Principal

Hydronéphrose

Adénome surrénalien émergent et diagnostic: ce qu'il faudra passer pour déterminer la pathologie

Les glandes surrénales sont des glandes appariées situées dans l'espace rétropéritonéal. Ces organes endocriniens régulent le métabolisme, la réponse immunitaire, la pression artérielle systémique et d'autres paramètres..

Les glandes surrénales sont affectées 2 à 3 fois moins souvent chez l'homme que chez le sexe plus juste. Le taux d'incidence maximal pour toutes les nosologies tombe sur l'âge de 35 à 60 ans. La maladie la plus courante est l'adénome (une tumeur bénigne du tissu glandulaire). Cette pathologie représente environ un tiers de tous les problèmes avec les glandes surrénales chez les hommes et les femmes. Dans 75% des cas, un néoplasme se produit dans le cortex surrénal, et dans 25% dans la couche cérébrale.

Adénome surrénalien: classification

L'adénome ne peut affecter qu'une seule glande surrénale. Cela se produit dans la grande majorité des cas (96-97%). La glande gauche souffre un peu plus souvent que la droite.

Une tumeur bilatérale représente 3 à 4% de tous les cas. Parfois, dans une glande surrénale, deux foyers d'adénome ou plus sont immédiatement détectés. Dans ce cas, une tumeur multiple est diagnostiquée..

Tous les adénomes surrénaliens sont potentiellement capables de sécréter des substances biologiquement actives (hormones) dans le sang. Parfois, l'activité fonctionnelle de la tumeur n'apparaît pas longtemps. Mais la croissance d'adénome en diamètre entraîne une augmentation de la sécrétion hormonale et la survenue d'un déséquilibre.

Les tumeurs bénignes sont divisées en:

  • les aldostéromes (produisent de l'aldostérone et d'autres minéralocorticoïdes);
  • androstéromes (produisent des stéroïdes sexuels masculins);
  • corticoestroms (produisent des stéroïdes sexuels féminins);
  • les corticostéroïdes (sécrètent des glucocorticoïdes);
  • phéochromocytomes (les catécholamines sont libérées dans le sang);
  • combiné (avoir une sécrétion mixte);
  • néoplasmes sans activité hormonale évidente.

Les adénomes peuvent atteindre des dimensions gigantesques.

  • petites tumeurs (jusqu'à 10 mm);
  • moyen (10-30 mm);
  • grosses tumeurs (plus de 30 mm);
  • géant (plus de 100 mm).

Habituellement, le néoplasme a une forme arrondie. Il n'est pas fusionné aux tissus environnants. La tumeur est bénigne, ses frontières sont donc clairement définies. L'adénome est entouré d'une capsule dense. La structure du néoplasme lui-même est le plus souvent homogène. La couleur de l'adénome du cortex est généralement jaune, brune, beige. Coloration des phéochromocytes - brun foncé, rougeâtre.

La structure histologique de l'adénome:

  • cellule claire;
  • cellule sombre;
  • chromaffine;
  • mixte.

Causes de l'adénome surrénalien

Dans la plupart des cas, il est impossible d'établir la véritable cause d'une tumeur bénigne. On pense que les adénomes du cortex surrénal peuvent se produire en réponse à une charge accrue sur le tissu glandulaire à n'importe quelle période de la vie. Le stress à long terme, les traumatismes, les chirurgies graves, les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques peuvent théoriquement provoquer la maladie.

Une tumeur de la couche cérébrale (phéochromocytome) dans 10% des cas est de nature familiale. Le patient a des antécédents accablés (une tumeur similaire a déjà été identifiée chez une personne proche).

Le phéochromocytome peut également être l'une des composantes du syndrome génétique des néoplasies endocriniennes multiples (MEN). Ces maladies s'accompagnent de lésions de plusieurs glandes..

Le phéochromocytome est fixé dans:

  • Type HOMME 2 A (syndrome de Sipple);
  • MEN 2 B (syndrome de Gorlin).

La cause génétique du phéochromocytome est également probable lorsqu'elle est associée à des maladies neuroectodermiques (neurofibromatose, sclérose tubéreuse, syndrome de Sturge-Weber, etc.).

Une prédisposition héréditaire est également détectée chez certains patients atteints d'adénomes corticaux surrénaliens.

Autres facteurs provoquant le développement de tumeurs surrénales bénignes:

  • surpoids;
  • âge de plus de 30 à 35 ans;
  • la présence d'hypertension artérielle;
  • dyslipidémie;
  • diabète de type 2;
  • fumeur.

Les symptômes de l'adénome surrénalien

Une tumeur bénigne peut survenir sans aucune manifestation. Ces adénomes deviennent des découvertes accidentelles lors de l'échographie ou de la tomographie. Dans d'autres cas, la maladie présente des symptômes..

Un néoplasme peut avoir des signes:

  • en raison de troubles hormonaux;
  • en raison de la compression des tissus environnants.

L'adénome surrénalien le plus courant est le corticostérome. Produit un excès de cortisol et de ses analogues. Donne un tableau clinique de l'hypercorticisme primaire. Ces troubles correspondent au syndrome d'Itsenko-Cushing..

L'aldostérome est un peu moins fréquent. Il sécrète de l'aldostérone et d'autres minéralocorticoïdes dans la circulation sanguine. Une telle tumeur conduit au développement d'un hyperaldostéronisme primaire (maladie de Conn).

L'androstérome libère des androgènes. La testostérone est la plus active. Chez les hommes, un tel adénome entraîne une augmentation des caractéristiques sexuelles. Chez les garçons avant la puberté, la tumeur provoque un développement sexuel plus précoce de type isosexuel. Toutes les caractéristiques sexuelles masculines secondaires apparaissent.

Le corticoestrome synthétise les œstrogènes. Si une telle tumeur apparaît chez un homme, son corps acquiert des traits féminins (féminise).

Le phéochromocytome sécrète la dopamine, l'adrénaline et la noradrénaline. Cette tumeur provoque le développement d'une des hypertension secondaires les plus sévères..

Les adénomes sans activité hormonale évidente sont inactifs, n'ont pas de manifestations cliniques significatives. Mais révéler la fonctionnalité de telles tumeurs est souvent possible lors de tests spéciaux.

Syndrome d'Itsenko-Cushing

La pathologie perturbe le métabolisme, affecte la pression artérielle systémique et le travail de tous les organes et systèmes.

  • gain de poids;
  • l'apparition de stries (vergetures) sur la peau;
  • maux de tête;
  • fond de mauvaise humeur;
  • diminution de la force musculaire;
  • bouche sèche
  • urination fréquente;
  • caries multiples;
  • transpiration
  • acné;
  • diminution du désir sexuel.

Chez les hommes atteints d'hypercorticisme primaire, une redistribution de la couche graisseuse est observée. L'épaisseur du tissu sous-cutané diminue sur les bras et les jambes. La graisse se dépose principalement dans l'abdomen et la poitrine. La peau de ces patients à l'examen est sèche, amincie. Sur l'abdomen, il y a de larges stries cramoisies. Les patients trouvent une hypertension artérielle, une glycémie élevée, des signes d'immunodéficience.

Maladie de Conn

Avec l'hyperaldostéronisme primaire, la plupart des plaintes sont associées à une hypertension artérielle..

  • mal de crâne;
  • vertiges;
  • déficience de mémoire;
  • l'apparition de nervosité;
  • dyspnée;
  • douleur au coeur;
  • déficience visuelle;
  • faiblesse musculaire.

La maladie de Conn entraîne une augmentation persistante de la pression artérielle systémique. Les schémas thérapeutiques habituels pour cette maladie sont inefficaces. Même les jeunes patients développent rapidement des complications de l'hypertension. Les organes cibles sont affectés: cœur, vaisseaux sanguins, reins, fond d'œil.

À l'examen, les patients atteints d'aldostérome révèlent une augmentation persistante de la pression, une diminution de la force musculaire. Anomalies électrolytiques enregistrées dans les analyses.

Phéochromocytome

Une tumeur de la médullosurrénale se manifeste par une augmentation prononcée de la pression. L'hypertension est généralement une crise. Une forte augmentation de la pression systolique et diastolique se produit dans un contexte de facteurs provoquants (stress, changement de position corporelle, activité physique).

Pendant la crise, observez:

  • pâleur de la peau;
  • vertiges;
  • déficience visuelle;
  • Impulsion rapide;
  • transpiration.

Les patients se plaignent d'anxiété sévère, de nervosité.

Androstérome chez l'homme

L'adénome de la sécrétion d'androgène présente peu de symptômes chez l'homme adulte. Les patients peuvent remarquer une légère augmentation de la croissance des cheveux sur le visage et le corps, une augmentation de la force et de l'endurance.

Chez les garçons, une telle tumeur entraîne un développement physique et sexuel précoce. Les enfants sont en avance sur leurs pairs en termes de croissance et de force musculaire. Il y a un pourcentage élevé de tissu musculaire dans le corps. L'âge osseux est également en avance sur la norme. Pour cette raison, les zones de croissance dans les os tubulaires sont fermées tôt.

La puberté s'exprime en:

Dans certains cas, la spermatogenèse peut commencer dans les testicules..

Corticoestroma chez l'homme

Le corticoestrome produit des hormones féminines, qui ne sont généralement pas détectées chez les hommes. Une telle tumeur conduit à la féminisation. La gravité du processus dépend de l'activité de l'adénome.

  • gynécomastie bilatérale;
  • redistribution de la couche graisseuse sous-cutanée sur les hanches et les fesses;
  • croissance réduite des cheveux sur le visage et le corps;
  • réduction du volume des testicules;
  • malnutrition pénienne;
  • diminution du désir sexuel;
  • impuissance.

Si un corticoestrome apparaît chez un garçon avant la puberté, alors les troubles sont exprimés au début du développement sexuel selon le type hétérosexuel. Les garçons sont en avance sur leurs pairs en taille et en poids. Ils augmentent le pourcentage de tissu adipeux dans le corps. Il y a souvent une gynécomastie bilatérale.

Diagnostic de l'adénome de la glande surrénale

La maladie peut être détectée par hasard ou par un examen spécial. Si le patient soupçonne un adénome surrénalien, il est envoyé pour diagnostic à l'hôpital endocrinologique. De plus, l'examen peut être effectué dans une clinique.

Pour le diagnostic, vous avez besoin de:

  • conversation avec le patient (ou ses proches);
  • analyse des plaintes et des antécédents médicaux;
  • tests de laboratoire (hormones, glycémie, lipides sanguins, électrolytes);
  • visualisation des glandes surrénales (échographie, tomographie);
  • ponction d'adénome (selon les indications).

Pour tout adénome, une étude est indiquée:

  • cortisol (matin, rythme quotidien);
  • l'aldostérone;
  • potassium;
  • la rénine;
  • les androgènes;
  • œstrogène;
  • méthanephrine;
  • normétanéphrine.

L'évaluation de l'adrénocorticotropine (ACTH), de grands et de petits échantillons avec de la dexaméthasone, etc., est également souvent requise..

Traitement des tumeurs surrénales bénignes

Si un patient a une tumeur de la glande surrénale avec une activité hormonale, une intervention chirurgicale est alors indiquée. L'élimination de l'adénome est le traitement principal et le plus efficace.

Si la chirurgie n'est pas possible, un traitement symptomatique est effectué. Le plus souvent, une correction du diabète secondaire, une dyslipidémie et une diminution de la pression artérielle sont nécessaires..

Si la tumeur a une taille de 3 cm de diamètre et ne sécrète pas d'hormones, il est également souhaitable de la retirer. On sait que de tels néoplasmes peuvent devenir malins. De plus, les gros adénomes ont souvent une activité fonctionnelle latente. Au fil du temps, cela peut entraîner la manifestation d'hypercorticisme, d'hyperaldostéronisme, etc..

Les petits adénomes sans activité hormonale peuvent être traités de manière conservatrice. Le patient a besoin de tests sanguins réguliers et d'un examen d'imagerie des glandes surrénales (échographie).

Causes de l'adénome surrénalien, symptômes de la maladie et traitements efficaces

Les glandes surrénales sont des glandes endocrines appariées qui remplissent une fonction importante dans le maintien du corps humain. Ils produisent des hormones qui sont responsables du fonctionnement de la plupart des systèmes, organes du corps, aident à maintenir la pression et le système immunitaire. L'adénome est considéré comme l'une des maladies les plus courantes affectant les glandes surrénales..

caractéristiques générales

L'adénome surrénalien est un néoplasme bénin formé à partir de tissu glandulaire.

La maladie peut survenir chez les femmes, les hommes et même les enfants. Mais encore, les femmes entre 30 et 55 ans sont les plus susceptibles.

L'éducation peut apparaître sur une glande surrénale (gauche ou droite) ou sur les deux en même temps. Il a la forme d'une capsule avec un exsudat uniforme à l'intérieur, avec une taille de 1-5 cm et un poids d'environ 10-20 g.

La pathologie ne présente pas de symptômes graves, elle est difficile à diagnostiquer. Il est détecté dans la plupart des situations par hasard, lors de la tomodensitométrie, de l'échographie. Et fondamentalement, la maladie n'est pas mortelle pour l'homme.

Mais un adénome se développe par étapes et sous l'influence de divers facteurs peut être dangereux, c'est-à-dire sa transformation en néoplasme malin. Lorsqu'il est établi, il est nécessaire d'effectuer des examens supplémentaires et d'éliminer la pathologie.

Classification et types de maladies

La conception des glandes surrénales détermine la production de certaines hormones. L'adénome bénin est caractérisé par la capacité de libérer des hormones dans le sang. La maladie est classée en fonction de la variété d'hormones produites par l'adénome.

  • androstérome - formé lors de la production d'androgènes;
  • corticoestroma - apparaît dans la production d'oestrogène;
  • aldostérome - caractérisé par la sécrétion de minéralocorticoïdes;
  • corticostérome - sécrète des glucococcriticoïdes;
  • combiné - est qualifié par la production de plusieurs hormones.

Il arrive qu'une tumeur ne produise aucune hormone - on l'appelle une formation hormonale inactive. Parfois, il y a une lésion de la glande surrénale du côté droit, moins souvent dans deux organes. Ensuite, la maladie se développe avec une intensité variable. Dans certains cas, dans une glande surrénale, plusieurs tumeurs étaient présentes simultanément.

Selon les caractéristiques morphologiques, il existe un adénome:

  1. Pigmentaire - survient très rarement principalement avec la maladie d'Itsenko-Cushing; une caractéristique est la couleur sombre du liquide à l'intérieur du néoplasme, à savoir cramoisi d'une taille de 2-3 cm.
  2. Adrénocorticale - survient plus souvent que d'autres, a une structure bénigne, mais peut-être une dégénérescence maligne; la tumeur ressemble à la forme d'un nœud encapsulé.
  3. Oncocytaire - l'espèce n'est pas trop commune, a une structure granulaire (peut être vue au microscope), elle contient un grand nombre de mitochondries.

Adénome surrénalien - une pathologie grave, dangereuse pour ses complications.

Étiologie de la maladie

Les raisons spécifiques de la formation d'adénomes surrénaliens ne sont pas encore entièrement comprises. Mais il existe un certain nombre de facteurs qui provoquent la maladie:

  • en surpoids;
  • prédisposition héréditaire;
  • accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques;
  • taux de cholestérol élevé;
  • changement d'équilibre hormonal;
  • âge de plus de 30 ans;
  • fumeur;
  • diabète sucré 2 degrés;
  • ovaire polykystique;
  • manque de certaines hormones;
  • dysfonctionnement du cortex surrénalien;
  • blessures internes.

La cause de la formation d'une pathologie est l'utilisation de contraceptifs hormonaux, à la suite de laquelle il existe une violation du fond hormonal chez les femmes. Les médicaments ne sont pris qu'après consultation avec un médecin.

Image clinique

L'adénome des glandes surrénales a un caractère bénin, il ne sécrète pas d'hormones et les symptômes ne peuvent pas apparaître longtemps. Une tumeur atteint rarement un volume de plus de 4 cm et une personne ne peut rien soupçonner pendant longtemps. Mais parfois, la maladie se développe rapidement et il existe divers symptômes qui diffèrent considérablement chez les femmes et les hommes.

Symptômes chez les femmes

Un excès d'hormones affecte négativement la manifestation de certaines qualités masculines chez la femme:

  • la voix est basse et grossière;
  • il y a un changement dans le métabolisme;
  • pilosité excessive sur le visage, le corps;
  • en surpoids;
  • menstruations irrégulières;
  • les filles ont des glandes mammaires mal formées.

Les symptômes ci-dessus chez la femme peuvent rester après la chirurgie pour retirer l'adénome, leur formation doit être considérée comme la raison de la prochaine visite chez l'endocrinologue.

Des signes communs de déséquilibre hormonal sont notés:

  • fatigue, malaise;
  • transpiration abondante;
  • douleur dans la poitrine, l'abdomen;
  • faiblesse musculaire;
  • essoufflement après un effort physique.

La détérioration se produit en raison d'un déséquilibre dans le système hormonal. Avec de telles manifestations, il est impératif de poser un diagnostic pour déterminer le diagnostic exact..

Symptômes chez les hommes

Selon le type de néoplasme, des symptômes identiques ou différents sont exprimés. Avec une tumeur qui ne sécrète pas d'hormones, les symptômes ne sont pas observés ou s'expriment légèrement. Mais si l'adénome est hormonalement actif, les symptômes suivants apparaissent chez l'homme:

  • avec l'aldostérome, le nombre de potassium dans le corps diminue, cela entraîne une augmentation de la pression artérielle, un ralentissement du liquide; un homme a du mal à naviguer dans l'espace;
  • si l'androstérome est diagnostiqué, aucun changement notable n'est détecté, car l'hormone mâle est produite, ce qui est très visible dans la moitié féminine de la population;
  • avec un corticostérome, des modifications du métabolisme lipidique et une obésité se produisent; une atrophie musculaire est notée, il est difficile pour le patient de se lever, de marcher; la maladie entraîne un amincissement de la peau;
  • si l'adénome sécrète des hormones féminines, alors, peut-être, chez les hommes, une augmentation des glandes mammaires, l'ajout de poids sur les hanches, l'abdomen.

L'adénome surrénalien apparaît rarement chez les hommes, les femmes sont plus sensibles à la maladie. Avec des symptômes et des soupçons, un diagnostic complet doit être fait pour éviter les complications.

Méthodes de diagnostic

Pour déterminer le diagnostic exact, un certain nombre de tests et d'examens nécessaires sont effectués. Il sera nécessaire de produire:

  • un test sanguin pour les hormones;
  • CT avec contraste;
  • imagerie par résonance magnétique - est utilisée s'il n'est pas possible d'effectuer une tomodensitométrie;
  • Échographie des reins;
  • biopsie - utilisée pour établir la présence de métastases; extrêmement rare.

Ces méthodes vous permettent de déterminer la taille de l'adénome et sa composition. Si le volume du néoplasme est supérieur à 3 cm et que des inclusions solides sont observées, les cellules tissulaires de la tumeur elle-même sont analysées. Ce phénomène peut être mortel..

Thérapies

Le traitement des adénomes est déterminé par le degré d'éducation bénigne. Une personne atteinte d'adénome des glandes surrénales doit être régulièrement surveillée par des spécialistes.

Pour normaliser le fond hormonal, une hormonothérapie est utilisée. Mais par la suite, une intervention chirurgicale visant à éliminer la tumeur sera toujours nécessaire.

  1. Chirurgie abdominale. Vous permet d'effectuer un examen des organes voisins pour la présence d'une tumeur sur eux. Cette méthode est la seule à être réalisée avec un adénome sur deux glandes surrénales.
  2. Laparoscopie L'extraction se fait par 3 petites coupes. La surveillance des organes est effectuée à l'aide d'une caméra miniature. La procédure est réalisée avec de petites tailles d'éducation et sa nature bénigne.
  3. Radiothérapie - utilisée avec les 3-4 stades existants du développement de la maladie.
  4. La chimiothérapie est l'une des méthodes pour influencer une tumeur maligne..

Après la chirurgie, une hormonothérapie est utilisée, qui régénère le corps, restaure le fond hormonal. Si la tumeur est maligne, le patient reçoit une radiation chimique, ce qui aide l'adénome à ne pas se propager davantage.

Méthodes alternatives de traitement

Les recettes populaires ne sont efficaces qu'au premier stade de développement de la maladie, avec le deuxième et les suivants, il est préférable d'enlever la formation par la chirurgie.

Les recettes efficaces sont:

  • Hacher finement 30 g de tiges, de feuilles de géranium, puis verser 0,7 l d'eau bouillante, insister un peu et consommer à la place du thé tout au long de la journée;
  • 20 g de prêle des champs verte finement hachée sont versés dans 0,6 l de liquide bouillant, insisté pendant environ une demi-heure, filtré et consommé en infusion 3 fois par jour dans un verre;
  • 30 g de Lungwort sont complétés par 1 litre d'eau, pendant une demi-heure ils insistent, buvez 20 ml 4 fois par jour.

Ces recettes populaires aident à soulager les symptômes de l'adénome, mais n'ont pas la capacité d'inhiber sa croissance.

Complications

Le pronostic du traitement est satisfaisant. Après avoir retiré la tumeur, les patients reprennent leur vie normale. Mais si vous ne traitez pas l'adénome des glandes surrénales, des conséquences graves peuvent se former.

Les complications peuvent inclure:

  • palpitations;
  • augmentation de la pression artérielle, accident vasculaire cérébral;
  • choc catécholamine;
  • dommages aux vaisseaux oculaires;
  • insuffisance cardiaque;
  • symptômes neurologiques.

Un malaise général, des nausées, des maux de tête, des étourdissements, des vomissements sont notés.

La prévention des maladies

Il n'y a pas de méthodes spéciales de protection contre l'adénome. Vous pouvez réduire la probabilité d'une tumeur si vous évitez l'influence de facteurs prédisposants:

  • éviter les conditions stressantes;
  • Bon à manger;
  • surveillez votre poids corporel;
  • N'abusez pas des mauvaises habitudes;
  • consommer des vitamines.

L'adénome surrénalien est une tumeur qui affecte le déséquilibre hormonal d'une personne. De tels échecs bouleversent les fonctions de tous les organes, systèmes. En cas de détection de la maladie, vous devez immédiatement prendre un traitement et restaurer la synthèse des hormones.

Adénome surrénalien

Chez les femmes, la maladie des glandes surrénales est diagnostiquée plus souvent. Chez les hommes, la tumeur est moins fréquente. La pathologie est bénigne. Il existe plusieurs types de maladies dont le cours et les symptômes diffèrent. Une tumeur se forme à partir du tissu glandulaire sans propager de métastases dans tout le corps. Bien qu'il soit bénin, l'adénome doit être traité. Le néoplasme ne se résout pas lui-même, les médecins surveillent donc attentivement le patient et la tumeur. Le patient a besoin d'un examen médical régulier.

Caractéristiques de la maladie

Les reins du corps humain jouent un rôle important dans le nettoyage des substances toxiques. Au-dessus des reins se trouvent les glandes endocrines qui produisent indépendamment l'hormone corticostéroïde - les glandes surrénales. Presque complètement, l'organe se compose de substance corticale, forme trois départements.

Les glandes surrénales sont responsables de l'échange ionique des cellules, de la dégradation des protéines et de la synthèse des glucides. L'écorce du corps produit des androgènes. Lors de la formation d'adénome surrénalien, l'hormone est produite en grandes quantités. Par conséquent, chez les femmes, la maladie s'accompagne souvent de changements externes associés à la production d'hormones mâles en quantités accrues.

L'adénome surrénalien est une tumeur qui se forme dans la substance corticale ou cérébrale d'un organe à partir d'un tissu glandulaire. La maladie s'accompagne de la production active d'hormones qui provoquent certains changements dans le corps. Une tumeur peut survenir dans un organe ou affecter des zones des glandes surrénales gauche et droite. L'adénome peut se produire dans n'importe quelle partie du corps - cela affecte le niveau d'hormone produite.

L'éducation est diagnostiquée principalement chez les adultes après 30 ans. La maladie fait référence à des tumeurs bénignes, mais nécessite un traitement urgent. Le nœud ne peut pas se résoudre lui-même, le médecin choisit donc un traitement adéquat pour éliminer l'adénome.

Code CIM-10 pour la maladie D35.0 "Tumeur surrénale bénigne".

Types de pathologie

Selon la zone du cortex surrénalien affecté, un adénome peut ou non produire une hormone. Le type d'adénome dépend du type d'hormone produite par une zone spécifique de l'organe. Il existe souvent un corticostérome (produit du cortisol), un androstérome (produit de l'adrogène), un aldostérome (produit de l'aldostérone) et une forme mixte (peut produire plusieurs hormones).

Selon l'emplacement, deux types d'adénomes sont distingués - unilatéraux et bilatéraux. La formation d'une tumeur dans la glande surrénale gauche n'affecte pas l'activité de l'organe droit. Le principe de l'éducation dans l'organe droit de l'adénome est le même. Le type bilatéral affecte deux organes à la fois.

La maladie est également classée en fonction de la composition structurelle:

  • l'adénome pigmenté contient une grande quantité d'agents pathogènes de couleur foncée;
  • la forme corticosurrénale ressemble à une capsule ou un nœud;
  • l'oncocyte est une tumeur à grains fins;
  • la forme cellulaire claire est constituée de cellules lumineuses;
  • le microadénome ne peut être détecté que par un examen aléatoire sur le dernier équipement avec une hypertrophie rénale élevée.

Chaque espèce provoque un déséquilibre hormonal dans le corps et certains troubles de l'activité du corps. Les tumeurs à croissance lente affectent les humains dans une moindre mesure, mais elles doivent encore être traitées.

Les causes de la maladie

La raison qui provoque la croissance de l'adénome dans les tissus des glandes surrénales n'est pas exactement connue des médecins. Des études sur cette pathologie sont toujours en cours. Les experts identifient un certain nombre de facteurs pouvant provoquer une maladie:

  • prédisposition héréditaire;
  • production active d'hormones;
  • diminution des fonctions protectrices du corps;
  • être stressé pendant longtemps;
  • hypertension artérielle;
  • maladie cardiaque - crise cardiaque, accident vasculaire cérébral;
  • Troubles métaboliques;
  • traumatisme ou intervention chirurgicale des tissus ou organes adjacents;
  • maladie du système endocrinien - diabète;
  • en surpoids;
  • abus de nicotine et d'alcool;
  • âge après 30 ans.

Signes de pathologie

Aux stades initiaux de la formation d'adénome chez un homme et une femme, les symptômes sont généralement absents. Il est difficile d'identifier la maladie à ce stade. Il se révèle par hasard lors de l'examen d'un autre organe pour des pathologies. Les premiers signes apparaissent avec une augmentation du néoplasme, lors de la compression des tissus les plus proches et de la production active ou vice versa, une carence hormonale se produit. Les symptômes peuvent dépendre du type d'adénome..

La formation d'une tumeur dans la couche cérébrale d'un organe - le phéochromocytome peut se produire en présence d'une prédisposition héréditaire. Cette espèce forme des symptômes:

  • faiblesse musculaire et début de fatigue précoce avec un petit effort physique;
  • des étourdissements sont observés avec un changement brusque de l'emplacement du corps;
  • la pression artérielle prend des taux élevés sur une base continue;
  • la peau acquiert une teinte pâle caractéristique;
  • douleurs régulières dans la tête;
  • la fréquence cardiaque augmente à 100 battements par minute;
  • transpiration accrue;
  • la vision est fortement réduite;
  • troubles du système nerveux - anxiété.

Le phéochromocytome est dangereux avec des conséquences graves - décollement de la rétine, accident vasculaire cérébral et infarctus du myocarde.

L'androstérome se distingue par la production d'un niveau accru d'androgènes, montrant des signes de:

  • augmentation de l'endurance et de la force;
  • augmentation de la croissance des cheveux;
  • les jeunes hommes ont une puberté précoce;
  • hypertrophie musculaire;
  • croissance rapide du squelette;
  • éruptions cutanées.

L'aldostérome produit un grand volume d'aldostérone, éliminant activement le potassium, mais le sodium reste intact. Ce type se manifeste par les symptômes suivants:

  • faiblesse dans le corps;
  • la présence de crampes musculaires;
  • la pression artérielle atteint des niveaux critiques;
  • accumulation de liquide en excès dans les tissus mous;
  • douleur au coeur;
  • troubles du travail du système nerveux - irritabilité, perte de mémoire à court terme;
  • étourdissements réguliers;
  • vision diminuée;
  • essoufflement sans raison apparente.

Le corticoestrome est responsable de la production d'oestrogène, ce qui entraîne les symptômes suivants:

  • chez les hommes, la fonction érectile diminue;
  • la formation d'un excès de poids corporel;
  • chute de cheveux;
  • changement de voix;
  • urination fréquente
  • de l'urine peut être présente.

Le corticostérome produit activement du cortisol, qui montre des signes de:

  • accumulation de tissu adipeux;
  • fragilité des os squelettiques;
  • le derme devient mince et sec;
  • déclin du tissu musculaire;
  • chez les hommes, une dysfonction érectile est observée;
  • glycémie élevée;
  • douleur dans la tête;
  • hypertension artérielle;
  • diminution des fonctions protectrices du corps;
  • urination fréquente;
  • transpiration élevée;
  • éruptions cutanées;
  • sécheresse de la bouche et problèmes dentaires.

Diagnostic de pathologie

Afin de prescrire le traitement correct, un examen approfondi du corps est nécessaire. Le diagnostic comprend les activités suivantes:

  • Les tomodensitogrammes peuvent être utilisés pour déterminer la densité, la taille, la localisation et les limites des tumeurs;
  • L'IRM donne une image visuelle de la tumeur avec des bordures et des tailles précises;
  • un test à la dexaméthasone révèle la présence de cortisol dans le sang;
  • l'urine est collectée pendant la journée pour une étude détaillée de la présence d'hormones;
  • le sang et l'urine sont examinés pour identifier le type d'adénome.

Les analyses et la TDM avec adénome sont les méthodes les plus efficaces pour diagnostiquer la pathologie. Après avoir reçu les résultats, le médecin détermine comment retirer la tumeur..

Traitement de l'adénome

Un petit néoplasme qui se développe sans symptômes dangereux ne nécessite généralement pas de traitement. Le patient est sous étroite surveillance médicale. Le patient est régulièrement examiné - imagerie par résonance magnétique et calculée et tests sanguins et urinaires. Cela vous permet d'observer le développement de l'adénome en dynamique..

Peut-être l'utilisation de la pharmacothérapie pour les petits adénomes. Pour restaurer l'activité des glandes surrénales, le patient se voit prescrire une cure de médicaments à base d'hormones. Le médicament est sélectionné en fonction du type de tumeur.

Pour stimuler les fonctions protectrices de l'organisme, il est nécessaire de prendre un complexe vitaminique et des immunostimulants à base homéopathique. Cela stimulera le système immunitaire et accélérera le processus de guérison..

Un néoplasme bénin avec des tailles allant jusqu'à 30 mm est retiré par intervention chirurgicale. Avant l'opération, le patient subit une préparation médicale. Un cours d'immunostimulants est prescrit, des médicaments antibactériens pour réduire la production d'hormones - le métirapon et le kétoconazole. Pour rétablir la pression artérielle, vous devez boire du nitroprussiate de sodium, de la phentolamine ou de l'esmolol.

L'opération d'élimination du néoplasme peut être effectuée par les méthodes suivantes:

  • La chirurgie abdominale traditionnelle est utilisée plus souvent en raison de l'accessibilité, mais est considérée comme la méthode la plus traumatisante. Une incision est pratiquée dans la zone de la cavité abdominale, du diaphragme et de la poitrine pour accéder au joint. Cette méthode est utilisée pour les dommages unilatéraux au corps. La longueur de couture après excision de l'adénome peut atteindre 30 cm.
  • La laparoscopie fait référence aux techniques endoscopiques avec un processus doux d'élimination du néoplasme. L'accès au site se fait par ponction de la paroi abdominale. De l'air et un instrument spécial sont introduits à travers les trous dans la cavité, avec lesquels un adénome sera excisé.
  • La méthode rétropéritonéoscopique est une méthode moderne d'élimination des tumeurs. L'outil est inséré à travers les lombaires à l'aide d'incisions spéciales. Il s'agit de la méthode la plus douce - le patient reçoit son congé le deuxième jour après la chirurgie.

Le traitement de l'adénome surrénalien avec des remèdes populaires n'est pas recommandé. Les médecins vous conseillent d'aller à la clinique dès les premiers symptômes suspects. Ne faites pas de réchauffement du dos ni de massage lombaire - cela est dangereux pour le bien-être du patient. Il est donc possible de provoquer une croissance active du néoplasme et la transformation de cellules atypiques en tumeurs malignes.

Après l'opération, la présence de conséquences désagréables est possible:

  • troubles graves du fonctionnement du tube digestif;
  • défaillance de l'activité du système génito-urinaire;
  • écarts dans la structure du sang, qui se manifestent par une thrombose ou des saignements internes.

Il est également recommandé dans un premier temps de surveiller la pression artérielle et les hormones. Pour rétablir l'équilibre hormonal, le cours de Fludrocortisone et Hydrocortisone est prescrit.

Réhabilitation et prévention de la maladie

La période postopératoire comprend une bonne nutrition et un mode de vie actif..

Le régime est choisi individuellement par le médecin pour chaque patient afin de compenser la carence en vitamines et minéraux. Il est nécessaire d'enrichir le régime alimentaire avec des produits contenant des fibres végétales - betteraves, chou et autres. Parmi les baies, il est utile de manger du cassis riche en vitamine C. La viande doit être diététique - lapin, boeuf ou dinde. Il est également utile pour cette période de manger des plats de poisson faibles en gras.

La cuisson doit être cuite à la vapeur ou bouillie. Il est permis de cuire sur le grill ou au four. Au début, il est préférable de faire cuire des soupes et des céréales en purée sur l'eau - cela supprimera la charge excessive sur le tube digestif. Vous pouvez boire des boissons aux fruits rouges et des compotes pour saturer le corps avec des oligo-éléments et des vitamines utiles..

Ne buvez pas d'alcool ni d'aliments frits gras. Il est également nécessaire d'exclure les viandes fumées et les produits marinés. Le tabagisme doit être exclu pendant un mois - cela empêchera le développement de complications négatives.

Pour prévenir les conséquences désagréables et la rechute de la maladie, vous devez effectuer un certain nombre de mesures préventives:

  • subir un examen médical annuel et passer les tests nécessaires;
  • l'apport systématique de vitamines empêchera le déséquilibre des oligo-éléments;
  • éliminer les situations stressantes;
  • maintenir un style de vie actif - promenades en plein air, sports légers;
  • régime équilibré;
  • restriction de la nicotine et de l'alcool.

La détection précoce de la pathologie a un pronostic favorable pour le traitement. À des stades ultérieurs, des complications graves peuvent se développer - dysfonctionnements du cœur et des reins. Un traitement rapide et le bon déroulement de la rééducation aideront à guérir la maladie et à éviter des conséquences graves..