Principal

Hydronéphrose

Antibiotiques dans le traitement et la prévention des infections des voies urinaires chez les enfants

Infection des voies urinaires (IVU) - la croissance de micro-organismes dans divers départements des reins et des voies urinaires (MP), qui peut provoquer un processus inflammatoire localisé en fonction de la maladie (pyélonéphrite, cystite, urétrite, etc.). Enfants UTI

Infection des voies urinaires (IVU) - la croissance de micro-organismes dans divers départements des reins et des voies urinaires (MP), qui peut provoquer un processus inflammatoire localisé en fonction de la maladie (pyélonéphrite, cystite, urétrite, etc.).

L'IVU des enfants survient en Russie avec une fréquence d'environ 1 000 cas pour 100 000 habitants. Assez souvent, les infections urinaires ont tendance à avoir une évolution chronique et récurrente. Cela s'explique par les caractéristiques structurelles, la circulation sanguine, l'innervation de la MP et le dysfonctionnement lié à l'âge du système immunitaire du corps d'un enfant en croissance. À cet égard, il est d'usage de mettre en évidence un certain nombre de facteurs contribuant au développement de l'UTI:

  • violation de l'urodynamique;
  • dysfonctionnement neurogène de la vessie;
  • la gravité des propriétés pathogènes des micro-organismes (adhésion, sécrétion d'uréase);
  • caractéristiques de la réponse immunitaire du patient (diminution de l’immunité à médiation cellulaire, production insuffisante d’anticorps dirigés contre le pathogène, développement d’auto-anticorps);
  • troubles fonctionnels et organiques du côlon distal (constipation, déséquilibre de la microflore intestinale).

Dans l'enfance, les infections urinaires dans 80% des cas se développent dans le contexte d'anomalies congénitales des PM supérieures et inférieures, dans lesquelles il y a des perturbations urodynamiques. Dans de tels cas, ils parlent d'une UTI compliquée. Avec une forme simple de troubles anatomiques et de troubles de l'urodynamique n'est pas déterminé.

Parmi les malformations les plus courantes des voies urinaires, le reflux vésico-urétéral survient dans 30 à 40% des cas. La deuxième place est occupée par le mégaurètre, dysfonctionnement de la vessie neurogène. Avec l'hydronéphrose, l'infection rénale se produit moins fréquemment.

Le diagnostic d'UTI est basé sur de nombreux principes. Il faut se rappeler que les symptômes de l'UTI dépendent de l'âge de l'enfant. Par exemple, chez les nouveau-nés, il n'y a pas de symptômes spécifiques d'UTI et l'infection est rarement généralisée..

Les symptômes tels que la léthargie, l'anxiété, la fièvre périodique, l'anorexie, les vomissements et la jaunisse sont fréquents chez les jeunes enfants..

Les enfants plus âgés se caractérisent par de la fièvre, des maux de dos, des douleurs abdominales et des symptômes dysuriques..

La liste des questions lors de la collecte de l'anamnèse comprend les éléments suivants:

  • hérédité;
  • plaintes pendant la miction (rapidité, douleur);
  • épisodes précédents d'infection;
  • élévations de température inexpliquées;
  • la présence de soif;
  • la quantité d'urine excrétée;
  • en détail: tension lors de la miction, diamètre et flux intermittent, envies péremptoires, rythme de miction, incontinence urinaire pendant la journée, énurésie nocturne, fréquence des selles.

Le médecin doit toujours s'efforcer d'établir avec plus de précision la localisation d'un foyer d'infection possible: le type de traitement et le pronostic de la maladie en dépendent. Pour clarifier les thèmes de la défaite des voies urinaires, il est nécessaire de connaître les symptômes cliniques des infections des voies urinaires inférieures et supérieures. Avec une infection des voies urinaires supérieures, la pyélonéphrite est importante, ce qui représente jusqu'à 60% de tous les cas d'hospitalisation d'enfants à l'hôpital (tableau).

Cependant, la base du diagnostic d'UTI sont les données d'analyse d'urine, dans lesquelles les méthodes microbiologiques sont de première importance. L'isolement d'un micro-organisme dans une culture d'urine est la base d'un diagnostic. Il existe plusieurs façons de collecter l'urine:

  • clôture de la partie médiane du jet;
  • collecte d'urine dans l'urinoir (chez 10% des enfants en bonne santé jusqu'à 50 000 UFC / ml, à 100 000 UFC / ml, l'analyse doit être répétée);
  • cathétérisme à travers l'urètre;
  • aspiration sus-pubienne (non utilisée en Russie).

Une analyse indirecte courante de l'évaluation de la bactériurie est l'analyse des nitrites (les nitrates normalement présents dans l'urine sont convertis en nitrites si des bactéries sont présentes). La valeur diagnostique de cette méthode atteint 99%, mais chez les jeunes enfants, en raison du court séjour d'urine dans la vessie, elle est considérablement réduite et atteint 30 à 50%. Il faut se rappeler que les jeunes garçons peuvent avoir un résultat faussement positif en raison de l'accumulation de nitrites dans le sac préputial.

Dans la plupart des cas, l'UTI est causée par un type de micro-organisme. La détermination de plusieurs types de bactéries dans les échantillons s'explique le plus souvent par des violations de la technique de collecte et de transport du matériel.

Dans les infections urinaires chroniques, dans certains cas, l'identification des associations microbiennes est possible..

D'autres tests d'urine comprennent la collecte d'un test d'urine général, Nechiporenko et Addis-Kakowski. La leucocyturie est observée dans tous les cas d'UTI, mais il faut se rappeler qu'elle peut être, par exemple, avec une vulvite. La macrohématurie survient chez 20 à 25% des enfants atteints de cystite. S'il y a des symptômes d'infection, la protéinurie confirme le diagnostic de pyélonéphrite..

Des examens instrumentaux sont effectués pour les enfants pendant la période de rémission du processus. Leur objectif est de clarifier l'emplacement de l'infection, la cause et l'étendue des lésions rénales. L'examen des enfants avec UTI aujourd'hui comprend:

  • échographie;
  • cystographie mixte;
  • cystoscopie
  • urographie excrétrice (obstruction chez les filles - 2%, chez les garçons - 10%);
  • renographie radioisotopique;
  • néphroscintigraphie avec DMSA (une cicatrice se forme en 1 à 2 ans);
  • études urodynamiques.

Les examens instrumentaux et radiologiques doivent être effectués selon les indications suivantes:

  • pyélonéphrite;
  • bactériurie de moins de 1 an;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • masse abdominale palpable;
  • anomalies de la colonne vertébrale;
  • fonction diminuée de la concentration d'urine;
  • bactériurie asymptomatique;
  • rechute de cystite chez les garçons.

L'étiologie bactérienne de l'IMS dans les maladies urologiques a des caractéristiques distinctives en fonction de la gravité du processus, de la fréquence des formes compliquées, de l'âge du patient et de l'état de son statut immunitaire, des conditions de début de l'infection (ambulatoire ou hospitalisé).

Les résultats de la recherche (données du NCHA RAMS, 2005) montrent que chez les patients ambulatoires atteints d'UTI, E. coli se distingue dans 50% des cas, Proteus spp. Dans 10%, Klebsiella spp. Dans 13%, Enterobacter spp., Dans 3% dans 2% - Morganella morg. et avec une fréquence de 11% - Enterococcus fac. (image). Les autres micro-organismes qui représentaient 7% de l'excrétion et rencontraient une fréquence inférieure à 1% étaient les suivants: S. epidermidis - 0,8%, S. pneumoniae - 0,6%, Acinetobacter spp. - 0,6%, Citrobacter spp. 0,3%, S. pyogenes 0,3%, Serratia spp. - 0,3%.

Dans la structure des infections nosocomiales, les infections urinaires prennent la deuxième place après les infections des voies respiratoires. Il convient de noter que 5% des enfants d'un hôpital urologique développent des complications infectieuses dues à une intervention chirurgicale ou diagnostique.

Chez les patients stationnaires, la signification étiologique d'Escherichia coli est significativement réduite (jusqu'à 29%) en raison de l'augmentation et / ou de l'accession de pathogènes "à problèmes" tels que Pseudomonas aeruginosa (29%), Enterococcus faec. (4%), staphylocoques à coagulase négative (2,6%), bactéries gram-négatives non fermentaires (Acinetobacter spp. - 1,6%, Stenotrophomonas maltophilia - 1,2%), etc. La sensibilité de ces agents pathogènes aux antibactériens est souvent imprévisible, car elle dépend à partir d'un certain nombre de facteurs, y compris les caractéristiques des souches nosocomiales circulant dans cet hôpital.

Il ne fait aucun doute que les principales tâches dans le traitement des patients atteints d'UTI sont l'élimination ou la réduction du processus inflammatoire dans le tissu rénal et la MP, tandis que le succès du traitement est largement déterminé par une thérapie antimicrobienne rationnelle.

Naturellement, lors du choix d'un médicament, l'urologue est guidé principalement par des informations sur l'agent pathogène et le spectre d'action antimicrobienne du médicament. Un antibiotique peut être sûr, capable de créer des concentrations élevées dans le parenchyme rénal et urinaire, mais s'il n'y a pas d'activité dans son spectre contre un pathogène spécifique, le but d'un tel médicament n'a pas de sens.

Un problème mondial dans la nomination des médicaments antibactériens est l'augmentation de la résistance des micro-organismes à eux. De plus, le plus souvent, une résistance se développe chez les patients acquis dans la communauté et nosocomiaux. Les micro-organismes qui ne sont inclus dans le spectre antibactérien d'aucun antibiotique sont naturellement considérés comme résistants. La résistance acquise signifie que le micro-organisme qui est initialement sensible à un antibiotique spécifique devient résistant à son action..

En pratique, ils se trompent souvent par rapport à une résistance acquise, estimant que son apparition est inévitable. Mais la science a des faits qui réfutent une telle opinion. La signification clinique de ces faits est que les antibiotiques qui ne provoquent pas de résistance peuvent être utilisés sans crainte de leur développement ultérieur. Mais si le développement d'une résistance est potentiellement possible, il apparaît assez rapidement. Une autre idée fausse est que le développement d'une résistance est associé à l'utilisation d'antibiotiques en grandes quantités. Des exemples avec l'antibiotique ceftriaxone le plus couramment prescrit dans le monde, ainsi que la céfoxitine et la céfuroxime, soutiennent le concept selon lequel l'utilisation d'antibiotiques à faible potentiel de développement de résistance dans tous les volumes ne conduira pas à sa croissance ultérieure..

Beaucoup de gens croient que pour certaines classes d'antibiotiques, la survenue d'une résistance aux antibiotiques est caractéristique (cette opinion s'applique aux céphalosporines de 3e génération), mais pour d'autres non. Cependant, le développement d'une résistance n'est pas associé à la classe d'antibiotiques, mais à un médicament spécifique.

Si un antibiotique a le potentiel de développer une résistance, des signes de résistance apparaissent au cours des 2 premières années d'utilisation ou même au stade des essais cliniques. Sur cette base, nous pouvons prédire en toute confiance les problèmes de résistance: parmi les aminosides, il s'agit de la gentamicine, parmi les céphalosporines de deuxième génération, le céfamandol, la ceftazidime de troisième génération, la trovofloxacine parmi les fluoroquinolones et l'imipénème parmi les carbapénèmes. L'introduction de l'imipénème dans la pratique s'est accompagnée du développement rapide de la résistance des souches de P. aeruginosa à ce dernier, ce processus se poursuit maintenant (l'apparition du méropénème n'était pas associée à un tel problème, et on peut affirmer qu'il ne se posera pas dans un avenir proche). Parmi les glycopeptides se trouve la vancomycine.

Comme déjà mentionné, 5% des patients hospitalisés développent des complications infectieuses. D'où la gravité de l'affection, l'augmentation du temps de récupération, le maintien au lit et l'augmentation du coût du traitement. Dans la structure des infections nosocomiales, les infections urinaires occupent la première place, suivies par la chirurgie (infections des plaies de la peau et des tissus mous, abdominaux) en deuxième position..

La complexité du traitement des infections hospitalières est due à la gravité de l'état du patient. Il existe souvent une association d'agents pathogènes (deux ou plus, avec des infections associées aux plaies ou aux cathéters). La résistance accrue des micro-organismes ces dernières années aux médicaments antibactériens traditionnels (pénicillines, céphalosporines, aminoglycosides) utilisés pour les infections du système génito-urinaire est également d'une grande importance..

À ce jour, la sensibilité des souches hospitalières d'Enterobacter spp. à l'amoxiclav (amoxicilline + acide clavulanique) est de 40%, au céfuroxime - 30%, à la gentamicine - 50%, la sensibilité de S. aureus à l'oxacilline est de 67%, à la lincomycine - 56%, à la ciprofloxacine - 50%, à la gentamicine - 50 % La sensibilité des souches de P. aeruginosa à la ceftazidime dans différents services ne dépasse pas 80%, à la gentamicine - 50%.

Il existe deux approches potentielles pour surmonter la résistance aux antibiotiques. Le premier est la prévention de la résistance, par exemple, en limitant l'utilisation d'antibiotiques à fort potentiel de développement; Des programmes de contrôle épidémiologique efficaces sont tout aussi importants pour prévenir la propagation des infections hospitalières causées par des micro-organismes hautement résistants dans un hôpital (surveillance hospitalière). La deuxième approche est l'élimination ou la correction des problèmes existants. Par exemple, si dans l'unité de soins intensifs (ou à l'hôpital en général) des souches résistantes de P. aeruginosa ou Enterobacter spp. Sont courantes, le remplacement complet des formes d'antibiotiques à fort potentiel de développement de résistance par des antibiotiques «plus propres» (amikacine au lieu de gentamicine, méropénème au lieu d'imipénème et etc.) éliminera ou minimisera la résistance aux antibiotiques des micro-organismes aérobies à Gram négatif.

Les substances suivantes sont actuellement utilisées dans le traitement des infections urinaires: les pénicillines protégées par un inhibiteur, les céphalosporines, les aminoglycosides, les carbapénèmes, les fluoroquinolones (limitées en pédiatrie), les uroantiseptiques (dérivés du nitrofurane - Furagin).

Arrêtons-nous sur les médicaments antibactériens dans le traitement des infections urinaires.

Médicaments recommandés pour les infections des voies urinaires inférieures.

  1. Aminopénicillines protégées par des inhibiteurs: amoxicilline + acide clavulanique (Amoxiclav, Augmentin, Flemoclav Solutab), ampicilline + sulbactam (Sulbacin, Unazin).
  2. Céphalosporines de la génération II: céfuroxime, céfaclor.
  3. Fosfomycine.
  4. Dérivés du nitrofurane: furazolidone, furaltadone (furazoline), nitrofural (furaciline).

Pour l'infection des voies urinaires supérieures.

  1. Aminopénicillines protégées par des inhibiteurs: amoxicilline + acide clavulanique, ampicilline + sulbactam.
  2. Céphalosporines de génération II: céfuroxime, céfamandol.
  3. Céphalosporines de 3e génération: céfotaxime, ceftazidime, ceftriaxone.
  4. Céphalosporines de 4e génération: céfépime.
  5. Aminosides: netilmicine, amikacine.
  6. Carbapénèmes: imipénème, méropénème.

Avec une infection à l'hôpital.

  1. Céphalosporines de 3e et 4e génération - ceftazidime, céfopérazone, céfépime.
  2. Uréidopénicillines: pipéracilline.
  3. Fluoroquinolones: comme indiqué.
  4. Aminoglycosides: amikacine.
  5. Carbapénèmes: imipénème, méropénème.

Pour la prophylaxie antibactérienne périopératoire.

  1. Aminopénicillines protégées par des inhibiteurs: amoxicilline + acide clavulanique, ticarcilline / clavulanate.
  2. Générations de céphalosporines II et III: céfuroxime, céfotaxime, ceftriaxone, ceftazidime, céfopérazone.

Pour la prophylaxie antibactérienne pendant les procédures invasives: aminopénicillines protégées par un inhibiteur - amoxicilline + acide clavulanique.

Il est généralement admis que le traitement antibactérien des patients ambulatoires atteints d'UTI peut être effectué de manière empirique, en fonction de la sensibilité aux antibiotiques des principaux uropathogènes circulant dans une région spécifique au cours d'une période d'observation donnée, et de l'état clinique du patient.

Le principe stratégique de l'antibiothérapie en ambulatoire est le principe de suffisance minimale. Les médicaments de première intention sont:

  • aminopénicillines protégées par un inhibiteur: amoxicilline + acide clavulanique (Amoxiclav);
  • céphalosporines: céphalosporines orales des générations II et III;
  • dérivés de la série des nitrofuranes: nitrofurantoïne (furadonine), furazidine (furagine).

Il est erroné d'utiliser l'ampicilline et le cotrimoxazole en ambulatoire, en raison de la résistance accrue à E. coli. La nomination de céphalosporines de 1ère génération (céphalexine, céfradine, céfazoline) n'est pas justifiée. Les dérivés de la série des nitrofuranes (Furagin) ne créent pas de concentrations thérapeutiques dans le parenchyme rénal, ils ne sont donc prescrits que pour la cystite. Afin de réduire la croissance de la résistance des micro-organismes, l'utilisation de céphalosporines de troisième génération doit être fortement limitée et la nomination d'aminosides en ambulatoire doit être complètement exclue..

Une analyse de la résistance des souches d'agents pathogènes des uro-infections compliquées montre que l'activité des préparations du groupe des pénicillines semi-synthétiques et des pénicillines protégées peut être assez élevée par rapport à Escherichia coli et Proteus, mais en ce qui concerne les entérobactéries et Pseudomonas aeruginosa, leur activité est respectivement de 42 et 39%. Par conséquent, les médicaments de ce groupe ne peuvent pas être des médicaments de thérapie empirique des processus inflammatoires purulents sévères des organes urinaires.

L'activité des céphalosporines des 1ère et 2ème générations vis-à-vis des entérobactères et des protéines s'avère également très faible et varie de 15 à 24%, par rapport à E. coli - légèrement supérieure, mais ne dépasse pas l'activité des pénicillines semi-synthétiques.

L'activité des générations de céphalosporines III et IV est significativement plus élevée que celle des générations de pénicillines et céphalosporines I et II. L'activité la plus élevée a été observée en ce qui concerne E. coli - de 67 (céfopérazone) à 91% (céfépime). En ce qui concerne l'entérobactérie, l'activité varie de 51 (ceftriaxone) à 70% (céfépime), et la forte activité des médicaments de ce groupe est également notée pour les protéines (65–69%). En ce qui concerne Pseudomonas aeruginosa, l'activité de ce groupe de médicaments est faible (15% dans la ceftriaxone, 62% dans le céfépime). Le spectre d'activité antibactérienne du ceftazidime est le plus élevé par rapport à tous les agents pathogènes gram-négatifs pertinents des infections compliquées (de 80 à 99%). L'activité des carbapénèmes reste élevée - de 84 à 100% (en imipénème).

L'activité des aminosides est légèrement inférieure, en particulier en ce qui concerne les entérocoques, mais en ce qui concerne les entérobactéries et les proteus, une activité élevée est conservée dans l'amikacine.

Pour cette raison, l'antibiothérapie des infections urinaires chez les patients urologiques dans un hôpital doit être basée sur les données du diagnostic microbiologique du pathogène de l'infection chez chaque patient et sa sensibilité aux médicaments antibactériens. Le traitement antimicrobien empirique initial des patients urologiques ne peut être prescrit que jusqu'à l'obtention des résultats d'une étude bactériologique, après quoi il doit être modifié en fonction de la sensibilité aux antibiotiques du micro-organisme sélectionné..

Dans l'application d'une antibiothérapie dans un hôpital, il faut respecter un principe différent - du simple au puissant (utilisation minimale, intensité maximale). La gamme de groupes de médicaments antibactériens utilisés est considérablement élargie ici:

  • les aminopénicillines protégées par un inhibiteur;
  • céphalosporines des 3e et 4e générations;
  • les aminosides;
  • carbapénèmes;
  • fluoroquinolones (dans les cas graves et en présence d'une confirmation microbiologique de la sensibilité à ces médicaments).

La prophylaxie antibiotique périopératoire (pré, intra et postopératoire) est importante dans le travail de l'urologue pédiatrique. Bien sûr, il ne faut pas négliger l'influence d'autres facteurs qui réduisent la probabilité de développer une infection (réduction de la durée du séjour à l'hôpital, qualité des instruments de traitement, cathéters, utilisation de systèmes fermés pour le détournement d'urine, formation du personnel).

Des études de base montrent que les complications postopératoires sont évitées si une concentration élevée du médicament antibactérien dans le sérum sanguin (et dans les tissus) est créée au début de la chirurgie. En pratique clinique, le moment optimal pour la prophylaxie antibiotique est de 30 à 60 minutes avant le début de l'opération (sous réserve de l'administration intraveineuse de l'antibiotique), c'est-à-dire au début de l'anesthésiologie. Une augmentation significative de l'incidence des infections postopératoires a été notée si la dose prophylactique de l'antibiotique n'était pas prescrite dans l'heure suivant l'opération. Tout médicament antibactérien administré après la fermeture de la plaie chirurgicale n'affectera pas la probabilité de complications..

Ainsi, une administration unique d'un médicament antibactérien adéquat pour la prophylaxie n'est pas moins efficace qu'une administration répétée. Ce n'est qu'en cas de chirurgie prolongée (plus de 3 heures) qu'une dose supplémentaire est nécessaire. La prophylaxie antibiotique ne peut pas durer plus de 24 heures, car dans ce cas l'utilisation de l'antibiotique est déjà considérée comme une thérapie et non comme une prévention.

Un antibiotique idéal, y compris pour la prophylaxie périopératoire, doit être très efficace, bien toléré par les patients et posséder une faible toxicité. Son spectre antibactérien devrait inclure la microflore probable. Pour les patients hospitalisés longtemps avant la chirurgie, il est nécessaire de prendre en compte le spectre des micro-organismes nosocomiaux, en tenant compte de leur sensibilité aux antibiotiques.

Pour la prophylaxie antibiotique dans les opérations urologiques, il est conseillé d'utiliser des médicaments qui créent une concentration élevée dans l'urine. De nombreux antibiotiques répondent à ces exigences et peuvent être utilisés, par exemple, les céphalosporines de génération II et les pénicillines protégées par des inhibiteurs. Les aminoglycosides doivent être réservés aux patients à risque ou allergiques aux b-lactames. Les céphalosporines des générations III et IV, les aminopénicillines protégées par un inhibiteur et les carbapénèmes doivent être utilisés dans des cas isolés lorsque le site de l'opération est ensemencé de micro-organismes nosocomiaux multirésistants. Néanmoins, il est souhaitable que la nomination de ces médicaments soit limitée au traitement des infections avec une évolution clinique sévère..

Il existe des principes généraux pour le traitement antibiotique des infections urinaires chez les enfants, qui comprennent les règles suivantes.

Avec une infection urinaire fébrile, le traitement doit être commencé avec un antibiotique parentéral à large spectre (pénicillines protégées par un inhibiteur, céphalosporines II, générations III, aminosides).

Il est nécessaire de prendre en compte la sensibilité de la microflore de l'urine.

La durée du traitement de la pyélonéphrite est de 14 jours, la cystite - 7 jours.

Chez les enfants atteints de reflux vésico-urétéral, la prophylaxie antimicrobienne doit être longue.

En cas de bactériurie asymptomatique, l'antibiothérapie n'est pas indiquée..

Le concept de «thérapie antibiotique rationnelle» devrait inclure non seulement le bon choix du médicament, mais aussi le choix de son introduction. Il est nécessaire de rechercher des méthodes douces et en même temps les plus efficaces de prescription de médicaments antibactériens. Lors de l'utilisation de la thérapie par étapes, qui consiste à changer l'utilisation parentérale d'un antibiotique par voie orale, après normalisation de la température, le médecin doit se rappeler ce qui suit.

  • La voie orale est préférée pour la cystite et la pyélonéphrite aiguë chez les enfants plus âgés, en l'absence d'intoxication.
  • La voie parentérale est recommandée pour la pyélonéphrite aiguë avec intoxication, dans la petite enfance.

Vous trouverez ci-dessous des médicaments antibactériens, selon la voie d'administration..

Médicaments pour le traitement oral des infections urinaires.

  1. Pénicillines: amoxicilline + acide clavulanique.
  2. Céphalosporines:

• génération II: céfuroxime;

• Génération III: céfixime, ceftibutène, céfpodoxime.

Préparations pour le traitement parentéral de l'UTI.

  1. Pénicillines: ampicilline / sulbactam, amoxicilline + acide clavulanique.
  2. Céphalosporines:

• Génération II: céfuroxime (céfurabol).

• Génération III: céfotaxime, ceftriaxone, ceftazidime.

• Génération IV: céfépime (Maksipim).

Malgré la disponibilité d'antibiotiques modernes et de médicaments chimiothérapeutiques qui peuvent faire face rapidement et efficacement à l'infection et réduire la fréquence des rechutes en prescrivant des médicaments pendant une longue période de temps à faibles doses préventives, le traitement des rechutes d'UTI est toujours une tâche assez difficile. Cela est dû à:

  • résistance accrue des micro-organismes, en particulier lors de cycles répétés;
  • effets secondaires des médicaments;
  • la capacité des antibiotiques à provoquer une immunosuppression du corps;
  • observance réduite en raison de longs cycles d'administration de médicaments.

Comme vous le savez, jusqu'à 30% des filles ont une récidive d'UTI en 1 an, 50% - en 5 ans. Chez les garçons de moins de 1 an, les rechutes se produisent dans 15 à 20% des cas, plus de 1 an - moins de rechutes.

Nous listons les indications de la prophylaxie antibiotique.

a) reflux vésico-urétéral;

b) jeune âge; c) exacerbations fréquentes de pyélonéphrite (trois ou plus par an), indépendamment de la présence ou de l'absence de reflux vésico-urétéral.

  • Relatif: exacerbations fréquentes de la cystite.
  • La durée de la prophylaxie antibiotique est le plus souvent déterminée individuellement. Le médicament est annulé en l'absence d'exacerbations pendant la prophylaxie, mais si une exacerbation se produit après le retrait, un nouveau cours est nécessaire.

    Récemment, un nouveau médicament pour la prévention de la récurrence des infections urinaires est apparu sur le marché intérieur. Cette préparation est un extrait protéique lyophilisé obtenu par fractionnement d'un hydrolysat alcalin de certaines souches d'E. Coli et s'appelle Uro-Wax. Les tests effectués ont confirmé sa grande efficacité sans effets secondaires prononcés, ce qui laisse espérer une large utilisation..

    Une place importante dans le traitement des patients atteints d'UTI est l'observation clinique, qui est la suivante.

    • Surveillance mensuelle des tests d'urine.
    • Tests fonctionnels de pyélonéphrite annuellement (test Zimnitsky), niveau de créatinine.
    • Culture d'urine - comme indiqué.
    • Mesurer régulièrement la pression artérielle.
    • En cas de reflux vésico-urétéral - cystographie et néphroscintigraphie 1 fois en 1-2 ans.
    • Assainissement des foyers d'infection, prévention de la constipation, correction de la dysbiose intestinale, vidange régulière de la vessie.
    Littérature
    1. Strachunsky L.S.Infections des voies urinaires chez les patients ambulatoires // Documents du colloque international. M., 1999. S. 29–32.
    2. Korovina N. A., Zakharova I. N., Strachunsky L. S. et al. Recommandations pratiques pour l'antibiothérapie des infections du système urinaire d'origine communautaire chez les enfants // Microbiologie clinique et chimiothérapie antimicrobienne, 2002. V. 4. No. 4. C 337–346.
    3. Lopatkin N. A., Derevyanko I. I. Le programme de thérapie antibactérienne de la cystite aiguë et de la pyélonéphrite chez l'adulte // Infections et thérapie antimicrobienne. 1999. Vol 1. N ° 2. P. 57–58.
    4. Naber K.G., Bergman B., Bishop M.K. et al.Recommandations de l'Association européenne d'urologie pour le traitement des infections des voies urinaires et des infections du système reproducteur chez l'homme // Microbiologie clinique et chimiothérapie antimicrobienne. 2002.V. 4. No. 4. P. 347–63.
    5. Pereverzev A.S., Rossikhin V.V., Adamenko A.N.Efficacité clinique des nitrofuranes dans la pratique urologique // Men's Health. 2002. No3. S. 1-3.
    6. Goodman et Gilman, The Pharmacological Basis of Therapeutics, Eds. J. C. Hardman, L. E. Limbird., 10e éd., New York, Londres, Madrid, 2001.

    S. N. Zorkin, docteur en sciences médicales, professeur
    NTsZD RAMS, Moscou

    Infections des voies urinaires chez la femme. Symptômes, traitement, médicaments pendant la grossesse

    Les infections des voies urinaires chez la femme sont des infections des organes urinaires par des bactéries pathogènes et se caractérisent par la survenue de symptômes spécifiques.

    Types d'infection

    Les infections des voies urinaires sont différentes - il existe une classification extensive spéciale pour les distinguer.

    Par localisation
    Lésions des voies urinaires supérieuresLes reins, les tubules rénaux et le bassin et les uretères sont affectés. Développer: pyélonéphrite, anthrax rénal, abcès.
    Lésions des voies urinaires inférieuresLa vessie et l'urètre sont touchés.
    Par degré de complexité
    Formulaire simpleElle se caractérise par une légère déviation des organes urinaires sans anomalies structurelles..
    Formulaire compliquéIl se produit avec des violations graves des fonctions du système urinaire. Dans certains cas, compliqué par une inflammation des organes voisins.
    Par la nature des symptômes et la forme du cours
    Symptômes cliniques (forme aiguë)Les symptômes sont prononcés et se manifestent souvent..
    Infections asymptomatiques (cachées), forme chroniqueIls se caractérisent par l'absence ou des symptômes légers qui peuvent s'intensifier lorsqu'ils sont exposés à un facteur (par exemple, le froid ou la consommation de tout produit ayant un effet irritant). Peut accompagner une personne pendant longtemps.
    Par la méthode d'infection
    HôpitalL'infection se produit en milieu hospitalier lors de procédures diagnostiques ou thérapeutiques (par exemple, cathétérisme urétral).
    À base communautaireL'infection n'est pas liée à des manipulations médicales et se produit en dehors de l'hôpital.

    Étapes et diplômes

    Tous les types de maladies infectieuses ont 4 étapes principales:

    1. La période d'incubation. Cela commence par la pénétration d'un agent étranger dans le corps humain. De plus, le micro-organisme pathogène commence à se multiplier activement et à créer des colonies (CFU).
    2. Période prohormale. Elle se caractérise par l'apparition de signes généraux d'infection infectieuse sans symptômes spécifiques d'une maladie. Une personne commence à se sentir faible, perd son appétit, la température corporelle du patient augmente.
    3. La période de développement de la maladie. À ce stade, des symptômes spécifiques de la maladie apparaissent, sur la base desquels des tests et des examens sont prescrits pour un diagnostic ultérieur. Au cours du développement de la maladie, il existe également une restructuration active du système immunitaire - il commence à synthétiser des anticorps spécifiques visant à détruire les microbes et à neutraliser les toxines sécrétées par eux.
    4. Récovalence (période de récupération). Pendant la période de récupération, les symptômes de l'infection sont progressivement éliminés, l'immunité se forme au type de micro-organisme qui était à l'origine de la maladie. Dans certains cas, la pathologie peut devenir chronique.

    Symptômes

    Les infections des voies urinaires chez les femmes ont des symptômes communs:

    • envie trop fréquente d'uriner, accompagnée de douleur et de douleur;
    • décoloration et odeur d'urine (s'assombrit et dégage une forte odeur désagréable).

    De plus, différents types d'infections ont leurs propres symptômes caractéristiques:

    • Urétrite: brûlure et démangeaisons dans l'urètre et pendant la miction, écoulement muqueux purulent de l'ouverture urinaire.
    • Cystite: une sensation de vidange incomplète de la vessie, entraînant des douleurs dans le bas-ventre.
    • Pyélonéphrite: douleur aiguë dans le bas du dos et le bassin, fièvre, faiblesse humaine grave, vomissements, œdème.

    Raisons de l'apparence

    Les infections des voies urinaires chez les femmes (les symptômes des maladies sont spécifiques, il est donc impossible de faire un mauvais diagnostic) se développent plus souvent que chez les hommes. Cela est dû au fait que le canal urinaire dans le corps féminin est court et étroit, et est également situé près de l'anus - pour cette raison, il est plus facile pour les bactéries de pénétrer dans l'urètre et d'affecter les organes urinaires.

    La cause la plus courante de cystite ou d'urétrite est E. coli Escherichia coli pénétrant dans le canal urétral (cela peut se produire si une personne utilise du papier toilette de l'arrière vers l'avant après avoir vidé).

    De plus, la cause de l'infection peut être:

    • non-respect des règles d'hygiène intime;
    • contact sexuel avec une personne infectée sans préservatif;
    • blessures et anomalies congénitales dans la structure du canal urinaire (dans ce cas, la production d'urine est difficile, ce qui facilite la pénétration et la reproduction des agents pathogènes);
    • la présence de pierres ou de sable dans les reins et la vessie;
    • maladies inflammatoires et infectieuses des organes reproducteurs internes;
    • reflux vésico-urétéral ou stagnation de l'urine;
    • faible immunité;
    • diabète sucré (affecte la diminution de l'immunité);
    • l'utilisation de contraceptifs internes (spirale utérine, calottes vaginales);
    • l'utilisation de spermicides, car ils irritent la muqueuse des organes génitaux et favorisent la pénétration des bactéries.

    Les femmes ménopausées et postménopausées sont particulièrement sensibles au développement d'infections génito-urinaires. Les changements hormonaux survenant au cours de cette période conduisent au fait que la muqueuse des voies urinaires devient plus mince et plus sensible à la pénétration d'agents pathogènes.

    Diagnostique

    Les infections des voies urinaires chez les femmes, dont les symptômes sont presque toujours perceptibles, sont diagnostiquées à l'aide de méthodes de laboratoire spéciales:

    MéthodeLa description
    Analyse générale d'urineVous permet de déterminer les propriétés de l'urine (couleur, texture, transparence). La présence de mucus et d'un nombre accru de leucocytes dans l'urine indique un processus inflammatoire dans les organes urinaires.
    Analyse d'urine par la méthode de NechiporenkoEn utilisant cette analyse, vous pouvez déterminer le nombre exact de leucocytes et de cylindres (molécules de protéines qui sont normalement absentes) dans l'urine et établir la gravité du processus inflammatoire.
    Semis d'urine sur la flore avec détermination de la sensibilité aux antibiotiquesPour l'étude, l'urine du matin est utilisée. En utilisant l'analyse sur la flore, vous pouvez déterminer quel type de bactérie a causé l'inflammation et le type d'antibiotique approprié pour le traitement (car différents types de bactéries peuvent être résistants à certains types d'antibiotiques).
    Analyse d'urine selon ZimnitskyDestiné à l'étude de la fonction rénale. Il consiste dans le fait qu'une personne pendant la journée doit collecter l'urine dans des conteneurs spéciaux toutes les 3 heures et enregistrer tous les apports liquidiens.

    Les tests listés sont les principaux lors du diagnostic. En cas de suspicion de lésions rénales, un test sérique sanguin supplémentaire est prescrit - si le niveau d'urée et de créatinine y est augmenté, cela indique qu'un processus inflammatoire actif est en cours dans les reins.

    De plus, en présence de maladies des organes urinaires ou d'une image peu claire des analyses, des études instrumentales peuvent être prescrites:

    • Échographie des reins et de la vessie - montre la structure des tissus des organes, vous permet de détecter la présence de calculs en eux.
    • Tomodensitométrie - vous permet d'obtenir des images tridimensionnelles des organes urinaires et d'identifier diverses maladies pouvant provoquer une inflammation.
    • Cystoscopie - conçue pour examiner les parois internes de la vessie. Un tube optique est inséré dans l'organe à travers le canal urétral, grâce auquel les images sont obtenues.

    Quand consulter un médecin

    Les infections infectieuses des organes urinaires sont très dangereuses - elles peuvent entraîner une perturbation des organes et provoquer une intoxication grave du corps (en raison du fait que l'allocation d'urine dont les bactéries pathogènes sont éliminées du corps).

    Par conséquent, vous devez consulter un médecin immédiatement lorsque les symptômes caractéristiques de l'infection apparaissent: douleur et sensation de brûlure pendant la miction, démangeaisons des organes génitaux externes, sensation de vidange incomplète de la vessie. Contacter un spécialiste en temps opportun aidera à prévenir les dysfonctionnements d'organes.

    Avec la pyélonéphrite, la faiblesse apparaît d'abord et la température corporelle augmente, un peu plus tard, il y a une douleur dans le bas du dos.

    La prévention

    Les infections des voies urinaires chez les femmes dont les symptômes interfèrent avec la vie normale peuvent être évitées en suivant les règles de prévention:

    • Traiter en temps opportun toutes les maladies inflammatoires dans le corps (quel que soit leur emplacement, car l'infection peut pénétrer dans le canal urinaire par le sang ou la lymphe).
    • En urinant, ne pas endurer longtemps, mais vider la vessie le plus tôt possible.
    • Respectez l'hygiène intime (lavez quotidiennement les zones vaginales et anales avec des mains propres dans le sens de l'avant vers l'arrière - du pubis à l'anus).
    • Utilisez un préservatif lorsque vous avez un contact sexuel avec un étranger ou un partenaire régulier infecté.

    Méthodes de traitement

    Dans la plupart des cas, le traitement des infections des voies urinaires est ambulatoire. Mais si le patient est en très mauvais état et que le travail des organes est perturbé (le plus souvent, cela est observé avec des lésions rénales), une hospitalisation est nécessaire.

    Le but de la thérapie est la destruction des micro-organismes pathogènes, l'arrêt de l'inflammation et de la douleur et la normalisation du fonctionnement des organes urinaires.

    Médicaments

    En cas de lésions infectieuses des voies urinaires, des médicaments antibactériens (antibiotiques) sont toujours prescrits. Le choix du médicament dépend du type de bactérie, de l'âge de la femme et des contre-indications.

    Le plus souvent, les types d'antibiotiques suivants sont prescrits:

    • Antibiotiques à large spectre - ont un effet antimicrobien prononcé. Il est important que la substance active de l'antibiotique soit excrétée par les reins.Par conséquent, en cas d'infections des voies urinaires, des médicaments tels que l'amoxiclav, la ceftriaxone et la doxycycline sont généralement prescrits..
    • Médicaments sulfanilamides - combattent efficacement les agents pathogènes infectieux, sont excrétés par les reins et n'ont pas d'effet toxique sur les reins. Les préparations de sulfanilamide comprennent: "Urosulfan", "Biseptol", "Etazol".
    • Médicaments à base de nitrofurane - ont un effet sur les bactéries gram-positives et gram-négatives. Pour usage interne, «Furazolidone», «Negram» sont prescrits. Pour laver les parties génitales, des solutions de «furaciline» sont prescrites.

    Les antibiotiques peuvent être prescrits sous forme de comprimés ou d'injections, selon la gravité de la maladie.

    En plus des antibiotiques, les groupes de médicaments suivants sont également prescrits:

    Groupe de médicamentsActeInstallations
    AINSIls ont un effet complexe: ils arrêtent la douleur et l'inflammation. Contribue à abaisser la température corporelle.«Ibuprofène», «Nise», «Nimésulide».
    AntispasmodiquesContribue à la relaxation des muscles des voies urinaires et à la normalisation du débit urinaire.«No-shpa», «Drotaverin».
    PhytopréparationsNormaliser les voies urinaires, avoir un léger effet analgésique et anti-inflammatoire.«Fitolizin», «Kanefron».
    Probiotiques et prébiotiquesIls habitent les intestins avec des bactéries bénéfiques et contribuent à la normalisation de la digestion (car les antibiotiques affectent négativement l'état de la microflore intestinale).Linex, Hilak Forte, Acipol, Bifiform.

    Remèdes populaires

    Les remèdes populaires sont très efficaces dans le traitement des infections des voies urinaires. Avec leur aide, vous pouvez améliorer considérablement le travail des reins et de la vessie et éliminer les symptômes de la maladie.

    Cependant, la médecine traditionnelle n'est pas un substitut complet au traitement médical standard, ils doivent donc être utilisés ensemble. En outre, n'utilisez pas de remèdes populaires sans l'autorisation d'un médecin.

    Canneberges et airelles

    Les canneberges et les airelles rouges ont des effets anti-inflammatoires, antimicrobiens et analgésiques prononcés. Les baies ont également un effet diurétique, ce qui est important pour les lésions des voies urinaires..

    Il est recommandé de boire quotidiennement 200 à 300 ml de jus fraîchement pressé ou de canneberge ou de jus de canneberge.

    À partir des feuilles des plantes, vous pouvez également préparer une infusion cicatrisante:

    1. Prendre 30 à 40 g de feuilles de canneberge et d'airelle rouge, hacher.
    2. Ensuite, versez les feuilles avec de l'eau chaude (température ne dépassant pas 80 degrés) et laissez le mélange infuser pendant 30 minutes.
    3. Après 30 minutes filtrer l'infusion et boire. Le cours de traitement 1 semaine 2-3 fois par jour.

    Infusion d'églantier

    La rose musquée est riche en vitamine C et a également des effets anti-inflammatoires et diurétiques. La perfusion de rose musquée aide à accélérer l'excrétion d'urine et à éliminer rapidement les symptômes de la cystite.

    Pour préparer l'infusion, vous devez mettre 100 g de baies dans un thermos et les remplir d'eau chaude pendant 3 heures, après quoi vous pouvez boire une boisson au lieu du thé ordinaire.

    Une décoction de bourgeons de bouleau

    Les bourgeons de bouleau ont un effet antibactérien, ils sont donc utilisés dans le traitement des maladies infectieuses.

    Pour préparer une décoction, il est nécessaire:

    1. Broyer 100 g de bourgeons de bouleau.
    2. Remplissez ensuite les matières premières avec 0,5 litre d'eau chaude et mettez à feu moyen.
    3. Attendez l'eau bouillante et après 2-3 minutes. retirer le bouillon du feu.
    4. Refroidissez le bouillon et prenez 150 ml 3 fois par jour avant les repas.

    Le cours de traitement est de 5-7 jours.

    Camomille

    La camomille pour les infections des voies urinaires peut être utilisée à la fois en interne et en externe pour laver les organes génitaux. La plante a des effets anti-inflammatoires, antiseptiques et régénératifs..

    Pour préparer une décoction, vous avez besoin de:

    • Versez 2 cuillères à soupe. l la camomille fleurit 0,5 l d'eau chaude et met un récipient avec des matières premières à feu moyen.
    • Une fois le mélange à ébullition, laisser mijoter à feu doux pendant encore 5 minutes, puis retirer du poêle et refroidir.

    Une décoction doit être lavée 2 fois par jour avec les organes génitaux externes. Après la procédure, le bouillon n'a pas besoin d'être lavé de la peau.

    Pour une administration par voie orale, il est recommandé de préparer une infusion, car elle est brassée plus rapidement: il faut verser 1 cuillère à café. fleurs de camomille avec de l'eau chaude, couvrir le récipient avec un couvercle et laisser reposer 15-20 minutes. Après cela, le mélange doit être filtré. Vous devez utiliser la perfusion 2-3 fois par jour après les repas. La durée du traitement est de 7 jours.

    Régime alimentaire et de consommation

    Pendant le traitement des infections des voies urinaires, il est nécessaire d'augmenter l'apport hydrique. Cela est nécessaire pour que l'urine et ses sels et bactéries soient plus susceptibles d'être excrétés par le corps. Il est recommandé de boire de l'eau, des tisanes et des décoctions.

    Il est également nécessaire de suivre un régime qui vise à réduire l'irritation des voies urinaires, à réduire l'inflammation et la quantité de sels dans le corps.

    Au moment du traitement, les éléments suivants doivent être exclus du régime:

    • produits salés et marinés;
    • plats gras, épicés, fumés;
    • épices et épices;
    • haricot et oxalique;
    • oignons, ail, raifort;
    • sauce soja, mayonnaise et ketchup;
    • agrumes;
    • café et thé noir et vert;
    • boissons gazeuses;
    • de l'alcool;
    • plats sucrés.

    Dans le régime alimentaire contre les infections des voies urinaires, les bouillons non gras, le poulet bouilli, le poisson, les légumes et les fruits devraient prédominer. Les céréales et les pâtes sont également autorisées. Tous les 2-3 jours, vous pouvez manger des produits laitiers faibles en gras.

    Intervention chirurgicale

    Il est effectué extrêmement rarement - en cas de blessures, de pathologies congénitales de la structure ou d'obstruction des voies urinaires en raison de la présence de calculs. Il doit y avoir des indications strictes pour la chirurgie.

    Selon les indications pendant l'opération, ils peuvent élargir les voies urinaires, enlever des calculs ou corriger la pathologie de la structure. Après l'opération, une thérapie antibactérienne et anti-inflammatoire est prescrite, ainsi qu'un régime amaigrissant.

    Complications possibles

    Les infections des voies urinaires, dont les symptômes peuvent être d'intensité et de gravité variables, en l'absence de traitement, entraînent de graves conséquences. L'inflammation causée par une infection peut se transformer en une forme chronique, puis ses symptômes dérangeront constamment la personne.

    De plus, l'infection et l'inflammation peuvent pénétrer dans les organes reproducteurs et affecter l'utérus et les trompes de Fallope. Cela est dangereux car à l'avenir, une femme peut devenir stérile ou avoir des problèmes de port du fœtus, car les infections augmentent le risque de fausse couche.

    Dans de rares cas, le processus infectieux entraîne une septicémie ou des abcès - généralement, ces conditions ne se développent qu'avec une absence prolongée de traitement. La septicémie et l'abcès sont dangereux en ce qu'ils entraînent la mort d'une personne.

    Des dommages infectieux aux reins peuvent entraîner une insuffisance rénale, qui peut également entraîner la mort sans traitement. Si une insuffisance rénale se développe chez une femme enceinte, elle présente un risque considérablement accru de naissance prématurée et de fausse couche.

    Comme l'excrétion urinaire est altérée en cas de lésions infectieuses, l'incontinence ou le reflux peuvent survenir sans personne sans traitement (rejet d'urine de la vessie dans les uretères).

    L'incontinence entraîne une détérioration de la qualité de vie du patient et des problèmes psychologiques, et dans le deuxième cas, un choc toxique peut se produire (car les substances nocives ne seront pas excrétées du corps).

    Les lésions infectieuses des voies urinaires peuvent entraîner une infection d'autres organes, il est donc important de détecter à temps les symptômes de la pathologie. Avec le début du traitement en temps opportun, l'infection peut être complètement guérie en seulement 3-5 jours.

    Conception de l'article: Vladimir le Grand

    Vidéo sur les infections urinaires

    Malysheva sur les infections urinaires chez les femmes:

    Un remède contre l'inflammation du système urogénital chez les hommes

    Les plaintes les plus courantes au rendez-vous chez un urologue chez les patients sont des infections génito-urinaires, qui peuvent survenir dans n'importe quelle catégorie d'âge pour diverses raisons.

    L'infection bactérienne du système urinaire s'accompagne d'un inconfort douloureux et un traitement prématuré peut entraîner une forme chronique de la maladie.

    Pour le traitement de ces pathologies, les antibiotiques sont généralement utilisés dans la pratique médicale, ce qui peut soulager rapidement et efficacement le patient d'une infection avec une inflammation du système génito-urinaire.

    L'utilisation d'agents antibactériens avec MPI

    Normalement, l'urine d'une personne en bonne santé est presque stérile. Cependant, le tractus urétral a sa propre flore sur la muqueuse, par conséquent, la présence d'organismes pathogènes dans le liquide urinaire (bactériurie asymptomatique) est souvent enregistrée.

    Cette condition ne se manifeste en aucune façon et le traitement n'est généralement pas nécessaire, sauf pour les femmes enceintes, les jeunes enfants et les patients immunodéficients.

    Si l'analyse a montré des colonies entières d'E. Coli dans l'urine, une antibiothérapie est nécessaire. De plus, la maladie présente des symptômes caractéristiques et se présente sous une forme chronique ou aiguë. Le traitement avec des agents antibactériens en longue durée à petites doses est également montré comme prévention des rechutes..

    En outre, des schémas de traitement antibiotique pour les infections des voies urinaires pour les deux sexes, ainsi que pour les enfants sont fournis..

    Pyélonéphrite

    Les fluoroquinolones orales (par exemple, Zoflox 200 à 400 mg 2 fois par jour) sont prescrites aux patients présentant des pathologies légères à modérées, une amoxicilline protégée par un inhibiteur, comme alternative aux céphalosporines..

    Cystite et urétrite

    La cystite et l'inflammation dans le canal urétral se produisent généralement de manière synchrone, donc les mêmes agents antibactériens sont utilisés..

    Infection sans adulteInfection avec complicationsFemmes enceintesLes enfants
    Durée du traitement3 à 5 jours7-14 joursUn médecin nomme7 jours
    Préparations pour le traitement principalFluoroquinols (Ofloxine, Oflotsid)Monural, AmoxicillinAntibiotiques du groupe des céphalosporines, amoxicilline en association avec le clavulant potassique
    Réserve de médicamentsAmoxicilline, Furadonine, MonuralNitrofurantoïneMonural, Furadonin

    SUPPOSITOIRES "TUKOFITOMOL"

    Ce médicament convient au traitement des néoplasmes. De plus, il est recommandé d'utiliser des suppositoires "Tukofitomol"; selon les indications - suppositoires "Anti-K". outre,

    • Maladies de la sphère génito-urinaire;
    • La défaite des muqueuses avec sécrétion de pus;
    • Inflammation chronique de la vessie; l'urétrite;
    • Faiblesse des tissus, changements dégénératifs, néoplasmes, prolifération;
    • Joints, tumeurs, hypertrophie et durcissement des ganglions lymphatiques, des glandes;
    • Tumeurs post-traumatiques, durcissement;
    • Cicatrices postopératoires, adhérences;
    • Polypes, condylomes;
    • Prostatite;
    • Adénome
    • Inflammation, hydropisie des testicules, gonflement et durcissement des testicules;
    • Les conséquences des blessures traumatiques, des ecchymoses;
    • Faiblesse génitale, impuissance.

    Ce médicament est utilisé dans le traitement des néoplasmes.

    • Maladies de la sphère génito-urinaire;
    • La défaite des muqueuses avec sécrétion de pus;
    • Urétrite;
    • Changements dégénératifs des tissus, néoplasmes, prolifération;
    • Joints, tumeurs;
    • Polypes, condylomes;
    • Cicatrices postopératoires, adhérences;
    • Tumeurs post-traumatiques, durcissement;
    • Prostatite;
    • Adénome
    • Inflammation, hydropisie des testicules, gonflement et durcissement des testicules;
    • Les conséquences des blessures traumatiques, des ecchymoses.
    • Faiblesse génitale;
    • Impuissance.

    Information additionnelle

    Avec une évolution compliquée et sévère d'une condition pathologique, une hospitalisation obligatoire est nécessaire. Dans un hôpital, un régime de traitement spécial est prescrit par la méthode parentérale. Il convient de garder à l'esprit que dans le sexe fort, toute forme d'infection génito-urinaire est compliquée.

    Avec une évolution bénigne de la maladie, le traitement est effectué en ambulatoire, tandis que le médecin prescrit des médicaments pour administration orale. Il est permis d'utiliser des infusions à base de plantes, des décoctions comme thérapie supplémentaire sur recommandation d'un médecin.

    CLASSIFICATION

    Selon la localisation de l'infection, les MVP sont divisés en infections de la partie supérieure (pyélonéphrite, abcès et anthrax des reins, pyélonéphrite apostatique) et des parties inférieures de la MVP (cystite, urétrite, prostatite).

    Selon la nature de l'évolution de l'infection, les MVP sont divisés en simples et compliqués. Les infections non compliquées se produisent en l'absence d'uropathie obstructive et de changements structurels dans les reins et le MVP, ainsi que chez les patients sans maladies concomitantes graves. Les patients présentant des infections non compliquées de MVP sont plus souvent traités en ambulatoire et n'ont pas besoin d'être hospitalisés..

    Il est important de distinguer les infections nosocomiales (survenues en ambulatoire) et nosocomiales (développées après 48 heures d'hospitalisation) du MEP.

    Antibiotiques à large spectre dans le traitement du MPI

    Les agents antibactériens modernes sont classés en plusieurs espèces ayant des effets bactériostatiques ou bactéricides sur la microflore pathogène. De plus, les médicaments sont divisés en antibiotiques avec un spectre d'action large et étroit. Ces derniers sont souvent utilisés dans le traitement du MPI..

    Pénicillines

    Pour le traitement, des médicaments combinés semi-synthétiques protégés par inhibiteur peuvent être utilisés.

    1. L'ampicilline est un moyen d'administration orale et d'utilisation parentérale. Il agit de manière destructrice sur la cellule infectieuse.
    2. Amoxicilline - le mécanisme d'action et le résultat final est similaire au médicament précédent, est très résistant à l'environnement acide de l'estomac. Analogues: Flemoxin Solutab, Hiconcil.

    Céphalosporines

    Cette espèce diffère du groupe des pénicillines par sa haute résistance aux enzymes produites par les micro-organismes pathogènes. Les préparations de type céphalosporine sont des papiers peints prescrits pour les sols. Contre-indications: femmes en position, lactation. La liste des agents thérapeutiques courants du MPI comprend:

    1. Céphalexine - un médicament anti-inflammatoire.
    2. Ceclor - 2e génération de céphalosporines, destinées à l'administration orale.
    3. Zinnat - fourni sous diverses formes, faible toxicité, sans danger pour les nourrissons.
    4. Ceftriaxone - granulés pour une solution qui est ensuite administrée par voie parentérale.
    5. Cefobid - 3ème génération de céphalosporines, est introduit en / en, en / m.
    6. Maksipim - fait référence à la 4e génération, administration parentérale.

    Fluoroquinolones

    Les antibiotiques de ce groupe sont les plus efficaces pour les infections de la sphère génito-urinaire, sont dotés d'un effet bactéricide. Cependant, il existe de graves inconvénients: toxicité, effets négatifs sur le tissu conjonctif, sont capables de pénétrer dans le lait maternel et de passer à travers le placenta. Pour ces raisons, ils ne sont pas prescrits aux femmes enceintes, aux femmes qui allaitent, aux enfants de moins de 18 ans ou aux patients atteints de tendinite. Peut être prescrit pour les mycoplasmes.

    Ceux-ci inclus:

    1. Ciprofloxacine. Il est parfaitement absorbé par l'organisme, soulage les symptômes douloureux.
    2. Ofloxine. Il a un large spectre d'action, grâce auquel il est utilisé non seulement en urologie.
    3. Nolicin.
    4. Péfloxacine.

    Aminoglycosides

    Type de médicaments à administrer par voie parentérale dans l'organisme avec un mécanisme d'action bactéricide. Les antibiotiques aminoglycosides sont utilisés à la discrétion du médecin, car ils ont un effet toxique sur les reins, affectent négativement l'appareil vestibulaire, l'ouïe. Contre-indiqué chez les femmes en position et les mères allaitantes.

    1. La gentamicine - un médicament de la deuxième génération d'aminosides, est mal absorbée par le tractus gastro-intestinal, pour cette raison, elle est injectée en / dans, en / m.
    2. Netromycine - similaire au médicament précédent.
    3. Amikacin - assez efficace dans le traitement des MPI compliqués.

    Nitrofuranes

    Un groupe d'antibiotiques d'action bactériostatique, se manifestant par des micro-organismes Gram positifs et Gram négatifs. L'une des caractéristiques est l'absence presque totale de résistance chez les agents pathogènes. La furadonine peut être prescrite comme traitement. Il est contre-indiqué pendant la grossesse, l'allaitement, mais il est possible pour les enfants de le prendre, après 2 mois à compter de la date de naissance.

    PRINCIPAUX ACTIVATEURS

    Plus de 95% des infections non compliquées de MVP sont causées par un seul micro-organisme, le plus souvent de la famille des entérobactéries. Le principal agent causal est E. coli - 80-90%, beaucoup moins souvent S. saprophyticus (3-5%), Klebsiella spp., P.mirabilis et autres. Dans les infections compliquées de MVP, la fréquence de E.

    coli diminue, d'autres agents pathogènes sont plus courants - Proteus spp., Pseudomonas spp., Klebsiella spp., champignons (principalement C.albicans). L'escarboucle rénale (abcès cortical) à 90% est causée par S.aureus. Les principaux agents responsables de la pyélonéphrite apostémateuse, l'abcès rénal avec localisation dans la substance médullaire sont E. coli, Klebsiella spp., Proteus spp.

    Comme pour les autres infections bactériennes, la sensibilité des agents pathogènes aux antibiotiques est cruciale lors du choix d'un médicament pour une thérapie empirique. En Russie, ces dernières années, il y a eu une fréquence élevée de résistance des souches d'E. Coli acquises dans la communauté à l'ampicilline (infections non compliquées - 37%, compliquées - 46%) et au cotrimoxazole (infections non compliquées - 21%, compliquées - 30%), de sorte que ces SAP ne peuvent pas être recommandé comme traitement de choix pour le traitement des infections.

    La résistance des souches uropathogènes d'E. Coli à la gentamicine, à la nitrofurantoïne, à l'acide nalidixique et à l'acide pipémidique est relativement faible et représente 4 à 7% pour les MVP simples et 6 à 14% pour les MVP compliqués. Les fluoroquinolones les plus actives (norfloxacine, ciprofloxacine, etc.), dont le niveau de résistance est inférieur à 3-5%.

    Antiprotozoaire

    Les antibiotiques de ce groupe contribuent à la suppression des agents pathogènes. Dans le traitement du MPI, le métronidazole est plus souvent prescrit. Assez efficace pour la trichomonase.

    Antiseptiques utilisés pour prévenir les infections sexuellement transmissibles:

    1. À base d'iode - Betadine sous forme de solution ou de suppositoire.
    2. Préparations avec une base contenant du chlore - une solution de chlorhexidine, Miramistin sous forme de gel, liquide, bougies.
    3. Produits à base de gibitan - Hexicon en bougies, solution.

    ERECTON

    Cet outil aide à:

    • Baisse de la libido;
    • Impuissance;
    • Syndrome des membres flasques (dysfonction érectile).

    Dans son action, le médicament est à la fois un régulateur du tonus vasculaire et un stimulant de la fonction sexuelle. Il améliore la circulation sanguine dans les organes pelviens, affecte indirectement la sphère hormonale, augmente la conductivité des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale sacrée, améliore l'érection et augmente la libido (libido).

    Autres antibiotiques pour le traitement des infections des voies urinaires

    Monural mérite une attention particulière. Il ne s'applique à aucun des groupes ci-dessus et est universel dans le développement du processus inflammatoire dans la sphère urogénitale chez la femme. Avec MPI simple, l'antibiotique est prescrit une fois. Le médicament n'est pas interdit pendant la grossesse, il est également autorisé pour le traitement des enfants à partir de 5 ans.

    Médicaments pour le traitement du système génito-urinaire féminin

    Les infections du système génito-urinaire chez la femme peuvent provoquer les maladies suivantes (les plus courantes): pathologies des appendices et des ovaires, inflammation bilatérale des trompes de Fallope, vaginite. Pour chacun d'eux, un régime de traitement spécifique est utilisé en utilisant des antibiotiques, des antiseptiques, des analgésiques et des agents de la flore et de l'immunité..

    Antibiotiques pour la pathologie des ovaires et des appendices:

    • Métronidazole;
    • Tétracycline;
    • Cotrimoxazole;
    • L'association de la gentamicine avec le céfotaxime, la tétracycline et le norsulfazole.

    Traitement antibiotique pour l'inflammation bilatérale des trompes de Fallope:

    Agents antibactériens antifongiques et anti-inflammatoires à large spectre d'action prescrits pour la vaginite:

    Antibiotiques pour le traitement du système génito-urinaire chez l'homme

    Chez l'homme, les agents pathogènes peuvent également provoquer certaines pathologies pour lesquelles des agents antibactériens spécifiques sont utilisés:

    1. Prostatite - ceftriaxone, lévofloxacine, doxycycline.
    2. Pathologie des vésicules séminales - Erythromycine, métacycline, Macropen.
    3. Maladie des appendices testiculaires - Lévofloxacine, Minocycline, Doxycycline.
    4. Balanoposthite - l'antibiothérapie est basée sur le type d'agent pathogène présent. Agents antifongiques topiques - Candide, Clotrimazole. Antibiotiques à large spectre - Levomekol (base de chloramphénicol et de méthyluracile).

    ESPACÉ

    Avec une thérapie complexe prolongée, ce médicament est recommandé pour alterner avec d'autres médicaments d'action similaire. Prendre le médicament tel que recommandé par un médecin.

    • Prostatite;
    • Adénome
    • Violation des fonctions des systèmes urinaire et reproducteur;
    • Inflammation aiguë dans la région urogénitale;
    • Gonflement du pénis et des testicules; douleur, sensation de brûlure;
    • Troubles prostatiques; hypertrophie de la prostate, sécrétion de liquide prostatique, atrophie testiculaire, impuissance, érections douloureuses;
    • Cystite; énurésie;
    • Miction difficile ou altérée
    • Maladies du rein et de la vessie.

    Uroantiseptiques à base de plantes

    Dans la pratique urologique, les médecins peuvent prescrire des uroantiseptiques à la fois comme thérapie primaire et comme traitement auxiliaire..

    Kanefron

    Kanefron est un outil éprouvé parmi les médecins et les patients. L'action principale vise à soulager l'inflammation, à détruire les microbes, a également un effet diurétique.

    La composition du médicament comprend les cynorrhodons, le romarin, l'herbe de centaure. Il est appliqué à l'intérieur sous forme de dragée ou de sirop.

    Phytolysine

    Phytolysine - est capable d'éliminer les agents pathogènes de l'urètre, facilite la libération des calculs et soulage l'inflammation. La composition du médicament comprend de nombreux extraits de plantes et d'huiles essentielles, un outil est disponible sous forme de pâte pour la préparation d'une solution.

    Urolesan

    L'uroantiseptique à base de plantes, produit sous forme de gouttes et de capsules, est pertinent pour la cystite. Ingrédients: extrait de cônes de houblon, graines de carotte, huiles essentielles.

    Uroseptiques

    Les médicaments de ce groupe ont des effets antimicrobiens et antiseptiques. Ces médicaments sont à base d'herbes, ils sont souvent prescrits pour la prévention des personnes diagnostiquées avec des infections chroniques des voies urinaires.

    Leur action vise à améliorer le fonctionnement des organes génito-urinaires. Ils ont des propriétés désinfectantes, activent la production de substances nocives de manière naturelle. Les uroseptiques les plus efficaces sont "Furagin", "Kanefron", "Fitosilin".

    Médicaments pour le soulagement des symptômes de l'inflammation du système génito-urinaire: antispasmodiques et diurétiques

    Il est conseillé de commencer le traitement de l'inflammation des voies urinaires avec des médicaments qui arrêtent l'inflammation, tout en rétablissant l'activité des voies urinaires. Les antispasmodiques et les diurétiques sont utilisés à ces fins..

    Antispasmodiques

    Capable d'éliminer la douleur, d'améliorer le débit urinaire. Les médicaments les plus courants comprennent:

    Diurétiques

    Diurétiques pour éliminer le fluide du corps. Ils sont utilisés avec prudence, car ils peuvent entraîner une insuffisance rénale, compliquer l'évolution de la maladie. Les principaux médicaments pour MPI:

    À ce jour, la médecine est capable d'aider rapidement et sans douleur dans le traitement des infections du système génito-urinaire à l'aide d'agents antibactériens. Pour cela, il suffit de consulter un médecin à temps et de subir les examens nécessaires, sur la base desquels un schéma thérapeutique compétent sera établi.

    L'inflammation du système génito-urinaire au cours des dernières années est de plus en plus courante, en particulier chez les jeunes. De plus, la grande majorité ne soupçonne pas leur présence dans le corps.

    Mais ces infections peuvent survenir pour un certain nombre de raisons, parmi lesquelles l'infection par des parasites et des virus, qui sont souvent transmis par contact sexuel..

    Ils peuvent être divisés en deux groupes: le premier affecte le système génito-urinaire et le second affecte uniquement les organes génitaux. Le traitement avec des antibiotiques pour l'inflammation du système génito-urinaire est utilisé assez souvent chez ces patients.

    Infections des voies urinaires

    Les infections des voies urinaires ne sont pas rares, en particulier chez les femmes. Les caractéristiques structurelles de l'urètre féminin permettent aux bactéries de pénétrer facilement dans la cavité de la vessie.

    Ronflement, apnée, insomnie ou autres problèmes? Contactez le Sleep Medicine Centre de la clinique de réadaptation de Khamovniki. Nous allons t'aider! Posez des questions et inscrivez-vous pour une consultation par téléphone.

    Tous ceux qui sont confrontés à une infection des voies urinaires ne se précipitent pas pour consulter un médecin, beaucoup préfèrent être traités seuls. Les conséquences de cette approche sont bien connues des néphrologues et des urologues: dans la moitié des cas, une infection aiguë se traduit par un processus chronique. Comment être traité pour récupérer?

    Médicament contre la pyélonéphrite

    L'infection du système génito-urinaire se produit le plus souvent sous forme de cystite, lorsque l'agent pathogène pénètre dans la cavité de la vessie et y provoque une inflammation, et une pyélonéphrite, dans laquelle le système pyélocalicéal des reins est impliqué.

    Avec l'inflammation des reins, l'image de la maladie est la plus grave: le patient développe une fièvre jusqu'à 40 ° C, des douleurs lombaires intenses, des mictions douloureuses fréquentes. Dans une telle situation, la prescription d'antibiotiques devient nécessaire..

    Attention! Les noms des médicaments seront mentionnés ci-dessous, mais cela ne signifie pas que vous pouvez prescrire vous-même des antibiotiques. Avant de les prendre, assurez-vous de consulter un médecin!

    Donc, à l'heure actuelle, avec les infections du système génito-urinaire, les antibiotiques suivants sont principalement utilisés.

    • Pénicillines protégées - Augmentin, Amoxiclav. Ces médicaments peuvent être utilisés sous forme d'injections et sous forme de comprimés. Les médicaments de ce groupe sont les plus sûrs et sont approuvés pour une utilisation chez les femmes enceintes et les enfants.
    • Céphalosporines - par exemple, ceftriaxone.
    • Fluoroquinolones, par exemple ciprofloxacine.

    Médicaments contre la cystite

    La cystite doit être traitée avec autant de soin que la pyélonéphrite. Avec lui, Monural (fosfomycine) aide bien, ce qui combat efficacement l'infection après une seule dose. L'avantage incontestable de Monural est sa sécurité pour les femmes enceintes, chez qui une exacerbation de la cystite se développe souvent pendant la grossesse.

    En outre, le traitement de la maladie peut être effectué avec des médicaments du groupe des fluoroquinolones. De plus, dans la plupart des cas, pour une amélioration significative du bien-être, une pilule de trois jours suffit.

    En tant que remèdes alternatifs pour la cystite, ainsi que pour la pyélonéphrite, des pénicillines protégées (Amoxiclav) sont utilisées..

    De nombreux patients qui décident d'être traités eux-mêmes prennent des médicaments obsolètes - le biseptol, l'ampicilline. Malheureusement, les bactéries qui infectent les voies urogénitales y ont développé une résistance, de sorte que les médicaments n'ont pas l'effet souhaité, tandis que la maladie, qui n'est en fait pas traitée, progresse..

    Autres médicaments pour les infections des voies urinaires

    Les agents antibactériens ne sont pas tout ce qui est nécessaire pour traiter les infections des reins et des voies urinaires. Afin de réduire la douleur et d'améliorer l'écoulement de l'urine, des médicaments du groupe des antispasmodiques, par exemple sans shpu, sont utilisés. Comme outil supplémentaire, vous pouvez également utiliser la préparation à base de plantes Kanefron, qui a des effets antiseptiques et antispasmodiques..

    Pour réduire la douleur et l'inflammation, et avec de la fièvre et pour abaisser la température, des médicaments du groupe AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) sont utilisés. Ce sont l'aspirine, le céfécone, l'ibuprofène, le nimésulide.

    Ronflement, apnée, insomnie ou autres problèmes? Contactez le Sleep Medicine Centre de la clinique de réadaptation de Khamovniki. Nous allons t'aider! Posez des questions et inscrivez-vous pour une consultation par téléphone.

    Quelles sont les maladies du système génito-urinaire??

    Les maladies les plus courantes du système génito-urinaire chez les hommes sont:

    • urétrite. Il s'agit d'une inflammation de l'urètre. Avec son évolution, le patient présente des rougeurs, des amas et des écoulements de l'urètre, des envies fréquentes et des mictions douloureuses apparaissent;
    • prostatite. Couvre principalement les hommes de plus de 30 ans. La maladie est une inflammation de la prostate. Avec lui, le patient ressent des crampes dans l'aine et le périnée, la température augmente et des frissons apparaissent.

    Dans la moitié féminine, les maladies les plus courantes sont:

    • pyélonéphrite. Le diagnostic est une inflammation de la cavité rénale. Avec lui, les symptômes suivants sont observés: crampes sur les côtés et la région lombaire, douleur au pubis, aggravée par la miction, envies fréquentes, accompagnées de petites sécrétions, fièvre;
    • cystite. La maladie est très courante, la vessie s'enflamme. Au cours de son évolution, une urine trouble est observée, envie fréquente d'uriner avec de petites sécrétions, accompagnée de douleur;
    • urétrite. C'est la même chose que chez les hommes.

    APIPROST

    • Maladies du système génito-urinaire;
    • Inflammation des voies urinaires, de la vessie, des organes génitaux;
    • Cystite, urétrite;
    • Inflammation de la tête et du prépuce;
    • Prostatite chronique de gravité variable et, par conséquent, puissance réduite;
    • Oedème, général ou local, de localisation variée; stagnation;
    • Œdème d'origine inflammatoire, y compris œdème génital; rougeur, gonflement, fièvre, douleur;
    • Rétrécissement des voies urinaires;
    • Miction douloureuse, miction fréquente, incontinence urinaire;
    • Écoulement muqueux et purulent;
    • Masses tumorales, compactage divers, durcissement, y compris origine traumatique;
    • Adénome de la prostate;
    • Congestion veineuse, varices des testicules (varicocèle);
    • Les conséquences de la chirurgie;
    • Maladies liées à l'âge.

    Les raisons

    Les causes de l'inflammation du système génito-urinaire peuvent être:

    • infections virales;
    • dommages mécaniques;
    • hypothermie;
    • activation de la microflore opportuniste;
    • activité sexuelle insuffisante ou excessive;
    • perte d'immunité;
    • non-respect de l'hygiène personnelle;
    • bactéries du périnée à l'urètre.

    Symptômes

    Les symptômes des différentes maladies génito-urinaires sont souvent similaires. Ils peuvent être les suivants:

    • une augmentation de la fréquence des mictions (se manifestant par un adénome de la prostate, une cystite, une pyélonéphrite, une prostatite et une gloménuronéphrite);
    • écoulement de l'urètre (se manifestant chez les hommes souffrant d'urétrite, d'infection urogénitale et de prostatite);
    • difficulté à uriner (se manifestant par un adénome de la prostate et une prostatite);
    • rougeur des parties génitales chez l'homme (se manifestant par une infection urogénitale, des allergies et une urétrite);
    • frissons;
    • miction intermittente (se manifestant par un adénome de la prostate, une prostatite chronique et aiguë);
    • éjaculation difficile;
    • crampes dans le périnée (se manifestant chez les hommes atteints d'une maladie de la prostate);
    • douleur dans la partie supérieure du pubis chez la femme (se manifestant par une cystite et une pyélonéphrite);
    • manque de libido;
    • augmentation de la température.

    Inflammation de la vessie

    Les principaux symptômes de la cystite chez l'homme sont:

    • envie fréquente aux toilettes, la quantité d'urine ne dépasse pas 15 ml;
    • incontinence urinaire;
    • la présence d'écoulement muqueux dans l'urine;
    • une sensation de douleur, de brûlure, de douleur pendant la miction;
    • sensations inconfortables dans la région inguinale, pubienne, dans le phallus;
    • dans la forme aiguë de cystite, une augmentation de la température corporelle, une transpiration sévère, des frissons, des migraines, une sensation de faiblesse, une intoxication générale sont observées - une hospitalisation urgente est nécessaire;
    • dans les cas particulièrement graves, l'urine devient trouble, contient des écoulements sanglants, du mucus, une odeur de pourriture, le volume quotidien d'urine est de 400 ml.

    Antibiotiques


    Les antibiotiques sont divisés en plusieurs groupes, chacun étant caractérisé par des caractéristiques personnelles en termes de mécanisme d'action.
    Certains médicaments ont un spectre étroit d'activité antimicrobienne, tandis que d'autres ont un large.

    C'est le deuxième groupe qui est utilisé dans le traitement de l'inflammation du système génito-urinaire.

    Pénicillines

    Ces médicaments sont le tout premier PBA découvert par l'homme. Pendant une période assez longue, il s'agissait d'une antibiothérapie universelle.

    Mais ensuite, les micro-organismes pathogènes ont muté, ce qui a contribué à la création de systèmes de protection spécifiques, ce qui a nécessité l'amélioration des médicaments.

    Les infections génito-urinaires sont traitées avec ces médicaments du groupe considéré:

    • Amoxicilline. C'est un médicament antimicrobien. L'efficacité de l'amoxicilline est assez similaire au médicament antibactérien suivant. Cependant, sa principale différence réside dans la résistance accrue aux acides. En raison de cette caractéristique, le médicament n'est pas détruit dans l'environnement gastrique. Pour le traitement du système génito-urinaire, il est également recommandé d'utiliser des analogues du médicament Amoxicilline: Flemoxin Solutab et Hiconcil. Des antibiotiques combinés sont également prescrits pour l'utilisation, tels que: Clavulant, Amoxiclav, Augmentin;
    • Ampicilline. Il s'agit d'un médicament semi-synthétique destiné à une utilisation orale ou parentérale. En bloquant la biosynthèse de la paroi cellulaire, son effet est bactéricide. Il se caractérise par une toxicité assez faible, ainsi qu'une biodisponibilité élevée. S'il est nécessaire d'augmenter la résistance aux bêta-lactamases, ce médicament peut être prescrit en association avec Sulbactam.

    Vidéos connexes

    Quels antibiotiques prendre pour l'inflammation? Réponses dans la vidéo:

    L'inflammation du système génito-urinaire peut être traitée de plusieurs façons, y compris les médicaments. Les antibiotiques sont sélectionnés par le médecin pour chaque cas séparément, toutes sortes de facteurs sont pris en compte, les médicaments les plus adaptés sont déterminés. Ils peuvent avoir des effets différents sur certains organes, mode d'administration et autres caractéristiques..

    Dans le traitement des maladies de la sphère urologique, un agent anti-inflammatoire du système génito-urinaire est le plus souvent nécessaire, les antibiotiques sont prescrits par les médecins. Avant le rendez-vous, le médecin doit prescrire des tests, au cours desquels il sera nécessaire de passer la culture d'urine pour la stérilité, afin d'identifier la réaction des bactéries aux substances actives que possèdent les anti-inflammatoires.

    Si le semis n'est pas effectué, l'utilisation d'antibiotiques à large spectre pour restaurer la fonctionnalité du système urogénital chez les hommes et les femmes sera optimale. Dans certains cas, les médicaments peuvent affecter les reins avec des toxines, ce qui est appelé néphrotoxicité. Ces médicaments comprennent la gentamicine, la streptomycine et la polymyxine, souvent utilisées dans le traitement du système urinaire chez les femmes.

    Comment passer une commande en stock

    Le traitement des maladies du système génito-urinaire doit être rapide. Mais il arrive que vous n'ayez pas besoin d'acheter un médicament de toute urgence, alors que vous souhaitez économiser. Ensuite, vous pouvez passer une commande à partir de l'entrepôt. Le médicament sera livré à la pharmacie que vous spécifiez. Cela ne prend pas plus de 1 à 3 jours. Tout ce que vous avez à faire est d'attendre la notification que la commande a été livrée au bon endroit et de la racheter à temps. Il est nécessaire de payer lors du rachat; aucun prépaiement n'est requis.

    Comment utiliser les antibiotiques dans le traitement des infections urologiques?

    Avec des processus inflammatoires diagnostiqués dans les voies urinaires, les médecins prescrivent des médicaments du groupe des céphalosporines. Ce sont les antibiotiques Cefepim, Cefaclor, Ceftriaxone, Cephalexin. Si les reins deviennent enflammés, une pénicilline semi-synthétique, telle que l'amoxicilline ou l'oxacilline, est nécessaire..

    En cas d'inflammation du système génito-urinaire, le traitement par les fluoroquinolones, dont la gatifloxacine, la ciprofloxacine et l'ofloxacine, sera le plus efficace. Les antibiotiques pour les pathologies rénales doivent être bu pendant une semaine. Pour les traitements complexes, les spécialistes ajoutent au cours des préparations contenant des sulfonamides, ce sont l'urosulfan et le biseptol.

    Quels uroantiseptiques ont une base végétale?

    Dans le traitement des pathologies de tous les organes du système génito-urinaire, les uroantiseptiques sont utilisés comme principaux médicaments de traitement, mais ils peuvent également compléter la thérapie. La base végétale vous permet de faire moins de mal au corps, à condition qu'il n'y ait pas d'allergie aux composants du médicament.

    Kanefron

    Kanefron est le phyto-médicament optimal pour le traitement des maladies du système génito-urinaire. Il diffère par des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires sur le corps, a un léger effet diurétique. Ils libèrent le médicament sous forme de dragées ou de gouttes, qui sont prises par voie orale.

    Les composants de Kanefron sont les feuilles de romarin, la rose sauvage et la centaurée. Dans les processus inflammatoires destructeurs du système rénal, ce médicament doit être pris 50 gouttes trois fois par jour, dans le cas des dragées - 2 comprimés. Ce médicament est le plus efficace et le plus doux pour le traitement des systèmes urinaire et reproducteur chez les hommes atteints de leur infection, et ils sont complétés par des médicaments pour la lithiase urinaire..

    Phytolysine

    La phytolysine est un remède à base de plantes contre les infections qui sont entrées dans le système génito-urinaire, et elle contribue également à la libération de formations sous forme de pierres ou de sable des voies urinaires. La composition du médicament a ajouté des huiles naturelles de sauge et de menthe, de pin et de vanilline, ainsi que d'orange et d'agrumes.

    En tant que médicament anti-inflammatoire, la phytolysine est recommandée pour une utilisation trois fois par jour, mais uniquement après un repas, une cuillère à café (une, pas pleine), diluée dans 100 millilitres d'eau. Le soulagement de la maladie survient après un mois de prise régulière. Récemment, la phytolysine a commencé à être libérée sous forme de pâte pour la préparation ultérieure d'une solution..

    Recherche de médicaments dans la pharmacie en ligne "Your No. 1"

    Comment trouver le bon médicament dans une pharmacie en ligne? Vous pouvez utiliser l'une des méthodes suivantes:

    • Recherche alphabétique. Ici, tout est simple. Laissez-vous guider par la première lettre du nom du médicament.
    • Chaîne de recherche. Si vous avez besoin de trouver rapidement un médicament, vous pouvez écrire son nom complet ou partiel dans la chaîne de recherche (par exemple, "Kanefron" ou "Ibuprofène").
    • Recherchez dans le catalogue. Si vous comprenez les types de médicaments, vous pouvez trouver le bon médicament dans le catalogue. Pour ce faire, rendez-vous sur la page principale du site, cliquez sur le bouton «Catalogue», sélectionnez «Médicaments» dans la liste, puis cliquez sur «Système génito-urinaire».

    L'utilisation d'antispasmodiques

    Les antispasmodiques dans le traitement complexe des maladies du système génito-urinaire sont nécessaires pour soulager la douleur et améliorer le débit liquidien. Les No-shpa et Papaverin les plus populaires, Drotaverin et Bentsiklan efficaces. Ils sont disponibles sous forme de solutions et de comprimés, mais ont des restrictions sur la dose maximale par jour.

    Par exemple, Mais shpa ne peut pas changer plus de 240 mg par jour. De façon catégorique, la prise de no-shpa est interdite en présence d'insuffisance cardiaque et hépatique. Les antispasmodiques peuvent être combinés avec Kanefron, qui a également un petit effet antispasmodique et antiseptique sur le corps..

    Les AINS et les AINS, qui sont des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des médicaments, aideront à soulager la douleur des symptômes. Ils anesthésieront non seulement, mais réduiront également la fièvre et l'inflammation..

    Les plus connus sont le diclofénac, l'ibuprofène et l'aspirine. Lors du traitement d'infections des voies urinaires, une inflammation grave se produit souvent, provoquant de la douleur. Contrairement aux analgésiques conventionnels, les AINS soulagent à la fois l'inflammation et le syndrome douloureux associé..

    Diurétiques

    Dans le traitement des maladies du système urinaire, dans certains cas, un diurétique, les diurétiques aident. Le patient doit être traité avec soin avec une extrême prudence, car ils provoquent une insuffisance rénale et provoquent parfois une complication de la maladie..

    La thérapie avec des médicaments diurétiques n'est possible qu'avec la nomination d'un médecin, et les principaux médicaments sont le furosémide et le diuver, l'aldactone et l'hypothiazide. L'utilisation de ces médicaments pour le traitement de la lithiase urinaire et d'autres pathologies est effectuée une fois par semaine, un comprimé.

    Un effet secondaire des diurétiques est l'élimination des substances utiles du corps avec l'urine, afin d'éviter cela, il est nécessaire de prendre des solutions salines et de potassium, de calcium, d'hémodialyse et d'hémosorption avec un cours de diurétiques.

    Les médecins prescrivent en outre des complexes de vitamines et de minéraux. Les médicaments sur ordonnance les plus populaires sont Alvitil, Ascorutin, Milgamma, Aerovit et Tetrafolevit.

    Avec les complexes de vitamines, il vaut la peine de prendre des suppléments minéraux contenant du zinc et du sélénium.

    Méthodes de médecine traditionnelle dans le traitement des maladies urologiques

    L'inflammation du système génito-urinaire élimine le jus de canneberge, qui agit comme un diurétique d'origine végétale, ainsi qu'un antiseptique, empêchant la croissance et la croissance des bactéries. De nombreuses recettes à base d'herbes et de produits facilement disponibles peuvent soulager l'état du patient, soulager l'inflammation dans les organes du système urinaire de son corps.

    Huile de coco et lait

    Lors de l'infection des voies de sortie d'urine, de l'huile de noix de coco non raffinée est utilisée, qui est prise en deux cuillères à soupe par jour. Il contient du lait de coco, qui possède de nombreuses propriétés utiles pour le domaine urologique. Ce remède est pris avant le coucher et à jeun dans un verre.

    Asperges

    L'inflammation des voies urinaires soulage également les asperges, après l'application desquelles l'urine souvent excrétée s'assombrit. Ceci est normal et ne devrait pas déranger le patient..

    Ail

    Pour les maladies du système rénal, l'ail peut aider. 2-3 clous de girofle presser et verser 250 ml d'eau pure, insister 10 minutes puis rentrer. Cet outil doit être utilisé trois fois par jour jusqu'à disparition complète des symptômes de la maladie.

    Oignons dorés

    Un excellent remède populaire est l'oignon familier à tous. Il a un effet diurétique et antibactérien, permet une récupération rapide des voies urinaires et des reins..

    Afin d'obtenir une décoction utile, il est nécessaire de couper l'oignon en 4 parties, d'ajouter un demi-litre d'eau et de faire bouillir pendant une demi-heure avec une petite ébullition. Le mélange est infusé pendant environ 12 heures, filtré à travers un bandage ou une gaze du sédiment résultant et pris par voie orale.

    Céleri

    Dans les processus inflammatoires des voies urinaires, les experts en phyto-médecine recommandent l'utilisation du céleri. Pour ce faire, dans un mélangeur, vous devez battre ses tiges, ajouter un peu d'ananas et un verre d'infusion de fleurs de camomille. S'il y a une intolérance à la camomille, vous pouvez ramasser d'autres herbes similaires.

    Ce mélange se boit l'estomac vide le matin, vous pouvez également utiliser les graines de cette plante étonnante au lieu des racines. Dans le cas d'utilisation de graines, elles doivent être cuites à la vapeur avec un verre d'eau chaude, défendues pendant 15 minutes et bues deux fois par jour..

    Basilic

    Les herbes, par exemple le basilic, conviennent également pour soulager l'inflammation. Pour obtenir l'infusion, vous devez ajouter quelques cuillères à soupe de feuilles (sèches ou fraîches) à un verre d'eau bouillante propre, défendre le bouillon résultant pendant 10 minutes et prendre, sans sauter, deux fois par jour. Le cours est très court, juste quelques jours.

    Les méthodes énumérées sont les principales en médecine traditionnelle, qui traitent soigneusement la santé du patient dans le traitement de toutes les pathologies des systèmes urinaire et reproducteur. Il existe également des recettes savoureuses traditionnelles peu coûteuses qui ont également un effet bénéfique sur les organes du patient..

    Par exemple, pendant la semaine, il est recommandé de prendre le jus d'une pomme et d'une banane. Ou, il y a une pastèque en trois morceaux tous les jours. Un cocktail à base de baies de cerises, de bleuets et de cerises avec une tranche de citron, pris exclusivement à jeun, sera utile. Toutes ces boissons sont non seulement savoureuses, mais également utiles dans le traitement et la prévention des maladies urologiques..

    Avertissements

    • Si vous ne remarquez pas d'amélioration significative des symptômes dans les 24 à 36 heures après le début de l'utilisation des remèdes maison pour le traitement des infections urinaires, consultez immédiatement un médecin..
    • Même si les remèdes maison ont aidé à éliminer la plupart des symptômes de l'infection, nous vous recommandons tout de même de passer un test d'urine pour vérifier si votre corps ne contient aucune bactérie..
    • Même les cas les plus bénins d'UTI peuvent se transformer en infections rénales mortelles s'ils ne sont pas traités.
    • Soyez prudent avec le jus de canneberge - il est très acide, et les aliments et boissons acides peuvent provoquer une irritation d'une vessie déjà enflammée.
    • Le jus de canneberge est mieux bu pour la prévention. Avec une infection aiguë des voies urinaires, cela ne peut qu'aggraver la situation.

    Boire en abondance et une bonne nutrition - la clé de la santé de tout l'organisme.

    Le régime alimentaire est également la prévention des maladies. Il est important d'exclure les aliments contenant des purines et de l'acide oxalique. Limitez également la consommation de sel. Prenez l'habitude le matin à jeun pour boire de l'eau, ce n'est qu'après cette petite intervention que vous pourrez manger. Mangez en petites portions 5 à 6 fois par jour. Habituellement, avec les maladies du système génito-urinaire, les régimes n ° 6 et 7 sont utilisés..

    Le principal objectif du régime n ° 6 est de réduire la quantité d'acide urique et de sels formés dans l'organisme. Vous devez consommer plus de liquide, de légumes et de fruits, ainsi que des produits laitiers. Et le régime n ° 7 vise à éliminer les produits métaboliques du corps, aux prises avec un gonflement et une pression instable. Ici, au contraire, l'apport hydrique est limité, et les céréales et les sels sont exclus, principalement les aliments végétaux.

    Comment prévenir les maladies du système génito-urinaire?

    Pour prévenir les maladies du système génito-urinaire, les médecins prescrivent des médicaments du groupe des fluoroquinolones, tels que la gatifloxacine, la lévofloxacine ou la ciprofloxacine. Lorsqu'elle est utilisée régulièrement pendant une longue période, la phytothérapie peut prévenir l'inflammation, souvent ressentie par les voies urinaires. Les herbes sont prises au fil du temps et sans effets secondaires..

    La composition d'herbes la plus optimale recommandée par les médecins de médecine traditionnelle est la collection à base de plantes d'angélique et de menthe, de prêle, de verge d'or et de busserole. Parmi les préparations à base de plantes, Uriklar et Kanefron sont recommandés sous forme finie, qui, en plus des effets anti-inflammatoires, ont également un effet antiseptique. Pour les femmes, vous pouvez utiliser non seulement des comprimés, mais aussi des suppositoires contre les infections du système génito-urinaire, les plus populaires sont la cystite et le vitaferon, le voltaren et l'indométhacine.