Principal

Coliques

Protéine d'urine élevée

Si une personne est malade, en règle générale, elle passe de nombreux tests, y compris l'analyse d'urine. Une attention particulière est accordée à l'augmentation des protéines dans l'urine ou à la protéinurie. Il indique une pathologie dans le corps, dans laquelle un traitement est souvent nécessaire.

Selon les normes médicales, la quantité de protéines dans l'urine d'une personne en bonne santé ne peut dépasser 0,033 g / l, mais le plus souvent elle est complètement absente. Si, à la suite de l'analyse, une augmentation des protéines dans l'urine a été révélée, alors ce que cela signifie doit être clarifié avec votre médecin, car d'autres caractéristiques doivent être prises en compte pour déterminer la pathologie. Les protéines dépassant la norme sont généralement divisées en trois étapes:

  • lumière, dans laquelle sa quantité ne dépasse pas 1 g par jour,
  • modérée se caractérise par une teneur de 1 à 3 g par jour:
  • sévère, dans lequel beaucoup de protéines se trouvent dans l'urine - plus de 3 g par jour.

La détermination du niveau exact de protéines dans l'urine est déterminée à l'aide d'une analyse biochimique, si l'indicateur est dépassé, un examen et une surveillance constante sont prescrits.

Causes de l'augmentation des protéines urinaires chez l'homme

La raison pour laquelle l'analyse a montré une augmentation du niveau de protéines ne peut être déterminée avec précision par un spécialiste qu'après l'examen. Le plus souvent, un taux élevé de protéines indique des maladies urologiques, en outre, il peut dépasser la norme autorisée en raison de procédures d'hygiène insuffisantes avant de collecter l'analyse. Une augmentation des protéines dans l'urine chez les hommes est observée avec une inflammation de la prostate, ainsi que d'autres maladies du système génito-urinaire. L'augmentation de cet indicateur peut provoquer les raisons suivantes:

  • Brûlures ou blessures mécaniques aux reins, ainsi que la chimiothérapie.
  • Les pathologies rénales provoquent souvent une augmentation des protéines dans l'urine. Un grand nombre peut être causé par des maladies telles que la néphropathie des femmes enceintes, la pyélonéphrite, la tumeur maligne du rein. Dans ces cas, le corps produit trop de protéines, dont le volume ne peut pas être supporté par les reins, il faut donc les retirer avec du liquide.
  • L'hyperthyroïdie est une maladie dans laquelle une augmentation des hormones produites par la glande thyroïde se produit dans le sang.
  • Le diabète provoque presque toujours une augmentation du niveau de protéines dans l'urine humaine.
  • Maladie du système nerveux central.

Ce sont loin de tous les cas où une personne a des protéines dans l'urine. Une augmentation de cet indicateur peut être causée par d'autres pathologies, mais elles ne sont pas si courantes. Parfois, cette situation n'est pas dangereuse pour l'homme et nécessite une nouvelle analyse, par exemple, avec un effort physique accru à la veille du test, une exposition prolongée au soleil ou une hypothermie, avec un stress sévère ou des crises d'épilepsie.

Ce qui menace une personne avec une augmentation des niveaux de protéines

Une concentration accrue de protéines dans l'urine indique la présence d'une maladie dans le corps, avec un traitement intempestif dont des complications graves peuvent se développer. La protéinurie elle-même n'est pas dangereuse, car ce n'est pas une maladie, mais juste l'un des symptômes indiquant la présence d'une pathologie. Il est impératif de découvrir la cause de l'augmentation des protéines afin d'identifier la maladie à temps et de commencer immédiatement le traitement.

Pendant la grossesse, la quantité de protéines doit également se situer dans des limites normales, mais elle peut être augmentée aux stades ultérieurs. Une protéinurie élevée implique l'hospitalisation d'une femme, car il existe un risque pour le fœtus.

"La prééclampsie est une complication d'une grossesse normale qui peut ne pas se produire ou se manifester par un œdème, une augmentation de la pression, une perte de protéines dans l'urine, des convulsions (éclampsie)." - Wikipédia.

Il est très probable qu'une telle situation conduise à une gestose, dans laquelle il existe un danger pour la femme enceinte et le fœtus. Il se manifeste de la manière suivante:

  • Pour femme:
  • crampes,
  • hémorragie,
  • circulation sanguine insuffisante.
  • Pour le fœtus:
  • manque d'oxygène,
  • retard de développement,
  • acquisition de pathologies.

Si une protéine élevée est trouvée dans l'urine, il est nécessaire de refaire le test ou de rechercher la cause de l'apparition de la protéinurie afin d'éviter le développement d'une pathologie. Dans tous les cas, vous ne devez pas ignorer la présence de protéines dans l'urine.

Méthodes de réduction des protéines

Avant de vous débarrasser des protéines dans l'urine, vous devez trouver la cause de son apparition. Pour éliminer la principale source de protéinurie, il est possible de réduire la quantité de protéines, mais il existe une possibilité d'augmentation. Ce n'est qu'après un traitement complet que le résultat d'une analyse d'urine sera normal. Les experts proposent de nombreuses méthodes qui aident à réduire les niveaux de protéines en combinaison avec le traitement de la maladie sous-jacente. Avec un léger excès de la norme, il est recommandé au patient de suivre des régimes spéciaux. Ils suggèrent une augmentation du régime alimentaire des aliments protéinés et une diminution significative du sel. De telles mesures compenseront le manque de protéines dans le corps, qui est excrété dans l'urine. Limiter le sel à 2 g par jour aidera à la fois à réduire les protéines dans l'urine et à prévenir l'apparition d'un œdème.

La nécessité d'un traitement médicamenteux doit être déterminée uniquement par un spécialiste, ainsi que calculer la posologie et le déroulement de la prise du médicament. La réduction du niveau de protéines permet l'utilisation de médicaments tels que les corticostéroïdes, les cytostatiques, les agents antiplaquettaires. Dans certains cas, avec une augmentation des protéines dans l'urine, une antibiothérapie est utilisée pour prévenir le développement d'une infection.

Certaines recettes de médecine traditionnelle peuvent réduire la protéinurie. Le plus souvent, les décoctions et infusions de diverses herbes, ainsi que les boissons aux fruits des baies, sont recommandées pour se débarrasser des protéines riches en urine. Les airelles (baies et feuilles), les canneberges et le persil sont les plus populaires. Ils ont des effets diurétiques et antiseptiques, ce qui augmente la probabilité d'une diminution du niveau de protéines dans l'urine, ainsi que l'élimination du processus inflammatoire.

Un résultat de test insatisfaisant indique la nécessité d'identifier les causes de la maladie. Il est inutile de traiter un symptôme, car avec la progression de la maladie, il reviendra constamment. Un diagnostic rapide et l'élimination de la cause des problèmes de santé empêcheront une complication grave pouvant survenir avec un taux élevé de protéines dans l'urine chez l'homme..

Protéine dans l'urine chez la femme

Protéinurie - haute teneur en protéines dans l'urine. Les causes de ce phénomène dépendent de divers facteurs, tels que les situations stressantes, la grossesse, les maladies des organes et bien plus encore. La protéinurie elle-même n'est pas une maladie distincte.

Pour un diagnostic précis, dont la manifestation était l'apparition de protéines dans l'urine, le patient a besoin d'une consultation médicale. En cas d'accès intempestif chez le médecin et de retard de traitement, des complications surviennent: développement et progression d'une insuffisance rénale ou cardiaque chronique, chez la femme enceinte - infections, développement de défauts, hypoxie et mort fœtale. Étant donné que les protéines sont un matériau de construction pour les cellules et les tissus, sa lixiviation accrue avec l'urine perturbe la fonction régénératrice du corps.

Protéine dans l'urine

Normalement, chez une personne dans l'urine, les protéines doivent être absentes, si elles sont présentes, puis en une quantité minimale allant jusqu'à 0,033 g / jour. Chez une femme enceinte au cours du troisième trimestre de grossesse, des traces de protéines allant jusqu'à 0,05 g / jour peuvent être détectées dans l'analyse, ce qui n'est pas une pathologie.

Raisons de l'augmentation

Les protéines (albumine et globulines) pénètrent dans l'urine en raison de la fonction de filtration des reins. En violation de cette barrière biologique, la protéinurie devient prononcée et peut être un indicateur diagnostique de la maladie sous-jacente.

Dans la pratique médicale, il convient de distinguer les raisons physiologiques et pathologiques de l'augmentation des protéines dans l'urine.

Il y a 9 raisons physiologiques principales:

  1. Alimentaire - trouvé après avoir mangé des aliments riches en protéines, sel et sucre.
  2. Travail - associé à un dur travail physique.
  3. Stress émotionnel.
  4. Posturale - associée à un long séjour du corps en position verticale.
  5. Transitoire - associé à une déshydratation, une hypothermie ou une exposition prolongée aux rayons ultraviolets.
  6. Palpation - due à une palpation prolongée (palpation) des reins.
  7. Grossesse - l'utérus enceinte exerce une pression accrue sur les reins.
  8. Âge - après 75 ans, les reins cessent de remplir pleinement leur fonction de filtration.
  9. Obésité - avec l'obésité, la fonction rénale diminue également.

Les causes pathologiques sont divisées en rénales et extrarénales.

Symptômes

Le patient vient chez le médecin avec des plaintes d'étourdissements fréquents, y compris une perte de conscience, de la fatigue, de la somnolence, des nausées, des vomissements, une perte d'appétit, un gonflement du visage, des membres inférieurs et supérieurs et du tronc, une pression artérielle et une fréquence cardiaque élevées, des frissons, une fièvre élevée. De plus, le patient peut observer une mousse dans l'urine et un changement de couleur dans l'urine, dans lequel, lors du diagnostic, non seulement des protéines, mais aussi des globules rouges peuvent être présents.

Chez une femme enceinte, en plus des principaux signes, une douleur dans la région lombaire et une toxicose sont notées, dans les cas difficiles, une éclampsie se produit. La condition est caractérisée par des symptômes convulsifs, une pression artérielle de 200/110 mm Hg. ou plus, œdème sévère, troubles de la miction et perte de conscience. La gravité de la maladie est dangereuse par le développement de troubles des systèmes nerveux central, cardiovasculaire et visuel, jusqu'au coma.

Diagnostique

Si vous trouvez les plaintes ci-dessus qui ne sont pas spécifiques à la protéinurie, le patient doit consulter un thérapeute pour un diagnostic plus approfondi. La présence de protéines dans l'urine peut être asymptomatique et n'est détectée que lors des examens médicaux.

L'examen primaire du patient est effectué par un médecin généraliste. Il comprend une anamnèse, un examen physique, un laboratoire et un examen instrumental.

L'anamnèse comprend les plaintes des patients qui, dans 70% des cas, aident à poser un diagnostic préliminaire.

L'examen physique consiste en une palpation, dans laquelle le médecin note une augmentation du rein et une percussion (tapotement) des reins, ce qui aide à mettre en évidence les symptômes de la douleur.

Un test de laboratoire consiste en un UAC (test sanguin général) et OAM (analyse d'urine générale). L'OAM montre le contenu quantitatif des protéines et aide à déterminer le degré de protéinurie:

Protéines dans l'urine - qu'est-ce que cela signifie chez les femmes, les hommes; normes et raisons d'augmenter

À partir des matériaux de l'article, vous en apprendrez plus sur les protéines dans l'urine, qu'est-ce que cela signifie pour les femmes, est-il normal de traiter. Les protéines (protéines) sont une composante nécessaire de toutes les structures vivantes. Ils assurent une fonction structurelle, des processus métaboliques, sont des catalyseurs de nombreuses réactions biochimiques, et réalisent également le transport d'autres molécules.

La détermination du niveau de protéines dans l'urine est la première étape du diagnostic des pathologies rénales. De plus, l'analyse est nécessaire afin de déterminer l'efficacité des tactiques de traitement choisies.

Protéines dans l'urine - qu'est-ce que cela signifie chez les femmes, les hommes et les enfants?

La protéine totale dans l'urine est une analyse de laboratoire qui permet d'identifier les pathologies rénales à un stade précoce avec un haut degré de fiabilité, ainsi que de diagnostiquer les dommages secondaires à l'appareil glomérulaire dans les maladies chroniques.

Chez une personne en bonne santé, une petite quantité de molécules de protéines est excrétée avec l'urine en raison de la présence d'un mécanisme de filtration dans les glomérules des reins. Le filtre est capable d'empêcher la rétrodiffusion de grosses molécules chargées dans le filtrat primaire. On sait que les petites molécules peptidiques (avec un poids moléculaire allant jusqu'à 20 kDa) peuvent pénétrer librement à travers le mécanisme de filtrage, et l'albumine de haut poids moléculaire (65 kDa) est retardée par elle.

La présence de protéines dans l'urine est un signal pour la nomination d'un examen prolongé supplémentaire du patient. Ce fait est dû au fait que normalement la concentration écrasante de molécules peptidiques subit une absorption inverse dans la circulation sanguine dans les tubules alambiqués des reins. Cependant, seule une petite quantité est excrétée avec l'urine. Environ 20% de la quantité totale de peptides sécrétés proviennent des anticorps de faible poids moléculaire (immunoglobulines), tandis que 40% sont l'albumine et les mucoprotéines.

À quoi est attribuée l'analyse??

La direction de l'analyse pour déterminer la protéine totale dans l'urine peut être prescrite par un médecin généraliste, néphrologue, endocrinologue ou cardiologue. Il est utilisé pour:

  • diagnostic précoce des conditions pathologiques des reins (glomérulonéphrite sclérosante focale, glomérulonéphrite membraneuse ou lésions dégénératives des reins);
  • diagnostic des pathologies cardiovasculaires;
  • diagnostic différentiel de la cause de l'œdème;
  • détecter les violations du fonctionnement normal des reins contre le diabète sucré, la maladie de Liebman-Sachs, ainsi que la dystrophie amyloïde;
  • déterminer la probabilité d'insuffisance rénale chronique;
  • évaluer l'efficacité des tactiques de traitement médicamenteuses sélectionnées et prévenir le développement de pathologies répétées.

À qui l'analyse peut être attribuée?

L'étude est prescrite aux patients atteints de diabète sucré, ainsi qu'aux symptômes d'insuffisance rénale:

  • gonflement excessif des membres inférieurs ou du visage;
  • accumulation de liquide libre dans la cavité péritonéale;
  • gain de poids inexplicable;
  • pression artérielle constamment élevée pendant une longue période;
  • sang en urinant;
  • une forte diminution de la quantité d'urine émise par jour;
  • somnolence accrue et baisse des performances.

De plus, la norme protéique dans l'urine des hommes et des femmes doit être déterminée lors de l'examen annuel programmé. L'analyse des patients à risque est particulièrement importante: l'âge de plus de 50 ans, l'abus de tabac et d'alcool et la présence de facteurs aggravants dans les antécédents familiaux.

Tableau des normes de protéines dans l'urine chez les femmes par âge

Important: les données présentées sont à titre indicatif et insuffisantes pour poser un diagnostic final..

Seul le médecin traitant, qui détermine le diagnostic et prescrit le traitement approprié en fonction des antécédents généraux du patient, ainsi que des données d'autres tests de laboratoire et d'études instrumentales, peut décrypter les résultats de l'étude..

Les unités standard sont mg ​​/ jour, cependant, certains laboratoires utilisent g / jour. La conversion des unités s'effectue selon la formule: g / jour * 1000 = mg / jour.

Il convient de noter que lors de la sélection des valeurs de référence (normales), le sexe et l'âge du patient doivent être pris en compte.

Le tableau montre la concentration de protéines autorisée dans l'urine chez les femmes en bonne santé, sélectionnée en fonction de l'âge.

ÂgeValeurs normales, mg / jour
Enfants de moins de 10 ans0 à 0, 035
Plus de 10 ans0,035 à 0,150

Il a été constaté qu'après un entraînement intense en force, une teneur accrue en protéines dans l'urine est enregistrée, dont la valeur atteint 250 mg / jour. Cependant, la concentration du paramètre considéré devrait revenir dans les limites des valeurs de référence dans un délai d'un jour.

La norme des protéines dans l'urine d'un homme

Normalement, la protéine dans l'urine chez l'homme, comme chez la femme, doit être complètement absente ou présente à l'état de traces. Les valeurs maximales autorisées sont de 150 mg / jour..

Protéinurie - pathologie ou norme?

La protéinurie est une condition dans laquelle un patient a une augmentation des protéines dans l'urine. Dans la grande majorité des cas, cette condition ne s'applique pas aux pathologies, mais est une variante de la norme ou le résultat d'une mauvaise préparation du patient à la délivrance de biomatériaux (surmenage physique ou émotionnel, stade aigu du processus d'infection ou déshydratation).

Un taux élevé de protéines est diagnostiqué chez environ 20% de la population en bonne santé. Dans ce cas, la protéinurie est considérée comme une variante de la norme. Seulement 2% de cette condition est à l'origine d'une pathologie grave. Avec la protéinurie bénigne, les protéines dans l'urine des hommes et des femmes sont enregistrées à une concentration de 200 mg par jour ou moins.

Protéinurie orthostatique

Séparément, la protéinurie orthostatique se distingue - une condition caractérisée par une concentration accrue de protéines totales seulement après une marche prolongée ou dans une position statique horizontale. Ce fait explique la divergence des résultats en présence de protéinurie orthostatique: positive dans l'étude de l'urine quotidienne et négative dans le diagnostic d'une seule portion. Selon les statistiques, une condition similaire se produit dans 5% de la population de moins de 30 ans.

Une protéine élevée dans l'urine peut également être détectée en raison de sa synthèse active dans le corps humain, ce qui conduit à la nécessité d'augmenter les processus de filtration rénale. Dans ce cas, il existe un excès de la possibilité d'absorption inverse des molécules de protéines dans les tubules rénaux et leur diffusion dans l'urine. Cette condition est également une variante de la norme..

L'exception concerne les situations où des peptides organiques de faible poids moléculaire ne sont pas détectés, mais des molécules spécifiques, par exemple la protéine Bens-Jones. Il est connu que la sensibilité de la méthode n'est pas suffisante pour déterminer la concentration de cette protéine. En cas de suspicion de lésion maligne du tissu épithélial (myélome), une analyse de dépistage de la protéine Bens-Jones dans l'urine est nécessaire.

Quand la protéinurie est une pathologie?

Une condition caractérisée par une augmentation des protéines dans l'urine sur une longue période de temps accompagne diverses pathologies des organes urinaires. Selon le mécanisme d'apparition, il est habituel de subdiviser la protéinurie en:

  • glomérulaire, qui se produit sur un fond de membrane basale glomérulaire rénale altérée. Il est connu que la membrane basale agit comme une barrière naturelle qui empêche la diffusion de grosses molécules avec une charge, et lorsqu'elle est endommagée, la libre circulation des protéines dans l'urine est notée. Cette condition peut être une pathologie indépendante ou peut survenir à la suite d'une maladie sous-jacente, par exemple, le diabète sucré (de 30 à 500 mg de protéines par jour). Une autre cause de protéinurie glomérulaire est l'utilisation de médicaments;
  • tubulaire - le résultat d'un trouble du processus d'absorption inverse de substances dans les tubules rénaux. Dans ce cas, une protéine plus faible est enregistrée dans l'analyse de l'urine (pas plus de 200 mg par 1 jour), par rapport au type glomérulaire. La cause la plus courante de cette condition est une complication de l'hypertension..

Autres raisons de dépasser la norme

Les raisons de l'augmentation des protéines dans l'urine chez les hommes et les femmes sont également:

  • infection du système urinaire par des micro-organismes pathogènes, par exemple, cystite ou urétrite;
  • oncologie de la vessie;
  • vulvite, vaginite, etc..
  • Insuffisance cardiaque chronique;
  • inflammation de la paroi interne du cœur;
  • blessures graves;
  • une occlusion intestinale.

Préparation de l'analyse

La fiabilité des résultats obtenus par le patient dépend principalement de sa préparation à l'analyse. Le matériel pour l'étude est une seule portion d'urine du matin. Ou toute l'urine collectée par le patient lui-même pendant la journée.

Avant de collecter des biomatériaux, la consommation d'alcool doit être exclue pendant 24 heures. Ainsi que des plats gras et fumés. Pendant 48 heures, il est nécessaire d'abandonner l'utilisation de diurétiques. Et pour que les femmes collectent des biomatériaux - 2 jours après ou avant les menstruations.

Comment réduire les protéines dans l'urine?

Pour que l'augmentation des protéines dans l'urine des hommes, des femmes et des enfants revienne à des valeurs normales, il faut d'abord établir la raison de son écart par rapport à la norme. De faux résultats positifs indiquant une protéinurie sont souvent détectés dans la partie matinale du biomatériau dans l'analyse pour le critère en question. C'est pourquoi, lorsqu'une protéine anormale est détectée dans l'urine, une deuxième analyse est prescrite.

Selon la cause initiale, un traitement protéique approprié dans l'urine est prescrit. Dans le cas d'une maladie infectieuse, il est nécessaire de déterminer le type de micro-organisme pathogène qui l'a provoquée. Après cela, un test est effectué pour déterminer la sensibilité des espèces de bactéries sélectionnées à divers groupes d'antibiotiques. Les médicaments antibactériens les plus efficaces sont prescrits au patient..

En cas d'hypertension artérielle, des médicaments qui abaissent la pression artérielle sont sélectionnés, et avec l'oncopathologie, un cours de chimiothérapie est déterminé.

Régime riche en protéines dans l'urine

L'un des points clés du traitement est le rejet du tabac et de l'alcool. En plus de suivre un régime. Les patients sont invités à:

  • limiter la quantité de sel consommée à 2 g par jour;
  • exclure la viande et le poisson afin de réduire l'apport en protéines;
  • ne buvez pas plus d'un litre de liquide par jour (y compris jus, soupes, thé);
  • manger des plats de riz et des produits laitiers à faible pourcentage de matières grasses, ainsi que des légumes crus et cuits à la vapeur;
  • privilégier le thé à la rose musquée et les boissons aux fruits de groseille.

Protéines dans l'urine - traitement avec des remèdes populaires

Important: les méthodes de médecine traditionnelle ne peuvent pas servir de thérapie principale pour les protéines élevées dans l'urine.

Le traitement prioritaire doit rester celui prescrit par le médecin traitant selon les méthodes de la médecine officielle. Ce fait est soutenu par le fait que les décoctions et infusions d'herbes n'ont pas une efficacité suffisante pour guérir complètement la maladie sous-jacente. Ils ne peuvent avoir qu'un effet auxiliaire et renforcer l'effet de certains médicaments..

Les produits apicoles ont un effet positif sur l'immunité en raison des propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires prononcées. De plus, ils sont capables de renforcer la paroi des vaisseaux sanguins et de servir de source de vitamines. En accord avec le médecin, il est permis d'utiliser des décoctions d'alcool et d'eau à base de propolis. Une limitation à l'utilisation est l'intolérance individuelle aux produits vitaux des abeilles. Vous devriez également manger beaucoup de baies fraîches et de boissons aux fruits basées sur eux..

Il est important de comprendre que lors du traitement des remèdes populaires, la norme protéique dans l'urine d'un homme et d'une femme n'est pas restaurée immédiatement. La durée minimale du cours devrait être de 3 à 4 semaines.

conclusions

Ainsi, pour résumer, il est nécessaire de souligner des points importants:

  • les protéines dans l'urine des hommes, des femmes et des enfants sont normalement complètement absentes. Ou sa concentration ne dépasse pas 150 mg par jour;
  • la présence de protéines dans l'analyse n'est pas toujours un signal de pathologie. Cependant, un examen complet est nécessaire pour déterminer la cause;
  • si des protéines et des globules blancs se trouvent dans l'urine, des méthodes de diagnostic instrumentales et de laboratoire supplémentaires sont prescrites. La cause peut être une maladie infectieuse ou un cancer;
  • la sensibilité de la méthode n'est pas suffisante pour diagnostiquer la protéine Bens-Jones, qui est un marqueur de l'oncologie des organes urinaires.

Diplômée, en 2014, elle a obtenu un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur du budget de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé des études de troisième cycle FSBEI de HE Orenburg State Agarian University.

En 2015 l'Institut de symbiose cellulaire et intracellulaire de la branche de l'Oural de l'Académie russe des sciences a suivi une formation avancée sur le programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse des meilleurs travaux scientifiques dans la nomination "Sciences biologiques" de 2017.

«Que signifie la présence de protéines dans l'urine? Normes et dangers de la haute protéine »

4 commentaires

Les protéines sont des substances organiques de haut poids moléculaire qui résolvent des problèmes importants dans le corps humain. Ils sont divers et chacun est doté de certaines fonctions. Les principaux sont:

  • Protéines porteuses - fournissent des vitamines, des graisses et des minéraux aux cellules de divers organes, contribuant à leur développement efficace.
  • Catalyseurs protéiques - accélèrent les processus métaboliques (métaboliques), favorisant la croissance cellulaire et le développement réussi des organes et des systèmes du corps.
  • Protéines protectrices - sont essentiellement des anticorps, et dans le système immunitaire humain remplissent des fonctions phagocytaires.

Une augmentation des protéines dans l'urine est un indicateur diagnostique sérieux, ce qui signifie qu'une lacune est apparue dans l'un de ces liens. Habituellement, les protéines porteuses, l'albumine, tombent dans l'urine, c'est pourquoi cette condition est appelée albuminurie. Il s'agit d'une protéine assez importante et ne peut pas traverser le système de filtration rénale seule, à moins que des processus pathologiques ne s'y produisent.

En urologie, l'excrétion des fractions protéiques en excès dans l'urine est appelée protéinurie..

Quel est le danger d'une augmentation des protéines dans l'urine?

Une mousse abondante est un signe de protéine!

Une concentration accrue de protéines dans l'urine est un indicateur de sa lixiviation des cellules. Et puisque la fonctionnalité des protéines dans le corps est assez étendue, cela affecte le travail des organes individuels et de l'organisme entier.

En cas de violation de la capacité de filtration des reins, les globules rouges, les globules blancs et diverses protéines qui font partie du système de composition du complément peuvent tomber dans l'urine.

  • Étant donné que les albumines sont des colloïdes, leurs caractéristiques de liaison ne permettent pas au liquide de quitter le sang. La violation de la concentration, due à une perte d'urine, peut entraîner le développement d'un gonflement, des manifestations d'hypotension posturale (augmentation de la pression lors du changement de position du corps), une augmentation des lipides (graisses) dans le sang;
    Une perte excessive de protéines protectrices est un risque accru de développer des infections;
  • Lorsque des protéines procoagulantes sont précipitées dans l'urine, cela peut se refléter dans les troubles de la coagulation sanguine et la manifestation de gamorragies spontanées;
  • Avec la perte de protéines se liant à la thyroxine, le risque d'hypothyroïdie augmente;
  • La lixiviation possible des globules rouges avec des protéines augmente le risque d'anémie;
  • L'augmentation des protéines dans l'urine est principalement une diminution des propriétés de restauration des tissus et une récupération prolongée.

Qu'est-ce qui peut provoquer un écart par rapport à la norme?

Le plus souvent, les reins sont «à blâmer»

Chez les femmes, les causes de l'augmentation des protéines dans l'urine peuvent se produire dans le contexte d'une santé complète, en raison de l'influence de divers processus physiologiques. Et ils peuvent signaler des troubles pathologiques internes.

Pour des raisons physiologiques, les éléments suivants peuvent provoquer la présence d'une augmentation des protéines dans l'urine:

  • effets à long terme du stress sur le corps;
  • régime erratique;
  • longues promenades;
  • douche froide ou contrastée après un bronzage prolongé;
  • violation de l'hygiène pendant le cycle menstruel;
  • processus stagnants causés par les caractéristiques de l'activité professionnelle (travail sédentaire ou associé à une station debout prolongée).

Le pourcentage de protéines (albumine) dans l'urine, vous pouvez déterminer la nature de l'insuffisance rénale.

  1. De 3 à 5% d'albumine dans les analyses est caractéristique du développement de la néphrite glomérulaire;
  2. La quantité d'albumine dans l'urine de 0,5 à 1% est observée dans les processus inflammatoires du bassin rénal et de l'appareil glomérulaire.
  3. Avec la néphrose de diverses genèses, l'albumine dans l'urine atteint une concentration élevée - plus de 3%.

Selon les taux élevés de protéines et de leucocytes détectés dans les tests d'urine, il est possible de juger du développement de processus inflammatoires dans le système urinaire, et la présence de fractions de protéines et de globules rouges dans l'urine se manifeste dans les cas de lésions des voies urinaires.

Par conséquent, les inclusions de protéines dans l'urine sont un test de diagnostic important..

La norme protéique dans l'urine

Une augmentation de la concentration de protéines dans l'urine au-dessus de la normale est indiquée par le terme protéinurie. Mais pour un diagnostic complet, une analyse générale ne suffit pas. Un indicateur important est la quantité de protéines perdues dans l'urine pendant la journée.

Normalement, la perte quotidienne de protéines ne doit pas dépasser 150 mg. Cela signifie que la perte de protéines dans l'urine chez la femme est supérieure à la norme (par jour), vous pouvez évaluer la gravité de l'état pathologique:

  • Si la perte quotidienne ne dépasse pas 0,3 g - cela correspond au stade léger et se caractérise par une protéinurie mineure. Il est généralement noté à la suite de processus inflammatoires aigus qui se produisent dans le système urinaire et la vessie.
  • Le stade modéré est diagnostiqué avec une perte quotidienne de protéines de 1 g à 3 g. Cette condition est observée avec une nécrose tissulaire des reins due à des processus inflammatoires et pathologiques, ou au développement de néoplasmes tumoraux.
  • Le stade de protéinurie sévère est diagnostiqué si la norme quotidienne est dépassée de 2 g à 3,5 g. Ce stade est souvent associé à une insuffisance rénale chronique.

Afin d'éliminer les faux indicateurs d'analyse, d'identifier la cause réelle et de prescrire un traitement pour les violations correspondantes, certaines règles doivent être suivies. Tout d'abord, respectez les normes d'hygiène pour la collecte d'urine, pour effectuer une analyse de l'alimentation dans les prochains jours avant l'analyse - car de nombreux produits peuvent provoquer la perte de protéines dans l'urine.

Les aliments qui peuvent augmenter les protéines

Pour provoquer une perte supplémentaire de protéines dans l'urine sont capables de produits qui, pour de nombreuses personnes, sont familiers dans l'alimentation quotidienne. Tout d'abord, c'est la présence abondante dans le régime des aliments protéinés (lait cru, œufs, plats de viande et de poisson).

Il n'est pas rare que la norme soit dépassée en raison de l'utilisation d'aliments salés (par exemple chez les amateurs de hareng), de reins épicés et irritants des plats et des boissons, ainsi que de l'alcool ou de la bière. Le même effet est causé par les plats aromatisés aux marinades et au vinaigre. Le parenchyme rénal est irrité et les boissons à forte concentration de vitamine C (avec cassis, cynorhodons, etc.) et une simple consommation excessive d'acide ascorbique provoquent une exacerbation des pathologies rénales..

Un bonbons et des boissons minérales complètement inoffensifs peuvent provoquer des changements dans les analyses d'urine dans le sens d'une augmentation de la perte de protéines, si vous mangez trop.

Signes d'une quantité anormale de protéines

Une quantité insignifiante de protéines dans l'urine ne se manifeste généralement pas par des signes externes. Seuls des processus prolongés et prononcés de protéinurie peuvent survenir chez les femmes présentant des symptômes caractéristiques:

  • gonflement dû à la perte de protéines se liant à l'eau dans le sang;
  • le développement de l'hypertension est un symptôme du développement de la néphropathie;
  • faiblesse et apathie pour la nourriture;
  • myalgie et crampes musculaires;
  • des signes de fièvre.

Tout cela s'accompagne de signes caractéristiques d'un changement de la couleur et de la structure de l'urine..

  1. L'urine devient moussante, ce qui est un signe certain de la présence de fractions protéiques.
  2. Une concentration accrue de protéines et de globules blancs dans l'urine est indiquée par sa couleur trouble et ses sédiments blanchâtres..
  3. Un changement de teinte en brun est la preuve de la présence de globules rouges dans l'urine.
  4. La manifestation d'une odeur âcre d'ammoniac peut indiquer un développement possible du diabète.

Une augmentation du taux de protéines dans l'urine dans l'ensemble des globules rouges et des globules blancs est un signe caractéristique de pathologies rénales sévères et d'urolithiase.

Augmentation des protéines pendant la grossesse

Pendant cette période, la norme est différente - note!

Une grossesse normale et une bonne fonction rénale éliminent en principe la perte supplémentaire de fractions protéiques dans l'urine. Mais même leur présence ne peut pas toujours signifier une pathologie. Pendant la grossesse, la norme protéique dans l'urine peut varier dans des valeurs acceptables - de 0,14 g par litre à 300 mg par jour. Ces indicateurs sont physiologiques et n'entraînent aucun écart dans la santé et le développement fœtal de la femme.

La raison peut être due à l'influence de facteurs externes, alors les changements dans le témoignage seront temporaires. Le principal facteur de la teneur élevée en protéines dans les analyses peut être;

  • augmentation de la charge sur le corps;
  • changements hormonaux causés par la grossesse;
  • l'excitation et le stress inhérents aux femmes dans cette position;
  • augmentation de la pression sur les reins avec un utérus élargi;
  • maladie rénale;
  • l'impact de la toxicose tardive "gestose".

Un signal alarmant est l'hypertension artérielle, la toxicose et l'enflure en combinaison avec des signes de protéinurie. Et comme chez les femmes enceintes les indications dans les analyses peuvent changer presque tous les jours, il est nécessaire d'établir la cause exacte de la pathologie. Subir un examen complet, à l'exclusion des maladies et des pathologies rénales graves.

  • Avec une augmentation des protéines provoquée par des processus inflammatoires dans les reins ou la gestose, une femme et un enfant sont en danger réel.

Si les maladies inflammatoires des reins peuvent être arrêtées avec un traitement antibactérien, le développement d'une gestose pendant la période prénatale est complètement impossible à arrêter..

Sans mesures urgentes, les processus de la circulation capillaire sont perturbés dans le corps de la femme et le placenta. L'enfant subit une hypoxie (manque d'oxygène) et manque de nutriments.

Cela se manifeste par un retard de développement et crée un grand risque de mort fœtale. Une femme développe des crampes, une augmentation de la pression artérielle et, dans le pire des cas, un œdème cérébral.

Qu'en est-il du traitement?

Si la protéinurie a un statut physiologique, aucun traitement médicamenteux n'est utilisé. Il est recommandé de supprimer tous les facteurs provoquants, de procéder à une correction de l'alimentation et d'assurer une bonne nuit de sommeil et de repos à la femme..

Si les tests montrent des écarts importants de la protéine par rapport à la norme, cela nécessite un diagnostic plus détaillé pour identifier la cause profonde. Dans de tels cas, le diagnostic est effectué dans des conditions stationnaires..

Le plan de traitement est établi en fonction de la maladie de fond identifiée. Des cours de thérapie antibiotique, un traitement avec des corticostéroïdes et des antihypertenseurs peuvent être prescrits. Des séances de purification du sang sont effectuées - par hémodèse, plasmaphérèse ou hémosorption.

Augmentation des protéines dans l'urine: causes possibles et traitement

Des protéines sont apparues dans l'urine - c'est un signal sérieux qui ne peut être ignoré, car chez une personne en bonne santé, cela ne devrait pas être.

Les experts appellent la présence de protéines dans la protéinurie urinaire, qui peut être détectée à l'aide d'une méthode simple - analyse d'urine.

Compte tenu de l'importance d'un tel symptôme pour le diagnostic de nombreuses maladies des organes internes, nous suggérons de comprendre pourquoi les protéines apparaissent dans l'urine, quel spécialiste doit être consulté et pourquoi ce symptôme est dangereux.

Protéines dans l'urine: qu'est-ce que cela signifie?

Comme nous l'avons déjà dit, l'apparition dans l'urine d'une protéine est appelée protéinurie.

Le plus souvent, la protéinurie parle de dysfonctionnements rénaux qui permettent à des quantités excessives de protéines de passer dans l'urine..

La protéinurie est généralement divisée en pathologique et physiologique. La protéinurie pathologique se développe dans un contexte de diverses maladies. Une protéinurie physiologique peut survenir chez une personne en parfaite santé. Nous parlerons davantage des causes de la protéinurie pathologique et physiologique plus loin.

La protéine dans les causes d'urine?

Les causes de la protéinurie physiologique peuvent être les facteurs suivants:

  • activité physique excessive;
  • violation de l'alimentation;
  • hypothermie systémique et locale;
  • choc psycho-émotionnel;
  • séjour prolongé en plein soleil;
  • troisième trimestre de grossesse;
  • travail de longue date;
  • des procédures physiothérapeutiques, telles que la douche et la douche de contraste de Charcot;
  • palpation active des reins à travers la paroi abdominale antérieure lors d'un examen objectif par un médecin;
  • collecte inadéquate d'urine pour l'analyse (la patiente ne s'est pas lavée avant de collecter l'urine, la collecte d'urine pendant les menstruations, etc.).

Les éléments suivants peuvent entraîner l'apparition d'une protéinurie pathologique:

  • maladies du système urinaire: glomérulonéphrite, urolithiase, traumatisme rénal, pyélonéphrite, inflammation de la prostate, lésions rénales spécifiques et autres;
  • les maladies infectieuses qui accompagnent la fièvre: infections virales respiratoires aiguës, grippe, pneumonie et autres;
  • hypersensibilisation sévère du corps: œdème de Quincke, choc anaphylactique et autres;
  • hypertension des deuxième et troisième stades en cas de lésions rénales;
  • maladies endocriniennes: diabète;
  • obésité du troisième ou quatrième degré;
  • intoxication du corps;
  • inflammation aiguë du processus du caecum;
  • administration systémique de certains groupes de médicaments: cytostatiques, antibiotiques et autres;
  • maladies systémiques: lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, polyarthrite rhumatoïde et autres;
  • maladies malignes: leucémie, myélome, vessie ou cancer du rein.

Chez l'homme, les protéines urinaires apparaissent le plus souvent avec une inflammation de la prostate ou de l'urètre. Dans ce cas, vous devez consulter un urologue.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles des protéines apparaissent dans l'urine. Et comme la protéinurie n'est qu'un symptôme d'une maladie, le traitement sera sélectionné individuellement pour chaque patient.

Par conséquent, après avoir reçu une analyse d'urine dans laquelle la norme protéique dépasse la valeur autorisée, il est nécessaire de demander l'avis d'un néphrologue. Nous déconseillons catégoriquement l'automédication, car le traitement avec des remèdes populaires n'est pas toujours efficace et parfois dangereux pour la santé.

Protéines dans l'urine: normales

Le niveau de protéines dans l'urine des femmes ne devrait normalement pas dépasser 0,1 g / l; la seule exception est le niveau de protéines dans l'urine pendant la grossesse, dont la norme dans les premières lignes va jusqu'à 0,3 g / l, et dans les dernières - jusqu'à 0,5 g / l.

Les protéines dans l'urine chez l'homme ne devraient normalement pas dépasser 0,3 g / l. Cet indicateur est légèrement supérieur à celui des femmes, car le sexe masculin est plus souvent soumis à un effort physique excessif que la femme.

Chez un enfant, le niveau de protéines dans l'urine est considéré comme normal - 0,033 g / l.

La perte quotidienne de protéines dans l'urine varie de 50 à 140 mg.

Analyse d'urine: préparation et règles pour la collecte d'urine

Une bonne préparation pour réussir un test général d'urine évite les résultats de recherche erronés. Avant de passer l'urine, les règles suivantes doivent être observées:

  • 24 heures avant de collecter l'urine de l'alimentation quotidienne exclure les produits qui peuvent changer la couleur de l'urine, par exemple les betteraves, les bonbons, les viandes fumées, les marinades;
  • 24 heures avant le prélèvement d'urine, il est interdit de boire de l'alcool et des boissons contenant de la caféine;
  • 24 heures avant de passer un test d'urine, vous ne pouvez pas prendre de vitamines, diurétiques et compléments alimentaires. Dans le cas d'une médication systémique, il est nécessaire d'informer le médecin qui a référé pour l'analyse d'urine;
  • un jour avant de passer un test d'urine, vous devez éviter l'hypothermie, la surchauffe et l'effort physique excessif, car ces facteurs peuvent provoquer une protéinurie fonctionnelle;
  • pour les menstruations ou les infections accompagnées de fièvre, il est recommandé de transférer la livraison d'urine pour analyse si possible.

Règles de collecte d'urine:

  • l'urine est recueillie le matin après le sommeil;
  • Avant de collecter l'urine, vous devez vous laver ou prendre une douche;
  • Pour recueillir l'urine, utilisez un récipient stérile, qui peut être acheté dans une pharmacie. Chez les enfants, l'urine est collectée dans les urinoirs, qui sont vendus dans une pharmacie. Il est interdit de presser l'urine d'une couche ou d'une couche;
  • pour l'analyse, vous devez utiliser l'urine collectée à partir d'une portion moyenne;
  • l'urine pour l'analyse peut être stockée pendant pas plus de deux heures (à une température de 4-18 ° C).

Le résultat de l'étude est publié le lendemain, mais en cas d'urgence - après 2 heures.

Déchiffrer l'analyse générale de l'urine:

  • augmentation des protéines et des globules blancs dans l'urine - indiquent presque toujours une pyélonéphrite. Dans ce cas, les femmes se plaignent de douleurs lombaires, de fièvre à un nombre élevé, de faiblesse générale des frissons, de nausées et parfois de vomissements;
  • augmentation des protéines et des globules rouges dans l'urine - sont le plus souvent un signe de glomérulonéphrite. Mais dans le cas où les globules rouges dans l'urine sont frais, vous pouvez penser à la lithiase urinaire.

Analyse quotidienne d'urine pour les protéines: comment collecter?

L'une des méthodes les plus précises et les plus simples qui vous permettent de déterminer la protéinurie quotidienne est une analyse quotidienne de l'urine pour la protéinurie.

La protéine urinaire quotidienne est utilisée pour étudier la fonction de filtration des reins..

Il existe plusieurs façons de détecter les protéines dans l'urine quotidienne. La méthode la plus simple et la plus abordable est le produit chimique, lorsque la protéine est détectée à l'aide de réactifs chimiques spéciaux. Au cours de l'étude, un produit chimique est ajouté au tube à essai avec de l'urine, qui réagit avec la protéine et la dénature, formant un anneau blanc.

Dans les laboratoires modernes, des analyseurs électroniques spéciaux sont utilisés pour déterminer la protéinurie quotidienne, qui sont plus sensibles et plus précises que la méthode décrite ci-dessus..

Pour l'étude, l'urine quotidienne est utilisée, qui a été collectée pendant la journée (24 heures).

Règles de collecte d'urine:

  • l'urine est recueillie dans un bocal en verre propre de trois litres;
  • la première portion d'urine à six heures du matin n'est pas collectée, mais versée dans l'égout;
  • toutes les portions d'urine suivantes sont collectées jusqu'à six heures du matin le lendemain;
  • le lendemain, toute l'urine collectée doit être légèrement secouée, après quoi elle est versée dans un récipient stérile de 10-150 ml et livrée au laboratoire, où la protéinurie quotidienne sera analysée.

Le résultat de l'analyse est publié le lendemain..

Déchiffrer l'analyse quotidienne de l'urine pour les protéines

Normalement, il ne faut pas déterminer plus de 140 mg de fractions protéiques dans l'urine quotidienne. Selon la quantité de protéines, la protéinurie est divisée en trois degrés.

Classification quotidienne de la protéinurie, tableau

La quantité de protéines, mgDegré de protéinurieLes raisons
1000 et moinsmodérermaladies infectieuses, stades initiaux du cancer, régime protéique à long terme
1001-2999moyennemaladies infectieuses graves, processus purulents dans le corps, glomérulonéphrite
3000 et plusprononcéempoisonnement, glomérulonéphrite

Augmentation des protéines dans l'urine d'un enfant: signes et comment réduire?

Les causes de la protéinurie chez les enfants sont les mêmes que chez les adultes.

Les signes externes d'un taux élevé de protéines dans l'urine chez les enfants peuvent être les suivants:

  • faiblesse générale;
  • somnolence;
  • diminution de l'appétit ou rejet complet des aliments;
  • vertiges;
  • nausées, parfois accompagnées de vomissements;
  • fièvre;
  • frissons;
  • transpiration excessive;
  • douleurs articulaires et musculaires.

En outre, le tableau clinique de la maladie qui a provoqué la protéinurie est ajouté aux symptômes ci-dessus..

La réduction des protéines dans l'urine ne peut être éliminée que par la cause de son apparition. Par exemple, avec la pyélonéphrite ou la néphrite, un enfant se voit prescrire des antibiotiques, des anti-inflammatoires, un régime alimentaire, un alitement et d'autres mesures thérapeutiques.

Dans le cas où la protéinurie survient dans le contexte de la grippe ou d'un GDVI sévère avec une température corporelle élevée, les enfants reçoivent des médicaments antiviraux et antipyrétiques.

Si vous trouvez des protéines dans votre test d'urine, demandez l'aide d'un pédiatre ou d'un néphrologue qui prescrira un traitement et, si nécessaire, sera référé à des spécialistes connexes, tels qu'un spécialiste des maladies infectieuses, un endocrinologue, un chirurgien et d'autres.

Augmentation des protéines urinaires pendant la grossesse: causes et traitement?

Une augmentation des protéines urinaires pendant la grossesse (supérieure à 0,1 g / l) peut être le premier et le seul signe d'une altération de la filtration rénale. Dans ce cas, la femme doit être référée pour une consultation avec un néphrologue.

On peut assigner au patient un test d'urine général répété, un test d'urine quotidien pour la protéinurie, un test de Zimnitsky, une échographie des reins et d'autres méthodes de diagnostic qui aideront à établir un diagnostic précis. Si la cause de l'apparition de protéines dans l'urine n'a pas encore été établie, la femme enceinte sera surveillée par un néphrologue, qui devrait surveiller régulièrement le nombre d'urines.

À la fin de la grossesse, lorsque le fœtus prend activement du poids, les reins peuvent être serrés par l'utérus enceinte, ce qui entraîne l'apparition de protéines dans l'urine. Si une femme, en plus des protéines élevées dans l'urine (jusqu'à 0,5 g / l), ne présente aucun autre symptôme, aucune mesure médicale n'est prise, mais seule son état et son urine sont surveillés.

Dans le cas où, en plus de la protéinurie, la femme enceinte s'inquiète de l'œdème, de l'hypertension artérielle, du scintillement des mouches devant les yeux, un traitement hospitalier est indiqué. Cette combinaison de symptômes peut indiquer le développement d'une toxicose tardive, dangereuse pour la vie d'une femme et d'un enfant.

Protéine dans l'urine après l'accouchement chez une femme: causes

Le plus souvent, la protéinurie après l'accouchement est un symptôme d'une maladie rénale, à savoir la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite ou la néphropathie. De plus, les femmes remarquent rarement les symptômes de ces maladies, car elles s'occupent de l'enfant ou essaient de faire face au problème par elles-mêmes..

En outre, la protéinurie après l'accouchement peut survenir à la suite du travail lui-même, car les tentatives sont une énorme charge physique sur le corps.

Chez les femmes qui ont subi une gestose tardive avant l'accouchement, le nombre de protéines dans l'urine devrait se normaliser au jour 1-2 après l'accouchement. Mais il arrive que ce processus soit retardé. Dans ce cas, la femme reste à l'hôpital pour observation et examen supplémentaire.

De plus, la détermination des protéines dans l'urine peut être erronée si le matériel de l'étude a été mal collecté..

Protéine Bens Jones: qu'est-ce que cela signifie?

Par protéine de Bens-Jones, on entend une protéine constituée d'immunoglobulines de type K et X. Ce type de protéine est produit par les plasmocytes. Étant donné que la protéine Bens-Jones a un petit poids moléculaire, elle est facilement excrétée dans l'urine.

La détermination de la protéine Bens-Jones dans l'urine est une pathologie qui survient principalement dans le myélome.

La protéine Bens-Jones peut être détectée en chauffant l'urine et en y ajoutant 3% d'acide sulfosalicylique. Lorsqu'elle est chauffée, l'urine devient trouble, ce qui est dû à la dénaturation des protéines, et après l'ajout du réactif, elle redevient transparente.

Protéines dans l'urine: traitement

Le choix du traitement dépend de la cause de la protéinurie. Le traitement ne peut commencer que lorsqu'un diagnostic précis est établi à l'aide d'études de laboratoire et de matériel informatique.

Pendant le traitement, les patients doivent observer un régime de lit ou demi-lit, ainsi que suivre un régime.

Il est strictement interdit de boire de l'alcool, des viandes fumées, des plats épicés et des marinades. Vous devez également limiter la quantité de protéines dans votre alimentation quotidienne..

Dans le traitement de la protéinurie, les groupes de médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • glucocorticostéroïdes;
  • anti-inflammatoire non hormonal;
  • antihypertenseurs;
  • cytostatique;
  • antibactérien et autres.

Rappelons une fois de plus que la protéinurie n'est pas une forme nosologique indépendante, mais le symptôme d'une maladie que seul un spécialiste peut déterminer. Ce symptôme ne peut être ignoré. Si vous obtenez un test d'urine qui indique une augmentation des protéines, prenez rendez-vous avec un néphrologue ou au moins un généraliste.

Protéine élevée dans l'urine. Causes, symptômes, traitement

Très souvent, lors des examens médicaux, les gens rencontrent un problème tel qu'une augmentation des protéines dans l'urine. Personne n'est à l'abri d'une telle pathologie, quels que soient le sexe et l'âge. Qu'est-ce qu'un trouble similaire? Quelles sont les causes de son apparition? Vaut-il la peine? Est-il possible de régler le problème vous-même? Ce sont exactement les questions qui intéressent de nombreux patients..

Qu'est-ce que la protéinurie?

Un taux élevé de protéines dans l'urine est une affection qui a son propre nom médical, à savoir la protéinurie. Ce n'est un secret pour personne que les protéines sont extrêmement importantes pour le fonctionnement normal de l'organisme, car elles remplissent de nombreuses fonctions et participent à presque tous les processus (les enzymes et les hormones sont des substances protéiques).

Normalement, il ne devrait pas y avoir de protéines dans l'urine, ou elles peuvent être présentes à des concentrations extrêmement faibles. Après tout, les molécules de protéines sont trop grosses pour passer à travers le système de filtration des reins, elles sont donc rejetées dans le sang. Ainsi, la présence de protéines en grande quantité indique certaines violations.

Quelle est la norme protéique dans l'urine?

Les protéines peuvent être présentes dans l'urine humaine - en certaines quantités, leur présence n'est pas considérée comme une menace pour la santé. Par conséquent, de nombreux patients sont intéressés par des questions sur la norme protéique dans l'urine. Naturellement, cet indicateur dépend de nombreux facteurs, dont le sexe et l'âge de la personne.

Par exemple, chez les hommes, la norme est des valeurs qui ne dépassent pas 0,3 gramme par litre d'urine. Une telle concentration peut être associée à des caractéristiques physiologiques ou à une activité physique accrue. Tout ce qui dépasse cet indicateur peut être attribué à la pathologie..

La norme des protéines dans l'urine des femmes est légèrement inférieure - sa quantité ne doit pas dépasser 0,1 gramme par litre. La seule exception est la période de grossesse, car à ce moment le corps de la femme subit des changements fondamentaux.

Gravité de la protéinurie

Naturellement, dans la médecine moderne, il existe plusieurs schémas de classification pour cette condition. Il existe également un système qui distingue quatre degrés de gravité de la protéinurie en fonction de la quantité de protéines excrétées avec l'urine:

  • La microalbuminurie est une condition dans laquelle environ 30 à 300 mg de protéines sont libérés avec l'urine par jour.
  • Si les indicateurs varient de 300 mg à 1 g par jour, alors nous parlons d'un léger degré de pathologie.
  • Avec une protéinurie modérée, la quantité quotidienne de protéines excrétées est de 1 à 3 g.
  • Si, selon les analyses, plus de 3 g de protéines sont excrétés avec l'urine, il s'agit d'un degré sévère de protéinurie, ce qui indique la présence d'une pathologie grave.

Augmentation des protéines dans l'urine: causes physiologiques

Très souvent, les gens sont confrontés au problème de la présence de composants protéiques dans l'urine. Cela vaut-il la peine de s'inquiéter si une protéine élevée dans l'urine est détectée? Qu'est-ce que ça veut dire?

Il convient de noter immédiatement qu'une petite quantité de protéines peut être associée à des processus physiologiques. En particulier, la présence de protéines peut indiquer une consommation excessive d'aliments protéinés ou de boissons protéinées en ce qui concerne les athlètes. Une activité physique intense peut conduire au même résultat..

Il existe d'autres facteurs, notamment une exposition prolongée au soleil, une hypothermie sévère, un séjour debout prolongé, qui affecte la circulation sanguine.

En outre, une petite quantité de protéines peut apparaître après une palpation active de l'abdomen dans la région des reins. Stress sévères, surmenage émotionnel, crises d'épilepsie, commotion cérébrale - tout cela peut entraîner l'apparition de protéines dans l'urine (pas plus de 0,1-0,3 g par litre par jour).

Pathologies contre lesquelles se développe la protéinurie

Si au cours de l'étude une augmentation de la teneur en protéines (supérieure à la valeur autorisée) a été détectée dans l'urine, cela nécessite un diagnostic plus approfondi. En effet, en fait, la protéinurie peut indiquer des problèmes de santé vraiment graves.

Donc, dans le contexte de quelles maladies pouvez-vous remarquer une augmentation des protéines dans l'urine? Les raisons dans la plupart des cas sont associées à une violation du fonctionnement normal du système excréteur. En particulier, la protéinurie peut indiquer des néphropathies d'origines diverses, une pyélonéphrite, une lithiase urinaire, une cystite, une prostatite, une urétrite.

Un taux élevé de protéines dans l'urine peut être détecté dans un contexte de congestion dans les reins, ainsi que de nécrose tubulaire, d'amylose rénale et de tublopathie génétique. La même violation est observée avec le myélome, la tuberculose, les tumeurs des reins et de la vessie, ainsi que la leucémie, l'hémolyse, la myopathie.

Augmentation des protéines dans l'urine pendant la grossesse: à quel point est-ce dangereux?

Très souvent, la protéinurie est diagnostiquée chez les femmes enceintes, en particulier au troisième trimestre. L'apparition de composants protéiques dans l'urine pendant cette période peut être considérée comme normale si leur niveau se situe dans des limites acceptables. Cela est dû à des changements physiologiques dans le corps et à une augmentation du stress sur le système excréteur. Un problème similaire peut facilement être éliminé par la correction du régime alimentaire et l'utilisation de médicaments à action modérée..

Mais une augmentation des protéines dans l'urine pendant la grossesse peut indiquer la présence de problèmes plus dangereux. En particulier, un niveau élevé de composants protéiques peut indiquer le développement d'une gestose. Une telle condition est dangereuse à la fois pour le corps de la mère et pour le fœtus en croissance, car elle peut affecter les processus de son développement et même conduire à une naissance prématurée. Dans de tels cas, la femme se voit prescrire des procédures de diagnostic supplémentaires et commence immédiatement le traitement à l'hôpital.

Protéines dans l'urine d'un enfant: qu'est-ce que cela signifie?

Malheureusement, en pédiatrie moderne, on rencontre souvent un problème lorsqu'une augmentation des protéines dans l'urine d'un enfant est détectée. Qu'est-ce que ça veut dire? Comment peut-il être dangereux?

Immédiatement, il faut dire que normalement chez les enfants, les protéines ne doivent pas être présentes dans l'urine. Les valeurs valides ne dépassent pas 0,025 g / l. Il est également possible d'augmenter son niveau à 0,7-0,9 g chez les garçons âgés de 6 à 14 ans, ce qui est associé à la puberté. Dans tous les autres cas, une augmentation des protéines dans l'urine d'un enfant indique la présence d'un processus inflammatoire ou d'autres affections décrites ci-dessus.

Symptômes associés

Une légère fluctuation du niveau de composants protéiques dans l'urine peut se produire sans aucun symptôme, surtout si les causes de ces changements sont physiologiques. Cependant, si une augmentation des protéines dans l'urine apparaît sur le fond d'une maladie, d'autres symptômes seront présents..

Par exemple, dans le contexte du processus inflammatoire, une augmentation de la température, des frissons, des nausées, des vomissements, des courbatures et une perte d'appétit sont souvent observés. En présence de certaines maladies des reins ou de la vessie, il y a des douleurs dans le bas du dos ou le bas de l'abdomen, une gêne lors de la miction, une décoloration de l'urine, etc..

Méthodes de diagnostic de base

Si vous avez des problèmes, vous devriez consulter un médecin qui vous prescrira probablement un test d'urine. Un taux élevé de protéines peut être le signe de diverses maladies, donc un spécialiste recommandera des tests supplémentaires. Par exemple, vous devrez vérifier les reins à l'aide d'un appareil à ultrasons ou effectuer des tests sanguins pour les hormones et la quantité de sucre, car parfois la protéinurie se développe dans le contexte du diabète.

Soit dit en passant, il est extrêmement important de collecter correctement les échantillons de biomatériaux pour analyse, car la précision de l'étude en dépend. En règle générale, cela nécessite de l'urine du matin, car elle est plus concentrée. Avant la miction, il est nécessaire de se laver - il est très important que les organes génitaux externes soient propres, car les particules de l'épithélium et les résidus de sécrétions peuvent affecter les résultats de l'étude.

Quelles méthodes de traitement propose la médecine??

Il convient de contacter immédiatement un spécialiste si, au cours des tests, vous avez révélé une augmentation des protéines dans l'urine. Ce que cela signifie, combien il est dangereux et comment traiter une telle condition, seul un médecin le sait. Dans ce cas, la thérapie dépend de la cause profonde d'un tel trouble..

Par exemple, avec un léger degré de protéinurie, un traitement médicamenteux peut ne pas être nécessaire du tout. Il est conseillé aux patients de suivre un régime alimentaire approprié, de limiter la quantité d'aliments salés et protéinés, ainsi que de surveiller les niveaux de sucre, de refuser les viandes fumées, les aliments frits et épicés.

Si nous parlons de conditions plus graves, les médicaments sont sélectionnés en fonction de la maladie, ce qui a conduit à l'apparition de protéines dans l'urine. Par exemple, en présence d'inflammation, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ou des médicaments hormonaux, tels que les corticostéroïdes, peuvent être prescrits. En présence de haute pression, des agents antihypertenseurs sont utilisés. Parfois, vous devrez peut-être prendre des cytostatiques ou des immunosuppresseurs.

Existe-t-il des remèdes maison efficaces contre la protéinurie??

Naturellement, la médecine traditionnelle propose de nombreux outils qui peuvent aider à faire face au problème. Mais il vaut la peine de comprendre que l'automédication avec protéinurie est strictement contre-indiquée. Les remèdes populaires ne peuvent être utilisés que comme traitement adjuvant et uniquement avec l'autorisation du médecin traitant.

Par exemple, l'infusion de persil est considérée comme assez efficace. Pour ce faire, versez un verre d'eau bouillante une cuillère à café de graines de persil et laissez infuser pendant deux heures. La perfusion qui en résulte doit être bue toute la journée, bien sûr, après l'avoir préalablement filtrée. La racine de persil peut également être utilisée pour traiter la protéinurie. Une cuillère à soupe de la racine écrasée de cette plante doit, encore une fois, verser un verre d'eau bouillante et laisser infuser. Il est recommandé de prendre une cuillère à soupe quatre fois par jour.

Le jus de canneberge est également considéré comme assez bon, ce qui aide non seulement à faire face à la protéinurie, mais active également le système immunitaire et affecte positivement le travail de tout l'organisme..