Principal

Kyste

Néphroptose pendant la grossesse

La grossesse est une période de la vie d'une femme où le corps a besoin d'énergie et d'énergie supplémentaires. La néphroptose et la grossesse ont une relation définie, car à ce moment, il existe un risque d'apparition ou d'exacerbation de maladies chroniques, y compris les maladies rénales, associées à des changements naturels du corps à la veille de l'accouchement.

Néphroptose chez la femme enceinte

Cette maladie est également appelée vague ou rein en mouvement. Il est à noter que c'est la belle moitié de l'humanité qui est beaucoup plus susceptible que les hommes de souffrir de cette pathologie. Cela est dû aux caractéristiques structurelles de la ceinture pelvienne d'une femme et à la plus grande élasticité des ligaments qui retiennent les reins. Pendant la grossesse, la maladie cause beaucoup de problèmes.

La néphroptose est un processus pathologique d'abaissement des reins (souvent le droit), les déplaçant vers la région pelvienne ou abdominale.

Une insuffisance rénale chez la femme enceinte peut survenir à tout moment. Au stade de la planification de la maternité, il conviendra de passer des tests et de subir tous les examens cliniques nécessaires pour exclure la survenue de problèmes de portage et d'accouchement. L'omission du rein et la grossesse sont souvent interconnectées, car la maladie survient le plus souvent précisément chez les femmes portant un enfant. Cela est dû au fait qu'une pression supplémentaire est exercée sur les muscles abdominaux, ils deviennent moins élastiques et leur charge augmente.

Les causes de la maladie

De tels facteurs peuvent provoquer une maladie:

  • gain de poids rapide;
  • forte perte de poids;
  • naissance difficile;
  • blessures au bas du dos;
  • hérédité.
Retour à la table des matières

Signes de la maladie

Il est assez difficile de diagnostiquer la néphroptose, car avec l'échographie, qui est effectuée en décubitus dorsal, l'organe revient à sa place. Lorsque le rein est abaissé, une douleur survient. Cela est dû au fait que le sang n'y entre pas normalement, l'uretère est courbé, ce qui entraîne à son tour des difficultés à l'écoulement de l'urine et une inflammation. Les symptômes de la maladie peuvent inclure:

  • augmentation de la température;
  • sang en urinant;
  • dépression, neurasthénie;
  • altération de la fonction intestinale;
  • dessin de la douleur dans le lombaire;
  • perte de poids due à un malaise et une perte d'appétit.
Retour à la table des matières

Le degré de développement de la maladie

PuissanceAbaissement (déplacement) du reinSymptômes
ІJusqu'à 1,5 vertèbreN'entraîne pas de changements tangibles dans le bien-être
ІІ2 à 3 vertèbresIl y a des douleurs paroxystiques ou des douleurs de recul
ІІІPlus de 3 vertèbresPrésence de nausées et de vomissements
Il y a des troubles des selles
L'urine devient trouble et piquante
Retour à la table des matières

Traitement de grossesse

Si la future mère a découvert l'omission du rein pendant la grossesse, dans ce cas, il est conseillé de suivre toutes les recommandations de votre médecin. Dans ce cas, le diagnostic est posé uniquement sur la base d'une échographie et d'une analyse d'urine, dans lesquelles il y aura des changements dans le niveau de globules blancs, de globules rouges et de protéines. Très souvent, cette maladie est temporaire en relation avec le déplacement de tous les organes internes avec une augmentation de l'utérus et n'a aucune conséquence. Dans les étapes initiales, le problème peut être résolu à l'aide de médicaments. Avec la néphroptose avancée, une intervention chirurgicale est indiquée dans laquelle un rein abaissé revient à sa place d'origine.

Pour soulager la douleur lors d'une attaque, il est recommandé de prendre une position «genou-coude» plusieurs fois par jour - de cette façon, l'utérus cesse d'appuyer sur l'organe déplacé et l'approvisionnement en sang s'améliore. Dans certains cas, une orthèse de soutien est offerte..

Puis-je accoucher?

Il est possible de donner naissance à cette maladie, et souvent elle n'affecte pas le cours de la grossesse, à l'exception du grade III avec développement d'hypertension. Avec l'omission d'un rein de stade II ou III, les femmes accouchent par césarienne. Pour assurer le fonctionnement normal de l'urètre de la femme enceinte, certains médicaments doivent être pris et moins de mouvement jusqu'à la naissance.

La prévention

Aux premiers stades de la néphroptose pendant la grossesse, en tant que maladie distincte, elle n'est pas dangereuse. Il est beaucoup plus important de ne pas déclencher la maladie, sinon une insuffisance rénale pourrait se développer à l'avenir, ce qui pourrait entraîner à l'avenir l'incapacité de porter et de donner naissance à un enfant. Pendant la grossesse, vous devez considérer attentivement votre santé, écouter le corps, dès les premiers signes de malaise, vous devez consulter un spécialiste. Si vous ne suivez pas les recommandations, la néphroptose peut évoluer et entraîner des complications telles que:

  • maladie de la lithiase urinaire;
  • pyélonéphrite;
  • hydronéphrose;
  • hypertension artérielle.

La prévention de la maladie avant et après l'accouchement est une gymnastique visant à maintenir et à restaurer les muscles de la presse abdominale.Il est également nécessaire de maintenir un mode de vie sain et de contrôler son poids. Si vous avez des blessures à l'abdomen ou au bas du dos, vous devez surveiller attentivement la réaction du corps et, dès l'apparition des premiers symptômes de douleur, consulter immédiatement un médecin.

Grossesse avec un rein abaissé

et dans quelle mesure? comme manifesté?

dans ma jeunesse, j'étais 1-2 degrés, c'est-à-dire le stade initial, en raison de la minceur, grosso modo, les reins pendaient sans soutien graisseux, pendaient là sur des ligaments faibles
Je ne l'ai appris qu'à l'échographie, lorsqu'elle a attrapé un rhume dans l'urine et que l'inflammation s'est propagée aux reins. depuis lors, ça fait mal de marcher en talons hauts, immédiatement le bas du dos, où sont les reins.

la grossesse était normale, les reins ne se sont pas sentis du tout, ont accouché normalement, ne s'en souviennent pas non plus.

le médecin (dans sa jeunesse) a conseillé de porter une ceinture spéciale, comme un bandage, de la gymnastique et de récupérer quelques kilos, le dernier sous ma constitution, il n'est devenu réel que dans la seconde moitié de la grossesse

et dans quelle mesure? comme manifesté?

dans ma jeunesse, j'étais 1-2 degrés, c'est-à-dire le stade initial, en raison de la minceur, grosso modo, les reins pendaient sans soutien graisseux, pendaient là sur des ligaments faibles
Je ne l'ai appris qu'à l'échographie, lorsqu'elle a attrapé un rhume dans l'urine et que l'inflammation s'est propagée aux reins. depuis lors, ça fait mal de marcher en talons hauts, immédiatement le bas du dos, où sont les reins.

la grossesse était normale, les reins ne se sont pas sentis du tout, ont accouché normalement, ne s'en souviennent pas non plus.

le médecin (dans sa jeunesse) a conseillé de porter une ceinture spéciale, comme un bandage, de la gymnastique et de récupérer quelques kilos, le dernier sous ma constitution, il n'est devenu réel que dans la seconde moitié de la grossesse

Gosling, merci d'avoir répondu!.

Ils ont dit 2-3 à l'échographie, mais pour une détermination précise, je dois subir une urographie intraveineuse, mais je ne suis pas pressé, car cette procédure n'est pas inoffensive. Le diplôme, apparemment, est vraiment décent, car le rein droit est palpé à côté du foie.

Les manifestations sont différentes, parfois le bas du dos tire, parfois sous le poids des côtes, en général quelque chose est constamment ressenti. On m'a également conseillé avec un bandage et des exercices, et je vais mieux, ce qui dans mon cas est irréaliste. Je suis maigre toute ma vie, même l’accouchement n’a rien changé. Le bandage est généralement une épée à double tranchant, il soutient les reins, pour lesquels il affaiblit les muscles de la presse et du dos. Et les exercices ne peuvent donner un résultat tangible que si le degré est petit.

C'était chez plusieurs urologues, c'est venu à un point drôle, certains disent tomber enceinte sur la santé, tandis que d'autres décrivent de mauvaises conséquences. Je pense donc. Et vous devez décider plus vite, car l'âge s'épuise.

Symptômes et traitement de la néphroptose pendant la grossesse

La grossesse entraîne de nombreux changements dans le corps de la femme qui mettent en danger la santé de la future mère et du fœtus. En raison d'une charge et d'une pression élevées, une néphroptose se développe souvent - des dommages aux reins associés à leur prolapsus ou à leur déplacement. La néphroptose pendant la grossesse n'est pas une raison de son interruption, mais la maladie nécessite une approche responsable du traitement.

Pourquoi la néphroptose se produit-elle?

Les muscles abdominaux des femmes enceintes perdent leur élasticité et sont soumis à un stress énorme. Les principales causes de la maladie à l'origine du déplacement de l'organe devraient inclure:

  • une augmentation rapide du poids corporel (graisse, enveloppant le rein, le tire vers le bas);
  • perte de poids soudaine (la graisse qui s'accumule sur une longue période de temps et remplit la fonction de soutien des organes internes disparaît);
  • blessure à la région lombaire, provoquée par le soulèvement d'une lourde charge;
  • histoire de naissance compliquée.

Le respect du régime alimentaire, les restrictions dans le travail physique seront la meilleure prévention de la néphroptose. L'accouchement a un impact énorme sur la santé d'une femme, donc un examen complet du corps est nécessaire dans la période post-partum. Cela aidera à détecter à temps la maladie rénale..

Caractéristiques de la pathologie

Les reins dans leur position anatomique retiennent les muscles abdominaux, la capsule graisseuse, le fascia. Dans un corps sain, cet organe est immobile, déplacé exclusivement lors d'une respiration profonde et avec des mouvements brusques. Si les reins baissent de moins d'un centimètre et demi - c'est normal. Avec un déplacement de 5 cm ou plus, une néphroptose est diagnostiquée..

Attention! La néphroptose pendant la gestation n'est pas dangereuse, mais cette violation provoque souvent des écarts importants dans le fonctionnement du système urinaire.

Dans certains cas, les reins sont déplacés en direction de l'uretère, à la suite de quoi il est tordu et plié, et l'écoulement urinaire est perturbé, l'urine stagne. La stagnation et l'impossibilité d'une sortie indépendante de l'urine conduisent au développement de maladies secondaires:

  • pyélonéphrite;
  • hydronéphrose;
  • syndrome d'insuffisance rénale (dangereux pour les femmes et le fœtus).

Symptômes

Au départ, la maladie ne se manifeste en aucune façon, et même l'apparition de certains de ses symptômes est ignorée par la future mère.

Les symptômes de la néphroptose sont les suivants:

douleur au bas du dos de nature douloureuse; inconfort lors des virages serrés, des virages, s'intensifiant progressivement et provoquant des douleurs dans le bas-ventre;

  • léthargie;
  • petit appétit;
  • perte de poids;
  • sang dans l'urine;
  • problèmes dans le tractus gastro-intestinal (constipation, diarrhée);
  • température corporelle élevée;
  • humeur changeante.

Stades de la maladie

Le type de traitement médicamenteux est prescrit en fonction du degré de développement de la maladie. Les spécialistes distinguent 3 stades de la néphroptose:

  1. Abaissement / déplacement du rein d'une et demie ou plus vertèbres. Un tel changement ne cause pas de désagréments graves et ne présente pas de symptômes vifs.
  2. Douleur douloureuse et tiraillante dans la région lombaire. L'urine devient trouble, contient un grand nombre de taches sanguines. En prenant une position verticale, le rein est à tâtons dans la partie inférieure de l'hypochondre, avec une position horizontale, l'organe revient à sa place.
  3. La douleur lombaire recouvre la cavité abdominale. L'organe descend à 3 vertèbres et plus bas, ne revient pas à sa place, il est situé au-delà de l'hypochondre. Une femme portant un fœtus a des problèmes de selles, souffre de nausées et de vomissements. En urinant, une odeur désagréable se fait sentir, l'urine acquiert une teinte trouble.

Néphroptose et grossesse

La grossesse et la néphroptose sont des phénomènes compatibles, mais nécessitent un suivi régulier par un spécialiste qualifié. Vous pouvez déterminer la maladie sur la base d'une échographie et d'une OAM. Un nombre accru de leucocytes, de globules rouges, de protéines indiquent la présence de cette déviation.

Un organe abaissé ou déplacé ne nuit pas à la santé de la femme enceinte et du fœtus si la femme remarque des symptômes de néphroptose à temps et ne s'automédicine pas. L'absence de traitement médicamenteux entraînera un dysfonctionnement du système génito-urinaire. Un rein considérablement déplacé exerce une forte pression sur la vessie et conduit à l'accumulation d'urine. Il s'accumulera et reviendra constamment - le processus d'inflammation commencera, ce qui provoquera un syndrome d'insuffisance rénale.

Attention! Si la maladie est à 2 ou 3 stades de développement, il est conseillé d'abandonner l'accouchement naturel et de recourir à la césarienne.

Traitement

La maladie peut être guérie de deux façons: médicamenteuse et chirurgicale, qui vous permet de remettre le rein à sa place, en blessant le corps de la femme de façon minimale. La conception peut être planifiée trois à quatre mois après la chirurgie. Le traitement de la néphroptose pendant la grossesse implique une thérapie de soutien: souvent, les reins tombants pendant la grossesse sont un phénomène temporaire provoqué par une augmentation de la taille de l'utérus et un étirement des parois du péritoine. Cependant, une surveillance constante par un gynécologue est obligatoire.

La position genou-coude aidera à faire face à la douleur: l'utérus cesse de faire pression sur les reins, l'approvisionnement en sang revient à la normale. Cette pose apportera un soulagement notable. Le thé rénal aidera à soulager la douleur (utilisez seulement 1 tasse par jour).

Dans certains cas, le médecin prescrit le port périodique d'un bandage de soutien: affaiblissement constant des muscles.

Les activités dans la piscine et l'hydrothérapie aideront à réduire la charge sur les reins..

Les stades 2 et 3 du développement de la maladie nécessitent une hospitalisation: en milieu hospitalier, le maintien du bon fonctionnement du système urinaire réduira les risques de développer une insuffisance rénale. Pendant la gestation, aucune opération sur le rein n'est effectuée.

Mesures préventives

Lors de la planification de la grossesse, il est conseillé de travailler sur les muscles abdominaux: effectuer des exercices quotidiens.

Dans la période post-partum, il est important que la femme en travail travaille à renforcer les muscles abdominaux. La gymnastique réparatrice aidera. Il est également déconseillé de permettre des changements drastiques de poids et de mener une vie saine avec une alimentation réfléchie, y compris une grande quantité de viande, de fruits et de légumes. Buvez beaucoup de liquides, maintenez l'équilibre de l'eau dans le corps.

La grossesse avec néphroptose rénale survient chez chaque femme de différentes manières: des visites régulières chez le gynécologue, des restrictions d'activité physique et une alimentation équilibrée aideront à éviter cette maladie. Souvent, la néphroptose survient dans la période post-partum, car l'utérus diminue de taille et cesse de faire pression sur les reins, et l'approvisionnement en sang est normal. Sinon, la chirurgie est effectuée. La néphroptose rénale et la grossesse sont une combinaison courante, vous ne devez donc pas désespérer et abandonner.

Grossesse avec un rein abaissé

Les filles, quelqu'un a rapidement résolu ce problème?
Pierre de rein enlevée en décembre.
Maintenant, ils sont à nouveau envoyés sous un couteau - pour la néphropexie (fixation rénale).

Cela a aidé quelqu'un, quelqu'un??

Strela
Voir le profil
Trouver plus de messages par Strela
25/03/2013, 13:11
Une étoile nommée le soleil
Voir le profil
Trouver plus de messages par Star nommé Sun

Je veux grandir sur le ventre au bon endroit. de sorte que les reins sont dans des poches de graisse, mais pas le destin. Apparemment, l'opération brille pour moi.

Le médecin a dit qu'ils ne me sortiraient pas de mes rechutes si je tombais enceinte. La résistance est déjà à de nombreux antibiotiques. Une rémission persistante ne se produit pas.

Mais faire l'opération est aussi effrayant, cela peut ne pas aider. Je ne sais pas ((

25/03/2013, 13:24
Strela
Voir le profil
Trouver plus de messages par Strela
25/03/2013, 13:31
Une étoile nommée le soleil
Voir le profil
Trouver plus de messages par Star nommé Sun
25/03/2013, 15:20
Strela
Voir le profil
Trouver plus de messages par Strela

Tous ont finalement décidé avec les médecins de faire l'opération. Sur les deux reins.
Ils disent que la période de réadaptation est petite.
L'opération elle-même résistera à environ 30 mille, si je n'entre pas dans la file d'attente par l'assurance médicale obligatoire.

La survenue d'une néphroptose pendant la grossesse et une variété de la maladie

La néphroptose pendant la grossesse chez les femmes est une manifestation assez courante. La raison de ce phénomène est considérée comme l'augmentation du travail de tout le corps de la femme enceinte. Typiquement, une telle pathologie s'exprime par une omission des reins du côté droit ou gauche, moins souvent que les deux. Ce sont eux qui subissent une charge énorme de la part de l'utérus en croissance en raison de sa pression, commencent à se déplacer de leur place habituelle de plus de 1 à 1,5 cm, une ptose rénale se produit.

Si dans le processus de diagnostic de la grossesse, le médecin a indiqué le développement d'un tel phénomène, cela signifie que la femme enceinte doit subir le traitement dont elle a besoin pour maintenir sa propre santé et la vie de l'enfant à naître. Il est nécessaire d'inclure le respect obligatoire des mesures préventives afin de prévenir un prolapsus rénal ultérieur et une rechute de ptose..

Qu'est-ce que la néphroptose?

Les reins d'une personne en bonne santé occupent une certaine place dans le corps. Cet organe jumelé est généralement immobile, mais peut bouger lors d'une respiration profonde ou lors de mouvements brusques. Un rein sain est soutenu par son propre sac adipeux, sa paroi abdominale antérieure et ses ligaments rénaux. Mais la monture est très douce et élastique, de sorte que les reins peuvent tomber, mais revenir ensuite dans la position opposée.

Si le rein est abaissé d'un centimètre et demi vers le bas - cela est considéré comme la norme. Lorsque l'organe est déplacé de 5 cm et qu'il est impossible de revenir à sa position anatomique naturelle, nous parlons d'un processus pathologique - néphroptose.

Le prolapsus du rein passe par 3 étapes de développement, chacune accompagnée de certains signes. Une femme enceinte doit écouter son corps afin de reconnaître à temps les symptômes alarmants. Cela vous permettra de commencer un traitement en temps opportun et la grossesse se passera sans problème..

Le plus souvent, le déplacement rénal est diagnostiqué du côté droit, la pathologie du côté gauche ou des deux côtés est beaucoup moins courante.

Caractéristiques de la maladie

La néphroptose est une maladie qui caractérise une mobilité accrue et un prolapsus des reins. Pour un corps sain, le taux de déplacement d'organes autorisé est de 1 à 1,5 cm. Avec la néphroptose, la mobilité du rein augmente plusieurs fois. Elle peut tomber et bouger librement, le plus souvent dans la région abdominale ou pelvienne. L'omission même du rein ne constitue pratiquement pas une menace pour la future mère, mais son changement peut perturber le bon fonctionnement du système urinaire, ce qui deviendra dangereux pour la mère et son bébé à naître.

Le déplacement du rein peut se faire en direction de l'uretère, ce qui entraînera sa courbure et retardera la miction. Cela entraînera une violation du bon fonctionnement des voies urinaires. La miction est difficile et une stagnation d'urine se forme. Une telle pathologie est lourde du fait que l'urine, qui ne pouvait pas sortir du corps de manière naturelle, retourne à l'organe, provoquant le développement de divers processus inflammatoires, à savoir:

  • pyélonéphrite;
  • hydronéphrose;
  • hématurie;
  • insuffisance rénale aiguë.

Risque d'affaissement des reins pendant la grossesse

La néphroptose ne constitue pas une menace pour la vie de la mère et du bébé à naître si elle est détectée au stade initial et qu'un traitement rapide est commencé. Mais une telle pathologie chez la femme enceinte déclenche une alarme justifiable, car elle peut par la suite entraîner les complications suivantes:

  • Défaillance du fonctionnement des organes urinaires:

Déplacer le rein vers l'uretère entraîne sa torsion et sa courbure. En conséquence, il y aura une violation de la sortie d'urine. Et si l'urine ne s'écoule pas naturellement, elle peut provoquer le développement d'une hydronéphrose, d'une insuffisance rénale, d'une pyélonéphrite.

Une augmentation de la pression se développe en raison du vrillage et de l'étirement des vaisseaux rénaux. Elle est persistante et la pression monte à des nombres extrêmement élevés et dangereux (270/150 mm Hg). En raison de l'hypertension artérielle, le tissu rénal manque d'oxygène et une ischémie organique se développe. L'hypertension rénale est très difficile à traiter. Une augmentation de la pression entraîne l'apparition de sang dans l'urine du fait que le sang passe par le système glomérulaire des reins et pénètre immédiatement dans l'urine.

Une mobilité excessive des reins provoque le développement d'un processus inflammatoire aseptique (sans agents infectieux). Les cellules affectées sont remplacées par du tissu fibreux, à partir duquel des commissures se forment qui empêchent les reins de revenir à leur position naturelle. En conséquence, les reins sont fixés beaucoup plus bas et la propagation des adhérences provoque une nouvelle progression de la néphroptose.

Symptômes

Au départ, la maladie ne se manifeste en aucune façon, et même l'apparition de certains de ses symptômes est ignorée par la future mère.

Les symptômes de la néphroptose sont les suivants:

douleur au bas du dos de nature douloureuse; inconfort lors des virages serrés, des virages, s'intensifiant progressivement et provoquant des douleurs dans le bas-ventre;

  • léthargie;
  • petit appétit;
  • perte de poids;
  • sang dans l'urine;
  • problèmes dans le tractus gastro-intestinal (constipation, diarrhée);
  • température corporelle élevée;
  • humeur changeante.

La présence de néphroptose pendant la grossesse peut-elle devenir une indication de césarienne?

L'omission du rein au premier stade n'est pas la base de l'accouchement artificiel. Il suffit de suivre toutes les recommandations du néphrologue et gynécologue pour le traitement de la néphroptose, afin de ne pas amener la maladie aux stades 2 et 3.

Dans la plupart des cas, les césariennes sont recommandées pour les femmes enceintes présentant un 2e et 3e degré de prolapsus rénal. C'est à ces stades que les complications sont souvent incompatibles avec la grossesse, car la maladie conduit à la stagnation de l'urine dans les uretères, ce qui entraîne à son tour la multiplication des bactéries et de la pyélonéphrite, l'hydronéphrose (hypertrophie du bassin rénal due à la rétention urinaire) et l'hypertension artérielle. Cela nécessite une pharmacothérapie avec l'utilisation d'antibiotiques, des pilules qui abaissent la tension artérielle, ce qui constitue déjà une menace pour la vie de l'enfant.

Avec une néphroptose bilatérale et une insuffisance rénale en développement, la césarienne doit être effectuée sans échec, car une hémodialyse ou une greffe de rein est prescrite d'urgence..

Après un accouchement artificiel, il est décidé de procéder à une opération pour ramener le rein à sa position naturelle, avec son attachement aux structures voisines.

Effets


Les conséquences possibles de la maladie comprennent la pyélonéphrite, qui se produit dans le contexte d'un écoulement obstrué d'urine et d'une stagnation dans le bassin du rein
Les conséquences possibles de la maladie comprennent:

  • pyélonéphrite qui se produit dans le contexte d'un écoulement obstrué d'urine et d'une stagnation dans le bassin du rein;
  • l'urolithiase se manifeste sur la même base: l'accumulation d'urine conduit à la sédimentation des particules et à la formation de calculs;
  • hypertension artérielle - une pathologie causée par une pression accrue dans les reins.

Important! Le diagnostic d'hypertension artérielle rénale n'est pas traité avec des pilules hypertensives! Un examen par un spécialiste et la nomination de médicaments spéciaux sont nécessaires - les médicaments pour l'hypertension artérielle, pris de manière incontrôlable, ne feront qu'aggraver la situation du patient

Comment la grossesse affecte-t-elle la néphroptose?

Si un rein vaginal est détecté à un stade précoce chez une femme enceinte, alors, en suivant toutes les recommandations du médecin, la grossesse se passe en toute sécurité et n'a aucun effet négatif sur la mère et le fœtus. Cependant, si une femme ignore la prescription d'un médecin, sa situation s'aggrave avec le temps..

Le corps de la future mère subit de plus en plus de stress au fil du temps, le fœtus grandit, les reins ont besoin d'excréter les produits vitaux de deux personnes et le fonctionnement des organes est altéré. Tout cela conduit à une détérioration de la condition d'une femme. Elle commence à souffrir d'intoxication du corps, car les reins n'ont pas le temps d'éliminer tous les produits vitaux, ce qui entraîne une perturbation des organes internes de la mère et de l'enfant.

Stades de la maladie

Le type de traitement médicamenteux est prescrit en fonction du degré de développement de la maladie. Les spécialistes distinguent 3 stades de la néphroptose:

  1. Abaissement / déplacement du rein d'une et demie ou plus vertèbres. Un tel changement ne cause pas de désagréments graves et ne présente pas de symptômes vifs.
  2. Douleur douloureuse et tiraillante dans la région lombaire. L'urine devient trouble, contient un grand nombre de taches sanguines. En prenant une position verticale, le rein est à tâtons dans la partie inférieure de l'hypochondre, avec une position horizontale, l'organe revient à sa place.
  3. La douleur lombaire recouvre la cavité abdominale. L'organe descend à 3 vertèbres et plus bas, ne revient pas à sa place, il est situé au-delà de l'hypochondre. Une femme portant un fœtus a des problèmes de selles, souffre de nausées et de vomissements. En urinant, une odeur désagréable se fait sentir, l'urine acquiert une teinte trouble.

Comment se comporter en cas de néphroptose et ce qu'il ne faut pas faire?

Une femme dans une position intéressante avec un diagnostic de prolapsus rénal doit être particulièrement attentive à sa santé. Vous ne pouvez pas soulever des poids, surmener pendant la gymnastique, vous devez contrôler votre poids, éviter l'épuisement du corps ou une augmentation excessive du poids corporel.

Assurez-vous que la région lombaire est protégée du froid. L'auto-traitement à l'aide de recettes alternatives est strictement interdit sans le consentement du médecin, car de nombreuses herbes peuvent provoquer des saignements et des fausses couches!

Au premier stade du prolapsus rénal, il est recommandé à la femme enceinte de prendre la position genou-coude plusieurs fois par jour, au cours de laquelle l'organe abaissé est libéré de la compression de l'utérus, son approvisionnement en sang est normalisé. Si un tel exercice n'aide pas à ramener les reins à leur position normale, les médecins recommandent un pansement de soutien spécial. Il ne doit être porté que lors de promenades, de sports, car l'utilisation constante de l'appareil entraîne un affaiblissement des muscles abdominaux.

Traitement de grossesse

L'élimination chirurgicale de la pathologie se produit lorsqu'elle est à un stade avancé.
Si la future mère a découvert l'omission du rein pendant la grossesse, dans ce cas, il est conseillé de suivre toutes les recommandations de votre médecin. et ce diagnostic est fait uniquement sur la base d'une échographie et d'une analyse d'urine, dans lesquelles il y aura des changements dans le niveau de globules blancs, de globules rouges et de protéines. Très souvent, cette maladie est temporaire en relation avec le déplacement de tous les organes internes avec une augmentation de l'utérus et n'a aucune conséquence. Dans les étapes initiales, le problème peut être résolu à l'aide de médicaments. Avec la néphroptose avancée, une intervention chirurgicale est indiquée dans laquelle un rein abaissé revient à sa place d'origine.

Pour soulager la douleur lors d'une attaque, il est recommandé de prendre une position «genou-coude» plusieurs fois par jour - de cette façon, l'utérus cesse d'appuyer sur l'organe déplacé et l'approvisionnement en sang s'améliore. Dans certains cas, une orthèse de soutien est offerte..

Retour à la table des matières

Puis-je accoucher?

Il est possible de donner naissance à cette maladie, et souvent elle n'affecte pas le cours de la grossesse, à l'exception du grade III avec développement d'hypertension. Avec l'omission d'un rein de stade II ou III, les femmes accouchent par césarienne. Pour assurer le fonctionnement normal de l'urètre de la femme enceinte, certains médicaments doivent être pris et moins de mouvement jusqu'à la naissance.

Retour à la table des matières

Est-il nécessaire de traiter un rein vague pendant la grossesse??

La néphroptose peut provoquer le développement de complications graves, par conséquent, dès les premiers symptômes alarmants, vous devez consulter un médecin dès que possible. Après une série de mesures diagnostiques, il décidera de la nécessité d'un traitement.

Un rôle majeur dans le choix d'une méthode pour éliminer le processus pathologique est joué par la cause qui a provoqué le prolapsus du rein. Si cela s'est produit à la suite d'une augmentation naturelle de l'utérus, la future femme n'a pas besoin de traitement.

Si une femme a découvert la grossesse et qu'à ce moment-là elle a reçu un diagnostic de néphroptose, il est nécessaire de suivre strictement toutes les prescriptions du médecin. Souvent, une telle déviation est temporaire, tandis que l'utérus se développe et étire les muscles abdominaux et ne nuit pas à la femme ou au bébé à naître. Une visite opportune chez un gynécologue et un urologue vous permettra de suivre l'évolution de l'état de la femme et d'ajuster en temps opportun son mode de vie afin que la néphroptose n'affecte pas le processus de grossesse et d'accouchement.

Classification

Avant que le médecin ne détermine le traitement que la femme enceinte doit subir avec la néphroptose, il doit fixer un certain degré de prolapsus rénal. Nous les caractérisons:

  1. Au premier degré, à partir de l'endroit habituel, le rein est abaissé exactement une vertèbre en dessous, ne provoque souvent pas d'anxiété chez la femme enceinte en raison de l'absence de symptômes.
  2. Dans la deuxième étape, l'organe se déplace vers le bas de 2 vertèbres. Une femme enceinte ressent une douleur lombaire sous la forme d'étirements ou de douleurs douloureuses qui l'accompagnent périodiquement ou constamment tout au long de la journée. Un patient atteint de ptose peut voir du sang dans ses urines. Le diagnostic du deuxième degré de ptose est généralement déterminé par le toucher chez le patient en position debout, lorsque le rein semble être dans l'hypochondre. Après quoi l'organe revient à sa place si la femme se couche sur le canapé.
  3. Au troisième degré, la ptose peut donner non seulement aux lombaires, mais aussi à l'abdomen. Cette forme de prolapsus des reins est négligée lorsque l'organe descend vers plus de 3 disques vertébraux en dehors de l'hypochondre. Dans cette condition, le rein est constamment, quelle que soit la position de la femme enceinte. Une image similaire pendant la grossesse est exprimée par l'arôme désagréable de l'urine et la présence dans sa composition d'un sédiment trouble. Une femme peut se sentir malade et vomir; elle a une violation des selles.

Vous devez savoir, le prolapsus rénal pendant la grossesse se présente souvent sous la forme d'une ptose droite ou gauche, un phénomène bilatéral est généralement moins fréquent.

Comment et comment traiter la néphroptose pendant la gestation?

Le traitement d'un rein vague dépend directement du stade du processus pathologique. Mais dans tous les cas, une femme enceinte doit constamment consulter un spécialiste étroit - un néphrologue ou un urologue pour prévenir le développement de complications possibles.

Si la néphroptose n'est pas compliquée, ne menace pas la vie et la santé de la mère et de l'enfant, les médecins recommandent d'effectuer des exercices spéciaux pour renforcer les muscles abdominaux. La gymnastique n'est prescrite qu'au premier stade de la néphroptose, lorsque la douleur n'interfère pas avec la vie d'une femme. Les exercices d'étirement, Pilates, yoga sont autorisés. Le complexe de traitement est sélectionné par le médecin strictement individuellement. Lorsque vous faites des exercices, vous devez vous assurer que les reins sont dans une position naturelle. Pour ce faire, ils doivent être fixés avec un bandage.

Il est recommandé à une future mère de suivre un régime avec une quantité limitée de sel et de protéines consommée. Pour réduire la douleur, vous pouvez boire du thé aux reins (une tasse par jour). La natation aide dans la piscine..

Lors du port d'un enfant, une femme avec un diagnostic de "néphroptose" est recommandée pour observer le repos au lit. Si des problèmes de miction s'ajoutent, elle est ensuite placée à l'hôpital pour surveiller et ajuster la thérapie.

Mesures préventives

Lors de la planification de la grossesse, il est conseillé de travailler sur les muscles abdominaux: effectuer des exercices quotidiens.

Dans la période post-partum, il est important que la femme en travail travaille à renforcer les muscles abdominaux. La gymnastique réparatrice aidera. Il est également déconseillé de permettre des changements drastiques de poids et de mener une vie saine avec une alimentation réfléchie, y compris une grande quantité de viande, de fruits et de légumes. Buvez beaucoup de liquides, maintenez l'équilibre de l'eau dans le corps.

La grossesse avec néphroptose rénale survient chez chaque femme de différentes manières: des visites régulières chez le gynécologue, des restrictions d'activité physique et une alimentation équilibrée aideront à éviter cette maladie. Souvent, la néphroptose survient dans la période post-partum, car l'utérus diminue de taille et cesse de faire pression sur les reins, et l'approvisionnement en sang est normal. Sinon, la chirurgie est effectuée. La néphroptose rénale et la grossesse sont une combinaison courante, vous ne devez donc pas désespérer et abandonner.

La grossesse peut-elle provoquer un prolapsus rénal??

Les médecins ont une relation causale claire entre la néphroptose et la grossesse. Les reins pendant cette période commencent à subir une très forte charge et les muscles de la presse n'ont pas le temps de s'étirer et de se contracter en temps opportun.

Les causes du prolapsus du rein chez les femmes en position sont:

  • faiblesse des muscles abdominaux;
  • perte de poids due à la toxicose. Pour cette raison, le gros sac qui soutient le rein devient plus mince;
  • gain de poids. Il provoque la prolifération du gros sac, qui tire le rein vers le bas;
  • blessures lombaires. En conséquence, les ligaments des reins subissent un étirement, une torsion;
  • naissance compliquée, grossesse multiple. Ils affectent les reins d'une manière comparable à un traumatisme..

La future mère devrait considérer toutes les raisons ci-dessus menant à une chute des reins pendant la grossesse.

Nature du problème

Le corps d'une femme pendant la grossesse doit travailler dur et les reins, ainsi que d'autres organes internes, sont soumis à une énorme pression. Ils remplissent diverses fonctions, notamment le nettoyage du corps des toxines et la régulation de la pression artérielle. Par conséquent, un diagnostic «rénal» peut nuire au développement de la grossesse.

Un léger déplacement du rein lui-même est la norme (1–1,5 cm).

Il est soutenu par le lit rénal musculaire, la capsule graisseuse, la jambe rénale et les ligaments attachés à la colonne vertébrale. Par conséquent, chez les personnes excessivement minces ou dont les muscles abdominaux sont affaiblis, un prolapsus d'un ou des deux reins peut être observé. Et pendant la grossesse, l'omission d'un rein dans la cavité pelvienne est due à une augmentation et une pression de l'utérus.

De plus, le risque d'omission est élevé chez les femmes ayant des grossesses multiples, les femmes qui ne font pas de pause entre les grossesses, qui ont eu une première naissance difficile ou qui ont des blessures dans la région lombaire en raison de l'haltérophilie, des chutes ou des sauts infructueux.

L'effet de la néphroptose sur le fœtus

Le rein vague n'affecte pas le développement du fœtus. Mais cela peut provoquer de telles complications qui seront incompatibles avec la grossesse. Si vous ne contrôlez pas la situation, la maladie peut entraîner une rétention d'urine, un déplacement des organes adjacents, des processus inflammatoires dans le corps et une insuffisance rénale. Tout cela peut affecter négativement l'état du fœtus. Avec un degré significatif de prolapsus rénal, la pression sur l'utérus en croissance augmente, respectivement, le risque de fausse couche augmente considérablement. L'insuffisance rénale devient un obstacle absolu à l'accouchement d'un enfant.

Néphroptose pendant la grossesse

ne menace pas la santé du bébé et de la future mère, s'il est au début de son développement, et la femme n'ignore pas ses symptômes. Vous ne pouvez pas vous engager dans l'auto-traitement d'une pathologie aussi grave, cela peut entraîner de graves conséquences pour la santé et l'interruption de grossesse en raison de la mort du bébé. En présence d'un rein vague, une femme enceinte doit écouter ses sentiments afin de ne pas manquer les signaux d'alarme importants du corps et éviter les conséquences indésirables.

23 janvier 2020 par anna

La prévention


Un prolapsus rénal peut entraîner le développement d'une hypertension chez la femme enceinte.
Aux premiers stades de la néphroptose pendant la grossesse, en tant que maladie distincte, elle n'est pas dangereuse. Il est beaucoup plus important de ne pas déclencher la maladie, sinon une insuffisance rénale pourrait se développer à l'avenir, ce qui pourrait entraîner à l'avenir l'incapacité de porter et de donner naissance à un enfant. Pendant la grossesse, vous devez considérer attentivement votre santé, écouter le corps, dès les premiers signes de malaise, vous devez consulter un spécialiste. Si vous ne suivez pas les recommandations, la néphroptose peut évoluer et entraîner des complications telles que:

  • maladie de la lithiase urinaire;
  • pyélonéphrite;
  • hydronéphrose;
  • hypertension artérielle.

La prévention de la maladie avant et après l'accouchement est une gymnastique visant à maintenir et à restaurer les muscles de la presse abdominale.Il est également nécessaire de maintenir un mode de vie sain et de contrôler son poids. Si vous avez des blessures à l'abdomen ou au bas du dos, vous devez surveiller attentivement la réaction du corps et, dès l'apparition des premiers symptômes de douleur, consulter immédiatement un médecin.

La néphroptose à 1 degré est-elle dangereuse??

De nombreuses années à essayer de guérir les REINS?

Directeur de l'Institut de néphrologie: «Vous serez étonné de la facilité avec laquelle il est facile de guérir les reins en prenant chaque jour...

La néphroptose est une pathologie de la localisation d'un ou des deux reins. Étant donné que cet organe est considéré comme mobile, avec un changement de position corporelle et de respiration, il peut se déplacer jusqu'à 2 cm de haut en bas. Une déviation est considérée comme un déplacement du rein vers une distance de plus de 2 cm. Le plus souvent, une néphroptose de grade 1 se manifeste du côté droit, mais elle est possible, et la pathologie immédiatement 2 rénale.

Degrés de maladie

Cette maladie se distingue par des stades. Au total, on distingue trois degrés de néphroptose:

  1. Alors, faites attention à la maladie du 1er degré, elle est presque imperceptible, le rein est palpé dans la cavité abdominale par un maximum de 1,5 vertèbres en dessous ou au dessus de la position standard.
  2. La néphroptose du 2e degré s'accompagne de douleurs tiraillantes dans la région lombaire. Avec une position verticale du corps, la douleur peut acquérir un caractère paroxystique. Par palpation, le rein se trouve dans l'hypochondre. Une analyse d'urine générale montrera le contenu des globules rouges et des protéines.
  3. Néphroptose 3 degrés. À ce stade, la maladie s'accompagne de douleurs persistantes, de maux de tête, de diarrhée, de nausées, d'irritabilité. Le rein est situé dans la région pelvienne.

Deux variantes de la maladie sont également possibles: la néphroptose unilatérale et bilatérale. La bilatérale est assez rare et se développe en raison d'une pathologie congénitale..

Symptômes de la maladie

Au stade initial, la néphroptose n'a pas de manifestations prononcées. Les principaux symptômes apparaissent avec 2 degrés de la maladie:

  1. Douleur de nature diverse: coutures, douleurs, tiraillements.
  2. Pâleur, sueurs froides, fièvre accompagnée de crises douloureuses.
  3. Troubles nerveux: anxiété, irritabilité, irritabilité, suspicion.
  4. Fatigue.
  5. Battement de coeur.
  6. Vertiges.
  7. Trouble du sommeil.

Diagnostique

La néphroptose est initialement détectée par palpation. Pour un diagnostic précis, des études échographiques et radiographiques sont nécessaires, qui sont effectuées en position debout et couchée. Des tests d'urine, un test sanguin biochimique sont également prescrits. Un tel examen complet est nécessaire afin d'exclure l'emplacement incorrect du rein, non pas en raison d'une maladie, mais en raison d'une anomalie congénitale..

Les principales causes de la maladie

La violation et l'affaiblissement du muscle abdominal, les ligaments des reins, la capsule graisseuse des reins peuvent entraîner une néphroptose. De tels changements se produisent à la suite d'une perte de poids importante, de poids lourds, d'un stress analphabète pendant le sport, d'une diminution du tonus du muscle abdominal (survient après plusieurs grossesses, d'une naissance difficile), d'infections qui affectent les tissus conjonctifs des ligaments, de blessures (choc, commotion cérébrale grave, chute de hauteurs) et la pathologie congénitale.

Caractéristiques du traitement

Comme pour les autres maladies, le traitement de la néphroptose dépend de son stade. La néphroptose du premier degré vous permet de vous limiter à un traitement conservateur, qui comprend un régime alimentaire, des massages, un cours d'exercices de physiothérapie, le port d'un bandage. Il est important de noter que la thérapie par l'exercice pour la néphroptose n'est pas un ensemble standard d'exercices, mais une gymnastique spéciale conçue pour renforcer les muscles de la cavité abdominale, le bas du dos.

Pour que le traitement soit efficace, tous les exercices doivent être effectués le matin, à jeun (vous pouvez boire un verre d'eau). La position principale est la position couchée. Il est recommandé de faire des exercices de respiration pour s'échauffer..

De plus, le matin en position couchée, une profonde respiration est prise et le bandage est fixé. Vous devez le porter quotidiennement. Les médecins recommandent d'utiliser une structure de support conçue individuellement.

Le régime est conçu pour ajuster le poids dans la bonne direction (augmenter ou diminuer). Avec cette maladie, le sel n'est pas autorisé.

Si un traitement conservateur ne donne pas de résultat visible ou si une détérioration se produit, l'utilisation de la méthode chirurgicale est possible. Le rein est fixé de force par un ligament avec d'autres formations anatomiques. Cette opération est appelée néphropexie. La chirurgie est réalisée par laparoscopie abdominale. Ce traitement vous permet d'accélérer la récupération des patients dans la période postopératoire, car les piqûres sont petites.

La période postopératoire comprend la restriction de l'activité physique pendant 3 mois. Il nécessite également une surveillance constante par un médecin, un apport périodique de sang et d'urine pour analyse.

La prévention des maladies

La prévention de la néphroptose est assez simple. Il est nécessaire de maintenir un poids normal (de ne pas s'impliquer dans les régimes alimentaires, mais aussi de ne pas trop manger), de faire du sport dans des limites raisonnables, de porter un bandage pendant la grossesse.

Amisu

Néphroptose (prolapsus des reins) pendant la grossesse

Publié par Amisu le 22 juillet 2010

28,083 vues

Bonjour tous le monde. Dites-moi, qui pourrait avoir un problème comme

affecté le cours de la grossesse, quelles ont été les conséquences. La chose est,

que l'omission d'un rein en moi a été détectée par l'omission d'un rein d'un premier degré du deuxième deuxième degré lors d'une échographie planifiée des organes

14e semaine de grossesse. Auparavant, je n'avais pas de néphroptose car lors de la première grossesse à l'échographie des reins, tout allait bien, au moins personne ne m'a rien dit et moi

rien ne dérangeait. J'ai lu que c'est possible après la première omission de grossesse et d'accouchement et c'est également possible avec une perte de poids. Je sais que pendant la grossesse, la charge sur les reins

en forte augmentation, inquiet à ce sujet.

La survenue d'une néphroptose pendant la grossesse

Lors de la mise au monde du bébé, le corps féminin subit de nombreux changements, ce qui rend cette période de la vie d'une femme l'une des plus difficiles. Les charges que le corps subira conduisent à l'éveil de nombreuses maladies qui se cachent depuis longtemps. La néphroptose pendant la grossesse est l'une de ces maladies, qui se manifeste souvent au cours du processus de gestation. Si cette maladie est diagnostiquée en temps opportun, toutes les complications possibles peuvent être minimisées..

Caractéristiques de la maladie

La néphroptose est une maladie qui caractérise une mobilité accrue et un prolapsus des reins. Pour un corps sain, le taux de déplacement d'organes autorisé est de 1 à 1,5 cm. Avec la néphroptose, la mobilité du rein augmente plusieurs fois. Elle peut tomber et bouger librement, le plus souvent dans la région abdominale ou pelvienne. L'omission même du rein ne constitue pratiquement pas une menace pour la future mère, mais son changement peut perturber le bon fonctionnement du système urinaire, ce qui deviendra dangereux pour la mère et son bébé à naître.

Le déplacement du rein peut se faire en direction de l'uretère, ce qui entraînera sa courbure et retardera la miction. Cela entraînera une violation du bon fonctionnement des voies urinaires. La miction est difficile et une stagnation d'urine se forme. Une telle pathologie est lourde du fait que l'urine, qui ne pouvait pas sortir du corps de manière naturelle, retourne à l'organe, provoquant le développement de divers processus inflammatoires, à savoir:

  • pyélonéphrite;
  • hydronéphrose;
  • hématurie;
  • insuffisance rénale aiguë.

Types et symptômes de néphroptose

Il existe plusieurs degrés de développement de la maladie:

  1. La néphroptose du 1er degré se caractérise par l'absence de symptômes cliniques. À la palpation de l'abdomen, un médecin expérimenté peut remarquer son déplacement de 1,5 vertèbre sous son pôle correct. Si vous inspirez, il se déplacera vers l'hypochondre droit.
  2. La néphroptose du 2e degré se manifeste sous forme de tiraillements ou de douleurs douloureuses dans la région lombaire. La douleur peut ne pas être constante, mais sous forme de crises. L'organe descend sur plus de 2 vertèbres. En position verticale du corps lors de la palpation, le rein est palpé juste en dessous de l'hypocondre, si vous vous allongez, il revient à sa place. En plus de la douleur, un symptôme caractéristique de la néphroptose du 2e degré est l'opacification de l'urine et la présence en elle d'une protéine à haute teneur en globules rouges..
  3. La néphroptose de grade 3 s'accompagne de graves douleurs au bas du dos, qui se déversent dans la cavité abdominale. L'omission se produit sur plus de 3 vertèbres, ce qui conduit au fait que l'organe est toujours en dehors de l'hypochondre, quelle que soit la position horizontale ou verticale du corps. Des nausées, des vomissements, des troubles des selles, de l'irritabilité et de l'anxiété s'ajoutent aux symptômes généraux du malaise. L'urine est trouble et avec une odeur âcre. L'analyse clinique de l'urine s'écarte considérablement de la norme, indiquant une pathologie.

La néphroptose est de 2 types: unilatérale et bilatérale. La néphroptose unilatérale du rein droit est beaucoup plus courante que la néphroptose bilatérale ou du rein gauche. Cela est dû aux caractéristiques structurelles du corps humain..

Les causes de la néphroptose chez les femmes enceintes

Pendant la grossesse, une femme a une diminution significative de l'élasticité des muscles de la cavité abdominale et le nombre de charges augmente. Ce processus augmente la probabilité de développer la maladie, surtout si la femme y était prédisposée avant la grossesse.

L'omission d'un rein chez une femme enceinte peut provoquer:

  • forte perte de poids;
  • gain de poids important;
  • musculation;
  • blessures lombaires;
  • changements constitutionnels dans le corps causés par la croissance fœtale;
  • première naissance difficile.

Traitement de la néphroptose pendant la période de gestation

Si une femme a été diagnostiquée avec une néphroptose avant la conception d'un enfant, puis, avant de décider de devenir mère, il est nécessaire de suivre un traitement. Selon le stade de la maladie, une méthode de traitement conservatrice ou chirurgicale peut être prescrite. S'il n'y a pas de caractéristiques individuelles, après la méthode chirurgicale de traitement, une femme est autorisée à concevoir un enfant après 3-4 mois. L'opération est effectuée le moins possible..

Lorsque la maladie a été découverte déjà en train de porter, il n'y a aucune raison de paniquer. L'essentiel est que lorsque le premier symptôme de malaise apparaisse, consultez votre médecin. Il y a des cas où le prolapsus du rein se produit en raison d'une augmentation de l'utérus et de l'étirement de la paroi abdominale antérieure. En règle générale, cette forme de néphroptose ne nécessite pas de traitement, mais une surveillance constante par un gynécologue et un urologue est nécessaire pour prévenir la possibilité de complications.

L'adoption d'une posture genou-coude aide à réduire la douleur dans la région lombaire..

Dans cette position, la pression de l'utérus sur le rein diminue et son apport sanguin se normalise. Si nécessaire, un bandage spécial peut être attribué, qui est porté lors de promenades ou d'autres activités.

Lors du diagnostic de néphroptose de stade 2 ou 3 pendant la grossesse, une césarienne est recommandée pour une femme. Avant le début de l'accouchement, le repos au lit est indiqué. Si la maladie s'accompagne d'une complication (stagnation d'urine, etc.), le traitement vise à maintenir la santé du système urinaire dans un hôpital.

Après l'accouchement, que la méthode chirurgicale ait été utilisée pour traiter la néphroptose ou non, une femme doit commencer à pratiquer la gymnastique réparatrice. Il est très important de renforcer les muscles de la paroi abdominale.

Le régime alimentaire de maman doit être équilibré, il est nécessaire de s'assurer que la nourriture ne provoque pas de saut ou de perte de poids.

La néphroptose et la grossesse sont totalement compatibles, si vous n'ignorez pas les symptômes inquiétants et suivez toutes les recommandations du médecin. Ne pas se soigner soi-même, cela peut entraîner des conséquences graves, jusqu'à l'interruption de grossesse en raison de la mort du bébé.




04/11/2013, 15:14