Principal

Kyste

Protéine d'urine élevée

10 minutes Publié par Lyubov Dobretsova 1282

Un taux élevé de protéines dans l'urine, qui dans le langage médical ressemble à une protéinurie, est l'un des signes du développement d'une pathologie, qui est associée à une altération de l'activité fonctionnelle des reins.

Cependant, une augmentation persistante et significative du paramètre de laboratoire est considérée comme un symptôme clair, tandis qu'une augmentation unique et légère des valeurs n'est pas considérée comme une déviation, mais nécessite une explication de la raison qui y a conduit..

Il existe certaines normes selon lesquelles la teneur en protéines dans l'urine est déterminée, et pour les enfants, ainsi que les femmes enceintes, elles sont légèrement plus élevées que pour les personnes appartenant à d'autres catégories.

Dans le premier, ces caractéristiques s'expliquent par le processus prolongé de formation des reins, et dans le second groupe, par une augmentation de la charge sur les organes du système urinaire. Dans les deux cas, un examen complet est nécessaire pour exclure la présence de pathologies.

Quelle est la protéine et son rôle dans le corps?

La protéine, ou la soi-disant protéine (dans l'analyse générale de l'urine est appelée PRO), est le principal matériau présent dans tous les composants de la structure du corps humain, sans exclure ses fluides biologiques. Avec une capacité de filtration de haute qualité des reins dans l'urine primaire, les protéines sont présentes en quantités minimales.

Ensuite, dans les tubules rénaux, la réabsorption (réabsorption) de cette substance se produit. Si les reins d'une personne sont en bonne santé et que la partie liquide du sang (plasma, sérum) ne contient pas trop de protéines, l'urine secondaire, c'est-à-dire celle qui est excrétée par le corps vers l'extérieur, n'a pas non plus ses concentrations élevées ou il n'y a pas du tout de protéines.

Les raisons pour lesquelles l'indicateur augmente peuvent être à la fois physiologiques et pathologiques. La protéine est impliquée dans la plupart des processus se produisant dans le corps, mais ses fonctions les plus fondamentales sont les suivantes:

  • maintenir la pression artérielle colloïdale osmotique;
  • la formation d'une réponse du système immunitaire aux stimuli;
  • assurer la mise en place de connexions intercellulaires et la formation de nouvelles cellules;
  • la création de substances bioactives qui contribuent au flux de réactions biochimiques dans le corps.

Tout ce qui précède sur les protéines indique l'importance de ce composant pour les humains, il est donc nécessaire de le consommer en quantité suffisante. Mais un contenu élevé est un symptôme très dangereux qui ne doit jamais être ignoré..

Pourquoi les niveaux de protéines urinaires augmentent?

Le mécanisme de filtration, à la suite duquel se produit la formation d'urine, se présente sous la forme de glomérules rénaux. C'est une sorte de filtre qui retarde la pénétration de grosses molécules de protéines dans l'urine primaire. Cela signifie que les protéines de bas poids moléculaire (jusqu'à 20 000 Da) traversent facilement la barrière glomérulaire, tandis que les protéines de haut poids moléculaire (à partir de 65 000 Da) n'ont pas une telle opportunité.

La plupart des protéines sont réabsorbées dans la circulation sanguine par les tubules rénaux proximaux, c'est pourquoi une petite quantité d'entre elles sort avec l'urine. Normalement, environ 20% de la protéine excrétée provient d'immunoglobulines de bas poids moléculaire, et les 80% restants sont également constitués d'albumine et de mucoprotéines sécrétées dans les tubules distaux du rein.

Types de protéinurie

Comme mentionné ci-dessus, une condition dans laquelle la teneur en protéines dans l'urine augmente n'est pas toujours un signe de la présence d'une pathologie. Très souvent, la protéinurie peut être diagnostiquée dans certaines situations en raison de facteurs physiologiques. Selon les statistiques, un taux élevé de protéines dans l'urine est observé dans 17% de la population, mais dans seulement 2% des cas, c'est un signal pour le développement d'une maladie dangereuse.

Fonctionnel

Dans la plupart des situations, la protéinurie est considérée comme bénigne (fonctionnelle). Cette déviation peut être notée avec suffisamment de conditions physiologiques du corps humain, par exemple:

  • stress,
  • allergie,
  • fièvre,
  • déshydratation (déshydratation),
  • charge musculaire excessive,
  • maladie infectieuse en phase aiguë, etc..

L'augmentation de la protéine dans ce cas n'est pas due à une altération de la fonction rénale et la perte de la substance décrite avec elle est faible. Un des types de protéinurie bénigne est considéré comme postural (orthostatique), lorsque le niveau de protéine n'augmente qu'après une marche ou une position debout prolongée, et ne dépasse pas la norme en position horizontale.

En conséquence, dans la protéinurie posturale dans l'analyse de l'urine pour les protéines totales collectées le matin, une augmentation de la concentration ne sera pas déterminée, tandis qu'une étude du volume quotidien révélera une augmentation de cet indicateur. Ce type d'anomalie physiologique est observé chez 3 à 5% des personnes dont l'âge ne dépasse pas 30 ans.

Les niveaux de protéines peuvent augmenter en raison de sa formation excessive ou de l'augmentation de la filtration rénale. Dans ce cas, le contenu de la substance décrite entrant dans le filtrat dépasse la capacité de réabsorption des tubules et, par conséquent, est excrété avec l'urine.

Ce type de protéinurie est appelé «débordement» et n'est pas causé par des pathologies rénales. Il peut être noté avec une hémoglobinurie (hémoglobine dans l'urine) résultant d'une hémolyse intravasculaire, une myoglobinurie (avec lésions musculaires), un myélome multiple et d'autres pathologies des plasmocytes.

Avec cette variation de protéinurie, pas l'albumine n'est détectée dans le liquide excrété, mais toute variété spécifique d'une protéine spécifique (par exemple, hémolyse - hémoglobine, protéine Bens-Jones - avec myélome). Pour détecter la présence et déterminer les caractéristiques d'une protéine spécifique, un test urinaire quotidien est effectué..

Pathologique

Une grande quantité de protéines détectées par un analyseur de laboratoire signifie souvent une maladie rénale, et ce symptôme est observé dans presque toutes les violations de leurs fonctions. Et, en règle générale, c'est un symptôme caractéristique présent de manière stable.
Selon le mécanisme de développement, la protéinurie rénale (rénale) est généralement classée en glomérulaire et tubulaire. Si les dommages à l'intégrité de la membrane basale sont devenus un facteur augmentant la protéine dans l'urine, alors cette protéinurie est appelée glomérulaire (glomérulaire).

Glomérulaire

La membrane glomérulaire basale est la principale barrière fonctionnelle et anatomique qui empêche le passage de grosses molécules. C'est pourquoi, lorsque son intégrité structurelle est violée, les protéines pénètrent facilement dans le filtrat primaire et sont excrétées.

Des dommages à l'intégrité de la membrane basale peuvent se produire en tant que pathologie en développement primaire (avec glomérulonéphrite membraneuse idiopathique) et être une maladie de type secondaire, c'est-à-dire une complication de la maladie actuelle. Un exemple fréquent du deuxième cas est considéré comme la néphropathie diabétique, qui s'est produite dans le contexte d'une aggravation de l'évolution du diabète.

Comparée à la protéinurie glomérulaire tubulaire, elle est une pathologie plus courante. Les maladies qui se développent en raison d'une violation de l'intégrité de la membrane basale et s'accompagnent d'une protéinurie glomérulaire sont les suivantes:

  • néphrose lipoïde;
  • sclérose glomérulaire segmentaire focale;
  • glomérulonéphrite membraneuse idiopathique et autres glomérulopathies primaires.

De plus, les glomérulopathies secondaires, telles que:

  • Diabète;
  • glomérulonéphrite post-streptococcique;
  • maladies du tissu conjonctif et autres.

Cette variété est également caractéristique des atteintes rénales causées par l'utilisation d'un certain nombre de médicaments (anti-inflammatoires non stéroïdiens, pénicialamine, lithium, opiacés, etc.). Mais la cause la plus courante de son apparition est le diabète sucré et sa complication la plus courante est la néphropathie diabétique..

Le degré initial de néphropathie est caractérisé par une excrétion protéique légèrement augmentée (30-300 mg / jour), appelée microalbuminurie. Avec la progression ultérieure de la pathologie des protéines, beaucoup est libéré (macroalbuminurie). Selon la gravité de la protéinurie glomérulaire, la quantité de substance excrétée change et son contenu dans l'urine peut dépasser 2 g par jour et atteindre souvent 5 g.

Tubulaire

Avec une violation des tubules du rein, l'absorption inverse de la protéine développe une protéinurie tubulaire. Dans ce cas, la perte de protéines n'est pas aussi grande qu'avec le glomérulaire et ne dépasse pas 2 g par jour. La protéinurie tubulaire accompagne des maladies telles que:

  • Syndrome de Fanconi;
  • néphropathie urate;
  • néphroangiosclérose hypertensive;
  • empoisonnement au mercure et au plomb;
  • néphropathie médicamenteuse avec l'utilisation de certains agents anti-inflammatoires ou antibactériens non stéroïdiens.

De plus, la concentration de la substance décrite augmente avec les maladies inflammatoires des voies urinaires (urétrite, cystite, pyélonéphrite), le cancer des cellules rénales et les néoplasmes de la vessie. Mais la cause la plus fréquente de protéinurie tubulaire est l'hypertension et une complication qui se développe contre elle - la néphroangiosclérose hypertensive.

La perte régulière d'une grande quantité de protéines avec un liquide sécrété (plus de 3-3,5 g / l) provoque une diminution du taux (hypoalbuminémie), une diminution de la pression oncotique et également un facteur d'œdème.

Une protéinurie prononcée est un pronostic défavorable pour l'insuffisance rénale chronique (insuffisance rénale chronique). Dans le même temps, une perte insignifiante persistante n'a pas de symptômes caractéristiques, c'est pourquoi elle est dangereuse pour le système cardiovasculaire.

Les symptômes de la protéinurie

Il est assez difficile de déterminer que les niveaux de protéines urinaires ont augmenté sans formation médicale, donc si vous souffrez de maux, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital. Le médecin, à son tour, voyant certaines manifestations, peut faire des hypothèses sur la présence de protéinurie et le développement de la maladie qui y conduit..

Ainsi, les symptômes accompagnant la protéinurie sont les suivants:

  • faiblesse constante, somnolence excessive, léthargie;
  • douleurs articulaires et osseuses (dues à une diminution des niveaux de protéines);
  • picotements et engourdissement des doigts, crampes, crampes musculaires;
  • nausées, vomissements, diarrhée ou augmentation déraisonnable de l'appétit;
  • étourdissements et accès soudains de perte de conscience;
  • une sensation de vidange incomplète de la vessie;
  • douleur ou inconfort, démangeaisons, sensation de brûlure en urinant;
  • accès de fièvre, frissons;
  • anémie chronique (anémie);
  • gonflement.

De plus, un test d'urine pour les protéines doit être effectué avec:

  • diabète sucré (afin de diagnostiquer et de surveiller la thérapie);
  • déclaration pour examen médical, ainsi que pendant la grossesse;
  • diagnostic des maladies des organes génito-urinaires, myélome;
  • maladies systémiques de forme aiguë et chronique;
  • néoplasmes dans les organes génito-urinaires;
  • hypothermie prolongée;
  • brûlures et blessures étendues.

Les changements dans les caractéristiques physiques de l'urine, tels que le volume quotidien, la transparence, l'odeur, les sédiments et la présence de sang, sont également des motifs d'analyse, car ils indiquent la présence d'écarts.

Normes et méthodes de diagnostic

Les valeurs de référence pour les femmes et les hommes sont dans l'analyse de la portion matinale - 0,033 g / l, volume quotidien - 0,06 g / l, chez la femme enceinte - 0,2-0,3 g / l dans les premiers stades et jusqu'à 0,5 g / l à plus tard. Chez les enfants, la norme protéique est légèrement différente de celle des adultes, et cela est dû au fait que leur système urinaire est encore en état de formation. Par conséquent, pour un enfant, 0,037 g / l dans la portion du matin et 0,07 g / l dans le volume quotidien est considéré comme un signe de santé.

Il faut savoir que seuls les tests d'urine en laboratoire montrent la présence de protéines et qu'il n'est pas possible de la diagnostiquer visuellement. Dans ce cas, il est très important de collecter correctement le fluide libéré pour analyse, c'est-à-dire de se conformer à toutes les recommandations. Il est préférable d'utiliser un récipient stérile pour la portion du matin pour savoir qu'il n'y a pas d'impuretés atypiques..

Si une seule augmentation de l'indicateur est trouvée dans l'analyse générale de l'urine, il est nécessaire de savoir ce qui a causé sa croissance. Autrement dit, pour effectuer un diagnostic différentiel des formes fonctionnelles et pathologiques. Pour ce faire, vous devez collecter une anamnèse et un test orthostatique est effectué pour les enfants et les adolescents.

La détection d'une protéinurie lors d'examens répétés d'urine après un certain temps donne le droit de considérer que la violation est persistante. Si vous soupçonnez la présence d'une pathologie, il est recommandé de passer les tests de laboratoire nécessaires et de demander l'avis de spécialistes spécialisés, par exemple, urologue, néphrologue, gynécologue, etc..

Une échographie des reins, de la vessie et des organes reproducteurs peut être prescrite. Des méthodes de laboratoire, des analyses générales et biochimiques de l'urine, une étude selon Nechiporenko, une culture bactérienne, une analyse du volume quotidien et des protéines spécifiques sont utilisées.

Méthodes de correction

Et si l'analyse montrait une protéinurie? Tout d'abord, découvrez la raison de l'augmentation de l'indicateur. Si elle est légèrement augmentée et qu'aucune pathologie n'a été trouvée, un régime simple aidera à éliminer l'excès de protéines. Votre alimentation doit être conçue de manière à ce que la nourriture végétale prévale sur l'animal, et ce dernier doit être soumis à un traitement thermique complet.

De cette façon, il sera possible d'éliminer les protéines des aliments, ce qui, à son tour, aidera à réduire son apport dans le corps. Vous devrez également réduire votre consommation de sel, éliminer la consommation d'alcool, d'aliments marinés, gras et fumés.

Pour la viande, il est recommandé de manger du poulet et du poisson, car ils contiennent moins de protéines que les autres produits d'origine animale. Avec un léger degré de protéinurie, il est possible de traiter les protéines dans l'urine avec des remèdes populaires, ce qui est non seulement utile, mais aussi savoureux.

Le moyen le plus courant d'abaisser son niveau est le jus de canneberge, le sorbier, écrasé avec du sucre, des fleurs et du miel de prairie. De plus, une décoction de graines de citrouille, de racine de persil et d'autres méthodes ancestrales éprouvées ont été utilisées avec succès..

Si vous identifiez une protéinurie exprimée persistante, dont la cause est la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin qualifié. Si vous ne commencez pas à traiter la maladie à temps, des complications graves peuvent rapidement se développer, menaçant non seulement la santé du patient, mais aussi sa vie..

Comment éliminer les protéines des remèdes populaires d'urine?

L'analyse d'urine est l'une des études les plus simples, les plus rentables et informatives de la pratique médicale quotidienne. Il y a pas mal d'indicateurs dans l'analyse standard, mais l'un des plus importants est la protéine dans l'urine.

La protéinurie est souvent détectée et provoque de la confusion et de la panique chez le sujet, bien que le problème ne soit pas toujours dû à une maladie grave. Mais dès que la raison est clarifiée, quelle qu'elle soit, la question devient sûrement urgente - comment se débarrasser des protéines dans l'urine?

Chez une personne adulte en bonne santé, les protéines urinaires ne sont pas excrétées. Le système urinaire possède un système de filtre complexe qui ne permet pas aux protéines - albumine, globuline et autres molécules de protéines, qui sont un matériau de construction précieux pour le corps humain - d'être excrétées pendant la miction.

Les tests de laboratoire standard déterminent normalement soit l’absence de protéine, soit ses «traces» - les résidus minimaux en une quantité ne dépassant pas 0,033 g / l.

Causes des protéines dans l'urine

Cependant, tout ne se passe pas toujours parfaitement. Même dans un organisme sain, dans certaines conditions, des situations peuvent survenir lorsque la perte de protéines augmente - ces cas sont appelés physiologiques.

Avec le développement de certaines maladies, la protéinurie peut atteindre un niveau dangereux - et nous parlons ensuite de raisons pathologiques qui nécessitent une résolution immédiate.

Dans de telles situations, la question de savoir comment réduire les protéines dans l'urine est particulièrement pertinente pour le patient. Le traitement de la maladie dans chaque cas dépendra de la cause de la pathologie qui a provoqué.

Il existe deux groupes de raisons qui peuvent provoquer l'apparition de composés protéiques dans la composition de l'urine - physiologique et pathologique.

Les raisons physiologiques peuvent inclure:

  • un stress physique ou psycho-émotionnel important;
  • hypothermie ou surchauffe au soleil;
  • manger beaucoup d'aliments protéinés;
  • perte de liquide;
  • protéines dans l'urine pendant la grossesse, en particulier dans les stades ultérieurs;
  • petite enfance;
  • prendre certains médicaments (antibiotique, préparation d'acide salicylique ou de lithium, etc.);
  • urine mal collectée pour analyse (procédures d'hygiène insuffisantes, vaisselle sale, menstruations chez la femme, etc.);
  • certaines procédures médicales.

Pour des raisons pathologiques, les médecins incluent:

  1. Une allergie.
  2. Fièvre.
  3. Gestose.
  4. Maladies de la prostate chez les hommes.
  5. Maladies inflammatoires des voies urinaires - pyélonéphrite, cystite, urétrite.
  6. Glomérulonéphrite et autres néphrites (lupus, tubulo-interstitiel).
  7. Néphropathies diverses - métaboliques, héréditaires, toxiques.
  8. Lésions oncologiques et traumatiques.
  9. Diabète et hypertension.

Des causes pathologiques sont probables si la personne s'inquiète de l'œdème, des maux de tête et de la faiblesse générale, de l'irritabilité ou de l'apathie, des nausées, des douleurs et crampes musculaires, une pression accrue. Chacun de ces symptômes peut être un signe de haute teneur en protéines dans l'urine..

Ce n'est pas une liste complète, mais il est clair que chaque cas de protéinurie nécessite une approche individuelle et des solutions pour se débarrasser du problème..

Vidéo: Pourquoi les protéines apparaissent-elles dans l'urine des femmes et des hommes?

Que faire en cas de violation?

Tout d'abord, vous devez consulter un médecin pour déterminer les raisons exactes. Parfois, il suffit de reprendre l'analyse après un certain temps, en éliminant le facteur provoquant - changer le régime alimentaire, réduire le niveau de stress, réduire l'activité physique, ajuster le régime de consommation d'alcool, les médicaments et les procédures d'hygiène.

Si la raison n'est pas encore une série physiologique, beaucoup plus d'efforts peuvent être nécessaires, mais étant donné l'importance du problème, ils sont nécessaires.

En plus de l'enquête et de l'examen habituels, le médecin demandera des examens supplémentaires, et ce ne seront pas nécessairement des examens uniquement du système urinaire.

Des tests de laboratoire détaillés (tests sanguins biochimiques, études de courbe de sucre, marqueurs tumoraux et autres) peuvent être requis, ainsi que d'autres méthodes de diagnostic:

  • échographies - rein, vessie, prostate chez l'homme et utérus et appendices chez la femme, foie et même cœur;
  • Radiographie - enquête, urographie excrétoire ou par perfusion, urétéropyélographie rétrograde, etc.;
  • endoscopique - par exemple, urétro- et cystoscopie;
  • instrumentale - divers types de biopsies de ponction, cathétérisme de la vessie, cystomanométrie et autres.

Toutes ces méthodes vous aideront à comprendre quoi faire et, dans chaque cas individuel, à prescrire des médicaments, à éliminer l'agent infectieux si disponible, à éliminer l'œdème ou à abaisser la glycémie et la pression artérielle. Parallèlement à la médecine traditionnelle, l'accélération de la récupération et la diminution des protéines dans l'urine, l'élimination des bactéries et des champignons et la résolution d'autres problèmes peuvent aider les recettes des guérisseurs traditionnels.

Dans tous les cas, si des protéines sont détectées dans l'urine, le traitement avec des remèdes populaires ne sera pas superflu.

Il est seulement nécessaire de se rappeler et de respecter strictement la règle selon laquelle toute prescription à domicile doit toujours être convenue et approuvée par le médecin traitant.

Les meilleures recettes pour traiter la pathologie

L'arsenal de médicaments utilisés par la médecine traditionnelle en présence de protéines dans l'urine est assez large. Ce sont des baies, des fruits, des décoctions et des infusions d'herbes et des produits apicoles..

Les canneberges sont en premier lieu en popularité et en efficacité. Les baies sont consommées sans traitement, le jus en est pressé et pris sous forme pure (il n'est pas recommandé de prendre plus de 3 cuillères à soupe par jour en raison de la forte teneur en acide et de l'effet irritant sur la muqueuse gastro-intestinale) ou plus souvent de faire des boissons aux fruits.

Recette de boisson aux fruits n ° 1: pétrir les baies lavées ou séchées de quelque manière que ce soit, presser le jus à travers une étamine, verser l'eau pressée (au moins 1: 2) et faire bouillir pendant 10-15 minutes. Laisser refroidir, ajouter du jus, du miel ou du sucre préalablement pressé, vous pouvez la cannelle ou d'autres épices douces. Buvez au moins 0,5 litre par jour au lieu de l'eau ou du thé.

Recette de boisson aux fruits n ° 2: une option plus simple - hacher les canneberges dans un mélangeur ou un hachoir à viande, verser de l'eau bouillante (une cuillère à soupe de baies dans un verre d'eau), insister pendant environ une demi-heure. Vous pouvez également ajouter du miel.

Un remède efficace est les infusions de plantes:

  1. Un mélange d'une cuillère à soupe de racines séchées et d'une cuillère à soupe de graines de persil versez un verre d'eau bouillante, mis dans un endroit sombre pendant 4 heures. Prenez 1 cuillère à soupe. l quatre fois par jour.
  2. Deux cuillères à soupe de bourgeons de bouleau versez un verre d'eau bouillante, insistez une heure et demie, prenez un quart de tasse trois fois par jour.
  3. Une cuillère à soupe de fleurs de tilleul et le zeste d'un citron est versé avec un demi-litre d'eau bouillante, un minimum de 15 heures est infusé; boire une cuillère à café trois fois par jour.

Ces médicaments ont un effet diurétique, anti-inflammatoire et antioxydant..

Les décoctions de plantes médicinales qui contiennent de nombreux oligo-éléments et qui peuvent également agir comme diurétiques, réduisent la réponse inflammatoire des tissus et augmentent le ton global ne sont pas moins populaires..

Utilisation efficace de l'avoine - à la fois de la paille d'avoine et des céréales. La paille d'avoine (25 g) est versée avec de l'eau bouillante à raison de 0,5 litre, bouillie pendant environ 10 minutes, filtrée et prise un demi-verre deux fois par jour. Faire bouillir deux cuillères à soupe de céréales dans un demi-litre d'eau jusqu'à ce qu'elles ramollissent, refroidir, boire une demi-tasse 2 fois par jour.

Une décoction de graines de citrouille a également reçu de bonnes critiques - faites bouillir un demi-kilogramme de graines écrasées à feu doux sous un couvercle dans un litre d'eau pendant 2 heures, refroidissez, filtrez et prenez un demi-verre 3 fois par jour pendant une semaine.

Application de produits apicoles et d'infusions à base de plantes

Très aimé par de nombreuses propolis. Ce produit apicole est utilisé en mélange avec des racines de réglisse et d'églantier, de sureau, de solanum et de renouée, et des aiguilles de thuya. La gelée royale et le perga sont tous deux utilisés - tous ces produits ont des propriétés anti-inflammatoires, renforçantes générales et immunostimulantes, ce qui est indispensable pour la plupart des maladies accompagnées de protéinurie..

Les préparations à base de plantes - à partir de feuilles d'airelle rouge, de millepertuis, de fleurs de sureau, de camomille de pharmacie, de verge d'or, de tanaisie et autres - ont gagné une grande popularité..

Il existe un grand nombre de recettes composées de nombreux composants - herbes, racines, fleurs et graines, beaucoup d'entre eux sont certainement efficaces, mais une abondance de composants augmente le risque de réactions allergiques et complique le contrôle de l'efficacité de la réception. Ces médicaments ne doivent être pris que sous surveillance médicale..

Bouillon de busserole appliqué avec succès, maïs, moustache dorée, baies de sorbier et d'airelle rouge, jus de citrouille et de betterave, genièvre et violette. Chaque recette populaire a de nombreux avantages, il est important de ne pas les utiliser de manière incontrôlée et irréfléchie, car cela peut entraîner des conséquences imprévisibles et négatives.

Il ne faut pas oublier qu'un seul médicament ou remède populaire ne sera pas suffisamment efficace si vous ne reconsidérez pas votre style de vie et votre alimentation; avec tout type de thérapie, toutes les recommandations médicales doivent être soigneusement observées et des examens médicaux réguliers doivent être effectués.

Vidéo: Protéine dans l'urine. Conseils aux parents

Protéine dans l'urine

La protéinurie est une condition dans laquelle la protéine est présente dans l'urine. Le phénomène fait référence aux symptômes d'un large éventail de maladies. Trouver un tel mélange dans la composition de l'urine à la maison est impossible. Pour éliminer le composé de l'urine, il est nécessaire d'agir sur la pathologie sous-jacente. Il est possible d'établir la localisation de la lésion uniquement à l'aide de méthodes de diagnostic de laboratoire, de matériel et d'instruments. Sans passer l'examen, il est impossible de déterminer la cause de la détérioration. Dans 99% des cas, les patients ayant un composé protéique dans l'urine reçoivent un traitement.

Qu'est-ce que ça veut dire

La protéinurie indique le développement d'un processus pathologique grave dans le corps. Il peut être d'origine destructrice, infectieuse-inflammatoire ou tumorale. La fonction physiologique des reins est altérée - filtration, excrétion (excrétoire). Les substances toxiques, qui devraient normalement être excrétées par la miction, s'accumulent dans le sang et exercent un effet nocif.

Quelle est la norme

Avec une condition corporelle complète, le composé protéique dans l'urine n'est pas du tout contenu. Mais compte tenu de l'administration possible par le patient d'aminoside, de colistine ou d'acétazolamide, un indicateur pouvant atteindre 0,033 g / l par jour est reconnu comme une concentration acceptable. Chez les femmes enceintes, cette valeur est de 0,14 g / l, car des changements hormonaux et physiologiques se produisent dans le corps. En fonction de la concentration du composé protéique dans l'urine, la protéinurie est classée en 4 degrés.

  • Microalbuminurie Concentration de protéines - 30-300 mg / jour
  • Degré léger. La condition peut rapidement être corrigée. La teneur en protéines varie de 300 mg à 1 g / jour
  • Degré moyen. Le patient doit être hospitalisé. Concentration en protéines - 1-3 g / jour
  • Degré sévère. Le patient est traité dans l'unité de soins intensifs. La présence d'un composé protéique dépasse 3000 mg / jour

Pour déterminer correctement le niveau de protéines, vous devez passer correctement l'urine pour examen. Pour l'analyse, l'urine du matin convient, qui doit être collectée dans un récipient propre et sec immédiatement après l'hygiène. Pour comparer les indicateurs protéiques, le médecin peut prescrire une analyse du volume quotidien d'urine - dans ce cas, il sera collecté dans les 24 heures.

Symptômes

À mesure que la protéinurie augmente, le patient présente les symptômes suivants:

  1. Sensations de torsion dans les articulations des bras, des jambes
  2. Augmentation de la pression artérielle, difficile à corriger
  3. Gonflement sur les bras, les jambes, le visage et avec des pathologies graves, le liquide s'accumule à l'intérieur de la cavité abdominale
  4. Peau pâle, vertiges, faiblesse générale
  5. Crampes surtout la nuit
  6. Manque d'appétit
  7. Frissons, nausées
  8. Fatigue
  9. Sensations désagréables dans la colonne lombo-sacrée

Selon la cause profonde qui a causé la saturation de l'urine en protéines, le patient peut ressentir une augmentation de la température corporelle. Symptômes supplémentaires - perturbation du sommeil et de l'activité cérébrale, modification de la nuance de l'urine - elle devient trouble, avec le contenu de flocons caractéristiques.

Les raisons

Facteurs causant la protéinurie - empoisonnement passé, brûlures, processus infectieux et inflammatoires progressifs ou récemment éliminés dans le corps. D'autres causes sont les allergies, l'hypothermie, l'exposition au stress, une prédisposition génétique au développement de maladies qui provoquent la saturation de l'urine en protéines. En outre, le phénomène se produit en raison de l'utilisation de certains médicaments et de la compression des reins par l'utérus en croissance (pendant la grossesse). La saturation de l'urine en protéines est rarement une conséquence de la malnutrition: si elle consomme des œufs crus et des produits laitiers.

Polykystose rénale

De multiples kystes à l'intérieur de l'organe apparié sont la conséquence d'une prédisposition génétique, de blessures lombaires passées, de l'impact négatif de facteurs endogènes et exogènes. Pendant longtemps, l'état de santé ne dérange pas le patient. Il apprend la polycystose lors d'un examen pour une autre raison ou lors de la suppuration de néoplasmes. La protéinurie est une conséquence de l'inflammation des kystes, qui est dangereuse avec un abcès d'organe. Si les néoplasmes sont suppurés (par exemple, lorsque les bactéries passent au parenchyme d'un autre foyer pathogène), en plus de saturer l'urine avec un composé protéique:

  1. La température corporelle augmente considérablement
  2. De graves maux de dos se produisent
  3. Le niveau de pression artérielle diminue, ce qui provoque une faiblesse, des étourdissements, une perte d'appétit
  4. Transpiration accrue

Avec suppuration des kystes, le patient reçoit un traitement chirurgical, suivi d'une antibiothérapie.

Pyélonéphrite

Dommages au bassin rénal, qui se produisent en raison de l'exposition à la microflore pathogène, souvent des bactéries. La maladie est également affectée par les hommes et les femmes. Les raisons du développement de la pathologie sont l'hypothermie, le transfert d'agents pathogènes des foyers d'inflammation voisins, l'utilisation de médicaments puissants.

  1. Douleur dans le bas du dos
  2. Fièvre
  3. Faiblesse, manque d'appétit, vertiges
  4. Envie accrue d'uriner
  5. Abaisser la pression artérielle
  6. Pâleur, troubles du sommeil

Lorsque le patient exprime les plaintes énumérées, il l'examine et fixe un diagnostic. C'est sur la base des résultats de l'étude que la présence d'un volume élevé de protéines est établie, ce qui sert d'indication à une hospitalisation immédiate. Traitement - antibiothérapie, introduction de vitamines et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, hormones. De plus, avec la pyélonéphrite, une correction nutritionnelle est indiquée: l'exclusion du salé, épicé, acide, de l'alcool.

Glomérulonéphrite

L'inflammation de l'appareil glomérulaire des reins est une conséquence d'être dans des conditions d'humidité élevée, de prédisposition génétique, d'empoisonnement.

  • Douleur au bas du dos en urinant, en changeant la position du corps, en effectuant même une petite quantité d'activité physique
  • Taches d'urine en rose clair.
  • Fièvre
  • Faiblesse, léthargie, vertiges, manque d'appétit et autres symptômes associés à l'intoxication

La présence de protéines dans l'urine est un indicateur de la progression d'un processus inflammatoire sévère à l'intérieur des reins.

La glomérulonéphrite est éliminée par une antibiothérapie, l'utilisation de médicaments hémostatiques, d'hormones et de vitamines. En outre, la maladie implique une observance alimentaire, une consommation réduite de sel et d'eau. La glomérulonéphrite est une insuffisance rénale dangereuse, dans laquelle la seule option de traitement est l'hémodialyse, puis la transplantation d'organes.

Amylose et tuberculose rénale

L'amylose est une condition pathologique dans laquelle des composés toxiques, les amyloïdes, s'accumulent dans le corps. Les causes exactes de la maladie n'ont pas été établies, mais selon les observations des médecins, le principal facteur est une prédisposition héréditaire. Les tumeurs malignes, les processus auto-immunes (lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, polyarthrite rhumatoïde) sont à risque d'apparition de pathologie..

  1. Miction rapide
  2. Sensation diminuée dans les bras et les jambes
  3. Diminution de la pression artérielle
  4. Gonflement des bras et des jambes
  5. Teinte rose pâle de l'urine
  6. Prise de poids (y compris due à un œdème)
  7. Essoufflement, douleur thoracique
  8. Vertiges

Dans les formes sévères d'amylose, une intoxication totale du corps se produit, l'accumulation d'une grande quantité de liquide à l'intérieur des tissus. La tuberculose des reins est un processus pathologique dans lequel la destruction de la structure de l'organe se produit. La raison du développement de pathologistes est une infection par des mycobactéries pénétrant dans le sang par voie hématogène.

Les principales manifestations de la tuberculose rénale sont des douleurs lombaires sourdes, une augmentation de la température corporelle à un faible nombre, la présence de sang dans les urines et un inconfort pendant la miction. La protéine dans l'urine n'est pas le seul symptôme détecté dans l'analyse des patients atteints de la maladie en question. Avec la tuberculose, l'urine contient en outre des mycobactéries et des globules rouges.

Maladie hypertonique

Une condition pathologique dans laquelle le patient augmente souvent la pression artérielle, ce qui contribue à:

  • Prédisposition héréditaire
  • Abus d'alcool, de malbouffe, de médicaments chaotiques
  • Exposition constante au stress
  • Séjour fréquent dans une pièce à température élevée
  • La présence d'obésité de 2 degrés ou plus

L'hypertension est une crise dangereuse - une condition dans laquelle le niveau de pression artérielle atteint des limites inacceptablement élevées. Cela conduit au développement d'un accident vasculaire cérébral. Les protéines dans l'urine avec hypertension indiquent l'apparition de problèmes de coagulabilité sanguine - le risque de formation de caillots augmente. Les caillots sanguins peuvent obstruer la lumière des veines et des artères, bloquer le flux sanguin vers les organes, provoquer une hypoxie ou se détacher.

Diabète

L'une des maladies endocriniennes les plus graves. La raison du développement est une prédisposition héréditaire, le stress, l'alcoolisme. Les principales manifestations de la maladie:

  • Longue cicatrisation même des petites plaies
  • La soif
  • Transpiration accrue
  • Augmentation du débit urinaire quotidien

La protéinurie dans le diabète sucré indique un déséquilibre significatif des hormones dans le sang, confirme la présence d'un dysfonctionnement pancréatique. Pour maintenir les niveaux d'insuline dans le corps à des niveaux normaux et éviter le développement du coma, vous devez consulter un endocrinologue.

Gestose enceinte

La conséquence des facteurs de stress, la prédisposition héréditaire, l'âge de plus de 40 ans, la prise de médicaments. La présence de protéinurie pendant la période de gestation est un signe que la croissance et le développement de l'enfant peuvent être altérés. La raison en est un flux sanguin insuffisant vers le fœtus, une intoxication par des composés qui s'accumulent dans le sang en raison d'une insuffisance rénale à filtrer.

Chez une femme, le niveau de pression artérielle atteint des niveaux critiques, un mal de tête sévère se produit et des convulsions apparaissent. Avec une perte massive de composé protéique pendant la miction, la transfusion d'albumine est indiquée pour toutes les femmes enceintes. Cette action se réfère à une thérapie de substitution, réduit la probabilité de mort fœtale, de décollement placentaire, de naissance prématurée.

Athérosclérose des artères rénales

Une maladie grave du système cardiovasculaire, dans laquelle les artères qui alimentent l'organe apparié en sang sont obstruées par des dépôts graisseux. Les plaques athérosclérotiques se forment progressivement, cela s'accompagne de malnutrition, restant à proximité des foyers d'effets toxiques, facteur d'hérédité. La protéinurie indique une altération de la fonction rénale, ce qui entraîne une nécrose des tissus organiques en raison de son apport sanguin insuffisant. Avec l'athérosclérose alourdie des artères rénales, une chirurgie préservant les organes est effectuée.

Cystite

L'inflammation de la vessie se développe pour plusieurs raisons, dont les principales sont:

  • Hypothermie
  • L'introduction de bactéries provenant d'autres foyers d'inflammation (avec candidose vaginale, colite, pyélonéphrite)
  • Hygiène personnelle
  • Procédures récentes de traitement et de diagnostic avec des instruments non stériles
  • Activité excessive pendant l'intimité
  • Allergie au latex de préservatif; intolérance au tissu dont sont faits les coussinets, tampons
  • Rapports sexuels non protégés avec un partenaire qui ne surveille pas l'hygiène personnelle
  • Intoxication grave - nourriture, drogue ou autre type

Chez les femmes, la cystite survient plus souvent que chez les hommes, ce qui est associé aux caractéristiques anatomiques du canal urinaire. La protéinurie avec inflammation de la vessie est un signe de lésions organiques étendues, un indicateur du risque d'une éventuelle transition du processus pathologique vers les reins. Symptômes de la cystite - douleur et sensation de brûlure lorsque l'urine est excrétée, sensation de vidange incomplète de la vessie, crampes sur le pubis, fièvre. La cystite est éliminée avec des antibiotiques, des uroseptiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens. De plus, il est recommandé d'appliquer un coussin chauffant sur la région sus-pubienne, mais en l'absence d'hématurie (lorsque l'urine est saturée de sang).

Urétrite

L'inflammation de l'urètre est la conséquence d'une hygiène personnelle insuffisante, d'hypothermie, de sous-vêtements trop serrés, d'allergies. L'urétrite se manifeste par une protéinurie avec une évolution chronique et une forte probabilité de propagation des dommages aux organes voisins. Les manifestations de la pathologie sont une irritation lors de la miction, une légère augmentation de la température corporelle, un œdème urétral, une rougeur du tissu vulvaire. Le traitement n'est pas différent de la thérapie utilisée pour le développement de la cystite..

Prostatite chez les hommes

L'inflammation de la prostate est une conséquence de facteurs tels que l'hypothermie, le manque d'exercice, le manque d'activité sexuelle constante, la présence d'une maladie sexuellement transmissible. La prostatite se produit également avec une prédisposition génétique à la maladie. Signes d'inflammation de la prostate:

  • Douleur en urinant, coupant à l'intérieur de l'urètre
  • Fièvre
  • Excrétion d'urine par un ruisseau lent et intermittent
  • Gêne dans le périnée lorsqu'un homme est en position assise
  • L'apparition d'une odeur désagréable d'urine, un changement de couleur
  • Le besoin de tension dans les muscles abdominaux pour vider complètement la vessie

Les protéines dans l'urine chez les hommes souffrant de prostatite indiquent des dommages importants aux tissus organiques, le développement d'un déséquilibre hormonal. Si le moment opportun n'élimine pas la prostatite aiguë, il prend un cours chronique. La maladie peut conduire au développement de l'impuissance, provoquer l'infertilité. Le processus inflammatoire et infectieux de la prostate est arrêté avec des antibiotiques, des médicaments non stéroïdiens, des médicaments hormonaux et des vitamines. De plus, un massage de la prostate et un certain nombre de procédures physiothérapeutiques sont prescrits..

Inflammation des uretères

La maladie contribue à l'hypothermie, au mouvement de la microflore pathogène des foyers voisins, au confinement prolongé de l'envie d'uriner. En outre, l'inflammation des uretères se produit en raison du non-respect de l'hygiène personnelle, de l'abus d'aliments salés, acides et épicés.

La pathologie est éliminée par l'utilisation d'antibiotiques, d'uroseptiques (furazolidone et ses analogues), de complexes multivitaminiques. De plus, le respect du régime alimentaire est démontré - refus de manger des aliments salés, aigres, épicés et fumés; à l'exception de l'alcool, des boissons aux fruits, de la caféine. Protéinurie avec inflammation des uretères - un indicateur de l'absence de traitement compétent, un signal sur la transition imminente du processus pathologique vers les reins, la vessie.

Complications possibles

Les protéines remplissent un large éventail de fonctions dans le corps:

  • ajuster les niveaux d'hormones
  • équilibrer le degré de coagulation du sang
  • protéger le corps contre les attaques d'agents pathogènes de toutes sortes
  • soutenir la structure des tissus, empêchant la dégénérescence des cellules de physiologique à maligne

Les complications associées à une augmentation des composés protéiques dans le sang sont un déséquilibre hormonal, une immunité réduite et une prédisposition aux maladies, dont le cancer. Selon la principale cause de protéinurie, le patient peut ressentir un abcès du rein, une insuffisance de cet organe; chez les femmes enceintes - naissance prématurée, décollement placentaire. Si l'urine est sursaturée en composés protéiques, le fœtus peut geler - les reins ne peuvent pas faire face à la fonction de filtration et les toxines s'accumulent dans le sang.

Quel médecin contacter

Au départ, si vous vous sentez pire, vous devriez consulter un thérapeute: il vous prescrit un examen de base. Sur la base des résultats du diagnostic, la pathologie principale est établie. Cela détermine le profil du médecin, qui prescrira, surveillera et ajustera ensuite la thérapie. Si des protéines dans l'urine sont détectées chez la femme enceinte, le plan de traitement est établi par un gynécologue observateur. La protéinurie causée par le diabète est arrêtée par un endocrinologue. Si la protéine sature l'urine en raison d'une inflammation des organes des voies urogénitales, vous devez consulter un urologue. Avec la relation de l'augmentation des protéines dans l'urine et l'hypertension, consultez un cardiologue.

Diagnostique

Pour établir la cause profonde de la saturation de l'urine en protéines, un diagnostic approfondi est prescrit. Les principales méthodes:

  1. Test sanguin clinique et biochimique.
  2. Analyse d'urine - générale, bactériologique, selon Zimnitsky, selon Nechiporenko.
  3. Échographie des reins, de la vessie, des uretères (selon l'organe, le médecin doute de son utilité).
  4. IRM ou TDM. Les méthodes complexes d'imagerie par rayonnement fournissent des informations sur l'état de santé lorsque d'autres types de diagnostics sont moins informatifs..
  5. Examen aux rayons X (une vue d'ensemble générale vous permet d'évaluer l'état et l'emplacement des reins).
  6. Frottis de l'urètre pour déterminer la microflore.
  7. Analyse d'urine pour les mycobactéries (en cas de suspicion de présence de tuberculose rénale).

Les autres types de diagnostic dépendent des caractéristiques du cas clinique. Peut-être la nomination de Doppler, des tests sanguins pour déterminer le niveau de sucre en elle, l'urographie excrétrice.

Traitement

Pour éliminer les protéines de l'urine et arrêter la maladie sous-jacente qui a provoqué la protéinurie, les patients sont prescrits:

  • Corticostéroïdes. L'hydrocortisone, la prednisone ou la dexaméthasone empêchent le développement de l'inflammation, rétablissent l'activité rénale. Les préparations hormonales sont administrées en tenant compte du poids et de l'âge du patient.
  • Médicaments antibactériens. Un type d'antibiotique spécifique est prescrit uniquement en tenant compte du pathogène identifié de la principale pathologie à l'origine de la protéinurie.
  • Médicaments non stéroïdiens (AINS). Les préparations de ce groupe arrêtent la douleur, éliminent le processus d'inflammation. Les contre-indications courantes pour l'utilisation des AINS sont la présence de gastrite, de colite, d'ulcère gastrique ou d'ulcère duodénal.
  • Des vitamines Les substituts synthétiques des substances biologiquement actives accompagnent la restauration de l'immunité, la normalisation de la circulation sanguine.
  • Médicaments antihypertenseurs. Ils permettent de normaliser les indicateurs de pression artérielle, en évitant le développement d'une crise et d'un AVC hémorragique.

En cas de tuberculose rénale, l'administration de médicaments empêchant le froissement des tissus organiques est prescrite. Débit sanguin abondant pendant la miction (par exemple, avec glomérulonéphrite) - une indication pour la nomination de Dicinon, chlorure de calcium, étamsylate de sodium, acide aminocaproïque. En cas de crise hypertensive, on prescrit au patient l'introduction de Dibazole, Papavérine, sulfate de magnésium. Ces médicaments aident à normaliser rapidement votre tension artérielle..

La prévention

Pour éviter le développement de maladies caractérisées par une saturation de l'urine en protéines, il est nécessaire:

  • Évitez l'hypothermie.
  • Protéger le corps contre d'éventuelles blessures lors d'activités sportives ou professionnelles..
  • Éloignez-vous des sources toxiques ou de rayonnement..
  • N'utilisez pas de médicaments sans ordonnance d'un médecin.
  • Contrôler le régime alimentaire, empêcher la présence de produits contre nature.
  • Effectuer des mesures d'hygiène minutieusement et régulièrement.
  • Arrêtez de boire de l'alcool et d'autres mauvaises habitudes.

Les protéines dans l'urine sont le signal d'une violation grave de l'organisme. Il est possible qu'elle ait une forme cachée, mais à partir de là, le degré d'impact négatif sur la santé n'est pas moindre. Pour se débarrasser de la protéinurie, ils éliminent la condition sous-jacente qui a provoqué ce symptôme. Selon la maladie identifiée, l'utilisation d'antibiotiques, de médicaments anti-TB, d'hormones est prescrite.

Une légère augmentation des protéines dans l'urine est acceptable lors du port d'un fœtus. Mais, étant donné le développement fréquent de la pré-éclampsie chez les femmes enceintes, les femmes atteintes de protéinurie sont sous le contrôle strict des gynécologues.

Comment éliminer les protéines des remèdes populaires d'urine?

10 minutes 1461 Composition de la protéine totale sécrétée par les reins

Dans la plupart des situations, la protéinurie est considérée comme bénigne (fonctionnelle). Cette déviation peut être notée avec suffisamment de conditions physiologiques du corps humain, par exemple:

La norme protéique dans l'urine et les écarts possibles

Cette variété est également caractéristique des atteintes rénales causées par l'utilisation d'un certain nombre de médicaments (anti-inflammatoires non stéroïdiens, pénicialamine, lithium, opiacés, etc.). Mais la cause la plus courante de son apparition est le diabète sucré et sa complication la plus courante est la néphropathie diabétique..

Le degré initial de néphropathie est caractérisé par une excrétion protéique légèrement augmentée (30-300 mg / jour), appelée microalbuminurie. Avec la progression ultérieure de la pathologie des protéines, beaucoup est libéré (macroalbuminurie). Selon la gravité de la protéinurie glomérulaire, la quantité de substance excrétée change et son contenu dans l'urine peut dépasser 2 g par jour et atteindre souvent 5 g.

Avec une violation des tubules du rein, l'absorption inverse de la protéine développe une protéinurie tubulaire. Dans ce cas, la perte de protéines n'est pas aussi grande qu'avec le glomérulaire et ne dépasse pas 2 g par jour. La protéinurie tubulaire accompagne des maladies telles que:

  • Syndrome de Fanconi;
  • néphropathie urate;
  • néphroangiosclérose hypertensive;
  • empoisonnement au mercure et au plomb;
  • néphropathie médicamenteuse avec l'utilisation de certains agents anti-inflammatoires ou antibactériens non stéroïdiens.

De plus, la concentration de la substance décrite augmente avec les maladies inflammatoires des voies urinaires (urétrite, cystite, pyélonéphrite), le cancer des cellules rénales et les néoplasmes de la vessie. Mais la cause la plus fréquente de protéinurie tubulaire est l'hypertension et une complication qui se développe contre elle - la néphroangiosclérose hypertensive.

La perte régulière d'une grande quantité de protéines avec un liquide sécrété (plus de 3-3,5 g / l) provoque une diminution du taux (hypoalbuminémie), une diminution de la pression oncotique et également un facteur d'œdème.

Une protéinurie prononcée est un pronostic défavorable pour l'insuffisance rénale chronique (insuffisance rénale chronique). Dans le même temps, une perte insignifiante persistante n'a pas de symptômes caractéristiques, c'est pourquoi elle est dangereuse pour le système cardiovasculaire.

Référence! Le danger de la microalbuminurie est d'augmenter les risques de maladie coronarienne et d'une pathologie aussi grave que l'infarctus du myocarde.

Il est assez difficile de déterminer que les niveaux de protéines urinaires ont augmenté sans formation médicale, donc si vous souffrez de maux, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital. Le médecin, à son tour, voyant certaines manifestations, peut faire des hypothèses sur la présence de protéinurie et le développement de la maladie qui y conduit..

Ainsi, les symptômes accompagnant la protéinurie sont les suivants:

  • faiblesse constante, somnolence excessive, léthargie;
  • douleurs articulaires et osseuses (dues à une diminution des niveaux de protéines);
  • picotements et engourdissement des doigts, crampes, crampes musculaires;
  • nausées, vomissements, diarrhée ou augmentation déraisonnable de l'appétit;
  • étourdissements et accès soudains de perte de conscience;
  • une sensation de vidange incomplète de la vessie;
  • douleur ou inconfort, démangeaisons, sensation de brûlure en urinant;
  • accès de fièvre, frissons;
  • anémie chronique (anémie);
  • gonflement.

De plus, un test d'urine pour les protéines doit être effectué avec:

  • diabète sucré (afin de diagnostiquer et de surveiller la thérapie);
  • déclaration pour examen médical, ainsi que pendant la grossesse;
  • diagnostic des maladies des organes génito-urinaires, myélome;
  • maladies systémiques de forme aiguë et chronique;
  • néoplasmes dans les organes génito-urinaires;
  • hypothermie prolongée;
  • brûlures et blessures étendues.

Les changements dans les caractéristiques physiques de l'urine, tels que le volume quotidien, la transparence, l'odeur, les sédiments et la présence de sang, sont également des motifs d'analyse, car ils indiquent la présence d'écarts.

L'analyse d'urine pour la protéine totale est effectuée dans de nombreuses situations pour diagnostiquer ou surveiller l'état du patient.

Les valeurs de référence pour les femmes et les hommes sont dans l'analyse de la portion matinale - 0,033 g / l, volume quotidien - 0,06 g / l, chez la femme enceinte - 0,2-0,3 g / l dans les premiers stades et jusqu'à 0,5 g / l à plus tard. Chez les enfants, la norme protéique est légèrement différente de celle des adultes, et cela est dû au fait que leur système urinaire est encore en état de formation. Par conséquent, pour un enfant, 0,037 g / l dans la portion du matin et 0,07 g / l dans le volume quotidien est considéré comme un signe de santé.

Il faut savoir que seuls les tests d'urine en laboratoire montrent la présence de protéines et qu'il n'est pas possible de la diagnostiquer visuellement. Dans ce cas, il est très important de collecter correctement le fluide libéré pour analyse, c'est-à-dire de se conformer à toutes les recommandations. Il est préférable d'utiliser un récipient stérile pour la portion du matin pour savoir qu'il n'y a pas d'impuretés atypiques..

Référence! Il est nécessaire pour un nourrisson de recueillir l'urine dans un urinoir spécialement conçu à ces fins, et en aucun cas vous ne devriez le prendre dans une couche ou une couche.

Si une seule augmentation de l'indicateur est trouvée dans l'analyse générale de l'urine, il est nécessaire de savoir ce qui a causé sa croissance. Autrement dit, pour effectuer un diagnostic différentiel des formes fonctionnelles et pathologiques. Pour ce faire, vous devez collecter une anamnèse et un test orthostatique est effectué pour les enfants et les adolescents.

La détection d'une protéinurie lors d'examens répétés d'urine après un certain temps donne le droit de considérer que la violation est persistante. Si vous soupçonnez la présence d'une pathologie, il est recommandé de passer les tests de laboratoire nécessaires et de demander l'avis de spécialistes spécialisés, par exemple, urologue, néphrologue, gynécologue, etc..

Une échographie des reins, de la vessie et des organes reproducteurs peut être prescrite. Des méthodes de laboratoire, des analyses générales et biochimiques de l'urine, une étude selon Nechiporenko, une culture bactérienne, une analyse du volume quotidien et des protéines spécifiques sont utilisées.

Et si l'analyse montrait une protéinurie? Tout d'abord, découvrez la raison de l'augmentation de l'indicateur. Si elle est légèrement augmentée et qu'aucune pathologie n'a été trouvée, un régime simple aidera à éliminer l'excès de protéines. Votre alimentation doit être conçue de manière à ce que la nourriture végétale prévale sur l'animal, et ce dernier doit être soumis à un traitement thermique complet.

Aliments à limiter pour la protéinurie

De cette façon, il sera possible d'éliminer les protéines des aliments, ce qui, à son tour, aidera à réduire son apport dans le corps. Vous devrez également réduire votre consommation de sel, éliminer la consommation d'alcool, d'aliments marinés, gras et fumés.

Pour la viande, il est recommandé de manger du poulet et du poisson, car ils contiennent moins de protéines que les autres produits d'origine animale. Avec un léger degré de protéinurie, il est possible de traiter les protéines dans l'urine avec des remèdes populaires, ce qui est non seulement utile, mais aussi savoureux.

Le moyen le plus courant d'abaisser son niveau est le jus de canneberge, le sorbier, écrasé avec du sucre, des fleurs et du miel de prairie. De plus, une décoction de graines de citrouille, de racine de persil et d'autres méthodes ancestrales éprouvées ont été utilisées avec succès..

Si vous identifiez une protéinurie exprimée persistante, dont la cause est la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin qualifié. Si vous ne commencez pas à traiter la maladie à temps, des complications graves peuvent rapidement se développer, menaçant non seulement la santé du patient, mais aussi sa vie..

Nous vous recommandons de lire: Faible teneur en protéines dans le sang Causes de la protéine Bens-Jones dans l'analyse d'urine

Le traitement de l'augmentation des protéines dans l'urine dépend de la cause de la protéinurie. Il peut s'agir de stress, de changements physiologiques pendant la grossesse et d'efforts physiques graves, ainsi que d'un certain nombre de maladies. Pour savoir comment réduire les protéines dans l'urine dans un cas particulier, vous devez passer un examen médical. Seul un spécialiste sera capable de reconnaître rapidement et à temps des maladies qui se prolongent secrètement, comme le diabète sucré ou la glomérulonéphrite. La réduction des protéines dans l'urine est obtenue en prenant des médicaments spéciaux, il est également possible de traiter les remèdes populaires. L'augmentation des protéines dans les résultats du test, à condition qu'elles correspondent à la norme, peut être le résultat d'une hygiène insuffisante avant de collecter l'urine. Les particules de protéines sont gardées dans le secret du vagin chez les femmes et le sperme chez les hommes, et peuvent pénétrer dans le récipient si vous vous lavez mal. Pour la même raison, il peut y avoir un changement dans les résultats de l'enfant. L'urine doit être reprise pour confirmer ou nier la présence de protéines élevées.

Traitement médical

La protéinurie peut être le résultat d'une pression artérielle élevée lorsque les reins filtrent les protéines sous une pression artérielle élevée. Dans ce cas, des médicaments antihypertenseurs sont nécessaires. Vous devez tenir un journal de pression pendant une semaine, puis le montrer au médecin local. Sur la base des résultats de l'examen et des chiffres de pression, il prescrira les médicaments nécessaires.

Traitement des protéines dans l'urine avec des remèdes populaires

Comment réduire les protéines dans l'urine si la pharmacothérapie n'a pas eu l'effet souhaité? Ou les médicaments n'ont-ils pas été prescrits parce que la cause de l'augmentation des protéines est le stress ou beaucoup d'activité physique? S'il n'a pas été possible de réduire rapidement les protéines, ne désespérez pas - il vous suffit de poursuivre le traitement prescrit par le médecin. Vous pouvez compléter le traitement à l'aide de remèdes populaires, faciles à préparer à la maison. L'utilisation d'infusions et de décoctions d'herbes, de produits apicoles - des méthodes éprouvées pour éliminer les protéines dans l'urine.

Infusions

Il est difficile de guérir les maladies rénales à l'aide de remèdes populaires, mais l'évolution de la maladie peut être atténuée et les taux d'analyse améliorés. Pour les infusions, on utilise des plantes qui ont un effet anti-inflammatoire ou cicatrisant prononcé sur le système génito-urinaire:

Racine et graines de persil. 1 cuillère à soupe. l racine séchée hachée ou 1 cuillère à soupe. l les graines versent 1 tasse d'eau bouillante et insistent dans un endroit sombre pendant 4 heures. Prendre 4 fois par jour pour 1 cuillère à soupe. l Il a un effet bactéricide, diurétique, anti-allergique. Bourgeons de bouleau. Versez 1 tasse d'eau bouillante 2 c. l reins et insistent au chaud 1,5 heures. Prenez 14 verres trois fois par jour. Ils ont un effet antibactérien et diurétique. Tilleul au citron. Il faudra 2 tasses d'eau bouillante, le zeste d'un citron et 15 g de fleurs de tilleul séchées. Insistez 15-20 heures. Prendre 3 fois par jour avant les repas pour 1 cuillère à café. Il a des effets diurétiques anti-inflammatoires, antioxydants et doux..

  • refuser les aliments et les aliments qui augmentent la concentration de protéines (aliments frits, salés, fumés, marinés, gras, frits);
  • augmenter le niveau d'activité physique, ne pas mener une vie sédentaire et sédentaire, bouger davantage pour que les vaisseaux sanguins soient en bon état et pour stimuler une fonction rénale plus active;
  • réduire le cholestérol sanguin en abandonnant complètement les aliments contenant des graisses animales;
  • prendre des médicaments tels que Lisinopril, Captopril, Anaprilin, Ramipril, qui stabilisent la pression artérielle, soulagent le stress sur les reins, améliorent leur travail.

Il est important de se rappeler que la pathologie indiquée du système cardiovasculaire, en raison de laquelle le niveau de composés protéiques augmente, doit être confirmée par une analyse biochimique du sang veineux et de l'urine.

L'une des raisons du taux élevé de protéines dans l'urine est l'augmentation régulière du glucose. Le plus souvent observé chez les femmes et les hommes qui souffrent du stade initial du diabète. Dans ce cas, afin que la protéine n'augmente pas, les mesures thérapeutiques suivantes doivent être prises:

  1. inclure dans le régime des aliments qui contiennent le minimum de sucres ou passer à son substitut;
  2. refuser d'utiliser du pain blanc, des confiseries et d'autres sucreries;
  3. saturer votre alimentation avec des céréales, des légumes frais, des fruits, des herbes, de la viande maigre et du poisson cuit à la vapeur;
  4. boire plus d'eau pour que le sucre soit excrété par les reins sans surmenage;
  5. mener une vie active et saine, bouger davantage ou faire de l'exercice, de sorte que la majeure partie du glucose soit brûlée pendant l'exercice.

Les formes plus graves de diabète nécessitent un traitement médical. Pour réduire la concentration de protéines dans l'urine d'un patient de cette catégorie, vous devrez prendre des préparations de comprimés visant à stabiliser le taux de glucose ou à administrer de l'insuline.

La protéinurie se rencontre souvent chez les personnes qui sont debout pendant une longue période de temps. La détection des protéines dans l'urine se produit chez les hommes et les femmes dont les responsabilités professionnelles sont associées au fait d'être debout. Dans ce cas, il est nécessaire d'effectuer des actions visant à éliminer les facteurs pathologiques qui nuisent au fonctionnement des reins:

  • Ne restez pas debout pendant plus d'une heure d'affilée;
  • toutes les 60 minutes, prenez une position horizontale ou asseyez-vous sur une chaise et reposez-vous pendant au moins 15 minutes;
  • éviter la charge statique sur les jambes, ne pas soulever ni transporter d'objets pesant plus de 5 kg.;
  • avec un long séjour en position verticale, réchauffez les jambes, faites des squats et soulevez les pieds avec un rouleau du talon au bord de l'orteil;
  • dormir au moins 7 à 8 heures par jour, afin que le système excréteur, les tissus des membres inférieurs et le corps dans son ensemble, se reposent bien.

Le strict respect de ces recommandations vous permettra de vous débarrasser des composés protéiques dans l'urine. Bien sûr, si la cause de la protéinurie réside précisément dans l'effort physique intense auquel une personne est confrontée quotidiennement.

Une augmentation de la teneur en protéines dans l'urine peut être associée à un stress psycho-émotionnel, à une tension nerveuse prolongée et à des situations stressantes soudaines. Les personnes qui, selon les résultats de l'analyse d'urine, ont trouvé une protéine dans l'urine et qui souffrent quotidiennement de surcharges nerveuses, devraient prendre soin de leur état psycho-émotionnel comme suit:

  1. prendre des sédatifs qui équilibrent le travail des centres du cerveau responsables des réactions émotionnelles (teinture de pivoine évasive, agripaume, comprimés de glycine, extrait de valériane, Domiplant, Buspirone);
  2. entourez-vous de gens sympas afin qu'il n'y ait pas de situations de conflit désagréables pour les conversations avec ceux qui pourraient provoquer des émotions négatives;
  3. si possible, prenez quelques jours de repos et détendez-vous loin de l'agitation de la ville pour réduire le tonus des terminaisons nerveuses et normaliser le niveau de protéines dans l'urine, qui a augmenté pour une raison neurogène.

Seul un neuropathologiste en étroite collaboration avec un néphrologue, chez qui le patient est observé, doit prescrire des sédatifs. L'utilisation non autorisée de sédatifs peut entraîner une forte baisse de la pression artérielle.

Comment réduire les protéines dans l'urine, si la cause de son apparition est associée à la présence de maladies telles que la prostatite chronique, l'urolithiase, les dommages toxiques aux tissus rénaux, la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite, puis des médicaments ayant des effets antibactériens et anti-inflammatoires sont nécessaires.

Les médicaments suivants sont référés aux médicaments de ce groupe:

L'acceptation des médicaments est effectuée conformément aux prescriptions du médecin en respectant strictement la posologie, indiquée dans les instructions du fabricant. Dans ce cas, la protéine dans l'urine augmente en raison d'un processus inflammatoire aigu ou chronique qui se produit dans les organes du système génito-urinaire. Le but de la prise des médicaments ci-dessus est de guérir les tissus affectés des reins et d'autres organes responsables de la fonction excrétrice du corps.

La protéinurie a une nature d'origine différente, dont l'une est la conséquence d'une réaction allergique aiguë. Lors de l'ingestion d'irritants des récepteurs de l'histamine sous forme de poussière, de spores de moisissure, de pollen de plantes à fleurs, de poils d'animaux, une allergie stable se développe, les muqueuses des systèmes respiratoire, génito-urinaire et digestif s'enflamment..

Les reins, en tant qu'organe qui remplit la fonction de nettoyage du sang de divers types de substances nocives, reçoivent une charge supplémentaire. À cet égard, une grande quantité de protéines pénètre dans l'urine. Pour que ce facteur causal ne provoque pas de protéinurie et qu'il soit possible d'abaisser le niveau de protéines dans l'urine aux limites optimales, il est recommandé de prendre les antihistaminiques suivants:

Dès qu'une réaction allergique s'arrête, le niveau de protéines dans l'urine sera considérablement réduit. Il est important de se rappeler que le principal signe de protéinurie de nature allergique d'origine est une miction fréquente et des symptômes allergiques associés (démangeaisons de la peau, rhinite, déchirure des yeux, éruption rouge, taches rouges sur la peau). Une personne peut uriner toutes les 15 minutes. Dans ce cas, la couleur de l'urine diffère par une teinte blanche en raison d'un excès de protéines.

Comment traiter la protéinurie et que faire si la nature de l'origine de la pathologie est associée à une nutrition mal organisée, à manger des aliments qui ne réduisent pas le niveau de protéines, mais agissent exactement à l'opposé, alors dans ce cas, vous devez reconsidérer complètement votre alimentation. Le régime alimentaire pour les protéines dans l'urine est de suivre un certain menu. Il existe des restrictions sur la consommation des aliments suivants améliorant les protéines urinaires:

  • légumes frais, herbes, fruits, à partir desquels des salades, des jus frais, des jus de fruits, des boissons aux fruits sont préparés ou consommés sous forme brute;
  • un régime protéiné dans l'urine comprend la consommation de viande maigre de poulet, de veau, de dinde, de lapin, qui est cuite dans un bain de vapeur ou bouillie dans de l'eau (pas plus de 20 grammes de viande peuvent être consommés par semaine);
  • produits laitiers fermentés sous forme de kéfir, crème sure, yaourt, yaourt, fromage à pâte dure, une petite quantité de beurre naturel;
  • céréales céréales bouillies dans l'eau de sarrasin, d'avoine, de blé, d'orge, de riz, de gruau de maïs;
  • soupes de légumes frits avec de l'huile végétale (mieux manger avec des croûtons ou du pain gris);
  • purée de pommes de terre assaisonnée de lait ou de 30 grammes de beurre;
  • légumes cuits au four dans leur jus (aubergines, tomates, pommes de terre, asperges, poivrons);
  • poisson de mer cuit à la vapeur dans un four ou de façon traditionnelle en faisant bouillir dans une casserole d'eau.

Un régime avec une augmentation des protéines dans l'urine implique non seulement l'utilisation de certains types de produits alimentaires pour rendre la composition biochimique de l'urine sans impuretés protéiques, mais également le respect des restrictions du menu. S'il y a des protéines dans l'urine, le régime alimentaire interdit catégoriquement l'utilisation des produits suivants:

  1. toutes sortes de légumineuses;
  2. arachides, noix, noisettes;
  3. saucisses et viande en conserve;
  4. une grande quantité de viande et de poisson (plus de 200-250 grammes par semaine);
  5. la nutrition sportive, qui contient des protéines synthétiques à base de lactosérum ou de caséine pour construire la masse musculaire;
  6. aliments fortement salés, frits, gras et fumés, qui peuvent augmenter la pression artérielle, nuire à la santé des reins et d'autres organes du système génito-urinaire;
  7. alcool et autres dépendances.

Comment augmenter les protéines dans l'urine? Quelles actions entreprendre pour cela? Pour une augmentation de la protéine dans la composition de l'urine, il est nécessaire pendant 2 semaines de manger des aliments qui sont sur la liste interdite. Tous les 5 jours, vous devez passer un test d'urine afin que le médecin puisse contrôler le niveau de protéines et empêcher le développement d'une maladie rénale sévère ou de troubles métaboliques dans le corps du patient..

Afin de ne pas traiter le traitement des protéines dans l'urine, des mesures opportunes doivent être prises pour prévenir les maladies qui affectent le développement de la protéinurie. À cette fin, il est recommandé d'effectuer les actions suivantes:

  • limiter les efforts physiques intenses, moins sur les jambes;
  • surveiller la pression artérielle et la glycémie;
  • ne buvez pas d'alcool, ne fumez pas et ne prenez pas de drogues;
  • saturer votre alimentation uniquement avec des aliments biologiquement utiles qui fournissent au corps un apport suffisant en vitamines et minéraux;
  • ne chroniquent pas l'évolution des maladies infectieuses du système génito-urinaire.

La principale chose à retenir est que la prévention est beaucoup plus facile que le traitement des protéines dans l'urine. Le respect des règles ci-dessus garantira la santé des reins et préviendra les signes de protéinurie.

Les protéines dans l'urine après l'exercice ne sont pas un signe de maladie

L'albumine, traversant les structures affectées par le processus inflammatoire, la rend plus intense, ce qui accélère la destruction du tissu rénal et son remplacement sur les sites cicatriciels. En plus de cela, ils contribuent à la destruction de l'endothélium du tubule rénal, provoquant leur spasme. Les protéines de masse atomique plus élevée provoquent la formation de radicaux oxygène, améliorent l'infiltration des tissus inflammatoires. Plus le niveau de protéinurie est élevé, plus la formation d'insuffisance rénale est rapide, plus les complications du système cardiovasculaire sont probables.

La teneur élevée en substances protéiques dans l'urine est une caractéristique de laboratoire distincte avec laquelle vous pouvez diagnostiquer avec précision la maladie. Mais il n'est pas utilisé isolément, mais en combinaison avec d'autres critères: plaintes des patients, antécédents médicaux, hérédité et caractéristiques de l'évolution de la maladie et de son tableau clinique. Par conséquent, le traitement des protéines dans l'urine n'est pas une fin en soi et est déterminé par le diagnostic principal.

Que faire? Étant donné que de nombreuses maladies surviennent avec la protéinurie, la réponse à la question de savoir comment se débarrasser des protéines dans l'urine n'est pas sans ambiguïté. Dans certains cas, le système glomérulaire des reins est affecté, dans d'autres - les tubules, dans le troisième - une combinaison de ces mécanismes se produit, et dans le quatrième - les reins sont intacts, comme avec la "débordement" de protéinurie.

Les œufs durs doivent être évités pour empêcher les protéines insuffisamment dénaturées de pénétrer dans l'organisme.

Par conséquent, le traitement de ces conditions pathologiques diverses pour chaque patient nécessite sa propre et, en règle générale, le schéma thérapeutique est complexe, c'est-à-dire qu'il comprend plusieurs directions d'effet thérapeutique. L'une des directions est toujours une priorité. Ainsi, avec des lésions infectieuses des reins, le principal est l'effet antimicrobien. Dans la protéinurie secondaire, en particulier dans le diabète sucré, l'insulinothérapie ou d'autres moyens de normaliser le pancréas seront les principaux.

Tous les médicaments avec lesquels vous pouvez réduire les protéines dans l'urine sont divisés en groupes:

Selon le type de maladie dont souffre le patient, des conseils supplémentaires s'ajoutent à ces recommandations. Leur mise en œuvre stricte, combinée à la pharmacothérapie nécessaire, peut non seulement abaisser le niveau de protéines dans l'urine, mais aussi maintenir leurs performances, si possible, dans les valeurs normales.

Les méthodes de médecine traditionnelle, qui consistent principalement à utiliser le pouvoir de guérison de diverses plantes, ne sont pas basiques si l'on trouve beaucoup de protéines dans l'urine. Les domaines prioritaires restent les méthodes de médecine officielle qui utilisent des médicaments avec divers mécanismes d'action. Et cela est tout à fait justifié, car aucune décoction ou infusion d'herbes ne peut radicalement affecter la cause de la maladie.

Mais en tant que zone de traitement auxiliaire, l'utilisation de remèdes populaires peut être considérée comme acceptable. Ainsi, les produits apicoles ou diverses potions d'herbes peuvent affecter positivement l'immunité, renforcer les vaisseaux sanguins et réguler la transmission des influx nerveux, servir de riche source de vitamines, de minéraux et de substances biologiquement actives.

Par conséquent, des méthodes alternatives, afin d'éliminer l'excès de protéines dans l'urine, sont utilisées assez largement, mais seulement après approbation par le médecin traitant. Aucune automédication n'est inacceptable, car l'utilisation incontrôlée de remèdes à base de plantes peut aggraver le résultat attendu et nuire à la santé du patient.

Le sorbier frais aide à réduire les protéines dans l'urine

Parmi l'énorme variété de remèdes populaires qui réduisent la protéinurie, vous pouvez recommander des baies fraîches et des boissons aux fruits, des infusions et des décoctions, des produits apicoles. Voici quelques recettes, les plus simples et les plus faciles à préparer:

  • jus de fruits de canneberges fraîches: 2 cuillères à café de canneberges, pétrir, verser 1 tasse d'eau bouillante chaude et laisser reposer 30 minutes; boire un verre 2-3 fois par jour;
  • broyer les baies de sorbier frais avec du sucre, manger en petites portions de 50 grammes par jour;
  • insister dans un verre d'eau chaude une cuillère à soupe de racine de persil hachée; boire une infusion de 1 cuillère à soupe. l 4 fois par jour;
  • décoction de graines de citrouille: 2 cuillères à soupe. l 0,5 litre d'eau, buvez au lieu du thé pendant 5-7 jours;
  • manger ou boire du miel ou du miel de fleurs avec du thé, 2 c. l jusqu'à 5 fois par jour.

L'effet positif de l'utilisation de tous ces fonds ne se produit pas immédiatement. Pour éliminer l'augmentation des protéines, il est nécessaire d'appliquer des méthodes alternatives en combinaison avec le schéma thérapeutique principal, au moins pendant 3-4 semaines. De plus, une surveillance régulière par un médecin traitant est obligatoire, avec une surveillance constante des tests d'urine.

L'analyse d'urine est l'une des études les plus simples, les plus rentables et informatives de la pratique médicale quotidienne. Il y a pas mal d'indicateurs dans l'analyse standard, mais l'un des plus importants est la protéine dans l'urine.

La protéinurie est souvent détectée et provoque de la confusion et de la panique chez le sujet, bien que le problème ne soit pas toujours dû à une maladie grave. Mais dès que la raison est clarifiée, quelle qu'elle soit, la question devient sûrement urgente - comment se débarrasser des protéines dans l'urine?

Chez une personne adulte en bonne santé, les protéines urinaires ne sont pas excrétées. Le système urinaire possède un système de filtre complexe qui ne permet pas aux protéines - albumine, globuline et autres molécules de protéines, qui sont un matériau de construction précieux pour le corps humain - d'être excrétées pendant la miction.

Les tests de laboratoire standard déterminent normalement soit l’absence de protéine, soit ses «traces» - les résidus minimaux en une quantité ne dépassant pas 0,033 g / l.

Causes des protéines dans l'urine

Cependant, tout ne se passe pas toujours parfaitement. Même dans un organisme sain, dans certaines conditions, des situations peuvent survenir lorsque la perte de protéines augmente - ces cas sont appelés physiologiques.

Avec le développement de certaines maladies, la protéinurie peut atteindre un niveau dangereux - et nous parlons ensuite de raisons pathologiques qui nécessitent une résolution immédiate.

Dans de telles situations, la question de savoir comment réduire les protéines dans l'urine est particulièrement pertinente pour le patient. Le traitement de la maladie dans chaque cas dépendra de la cause de la pathologie qui a provoqué.

Il existe deux groupes de raisons qui peuvent provoquer l'apparition de composés protéiques dans la composition de l'urine - physiologique et pathologique.

Les raisons physiologiques peuvent inclure:

  • un stress physique ou psycho-émotionnel important;
  • hypothermie ou surchauffe au soleil;
  • manger beaucoup d'aliments protéinés;
  • perte de liquide;
  • protéines dans l'urine pendant la grossesse, en particulier dans les stades ultérieurs;
  • petite enfance;
  • prendre certains médicaments (antibiotique, préparation d'acide salicylique ou de lithium, etc.);
  • urine mal collectée pour analyse (procédures d'hygiène insuffisantes, vaisselle sale, menstruations chez la femme, etc.);
  • certaines procédures médicales.

Pour des raisons pathologiques, les médecins incluent:

  1. Une allergie.
  2. Fièvre.
  3. Gestose.
  4. Maladies de la prostate chez les hommes.
  5. Maladies inflammatoires des voies urinaires - pyélonéphrite, cystite, urétrite.
  6. Glomérulonéphrite et autres néphrites (lupus, tubulo-interstitiel).
  7. Néphropathies diverses - métaboliques, héréditaires, toxiques.
  8. Lésions oncologiques et traumatiques.
  9. Diabète et hypertension.

Des causes pathologiques sont probables si la personne s'inquiète de l'œdème, des maux de tête et de la faiblesse générale, de l'irritabilité ou de l'apathie, des nausées, des douleurs et crampes musculaires, une pression accrue. Chacun de ces symptômes peut être un signe de haute teneur en protéines dans l'urine..

Ce n'est pas une liste complète, mais il est clair que chaque cas de protéinurie nécessite une approche individuelle et des solutions pour se débarrasser du problème..

Vidéo: Pourquoi les protéines apparaissent-elles dans l'urine des femmes et des hommes?

Pourquoi les protéines apparaissent-elles dans l'urine des femmes et des hommes?

Que faire en cas de violation?

Tout d'abord, vous devez consulter un médecin pour déterminer les raisons exactes. Parfois, il suffit de reprendre l'analyse après un certain temps, en éliminant le facteur provoquant - changer le régime alimentaire, réduire le niveau de stress, réduire l'activité physique, ajuster le régime de consommation d'alcool, les médicaments et les procédures d'hygiène.

Si la raison n'est pas encore une série physiologique, beaucoup plus d'efforts peuvent être nécessaires, mais étant donné l'importance du problème, ils sont nécessaires.

En plus de l'enquête et de l'examen habituels, le médecin demandera des examens supplémentaires, et ce ne seront pas nécessairement des examens uniquement du système urinaire.

Des tests de laboratoire détaillés (tests sanguins biochimiques, études de courbe de sucre, marqueurs tumoraux et autres) peuvent être requis, ainsi que d'autres méthodes de diagnostic:

  • échographies - rein, vessie, prostate chez l'homme et utérus et appendices chez la femme, foie et même cœur;
  • Radiographie - enquête, urographie excrétoire ou par perfusion, urétéropyélographie rétrograde, etc.;
  • endoscopique - par exemple, urétro- et cystoscopie;
  • instrumentale - divers types de biopsies de ponction, cathétérisme de la vessie, cystomanométrie et autres.

Toutes ces méthodes vous aideront à comprendre quoi faire et, dans chaque cas individuel, à prescrire des médicaments, à éliminer l'agent infectieux si disponible, à éliminer l'œdème ou à abaisser la glycémie et la pression artérielle. Parallèlement à la médecine traditionnelle, l'accélération de la récupération et la diminution des protéines dans l'urine, l'élimination des bactéries et des champignons et la résolution d'autres problèmes peuvent aider les recettes des guérisseurs traditionnels.

Dans tous les cas, si des protéines sont détectées dans l'urine, le traitement avec des remèdes populaires ne sera pas superflu.

Il est seulement nécessaire de se rappeler et de respecter strictement la règle selon laquelle toute prescription à domicile doit toujours être convenue et approuvée par le médecin traitant.

Les meilleures recettes pour traiter la pathologie

L'arsenal de médicaments utilisés par la médecine traditionnelle en présence de protéines dans l'urine est assez large. Ce sont des baies, des fruits, des décoctions et des infusions d'herbes et des produits apicoles..

Les canneberges sont en premier lieu en popularité et en efficacité. Les baies sont consommées sans traitement, le jus en est pressé et pris sous forme pure (il n'est pas recommandé de prendre plus de 3 cuillères à soupe par jour en raison de la forte teneur en acide et de l'effet irritant sur la muqueuse gastro-intestinale) ou plus souvent de faire des boissons aux fruits.

Recette de boisson aux fruits n ° 1: pétrir les baies lavées ou séchées de quelque manière que ce soit, presser le jus à travers une étamine, verser l'eau pressée (au moins 1: 2) et faire bouillir pendant 10-15 minutes. Laisser refroidir, ajouter du jus, du miel ou du sucre préalablement pressé, vous pouvez la cannelle ou d'autres épices douces. Buvez au moins 0,5 litre par jour au lieu de l'eau ou du thé.

Recette de boisson aux fruits n ° 2: une option plus simple - hacher les canneberges dans un mélangeur ou un hachoir à viande, verser de l'eau bouillante (une cuillère à soupe de baies dans un verre d'eau), insister pendant environ une demi-heure. Vous pouvez également ajouter du miel.

Un remède efficace est les infusions de plantes:

  1. Un mélange d'une cuillère à soupe de racines séchées et d'une cuillère à soupe de graines de persil versez un verre d'eau bouillante, mis dans un endroit sombre pendant 4 heures. Prenez 1 cuillère à soupe. l quatre fois par jour.
  2. Deux cuillères à soupe de bourgeons de bouleau versez un verre d'eau bouillante, insistez une heure et demie, prenez un quart de tasse trois fois par jour.
  3. Une cuillère à soupe de fleurs de tilleul et le zeste d'un citron est versé avec un demi-litre d'eau bouillante, un minimum de 15 heures est infusé; boire une cuillère à café trois fois par jour.

Ces médicaments ont un effet diurétique, anti-inflammatoire et antioxydant..

Les décoctions de plantes médicinales qui contiennent de nombreux oligo-éléments et qui peuvent également agir comme diurétiques, réduisent la réponse inflammatoire des tissus et augmentent le ton global ne sont pas moins populaires..

Utilisation efficace de l'avoine - à la fois de la paille d'avoine et des céréales. La paille d'avoine (25 g) est versée avec de l'eau bouillante à raison de 0,5 litre, bouillie pendant environ 10 minutes, filtrée et prise un demi-verre deux fois par jour. Faire bouillir deux cuillères à soupe de céréales dans un demi-litre d'eau jusqu'à ce qu'elles ramollissent, refroidir, boire une demi-tasse 2 fois par jour.

Une décoction de graines de citrouille a également reçu de bonnes critiques - faites bouillir un demi-kilogramme de graines écrasées à feu doux sous un couvercle dans un litre d'eau pendant 2 heures, refroidissez, filtrez et prenez un demi-verre 3 fois par jour pendant une semaine.

Application de produits apicoles et d'infusions à base de plantes

Très aimé par de nombreuses propolis. Ce produit apicole est utilisé en mélange avec des racines de réglisse et d'églantier, de sureau, de solanum et de renouée, et des aiguilles de thuya. La gelée royale et le perga sont tous deux utilisés - tous ces produits ont des propriétés anti-inflammatoires, renforçantes générales et immunostimulantes, ce qui est indispensable pour la plupart des maladies accompagnées de protéinurie..

Les préparations à base de plantes - à partir de feuilles d'airelle rouge, de millepertuis, de fleurs de sureau, de camomille de pharmacie, de verge d'or, de tanaisie et autres - ont gagné une grande popularité..

Il existe un grand nombre de recettes composées de nombreux composants - herbes, racines, fleurs et graines, beaucoup d'entre eux sont certainement efficaces, mais une abondance de composants augmente le risque de réactions allergiques et complique le contrôle de l'efficacité de la réception. Ces médicaments ne doivent être pris que sous surveillance médicale..

Bouillon de busserole appliqué avec succès, maïs, moustache dorée, baies de sorbier et d'airelle rouge, jus de citrouille et de betterave, genièvre et violette. Chaque recette populaire a de nombreux avantages, il est important de ne pas les utiliser de manière incontrôlée et irréfléchie, car cela peut entraîner des conséquences imprévisibles et négatives.

Il ne faut pas oublier qu'un seul médicament ou remède populaire ne sera pas suffisamment efficace si vous ne reconsidérez pas votre style de vie et votre alimentation; avec tout type de thérapie, toutes les recommandations médicales doivent être soigneusement observées et des examens médicaux réguliers doivent être effectués.

Vidéo: Protéine dans l'urine. Conseils aux parents

Protéine dans l'urine - dit le professeur. Conseils aux parents - Union des pédiatres de Russie. Sources utilisées: