Principal

Hydronéphrose

Adénome surrénalien

Nous avons toujours peur du mot néoplasme, par conséquent, avec un diagnostic d'adénome surrénalien chez les personnes, la panique commence. Est-ce une peine ou simplement une maladie qui est traitée avec succès?

Brève information sur la maladie

Les glandes surrénales sont des organes appariés qui ont un effet indispensable dans le travail du corps. Ils produisent des hormones vitales à travers lesquelles les processus métaboliques ont lieu..
Les organes contrôlent les fonctions: équilibre hydrique, normalisation de la pression artérielle, conception d'un enfant. L'adénome surrénalien (adénome) est un néoplasme bénin qui se produit en raison d'un dysfonctionnement de la production de glandes.
Diverses maladies en médecine moderne sont de plus en plus souvent diagnostiquées, avec l'introduction de nouvelles méthodes de diagnostic plus améliorées, telles que la TDM et l'IRM. Grâce à ces études, on peut envisager un néoplasme à un stade précoce de sa manifestation..
Adénome surrénalien droit c'est quoi? Tumeur bénigne avec une localisation sur le côté droit. La maladie a une forme active et inactive. Dans le premier cas, en raison de la libération d'un grand nombre d'hormones dans le sang, un patient peut avoir des problèmes de santé après un traitement fructueux. Avec une forme inactive de la maladie, son diagnostic se produit de manière inattendue, le plus souvent lors de l'examen des organes abdominaux.
L'adénome surrénalien gauche c'est quoi? Néoplasme bénin, qui a également deux formes. L'emplacement de la tumeur dans ce cas est déplacé vers la gauche. Les experts disent qu'une telle maladie est plus facile à traiter grâce à une approche pratique de l'organe.

Un ou plusieurs néoplasmes peuvent se former sur la glande surrénale:

  • Aldostérome.
  • Glucostérome.
  • Androstérome.
  • Corticostérome.

Lors du diagnostic d'une tumeur, il est important non seulement le lieu de son emplacement, mais aussi le type. Les tumeurs malignes bénignes peuvent être distinguées par le taux de croissance. Dans le premier cas, le développement de la tumeur sera rapide, dans le second persistant.

Important! Des spécialistes ayant une grande pratique médicale affirment qu'une tumeur d'un diamètre de plus de quatre centimètres, lors d'une biopsie pour des recherches en laboratoire, est maligne.

Causes d'occurrence

Les causes du développement de la maladie peuvent être différentes:

  • transmis génétiquement des parents à l'enfant;
  • l'adénome de la glande surrénale droite se développe dans le corps féminin plus souvent que chez l'homme;
  • la pathologie affecte les patients de plus de 35 ans;
  • se développe chez les personnes en surpoids;
  • à risque sont les patients diabétiques;
  • un néoplasme peut se développer en raison d'une augmentation fréquente de la pression artérielle.

Selon les statistiques, une tumeur peut être diagnostiquée sur un ou deux organes à la fois. Visuellement, il ressemble à un joint sphérique de couleur jaune avec un contenu liquide à l'intérieur.

Changement d'apparence

Les adénomes de la glande surrénale gauche ont des conséquences distinctives du développement d'une tumeur du côté droit. Ils ont une sorte de corticostérome et se manifestent sous la forme du syndrome d'Itsenko-Cushing. Le corps humain prend un nouveau look, qui présente des caractéristiques distinctives:

  • face ronde en forme de lune;
  • des cheveux foncés et raides commencent à pousser sur le visage féminin;
  • une bosse de buffle apparaît;
  • l'ostéoporose des os;
  • hypertrophie cardiaque;
  • en surpoids;
  • les muscles aux extrémités supérieures et inférieures s'atrophient;
  • des stries cyanotiques apparaissent dans le bas-ventre, qui finissent par devenir blanches;
  • la peau est couverte d'ulcères, la peau elle-même s'amincit.

Signes d'enflure

Les symptômes et le traitement de l'adénome surrénalien ne dépendront pas de l'emplacement gauche ou droit. Les signes d'un néoplasme sont:

  • prise de poids rapide, généralement observée dans le cou, le visage et les épaules;
  • atrophie musculaire dans les bras et les jambes;
  • se lever d'une position allongée sera difficile;
  • avec le développement de tumeurs, des hernies peuvent se former n'importe où dans le corps humain;
  • à partir d'un gain de masse rapide, le patient présente des vergetures;
  • la peau s'amincit;
  • les égratignures mineures guérissent pendant longtemps et peuvent s'infecter;
  • les tumeurs contribuent à une diminution de l'immunité, le patient commence souvent à souffrir d'infections respiratoires aiguës;
  • le calcium et les minéraux sont éliminés du corps, ce qui peut entraîner des fractures osseuses fréquentes et un déplacement de la moelle épinière;
  • une personne sans s'en rendre compte peut devenir déprimée;
  • avec le développement d'un néoplasme, la réaction devient terne, cela est particulièrement visible chez les conducteurs de véhicules;
  • la pression artérielle monte à des niveaux maximaux, ce qui introduit le patient dans une crise hypertensive avec la manifestation ultérieure d'un accident vasculaire cérébral;
  • chez les femmes développant une tumeur, un cycle menstruel est perturbé et une diminution de la libido.

Chaque personne doit écouter son corps. Tout symptôme embarrassant doit alerter. S'il y a au moins un symptôme, il est recommandé de se rendre à un endocrinologue qui, après avoir reçu les tests, peut planifier une consultation avec un oncologue. Ce n'est que dans le temps que la maladie diagnostiquée et un traitement correctement sélectionné aideront à éliminer les effets irréversibles sur le corps humain.

Diagnostic de la maladie

Pour poser un diagnostic correct et prescrire un traitement, le spécialiste oriente le patient vers une série d'études cliniques. Le tableau clinique de la maladie permet de suspecter la présence d'adénome. L'examen échographique (échographie) dans 98% des cas confirme le diagnostic.
Un néoplasme bénin est détecté lors de l'examen des organes abdominaux chez de nombreux patients de manière inattendue. Si vous soupçonnez une maladie, vous devez donner du sang pour déterminer la quantité d'hormones. Le résultat de l'étude montrera comment l'hormone a provoqué le développement d'une tumeur bénigne..
En utilisant la tomodensitométrie, il est possible de reconnaître non seulement la présence de la maladie, mais également la taille exacte de la tumeur et son emplacement. Lorsqu'un agent de contraste est introduit dans la cavité abdominale, toutes ses faces peuvent être examinées avec précision.
Les méthodes de recherche en laboratoire comprennent la prise d'un fragment d'un néoplasme pour l'analyse clinique. Une biopsie est réalisée avec une taille de tumeur supérieure à 3,5 centimètres. Le diagnostic de la glande surrénale gauche est plus facile que le diagnostic de l'organe droit.
Dans 25 pour cent des cas, sous la forme d'un adénome, des néoplasmes malins dans le corps humain se manifestent, associés non seulement aux glandes surrénales, mais également à d'autres organes situés à proximité.

Thérapie

L'adénome surrénalien est traité par deux médecins: un endocrinologue et un oncologue. Ils choisissent la bonne thérapie et aident à faire face à la maladie. Au stade initial de la maladie, si un néoplasme bénin a été diagnostiqué au stade de l'initiation, le fond hormonal est normalisé pour le patient. Il est possible de détecter une carence ou un excès d'hormones par la méthode du don de sang.
Suit ensuite l'ablation du néoplasme par intervention chirurgicale. La médecine moderne propose deux types de chirurgie de retrait:

  • en utilisant la laparoscopie;
  • chirurgie.

Laparoscopie


Cette méthode d'intervention chirurgicale est réalisée pour les patients atteints de petites tumeurs bénignes (microadénome). L'opération est réalisée sous anesthésie générale. Un patient dans la salle d'opération du service chirurgical fait des ponctions abdominales à trois endroits. L'intervention chirurgicale est réalisée sous la supervision complète d'un chirurgien spécialiste. Des optiques sont insérées dans les sections, ce qui affiche l'image sur l'écran du moniteur..
Un néoplasme bénin est complètement coupé de la glande surrénale. Un spécialiste effectue une inspection de contrôle de l'intérieur. Après l'opération, des incisions dans la cavité abdominale sont suturées, un pansement aseptique leur est appliqué. Le patient se voit prescrire un traitement médicamenteux postopératoire. La période de rééducation après la laparoscopie est courte, généralement pas plus de sept jours.

Avec chirurgie abdominale


Ce type de chirurgie est réalisé pour les patients présentant un adénome de la glande surrénale importante ou avec un grand nombre d'entre eux. La chirurgie est réalisée comme prévu sous anesthésie locale. Le patient fait une incision sur la peau du péritoine. Grâce à elle, les néoplasmes sont coupés et un examen de contrôle est effectué. Plusieurs sutures sont appliquées à l'incision à la fois, qui doivent être retirées 10 jours après l'opération. La période de rééducation est plus longue qu'après la laparoscopie. Prend habituellement environ trois semaines.
Le traitement de la glande surrénale droite par chirurgie est plus difficile que celui de la gauche. Chaque spécialiste l'explique de différentes manières. Le plus souvent, les médecins concluent que l'accès à l'organe apparié de gauche est plus pratique et accessible que vers la droite.
Après la chirurgie, l'endocrinologue sélectionne les hormones pour les femmes. Le traitement chez l'homme est effectué de manière similaire, uniquement avec l'utilisation d'autres médicaments..
L'adénome surrénalien n'est pas toujours bénin. Il existe des cas dans la pratique médicale des médecins où la maladie, avec un diagnostic tardif, dégénère en une forme maligne. Dans de tels cas, à savoir aux troisième et quatrième étapes du processus oncologique, le patient reçoit une chimiothérapie après la chirurgie.

Période postopératoire et méthodes de prévention

Après la chirurgie et la prévention ultérieure du nouveau développement du néoplasme, les patients sont invités à:

  • consommer moins de caféine et de produits avec son contenu;
  • normalisez vos antécédents psycho-émotionnels;
  • maintenir un poids corporel normal (si vous avez des kilos en trop, vous devez vous en débarrasser);
  • manger plus de vitamines, fruits et légumes;
  • mener une vie saine, renoncer aux mauvaises habitudes.

En agissant selon la recommandation du spécialiste traitant, vous pouvez vous protéger du développement de l'adénome et minimiser les conséquences de la maladie.

Adénome surrénalien

Chez les femmes, la maladie des glandes surrénales est diagnostiquée plus souvent. Chez les hommes, la tumeur est moins fréquente. La pathologie est bénigne. Il existe plusieurs types de maladies dont le cours et les symptômes diffèrent. Une tumeur se forme à partir du tissu glandulaire sans propager de métastases dans tout le corps. Bien qu'il soit bénin, l'adénome doit être traité. Le néoplasme ne se résout pas lui-même, les médecins surveillent donc attentivement le patient et la tumeur. Le patient a besoin d'un examen médical régulier.

Caractéristiques de la maladie

Les reins du corps humain jouent un rôle important dans le nettoyage des substances toxiques. Au-dessus des reins se trouvent les glandes endocrines qui produisent indépendamment l'hormone corticostéroïde - les glandes surrénales. Presque complètement, l'organe se compose de substance corticale, forme trois départements.

Les glandes surrénales sont responsables de l'échange ionique des cellules, de la dégradation des protéines et de la synthèse des glucides. L'écorce du corps produit des androgènes. Lors de la formation d'adénome surrénalien, l'hormone est produite en grandes quantités. Par conséquent, chez les femmes, la maladie s'accompagne souvent de changements externes associés à la production d'hormones mâles en quantités accrues.

L'adénome surrénalien est une tumeur qui se forme dans la substance corticale ou cérébrale d'un organe à partir d'un tissu glandulaire. La maladie s'accompagne de la production active d'hormones qui provoquent certains changements dans le corps. Une tumeur peut survenir dans un organe ou affecter des zones des glandes surrénales gauche et droite. L'adénome peut se produire dans n'importe quelle partie du corps - cela affecte le niveau d'hormone produite.

L'éducation est diagnostiquée principalement chez les adultes après 30 ans. La maladie fait référence à des tumeurs bénignes, mais nécessite un traitement urgent. Le nœud ne peut pas se résoudre lui-même, le médecin choisit donc un traitement adéquat pour éliminer l'adénome.

Code CIM-10 pour la maladie D35.0 "Tumeur surrénale bénigne".

Types de pathologie

Selon la zone du cortex surrénalien affecté, un adénome peut ou non produire une hormone. Le type d'adénome dépend du type d'hormone produite par une zone spécifique de l'organe. Il existe souvent un corticostérome (produit du cortisol), un androstérome (produit de l'adrogène), un aldostérome (produit de l'aldostérone) et une forme mixte (peut produire plusieurs hormones).

Selon l'emplacement, deux types d'adénomes sont distingués - unilatéraux et bilatéraux. La formation d'une tumeur dans la glande surrénale gauche n'affecte pas l'activité de l'organe droit. Le principe de l'éducation dans l'organe droit de l'adénome est le même. Le type bilatéral affecte deux organes à la fois.

La maladie est également classée en fonction de la composition structurelle:

  • l'adénome pigmenté contient une grande quantité d'agents pathogènes de couleur foncée;
  • la forme corticosurrénale ressemble à une capsule ou un nœud;
  • l'oncocyte est une tumeur à grains fins;
  • la forme cellulaire claire est constituée de cellules lumineuses;
  • le microadénome ne peut être détecté que par un examen aléatoire sur le dernier équipement avec une hypertrophie rénale élevée.

Chaque espèce provoque un déséquilibre hormonal dans le corps et certains troubles de l'activité du corps. Les tumeurs à croissance lente affectent les humains dans une moindre mesure, mais elles doivent encore être traitées.

Les causes de la maladie

La raison qui provoque la croissance de l'adénome dans les tissus des glandes surrénales n'est pas exactement connue des médecins. Des études sur cette pathologie sont toujours en cours. Les experts identifient un certain nombre de facteurs pouvant provoquer une maladie:

  • prédisposition héréditaire;
  • production active d'hormones;
  • diminution des fonctions protectrices du corps;
  • être stressé pendant longtemps;
  • hypertension artérielle;
  • maladie cardiaque - crise cardiaque, accident vasculaire cérébral;
  • Troubles métaboliques;
  • traumatisme ou intervention chirurgicale des tissus ou organes adjacents;
  • maladie du système endocrinien - diabète;
  • en surpoids;
  • abus de nicotine et d'alcool;
  • âge après 30 ans.

Signes de pathologie

Aux stades initiaux de la formation d'adénome chez un homme et une femme, les symptômes sont généralement absents. Il est difficile d'identifier la maladie à ce stade. Il se révèle par hasard lors de l'examen d'un autre organe pour des pathologies. Les premiers signes apparaissent avec une augmentation du néoplasme, lors de la compression des tissus les plus proches et de la production active ou vice versa, une carence hormonale se produit. Les symptômes peuvent dépendre du type d'adénome..

La formation d'une tumeur dans la couche cérébrale d'un organe - le phéochromocytome peut se produire en présence d'une prédisposition héréditaire. Cette espèce forme des symptômes:

  • faiblesse musculaire et début de fatigue précoce avec un petit effort physique;
  • des étourdissements sont observés avec un changement brusque de l'emplacement du corps;
  • la pression artérielle prend des taux élevés sur une base continue;
  • la peau acquiert une teinte pâle caractéristique;
  • douleurs régulières dans la tête;
  • la fréquence cardiaque augmente à 100 battements par minute;
  • transpiration accrue;
  • la vision est fortement réduite;
  • troubles du système nerveux - anxiété.

Le phéochromocytome est dangereux avec des conséquences graves - décollement de la rétine, accident vasculaire cérébral et infarctus du myocarde.

L'androstérome se distingue par la production d'un niveau accru d'androgènes, montrant des signes de:

  • augmentation de l'endurance et de la force;
  • augmentation de la croissance des cheveux;
  • les jeunes hommes ont une puberté précoce;
  • hypertrophie musculaire;
  • croissance rapide du squelette;
  • éruptions cutanées.

L'aldostérome produit un grand volume d'aldostérone, éliminant activement le potassium, mais le sodium reste intact. Ce type se manifeste par les symptômes suivants:

  • faiblesse dans le corps;
  • la présence de crampes musculaires;
  • la pression artérielle atteint des niveaux critiques;
  • accumulation de liquide en excès dans les tissus mous;
  • douleur au coeur;
  • troubles du travail du système nerveux - irritabilité, perte de mémoire à court terme;
  • étourdissements réguliers;
  • vision diminuée;
  • essoufflement sans raison apparente.

Le corticoestrome est responsable de la production d'oestrogène, ce qui entraîne les symptômes suivants:

  • chez les hommes, la fonction érectile diminue;
  • la formation d'un excès de poids corporel;
  • chute de cheveux;
  • changement de voix;
  • urination fréquente
  • de l'urine peut être présente.

Le corticostérome produit activement du cortisol, qui montre des signes de:

  • accumulation de tissu adipeux;
  • fragilité des os squelettiques;
  • le derme devient mince et sec;
  • déclin du tissu musculaire;
  • chez les hommes, une dysfonction érectile est observée;
  • glycémie élevée;
  • douleur dans la tête;
  • hypertension artérielle;
  • diminution des fonctions protectrices du corps;
  • urination fréquente;
  • transpiration élevée;
  • éruptions cutanées;
  • sécheresse de la bouche et problèmes dentaires.

Diagnostic de pathologie

Afin de prescrire le traitement correct, un examen approfondi du corps est nécessaire. Le diagnostic comprend les activités suivantes:

  • Les tomodensitogrammes peuvent être utilisés pour déterminer la densité, la taille, la localisation et les limites des tumeurs;
  • L'IRM donne une image visuelle de la tumeur avec des bordures et des tailles précises;
  • un test à la dexaméthasone révèle la présence de cortisol dans le sang;
  • l'urine est collectée pendant la journée pour une étude détaillée de la présence d'hormones;
  • le sang et l'urine sont examinés pour identifier le type d'adénome.

Les analyses et la TDM avec adénome sont les méthodes les plus efficaces pour diagnostiquer la pathologie. Après avoir reçu les résultats, le médecin détermine comment retirer la tumeur..

Traitement de l'adénome

Un petit néoplasme qui se développe sans symptômes dangereux ne nécessite généralement pas de traitement. Le patient est sous étroite surveillance médicale. Le patient est régulièrement examiné - imagerie par résonance magnétique et calculée et tests sanguins et urinaires. Cela vous permet d'observer le développement de l'adénome en dynamique..

Peut-être l'utilisation de la pharmacothérapie pour les petits adénomes. Pour restaurer l'activité des glandes surrénales, le patient se voit prescrire une cure de médicaments à base d'hormones. Le médicament est sélectionné en fonction du type de tumeur.

Pour stimuler les fonctions protectrices de l'organisme, il est nécessaire de prendre un complexe vitaminique et des immunostimulants à base homéopathique. Cela stimulera le système immunitaire et accélérera le processus de guérison..

Un néoplasme bénin avec des tailles allant jusqu'à 30 mm est retiré par intervention chirurgicale. Avant l'opération, le patient subit une préparation médicale. Un cours d'immunostimulants est prescrit, des médicaments antibactériens pour réduire la production d'hormones - le métirapon et le kétoconazole. Pour rétablir la pression artérielle, vous devez boire du nitroprussiate de sodium, de la phentolamine ou de l'esmolol.

L'opération d'élimination du néoplasme peut être effectuée par les méthodes suivantes:

  • La chirurgie abdominale traditionnelle est utilisée plus souvent en raison de l'accessibilité, mais est considérée comme la méthode la plus traumatisante. Une incision est pratiquée dans la zone de la cavité abdominale, du diaphragme et de la poitrine pour accéder au joint. Cette méthode est utilisée pour les dommages unilatéraux au corps. La longueur de couture après excision de l'adénome peut atteindre 30 cm.
  • La laparoscopie fait référence aux techniques endoscopiques avec un processus doux d'élimination du néoplasme. L'accès au site se fait par ponction de la paroi abdominale. De l'air et un instrument spécial sont introduits à travers les trous dans la cavité, avec lesquels un adénome sera excisé.
  • La méthode rétropéritonéoscopique est une méthode moderne d'élimination des tumeurs. L'outil est inséré à travers les lombaires à l'aide d'incisions spéciales. Il s'agit de la méthode la plus douce - le patient reçoit son congé le deuxième jour après la chirurgie.

Le traitement de l'adénome surrénalien avec des remèdes populaires n'est pas recommandé. Les médecins vous conseillent d'aller à la clinique dès les premiers symptômes suspects. Ne faites pas de réchauffement du dos ni de massage lombaire - cela est dangereux pour le bien-être du patient. Il est donc possible de provoquer une croissance active du néoplasme et la transformation de cellules atypiques en tumeurs malignes.

Après l'opération, la présence de conséquences désagréables est possible:

  • troubles graves du fonctionnement du tube digestif;
  • défaillance de l'activité du système génito-urinaire;
  • écarts dans la structure du sang, qui se manifestent par une thrombose ou des saignements internes.

Il est également recommandé dans un premier temps de surveiller la pression artérielle et les hormones. Pour rétablir l'équilibre hormonal, le cours de Fludrocortisone et Hydrocortisone est prescrit.

Réhabilitation et prévention de la maladie

La période postopératoire comprend une bonne nutrition et un mode de vie actif..

Le régime est choisi individuellement par le médecin pour chaque patient afin de compenser la carence en vitamines et minéraux. Il est nécessaire d'enrichir le régime alimentaire avec des produits contenant des fibres végétales - betteraves, chou et autres. Parmi les baies, il est utile de manger du cassis riche en vitamine C. La viande doit être diététique - lapin, boeuf ou dinde. Il est également utile pour cette période de manger des plats de poisson faibles en gras.

La cuisson doit être cuite à la vapeur ou bouillie. Il est permis de cuire sur le grill ou au four. Au début, il est préférable de faire cuire des soupes et des céréales en purée sur l'eau - cela supprimera la charge excessive sur le tube digestif. Vous pouvez boire des boissons aux fruits rouges et des compotes pour saturer le corps avec des oligo-éléments et des vitamines utiles..

Ne buvez pas d'alcool ni d'aliments frits gras. Il est également nécessaire d'exclure les viandes fumées et les produits marinés. Le tabagisme doit être exclu pendant un mois - cela empêchera le développement de complications négatives.

Pour prévenir les conséquences désagréables et la rechute de la maladie, vous devez effectuer un certain nombre de mesures préventives:

  • subir un examen médical annuel et passer les tests nécessaires;
  • l'apport systématique de vitamines empêchera le déséquilibre des oligo-éléments;
  • éliminer les situations stressantes;
  • maintenir un style de vie actif - promenades en plein air, sports légers;
  • régime équilibré;
  • restriction de la nicotine et de l'alcool.

La détection précoce de la pathologie a un pronostic favorable pour le traitement. À des stades ultérieurs, des complications graves peuvent se développer - dysfonctionnements du cœur et des reins. Un traitement rapide et le bon déroulement de la rééducation aideront à guérir la maladie et à éviter des conséquences graves..

Adénome surrénalien

Glandes surrénales (glandes surrénales) - un organe apparié qui est situé au-dessus des reins et produit de l'aldostérone, du cortisol, des hormones sexuelles mâles et femelles qui fonctionnent comme des enzymes à l'intérieur de la glande ou dans d'autres parties du corps.

L'adénome (du grec adéno-, "fer" + -oma, "tumeur") est une tumeur bénigne du tissu épithélial d'origine glandulaire. Les adénomes peuvent se développer à partir de nombreux organes glandulaires, y compris la glande surrénale, l'hypophyse, la thyroïde, la prostate et autres..

L'adénome surrénalien est un néoplasme bénin formé dans la substance corticale de la glande surrénale qui est capable de sécréter des hormones, provoquant des perturbations dans le corps. Parmi les pathologies des glandes surrénales, 30% sont dues à l'adénome. La couleur jaune de la tumeur est due à l'accumulation de lipides (cholestérol), à partir desquels les hormones corticales sont synthétisées.

La structure et la fonction des glandes surrénales

La glande surrénale est une glande endocrine appariée, qui se compose de deux couches: corticale et cérébrale. L'écorce produit trois groupes d'hormones stéroïdes:

  • minéralocorticoïdes (aldostérone) - maintiennent une tension artérielle et un équilibre minéral normaux;
  • glycocorticoïdes (cortisol, corticostérone) - sont responsables de la régulation du métabolisme, augmentent la circulation des niveaux de glucose, suppriment les effets du système immunitaire;
  • androgènes - produisent des hormones sexuelles.

La couche cérébrale de la glande synthétise les catécholamines - l'adrénaline (augmentation du rythme cardiaque, régulation du métabolisme des glucides) et la norépinéphrine (augmentation de la pression artérielle, augmentation de la glycémie).

Épidémiologie

L'adénome cortical surrénalien est souvent détecté accidentellement lors de l'autopsie ou de l'examen général des organes abdominaux. Selon l'article «Diagnostics différentiels par l'incident surrénalien», écrit par les docteurs en sciences médicales N. S. Kuznetsov et D. G. Beltsevich, la prévalence des tumeurs surrénales détectées au hasard est en moyenne de 6%.

Dans 90% des cas, les néoplasmes détectés sont inactifs. Malgré cela, un examen approfondi d'un patient atteint de pathologie est nécessaire, car dans 20% des cas, le cancer des surrénales est une tumeur qui ne fonctionnait pas auparavant. Selon des études danoises, la fréquence des cancers par rapport à la fréquence des adénomes bénins est inférieure à 1%. Par conséquent, lorsque de telles formations sont détectées, dans la plupart des cas, un traitement d'observation est prescrit.

Cette maladie est principalement affectée par les personnes âgées et les patients obèses. L'adénome de la glande surrénale droite est moins fréquent que celui de la gauche, ce qui est associé à la topographie des organes. Les lésions surrénales bilatérales sont extrêmement rares.

Classification

Il existe trois formes histologiques d'adénome: surrénocorticale, pigmentée et oncocytaire. Au microscope, ils sont tous entourés d'une capsule de tissu conjonctif, mais diffèrent par leur couleur, leur forme cellulaire et leur contenu..
Dans la plupart des cas, un adénome corticosurrénalien survient - un gros nœud unique d'un diamètre de 30 à 35 mm et d'un poids allant jusqu'à 40 g. Il est unilatéral et a une couleur jaune-brun uniforme.

L'adénome pigmenté est moins fréquent, mais a une activité fonctionnelle élevée. La masse tumorale ne dépasse pas 35 g, diamètre 3 cm. Une caractéristique distinctive est la couleur sombre, indiquant la présence de granules de lipofuscine dans les cellules (pigment brun).

Oncocytaire - fonctionnellement inactif, a une couleur rougeâtre et se compose de grandes cellules, donne donc une impression de granularité.

Les adénomes peuvent être hormonaux actifs et inactifs. En fonction de cela, les types suivants sont distingués:

  • androstérome - produit des androgènes;
  • corticoestroma - sécrète des œstrogènes dans le sang;
  • corticostérome - produit du cortisol;
  • insidentalome - hormone inactive.

Selon une autre classification, les adénomes surrénaliens sont divisés en ceux d'apparence typique ou atypique. Les tumeurs homogènes de faible densité et de taille inférieure à 3 cm sont typiques.Les microadénomes surrénaux sont un néoplasme bénin ne dépassant pas 10 mm. Les adénomes sont atypiques dont la taille est supérieure à 3 cm. Avec un diamètre de 4 à 6 cm, la probabilité de malignité est de 7%, et avec une taille supérieure à 6 cm - 85%.

Causes d'occurrence

Les médecins associent la survenue d'un adénome à un besoin accru de synthèse d'hormones après des blessures, des chirurgies et des accidents vasculaires cérébraux. Des cellules tumorales apparaissent sur le cortex, ce qui affecte la quantité d'hormones produites..

Les facteurs de risque comprennent: l'embonpoint, l'hypercholestérolémie, le diabète sucré, les ovaires polykystiques, l'hypertension artérielle, le tabagisme, les troubles hormonaux.

Quelles sont les tumeurs surrénales?

Symptômes

Avec l'apparition de cette pathologie, des troubles hormonaux sont observés. L'adénome des glandes surrénales chez la femme se manifeste par une augmentation de la masse musculaire, l'apparition d'une racine des cheveux forte et une rupture de la voix - des signes qui indiquent la présence d'une teneur accrue en androgènes. L'adénome des glandes surrénales chez l'homme provoque l'éveil des hormones féminines - les glandes mammaires augmentent, les hanches sont arrondies.

Les maladies les plus courantes causées par des adénomes fonctionnels sont le syndrome de Cushing et le syndrome de Conn..

Le syndrome de Cushing se produit avec une production accrue de cortisol, caractérisée par une pression artérielle élevée, une obésité abdominale (gros ventre, cou, visage, mais bras et jambes minces), des vergetures rougeâtres, des muscles et des os faibles, des points noirs. Les femmes peuvent souffrir d'hirsutisme (augmentation des cheveux), d'infertilité et de menstruations irrégulières. Parfois, des changements d'humeur, des maux de tête et une sensation de fatigue chronique se produisent.

Le syndrome de Conn se manifeste par une production excessive de l'hormone aldostérone, ce qui conduit à de faibles niveaux de rénine. Il provoque les symptômes suivants: hypertension artérielle due à un retard dans le sodium et les fluides du corps, mauvaise vue, maux de tête, crampes musculaires, miction excessive. Les complications sont les maladies cardiovasculaires (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde), l'insuffisance rénale et les rythmes cardiaques anormaux..

Diagnostique

Dans le diagnostic de l'adénome, il y a deux tâches: déterminer la bénignité de la tumeur et identifier l'absence d'activité hormonale du néoplasme. Pour ce faire, passez des examens de laboratoire et de matériel..

Si des symptômes d'adénome surrénalien sont détectés, consultez un endocrinologue pour obtenir des conseils. Le médecin analysera les plaintes, fera des antécédents médicaux, émettra une référence pour un test sanguin. Le laboratoire mènera une étude sur la teneur en glucose, rénine, cholestérol et hormones.

L'échographie des glandes surrénales est une méthode de diagnostic peu informative, car les organes sont situés sous le diaphragme, une couche de graisse et de muscles, qui empêche le passage du signal ultrasonore. Mais cette étude permet d'identifier de grosses tumeurs, d'évaluer la localisation, la taille et la structure interne de l'organe.

La tomodensitométrie est la méthode la plus efficace pour diagnostiquer l'adénome surrénalien, car elle permet d'identifier leur masse. Au cours de la procédure, un agent de contraste est injecté par voie intraveineuse au patient, ce qui permet d'obtenir les contours des adénomes, le cas échéant, sous forme de formation d'une structure homogène. Cette méthode de recherche permet de mieux évaluer la situation que l'IRM (imagerie par résonance magnétique).

Types de traitement

Le traitement de l'adénome surrénalien consiste en l'ablation complète de la tumeur, ou en un suivi périodique de son comportement. Une petite lésion de la glande surrénale avec des caractéristiques typiques de l'adénome et sans anomalies biochimiques peut être laissée en place en toute sécurité et des tactiques d'observation sélectionnées.

Dans les cas où la tumeur est maligne et mesure plus de 3 cm, l'ablation chirurgicale de l'adénome de la glande surrénale est nécessaire. Si la lésion est unilatérale, le néoplasme est retiré avec l'organe.

Lorsque les deux glandes se dilatent ou si l'opération n'est pas possible pour des raisons de santé, le traitement se produit généralement avec des médicaments appelés antagonistes de l'aldostérone (spironolactone ou éplérénone). Prendre conjointement des médicaments pour abaisser la tension artérielle, un régime pauvre en sel est prescrit.

Il existe actuellement deux types de chirurgie des glandes surrénales en médecine: l'adénomectomie et la laparoscopie.

L'adénomectomie est une opération ouverte, réalisée par une incision dans l'abdomen ou le bas du dos. Cette intervention chirurgicale donne un bon accès aux organes, donc l'ablation est effectuée plus efficacement. La récupération après la chirurgie prend plus d'une semaine, une douleur intense dans la zone de suture est observée, des cicatrices persistent chez les patients.

La laparoscopie est une méthode d'élimination endoscopique de l'adénome. L'opération est réalisée par de petites perforations sur la paroi abdominale antérieure, à l'aide desquelles des instruments chirurgicaux sont introduits. Le déroulement complet de l'opération est observé sur le moniteur.

L'avantage de la laparoscopie pour les patients est une courte période de récupération, l'absence de signes visibles de chirurgie à l'avenir. Les inconvénients incluent la longue durée de l'opération et la nécessité de manipulations complexes par le chirurgien, il existe un risque de blessure intestinale.

Les conséquences de l'opération sont positives si les pathologies cancéreuses ne sont pas détectées, mais dans le cas des cancers, le pronostic est de 40%. Après l'opération, un traitement hormonal est prescrit pour rétablir l'équilibre des androgènes et des œstrogènes. Il est recommandé de consulter l'endocrinologue tous les six mois et de faire une tomodensitométrie une fois par an..

Si une tumeur maligne inopérable est détectée, une chimiothérapie est prescrite. Des médicaments de chimiothérapie qui inhibent la croissance tumorale sont utilisés, tels que le méthotrexate, la doxirubine, la mitotan..

Régime pendant et après le traitement

Les principaux principes de la nutrition sont d'exclure le café et le thé, les haricots, les noix, les fruits secs et le chocolat de l'alimentation. Vous devez manger plus de légumes et de fruits frais, de pommes au four et éviter les écritures grasses et frites..

Une plus grande quantité de nourriture devrait être consommée dans la première moitié de la journée et le soir, manger des aliments légers, en plus petites quantités. Les légumes sont parfaits pour le dîner. Le petit déjeuner - le repas principal - devrait inclure des glucides complexes (céréales, céréales) qui aident à équilibrer le métabolisme après une nuit, à restaurer les niveaux de sucre.

Vous devez manger des aliments de saison, éviter les conservateurs, les colorants artificiels et les produits chimiques. Les aliments protéinés faibles en gras réduisent les envies de caféine. Vous devez manger fractionné, pour cela, vous pouvez toujours avoir une poignée de noix ou une pomme pour une collation.

Il est important de ne pas oublier de boire un cours de vitamines (C, E, B), des éléments chimiques importants tels que le fer, l'iode, le magnésium, le calcium. Parmi les méthodes populaires de prévention des maladies des glandes surrénales, les herbes suivantes sont utilisées: lungwort, flocons d'avoine, mûrier, gravier.

Causes de l'adénome surrénalien, symptômes de la maladie et traitements efficaces

Les glandes surrénales sont des glandes endocrines appariées qui remplissent une fonction importante dans le maintien du corps humain. Ils produisent des hormones qui sont responsables du fonctionnement de la plupart des systèmes, organes du corps, aident à maintenir la pression et le système immunitaire. L'adénome est considéré comme l'une des maladies les plus courantes affectant les glandes surrénales..

caractéristiques générales

L'adénome surrénalien est un néoplasme bénin formé à partir de tissu glandulaire.

La maladie peut survenir chez les femmes, les hommes et même les enfants. Mais encore, les femmes entre 30 et 55 ans sont les plus susceptibles.

L'éducation peut apparaître sur une glande surrénale (gauche ou droite) ou sur les deux en même temps. Il a la forme d'une capsule avec un exsudat uniforme à l'intérieur, avec une taille de 1-5 cm et un poids d'environ 10-20 g.

La pathologie ne présente pas de symptômes graves, elle est difficile à diagnostiquer. Il est détecté dans la plupart des situations par hasard, lors de la tomodensitométrie, de l'échographie. Et fondamentalement, la maladie n'est pas mortelle pour l'homme.

Mais un adénome se développe par étapes et sous l'influence de divers facteurs peut être dangereux, c'est-à-dire sa transformation en néoplasme malin. Lorsqu'il est établi, il est nécessaire d'effectuer des examens supplémentaires et d'éliminer la pathologie.

Classification et types de maladies

La conception des glandes surrénales détermine la production de certaines hormones. L'adénome bénin est caractérisé par la capacité de libérer des hormones dans le sang. La maladie est classée en fonction de la variété d'hormones produites par l'adénome.

  • androstérome - formé lors de la production d'androgènes;
  • corticoestroma - apparaît dans la production d'oestrogène;
  • aldostérome - caractérisé par la sécrétion de minéralocorticoïdes;
  • corticostérome - sécrète des glucococcriticoïdes;
  • combiné - est qualifié par la production de plusieurs hormones.

Il arrive qu'une tumeur ne produise aucune hormone - on l'appelle une formation hormonale inactive. Parfois, il y a une lésion de la glande surrénale du côté droit, moins souvent dans deux organes. Ensuite, la maladie se développe avec une intensité variable. Dans certains cas, dans une glande surrénale, plusieurs tumeurs étaient présentes simultanément.

Selon les caractéristiques morphologiques, il existe un adénome:

  1. Pigmentaire - survient très rarement principalement avec la maladie d'Itsenko-Cushing; une caractéristique est la couleur sombre du liquide à l'intérieur du néoplasme, à savoir cramoisi d'une taille de 2-3 cm.
  2. Adrénocorticale - survient plus souvent que d'autres, a une structure bénigne, mais peut-être une dégénérescence maligne; la tumeur ressemble à la forme d'un nœud encapsulé.
  3. Oncocytaire - l'espèce n'est pas trop commune, a une structure granulaire (peut être vue au microscope), elle contient un grand nombre de mitochondries.

Adénome surrénalien - une pathologie grave, dangereuse pour ses complications.

Étiologie de la maladie

Les raisons spécifiques de la formation d'adénomes surrénaliens ne sont pas encore entièrement comprises. Mais il existe un certain nombre de facteurs qui provoquent la maladie:

  • en surpoids;
  • prédisposition héréditaire;
  • accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques;
  • taux de cholestérol élevé;
  • changement d'équilibre hormonal;
  • âge de plus de 30 ans;
  • fumeur;
  • diabète sucré 2 degrés;
  • ovaire polykystique;
  • manque de certaines hormones;
  • dysfonctionnement du cortex surrénalien;
  • blessures internes.

La cause de la formation d'une pathologie est l'utilisation de contraceptifs hormonaux, à la suite de laquelle il existe une violation du fond hormonal chez les femmes. Les médicaments ne sont pris qu'après consultation avec un médecin.

Image clinique

L'adénome des glandes surrénales a un caractère bénin, il ne sécrète pas d'hormones et les symptômes ne peuvent pas apparaître longtemps. Une tumeur atteint rarement un volume de plus de 4 cm et une personne ne peut rien soupçonner pendant longtemps. Mais parfois, la maladie se développe rapidement et il existe divers symptômes qui diffèrent considérablement chez les femmes et les hommes.

Symptômes chez les femmes

Un excès d'hormones affecte négativement la manifestation de certaines qualités masculines chez la femme:

  • la voix est basse et grossière;
  • il y a un changement dans le métabolisme;
  • pilosité excessive sur le visage, le corps;
  • en surpoids;
  • menstruations irrégulières;
  • les filles ont des glandes mammaires mal formées.

Les symptômes ci-dessus chez la femme peuvent rester après la chirurgie pour retirer l'adénome, leur formation doit être considérée comme la raison de la prochaine visite chez l'endocrinologue.

Des signes communs de déséquilibre hormonal sont notés:

  • fatigue, malaise;
  • transpiration abondante;
  • douleur dans la poitrine, l'abdomen;
  • faiblesse musculaire;
  • essoufflement après un effort physique.

La détérioration se produit en raison d'un déséquilibre dans le système hormonal. Avec de telles manifestations, il est impératif de poser un diagnostic pour déterminer le diagnostic exact..

Symptômes chez les hommes

Selon le type de néoplasme, des symptômes identiques ou différents sont exprimés. Avec une tumeur qui ne sécrète pas d'hormones, les symptômes ne sont pas observés ou s'expriment légèrement. Mais si l'adénome est hormonalement actif, les symptômes suivants apparaissent chez l'homme:

  • avec l'aldostérome, le nombre de potassium dans le corps diminue, cela entraîne une augmentation de la pression artérielle, un ralentissement du liquide; un homme a du mal à naviguer dans l'espace;
  • si l'androstérome est diagnostiqué, aucun changement notable n'est détecté, car l'hormone mâle est produite, ce qui est très visible dans la moitié féminine de la population;
  • avec un corticostérome, des modifications du métabolisme lipidique et une obésité se produisent; une atrophie musculaire est notée, il est difficile pour le patient de se lever, de marcher; la maladie entraîne un amincissement de la peau;
  • si l'adénome sécrète des hormones féminines, alors, peut-être, chez les hommes, une augmentation des glandes mammaires, l'ajout de poids sur les hanches, l'abdomen.

L'adénome surrénalien apparaît rarement chez les hommes, les femmes sont plus sensibles à la maladie. Avec des symptômes et des soupçons, un diagnostic complet doit être fait pour éviter les complications.

Méthodes de diagnostic

Pour déterminer le diagnostic exact, un certain nombre de tests et d'examens nécessaires sont effectués. Il sera nécessaire de produire:

  • un test sanguin pour les hormones;
  • CT avec contraste;
  • imagerie par résonance magnétique - est utilisée s'il n'est pas possible d'effectuer une tomodensitométrie;
  • Échographie des reins;
  • biopsie - utilisée pour établir la présence de métastases; extrêmement rare.

Ces méthodes vous permettent de déterminer la taille de l'adénome et sa composition. Si le volume du néoplasme est supérieur à 3 cm et que des inclusions solides sont observées, les cellules tissulaires de la tumeur elle-même sont analysées. Ce phénomène peut être mortel..

Thérapies

Le traitement des adénomes est déterminé par le degré d'éducation bénigne. Une personne atteinte d'adénome des glandes surrénales doit être régulièrement surveillée par des spécialistes.

Pour normaliser le fond hormonal, une hormonothérapie est utilisée. Mais par la suite, une intervention chirurgicale visant à éliminer la tumeur sera toujours nécessaire.

  1. Chirurgie abdominale. Vous permet d'effectuer un examen des organes voisins pour la présence d'une tumeur sur eux. Cette méthode est la seule à être réalisée avec un adénome sur deux glandes surrénales.
  2. Laparoscopie L'extraction se fait par 3 petites coupes. La surveillance des organes est effectuée à l'aide d'une caméra miniature. La procédure est réalisée avec de petites tailles d'éducation et sa nature bénigne.
  3. Radiothérapie - utilisée avec les 3-4 stades existants du développement de la maladie.
  4. La chimiothérapie est l'une des méthodes pour influencer une tumeur maligne..

Après la chirurgie, une hormonothérapie est utilisée, qui régénère le corps, restaure le fond hormonal. Si la tumeur est maligne, le patient reçoit une radiation chimique, ce qui aide l'adénome à ne pas se propager davantage.

Méthodes alternatives de traitement

Les recettes populaires ne sont efficaces qu'au premier stade de développement de la maladie, avec le deuxième et les suivants, il est préférable d'enlever la formation par la chirurgie.

Les recettes efficaces sont:

  • Hacher finement 30 g de tiges, de feuilles de géranium, puis verser 0,7 l d'eau bouillante, insister un peu et consommer à la place du thé tout au long de la journée;
  • 20 g de prêle des champs verte finement hachée sont versés dans 0,6 l de liquide bouillant, insisté pendant environ une demi-heure, filtré et consommé en infusion 3 fois par jour dans un verre;
  • 30 g de Lungwort sont complétés par 1 litre d'eau, pendant une demi-heure ils insistent, buvez 20 ml 4 fois par jour.

Ces recettes populaires aident à soulager les symptômes de l'adénome, mais n'ont pas la capacité d'inhiber sa croissance.

Complications

Le pronostic du traitement est satisfaisant. Après avoir retiré la tumeur, les patients reprennent leur vie normale. Mais si vous ne traitez pas l'adénome des glandes surrénales, des conséquences graves peuvent se former.

Les complications peuvent inclure:

  • palpitations;
  • augmentation de la pression artérielle, accident vasculaire cérébral;
  • choc catécholamine;
  • dommages aux vaisseaux oculaires;
  • insuffisance cardiaque;
  • symptômes neurologiques.

Un malaise général, des nausées, des maux de tête, des étourdissements, des vomissements sont notés.

La prévention des maladies

Il n'y a pas de méthodes spéciales de protection contre l'adénome. Vous pouvez réduire la probabilité d'une tumeur si vous évitez l'influence de facteurs prédisposants:

  • éviter les conditions stressantes;
  • Bon à manger;
  • surveillez votre poids corporel;
  • N'abusez pas des mauvaises habitudes;
  • consommer des vitamines.

L'adénome surrénalien est une tumeur qui affecte le déséquilibre hormonal d'une personne. De tels échecs bouleversent les fonctions de tous les organes, systèmes. En cas de détection de la maladie, vous devez immédiatement prendre un traitement et restaurer la synthèse des hormones.

Adénome surrénalien: traitement

Au-dessus de chaque rein se trouvent des organes glandulaires appariés - les glandes surrénales, qui produisent des hormones qui soutiennent la santé vasculaire et protègent contre le stress, contrôlent la distribution des protéines, des graisses, des glucides et de l'équilibre eau-sel.

Les tumeurs surrénales bénignes qui ne présentent aucun signe de malignité sont appelées adénomes. Souvent, les tumeurs surrénales sont détectées accidentellement. Ensuite, il est appelé "insinental" (du mot incident - aléatoire). Selon les statistiques mondiales, une personne sur dix sur Terre souffre d'insidendalom. Il existe de nombreuses variétés d'insidental en fonction de leur structure. Cependant, il est possible de préciser de quel type de tumeur il s'agit - en fait un adénome, un phéochromocytome, un lipome, un kyste, un hémangiome, un tératome, un neurofibrome, un sarcome, un cancer surrénalien ou autre uniquement avec un examen complet détaillé.

Le diagnostic des tumeurs surrénales peut être effectué au centre d'oncologie de l'hôpital Yusupov. L'échographie et la tomodensitométrie sont considérées comme les diagnostics les plus informatifs. Lors du diagnostic d'un adénome, une consultation avec un endocrinologue ou un oncologue-endocrinologue est requise. Le patient subit des tests hormonaux, subit des tests spéciaux. À l'hôpital, le patient peut recevoir des conseils médicaux, subir un examen, subir des tests hormonaux, subir un traitement pour la maladie.

Les causes de la maladie

Les causes des tumeurs des glandes surrénales sont inconnues. Vraisemblablement, l'hérédité joue un certain rôle. Les glandes surrénales produisent des hormones qui régulent le métabolisme, la pression artérielle, ainsi que des hormones sexuelles féminines et masculines. Les principales manifestations cliniques d'une tumeur surrénale dépendent de l'hormone qu'elle produit en excès.
Selon les caractéristiques morphologiques, l'adénome surrénalien est divisé en les types suivants:

  • Adénome corticosurrénal.
  • Adénome pigmenté.
  • Adénome oncocytaire.
Adénome surrénalien surrénalien parmi tous les cas, la survenue d'un adénome rénal occupe une part importante. La grande majorité des adénomes corticosurrénaliens rencontrés sont bénins, mais il existe également des formations malignes. Comme d'autres adénomes surrénaliens, l'adénome surrénalien surrénal ressemble à un nœud encapsulé.

L'adénome surrénalien pigmenté, dont les symptômes peuvent se manifester dans la maladie d'Itsenko-Cushing, est assez rare. Si l'adénome du rein est généralement rempli d'un liquide léger, des cellules de couleur foncée sont présentes dans l'adénome pigmenté, ce qui le rend violet foncé. La taille standard de ces formations est de 2-3 cm.

L'adénome des glandes surrénales est le plus rare. Au microscope, on voit que la structure de cette tumeur est granulaire, car elle se compose de grandes cellules contenant des mitochondries.

Symptômes

Symptômes chez les femmes

Le plus souvent, les tumeurs surrénales sont diagnostiquées chez les femmes. Les glandes jouent un rôle important dans les processus métaboliques, protègent une personne du stress et maintiennent une tension artérielle normale. L'adénome, produisant des hormones en grande quantité, provoque le développement de divers troubles. Il se fait ressentir par certains symptômes, tels que:

  • Obésité.
  • Dyspnée.
  • Hypertension artérielle persistante.
  • Douleur derrière le sternum et l'abdomen.
  • Transpiration accrue.
  • Amincissement de la peau, apparition de stries sur la poitrine, l'abdomen, les hanches.
  • L'ostéoporose se développe.
  • Déséquilibre dans l'équilibre hormonal du corps.
  • Grossissement de la voix.
  • Infertilité.
  • Cessation des menstruations.
  • Poils du visage et du corps - le développement de l'hirsutisme.
Si de tels symptômes apparaissent, une femme doit demander l'aide d'un endocrinologue. Après un examen complet, une décision sera prise sur le traitement de la tumeur.

Symptômes chez les hommes

L'adénome chez l'homme provoque divers symptômes selon le type de tumeur. Le développement d'un déséquilibre hormonal entraîne une augmentation des glandes mammaires, la figure d'un homme devient féminine. Avec une production accrue d'aldostérone, le syndrome de Cohn se développe, une hypertension persistante, une faiblesse musculaire apparaît en raison d'une importante perte de potassium, des convulsions peuvent commencer, une dépression se développe et une léthargie apparaît. Une augmentation du cortisol conduit au développement du syndrome de Cushing, l'ostéoporose se développe.

Chez l'homme, l'adénome surrénalien se développe en raison de l'exposition à divers facteurs dommageables, avec une prédisposition génétique. Les facteurs dommageables comprennent: le tabagisme, le stress prolongé, la malnutrition, une immunité altérée.

Le traitement de l'adénome surrénalien chez l'homme est effectué selon les indications sous la forme d'une opération chirurgicale, à condition que le patient soit en bonne santé. Si le patient a une pression artérielle élevée, un traitement médicamenteux est préalablement effectué pour stabiliser la condition. Un traitement hormonal peut être prescrit. Après l'opération, le médecin peut prescrire une hormonothérapie de soutien, en cas de tumeur maligne, une radiothérapie est effectuée.

Les contre-indications pour le traitement chirurgical sont:

  • Maladie du rein.
  • Diabète.
  • Pathologie du système génito-urinaire.

Diagnostique

L'adénome surrénalien est généralement détecté par hasard lors d'autres TDM ou IRM. Diagnostiqué et confirmé cliniquement par les taux d'hormones surrénales.

En cas de suspicion de métastases ou de maladie infectieuse, une biopsie de ponction à l'aiguille fine peut avoir une valeur diagnostique, mais si elle est suspectée de carcinome surrénal ou de phéochromocytome, elle est contre-indiquée.

Tests hormonaux

Un des symptômes de l'adénome surrénalien est une augmentation persistante de la pression. La tumeur peut produire un excès d'aldostérone, ce qui augmente la pression artérielle, conduisant au développement d'un œdème. Le sulfate de déhydroépiandrostérone est impliqué dans la production d'oestrogène et de testostérone. Une production excessive d'hormones entraîne une sécrétion excessive de testostérone et d'oestrogène, des fausses couches et la menace d'avortement. Un excès de cortisol entraîne le développement de l'hirsutisme, le développement de la maladie d'Itsenko-Cushing. Pour déterminer le type de tumeur de la glande surrénale, le médecin dirige le patient vers des études hormonales. Tests hormonaux pour les tumeurs des glandes surrénales:

  • DEA-s - une hormone stéroïde androgène produite par le cortex surrénal.
  • Cortisol commun - l'hormone stéroïde du cortex surrénalien.
  • Aldostérone - hormone du cortex surrénalien.
Dans le laboratoire de l'hôpital Yusupov, les patients peuvent subir des tests pour les hormones surrénales, le niveau de catécholamines totales dans le sang, le niveau de cortisol, l'aldostérone et d'autres études. Dans la clinique d'oncologie de l'hôpital, le patient peut consulter un oncologue, obtenir une consultation, subir un traitement, récupérer après une intervention chirurgicale.

Traitement à l'hôpital Yusupov

La clinique d'oncologie de l'hôpital Yusupov propose une large gamme de services pour le diagnostic et le traitement de divers adénomes surrénaliens. Dans le laboratoire de l'hôpital Yusupov, les patients peuvent subir des tests pour les hormones surrénales, le niveau de catécholamines totales dans le sang, le niveau de cortisol, l'aldostérone et d'autres études. Dans la clinique d'oncologie de l'hôpital, le patient peut consulter un oncologue, obtenir une consultation, subir un traitement, récupérer après une intervention chirurgicale.

L'élimination de l'adénome surrénalien est effectuée selon les indications, dans d'autres cas, le médecin surveille le néoplasme, le patient est examiné deux fois par an. Les adénomes non hormonaux et bénins de petite taille doivent être observés au moins 1 fois par an. Le médecin contrôle la taille de la tumeur selon la tomodensitométrie sans amélioration du contraste, du cortisol et de quelques autres numérations sanguines. S'il n'y a pas de dynamique, un traitement n'est pas nécessaire. Cette variante de l'adénome est la plus courante..

L'ablation d'une tumeur de la glande surrénale est actuellement possible par des méthodes douces et moins traumatisantes. Une telle approche n'est possible que dans un établissement spécialisé, comme la clinique d'oncologie de l'hôpital Yusupov, où ces opérations sont effectuées en continu. La chirurgie pour retirer un petit adénome d'une glande surrénale est réalisée par laparoscopie. Dans ce cas, le stade de la maladie et l'état de santé du patient sont pris en compte. L'opération est prescrite après un examen complet du patient. L'accès se fait par la paroi abdominale après 2-3 crevaisons.

L'adénome de la glande surrénale droite chez les femmes et les hommes est plus difficile à retirer, l'accès au lobe droit est plus difficile pour le chirurgien. Dans le même temps, l'adénome surrénalien gauche est plus facilement diagnostiqué et plus facile à opérer. Après l'opération, la période de réhabilitation et de restauration de la fonction normale de la glande opérée commence.

L'hôpital Yusupov est une clinique multidisciplinaire où travaillent des spécialistes hautement qualifiés. Ils traitent les patients atteints de diverses maladies somatiques à un niveau européen élevé. Vous pouvez prendre rendez-vous en appelant l'hôpital.