleurs de l'appendicite?

La colite ulcéreuse entraîne une douleur aiguë intense en bas à gauche ou à droite, selon l'emplacement de l'inflammation dans le côlon.

S'il y a des crampes abdominales douloureuses, des éructations, de la constipation, des vomissements, cela est probablement dû à une occlusion intestinale. Il se produit, car la motilité est perturbée, à la suite de laquelle la nourriture accumulée n'est pas évacuée. La douleur augmente en deux jours, elle se caractérise par un éclatement, une douleur aiguë.

À la suite de la levée de poids ou d'une tension prolongée des muscles de la presse, une hernie peut survenir, ce qui peut également provoquer des douleurs dans le côté inférieur droit. Une hernie se trouve plus souvent dans le canal inguinal, où se trouve le cordon spermatique. Si ses dimensions sont importantes, la saillie peut être vue lors de l'examen de la zone de l'aine.

Avec de petites tailles, la hernie n'est pas visible, mais elle provoque une douleur de tiraillement dans le côté droit du bas-ventre (en particulier pendant l'effort physique, la toux ou les éternuements) et un gonflement du scrotum. Ablation chirurgicale d'une hernie inguinale. Lorsqu'une hernie est pincée (la clinique est complétée par une rougeur de la peau autour de la saillie, de la fièvre, des douleurs aiguës avec brûlures en urinant ou en déféquant), une péritonite peut survenir, ce qui peut entraîner une intoxication sanguine et la mort.

La douleur dans l'estomac et les intestins peut être causée par des maladies infectieuses (botulisme, tétanos, salmonellose, choléra, dysenterie) ou une invasion helminthique.


Vous pouvez être infecté par des infections intestinales en buvant de l'eau ou des aliments contaminés si l'hygiène personnelle n'est pas respectée.

Si la tumeur intestinale a une localisation du côté droit, elle provoque une légère traction ou des crampes dans le côté droit de l'abdomen. Au début, les maladies de la formation ne provoquent pas de sensations douloureuses, mais les tissus voisins sont affectés à mesure qu'ils se développent. Avec le cancer calorectal, on observe également une constipation, des saignements de l'anus, des douleurs lors des selles, une perte de poids et une augmentation constante de la température basale..

Nature du symptôme de douleur

Les douleurs qui se produisent dans le côté droit du bas-ventre sont de nature différente. Le syndrome douloureux est des types suivants.

Tirant

S'il tire sur le côté, c'est souvent l'un des signes d'inflammation du système génito-urinaire, une altération de la fonction intestinale. Une douleur d'intensité modérée se développe toujours avec une inflammation de l'appendice dans le cas d'une localisation atypique de l'appendice: ascendante ou rétrocécale (derrière le caecum).

Inconfort

Sous forme de sensations désagréables et dérangeantes. L'inconfort du côté droit est décrit par les patients comme une sensation dans laquelle quelque chose semble interférer dans la zone à problème. Cela se traduit par une sensation de froid et de rampement rampant sous la peau. Lorsqu'un homme se déplace, du côté droit, sous l'abdomen, des picotements ou des pousses.

L'inconfort se produit également avec le développement de néoplasmes dans les intestins, en cas d'infections parasitaires, ainsi qu'avec la névralgie intercostale.

Douloureux

Douleur constante et douloureuse. Il change de sévérité: il s'intensifie, puis s'affaiblit. Une douleur douloureuse à droite, dans le bas de l'abdomen, survient chez les hommes avec des calculs dans l'uretère inférieur. La hernie inguinale provoque également des douleurs douloureuses.

Stupide

La gravité de la douleur est faible, mais l'inconfort dure assez longtemps. Une douleur sourde est caractéristique de l'obstruction intestinale et peut également être associée au développement d'une tumeur maligne.

Tranchant et tranchant

La douleur aiguë se manifeste par des crises. Lorsque cela se produit, le patient ressent une douleur intense. Dans ce cas, la douleur est plus rapide qu'avec une douleur sourde. Une vive douleur survient avec une inflammation de l'appendice.

Sous forme de brûlure

La brûlure est caractéristique de la lithiase urinaire, de la diverticulite. De plus, ce symptôme est dû à l'hypothermie, l'inactivité physique, qui provoque une stagnation dans la région pelvienne..

Battement

La douleur lancinante est une caractéristique des anévrismes, des vasodilatations pathologiques de l'aorte abdominale inférieure. En raison de l'expansion, un semblant de sac se forme, qui vibre au rythme du muscle cardiaque. De plus, une pulsation du côté droit dans le bas-ventre, accompagnée de douleurs aiguës, indique le développement d'une inflammation purulente. Il est généralement associé à une appendicite avancée..

Pathologie du foie

Si le bas-ventre est modérément douloureux à droite, cela peut indiquer des pathologies qui se produisent dans le foie. L'organe n'a pas de terminaisons nerveuses, par conséquent, il ne se blesse pas. À la suite d'une inflammation, la taille du foie augmente et commence à exercer une pression sur les organes voisins, ce qui entraîne des douleurs du côté droit..

La détérioration de la fonction est indiquée par un jaunissement de la sclère et de la peau, des troubles digestifs, une fièvre de bas grade, une décoloration des selles et de l'urine. S'il y a un abcès, la transpiration s'intensifie et une gêne musculaire apparaît.

Vidéo utile

L'urrolithiase peut provoquer des douleurs abdominales basses. La vidéo racontera plus en détail:

Lorsque le bas de l'abdomen à droite chez l'homme fait mal, le symptôme ne doit pas être ignoré, car il peut indiquer la présence d'une pathologie grave. Il existe plusieurs raisons à l'apparition de sensations douloureuses et il est important d'établir correctement ce qui est devenu le provocateur de la survenue de ce symptôme.

Dysfonction vésicule biliaire

Lorsque le travail de la vésicule biliaire et de ses canaux change, une douleur aiguë se fait sentir dans l'abdomen supérieur droit. Puisqu'il y a un tonus musculaire lisse, les sensations migrent vers le dos, sous l'omoplate gauche, dans la région du cœur.

Pathologies de la vésicule biliaire entraînant des douleurs du côté droit:

  • cholécystite (inflammation de la vessie). Avec la pathologie, la digestion est perturbée, car la bile n'entre pas suffisamment dans le duodénum;
  • cholélithiase. La sortie du tartre de la vessie entraîne une douleur paroxystique sévère. Il y a de la douleur entre l'hypochondre droit et l'épigastre, il migre vers l'épaule;
  • une cholangite (inflammation des canaux) se développe à la suite d'un blocage des voies. La douleur semble crampée et est localisée dans l'hypochondre ou l'épigastre droit.

Affections génitales

Si cela fait mal dans le bas de l'abdomen, à droite, plus près de l'aine chez les hommes, il y a une forte probabilité de développer une maladie plutôt désagréable - la prostatite.

La maladie peut survenir sous une forme chronique ou aiguë. L'inconfort se manifeste par une douleur dans la zone sus-pubienne, qui donne aux organes génitaux et s'accompagne de difficultés ou de mictions fréquentes.

Dans le cas d'une prostatite aiguë, l'inconfort peut être insupportablement fort ou faible. La forme chronique se caractérise par une douleur tirante dans le bas de l'abdomen droit. Chez les hommes, il y a une sensation de lourdeur, souvent il y a une diminution de la puissance.

Les tumeurs de la prostate peuvent se développer à la suite d'une prostatite chronique ou de maladies sexuellement transmissibles. Une clinique similaire est plus souvent observée chez les hommes qui ont franchi le cap des 45 ans. Une tumeur de la prostate se signale souvent par une très forte gêne.

Inflammation de la prostate

Cela fait mal dans l'abdomen inférieur droit chez un homme adulte, souvent en raison de la prostatite. Une forme aiguë de pathologie est rare. La prostatite est principalement asymptomatique, les exacerbations se produisent 1 à 2 fois par an. Une gêne apparaît au-dessus du pubis et passe dans les organes génitaux.

L'intensité de la douleur varie de légèrement perceptible à insupportable selon le degré d'inflammation. Il est caractérisé comme tirant. Avec la maladie, des difficultés et des mictions fréquentes, une diminution de la puissance. En cas de douleur aiguë sévère qui ne disparaît pas dans l'heure, il est urgent de consulter un médecin.

La douleur dans le côté droit d'un homme est même modérée et survient périodiquement nécessite l'attention d'un spécialiste. Étant donné que la clinique des maladies ne présente souvent pas de symptômes spécifiques, et parfois le seul signe de pathologie est une sensation désagréable du côté droit, un examen complet est nécessaire pour savoir pourquoi l'inconfort est apparu.

Pourquoi le bas-ventre fait mal à droite

La nature de la douleur peut varier. Impossible d'établir un diagnostic précis. C'est pourquoi les patients sont soumis à un examen complet.

Prostatite

Il s'agit d'une maladie qui se produit sur le fond d'une inflammation des tissus de la prostate. Les douleurs tiraillent dans la nature. Au début, ils ne sont pas intenses, mais avec le temps ils s'intensifient, deviennent permanents.

Prostatite chronique et aiguë.

Les principaux symptômes sont une diminution de la puissance et de la miction.

La pathologie résulte des changements liés à l'âge, de la stagnation du sang dans les organes du système reproducteur et des blessures du bassin. Le traitement est effectué en fonction de la cause de la prostatite..

Appendicite

L'annexe est un petit processus intestinal. Avec son inflammation, la douleur se produit dans le bas-ventre et est localisée sur le côté droit. Elle est toujours forte et peut être accompagnée de nausées et de vomissements. Renforce lorsque vous appuyez sur le côté droit. Une augmentation de la température corporelle est également observée..

Le patient nécessite une intervention chirurgicale urgente. Cela est dû au fait qu'avec une rupture de l'appendice, une septicémie et une péritonite se développent. Les complications sont fatales..

Comment distinguer l'appendicite des autres maladies dans la vidéo suivante:

Douleur dans le bas-ventre à droite chez les hommes - quelles sont les raisons?

La douleur dans le bas de l'abdomen à droite chez l'homme peut signaler le début d'un processus pathologique grave. Malheureusement, une forte moitié de l'humanité n'est pas habituée à prêter attention à ces messages dérangeants de son corps. Très souvent, une visite chez le médecin se produit lorsque le syndrome douloureux devient insupportable et que la pathologie qui l'a provoqué est déjà tout à fait commencée.

Une attitude aussi frivole peut aggraver considérablement la situation et rendre la reprise beaucoup plus difficile. Pour exclure un tel développement d'événements, regardons plus en détail les causes de la douleur dans cette zone de notre corps.

Pourquoi la douleur abdominale inférieure droite chez les hommes

Nous décrivons ci-dessous les principaux problèmes pouvant entraîner des sensations désagréables..

Prostatite

La prostatite est une maladie de la prostate qui provoque une inflammation dans cet organe. Peut avoir une forme aiguë ou chronique. L'un de ses symptômes est de tirer des douleurs sur le côté droit de l'abdomen. De plus, des douleurs lors de la miction et un sérieux affaiblissement de la puissance sont observés. Les causes de l'inflammation sont les maladies sexuellement transmissibles, d'autres infections bactériennes, les blessures pelviennes, l'inactivité physique, les changements liés à l'âge, les troubles circulatoires.

Il convient de rappeler qu'avec la négligence, la maladie peut prendre une forme maligne.

Cholangite

La pathologie qui affecte les voies biliaires hépatiques est appelée cholangite et survient dans un contexte de circulation biliaire altérée ou en raison de l'activité d'agents pathogènes ou d'infestations parasitaires. La maladie se caractérise par une douleur dans le bas de l'abdomen à droite chez l'homme, confusion, nausées, vomissements, jaunisse, fièvre.

Avec un traitement prématuré, la cholangite entraîne le développement de complications graves, parmi lesquelles la cirrhose du foie et l'insuffisance hépatique aiguë.

Attaque d'appendicite aiguë

L'inflammation du processus aveugle de l'intestin s'accompagne d'une douleur aiguë, à laquelle se joignent plus tard les vomissements. Le patient a de la fièvre. L'hospitalisation et l'intervention immédiates des chirurgiens sont indiquées. Avec un traitement prématuré, une forme gangreneuse peut se développer, ce qui entraînera une péritonite, une septicémie, la mort.

Diverticulose

La diverticulose est comprise comme la formation de poches spéciales dans les parois intestinales (diverticule). Des sensations douloureuses surviennent lorsque l'inflammation commence dans les diverticules. Une mauvaise nutrition, un surpoids et un mode de vie sédentaire conduisent au début du processus pathologique. En plus de la douleur, les patients ont des troubles des selles, de la fièvre et des ballonnements. Avec une détection rapide, la pathologie est traitée avec une correction nutritionnelle et des changements de style de vie, le rejet des mauvaises habitudes.

Colite ulcéreuse non spécifique

Avec des douleurs dans le bas-ventre à droite chez l'homme, la cause est une lésion inflammatoire des muqueuses du côlon, accompagnée de la formation d'ulcères. En plus des crampes, la maladie se caractérise par une diarrhée et des saignements internes. L'étiologie de la maladie n'est pas entièrement comprise. La plupart des scientifiques soutiennent la théorie bactérienne-virale de son apparition..

Il faut se rappeler que la colite ulcéreuse avancée peut dégénérer en néoplasme malin.

Une occlusion intestinale

Un processus pathologique aigu, dont le début est un blocage complet ou partiel des voies intestinales, se caractérise par des douleurs dans l'hypochondre droit, des nausées et des vomissements. Les erreurs grossières de nutrition, les formations tumorales, la lithiase biliaire, les adhérences sont les facteurs provoquant une gêne. En cas de situation similaire, une intervention chirurgicale immédiate est indiquée. Même un léger retard est lourd de conséquences fatales pour une personne malade.

Néphrolithiase

La néphrolithiase est une violation du fonctionnement des reins, ce qui entraîne la formation de calculs dans les canaux rénaux. Les raisons résident dans la malnutrition, une prédisposition héréditaire, un mode de vie sédentaire, de mauvaises habitudes et un manque d'apport hydrique. La pathologie est caractérisée par de fortes douleurs paroxystiques sous le bas du dos, des vomissements, du sang dans les urines et des nausées. En l'absence de traitement adéquat, la maladie peut provoquer une insuffisance rénale aiguë qui, à son tour, peut entraîner la mort.

Autres raisons

Si cela fait mal dans l'abdomen inférieur droit chez l'homme, en plus de toutes les maladies ci-dessus, l'inconfort peut provoquer:

  • maladies infectieuses (shigellose, salmonellose, choléra);
  • infestations helminthiques;
  • cystite;
  • pyélonéphrite;
  • pancréatite
  • entorse musculaire et traumatisme abdominal.

Diagnostique

Pour clarifier l'origine du syndrome douloureux, vous devez consulter un médecin. Selon le problème spécifique, une personne peut avoir besoin de l'aide des spécialistes suivants:

Le diagnostic de la douleur dans le bas-ventre à droite chez l'homme a toute une gamme de méthodes et de techniques. Compte tenu des spécificités des manifestations de la maladie, le patient se voit prescrire les procédures de diagnostic suivantes:

  • Coprogramme.
  • Culture bactériologique.
  • Examen histologique.
  • Irrigoscopie.
  • Coloscopie.
  • Test sanguin occulte.
  • Coloscopie.
  • Procédure d'échographie.
  • Détection d'organes.
  • IRM.

Après une conversation de clarification avec le patient par le médecin traitant, d'autres méthodes de diagnostic peuvent être appliquées en fonction de la nature des plaintes du patient..

Nous espérons que toutes les informations ci-dessus inciteront la forte moitié de l'humanité à réfléchir plus sérieusement à leur santé et à revoir la situation dans laquelle les hommes ont mal au bas-ventre à droite. Sous-estimer la situation ou ignorer complètement le problème peut entraîner les conséquences les plus graves qui peuvent nuire à la santé de tout homme.

Si vous ne voulez pas devenir otage de la maladie pour le reste de votre vie, ne retardez pas la visite chez le médecin. Et laissez la longue liste de spécialistes énumérés ci-dessus ne vous dérange pas. Si vous n'êtes pas sûr, vous pouvez prendre rendez-vous avec votre médecin généraliste local. Plus tôt vous le ferez, plus vous aurez de chances de résoudre le problème de manière conservatrice, en évitant la chirurgie.

Douleur dans le bas-ventre chez l'homme: localisation, causes, symptômes. Options de diagnostic et de traitement

Dans le bas-ventre chez l'homme, la douleur se manifeste avec les mêmes symptômes que chez la femme, mais a souvent une origine différente. Les mêmes causes sont des problèmes avec le tube digestif, mais les différences dans le système génito-urinaire provoquent un tableau clinique différent.

Douleur dans le lobe gauche

Les symptômes pathologiques dans ce domaine sont nécessairement considérés par les médecins en combinaison avec d'autres manifestations. Leurs combinaisons sont inhérentes à des maladies complètement différentes..

Maladies, dont une partie est une douleur dans l'abdomen gauche:

  • pancréatite
  • prostatite;
  • ulcère de l'estomac;
  • hernie;
  • urétrite
  • adénome;
  • colite;
  • entérite;
  • cystite;
  • pyélonéphrite;
  • torsion testiculaire;
  • cardiopathie.

Il est presque impossible de déterminer indépendamment quelle maladie provoque la douleur. Le médecin établit un diagnostic sur la base des résultats des tests de laboratoire qui clarifient le tableau clinique. Il arrive souvent que la localisation de la douleur dans le bas-ventre gauche soit fausse, et soit une projection de l'irradiation de la douleur dans les organes d'accompagnement situés beaucoup plus haut.

Douleur dans le lobe droit

Avec l'apparition de douleurs du côté droit, le premier soupçon tombe sur des problèmes d'appendicite. Ce n'est qu'après exclusion de ce diagnostic qu'un examen plus approfondi se poursuit.

De plus, la douleur à droite est causée par:

  • Urolithiase, qui provoque une inflammation due à la présence de calculs dans les reins, l'urine et les uretères.
  • L'appendicite est une inflammation des intestins. La douleur est affichée dans l'aine et le bas du dos. Vomissements et fièvre possibles.
  • Hernie inguinale - renflement des cellules envahies par le canal inguinal. Il peut être indolore, avec une gêne épisodique rare lorsqu'il est pressé.
  • La sigmoïdite est un processus anormal dans l'intestin grêle (sigmoïde). Elle survient avec des conditions pathologiques de l'intestin (colite, accumulation de matières fécales, gonflement).
  • Orchite - inflammation des organes génitaux chez l'homme (testicules). Douleur aiguë en direction de l'aine ou du bas du dos. L'organe à problème augmente considérablement en taille.

Avec l'apparition de douleurs soudaines et soudaines dans le côté droit de l'abdomen, il est nécessaire d'appeler une ambulance. Le patient bénéficie d'une position horizontale, allongé sur le dos, d'un repos complet et d'un accès à l'air frais. Vous ne pouvez pas effectuer un sondage indépendant de la zone douloureuse, appliquer du froid ou de la chaleur. Les médecins doivent établir un diagnostic en excluant l'appendicite.

Douleur à l'aine

La douleur douloureuse dans la région inguinale est une condition familière pour les amateurs de sport et les personnes associées à un travail physique intense. Ils se produisent à la jonction des muscles du péritoine avec la cuisse. La douleur dans le bas de l'abdomen dans la région inguinale chez l'homme fait penser à une hernie inguinale. Elle apparaît à la suite d'un affaiblissement des tissus des organes avec un fort effort physique. Pas toujours accompagné de douleur.

L'hémorragie est considérée comme une pathologie.

Des sensations désagréables sont peut-être associées à la pénétration de l'infection. Ces maladies comprennent:

L'infection augmente les ganglions lymphatiques, ce qui peut faire beaucoup de mal. Une pierre située dans le rein droit ou le canal urinaire provoque également des douleurs aiguës. Manifesté par des coliques aiguës dans l'aine, sur le côté droit. Il est de nature paroxystique avec une certaine périodicité. Douleur irradiant vers le bas du dos et les organes génitaux.

Dessin, des douleurs fréquentes peuvent être causées par des anomalies de la colonne lombaire - ostéochondrose, hernies. Dans ce cas, le nerf, qui est comprimé par les disques vertébraux, provoque des sensations désagréables..

Tout d'abord, il est nécessaire d'exclure la présence dans le système génito-urinaire de processus inflammatoires infectieux qui peuvent menacer un homme d'impuissance et d'infertilité.

En raison de la structure anatomique du corps masculin, les éléments suivants sont considérés comme des organes problématiques qui provoquent des douleurs à l'aine chez les hommes:

  • canaux urinaires;
  • reins
  • urine;
  • prostate;
  • testicules et testicules;
  • organes génitaux
  • rectum et côlon sigmoïde.

La douleur dans le bas-ventre chez l'homme est causée par une inflammation de ces organes et a une nature et un degré de douleur différents.

Douleur dans la jambe

La douleur est ressentie dans la région lombaire et fessière et irradie le long de la jambe.

Quelles maladies en sont la cause:

  • sciatique;
  • radiculite;
  • pincement du nerf sciatique;
  • hernie discale dans la région lombaire;
  • développement anormal de la colonne vertébrale - lordose;
  • arthrose des articulations;
  • problèmes dans l'articulation de la hanche: arthrite ou altération de la circulation sanguine;
  • tumeurs;
  • lésions tissulaires traumatiques;
  • hypothermie.

L'apparition de telles douleurs nécessite non seulement l'élimination des sensations, mais aussi la découverte et la localisation de la source de l'anomalie. Toutes les manifestations sont considérées comme des symptômes de maladies plus graves. La plupart d'entre eux sont des défaillances des systèmes nerveux et moteur..

Douleur dans le bas du dos

La douleur dans le bas de l'abdomen chez l'homme peut monter en flèche jusqu'au bas du dos. Une telle douleur peut survenir à l'avant, dans l'abdomen et derrière - dans les fesses et les muscles de la cuisse.

La douleur est provoquée:

  • ostéochondrose;
  • anomalies dans le développement de la colonne vertébrale - lordose, scoliose;
  • divers types de disques herniés;
  • l'arthrite et l'arthrose des articulations;
  • sténose vertébrale;
  • un accident vasculaire cérébral;
  • l'ostéoporose.

Pour un diagnostic précis, il est nécessaire de fixer clairement la fréquence et la force de la manifestation de la douleur. Différentes maladies ont des manifestations particulières de la douleur. Chez l'homme, la manifestation simultanée de douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos est rare. Cependant, le diagnostic prioritaire dans ce cas est la prostatite ou les maladies de la colonne vertébrale dans la région lombaire.

Douleurs tiraillantes dans le bas-ventre

Lorsque des douleurs tiraillantes apparaissent dans le bas de l'abdomen, les hommes doivent prendre le contrôle de la manifestation d'autres symptômes associés à la miction. Il est nécessaire de contrôler la fréquence d'aller aux toilettes et le degré de douleur lors de la sortie d'urine. Lorsque tous les symptômes sont présents, le diagnostic est une prostatite..

Lorsque les selles se produisent avec une douleur qui peut se déplacer dans le bas du dos avec des chocs violents, en plus des sensations de traction dans le bas-ventre, il est urgent de consulter un urologue.

La prostatite est l'une des causes de la douleur dans le bas-ventre chez l'homme.

Diagnostics fréquents dans ces cas:

  • prostatite;
  • cystite chez les hommes;
  • la présence d'une infection dans l'urée;
  • cancer du colon.

Quelle est la source de la maladie:

  • dysfonctionnement des organes génitaux;
  • Déséquilibre hormonal;
  • processus inflammatoires causés par une infection;
  • flux sanguin passif dans la région pelvienne en raison du mode de vie.

Lorsque les symptômes sont lents et accompagnés d'une perte de poids et de la présence de sang dans les fèces, vous devez consulter un proctologue pour exclure la présence de cellules cancéreuses.

Quand vous devez voir un médecin de toute urgence

De nombreuses maladies ont une image similaire des symptômes de la douleur. Dans certains cas, le patient prend la projection de la douleur comme symptôme et indique incorrectement le lieu de sa localisation. Le diagnostic commence par un examen externe du patient, avec la fréquence de sa respiration et l'analyse de son apparence (couleur de la peau, transparence des protéines oculaires, plaque dans la langue).

Un traitement urgent nécessite des douleurs abdominales aiguës instantanées, quel que soit le lieu de manifestation. Surtout lorsque la température corporelle globale augmente et que des vomissements, des étourdissements et une faiblesse musculaire sévère se produisent.

En cas de manifestations paroxystiques de douleur, il est nécessaire de fixer la fréquence des crises et d'appeler d'urgence un médecin, ne s'attendant pas à ce que la douleur s'arrête d'elle-même. Le patient, si possible, doit prendre une position horizontale, allongé sur le dos. Il est recommandé de ne pas prendre d'analgésiques par vous-même, afin de ne pas perturber le tableau clinique pour le diagnostic.

Diagnostique

La douleur dans le bas-ventre chez les hommes est diagnostiquée par d'excellentes techniques et techniques pour les femmes. Cela est dû aux différences entre les sexes.

Méthodes de diagnostic générales:

  • inspection visuelle et interrogation du patient;
  • collection d'analyses;
  • diagnostics instrumentaux.

Le premier médecin recommande de choisir un thérapeute ou un médecin de famille.

Après examen et analyse (sang, urine, fèces), ainsi qu'échographie ou radiographie, vous devez connaître rationnellement l'avis d'un spécialiste restreint (urologue, gastro-entérologue, neuropathologiste, oncologue).

Les fonctions du thérapeute comprennent:

  • interrogatoire du patient;
  • palpation de la zone douloureuse;
  • percussion (tapotement avec les doigts);
  • auscultation - écouter les sons des organes avec un stéthoscope.

Si le tableau clinique est inexact, des diagnostics matériels sont ajoutés:

  • radiographie
  • endoscopie;
  • échographie.

En médecine, on pense qu'il est difficile de déterminer immédiatement et avec précision l'origine de la douleur abdominale. Il est nécessaire de déterminer la zone d'origine de la pathologie et d'établir un diagnostic primaire. Ensuite, les médecins à profil étroit peuvent prescrire des examens plus complexes pour clarifier le problème..

Recommandations générales de traitement

Des douleurs abdominales aiguës d'origine inconnue nécessitent un examen médical rapide.

Plusieurs méthodes de dépannage sont suggérées:

  • thérapie médicamenteuse;
  • intervention chirurgicale;
  • physiothérapie.

L'usage des médicaments repose sur trois principes:

  1. Thérapie étiotrope, qui vise à détruire la source du problème. Dans le cas d'une infection externe - la combat.
  2. Thérapie pathogénétique - visant à soutenir les réserves internes du corps - augmenter l'immunité, normaliser le fonctionnement de l'organe endommagé, stabiliser les processus métaboliques.
  3. Thérapie symptomatique, qui vise à éliminer les manifestations désagréables. Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) à base de paracétamol, diclofénac, nimésulide, ibuprofène sont utilisés pour soulager la douleur..

Douleur dans le bas-ventre chez l'homme, qui est résolue chirurgicalement:

  • Avec appendicite - une appendicectomie est réalisée (élimination du processus céloïde).
  • La hernie est restaurée par hernioplastie, qui peut être réalisée de manière fermée (laparoscopie).
  • Les calculs rénaux et uretères sont enlevés avec:
  • Uréthroscopie;
  • Lithotripsie à distance.

En association avec des médicaments en l'absence de processus aigu, les médecins prescrivent des procédures physiothérapeutiques. Ce type de traitement soulage efficacement la douleur..

Douleur dans le bas-ventre avec pathologies du système urinaire

Lorsque le diagnostic principal détermine la zone du problème - le système génito-urinaire. L'urologue peut diagnostiquer:

  • Urolithiase. Souvent, pendant de nombreuses années, ne se souvient pas de lui-même. Cependant, le mouvement de la pierre à l'intérieur du système entraîne une forte attaque de douleur. Chez les hommes, lorsqu'une pierre se déplace le long des voies urinaires, une vive douleur insupportable est ressentie, traversant le bas du dos. Les méthodes de traitement visent l'analgésie et l'élimination chirurgicale de la cause..
  • Oncologie de la vessie, accompagnée de douleurs douloureuses et d'un écoulement difficile de l'urine. Le nombre de déplacements aux toilettes par jour augmente fortement. Le diagnostic nécessite des tests supplémentaires et des diagnostics matériels, accompagnés d'un oncologue..
  • Urétrite - accompagnée de douleur et de douleur lorsque l'urine part. En cas d'étiologie infectieuse, une antibiothérapie est nécessaire.
  • Cystite - le foyer d'infection est localisé dans la vessie. Dans le cas d'un processus infectieux aigu, il s'accompagne de douleurs avec retrait d'urine et d'apparition de sang disséminé. Nécessite l'identification de la source du problème et le traitement des AINS, des antimicrobiens et de la physiothérapie.

Quand aller aux toilettes devient un problème ou devient plus fréquent que la normale, vous devez consulter un urologue.

Organes reproducteurs

Les organes assurant la fonction de reproduction sont capables de provoquer des douleurs abdominales caractéristiques.

Douleur dans le bas-ventre chez l'homme associée à la région génitale:

  • Prostatite - infection de la prostate. Elle s'accompagne de trajets douloureux aux toilettes, d'une augmentation de la température corporelle, de spasmes lancinants du bas du dos et de l'anus. Pour déterminer l'étendue des dommages aux organes, une échographie indolore est utilisée. Elle nécessite un contact immédiat avec un urologue, devient rapidement chronique.
  • L'adénome est un néoplasme bénin des tissus en croissance de la prostate. La source de problèmes est l'insuffisance hormonale. Mictions fréquentes, surtout la nuit. Difficultés avec l'écoulement de l'urine. Nécessite un examen par un urologue et un chirurgien.
  • Le développement de cellules cancéreuses dans la prostate est l'apparition d'une pathologie maligne dans les tissus de la glande. Les causes de la maladie sont impossibles à établir avec précision. Diagnostiqué par des méthodes de laboratoire par un urologue et un oncologue.
  • Vésiculite - le développement d'une inflammation dans la vésicule séminale (unilatérale ou bilatérale). La cause la plus probable de la maladie est une infection génitale. Elle se manifeste par des douleurs lors de l'éjaculation, dans la région sus-pubienne et dans l'anus. Nécessite un traitement antibiotique.
  • L'épididyimorchite est une maladie du testicule ou de l'épididyme. C'est aigu. Les patients se plaignent de la température et de l'inconfort dans le scrotum. Dans ce cas, une dureté est observée dans le testicule et une augmentation de son volume.

Le traitement de ces maladies nécessite une surveillance médicale et menace le développement de l'impuissance et de l'infertilité..

Tube digestif

Les problèmes digestifs dans le petit et le gros intestin peuvent provoquer des douleurs dans le bas-ventre.

Maladies avec symptômes de douleur:

  • Hernie inguinale - protrusion de tissu péritonéal. Elle peut survenir sans symptômes évidents jusqu'à ce que la hernie soit pincée. Une cause courante est un effort physique intense. Le traitement est accompagné d'anesthésie et de chirurgie..
  • L'appendicite est un processus inflammatoire dans le processus du caecum. Les symptômes se produisent soudainement sous la forme d'une douleur aiguë qui peut irradier vers le bas du dos et la jambe. Des nausées et des vomissements peuvent survenir. Nécessite une intervention chirurgicale immédiate pour éviter la péritonite..
  • IBS (syndrome du côlon irritable), qui s'accompagne chez l'homme de douleurs dans le bas-ventre et l'aine. Il s'agit d'une maladie chronique provoquée par l'atonie de la paroi musculaire de l'intestin. La nature de la douleur peut être différente selon la zone de la lésion intestinale. Nécessite un traitement thérapeutique à long terme, des procédures physiques et un régime alimentaire.
  • Le cancer du côlon est une tumeur maligne sur les tissus muqueux du rectum. Il est diagnostiqué après une forte prolifération de cellules pathologiques. Avant cela, il est asymptomatique. Il se développe dans le contexte des maladies intestinales chroniques, de la constipation, du tabagisme et de l'alcoolisme.

Tout problème dans le travail des intestins (constipation, entérocolite, diarrhée) qui prend une forme chronique peut provoquer des douleurs abdominales chez l'homme. La prévention du problème est une alimentation équilibrée et une activité physique modérée..

Système nerveux

La douleur dans le bas-ventre est causée par des pathologies du système nerveux, ainsi que des problèmes du système musculo-squelettique.

La douleur provoque:

  • Lésions inguinales - causées par des dommages externes. Accompagné d'une douleur intense, qui s'intensifie avec le mouvement de la partie supérieure de la jambe. Ils nécessitent un traitement thérapeutique en combinaison avec des procédures physiques.
  • Lésions de la colonne vertébrale dans la région lombo-sacrée (ostéochondrose, hernie intervertébrale, arthrite et arthrose des vertèbres). Les maladies sont chroniques. Pour le diagnostic, vous devrez consulter un neurologue et les méthodes instrumentales. Le traitement est complexe, long. La première étape vise à soulager la douleur. Le complexe d'activités utilise des exercices de massage et de physiothérapie.
  • Anomalies dans la structure de la colonne vertébrale (lordose, scoliose).

Ces maladies neurologiques peuvent provoquer différents types de douleur. Cela peut être périodique. Sa disparition pendant un certain temps n'indique pas une solution au problème

Thérapie diététique

Pour toutes les manifestations de douleurs abdominales chez les hommes, les médecins recommandent un régime pour la période d'examen et de traitement. La base de l'alimentation est constituée de bouillons liquides et de soupes râpées. Il est recommandé d'ajouter des craquelins de pain blanc, du riz sans sel et des épices. Ces aliments ont un effet enveloppant qui protège la muqueuse intestinale de l'influence des médicaments et sont facilement absorbés..

Si la cause de la douleur est identifiée et éliminée, vous pouvez revenir à une alimentation normale, tout en éliminant les aliments épicés frits. Les nutritionnistes recommandent de commencer une journée avec de la bouillie pour les douleurs abdominales. La farine d'avoine liquide serait idéale, mais si vous refusez de tels aliments, vous pouvez les remplacer par du sarrasin ou du riz.

Pendant la durée de la maladie, il est recommandé d'exclure les légumes frais de l'alimentation. Ils sont remplacés par des légumes cuits ou cuits au four. En dessert, vous pouvez laisser les pommes au four avec du fromage cottage avec du miel.

Malgré l'interdiction de la plupart des épices, il convient de discuter de l'utilisation de la cannelle et du gingembre avec votre médecin. Ils améliorent bien la motilité intestinale. Le café et l'alcool doivent être exclus. Les tisanes à la menthe, à la sauge et au millepertuis conviennent bien. Au lieu de sucre, ils ajoutent 1 cuillère à café. miel naturel.

Que faire en cas de douleur intense dans le bas-ventre

Dans tous les cas, il est nécessaire d'appeler les soins médicaux d'urgence et de ne pas essayer de vous rendre à l'hôpital par vous-même. Possible saignement interne.

Comment identifier une douleur intense:

  • survient soudainement, surtout la nuit;
  • capable de croître avec le temps;
  • pire en bougeant - se retourner, tousser, respirer profondément;
  • accompagnée d'un assombrissement des yeux et de vertiges.

L'apparition d'une telle douleur indique des anomalies aiguës qui peuvent menacer la vie d'une personne. Dans la plupart des cas, nécessite une intervention chirurgicale.

Avec l'apparition d'une telle douleur:

  • prendre une position allongée confortable;
  • rester immobile jusqu'à l'arrivée des médecins;
  • ne prenez pas vous-même des analgésiques;
  • en cas de vomissements, surveiller l'écoulement des vomissures;
  • fournir de l'air frais au patient.

Dans le bas-ventre chez l'homme, la douleur peut avoir une étiologie différente. Il se manifeste par une variété de symptômes, a souvent un caractère irradiant. Si, avant, une telle douleur n'était pas observée, il est nécessaire de diagnostiquer et de découvrir la maladie sous-jacente qui provoque le syndrome douloureux. Pendant la durée du traitement, renoncez aux mauvaises habitudes et suivez un régime.