Principal

Kyste

Protéine dans l'urine chez un adolescent

Protéinurie - une augmentation de la quantité de protéines dans l'urine. Les fractions de protéines se révèlent normales, en particulier chez les enfants de la première année de vie, mais pas plus de 0,33-0,37 grammes dans le volume quotidien d'urine. La condition pathologique est causée par une perméabilité accrue du filtre rénal ou une absorption inverse incomplète des protéines de l'urine.

Les principales causes de protéinurie sont les maladies inflammatoires du système excréteur, les pathologies héréditaires et malignes. La perte massive et à long terme de protéines entraîne un déséquilibre de l'eau dans le corps, des dysfonctionnements de la coagulation et des systèmes immunitaires, une altération de la croissance et du développement du corps de l'enfant.

Épidémiologie

La protéine dans l'urine se trouve chez les enfants en bonne santé avec un effort physique sévère, des expériences émotionnelles, une hypothermie. Avec des protéines élevées, les médecins parlent de protéinurie pathologique, dont l'épidémiologie n'a pas été suffisamment étudiée..

Dans la population générale, la protéinurie correspond à la prévalence des maladies inflammatoires aiguës et chroniques du système urinaire. Selon le Dr M.S. Ignatov de l'Institut de recherche de pédiatrie et de chirurgie pédiatrique de Moscou, la fréquence de développement de ces pathologies dans les régions de Russie de 5,7 à 27,6 pour 1000 enfants, atteignant 70: 1000 enfants dans de grandes zones industrielles avec des conditions environnementales défavorables. Les données sur la dépendance du taux d'incidence sur le sexe de l'enfant n'ont pas été identifiées.

Des études scientifiques menées conjointement par des urologues et des obstétriciens-gynécologues ont démontré un lien direct entre la pathologie du système génito-urinaire chez les femmes et le risque de développer des maladies similaires chez leurs enfants à un âge précoce. La nature et le type spécifique de maladie de l'enfant ne correspondent pas toujours à la pathologie de la mère.

Classification

La classification de Bergstein est universellement reconnue dans la communauté médicale mondiale. Elle divise la protéinurie en physiologie et pathologie. La perte de protéines pour des raisons physiologiques ne dépasse pas 3 grammes par jour et est divisée en trois types principaux:

  1. Orthostatique - survient chez les enfants principalement des adolescents avec une position debout ou une marche prolongée («marche»). L'excrétion de protéines ne dépasse pas 1 gramme par jour et passe rapidement lorsque la position du corps passe à l'horizontale.
  2. Marching - se développe chez 20% des enfants après un effort physique intense, des exercices sportifs à la suite de la redistribution du flux sanguin rénal, une ischémie tubulaire relative et une augmentation de leur perméabilité.
  3. Fébrile - trouvé chez les enfants avec une fièvre de 39 à 41 degrés Celsius (ARVI, amygdalite, pneumonie virale), les mécanismes de développement ne sont pas entièrement compris.

La protéinurie pathologique est divisée en glomérulaire et tubulaire, en fonction de l'emplacement de la section de passage des protéines de l'appareil de filtration des reins.

Valeurs normales

Les protéines (protéines) sont l'un des composés organiques les plus importants de l'organisme, assurant son activité vitale. Ils font partie des enzymes, des hormones, des facteurs de coagulation sanguine, des structures cellulaires, remplissent les fonctions métaboliques, de transport et immunitaires. Les protéines ne sont pas stockées et ne sont pas entièrement synthétisées dans le corps, elles doivent donc être alimentées.
La membrane du tubule rénal renvoie les protéines plasmatiques filtrées dans la circulation sanguine. Une petite quantité de protéines se trouve normalement dans l'urine d'un enfant en bonne santé et dépend de son âge. Dans l'analyse générale de l'urine, la concentration moyenne admissible chez les garçons et les filles est de 0,033 à 0,066 g / l ou inférieure à 0,1 g / jour. 90% des nouveau-nés de la première semaine à un an peuvent augmenter la teneur en protéines à 0,2 g / jour.

Les tarifs journaliers pour différents âges sont présentés dans le tableau:

Protéines dans l'urine d'un enfant - qu'est-ce que cela signifie, causes d'augmentation, normes

Ainsi, nous étudions les protéines dans l'urine d'un enfant. Dès les premiers jours de la vie, un nouveau-né se voit prescrire un ensemble de tests obligatoires, qui comprend la détermination du niveau de protéines dans l'urine. À l'avenir, le critère sera déterminé lors des inspections annuelles. L'étude vous permet d'identifier la pathologie des reins à un stade précoce et à temps pour choisir un schéma thérapeutique.

Le biomatériau est une portion unique d'urine du matin. Il convient de noter qu'avec une augmentation des protéines, un deuxième test est prescrit, pour lequel l'urine quotidienne est le biomatériau.

Le rôle des protéines dans le corps d'un enfant

Normalement, les protéines (protéines) se trouvent dans absolument toutes les cellules d'un organisme vivant. Ils remplissent une fonction de construction et sont nécessaires à la croissance normale de l'enfant. Un système immunitaire qui protège contre les maladies infectieuses comprend les peptides antimicrobiens, les anticorps et le système complémentaire des composés protéiques.

De plus, toutes les enzymes sont des protéines et elles sont nécessaires à l'accélération et au cours normal de diverses réactions biochimiques. La fonction énergétique des protéines est également importante, donc lors du fractionnement d'une molécule, 4 kcal d'énergie sont libérés.

Malgré le caractère indispensable des protéines dans de nombreuses cellules du corps humain, sa détection dans l'urine de votre enfant indique un processus pathologique. Le mécanisme de filtration dans les reins est conçu de telle manière qu'il ne puisse pas passer de grosses molécules, par conséquent, les protéines de poids moléculaire élevé sont retenues par un filtre glomérulaire. Dans ce cas, les peptides de bas poids moléculaire traversant le filtre subissent un processus d'absorption inverse dans la partie proximale des reins. Et seul un petit nombre d'entre eux pénètrent dans le filtrat d'urine final.

Lorsqu'une analyse d'urine est prescrite?

Un pédiatre, un gastro-entérologue, un chirurgien, un endocrinologue, un spécialiste des maladies infectieuses ou un urologue peuvent rédiger les directives de l'enfant pour cette étude. L'étude est prescrite pour:

  • inspection annuelle prévue;
  • suspicion d'un dysfonctionnement du système urinaire;
  • traitement des reins pour évaluer l'efficacité de la technique choisie;
  • prendre des médicaments qui ont un effet toxique sur les reins.

Signes d'augmentation des protéines dans l'urine d'un enfant:

  • couleur non naturelle de l'urine et odeur âcre;
  • envie fréquente ou trop rare d'uriner;
  • augmentation / diminution de la diurèse quotidienne;
  • plaintes de douleurs abdominales ou lombaires;
  • augmentation de la température corporelle;
  • gonflement.

Si les parents ont remarqué chez l'enfant 1 ou plusieurs des signes ci-dessus, il est urgent de consulter un médecin aux fins d'examen. Avec un diagnostic rapide et un traitement adéquat, toute maladie se caractérise par une issue plus favorable qu'avec une visite différée chez le médecin.

La norme des protéines dans l'urine d'un enfant

Déchiffrer les résultats de l'analyse ne peut être qu'un spécialiste. Une interprétation indépendante constitue une menace pour la vie et la santé de l'enfant, car un diagnostic incorrect entraîne un retard dans la sélection des méthodes de traitement adéquates et aggrave considérablement le pronostic du résultat.

L'utilisation d'un critère de laboratoire pour le diagnostic final est inacceptable. Malgré la grande précision et spécificité de la méthode de recherche étudiée, elle ne permet pas de déterminer la concentration du marqueur tumoral de la protéine Bens-Jones. De plus, à l'aide de cette analyse, il est impossible de différencier différents types de protéinurie - l'état de l'augmentation des protéines dans le biomatériau, ainsi que d'établir ses causes exactes.

La protéine dans l'urine d'un enfant est normalement similaire aux valeurs standard des adultes et ne doit pas dépasser 0, 15 g / l (pour une seule portion) et 0,3 g (pour l'urine quotidienne).

Les parents posent souvent la question - peut-il y avoir des protéines dans l'urine d'un enfant en bonne santé? Oui, les médecins conviennent que les traces de protéines sont une variante de la norme physiologique. Par conséquent, si une petite quantité ne dépasse pas les valeurs admissibles, aucune méthode d'examen supplémentaire n'est prescrite au patient.

Causes de l'apparition de protéines dans l'urine d'un enfant

Important: chez un nouveau-né, une protéinurie mineure est considérée comme normale et est observée dans plus de 90% des cas.

Elle survient dans le contexte d'une viabilité insuffisante de l'appareil de filtration des reins, qui se forme au cours de la première semaine de la vie du bébé. Lors d'un nouveau test après 2 semaines, le critère en question doit être dans la norme physiologique.

Il est à noter qu'une protéinurie chronique est observée chez environ 17% de la population. Cependant, cette condition n'indique pas la présence de la maladie. Une protéinurie temporaire peut survenir en tant que symptôme concomitant secondaire avec:

  • maladie infectieuse aiguë;
  • stress physique ou émotionnel;
  • déshydratation;
  • dommages importants au tissu musculaire;
  • infections des voies urinaires (urétrite, cystite, etc.);
  • vulvite, vaginite, bartholinite, balanoposthite, etc..
  • température corporelle élevée;
  • obstruction intestinale;
  • inflammation de l'endocarde du cœur;
  • oncologie.

Dans ce cas, la protéine dans l'urine de l'enfant monte à 2 g dans l'urine quotidienne et revient à des valeurs normales après des analyses répétées en quelques jours.

Cependant, si toutes les raisons ci-dessus sont exclues, une double détection de protéines dans l'analyse de l'urine chez un petit patient indique une pathologie rénale.

Types de protéinurie

Selon la localisation, plusieurs types de protéinurie sont distingués:

  • prérénal - dégradation tissulaire étendue. En conséquence, une grande quantité de protéines est libérée, qui ne peut pas être réabsorbée par les tubules rénaux et excrétée du corps de l'enfant avec l'urine;
  • rénale (glomérulaire) - dommages aux tubules rénaux eux-mêmes, ce qui conduit à une entrée incontrôlée de molécules de protéines dans l'urine;
  • postrénal - pathologies du système urinaire (organes génitaux, urètre, uretère).

Les raisons du développement de pathologies peuvent être différentes: des mutations génétiques congénitales aux pathologies acquises dans le contexte de l'utilisation de médicaments ou de méthodes de traitement agressives.

La maladie rénale est la principale cause de protéines dans l'urine.

Conditions spécifiques, telles que:

  • néphrose lipoïde - dégradation rénale, souvent dans le contexte d'une autre pathologie courante (tuberculose, syphilis, hépatite C);
  • glomérulonéphrite membraneuse - l'accumulation de cellules du système immunitaire, conduisant au compactage des parois des capillaires sanguins. La combinaison de ces facteurs conduit à la division de la membrane basale de l'appareil glomérulaire;
  • sclérose mésangiale multiple - affecte dans la plupart des cas les patients adolescents et se caractérise par une augmentation de la perméabilité des barrières de filtration dans les reins. Une maladie au pronostic défavorable compte tenu d'une longue période asymptomatique, qui conduit à sa détection tardive;
  • Néphrite à IgA - la croissance du tissu mésangial, accompagnée d'une accumulation excessive de complexes immuns. Les débuts arrivent au jeune âge. Il se caractérise par un pronostic relativement favorable, une insuffisance rénale chronique se forme chez pas plus de 30% des patients en 15 ans;
  • la pyélonéphrite est une maladie infectieuse des reins d'étiologie bactérienne. Traits caractéristiques: dégradation du bassin rénal, des cupules et du tissu parenchymateux des reins;
  • Syndrome de Fanconi - une pathologie génétique qui conduit à l'incapacité de mettre en œuvre les processus d'absorption inverse du glucose et des acides aminés dans le rein proximal.

Comment collecter l'urine pour analyse?

Un biomatériau correctement collecté vous permet d'obtenir les résultats d'analyse les plus fiables. Et si la procédure de collecte d'urine pour un adulte n'est pas difficile, la collecte auprès d'un nouveau-né peut être difficile.

Actuellement, les pharmacies vendent des récipients d'urine spéciaux pour les enfants. Ils sont absolument stériles et hypoallergéniques. Le sac est attaché aux organes génitaux externes. En même temps, au moment de la collecte, le bébé doit être en position verticale. Après la miction, la quantité requise de biomatériau est versée dans un pot stérile.

  • utiliser l'urine d'une couche compressée pour examen, car les micro-organismes étrangers et les fibres tissulaires ne sont pas exclus;
  • faire indépendamment des contenants d'urine à partir de sacs en plastique. D'une part, il n'est pas hygiénique, et d'autre part, le risque de contamination du biomatériau par des matières fécales n'est pas exclu;
  • verser sur le contenu du pot pour analyse, car il est possible que le matériau soit contaminé par des bactéries de son fond;
  • donner à l'enfant des laxatifs ou des diurétiques;
  • geler le biomatériau. Il est nécessaire de stocker l'urine collectée à une température de +2.. + 8 ° C et d'essayer de la livrer au service de laboratoire le plus rapidement possible.

Résumer

  • un taux élevé de protéines urinaires chez un enfant peut résulter d'une maladie rénale. Par conséquent, en cas d'écart par rapport à la norme en fonction des résultats de deux tests d'une fréquence de 1 à 2 semaines, le patient est soumis à un examen approfondi de laboratoire et instrumental;
  • une teneur élevée en protéines chez les nourrissons est observée au cours des 2 premières semaines de vie et est une variante de la norme physiologique;
  • il est important de collecter correctement le biomatériau nécessaire, car la précision et la fiabilité des résultats en dépendent.

Diplômée, en 2014, elle a obtenu un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur du budget de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé des études de troisième cycle FSBEI de HE Orenburg State Agarian University.

En 2015 l'Institut de symbiose cellulaire et intracellulaire de la branche de l'Oural de l'Académie russe des sciences a suivi une formation avancée sur le programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse des meilleurs travaux scientifiques dans la nomination "Sciences biologiques" de 2017.

Protéinurie chez les enfants - un signal pour les maladies des reins ou du système génito-urinaire

Les protéines présentes dans l'urine de l'enfant ne doivent pas l'être lorsqu'il est en bonne santé. Si, lors d'une analyse d'urine générale, elle a été détectée, cela peut signaler diverses maladies. Le plus souvent, la maladie est associée aux reins ou au système génito-urinaire.

Pour la détermination rapide de la maladie, les experts recommandent de passer systématiquement des tests quel que soit l'âge de l'enfant. Des pathologies graves peuvent être évitées grâce à cette simple analyse..

D'où viennent les protéines présentes dans l'urine d'un enfant

La protéine est un matériau de construction disponible dans tous les systèmes corporels et ses organes. Pourquoi se trouve-t-il qu'il est dans l'urine? Très probablement en raison d'une insuffisance rénale.

Le sang dans le corps humain passe par un processus de filtration et les substances qui le polluent sont excrétées dans l'urine. La structure protéique contient de grosses molécules qui, en raison de leur taille, ne passent pas à travers les filtres et pénètrent entièrement dans l'urine.

La protéinurie peut être des types suivants:

  • surrénale - survient à la suite d'anomalies associées au diagnostic de tumeurs malignes du sang, de la lymphe, du cerveau, de l'apparition d'hémoglobine dans l'urine ou de l'utilisation prolongée de certains médicaments;
  • rénal - détecté avec une pathologie dans les reins;
  • postrénal - apparaît en raison de maladies du système reproducteur ou des voies urinaires.

La façon la plus simple de déterminer le diagnostic de protéinurie consiste à utiliser des bandelettes de test d'indicateur spéciales vendues à la pharmacie..

Indicateurs de protéines dans l'urine (tableau)

L'absence de protéines dans l'urine d'un enfant est considérée comme la norme et indique une fonction rénale parfaite. La pratique médicale permet sa petite quantité dans l'urine des enfants, qui varie selon l'âge.

Tableau des protéines:

Âgemg / l liquidemg / m2 de surface corporelle
Bébé prématuré mensuelde 90 à 840de 90 à 370
Bébé à terme mensuelde 95 à 456de 69 à 310
Du mois à 1 ande 71 à 310de 48 à 244
2-4 ansde 46 à 218de 37 à 223
4-10 ans51 à 224de 32 à 235
10-16 ansde 45 à 391de 22 à 181

À partir d'un mois, la quantité de protéines dans son urine ne doit pas dépasser 360 mg par litre de liquide.

Si, à la suite d'une analyse d'urine générale, des protéines ont été trouvées à raison de 1 g par litre, l'analyse doit être répétée. Dans le cas du même montant, et la deuxième fois, vous devez contacter un établissement médical pour déterminer la cause de la protéinurie.

Dans le cas d'un résultat d'analyse contenant 3 grammes de protéines par litre d'urine, cela signale la présence d'une pathologie dans le corps de l'enfant et nécessite une aide urgente pour diagnostiquer un dysfonctionnement du corps.

Causes de protéinurie

La protéinurie peut être temporaire ou persistante. Cela dépend de différents facteurs..

Si la protéinurie est temporaire, après un certain temps, la quantité diminuera et sera normale. Cela se produit dans les cas suivants:

  • allaiter un nouveau-né (la quantité de protéines dépend de la nourriture de la mère);
  • hypothermie du corps;
  • chaleur corporelle;
  • réactions allergiques;
  • une grande quantité de perte de liquide dans le corps;
  • des situations stressantes;
  • peur;
  • brûler;
  • utilisation à long terme de médicaments;
  • activité physique élevée.

La protéinurie persistante signale les maladies suivantes dans le corps:

  • anomalies rénales;
  • lésions rénales;
  • Diabète;
  • hypertension artérielle
  • commotion cérébrale;
  • empoisonnement toxique du corps;
  • maladies cardiaques;
  • tumeur au cerveau;
  • gonflement des canaux urinaires;
  • myélome sanguin;
  • maladies infectieuses.

Lorsque des protéines apparaissent dans l'urine, leur quantité dans le sang diminue, ce qui affecte la condition physique de l'enfant. En conséquence, les symptômes suivants se produisent:

  • fatigue physique fréquente;
  • somnolence;
  • sensation de courbatures dans les articulations;
  • manque d'appétit;
  • température corporelle élevée;
  • nausées avec vomissements dus à une intoxication du corps;
  • décoloration de l'urine du jaune au brun ou au rouge.

Si les symptômes ci-dessus se produisent dans le corps de l'enfant, il est urgent de consulter un médecin.

Les experts conseillent de faire un test d'urine général une fois tous les six mois pour déterminer la quantité de protéines. Si disponibles, des tests supplémentaires sont effectués et un diagnostic rapide d'une maladie concomitante aidera à guérir le corps dans les plus brefs délais..

Méthodes de traitement

Lorsqu'un enfant a une protéine supérieure à la norme autorisée, elle doit être réduite. Pour cela, les parents doivent se rappeler que sa présence est provoquée par une sorte de maladie. Avec le diagnostic établi et le traitement rapide de la maladie, la protéinurie disparaîtra avec la récupération.

Les rendez-vous médicaux des médecins commencent par un régime sans sel et un régime pauvre en protéines, auxquels, en fonction du type de maladie, des médicaments de pharmacie sont ajoutés:

  • antibiotiques
  • diurétiques;
  • médicaments stéroïdes;
  • pour abaisser la glycémie;
  • immunosuppresseur;
  • les médicaments qui soulagent l'inflammation;
  • normaliser la pression.

La médecine traditionnelle utilise souvent les recettes suivantes en cas de diagnostic de protéinurie:

  • l'utilisation de canneberges a un effet positif sur le fonctionnement des reins;
  • les graines et les racines de persil sont versées avec de l'eau bouillante, l'infusion se boit sur le lit de la table 4 fois par jour;
  • des bourgeons de bouleau d'une quantité de 2 cuillères à soupe sont brassés pendant une heure et demie dans 200 grammes d'eau bouillante, et consommés dans 50 ml trois fois par jour.

Décoctions d'avoine, d'aiguilles de genévrier, de feuilles d'airelle rouge, de sorbier et de produits apicoles souvent utilisées.

Chez un enfant en bonne santé, les protéines dans l'urine doivent être absentes. Afin de déterminer dans le temps sa présence dans l'urine et l'apparition de maladies graves dans le corps, il est nécessaire de procéder périodiquement à une analyse. Dans le cas d'un diagnostic de protéinurie, il est urgent de demander l'aide d'un spécialiste qui vous aidera dans le traitement approprié.

Protéines dans l'urine d'un enfant

Normalement, dans une étude de laboratoire sur l'urine chez un enfant, aucune protéine n'est détectée. Cet élément est nécessaire au fonctionnement normal de tous les organes internes, il n'est donc pas excrété du corps. Si la protéine dans l'urine chez les enfants est élevée, cela a ses causes, mais n'indique pas toujours une maladie. Parlons donc des normes de cette substance, des raisons de la détection dans l'urine et de certains autres aspects.

Le concept de protéinurie?

Des tests d'urine en laboratoire pour la présence de protéines sont effectués dans de nombreuses maladies. La protéinurie est une affection chez l'homme caractérisée par la présence de molécules de protéines dans l'urine. Dans un corps sain, ces substances ne doivent pas être présentes dans l'urine. Parfois, ils sont présents en petites quantités résiduelles. En l'absence de maladie, l'excrétion de protéines dans l'urine ne doit pas dépasser 0,33 g / l par jour. Des indicateurs tels que, par exemple, 0,14 - 0,25 g / l par jour sont autorisés. La présence de protéines dans l'urine d'un enfant est appelée - protéinurie.

La protéinurie est considérée comme une affection pathologique et nécessite des conseils spécialisés, ainsi que des mesures diagnostiques supplémentaires qui aideront à déterminer la cause de la détection de protéines dans l'urine..

Apport journalier autorisé en protéines chez les enfants

Chez une personne en bonne santé, les protéines dans l'urine ne sont pas détectées ou sont fixées en quantités résiduelles minimales (jusqu'à 0,33 g / l par jour). Si la protéinurie est prononcée, vous devez absolument rechercher la cause de cette condition. Pour ce faire, le médecin prescrit des tests supplémentaires qui aident à découvrir la cause de la violation de la composition de l'urine.

Causes de l'augmentation des protéines dans l'urine

Si une protéinurie est détectée chez un enfant ou un adulte, le médecin a des raisons de soupçonner que le patient présente une pathologie du système urinaire ou des reins. Dans certains cas, une augmentation des protéines dans l'urine indique d'autres maladies qui ne sont en aucun cas associées aux reins ou au système urinaire.

Les médecins distinguent la protéinurie physiologique et pathologique.

Raisons physiologiques

La protéine est un matériau de construction précieux, le corps humain est donc conçu pour ne pas se perdre dans l'urine. Si des protéines sont détectées pendant l'analyse d'urine, cela peut indiquer diverses maladies des reins et du système urinaire. Parfois, la protéinurie n'est pas associée à une maladie rénale. La présence de protéines dans l'urine est autorisée dans les conditions suivantes:

  • L'enfant vit des situations stressantes, à la suite desquelles une montée d'adrénaline est notée.
  • Surchauffe du corps, brûlures, fièvre.
  • Avec un effort intense ou de longue date.
  • En raison d'un empoisonnement corporel.
  • Avec déshydratation.
  • En raison de l'hypothermie.
  • En prenant certains médicaments.
  • En raison du développement d'une réaction allergique.

Dans ces conditions, la protéinurie, en règle générale, est temporaire et le taux de protéines est faible.

Après l'amélioration de l'état du patient, la quantité de protéines se normalise indépendamment..

Causes pathologiques

La pratique montre que si le niveau de protéines dans l'urine dépasse 0,33 g / l par jour, cela indique la présence d'une pathologie particulière. Dans ce cas, les causes de la protéinurie peuvent être divisées en trois groupes principaux. Ils peuvent être vus dans le tableau..

SurrénalUn reinSurrénal
Dans ce cas, un excès de globulines et d'albumine dans le corps est enregistré. Dans cette section, des maladies telles que la myopathie, la leucémie monocytaire et d'autres peuvent être attribuées..Les pathologies rénales comprennent la pyélonéphrite, les polykystiques et autres.Les médecins incluent toutes les maladies liées aux voies urinaires, par exemple l'urétrite ou la cystite..

Si la protéinurie est persistante, mais que le patient ne présente aucun autre symptôme, cela peut indiquer une évolution cachée d'une maladie, ce qui nécessite un diagnostic minutieux et la nomination d'un traitement approprié..

Symptômes de protéines élevées dans l'urine d'un enfant

Chez un nouveau-né ou un nourrisson, il est assez difficile de déterminer une maladie interne qui se produit sans symptômes prononcés. À cet âge, le bébé n'est pas en mesure de dire aux parents ce qui le dérange exactement. La pathologie ne peut être suspectée qu'à l'aide de tests de laboratoire. De plus, une protéinurie mineure chez les enfants de la première année de vie, les bébés de 3 à 7 ans et les adolescents peut ne se manifester d'aucune façon. Des symptômes alarmants apparaissent, généralement avec un niveau élevé de protéines dans l'urine.

Dans ce cas, l'enfant peut être dérangé par les symptômes suivants:

  • Douleur dans les membres, surtout après un effort physique.
  • L'urine devient sombre.
  • Les déplacements fréquents aux toilettes sont enregistrés.
  • Le patient a constamment soif.
  • Un gonflement apparaît dans les membres inférieurs.
  • L'appétit diminue et dans ce contexte, l'enfant peut perdre du poids.
  • L'intoxication du corps se manifeste sous forme de nausées, maux de tête, vertiges.
  • Le sommeil et la santé générale du patient s'aggravent.

Il est important de noter que certaines maladies rénales sur une longue période peuvent survenir sans aucune manifestation. Dans ce cas, la localisation de la douleur peut être trompeuse. Souvent, le bébé se plaint que son estomac lui fait mal, mais en fait, de telles sensations sont associées précisément à une pathologie rénale.

Signes chez les nourrissons

Les nouveau-nés et les enfants des 5 à 6 premiers mois de leur vie ne peuvent pas dire à leurs parents ce qui leur fait exactement mal. La tâche du père et de la mère est de suspecter que quelque chose n'allait pas dans le temps et de prendre toutes les mesures nécessaires..

Il est important de faire attention à ces signes alarmants chez un enfant:

  • Gonflement des paupières, surtout après le réveil.
  • Pâleur du derme.
  • Fièvre.
  • Perte d'appétit.
  • Difficulté à s'endormir et troubles du sommeil.
  • Urination fréquente.

De plus, il est important de faire attention à l'état de la peau après avoir retiré les chaussettes ou les sliders. S'il y a des traces de pression visibles qui passent pendant longtemps, cela indique le développement d'un œdème, ce qui signifie que la fonction rénale peut être altérée.

Comment les protéines et les globules blancs sont liés?

Les globules blancs sont des globules sanguins qui empêchent le développement de la microflore pathogène dans le corps, à savoir les virus, les champignons et les bactéries. Chez un enfant en bonne santé, ces particules dans l'analyse de l'urine sont absentes ou en quantité ne dépassant pas 3 unités dans le champ de vision.

Si les globules blancs et les protéines dans l'analyse de l'urine sont élevés, cela peut indiquer les maladies suivantes:

  • Maladies des reins et des voies urinaires - pyélonéphrite, cystite, urétrite, urolithiase et plus.
  • Maladies génitales - maladies sexuellement transmissibles, cervicite, érosion cervicale, colite.
  • Réactions allergiques dans le corps.
  • Le développement de saignements internes.
  • Pathologie du cœur et des vaisseaux sanguins.
  • Inflammation de l'appendice.

Si un enfant a un nombre accru de globules blancs et de protéines, il s'agit très probablement d'une maladie infectieuse qui nécessite un diagnostic rapide et un traitement approprié..

Augmentation des protéines et des globules rouges chez les enfants

Lors de la détection d'une augmentation de tels indicateurs dans l'urine comme les protéines et les globules rouges, il s'agit souvent de pathologies des reins et du système urinaire. Cette combinaison se retrouve souvent dans les maladies suivantes:

  • Diverses lésions rénales.
  • Prostatite ou adénome de la prostate chez les garçons.
  • Cystite, urétrite.

Ces conditions chez un garçon ou une fille peuvent se produire pendant une longue période sans symptômes prononcés, il est donc très important de passer des tests préventifs au moins 1 fois par an.

Diagnostic de protéinurie

Chez les jeunes enfants et les adolescents, la quantité de protéines dans l'urine est estimée à l'aide d'une analyse d'urine générale. Il arrive souvent que la protéinurie soit détectée tout à fait par accident lors d'un examen de routine. Cela permet de suspecter une maladie particulière en temps opportun et de choisir le traitement approprié..

La détection de la maladie à un stade précoce donne toutes les chances de guérir rapidement sans développer de complications.

Classification

Si des protéines sont détectées dans l'urine, le spécialiste soupçonne toujours une diminution de l'activité des reins. Cet organe jumelé est conçu pour éliminer diverses toxines du corps. Les protéines, une fois excrétées, doivent être absorbées par le sang. Si ce processus est violé pour une raison quelconque, une protéinurie se développe. Les médecins divisent la pathologie en plusieurs types:

  1. Vivace - se développe en raison d'un excès de protéines dans le système circulatoire.
  2. Rénal - se produit en raison du fait que les néphrons ne peuvent pas faire face à l'absorption de grandes protéines moléculaires.
  3. Postrénal - observé, en règle générale, en raison de la présence d'un processus inflammatoire dans le système génito-urinaire.

Chez les adolescents, une augmentation orthostatique du taux de protéines dans l'urine est souvent diagnostiquée, ce qui s'explique par l'instabilité du fond hormonal. Cette condition ne nécessite le plus souvent aucun traitement et disparaît d'elle-même.

L'apparition de protéines dans l'urine pendant la grossesse

La période de porter un bébé est assez difficile pour le corps féminin. À ce stade, divers changements dans le corps se produisent, ce qui signifie que tout ne se passe pas bien.

L'un des problèmes des futures mères est l'augmentation du taux de protéines dans l'urine. Pourquoi cela arrive-t-il? Cette condition est souvent associée à de telles pathologies:

  • Le développement du processus inflammatoire dans les reins avec des dommages au système tubulaire - pyélonéphrite.
  • Inflammation de la vessie - cystite. Cela est généralement dû à une diminution de l'immunité locale au début de la grossesse ou à une hygiène insuffisante.
  • Une condition dangereuse est une toxicose ou une gestose tardive. La pathologie se manifeste sous la forme d'un œdème sévère et d'une augmentation de la pression artérielle.

Un faux résultat est parfois associé au fait qu'un récipient a été utilisé pour recueillir l'urine, dans laquelle des matières biologiques tierces sont tombées. C'est pour le poète qu'il est si important d'utiliser des récipients stériles pour recueillir l'urine.

Pendant la grossesse, une femme augmente la quantité de sécrétions génitales. Lors de la collecte de matériel biologique pour les tests de laboratoire, le vagin doit être recouvert de coton.

Diagnostic à domicile

Pour déterminer la présence de protéines dans l'urine d'un enfant, vous pouvez utiliser le test rapide à la maison. Il peut être acheté à la pharmacie. Le test est une bandelette spéciale, qui est trempée dans l'urine et qui évalue ensuite le résultat. Si la protéine est absente, c'est la norme. Si 1, 2 ou plusieurs avantages apparaissent, vous devez absolument vous rendre à l'hôpital pour connaître les raisons de cette affection..

Méthodes de traitement

Les méthodes de traitement de la protéinurie dépendent toujours de la maladie qui a déclenché la présence de protéines dans l'urine. Les tactiques thérapeutiques sont sélectionnées par un spécialiste après avoir effectué tous les tests nécessaires..

Dans ce cas, le médecin peut prescrire les groupes de médicaments suivants:

  • Médicaments antibactériens.
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Médicaments diurétiques.
  • Médicaments hormonaux.
  • Médicament hypoglycémiant.
  • Médicaments normalisateurs de la pression artérielle.

Si nécessaire, le spécialiste prescrit des agents antiallergiques et sédatifs.

Les informations sur les médicaments utilisés sont à titre informatif uniquement. Vous ne pouvez pas utiliser de médicaments sans rendez-vous avec un pédiatre. Cela peut être dangereux pour la vie et la santé de l'enfant..

Traitement alternatif

Un traitement alternatif ne peut pas remplacer un traitement médicamenteux à part entière, mais en tant que traitement d'appoint, il est tout à fait autorisé. Les recettes naturelles suivantes sont utilisées pour traiter la protéinurie:

  • Boissons aux fruits cuites avec des canneberges et des airelles.
  • Jus de citrouille avec pulpe.
  • Thé à la rose musquée.
  • Décoction de persil et de bourgeons de bouleau.
  • Infusion d'écorce de sapin.

En utilisant un traitement alternatif, il est important de considérer si le patient est allergique aux produits utilisés. Le traitement doit être démarré à petites doses. Cela aidera à prévenir les effets secondaires potentiels..

Mesures préventives

Pour prévenir la protéinurie, il est important de garder à l’esprit des mesures préventives simples..

  • L'enfant doit boire suffisamment d'eau par jour. Contactez votre pédiatre au sujet des tarifs de l'eau pour les enfants d'âges différents..
  • Une bonne nutrition avec un équilibre de protéines, de graisses et de glucides. Satiété du régime avec suffisamment de vitamines et de minéraux.
  • Il est important de durcir le corps.
  • Effectuer des exercices quotidiens, maintenir un style de vie actif.
  • Prophylaxie deux fois par an.
  • Traitement opportun et approprié de toute maladie.
  • Offrir un repos de qualité. Élimination du stress.

Suivre ces étapes simples aidera à prévenir de nombreuses maladies et à maintenir la santé des enfants. Si des signes alarmants sont néanmoins apparus, vous ne devez pas laisser la maladie disparaître par hasard et attendre que tout passe par lui-même. Dans le même temps, il est important de rechercher une aide médicale qualifiée dès que possible..

Résumer

La protéinurie ou une augmentation des protéines dans l'urine d'un enfant est toujours un signe défavorable, qui peut indiquer le développement de pathologies graves dans le corps. Parfois, il y a une augmentation physiologique des protéines dans l'urine. Souvent, cela se produit lorsque le régime d'alcool n'est pas observé, pendant le stress et avec un effort physique intense. Il est important d'identifier rapidement la maladie, de poser un diagnostic et de commencer le déjeuner prévu. Cela aidera à prévenir diverses complications chez l'enfant..

Vidéo

Vous pouvez obtenir plus d'informations sur un sujet donné en consultant l'une des leçons d'Evgeny Komarovsky.

Que signifie la présence de protéines dans l'urine et que faire de sa teneur élevée?

La protéine présente dans l'OAM (analyse d'urine), même s'il ne s'agit que de traces de protéines, est une raison de s'inquiéter. Bien sûr, ne paniquez pas, car cela peut être un phénomène temporaire, non associé à des processus pathologiques, mais aussi lâcher les freins n'est pas bon non plus, cet indicateur d'analyse d'urine peut signaler des maladies graves des organes internes et même de l'oncologie. Aujourd'hui, nous parlerons des causes des protéines dans l'urine, car il y a beaucoup de telles raisons.

Que signifie l'augmentation des protéines?

Les reins sont responsables de la normalisation de la concentration des composants bénéfiques et nocifs dans le plasma. Autrement dit, les substances en excès sont éliminées: eau, sels, urée, créatinine, indican, acide urique, sels d'ammonium et autres. Si la protéine dans l'urine est élevée, cela signifie que le fonctionnement des reins ou la fonctionnalité de certains organes est altéré. En médecine, ce phénomène est appelé protéinurie..

Une image fiable des écarts par rapport à la norme est donnée par la répétition de l'analyse ou la collecte d'urine en 24 heures. Dans ce dernier cas, les spécialistes prennent en compte la concentration de molécules de protéines dans la quantité d'urine générée par jour. Selon le résultat, la protéinurie pathologique est divisée en 3 degrés de gravité en g / l:

  1. Faible - 0,3-1.
  2. Modéré - 1-3.
  3. Important - plus de 3.

Basé sur la raison de l'augmentation des protéines dans l'urine, le phénomène est classé en rénal et extrarénal. Les normes acceptées dépendent de certains facteurs et sont définies différemment pour les enfants et les adultes..

OAM: comment préparer et faire une collecte d'urine appropriée

Si l'OAM initiale indique une augmentation de la teneur en protéines, vous devez absolument répéter l'étude après 7 à 10 jours..

La collecte d'urine a peut-être été mal effectuée. Pour éviter cela, vous devrez à l'avenir respecter les règles suivantes.

Ce qui devrait précéder la collecte d'urine:

  • la veille, pendant une journée, vous ne devriez pas manger ces aliments qui peuvent affecter considérablement le changement de couleur de l'urine (les mêmes carottes ou betteraves, certaines baies);
  • l'exclusion du menu des bonbons, viandes fumées, boissons alcoolisées et celles qui contiennent de la caféine;
  • si des médicaments, des vitamines ou des diurétiques sont pris au moment de la collecte des tests, vous devez en informer le médecin qui vous a envoyé à l'OAM, ou simplement attendre le test.


La collecte d'urine doit aller à droite
Collecte directe d'urine:

  • les procédures d'hygiène nécessaires doivent être effectuées;
  • le biomatériau à analyser est collecté le matin après le sommeil;
  • quelques secondes après le début de la miction, l'urine n'est pas collectée, car seul le biomatériau libéré plus tard est important pour la recherche en laboratoire;
  • Un récipient exclusivement stérile est utilisé (vous pouvez l'acheter dans n'importe quelle pharmacie);
  • l'urine collectée pour examen peut être stockée à des températures allant jusqu'à 18 ° C et seulement environ 2 heures.

Taux admissible

Au départ, les spécialistes s'appuient sur les données d'un test d'urine général. Pour plus d'informations, une collecte quotidienne d'urine est prescrite.

Les normes de protéines dans divers laboratoires sont mesurées en g / l ou mg / l. Autrement dit, dans un établissement, 0,021 g / l est indiqué dans les analyses, dans un autre - 21 mg / l. Les unités n'affectent pas les normes acceptables..

Système d'échantillonnage d'urine

Analyse générale

La gravité de la protéinurie est calculée dans sa portion matinale. Les normes pour augmenter la protéine totale dans l'urine diffèrent chez les enfants et les adultes, elles ne doivent pas dépasser g / l en:

  • hommes et femmes - 0,033;
  • enceinte - 0,14;
  • bébés prématurés du premier mois de la vie - 0088-0.845;
  • bébés à terme du premier mois de la vie - 0,094-0,455;
  • enfants de 2 mois à un an - 0,070-0,315;
  • enfants de 2 à 4 ans - 0,045-0,217;
  • enfants de 4 à 10 ans - 0,050-0,223;
  • adolescents - 0,045-0,391.

Avec le vieillissement du corps, le système rénal fonctionne moins harmonieusement, comme en témoigne une augmentation des protéines dans l'urine. Par conséquent, pour la catégorie d'âge de plus de 50 ans, de légers écarts par rapport à la norme sont autorisés. Un taux élevé de protéines dans l'urine d'un adolescent s'explique par la puberté et la croissance. Cependant, sa valeur ne doit pas dépasser 0,3 g / l.

Un taux élevé de protéines dans l'urine est souvent le résultat de maladies chroniques du corps. Ce fait est important à considérer lors de l'interprétation des indicateurs d'analyse..

Dans l'urine quotidienne

Pour l'analyse quotidienne, il existe d'autres normes pour augmenter la concentration de protéines dans l'urine. Le niveau admissible de l'enzyme en g / l, comme dans l'analyse générale, dépend de l'âge, pour:

  • hommes et femmes - jusqu'à 0,15;
  • femmes enceintes - jusqu'à 0,2;
  • nourrissons prématurés du premier mois de vie - 0,014-0,060;
  • bébés à terme du premier mois de la vie - 0,032-0,068;
  • enfants de 2 mois à un an - 0,017-0,087;
  • enfants de 2 à 4 ans - 0,020-0,121;
  • enfants de 4 à 10 ans - 0,026-0,194;
  • adolescents - 0,029-0,238.

Le volume quotidien d'urine est collecté dans un récipient propre avec un col pratique pour la vidange. Un tel récipient est vendu en pharmacie. En cas d'augmentation des protéines dans l'urine quotidienne, le patient est référé pour un examen supplémentaire.

La norme des protéines dans l'urine des femmes et des hommes

Dans l'urine d'une personne en bonne santé, les protéines ne contiennent pas plus de 0,003 g / l - dans une seule portion d'urine, cette quantité n'est même pas détectée.

Pour le volume d'urine quotidien, la norme va jusqu'à 0,1 g. Pour les protéines dans l'urine, la norme chez les femmes et les hommes est la même.

Chez un enfant jusqu'à 1 mois. les valeurs normales atteignent 0,24 g / m², et chez les enfants de plus d'un mois, elles diminuent à 0,06 g / m² de surface corporelle.

Produits de stimulation des protéines urinaires

Les excès de protéines augmentent le fardeau des reins. Le corps n'a pas la capacité d'accumuler les excès de protéines - les réserves de substances et d'énergie sont toujours stockées sous forme de graisse ou brûlées pendant l'activité physique.

Si vous respectez un régime protéiné ou que de tels aliments prévalent dans le régime, l'excès de protéines augmentera inévitablement. Le corps doit soit le convertir (en graisse avec un mode de vie sédentaire, en masse musculaire et en énergie lors des mouvements). Mais la vitesse des processus métaboliques est limitée, donc le moment viendra où la protéine commencera à être excrétée dans l'urine.

La teneur en protéines dans l'urine augmente l'excès de produits tels que le lait, la viande (boeuf, porc, poulet, dinde), le foie, les légumineuses (soja, lentilles), les œufs, les fruits de mer, le poisson, le fromage cottage, le fromage, le sarrasin, les choux de Bruxelles. Ils sont utiles, mais avec modération..

Si vous mangez beaucoup d'aliments protéinés, il est important de consommer au moins 2,5 litres d'eau pure chaque jour et de bouger activement. Sinon, les reins ne pourront pas filtrer correctement l'urine, ce qui peut entraîner des troubles métaboliques et le développement d'une lithiase urinaire.

D'autres produits réduisent la capacité de filtration des reins:

  • Les boissons alcoolisées irritent le parenchyme des organes, épaississent le sang, augmentant la charge sur le système urinaire;
  • Les aliments salés et sucrés retiennent l'eau dans le corps, ralentissant sa libre circulation - la congestion et l'œdème se développent, ce qui
  • Augmente la toxicité sanguine - cela affecte négativement le fonctionnement des filtres rénaux.

Les raisons

Toutes les causes d'un taux élevé de protéines dans l'urine sont rénales et extrarénales.

Ce qui monte?

Provoquer une protéinurie temporaire peut:

  • activité physique excessive;
  • état dépressif, dépression nerveuse, situations stressantes;
  • précédents infectieux et rhumes;
  • hypothermie du corps;
  • l'utilisation de certains médicaments;
  • collecte d'analyses avec augmentation concomitante de la température;
  • réactions allergiques;
  • alimentation saturée en protéines: produits laitiers, œufs, viande insuffisamment traitée thermiquement, etc..

Des changements mineurs dans le travail des reins disparaissent d'eux-mêmes après l'exclusion du facteur provoquant.

Quelles maladies augmentent la concentration des structures protéiques?

Si toutes les causes ci-dessus d'augmentation des protéines dans l'urine sont exclues et qu'une analyse répétée confirme la protéinurie, recourir à un examen approfondi. Lors du diagnostic, les spécialistes peuvent détecter les maladies rénales suivantes, dans lesquelles la protéine dans l'urine est élevée:

  1. Pyélonéphrite - une inflammation des reins, dans la plupart des cas, de nature bactérienne.
  2. Glomérulonéphrite - une maladie des glomérules rénaux.
  3. Jade - un groupe de maladies inflammatoires des reins, chacune caractérisée par une étiologie individuelle.
  4. Cancer dans le système rénal.
  5. L'amylose est une violation du métabolisme des protéines, à la suite de laquelle un complexe protéine-polysaccharide de type amyloïde peut se déposer dans les organes.
  6. Insuffisance rénale.
  7. Polykystose rénale.
  8. Cystite - inflammation de la vessie.

Des changements pathologiques dans les reins peuvent se produire dans le contexte du diabète sucré et du diabète insipide, de l'hypertension, de l'insuffisance cardiaque.

Dans les maladies sanguines sévères (myélome, leucémie, hémolyse sévère), la quantité de protéines augmente considérablement et les reins n'ont pas le temps de la réabsorber. En conséquence, une protéinurie se développe. Parmi les autres causes non surrénales qui augmentent les protéines dans l'urine figurent les processus inflammatoires dans le système reproducteur féminin et masculin, l'épilepsie, l'accident vasculaire cérébral, la commotion cérébrale.

Quel est le danger d'un taux élevé de protéines dans l'urine?

La protéinurie nécessite une clarification et une élimination rapides de ses causes. Une augmentation des protéines dans l'urine sans traitement est dangereuse pour le développement de telles conditions:

  1. Diminution de la sensibilité aux infections et aux toxines;
  2. Violation de la coagulabilité du sang, qui est lourde de saignements prolongés;
  3. Si la globuline se liant à la thyroxine quitte le corps avec de l'urine, le risque de développer une hypothyroïdie est élevé;
  4. Dommages aux deux reins, mort avec néphropathie;
  5. Chez la femme enceinte avec gestose, œdème pulmonaire, insuffisance rénale aiguë, coma, hémorragies dans les organes internes, menace de mort fœtale, sévère
  6. Saignement utérin.

Une augmentation des protéines dans l'urine empêche l'automédication - en contactant un spécialiste à temps, vous pouvez éviter le développement de complications graves.

  • Basophiles - causes d'une augmentation du sang chez les adultes, o...
  • Hépatomégalie - causes et méthodes de traitement, signes par type
  • Vitamines - la valeur pour le corps, la norme et les violations...
  • Les monocytes sont élevés - qu'est-ce que cela signifie, qu'est-ce que cela signifie?
  • Diminution des neutrophiles chez un enfant ou un adulte, ce qui...
  • Ça fait mal au côté gauche sous les côtes sur le côté / avant - quoi...

Que faire avec des protéines élevées?

Toutes les méthodes thérapeutiques de protéinurie sont réduites à un seul objectif - réduire la perte d'une substance bénéfique. Si l'analyse a montré des valeurs «malsaines», les spécialistes étudient tout d'abord pourquoi les protéines dans l'urine sont élevées. Ils recueillent les antécédents du patient, découvrent la relation héréditaire, la présence de maladies chroniques, puis prescrivent le diagnostic. Souvent, la protéinurie s'accompagne de certains symptômes qui permettent au médecin de décider dans quelle direction agir..

La protéinurie a un caractère caché depuis longtemps. Elle est détectée au prochain examen préventif ou lorsque la maladie se fait clairement sentir.

Comment réduire?

Avant de décider quoi faire si la protéine dans l'urine est élevée, vous devez vous assurer que vous avez une protéinurie. Il est impossible de réduire la concentration d'une substance dans l'urine avec certaines préparations spéciales. La tâche du médecin traitant est de trouver la source du problème et de prescrire une thérapie appropriée.

Si l'augmentation des protéines est causée par des dommages bactériens aux reins, les antibiotiques ne peuvent pas être supprimés. La protéinurie secondaire se produisant dans le contexte d'une maladie extrarénale, la nomination d'un traitement pour la pathologie principale est nécessaire. Par exemple, dans le diabète sucré, le traitement consistera à prendre de l'insuline ou d'autres médicaments pour restaurer la fonctionnalité du pancréas.

Tous les médicaments prescrits pour la protéinurie rénale et extrarénale peuvent être classés dans les groupes suivants:

  • médicaments qui suppriment la réaction du système immunitaire du corps - immunosuppresseurs;
  • antibiotiques de divers groupes;
  • diurétiques - diurétiques;
  • corticostéroïdes - substituts artificiels de l'hormone corticostéroïde;
  • les médicaments qui abaissent la pression artérielle chez les patients hypertendus;
  • agents cytostatiques;
  • médicaments pour la coagulation du sang;
  • agents de normalisation de la glycémie.

Des thérapies supplémentaires visant à réduire la perte de protéines sont sélectionnées individuellement pour chaque patient. Au moment du traitement, il est important d'éliminer les facteurs ci-dessus provoquant une protéinurie temporaire.

Dois-je m'en tenir à un régime?

Pevzner Tableau 7 est un régime spécial pour les protéines élevées dans l'urine causées par une maladie rénale. L'adhésion à une alimentation appropriée est particulièrement recommandée pour les maladies rénales aiguës et chroniques. Le régime est basé sur les règles suivantes:

  1. Manger uniquement des soupes végétariennes. Vous ne pouvez pas cuisiner les premiers plats à base de bouillons de poisson et de viande, ainsi que de haricots. Dans les soupes, vous pouvez ajouter de la crème sure, du beurre, de l'acide citrique ou acétique, diverses céréales et légumes.
  2. Pas d'alcool et de boissons gazeuses. Ils retiennent le fluide dans le corps et affectent négativement le travail de nombreux organes internes. Il est permis d'utiliser des thés, pas du café fort, des jus de légumes et de fruits. Il est bon de privilégier le jus de fruit de cassis, les bouillons de cynorhodon et les herbes utiles pour le travail des reins pendant la période de traitement.
  3. L'utilisation de poisson et de viande. Les variétés de volaille, de bœuf, de porc émincé et de fruits de mer à faible teneur en matières grasses, bouillies ou cuites, sont autorisées jusqu'à 150 g par jour. Il est strictement interdit de manger du poisson et de la viande sous forme fumée et salée. Parmi les tabous, il y a les saucisses, les saucisses, les aliments en conserve, le caviar, les ragoûts sans ébullition préalable.
  4. Sauces, assaisonnements, épices. La nutrition diététique avec une augmentation des protéines dans l'urine doit être composée de plats doux. Il est interdit d'inclure du poivre, de la moutarde, du raifort dans l'alimentation. Il convient également de renoncer à l'utilisation de sauces au poisson et à la viande. La sauce aigre-douce aux légumes sera bénéfique.
  5. Respect du régime d'alcool. Il ne faut pas boire plus d'un litre de liquide gratuit par jour.

Il n'est pas interdit d'ajouter du sel aux plats, mais sa quantité doit être limitée. Malgré certaines limitations des aliments protéinés, l'utilisation de produits laitiers est autorisée, seuls les fromages font exception.

Tableau diététique Pevzner

Comment déchiffrer une analyse d'urine

L'analyse générale permet d'évaluer les indicateurs physiques (couleur, transparence, densité, poids, acidité) et la composition chimique de l'urine et de ses sédiments. Dans l'étude, il devrait y avoir de tels indicateurs:

  • l'urine normale est de couleur jaune clair, transparente, sans odeur âcre, avec une densité de 1012-1022 g / l;
  • l'acidité des urines ne doit pas dépasser 7, elle peut augmenter avec le diabète, la déshydratation, la fièvre, les fluctuations de la quantité de potassium dans le sang;
  • le taux de glucose autorisé est inférieur à 0,8 mmol / l, avec le diabète, il atteint 10 mmol / l et plus;
  • la présence de leucocytes dans l'urine est autorisée à raison de pas plus de 6 pour les femmes et 3 pour les hommes, les globules rouges - pas plus de 3 pour les femmes et les célibataires pour les hommes; les cellules épithéliales sont normalement inférieures à 10;
  • la bilirubine, l'hémoglobine, les corps cétoniques, les sels, les cylindres dans l'urine ne sont pas trouvés si la personne n'est pas malade;
  • sortir avec l'urine de champignons, parasites et bactéries - un signe certain d'infection.

Sur une note! Une analyse d'urine indique une évaluation de l'état de santé, mais le médecin vous envoie pour un examen plus approfondi afin de diagnostiquer avec précision la maladie..

Ce que les hommes disent?

Les hommes sont moins susceptibles de souffrir de protéinurie pathologique. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques de la structure du système urinaire. Une augmentation de la teneur en protéines dans l'urine masculine est souvent déclenchée par un certain nombre de facteurs physiologiques énumérés ci-dessus et une analyse incorrecte.

Les troubles pathologiques du corps masculin, conduisant à des résultats de recherche négatifs, se produisent souvent dans le contexte du développement de maladies urologiques. Un dysfonctionnement du système rénal et un dysfonctionnement d'autres organes internes se produisent avec les symptômes correspondants.

Un taux élevé de protéines dans l'urine pendant la grossesse est la norme?

Le volume de sang circulant dans le corps d'une femme au cours de cette période est augmenté, de sorte que les reins commencent à fonctionner de manière améliorée. La norme de protéine dans l'urine pendant la grossesse est considérée comme une valeur allant jusqu'à 30 mg / l.

Avec des indices d'analyse de 30 à 300 mg, la microalbuminurie est indiquée. Elle peut être causée par une abondance d'aliments protéiques dans l'alimentation, des stress fréquents, une hypothermie, une cystite.

Une augmentation des protéines à 300 mg ou plus est observée avec la pyélonéphrite et la glomérulonéphrite.

La condition la plus grave dans laquelle les protéines dans l'urine augmentent pendant la grossesse est la gestose. Cette complication s'accompagne d'une augmentation de la pression artérielle, d'un œdème et, dans les cas extrêmes, de convulsions, d'un œdème cérébral, d'un coma, de saignements et de la mort. Par conséquent, il est important que les femmes enceintes fassent attention à tous les symptômes et passent régulièrement un test d'urine.

Il arrive que même dans le contexte d'une bonne nutrition et de l'absence de symptômes, la présence de protéines dans l'urine chez la femme soit détectée. Qu'est-ce que ça veut dire? Des traces de protéines peuvent être détectées si l'hygiène n'est pas observée pendant le prélèvement d'urine.

  • Dans ce cas, des pertes vaginales contenant jusqu'à 3% de protéines libres et de mucine (une glycoprotéine composée de glucides et de protéines) pénètrent dans l'urine..

S'il n'y a pas de raisons visibles et que les protéines dans l'urine sont plus que la normale, passez un examen approfondi - peut-être qu'une maladie se déroule sous une forme latente.

Protéinurie chez les femmes

La relation causale de l'analyse d'urine avec des protéines élevées chez les femmes n'est pas très différente de celle des hommes. Le tableau clinique de la protéinurie pathologique est similaire. Seuls les symptômes des processus infectieux et inflammatoires du système reproducteur peuvent être exceptionnels. Une analyse faussement positive est également observée à la fin des menstruations.

Une augmentation des protéines dans l'urine s'accompagne souvent de l'élimination des globules rouges, qui ne devraient normalement pas se trouver dans l'urine. Dans ce cas, un examen supplémentaire obligatoire est requis..

Bens Jones Protein

Une protéine de ce type, nommée d'après le nom de la personne qui l'a découverte dans la première moitié du XIXe siècle. Le médecin britannique Bens-Jones est une protéine produite par les plasmocytes. Il est de faible poids moléculaire, par conséquent, il est facilement excrété avec l'urine.

A l'aide d'études cliniques, il est prouvé: cette protéine est sécrétée par les organes urinaires et conduit à une déstabilisation des reins. Si la protéine Bence-Jones est détectée dans l'urine, cette pathologie indique dans la plupart des cas la présence d'un myélome chez le patient.

La détection de cette protéine devient possible à l'aide d'une analyse, notamment en chauffant l'urine et en y ajoutant un réactif spécial.

Chez les enfants

Normalement, la protéine dans l'urine de l'enfant doit être complètement absente. Cependant, il existe encore des normes acceptables pour l'analyse générale et quotidienne, qui n'indiquent pas le développement de maladies. Une mauvaise nutrition, une activité physique excessive causée par le rythme de vie moderne, les changements hormonaux ne passent pas sans laisser de trace dans un corps en croissance. Mais l'obtention de résultats de diagnostic négatifs doit être réfutée en repassant l'analyse. De plus, les symptômes alarmants supplémentaires ne doivent pas être ignorés: somnolence, fatigue, maux de tête, etc..

Le processus de formation de protéines dans l'urine

L'urine se forme pendant la filtration du sang en piégeant les substances inutiles et en les faisant passer à travers les membranes rénales. Ainsi, le corps est débarrassé des sels, de l'acide urique et des toxines..

Des dysfonctionnements dans les composants des reins conduisent à l'identification dans l'urine d'éléments qui ne devraient pas y être détectés. Le plasma contient un grand nombre de protéines, dont de petites passent facilement à travers les tubules rénaux et sont réabsorbées dans le sang.

L'ingestion de molécules de protéines plus grandes dans l'urine devient possible lorsque le système de filtration des reins est endommagé. Plus les dommages aux tissus rénaux sont graves, plus les protéines de poids moléculaire élevé sont détectées dans l'urine..

L'apparition de protéines dans l'urine n'est pas toujours associée à des pathologies des reins et des organes urinaires, parfois des troubles dans d'autres systèmes corporels entraînent la libération de protéines dans l'urine. Les tumeurs, les brûlures, les engelures frappent les protéines tissulaires, c'est pourquoi leur concentration dans l'urine sera plus élevée que la normale.

Protéinurie pathologique

Si, lors du déchiffrement de l'analyse générale de l'urine chez l'adulte, une augmentation des indicateurs est détectée à plusieurs reprises, il est conseillé d'exclure les pathologies suivantes: maladie infectieuse du système génito-urinaire, inflammation des reins, vessie, insuffisance rénale, cystite, syndrome néphrotique, néphrite, altération des tubules rénaux et maladies du système reproducteur chez femmes et hommes, pathologies oncologiques des reins, leucémie (cancer du sang), kystes du système urogénital, myélome. Les pathologies affectant la transmission des impulsions (commotion cérébrale, épilepsie, accident vasculaire cérébral), la drépanocytose, les maladies cardiaques et vasculaires sont également exclues..

Complications du syndrome néphrotique

Le syndrome néphrotique diagnostiqué tardivement ou mal traité chez l'adulte peut entraîner de nombreuses complications.

Les principaux sont:

  • carence en protéines;
  • retard de croissance;
  • faiblesse, douleur musculaire;
  • fragilité des ongles et des cheveux;
  • calvitie.

Syndrome néphrotique et calvitie

Le syndrome néphrotique est une maladie qui entraîne de formidables complications. L'une des conséquences négatives du syndrome néphrotique est la présence de calvitie, causée principalement par la perte de protéines du corps..

Comprendre la cause de la maladie rénale offre une chance de résoudre les problèmes de perte excessive de cheveux. De plus, certains médicaments utilisés pour traiter cette maladie peuvent également entraîner une perte de cheveux..

Le traitement de la calvitie dépend de la cause de la maladie. En cas de complication du syndrome néphrotique, un retour progressif des cheveux est observé après avoir commencé à contrôler les facteurs responsables de la maladie rénale et à compenser le manque de nutriments.

L'alopécie est l'une des complications les plus aiguës du syndrome néphrotique, par conséquent, après que les premiers signes de la maladie ont été identifiés, il est nécessaire de prendre des mesures visant à prévenir la perte de cheveux.

Que signifie la protéine identifiée dans les analyses?

La protéine pénètre dans l'urine lors d'une inflammation dans les organes du système urinaire. Il indique également une défaillance de l'activité de filtration du système rénal due à la destruction d'une partie du bassin dans les reins..

Mais cela ne se produit pas toujours, car la protéinurie survient chez les personnes dont les reins sont en parfaite santé. En particulier, avec une infection virale respiratoire aiguë ou la grippe, transpiration, ou être dans un sauna ou un bain, pendant un entraînement intensif ou lors de la consommation quotidienne d'aliments riches en protéines.

Que signifie faible taux de protéines dans le sang??

Si le niveau de protéines est faible, cet état du corps est appelé hypoprotéinémie. Cela indique généralement que des changements physiologiques se produisent dans le corps..

Les raisons de ce phénomène peuvent être les suivantes:

  • Grossesse.
  • Lactation.
  • Immobilisation à long terme.
  • Haute teneur en sang dans les vaisseaux sanguins.

Traitement

Le traitement de la protéinurie est basé sur l'élimination de la cause profonde et la restauration d'une fonction rénale saine. Les raisons physiologiques ne nécessitent pas de traitement médicamenteux - pour les éliminer, il suffit de réduire l'activité physique, de limiter l'utilisation de protéines naturelles, de bouillons de viande, de produits laitiers, d'œufs, de boire des tisanes apaisantes, des décoctions d'herbes, de marcher au grand air.

Si l'indice protéique augmente pendant la grossesse, une surveillance constante par un médecin est nécessaire. Des études échographiques et des tests sanguins aideront à surveiller la croissance et le développement du bébé jusqu'à sa naissance. Il est possible de traiter une femme enceinte avec des produits pharmaceutiques uniquement selon des indications strictes, dans des situations critiques, avec une pression artérielle élevée.

Les pathologies causées par des processus inflammatoires nécessitent une gradation claire, en comprenant exactement où, sur quel site le foyer pathologique est apparu. Après le diagnostic, il est arrêté avec des agents antibactériens. Parallèlement à ces médicaments, des néphroprotecteurs sont prescrits:

  • Inhibiteurs de l'ECA;
  • bloqueurs des canaux calciques (médicaments qui réduisent la perméabilité des canaux);
  • bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine.

Si les processus tumoraux ou les métastases sont devenus la cause de la protéinurie, pour chaque cas spécifique, le médecin choisit un schéma thérapeutique ciblant la cause profonde. Ce traitement réduit les protéines urinaires.

Augmentation des protéines chez les femmes enceintes

Un événement fréquent dans la pratique médicale, lorsque, après une analyse d'urine pendant la grossesse, des valeurs élevées de protéines sont trouvées. Les raisons peuvent être des changements physiologiques naturels (stress, stress, malnutrition). Si l'indicateur est augmenté au cours du premier trimestre et qu'il n'y a pas de conditions préalables à cela, un examen approfondi et une surveillance régulière par un médecin sont nécessaires. Aux stades ultérieurs, la croissance peut être déclenchée par la pression de l'utérus sur les reins..

La teneur en protéines en une quantité ne dépassant pas 300 mg / l par jour au cours du troisième trimestre n'est pas nocive pour la santé de la mère et du fœtus. La probabilité de développer des complications est faible. En règle générale, les problèmes lors de l'accouchement ne se posent pas. Si la protéine est légèrement présente dans l'urine, la raison en est peut-être que le rein subit un stress accru. La microalbuminurie pendant la grossesse provoque des processus inflammatoires dans les reins. Ceci est fréquent si une femme est enceinte et a des antécédents de diagnostics liés au système génito-urinaire.

Si, selon les résultats de l'analyse, une macroalbuminurie est diagnostiquée, cela indique un état dangereux et un risque élevé de complications pendant et après l'accouchement.

Une hospitalisation obligatoire est nécessaire, car la femme a probablement développé une gestose (complication d'une grossesse normale). Dans ce cas, une violation de la fonction du placenta et des composés de l'oxygène est caractéristique, ainsi que les nutriments n'atteignent pas le fœtus en quantité appropriée. La gestose peut déclencher un début prématuré du travail. Après une pathologie, des violations du développement mental et physique de l'enfant sont possibles.

Quels sont les symptômes de la protéinurie?

  • Gonflement.
  • Malaise - étourdissements, faiblesse, maux de tête, fièvre, manque d'appétit.
  • Saignement, ecchymose sur la peau.

Parfois, l'apparence des changements d'urine, qui devient trouble et acquiert une teinte rougeâtre causée par un mélange de sang.

Dans les cas bénins, l'apparition de protéines dans l'urine est asymptomatique et ne se manifeste que lors d'un examen d'urine en laboratoire. Mais dans ce cas, vous devez consulter un médecin et découvrir la cause de ce phénomène.

Indications pour l'analyse

De quelle protéine est apparue dans l'urine doit être déterminée par un médecin. L'analyse est prescrite en présence des symptômes cliniques suivants:

  • douleur, inconfort, démangeaisons ou brûlures en urinant;
  • sensation de vidange insuffisante de la vessie;
  • douleur dans les articulations et les os, fragilité des os (due à la perte de protéines);
  • faiblesse et somnolence constantes, fatigue accrue;
  • des étourdissements fréquents, des évanouissements (peuvent indiquer une accumulation de calcium dans le sang);
  • gonflement pathologique;
  • engourdissement ou picotement des doigts;
  • accès de fièvre ou de frissons, hyperthermie sans cause établie;
  • anémie de type chronique (faible taux d'hémoglobine);
  • crampes, crampes musculaires;
  • troubles digestifs (symptômes dyspeptiques, perte d'appétit) sans cause établie.

De plus, une étude sur les protéines dans l'urine est prescrite pour de telles maladies:

  • pathologies systémiques de toute forme;
  • diagnostic des maladies du système génito-urinaire: cystite, pyélonéphrite, urolithiase, insuffisance rénale, prostatite, glomérulonéphrite;
  • diabète sucré;
  • infections et maladies infantiles;
  • dans le diagnostic du myélome (tumeur oncologique des plasmocytes);
  • surveiller l'efficacité de la thérapie d'intoxication (empoisonnement au venin de serpent, métaux lourds, surdosage);
  • maladies oncologiques du système génito-urinaire;
  • blessures ou brûlures massives;
  • insuffisance cardiaque congestive;
  • hypothermie prolongée du corps;
  • chirurgie récente.

Comment collecter l'urine pour analyse

Avant de passer un test d'urine pour les protéines, vous devez abandonner l'alcool et les diurétiques en 2-3 jours. Si les agents diurétiques ne peuvent pas être annulés en raison d'indications médicales, cela doit être discuté à l'avance avec votre médecin..

Immédiatement avant la procédure de prélèvement d'urine, les actions suivantes doivent être effectuées:

  • effectuer des procédures d'hygiène des parties génitales en utilisant des moyens appropriés;
  • lors du remplissage du récipient, ne touchez pas les parties génitales de ses bords;
  • avant la miction, séparez les lèvres;
  • avec un coton-tige trempé dans de l'eau propre pour essuyer la zone de l'urètre;
  • la miction commence dans les toilettes;
  • remplir le récipient d'urine;
  • miction complète;
  • fermez hermétiquement le récipient avec de l'urine.


Dans le cas d'un prélèvement d'urine pour analyse selon la règle des trois verres, pour diagnostiquer la source de l'hématurie, les points 5-7 sont effectués dans trois conteneurs différents

Essai

Lors de la réussite des tests, il est important de respecter les recommandations suivantes, sinon le résultat ne sera pas fiable:

  • exclure l'utilisation de boissons alcoolisées et gazeuses un jour avant la livraison;
  • les femmes utilisent un coton-tige pour empêcher l'épithélium de pénétrer dans le vagin;
  • il est préférable de reporter l'analyse pour la période après la menstruation;
  • exclure l'utilisation de légumes de couleur vive;
  • Ne mangez pas d'aliments gras et salés;
  • vous ne pouvez pas passer des tests d'hypertension artérielle.

Souvent, dans de tels cas, une biolint est prescrite. Il améliore le fonctionnement global des reins et contribue à une réaction de débit rapide dans le corps. Affecte également le processus d'absorption.

Recherche sur les biomatériaux protéiques

Les méthodes de détermination des protéines dans l'urine sont divisées en qualitatives, quantitatives, semi-quantitatives. Les qualitatifs sont utilisés pour le dépistage, car leurs résultats ne sont pas particulièrement fiables. Ces techniques sont basées sur les propriétés des protéines à dénaturer sous les influences chimiques et physiques. Lors de la détermination qualitative des protéines dans l'urine, l'échantillon doit être transparent, sinon la présence de précipité de protéines sera difficile à distinguer. Si l'échantillon est trouble, du talc ou de la magnésie y est ajouté et filtré. Les analyses qualitatives les plus courantes sont la méthode de Heller, réaction avec l'acide sulfosalicylique.

Semi-quantitative est la méthode unifiée de Brandberg-Roberts-Stolnikov et les méthodes express. Ils sont pratiques car ils permettent de déterminer facilement la teneur élevée en protéines dans l'urine à la maison. L'échantillon est prélevé selon les règles, puis des bandelettes de test spéciales y sont abaissées. Soit l'urine quotidienne pour les protéines ou une seule portion est vérifiée. Évaluez le résultat sur une échelle de couleurs ou à l'aide d'un analyseur.

La quantification des protéines dans l'urine est préférable, mais de nombreuses conditions spécifiques sont requises. Par conséquent, ces tests donnent souvent de faux résultats. Les tests colorimétriques, qui sont basés sur les réactions colorimétriques des structures protéiques, sont considérés comme les plus précis. Il s'agit d'une méthode au biuret, test de Lowry, méthode PKG (réaction avec le rouge de pyrogallol). Presque tous les tests quantitatifs de protéines urinaires ne sont sensibles qu'à l'albumine. La présence de globulines, de mucoprotéines ou de structures de Bens-Jones ne montrera pas une telle étude. Par conséquent, si l'analyse des protéines totales dans l'urine est négative, mais que le médecin soupçonne une pathologie, des procédures de diagnostic supplémentaires sont prescrites. Les études immunochimiques et l'érectrophorèse sont utilisées pour identifier différents types de protéines..

Malgré le fait qu'un test général d'urine (OAM), effectué sur une seule portion du matin, peut montrer la présence de protéines, il est recommandé d'examiner la protéine quotidienne dans l'urine pour détecter une pathologie rénale. Cela est dû au fait que pendant la journée, la libération de protéines fluctue et la diurèse affecte leur concentration. S'il n'est pas possible de faire un test d'urine quotidien pour les protéines, il est recommandé de calculer en une seule portion le rapport des protéines à la créatinine, car il est constamment excrété au même rythme. L'avantage de ce diagnostic est également que les erreurs liées aux difficultés de recueillir correctement l'urine quotidienne sont éliminées.

Diagnostic et traitement du syndrome néphrotique

Le diagnostic est établi sur la base des valeurs ci-dessus de la perte de protéines dans la collecte d'urine, ainsi que sur la base des symptômes cliniques. Il est important de déterminer les causes du syndrome néphrotique, dans lequel une biopsie rénale peut être utile s'il n'est pas possible de déterminer la cause de la maladie par d'autres études.

Le traitement du syndrome néphrotique comprend:

  • la lutte contre les causes initiales du trouble;
  • traitement symptomatique;
  • traitement des complications;
  • régime approprié avec restriction en sodium, cholestérol et lipides.

Le traitement du syndrome néphrotique doit être axé sur sa cause. Dans le cas de la glomérulonéphrite primaire, l'apport de doses appropriées de stéroïdes, principalement de prednisolone, ainsi que de cytostatiques (cyclophosphamide) ou d'immunosuppresseurs (cyclosporine A) est le plus souvent utilisé..

Le traitement symptomatique implique l'utilisation de diurétiques pour réduire la survenue de tumeurs (par exemple furosémide) et d'inhibiteurs de conversion de l'angiotensine, dont l'utilisation conduit à une réduction de la protéinurie (par exemple captopril, énalapril).

La prophylaxie antithrombotique (acide acétylsalicylique, fraxiparine) et la supplémentation en vitamine D pour prévenir une éventuelle ostéoporose sont également importantes, si nécessaire..

Si, malgré le traitement, l'œdème ne disparaît pas, une hémodialyse est utilisée.