Principal

Coliques

Comme en témoignent les fortes concentrations de phosphates dans l'urine

Temps de lecture: 4 minutes

Sur une étude chimique de la composition de l'urine, il est possible d'identifier les éléments retenus dans l'organisme pour ses fonctions vitales, ainsi que les déchets dont il se débarrasse. L'élimination de diverses enzymes n'est pas toujours la norme, en particulier avec les maladies du système génito-urinaire, la filtration du liquide entrant échoue et les globules rouges, les protéines et le glucose sont excrétés du corps.

Avec la décomposition des composés chimiques dans l'urine, du sel, des oxalates, des phosphates et des urates se forment. L'apparition de phosphates dans les résultats des tests nécessite une identification minutieuse de la cause. Si l'apparition de sels dans l'urine n'est pas permanente, ils peuvent être associés à des troubles alimentaires et à l'élimination de l'excès de phosphore.

Si le montant est dépassé plusieurs fois, il est nécessaire de mener une deuxième étude et de rechercher les causes de cette pathologie. Le métabolisme du phosphore et du calcium est perturbé dans de nombreux cas, ce qui crée les conditions pour la propagation de micro-organismes nuisibles et l'apparition de la lithiase urinaire. Sels d'urine détectés lors des tests sur les patients - qu'est-ce que cela signifie? Tout d'abord, c'est un signal pour le développement de la pathologie.

Comment se produit la formation de phosphate?

Les phosphates sont des composés chimiques qui se forment lors des réactions des solutions alcalines et de l'acide phosphorique. Ces substances pénètrent dans le corps avec de la nourriture et des liquides..

Le phosphore lui-même est un élément assez précieux, jusqu'à 85% de tous les phosphates se trouvent dans les dents et le tissu osseux. Le reste est situé dans le cerveau, l'ADN des cellules et des muscles. Afin d'agir correctement dans l'organisme, le phosphore doit être associé au calcium, ce qui garantit une contraction musculaire et une fermentation appropriées des substances importantes.

Le phosphore doit être dans l'organisme avec du calcium dans une proportion de un à deux, ce qui représente la moitié des indicateurs de saturation en calcium. Une augmentation des phosphates entraîne une lixiviation intense du calcium, qui adoucit les os et détruit les dents. Le rôle principal dans le métabolisme du calcium et du phosphore appartient à la vitamine D.

L'organisme pour maintenir l'équilibre phosphore-calcium lessive le surplus pendant la miction d'une personne. Dans certains cas, des sels de triphélphosphate urinaires sont trouvés en raison d'une augmentation de l'équilibre alcalin de l'urine (pH> 7) et des dépôts d'ammoniac, de phosphate et de magnésium.

Plus sur le sujet: Comment déterminer le rythme de la miction spontanée?

Que sont les phosphates amorphes??

Les phosphates amorphes sont un précipité de sel qui ne forme pas de cristaux. Son apparence n'a pas de structure, mais ces formations sans forme forment des pierres et d'autres pierres. Chez les femmes enceintes et les enfants, la détection de phosphate amorphe dans l'urine signifie des changements dans le fond hormonal, une diminution de l'acidité de l'urine et certains changements dans le métabolisme.

Des phosphates amorphes dans l'urine d'un enfant peuvent apparaître lors d'une réaction urinaire de type alcalin, qui se produit lorsque les protéines animales sont déficientes. Les phosphates amorphes dans l'urine pendant la grossesse sont dus à diverses raisons, dans certains cas à un excès d'eau minérale alcaline

Une alimentation saine doit avoir certaines normes protéiques, qui chez un adulte sont de 1 g par kilogramme de poids corporel, et pour les enfants, environ 4 g par kilogramme de poids.

Les sels de phosphates dans l'urine d'un enfant de la catégorie amorphe se produisent même avec l'utilisation élémentaire d'eau minérale du mauvais type.

Toutes les eaux minérales prélevées sans l'avis d'un médecin ne peuvent être bues que dans la catégorie des cantines, en évitant les traitements même à titre préventif.

Recommandations de traitement

La phosphaturie trouvée chez l'homme nécessite un traitement. Habituellement, les experts recommandent à ces fins l'utilisation d'un régime alimentaire visant à modifier l'acidité de l'urine.

La pharmacothérapie est utilisée dans de rares cas, principalement lorsque les sels de phosphate sont transformés en calculs. En l'absence de l'action nécessaire, recourir à l'intervention chirurgicale.

Pour restaurer la quantité acceptable de phosphore dans les sécrétions, ils se tournent souvent vers un traitement utilisant des méthodes traditionnelles, consistant en des bouillons de guérison et des infusions de remèdes naturels..

Régime thérapeutique


La nutrition diététique est la méthode la plus courante et la plus efficace de lutte contre la phosphaturie. Le respect du régime alimentaire est un point important du traitement afin d'éviter la formation de calculs. Dans ce cas, il est nécessaire d'exclure l'utilisation de certains aliments de l'alimentation. Ceux-ci inclus:

  • gâteaux, pâtisseries, bonbons;
  • poisson gras;
  • produits laitiers;
  • sel;
  • pommes de terre, épinards, oignons, tomates, oseille, aubergine, choux de Bruxelles, carottes, raifort;
  • pâte de levure douce, pain frais;
  • alcool, cacao, thé fort, café, boissons alcalines;
  • viandes grasses, saindoux;
  • viandes fumées, marinades, sauces piquantes.

Pour stabiliser le niveau de composés phosphatés, vous devez utiliser régulièrement les produits suivants dans le menu:

  • produits céréaliers;
  • des noisettes
  • haricots, pois;
  • viande de lapin, poulet;
  • variétés maigres de poisson;
  • jus de fruits fraîchement pressés, boissons aux fruits et gelées de baies, bouillon de rose sauvage;
  • groseilles, abricots, pommes aigres, airelles rouges, agrumes, cerises, canneberges;
  • légumes bouillis.

Le respect de certaines conditions nutritionnelles nécessite un repas fractionné jusqu'à six fois par jour, ainsi qu'un apport hydrique suffisant, d'au moins 2 litres tout au long de la journée. Un excellent ajout au régime sera les préparations multivitamines..

Il convient de rappeler qu'un nombre accru de sels de phosphate dans l'urine n'entraîne pas toujours le développement de la phosphaturie, mais ils signalent un risque de formation d'une pathologie indésirable. Utiliser le bon régime alimentaire peut empêcher le développement ultérieur de la maladie avec des conséquences graves possibles pour la santé humaine..

Les causes de la phosphaturie

La survenue de la phosphaturie peut être affectée par certains facteurs physiologiques, notamment:

  • consommation excessive de poisson et de fruits de mer;
  • une forte diminution des protéines d'origine animale, le respect du mono-régime;
  • consommation excessive d'additifs synthétiques, d'aliments en conserve et de restauration rapide;
  • grossesse;
  • diminution de l'acidité de l'estomac avec un excès d'humidité en cas de chaleur extrême. Pourquoi ce facteur est-il l'un des principaux? Le fait est qu'avec une augmentation de l'équilibre alcalin, le phosphore commence à se combiner avec des résidus acides dans l'urine, formant des conglomérats sous forme de pierres ou de dépôts de sel.

Une pathologie sous forme de phosphaturie est observée dans les pathologies congénitales des tubules rénaux, empoisonnement par des composés du phosphore avec d'autres substances, déshydratation du corps avec vomissements et diarrhée, inflammation et acidose des tubules rénaux, insuffisance rénale, urolithiase, carence en phosphore dans le sang, processus inflammatoires aigus dans les voies urinaires ainsi qu'avec l'hypertonie des glandes parathyroïdes.

Plus d'informations sur le sujet: Mesures de prévention de la rechute de la leucoplasie de la vessie

Méthodes de traitement de la phosphaturie

Le traitement comprend des mesures préventives visant à prévenir la CIM, l'inflammation du canal urétral, des reins et de la vessie. Les médecins prouvent aux végétariens pourquoi une alimentation uniforme gâche leur santé. Si un examen hormonal révèle des anomalies, l'endocrinologue prescrit un traitement. En cas de maladie rénale, de manque de capacité de filtration, une dialyse est prescrite. Des enfants prescrivent de la vitamine D en marchant au soleil.


Seul un médecin peut prescrire le bon traitement pour la phosphaturie, selon la cause.

Indépendamment de la phosphaturie, vous devez ajuster le régime alimentaire pour éliminer les excès de sels des organes urinaires. Tarif journalier - 2,5 litres d'eau.

Lorsque l'analyse a montré un excès de sels de ce type, des mesures doivent être prises pour prévenir le développement de maladies. Le médecin explique pourquoi le sel est dangereux, recommande un régime, un traitement.

Si des calculs rénaux sont découverts, un traitement inopérant est prescrit. Des agents pharmacologiques qui ramollissent les calculs de phosphate sont généralement prescrits. Une fois le calcul ramolli, une lithotripsie est prescrite - une procédure au cours de laquelle une onde de choc écrase des pierres en sable.

Les grains de sable sont naturellement excrétés par le corps. Les pierres de phosphate ont une surface lisse, une structure poreuse. Ils se prêtent à la dissolution, en deux ou trois séances ils ressortent. Les oxalates se distinguent également par leur densité et leurs arêtes vives. Leur traitement sera long et difficile..

Phosphaturie chez les enfants

Lors de l'identification de la phosphaturie dans les analyses chez un enfant, ses parents devraient penser à la nutrition du bébé. Le plus souvent, après de telles analyses chez les enfants, on constate une consommation excessive de fast-food ou de soda sucré, de produits à base de lait aigre et de lait, de conserves et d'aliments salés.

Jusqu'à ce que l'enfant atteigne l'âge de 5 ans, les phosphates forment des cristaux amorphes dans l'urine dans le corps de l'enfant et ne peuvent être déterminés que temporairement. La détection de la phosphaturie régulière dans le corps chez un enfant est très importante, car il s'agit d'un symptôme du diabète phosphate, qui est une pathologie héréditaire, ainsi que du rachitisme.

Pendant le traitement, vous devez suivre un régime strict, surveiller la consommation de produits dangereux, réguler l'apparition de phosphates amorphes dans l'urine tous les 10-14 jours, prendre de la vitamine D.

Le taux de phosphate dans l'urine

Normalement, les tripelfosphates dans l'urine sont trouvés en quantités uniques ou pas du tout. Pour vérifier leur présence, vous devez passer un test d'urine général avec microscopie manuelle des sédiments. Une analyse plus précise pour la détection des cristaux de phosphate - Examen quotidien de l'urine.

Contenu dans la plage normale pour tout âge et sexe - de 13 à 42 mmol dans l'échantillon de test.

Si les tripelphosphates dans l'urine sont élevés, cela signifie la présence d'un processus pathologique. Cette condition nécessite la nomination d'une thérapie. Chez les nourrissons, les phosphates dans l'urine au-dessus ou au-dessous de la norme n'indiquent pas de pathologie, mais il est nécessaire de faire périodiquement des tests à plusieurs reprises.

Comment déterminer la phosphaturie?

La présence de phosphore dans l'urine ne peut être détectée que dans des tests de laboratoire, mais la phosphaturie peut être diagnostiquée à l'avance par les symptômes suivants:

  • opacification de l'urine, l'apparition de flocons et de suspensions en elle;
  • la personne a des envies fréquentes, des douleurs en urinant;
  • la douleur apparaît dans le bas du dos, une sensation de lourdeur unilatérale ou générale;
  • la douleur augmente avec un effort physique intense, donne dans l'aine ou dans la région de la surface interne de la cuisse;
  • les intestins sont caractérisés par une augmentation fréquente de la formation de gaz, des crampes et des douleurs;
  • tous les symptômes sont accompagnés de vomissements, de diarrhée et de nausées.

La relation de la phosphaturie et de l'alimentation

Les phosphates apparaissent le plus souvent dans l'urine lors de l'alcalinisation du corps avec les produits consommés. En conséquence, la phosphaturie peut être contrôlée en suivant un régime strict. Pour ce faire, arrêtez de prendre des aliments qui augmentent la réaction alcaline dans le corps..

Ceux-ci inclus:

Non.Informations utiles
1soude et alcool de toute force
2produits laitiers, yaourt, fromage cottage, yaourt
3produits sucrés, pâtisseries
4poisson et viande gras, saindoux, bouillons riches
cinqgraisses animales, margarine et beurre
6craquelins et chips avec arômes et colorants
7la consommation de sel doit être réduite à 2 grammes par jour, y compris la cuisson

Il est recommandé que les spécialistes incluent souvent les produits suivants dans l'alimentation:

  • bouillon d'églantier, tisanes, chicorée, jus fraîchement préparés non sucrés;
  • diverses céréales et céréales à partir de celles-ci;
  • toutes sortes de légumineuses, lentilles, pois et haricots;
  • un grand nombre de légumes, citrouille, carottes, poivrons, courgettes et concombres;
  • poisson et viande faibles en gras;
  • une poignée de noix;
  • augmenter la consommation de raisins, figues, pommes et prunes;
  • utilisez les œufs et tous les types de fromage avec prudence.

Plus sur le sujet: Comment traiter la gravité de la vessie chez les femmes?

Régime pour la phosphaturie

Si des tripelphosphates sont détectés dans l'urine, il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire et, si nécessaire, de prescrire des médicaments. Thérapie diététique compétente - la base du traitement des troubles métaboliques.

Le menu doit être varié et équilibré dans sa composition, avec l'inclusion de graisses végétales, de protéines animales faibles en gras et de glucides à digestion lente. Quels produits devraient être limités:

  • viandes et poissons gras;
  • produits à base de farine et bonbons raffinés;
  • lait gras, fromage cottage;
  • sarrasin et flocons d'avoine;
  • des pâtisseries;
  • substances extractives - bouillons de viande ou de poisson;
  • marinades, sauces, cornichons.

Si des tripelphosphates dans l'urine sont trouvés chez une personne, il est recommandé de créer un menu basé sur de tels produits:

  • viande maigre - dinde, poulet, ramper;
  • fruits et légumes à prédominance d'acide oxalique, au goût aigre;
  • les produits laitiers;
  • thé ou chicorée faible;
  • légumes crus ou bouillis;
  • noix, haricots et céréales.

Si une quantité excessive de tripelphosphates dans l'urine est détectée, il est recommandé de consulter un médecin ou un néphrologue pour des tests supplémentaires. Après un examen approfondi, un régime alimentaire est prescrit. Un traitement médicamenteux peut être nécessaire..

Causes du phosphate amorphe dans l'urine

Les phosphates amorphes sont des sels sans structure qui sont excrétés dans l'urine. Le terme "amorphe" signifie que les sels n'ont pas de structure claire et ne se combinent pas en cristaux. Dans la plupart des cas, les sels de phosphate amorphes ne conduisent pas à la formation de calculs rénaux, mais néanmoins, de tels cas se produisent. Les causes les plus courantes de sels de phosphate dans l'urine sont liées aux troubles de l'alimentation. Les phosphates sont souvent détectés dans l'urine chez les enfants de moins de 5 ans, ce qui est associé à l'immaturité du système métabolique. Les phosphates dans l'urine pendant la grossesse ne sont pas non plus un symptôme de la maladie, mais sont le résultat de changements hormonaux temporaires.

Causes de l'apparition de sels de phosphate dans l'urine:

  • enfants de moins de 5 ans;
  • grossesse;
  • changement de régime;
  • Végétarisme
  • l'utilisation d'aliments riches en phosphore;

Des niveaux excessivement élevés de phosphate dans l'urine peuvent être un symptôme de la maladie. Souvent, en plus d'augmenter le niveau de sels dans les tests de laboratoire, un adulte ou un enfant est également préoccupé par d'autres manifestations de la maladie.

Maladies dans lesquelles les niveaux de phosphate urinaire augmentent:

  • rachitisme;
  • diabète rénal phosphate;
  • hyperparathyroïdie;
  • cystite;

La norme d'analyse d'urine n'implique pas la présence de sels en elle. L'urine riche en phosphate perd sa clarté et devient trouble. Si l'urine y reste un peu, des flocons de phosphore se forment, qui précipitent. Lors de l'examen des échantillons d'urine, ainsi que des niveaux élevés de phosphate, une violation de l'acidité de l'urine est souvent détectée. Le taux de réaction acide-base de l'urine est compris entre 5 et 7 pH. En présence de phosphates amorphes, l'urine perd son acidité, le pH monte à 7,5.

Habituellement, des niveaux élevés de phosphate amorphe sont une coïncidence lorsque l'analyse d'urine de routine est effectuée. L'excrétion de phosphate dans l'urine ne provoque pas de symptômes supplémentaires ni d'anxiété.

Nutrition et phosphates amorphes dans l'urine

Les sels de phosphate amorphe précipitent dans l'urine avec une diminution de son acidité. L'urine alcalinise avec un apport insuffisant de viande et de protéines animales. La norme protéique dans le régime alimentaire d'un adulte est de l'ordre de 1-1,2 grammes par kg. Pour les enfants, la norme de protéines dans l'alimentation quotidienne devrait être d'environ 3 à 4 grammes par kg. Très souvent, les sels de phosphate se trouvent chez les personnes qui suivent un régime végétarien. Les produits laitiers (kéfir, fromage cottage, lait) provoquent également une diminution de l'acidité de l'urine et l'apparition de sels de phosphate en elle.

La consommation excessive d'eau minérale alcaline riche en phosphates est une cause fréquente d'augmentation des sels dans l'analyse d'urine. Il est important de se rappeler que l'eau minérale à haute teneur en divers minéraux guérit et doit être prise en cours. Pour une utilisation quotidienne, les médecins recommandent d'utiliser de l'eau minérale de table ou de table médicinale. Les informations sur la quantité de minéraux dans l'eau se trouvent toujours sur l'étiquette..

Une alimentation riche en phosphore et en calcium est également une cause fréquente de précipitation de sels de phosphate dans les sédiments urinaires..

Aliments riches en phosphore et en calcium:

  • Poisson et fruits de mer;
  • algue;
  • Cottage cheese;
  • des œufs
  • flocons d'avoine;
  • sarrasin;
  • produits de haricots.

Les médecins ne recommandent pas de manger des aliments riches en phosphate, comme le Coca-Cola et d'autres sodas..

Parfois, même la consommation d'une quantité modérée d'aliments riches en phosphore, en calcium et en phosphate un jour avant que votre urine puisse affecter votre analyse.

Les raisons de l'augmentation du phosphate dans l'urine peuvent résider dans la perturbation du tractus gastro-intestinal. Avec une acidité accrue du suc gastrique, le corps libère une grande quantité d'acide chlorhydrique, ce qui peut également entraîner la libération d'un excès de sels dans l'urine.

La concentration de sels dans l'urine peut augmenter avec la déshydratation. La déshydratation accompagne presque toutes les maladies infectieuses avec une augmentation de la température corporelle. La perte de liquide peut résulter de vomissements répétés ou de diarrhée. De plus, une urine plus concentrée est excrétée après un exercice prolongé et intense..

Phosphates dans l'urine chez les enfants

Chez les enfants de moins de 5 ans, une petite quantité de phosphates amorphes est souvent trouvée dans l'étude des échantillons d'urine. Le corps de l’enfant à cet âge n’a pas encore atteint sa pleine maturité et certains systèmes ne fonctionnent pas pleinement. Le corps des enfants est très sensible aux changements de régime. En cas d'insuffisance de protéines animales dans l'alimentation quotidienne, des sels de phosphate sont détectés dans les analyses.

Avec une seule détection d'une petite quantité de phosphates amorphes, l'analyse doit être répétée après quelques jours. Avant de reprendre l'analyse, vous devez ajuster légèrement le régime alimentaire. Le régime alimentaire de l’enfant doit être équilibré en termes de protéines animales et végétales, ainsi que de glucides. Ne mangez pas de grandes quantités de poisson et de produits laitiers quelques jours avant le test.

Si le régime alimentaire de l’enfant répond aux exigences d’âge et que les sels dans l’urine sont détectés à plusieurs reprises, il vaut la peine d’examiner l’enfant plus attentivement..

Les phosphates dans l'urine d'un enfant peuvent être un symptôme du développement du rachitisme. Le rachitisme se développe lorsque la vitamine D est insuffisante dans le corps de l'enfant.La norme de la vitamine D, qui devrait accompagner les aliments, se situe entre 300 et 600 UI. Le régime alimentaire quotidien de l'enfant doit contenir une quantité suffisante de vitamine D. Dans les premiers mois de la vie, l'enfant reçoit de la vitamine D avec du lait maternel, puis la carence est couverte par l'introduction d'aliments complémentaires..

Le plus souvent, les symptômes du rachitisme apparaissent chez les nourrissons et les jeunes enfants. Une carence en vitamine D entraîne une altération du développement des os et du système nerveux de l'enfant. Si un bébé a développé des symptômes de rachitisme pendant l'allaitement, un test sanguin supplémentaire est nécessaire. Un test sanguin pour le rachitisme montre la concentration de phosphore et de calcium dans le sang.

Causes du rachitisme chez les enfants:

  • manque de soleil;
  • carence en vitamine D dans l'alimentation de l'enfant;
  • violation de l'absorption et du métabolisme de la vitamine;
  • utilisation fréquente d'anticonvulsivants;

Selon l'étendue de la carence en vitamine D, les symptômes du rachitisme peuvent être prononcés ou plus latents. Chez les nourrissons atteints de rachitisme, d'un sommeil sensible et dérangeant, les enfants plus âgés sont très irritables et pleurent. Les enfants atteints de rachitisme transpirent plus que les enfants ordinaires, ils ont la peau pâle et les muscles flasques. Au fil du temps, des déformations du squelette se développent. Chez les enfants, une nuque aplatie avec des zones de calvitie. Pour le rachitisme, la courbure des extrémités et la présence de joints osseux sur les côtes sont caractéristiques.

Grossesse et phosphate dans l'urine

Les phosphates dans l'urine pendant la grossesse sont souvent détectés lors des études de routine. Une analyse à haute teneur en phosphates n'est pas la preuve d'une maladie ou d'une évolution pathologique de la grossesse. Les phosphates dans l'urine pendant la grossesse se forment à la suite de changements hormonaux qui se produisent dans le corps de la femme pendant cette période. Les raisons de la perte de phosphate dans les reins résident dans la modification des échanges de calcium et de phosphore dans le corps d'une femme enceinte. Un régime végétarien pendant la grossesse peut également provoquer une formation de sel dans les reins. Tout régime avec des restrictions pendant la grossesse doit être convenu avec le médecin..

Le régime alimentaire quotidien d'une femme enceinte doit contenir une quantité suffisante de protéines, de graisses et de glucides dans les bonnes proportions. L'augmentation des sels de phosphate peut être due à un manque de protéines animales et à une consommation excessive d'aliments végétaux à haute teneur en fibres. De plus, une augmentation des sels de phosphate se développe en raison de l'utilisation fréquente de produits laitiers..

Habituellement, les causes de la perte de sel pendant la grossesse ne sont pas liées au développement de la maladie. Mais, avec la re-détection d'un grand nombre de sels dans les échantillons d'analyses, les femmes nécessitent un examen plus approfondi.

Phosphates amorphes dans l'urine en grande quantité - qu'est-ce que cela signifie?

L'urine est le principal indicateur des processus métaboliques dans le corps. C'est l'urine qui élimine tous les produits finaux qui n'ont plus de valeur pour le corps humain. Ainsi, selon les caractéristiques des principaux indicateurs de l'analyse d'urine, nous pouvons supposer à quel point le corps est sain et quelles sont les déviations dans son travail..

Un tel indicateur est le phosphate amorphe dans l'urine. Avec un niveau accru de phosphates, nous parlons d'un métabolisme incorrect du phosphore et du calcium. Des quantités excessives de phosphate se sont formées dans le précipité d'urine, ce qui provoque un trouble de l'urine et est affiché dans l'analyse de l'urine.

Raisons de l'éducation

Parlant de la principale raison de l'apparition de phosphates dans l'urine, nous notons que le plus souvent leur changement est affecté par un changement de régime. Ce facteur provoque la phosphaturie chez les adultes et les enfants. La cible de la pathologie est les personnes qui décident de changer radicalement leur alimentation. Par exemple, la phosphaturie peut contribuer à:

  • régime stricte;
  • l'utilisation d'aliments enrichis en phosphore;
  • végétarisme;
  • formation d'urine prolongée;
  • grossesse;
  • manger trop de bonbons;
  • alcalinisation de l'urine;
  • des niveaux élevés de calcium;
  • Diabète;
  • manque de vitamines;
  • maladie métabolique;
  • mode de vie inactif;
  • miction prolongée.

Notez que l'apparition de phosphates dans l'urine peut être associée à d'autres maladies, par exemple le diabète phosphate. Cette pathologie est similaire en principe au diabète sucré, seulement dans ce cas une mauvaise digestibilité est observée dans les phosphates qui ne sont pas absorbés par les tubules rénaux. En conséquence, la quantité de phosphate dans le test d'urine augmentera, mais la numération formule sanguine diminuera..

Le principal signe d'indigestibilité du phosphate est le rachitisme. Elle se caractérise par des déformations osseuses, une courbure des membres. Une autre pathologie, bien que déjà héréditaire, est le syndrome de Toni-Debre-Fanconi, qui dans ses manifestations est très similaire au rachitisme. La phosphaturie est également un signe d'hypophosphatémie, dans laquelle les phosphates amorphes sont néanmoins absorbés par les tubules rénaux, mais pas complètement. La consommation d'alcool, un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal peut affecter ces échecs..

Symptômes de la maladie

Habituellement, avec une petite quantité de phosphates amorphes dans l'urine, cette condition n'affecte pas la santé du patient. La plupart des patients apprennent même un tel problème en contactant un médecin pour une raison complètement différente..

Cependant, avec une maladie de longue durée, la phosphaturie se fait sentir. Extérieurement, il est difficile de déterminer la présence de phosphates, mais les patients d'observation notent que la couleur de leur urine devient opaque et moins saturée. C'est le principal symptôme qui survient au stade de l'exacerbation de la maladie. Mais tout le monde ne peut pas remarquer une décoloration de l'urine sans analyse et l'apparition d'un sédiment étranger. Dans ce cas, le corps donne les premiers signaux sous forme d'impulsions trop fréquentes pour uriner, de douleurs dans la région lombaire, qui augmentent avec les virages ou les inclinaisons. Dans les cas particulièrement graves, les patients souffrent de vomissements, de coliques, de nausées, de ballonnements, de faux désirs.

Méthodes de diagnostic

Vous pouvez diagnostiquer les niveaux de phosphate à l'aide d'une analyse d'urine. S'il y en a trop dans l'urine, cette analyse le montrera certainement. Pour comprendre les nombres normaux, nous notons que le corps humain doit recevoir 1200 mg de phosphates chaque jour. Dans ce cas, 2/3 (800 mg) de cette quantité sont excrétés dans l'urine et 1/3 (400 mg) - avec des matières fécales.

Traitement

Lors de la réception de tests avec des nombres supérieurs à la normale, le médecin doit confirmer le diagnostic. Dans ce cas, ils ont recours à une échographie des reins pour le dépôt de sels de calcium. Immédiatement, nous notons que le traitement de la maladie est conservateur et vise à écraser et à éliminer les calculs de phosphate et les sédiments existants. Contrairement aux autres pierres, les calculs de phosphate répondent bien au traitement, se dissolvent rapidement et laissent le corps sans entrave, car ils n'ont pas d'angles vifs et sont généralement de petite taille..

Régime de phosphate

Comme déjà mentionné, la principale cause de la maladie est un régime alimentaire incorrect, ce qui signifie que la décision de traitement doit être basée sur une modification de l'alimentation du patient. Tout d'abord, nous donnons un exemple de produits qui doivent être exclus du menu lors du traitement de la maladie. Ainsi, les patients sont contre-indiqués:

  • tous les produits laitiers;
  • doux;
  • aliments très gras;
  • pain et petits pains frais;
  • sel;
  • de l'alcool.

Pour normaliser le niveau de phosphates dans l'urine, vous devez faire attention aux produits qui aident à rétablir la norme de cet élément dans le corps humain. Ceux-ci inclus:

  • céréales (divers types);
  • céréales et légumineuses;
  • les aliments qui contiennent beaucoup de protéines;
  • légumes individuels, tels que pommes de terre, citrouille, concombres, pois, courgettes;
  • baies et fruits avec aigreur;
  • des noisettes.

Parlant du traitement de la phosphaturie, les médecins disent que boire et boire des multivitamines est une condition préalable à un tel régime. La nutrition du patient est surveillée par un médecin - un test d'urine est prescrit de temps en temps afin que le spécialiste puisse évaluer l'efficacité du traitement.

Phosphates amorphes pendant la grossesse

Dans de nombreux cas, le diagnostic de phosphaturie apparaît en association avec une grossesse. Habituellement, les médecins ne tirent pas la sonnette d'alarme à ce sujet, car ce phénomène se retrouve souvent chez les femmes «en position». Cela est particulièrement associé à un changement de régime alimentaire, car en raison de la toxicose, les femmes ne peuvent pas manger tout ce qu'elles ont mangé auparavant. Par exemple, si les plats de viande prédominaient avant la grossesse, pendant la période de gestose tardive, les femmes allégent leur régime alimentaire avec des produits à base de plantes. Le changement de nutrition lui-même provoque une réponse similaire..

Phosphaturie chez les nourrissons

Curieusement, les petits enfants peuvent également avoir de grandes quantités de phosphates. Les médecins notent que l'apogée de la pathologie tombe sur l'âge du "jardin d'enfants", lorsque le bébé entre dans une nouvelle équipe et une nouvelle vie. Le régime alimentaire à la maison est déjà très différent de celui de la maternelle, c'est donc la réponse aux changements. Cela est dû au fait que dans le corps du bébé il y a une restructuration, une adaptation à de nouveaux produits. Dans ce cas, le traitement n'est pas nécessaire, il suffit de modifier le régime alimentaire de l'enfant, de lui ajouter des vitamines.

La détection de phosphates amorphes dans l'urine devrait inciter le patient à revoir son alimentation, après quoi il est conseillé aux patients de manger selon le régime pendant un certain temps. Cependant, il est très important de comprendre les causes de la maladie afin de choisir le bon traitement..

Causes de la formation de phosphates dans l'urine d'un enfant

L'étude de l'urine est l'analyse la plus simple et la plus révélatrice, après quoi des conclusions confiantes sont tirées sur la santé de l'enfant.

La méthodologie est très ancienne, mais aujourd'hui, les conclusions ne sont pas tirées en fonction des résultats de l'inspection visuelle, mais des méthodes scientifiques exactes sont utilisées..

Ils aident à tirer des conclusions sur la santé des organes et des systèmes du corps de l'enfant, fournissent des données sur le régime alimentaire et la nécessité de l'ajuster pour éliminer la probabilité de conséquences désagréables.

Phosphates dans l'urine - qu'est-ce que c'est?

Les phosphates sont des accumulations de sel d'acide phosphorique. Les substances qui n'ont pas de structure structurelle claire sont appelées amorphes. Ils sont souvent détectés chez les bébés, car dans l'enfance, les processus métaboliques ne sont pas encore complètement débogués, des déséquilibres fréquents se produisent..

Lorsque de tels phosphates apparaissent dans l'urine d'un enfant et que d'autres écarts dans l'analyse ne sont pas détectés, seul un régime alimentaire peut être prescrit pour corriger le résultat.

Quand les phosphates se forment?

Le groupe phosphate combine l'accumulation de sel et les compositions d'éther d'acides phosphoriques. Le phosphore est considéré comme un élément nécessaire pour renforcer le squelette osseux et les dents. Il est étroitement associé au calcium, avec lequel il «dirige» les contractions musculaires, le stockage d'énergie dans les cellules..

La détection des phosphates du groupe amorphe dans l'urine des enfants peut se produire à tout moment. Les raisons de la formation de sels de phosphate comprennent:

  • de la suralimentation des produits laitiers;
  • avec utilisation fréquente d'orge, d'avoine et de sarrasin;
  • de l'utilisation de diverses pâtes;
  • si un enfant a un grand nombre de produits culinaires, de croustilles, de boissons au cacao et de limonade sucrée gazéifiée.

Phosphates amorphes dans l'urine d'un enfant - causes

Oui, des écarts dans une bonne nutrition contribueront à la formation de cet élément dans le corps du bébé. Mais il existe d'autres problèmes qui peuvent entraîner une augmentation de la teneur en phosphate dans l'urine. Ceux-ci inclus:

  • rachitisme;
  • maladies des reins et de l'urine de nature infectieuse;
  • anomalies pathologiques dans l'organe apparié de type congénital;
  • Diabète;
  • calculs rénaux;
  • déshydratation ou fièvre.

Le taux de phosphate dans l'urine

Une petite quantité de sels de phosphate trouvés lors des essais cliniques d'urine est considérée comme la norme. Le plus souvent, ils se trouvent dans l'urine des bébés de moins de cinq ans. Si un spécialiste met un ou deux «plus» dans le formulaire d'analyse - il n'y a aucune raison de s'inquiéter, tout est dans la plage normale.

Phosphates dans l'urine chez les nourrissons

L'identification des accumulations excessives de sel dans l'urine des nourrissons peut être considérée comme un signe d'anomalies dans l'alimentation de l'enfant (quand il commence à prendre des aliments complémentaires) ou pour la mère, ainsi qu'un symptôme caractéristique de maladies d'organes appariés ou de perturbations dans l'échange de calcium et de phosphore.

Symptômes de pathologie, diagnostic et interprétation de l'analyse

En règle générale, le retrait de l'excès de phosphate du corps avec l'urine ne présente aucun symptôme spécifique. Le seul signe d'un tel problème peut être considéré comme une urine trouble, la présence de flocons dedans.

Le respect des règles de préparation à la collecte d'urine est considéré comme la clé pour obtenir des indicateurs fiables. Quelques jours avant le test, vous ne devez pas nourrir le bébé avec de nouveaux produits ou lui donner les produits habituels - l'enfant doit manger selon son alimentation habituelle. L'urine du matin est sélectionnée pour l'analyse.

Il est recueilli dans un récipient propre pour recueillir l'urine, envoyant les première et troisième portions aux toilettes. Avant le processus de collecte de liquide biologique, les organes génitaux de l'enfant et de son entrejambe sont soigneusement lavés, sans détergents.

L'urine collectée pour analyse est livrée au laboratoire au plus tard deux heures après la réception de l'échantillon..

En déchiffrant les indicateurs du graphique qui nous intéresse, ils peuvent mettre des «plus». Deux de ces signes sont considérés comme normaux. Mais s'il y en a trois ou quatre, vous pouvez suspecter en toute confiance certains types de maladies ou une violation de l'alimentation.

Dans certains cas, il est conseillé de répéter les tests de présence de phosphates dans les biofluides pédiatriques afin que les résultats soient aussi fiables que possible. Lorsqu'en conclusion, il y a de nombreux avantages, ils indiquent certains soupçons:

  1. Écarts dans l'équilibre de l'alimentation, en raison desquels l'équilibre acide devient plus alcalin. Cela peut être causé par une suralimentation normale, des violations des recommandations sur le niveau de teneur en calories des plats.
  2. La présence de diverses maladies du groupe infectieux.

Mesures thérapeutiques

Seul un spécialiste expérimenté est en mesure d'élaborer le traitement approprié pour débarrasser le bébé de la phosphaturie, en tenant compte des raisons de sa formation. Lorsque le médecin détermine que la maladie est considérée comme la source du problème, le cours thérapeutique vise à éliminer la pathologie.

Autrement dit, révélant quelle était la raison de l'apparition des cristaux de phosphate, il est permis de se rendre aux procédures médicales. Toutes les recommandations doivent être suivies, leur déviation est lourde de conséquences graves, de retour et même d'intensification du problème.

Si le diagnostic a été effectué correctement et que le traitement a eu un effet positif, l'analyse de l'urine donnera des valeurs normales pour les phosphates. Lorsque la cause vomit, les résultats eux-mêmes reviennent à la normale à partir du moment où le corps de l'enfant se rétablit enfin. Cela se produit de lui-même si les raisons des vomissements sont insignifiantes ou impliquent le traitement du problème à l'origine des nausées..

La principale raison de la formation de phosphates est considérée comme une mauvaise nutrition, une nourriture excessivement abondante, la prédominance d'aliments contenant beaucoup de calcium dans l'alimentation. Dans une telle situation, il est possible de se débarrasser des phosphates dans l'urine simplement en examinant la nutrition du bébé.

Régime

Pour normaliser le niveau de phosphates dans l'urine du bébé, vous devez suivre une bonne nutrition. Vous pouvez vous-même faire un régime pour votre enfant, en utilisant les recommandations du tableau de traitement n ° 14, utilisé dans les cas de phosphaturie. Dans cette situation, il est conseillé de manger cinq à six fois par jour, en petites portions, ce qui sera très utile pour la santé du bébé.

La quantité de graisse diminue, le volume de boisson augmente. Selon le calcul du régime alimentaire, la quantité de protéines devrait être d'un gramme pour chaque kilogramme de poids de l'enfant. De plus, il est utile de nourrir votre bébé avec des plats à base de légumes et de céréales, de fruits et de baies aigres.

Il faut limiter la consommation:

  • produits d'acide lactique, fromages;
  • pâtisseries fraîches, confiseries;
  • aliments salés, fumés, en conserve;
  • viande grasse, œufs;
  • bonbons, produits contenant du cacao;
  • nourriture frit.

Il est permis de faire cuire du riz brun, de la gelée, des baies ou de la compote de fruits, des légumes traités thermiquement, des bouillons et des soupes pour un petit patient.

La nourriture est modeste, ne permettant pas l'utilisation d'un ensemble élargi de produits. Je vais devoir m'efforcer de diversifier les plats pour le bébé.

La nutrition diététique doit être suivie pendant une à deux semaines, afin de ne pas augmenter le niveau d'acidité. Après avoir terminé le cours, vous devez passer l'urine pour vérification. Si les cristaux de sel sont absents, alors tout va bien. Sinon, des examens supplémentaires devront être effectués pour identifier les problèmes cachés..

Remèdes populaires

Les experts déconseillent de prendre des décoctions de phosphaturie de baies d'airelle ou de sorbier, de paille d'avoine, de menthe et d'autres plantes. Mais avant de donner l'un des moyens au bébé, il est nécessaire de consulter le médecin traitant afin d'éviter des conséquences négatives.

Conséquences possibles

Le principal risque de phosphaturie est associé à l'apparition de calculs dans l'urètre. Il convient de noter que la structure de ce type de cailloux se caractérise par sa porosité et sa douceur, elles s'écrasent sans problème, de sorte qu'il est plus facile de les retirer du corps.

Si les calculs de phosphate ne sont pas éliminés en temps opportun, ils deviennent la cause de l'hydronéphrose, des coliques rénales, des maladies infectieuses et des néoplasmes dans les reins.

Comment prévenir la pathologie dans la composition en sel de l'urine?

Chez l'enfant, les mécanismes d'indemnisation et de protection ne sont pas trop prononcés. Pour cette raison, la déshydratation pendant la transpiration, les vomissements et la diarrhée peut entraîner des écarts dans la concentration des composants dissous dans l'urine. Ce type de condition doit être accompagné d'une forte consommation d'alcool..

Il est conseillé aux parents d'organiser le régime alimentaire de leur enfant en fonction de leur catégorie d'âge. Pour les enfants plus âgés, il est nécessaire d'interdire l'utilisation de boissons gazeuses, de fast-food et de chips..

Lorsqu'un spécialiste prescrit une analyse répétée de l'urine pour surveiller l'état du corps, il est nécessaire de le passer pour s'assurer qu'il n'y a pas d'anomalies de nature pathologique, pour clarifier l'efficacité du traitement thérapeutique.

Les mères qui allaitent ne doivent pas oublier les méfaits qu'un bébé peut causer en cas de violation de l'alimentation. L'état physique du corps, son développement dépendra de la justesse de l'alimentation.

Qu'est-ce que cela signifie si des phosphates sont détectés dans l'urine et quelles conséquences peuvent être

Les phosphates sont des sels d'acide phosphorique qui restent après avoir utilisé du phosphore pour les besoins de l'organisme. Les phosphates dans l'urine chez les personnes en bonne santé sont absents ou contenus dans un petit volume. Cependant, leur concentration élevée n'est pas toujours un signe de maladie. Une seule exposition peut indiquer des erreurs nutritionnelles. Il est conseillé d'ajuster le régime alimentaire et d'être réexaminé. Le diagnostic de phosphaturie n'est posé que dans les cas où une concentration élevée est confirmée par plusieurs tests..

Le mécanisme du phosphate dans l'urine

Les sels se forment à la suite d'un déséquilibre acide-base. Au cours du métabolisme, le phosphore est converti en acide qui, par la suite, en se combinant avec divers éléments, forme des sels de phosphate. En règle générale, ces formations sont progressivement excrétées par les reins et ne nuisent pas au corps.

Avec certains régimes et maladies, l'acidité de l'urine change. Dans des conditions alcalines, une formation accrue de phosphates amorphes et de tripelfosphates est observée. Les reins ne peuvent pas supporter la charge - ils n'ont pas le temps d'éliminer tous les sels, c'est pourquoi ils s'accumulent et forment des pierres (pierres).

L'excès de sels, en excès, perturbe l'absorption d'un grand nombre de substances bénéfiques dans l'organisme, dont le calcium, ce qui conduit inévitablement à une hypocalcémie.

Quels tests détectent les phosphates

La détermination des phosphates dans l'urine est très simple. Il suffit de passer un test général d'urine pour le sel. Il s'agit d'un type d'étude simple et informatif..

Lors de l'étude de l'urine, un précipité atypique est détecté, indiquant des problèmes de filtration rénale. Le fait qu'il y ait du phosphate dans le rejet est mis en évidence par une faible acidité - moins de 7.

Pour obtenir des résultats détaillés sur le travail du système urinaire, une analyse quotidienne du sel est prescrite.

Pour que le résultat soit le plus fiable possible, quelques jours avant la livraison du matériel, il est nécessaire:

  • exclure le stress physique et émotionnel;
  • retirer les aliments nocifs de l'alimentation (viandes fumées, cornichons, bonbons);
  • ajouter aux mauvaises habitudes.

D'autres analyses peuvent être nécessaires:

  • semis bactériologique d'urine;
  • test sanguin;
  • radiographie;
  • Échographie de la thyroïde, de l'urée et des reins.

Le taux de phosphate dans l'urine

Le phosphate dans l'urine doit être compris entre 13 et 42 mmol. L'excès de performance est appelé phosphaturie. Ce phénomène n'est pas toujours le résultat d'une maladie grave, mais il vaut la peine de prendre des mesures pour changer le mode de vie.

Causes de l'apparition des sels de phosphate

Les facteurs de phosphate dans l'urine chez l'adulte et l'enfant sont multiples:

  • mode de vie et alimentation inappropriés (menu végétarien, certains régimes);
  • abus d'aliments riches en phosphore (produits laitiers, fruits de mer, grains entiers, eau minérale);
  • maladie métabolique;
  • manque de vitamines liposolubles;
  • grossesse (changement des niveaux hormonaux et des préférences gustatives);
  • déshydratation avec vomissements et diarrhée;
  • empoisonnement au phosphore.
Les phosphates amorphes dans l'urine d'un enfant de moins de 5 ans indiquent généralement une immaturité du système digestif et des mécanismes de régulation métabolique.

Les phosphates et autres sels dans l'urine sont le signe de diverses maladies:

  • anomalie génétique - diabète phosphate;
  • Maladie de Fanconi;
  • urolithiase (calculs dans différentes parties du système urinaire);
  • insuffisance rénale chronique;
  • une acidose tubulaire rénale ou une anomalie congénitale;
  • hyperfonction de la thyroïde et des glandes parathyroïdes.

Souvent, la quantité de phosphate dans l'urine augmente avec les maladies inflammatoires et infectieuses du système génito-urinaire:

Symptômes supplémentaires avec phosphaturie

La phosphaturie légère peut passer inaperçue pendant longtemps, surtout lorsque sa cause réside dans le régime alimentaire et est temporaire. Mais si l'écart est causé par l'une des maladies, des signes spécifiques seront ajoutés aux signes généraux, indiquant un niveau élevé de sels de phosphate dans l'urine.

Le principal symptôme est la couleur trouble de l'urine avec formation de sédiments et de flocons. Si vous ignorez le problème pendant une longue période, d'autres signes de la maladie peuvent apparaître:

  • nausée et vomissements;
  • douleur douloureuse dans la région lombaire (surtout après une activité physique);
  • flatulence;
  • coliques intestinales;
  • fausse envie de déféquer;
  • urination fréquente;
  • vidange incomplète de l'urée;
  • crampes dans l'estomac, le dos, l'aine:
  • fièvre de bas grade (avec pyélonéphrite chronique).

Quand un traitement est nécessaire

Le besoin de thérapie est déterminé individuellement. Les méthodes de traitement dépendent directement des causes qui ont provoqué l'augmentation des sels de phosphate dans l'urine. Initialement, le patient est soumis à un examen complet, y compris une échographie du système urinaire.

Dans les cas simples, le problème est résolu par les méthodes suivantes:

  • prendre des médicaments;
  • physiothérapie;
  • ration diététique;
  • complexe multivitaminé supplémentaire;
  • nettoyage des reins avec des herbes diurétiques;
  • exercice et éducation physique.

Une personne doit surveiller ce qu'elle mange. Le menu doit être varié et équilibré. Il est conseillé d'enlever la viande grasse, le poisson, le lait et le fromage cottage, le chocolat, les fruits sucrés, les haricots, les marinades, les sauces, le ketchup et les épices..

Le traitement ne peut être prescrit que par un médecin spécialisé. Il est nécessaire de respecter toutes les recommandations concernant les dosages et les modalités de traitement. L'automédication est dangereuse et peut entraîner des complications..

Prévention de la phosphaturie

La prévention est d'une grande importance pour maintenir la santé. Pour prévenir la phosphaturie, un certain nombre de règles doivent être observées:

  1. Limitez l'utilisation des conservateurs, des aliments épicés, salés et fumés.
  2. Buvez au moins deux litres de liquide par jour.
  3. Vivre un style de vie actif.
  4. Évitez l'hypothermie.
  5. Prenez l'urine pour les tests de laboratoire une fois par an.
  6. Si vous avez des maux de dos, consultez un médecin.

En raison de la grande vulnérabilité des enfants à divers facteurs nocifs, les médecins conseillent de prendre en compte les recommandations des spécialistes de la préparation de l'alimentation et de consulter régulièrement un pédiatre.

Phosphates dans l'urine - que faire, comment traiter

Si des quantités excessives de phosphate sont trouvées dans l'urine, des études supplémentaires doivent être effectuées. Cela peut indiquer une pathologie cachée. Les raisons les plus inoffensives pour détecter le phosphate dans les tests d'urine sont une mauvaise nutrition ou un changement brusque du climat. Dans tous les cas, vous devez contacter votre médecin.

Qu'est-ce que le phosphate

Lors de l'interaction de l'acide phosphorique avec un milieu alcalin, ils se forment en phosphates. Avec une accumulation excessive de composés dans le corps, il y a une teneur accrue en sels de phosphate dans l'urine. Le phosphore est un élément important pour la construction du système musculo-squelettique. En particulier, il est abondant dans les dents et les os. Une petite partie du macroélément est répartie dans le cerveau et les structures cellulaires de l'ARN, de l'ADN.

Qu'est-ce que cela signifie si ses indicateurs sont augmentés dans l'analyse: il s'agit d'un marqueur diagnostique sérieux de l'apparition de l'ostéoporose. Avec un excès de phosphates dans le corps, une lixiviation accrue du calcium est observée, ce qui est lourd de ramollissement des os et de risque de fracture. Une valeur importante pour le métabolisme du phosphore et du calcium est donnée à la vitamine D.

Parfois, dans l'analyse des urines, on trouve des phosphates amorphes, qui n'ont pas de structure spécifique, mais provoquent souvent une lithiase urinaire. Le danger de la maladie réside dans le fait que les calculs dans les reins ne dérangent pas le patient jusqu'à ce qu'ils commencent à se déplacer le long des uretères. Symptômes de coliques rénales aiguës.

Causes du phosphate dans l'urine

Les causes de la maladie sont de deux types - physiologiques et pathologiques. L'option la plus inoffensive - les erreurs dans l'alimentation. Lorsqu'un médecin détecte de mauvais tests d'urine, le médecin prescrit d'abord une diététique. Si le changement de régime n'aide pas, vous devez rechercher les causes de l'état pathologique.

Chez l'adulte, beaucoup de phosphate dans l'urine apparaît dans de tels cas:

  1. Malformations congénitales du système rénal.
  2. Manque de nourriture animale dans l'alimentation, passion pour le véganisme ou le végétarisme.
  3. Intoxication grave, accompagnée de vomissements et de déshydratation.
  4. Exacerbation de la lithiase urinaire.
  5. Pendant la grossesse.
  6. Avec une inflammation des reins, qui conduit à l'apparition de sel dans l'urine.
  7. Régime malsain, avec une prédominance de la restauration rapide dans le régime et des sodas sucrés.
  8. Trouble métabolique, accompagné d'une diminution de l'acidité du suc gastrique.
  9. Violation de l'équilibre eau-sel avec rachitisme ou acidose rénale.
  10. En présence d'une inflammation du canal urinaire.
  11. Avec hyper- ou hypophosphatémie, qui s'accompagne d'une diminution de la filtration rénale.

La cause la plus courante de phosphate dans l'urine est une histoire de lithiase urinaire, qui se produit avec une inflammation du tissu rénal. Dans ce cas, un traitement médicamenteux ou chirurgical est indiqué. Il est également important d'exclure d'autres maladies du système urinaire présentant des symptômes similaires..

Phosphates dans l'urine chez les enfants

Dans l'enfance, raisons légèrement différentes de l'apparition d'excès de sels dans l'analyse générale de l'urine. Parfois, des sels amorphes sont trouvés chez les nourrissons allaités si la mère change brusquement son alimentation habituelle. Plus rarement, des tripelphosphates chez un enfant dans l'urine sont observés avec l'introduction d'aliments complémentaires. Normalement, la situation devrait s'améliorer avec le temps..

Jusqu'à 5 ans, la présence de phosphates dans l'urine d'un enfant est une variante relative de la norme.

Pendant cette période, le système digestif et urinaire se développe activement. Si au fil du temps l'image ne change pas et qu'il y a plus de sels dans l'urine de l'enfant, des mesures diagnostiques supplémentaires devront être effectuées. Il en va de même pour les phosphates amorphes dans l'urine d'un enfant..

Lors d'un diagnostic de phosphaturie, des examens répétés sont obligatoires. Assurez-vous d'ajuster le régime alimentaire quotidien, à l'exclusion des bonbons et de l'ajout de produits de viande au menu.

Il est important de se rappeler qu'un excès de sels de phosphate dans l'urine d'un nourrisson est l'un des critères diagnostiques pour le développement du rachitisme.

Si le traitement est commencé à temps, des conséquences graves peuvent être évitées. Par temps ensoleillé, une exposition prolongée au soleil avec l'ajout de vitamine D sous forme de gouttes est indiquée. En hiver, de fortes doses de cholécalciférol (D3) sont prescrites. Pour plus de conseils, contactez un neurologue, pédiatre et orthopédiste.

Symptômes associés à la phosphaturie

Dans la plupart des cas, la pathologie est asymptomatique et la phosphaturie n'est détectée que dans une étude en laboratoire. Dans de rares cas, de grandes quantités de phosphates peuvent provoquer des symptômes suspects qui peuvent être facilement confondus avec une inflammation de la vessie..

L'apparition d'urine peut être suspectée de formation de cristaux en cas de turbidité et de formation de sédiments. Avec la raison physiologique de l'apparition de phosphate dans l'urine, aucune plainte ne se pose. Les signes de maladie comprennent:

  1. Envie accrue d'uriner. La plupart des envies sont fausses ou l'urine est excrétée en petite quantité. Ce symptôme indique une irritation des voies urinaires..
  2. La présence de douleurs de traction dans la région lombaire. Les sensations désagréables s'intensifient pendant l'effort physique.
  3. Douleurs abdominales basses.
  4. Des nausées ou des vomissements sévères peuvent survenir..
  5. Flatulences et ballonnements.

Le premier signe d'accumulation excessive de cristaux amorphes est l'opacification de l'urine. Avec la progression de l'état pathologique, des symptômes similaires sont observés, y compris des signes d'inflammation de la vessie. Développement possible de complications de la lithiase urinaire.

Le taux de phosphate dans l'urine

Normalement, les tripelfosphates dans l'urine sont trouvés en quantités uniques ou pas du tout. Pour vérifier leur présence, vous devez passer un test d'urine général avec microscopie manuelle des sédiments. Une analyse plus précise pour la détection des cristaux de phosphate - Examen quotidien de l'urine.

Contenu dans la plage normale pour tout âge et sexe - de 13 à 42 mmol dans l'échantillon de test.

Si les tripelphosphates dans l'urine sont élevés, cela signifie la présence d'un processus pathologique. Cette condition nécessite la nomination d'une thérapie. Chez les nourrissons, les phosphates dans l'urine au-dessus ou au-dessous de la norme n'indiquent pas de pathologie, mais il est nécessaire de faire périodiquement des tests à plusieurs reprises.

Régime pour la phosphaturie

Si des tripelphosphates sont détectés dans l'urine, il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire et, si nécessaire, de prescrire des médicaments. Thérapie diététique compétente - la base du traitement des troubles métaboliques.

Le menu doit être varié et équilibré dans sa composition, avec l'inclusion de graisses végétales, de protéines animales faibles en gras et de glucides à digestion lente. Quels produits devraient être limités:

  • viandes et poissons gras;
  • produits à base de farine et bonbons raffinés;
  • lait gras, fromage cottage;
  • sarrasin et flocons d'avoine;
  • des pâtisseries;
  • substances extractives - bouillons de viande ou de poisson;
  • marinades, sauces, cornichons.

Si des tripelphosphates dans l'urine sont trouvés chez une personne, il est recommandé de créer un menu basé sur de tels produits:

  • viande maigre - dinde, poulet, ramper;
  • fruits et légumes à prédominance d'acide oxalique, au goût aigre;
  • les produits laitiers;
  • thé ou chicorée faible;
  • légumes crus ou bouillis;
  • noix, haricots et céréales.

Si une quantité excessive de tripelphosphates dans l'urine est détectée, il est recommandé de consulter un médecin ou un néphrologue pour des tests supplémentaires. Après un examen approfondi, un régime alimentaire est prescrit. Un traitement médicamenteux peut être nécessaire..

Chercheur au Laboratoire de prévention des troubles de la santé génésique de l'Institut de médecine du travail nommé d'après N.F. Izmerov.