Principal

Coliques

Entrent-ils dans l'armée avec une cholécystite?

L'inflammation de la vésicule biliaire et des canaux est une maladie dangereuse qui prive une personne de sa capacité de travail, caractérisée par des symptômes désagréables et parfois insupportables. Une attaque de douleur ne peut être supprimée qu'à l'aide de médicaments, et le stress et la nutrition ne peuvent qu'aggraver l'évolution de la maladie. Y a-t-il une possibilité d'appel avec une telle maladie?

À propos de la maladie

Cette maladie survient à la suite de la malnutrition, des effets néfastes des mauvaises habitudes et de l'indifférence à sa propre santé. Les jeunes hommes souffrent plus souvent de cholécystite chronique, et la question de la conscription dans l'armée avec une telle maladie est devenue l'une des plus populaires sur les forums.

La maladie est un processus inflammatoire, qui se caractérise par la présence de microflore pathogène dans la lumière de la vessie et une violation de l'écoulement de la bile.

Cholécystite aiguë et armée

L'inflammation de la vésicule biliaire et des conduits provoque des infections et le dépôt de calculs dans la cavité corporelle. Lorsque les bactéries pathogènes deviennent la cause, la cholécystite devient aiguë, mais peut être bien traitée. Ce type d'inflammation ne devient pas un motif d'exemption du service militaire, car il passe après une thérapie appropriée.

Si la cause de la maladie réside dans les dépôts de calculs, la soi-disant maladie des calculs biliaires, la décision d'appeler est prise après examen et clarification de la nature de la maladie.

Les experts s'accordent à dire que la cholécystite chronique n'est pas un motif sérieux de report, car la maladie ne peut pas se trahir pendant longtemps. Les rechutes d'une maladie chronique peuvent ne pas apparaître avant des mois ou des années, mais la décision finale est toujours prise après un examen approfondi.

Si la maladie est au stade initial et que la symptomatologie ne dérange pas la personne, elle sera emmenée dans l'armée sans hésitation. Lorsque la maladie est à un stade aigu, un délai est accordé pour le temps de rechute, et après l'amélioration du bien-être, ils reviennent à nouveau sur ce problème.

Cholécystite chronique et armée

L'inflammation chronique de la vésicule biliaire se caractérise par des exacerbations régulières, au cours desquelles une personne éprouve une gêne, une douleur qui interfère avec le mode de vie habituel.

L'article 59, intitulé «Calendrier des maladies», divise la cholécystite en classes qui déterminent l'aptitude au service militaire.

La clause B de cet article inclut la cholécystite chronique avec des rechutes fréquentes, lorsqu'une exacerbation de la maladie se produit deux fois ou plus par an. Dans ces cas, un ajournement de l'armée est accordé. Cet article comprend également une condition qui nécessite un traitement en milieu hospitalier.

Le point B couvre la cholécystite, aggravée par l'évolution chronique et la présence dans l'histoire de la cholestérose vésiculaire, ainsi que la pancréatite, une complication fréquente de la maladie. Mais cette classe est considérée comme conscriptive si les maladies sont traitables et si la dynamique positive est perceptible..

Après la commission médicale, ils peuvent mettre la catégorie fitness «BZ», cela signifie des restrictions mineures. Cette marque est un indicateur important pour choisir la direction du service militaire.

Pour recevoir la libération, le gars a besoin de confirmations:

  • diagnostic de cholécystite chronique;
  • exacerbations de la maladie plus de 2 fois par an;
  • sur la nécessité d'un traitement hospitalier.

Si tous ces critères sont réunis, alors le jeune homme est considéré comme en condition physique et lui est attribué une catégorie "B". Il est exempté du tirant d'eau et entre dans la réserve, on lui remet une carte militaire avec la marque correspondante.

Dans d'autres cas, si la maladie ne dérange pas et que les exacerbations ne surviennent pas plus d'une fois par an, le gars est considéré comme approprié. Un délai de six mois peut être obtenu si l'exacerbation s'est produite lors de l'appel.

Que faire?

Pour obtenir un ajournement ou une exemption du service militaire, vous devez prouver votre inadéquation et justifier l'impossibilité de la conscription pour des raisons de santé. L'avis du médecin traitant sur le lieu de résidence n'est pas suffisant.

Pour confirmer le diagnostic, vous devez subir une consultation avec un gastro-entérologue, ainsi qu'un examen de laboratoire:

  • KLA (test sanguin général);
  • chimie sanguine;
  • cultures bactériologiques de bile.

Vous pouvez obtenir une image précise de la maladie et déterminer le stade et la gravité de l'évolution de la cholécystite après avoir subi une échographie et une radiographie de la cavité abdominale. Après eux, il sera clair combien le pancréas a également souffert, si d'autres organes internes sont impliqués dans le processus inflammatoire.

Découvrez si votre cas est un motif suffisant de libération de l'armée: utilisez la consultation gratuite de nos spécialistes. Pour ce faire, écrivez dans les messages personnels du groupe, remplissez le formulaire ou appelez l'un des numéros qui vous conviennent: 8 (912) 587-30-66, 259-59-00.

La cholécystite et l'armée - à prendre en 2020?

Durée de conservation

Prennent-ils dans l'armée

La catégorie "B" signifie que vous êtes de taille limitée. Vous serez libéré de la conscription, enrôlé et ne pourrez être enrôlé dans des unités non combattantes qu'en cas d'hostilités.

Les conditions d'obtention de cette catégorie sont décrites dans la section correspondante ci-dessus. Gardez à l'esprit que le diagnostic et le dysfonctionnement du corps doivent respecter ces conditions. Sinon, vous pouvez obtenir une catégorie plus souple et être rédigé de manière générale..

La catégorie exacte d'admissibilité au service militaire ne peut être déterminée que par un spécialiste de l'examen médical militaire après une étude détaillée de l'état de santé du conscrit. Vous pouvez obtenir une consultation gratuite par téléphone ou en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Prennent-ils dans l'armée avec une cholécystite chronique, le verdict des médecins

Le repêchage dans l'armée est effectué chaque année à l'automne et au printemps. Et, en règle générale, cette période est une période assez difficile pour ceux qui ne veulent pas aller dans une unité militaire.

Et cela n'est pas surprenant, car les conditions modernes ne sont pas la meilleure option pour un passe-temps confortable. De plus, la plupart des hommes préfèrent consacrer leur temps à des activités plus utiles..

Par conséquent, ce n'est un secret pour personne que beaucoup d'entre eux sont impatients de découvrir quelles sont les façons d'éviter le service militaire? Lesquels d'entre eux sont légaux et ceux qui peuvent causer de graves problèmes en cas de violation de la loi.

Très souvent, les gens veulent savoir s'ils s'enrôlent dans l'armée avec une cholécystite. Il s'agit d'une maladie assez courante qui survient chez de nombreuses personnes modernes. Son essence réside dans une grave inflammation de la vésicule biliaire..

En règle générale, c'est le résultat du développement d'une complication de la maladie de type biliaire. Il peut s'agir à la fois d'une maladie chronique et d'une pathologie aiguë..

Dans la plupart des cas, la maladie se développe en raison de la présence de calculs..

Important! Cette anomalie est le plus souvent le résultat de la malnutrition et de la dépendance aux boissons alcoolisées. Selon les statistiques, la pathologie en question est l'une des maladies les plus courantes du tube digestif.

La cholécystite survient chez les personnes âgées, car elle est le résultat de certaines actions d'une personne. Une autre raison de son apparition peut être une infection..

Toutes sortes de parasites qui pénètrent dans le corps humain avec de la nourriture sale, à la suite de mains non lavées, etc..

Il existe plusieurs symptômes principaux qui peuvent identifier la maladie aux stades aigus. Le principal symptôme est une douleur aiguë dans l'hypochondre droit. Les sensations de douleur ont la nature de contractions et provoquent une gêne importante pour le patient. De plus, la maladie peut se manifester par des nausées et des vomissements..

La jaunisse est également possible. Si nous parlons d'une maladie chronique, la personne souffre de douleurs sourdes régulières, basées dans la région du foie. L'intensification des symptômes est possible à la suite de la consommation d'aliments malsains: aliments frits, gras, épicés, fumés.

De plus, même les boissons gazeuses et froides peuvent causer un inconfort important. Selon les experts, un stress régulier et un stress psychologique peuvent également conduire aux symptômes en question..

La longue séance est une autre raison qui peut non seulement réduire considérablement l'activité, mais aussi conduire à l'apparition de la pathologie en question.

Sont-ils enrôlés dans l'armée avec une cholécystite chronique? Une question à laquelle on ne peut répondre sans équivoque. Si nous parlons d'une attaque aiguë ponctuelle, alors, très probablement, la commission médicale manquera le rédacteur.

Mais s'il y a une pathologie chronique, alors dans la plupart des cas, une personne est enregistrée et contrainte au traitement avec la fourniture de résultats.

L'année prochaine, le conscrit devra à nouveau se présenter au conseil de rédaction et démontrer les résultats du processus de traitement..

Il convient de noter que la maladie en question peut se manifester de différentes manières. Cela peut rendre une personne complètement incapable, et pour une autre, cela peut causer un inconfort périodique.

Par conséquent, la tâche du conseil médical dans ce cas est de déterminer l'état d'une personne en particulier.

Si le conscrit comprend clairement qu'il n'est actuellement pas apte au service militaire, il devrait s'inquiéter à l'avance de la collecte de toutes les informations et documents nécessaires. Ainsi, il pourra gagner du temps dans le processus de rédaction du tableau..

Dans tous les cas, il devra subir un examen si les médecins du bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire ne sont pas en mesure de déterminer l'état de la personne. Par conséquent, s'il y a du temps et des opportunités, vous devez toujours subir des examens à l'avance. La commission devrait être aussi préparée que possible. Cela vous permettra d'obtenir la réponse que vous souhaitez..

Très souvent, les gens achètent des certificats médicaux qui leur permettraient d'obtenir une justification légale pour ne pas faire de service militaire.

Mais avec cette question, il est nécessaire d'être aussi prudent que possible, car la commission du bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire est plutôt méticuleuse à propos de tous les certificats et, si nécessaire, peut envoyer le conscrit pour un examen supplémentaire..

Si ses résultats ne correspondent pas aux documents soumis, de graves problèmes peuvent survenir..

Que souhaitez-vous savoir?

Si le conscrit estime que sa santé ne lui permettra pas d'accomplir pleinement toutes ses tâches militaires, tout doit être fait pour le prouver à la commission..

Après tout, la tâche de la commission est, en règle générale, d'envoyer autant de personnes que possible au service. De plus, la plupart des diagnostics offrent vraiment l'occasion de le faire. À cet égard, il est nécessaire de subir un examen professionnel.

Idéalement, il est préférable de contacter des cliniques privées indépendantes qui apprécient leur réputation. Après tout, si vous venez avec un certificat d'un médecin de district local, cela ne créera probablement pas beaucoup de confiance.

Étant donné que ce type de spécialistes reçoit un salaire assez bas, donc, s'il y a une possibilité de recevoir un pot-de-vin financier, ils utilisent toujours cette opportunité.

Ainsi, la maladie en question peut en effet provoquer un refus de servir dans l'armée. Tout dépend du niveau de développement de la pathologie et de l'état général de la personne. Le fait est que souvent cette anomalie s'accompagne d'un certain nombre d'autres dysfonctionnements du corps. Par conséquent, le service militaire devient tout simplement impossible.

La tâche principale du conscrit est de prouver qu'il est malade et incapable de remplir les obligations imposées au salarié. Venir à la commission avec un visage triste et des histoires sur la douleur dans le foie n'est pas une bonne idée.

Vous devez fournir des documents et être préparé au fait que vous devrez subir plusieurs examens répétés afin de confirmer la présence d'une cholécystite. Lors de la mise en œuvre d'actions compétentes, vous pouvez facilement passer par une commission et poursuivre votre traitement.

À la suite d'une récupération complète, vous devez toujours passer par le service militaire.

S'enrôlent-ils dans l'armée avec une cholécystite chronique: critères de retard

L'inflammation de la vésicule biliaire et des conduits est une maladie dangereuse qui prive une personne de sa capacité de travail, caractérisée par des symptômes désagréables et parfois insupportables.

Un adolescent qui a été diagnostiqué avec une maladie et ses parents sont toujours préoccupés par la question: sont-ils enrôlés dans l'armée avec une cholécystite chronique, car souvent une crise de douleur ne peut être supprimée qu'avec l'aide de médicaments, et les charges et la nutrition ne peuvent qu'aggraver le cours de la maladie.

Cholécystite chronique et armée

Cette maladie survient à la suite de la malnutrition, des effets néfastes des mauvaises habitudes et de l'indifférence à sa propre santé. Les jeunes hommes souffrent plus souvent de cholécystite chronique, et la question de la conscription dans l'armée avec une telle maladie est devenue l'une des plus populaires sur les forums.

La maladie est un processus inflammatoire, qui se caractérise par la présence de microflore pathogène dans la lumière de la vessie et une violation de l'écoulement de la bile.

Il est impossible de dire tout de suite si un gars avec un processus inflammatoire aussi pathologique et douloureux sera emmené dans l'armée. Tout dépend de l'état général, du stade de développement de la maladie et d'autres critères. Chaque diagnostic est considéré individuellement..

L'inflammation de la vésicule biliaire et des conduits provoque des infections et le dépôt de calculs dans la cavité corporelle. Lorsque les bactéries pathogènes deviennent la cause, la cholécystite devient aiguë, mais peut être bien traitée. Ce type d'inflammation ne devient pas un motif d'exemption du service militaire, car il passe après une thérapie appropriée.

Si la cause de la maladie réside dans les dépôts de calculs, la soi-disant maladie des calculs biliaires, la décision d'appeler est prise après examen et clarification de la nature de la maladie.

Les experts s'accordent à dire que la cholécystite chronique n'est pas un motif sérieux de report, car la maladie ne peut pas se trahir pendant longtemps. Les rechutes d'une maladie chronique peuvent ne pas apparaître avant des mois ou des années, mais la décision finale est toujours prise après un examen approfondi.

Si la maladie est au stade initial et que la symptomatologie ne dérange pas la personne, elle sera emmenée dans l'armée sans hésitation. Lorsque la maladie est à un stade aigu, un délai est accordé pour le temps de rechute, et après l'amélioration du bien-être, ils reviennent à nouveau sur ce problème.

Le conseil médical de l'armée, décidant du sort du conscrit atteint de cholécystite, est basé sur une liste spéciale de maladies. Il comprend des contre-indications relatives et une inaptitude totale au service militaire..

La liste est strictement réglementée par la loi et un examen approfondi est effectué au bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire..

Si un homme a des problèmes de santé, des tests sont en outre prescrits et, seulement après avoir reçu une image complète de sa santé, un verdict sur l'aptitude au service militaire est émis.

La cholécystite est une contre-indication relative, car au stade initial, en l'absence de rémissions fréquentes, elle ne peut pas servir de raison pour «s'éloigner» de l'armée. Si la santé du jeune homme inquiète, ils donnent un répit à la prochaine commission. Il existe également une division des maladies en catégories par lesquelles la pertinence est déterminée.

Cholécystite chronique et armée

L'inflammation chronique de la vésicule biliaire se caractérise par des exacerbations régulières, au cours desquelles une personne éprouve une gêne, une douleur qui interfère avec le mode de vie habituel.

L'article 59, intitulé «Calendrier des maladies», divise la cholécystite en classes qui déterminent l'aptitude au service militaire.

La clause B de cet article inclut la cholécystite chronique avec des rechutes fréquentes, lorsqu'une exacerbation de la maladie se produit deux fois ou plus par an. Dans ces cas, un ajournement de l'armée est accordé. Cet article comprend également une condition qui nécessite un traitement en milieu hospitalier.

Le point B couvre la cholécystite, aggravée par l'évolution chronique et la présence dans l'histoire de la cholestérose vésiculaire, ainsi que la pancréatite, une complication fréquente de la maladie. Mais cette classe est considérée comme conscriptive si les maladies sont traitables et si la dynamique positive est perceptible..

Après la commission médicale, ils peuvent mettre la catégorie fitness B-3, cela signifie des restrictions mineures. Cette marque est un indicateur important pour choisir la direction du service militaire.

Pour recevoir la libération, le gars a besoin de confirmations:

  • diagnostic de cholécystite chronique;
  • exacerbations de la maladie plus de 2 fois par an;
  • sur la nécessité d'un traitement hospitalier.

Si tous ces critères sont réunis, alors le jeune homme est considéré comme en condition physique et lui est attribué la catégorie B. Il est libéré de la conscription et mis en stock, il reçoit une carte militaire avec la marque correspondante.

Dans d'autres cas, si la maladie ne dérange pas et que les exacerbations ne surviennent pas plus d'une fois par an, le gars est considéré comme approprié. Un délai de six mois peut être obtenu si l'exacerbation s'est produite lors de l'appel.

Que faire pour obtenir la libération de l'armée

Pour obtenir un ajournement ou une exemption du service militaire, vous devez prouver votre inadéquation et justifier l'impossibilité de la conscription pour des raisons de santé. L'avis du médecin traitant sur le lieu de résidence n'est pas suffisant.

Pour confirmer le diagnostic, vous devez subir une consultation avec un gastro-entérologue, ainsi qu'un examen de laboratoire:

  • KLA (test sanguin général);
  • chimie sanguine;
  • cultures bactériologiques de bile.

Vous pouvez obtenir une image précise de la maladie et déterminer le stade et la gravité de l'évolution de la cholécystite après une échographie et une radiographie de la cavité abdominale.

Après eux, il sera clair combien le pancréas a également souffert, si d'autres organes internes sont impliqués dans le processus inflammatoire.

Le diagnostic de cholécystite chronique, l'armée et le report sont des termes que l'on retrouve de plus en plus sur les forums ensemble, mais ces discussions ne donneront pas de réponse complète et précise. La décision est prise par le projet de comité individuellement.

Entrent-ils dans l'armée avec une cholécystite - comment se préparer à la commission

Accueil ›Aide aux conscrits› Calendrier des maladies ›

Qu'ils soient enrôlés dans l'armée avec une cholécystite chronique dépend de la gravité de la maladie, ainsi que de la façon dont le conscrit se préparera pour la commission.

Un seul cas d'exacerbation de cholécystite n'est pas une raison de retard, mais fournit un retard pour la durée du traitement.

La cholécystite chronique nécessite un traitement à long terme, s'accompagne de symptômes douloureux, entraîne des maladies concomitantes.

Inflammation de la vésicule biliaire et service militaire

Le développement de l'inflammation s'accompagne de facteurs externes et internes. La complexité de la maladie, la gravité des symptômes, la probabilité d'une guérison complète dépendent de la cause profonde, des efforts humains.

Les mesures thérapeutiques visent à éliminer les symptômes désagréables, à éliminer les facteurs négatifs.

S'il est impossible d'éliminer les provocateurs, la maladie passe à un stade chronique, accompagné de rechutes fréquentes.

Le développement de la cholécystite est provoqué par:

  • Troubles endocriniens;
  • maladies du tube digestif;
  • pathologie du pancréas, du foie;
  • calculs rénaux, conduits, vessie;
  • inflammation intestinale chronique;
  • malnutrition;
  • de l'alcool;
  • plats épicés et gras;
  • mode de vie sédentaire;
  • dr.

La cholécystite se développe progressivement, pendant longtemps ne se trahit pas, ou une faiblesse, un léger malaise est observé. Dans la forme aiguë, des douleurs apparaissent sous la côte droite, des nausées, de la fièvre.

Après un traitement complet, des changements de style de vie, la nutrition, l'élimination des facteurs provoquants, la récupération vient. La cholécystite chronique se développe à la suite d'une forme aiguë non traitée ou est présente comme une pathologie indépendante.

La gravité de la maladie est déterminée par le nombre de rechutes, le tableau clinique, la présence de calculs.

Vidéo: Sont-ils enrôlés dans l'armée avec des polypes? J'ai eu une échographie, j'ai trouvé un polype, je suis en forme?

Cholécystite calculeuse et l'armée

Elle s'accompagne de la formation de calculs de différentes tailles, structures. Il existe plusieurs formes:

  • Catarrhal. Une forme bénigne de la maladie. Il y a une douleur sur le côté droit, s'étendant jusqu'au bas du dos. Les sensations douloureuses passent avec l'alimentation, après les antispasmodiques, les analgésiques, les médicaments cholérétiques.
  • Phlegmoneux. Accompagné de douleurs intenses, nausées, vomissements, fièvre, arythmie.
  • Gangreneux. Il y a des changements dans les tissus de la vésicule biliaire. L'exacerbation s'accompagne de douleurs insupportables, d'une mauvaise santé. Sans soins médicaux urgents, une rupture de la vessie est possible, la mort.

Vous lisez: Névrose et l'armée - tondez ou servez en 2019?

Le simple fait de la présence de pierres dans la vésicule biliaire ne dispense pas du service militaire. Les calculs ne peuvent pas se manifester longtemps, ne les dérangez pas. Après leur découverte, un examen périodique est nécessaire pour surveiller, ainsi que pour maintenir un mode de vie sain.

Qu'ils soient emmenés dans l'armée avec des pierres, la cholécystite calculeuse dépend de la fréquence des rechutes, selon le tableau clinique. Toutes les exacerbations doivent être enregistrées sur la carte ambulatoire du patient, sinon cela ne fonctionnera pas pour prouver la complexité de la situation.

Catégorie d'aptitude à la cholécystite, aux maladies de la vésicule biliaire

Les spécialistes dans ce cas sont guidés par l'art. 59 Calendriers des maladies «Autres maladies de l'estomac et du duodénum, ​​maladies du foie, de la vésicule biliaire, des voies biliaires et du pancréas:

  • a) en cas de violation significative des fonctions des organes, la catégorie de fitness D est attribuée;
  • b) avec des exacerbations modérées et fréquentes - C, B;
  • c) avec une légère violation - B.

Les explications suivantes déterminent quelles maladies et pathologies sont exemptées de service, donnent des limites.

Point «a»:

  • cirrhose du foie;
  • hépatite chronique active évolutive;
  • pancréatite chronique récurrente sévère (persistante
  • diarrhée pancréatique ou pancréatique, épuisement progressif, polyhypovitaminose);
  • les conséquences des opérations de reconstruction sur les maladies du pancréas et des voies biliaires;
  • complications après la chirurgie (fistule biliaire, pancréatique, etc.).

Après résection du lobe du foie, partie du pancréas due à la maladie lors de l'inscription initiale, appel, les jeunes sont examinés sous le point «a».

Point "b":

  • gastrite, gastroduodénite avec altération des fonctions sécrétoires, acidifiantes, exacerbations fréquentes et malnutrition (IMC de 18,5 à 19,0 ou moins), nécessitant une hospitalisation répétée et prolongée (plus de 2 mois) avec un traitement infructueux dans des conditions stationnaires;
  • hépatite chronique avec altération de la fonction hépatique et (ou) activité modérée;
  • cholécystite chronique avec exacerbations fréquentes (2 fois ou plus par an) nécessitant un traitement en milieu hospitalier;
  • pancréatite chronique avec exacerbations fréquentes (2 fois ou plus par an) et altération de la fonction sécrétoire ou endocrine;
  • les conséquences du traitement chirurgical de la pancréatite avec un résultat dans un pseudokyste (marsupilisation, etc.).

Maintenant, ils lisent: Vont-ils prendre pour servir dans l'armée avec un diagnostic de MARS en 2019

Après le retrait de la vésicule biliaire, le traitement chirurgical des maladies des voies biliaires, du pancréas avec un bon résultat, les citoyens lors de l'enregistrement initial à l'enregistrement militaire, la conscription au service militaire sont examinés sous le paragraphe "b".

Point "c":

  • gastrite chronique, gastroduodénite avec une légère violation de la fonction sécrétoire avec de rares exacerbations;
  • dyskinésie biliaire;
  • hyperbilirubinémie enzymatique (bénigne);
  • cholécystite chronique, cholestérose vésiculaire, pancréatite avec exacerbations rares avec de bons résultats de traitement.

En cas d'hépatite chronique sans altération de la fonction hépatique et (ou) avec son activité minimale, les citoyens sont initialement examinés sur la base du paragraphe «b» lorsqu'ils sont initialement enrôlés, appelés au service militaire (formation militaire) et enrôlés au service militaire..

La présence de cholécystite chronique, d'hépatite, de pancréatite doit être confirmée par des avis d'experts, des résultats de biopsie, des études instrumentales, de laboratoire et cliniques.

Entrent-ils dans l'armée sans vésicule biliaire

Dans les cas où les médicaments, un régime spécial n'aident pas à se débarrasser des accès de cholécystite, une intervention chirurgicale est prescrite. Pendant la procédure, une partie de la vésicule biliaire ou tout l'organe est retiré.

La période de récupération dure environ un mois. L'issue favorable dépend de la qualité de l'opération, de l'état général du patient.

Cependant, même avec une bonne santé, l'absence de récurrence d'un conscrit sans vésicule biliaire, ils ne seront pas acceptés dans l'armée.

Comment la commission militaire décide

Avant la commission au bureau d'enrôlement militaire, vous devez subir un examen de laboratoire, emporter des photocopies de la carte ambulatoire, où le diagnostic de la maladie, le tableau clinique, le processus de traitement doivent être indiqués.

Les exacerbations fréquentes sont exemptées du service militaire - au moins 3 fois par an, séjour à l'hôpital pendant au moins 2 mois au total, absence d'effet thérapeutique stable, intervention chirurgicale.

La commission du bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire ne fait pas de diagnostic, mais vérifie sa véracité. Draftee envoyé pour un nouvel examen.

Selon ses résultats, ainsi que sur la base des inscriptions sur la carte ambulatoire, un examen préalable rend une décision d'exemption de service ou envoie à l'armée avec restriction.

Pour prouver la gravité de la maladie, vous devez vous préparer à l'avance pour la commission, collecter un maximum de documents. À chaque exacerbation, demandez l'aide de spécialistes, assurez-vous que le fait est enregistré sur la carte.

Maintenant, ils lisent: Entrent-ils dans l'armée avec une néphroptose (1,2 et 3 degrés)

Accorder l'ajournement

Une dispense temporaire de l'armée est accordée en cas d'exacerbation de la cholécystite au moment du passage de la commission. La durée maximale est de 6 mois. À l'expiration, le recruté est réexaminé, la catégorie de condition physique est attribuée..

Avec un effet thérapeutique persistant, ils sont envoyés pour servir dans la catégorie A, si l'attaque a été enregistrée pour la première fois, B - avec une forme légère d'inflammation, sans altération de la fonction organique.

Exempté de l'armée, si cette année il y avait déjà 2 exacerbations, le traitement n'a pas donné l'effet thérapeutique souhaité.

Commentaires

Chers lecteurs, cet article vous a-t-il été utile? Que pensez-vous de la cholécystite chronique et du service dans l'armée russe. Laissez vos commentaires en x! Votre avis est important pour nous.!

Maxime

«J'ai une cholécystite chronique, une pancréatite chronique, ils ont été emmenés au service avec la catégorie B. Il a été possible de s'accrocher à différentes nuances, pour prouver la gravité de la maladie, mais je ne l'ai pas fait, je suis allé servir. Ça va pour l'instant. Il reste six mois. "

Andrei

«Il n'y a pas de maladies sur les calculs biliaires dans le tableau des maladies. Mais si les pierres font rage, provoquent des exacerbations fréquentes, elles ne prendront pas pour servir. Mais cela doit être prouvé. Pré-examiné, toutes les copies des documents joints au dossier personnel. Si la décision d'attribution de validité a déjà été prise, des copies doivent déjà être apportées au tribunal. »

Entrent-ils dans l'armée avec une cholécystite - comment se préparer à la commission Lien vers la publication principale

Prennent-ils leur service militaire avec une cholécystite

4 minutes Elena Pavlova 46

Les problèmes de vésicule biliaire ne sont pas toujours des motifs d'annulation d'un service. Dans certains cas, un délai est prévu pour le traitement. Pour savoir s'ils sont enrôlés dans l'armée avec une cholécystite, un certain nombre de nuances doivent être prises en compte et chaque cas doit être considéré séparément. Les principaux facteurs influençant la décision de la commission militaire sont la gravité de la maladie et les symptômes..

À propos de la maladie

La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire, qui est une exacerbation de la maladie biliaire. Le facteur décisif dans le développement de complications est une violation de l'écoulement de la bile de la vésicule biliaire. Plusieurs raisons y contribuent:

  • abus d'aliments gras et frits;
  • anomalies congénitales dans la structure de l'organe;
  • troubles immunitaires;
  • forte perte de poids;
  • les infections
  • certains médicaments (cyclosporine, octréotide);
  • hérédité.

Les symptômes ne hantent pas chaque personne - dans le cas d'une variante chronique, la maladie est asymptomatique et n'est détectée qu'avec un examen détaillé. Les autres cas de la maladie sont associés à une gêne abdominale. Les symptômes sont de nature périodique, s'aggravent après un effort physique sérieux, un festin, un stress émotionnel, des tremblements pendant une balade, etc..

  • douleur aiguë ou sourde localisée dans l'hypochondre droit et s'étendant à l'épaule, au cou, sous les omoplates;
  • ballonnements;
  • violation des selles;
  • amertume en bouche;
  • nausées, vertiges, vomissements;
  • une sensation de lourdeur sur le côté;
  • douleurs musculaires;
  • léthargie;
  • augmentation de la température;
  • transpiration.

L'intensité de la douleur est différente: à peine perceptible dans le cas d'une forme chronique atone ou aiguë insupportable lors d'une attaque (coliques biliaires).

La nature de l'inflammation nous permet de classer la cholécystite dans les groupes suivants:

  • Catarrhal - la forme la plus sûre, l'image de la maladie peut être floue, le résultat est favorable.
  • Purulent - l'accumulation de masse purulente dans la cavité de la vessie. Il entraîne une perforation de la paroi de l'organe. Elle progresse rapidement, entraîne des complications. Pronostic défavorable.
  • Gangrenous est la forme la plus sévère, au cours de laquelle la paroi de la vésicule biliaire meurt. La gangrène se développe dans les 2-3 jours suivant le processus inflammatoire, nécessite une attention médicale immédiate.


Il existe des cholécystites calcaires (avec formation de calculs dans la vésicule biliaire) et sans pierre. La première espèce représente jusqu'à 80% des cas. Le second est diagnostiqué chez des patients de moins de 30 ans, mais ayant franchi cette tranche d'âge, les patients sont de plus en plus confrontés à une cholécystite à calculs

À la fois calculeux et sans pierre peuvent se produire sous forme aiguë et chronique. Si la cholécystite aiguë s'accompagne de douleurs vives et d'un certain nombre de symptômes supplémentaires sous forme de forte fièvre et de vomissements, alors dans la phase chronique, l'exacerbation alterne avec l'affaissement (rémission).

MISE EN GARDE! Ignorer la maladie entraîne de graves complications. Ce sont des inflammations purulentes, une nécrose, un "arrêt" de la vésicule biliaire, une obstruction des canaux, la transition de l'inflammation vers les organes voisins, un cancer de la vésicule biliaire.

La question de savoir s'ils s'enrôlent dans l'armée avec une cholécystite chronique est une question populaire parmi les jeunes d'âge militaire. Il semblerait que la forme chronique ne s'accompagne pas de douleurs intenses, mais rien ne garantit l'absence d'une attaque, notamment dans des conditions de stress accru. Comment être?

Les experts estiment que la cholécystite chronique n'est pas une raison pour éviter le service, car elle est asymptomatique et ne se manifeste pas longtemps (mois et années). Si la maladie est au stade initial, est asymptomatique et ne dérange pas du tout le jeune homme, ils seront emmenés dans l'armée sans options.

En cas d'exacerbation de la maladie pendant la période d'appel, un délai de 6 mois est fixé pour le traitement. Avec une thérapie appropriée, la cholécystite est traitable. Après le traitement, le bureau d'enrôlement militaire revient à nouveau sur cette question..

Le conscrit subit un nouvel examen, remet à la commission militaire les certificats qui lui ont été délivrés à l'hôpital où il était soigné. Si les documents montrent une tendance positive, le jeune homme est emmené dans l'armée. Le 59ème article «Calendriers des maladies» contient des informations sur la cholécystite, sa ventilation en classes, qui servent de base pour déterminer la catégorie d'aptitude.

La classe «b» comprend la cholécystite chronique avec exacerbations fréquentes (à partir de 2 fois par an ou plus). Ces recrues ont besoin d'un traitement hospitalier. La classe «B» contient des informations sur une maladie chronique avec des rechutes rares et une image positive du traitement. En classe "C", ils seront enrôlés dans l'armée dans la catégorie "B-3" (adapté aux restrictions mineures).

Comment obtenir un répit

Afin d'éviter temporairement la conscription, il faut que la maladie corresponde à la classe "b" du 59ème article. Dans ce cas, la présence de:

  • cholécystite chronique;
  • exacerbations au moins 2 fois par an.

Sur cette base, le jeune homme doit suivre un traitement dans un hôpital. Si ces conditions sont remplies, il y a une chance d'obtenir la catégorie «B» (crédit à la réserve). Un homme est exempté du projet en temps de paix, il reçoit une carte militaire.

Mais tout n'est pas aussi simple qu'il y paraît à première vue. Pour "s'incliner" de cette manière, l'avis d'un seul médecin sur le lieu de résidence ne suffit pas pour une commission militaire. Le conscrit doit bien se préparer, à savoir:

  • consulter un gastro-entérologue;
  • passer des tests (test sanguin général, biochimique, analyse d'urine, culture de bile sur la microflore);
  • fournir des résultats d'examen (échographie, radiographie abdominale, cholécystographie, conclusion du sondage duodénal).

Grâce aux photos, vous pouvez savoir si d'autres organes sont affectés, ce qui se retrouve souvent dans la pratique du diagnostic de la cholécystite. Le degré d'endommagement du pancréas peut devenir la base pour l'obtention de la catégorie "B".

Vous pouvez compter sur cette catégorie si la durée totale du traitement à l'hôpital pour la dernière année était de 2 mois, alors qu'il n'y a pas d'effet thérapeutique soutenu ou qu'il y a eu une intervention chirurgicale.


La catégorie "D" est attribuée en cas de perturbation grave des organes internes

Souvent, la question des problèmes de santé au commissariat militaire est formelle. Personne ne donne sa libération sur la base de plaintes qui ne sont pas documentées, ils sont emmenés dans l'armée. Il est dans l'intérêt du conscrit de collecter un maximum de documents révélant le tableau clinique. Chaque exacerbation doit se refléter dans le dossier médical..

Ainsi, la cholécystite ne donne pas une garantie absolue de libération de l'armée. Prenez l'armée avec une cholécystite chronique sans rechutes fréquentes. Si les accès sont perturbés plus de 2 fois par an, le conscrit doit être hospitalisé. Une situation similaire, si une exacerbation rattrape pendant la période d'appel, ils établissent un délai de six mois pour le traitement.

La cholécystite aiguë est traitable, donc après un certain temps, le jeune homme subit un deuxième examen et un nouvel examen, fournit au bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire les avis du médecin, les résultats des tests et les diagnostics radiographiques. En cas de changement du tableau clinique pour le mieux, est susceptible d'appel.

La cholécystite et l'armée Liste des maladies | Calendrier des maladies

Numéro d'article: 59 - Durée de conservation: en

L'examen des jeunes hommes atteints de maladies de la vésicule biliaire est effectué en vertu de l'article 59 de l'annexe des maladies. Ces informations sont utilisées pour le miel..

examen devant une armée souffrant de cholécystite chronique pour déterminer le degré d'aptitude à l'entraînement militaire.

De ce point de vue, il est important de déterminer la présence (et éventuellement l'absence) du degré de déclin des fonctions, en fonction de cela, ils détermineront s'ils seront ou non enrôlés dans l'armée avec une cholécystite..

Conseil médical des recrues souffrant d'une inflammation chronique de la vésicule biliaire

Conditions Les calendriers des maladies concernant la maladie "cholécystite" sont assez stricts, seuls certains cas relèvent des conditions de limitation du service militaire. Voyons plus en détail comment va le conseil médical des recrues avec le processus inflammatoire de la vésicule biliaire..

Dans la plupart des cas, la pathologie se développe en raison de la pénétration d'infection et de bactéries dans le sang ou la lymphe. Les facteurs provoquant sont un mode de vie sédentaire, un travail sédentaire au bureau, une alimentation malsaine. Mais il faut comprendre qu'il y a beaucoup plus de tels facteurs, le plus souvent ils apparaissent à un âge plus mûr ou sont congénitaux.

Dans tous les cas, si la maladie se transforme en une forme chronique à écoulement faible, la guérison nécessite beaucoup plus de temps avec des répétitions possibles. La forme aiguë de cholécystite implique un retard dans la période de traitement et de récupération (la catégorie de fitness «G» est temporairement inadaptée). Une seule attaque est souvent traitable avec un résultat favorable..

Dans ce cas, l'armée n'est pas un obstacle, car il n'y a pratiquement aucun risque pour la santé du jeune homme.

Une réponse sans ambiguïté à l'examen médical avec cholécystite chronique est fournie par l'article 59 du calendrier des maladies. Les principales conditions sont le degré de déclin de la fonction et le taux de rechute.

Enrôlez-vous dans l'armée avec une cholécystite chronique, si le déclin de la fonction est insignifiant et que la fréquence des rechutes est insuffisante pour obtenir la libération.

Les exacerbations rares sont considérées une ou deux par an, pas plus, avec un traitement réussi.

Selon le paragraphe «c» de l'article 59 du calendrier des maladies, le jeune homme recevra une convocation pour expédition, il se verra attribuer la catégorie de condition physique B-3 avec une restriction dans le choix des troupes.

Si la situation est bien pire, le jeune homme subit un traitement des crises biliaires à l'hôpital plus de deux fois, une diminution modérée des fonctions est déjà observée, alors il est conseillé de le laisser à la maison, pour ne pas provoquer une mauvaise santé. Dans ce cas, ne prenez pas l'armée avec une cholécystite chronique. Le bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire délivre une carte militaire avec une catégorie de remise en forme «B» avec un service en temps de paix limité.

Pour confirmer la forme chronique avec des exacerbations fréquentes, vous aurez besoin de:

  • les documents de chaque appel à l'aide aux médecins, les résultats du suivi des patients hospitalisés;
  • résultats des tests de laboratoire;
  • données de l'échographie abdominale;
  • cholécystographie et cholégraphie;
  • scintigraphie et sondage duodénal.

L'intégralité des manipulations diagnostiques vous permet de déterminer plus précisément le degré de dommages aux organes et d'établir le bon traitement. Pour la commission médicale, ces données seront une base objective pour une décision. Assurez-vous de confirmer chaque cycle de traitement à l'hôpital avec les documents pertinents. Ils seront les principaux motifs d'exemption de l'armée avec cholécystite.

Avec une forme calcique d'inflammation de la vésicule biliaire, une solution chirurgicale peut être nécessaire. Cette forme de la maladie s'accompagne de la présence de calculs dans la galle et une inflammation se développe en raison de l'attachement de l'infection. Par conséquent, la question de l'élimination des pierres doit être prise au sérieux.

La décision du conseil médical dépendra des résultats du traitement. La suppression et l'arrêt réussis de l'infection ne constitueront pas un obstacle au service. Cependant, une diminution importante de la fonction peut donner une chance d'être admis dans la réserve de maladie.

Ici, vous devez subir un examen supplémentaire et analyser la fréquence des exacerbations de la maladie.

Les maladies concomitantes sont souvent une gastroduodénite, une pancréatite, une entérocolite, accompagnées d'une violation de la sécrétion de la bile.

Nous vous conseillons de clarifier l'état actuel du foie, du pancréas, de l'estomac et du tube digestif afin de bien préparer le conseil médical du bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire.

Selon votre situation individuelle, la libération de l'armée est possible avec l'une de ces maladies. Comment ne pas rejoindre l'armée avec ces maladies, lisez sur notre site.

Sont-ils enrôlés dans l'armée avec une cholécystite chronique? - À un avocat

Le ministère de la Santé de la Russie a déterminé la procédure à suivre pour appeler les jeunes atteints de maladies inflammatoires. Comprendre s'ils s'enrôlent avec une cholécystite chronique aidera à déterminer les plans futurs de la vie..

Armée et cholécystite

Ce diagnostic est une maladie dans laquelle un traitement hospitalier régulier peut être nécessaire. La situation dépend de la présence ou de l'absence de la forme de la maladie dans laquelle des visites régulières chez le médecin et des médicaments constants sont nécessaires..

En conséquence, la décision de la commission médicale quant à l'opportunité de prendre un adolescent pour servir est prise en fonction du type de maladie.

La maladie est causée principalement par une mauvaise nutrition, une hypothermie. Elle est aggravée par de mauvaises habitudes.

Il s'agit d'une inflammation de la vésicule biliaire elle-même et des conduits associés, provoquant une élimination difficile du liquide du corps.

Il provoque un inconfort sous forme de douleur, de tiraillements, de sensation de brûlure. Peut s'accompagner de nausées, jusqu'à vomissements, sécheresse, amertume dans la bouche, fièvre.

  • un menu spécial sans aliments gras, rehaussé par une composante végétale. Les produits qui ne contiennent pas de substances provoquant une exacerbation des symptômes par la croissance d'agents pathogènes sont également recommandés;
  • l'activité physique est contre-indiquée;
  • le stress est contre-indiqué.

Par conséquent, la question de savoir s'il faut prendre l'armée avec le diagnostic de cholécystite chronique reste ouverte jusqu'à ce que le médecin prenne une décision finale.

Conséquences de la cholécystite chronique chez un conscrit

La présence de micro-organismes dans le corps provoque un processus d'inhibition de la microflore naturelle, une diminution de l'immunité locale. En conséquence, leur effet pathogène progresse. Cela provoque des dépôts de calculs dans les organes, la vésicule biliaire.

Des mesures systématiques prescrites par le médecin traitant sont nécessaires:

  • prendre des médicaments;
  • aliments qui inhibent le développement de micro-organismes;
  • phytothérapie;
  • physiothérapie.

Pour comprendre si un malade est enrôlé dans l'armée, le médecin doit déterminer la nature de l'évolution de la maladie.

L'aptitude au service militaire est déterminée par ces indicateurs:

  1. Stade, durée du développement de la maladie. Il est nécessaire de déterminer s'il y a des calculs dans les organes.
  2. Type de maladie: nodule aigu ou chronique, se manifestant par des rechutes régulières ou soudaines.
  3. La santé générale du conscrit. La présence de maladies concomitantes ou leur absence.

Dans l'évolution initiale aiguë de la maladie, la cholécystite, l'état de santé d'un jeune dépend de l'activité des micro-organismes pathogènes qui provoquent cette forme de la maladie, qui est généralement traitée par l'utilisation séquentielle d'un certain nombre d'antibiotiques et la bonne thérapie. Avec une tendance positive à l'amélioration de la santé d'un jeune homme, ils seront enrôlés dans l'armée.

Une forme récurrente se manifeste par des douleurs aiguës pendant plusieurs minutes ou jours. La majeure partie des symptômes secondaires et des complications se manifestent dans ce type de maladie. Dès la détection de cette forme, le jeune homme est exempté de l'appel.

Par conséquent, la décision finale de prendre un conscrit atteint de maladie biliaire dépend du type et du stade de développement de cette maladie.

Catégories de durée de conservation

La procédure à suivre pour décider d’engager un patient dans l’armée est régie par l’article 59 du «Calendrier des maladies». La décision officielle de prendre ou non les services d'un homme dépendra du diagnostic du médecin..

  • L'article n ° 59 prévoit l'exemption de la conscription dans un certain état de santé d'un jeune en ce moment.
  • Le paragraphe "b" de l'article n ° 59 comprend la cholécystite chronique, accompagnée de récidives 2 fois par an et plus fréquentes, nécessitant un traitement hospitalier constant ou fréquent.
  • Le point «c» comprend la cholécystite ou la pancréatite aiguë, accompagnée d'exacerbations aiguës, mais traitable après la prise du médicament prescrit.

Résultats du sondage

L'enquête conformément au paragraphe "c" implique l'aptitude au service militaire. En même temps, une étiquette est apposée sur la catégorie de condition physique B-3, ce qui signifie des restrictions partielles et insignifiantes sur les charges et les fondations de l'armée pendant le service.

Le paragraphe b de l'article n ° 59 prévoit une exemption de service. La condition principale est la direction d'un traitement hospitalier régulier signé par un médecin.

Le recruté reçoit le statut d '«ajustement limité». L'entrée correspondante est faite sur la carte d'identité militaire, et le citoyen est exempté de la conscription militaire et crédité sur la réserve. Un jeune homme obtient une carte d'identité militaire.

Comment prouver la présence de la maladie

La détérioration de la santé est diagnostiquée principalement par l'analyse..

Le diagnostic est:

  • analyse sanguine générale;
  • test sanguin biochimique;
  • sondage duodénal;
  • détection de la présence de FGDS;
  • échographie;
  • ECG, échographie.

Le médecin traitant établit un plan d'étude du corps. Un examen systématique est complété par un examen général du patient et ses doléances sur le bien-être sont prises en compte. Partagez votre projet d'expérience avec ce diagnostic..

Entrent-ils dans l'armée avec une cholécystite

La cholécystite est une maladie de la vésicule biliaire. Il est divisé en deux types: aigu et chronique. La cholécystite chronique est l'une des maladies les plus courantes du système digestif..

Caractéristiques de la maladie

La maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • Amertume aiguë en bouche.
  • Flatulence.
  • Douleur dans les côtes droites et le creux de l'estomac.
  • Bouts de nausée.
  • Vomissement.
  • Thème de température élevée jusqu'à 38 degrés.
  • Sensation épigastrique de lourdeur.

La douleur peut commencer soudainement. Se manifeste généralement après les aliments épicés et frits, l'alcool. Les patients pensent que le foie les dérange, mais cet organe est sain. La douleur chez le dieu droit ou l'hypochondre n'est pas une douleur dans le foie, mais une manifestation du dysfonctionnement de la vésicule biliaire ou des voies biliaires.

Après une attaque, le jaunissement de la peau et la couleur jaune de l'urine peuvent apparaître. La cholécystite est plus fréquente chez les personnes âgées, mais les jeunes se plaignent de douleurs dans le côté droit..

Cholécystite calculeuse et l'armée

Le type aigu apparaît de trois jours à plusieurs semaines.

Il existe trois formes de cholécystite:

  • Catarrhal. Le patient a une douleur intense dans l'hypochondre droit, qui est donné au bas du dos et à l'omoplate droite.
  • Flegmeux. Les crises s'intensifient au cours d'une toux, tourmentées par des crises de nausées, vomissements, fièvre.
  • Gangerous. Les changements commencent dans le mur de la bulle. Il y a des vomissements réflexes, des douleurs dans l'hypochondre droit, une bouche sèche.

La question "vont-ils s'enrôler dans l'armée avec une cholécystite" ne peut être résolue sans équivoque. Pour chaque recruté, la commission prend une décision individuelle. La maladie chronique survient en raison d'une forme aiguë non traitée ou pour devenir une maladie distincte. La forme aiguë se manifeste par une douleur sourde et douloureuse dans l'hypochondre droit.

La fréquence de rechute de la maladie est individuelle. Si des exacerbations surviennent fréquemment, le conscrit ne rejoindra probablement pas l'armée. Selon l'article 58 de la liste des maladies, la catégorie B est attribuée aux appelés qui doivent suivre un traitement en milieu hospitalier. Ils souffrent de rechutes fréquentes à partir de deux fois par an..

Si la maladie se manifeste pendant l'appel, le jeune homme bénéficie d'un délai de six mois. Dans le prochain appel, la commission décidera si un homme peut aller servir.

Avec la cholécystite calculeuse, une intervention chirurgicale est nécessaire. Cette forme est accompagnée de calculs dans la vésicule biliaire, le développement des infections commence. La décision des médecins dépend du résultat de la thérapie.

Si j'arrête l'infection et que cela n'interfère pas avec le service, un homme peut aller à l'armée.

La diminution des fonctions augmente les chances d'être crédité sur la réserve de maladie, donc un examen et une analyse supplémentaires de la fréquence d'exacerbation de la maladie seront nécessaires.

Cholécystite chronique et armée

La commission médicale attire l'attention sur le degré de déclin de la fonction et la fréquence des rechutes. Si le déclin des fonctions est insignifiant, l'homme sera enrôlé dans l'armée. Si des crises de cholécystite chronique se manifestent trop souvent (une ou deux fois par an), la catégorie de condition physique B3 sera attribuée, ce qui signifie un choix limité de troupes.

Si un homme subit constamment un traitement pour des crises dans un hôpital, le bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire assignera la catégorie B limitant le service militaire en temps de paix..

Comment prouver la présence d'une maladie chronique?

Afin de confirmer la maladie, vous devez fournir:

  • Documents du médecin traitant.
  • Cholégraphie.
  • Conclusion du sondage duodénal.
  • Résultats du sondage.
  • Résultats de laboratoire.
  • La conclusion de l'échographie abdominale.
  • Cholécystographie.

Il est nécessaire de fournir autant de documents confirmant le diagnostic que possible pour déterminer le degré de dommage. Pour la décision de la commission médicale, il est nécessaire de fournir une confirmation du passage des cours de traitement.

La cholécystite envahit-elle l'armée pour le syndrome de l'hépatite Gilbert?

Le syndrome de Gillier est une pathologie du foie à cause de laquelle la bilirubine augmente. Avec les changements génétiques, le foie ne peut pas éliminer l'excès de bilirubine et le niveau de ce pigment commence à augmenter. Ce syndrome n'interfère pas avec le service..

Si la maladie s'accompagne de pathologies supplémentaires, par exemple, la présence de calculs dans la vésicule biliaire ou une inflammation des voies biliaires, un examen supplémentaire est nécessaire. Un homme doit être testé, subir une échographie, une biopsie hépatique. S'il n'y a pas de pathologies, une personne sera emmenée dans l'armée. Si le jeune homme n'est pas d'accord avec la décision de la commission, alors vous pouvez aller en justice.

Ictère héréditaire et problèmes de conscription

Cette maladie n'est pas inscrite dans le calendrier de la maladie et signifie qu'elle n'est pas dangereuse. Même si le conscrit a des enregistrements sur la carte de consultation externe concernant le diagnostic correspondant, il sera appelé à servir. Le commandant suivra le jeune homme, et il pourrait être suspendu de l'exécution de certains exercices.

Le régime alimentaire de l'armée convient aux patients souffrant d'ictère. Le (la) recruté (e) sera sélectionné (e) pour une profession spécifique, par exemple, tenir des registres et exercer des fonctions de secrétaire. Le service militaire n'affectera pas la maladie, mais au contraire peut même donner une tendance positive. L'armée respectera toutes les recommandations des médecins de la commission médicale.

Hépatite et service militaire

L'hépatite est une maladie inflammatoire du foie qui affecte sa structure et perturbe le fonctionnement normal. L'hépatite présente un risque élevé d'infection au contact des fluides corporels. C'est la raison principale de la libération de l'armée..

Si l'hépatite A est délivrée, un délai de six ans est accordé pour le traitement. Si le jeune homme est complètement rétabli, il ira au service. Si le virus est toujours dans le corps, un autre délai est émis.

Si une hépatite aiguë est détectée, le conscrit reçoit un ajournement à servir.Si l'hépatite est devenue chronique et qu'il y a eu des changements dans la fonction hépatique, une carte militaire de catégorie B est délivrée..

Avec l'hépatite C et B, l'armée n'est pas prise. Le diagnostic doit être confirmé par les dispositions législatives et décrit dans l'examen médical militaire.

Dans la liste des maladies, l'hépatite sous certaines formes fournit un ajournement de l'armée ou entre dans la catégorie de validité limitée. Le recruté se voit accorder une exemption de service de toute urgence. Chaque cas est considéré sur une base individuelle et à cent pour cent ne peut être sûr que le jeune homme restera à la maison. Un examen est nécessaire pour aider à établir un diagnostic précis..

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question dans l'article ou y a-t-il une question supplémentaire? Demandez à son avocat sur le site et obtenez une consultation détaillée en 15 minutes