Principal

Tumeur

Des niveaux élevés de microalbumine urinaire sont un indicateur précoce de néphropathie

La microalbuminurie peut être un signal des premières anomalies dans le fonctionnement des reins. Pour cela, un test MAU est effectué pour identifier les processus de lésions vasculaires pathologiques (athérosclérose) dans le corps et, en conséquence, une probabilité accrue de maladie cardiaque. Étant donné la relative facilité de détection de l'excès d'albumine dans l'urine, il est facile de comprendre la pertinence et la valeur de cette analyse dans la pratique médicale..

Microalbuminurie - qu'est-ce que c'est

L'albumine est un type de protéine circulant dans le plasma sanguin humain. Il remplit une fonction de transport dans le corps, responsable de stabiliser la pression du fluide dans la circulation sanguine. Normalement, il peut pénétrer dans l'urine en quantités symboliques, contrairement aux fractions moléculaires plus lourdes des fractions protéiques (elles ne devraient pas du tout être dans l'urine).

Cela est dû au fait que la taille des molécules d'albumine est plus petite et plus proche du diamètre des pores de la membrane rénale.

En d'autres termes, même lorsque le "tamis" filtrant du sang (membrane glomérulaire) n'est pas encore endommagé, mais qu'il y a une augmentation de la pression dans les capillaires des glomérules ou que le contrôle de la capacité de "débit" des reins change, la concentration d'albumine augmente fortement et significativement. Dans ce cas, d'autres protéines dans l'urine ne sont pas observées même à des concentrations infimes.

Ce phénomène est appelé microalbuminurie - l'apparition dans l'urine d'albumine à une concentration dépassant la norme en l'absence d'autres types de protéines.

Il s'agit d'un état intermédiaire entre la normoalbuminurie et une protéinurie minimale (lorsque l'albumine se combine avec d'autres protéines et est déterminée à l'aide de tests pour la protéine totale).

Le résultat de l'analyse de l'UIA est un marqueur précoce des changements dans le tissu rénal et vous permet de faire des prédictions sur l'état des patients souffrant d'hypertension artérielle.

Normes sur la microalbumine

Pour déterminer l'albumine dans l'urine à la maison, des bandelettes de test sont utilisées pour donner une estimation semi-quantitative de la concentration en protéines dans l'urine. La principale indication de leur utilisation est l'appartenance du patient à des groupes à risque: la présence de diabète sucré ou d'hypertension.

L'échelle de test sur bandelette comporte six gradations:

  • "Non déterminé";
  • "Concentration de traces" - jusqu'à 150 mg / l;
  • "Microalbuminurie" - jusqu'à 300 mg / l;
  • "Macroalbuminurie" - 1000 mg / l;
  • "Protéinurie" - 2000 mg / l;
  • "Protéinurie" - plus de 2000 mg / l;

Si le résultat du dépistage est négatif ou "traces", à l'avenir, il est recommandé de mener périodiquement une étude à l'aide de bandelettes de test.

Si le résultat du dépistage urinaire est positif (valeur de 300 mg / L), une confirmation de la concentration anormale par des tests de laboratoire sera requise.

Le matériel pour ce dernier peut être:

  • une seule portion d'urine (le matin) n'est pas l'option la plus précise, en raison de la présence de variations dans l'excrétion des protéines avec l'urine à différents moments de la journée, elle est pratique pour les études de dépistage;
  • dose quotidienne d'urine - appropriée si nécessaire, thérapie de surveillance ou diagnostic approfondi.

Le résultat de l'étude dans le premier cas sera seulement la concentration d'albumine, dans le second, l'excrétion quotidienne de protéines sera ajoutée.

Dans certains cas, l'indice d'albumine / créatinine est déterminé, ce qui permet une plus grande précision lors de la prise d'une seule portion (aléatoire) d'urine. La correction du niveau de créatinine élimine la distorsion du résultat due à un régime de boisson inégal.

Les normes d'analyse UIA sont données dans le tableau:

Libération d'albumine par jourAlbumine / créatinineConcentration matinale
Norme30 mg / jour17 mg / g (hommes) 25 mg / g (femmes) ou 2,5 mg / mmol (hommes) 3,5 mg / mmol (femmes)30 mg / l

Chez l'enfant, il ne doit pratiquement pas y avoir d'albumine dans l'urine et une diminution de son taux chez la femme enceinte par rapport aux résultats précédents (sans présence de signe de malaise) est également physiologiquement justifiée..

Décryptage des données d'analyse

En fonction de la teneur quantitative de l'albumine, trois types d'affections possibles du patient peuvent être distingués, qui sont commodément tabulés:

Albumine quotidienneAlbumine / créatinineAlbumine / créatinine
Norme30 mg / jour25 mg / g3 mg / mmol
Microalbuminurie30-300 mg / jour25-300 mg / g3-30 mg / mmol
Macroalbuminurie300 mg et plus / jour300 mg et plus mg / g30 et plus mg / mmol

On utilise également parfois un indicateur d'analyse appelé taux d'excrétion urinaire d'albumine, qui est déterminé sur un certain intervalle de temps ou par jour. Ses valeurs sont déchiffrées comme suit:

  • 20 mcg / min - albuminurie normale;
  • 20-199 mcg / min - microalbuminurie;
  • 200 et plus - macroalbuminurie.

Ces chiffres peuvent être interprétés comme suit:

  • le seuil existant devrait être abaissé à l'avenir. La raison en est les études relatives à un risque accru de pathologies cardiaques et vasculaires déjà à un taux d'excrétion de 4,8 μg / min (ou de 5 à 20 μg / min). De cela, nous pouvons conclure - ne négligez pas le dépistage et les analyses quantitatives, même si un seul test n'a pas montré de microalbuminurie. Ceci est particulièrement important pour les personnes souffrant d'hypertension artérielle non pathologique;
  • si une microconcentration d'albumine est détectée dans le sang, mais qu'il n'y a pas de diagnostic permettant au patient d'être à risque, il est conseillé de poser un diagnostic. Son but est d'exclure la présence de diabète sucré ou d'hypertension;
  • si la microalbuminurie se produit dans le contexte du diabète ou de l'hypertension, il est nécessaire, à l'aide d'une thérapie, de ramener les valeurs recommandées de cholestérol, de pression, de triglycérides et d'hémoglobine glyquée. Un ensemble de ces mesures est en mesure de réduire le risque de décès de 50%;
  • si la macroalbuminurie est diagnostiquée, il est conseillé d'analyser la teneur en protéines lourdes et de déterminer le type de protéinurie, ce qui indique une atteinte rénale prononcée.

Le diagnostic de microalbuminurie est d'une grande valeur clinique en présence non pas d'un résultat d'analyse, mais de plusieurs, effectués à un intervalle de 3 à 6 mois. Ils permettent au médecin de déterminer la dynamique des changements survenant dans les reins et le système cardiovasculaire (ainsi que l'efficacité du traitement prescrit).

Causes de haute albumine

Dans certains cas, une seule étude peut révéler une augmentation de l'albumine pour des raisons physiologiques:

  • régime principalement protéiné;
  • surcharge physique et émotionnelle;
  • grossesse;
  • violation du régime d'alcool, déshydratation;
  • prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • âge avancé;
  • surchauffe ou vice versa, hypothermie du corps;
  • excès de nicotine pénétrant dans le corps pendant le tabagisme;
  • jours critiques chez les femmes;
  • caractéristiques de course.

Si des changements de concentration sont associés aux conditions énumérées, le résultat de l'analyse peut être considéré comme faux positif et non informatif pour le diagnostic. Dans de tels cas, il est nécessaire d'assurer la bonne préparation et de repasser le biomatériau après trois jours.

La microalbuminurie peut également indiquer un risque accru de maladies cardiaques et vasculaires et un indicateur de lésions rénales aux tout premiers stades. À ce titre, il peut accompagner les maladies suivantes:

  • diabète de type 1 et de type 2 - l'albumine pénètre dans l'urine en raison de dommages aux vaisseaux sanguins des reins dans le contexte d'une augmentation de la glycémie. En l'absence de diagnostic et de traitement, la néphropathie diabétique progresse rapidement;
  • hypertension - une analyse de l'UIA suggère que cette maladie systémique a déjà commencé à provoquer des complications dans les reins;
  • syndrome métabolique avec obésité concomitante et tendance à la thrombose;
  • l'athérosclérose générale, qui ne peut pas affecter les vaisseaux qui assurent la circulation sanguine dans les reins;
  • maladies inflammatoires du tissu rénal. Dans la forme chronique, l'analyse est particulièrement pertinente, car les changements pathologiques ne sont pas aigus et peuvent se produire sans symptômes graves;
  • intoxication chronique à l'alcool et à la nicotine;
  • syndrome néphrotique (primaire et secondaire, chez les enfants);
  • insuffisance cardiaque;
  • intolérance congénitale au fructose, y compris chez les enfants;
  • lupus érythémateux disséminé - la maladie s'accompagne d'une protéinurie ou d'une néphrite spécifique;
  • complications de la grossesse;
  • pancréatite
  • inflammation infectieuse du système génito-urinaire;
  • dysfonctionnement rénal après transplantation d'organe.

Le groupe à risque, dont les représentants sont présentés une étude prévue sur l'albumine dans l'urine, comprend les patients atteints de diabète sucré, l'hypertension, la glomérulonéphrite chronique et les patients après transplantation d'un organe donneur.

Comment se préparer à l'UIA quotidienne

Ce type d'examen donne la plus grande précision, mais il nécessitera la mise en œuvre de recommandations simples:

  • la veille de la collecte et pendant celle-ci pour éviter de prendre des diurétiques, ainsi que des antihypertenseurs du groupe des inhibiteurs de l'ECA (en général, la prise de tout médicament doit être discutée à l'avance avec votre médecin);
  • un jour avant la collecte d'urine, les situations stressantes et émotionnellement difficiles, un entraînement physique intense doit être évité;
  • au moins deux jours pour arrêter de boire de l'alcool, "énergie", si possible de fumer;
  • observer le régime de consommation d'alcool et ne pas surcharger le corps avec des aliments protéinés;
  • le test ne doit pas être effectué pendant l'inflammation ou l'infection non infectieuse, ainsi que les jours critiques (chez la femme);
  • éviter les contacts sexuels un jour avant la collecte (pour les hommes).

Comment réussir une analyse

La collecte quotidienne de biomatériaux est un peu plus difficile qu'une seule portion, c'est pourquoi il est préférable de tout faire avec soin, en minimisant la possibilité de déformer le résultat. La séquence d'actions doit être la suivante:

  1. Il vaut la peine de collecter l'urine de manière à assurer sa livraison au laboratoire le lendemain, en respectant l'intervalle de collecte (24 heures). Par exemple, prélever de l'urine de 8 h 00 à 8 h 00..
  2. Préparez deux récipients stériles - petit et grand.
  3. Videz la vessie immédiatement après le réveil sans recueillir d'urine..
  4. Prendre soin de l'hygiène des organes génitaux externes.
  5. Maintenant, lors de chaque miction, il est nécessaire de recueillir le liquide excrété dans un petit récipient et de le verser dans un grand. Conservez ce dernier strictement au réfrigérateur.
  6. L'heure de la première diurèse aux fins de collecte doit être fixée.
  7. La dernière portion d'urine doit être prélevée le matin du lendemain.
  8. Prenez de l'avance sur le volume de liquide dans un grand réservoir, écrivez sur la feuille de direction.
  9. Comment mélanger l'urine et verser environ 50 ml dans un petit récipient.
  10. N'oubliez pas de noter sur le formulaire la taille et le poids, ainsi que l'heure de la première miction.
  11. Maintenant, vous pouvez transporter un petit récipient avec du biomatériau et une direction pour le laboratoire.

Si une seule portion est prise (test de dépistage), les règles sont similaires à la réussite d'un test d'urine général.

L'analyse pour la détection de la microalbuminurie est une méthode indolore pour le diagnostic précoce des maladies cardiaques et de l'insuffisance rénale concomitante. Il aidera à reconnaître une tendance dangereuse même en l'absence de diagnostic d'hypertension ou de diabète ou de leurs moindres symptômes.

Une thérapie en temps opportun aidera à prévenir le développement d'une future pathologie ou à faciliter le cours de l'existant et à réduire le risque de complications.

Comment se préparer à l'analyse d'urine pour la microalbuminurie: déchiffrer les résultats du diagnostic

Pour diagnostiquer la pathologie rénale, les patients se voient souvent prescrire une étude de la microalbuminurie. Beaucoup de gens ne savent pas ce qu'est un test d'urine à l'UIA et comment il est effectué..

L'étude est nécessaire pour diagnostiquer les écarts dans la fonction de filtration des reins, qui se produisent souvent dans le contexte de processus inflammatoires.

Qu'est-ce que la microalbuminurie?

Pour répondre à la question de savoir pourquoi la microalbuminurie se produit et de quoi il s'agit, il est nécessaire de décrire brièvement le processus physiologique de la formation d'urine. Dans les reins, il y a de petits plexus de vaisseaux sanguins - des glomérules rénaux, à travers lesquels le plasma sanguin est filtré. L'urine en formera à l'avenir..

Normalement, la membrane glomérulaire empêche le passage de gros éléments sanguins, y compris les protéines d'albumine, qui doivent être retenues dans le corps. Si un processus inflammatoire se développe dans les reins, leur fonction de filtration est perturbée. Dans ce contexte, de plus grosses molécules pénètrent dans l'urine.

Toute perturbation de l'état de l'appareil de filtration se manifeste par une augmentation de la quantité de protéines dans le liquide sécrétée par les reins, qui peut être utilisée pour le diagnostic. Par conséquent, une analyse de la microalbuminurie - une légère augmentation du niveau de protéines dans l'urine - est largement utilisée dans la pratique clinique.

Albuminurie physiologique et pathologique

L'apparition de molécules de protéines dans l'urine peut être causée par des facteurs physiologiques et pathologiques. Les causes physiologiques de la microalbuminurie ne sont pas considérées comme des signes de la maladie. La déviation apparaît avec des changements dans le mode de vie du patient. Dans ce cas, il est inoffensif et ne nécessite généralement aucun traitement..

Les raisons physiologiques incluent les conditions suivantes:

  1. Un grand nombre d'aliments protéinés dans l'alimentation. Un excès de protéines dans l'alimentation entraîne une augmentation du taux sanguin du patient. Dans ce contexte, les molécules sont filtrées plus activement à travers l'appareil rénal et la microalbuminurie est déterminée dans l'analyse.
  2. La déshydratation Un apport hydrique insuffisant conduit au fait que le sang devient plus visqueux et plus épais, le plasma en est filtré en plus petites quantités. Pour cette raison, la teneur relative en protéines dans l'urine augmente.
  3. Augmentation de l'activité physique. Le travail acharné est généralement associé à la production de grandes quantités de sueur, ce qui entraîne une légère déshydratation. Par conséquent, dans le contexte du stress du patient, le pourcentage de plasma dans le sang diminue et davantage de molécules de protéines pénètrent dans l'urine.

Type pathologique

L'apparition d'une microalbuminurie pathologique est toujours associée à toute maladie nécessitant un traitement spécialisé. En combinaison avec d'autres symptômes, une augmentation des protéines urinaires est un signe diagnostique important. Les causes de violations les plus courantes sont les suivantes:

  1. Pathologie des reins. Dans le contexte de dommages au tissu rénal, la structure des unités fonctionnelles de l'organe, les néphrons, est perturbée. Cela conduit au fait qu'une violation de la filtration glomérulaire se développe - des molécules de protéines pénètrent dans la membrane. L'analyse de la microalbuminurie vous permet d'identifier le processus pathologique dans les premiers stades, lorsque d'autres signes de la maladie ne sont pas encore déterminés.
  2. Diabète. Dans le contexte d'une augmentation constante de la glycémie, cette substance commence à se déposer dans les petits capillaires de nombreux organes, y compris les reins. Le glucose a un effet néfaste sur les glomérules, de sorte que les patients ont souvent l'apparence d'une microalbuminurie dans le diabète.
  3. Maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. L'état des structures rénales est affecté par l'activité de la circulation sanguine locale, régulée par le travail du cœur. Les effets indésirables sont exercés par le patient souffrant d'hypertension. L'hypertension artérielle affecte l'état des parois des vaisseaux sanguins dans les reins et s'accompagne d'une violation prononcée de la filtration.

L'émergence de la microalbuminurie contribue au développement de l'insuffisance cardiaque. Avec cette pathologie, le cœur ne peut pas fournir aux organes des besoins en oxygène, donc au niveau cellulaire, des troubles nutritionnels se produisent dans les tissus rénaux.

Les infections sont souvent associées à une teneur élevée en protéines dans l'urine. En raison d'une hyperthermie et d'une intoxication prolongées, le patient éprouve des perturbations dans l'activité fonctionnelle des glomérules rénaux.

Analyse d'urine à l'UIA

Une analyse d'urine pour la microalbuminurie est nécessaire lors de l'examen de l'état des reins et du système cardiovasculaire. Les niveaux d'albumine sont un critère diagnostique important qui indique des anomalies dans le corps. Un examen est nécessaire si vous soupçonnez les pathologies suivantes:

  • maladie hypertonique;
  • glomérulonéphrite;
  • Diabète;
  • maladie cardiaque - infarctus du myocarde, angine de poitrine instable;
  • développement d'une néphropathie diabétique;
  • sarcoïdose;
  • hypertension artérielle symptomatique;
  • intolérance au fructose.

Une étude pour déterminer le niveau de microalbumine implique l'utilisation de différentes méthodes de détection des protéines. Pour un diagnostic rapide, l'évaluation est effectuée à l'aide de bandelettes réactives spéciales qui changent de couleur au contact des molécules de protéines..

Si l'analyse initiale est positive, les niveaux d'albumine sont quantifiés à l'aide de méthodes de diagnostic plus précises..

Pour déterminer avec précision la maladie, il est nécessaire de ne pas prélever un seul échantillon d'urine, mais d'effectuer une collecte quotidienne du liquide excrété. L'étude permettra de détecter de manière plus fiable les changements possibles de l'albuminurie.

Comment collecter du matériel pour la recherche

Avant de faire une analyse de microalbuminurie, le patient doit se préparer. La composition de l'urine est largement influencée par le mode de vie d'une personne.Par conséquent, 3-4 jours avant la procédure, le patient a besoin:

  • limiter l'activité physique, éviter les surtensions;
  • commencez à bien manger - vous devez exclure les aliments nocifs de l'alimentation, limiter la consommation de graisses et de glucides rapides;
  • respecter le régime de consommation d'alcool, boire au moins 2 litres d'eau par jour;
  • abandonner complètement l'utilisation de boissons alcoolisées, limiter le tabagisme;
  • prévenir la surcharge psycho-émotionnelle, réduire les niveaux de stress;
  • si possible, refusez de prendre des médicaments - diurétiques, antibiotiques, dérivés de l'aspirine (avant d'arrêter le médicament, vous devez consulter votre médecin).

Il n'est pas recommandé aux femmes de mener une étude pendant les menstruations, car à ce moment, l'apparition d'impuretés pathologiques dans l'urine est possible. La période optimale pour le diagnostic est le milieu du cycle menstruel.

La veille de la collecte de l'échantillon, vous ne devez pas manger le soir (environ 12 heures avant l'analyse). Un jour avant la procédure, il est nécessaire d'abandonner les produits contenant un grand nombre de colorants, car l'urine peut changer de couleur à cause d'eux. Il s'agit notamment de betteraves, bleuets et autres fruits et légumes aux couleurs vives..

Caractéristiques de la procédure de collecte

Pour collecter l'analyse, vous devez acheter à l'avance un récipient spécial pour les échantillons d'urine. L'utilisation d'autres récipients n'est pas recommandée, car il est impossible d'obtenir une stérilité parfaite à la maison. Les impuretés peuvent pénétrer dans l'échantillon de l'extérieur, ce qui affectera la fiabilité du résultat de l'analyse..

Toute l'urine est collectée dans un récipient par jour. Après le réveil, une personne va aux toilettes et verse la première portion d'urine dans les toilettes. Cela est dû au fait que l'urine accumulée pendant la nuit est très concentrée, et son analyse peut donner des résultats peu fiables.

À chaque miction ultérieure, le patient doit passer dans le récipient pour analyse. Le récipient doit être conservé dans un endroit sombre et frais pour réduire la probabilité de multiplication des bactéries dans l'échantillon. Le lendemain matin, une personne mesure soigneusement la quantité d'urine libérée. L'indicateur est entré dans le formulaire d'étude, qui est délivré au patient lors de la nomination de l'analyse..

D'autres données obligatoires doivent également être saisies dans le document - la taille et le poids exacts du patient au moment du diagnostic. Ces informations sont nécessaires pour calculer la microalbuminurie. Par conséquent, il convient d'indiquer les chiffres réels qui vous permettront de déterminer correctement le niveau final de protéines dans l'urine..

Après cela, mélangez soigneusement le liquide dans le récipient. Cela garantit une distribution uniforme des protéines dans l'échantillon. Il n'est pas nécessaire de prendre toute l'urine reçue au laboratoire. De la quantité totale, il est nécessaire de verser 100 ml de liquide dans un récipient séparé. L'échantillon doit être livré rapidement au laboratoire. Il est impossible de stocker le liquide biologique pendant une longue période, car certaines substances de sa composition peuvent être détruites, ce qui conduira à un résultat de recherche peu fiable.

Déchiffrer les résultats

La première étape du diagnostic de la microalbuminurie est le dépistage des protéines. Pour cela, l'analyse est réalisée à l'aide de bandelettes réactives spéciales. Si l'albumine dans l'urine est déterminée, d'autres méthodes de diagnostic sont utilisées en laboratoire.

Une méthode semi-quantitative pour évaluer la performance d'une analyse consiste à étudier le niveau d'albumine à l'aide de bandelettes. Ils peuvent montrer 6 degrés de gravité de la microalbuminurie en fonction du stade de développement de la maladie. La norme de teneur en protéines dans l'urine ne dépasse pas 150 mg par litre. Le plus souvent, chez les personnes en bonne santé, l'albumine n'est pas détectée du tout ou ses traces sont enregistrées..

Tout écart par rapport à la norme est traité comme une protéinurie. Dans une analyse semi-quantitative, 4 degrés principaux de cette condition sont distingués:

  • 150 à 300 mg / l;
  • Valeur 300 à 1000 mg / L;
  • La valeur est de 1000 à 2000 mg / l;
  • À partir de 2000 mg / l et plus.

Il est impossible de déterminer avec précision le niveau d’albumine à l’aide de bandelettes, elles ne révèlent que la plage de valeurs dans laquelle se situe l’index du patient. Dans la plupart des cas, un tel résultat sera suffisant pour diagnostiquer.

Si des recherches plus précises sont nécessaires, des méthodes de calcul quantitatives sont utilisées. Ceux-ci inclus:

  1. Analyse immunochimique à l'aide du système innovant HemoCue.
  2. Diagnostic immunoturbidimétrique.
  3. Calcul du rapport de la créatinine et de l'albumine par unité de volume d'urine.

Les techniques ont une sensibilité particulièrement élevée. Ils permettent de détecter des protéines dans l'urine excrétée même avec une petite quantité..

Que faire lors de la détection d'une microalbuminurie

L'apparition de microalbuminurie n'indique pas toujours que le patient souffre de maladies. Il est possible l'apparition d'une protéinurie physiologique, qui se produit lorsque vous buvez une quantité insuffisante de liquide, un effort physique accru ou une mauvaise nutrition. Il est impossible de diagnostiquer un patient uniquement sur la base du résultat d'une analyse.

Si un symptôme est détecté, un examen supplémentaire est nécessaire. En cas de suspicion de pathologie rénale, une échographie, une analyse d'urine générale et d'autres types de diagnostic sont prescrits. La détection de la microalbuminurie dans le diabète sucré est confirmée par l'évaluation de la glycémie. Le diagnostic des pathologies cardiaques comprend la mesure de la pression, un cardiogramme et une échocardiographie. Un ensemble de procédures de diagnostic est déterminé par d'autres symptômes présents chez le patient..

La détection rapide des maladies permet de guérir rapidement et empêche le développement de complications.

Ainsi, la microalbuminurie est un signe important auquel vous devez faire attention lors du diagnostic. Bien qu'une protéinurie physiologique puisse survenir, dans la plupart des cas, l'indicateur indique des pathologies possibles des reins et d'autres organes. Par conséquent, si un niveau accru de protéines dans l'urine est détecté, il est nécessaire de consulter un médecin et de subir un examen complet pour identifier la cause de l'anomalie.

Qu'est-ce que l'analyse d'urine à l'UIA, comment bien se préparer?

Pour vivre pleinement, pour être active et pour se sentir bien, une personne a besoin de santé. Par conséquent, chaque patient doit surveiller attentivement l'état de son corps et, en cas de trouble, consulter immédiatement un médecin. Pour la détection rapide des pathologies, il existe différentes méthodes de diagnostic, dont l'une est l'analyse d'urine à l'UIA.

Avec l'aide d'une telle étude, un médecin peut détecter une maladie rénale grave à un stade précoce de son développement. Cette technique de diagnostic n'est pas utilisée dans tous les cas, mais uniquement pour déterminer un petit nombre de maladies du tractus cardiovasculaire, du système endocrinien et des reins. Aujourd'hui, nous allons essayer de découvrir avec vous ce qu'est l'analyse UIA et pourquoi elle est nécessaire. Et enfin, on découvre comment déchiffrer les données d'une telle enquête.

Ce que c'est?

L'abréviation UIA elle-même est une abréviation de la microalbuminurie complexe et à long terme. Cela signifie une augmentation significative de la teneur en protéines d'albumine dans le liquide excrété humain. Il s'avère que la tâche principale de l'analyse d'urine UIA est de mesurer le niveau d'albumine dans l'urine du patient.

Tout le monde sait que notre corps est composé d'un grand nombre de substances diverses de nature protéique. L'albumine est également structurellement liée à ces composés biologiques. Les molécules de cette protéine sont l'un des nombreux composants du sang, donc normalement elles se trouvent dans la circulation sanguine.

La teneur accrue en albumine dans les écoulements est caractéristique des pathologies associées à un dysfonctionnement des principaux organes urinaires - les reins. Dans le corps d'une personne en bonne santé, les composés protéiques sont retenus par le système de filtration rénale, bien que lors d'un diagnostic d'urine en laboratoire, ils soient souvent détectés en quantités infimes. Les molécules d'albumine ne peuvent pas traverser les tubules des reins en raison de tailles trop grandes. La charge négative, ainsi que leur nouvelle réabsorption dans le système tubulaire rénal, interfère avec la pénétration de ces protéines dans l'urine.

L'analyse d'urine au MAU vous permet de déterminer la concentration d'albumine dans le liquide excrété. Le rendement de ces composés avec l'urine augmente du fait des lésions infectieuses et inflammatoires des tubules et des glomérules des organes filtrants, des modifications de la sélectivité de ces protéines par charge. Le plus grand nombre de molécules d'albumine est excrété par l'organisme lors de maladies du néphron lui-même (glomérule) du rein. L'albumine dans l'urine augmente avec des troubles graves tels que l'athérosclérose vasculaire, le dysfonctionnement des organes filtrants et le diabète.

Important! Si le niveau de protéine d'albumine dans les sécrétions dépasse les valeurs normales, ce phénomène est considéré comme le stade initial de développement des pathologies vasculaires. Même en cas de légère déviation, il est conseillé au patient de consulter un spécialiste pour effectuer un diagnostic plus approfondi et éliminer en temps opportun ce problème.

Recherche UIA - indicateurs normaux

L'augmentation de la teneur en protéines d'albumine dans l'urine du patient est considérée comme un signe pathologique. Mais une telle déviation ne doit pas toujours être associée à l'apparition d'une maladie grave.

Chez toutes les personnes en bonne santé, une petite concentration de microalbumine est déterminée dans l'urine. Normalement, les plus petites fractions de cette protéine pénètrent la barrière filtrante des reins, de sorte que la soi-disant «trace» de ces composés se trouve souvent dans le liquide excrété. Mais de grosses molécules d'une telle substance ne peuvent pénétrer dans l'urine que par des tubules ou des néphrons rénaux endommagés.

Un test d'urine UIA positif chez un enfant indique toujours la présence d'une certaine maladie dans le corps du bébé. Normalement, il ne devrait y avoir pratiquement aucune albumine dans le liquide excrété chez les enfants. Pour les hommes et les femmes adultes, il existe certains indicateurs de microalbuminurie, dont les valeurs ne devraient pas augmenter. Les chiffres suivants témoignent du fonctionnement normal du canal d'urination:

  • Albumine - sa concentration dans l'urine est normalement de 25 à 30 mg par jour. Si cette protéine dans le précipité d'excrétions dépasse les valeurs autorisées - le patient présente une microalbuminurie. La détection de 300 à 350 mg de composés protéiques dans l'urine quotidienne suggère le développement d'une protéinurie.
  • Microalbumine - cette substance est détectée dans une partie de l'urine prélevée sur un patient une fois - c'est-à-dire pendant une miction. Sa valeur normale est de l'ordre de 15-20 mg / l.
  • Le rapport albumine / créatinine est déterminé dans une portion aléatoire et ponctuelle du liquide excrété. La norme de cette proportion pour les représentants des deux sexes est différente: chez les hommes, elle atteint 3,4 à 3,5; chez les femmes - jusqu'à 2,4-2,5. Une augmentation de cet indicateur est généralement observée lorsque le patient développe des symptômes de néphropathie..

Lisez aussi sur le sujet

Pourquoi le niveau d'albumine dans les sécrétions augmente?

Chez un patient en bonne santé, une analyse d'urine à l'UIA ne doit pas montrer un résultat qui dépasse les normes généralement établies. Mais le médecin peut considérer les données d'une telle étude non fiables si, lors du diagnostic, des facteurs défavorables ont influencé la condition humaine. Des conditions spécifiques peuvent modifier l'albumine dans l'urine, dans laquelle l'équilibre habituel du corps est perturbé. Ils peuvent être causés par les habitudes alimentaires, le mode de vie et les activités des patients. Les causes physiologiques de la microalbuminurie sont:

  • Poids corporel excessif.
  • Le stress psychologique et les effets négatifs du stress.
  • Consommation continue d'aliments enrichis en substances protéiques (par exemple, shakes protéinés pour les hommes impliqués dans les sports motorisés - musculation, haltérophilie).
  • L'utilisation de certains groupes de médicaments: corticostéroïdes, médicaments antibactériens, médicaments à effets antifongiques.
  • Intoxication et déshydratation sévère.
  • Fièvre, fièvre.
  • Travail trop dur.
  • Pathologies de nature infectieuse, localisées dans les voies urinaires.

Ce sont des facteurs naturels qui provoquent une microalbuminurie importante dans l'urine. Leur effet sur le corps provoque un changement temporaire, qui disparaît en quelques jours..

Facteurs pathologiques

Une augmentation stable des valeurs de cette protéine dans les sécrétions au-dessus de la normale indique des changements pathologiques dans le corps humain. La cause d'une telle violation peut être les affections suivantes:

  • Le lupus érythémateux disséminé.
  • Amylose.
  • Forme diabétique et hypertensive de néphropathie.
  • Dommages purulents au tissu rénal - pyélonéphrite.
  • Sarcoïdose.
  • La présence de néoplasmes de nature maligne et bénigne.
  • Dommages aux néphrons et aux tubules des organes filtrants par rayonnement.
  • Grossesse compliquée avec développement d'une néphropathie.
  • Polykystose rénale.
  • Glomérulonéphrite.

Attention! La concentration de microalbumine dans l'analyse d'urine de l'UIA augmente principalement chez les patients âgés. Avec une telle violation, le groupe à risque est constitué par les diabétiques, ainsi que les personnes souffrant d'athérosclérose et d'autres pathologies graves du tractus cardiovasculaire, des reins.

Nous donnons l'urine pour la recherche correctement

Comment passer le test d'urine UIA? Beaucoup dépend des actions correctes du patient lors de la collecte des sécrétions pour ce diagnostic. Comme pour les autres examens, l'urine prélevée pour déterminer la microalbumine doit être placée dans un récipient stérile. Avant de recueillir le liquide excrété, une personne doit toujours suivre l'hygiène de ses organes génitaux et, si nécessaire, se laver soigneusement. Les femmes ne sont pas autorisées à donner de l'urine pour les tests d'UIA pendant les menstruations.

La sélection des sécrétions pour un tel diagnostic doit être effectuée selon le plan suivant:

  • Déterminer la concentration d'albumine dans l'urine recueillie pendant la journée (24 heures). Cette procédure commence généralement à 8 h le premier jour et se termine à 8 h le deuxième.
  • L'analyse d'urine à l'UIA nécessite parfois la collecte d'une partie moyenne du liquide excrété. Cela signifie que vous devez d'abord uriner dans les toilettes, puis remplir le pot avec une petite quantité d'urine (pas à ras bord, environ 50 à 60 ml).
  • Si de l'urine quotidienne est collectée pour l'étude, alors le volume entier des sécrétions est placé dans un plat commun (nécessairement stérilisé). Contenez ce biomatériau dans un endroit sombre et assez frais..
  • Toute l'urine excrétée par le patient par jour est mesurée en millilitres. Les résultats du calcul sont entrés dans une colonne spéciale du formulaire avec la direction.
  • Ensuite, tout le matériel biologique est mélangé de sorte que les substances protéiques déposées au fond du réservoir y soient réparties uniformément. Jusqu'à 80-100 ml du liquide nécessaire à l'analyse MAU sont coulés dans des plats propres.
  • Le récipient préparé directement pour l'étude doit être envoyé au laboratoire dès que possible. La sélection restante peut être versée - ils ne sont plus nécessaires.
  • Sur le formulaire avec la direction, indiquez également le poids et la taille du patient, car ces indicateurs affectent la quantité d'albumine dans l'urine. Le spécialiste les prend en compte lors des diagnostics.

Bon à savoir! Le niveau d'albumine dans l'urine peut légèrement diminuer la nuit. À ce moment de la journée, une personne est en position horizontale, tandis que sa tension artérielle diminue quelque peu. La race affecte également cet indicateur - chez les personnes à la peau foncée, un test d'urine montrera un meilleur résultat..

Évaluation des données

Au cours de cette étude, le médecin reçoit immédiatement deux indicateurs principaux - c'est la quantité quotidienne de microalbumine dans les sécrétions et le rapport proportionnel de la protéine d'albumine à la créatinine. Parfois, lors de l'analyse de l'UIA, ils utilisent également une norme spécifique telle que le taux d'excrétion d'albumine. Toutes ces valeurs montrent le niveau de microalbuminurie, qui se manifeste dans les trois conditions possibles du patient. Ils sont présentés plus clairement sous forme de tableau..

Quelles violations sont indiquées par la microalbumine dans l'urine? Comment faire une analyse pour la microalbuminurie

Comment réussir l'analyse

Il existe différentes méthodes pour déterminer la microalbumine dans l'urine:

  • Test de bandelette;
  • Analyse de l'urine du matin;
  • Analyse de l'urine quotidienne.

Le plus précis est le calcul de la quantité d'albumine par jour. L'urine quotidienne est collectée, en règle générale, en milieu hospitalier chez les patients atteints d'une maladie rénale ou, si nécessaire, pour exclure ces pathologies.

Pour ce faire, collectez et évaluez toutes les portions d'urine par jour et étudiez la quantité d'albumine dans chaque.

Lors du diagnostic et de la suspicion d'une maladie, l'albumine est étudiée dans l'urine du matin. Pour que les résultats de l'analyse soient aussi fiables que possible, il est nécessaire de se préparer à l'analyse et de collecter correctement l'urine.

Lors de la préparation 3 jours avant le test, il est recommandé d'abandonner les aliments protéinés, l'utilisation de médicaments hormonaux, d'antibiotiques, de diurétiques et de réduire l'activité physique.

Pour l'analyse, il est nécessaire de recueillir la portion moyenne d'urine du matin immédiatement après le réveil. Avant de collecter les tests, il est nécessaire de procéder à une toilette des organes génitaux externes, de préparer un récipient stérile. Il est recommandé de prélever l'urine pour analyse en une quantité d'au moins 50 à 70 ml.

Un test de bandelette est une bandelette de test qui est utilisée à domicile pour un diagnostic rapide. La méthode n'est pas précise, elle est recommandée pour une surveillance indépendante du système urinaire chez les patients atteints de diabète sucré, d'hypertension artérielle et de maladie rénale.

Pour l'analyse, la bandelette réactive est abaissée dans l'urine fraîchement prélevée. Les résultats sont évalués en six grades:

  • - - manquant ou non déterminé;
  • Traces - la concentration d'albumine ne dépasse pas 150 mg / l. Il est considéré comme une norme acceptable;
  • Microalbuminurie - jusqu'à 300 mg l. Condition limite, si un tel résultat se répète en quelques jours, il est recommandé de mener une enquête.
  • Macroalbuminurie - jusqu'à 1000 mg l. Si de tels résultats apparaissent, il est nécessaire d'effectuer une analyse en laboratoire.
  • Protéinurie - jusqu'à 2000 mg l. Ce résultat indique une violation du travail des reins, il est nécessaire de subir un examen.
  • Protéinurie - plus de 2000 mg l. Si une protéinurie massive a été diagnostiquée, un besoin urgent de contacter un néphrologue ou un thérapeute pour exclure des conditions potentiellement mortelles.

Nous donnons l'urine pour la recherche correctement

Comment passer le test d'urine UIA? Beaucoup dépend des actions correctes du patient lors de la collecte des sécrétions pour ce diagnostic. Comme pour les autres examens, l'urine prélevée pour déterminer la microalbumine doit être placée dans un récipient stérile. Avant de recueillir le liquide excrété, une personne doit toujours suivre l'hygiène de ses organes génitaux et, si nécessaire, se laver soigneusement. Les femmes ne sont pas autorisées à donner de l'urine pour les tests d'UIA pendant les menstruations.

La sélection des sécrétions pour un tel diagnostic doit être effectuée selon le plan suivant:

  • Déterminer la concentration d'albumine dans l'urine recueillie pendant la journée (24 heures). Cette procédure commence généralement à 8 h le premier jour et se termine à 8 h le deuxième.
  • L'analyse d'urine à l'UIA nécessite parfois la collecte d'une partie moyenne du liquide excrété. Cela signifie que vous devez d'abord uriner dans les toilettes, puis remplir le pot avec une petite quantité d'urine (pas à ras bord, environ 50 à 60 ml).
  • S'il est collecté pour la recherche, alors le volume entier des sécrétions est placé dans un plat commun (nécessairement stérilisé). Contenez ce biomatériau dans un endroit sombre et assez frais..
  • Toute l'urine excrétée par le patient par jour est mesurée en millilitres. Les résultats du calcul sont entrés dans une colonne spéciale du formulaire avec la direction.
  • Ensuite, tout le matériel biologique est mélangé de sorte que les substances protéiques déposées au fond du réservoir y soient réparties uniformément. Jusqu'à 80-100 ml du liquide nécessaire à l'analyse MAU sont coulés dans des plats propres.
  • Le récipient préparé directement pour l'étude doit être envoyé au laboratoire dès que possible. La sélection restante peut être versée - ils ne sont plus nécessaires.
  • Sur le formulaire avec la direction, indiquez également le poids et la taille du patient, car ces indicateurs affectent la quantité d'albumine dans l'urine. Le spécialiste les prend en compte lors des diagnostics.

Bon à savoir! Le niveau d'albumine dans l'urine peut légèrement diminuer la nuit. À ce moment de la journée, une personne est en position horizontale, tandis que sa tension artérielle diminue quelque peu. La race affecte également cet indicateur - chez les personnes à la peau foncée, un test d'urine montrera un meilleur résultat..

Qu'est-ce que l'analyse?

Un test UIA dans l'urine détermine le niveau d'albumine. Mais qu'est-ce que c'est? L'albumine est une protéine qui se dissout dans l'eau. Ils sont produits par le foie et sont le principal composant du sérum sanguin..

UIA signifie microalbuminurie, dans laquelle beaucoup d'albumine est présente dans l'urine. La microalbuminurie est le degré de perte d'albumine avec l'urine de 20 à 200 mcg par minute ou 30-300 mg par jour.

Pour un corps sain, la norme est lorsque seule une petite quantité d'une petite protéine appelée microalbumine laisse dans l'urine. Avec des nombres élevés, cette protéine est un symptôme clinique de néphropathie précoce. Ce symptôme est typique des diabétiques, des patients cancéreux, des patients atteints de maladies inflammatoires du système urinaire..

Pour déterminer la quantité de microalbumine dans l'urine, les types d'études suivants sont utilisés:

  • Le rapport de l'albumine et de la créatinine dans l'urine. Le rapport albumine-créatinine est déterminé en examinant la portion moyenne d'urine. La concentration en protéines est mesurée dans une seule dose d'urine et ajustée pour la créatine. L'application de ce dernier dans cette étude est basée sur un principe similaire utilisé pour déterminer le débit de filtration glomérulaire. Il est à noter que l'analyse du rapport albumine / créatinine est très informative et facile à réaliser. Par conséquent, c'est l'une des principales méthodes de diagnostic de l'albuminurie..
  • Immunoturbidimétrique. Les études immunoturbidimétriques directes sont basées sur l'évaluation de la concentration en protéines en fonction de la turbidité de la solution. Le liquide est obtenu après la réaction de précipitation et l'interaction de l'albumine avec les immunoglobulines.
  • Immunochimique. La technique immunochimique implique l'utilisation du système HemoCue, qui est basé sur une réaction immunochimique utilisant des anticorps monoclonaux. Un tel complexe contribue à l'apparition de sédiments, qui sont ensuite capturés par un photomètre.

L'évaluation se fait également à l'aide de bandelettes de test. Les bandelettes définissent 6 degrés de niveau d'albumine. Cette méthode de diagnostic est fiable à 90%. Si le résultat est positif, des méthodes de détection de la concentration en protéines sont utilisées pour le confirmer. Par exemple, le liquide biologique est examiné sur un analyseur d'urine.

Les bandelettes de test populaires pour déterminer l'albumine sont MicroalbuFan, bandelette Uriscan, Micral-Test. Le principe de leur travail est basé sur la méthode immunochromatographique utilisant des anticorps dirigés contre une protéine marquée avec une enzyme spéciale (galactosidase) ou de l'or colloïdal.

Traitement de la microalbuminurie

La microalbuminurie est un signe que vous risquez de développer des affections graves et potentiellement mortelles, telles qu'une maladie rénale chronique et une maladie coronarienne.

C'est pourquoi il est si important de diagnostiquer cette pathologie à un stade précoce..

La microalbuminurie est parfois appelée «néphropathie initiale», car elle peut être le début d'un syndrome néphrotique..

Dans le diabète sucré en association avec l'UIA, il est nécessaire de passer des tests une fois par an pour surveiller votre état.

Les changements apportés aux médicaments et au mode de vie peuvent aider à prévenir d'autres lésions rénales. Il est également capable de réduire le risque de maladies du système cardiovasculaire..

Recommandations pour les changements de style de vie:

  • faire régulièrement de l'exercice (150 minutes par semaine d'intensité modérée);
  • respectez un régime;
  • arrêter de fumer (y compris les cigarettes électroniques);
  • réduire l'alcool;
  • contrôler la glycémie et si elle est significativement élevée - consultez immédiatement un médecin.

Avec l'hypertension artérielle, divers groupes de médicaments contre l'hypertension sont prescrits, le plus souvent des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) et des bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II (ARA). Leur objectif est important car l'hypertension artérielle accélère le développement d'une maladie rénale..

La présence de microalbuminurie peut être un signe de lésion du système cardiovasculaire, de sorte que le médecin traitant peut prescrire des statines (rosuvastatine, atorvastatine). Ces médicaments abaissent le cholestérol, réduisant ainsi la probabilité d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral..

En présence d'œdème, des diurétiques peuvent être prescrits, par exemple, Veroshpiron.

Dans les situations graves avec développement d'une maladie rénale chronique, une hémodialyse ou une transplantation rénale sera nécessaire. Dans tous les cas, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente à l'origine de la protéinurie..

Une alimentation saine contribuera à ralentir la progression de la microalbuminurie et des problèmes rénaux, surtout si elle abaisse également la tension artérielle, le cholestérol et prévient l'obésité..

En particulier, il est important de réduire la quantité de:

  • gras saturé;
  • sel;
  • aliments riches en protéines, sodium, potassium et phosphore.

Vous pouvez obtenir une consultation plus détaillée sur la nutrition auprès d'un endocrinologue ou d'un nutritionniste. Votre traitement est une approche globale et il est très important de se fier non seulement aux médicaments.

Lorsque la microalbuminurie apparaît, un traitement complet est nécessaire. Le médecin prescrit un médicament pour abaisser la pression artérielle, l'albumine et le cholestérol. Dans les cas où il n'y a pas de glucose dans l'urine, l'insuline est attribuée.

Pour améliorer la santé et normaliser l'albumine, vous devez:

  • Gardez la glycémie sous contrôle,
  • Essayez de ne pas contracter de maladies infectieuses,
  • Surveiller la pression artérielle et le cholestérol,
  • Suivez un régime basé sur une capacité minimale en protéines et en glucides,
  • Buvez au moins 8 verres d'eau par jour,
  • Débarrassez-vous des mauvaises habitudes,
  • Transplantation rénale (dans les cas extrêmes, si le traitement n'a pas fonctionné).

Dans tous les cas, vous devez vous rappeler que déchiffrer les résultats de l'analyse de l'UIA dans l'urine et l'automédication ne vaut pas la peine, car cela ne fera que nuire à la santé. Assurez-vous de contacter un spécialiste pour obtenir de l'aide, lui seul peut diagnostiquer la maladie et prescrire le bon traitement.

(Aucune évaluation pour le moment)

informations générales

Les fonctions des reins comprennent le nettoyage du sang des toxines, des électrolytes en excès, des sels et de l'eau. Dans le même temps, les protéines, le glucose et les cellules sanguines d'une personne sont réabsorbés. Les protéines synthétisées dans le foie, ainsi que celles provenant des aliments, sont nécessaires au renouvellement constant des cellules de tous les organes et tissus. La plupart des structures protéiques dans le sang sont l'albumine. Ils sont nécessaires pour maintenir la pression artérielle oncotique et l'équilibre optimal entre la composition du sang et des cellules dans les tissus. Les structures glomérulaires de la substance corticale du rein sont responsables de la sécurité de ces protéines dans le canal circulant. De plus, déjà dans les tubules distaux, l'eau et les éléments nécessaires sont réabsorbés. Tout le reste sort finalement des voies urinaires et est considéré comme de l'urine secondaire..

Si une déficience de la fonctionnalité des reins se manifeste et qu'une quantité de substances plus que nécessaire pénètre à travers les glomérules, la composition de l'urine change considérablement. La libération d'albumine et d'autres protéines avec l'urine peut perturber considérablement l'homéostasie sanguine. Cependant, aucune manifestation clinique n'est observée à ce stade. Pour cette raison, des difficultés surviennent avec le diagnostic précoce de l'insuffisance rénale. Donc, pour déterminer une pathologie possible, une analyse de l'urine pour la microalbuminurie est nécessaire.

Normalisation du niveau de traitement

Le traitement que le médecin prescrira au patient, si une microalbuminurie est détectée, dépendra de la cause de l'apparition d'albumine dans l'urine. En plus de l'analyse d'urine, il existe un certain nombre d'autres études, dont le médecin fait un tableau d'ensemble et prescrit des médicaments pour le fonctionnement normal du système rénal et réduit le niveau d'albumine dans l'urine.

Les recommandations de nombreux experts sont les suivantes:

  • renoncer aux mauvaises habitudes, comme l'alcool et le tabagisme;
  • la nécessité de stabiliser la pression artérielle;
  • boire beaucoup de liquides;
  • la lutte contre les maladies infectieuses dans le corps;
  • un régime pauvre en protéines et en glucides;
  • normalisation du niveau (si nécessaire);
  • s'il y a des anomalies dans les voies urinaires, les spécialistes décident de l'intervention chirurgicale;
  • si l'avis du médecin est jade, alors les glucocorticoïdes seront nécessaires.

Afin de prévenir la stagnation des reins, les experts en urologie recommandent de consommer au moins deux litres d'eau pure par jour. Cependant, cette méthode de prévention de la stagnation ne doit être démarrée que s'il n'y a pas de tendance au gonflement des extrémités..

L'une des règles les plus importantes pour un traitement réussi est de choisir le régime alimentaire optimal. Le médecin choisit pour le patient un régime alimentaire qui surcharge surtout les reins. Si le taux de sucre dans le sang augmente, vous devez créer un menu afin qu'il élimine ou réduit la quantité de glucides.

Si le patient a été diagnostiqué avec un degré extrême d'insuffisance rénale, alors seule une greffe d'organe peut lui sauver la vie, ou une autre option est la procédure d'hémodialyse. L'hémodialyse est la purification du sang à partir de produits toxiques.

Afin de ne pas amener la maladie à un stade terminal, il est nécessaire de faire des tests à temps, d'identifier la présence d'une maladie qui cause l'albumine dans l'urine et de commencer un traitement compétent.

En savoir plus sur la microalbuminurie dans le diabète sucré à partir de la vidéo:

Les causes de la maladie

La microalbuminurie est une complication possible du diabète sucré de type 1 ou de type 2, même si elle est bien maîtrisée. Environ une personne sur cinq ayant un diagnostic de diabète développe une IUA dans les 15 ans.

Parfois, la valeur des protéines dans l'urine change en raison de processus naturels.

Causes naturelles

  • Hypothermie (se baigner dans l'eau froide, rester dans le froid).
  • Surchauffe du corps (conditions chaudes).
  • Stress, tensions mentales et troubles.
  • Boire de grandes quantités de liquide (à boire et à manger, comme la pastèque).
  • Tabagisme (surtout excessif).
  • La période de menstruation chez les femmes.
  • Exercice Exercice.
  • Chez la femme, après un rapport sexuel avec sperme, une albumose est détectée.

Ces facteurs peuvent provoquer une augmentation temporaire de l'albumine dans l'urine, et si ces raisons sont éliminées, l'indicateur se normalise..

Augmentation des protéines due à des maladies de nature infectieuse et non infectieuse.

  • Pyélonéphrite aiguë ou chronique, glomérulonéphrite.
  • Anomalies hypertensives.
  • Syndrome néphrotique, néphrose.
  • Sarcoïdose.
  • Insuffisance cardiaque.
  • Néphropathie diabétique.
  • Athérosclérose.
  • L'alcoolisme et le tabagisme.
  • Gestose enceinte.
  • Empoisonnement par des médicaments, sel de métaux lourds.

Il existe certains facteurs sous l'influence desquels une libération unique d'une concentration accrue d'albumine dans l'urine est possible. Par conséquent, l'équilibre protéique dans le sang doit être étudié par une analyse systématique de l'urine pendant 3 mois.

Les microalbuminaires peuvent être à la fois physiologiques et pathologiques. Le premier survient à la suite d'actions ponctuelles de la part du patient, tandis que le type pathologique de la maladie est la conséquence d'une pathologie sévère du corps.

Causes de microalbuminaires physiologiques:

  • excès de travail physique;
  • nutrition riche en protéines;
  • charges sportives de haute intensité;
  • la présence d'un excès de poids;
  • abus d'alcool et tabagisme;
  • température corporelle élevée pour diverses raisons.

Parmi les causes physiologiques de la microalbuminaire, les caractéristiques de la race, du lieu de résidence et du sexe du patient sont également prises en compte. Le diagnostic est typique pour les hommes matures.

La microalbuminaire pathologique se produit dans le contexte des maladies suivantes:

  • le diabète est la principale source de perte de protéines dans le sang;
  • hypothermie;
  • hypertension artérielle;
  • processus pathologiques dans le muscle cardiaque et les vaisseaux sanguins;
  • glomérulonéphrite;
  • sarcoïdose.

Pour obtenir un résultat fiable de l'analyse à l'UIA, vous ne pouvez pas prendre de biomatériau dans les cas suivants:

  • la présence d'une infection bactérienne;
  • les maladies virales;
  • fièvre;
  • fièvre;
  • état de fatigue chronique;
  • augmentation de l'activité physique.

Il n'est pas recommandé de prendre du biomatériau pour la détermination de la microalbumine dans l'urine immédiatement après un repas. L'étude doit être effectuée strictement à jeun..

Dosages de microalbumine

Une analyse générale de l'urine, pour l'identification des protéines d'albumine, est le seul test qui vous permet de reconnaître la maladie de la néphropathie, alors qu'elle en est aux premiers stades. La maladie de néphropathie a plusieurs types, mais porte en dessous le concept de processus pathologiques qui conduisent à des dommages aux structures rénales et aux reins en général.

La néphropathie a deux étapes distinctes. Au premier stade, les changements dans les caractéristiques fonctionnelles ne sont pratiquement pas perceptibles, mais au deuxième stade, les manifestations sont assez brillantes, mais le développement d'une insuffisance rénale est déjà observé. Dans la fréquence des cas, le premier stade de développement de la néphropathie ne peut être déterminé que si une analyse rapide de l'urine et la détection de fractions d'albumine là-bas.

Il convient de rappeler que la microalbuminurie, l'une des premières étapes pouvant être correctement traitées, avec une maladie rénale.

L'attribution de l'analyse est possible avec les suspicions et les conditions pathologiques suivantes:

  1. En présence de diabète sucré - car cette maladie est directement liée au travail du système urinaire. Afin de surveiller le fonctionnement des reins, des tests de présence de fractions protéiques sont effectués une fois tous les 6 mois.
  2. Avec l'hypertension, une nature chronique. L'insuffisance rénale est souvent caractérisée par une pression artérielle élevée. Il s'agit peut-être de la première sonnette d'alarme caractérisant une maladie rénale. Pour clarifier le diagnostic, ils passent l'urine pour analyse.
  3. En cas d'insuffisance cardiaque - car un mauvais apport sanguin conduit à une insuffisance rénale, la fonction rénale diminue, et dans ce contexte, une insuffisance rénale peut se développer.
  4. Manifestations symptomatiques de néphropathie, qui se caractérisent par des manifestations de douleur dans les lombaires, de faiblesse, d'apparition d'œdème sur le corps, en particulier sur le visage et les mains, une sensation de soif. Mais le plus souvent aux stades initiaux de la néphropathie, il n'y a pas de symptomatologie.
  5. Dans les maladies auto-immunes - lupus systémique. Cette maladie est caractérisée par des dommages à tous les organes et systèmes du corps humain, et les reins ne font pas exception.

Que faire si la microalbumine est élevée

Si un test d'urine à l'UIA a confirmé la présence d'une grande quantité d'albumine dans l'urine, afin d'éviter des conséquences graves, il est nécessaire de changer complètement le mode de vie.

  • À cette fin, les médecins recommandent un régime pauvre en protéines et en glucides..
  • Le régime devrait être enrichi de produits utiles tels que les céréales à grains entiers, les légumineuses, les céréales, les légumes, les herbes, la viande maigre ou le poisson, les produits à base de lait aigre faible en gras, les œufs. Il vaut mieux refuser les conservateurs, les viandes fumées, les cornichons, la restauration rapide et les épices chaudes. Afin de ne pas surcharger les reins pendant la journée, la nourriture doit être prise en petites portions jusqu'à 6 fois.
  • En cas de violation du système urinaire, la consommation d'alcool est contre-indiquée. L'alcool interfère avec l'absorption des protéines. Mais à titre exceptionnel, vous pouvez parfois boire un verre de vin rouge sec.
  • De plus, les médecins déconseillent de fumer. Cette dépendance entraîne un vasospasme, c'est pourquoi le cœur commence à travailler en mode intensif.
  • Pour normaliser le niveau de pression artérielle, vous devez faire du sport jusqu'à 4 fois par semaine pendant 30 minutes. Il est recommandé de boire 8 à 12 verres d'eau par jour. Avec l'activité physique, la quantité de liquide consommée augmente.
  • Afin de prévenir le développement ou la progression du diabète, il est nécessaire de contrôler le niveau de glucose dans le sang. Après tout, le dépassement de la norme (à partir de 100 mg / dl) affecte négativement le fonctionnement des reins.
  • Si nous parlons de traitement médical, alors avec la microalbuminurie, des inhibiteurs de l'ECA peuvent être prescrits. Ces médicaments dilatent les vaisseaux sanguins, entraînant une baisse de la pression artérielle..
  • Souvent, avec un niveau élevé de protéines dans l'urine, des statines sont prescrites. Les médicaments réduisent la quantité de mauvais cholestérol dans le corps, obstruant la lumière vasculaire. Les statines ralentissent également la production de substances nocives dans le foie, ce qui facilite le fonctionnement des reins et du cœur..
  • Si le diabète est la cause de la microalbuminurie, le patient doit être constamment injecté d'insuline. C'est une hormone qui favorise le transport du glucose (une source d'énergie) dans les cellules. Avec sa carence, le sucre est collecté dans le sang, ce qui entraîne un dysfonctionnement de tout le corps.
  • Dans l'hyperglycémie chronique, un traitement de soutien à vie est nécessaire pour normaliser la fonction rénale. Une forme grave de la maladie se termine avec l'apparition, ce qui nécessite souvent une hémodialyse (filtration plasma).

Ainsi, le contenu d'albumine dans l'urine augmente considérablement la probabilité de développement ou de progression de pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins, de néphropathie, d'athérosclérose, d'hypertension. La présence de toutes ces maladies entraîne une mort prématurée. Par conséquent, l'analyse de l'urine à l'UIA est une mesure diagnostique importante qui vous permet d'identifier un problème à un stade précoce et de mener un traitement visant à améliorer la santé et à prolonger la vie.

Définition d'un concept

L'analyse UIA est une étude diagnostique qui vous permet de déterminer la composition quantitative et qualitative de la protéine d'albumine dans le fluide biologique du corps humain. La présence de cette substance dans l'urine indique une pathologie grave. Selon les médecins, grâce à cette analyse, il est possible d'identifier les premiers symptômes des maladies rénales et vasculaires dans les premiers stades, ce qui, à son tour, donne l'espoir de sauver la vie des patients dans des cas particulièrement graves.

La maladie se caractérise par cinq niveaux de gravité:

  1. Au stade initial d'un changement pathologique, la présence de microalbumine dans l'urine ne se manifeste pas de manière symptomatique.
  2. La deuxième étape est également asymptomatique, la quantité d'albumine dans l'urine ne dépasse pas la norme, bien que la pathologie continue de se développer.
  3. La troisième étape est caractérisée par un état pré-néphrotique. À ce niveau de la maladie, la présence d'albumine dans l'urine peut être déterminée à l'aide d'une étude UIA. Pour ce faire, passez l'urine pour le diagnostic. Dans certains cas, les médecins prescrivent des procédures supplémentaires pour une étude diagnostique visant à évaluer la fonctionnalité des glomérules rénaux.
  4. La néphrose au stade se caractérise par des sauts brusques de la pression artérielle chez le patient, ainsi que par un gonflement du visage et des jambes. Dans l'analyse de l'urine, les signes de protéinurie, d'érythrocyturie, de créatinine et d'urée sont clairement visibles.
  5. La dernière étape est définie comme le processus en cours d'insuffisance rénale. Pendant cette période, le patient se caractérise par des épisodes fréquents d'hypertension, un gonflement du visage et des jambes ne disparaît pratiquement pas, l'analyse d'urine montre la présence de protéines, de cellules sanguines, de particules d'urée et de créatinine en l'absence de sucre.

Les niveaux énumérés de la maladie sont connus des diabétiques. Avec une réponse intempestive aux symptômes de la pathologie dans la plupart des cas, le patient tombe dans un coma diabétique et peut mourir.

Stade de néphropathie diabétique

De l'apparition du diabète à l'apparition de la néphropathie, 10 à 25 ans passent. Aux premiers stades de la maladie, le patient ne ressent aucun symptôme.